Vous êtes sur la page 1sur 15

Ecotoxicologie appliquée et analyse des

résidus
Dr. Bouazza S.
Biotoxicologie et santé publique
1 Chapitre I : Notions de base
1.1 Définitions
Toxicologie : Science qui étudie les poisons, la nature et le mécanisme de la toxicité

Xénobiotiques : Des substances étrangères de l’organisme et biologiquement actifs

Toxique : Un toxique est une substance capable de donner une incapacité, une maladie ou la mort.

Toxicité : Le degré auquel une substance est capable d’induire des effets indésirables et néfastes sur un
être vivant,

Intoxication : Ensemble des troubles dus à l'introduction, volontaire ou non, dans l'organisme d'une ou
de plusieurs substances toxiques.

Dose : Quantité d’une substance prise à un moment donné

Toxicodynamie : l’influence du toxique sur l’organisme et des facteurs qui interviennent dans l’action du
toxique

Toxicocinétique : l’influence de l’organisme sur le toxique et le devenir du toxique dans l’organisme

1.2 Disciplines de la toxicologie


Toxicologie biochimique

Reprotoxicologie

Toxicologie Développementale

Tératologie

Toxicogénétique

Toxicologie clinique

Toxicologie légale

Toxicologie analytique

Toxicologie nutritionnelle

Toxicologie Vétérinaire

Toxicologie environnementale

Toxicologie industrielle

Toxicologie réglementaire

Toxicologie méchanistique

Toxicologie aquatique
Ecotoxicologie

Toxicologie alimentaire

Toxicologie formelle

Toxicologie descriptive

1.3 Classification des toxiques


1.3.1 Utilisation
Pesticides, solvants, plastifiants, additifs alimentaires, métaux, gazes

1.3.2 Effets
Cancérigène, mutagène, génotoxique, irritant, allergène, corrosif

1.3.3 État physique


Gaz, Vapeur, Brouillard, Aérosol, Liquide, Solvant, Solide, Poussière

1.3.4 Nature chimique


Métallique, organique, organométallique

1.3.5 Source
Animale, végétale, bactérie, champignons

1.4 Biotoxines
Bactériotoxines : c’est des toxines produites par des bactéries

Mycotoxines : c’est des toxines produites par des champignons

Phycotoxines : c’est des toxines produites par des algues

Phytotoxines : c’est des toxines produites par des végétaux

Zootoxines : c’est des toxines produites par des animaux

1.5 Formes d’intoxication


Intoxication aiguë : durée < 24 H

Intoxication subaiguë et subchronique : à court terme

Intoxication chronique : à long terme.

1.6 Types d’intoxication


Empoisonnement suicide

Empoisonnement criminel

Empoisonnement accidentel

Intoxication alimentaire
Intoxication professionnelle

Intoxication environnementale

Biosurveillance
2 Chapitre II Toxicodynamie
2.1 Effets toxiques
2.1.1 Effets toxiques à seuil
On estime généralement qu’il existe une dose ou une concentration en dessous de laquelle aucun effet
indésirable ne se produit : il existe un seuil de toxicité.

2.1.2 Effets toxiques sans seuil


L’hypothèse majeure est qu’il n’y a pas de seuil de toxicité ; autrement dit, quelle que soit l’intensité de
l’exposition, une probabilité de survenue de la pathologie y est toujours associée.

2.1.3 Effets réversibles


Ou temporaires lorsqu’ils disparaissent après cessation de l’exposition à la substance

2.1.4 Effets irréversibles


Ou permanents lorsqu’ils persistent ou s’intensifient après arrêt de l’exposition

2.1.5 Effets directs


La substance toxique produit son effet sans biotransformation.

2.1.6 Effets indirects


La substance toxique produit son effet après une biotransformation.

