Vous êtes sur la page 1sur 10

CONTRAT N° ……….

-16/

ANNEXE F : CAHIER DE CHARGE DE GESTION

GESTION ET EXPLOITATION DU SYSTÈME


D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE DU ……………..,
DISTRICT DE …………….., REGION ……………………...

Date de signature 

Délai contractuel  : ……… ans


Sommaire
TITRE I. OBJET ET CADRE LEGALE DU CAHIER DE CHARGE...................................................................3
Article 1. Objet du Cahier de Charge..............................................................................................3
Article 2. Cadre légal......................................................................................................................3
Article 3. Engagement du Gestionnaire..........................................................................................3
TITRE II. MISSION DE FONCTIONNEMENT........................................................................................3
Article 4. Bureau local....................................................................................................................3
Article 5. Personnel........................................................................................................................4
Article 6. Mutabilité.......................................................................................................................4
Article 7. Transparence du service..................................................................................................4
TITRE III. MISSION DE FOURNITURE D’EAU POTABLE........................................................................5
Article 8. Continuité du service......................................................................................................5
Article 9. Distribution de l’eau aux usagers....................................................................................5
 Bornes fontaines Publiques :...................................................................................................5
 Branchements particuliers......................................................................................................6
Article 10. Universalité.................................................................................................................6
TITRE IV. MISSION DE GESTION DU RESEAU......................................................................................6
Article 11. Gestion technique.......................................................................................................6
Article 12. Gestion des abonnés....................................................................................................6
Article 1. Gestion financière...........................................................................................................6
Article 2. Gestion de rapportage.....................................................................................................6
TITRE V. QUALITES DE SERVICES.......................................................................................................7
Article 3. Qualité de Prestation.......................................................................................................7
Article 4. Qualité de l’eau...............................................................................................................7
Article 5. Qualité de la pression......................................................................................................7
TITRE VI. REGLEMENT SUR LES BRANCHEMENTS PARTICULIERS.......................................................7
Article 6. Branchement...................................................................................................................7
Article 7. Normes techniques du branchement particulier standard................................................8
Article 8. Propriété des installations dans le cas d’un branchement................................................8
Article 9. Prix et coût de branchement............................................................................................8
TITRE VII. MISSION D’ENTRETIEN ET MAINTENANCE..........................................................................9
Article 10. Maintien du système...................................................................................................9
Article 11. L’entretien préventif...................................................................................................9
Article 12. L’entretien courant......................................................................................................9
Article 13. Protection du réseau..................................................................................................10
TITRE VIII. MISSION DE CONSTRUCTION, EXTENSION ET RENOUVELLEMENT...............................10
Article 14. Fond de renouvellement............................................................................................10
TITRE I. OBJET ET CADRE LEGALE DU CAHIER DE CHARGE
Article 1. Objet du Cahier de Charge

Le Gestionnaire rempli une mission de service public ; A ce titre, il est tenu de veiller à l’universalité,
la continuité, la qualité, la mutabilité et la transparence du service de l’eau. Ce cahier de charge a pour
objet de définir ses obligations relatives à la gestion et exploitation du système…………...

Il se rapporte sur les points suivants :

- Fonctionnement du service ;
- Fourniture d’eau potable ;
- Qualité de service (heure d’ouverture) ;
- Egalité de traitement ;
- L’entretien et maintenance des infrastructures ;
- La relation avec les clients (facturation, BP…) ;
- La production des documents ;
- (Relation avec le MO et MDO (rapportage, protection BV, sensibilisation, qualité de l’eau,
GIRE, …)
-

Article 2. Cadre légal

Le présent Cahier de Charges est élaboré en application de la loi 98-029 du 20 janvier 1999 portant
Code de l’eau et ses décrets d’application notamment le décret N°2003/193 portant fonctionnement et
organisation du service public de l’eau potable.

Le présent Cahier de Charges sera annexé au Contrat de gestion et d’exploitation de système d’AEP
passé entre le Maître d’Ouvrage Délégué, le Maitre d’Ouvrage et le Gestionnaire.

Article 3. Engagement du Gestionnaire

Le présent cahier de charge a une valeur contractuelle après sa signature par le Gestionnaire. Ce
dernier reconnait sa valeur contractuelle et s’engage à respecter toutes ses clauses.

