Vous êtes sur la page 1sur 5

Mémento pour la mise en oeuvre sur ouvrages d'art – MEMOAR – Collection de fiches techniques

Fiche n° I-1 3. Points importants à examiner


Préambule
"L'analyse du PAQ"
La consistance de l’analyse est variable selon les
phases d’établissement du PAQ.

1. Objet de la présente fiche La méthode qui suit concerne les phases de


préparation des travaux, sachant qu’à la remise de
Cette fiche concerne l’analyse d’un PAQ (Plan l’offre et avant signature du marché, l’analyse du
d'Assurance Qualité) présenté par l’entreprise. SOPAQ porte essentiellement sur l’identification des
parties concernées, l’affectation des tâches, la
Il s’agit d’une action amont à la phase travaux description sommaire des difficultés spécifiques du
dont l’objet est d’obtenir un référentiel Qualité chantier, l’origine des principales fournitures, les
répondant aux objectifs du marché. moyens en personnel, les moyens généraux en
matériel, et l’organisation qualité de la société.
La vérification de l’application du PAQ (notamment
de l’utilisation des fiches de suivi) n’y est pas traitée - document d’organisation générale
(voir fiches techniques par domaine et fiche de
contrôle Qualité). L’analyse porte sur les descriptions de l’encadrement
responsable, l’organisation de l’entreprise et les
modalités générales de contrôle intérieur, y compris la
2. Rappels gestion des non-conformités.

Le PAQ décrit l’organisation, les moyens, les modes Il est notamment vérifié l’existence d’un responsable
opératoires (et le contrôle intérieur s’y rapportant) qui Qualité effectivement nommé pour le chantier et
seront mis en œuvre par l’entreprise dans l’optique de d’un plan de contrôle comportant :
l’obtention de la qualité requise par rapport aux
exigences du marché. Il est constitué d’un document • la liste des actions à contrôler ;
d'organisation générale, de procédures et de fiches de • le type de contrôle : interne, externe, extérieur ;
suivi. • la fréquence : aléatoire ou systématique ;
• la nature du contrôle : PC ou PA ;
Le PAQ de l’entreprise générale est complété par les
PAQ (parfois réduits aux procédures) de sous- • les délais de préavis et de réponse ;
traitants ou de fournisseurs. • …

Le PAQ doit évidemment être transmis au maître - procédures d’exécution des travaux
d’œuvre avant la réalisation des travaux dont il traite,
et ce dans le délai suffisant, mentionné au marché. Elles doivent comporter les chapitres suivants :

Tout document "Qualité" est à gérer à l’instar • objet ;


des documents d’études d’exécution (notes de • référentiel ;
calculs et plans) c’est-à-dire qu’il doit • moyens :
impérativement donner lieu dans le délai défini – personnel, avec description de la qualification des
par le marché, à l’établissement d’un avis du intervenants et références pour le personnel
maître d’œuvre (risque sinon de présomption d’encadrement ;
d’accord tacite et/ou de contentieux). Il est – matériels, avec fourniture des agréments
préférable à ce sujet d’imposer à l’entreprise de éventuels ;
s’arrêter tant qu’un point d’arrêt n’a pas été levé,
– matériaux, avec certifications de produits
même si les délais ont été dépassés.
éventuelles ;
Enfin, la certification des entreprises ne les • méthodes, modes opératoires ;
exempte pas de la production d’un PAQ • contrôles ;
particulier. Celui-ci peut comporter ou se référer à • points sensibles (critiques ou d’arrêt) et délais
des éléments du système qualité établis pour la (préavis et réponses) associés.
certification (à joindre au PAQ), mais doit être Les procédures données en annexe ne concernent que
appliqué au chantier. quelques domaines classiques habituels, les

Chapitre I : Les actions préparatoires 1 Fiche n°I-1 : L'analyse du PAQ


Mémento pour la mise en oeuvre sur ouvrages d'art – MEMOAR – Collection de fiches techniques

procédures des autres domaines sont traitées dans les Annexes à la fiche n° I-1
fiches spécifiques correspondantes.
Secteur "Armatures"
- fiches de suivi (annexées aux procédures)
• procédure "fourniture/façonnage des armatures"
Il est vérifié que les rubriques sont suffisantes pour
garantir la formalisation du contrôle intérieur et la Secteur "Précontrainte"
traçabilité des produits et/ou actions.
• procédure "précontrainte/injection"
Il est vérifié la présence d’un cadre de fiche de non-
conformité. Secteur "Bétons"

