Vous êtes sur la page 1sur 13

LES ROUTES

Projet 1 : Dimensionnement d’une


route d’accès à une décharge publique

Réf : Catalogue marocain 1995

Réalisé par :
o BENHADDI Aymane
o ZAKRITI Mohamed
o RKIOUAK Oumayma
o AHIJI Choaib

2019 / 2020
I. Phase de calcul :

1. Détermination du Nombre Equivalent :


Détermination du Nombre équivalent à l’essieu standard de 13 tonnes :

𝑵𝑬 = 𝑵𝑷𝑳 ∗ 𝑪𝟏 ∗ 𝑪𝟐 ∗ 𝑪𝟑 ∗ 𝑪𝟒 ∗ 𝑵𝟒 ∗ 𝑪𝑽𝑪
 C1 : Largeur de chaussée
Les caractéristiques de cette route donnent la largeur de la chaussée est égale : 6 m
Donc 𝑪𝟏 = 𝟏, 𝟓

 C2 : Agressivité du trafic
(𝑁𝑃𝐿1 ∗ 𝐶𝐴𝑀1) + (𝑁𝑃𝐿2 ∗ 𝐶𝐴𝑀2)
𝐶2 = 𝐶𝐴𝑀 =
𝑁𝑃𝐿
A savoir : 𝐶𝐴𝑀1 = 0,612
𝐶𝐴𝑀2 = 0,228
𝑁𝑃𝐿1 = 𝑁𝑃𝐿 ∗ 40% = 68
𝑁𝑃𝐿2 = 𝑁𝑃𝐿 ∗ 60% = 102
D’où : 𝑪𝟐 = 𝟎, 𝟑𝟖

 C3 : Taux d’accroissement des poids lourds


Le taux d’accroissement du projet : 𝒂 = 𝟒%
Le coefficient correcteur donc : 𝑪𝟑 = 𝟏

 C4 : 𝑪𝟒 = 𝟏

 N4 : Coefficient de cumul

Pour l’accroissement 𝑎 = 4% et une durée de vie de 10 𝑎𝑛𝑠 : 𝑵𝟒 = 𝟒, 𝟒. 𝟏𝟎𝟑

 CVC : Répartition du trafic total


On a une route bidirectionnelle à 2 voies : 𝑪𝑽𝑪 = 𝟓𝟎%

 Le trafic est exprimé en nombre moyen journalier de poids lourds de plus de 8 tonnes
en charge sur les deux sens de circulation :

𝑁𝑃𝐿2020 = 157 ∗ (1 + 0,04)2


𝑵𝑷𝑳𝟐𝟎𝟐𝟎 = 𝟏𝟕𝟎 𝒗é𝒉⁄𝒋

D’où : 𝑵𝑬 = 𝟐, 𝟏𝟐. 𝟏𝟎𝟓


2. Trafic :
Déterminons la classe du trafic des poids lourds :

Remarque : Sachant bien que notre structure est souple d’une durée de vie courte et
𝑵𝑬 < 𝟑, 𝟖. 𝟏𝟎𝟓 , donc il s’agit d’un « TPL4 »

II. Environnement climatique et géotechnique :

Quatre zones sont considérées en fonction de la précipitation annuelle moyenne


exprimée en mm et déterminée sur une période de récurrence longue (30 ans environ) :
o Humide
o Semi humide
o Aride
o Désertique

 Dans notre cas, La région ou se développe le projet est caractérisé par une
pluviométrie de 𝑷 = 𝟑𝟑𝟎 𝒎𝒎⁄𝒂𝒏, d’où : 250<P< 600, C’est-à-dire
que cette zone est Semi-humide (h)

En outre, le couloir du tracé de la route d’accès à la décharge est assujetti à des


problèmes d’instabilités de terrains, ce qui mène la parole à la sous-traitance d’une zone de
type II où les problèmes de stabilité de plate-forme ne permettent pas d’assurer un
comportement sans risque majeur de structure de chaussée.
III. Classification des sols :

Les résultats des essais d’identification réalisés sur les échantillons de sols prélevés
le long du tracé de la route permettent de classer les sols (Voir tableau ci-dessous).
La classification des sols est à réaliser conformément aux dispositions du guide marocain des
terrassements routiers G.M.T.R :

Localisation des Catégorie de sol


Classement GMTR
sections homogènes
N° Désignation
Moyennement à faiblement
Du PK 0 au PK 5 B4 II
sensibles à l’eau

Du PK 5 au PK 11 D1 III Non sensibles à l’eau

Moyennement à faiblement
Du PK 11 au PK 16 B3 II
sensibles à l’eau

Du PK 16 au PK 20 A1 I Sols très sensibles à l’eau

IV. Détermination de la portance des plateformes :

La portance des plateformes est fonction de la portance du sol de la partie supérieure


des terrassements (P.S.T) et des améliorations susceptibles d’avoir un effet à long terme. Les
améliorations de la portance peuvent être obtenues par :

 l’existence d’un système de drainage efficace


 l’adoption d’une couche de forme
En outre, c’est la portance à long terme qui est prise en compte pour le
dimensionnement d’une structure de chaussée neuve. Elle est définie :

 Au niveau 1 : partie supérieure des terrassements ;


 Au niveau 2 : au sommet de la couche de forme.
1. Dispositifs de drainage :

Il s’agit d’une part de l’assainissement des eaux superficielles susceptibles de percoler


dans la chaussée et la plateforme, si elles ne sont pas convenablement évacuées par les
accotements, les fossés latéraux et les ouvrages de rétablissement des écoulements, et
d’autre part du drainage interne des eaux ayant percolé.