Le non-respect de ces contenus décline le désengagement du Gestionnaire dans le service public


d’AEP dans son territoire et pourra être considéré comme résiliation au contrat.

TITRE II. MISSION DE FONCTIONNEMENT


Article 4. Bureau local

Dès la prise d’effet du contrat, le Gestionnaire devra ouvrir un Bureau Local accessible au public dans
la localité affermée. L’heure d’ouverture de bureau doit être affichée pour le public. Le bureau doit
contenir de personnel permanent pour accueillir le public pour toute éventuelle doléance et demande
d’information relative à la gestion.
Article 5. Personnel

Pour l'exploitation générale et la bonne exécution du contrat, le Gestionnaire doit employer des
techniciens permanents compétents et expérimentés dans leurs spécialités respectives ainsi que des
mains d'œuvre qualifiées, semi-qualifiée, nécessaires à l'entretien et aux travaux.

Néanmoins, pour le bon fonctionnement de la gestion, le personnel de la gestion doit contenir au


moins (à rédiger par rapport à l’offre du gestionnaire):

Référence de personnel :

 Un Gérant, qui est le premier responsable mandaté de la gestion et de l’exploitation du


système. Il est habilité à solliciter et recevoir toutes les instructions nécessaires du Maître
d’Ouvrage et à lui rendre compte. A ce titre, il a pour tâche de :
- Représenter le Gestionnaire, c’est-à-dire disposer d’un pouvoir lui permettant
d’agir au nom et d’engager le Gestionnaire relativement à tous les droits et
obligations du Gestionnaire au titre du présent contrat ;
- Assurer la pérennité de l’accès en eau de toute la population de la Commune
………………………. ;
- Coordonner et superviser toutes les activités ;
- Elaborer les factures des abonnés ;
- Recouvrer les recettes auprès des fontainiers et des abonnés ;
- Encaisser les recettes provenant des branchements particuliers et des kiosques à
eau ;
- Elaborer les différents rapports ;
- Gérer les différentes ressources (financières, humaines, etc.) ;
- Entretenir la relation avec les autorités locales ;
- Sensibiliser la population et partager les informations ;
 Un technicien qui assure :
- l’entretien et la maintenance des équipements et des installations ;
- la chloration de l’eau et tout autre traitement requis pour assurer la potabilisation
de l’eau ;
- les relevés des indications des compteurs et distributions de factures,
- les travaux de plomberie,
- la vérification et le nettoyage des compteurs,
- La réalisation des branchements privés

Ces fonctions peuvent être partagées avec d’autres personnels selon la taille du système.

Article 6. Mutabilité

Le Gestionnaire doit en permanence adapter le service autorisé aux exigences nouvelles de l’intérêt
général et de la législation en vigueur.

Article 7. Transparence du service

Le Gestionnaire doit afficher les tarifs de vente de l’eau et la description des services proposés parmi
lesquels les étapes à suivre pour bénéficier d’un branchement privé, le coût unitaire indicatif d’un
branchement ainsi que la durée estimée de traitement de la demande.

Les résultats des analyses bactériologiques de l’eau devront également être affichés.

Enfin, le Gestionnaire est tenu d’informer le Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG des
éventuelles difficultés rencontrées dans l'exécution de son contrat. A ce titre, le Gestionnaire rendra
compte de la délégation au Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG et au Maître d’Ouvrage
Délégué semestriellement (cf. article 31) et devra tenir une rencontre formelle et annuellement avec le
Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG, en présence des représentants des usagers de l’eau.

TITRE III. MISSION DE FOURNITURE D’EAU POTABLE


Article 8. Continuité du service

Le Gestionnaire doit fournir de l’eau potable 24h/24h dans le périmètre délégué.

Le Gestionnaire n'aura la faculté d'interrompre le service de l'eau que dans les cas spécifiés ci-après :

- arrêts spéciaux pour les renforcements, les améliorations, les extensions et les installations de
certains branchements et équipements dans des conditions à déterminer dans chaque cas
particulier sous réserve de l’autorisation du Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG  ;
- arrêts d’urgence pour des réparations du réseau ou en cas d’accident exigeant une intervention
immédiate. Le Gestionnaire est autorisé dans ce cas, à prendre les mesures nécessaires, mais il
doit en aviser le Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG dans les plus brefs délais.