2.1.7 Effets non spécifiques


2.1.7.1 Effet local
Effets au point de contact avec l’organisme

2.1.7.1.1 Effet irritant


Inflammation locale réversible

2.1.7.1.2 Effet corrosif


Destruction des tissus

2.1.7.1.3 Effet sensibilisant


Allergie

Anaphylaxie

2.1.7.1.4 Effet systémique


Effets sur un ou plusieurs organes/systèmes après distribution dans l’organisme par voie sanguine

2.1.7.1.5 Effet mixte


Les deux à la fois
2.1.8 Effet spécifique
2.1.8.1 Effet cancérigène
Susceptible de provoquer le cancer

2.1.8.2 Effet mutagène (génotoxique)


Qui provoque des lésions de l’ADN conduisant à des mutations

2.1.8.3 Effet reprotoxique


Effet sur les organes reproducteur

Effet sur la régulation hormonale correspondante

Effet sur le développement fœtal

2.1.9 Préalable
À une autre substance

2.1.10 Simultané
À une autre substance

2.1.11 Consécutive
À une autre substance

2.1.12 Synergie additive


Les effets peuvent alors soit s’additionner

2.1.13 Potentialisation
Ou s’amplifier

2.1.14 Antagonisme
Soit au contraire se combattre

2.1.15 Neurotoxicité
Intoxication du système nerveux

2.1.16 Endocrinotoxicité
Intoxication du système endocrinien

2.1.17 Hépatotoxicité
Intoxication du foie

2.1.18 Néphrotoxicité
Intoxication du rein
2.1.19 Splénotoxicité
Intoxication de la rate

2.1.20 Entérotoxicité
Intoxication de l’intestin

2.1.21 Cardiotoxicité
Intoxication du cœur

2.1.22 Hématotoxicité
Intoxication du sang

2.1.23 Immunotoxicité
Intoxication du système immunitaire

2.1.24 Reprotoxicité
Intoxication de l’appareil reproducteur

2.1.25 Toxicité développementale


Intoxication survenue en phase du développement

2.1.26 Pneumotoxicité
Intoxication des poumons

2.1.27 Toxicité osseuse


Intoxication de l’os

2.1.28 Dermatotoxicité
Intoxication de la peau

2.1.29 Ototoxicité
Intoxication de l'oreille interne

Inflammation

Fibrose

Nécrose

Inhibition enzymatique

Découplage biochimique

Synthèse léthale

Peroxydation lipidique

Liaison covalente

Stress oxydant
Interaction au récepteur

Perturbation endocrine

Hypersensitivité immunomédiatrice

Immunosuppression

Néoplasie

2.2 Facteurs influençant la toxicité


2.2.1 Facteurs propres à la personne exposée
Âge et qualité de la peau

Épaisseur de la peau

Hydratation de la peau

Localisation des souillures

Vascularisation locale

Mode de respiration

Rythme et volume respiratoire

Condition physique

État de santé général et cardio-vasculaire

2.2.2 Facteurs propres au produit inhalé


Brûlure

Dessèchement

Volatilité

Toxicité

Biodégradation

Bioaccumulation

Solubilité

Taille des particules

Aérodynamisme des particules

2.2.2.1 Facteurs propres aux conditions d’exposition


Durée d’exposition

Concentration des produits dans l’air ambiant


Sédimentabilité des particules

Propriétés surfaciques des particules

Condition de travail

Caractéristiques des locaux

Caractéristiques de la ventilation

Durée d’exposition

Exposition volontaire ou accidentelle

Hygrométrie

Température

2.3 Évaluation de la toxicité


2.3.1 Méthodes d’évaluation
2.3.1.1 Les études épidémiologiques
Qui comparent plusieurs groupes d’individus ou les études de cas ;

2.3.1.2 Les études expérimentales


In vivo, qui utilisent des animaux (ex. : lapin, rat et souris) ;

In vitro, effectuées sur des cultures de tissus ou des cellules ; et

2.3.1.3 Les études théoriques


Par modélisation statistique.

2.3.2 Quantité du toxique

2.3.2.1 Dose tolérable


est une estimation de la dose qui peut être absorbée pendant toute la vie sans risque appréciable pour la
santé. Elle peut avoir différentes valeurs selon la voie d’administration. Elle s'exprime en masse de
substance absorbée par unité de masse corporelle.

Dose tolérable journalière (DJT)

Dose tolérable hebdomadaire (DHT)

Concentration Admissible dans l’air (CAA)

2.3.2.2 DMSENO ou NOAEL


la dose maximale sans effet nocif observable (No Observed Adverse Effect Level)
2.3.2.3 DMENO ou LOAEL
la dose minimale pour un effet nocif observable (Lowest Observed Adverse Effect Level)

2.3.2.4 La Dose Effective 50 (DE50)


la quantité de substance (exprimée en masse de toxique par kg de poids corporel) qui en moyenne
produit un effet (vomissement, tremblement, ...) sur la moitié de la population.

