Vous êtes sur la page 1sur 22

Centre Hospitalier universitaire Mohammed VI

Oujda

RAPPORT DE STAGE AU SEIN DU


CENTRE
HOSPITALIER MOHAMMED IV

Réaliser par : BUARRAMOU Khalid

Encadrer par : M.KEFRAOUI Abdel ghafour

1
SOMMAIRE
Remerciement :.........................................................................................3
Introduction : ............................................................................................4
Présentation du centre hospitalier CHU ..............................................5
1. Présentaion de CHU...................................................................5
2. Missions de CHU........................................................................6
3. Organisation : .............................................................................6
4. organigramme de CHU :.............................................................7
Présentation de service d’ingenierie et de maintenance....................8
1. Présentation du service...............................................................8
2. Mission de service d’ingénierie et de maintenance. ...................8
Les installations techniques....................................................................9
1.Les installations électriques.....................................................................9
2.Poste de livraison et de transformation. ..................................................9
a)Les transformateurs. ..........................................................10
B)LE TGBT (TABLEAU GENERAL DE BASSE TENSION) : ..........12
3.Les onduleurs (les ASI statiques) : ........................................................12
4.Les groupes électrogènes : ......................................................................13
5.Les ascensseurs : ....................................................................................14
6.Le transport pneumatique......................................................................15
7. les fluids médicaux............................................................................18

8. le bloc opératoire................................................................................20

2
REMERCIEMENT :
Avant de commencer la présentation de ce rapport, je profite l’occasion pour
remercier du fond du cœur toute personne qui a contribué de près ou de loin à
la réalisation de ce rapport.

Ensuite, je tiens à remercier le directeur de CHU qui nous a permis à effectuer


ce stage au sein de cet hôpital.

Ainsi que nos encadrants de stage M.KEFRAOUI Abdel ghafour et


M.Errahmany Fouad pour leur accueil chaleureux.

Je souhaite remercier vivement tous les personnes qui m’ont apporté leurs
aides tout au long de ce stage à savoir toutes les personnes du centre hospitalier
universitaire d’Oujda et plus précisément le service des équipements et
maintenances.

3
INTRODUCTION
:

Ce stage a été effectué au sein du Centre hospitalier Universitaire Mohammed VI au


service d’ingénierie et maintenance.

Ce stage a été une opportunité pour nous, il nous a permis de faire une distinction
entre ce qui est théorique et ce qui est pratique et d’acquérir une expérience réelle en
découvrant le milieu professionnel qui sera celui des futurs diplômés, il nous a permis
aussi de découvrir des organisations, un apprentissage des relations, ainsi une
sensibilisation aux conditions du travail.

Ce stage nous a permit de visiter de nombreux locaux techniques comme les


installations électriques, gestion technique centralisé ainsi des dispositifs médicaux.

Dans l’intention de bien mémoriser tous les informations acquises pendant ce stage,
nous avons rédigé ce rapport pour présenter en premier temps le centre hospitalier
universitaire d’oujda ainsi qu’à présenter les différents techniques et biomédicaux
dont il dispose.

4
I. Présentation du centre hospitalier CHU
1. Présentation de CHU.
Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) se situe a Oujda au Maroc, le CHU a été
inauguré le 23/07/2014 par le roi Mohammed VI , il s’inscrit dans la promotion du
secteur de la santé qui est permis les grands chantiers du royaume et dans le
développement humain et du droit d’accès aux services de la santé. Ce centre de
formation et de soins est doté d’équipement à la pointe de la technologie, il a
mobilisé un investissement de l’ordre 1.2 milliard de dirhams qui est équivalent à
plus de 120 million d’euros.

L CHU Mohammed VI d’Oujda permet également l’instruction des ressources


humaines dans le secteur de la santé en leurs attribuant une formation de qualité,
adaptée à l’évolution scientifique et technologique intervenue en matière de
traitement de prévention et de gestion sanitaire.

Le CHU a été réalisé par le ministère de la santé. Il occupe une surface de 52,000 m² Il
dispose d’une capacité de 653 lits, et il comporte :

Un hôpital des spécialités.


Un hôpital Mère-Enfant.
Un centre d’oncologie Hassan II
Un hôpital de la santé mentale et des maladies psychiatriques.

