Vous êtes sur la page 1sur 75

l'IIi -JE

m'\m

IlIIII

m

I

jj^égioij "

: .Hes&ager

i étrangetî e

ACTUALITES

Une Grand-Croix chargée d'histoire,

Hélie de Saint Marc

ENTRETIEN

Geneviève de Galard, légionnaire d'honneur de V e classe

JJ1)531

H

JJ

HISTOIRE

Le recrutement du bataillon espagnol

COMBATS

Le 11 e REI au Bois d'Inor, 27 mai 1940

Le régiment de marche de la Légion

pendant la Grande Guerre

FOCUS

Le 1 w régiment étranger de cavalerie.

de la Tunisie à l'Afghanistan

TÉMOIGNAGE

Johann Wallish. au cœur de trois guerres

VU DE L'INTÉRIEUR

Combat antichar

CULTURE

La Légion en miniature

PUBLICATIONS

CINÉMA

Beau Geste

Crédits couverture : Reconnaissance

(de haut en bas) : La main articulée du capitaine Danjou. © Centre documentaire de la Légion étrangère - Légionnaire s creusant des abris d e défense . © Roger-Viollet - Johann Wallish. © Collection personnelle JW - Beau Geste. © DR

e n Afghanistan. © Kép i Blanc - Crédits sommaire

!PASDEMANDEZLENEAMIS,PAUVRESMES

MORTE,CHOSEUNEPOURMORTSPASN'ÊTESVOUSI

LÀ-SAS,RIENPOURRESTÉSPASN'ÊTESVOUSI

SORTE,LADEPASSÉS'ESTTOUTSISAVOIR,ÀUANT

,SarkozysNicola,l'ÉtatedfcheeleuqsInvalidesdercoualsdantC'es

nbatailloedfcheuaxGrand-Croiedsinsignesleeremettredichoisa

-sincéalteenostalgial,L'émotion.MarctSainedxDenoieHéli)(ER

.recueillieteesilencieusefouled'unsrendez-vouuatétaienérit

xGrand-CroieUn

SACTUALITÉ

Hélie de Saint Marc

harçjée d'histoire

^^•IK

_

J

Le chef de l'Etat vient de remettre les insignes de Grand-Croix au chef de bataillon de Saint Marc. © ECPAD

DECPA©.libérationasàdGalaredeGenevièv

J

FeraruMarcelaparrecueillisPropos

.Indochinenetengagemennso

rsurreveniedéaccepta,-»uhPnBienDiêedel'ang<<-dGalaredeGenevièvrPou

eundécoller,splutpeuvenensavionsleequteéretranchpcamelrsutpleuvensobusleequsAlor

lcoloneudtcommandemenedepostuaeconvoquétesrl'aiedeconvoyeusejeun

udscôtéxau,lendemaineL.d'honneurnLégioalàraccédeteEOTsdeeguerredxcroialededécoré

elssommesuoN.classeer1edrd'honneuelégionnairedndistinctioalàeélevéteseell,Bigeardlgénéra

.1954lavri03

eêtrrpou.Langlais

nd'hoelégionnair

NENTRETIE

Geneviève

de Galard

de Galard, neur de l* c classe

J

J

atholiques indochinoises. © ECPAD de l'Indochine et objets du Viet-minh. ^mentaire de la Légion étrangère

J

J

J

2NEREGNARTEN016Ê1

-

_

_

_

.-:

J

. TT

Geneviève

De gauche à droite :

de Galard

 

Les « patrons » des différents bataillons. De gauche à droite, le commandant Guiraud du BEP

(bataillon étranger de parachutistes), le capitaine

Botella du 5 e BPVN (bataillon de vietnamiens), le chef de bataillon

parachutistes Bigeard du 6 e BPC

(bataillon de parachutistes coloniaux), le lieutenant-

colonel Langlais, responsable du secteur Centre,

H

le capitaine Tourret du 8« BPC (bataillon de

U

parachutistes de choc) et le commandant de Seguins-Pazzis, chef d'état-major du colonel de Castries. © ECPAD

Jf

• Évacuation sanitaire par hélicoptère. © Centre documentaire de la Légion étrangère

g

• Arrivée de Geneviève de Galard après sa ibération à l'antenne chirurgicale de Luang Prabang. © ECPAD

