Vous êtes sur la page 1sur 3

Université Abderrahmane MIRA de Bejaia

Faculté des Sciences Économiques, Commerciales et des Sciences de Gestion


Département des Sciences de Gestion
Niveau : L2

Examen – Rattrapage – Deuxième Semestre S4– 2019/2020


Module  :Marketing

Chargé(e)s de cours :

Enseignant(e) Spécialité Sections E-mail


M. Otmani L2 Gestion Section A Kamelotmani02@gmail.com
- - - -

Etudiant(e) :

 NOM : .......HADJISSI...................................................
 Prénom : .....................Ilyes..................................
 Spécialité :......... L2 Gestion............................................
 Section :..............................A........................... 
 Groupe : ................................A5.......................
 Matricule : ............171733002173.........................................

CONSIGNES IMPORTANTES À SUIVRE !

1. Ce sujet d’EXAMENest mis en ligne le Jeudi 03/12/2020 à 09h30 ;


2. Votre réponse doit-être envoyée « en version WORD » par e-mail à votre chargé de cours
(E-mails indiqués ci-dessus) au plus tard le Vendredi 04/12/2020 à 00h00 (minuit). Passé
ce délai, la copie ne sera pas prise en considération ;
3. Toutes les copies qui contiennent des réponses identiques ou du « copier-coller » seront
systématiquement annulées et les étudiants concernés seront convoqués à comparaître devant le
Conseil de Discipline du Département.
Le : 03/12/2020
Faculté SEGC Nom :HADJISSI
Département des sciences de gestion Prénom : Ilyes
Niveau : L2 gestion Groupe :A5
Section : A NOTE :…….../20
Mr OTMANI

EMD du rattrapage en Marketing

Q1. Le Markéting est-il un art ou une science ? (10 points) :

Notamment certains répondait sans hésitation un art. De nombreux arguments penchent


en effet en faveur de l'appartenance de cette discipline au monde de la science. Le premier est
qu'il nécessite une bonne dose d'analyse de données et de réalisation de diverses études. Un
professionnel devra en effet acquérir une connaissance approfondie de la cible de son
contenu, et ceci passe par l'utilisation de divers outils et techniques scientifiques. Il devra
également faire des études d'impacts pour mesurer l'efficacité de ses diverses campagnes en
calculant par exemple son ROI. Bref, le marketing de contenu requiert une bonne dose de
maniement d'outils scientifiques dans ce monde où la circulation de l'information est de plus
en plus chiffrée. Alors,le côté artistique du marketing de contenu apparaît principalement
dans la réalisation des produits destinés au clients. Il n'est pas toujours évident de voir chacun
de ses actes dictés par des chiffres ou des études bien rondement menées. Dans ces cas, vous
devrez vous fier à votre flair, à votre intuition, mais également à votre imagination pour vous
tirer d'affaires. N'oubliez pas que nous évoluons ici dans une monde en constante évolution où
ce qui est apprécié aujourd'hui peut très vite tomber dans l'oubli demain. C'est donc le rôle du
professionnel de marketing de contenu d'être créatif, de prendre des risques afin de pouvoir
toujours créer quelque chose qui attirera l'attention et éveillera l'intérêt du consommateur.
Pour conclure,Tous ces faits nous amènent dire qu'à la question: le marketing un art ou une
science, il faut répondre que le marketing est un art ET une science. Aucune des options que
nous venons d'évoquer précédemment ne peut évoluer séparément et constituer un bon
marketing. Il faut une combinaison adéquate, savamment dosée de chacune d'elles pour
obtenir un bon produit. Nous convenons donc tous de répondre qu'il s'agit d'un savant
mélange des deux. De l'intuition certes, mais pas une loterie, car elle doit être soutenue par
de solides convictions et informations.

Q2.Quelle relation y a –t- il entre l’évolution du Markéting et les différentes optiques


Markéting (10 pts) :
Durant les années qui suivirent le Première Guerre mondiale, le marketing était en plein essor,
c’était l’ère du merchandising. Progressivement, le marketing va s’étoffer de techniques de
plus en plus pointues, de l’analyse précise des besoins des consommateurs à la conception de
bases de données, à la segmentation des marchés ou à la présentation calculée des produits sur
le lieu de vente, a partir de sa quelle philosophie sous-tendent les efforts marketing ?
Les différentes optiques dans la conduite de leurs activités d’échange sont :
*L'optique production : est l’une des plus anciennes optiques dans les entreprises. Elle
suppose que les consommateurs préfèrent les produits qui sont largement disponibles et
accessibles. Les gestionnaires se focalisent principalement sur la réalisation des grandes
capacités de production, des prix bas et une distribution de masse. On rencontre cette optique
lorsqu’une entreprise veut abaisser le coût d’un produit pour en étendre le marché ou lorsque
la demande excède l’offre.*L’optique produit : est fondée sur l’hypothèse selon laquelle les
consommateurs préfèrent le produit qui offre les meilleurs aspects de qualité, de performance
et d’innovation. L’entreprise doit donc se consacrer en priorité à améliorer la qualité de sa
production.*L’optique vente :considère que les consommateurs n’achèteront pas d’eux‐
mêmes suffisamment les produit de l’entreprise à moins que celle‐ci entreprenne des efforts
agressifs de vente et de communication. Dans l’entreprise, aux côtés du service production, le
service commercial devient alors important. Cette optique est agressivement pratiquée avec
les produits non sollicités ou dans des cas de surcapacité de production..*L’optique
marketing :est apparue au milieu des années 50. C’est une orientation de gestion selon
laquelle la tâche primordiale est de déterminer les besoins, les désirs et les valeurs du marché
visé et de s’adapter en vue de produire les satisfactions désirées de façon plus efficace que la
concurrence.*L'optique marketing holiste : on distingue 4 formes suivants :
*Le marketing relationnel.
*Le marketing intégré
*Le marketing interne
*Le marketing socialement responsable
Alors on conclue, que ces optiques font partie parmi l’objectif de l’évolution du marketing
qui ont des points en commun entre eux, cela a but de faire une étude approfondie sur les
différents besoins du consommateur et gagner sa confiance, mais aussi développer les
marchés anis que la productivité.
Bon courage