Vous êtes sur la page 1sur 14

CERNER LE PORTRAIT

D’UN COMMERÇANT
Formatrice :
Mlle Hana Cherni
les objectifs pédagogiques
Détermination exacte de la notion de
commerçant.
Délimitation claire des obligations du
commerçant.
Délimitation claire des droits du
commerçant.
Le commerçant

1/définition
Agir en son
Personne physique nom pour son
ou morale compte

Des flux des


Exerce des
e actes achats et des
de commerce ventes
Inscrite au
registre du
commerce et des
sociétés
2/les conditions d’exercice
Etre majeur

Ne pas avoir de casier judiciaire chargé

Ne pas avoir de profession incompatible avec


la qualité de commerçant (médecin; avocat)

Obtenir une licence d’exploitation pour


certains commerces
Les obligations du commerçant

Les
L’obligatio
obligations
n
fiscales et d’informer
comptables

L’obligatio
L’obligatio
n de ne pas
n de vendre
forcer
a/Les obligations fiscales et comptables

Tenir à jour une comptabilité financière.

S’immatriculer auprès du registre du


commerce et des sociétés (RCS).
Réaliser les déclarations de TVA et de
salaires auprès des impôts.
2/ L’obligation d’informer

* Le commerçant doit informer son client sur:


Les principales caractéristiques des produits
qu’il propose à la vente (règle d’étiquetage).
La sécurité des produits (conseils d’utilisation ,
risques encourus…).
Le prix des produits.
La qualité des produits.
3/ L’obligation de ne pas forcer
* Les ventes réglementées :
Solde
 liquidation
 promotions
* Les ventes interdites
La vente sauvage
La vente à la boule de neige
La vente forcée
La vente jumelée
4/ L’obligation de vendre
Le refus de vente est sanctionné par la loi
sauf lorsque:
Les dispositions prévues par la loi
Le caractère anormal de la commande
Le client n’a pas honoré ses précédentes
commandes
Les droits du commerçant
Les commerçants ont divers droits :
- Le droit d’être électeur et être éligible aux tribunaux de commerce
- Le droit de se prévaloir de la prescription de 5 ans
- Le droit de réclamer sous certaines conditions le renouvellement du
bail du local où ils exploitent leur fonds de commerce
- Le droit de réclamer le bénéfice d’un règlement amiable
- Le droit à des prestations au titre de l’assurance vieillesse
- Le droit de déroger par convention aux règles de la compétence
territoriale des tribunaux
* Les Droits de l’Homme et le commerçant
A) Le droit à un procès équitable
Article 6 - Droit à un procès équitable de la Convention européenne des droits de
l’homme
« 1. Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et
dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial, établi par la loi, qui décidera,
soit des contestations sur ses droits et obligations de caractère civil, soit du bien-fondé de toute
accusation en matière pénale dirigée contre elle. Le jugement doit être rendu publiquement, mais
l’accès de la salle d’audience peut être interdit à la presse et au public pendant la totalité ou une
partie du procès dans l’intérêt de la moralité, de l’ordre public ou de la sécurité nationale dans
une société démocratique, lorsque les intérêts des mineurs ou la protection de la vie privée des
parties au procès l’exigent, ou dans la mesure jugée strictement nécessaire par le tribunal,
lorsque dans des circonstances spéciales la publicité serait de nature à porter atteinte aux
intérêts de la justice. 
2. Toute personne accusée d’une infraction est présumée innocente jusqu’à ce que sa
culpabilité ait été légalement établie. 
3. Tout accusé a droit notamment à : 
a) être informé, dans le plus court délai, dans une langue qu’il comprend et d’une manière
détaillée, de la nature et de la cause de l’accusation portée contre lui ; 
b) disposer du temps et des facilités nécessaires à la préparation de sa défense ;
c) se défendre lui-même ou avoir l’assistance d’un défenseur de son choix et, s’il n’a pas les
moyens de rémunérer un défenseur, pouvoir être assisté gratuitement par un avocat d’office,
lorsque les intérêts de la justice l’exigent ; 
d) interroger ou faire interroger les témoins à charge et obtenir la convocation et
l’interrogation des témoins à décharge dans les mêmes conditions que les témoins à charge ; 
e) se faire assister gratuitement d’un interprète, s’il ne comprend pas ou ne parle pas la
langue employée à l’audience. 
B) Le droit au respect du domicile professionnel

◦ Droit au respect de la vie privée et familiale


◦ Le respect de la vie privée englobe le droit pour l’individu de nouer et
développer des relations avec ses semblables, et il n’y a aucune
raison de principe d’en exclure les activités professionnelles ou
commerciales ;
◦ Le domicile peut englober le bureau d’un membre d’une profession
libérale ;
C) Le droit des commerçants étrangers
- le renouvellement de leur bail commercial
- des commerçants étrangers pourront désormais obtenir la
protection offerte par le statut des baux commerciaux visant à
faciliter le renouvellement de leur bail commercial. Et des bailleurs
étrangers pourront également refuser le renouvellement du bail
exclusivement sur la partie concernant les locaux d'habitation
accessoires des locaux commerciaux pour habiter eux-mêmes ceux-
ci ou les faire habiter par leur conjoint, leurs ascendants, leurs
descendants ou ceux de leur conjoint.