J

Camerone 2004. Geneviève de Galard accompagne le porteur de la main du capitaine, Francis Gniewek, lors de cérémonies de Camerone à Aubagne. © Centre documentaire de la Légion étrangère

tcoffrensoteuDanjoecapitainudearticulénmaiaL

eMuséudecryptalsdansconservééouvragsboied

.étrangèrenLégioaled

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

.attendentsil

eFac.légionnaires

ssoustroupexau

tsoniqu,armessle

nusdansrangée

,impeccableeordr

àtVienorquartie

,Aujourd'hui.Aubagne

,Cameronetc'es

sletdisenecomm

esilencnuerègnlI

elrsutimpressionnan

m

tcombaudeofficiellnReprésentatio

.BeaucérpaeCameroned

eétrangèrnLégioaledeMusé©

eunetoutàsopposéesoixantedsmoiniictfurensIl"< ecouragelequtplutôevial,écrasasleemassaS.armée

rleuÀ.1863lavri03elsfrançaissoldatsceaabandonn

.monumentecaélevepatrialemémoir

.(BIHLE)322ePag-fêtessLe-eLégionnairrMonsieu

RDOSSIE

û>

Henri-Charles Pourquet

Verset

Camerone

.estiges de l'hacienda de Camaron encore visibles au moment des cérémonies du centenaire du combat. © Centre documentaire de la Légion étrangère.

n

.LégionaltC'es-rGaultielGénéra'5(

rd'honneunLégioalederemisaL rétrangetrégimenuddrapeauua

el'historiographinselo,sertiqu6190ne

epremièralàeprétexted,récente

.combatudtréciudeofficiellelectur

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

rétrangetrégimenudecompagnie3altcommandan

.Cameroneà

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

,DanjouecapitaineltreprésentanePhotographi

RDOSSIE

Camerone

CAMERONE VU PAR UN GÉNÉRAL COMLE

 

_

 

«

 

-

A A'

_-

_

.

: pour

 

J::

H M

Vue de la crypte du Musé e de la Légio n étrangère à Aubagne. © Centre documentaire de la Légion étrangère.

ecompagniallduqueàau-deltponeL

udnprotectioalequittecapitainud

eavant-gardneéimplanttdétachemen

.VerdeoPalederoutalrsu

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

éédit,Nioxecapitain

.Dumainezche

elrpamilitaire,et

politiquerécit1861-1867,

,sceptiquessespritsceÀ equ'unsdemandonensnou edtacceptensqu'il:chose sdeglonuattouesuivrsnou sdenPavilloudsrayonnage sMai.Vincennesàsarme scartonslerd'ouvritavan nsectioaledxpoussiéreu eServicudeancienn -feuille,l'arméeedehistoriqu

4187edtdatanelivrnuston

:autoritéstoujourtfaiiqute Mexique,duExpédition

?maire1eleCameron

Camerone

 

dessus : portrait du lieutenant Bastidon du régiment étranger qui s'illustra pendant la campagne du Mexique.

 

-

4

:

:

:

-nentaire

de la Légion étrangère.

 

-

-

; T

Ci-contre : plan de l'hacienda tracé peu de temps après le combat et joint au rapport officiel. T ; : :jmentaire de la Légion étrangère

 
 

DU

COTE

D U CORRAL

-MT

L

EDETÉMOIGNAGEL

ELANUSSL'ABBÉ

2SfIKIlNllIMGil

.1963lavri03udl'occasionàsInvalidexausd'armeePris

.ECPAD©.FSALEaledteECOMLudel'initiativàeperdurecérémonieCett

5J

.JeanningroslColoneudtPortrai

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

tvraisemblablementpri

el'initiativàeform

.Jeanningroslcoloneud

ssuccessifsmonument

egloiredrjoueltrappellen

rpremieeltdonelégionnair

edsprèàteseCameron

edskilomètre00001

stroismaieFrancal

eCameronedtmonumeneL

 

HOC

MEHOP.IAiy^,'

MONVMÈNTY M

SU/S

PATRIA

PONEBAT.

-

-

-

-

f- ge sur les lieux du combat.

-e^:a -e de la Légion étrangère.

Ci-contre : la symbolique du combat est présente

 

- "

;

e documents officiels comme ici dans le bas de

-

-

' • : a: ce conduite délivré par le colonel Azan,

:-DS du dépôt commun des régiments étrangers en 1934.

© Centre documentaire de la Légion étrangère.

"TÎSOUS : le général Penette avec la délégation française - r ; :er ce s des morts de la 3' compagnie vers leur "ouvel emplacement à l'occasion des cérémonies du Centenaire au Mexique en 1963. © ECPAD.

