Vous êtes sur la page 1sur 5

luxation congénitale de la hanche

introduction

c'est une instabilité de l'articulation de la hanche .

les luxation :hanches luxée, et sub luxée .qui va évoluer vers une dysplasie cotyloidienne .

c'est un problème de santé public ,urgence orthopédique néonatale ,si dépister et traiter à temps hanche
devient normale mais si elle est négligée la conséquence est la pérennisation .

notes: la hanche à la naissance est cartilagineuse .

anatomopathologie

luxation postéro-externe ,rarement postérieur pure.,cotyle peu profond ,déformé et oblique.

modification du limbus (parfois s'invagine à l'int du cotyle et empêche la réduction)et du cartilage


articulaire .

capsule distendue dans sa partie postéro-sup =chambre de luxation (car but de traitement(capsulo-
raphie)fermer cette chambre)

psoas et adducteurs rétractés.

ligament rond hypertrophié et allongé (ce ligament prend la grande place cause une instabilité ----trt on
enlève ce ligament lors de la réduction ).

problème de dépistage et épidémiologie

plus de 60%après 6mois .et plus de 40% après l'âge de la marche .

fréquence en fonction des régions (méditerranée=6-20/1000naissance).

sexe:6à8 F/1G.

quelle est la cause :QE

c'est un résultat d'association de facteur génétique et facteurs mécaniques.

-facteurs génétique

 atcd familiaux

 sexe :6à8 F/1G

 hyper laxité ligamentaire

 contexte racial et géographique :fréquente dans le pourtour méditerranée rare chez la race noir .

-facteur mécanique
 facteur à l'origine d'un conflit materno-foetale :

 primiparité,oligoamnios,gros poid ,césarienne ,présentation de siège ++++(hanche en flexion


,adduction et rotation externe).

NB :position de luxation :adduction + rotation externe .et position de réduction :abduction et rotation
interne .

quel est le moment ??

in utéro :période fœtale 3ème trimestre .

la LCH se constitue suite à la posture luxante (adduction et RE );appui sur le grand trochanter,faible
résistance de limbus et de la capsule hyper laxité .

théorie unicite

la LCH se constitue dans la vie feotale ,au cours des dernières semaine de gestation sous l'influence de
facteurs mécanique associés à des facteurs génétiques favorisants .

critères de la hanche à risque :

-ATCD familiaux de LCH

-présentation de siège

-sexe féminin

-autres posture évocatrice :genou recuvartum ,torticolis ,déformation pied , plagiocéphalie

-abduction limitée, difficile asymétrique

-bassin oblique

-primiparité, macrosomie .

examen physique

il reste à la base du dépistage ,il doit être répété :la LCH est possible sans facteurs de risque .

chez le nouveau né :le dépistage est systémique :

l'interrogatoire à la recherche des facteurs favorisants.

examen à la recherche des anomalies qui traduisent une malposition intra utérine du fœtus :

-torticolis congénital

-déformation du pied

-asymétrie du tonus des muscles adducteurs.


recherche d'asymétrie des plis

note: à l'examen clinique si l'abduction est limité probable c'est une luxation .

examen de la hanche

rechercher un instabilité de la hanche (sort et entre et butte contre le cartilage )=signe de ressaut .

en cas de luxation accompagné d'une dysplasie cotyloïdienne sévère le signe de ressaut est remplacé par
le signe de piston .

les manœuvres :

1-d'Ortoloni :prendre les 2hanches du bébé et on commence à fermer et à ouvrir les 2hanches en même
temps.

2-de Barlow :par une on tient le bassin et l'autre empaume le MI avec le pouce à la face interne de la
cuisse et les autres doigts au niveau de la région trochantérienne .

résultat :-hanche instable luxable =ressaut de sortie

-hanche luxée réductible =ressaut de réduction et de sortie .

examen paraclinique

 radio standard :aucune place à la naissance .

 écho au delà du premier mois si hanche à risque

chez le grand enfant

clinique :

 asymétrie des plis des membres inférieur .

 inégalité de la longueur des MI

 limitation de l'abduction de la hanche luxée .

 boiterie

radio :confirme le diagnostique .

paraclinique:

radio standard: aucune indication à la naissance ,on le fait après 4 mois (car apparition du noyaux
fémoraux ).

traitement

buts :
-réduire la luxation

-stabiliser la réduction

-corriger la dysplasie

-éviter les complications

principe:posture de recentrage en abduction et en rotation interne .

moyens

1-orthopédique

-langeage et coussin d'abduction .

-les harmais (PAVLIC )

-réduction orthopédique progressif par traction au Zénith ou dans le plan du lit +immobilisation platrée.

-attelle d'abduction .

2-chirurgie

-réduction chirurgicale de la luxation

-stabilisation de réduction (capsulo-raphie).

-correction de dysplasie :ostéotomie du bassin ou fémorale .

indication

1-chez le nouveau né

dans les cas simples:coussin d'abduction ,harmais de PAVLIC peut être utilisé jusqu'à l'âge de 6 mois.

dans les cas très instables: réduction +immobilisation plâtrée(exceptionnelle à l'âge néonatal).

2-chez l'enfant

-réduction orthopédique progressif

-traction /immobilisation plâtrée

-chirurgie en cas d'irréductibilité .

-correction de la dysplasie par attelles d'abduction avant l'âge de 4ans et au delà par chirurgie (maintenir
les 2 MI les nuits et on enlève pendant la journée ).

complications

1-ostéochondrite :(nécrose )post réductionnelle :elle est iatrogène ,conséquence de traitement .c'est une
compression ou étirement des vaisseaux nourriciers (circonflexe post =épiphyse ),avec une hyperpression
exercée sur latete fémorale en position de réduction.

2-raideur de la hanche disparait après kiné .

après réduction chirurgicale .

conclusion

urgence orthopédique néonatal

dépistage repose sur 3 éléments:

-répétition des examens cliniques, échographie en cas de hanche à risque ,et radio de 4ème mois si
problème non réglé par écho .