Vous êtes sur la page 1sur 34

RAPPORT DE STAGE

Stage Ouvrier

MINI PROJET
Mise en marche d’une machine
d’assemblage automatique d’un piston
de robinet de gaz

Réalisé par : Rached Amiri Encadré par : Mr Fayçal Njeh

Mr Ahmad Kanoun
Remerciements

Je tiens à remercier la société SOPAL, pour l’occasion

offerte à vivre l’ambiance de l’entreprise pendant un mois.

J’exprime ma profonde gratitude à tout le cadres de

l’industrie SOPAL qui m’ont accueillir et qui m’ont aidé à savoir

l’enchainement du travail dans cette industrie, et surtout je remercie

mon encadreur Mr Njeh Fayçal qui m’a bien accueillir.

Je remercie très fort tous les ouvriers qui forment une seule

famille et que j’ai pu durant la période du stage de construire avec

eux une bonne relation d’amitié, et qui m’ont aidé à savoir

l’organisation de travail et qui m’ont permis d’avoir un contact direct

avec les machines disponibles dans les ateliers et de réaliser certains

opérations.

2
Avant propos

Le principe de stage c’est de combiner la théorie avec la réalité, bien


métriser les équipements trouvé et de remplir le vide entre la vie
scolaire et la vie professionnelle.

Le stage donne l’occasion à l’étudiant de s’intégrer dans la société

Il améliore la formation de l’étudiant et lui permet aussi de réaliser


des taches professionnelles

Il lui permet d’observer de plus prêt la vie dans l’entreprise et de


mettre en relation savoir et savoir faire.

3
Sommaire
Chapitre 1:Présentation de la société…………………………………………………………...7

1.1.Historiquede lasociété…………………………………………………………………...8

1.2.FichetechniquedelasociétéSOPAL…………………………………………………….8

1.3.Présentationdes principauxservices de lasociété………………………………………...8

1.3.1. Leserviceadministratif………………………………………………………………...8

1.3.2. Leservicetechnique……………………………………………………………………9

1.3.3. Leservicemarketing…………………………………………………………………...9

1.3.4. Leservicerechercheet développement……………………………………………..…9

1.3.5. Leservicequalité………………………………………………………………………9

1.3.6. Leservicemaintenance……………………………………………………………...…9

1.4.Lesproduits fabriquésparSOPAL……………………………………………………...10

1.4.1. Lamatièrepremière…………………………………………………………………...10

1.4.2. Lesprincipaux produits……………………………………………………………….10

1.5. Descriptiondes ateliersde lasociété……………………………………………………12

Chapitre 2 : Maintenance………………………………………………………………………...13

2.1. Introduction……………………………………………………………………………...14

2.2. Définition………………………………………………………………………………..14

2.3. Typologies de maintenance des machines……………………………………………….14

2.3.1 La maintenance corrective……………………………………………………………...14

2.3.2. La maintenance préventive…………………………………………………………….15

2.3. Conclusion……………………………………………………………………………….15

Chapitre 3 : Les machines d’assemblage……………………………………………………16

3.1.Introduction……………………………………………………………………………..17

3.2. Composantsdesmachinesd’assemblage……………………………………………….17

4
3.3.Systèmed’alimentation…………………………………………………………………..17

3.3.1. Lesbolsvibrants………………………………………………………………………17

3.3.1.1. Généralitésur lebol vibrant……………………………………………………....17

3.3.1.2. Principedefonctionnement……………………………………………………….18

3.3.1.3. Élémentsd’orientationdespièces………………………………………………...19

3.3.3. Lesdistributeursàdisquescannelés…………………………………………………..20

3.4.Systèmedetransfert……………………………………………………………………...21

3.4.1. Introduction…………………………………………………………………………...21

3.4.2. Conceptiondessystèmesdetransfert…………………………………………………21

3.4.3. Typedessystèmesde transfert……………………………………………………….21

3.4.3.1. Transfertcirculairecontinu.....................................................................................21

3.4.3.2. Transfertcirculaireséquentiel…………………………………………………….22

3.4.3.3. Transfertrectiligneséquentiel…………………………………………………….22

3.4.4. Importancedusystèmede transfert………………………………………………….23

3.5.Opérationdesertissage…………………………………………………………………..23

Chapitre 4 : Machine d’assemblage automatique d’un piston de robinet de gaz……………...24

