Vous êtes sur la page 1sur 4

Cours de Thermodynamique – 1ère année – Chimie 2

Chapitre 2 : Echanges d’énergie


I- Travail
1- Définition
C’est l’énergie produite par le déplacement d’un objet soumis à une force.
𝑇𝑟𝑎𝑣𝑎𝑖𝑙 = 𝐹𝑜𝑟𝑐𝑒 ∗ 𝐷𝑖𝑠𝑡𝑎𝑛𝑐𝑒
𝐹𝑜𝑟𝑐𝑒 = 𝑃𝑟𝑒𝑠𝑠𝑖𝑜𝑛 ∗ 𝑆𝑢𝑟𝑓𝑎𝑐𝑒
𝛿𝑊 : est le travail élémentaire.
𝛿𝑊 = −𝐹𝑒𝑥𝑡 ∗ 𝑑𝑙 = −𝑃𝑒𝑥𝑡 ∗ 𝑆𝑑𝑙 = −𝑃𝑒𝑥𝑡 𝑑𝑉
 Si le volume V diminue, on a une compression.
𝑑𝑉 < 0 ; 𝛿𝑊 > 0
Le système reçoit donc de l’énergie mécanique.
 Si le volume V augmente, on a une dilatation.
𝑑𝑉 > 0 ; 𝛿𝑊 < 0
Le système perd donc de l’énergie mécanique.

2- Travail lors d’une transformation réversible


A chaque instant, la pression extérieure est ajustée à la pression intérieure.
On donne l’exemple de la détente réversible isotherme.
Etat 1 Etat 2
𝑃1 ; 𝑉1 ; 𝑇1 → 𝑃2 ; 𝑉2 ; 𝑇2

On sait que :
𝛿𝑊 = −𝑃𝑒𝑥𝑡 𝑑𝑉
L’équation du gaz parfait est :
𝑃𝑉 = 𝑛𝑅𝑇
 Transformation isotherme signifie que la température reste constante lors du passage de
l’état 1 vers l’état 2. T=constante
Le travail de la transformation réversible isotherme est :
𝑉2 𝑉2
𝑑𝑉
𝑊𝑟𝑒𝑣(1→2) = ∫ −𝑃𝑑𝑉 = − ∫ 𝑛𝑅𝑇
𝑉1 𝑉1 𝑉

𝑉2
𝑊𝑟𝑒𝑣(1→2) = −𝑛𝑅𝑇 𝑙𝑛
𝑉1

Remarque :
- Si 𝑊 < 0, le travail est fourni par le système.
- Si 𝑊 > 0, le travail est reçu par le système.

3- Travail lors d’une transformation irréversible


Dans ce cas, on donne l’exemple de la détente irréversible isotherme.
- T = Constante (Transformation isotherme)
- Détente (P diminue et Volume augmente)

Dr. A., Benkanoun 1


Cours de Thermodynamique – 1ère année – Chimie 2

La transformation irréversible est une transformation spontanée, on a donc une variation brutale
de la pression.
Dès l’instant initial, la pression extérieure est égale à la pression finale P 2.
𝑉2
𝑊𝑖𝑟𝑟𝑒𝑣(1→2) = − ∫ 𝑃2 . 𝑑𝑉
𝑉1
𝑉2
𝑊𝑖𝑟𝑟𝑒𝑣(1→2) = −𝑃2 ∫ 𝑑𝑉
𝑉1
𝑊𝑖𝑟𝑟𝑒𝑣(1→2) = −𝑃2 . ∆𝑉

Remarque :
- Pour une détente isotherme |𝑊𝑟𝑒𝑣 | > |𝑊𝑖𝑟𝑟𝑒𝑣 |.
- Pour une compression isotherme |𝑊𝑟𝑒𝑣 | < |𝑊𝑖𝑟𝑟𝑒𝑣 |.

