Vous êtes sur la page 1sur 8

Institut des Hautes Etudes Commerciales.

Carthage
Filières : Mastère Révision Comptable (M2).…………….…….…
Matière : Consolidation…………………………………….. 2H
Enseignant : Mohamed Neji Hergli………………………………..

Examen de contrôle, Juin 2016

Documents autorisés :

Aucun

Matériel autorisé :

Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome sans imprimante et sans aucun moyen de
transmission, à l’exclusion de tout autre élément matériel ou documentaire.

Document remis au candidat :

Le sujet comporte 3 pages numérotées de 1/3 à 3/3.

Il vous est demandé de vérifier que le sujet est complet dès sa mise à votre disposition.

Le sujet se présente sous la forme de deux dossiers indépendants

DOSSIER 1 – (10 points)

DOSSIER 2 – (10 points)

DOSSIER 1

Au 31/12/2014, la société anonyme "SM" détient 70% du capital de sa filiale "SF" et 10% du capital
de l’entreprise associée "SA". La société "SF" détient, de son côté, 20% du capital de la société "SA".

La participation de "SM" au capital de la société anonyme "SF" a été acquise en bloc le 01/07/2012
pour un coût d’acquisition de 1.800.000 DT.

La société anonyme "SA" a été constituée au début de l’année 2013 avec un capital entièrement
libéré de 1.000.000 DT. Les participations de "SM" et de "SF" au capital de "SA" ont été acquises à la
constitution pour un coût respectif de 100.000 DT et 200.000 DT.

La société "SM" établit, depuis l’exercice clos le 31/12/2012, des états financiers consolidés
conformément au système comptable des entreprises en vigueur en Tunisie. Le périmètre des états
financiers consolidés comporte exclusivement, outre la société mère, les sociétés "SF" et "SA".

Travail à faire :

Sur la base des informations fournies en Annexe, et en supposant que le cumul des comptes a été
correctement effectué, il vous est demandé de :

Page 1/3
a) Proposer tous les traitements qui s’imposent en consolidation au 31/12/2014 (y compris les
écritures de partage des capitaux propres des entités intégrées globalement). (9 points)
b) Présenter le détail des capitaux propres consolidés et des intérêts minoritaires devant figurer
au bilan consolidé de la société "SM" au 31/12/2014. (1 point)

N.B :
(1) Par hypothèse, les sociétés "SM", "SF" et "SA" sont soumises à l’impôt sur les sociétés au taux de 30%.

(2) La fiscalité différée sera traitée conformément à la norme internationale d’information financière IAS
12, Impôts sur le résultat.

DOSSIER 2

La société "M" détient 60% du capital de sa filiale "F". Cette dernière détient 30% du capital d’une
entreprise associée "A" :

• La société "M" vend des matières premières à la société "A" avec une marge de 10% sur le
coût de revient. Ses ventes de l’exercice s’élèvent à 4.800 mDT hors TVA de 18%. Au 31/12/N,
la société "A" détient en stocks des matières premières livrées par "M" pour 440 mDT.

Au 31/12/N-1, le stock de "A" en provenance de "M" figurait au bilan pour 1.100 mDT.

• La société "M" a cédé au cours de l’exercice N-2 un terrain à la société "F", dont la valeur
d’origine s’élevait à 2.800 mDT, pour un prix de cession de 6.400 mDT.

• La société "A" a cédé à la société "M", le 1/1/N-2, pour 720 mDT une machine qu’elle avait
acquise à 960 mDT, le 1/1/N-4, et qu’elle avait amorti linéairement sur 6 ans. La société "M"
décidait de pratiquer un amortissement linéaire sur les années restant à courir.

• La société "M" a emprunté auprès de la société "F" la somme de 4.000 mDT. Les intérêts
courus et non échus s’élèvent au 31/12/N à 160 mDT. Les intérêts constatés chez "M"
s’élèvent à 180 mDT en N.
• La société "F" a perçu, en N, des dividendes pour 150 mDT, en provenance de "A".
Travail à faire :
Passer les écritures d’éliminations au titre de l’exercice clos le 31/12/N, sachant que la
fiscalité différée sera traitée conformément à IAS 12 sur la base d’un impôt sur les sociétés au
taux de 30%. (10 points)
Annexe : Extrait des liasses de consolidation

• La structure des capitaux propres de la société "SF", au 01/07/2012, se présente comme suit (en
dinars) :

Capital 2.000.000
Réserves 120.000
Résultat net de la période 56.000

Page 2/3
• L’évaluation à la juste valeur des actifs et passifs identifiables de la société "SF", au 01/07/2012, a
permis de dégager uniquement une plus-value sur un ensemble immobilier pour 320.000 DT
(dont 120.000 DT pour la composante "terrain").

