Vous êtes sur la page 1sur 1

Rabat, le 16 Mai 2014

CIRCULAIRE N° 5446/313

Objet : Compensation de l'exportation préalable.


Enlèvement avant décision définitive d’applicabilité‐Garantie.
Réf. : Articles 142 et 150 du Code des Douanes et Impôts Indirects.
L’exportation des marchandises ou leur cession dans le cadre des dispositions citées en
référence, ouvre droit à la compensation par l’importation ultérieure de marchandises de
caractéristiques techniques identiques ou similaires.
Au plan pratique, la régularisation des opérations d’exportation préalable (directe ou indirecte)
est initiée par la souscription d'une déclaration d'importation sous l’un des régimes suivants :
− Régime 020 : Importation en compensation d'exportation préalable avec paiement ;
− Régime 021 : Importation en compensation d'exportation préalable sans paiement.

Cette déclaration est contrôlée comme en matière d’importation et la compensation est décidée
sur la base d’une étude comparative entre la marchandise préalablement exportée et celle
présentée à l’importation.
Or, il arrive que l'opérateur sollicite l'enlèvement des marchandises importées avant que le
service douanier ne statue définitivement sur l’applicabilité de la compensation et/ou son mode
(à l’identique ou au similaire).
Afin de répondre à cette sollicitation et à titre de facilité, il a été décidé d’autoriser, en
application des dispositions de l’article 101 du Code des Douanes et Impôts Indirects,
l’enlèvement des marchandises importées en compensation d’une exportation préalable après
garantie des droits et taxes dont sont passibles ces dernières.
A cet effet, le système BADR a été enrichi par une nouvelle fonctionnalité permettant la
consignation du montant exigé soit au comptant, directement à la caisse du Receveur, soit
moyennant un crédit d’enlèvement.
Enfin, il demeure entendu qu’avant d’autoriser l’enlèvement, le service prendra toutes les
dispositions nécessaires à l’étude d’applicabilité : prélèvement d’échantillons, photos, catalogue,
prospectus,… étant signalé que ces autorisations sont de la compétence des ordonnateurs.
Toute difficulté d’application sera signalée à l’administration centrale sous le timbre de la
présente.

Tirage 1 n°19
Année 2014

SGI/Diffusion/16-05-14/09h41