Vous êtes sur la page 1sur 25

NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.

Sommaire
Avant-propos ........................................................................................................................................... 1
Remerciements ....................................................................................................................................... 2
Introduction............................................................................................................................................. 3
Activités de stage .................................................................................................................................... 4
Présentation général de l’entreprise :................................................................................................. 4
Présentation du projet : ...................................................................................................................... 4
Description du projet :..................................................................................................................... 4
Les intervenants dans ce projet : .................................................................................................... 5
Ressource humaine : ....................................................................................................................... 6
Matériels :........................................................................................................................................ 6
Béton Armé : ..................................................................................................................................... 10
Façonnage : ................................................................................................................................... 10
Fondations : ................................................................................................................................... 12
Semelles :................................................................................................................................... 13
Amorce poteau : ........................................................................................................................ 14
Amorce voile : ............................................................................................................................ 14
Les longrines : ............................................................................................................................ 15
Dallage : ..................................................................................................................................... 15
Elévations : .................................................................................................................................... 16
Poteaux : .................................................................................................................................... 16
Dalle : ......................................................................................................................................... 16
Maçonnerie : ............................................................................................................................. 17
Acrotères : ................................................................................................................................. 19
L’enduit : .................................................................................................................................... 19
La dalle de forme : ..................................................................................................................... 20
Assainissement : ................................................................................................................................ 21
Climatisation : .................................................................................................................................... 21
Prévu :................................................................................................................................................ 22
Conclusion ............................................................................................................................................. 23
Annexe ................................................................................................................................................... 24
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Avant-propos
En tant qu’étudiants à la Licence Professionnelle de la

Technologie et Coordination dans le Bâtiment et les Travaux

Publics (LP-TCBTP) à la Faculté des Sciences Semlalia de Marrakech

(FSSM), et comme le cahier d’accréditations de la filière l’indique,

nous sommes amenés à effectuer un stage ouvrier à la fin de la

première année de la formation, dans le but de découvrir le milieu

professionnelle. Ce stage à une durée d’un mois, dont vingt-cinq jours

ouvrable.

De ma part, j’avais l’occasion d’effectuer ce stage au sein de

l’entreprise SO.NA.CO.B, dans le chantier de la construction du

centre régional des handicapés de Marrakech, du 08 juillet au 08

août 2011.

Durant le stage, mes tâches principales étaient similaires aux

tâches d’un ouvrier, mais ça ne m’a pas empêché de s’impliquer à tout

évènement ou action importante déroulant au sein du chantier.

1
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Remerciements
En premier lieu, il m’est particulièrement agréable d’exprimer

mes vifs remerciements et ma profonde gratitude à toute personne

qui m’a aidée, de loin ou de prés, pour effectuer ce stage dans les

meilleures conditions au sein du Chantier

Je profite de cette occasion pour remercier mon encadrant

Monsieur Saïd OULOUALI, chef de projet, de m’avoir accueilli au

sein de son bureau et de m’avoir assisté et offert l’occasion de

travailler dans un cadre professionnel aussi agréable. Et par la même

occasion, je n’oublie pas de remercier Monsieur Mohamed EL-

OMARI, coordinateur de la filière LP-TCBTP, et tous nos formateurs

de leurs efforts considérables.

D’ailleurs, je remercie toutes les personnes de chantier : le chef

de chantier, les chefs d’équipes et aussi les ouvriers, de leur


incroyable disponibilité, qu’ils m’avaient montrée lors de cette

expérience.

2
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Introduction
Afin de mettre en application les connaissances théoriques

acquises, et de s'adapter à l'environnement professionnel, les

stagiaires de la Licence Professionnelle de la Technologie et

Coordination dans le Bâtiment et les Travaux Publics (LP-TCBTP),

Sont tenus d'effectuer des stages pratiques dans des établissements

publics ou privés.

Ces stages ont pour but de permettre aux stagiaires de

s'intégrer, dans les meilleures conditions possibles, dans la vie active.

