Vous êtes sur la page 1sur 10

Université d’oran 2

Institut de maintenance et sécurité industrielle

Département de maintenance en électromécanique industrielle

Expose :sur la fraiseuse , ses types et ses opérations

Module : fabrication mecanique

Edite par : GROUPE : C33-C31


 Rahmani ammar

Adda-benziene Nacer

SAISON UNIVERSITAIRE
2019 / 2020

1
FRAISAGE

Le fraisage est une technique de fabrication qui combine deux mouvements : la rotation d’un outil utilisé
pour couper et l’avancée d’une pièce à usiner. Actuellement, on ajoute le déplacement de l’outil (toutes les
directions sont possibles) par rapport à la pièce. L’outil servant à fraiser se nomme, sans surprise, la fraise qui
possède diverses arêtes de coupe, chacune ôtant une certaine quantité de métal sous la forme de copeaux. Les
avantages du fraisage résident dans son rendement important, son excellent fini de surface, sa grande
précision et son extrême souplesse quant à ses formes. Le fraisage est utilisé, le plus fréquemment, pour
l’obtention de surfaces planes, de gorges et d’épaulements. Cependant, son efficacité en contournage ne cesse
de croître via l’utilisation des techniques de Computerized Numerical Control (CNC).
Le fraisage tend à devenir un procédé d’usinage universel grâce à sa palette toujours plus vaste de machines,
d’outils de coupe et de systèmes de commande. Les centres d’usinage, par exemple, utilisent énormément le
fraisage et ont, par conséquent, besoin d’une large gamme d’outils. Le fraisage se réalise sur divers types de
machine, des fraiseuses classiques, dont la création remonte à plusieurs décennies, jusqu’aux machines CNC
élaborées avec axes multiples. Le fraisage, en sus de réaliser de nombreuses opérations, utilise de nombreuses
sortes de machines, de pièces et d’outils. Il est tributaire de l’état des équipements qui sont utilisés et des
pièces à usiner.Le choix de l’outil de fraisage et le type d’opération dépendent du schéma de la pièce et des
impératifs de la production. Les méthodes traditionnelles sont sans cesse remises en question en raison des
progrès importants survenus, dans ce domaine, ces dernières années. Il convient donc d’étudier attentivement
le type de fraisage à envisager pour qu’il permette un gain de qualité et de temps. Il faut également déterminer
si une seule opération suffit ou s’il en faudra plusieurs. Lorsqu’une pièce doit être fraisée, il faut ensuite opter
pour la machine la plus adéquate : fraiseuse verticale, horizontale, universelle, à commande numérique, à
portique ou centre d’usinage.
Fraiseuse :

Principe:
Le fraisage est un procédé d’usinage réalisé sur des machines- outils appelées fraiseuses,
permettant l’obtention de surfaces géométriques simples (principalement des plans) ou des
surfaces géométriques simples associées (rainure, épaulement, …).
Au fraisage le métal est travaillé avec un outil multi tranchants appelé fraise. La coupe
est obtenue à partir de la combinaison de 2 mouvements :
- Un mouvement de rotation de l’outil (fraise) appelé mouvement de coupe (Mc) qui
s’exprime en tour / minute (tr/min) .
- Un déplacement rectiligne de la pièce appelé mouvement d’avance (M f) , qui s’exprime en
millimètre / minute (mm/min). [3]

2
Fig. I.1 : Chaîne cinématique d’une fraiseuse.

3
Fig. I.2 : Les formes obtenues sur fraiseuse.

Les différents types de fraiseuses :


a) Fraiseuse horizontale :
Elle est appelé fraiseuse horizontale parce que la coupe survient dans un plan
horizontal. Elle est rigide et robuste destinée pour les pièces lourdes

Fig. I.3 : Fraiseuse horizontale et verticale .

4
b) Fraiseuse verticale :
Elle est très similaire à la fraiseuse horizontale dans la construction et possède les
mêmes parties de base, mais la broche de la machine est positionnée verticalement.

c) Fraiseuse universelle :
Elle est appelée ainsi parce qu'il peut être adapté à une très vaste palette d'opérations de
fraisage. La FU est principalement utilisée dans les travaux de l'atelier d'outillage. Outre les
mouvements de la table obtenus dans une fraiseuse verticale ou horizontale, la tête universelle
conçue en genou peut être inclinée à un angle requis, dont le plus connu est celui du fabricant
HURE avec 2coulisses l’une verticale C1 et l’autre inclinée C2 figure.
Dans quelque versions, la table de la machine de fraisage universelle peut pivoter de 45 °
de chaque côté et ainsi travaux de fraisage hélicoïdales peuvent être effectuées. Elle peut
recevoir des forets, alésoirs, des fraises avec un très haut degré de précision. [2]

Fig. I.4 : Fraiseuse universelle : a) mouvements de base


b) tête universelle [5]

5
d) Fraiseuse d’établi:

Fig. I.5: Fraiseuse d’établi .

e) Fraiseuse à double montant :

Fig. I.6: Fraiseuse à double montant.

6
f) Fraiseuse duplex :

Fig. I.7: Fraiseuse duplex.

7
g) Fraiseuse multibroches :

Fig. I.8: Fraiseuse multibroches.

h) Fraiseuse à Commande Numérique :

Fig. I.9 : Fraiseuse multibroches . [9]

Opérations de fraisage:

Surfaçage : Le surfaçage c’est l’usinage d’un plan par une fraise.

8
FigII.1

Plans épaulés : C’est l’association de 2 plans perpendiculaires.

FigII.2
Rainure : C’est l’association de 3 plans. Le fond est perpendiculaire au deux autres plans.

FigII.3

9
Poche : La poche est délimitée par des surfaces verticales quelconques. C’est une forme creuse
dans la pièce.

FigII.4
Perçage : Ce sont des trous. Ils sont débouchant ou Borgnes

FigII.5

10