Exercice d’application : (Doit être traité par l’étudiant)

1- Quel est le travail mis en jeu par 2L de gaz parfait maintenus à 25°C sous la pression de
5 atm qui se détend de façon isotherme pour occuper le volume de 10L ?
a- De façon réversible
b- De façon irréversible
2- De la même façon le gaz est ramené de l’état 2 à l’état 1. Déterminer le travail effectué
lorsque la compression s’effectue de façon :
a- De façon réversible
b- De façon irréversible
3- Conclure

II- Chaleur ou énergie calorifique

1- Notion de chaleur
On met deux systèmes à des températures différentes en contact, il y aura un transfert d’énergie
jusqu’à l’équilibre thermique.
Exemple : Un nageur (T corps =37 °C) est dans une eau à 20 °C. Il aura une sensation de froid.
Il perd donc de la chaleur que l’on notera Q pourtant sa température est restée inchangée. De
cet exemple, on conclue que la température et la chaleur sont deux notions distinctes.

2- Définition
C’est l’énergie calorifique ou thermique échangée sous l’effet de différence de température.
Il faut savoir que : l’écoulement se fait du milieu chaud vers le milieu froid.
𝛿𝑄 = 𝑛𝐶𝑑𝑇
C : caractérise la capacité calorifique molaire définie comme étant la quantité de chaleur qu’il
faut fournir à une substance pour élever sa température de 1 degré Kelvin. (Unité : J.mol-1K-1)

- A volume constant : 𝛿𝑄 = 𝑛 𝐶𝑉 𝑑𝑇

Dr. A., Benkanoun 2


Cours de Thermodynamique – 1ère année – Chimie 2

𝑻
𝑸𝑽 = ∫𝑻 𝟐 𝒏 𝑪𝑽 𝒅𝑻 Où CV représente la capacité calorifique à V constant.
𝟏
- A pression constante : 𝛿𝑄 = 𝑛 𝐶𝑃 𝑑𝑇
𝑻
𝑸𝑷 = ∫𝑻 𝟐 𝒏 𝑪𝑷 𝒅𝑻 Où Cp représente la capacité calorifique à P constante.
𝟏
- Il y a aussi la capacité calorifique massique en JK-1g-1
Les capacités calorifiques molaires (Cp ou Cv) dépendent de :
- La température suivant une loi polynomiale.
- L’état physique du corps (liquide, solide ou gaz)

Exemple : Hydrogène gazeux a un Cp s’exprimant comme suit :


𝐶𝑃 = 𝑎 + 𝑏𝑇 + 𝑐𝑇 2

3- Calorimétrie
Un calorimètre est un système thermique isolé qui n’échange ni travail, ni chaleur c’est-à-
dire aucune énergie avec le milieu extérieur. Sa paroi est considérée comme indéformable et
adiabatique. Cependant, il y a des échanges ou transferts de chaleur entre les différentes parties
du calorimètre, on aura :
∑ 𝑄𝑖 = 0

Deux corps mis en contact physique pris à deux températures différentes finissent par avoir
une même température dite : température d’équilibre.

La valeur en eau ou équivalent en eau d’un système est la masse d’eau échangeant la même
quantité de chaleur avec le milieu extérieur quand il subit la même variation de température.

Exemple : (Doit être traité par l’étudiant)


Un calorimètre contient une masse m1 = 250g d’eau où la température initiale de l’ensemble est
de 18°C.
On ajoute une masse d’eau m2 = 300 g à 80°C.
1- Quelle serait Teq si la capacité thermique du calorimètre et de ses accessoires étaient
négligeables ?
2- Teq = 50°C, déterminer la valeur en eau du calorimètre et de ses accessoires.

4- Chaleur latente
C’est la quantité de chaleur échangée au cours d’un changement d’état physique d’un corps.
Remarque : tout changement d’état physique a lieu à température constante.
Exemple :
𝐻2 𝑂𝑙𝑖𝑞𝑢𝑖𝑑𝑒 ⇌ 𝐻2 𝑂𝑔𝑎𝑧
A 100°C, l’eau liquide passe à l’état de vapeur.

Dr. A., Benkanoun 3


Cours de Thermodynamique – 1ère année – Chimie 2

Exercice : (Doit être traité par l’étudiant)


Un explorateur met 500 grammes de glace à -20 °C dans une casserole qu'il place sur un
réchaud. Après un certain temps, il constate que toute l'eau contenue dans la casserole a fondu.
Calculer l'énergie minimale qu'il a fallu dépenser pour cette opération.

Dr. A., Benkanoun 4