En effet, si d'aucun ne peut ignorer la valeur de la formation

théorique, cette dernière, quand elle est complétée par formation

pratique, elle permet d'acquérir les outils techniques et amener à la

perfection.

C'est dans ce cadre que nous avons effectués un stage au sein

du chantier. Il a été pour nous une occasion de découvrir le monde

professionnel et de développer notre côté relationnel et d'effectuer

une certaine comparaison entre les principes théoriques du métier

qu'on nous a appris pendant notre formation.

Le présent rapport constitue le résultat de ce stage

3
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Activités de stage
Présentation général de l’entreprise :

Nom : SOCIETE NADIM DE CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS (SO.NA.CO.B).

Gérants : P.D.G. : M. Jamal NADIM

Directeur Administrateur : M. Abdallah NADIM

Directeur Technique : M. Abderrahim NADIM

Date de création : 1977.

Domaine d’activité : Constructions de bâtiment et génie civil, ouvrages d'art (silo,


pont, réservoir, château d'eau), terrassements généraux, assainissement, adduction d'eau
potable, étanchéité, revêtement des sols et murs, électricité générale, plomberie
sanitaire, traitement des eaux usées, menuiserie (bois, aluminium et métallique),
construction métallique (charpente, silo, trémie).

Siège : 6, Avenue AHMED EL MANSOUR EDDAHBI CITE DAKHLA 80001 AGADIR


BP N° 230.

Forme juridique : Société Anonyme (S.A.)

Capital action émis : 40 000 000 MAD.

Autres capitaux : de 50 à 200 millions MAD.

Présentation du projet :

Description du projet :
Le projet est la construction du centre régional des handicapés de Marrakech, sur
une surface totale d’un peu prés 9850 m2 dont 4000 m2 construite et le reste est repartie
entre jardins, parking et un terrain poly-disciplinaires. Ce centre se compose de sept
blocs appelés joint qui fonctionnent comme suite :

1er joint :
C’est le bloc de la piscine, il comporte des salles des bains, vestiaires, une salle de
musculation et un gymnase. La piscine étant couverte.

4
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

2ème joint (R+1) :


Le R.D.C et un pôle médico-social, il comporte des salles de kinésithérapie, des
salles de consultation, des salles de psychomotricité, et des salles d’orthophonie.
L’étage est un pôle de formation et d’insertion socio-professionnelle, on y trouve des
salles de cours et de formation et une bibliothèque. On y trouve aussi une rompe pour
faciliter l’accès à l’étage aux utilisateurs des chaises roulantes ainsi qu’un ascenseur
de dimension nue (160x160).

3ème joint (R+1) :


C’est un pôle socio-éducatif, il comporte des salles de formation, espace parents et
repos enfants. A l’étage il y a d’autres salles de formation.

4ème joint :
C’est une partie administrative, on y trouve le bureau du directeur, la salle des
réunions et d’autres bureaux administratifs.

5ème joint :
Cuisine et restauration.

6ème joint :
On y trouve des dortoirs pour filles et une chambre de surveillant.

7ème joint :
On y trouve les studios pour garçons.

Les sanitaires bien évidemment se trouvent dans chaque joint, le nombre et


proportionnelle à la surface total du joint et à sa nature.

Les intervenants dans ce projet :

Maitrise d’ouvrage : Fondation MOHAMED V pour la Solidarité.

Maitrise d’ouvrage déléguée : la direction régionale de l’équipement et des transports


de MARRAKECH.

Maitrise d’œuvre : Cabinet d’Architect (GUILMI Abdelhakim)

Bureau d’étude technique : Cabinet Zakaria BENABDERRAZIK.

Bureau de control technique : SOCOTEC.

Entreprise de construction : SO.NA.CO.B.

Laboratoire des essais : LPEE (Laboratoire Publique d’Essais et d’Etudes).