Dans tous les cas, le Gestionnaire doit s’efforcer de réduire au minimum la durée des coupures et de
les situer, tant que possible, aux dates et heures susceptibles de provoquer le moins de gêne possible
aux clients.

Les interruptions hors cas d’urgence et leurs causes devront être portées à la connaissance des usagers
au moins un (1) jour à l’avance par voie de communication appropriée (affichage et/ou mégaphone
et/ou radio locale…) et être exposés par écrit au Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG.

Article 9. Distribution de l’eau aux usagers

Le Gestionnaire assure la distribution de l’eau potable aux bornes fontaines à utilités publics, aux
bornes fontaines sociaux ou partagés et aux branchements particuliers.

 Bornes fontaines Publiques :


Au niveau des bornes fontaines publiques, le Gestionnaire est responsable :
- de la continuité et de la qualité du service aux heures fixées en accord avec le Maître
d’Ouvrage des infrastructures d’AEPG et les représentants des usagers de l’eau ;
- de l’entretien et de la maintenance des bornes fontaines publiques (titre …);
- du respect du tarif de vente mentionné dans le contrat.

Pour ce faire, le Gestionnaire engagera des fontainiers chargés :


- de la distribution et la vente d’eau aux bornes fontaines publiques ;
- de la propreté de la borne fontaine publique et de ses abords.

Les heures d'ouverture, de fermeture et le tarif de vente de l’eau doivent être affichés au niveau de
chaque borne fontaine publique.

Les rémunérations des fontainiers sont déjà incluses dans le prix de vente de l’eau définis dans le
contrat.
 Branchements particuliers
Le Gestionnaire est responsable de la continuité du service et de la qualité du service aux
branchements particuliers.

Article 10. Universalité

A caractéristiques équivalentes, deux services proposés par le Gestionnaire doivent être vendus au
même prix.

TITRE IV. MISSION DE GESTION DU RESEAU


Article 11. Gestion technique

Le Gestionnaire prend en charge la gestion technique de réseau afin d’assurer la connexion et la


distribution auprès des usagers. Il assure la production, le transport et la distribution de l’eau
conformément à la demande des usagers.

Le Gestionnaire a l’obligation de limiter les demandes de branchement pour les particuliers, à partir
duquel cela peut nuire au fonctionnement technique du réseau. Ainsi, il propose au Maitre d’Ouvrage
des solutions pourrait le résoudre ou étendre le réseau.

A cet effet, le Gestionnaire tient un tableau de bord de l’exploitation technique du réseau enregistrant
la capacité de production du réseau, la quantité d’eau filtré et livré à la consommation, le rendement
du réseau et la quantité de la perte d’eau.

Article 12. Gestion des abonnés

Le Gestionnaire gère librement leurs abonnés avec un traitement d’égalité et le respect de droit de
l’homme. Il est en charge de produire des outils de gestion des abonnés conformément à ses besoins et
pour une bonne gestion, tels que le modèle de demande de branchement, le modèle de facturation et la
procédure de doléances.

Article 1. Gestion financière

Le Gestionnaire est rémunéré par la vente d’eau qui doit respecter les clauses du contrat. Il gère
librement sa comptabilité financière.

Il assure le recouvrement des facturations dans les bornes à utilités public ou auprès des branchements
particuliers.

Il est en charge de verser toutes les taxes et redevance liés à la gestion conformément aux clauses du
contrat. Il est tenu de régler la rémunération de tout le personnel engagé dans la gestion du système
d’AEP. Il tient à régler toutes les facturations liées à la maintenance et entretien des infrastructures. Il
affecte tous les fonds liés au bon fonctionnement du service public offert aux usagers.

Article 13. Gestion de rapportage

Le Gestionnaire effectue des rapports techniques et financières tous les 15 Janvier et 15 Juillet de
chaque année. Dans ces rapports contiennent les détailles de chaque activité effectué par le
Gestionnaire pendant la période de 6 mois.
Le Gestionnaire envoie ces rapports auprès du Maitre d’Ouvrage et du Maitre d’Ouvrage Délégué
pour information et suivi du service public.

TITRE V. QUALITES DE SERVICES


Article 14. Qualité de Prestation

Le Gestionnaire doit établir des règles d’hygiène, de sûreté et de sécurité pour le site d’exploitation qui
seront au minimum conformes à la législation en vigueur à Madagascar.