2.3.2.5 Dose minimale mortelle (DMM)


La dose minimale tuant, dans un délai déterminé, des animaux de race, de poids et d’âge déterminés

2.3.2.6 La Dose Létale 50 (DL50)


La quantité de substance (exprimée en masse de toxique par kg de poids corporel) qui produit la mort de
la moitié de la population.

2.3.2.7 Concentration Effective 50 (CE50) et Concentration Létale 50 (CL50)


Lorsque la substance administrée pénètre dans l'organisme par inhalation, la notion de dose est
remplacée par celle de concentration. Ces concentrations sont exprimées en mg.m-3 ou (ppm).

2.3.3 Durée d’intoxication


2.3.3.1 Intoxication aiguë
1 jours

2.3.3.2 Intoxication subaiguë


14 à 28 jours

2.3.3.3 Intoxication subchronique


3 mois

2.3.3.4 Intoxication chronique


1 ans ou plus.
3 Chapitre III : Toxicocinétique
3.1 Pénétration
3.1.1 Modes de pénétration
Inhalation : par voies respiratoires

Absorption : par voies percutanées

Ingestion : par voies digestives

3.1.2 Voies de pénétration


3.1.2.1 Voies respiratoires
3.1.2.1.1 Région extrathoracique
Cavité orale

Pharynx

Larynx

3.1.2.1.2 Région thoracique


Trachée

Branches

Bronchioles

3.1.2.1.3 Région alvéolaire


Bronchioles terminales

Sacs alvéolaires

Alvéoles

3.1.2.2 Voies percutanées


3.1.2.2.1 Peau
Epiderme

Derme

Hypoderme

3.1.2.2.2 Glandes
Follicules pileux

Glandes sudoripares

Glandes sébacées

3.1.2.3 Voies digestives


Bouche

Œsophage
Estomac

Foie

Vésicule biliaire

Intestin grêle

Pancréas

Colon

3.1.3 Mécanisme de pénétration


3.1.3.1 Cytose
3.1.3.1.1 Endocytose
Phagocytose

Pinocytose

3.1.3.1.2 Exocytose
3.1.3.2 Transport transmembranaire
3.1.3.2.1 Transport passif
Diffusion simple

Diffusion facilitée

Filtration

3.1.3.2.2 Transport actif


Primaire

Secondaire

3.2 Distribution
3.2.1 Transport du toxique
3.2.1.1 Dans le sang
3.2.1.1.1 Globules rouges
Plomb, mono oxyde de carbone

3.2.1.1.2 Plasma
Libres

Liées aux protéines

3.2.1.2 Dans les organes


3.2.1.2.1 Organes cibles
Biodégradé

Biotransformé
3.2.1.2.2 Organes sensibles
3.2.2 Barrières
Gastro-intestinale

Hémato-encéphalique

Hémato-placentaire

3.3 Biotransformation
3.3.1 Mécanismes de biotransformation
3.3.1.1 Métabolisme
Oxydation

Réduction

Hydrolyse

Conjugaison

3.3.2 Résultats de la biotransformation


3.3.2.1 Détoxification
Métabolite moins toxique ou inactif

Métabolite hydrosoluble par polarisation qui peut être éliminé

3.3.2.2 Activation
Métabolite plus toxique

3.4 Bioaccumulation
3.4.1 Fixation et stockage
3.4.1.1 Fixation
3.4.1.1.1 Liaisons covalentes
Irréversible (permanente)

3.4.1.1.2 Liaisons non covalentes


Réversible (temporaire)

3.4.1.2 Stockage
3.4.1.2.1 Tissu adipeux
DDT

PCB

3.4.1.2.2 Tissu osseux


Fluor

Plomb

3.5 Élimination
Excrétion urinaire
Excrétion biliaire

Excrétion salivaire

Excrétion pulmonaire

Sueurs

Selles

Lait
4 Chapitre IV : Analyse des résidus