Fournisseur du Béton (près à l’emploi) : MENARA PREFA.

5
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Ressource humaine :

Un chef de projet ;

Un chef de chantier ;

Trois chefs d’équipes ;

Un métreur ;

Un comptable ;

Et plus que cent ouvriers ;

Matériels :
La PPM :

C’est une sorte de grue sur roues,


équipé d’un bras télescopique, d’un
crochet de levage et d’un système de
rotation qui permet au bras de couvrir
son environnement, destiné à lever le
matériel et les matériaux de
construction.

Malgré le fait qu’elle est


équipée des roues, elle ne peut pas se
déplacer en portant des charges.

Elle peut supporter jusqu’à


25tone du charge.

6
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Le MANISCOPIC :

C’est un engin de
levage, mais aussi de
transport, équipé d’un bras
télescopique fixe (ne tourne
pas). Il est utilisé
énormément dans
pratiquement toutes les
opérations de transport et de
levage des objets moins
lourds vus à l’avantage de
pouvoir se déplacer en
portant des charges.

Le TRACTOPELLES (OU CHARGEUSE PELLETEUSE) :

Un tractopelle est un
engin équipé d’un godet à
l’avant et porte une pelle en
rétro à l’arrière. Les
tractopelles sont très utiles
sur les chantiers de petites
tailles, remplacent à la fois
un chargeur et un
excavateur.

Il est fait souvent pour les


opérations suivantes :

-chargement ;
-transport des matériaux sur
petites distances ;
-manutention ;
-fouille avec pelle en rétro ;

7
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Mini-chargeuse :

C’est un engin
équipé d’un godet,
destiné à dégager la terre
et à transporter les
matériaux sur des faibles
distances.

Le COMPRESSEUR :

A l’aide de cet engin en


peut soit creuser si on lui branche
une marteau piqueur soit souffler
le coffrage si on lui branche un
souffleur.

Engins de compactage :

8
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Autres :

La cisaille électrique :

Ça sert à découper
les barres d’acier.

La benne distributrice :

C’est un poche en
acier qui assure le transport
du béton jusqu’au coffrage.
Elle est munie d’un
dispositif de levage,
permettant une saisie aisée
par le MANISCOPIC, et un
dispositif de coulage.

Le vibrateur :

C’est un outil qui


permet l’évacuation de l’air
occlus du béton et le
remplissage du coffrage
dans le cas d’une armature
dense.

9
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Béton Armé :
L’assemblage du béton avec des barreaux d’acier donne ce qu’on appelle Béton
Armé, tous les ouvrages de la structure sur le chantier sont exécutés en Béton Armé.
Vus ma connaissance limitée en ce domaine, mon maitre de stage m’a suggéré de
travailler, au début, au façonnage avec les ferrailleurs pour se familiariser avec les
diamètres des barres de fer et la nomenclature des différente constituants des armatures.
Donc il parait convenable de parler de cette expérience avant d’aborder les éléments de
la structure.

Façonnage :
Le façonnage est l’ensemble des opérations effectuées aux barreaux d’acier pour
les rendre utilisable pour un article de construction, un poteau par exemple. Ça
commence par le découpage et la mise en forme, et ça termine par le montage.

Le montage est une


opération délicate, doit être
exécuté d’une manière précise,
car en cas d’erreur ça peut causer
des retard au niveau d’exécution
des ouvrages.

Durant ce stage j’ai eu


l’occasion de participer au
montage de plusieurs éléments.

10
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Armatures d’une poutre :

1 : les armatures principales ou filants ;

2 : les renforts ;

3 : les cadres ;

4 : les espacements d’encrage dans les appuis ;

5 : les armatures de montage ;

6 : les étriers ;

Tous les informations concernant le nombre des éléments (cadres, filants,


renforts, étriers, épingle,…), et éventuellement leurs dimensions, formes et espacement,
se trouve sur le cahier des détails. Notons que les diamètres des filants sont plus grands
que celles des armatures de montage.