Camerone

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

.TalaverardocteuudesépulturaL

TMONUMENEL'AUTR

2K-EElilNËtRN0I11

EPENETTLGENERAEL

Camerone

imtilUH

eet'a-igerc_e;ece-=c:-:_~e--eCe't-

.CameroneàuDanjoecapitainelreprésentantvPonomareedeAquarell

J

.hérosnuiluedtfaiaeCameron

xauéparticipauDanjoecapitainel.Crimée

eMexiquuA.siècleeXIXudtdébuudscampagnesprincipale

atiendrli,d'hommesepoignéed'unetêtalà,1863lavrine

edtcombaeL.entièreearméeuntdevantmoralàjusqu'

,Italie,Algérie

uDanjo

ecapitaineL

FAIRE MON DEVOIR !

Camerone

Admission dans l'ordre impérial de la Légion d'honneur. © Centre documentaire de la Légion étrangère.

Vue de Sébastopol pendant la campagne de Crimée. © Library of Congress.

.DanjouecapitainudeTuniqu

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

aa

.étrangèrenLégioalededocumentaireCentr©

.1853neemesurrsuefabriquétfuuDanjoecapitainudegauchnmaialedeprothèsaL

.dextéritéedpbeaucoucavetservains'eli,articuléetEntièremen

EARTICULENMAIAL

_

Vue latérale du premier monument contenant les restes

des légionnaires de la 3 e compagnie.

© Centre documentaire de la Légion étrangère.

Tenue du légionnaire, campagne du Mexique. © Aquarelle de Ponomarev - Centre documentaire de la Légion étrangère.

,Forreylcoloneel,AbbèslBeiSidà6194eCameron

udnmaialeprésenteétrangèrnLégioaledndoye

DECPA©.troupesxauuDanjoecapitain

nmaialedrporteueL

eltsoutieniqurcuiedesanglal,couudrautou,passeredtnemomuaeangoissepetiteundd'aboraylI

».eSacréeVoi«aledécôtechaquedeplacnetmettenesspionnieredsrangéexuedsLe.coffretxprécieu

rquartieudsd'armeeplacalrsuel'entrétc'estE

.Vienot

ROSSIE

UNE FEMME POUR LA PREMIÈRE FOIS EN 2004

Œ

~ :

âe

LS

_

Bien

Camerone

Les festivités de Camerone sont l'occasion de récompenser aussi les légionnaires méritants comme ici dans la cour des Invalides en 1959. © ECPAD.

Aubagne - Camerone 1976, la symbolique légionnaire est présente jusque dans les couleurs des tribunes. © ECPAD.

,FranceedlconsuDeval,ePierr .d'Algeryderdernie,Al-HusaynnIbnHusayrpaéinsult

iGattedeLithographi.1827lavri,Algérie

.Roger-Viollet©B.N.F.Coppinsd'aprè

.CongressfoyLibrar©.Talleyrand

edsinvolontaireshéritiersletson»nlégioepremièr<<aledxnationausbataillonsLe rLeu.l'Europestraveràsvéhiculéeaequ'ellsidéesdeteefrançaisnRévolutioal ednrietEalgériens.sterritoiresdeeconquêtalàélitétroitementes,développement ederéactionnairtparticulièremenel'attitudssanéexistepeut-êtrtn'auraiacelttou

.1830te9182eentrXsCharle

GueltonFrédéric

udtrecrutemeneL

R01TSHI

Le bataillon espagnol

ataillon espagnol

_

J .

LE GENERAL DE BOURMONT

-

mU

Louis-Philippe, roi des Français. Gravure de Albert Rosenthal et Henrique Dupont. © Lea Brothers & Co - © Library of Congress.

Le prince Jules Auguste de Polignac (1780-1847), pair et ambassadeur de France, condamné à la prison perpétuelle au donjon de Vincennes, en 1830, avant d'être amnistié en 1836.

© Roger Viollet

Lithographie de Delaunois. B.N.F

,PachaudeMosquéaledrCou.Oran

sdeePhotographi-)(Djamâ-el-Bacha

sCongresfoyLibrar©Neurdein.sFrère

\

edeOrdonnanc

nLégioaledncréatio

1183smar9,étrangère

nLégioaledeMusé

.étrangère

edocumentaireCentr©

.étrangèrenLégioaled

mmmœr si leur patrie mwmm

_

_

Le bataillon espagnol

Officier de la Légion étrangère en 1831 - Musée de l'uniforme légionnaire de Puyloubier. © JLM.