Cette nouvelle structure contribue au développement des infrastructures


hospitalières de la région de l’oriental qui en avait vraiment besoin, il va rapprocher
les services de la santé aux citoyens de la région qui se déplacé avant à la capitale 6
Rabat ou Fès pour traiter certaines pathologies compliquées et réaliser quelques
opérations.

2. Missions de CHU.
Le centre hospitalier mohammed VI a pour mission de :

▪ Dispenser les sions médicaux.


▪ Effectuer des travaux de recherche médicale, paramédicale et de santé en
général dans le strict respect de l’intégrité physique, morale, de la dignité des
usagers.
▪ Participer à l’enseignement clinique universitaire et postuniversitaire
médicale et pharmaceutique et la formation du personnel.
▪ Concourir à la réalisation des objectifs en matière de santé fixés par le
département de tutelle.

5
3. Organisation :
Le conseil d’administration :
▪ Organe déliberant.
▪ Investi de tous les pouvoirs de décisions nécessaires à l’administration de
l’établissement.
Le conseil de gestion :
▪ Investi du pouvoir délégué par le conseil d’administration.
▪ Il est chargé de suivre et de veiller à l’exécution des décisions du conseil
d’administration.
La direction :
▪ Il est chargé d’exécuter les décisions du conseil d’administration et du conseil
de gestion

6
4. Organigramme de CHU :

Figure 1 : Organigramme du Centre Hospitalier Mohammed VI d'Oujda.

7
II. Présentation de service d’ingénierie et de
maintenance.
1. Présentation du service.
Le service ingénierie et maintenance du CHU Mohammed VI contient trois
cellules : une technique, une de bâtiment et l’autre biomédical. Ce service permet
d’assurer et de superviser les installations d’équipements techniques et
biomédicaux, il s’occupe de la planification et de la formation des utilisateur
pour garantir le bon fonctionnement des équipements , il a pour rôle également
de gérer la maintenance, réparer et assister les équipements grâce aux différents
techniciens et en établissant des contrats de maintenance avec les fournisseurs.
Le service d’ingénierie et maintenance du CHU regroupe trois cellules
différentes :
Le service architecture et bâtiment : qui s’occupe de l’entretien et de la
gestion du parc immobilier (maçonnerie, peinture, …).
Le service technique : responsable de la gestion et de la maintenance des
équipements techniques comme la GTC : gestion technique centralisée,
système de transport pneumatique, électricité, climatisation et froid …etc
Le service biomédical : qui est responsable de la gestion et la maintenance
du parc d’équipements biomédicaux des différents services.

2. Mission de service d’ingénierie et de maintenance.


Assurer la maintenance et le contrôle des équipements.
Conseil et gestion et traçabilité des actions.
Négociation des contrats de maintenance.
Le service a pour principale mission actuellement, la réception et l’installation des
différents équipements et s’assurer de leurs bons fonctionnements. Après
équipement complet du CHU et ouverture de tous les services cette mission va être
assurée par le service d’ingénierie et de la maintenance.

III. Les installations techniques.


1. Les installations électriques.
Le centre hospitalier universitaire d’Oujda est équipé de plusieurs installations
techniques nécessaires. Il est alimenté par la moyenne tension(MT/HTA) du poste
ONE (Office National d’Electricité).
L’établissement est alimenté par deux postes distincts, afin d’assurer la continuité
électrique et minimiser le risque de coupure d’électricité au sein de CHU.
Deux postes assure l’alimentation sont :

8
Poste faculté des sciences.
Poste Ben Moussa.
En cas du panne de l’une des alimentations, la seconde est mise en
fonctionnement par un système commandé à distance depuis le poste de
contrôle.

2. Poste de livraison et de transformation.


Le poste de livraison comportant les éléments suivant :

2 cellules interrupteur d’arrivée 1 cellule comptage.


1 cellule disjoncteur MT.
1 cellule protection transformateur.

Figure 2 : Liaison entre le poste de livraison et les postes de transformations

9
a. Les transformateurs :

Figure 3 : poste de transformation

Les transformateurs servent à transformer la haute tension (HTA) de 22 KVA


en basse tension (BTA) 400 V. Chaque année il doit être effectué un contrôle
de serrage des connexions HTA et BT, le tests de fonctionnement des
dispositifs de protection. La vérification du fonctionnement des
déclenchements ainsi que le report d’alarme et l’analyse du diélectrique.

