Vous êtes sur la page 1sur 12

Essai D’usure

Développé par :
Dali Mohamed
Ben Ali Najeh
Filière :
LFGM-A3

Enseignante :
Hammami Maroua

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


But :
Cette manipulation a pour but d’effectuer et d’analyser
quantitativement des essais d’usure d’un ensemble
tribologique formé d’un seul matériau ayant des valeurs de
dureté différente. La quantification de l’usure peut
s’effectuer par la mesure de la perte de masse et la perte de
cote et aussi le suivi de l’état de surface.

Principe :
L’essai d’usure est réalisé à l’aide d’un tribomètre pion-
disque. Un échantillon (disque, plaque) subit un mouvement
rotatif ou alternatif tout en étant mis en contact avec un pion
stationnaire sur lequel une charge de compression axiale (de
1 à 18 N) est appliquée.

Qu’est-ce que l’usure :


L’usure se définit comme une perte de matière irréversible
qui se produit au moment où deux surfaces entrent en
mouvement l’une par rapport à l’autre. Les mécanismes
d’usure sont les processus élémentaires de physique et de
chimie qui apparaissent au niveau de la surface de contact où
s’opère le glissement entre deux corps, et qui altèrent la
forme de la matière de ces deux corps.

Matériels utilisés :

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


Dans cette manipulation, on utilisera le matériel suivant :

 Un tour parallèle classique

 Un disque ∅70 en acier doux (S235)

 Un disque ∅ 36 en laiton

 Papiers abrasifs : n°180 et n° 240

 Un ensemble
de pions en

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


acier STUB (100Cr6) préparés avec différents traitements
thermiques et de finition de surface.
-2 pions ∅12 * 30 à l’état trempé et à surface lisse
- 4 pions ∅12*30 à l’état recuit et à surface lisse

 3 masselottes (1 kg chacune) et un support d’accrochage

 Une balance de précision à 0.0001 g

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


 Un micromètre à 0.02 mm

 Burette à huile

 Chiffon

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


Mode opératoire de l’essai :
Phase 1 : nettoyage et mesures du pion :
1) Choisir le numéro de l’essai à effectuer
2) Nettoyer le pion en utilisant les papiers abrasifs

3) Procéder à la mesure de l’état initial du pion (avant


l’essai d’usure) : dureté, masse et longueur initiales.
Effectuer trois mesures et calculer la valeur moyenne
pour chaque paramètre

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


Phase 2 : Réglage et montage sur tour parallèle :
4) Régler la vitesse de rotation du mandrin ; s’assurer que
tous les leviers des avances automatiques sont
débrayés ; dégager la poupée mobile et tous les
chariots ; et mettre en marche tour parallèle pour
vérifier qu’il fonctionnement dans les conditions
adéquates.

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


5) Fixer le disque dans le mandrin rotatif du tour parallèle.

6) Fixer le pion dans le porte-outil tout en s’assurant que la


face extérieure est en contact plan avec le disque et que
la face intérieure est bloquée en translation

7) Ajuster avec les chariots de la machine la position du


pion par rapport le disque : les faces sont en contact
plan et les deux surfaces cylindriques sont tangentes.

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


Phase 4 : démarrage et suivi de l’essai :

8) Mettre en marche le tour parallèle


9) Mettre le couvercle de sécurité et arranger tous les
outils et les clés de serrage loin de la machine.
10) Garder la machine en marche pendant le temps
demandé et arroser avec prudence la surface du disque
avec de l’huile ; appuyer sur le frein à pédale en cas de
risque.

Phase 5 : Mesure finales :

11) Une fois le temps est terminé, arrêter la machine et


démonter le pion.
12) Nettoyer convenablement le pion pour enlever les
débits de matières usées, puis procéder à la mesure de
sa masse et de sa longueur finales , et à l’examen
macroscopique de la surface usée .

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


Résultats :

Essai Duretés Masse Masse Perte Longueur Longueur Perte de


disque/pion initiale finale (g) de initiale finale longueur
n° (HRC) (g) masse (mm) (mm) (mm)
(g)
1 67.4 25.1163 25.6879 0.028 30 29.8 0.2

2 95.665 25.3333 25.897 0.036 29.793 29.66 0.067

3 63.2 25.6404 25.5707 0.0697 30 29.9 0.1

4 96.5 26.1777

5 Disque : 1009.7

Pion : 25.1952

6 Disque : 1009.7 120

Pion : 26.0629 26.0628 0.0001 30 30 0

1) Décrire les états de surface du disque et du pion avant et


après l’essai d’usure effectué.
Les surfaces restent lisses et les particules ont une
dimension de l'ordre du micromètre.

Exploitation et interprétation :

2) Déterminer le type d’usure mis en jeu lors de l’essai


effectué, en justifiant la réponse.

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


Usure abrasif, car le frottement engendré détache de
microscopiques fragments de matière qui agissent comme
abrasif.
3) Calculer le rayon de contact (Rmoy) et la distance
parcourue par le point (L) au cours de l’essai d’usure .

Rmoy= 34-6=28mm
L=2*3.14*Rmoy*durée de l’essai*vitesse de rotation
= 2*3.14*28*15*70=184725.64mm
=1847.25 cm
=184.72m
4) En supposant que la force appliqué par le pion sur le
disque est égale à celle appliquée sur le poignée du
trainard (F=m*g) , déterminer la valeur de coefficient
d’usure k de la loi d’Archard .

On a U=(k*F*L)/H
K=(H*U)/(F*L)
Avec U=3.14*34²*0.1=363 mm^3
Donc K= (63.2*363)/(30*184725.64)=0.004 mm^3/Nm

5) En déduire la nature de l’usure selon la valeur du


coefficient d’usure K .
La plage des valeurs de k pour une usure abrasif compris entre
0.5 à 5*10^-3
 Donc l’usure est abrasif
6) Comparer les types d’usure mis en jeu et l’influence des
différents paramètres (nature et dureté des matériaux,
états de surface, avec ou sans lubrification).

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)


7) Conclusion

Ces résultats d’essais nous ont montré comment il était possible


d’appréhender la complexité, inhérente au phénomène
d’usure, de la compétition entre ces grandeurs : la dureté, la
masse, la longueur, la nature de matériaux. Pour une
compréhension accrue du phénomène, il convient maintenant
de faire le bilan des relations existant entre ces grandeurs,
prises séparément, et de les assembler dans un modèle qui soit
capable de prédire qualitativement les phénomènes observées
dans cette partie.

Essai n°3 : Acier 100Cr6 (trempé)