' L.-.:

0183TAOÛre1,WEIGELND'ESCADROFCHEUD

ESERVICEDED'OFFRELETTR

2N-ERtBNARTÊNDfIÉL

.CongressfoLibrary©.d'AvignonsrempartsdeeVu

Le bataillon espagnol

Déclaration d'un groupe d'officiers espagnols s'engageant à servir la France si elle était attaquée « par les ennemis de la Liberté », faite à Dax le 20 mars 1831 - Musée de la Légion étrangère. © FG.

-

x

.Roger-Viollet©(gravure).0183nerd'AlgeeVu

SESPAGNOLSSOLDAT

ELNSELO

ÉBARBTCOMMANDAN

SDENPOSITIOAL

ÉBARBTCOMMANDAN

ELRPA

ÉRAPPORTLESPAGNO

EVUEDTPOINEL

ÉBARBTCOMMANDAN

SDENPOSITIOAL

SESPAGNOLSOFFICIER

ELNSELO

EHISTOIR

Shako de l'ancienne Légion - Musée de l'uniforme légionnaire de Puyloubie. © Centre documentaire de la Légion étrangère.

Le bataillon espagnol

NOTA.

,

«f W

IWAK

jéL

I

Correspondance du lieutenant-général directeur sur la constitution de la 1™ compagnie. © Centre documentaire de la Légion étrangère.

.1939tjuille41,ParisàsblancsképisdeédéfilrPremie

eKeyston©

2N-tREGMABTÊNDIGEL

.1939neeValbonnaLàerevuneIRE»11elepasseMairlcoloneeL

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©

tsonesstentativesce,Maginotelignaledél'extrémitrpatl'esàsLimitée.sudelsverrprogresseedrtente

.Rethelàjusqu'sArdennesdelcanaelrsuteyStenaednrégioalsdantprincipalemensdéroulée

,Ardennesslesdaneallemandepercéaledegauchcflanelrsu,1940ima92ua51uD

Wehrmachal,GuderianlgénéraudPanzerKorpseXIXelrpaeconduittessentiellemen

GuyotPhilippe

sBoiuaIREe11eL

SCOMBAT

Le 11 e REI au Bols d'Inor

d'Inor, 27 ma i 1940

>-

En haut à gauche :

renseignement allemand daté du 20 mai, concernant le chemin de mise en place et le dispositif futur du 11 e REI. © Centre documentaire de la Légion étrangère

 

Ci-dessus :

carte de situation du

"*îÉ

20 et 21 mai 1940 entre Chiers et Meuse, combats d'Inor.

©

http://www.ardennes

1940aceuxquiontresiste.org

Ci-contre :

détail de l'uniforme du

légionnaire du 11 e REI.

© Musée de l'uniforme

légionnaire de Puyloubier

aledearrièrne,d'InorsBoiel:sCi-dessou

tfurenùoezonaL.compagniee5

scapitainesdescontre-attaqueslesconduite

MJL©.BrochettexClosmadeued

spositionsdeldétai:egauchÀ

.REI11udnbatailloud

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©

21ilESIHHl

fet»-r>tAV.tV<iU

SCOMBAT

Le 11e REI au Bols d'Inor

CITATION A L'ORDRE DE L'ARMÉE

J 0

Les légionnaires se préparent aux attaques allemandes en arrière des Ardennes.

© Roger Viollet

2M—EIUBHHIfNHGU

REIe11dud'état-majorchefRobitaille,bataillondecheflepar

d'InorcombatduRécit

SCOMBAT

La Meuse, vue des positions françaises en direction de Sedan. ©

JLM

Le 11e REI au Bois d'Inor

edéfensedabrissdetcreusenslégionnairesLe

allemandessattaquexaurparerpou

tRoger-Violle©sArdennesdeearrièrne

H«BAN»-

Le 11e REI au Bols d'Inor

W

-

INOR

Stèle à la mémoire des combattants du 11" REI tombés au Bois d'Inor. Sur son socle, le portrait du légionnaire André Ponel. tombé pendant les combats à l'âge de 20 ans. © JLM

