Vous êtes sur la page 1sur 13

Exercices de DYNAMIQUE de rotation

• Exercice 1 : étude d’un frein


• Exercice 2 : choix d’un moteur
• Exercice 3 : étude de poulies
• Exercice 4 : solide en liaison pivot
Exercice 1 : Etude d’un frein
Soit le frein schématisé ci-dessous.

1.1. Déterminer le couple de freinage du moteur :

C = n . N . f . rm frein

- n : nombre de couples de surfaces frottantes (ici, 1 paire)


- N : force normale aux surfaces frottantes.
- f : coefficient de frottement entre les surfaces frottantes.
- rm : rayon moyen du disque. rm≈(R+r)/2

Données : N=1500N, f=0,2, R=150mm, r=115mm.

C = 1500 x 0,2 x (150+115)/2 = 39750 mmN


C = 39,75 mN
1.2. Déterminer la décélération du moteur.
On prendra une inertie du rotor J=1,6 Kg.m2.

PFD : Cm – Cr = J . w’

0 – 39,75 = 1,6 . w’

w’ = – 39,75 / 1,6 = - 24,84 rd/s2


1.3. Pour une fréquence de rotation nominale de 300tr/min,
déterminer le temps de freinage.

w0 = 2p N / 60 = 2p x 300 / 60 = 31,4 rd/s

t = (w – w0) / w’ = - 31,4 / - 24,84 = 1,26 s


Exercice 2 : Choix d’un moteur
Un malaxeur chargé de mélanger des produits est entraîné par un moteur
électrique. La vitesse de rotation de ce moteur est égale à 140 tr/min.

2.1- Calculer, en rad/s, la vitesse angulaire du moteur électrique.

w = 2p N / 60 = 2p x 140 / 60 = 14,66 rd/s

2.2- Le malaxeur est assimilé à un volant d'inertie en forme de jante


de masse m égale à 40 kg et de diamètre D égal à 50 cm.

a/ Calculer, en kg.m2, le moment d'inertie J1 de la jante.

J1 = ½ .m . R2 = ½ x 40 x 0,252 = 1,25 kg.m2


b/ Pour un moment d'inertie du moteur J2 égal à 2 kg.m2,
déduire le moment d'inertie total JT correspondant à la chaîne
cinématique « jante + moteur ».

JT = J1 + J2 = 1,25 + 2 = 3,25 kg.m2

c/ En appliquant le principe fondamental de la dynamique en


rotation, calculer, en N.m, le moment M du couple de la chaîne
cinématique lors de la phase de démarrage.
On prendra w’ = 2,1 rad/s2.

PFD : M = Cm – Cr = JT x w’

M = 3,25 x 2,1 = 6,825 N.m


2.3- Le moment du couple résistant du malaxeur est estimé à 5 N.m.

a/ Calculer le moment du couple moteur de ce moteur électrique lors


de la phase de démarrage.

PFD : M = Cm – Cr = JT x w’
Cm = (JT x w’ ) + Cr
Cm = M + Cr = 6,825 + 5 = 11,825 N.m
b/ Parmi les 3 propositions ci-dessous, quel est le moteur le plus
approprié
Moteur A : 10 N.m Moteur B : 15 N.m Moteur C : 20 N.m

Moteur B : 15 N.m > Cm=11,825N.m


Exercice 3 : Etude de poulies
Cas n°1 Données Cas n°2 Données Cas n°3 Données
m1 = 2 kg m1 = 2 kg
m = 2 kg m2 = 3 kg m2 = 3 kg

Poulie : Poulie : Poulie :


M = 5kg M = 5kg M = 5kg
R = 20cm R=20 cm R=20 cm
fixée au r =10cm
plafond. Jp =0,3kg·m2

Quelle est l'accélération angulaire de la poulie ?


PFD : Cm – Cr = J . w’ => w’ = Cm – Cr / J
cas 1 : w’ = mg . R / ½ . M . R2
w’ = 2mg / M R = 2x2x10/ 5x0,2 = 40 rd/s2
cas 2 : w’ = 2(-m2+m1)g / M R = -2x1x10/ 5x0,2 = -20 rd/s2
cas 3 : w’ = (-m2 r + m1 R)g / Jp = (-3x0,1+2x0,2)x10/0,3=3,3 rd/s2
Cas n°1 Données Cas n°2 Données Cas n°3 Données
m1 = 2 kg m1 = 2 kg
m = 2 kg m2 = 3 kg m2 = 3 kg

Poulie : Poulie : Poulie :


M = 5kg M = 5kg M = 5kg
R = 20cm R=20 cm R=20 cm
fixée au r =10cm
plafond. Jp =0,3kg·m2

Quelle est l'accélération linéaire de la masse m ?