Article 15. Qualité de l’eau

Le Gestionnaire est tenu de s’assurer que l’eau fournie aux usagers respecte en permanence les normes
en vigueur. Ainsi il devra prendre toutes les mesures possibles pour remédier toutes anomalies
constatées.

A ce titre, le Gestionnaire a l’obligation de :

- Constater tous les jours la couleur, l’odeur, le goût et la présence des éléments étranges dans
l’eau. Les constatations et actions entreprises doivent être enregistrées dans un cahier
consultable à tout moment par le Maître d'Ouvrage
- Vérifier deux fois par semaine, au point de puisage le plus éloigné, que le taux de chlore
résiduel libre est compris entre 0,1 et 2 mg/L. Les mesures doivent être consignées dans un
cahier consultable à tout moment par le Maître d'Ouvrage.
- Analyser la qualité bactériologique de l'eau distribuée aux usagers deux fois par an.
L’échantillonnage et le délai de transport devront être conformes à la procédure décrite par le
laboratoire d’analyse, lui-même agrée par le Ministère chargé de l’Eau.

Le coût des analyses est inclus dans le tarif de l’eau et est à la charge du Gestionnaire.

Article 16. Qualité de la pression

Le réseau distribuera l’eau à une pression minimum de 5 m CE (Colonne d’Eau) au point le plus
défavorable.

TITRE VI. REGLEMENT SUR LES BRANCHEMENTS PARTICULIERS


Article 17. Branchement

Toute personne physique ou morale peut demander un branchement particulier. La demande est
formulée auprès du Gestionnaire qui vérifie que ces travaux ne risquent pas d’entrainer une
dégradation des conditions de fourniture d’eau aux autres points de desserte ainsi que la distance à
laquelle le client se situe par rapport au réseau.

Le Gestionnaire doit répondre sous quinze (15) jours au demandeur pour l’informer si sa demande
peut être acceptée. Le délai pour la réalisation des travaux ne devra pas excéder trois (03) mois.

Pour toutes demandes acceptées, les abonnés et le gestionnaire sont liés par des contrats d’abonnement
et tous les états de chaque abonné sont enregistrés dans un livret « numérique » ou « physique » auprès
du gestionnaire.
Article 18. Normes techniques du branchement particulier standard

Le branchement particulier standard comprend :


- Un collier de prise en PEHD ;
- 12 m de PEHD DN 20 PN8 ;
- Une vanne d’arrêt avant compteur en DN 20 ;
- Un compteur DN 15 ;
- Une canne de puisage en fonte DN 20 PN8 munie d’un robinet.

Un branchement particulier ne peut pas dépasser de 100m de raccordement au réseau principal où il y


a lieu le piquage.

Article 19. Propriété des installations dans le cas d’un branchement

Le Maître d’ouvrage des infrastructures d’AEP est propriétaire du branchement particulier jusqu’au
compteur compris. Toutefois, les équipements calculés lors du devis et installés pour un branchement
sont destinés à cet abonné lui-même pendant toute période.

L’abonné est propriétaire de tous les équipements définis dans la partie située après le compteur.

Les branchements sont entretenus et réparés par le Gestionnaire, à ses propres frais, jusqu’au compteur
inclus. Toutefois, le Gestionnaire n'a pas à sa charge les frais particuliers de réparation motivés par
toute cause qui n’est pas la conséquence du simple usage. Ces frais particuliers sont à la charge de
l’abonné auquel il incombe de prendre les dispositions nécessaires pour éviter tous risques de
dégradation prématurée des compteurs.

Les installations intérieures et toutes dérivations après compteur seront établies et entretenues par les
soins et aux frais des propriétaires ou abonnés. Le Gestionnaire pourra proposer aux abonnés des
aménagements après compteur sortant du cadre forfaitaire du « branchement standard ». Il pourra
également proposer des branchements spécifiques pour des gros consommateurs d’eau utilisant pour
cela des conduites et autres pièces de plus gros diamètre.

Article 20. Prix et coût de branchement

Le prix du branchement pour les abonnés sera composé du coût des composants du branchement
indiqués à l’article précédant et des coûts de main d’œuvre seulement.