L'INSIGNE DU 11 e REI

06

SO5ASPeRéférenc-DECPA©.rivièreedebordurneeToilett

>r^â#L>^tX—»4'-:'AM

x

ETECHNIQUEFICH

archivesdesPôle

ECPAD

edtrégimeneL

aledemarch

eétrangèrnLégio

eGuerreGrandaltpendan

Le régiment

de marche de la

Légion

.BurdaednDessi-eMexiquuaacontre-guérillaledrCavalie

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©

,Polonais,Hongrois,Allemands,Wrangelel'arméedsrescapé

.employertfaulqu'ilchevaedsd'hommetautan,CroatesuosBalte

alrprésageelaiss,manifestetesiqutrecrutemenedévolontaL

ed'unncréatioalevoir,étrangerssrégimentsdenmultiplicatio

.étrangèrenLégioaledndivisio

,mondialeeGuerrePremièralednlendemaiuA

sRusse:taffluentl'engagemenàscandidatsle

E!»R3ïl

AlfonsiJean

7-EtlUKtlNIfEI6

I!

réttrégimenre1eL

nl'AfghanistaàeTunisialeD

Le 1er REC

anger de cavalerie

y

Après le combat de Messifré le 16 septembre 1925. Le poste du 4 e escadron du 1 e r régiment de cavalerie de la Légion étrangère est attaqué par 3 000 Druzes. © Centre documentaire de la Légion étrangère

en

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr

.BurdaednDessi.DruzessleecontrechargaltmènenscavalierslégionnairesLe

équipement typique pour trois Jours de colonne dans les années 1930. 3 Centre documentaire de la Légion étrangère/Collection Tisserand

Le V< REC

Commandement et logistique

Tigres

.Tunisieedecampagnalpendant

.PonomarevedsDessin

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©

CREre1elrpasporténécussoteeInsign

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©.1937neeSoussà»sengin<•egroupeL

Timbalier du 1 e r REC - Dessin de Ponomarev. © Centre documentaire de la Légion étrangère

Le groupe de mitrailleuses

du 4 e escadron,

poste de Bou Maine - Année 1930. © Centre documentaire de la Légion étrangère/ Collection Tisserand

BGHHBMHHEI

Le 1 er REC

li

y

DECPA©.1943netcombauatprêCRE'e1eL

1

I

^

"

« t 5"

f

Combats dans les rues de Lauterbourg. © ECPAD

DECPA©.directrtinurpaétouchéétarchaeltdonéblessnd'unÉvacuatio

teel,escadronssseedxdeuedéAmput'2,

ECOLONNEUN

SFOCU

A

Le 1" REC

La campagne s'achève victorieusement pour les légionnaires cavaliers. © ECPAD

SturmfMirer

émarquéétandestieltdonsemmohsceedteshWallisnJoha

tmaréchal-ferranejeunel,ans71àéEnrôl.guerrealedusceaud

nesAlliésleecontrtcombauaéengageretrouvesnautrichie

es'engagli,Vienneàrrevenitpouvanen,1945neéCaptur.Normandie

.l'IndochinerpoutparteeétrangèrnLégioalsdan

FilDanube,duEnfant,livrenutfaiali,exceptionnelleeviecetteD

ecommenciqunummocudshorsparcournursurRetouFrance.de

edtarrondissemeneIIIudeforgenusdan

.Vienne

WJepersonnellCollection©

nsosaprèhWallisnJohanedtPortrai

.allemandssparachutisteslecheznincorporatio

rcœuua

sguerrestroied

,WallishnJohan

-a-achutiste allemand à l'entraînement en Normandie. © ECPAD

ro Entant du Danube, Fils de France, Johann Wallish et Lau-

rent Grasser - Preuschdorf Éditions.

2 1 Ces SS appartiennent à la garde du château de Schônbrun n

,3>

Centre

de rééducation

et de concentration.

« Reicharbeitsdienst-Service du travail du Reich.

5 1 Gare de l'Ouest.

* Régiment d'instruction de l'armée de l'Air.

Johann Wallish

nmnuui-

»guerrelafaittousdéjàavezVous«

nutpendan)gaucheà(hWallisnJohan

.1945nenNeu-Kôlàedétentedtmomen

WJepersonnellCollection©

,.

ETEMOIGNAG

Johann Wallish

Qui, à cette époque, abrite le camp de la Demande, futur emplacement du COMLE actuel.

- NDLR - Le régiment de marche de la Légion étrangère.