• La durée d’utilité résiduelle de la composante "constructions" est estimée à 10 ans au


01/07/2012.

• Les écarts d’acquisition sont amortissables sur 5 ans.

• L’examen des différences temporelles issues des comptes individuels de toutes les sociétés
incluses dans le périmètre de consolidation a permis de relever l’existence de provisions pour
garanties données à la clientèle non déduites fiscalement et figurant au bilan de la société mère
pour 200.000 DT au 31/12/2014 (dont 160.000 DT imputables aux exercices antérieurs).

• La société mère a débloqué, le 01/04/2013, un prêt de 400.000 DT à la société "SF". La durée de


remboursement de ce prêt a été fixée à 7 ans dont 2 années de grâce. Les intérêts payables
annuellement à terme échu, à partir du 01/04/2014, sont décomptés au taux fixe de 7%.

Ce prêt, mobilisé sur les ressources propres de la société mère (sans recours au financement
externe) a été contracté en vue de financer spécifiquement la construction du nouveau siège
social de la filiale "SF" (l’achèvement des travaux est prévu pour le début de l’année 2016). Au
31/12/2014, les charges d’emprunt encourues au titre dudit prêt ont été incorporées au coût des
travaux en cours à hauteur de 31.500 DT (dont 7.000 DT imputables aux exercices antérieurs).

• Le 02/01/2013, la société "SA" avait cédé à la société "SF" un matériel industriel et avait réalisé
une plus-value de cession de 40.000 DT. La durée d’utilité du matériel est estimée à 4 ans chez la
société "SF". Au 31/12/2014, ledit matériel figure parmi les immobilisations corporelles de la
société "SF".

• Le groupe applique la méthode de référence prévue par la norme NCT 38 pour la comptabilisation
initiale des regroupements d’entreprises.

• Les capitaux propres issus des comptes individuels de chaque société se présentent au
31/12/2014 comme suit (en dinars) :

SM SF SA
Capital 4.000.000 2.000.000 1.000.000
Réserves 600.000 320.000 180.000
Résultat de l’exercice 540.000 240.000 80.000

Page 3/3
DOSSIER 1 (10 points)

Question a : (9 points)

Structure du groupe :

SM

10%
70%

SF SA
20%

1. Mise en équivalence des titres A chez M

(B) Titres mis en équivalence 126 000


(B) Titres de participation dans "A" 100 000
(0,50 point)
(B) Réserves "M" (180.000x10%) 18 000
(B) Résultat "M" (80.000x10%) 8 000
(G) Résultat global (en gestion) 8 000
(0,25 point)
(G) Q.P.R.S.M.E 8 000

2. Mise en équivalence des titres A chez F

(B) Titres mis en équivalence 252 000


(B) Titres de participation dans "A" 200 000
(0,50 point)
(B) Réserves "F" (180.000x20%) 36 000
(B) Résultat "F" (80.000x20%) 16 000
(G) Résultat global (en gestion) 16 000
(0,25 point)
(G) Q.P.R.S.M.E 16 000

3. Retraitement d'homogénéité de la fiscalité différée sur provisions non déduites par M

(B) Actif d'impôt différé 60 000


(B) Réserves "M" [160.000x30%] 48 000 (0,50 point)
(B) Résultat "M" [40.000x30%] 12 000
(G) Résultat global (en gestion) 12 000
(0,25 point)
(G) Produit d'impôt différé 12 000

Page 1/6
4. Elimination des charges financières incorporées au coût du siège social

La capitalisation des coûts d'emprunt directement attribuables à l'acquisition, la construction ou la production


d'un actif éligible doit être réalisée dans les comptes consolidés du groupe. Toutefois, le montant des coûts
capitalisés va être ajusté afin de prendre en compte la manière dont les actifs éligibles sont financés dans une
perspective groupe :

- Si le groupe n'a pas recours au financement externe, dans ce cas, les intérêts capitalisés par la filiale
doivent être éliminés puisque le groupe ne supporte pas de coût d'emprunt dans ses comptes
consolidés.
- Si le groupe a recours au financement externe, le montant des coûts d'emprunt capitalisés va être
déterminé conformément à NCT 13.10 dans le cas d'emprunt spécifique ou NCT 13.12 dans le cas
d'emprunts généraux.