At = R. w’

Cas n°1 : At = R. w’ = 0,2x40 = 8 m/s2


Cas n°2 : At = R. w’ = 0,2x20 = 4 m/s2

Cas n°3: At = R. w’ = 0,2x3,3 = 0,66 m/s2


Cas n°1 Données Cas n°2 Données Cas n°3 Données
m1 = 2 kg m1 = 2 kg
m = 2 kg m2 = 3 kg m2 = 3 kg

Poulie : Poulie : Poulie :


M = 5kg M = 5kg M = 5kg
R = 20cm R=20 cm R=20 cm
fixée au r =10cm
plafond. Jp =0,3kg·m2

Quelle est la tension dans la corde reliant la masse m à la poulie, celle


reliant la masse m1 à la poulie et celle reliant la masse m2 à la poulie ?

Cas n°1 : T = m . g = 2 x 10 = 20 N

Cas n°2 et n°3 :


T1 = m1 . g = 2 x 10 = 20 N
T2 = m2 . g = 3 x 10 = 30 N
Exercice 4 : solide en liaison pivot
On considère un ensemble S en liaison y
pivot d’axe (A,x). x A G
B
C
AG = 0,15; AB = 0,32; AC = 0,4 O
I(A,x) = 8 . 10-3 kg.m2
P
* Cette liaison pivot est obtenue par l’association d’une rotule en A et d’une
linéaire annulaire d’axe Bx.
XA 0 0 0
A(1/ S )  YA 
0 B(2 / S ) YB 
0
Z 0 XYZ Z 0 XYZ
A A B B
 0 0
* Le poids est modélisable en G par : T (terre / S )  200 0
 0 
G  0  XYZ
 0 2
 
* Le couple moteur est modélisable en C par : C ( 3 / S ) 100 0 
 0 0
C  XYZ
4.1/ Appliquer le principe fondamental de la dynamique à
l’ensemble S au point A et déterminer les composantes dans R
des actions mécaniques extérieures agissant sur S.
*Transfert des torseurs au point A :

XA 0
A(1/ S )  YA 0

Z 0 XYZ
A A

0 0 0 0  0,32 0 0
   
B(2 / S )  YB

0   Y

B

 0,32ZB  M A (2 / S ) MB (2 / S )  AB  B2 / S  0  YB   0,32ZB
Z 0  XYZ A Z 0,32YB  XYZ 0 ZB 0,32YB
B B B

 0 0  0 0  0,15 0 0
   
T (Terre / S )  30 
0    30
 
0  M A (T / S )  MG (T / S )  AG  P  0   30  0
 0 0  XYZ A  0  4,5 XYZ  4,5
G
0 0

 0 2  0 2 2 0,4 0 2
   
C(3 / S ) 100 
0  100

0

M A (3 / S )  MC (3 / S )  AC  C3 / S  0  0  100  0
 0 0 XYZ A  0 40 XYZ
C
0 0 0 40
* PFD : 0 I AX .w ' 
A(1/ S )A  B(2 / S )A  T (terre / S )A  C(3 / S )A  0 0


0 
A  XYZ
0

XA 0 0 0   0 0   0 2 0 I AX .w ' 
         
 YA 0   Y  0,32ZB    30 0   100 0  0 0 
Z 0 XYZ A Z 0,32YB  XYZ A   4,5 XYZ A  0 40 XYZ 0 
B

A  0
A  XYZ
A B 0

* Équations : * Résolution : (1)  X A  0


 X A  0 (1) ( 5 )  ZB  0
 Y  Y  30  100  0 (2) (3 )  Z A  0
 A B

 Z A  ZB  0 (3 ) (6)  YB  110,94 N
 (2)  YA  40,94 N
 2  I AX .w ' ( 4)
  0,32ZB  0 (5) ( 4)  w ' 
2

2
 I AX 0,008
 0,32YB  4,5  40  0 (6)
w '  250rd .s 2
4.2/ Déterminer l’accélération angulaire q’’ du mouvement
de S/R et en déduire la nature du mouvement.

(4)  q ' '  w '  250rd.s 2

4.3/ Déterminer le temps nécessaire pour atteindre la


vitesse de régime N = 1500 tr / mn.

1500.2p
w  w0 60 p
t    0,628 s
w' 250 5