Figure 4 : les compresseurs

10
Figure 5 : Les cellules interrupteur.

b. le TGBT (Tableau Général de Basse Tension) :


L’hôpital est alimenté par trois réseaux qui sont : Normal, secours, et ondulé. Les TGBTs
reçoivent d’après les postes de transformateurs leur alimentation. Il pilote le démarrage
ou l’arrêt du ou des groupes électrogènes lorsqu’il détecte une absence ou présence de
tension du réseau local en un temps très court grâce au systeme d’inverseurs
normal/secours. Le TGBT est composé des disjoncteurs de commande débrochables
dont certains sont motorisés et commandés par batteries.

3. Les onduleurs (les ASI statiques) :


Les alimentations sans interruptions statiques, plus communément appelés
onduleurs servent à fournir l’énergie pour les activités répondant au première
niveau de criticité (activités ne supportant aucune coupure d’alimentation
électrique, dont fait partie le bloc opératoire). Elles assurent l’autonomie durant
le temps du démarrage du groupe électrogène (qui est quelques secondes).
L’énergie est stockée (sous forme chimique) dans des batteries d’accumulateur
ayant une autonomie variant de 10 à 30 minutes selon le nombre de batteries.
Elles assurent l’autonomie et et le temps du demarrage du groupe électrogène.

Le plus souvent les ASI utilisées ont une puissance variant de 15 à 40 KVA pour
répondre aux exigeances de l’alimentation continue et la fourniture d’une tension
stable pour l ‘exploitation des dispositifs électro-médicaux.

11
Les types des onduleurs existés à CHU :
 Deux onduleurs d’une capacité de 160 KVA pour alimenter le Centre Hospitalier.

Trente-quatre onduleurs d’une capacité de 10 KVA pour alimenter les salles


de réanimations et de bloc opératoire.

Un onduleur d’une capacité de 60 KVA pour alimenter le serveur.

Figure 6 : Schéma des onduleurs.

4. Les groupes électrogènes :


Dans le cas d’une coupure totale d’électricité le C.H.U est doté de groupes
électrogènes dans le but d’assurer la continuité du fonctionnement de
l’hôpital.

Les groupes électrogènes sont constitués d’un moteur alternatif à combustion


interne (4 Temps) produisant une énergie mécanique, d’un alternateur qui
converti cette énergie mécanique en énergie électrique, d’éléments de
transmission de l’énergie mécanique (accouplement, réducteur,
multiplicateur), et d’éléments de montage et support, donc, les groupes

12
électrogènes servent à produire de l’électricité. Ils sont utilisés pour alimenter
les installations sensibles en cas d’une coupure d’électricité.

Au C.H.U, il y a deux groupes électrogènes d’une puissance apparente de 630KVA


ainsi, qu’un groupeélectrogène de puissance apparente de 415KVA, et ils sont de la
marque PRAMAC.

Figure 8 : Schéma d’un groupe électrogène de 630 KVA

5. Les ascensseurs :
l’ascenseur est un dispositif mobile ou semi-mobile assurant le déplacement
des personnes et des objets en hauteur sur des niveaux définis d’une
construction.

Le contrôle technique d’un ascenseur consiste à verifier : que l’ascenseur est équipe
de dispositifs de sécurité en bon état et repérer tout défaut présentant un danger pour
la sécurité des personnes ou portant atteinte au bon fonctionnement de l’appareil.
Le contrôle doit être réalisé tous semaine et en cas de panne ou blocage de
l’ascenseur par un technicien de maintenance et en même temps à faire l’ascenseur
a mode manuel pour le contrôlé efficacement.

13
Figure 9 : les ascenseurs.

6. Le transport pneumatique.
Le système de transport pneumatique est un dispositif qui permet aux
personnels d’envoyer rapidement des documents ,prélèvements sanguins,
poches de sang, médicaments …vers plusieurs service dans des cartouches
passant par des tubes.