Dans le cas de l’espèce, le groupe n’a pas eu recours au financement externe. En conséquence, les intérêts
capitalisés par la filiale "F" doivent être éliminés :

(B) Réserves "F" [7.000 x (1-30%)] 4 900


(B) Résultat "F" [24.500 x (1-30%)] 17 150
(0,50 point)
(B) Actif d'impôt différé [(7.000 + 24.500) x30%] 9 450
(B) Constructions en cours 31 500
(G) Charges d'intérêts 24 500
(G) Produit d'impôt différé [24.500x30%] 7 350 (0,50 point)
(G) Résultat global (en gestion) 17 150

5. Elimination des créances et dettes réciproques

(B) Emprunt non courant (chez F) 400 000


(0,25 point)
(B) Prêt non courant (chez M) 400 000
(B) Dettes rattachées aux emprunts (chez F) 21 000
(400.000 x7%x9/12) (0,25 point)
(B) Créances rattachées aux emprunts (chez M) 21 000

6. Elimination des charges et produits réciproques

(B) Produits d'intérêts (chez M) 28 000


(400.000x7%x3/12) + (400.000x7%x9/12) (0,25 point)
(B) Charges d'intérêts (chez F) 28 000

7. Elimination de la plus-value sur cession du matériel

(B) Réserves "M" [40.000x10%x(1-30%)] 2 800


(B) Réserves "F" [40.000x20%x(1-30%)] 5 600 (0,50 point)
(B) Titres mis en équivalence 8 400

Page 2/6
8. Reprise de la plus-value différée au rythme des amortissements

(B) Titres mis en équivalence 4 200


(B) Réserves "M" [40.000x10%x(1-30%)]/4 700
(B) Réserves "F" [40.000x20%x(1-30%)]/4 1 400 (0,50 point)
(B) Résultat "M" [40.000x10%x(1-30%)]/4 700
(B) Résultat "F" [40.000x20%x(1-30%)]/4 1 400
(G) Résultat global (en gestion) 2 100
(0,25 point)
(G) Q.P.R.S.M.E 2 100

9. Détermination des écarts de 1ère consolidation au 01/07/2012

Capitaux propres au 01/07/2012 2 176 000


+ Value sur Terrain 120 000
+ Value sur Constructions 200 000
- Passif d'impôt différé (160.000x30%) (96 000)
Juste valeur des éléments identifiables acquis 2 400 000
Part de M : [70%x2.400.000] (1) 1 680 000
Coût d’acquisition (2) 1 800 000
Goodwill (2) - (1) (0,50 point) 120 000

10. Mise en évidence des écarts de première consolidation sur titres F (traitement de référence)

(B) Goodwill 120 000


(B) Terrain [120.000x70%] 84 000
(B) Constructions [200.000x70%] 140 000 (0,50 point)
(B) Passif d'impôt différé [96.000x70%] 67 200
(B) Titres de participation dans "F" 276 800

11. Amortissement du Goodwill

(B) Réserves "M" [120.000x20%x1,5] 36 000


(B) Résultat "M" [120.000x20%] 24 000 (0,50 point)
(B) Amortissement du Goodwill 60 000
(G) Dotations aux amortissements 24 000
(0,25 point)
(G) Résultat global (en gestion) 24 000

12. Amortissement de l’écart d’évaluation sur constructions

(B) Réserves "M" [140.000x10%x1,5x70%] 14 700


(B) Résultat "M" [140.000x10%x70%] 9 800
(0,50 point)
(B) Passif d'impôt différé [200.000x30%x10%x2,5] 10 500
(B) Amortissement des constructions 35 000
(G) Dotations aux amortissements 14 000
(G) Produit d'impôt différé 4 200 (0,25 point)
(B) Résultat global (en gestion) 9 800

Page 3/6
13. Capitaux propres des sociétés intégrées globalement après retraitements de consolidation

Désignation M F
Capital 4 000 000 2 000 000
Réserves 613 200 346 900
Résultat 526 900 240 250
Total 5 140 100 2 587 150

14. Partage des résultats


(B) Résultat "M" 526 900
(0,25 point)
(B) Résultats consolidés 526 900
(B) Résultat "F" 240 250
(B) Résultats consolidés (240.250x70%) 168 175 (0,50 point)
(B) Intérêts minoritaires (240.250x30%) 72 075

15. Partage des autres capitaux propres


(B) Réserves "M" 613 200
(0,25 point)
(B) Réserves consolidées 613 200
(B) Capital "F" 2 000 000
(B) Réserves "F" 346 900
(B) Titres de participation dans "F" (2.176.000x70%) 1 523 200
(B) Réserves consolidées 119 630 (0,25 point)
2.346.900x70%-1.523.200x100%
(B) Intérêts minoritaires 704 070
2.346.900x30%-1.523.200x0%

Question b : (1 point)

Au bilan consolidé de l’exercice clos le 31/12/2014, le détail des capitaux propres consolidés et des intérêts
minoritaires se présente comme suit :

Capitaux propres & Passifs 31/12/2014

Capital 4.000.000
Réserves consolidées 732.830
Résultat consolidé 695.075
Total des capitaux propres consolidés 5.427.905 (0,50 point)

Intérêts minoritaires 776.145 (0,50 point)

Page 4/6
DOSSIER 2 (10 points)

Page 5/6