Vous êtes sur la page 1sur 2

Nom : BEN CHEIKH Option : Electrotechnique industrielle

Prénom : Othman TP : Identification et modélisation des


TP n°2 systèmes électriques
𝑑𝑖(𝑡) 𝑑𝑈𝑐 1
𝑒(𝑡) = 𝑅𝑖(𝑡) + 𝐿 + 𝑈𝑐(𝑡) avec 𝑖(𝑡) = ou 𝑈𝑐 = 𝑐 ∫ 𝑖(𝑡)𝑑𝑡
𝑑𝑡 𝑑𝑡

Équations différentielle de tension et courant :


𝑑𝑈𝑐(𝑡) 𝑑2 𝑈𝑐(𝑡) 𝑑𝑖(𝑡) 1
𝑒(𝑡) = 𝑅𝐶 + 𝐿𝐶 + 𝑈𝑐(𝑡) et 𝑒(𝑡) = 𝑅𝑖(𝑡) + 𝐿 + 𝐶 ∫ 𝑖(𝑡)𝑑𝑡
𝑑𝑡 𝑑𝑡 2 𝑑𝑡

Après la transforme de Laplace on a les des fonction de transfert :

1 1
𝑈(𝑝)
= 𝐿𝐶 𝐼(𝑝)
= 𝐿𝑃
𝐸(𝑝) 𝑃2 + 𝑅 𝑃 + 1 𝐸(𝑝) 𝑃2 + 𝑅 𝑃 + 1
𝐿 𝐿𝐶 𝐿 𝐿𝐶

Travail demandé :
1- Simulation du circuit (𝑅𝑓 𝐿𝑓 𝐶𝑓 ) pour une entrée constante de E= 200 𝑉.

Fig(1) :Programme de simulation la réponse indicielle d’un circuit R L C par éditeur de MATLAB
2- Les résultats de simulation.

Fig (2) : Courbe de tension en fonction de temps avec (m=[2 1 0.7 0.3] facteur d’amortissement)
réponse inducielle
10
m=2
m=1
8 m=0.7
m=0.3

Amplitude
S (t) 4

-2
0 0.005 0.01 0.015 0.02 0.025
Temps (seconds)

Fig (3) :Courbe de courant en fonction de temps avec (m=[2 1 0.7 0.3] facteur d’amortissement)

3- L’interprétation des résultats de simulation

𝒎 = 𝑹⁄𝟐. 𝑳. 𝒘 𝒘𝟎 = 𝟏⁄ 𝒕𝒓 [s] D%
R [ohm] L[mH] C[uF]
𝟎 √𝑳. 𝑪 Temps de réponse Dépassement

20 5 200 2 1000 11.5× 10−3 0

20 5 50 1 2000 2.4× 10−3 0

20 9.5 47 0.7 1496.5 1.95× 10−3 4.46

20 25 23 0.3 1318.8 6× 10−3 36.8

Tableau (1) :résultat de simulation organisé pour l’interprétation

Pour m≥ 1 on remarque que le temps de réponse est augmentent avec m .

Pour m < 1 on remarque que le temps de réponse est diminuèrent avec m jusqu’à m=0.7 .

Mais pour les valeur faible de m (m<0.7), le temps de réponse augmente lorsque m diminue car
l’amplitude des oscillations augmente et le régime transitoire est de plus en plus long.

On peut remarque que le temps de réponse minimum pour m= 0.7,car c’est au delà de cette valeur
que le premier dépassement est inferieur à 5 %.