4.1. Introduction………………………………………………………………………………25

4.2.Cahierdechargeduprojet……………………………………………………………….26

4.3.Analysefonctionnelle…………………………………………………………………….26

4.3.1.Fonctionglobale………………………………………………………………………..26

4.4. Méthode d’assemblage…………………………………………………………………...28

4. 5. Les composants de la machine…………………………………………………………...28

4.5.1.Systèmedetransfertcirculaire…………………………………………………………28

4.5.2.Systèmed’alimentationdespiècesàassembler………………………………………..29

4. 5.3. Systèmede chargementducorpsdepiston…………………………………………...29

4. 5.3.1. Descriptionduposte………………………………………………………………..29

5
4.5.3.2. Guideverticale………………………………………………………………………29

4.5.3.3. Systèmedeverrouillage……………………………………………………………...30

4. 5.3.4. Fixationducorpsdepistonsurleplateautournant………………………………….31

4.5.4. Étudedusystèmedechargementetmontagedelapastille…………………………....32

4.5.4.1.Chargementdelapastille…………………………………………………………….32

4.5.4.2.Montagede lapastillesur lecorpsdu piston………………………………………...32

4.5.4.3.Schémacinématiquedusystème ventouse…………………………………………..33

4.5.5. Étudedusystèmedemontagedesdeuxjoints toriques………………………………..33

4.5.5.1.Schémacinématiquedusystème de montage des deux joints toriques……………..34

4.5.6.Postededéchargementdupistonassemblé……………………………………………35

4.6.Présentationdelamachineglobale………………………………………………………35

4.7. Conclusion…………………………………………………………………………….....40

Conclusion Générale………………………………………………………………………....41

6
Chapitre 1:

Présentation de la société

7
1.1.Historique de la société

SOPAL a été crée en juin 1981, principalement pour la production d'articles en laiton
et les produits de robinetterie. Cette société dispose aujourd'hui d'une capacité de
production permettant de transformer 1500 tonnes de laiton par an,ce qui la situe à une
place importante dans l'industrie tunisienne et en première place dans la production des
articles en laiton grâce à la maîtrise de cinq procédés de fabrication qui sont l'estampage à
chaud ,la fonderie en coquilles, l'injection sous pression, l'usinage à commande numérique
et le traitement de surface.

1.2.Fiche technique de la société SOPAL

Forme juridique:Société Anonyme(S.A.).

Capital social:3.5millions de dinars.

Chiffre d'affaire:30millions de dinars.

Moyens humains:500 employés.

Convention collective applicable:Fonderie,métallurgie et construction mécanique.

SOPAL a de nombreux marchés non seulement en Tunisie mais aussi en Europe (France,
Allemagne,Espagne).

1.3.Présentation des principaux services de la société

1.3.1. Le service administratif

Ce service prend en charge la gestion des ressources humaines telles que le


recrutement,la formation et la rémunération.Il s’occupe également des différentes
relations extérieures.

8
1.3.2. Le service technique

Il est formé d’un bureau d’étude qui établit les plans d’ensemble, étudie les projets
et cherche des solutions pour toute difficulté concernant le système de production. En
plus,il veille à la mise à jour technologique et au suivi:des nouvelles techniques
intéressant le secteur d’activité de la société.

1.3.3. Le service marketing

Le rôle du service marketing est d’établir et de promouvoir des relations


fructueuses pour l’entreprise tout en assurant la satisfaction des clients .Sa politique est
d’être en permanence à l’écoute des clients afin de leur fournir un produit et un service de
qualité.

1.3.4. Le service recherche et développement

SOPAL est tenue comme toute autre entreprise d’innover les anciens produits et
de créer de nouveaux uns,pour être à la page.

1.3.5. Le service qualité

Le service qualité a pour mission de veiller à l’application du système d’assurance


qualité adopté par la direction générale selon les normes ISO9001.Il assure également la
coordination et la direction de toutes les actions de management qualité en respectant le
niveau de qualité voulu.

Ce service établit les plans de contrôle et les limites de spécification de chaque


opération de contrôle exécutée sur les produits finis et semi finis ainsi que les accessoires
de montage.

1.3.6. Le service maintenance

Il assure la bonne utilisation et l’entretient des équipements de production, de


contrôle, de mesure et d’essai. En plus, il est responsable de la réception, du stockage et
de la gestion des pièces de rechange.

9
1.4.Les produits fabriqués par SOPAL

1.4.1. La matière première

La matière première principal eutilisée dans la production est le laiton qui est un
alliage de cuivre composé de Zinc39% et de Plomb 12%(CuZn39Pb12).Ce produit est
importé principalement de l’Italie sous forme de barreaux et de profilés.