• procédure "fourniture"
4. Documents à consulter • procédure "mise en œuvre"
L’analyse du PAQ est faite en se référant aux • procédure "parement"
documents suivants :

• fascicule 65 A du CCTG ;
• CCTP – CCAP ;
• normes en vigueur ;
• mise en œuvre des Plans d'Assurance de la Qualité -
Exécution des ouvrages en béton armé et en béton
précontraint - Guide pour les entrepreneurs et les
maîtres d'œuvre. Guide technique. Sétra, décembre
1991, 53 p. (référence Sétra : F9175);
• avis de recommandation aux maîtres d’ouvrage
publics à propos de la gestion et de l’assurance de la
qualité lors de la passation et de l’exécution des
marchés de travaux. Recommandation n° T1-87. BO
n°88-11, 20 avril 1988 ;
• établissement du schéma directeur de la qualité
(SDQ) - Recommandation n° T1-89 aux maîtres
d’ouvrage publics de bâtiment. BOCCRF, 27 mars
1990 (voir notamment § G5 : Suivi des opérations -
points critiques - points d'arrêt).

Chapitre I : Les actions préparatoires 2 Fiche n°I-1 : L'analyse du PAQ


Mémento pour la mise en oeuvre sur ouvrages d'art – MEMOAR – Collection de fiches techniques

Procédure fourniture/façonnage et pose des armatures Procédure précontrainte/injection

Les points suivants doivent être traités : Remarque liminaire : il doit être fourni un document
spécifique au chantier.
Fourniture
Il est essentiel de s’assurer que le procédé de
Présentation des fiches correspondant aux armatures précontrainte dispose d’un agrément ou d’une
et aux manchons éventuels retenus (obligatoirement autorisation de distribution ou d’emploi et que les
admis à l’usage de la marque NF AFCAB "aciers pour armatures sont homologuées ou bénéficient d’une
béton armé" et NF AFCAB "Dispositifs de raboutage autorisation de fourniture ou d’emploi. Enfin, il
ou d'ancrage d'armatures du béton"). convient de s’assurer qu’il y aura sur le chantier un
CMP, et que ce dernier est qualifié.
Façonnage
• Si l’armaturier est certifié AFCAB, son PAQ est Les points suivants doivent également être traités :
accepté a priori.
• Si l’armaturier n’est pas certifié AFCAB, son Matériaux
PAQ doit répondre aux exigences du règlement de • Conditions d’approvisionnement et de stockage
certification et la réception sur site sera réalisée – armatures ;
conformément aux dispositions de la norme NF A35-
– conduits ;
027 (consulter un spécialiste du RST pour le domaine).
– ancrages (tromplaque, plaque, clavettes) ;
– constituants du coulis de ciment, produits souples
Pose
(graisse, cire…).
• Si le poseur est certifié AFCAB, son PAQ est
accepté a priori pour les dispositions qui ne relèvent Matériel
pas spécifiquement du chantier. • Enfilage et mise en tension
• Si le poseur n’est pas certifié AFCAB, son PAQ Description du matériel et fourniture des fiches de
doit répondre aux exigences du règlement de la tarage et d’étalonnage (consulter un spécialiste du RST
certification (consulter un spécialiste du RST pour le pour le domaine)
domaine).
La procédure doit traiter des modalités de • Injection
réception des armatures et éléments Description du matériel et fournitures (malaxeur,
préfabriqués, des modalités de stockage avant cuve, pompe) (consulter un spécialiste du RST pour le
pose, des conditions d’arrimage sur site (avec, en domaine)
cas de soudage, la qualification des personnels,
des modalités de lancement des armatures et des Programme de précontrainte
conditions de calage (nombre et type de cales).
• Pose des conduits et pièces incorporées (à décrire)
Contrôle intérieur • Convenance
• Description de la vérification des armatures en Prise en compte des coefficients de transmission
place (proposition de levée de point d’arrêt). Qui ?
• Mise en tension
Délai de préavis ? Délai de réponse ?
À décrire avec :
• Existence d’un cadre de fiche de suivi.
– résistance minimum du béton ;
– ordre de mise en tension ;
– méthode de mesure des allongements ;
– directives pressions/allongements ;
– modalités de contrôle intérieur ;
– recépage des surlongueurs (point d’arrêt).