Armatures d’un poteau :

Les poteaux sont plus faciles à monter que


les poutres, on distingue la présence de moins des
éléments.

11
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Armatures d’une semelle filante :

La semelle filante est un élément de


fondation, se compose d’une seule nappe de
deux lits, comme la figure ci-contre le
montre.

Armatures d’une bande noyée :

C’est la même chose qu’une poutre au


niveau de montage, sauf la présence de
quelques différences au niveau de la
disposition des éléments, notamment
l’orientation des crochets des cadres et
l’emplacement des filants.

Fondations :
La contrainte du sol dans ce projet est de 3bars, ce qui favorise la construction
avec des fondations superficielles. Le fournisseur du béton prêt à l’emploi est tenu de
fournir un béton dosé de 350Kg/m3-CPJ 45 avec une résistance à la compression de
25MPa au bout de 28 jours, cela est pour tous les ouvrages en béton armé. L’enrobage
Acier pour poutres, poteaux, dalle pleine est de 2,5cm, pour les semelles, une calle à
béton sous armature de 5cm. L’acier utiliser dans tout le projet est à Haut Adhérence
500 (HA 500). L’entreprise est tenue d’avertir le bureau d’étude technique de 48h en
avance pour la réception ferraillage. Les plans de béton armé sont établis suivant les
hypothèses parasismiques R.P.S 2000.

12
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Semelles :

Les semelles sont le point de contact entre le bâtiment et le sol, autrement dit se
sont le moyen de la transmission des charge au sol. Dans ce projet on note la présence
de deux types de semelles : semelles isolées et semelles filantes.

Semelles isolées :

Ce sont des semelles de forme carré, destinées à


recevoir les charges transmis par les poteaux. La plus part
d’entre eux dans ce projet, sont réalisés avec un rattrapage
de niveau en gros béton, comme l’indique la figure ci-
contre.

Après avoir réalisé des fouilles de


dimensions convenable à la semelle, on
met en place le coffrage pour la
réalisation du rattrapage de niveau, c’est
un socle en gros béton (absence des
armatures d’acier). Quand c’est terminer,
on trace dessus l’emplacement de la

semelle, on met en place le coffrage, les armatures


et les calles à béton, puis on souffle et on arrose le
coffrage, afin de couler le béton.

13
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Semelles filantes :

Ce sont des semelles


destinés à supporter des charges
transmis par des voiles, elles ont
généralement une dimension très
grande par rapport aux deux autre.
Elles ont un mode de réalisation
similaire aux semelles isolées sauf
qu’on note la présence d’un
amorce voile au lieu d’un amorce
poteau.

Amorce poteau :

C’est la partie du poteau situé entre la


semelle et le dallage du plancher bas de la
R.D.C. ses armatures sont attachées à celles de
la semelle avant le coulage du béton sur cette
dernière. Après la prise du béton de la semelle,
on place le coffrage sur la partie apparente de
l’amorce poteau, ça doit être soufflé et arrosé
avant coulage du béton.

Amorce voile :

Comme pour les amorces poteau,


l’amorce voile est la partie situé entre la
semelle filante et le niveau bas du dallage
du plancher bas de la R.D.C. les amorces
voiles sont mis en place pour remplacer les
double chaînages et la maçonnerie de
moellon en fondation. Leurs avantages
résident dans la facilité d’exécution mais
aussi dans la possibilité de ne pas être

14
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

obligé d’exécuter le blocage sous dallage, une couche de tout venant compacté est
énormément suffisante.

Les longrines :

Les longrines sont une sorte de


poutres placées en fondations. Leur rôle est
de tenir les poteaux. Car un poteau n’est
jamais isolé, il doit y avoir au moins trois
longrines lui tenant. Pour les exécuter, on
attend la prise du béton des amorces
poteaux, on réalise une couche de béton de
propreté de 10cm d’épaisseur, on trace

l’emplacement des armatures, on


place les armatures, notons que les
longrines doivent être encrés d’au
moins 30cm dans les appuis, puis
on met en place le coffrage. Avant
de couler le béton, l’arrosage et la
propreté du coffrage sont
nécessaire.

