Vous êtes sur la page 1sur 28

LE CONTENTIEUX DE L’EXECUTION

DES MARCHES PUBLICS DE SERVICES

Cyril LAROCHE
Avocat à la Cour
Docteur en droit
44, boulevard Raspail 75007 Paris
Tél. : 01.42.22.49.50
LE CONTENTIEUX DE L’EXECUTION DES
OBLIGATIONS DU TITULAIRE DU
MARCHE

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


Les obligations du titulaire du marché

• Prester un service conforme


– aux spécifications techniques du marché

– aux conditions d’exécution du marché

• Dans le délai contractuel

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La modification des obligations du
titulaire du marché

• Par avenant

• Par une décision unilatérale de l’acheteur public


– qui exerce son pouvoir de modification unilatérale des
stipulations du marché

– qui prend une décision de poursuivre

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La modification des obligations du
titulaire du marché
L’avenant
L’avenant modifie les stipulations du marché sous
réserve
– de ne pas modifier l’objet du marché

– de ne pas bouleverser l’équilibre économique du marché

– d’être signé après avis de la commission d’appel d’offres ?

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La modification des obligations du
titulaire du marché
Le pouvoir de l’acheteur public de modifier
unilatéralement le marché (1)

L’acheteur public exerce son pouvoir sauf pour


– modifier les clauses financières du marché
– modifier l’objet du marché
– bouleverser les obligations du titulaire du marché

sous peine que le titulaire du marché ne soit pas tenu


d’exécuter le marché

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La modification des obligations du
titulaire du marché
Le pouvoir de l’acheteur public de modifier
unilatéralement le marché (2)

Le titulaire du marché a droit à une indemnité qui


répare intégralement le préjudice subi du fait de la
modification du marché

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La modification des obligations du
titulaire du marché
Le pouvoir de l’acheteur public de modifier
unilatéralement le marché (3)
Les conditions de recevabilité de la demande indemnitaire du
titulaire du marché
Titulaire du marché CCAG-FCS 1977 CCAG-FCS 2009

Mémoire de Un mois Deux mois


réclamation
Recours juridictionnel Rejet Deux mois Rejet Deux mois
explicite explicite
Rejet Prescription Rejet Prescription
implicite quadriennale implicite quadriennale

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La modification des obligations du
titulaire du marché
La décision de poursuivre
La décision de poursuivre un marché à prix unitaire est
légale sous réserve
– que le marché autorise son adoption par l’acheteur public

– de ne pas changer l’objet du marché

– de ne pas bouleverser les obligations du titulaire du


marché

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La réception du service
L’acheteur public a l’obligation de
– vérifier la prestation

– prendre la décision de réceptionner ou non la prestation

– notifier sa décision au titulaire du marché

dans un délai de quinze jours à compter de l’exécution


du service

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La réception du service

Prestation de service admise

Réception dans le délai de Prestation de service ajournée


quinze jours
Prestation de service admise avec réfaction

Prestation rejetée

Réception passé le délai de Prestation de service admise


quinze jours

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La réception du service
La prestation ajournée

Première décision Seconde décision


L’acheteur public Le titulaire du Prestation de
marché effectue service admise
-indique les mises au les mises au point
point à effectuer Le titulaire du Prestation de
marché n’effectue service admise
- accorde un délai pas les mises au avec réfaction
pour agir point Prestation de
service rejetée
Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour
La réception du service
La prestation de services admise avec réfaction

L’acheteur public a l’obligation de


– motiver sa décision

– inviter le titulaire du marché à présenter ses observations

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La réception du service
La prestation de services rejetée

L’acheteur public a l’obligation de


– motiver sa décision

– inviter le titulaire du marché à présenter ses observations

Le titulaire du marché a l’obligation de renouveler


l’exécution du service à ses frais

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La réparation de l’inexécution d’une
obligation contractuelle

Pénalités Titre Recours


exécutoire juridictionnel
si le marché
prévoit leur
application

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


Le titre exécutoire

Le titulaire du marché peut faire opposition au titre


exécutoire devant le juge administratif sous réserve
– d’agir préalablement devant l’acheteur public dans le
cadre d’un marché passé par l’Etat
– d’exercer le recours juridictionnel dans un délai de
deux mois