Chapitre I : Les actions préparatoires 3 Fiche n°I-1 : L'analyse du PAQ


Mémento pour la mise en oeuvre sur ouvrages d'art – MEMOAR – Collection de fiches techniques

Protection provisoire et définitive des Procédure "fourniture des bétons"


câbles tendus
À décrire avec :
Les points dont doit traiter la procédure (un PAQ
– programme d’injection ; spécifique peut être établi) de fourniture des bétons
sont :
– modalités de contrôle intérieur.
Étude de la formule de béton en
Personnel référence aux exigences du CCTP
selon :
– organigramme ;
– responsable précontrainte (CMP) et suppléants ; – classe d’environnement et de gel ;
– personnel d’exécution. – adaptation temps froid et chaud ;
– alcali-réaction et réaction sulfatique ;
– et en fonction du cahier des charges de
Il est souhaitable d'avoir en annexe
l’entreprise (rhéologie, résistance au jeune âge,
méthode de coulage, Durée Pratique
– origine et références du CMP d’Utilisation).
et de l’équipe de mise en
tension Vérification des références ou de
– fiches d’identification des l’épreuve d’étude
câbles
– fiches de mise en tension des (consulter un spécialiste du RST pour le domaine).
câbles Documents de suivi
– fiches d’injection des câbles Outil de production
– directives – centrale principale
pression/allongements – centrale de secours
– fiches d’injection - épreuve de
admis à la marque NF (procédure générale ou
convenance
particulière)
– fiche de non-conformité
Moyens de contrôle internes de
fabrication (constituants, béton frais
et durci)
Moyens de transport (bétonnières
portées)
Convenance de fabrication (pouvant
intégrer les contraintes de mise en
œuvre)
– programme à fournir (ouvrabilité du béton,
nombre de gâchées, essais,…) ;
– point d’arrêt essentiel.

Chapitre I : Les actions préparatoires 4 Fiche n°I-1 : L'analyse du PAQ


Mémento pour la mise en oeuvre sur ouvrages d'art – MEMOAR – Collection de fiches techniques

Procédure "mise en œuvre des bétons" Procédure "parement des bétons"

Les points suivants doivent être traités : Les points suivants doivent être traités :

Produits Faisabilité en matière de coulage et de


d é c o f f r a b i l i t é d e s b é t o n s (à partir des plans
– modalité de réception du béton sur chantier ;
de coffrages et de ferraillages) ;
– désignation du produit de cure éventuel (admis à
la Marque NF "Adjuvants pour bétons, mortiers Capacité des bétons à répondre aux
et coulis - Produits de cure"). e m p l o i s p r é v u s (dosages en eau libre et en
éléments fins d’une part et taille du plus gros granulat
d’autre part) ;
Matériel
Convenance des moyens de coulage et
– moyens de déchargement (grue, pompe, tapis,
d e v i b r a t i o n (élément témoin) ;
benne, tube, manche,…) ;
– nombre, diamètre et type de vibreurs (vérification Adéquation des systèmes coffrants
des fréquences). (peau et démoulant compris), d u n o m b r e d e
leurs réemplois, et de la fréquence de
rotation éventuelle ;
M i s e e n œ u v r e (après vérification de l’étaiement
en liaison avec le COP le cas échéant) Âges de décoffrages ;
– conditions climatiques (température, vent, pluie) ; Contrôle des parements obtenus avec
– état du coffrage ; relevé des éventuels défauts :
– état du ferraillage ⇒ interaction avec secteur – variations de teinte ;
"armatures" – efflorescences ;
– liaison avec la centrale ; – tâches noires ;
– mode de progression ; – pommelages ;
– mode de vibration (épaisseur des couches, temps – traces de rouille ;
de vibration) ; – ressuage ;
– mode de finition ; – nids de cailloux ;
– type de cure et moment d’exécution. – soufflures ;
– fissures ;
Contrôle intérieur
⇒ mention des résultats sur une fiche de suivi.
– analyse et vérification du bon de livraison,
notamment de la partie "pesées" ;
– vérification du rendement volumétrique sur
béton frais ;
– méthode de vérification de la résistance au jeune
âge ;
– confection d’éprouvettes d’information ;
– maturométrie.

Cadre de fiche de suivi

Chapitre I : Les actions préparatoires 5 Fiche n°I-1 : L'analyse du PAQ