On observe que le
remplissage des longrines n’est pas complet, c’est une réservation pour le ferraillage du
dallage.

Dallage :

C’est la plancher bas de la R.D.C,


elle cache les éléments en fondations. Dans
ce projet, on n’est pas besoin de blocage, et
c’est grâce aux amorces voiles qui aident à
tenir le remblai compacter, on ajout une
couche de 20cm d’épaisseur de tout venant

15
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

compacté, on met en place une feuille de polyane comme agent de sécurité, on met en
place les barre d’acier T10 sous forme d’une nappe de deux lits et finalement on coule
le béton.

Elévations :

Poteaux :

Les poteaux sont les éléments les plus importants dans les élévations, car c’est
eux qui reçoivent les charges des autres éléments et les transmettent à la terre à l’aide
des semelles. Leurs armatures sont attachées aux attentes laissés au niveau du plancher
inferieur, puis coffrer, souffler, arroser et finalement le coulage du béton.

Dalle :

C’est un ouvrage destiné à recevoir les charges d’exploitation. On distingue


deux types de dalles dans ce projet, à savoir : les dalles pleines et les dalles creuses.

Dalles pleines :

C’est un type de dalles réaliser


on totalité en béton armé. Le coffrage
est effectué à l’aide des panneaux
métalliques ou en bois, mais le bois est
préférer, pour raison du poids et la
facilité de le manipuler et de le
découper suivant le besoin.

Ce type de dalles est trop


charger en acier vu aux charges qu’il
reçoit.

16
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Dalles creuses :

Ce type de dalles est beaucoup


plus léger et rapide à exécuter. Le
coffrage est simplement des madriers
disposé transversalement, supporter
par des chandelles, sur lesquels on
place les poutrelles et les hourdis. Les
poutrelles doivent être encrées dans
les poutres.

Dans ce projet, il existe 3


types de dalles creuses : (16+4) –
(20+5) – (25+5), le premier nombre indique la hauteur des hourdis, le deuxième indique
l’épaisseur de la couche du béton.

Maçonnerie :

C’est pour clôturer le bâtiment et


éventuellement l’isoler de son
environnement.

Les cloisons simples sont


exécutées avec des briques de céramique
ou des briques de ciment. Les doubles

cloisons sont exécutées avec les


briques de céramique seulement.
Les doubles cloisons présentent
une lame d’aire de 13 ou de 15cm
selon les cas présent sur le chantier,
et ça joue un rôle isolant. Au bas
des murs on observe la présence de
l’arase étanche en bitume pour

17
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

lutter contre l’humidité causer par la présence de l’eau au niveau du jardin.

Qui dit cloison dit bais. Les bais dans ce projet possède des ouvrages en béton
armé qui sont : les linteaux et les raidisseurs pour les portes, plus les allège pour les
fenêtres.

Coffrage pour linteaux

Coffrage pour raidisseurs (ou


jambage)

Allège

18
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Acrotères :

Les acrotères sont des


ouvrages en béton armé, exécuté au
niveau des terrasses comme agent
de sécurité. Les acrotères sont
exécutés d’une manière à empêcher
les eaux de la pluie de s’écouler sur
les murs extérieurs du bâtiment.

Acrotères

L’enduit :

L’enduit est l’opération


du traitement des murs, pour
cacher la maçonnerie et servir
le côté esthétique, et aussi
préparer les murs pour une
éventuelle opération de
revêtement mural (peinture par
exemple). L’enduit s’effectue
en deux ou trois étapes, ou
couches à-vrai-dire, selon les
cas :

19
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

1°) La couche d’accrochage : (seulement pour les murs lisse en béton armé
«voiles»), C’est une couche de préparation des parois, appliqué avec du grain de riz et
du ciment, dosés sur chantier.

