Vous êtes sur la page 1sur 4

L’APPROCHE PARTICIPATIVE

Définition
L’approche participative est un concept qui évoque l’idée d’une
implication direct des citoyens dans le débat public et dans la prise de décisions
politiques voire même associer étroitement et d’une façon active de la
population à la restauration et gestion du territoire .

Objectif de l’approche
L’objectif de l’approche étant comme méthodologie d’intervention et
d’associer la population à la conception et la gestion de toutes les activités de
développement de leur milieu et de leur terroir.

Elle tend à modifier la perception du rôle de chacun des intervenants (


Etat ,services techniques, population ,) dans la gestion des ressources .

Quant à son objectif dynamique c’est d’impliquer la population dans


la prise de décisions notamment au niveau de la politique de la décentralisation

En substance l’approche vise l’amélioration qualitative de la relation


entre les citoyens et les institutions étatiques en renforçant l’efficacité et
l’efficience des politiques publiques.

Apparition
L’approche participative est apparue la première fois au Etats unis dans
les années 1960 et 1970 puis dans les années 1980 en France

Cette expérience est mise en œuvre au Maroc en 2005 par monsieur


MEHDI ZERARI, expert en développement participatif

La politique de développement préconisée au début de l’indépendance


de Maroc a été axée sur une option centralisatrice. Mais elle a cédé
progressivement le terrain à un désengagement économique et social de l’Etat
en stimulant simultanément un mouvement centrifuge participatif

,la territorialisation des actions de l’Etat justifie l’adoption des méthodes


participatives en faveur de développement local ,d’autres acteurs locaux
notamment les entreprises et les organisations de la société civile sont
impliquées dans cette dynamique, leur rôle dans la requalification des
territoires , dans l’intégration socio spéciale et dans l’émergence
socioéconomique font d eux des vecteurs du développement participatif

Avantage de l’approche

L’approche participative s’oppose à l’approche classique


d’apprentissage qui est l’approche des experts ou des conférenciers qui viennent
pour donner des cours magistraux, et les participants doivent écouter et prendre
des notes.

Elle consiste à faire en sorte que l’expérience les perceptions et les


contributions des participants soient au centre de leur apprentissage.

Fondements de l’approche

- La participation ; qui suppose la création d’espaces pour l’implication des


populations concernées dans l’ensemble des actions à entreprendre.
- l’intégration des actions ; pour établir des programmes cohérents
assurant une complémentarité entre les composantes du développement
durable en outre renforcer les capacités communales en matière de
planification stratégique et participative et d’affirmer la transparence de
l’action de l’administration .
- L’établissement d’un dialogue permanent entre la population et
l’administration dans un esprit du partenariat ainsi que sur la
reconnaissance du savoir-faire local.

Constitutionnalisation du principe
- Préambule

Le Royaume du Maroc poursuit le processus de renforcement des institutions


d’un Etat moderne ayant pour fondement les principes de participation, de
pluralisme et de bonne gouvernance.

- Article 12 ;

Contribution des organisations de la société civile dans l’élaboration, la mise en


œuvre et l’évaluation des décisions et des projets des institutions élus et des
pouvoirs publics.

- Article 13 ;

Création des instances de concertation, en vue d’assurer les différents acteurs


sociaux à l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques
publiques.

- Article 33 ;

La création d’un conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative.

- Article 170 ;

Le conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative est une instance


consultative dans les domaines de la jeunesse et de la promotion de la vie
associative.

Les étapes de l’approche participative


- Etape n° 01
Information et connaissance ; Etablir une carte de terroir lisible par les
populations et élaboré avec elle montrant les utilisations et occupation de
l’espace terroir.
- Etape n° 02
Sensibilisation et prise de conscience ; nombre de séances et degré
de participation des villageois.
- Etape n°03
Identification des problèmes et solutions.
- Etape n° 04
Organisation et programmation ; organisation de la prise en
charge des actions (calendrier d’exécution et d’intervention de chaque partenaire
et mobilisation des moyens financiers).
- Etape n° 05
Formation thématique (maitrise des techniques par la population et
formation des villageois).
- Etape n° 06
Suivi et évaluation du projet.

Conclusion :
la participation vise à identifier les besoins des habitants . considérés dans
l’ancienne approche comme clients des usagers , dans l’approche participative
la dynamique est inversée l’usager devient un participant clé inévitable , voire
incontournable c’est un autre type de relation qui est restitué , au lieu des
rapports conflictuels et de confrontation , on est dans des rapports d’échanges et
de partenariat .