Le Pasteur, transporteur de troupes le plus célèbre de la période indochinoise. © ECPAD

.REIe2udéblindntraiRafale,La

DECPA©

EPOSTEL

ECANA-GARED

Saut opérationnel au 1 e r BER © Centre documentaire de la Légion étrangère

Johann Wallish

À bord du train blindé. © Centre documentaire de la Légion étrangère

1 Compagnie de passage de la Légion étrangère.

LE CAFARD

lieiiHHiH-n 0

DECPA©.SanaNednpositioalrsusofficielsdeeVisit

T(I

1

WJepersonnell

ecamaradnucAve

edepostelsdan

.Cana-Gare

Collection©

.»aç

OMÉT

Instruction parachutiste pour les Vietnamiens de la 2 e CIPLE. © ECPAD

Johann Wallish

Vue

d'un e position d'artillerie à Diên Bien Phu. © ECPAD

.1958nehWallisnJohan

WJepersonnellCollection©

ECARRIERAL

FL'ADJUDANT-CHEED

HWALLIS

o^i^n.mnd'affectatio.OrgonUm

.6Î

Cnd'affectatioTransitedéUnit

oKpd_5.admlCervicael-su

iUOrneechotgneereprisàs

M•N9-

/rDosî'ie)sporté.réfé/ed«N

ZNERÊËNAITÉNOISlI

WJepersonnellnCollectio©

!éLibér

f;//CeO:<^^tesCop,aftMOM(Le.

%ÉLIBÉRRPRISONNIE

:NI-OCKNECOMMANDEMEST_£SfH^.

nSaigcdeeMilitaireBas

DECPA©.libéréssPrisonnier

ETEMOIGNAG

-rlégeéblindevéhiculnd'urpartiàrTi

.AfghanistanPamir-nOpératio

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©

slertransformeaviqutarmemennursurRetou

.blindéssleecontrtcombaudscondition

tveilleniqued'infanterirétrangetrégimene2ud

-posispritonnl'Afghanistaedepartiecettrsu

evalléegrandaltouvranrleuecrêtenursuntio

sle,dispositifudrcœuuA.Kaboulàemèniqu

tpermettenquiMilannsectioaledrtiedsposte

.villealàsaccèsleed'interdir

slégionnairesle,écrasanterchaleualéMalgr

J

I-I-t•>

L

o Engin Téléguidé AntiChar

Le Milan

Dans le style très graphique des années 70, Képi blanc salue l'arrivée du missile léger antichar Milan en couverture du numéro 349 de 1976. © centre documentaire de la Légion étrangère

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

En surveillance autour de Sper-Kunday, Afghanistan. © ECPAD/Sébastien Dupont

iappuneéutilisrtiedePost slorstroupesdetdéploiemenud edephassecondealed Star,Promisingnl'opératio

2010.nAfghanista

tDuponnECPAD/Sébastie©

:edroitàegauchedsCi-dessu

-AVLRrsuéembarqurtiedePost•

,DBLEe13aleded'infanterieCompagni

.2002iDjibout

.Tagabedevalléalsdanid'appurTi•

,REIe2udnsectioed'unrtiedePost•

.2005nAfghanista

eétrangèrnLégioalededocumentaireCentr©

NLIED

LA CAMERA MIRA

Le Milan

Légionnaire en observation à partir du poste Capitaine Croci à Abéché au Tchad. Le poste de tir est équipé d'une caméra Mira. © Centre documentaire de la Légion étrangère

I

/

EPARTI

GCB

ZItlUKfH-r

I

AlvarezLaurent

iminnenLégioaL

ECULTUR

turc

Figurines

Reconnaissance en Indochine - New Order. © Collection personnelle

LE PLAT D ETAIN

1 - Garde au drapeau du

1er régiment étranger de parachutistes.

© Antoine Pont.

- Légionnaire CBG Mignot.

© Collection personnelle.

-

Tambour du 2 e étranger 1859

-

Hachette Collections.

© Collection personnelle.

4 - Légionnaire au présentez-armes

Soldats d'Europe et d'ailleurs.

© Collection personnelle.

o

-

LA DEMI-RONDE BOSSE

-sétrangersvolontaireedemarch

.CollectionseHachett

epersonnellCollection©

edtrégimene22udeLégionnair-

-IREe2udGICe3aledtLieutenan-4

personnelle.Collection©.Actramac

.italiennenFabricatio-epeint

personnelle.Collection©

erésinnemHakeirBiàeLégionnair-

personnelle.Collection©

.CameroneànLégioaledrOfficie-

.OderwNe-eAlgérinePREe2-1

personnelle.Collection©

EFIGURINAL »EBOSSEROND«

D3UO

EIULTUR

LES BUSTES

à

à

Figurines

LE STANDARD 54 MM

T

J