Vous êtes sur la page 1sur 4

UNIVERSITE DE BOUMERDES

Faculté des Hydrocarbures et de la Chimie

DEPARTEMENT : Génie des Procédés Chimiques.

Tp 1  :Isomérisation de cyclohhexane en
méthylpentane

Réalisé par  :

RAHIM Imad

TAKI Youssef Islem

HAOUAS Omar

Groupe  : MAPC 17

Enseignante  : Mme. Benhathat


INTODUCTION :

Isomérisation des hydrocarbures:

Les propriétés chimiques des hydrocarbures, les propriétés


techniques des combustibles et des huiles dépendent des structures
des molécules des ces hydrocarbures. Dans ce cas les procédés le
regroupement des atomes et des liaisons chimique jouent un rôle
important dans la technologie pétrochimique. La transformation de
certaines structures chimique à d’autres sans changement du
nombre d’atome de carbones dans la molécule s’appelle réaction
d’isomérisation où regroupement. Ces réactions sont la base de
certains procédés principaux de traitement du pétrole. Ils se
déroulent habituellement en présence de catalyseurs. Tels que
AlCl3, ZnCl2, BF3…….. L’activité des présence de catalyseur
augment en présence des traces des alcools, des oléfines, des
dérivés halogénés des hydrocarbures et d’autre promoteur. Ces
promoteurs forment carbocations qui font l’initiation des réactions
en chaines et ils assurent le regroupement des molécules. L’étape
dernière c’est la réaction du changement avec transfert de
l’hydrogène de l’hydrocarbure en carbocation.

But de TP :
 Obtention ( Isomérisation) de méthylcyclopentane à partir de
cyclohexane.
 Partie expérimentale
 On tient compte de ce facteur dans choix de méthode
réalisation du travail en laboratoire. On utilise pour le travail
pratique une réaction équipondérale de transformation du
cyclohéxane en méthyle cyclopentane en présence de
chlorure d’aluminium à température d’ébulition de ce
mélange.

 Température ébullition
 Le ballon réactionnel est lié une colonne rectification
 Cette colonne permet de soutirer par étape au
continuellement le méthyle cyclopentane formé

Mode opératoire :
 100 ml du cyclohexane.
 20 g de chlorure d’aluminium (catalyseur).
 1.5ml d’eau pour initier la formation du chlorure
d’hydrogène qui joue un rôle du promoteur.
 On mélange le tout dans un ballon et on le fait bouillir tout on
agitant le mélange.
 Après 1h, il faut intensifier le chauffage pour engorger, se
laver pendant 20 min et en diminuant le chauffage.
 Puis on établit le régime normal avec un taux de reflux infini.
 Après 30 min on commence le soutirage de méthyl
cyclopentane en ouvrant lentement le robinet.

N.B : la température de soutirage ne doit pas dépasser 74°C.


 On pèse les fractions obtenues et on mesure l’indice de
réfraction de chaque fraction.

Calculs :
IR = 1.4130 ; IR : indice de réfraction du mélange.

IR méthyl cyclopentane=1.4262

IRCyclohexane=1.4098

n = X × 1.4098 + (1-X ) ×1.4262


1.4262−1.4130
X = 1.4262−1.4098 = 0.8 % mol ; X:partie molaire du
méthylcyclopentane IR c5= 1.4098
(1 –X) = 1 – 0.8 = 0.2 ou 20% mol ; (1 –X) : partie molaire du
cyclohexane. IR c6 = 1.4262

Conclusion :

 On réaliser dans ce TP la transformation de cyclohexane en


méthylcyclopentane.
 La température de soutirage ne doit surtout pas dépasser
74°C.