Vous êtes sur la page 1sur 29

Cours

Le Moteur
 Institut de Formation aux Métiers
Chapitre 2 : de l’Industrie d’Automobile

La culasse et la partie
mobile 1

Réalisateur :
AZIM ABDERRAHMAN
Département Automobile

1 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


Objetifs du cours

1 2 3

Situer la culasse sur le Enumérer les Comprendre le principe de


moteur. différentes pièces fonctionnement des
dans la culasse. différentes pièces
mobiles.

2 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


Plan :

1. La culasse

2. Les cames et l'arbre à cames

3. L'entrainement de l'arbre à cames

4. Les soupapes d'admission et d'échappement

5. Le système d'entrainement des soupapes

6. Le calage des soupapes

3 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


2. La structure du moteur

 La partie mobile :

Arbre à came
Le piston
Soupape

Mouvement
linéaire

La bielle

Mouvement
Le vilebrequin de rotation

4 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


2. La structure du moteur

 La partie mobile :

 1 Arbre à cames d'admission


 2 Compensateur hydraulique
 3 Basculeur à galet
 4 Joint de queue de soupape
 5 Cônes de soupape
 6 Soupape d'admission
 7 Ressort de soupape
 8 Coupelle inférieure du ressort de soupape
 9 Coupelle supérieure du ressort de soupape
 10 Guide de soupape
 11 Soupape d'échappement
 12 Arbre à cames d'échappement

5 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


1. La culasse

 Il y a plusieurs types de culasses, et elles se diffèrent


selon le type de moteur. Mais le plus important, c’est
que tous les types ont une structure commune.

6 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


1. Le joint d’étanchéité

 Un joint d'étanchéité est inséré spécialement pour


empêcher toute fuite du gaz de combustion.

1 Feuille externe en acier à ressort


2 Couche médiane avec cerclage soudé
3 Feuille externe en acier à ressort
4 Feuille interne en acier à ressort
5 Feuille interne en acier à ressort
6 Indication de l'épaisseur du joint de
Culasse

7 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


1. Le joint d’étanchéité

Dans tout moteur à combustion, le joint de culasse est une pièce


Extrêmement importante. Le joint de culasse est soumis à des contraintes
thermiques, mécaniques et chimiques importantes.
Le joint de culasse doit être en mesure d'assurer l'étanchéité réciproque de quatre zones
différentes.
• Chambre de combustion
• Conduits d'huile moteur
• Conduits d'eau de refroidissement.
Il est généralement fait la distinction entre deux sortes de joints de culasse : les joints
en matériau mou et les joints en matériau métallique.

8 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


1. Le joint d’étanchéité

Les conséquences pour le fonctionnement de la voiture de la perte


d’étanchéité du joint de culasse ?
 Une perte d’étanchéité au niveau des chambres de combustion se
manifestera par une perte de puissance du moteur.
 Une perte d’étanchéité au niveau du circuit d’huile se traduira par une
diminution des capacités de lubrifications du moteur, avec les risques de
casse moteur .
 Une perte d’étanchéité au niveau du circuit de refroidissement se
manifestera par une perte des capacités de refroidissement du moteur, avec
les risques de détérioration moteur qui vont avec.
 Le passage du mélange gazeux en provenance de la chambre de
combustion vers le liquide de refroidissement repoussera peu à peu le
liquide de refroidissement de la culasse et la culasse, qui ne sera plus
refroidie, chauffera de plus en plus au risque de subir de gros dommages.
 Si à l’inverse le liquide de refroidissement passe dans les chambres de
combustions, la résistance qu’opposera au mouvement des pistons ce
liquide, qui n’est pas compressible, pourra tordre les bielles (les bras des
pistons).

9 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


1. Le joint d’étanchéité

Quelques symptômes les plus distinctifs d’une perte d’étanchéité du joint de


culasse :

 Le niveau de liquide de refroidissement ou d’huile baisse rapidement et de


façon inexpliquée.
 Le voyant de température moteur passe au rouge.
 L’huile du moteur est blanche (mélange d’huile et de liquide de
refroidissement).
 A l’échappement, une épaisse fumée blanche (liquide de refroidissement
dans la chambre de combustion) ou bleue (huile dans la chambre de
combustion).
 Moteur chaud, les durites de liquides de refroidissement deviennent dures
(mélange gazeux provenant des chambres de combustions et sous pression
qui passe dans le circuit de refroidissement). 