Le prix de raccordement des branchements particuliers devra être conforme aux conditions suivantes
(après la première année d’exploitation) :

- Un montant forfaitaire à la charge de l’usager, couvrant les coûts de fourniture et de travaux,


dans la limite de douze mètres (12 m) de conduite à partir du réseau. Le montant forfaitaire
devra être en conformité avec le bordereau des prix du branchement, à hauteur de cent mille
Ariary (Ar 100 000).
- Un montant à la charge de l’usager par mètre linéaire de conduite DN 20 au-delà de douze
mètres (12 m), en conformité avec le bordereau des prix du branchement constituant l’annexe
L du présent contrat.

Le Gestionnaire devra justifier et obtenir l’agrément du Maître d’Ouvrage des infrastructures d’AEP
du prix de branchement, pour chaque décision et/ou modification des prix de branchements.
Le Gestionnaire a l’obligation de proposer aux usagers un étalement des coûts de branchement sur 12
mois, payable mensuellement sur chaque facture d’eau, sans intérêt.

TITRE VII. MISSION D’ENTRETIEN ET MAINTENANCE


Article 21. Maintien du système

Le Gestionnaire devra maintenir les ouvrages de Génie civil et les équipements inventoriés dans la
liste de bien de retour en bon état de fonctionnement normal ; à ce titre il assure leur entretien courant
et préventif. Les frais de maintenance et d’entretien sont à la charge du Gestionnaire et compris dans le
prix de vente de l’eau aux usagers.

Afin de maintenir le système et la continuité de la distribution de l’eau aux usagers, le gestionnaire


doit tenir en permanence des stocks de pièces de rechanges les plus utilisés. La liste de stocks et les
mouvements sont enregistrés dans un cahier de registre des stocks.

Il est rappelé au Gestionnaire que les équipements mis à sa disposition dans le cadre du présent contrat
ne doivent servir qu'au service de l'eau.

Article 22. L’entretien préventif

L’entretien préventif consiste au remplacement à terme des éléments à durée de vie limitée de chaque
équipement conformément à la notice d’utilisation livrée par le constructeur.

Article 23. L’entretien courant

L’entretien courant consiste à la vérification de l’état des éléments fragiles ou exposés à l’usure et
leur remise en état au cas où ils seraient défectueux ou en état d’usure avancé.

L’entretien courant suppose aussi le nettoyage et le dépoussiérage périodiques des installations.

L’entretien courant couvre notamment :

- la vérification périodique de l’état des tuyauteries, des robinetteries et des équipements de


protection (vidange, ventouse, vannes de sectionnement…) et la réparation ou remplacement
en cas de détérioration ;

- le nettoyage périodique du captage, du réservoir, des unités de traitement, des points de


vidange sur les réseaux et des points de puisages ainsi que leurs alentours;

- la peinture et le nettoyage des surfaces externes des infrastructures en Génie Civil.

Tous les équipements utilisés par le Gestionnaire pour la réparation ou remplacement devront être
d’une qualité au moins égale à celle des équipements initiaux, particulièrement en ce qui concerne la
qualité des matériaux, le dimensionnement et les normes de fabrication.

Le Gestionnaire tient un cahier d’entretien accessible au Maitre d’Ouvrage et au Maitre d’Ouvrage


Délégué. Ce cahier enregistre tous les entretiens et maintenances effectués par le Gestionnaire au
cours de la gestion des infrastructures.
Article 24. Protection du réseau

Le Gestionnaire assure la police administrative du réseau. Il doit mettre en place un système de


protection conformément au réseau qui lui est à la charge. Ainsi, il est à la charge de remplacement et
réparation des dégâts causés par acte de vandalisme ou par accidents dont la protection est négligée
par le Gestionnaire.

TITRE VIII. MISSION DE CONSTRUCTION, EXTENSION ET


RENOUVELLEMENT
Article 25. Fond de renouvellement

Le Gestionnaire propose au Maitre d’Ouvrage des activités à entreprendre pour l’utilisation du fond de
renouvellement. Il établie un projet qui consiste à développer le système d’AEP dans son territoire.

Il gère avec le Maitre d’Ouvrage le fond de renouvellement et assure le suivi des travaux exécuté par
ce fond.

Le Gestionnaire

écrit en manuscrit (lu et accepté)