2°) La couche de dressage : c’est pour remédier aux imperfections des parois,
afin de mettre en place la couche de finition. Cette couche est appliquée avec du sable
grossier et du ciment, dosés sur chantier.

3°) La couche de finition : c’est donnée à la paroi son aspect final, appliquée
avec du sable fin et du ciment, dosés sur place.

Il faut noter qu’après l’application d’une couche, il va falloir attendre qu’elle


sèche, avant l’application de la couche suivante.

La dalle de forme :

La dalle de forme ou la dalle


de pente, est un ouvrage appliqué
aux terrasses, au-dessus de la dalle.
C’est la première couche de
l’étanchéité, elle présente des pentes
vers les descentes d’eaux pour
faciliter l’écoulement des eaux
pluviales. Appliqué avec du sable
grossier et du ciment dosés sur
place.

20
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Assainissement :
Le réseau d’assainissement et l’ensemble des
conduites destiné à l’évacuation des eaux du sanitaires
et les eaux pluviales, vers le réseau public à
l’extérieure du centre. On distingue les réseaux
intérieurs destiné à collecter les eaux à l’intérieur du
bâtiment à l’aide des conduites en PVC de 200mm du
diamètre équipé des regards 40x40 pour faciliter le
contrôle. Et les réseaux extérieurs qui collectent les
eaux provenant des réseaux intérieurs, à l’aide des
conduits en PVC de 300 mm du diamètre, ils sont
éventuellement équipés avec des regards 80x80
visitable de profondeur minimale 150cm. Il faut
signaler que la pente des conduits d’assainissement
est de 1%.

Climatisation :
Pour climatiser les pièces dans ce projet, des systèmes split seront utilisés. La
puissance de l’unité est proportionnelle au volume du locale a climatisé. Le système
split se compose de deux unités, unités intérieur et unité extérieur, ils vont être mis en
place après la dernière phase de finition mais leurs réservations doivent être établit lors
de la phase du gros œuvres.

21
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Pour un seul système on doit laisser :

Des tubages pour alimentation électrique


pour les deux unités ;

Un tube pour la vidange pour l’unité


intérieur ;

Deux tubes en cuivre pour la circulation du


fluide de dispositif entre les deux unités ;

Remarque : les tube en PVC qui paraissent


sur la figure sont mis en place pour ne pas
endommager le flexible et les tubes de cuivre
lors de la manipulation.

Prévu :
Avant mon arrivé sur chantier, un
accident a eu lieu, il s’agit de la chute de la
grue qui portait une charge excessive.
Heureusement cette incident n’a causé
aucune dégâts humaine, mais elle a était
tombé sur la dalle du P.H de la R.D.C du
2ème joint. Prévu une expertise (bureau de
control technique) pour déterminer le type
d’essais qu’on va appliquer à cette dalle pour
tester sa résistance. S’il s’agit d’un essai de
chargement c’est au bureau d’étude de
déterminer la charge par unité de surface
qu’il faut appliquer à cette dalle.

22
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Conclusion
Avant de mettre fin à ce travail, je voudrais signaler que ce

stage m’a permet de découvrir la vie professionnelle, de bien

s'adapter et surtout d'acquérir une expérience afin de maîtriser les

différents travaux dont je serais appelé à effectuer lors de mon

insertion dans la vie professionnelle.

Ce stage étaient pour moi, non seulement une occasion pour

travailler avec les ouvrier, mais aussi une occasion de rencontrer ceux

qui supervisent l’avancement des travaux et aussi d’identifié un autre

côté de la vie professionnelle dans le domaine du génie civil, c’est le

côté exigence, norme et discipline.

23
NOUR-Aimad_LP-TCBTP Rapport de stage Sté : SO.NA.CO.B

Annexe
Plan de masse de la R.D.C

24