10 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


2. Les cames et l'arbre à cames
Les Cames

 Les cames commandent les opérations des valves


telles que l'ouverture et la fermeture des ports
d'admission du mélange carburant et les ports
d'échappement pour évacuer les gaz brûlés.

11 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


2. Les cames et l'arbre à cames
Les Cames

 La durée d'ouverture et de fermeture des soupapes


sont déterminées par l'angle d'opération, un angle
déterminé par le point de départ jusqu'au point de fin
du nez.

Angle d’opération Le nez de came

La hauteur

La zone de repos

12 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


2. Les cames et l'arbre à cames
L’arbre à cames

 L’arbre à cames possède autant de cames que de


soupapes d’admission et d’échappement, disposés
avec des angles différents selon la synchronisation de
l'ouverture et la fermeture.

13 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


3. L'entrainement de l'arbre à cames

 Le système de transmission du mouvement de


rotation du vilebrequin à l'arbre à cames

Courroie Chaine Engrenages

14 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


3. L'entrainement de l'arbre à cames
Le système de distribution

 Les composants d’un système de distribution :

1 – Pignon de l’arbre à cames

2 – La courroie

3 – Pignon du vilebrequin

4 – La pompe à eau

5 – Tendeur

 Elle doit être échangée après chaque 90 000 Km ( ou


100 000 Km)

15 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


4. Les soupapes d'admission et
d'échappement

 La culasse comprend un port d'admission pour


injecter le mélange de carburant dans le cylindre et
port d'échappement pour évacuer les gaz brûlés.

 Les soupapes sur les ports sont appelées


respectivement :

 Soupape d'admission.
 Soupape d'échappement.

16 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


4. Les soupapes d'admission et
d'échappement

 Les Composants d’une soupape

17 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


4. Les soupapes d'admission et
d'échappement

 La taille de soupape est représentée par le diamètre


de la partie de tête.

 La différence entre leurs


tailles est pour balancer le
flux des gaz. L'admission est
effectuée par la dépression
résultante du mouvement
vers le bas du piston, d'autre
part, l’échappement est dû à
la haute pression générée
par la combustion

Taille de la soupape

18 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


5. Le système d'entrainement des soupapes

 Sachant que les soupapes contrôlent l’admission et


l’échappement dans le cylindre, leur système
d'entraînement peut affecter directement sur les
performances du moteur.

 Arbre à came latérale . Avec Culbuteur


 Arbre à came en tète .
 Double arbre à came en tète .
Direct

19 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


5. Le système d'entrainement des soupapes
Arbre à came latéral

 La soupape est fixée sur le cylindre pour ouvrir et


fermer les ports, en utilisant une longue tige, la tige
de poussée.

20 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


5. Le système d'entrainement des soupapes
Arbre à came en tète

 Il y a deux types : un en ligne dans lequel la soupape


d'admission et la soupape d'échappement sont
disposées alternativement le long de la direction
linéaire, et l'autre est en forme de V dans lequel la
soupape d'admission et la soupape d'échappement
font face les uns des autres sur le côté opposé

21 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


5. Le système d'entrainement des soupapes
Double arbre à cames en téte

 Dans cette disposition la soupape d'admission et la


soupape d'échappement sont entraînés
indépendamment par deux arbres à cames différents.

22 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


6. Le calage des soupapes

 Le calage des soupapes sert à régler le temps d'ouverture et


de fermeture des soupapes d'échappement et d'admission.

PMH

FE

OA : Ouverture soupape d’admission

FA : Fermeture soupape d’admission


OA
OE : Ouverture soupape d’échappement

FE : Fermeture soupape d’échappement

 
OE
FA
PMB

23 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


6. Le calage des soupapes

24 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


6. Le calage des soupapes
 Si on examine les opérations des soupapes, on remarque une
période dans laquelle, les deux soupapes d’admission et
d’échappement sont ouvertes de tel sort que la soupape
d'admission s'ouvre bien avant que la soupape d'échappement
ne se ferme. Ceci s’appelle un chevauchement des soupapes.
Les gaz brulés en s'échappant créent derrière eux une
dépression qui favorisent l'admission du mélange carburé. Le
chevauchement des soupapes dépend de la forme de came et
du jeu de soupapes.
PMH
Chevauchement
des soupapes

FE

OA

OE
FA

25 PMB : AZIM ABDERRAHMAN


Réalisateur
Annexe

26 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


Annexe

27 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


Annexe

28 Réalisateur : AZIM ABDERRAHMAN


Questions

29