 Notre projet se développe hors zone inondable et les dispositifs de


drainage sont jugés satisfaisants, en d’autres termes :
 Ils assurent un rabattement de nappe permanent à -1.00 m sous le niveau 1.
 Les eaux de ruissellement collectées dans les fossés ne peuvent atteindre en aucun
cas les sols de niveau 1.
 L’étanchéité de la chaussée et des accotements est assurée et maintenue.
Les dispositifs de drainage sont déclarés du type 1

2. Détermination de la portance Sti (niveau 1):

La portance à long terme Sti au niveau 1 est estimée à partir de la connaissance des
sols, sur une hauteur h (0.50 m en remblai – 0.70 à 1.00 m en déblai) et en fonction des
conditions de drainage et d’environnement.
En utilisant le tableau ci-dessous :

Localisation des
Classement dispositifs
sections Catégorie N° Portance Sti
GMTR de drainage
homogènes

Du PK 0 au PK 5 B4 II St2

Du PK 5 au PK 11 D1 III St3 à St4


Type 1

Du PK 11 au PK 16 B3 II St2

St1 (Déblai)
Du PK 16 au PK 20 A1 I
St2 (Remblai)
3. Détermination de la portance Pj (niveau 2):

3.1 la portance à long terme


La portance Pj à long terme au niveau 2 est estimée à partir de la portance au niveau 1 (Sti)
et de la nature et de l’épaisseur de la couche de forme.

On a bien une structure souple et un trafic de type TPL4, donc la Portance minimale est P2

3.2 La portance en présence de la couche de forme :

La détermination de la portance Pj dépend :

 de la nature de la couche de forme ;


 de son épaisseur ;
 de la portance initiale au niveau 1 (Sti).
En ce qui concerne le projet ci-présent : les matériaux de la couche de forme sont F1 et MT
car on a bien démontré que notre trafic est un TPL4.
Choix des matériaux :

 Matériaux graveleux F1 :
Ca concerne les sols suivants : B3, B4, D1
 Matériaux traités MT :
Les matériaux traités à la chaux sont des sols fins argileux : A1

Nature du
Localisation Portance Sti Portance Pj Epaisseur de la CF
matériau
Du PK 0 au PK 5 St2 P3 F1 +40 cm F1

Du PK 5 au PK 11 St3 à St4 P4/P5 F1 +40 cm F1


Du PK 11 au PK
St2 P2 F1 +40 cm F1
16
St1 (Déblai) P2 MT 25 cm
Du PK 16 au PK
20
St2 (Remblai) P3 F1 +40 cm F1
V. DIMENSIONNEMENT DE STRUCTURES

Zone II : Zone instable


Compte tenu des conséquences des instabilités sur les structures, il est conseillé :
- de prévoir des structures qui s’adaptent aux déformations prévisibles du terrain ;
- d’éviter les structures rigides et semi-rigides ;
- de prévoir une durée de vie courte ;
- de prévoir des techniques permettant une réutilisation des matériaux constitutifs
du corps de chaussée.
Les techniques de chaussée font appel à des matériaux pour corps de chaussée tels que :
a/ Couche de roulement

b/ Couche de base
c/ Couche de Fondation

A savoir :
Structures de chaussées
Le tableau ci-après permet selon la zone II (non stable) de lister toutes les structures
utilisables pour notre trafic.

On s’intéressera dans ce qui suit a la zone II (TERRAIN INSTABLE), d’où la fiche N°6/7

Profils en traves types :


Les profils en travers proposés sont fonction :
- de la structure ;
- du trafic ;
- du climat ;
- du sol.
Tableau récapitulatif concernant :
 La détermination de la structure des chaussées à adopter pour ce projet & dressage des profils en travers types correspondant à la
construction de la route d’accès

Nature du
Localisation Portance Sti Portance Pj Epaisseur de la CF Structure
matériau

Du PK 0 au PK 5 St2 P3 F1 +40 cm F1

Du PK 5 au PK 11 St3 à St4 P4/P5 F1 +40 cm F1

Du PK 11 au PK 16 St2 P2 F1 +40 cm F1

St1 (Déblai) P2 MT 25 cm

Du PK 16 au PK 20

St2 (Remblai) P3 F1 +40 cm F1