L’opposition au titre exécutoire a un effet suspensif


Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour
Les pénalités

L’acheteur public peut infliger des pénalités dès lors


que
– leur application est prévue par le marché
– le titulaire du marché a été préalablement mis en demeure
d’agir (cas des pénalités de retard)

Le juge administratif peut moduler le montant des


pénalités sous réserve que le titulaire du marché
conclut en ce sens

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation du marché pour faute du
titulaire du marché
La résiliation du marché peut être

– simple

ou

– aux frais et risques du titulaire du marché résilié

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation du marché pour faute du
titulaire du marché
La résiliation simple (1)

Elle doit être prévue par les stipulations du marché

Elle doit être précédée


– d’un courrier invitant le titulaire du marché à présenter ses
observations puis d’une mise en demeure (CCAG-FCS
1977)
– d’une mise en demeure invitant le titulaire du marché à
présenter ses observations (CCAG-FCS 2009)

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation du marché pour faute du
titulaire du marché
La résiliation simple (2)
– ne peut pas être annulée par le juge administratif
– ne donne pas droit au versement d’une indemnité
sauf si
• la résiliation n’est pas fondée
• le titulaire du marché n’a pas été régulièrement
invité à présenter ses observations et mis en
demeure d’agir préalablement par l’acheteur public

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation du marché pour faute du
titulaire du marché
La résiliation aux frais et risques du
titulaire du marché
• Objet : mettre à la charge du titulaire du marché le
coût du marché de substitution à supposer qu’il soit
supérieur à celui du marché résilié
• Conditions:
– Le marché de substitution doit avoir le même objet que le marché
résilié
– Le marché de substitution doit être passé dans un délai raisonnable
– La résiliation aux frais et risques doit être prévue par le CCAP (aux
termes du CCAG-FCS de 2009)

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


Le contentieux de l’exécution des
obligations de l’acheteur public

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


Le paiement du service

• Le paiement du service implique que


l’acheteur public arrête son prix

• Le titulaire du marché peut contester ce prix

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La fixation du prix du service
Première étape Seconde étape

L’acheteur public

Le titulaire du Accepte la facture


Corrige la facture
marché adresse à Paye la Dans un en appliquant
facture ds délai de 45
l’acheteur public un délai de jours des réfactions
sa facture 30 jours si et/ou des
marché de
l’Etat ou pénalités
d’un EPA de
l’Etat

Retard de paiement :
intérêts moratoires
Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour
La contestation du prix du service
Titulaire du marché CCAG-FCS 1977 CCAG-FCS 2009

Mémoire de Un mois Deux mois


réclamation

Recours Décision Deux mois Décision Deux mois


juridictionnel explicite explicite

Décision Prescription Décision Prescription


implicite quadriennale implicite quadriennale

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation du marché pour faute de
l’acheteur public

• Le marché doit prévoir que la faute de


l’acheteur public justifie sa résiliation

• Le titulaire du marché doit demander à


l’acheteur public de résilier le marché et, en
cas de refus, saisir le juge administratif

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation pour motif d’intérêt
général (1)

Le titulaire du marché a droit au versement


d’une indemnité correspondant
– aux dépenses non prises en compte dans le
montant des prestations payées (CCAG-FCS 2009)

– à un pourcentage du montant du marché,


diminué du montant des prestations admises
(CCAG-FCS 2009)

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour


La résiliation pour motif d’intérêt
général (2)
Les conditions de recevabilité de la demande
indemnitaire du titulaire du marché
Titulaire du marché CCAG-FCS 1977 CCAG-FCS 2009

Mémoire de Un mois Quinze jours pour


réclamation solliciter une
indemnité intégrale
Recours Décision Deux Décision Deux
juridictionnel explicite mois explicite mois

Décision Prescription Décision Prescription


quadriennale quadriennale
implicite implicite

Cyril LAROCHE - Avocat à la Cour