Mode de travail :
Dans un réseau de tube d’environs

La cartouche va circuler à une vitesse

14
Moyenne de 5m/s, les turbines soufflent et aspire de
l’air pour déplacer cette

dernière à travers le réseau .

Chariot :
son role est le changement de ligne des cartouches.

poste de supervision :
un système informatique installé au local technique permet de suivre en direct tout
déplacement de la cartoucheet facilite la maintenance et le diagnostic.

avantage :
les réseaux de transport pneumatique apportent une aide fiable ,rapide ,un gain de
temps qui permet au personnels de se recentrer sur leur métiers et de passer
d’avantages de temps au prés du patient.

15
7. Les fluids médicaux :
Il y a des services qui nécessite les fluides médicaux se sont « Les services
sensibles »qui peuvent se définir comme des services pour lesquels toute
interruption d'alimentation en fluides (gaz médicaux, aspiration, voire et
électricité) doit être au maximum évitée ou secourues. Ce sont des services
qui accueillent des patients dont l’état pathologique ne supporteraient par un
défaut de ventilation ou d'apport en oxygène, ou des patients qui sont
plongés artificiellement dans cet état, Les patients sous anesthésiste.

Si l'on veut lister ses services, on peut y inclure :

• Les services de réanimation,

• les services de soins intensifs,

• les blocs opératoires,

• Les salles de surveillance post intentionnelle.

• Il convient de ne pas oublier les services d'accueil et d'urgence (adultes et


pédiatrique) ainsi que les sites d'anesthésie en dehors du bloc opératoire qui
sont de plus en plus nombreux et qui sont souvent isolés et posent parfois des
problèmes très spécifiques.

16
Figure 10 : les bouteilles des fluids médicaux.

Les types des fluides médicaux :

1-Oxygene
Il est utilisé pour l'alimentation des respirateurs en anesthésie réanimation en
mélange avec d‘autres gaz à usage médical.

2-Air médical :

Il est utilisé en mélange avec l’oxygène dans les respirateurs de réanimations


et d'anesthésie et pour la nébulisation pour véhiculer un médicament en
inhalation.

17
3-Vide médical :
Il sert pour l'aspiration des mucosités et des liquides biologiques et utilisé
dans le bloc opératoire, la réanimation, les soins intensifs, les urgences, la
pneumologie et la chirurgie.

4-Protoxyde d’azote

Il est utilisé généralement pour l’anesthésie soit en mélange avec d’autres


liquides, soit utilisé directement sans mélange.

8. Le bloc opératoire :
le bloc opératoire est une structure de l’hôpital où sont pratiquées les
interventions chirurgicales et les gestes d’anesthésie-réanimation nécessaires
au bon déroulement de l’intervention .

9. stations d’anesthésie :
elle répond aux besoin d’une solution d’anesthésie moderne et complète
adaptée à un environnement médical de plus en plus complexe .

18
Monitorage :

Le but du monitorage est de donner des informations sur la


situation clinique du patient .

Figure 11 : ballon reservoir

chaux sodée :

la chaux sodée est essentielle pour l’absorption du CO2 dans le circuit patient
des appareils d’anesthésie par inhalation en circuit fermé.

19
Bistouri électrique :

Le bistouri électrique est un instrument médical utilisé en chirurgie , celui-ci


peut être bipolaire ou monopolaire .

20
21
CONCLUISION
:

Ce stage a été très enrichissant pour nous car il nous a permis de découvrir
dans le détail l’hôpital CHU ses acteurs, contraintes… et il nous a permis de
participer concrètement à ses enjeux au travers de mes missions variées que
j’ai particulièrement appréciées.

Ensuite, ce stage nousa permis d’en vivre le quotidien, de sentir ce qui anime
une équipe de travail.

Cette expérience nousa aussi permis d’apprendre plus dans le domaine


électrique et le domaine biomédical qui contient une bonne partie
d’électricité. Cela nous a permis de de rendre compte de la multitude de
domaines qui sont en rapport avec l’électricité, ainsi renforçant mon envie de
faire ce métier.

Ce fut une plaisante expérience pour moi, j’espère qu’un futur stagiaire aura
l’opportunité de faire la même expérience : réaliser ce qu’est vraiment un
travail et de pouvoir apprendre autant que nous a appris.

22