1.4.2. Les principaux produits

SOPAL focalise ses activités sur la fabrication de la robinetterie sanitaire, de la robinetterie de


gaz, des compteurs d’eau etc.… (Figure1.1)
Les principaux produits commercialisés sont :
Les robinets de gaz (2 modèles : AGIL gaz et Butagaz)
Les compteurs d’eau (2 modèles)
Les vannes à boisseau sphériques (12 modèles)
Les pièces de raccordement (14 modèles)
Les mélangeurs (bain douche, évier, bidet, toilette, lavabo…)
Les mitigeurs (bain douche, évier, bidet, toilette, lavabo…)
Les robinets d’arrêts et Les robinets de radiateur
Les collecteurs

10
Figure 1.1 :L e s principaux produits

11
1.5. Description des ateliers de la société

La société de production des articles en laiton est composée de cinq départements:

SOPAL1:comprend des ateliers de fonderie, d’estampage et d’injection. Une équipe de


maintenance et les services d’achat,de contrôle, de gestion,de logistique et de qualité.
SOPAL2:comprend en plus d’un bureau d’études et de méthodes qui a pour mission la
préparation des dessins d’ensemble et les gammes d’usinage, un atelier de fabrication
équipé par les machines et les outils nécessaires à la production.
SOPAL 3 :comprend un service de développement pour la fabrication et la réparation
des machines.
SOPAL5:comprend un atelier de polissage et d’usinage, un magasin de matières premières
et un magasin de pièces de rechange.
SOPAL 6 : Comprend deux unités d’assemblage et un magasin de pièces
consommables

12
Chapitre 2 :

Maintenance

13
2.1. Introduction

La maintenance vise à maintenir ou à rétablir un bien dans un état spécifié afin que celui-ci
soit en mesure d'assurer un service déterminé.

2.2. Définition

La maintenance regroupe les actions de dépannage et de réparation, de réglage, de révision, de


contrôle et de vérification des équipements matériels (machines, véhicules, objets manufacturés, etc.)
ou même immatériels (logiciels).

Un service de maintenance peut également être amené à participer à des études d'amélioration
du processus industriel, et doit, comme d'autres services de l'entreprise, prendre en considération de
nombreuses contraintes comme la qualité, la sécurité, l'environnement, le coût, etc.

Le mot « maintenance » est souvent employé à tort pour désigner les actions d' « entretien ».
Ces deux notions sont bien différentes, mais elles sont cependant complémentaires. La maintenance
concerne tout ce qui fait appel aux énergies (électricité, pneumatique, mécanique, hydraulique,
automatique, électronique, informatique, etc.) tandis que l'entretien concerne tout ce qui n'est pas
technologique (nettoyage, peinture, plomberie, serrurerie, menuiserie, vitrerie, etc.).

2.3. Typologies de maintenance des machines

Il existe deux façons complémentaires d'organiser les actions de maintenance comme l’indique
la figure (4) :

2.3.1 La maintenance corrective

Consiste à intervenir sur un équipement une fois que celui-ci est défaillant. Elle se subdivise
en :

 Maintenance palliative : dépannage (donc provisoire) de l'équipement, permettant


à celui-ci d'assurer tout ou partie d'une fonction requise ; elle doit toutefois être suivie d'une action
curative dans les plus brefs délais.
 Maintenance curative : réparation(donc durable) consistant en une remiseen l'état
initial.

14
2.3.2. La maintenance préventive

Consiste à intervenir sur un équipement avant que celui-ci ne soit défaillant, afin de tenter de
prévenir la panne. On interviendra de manière préventive soit pour des raisons sûreté de
fonctionnement (les conséquences d'une défaillance sont inacceptables), soit pour des raisons
économiques (cela revient moins cher) ou parfois pratiques (l'équipement n'est disponible pour la
maintenance qu'à certains moments précis). La maintenance préventive se subdivise à son tour en :

 Maintenance systématique : désigne des opérations effectuées systématiquement,


soit selon un calendrier (à périodicité temporelle fixe), soit selon une périodicité d'usage (heures de
fonctionnement, nombre d'unités produites, nombre de mouvements effectués, etc.) ;
 Maintenance conditionnelle : réalisée à la suite de relevés, de mesures, de
contrôles révélateurs de l'état de dégradation de l'équipement ;

Figure (2.1) : les actions de maintenance

2.3. Conclusion

Diverses méthodes permettent d'améliorer la planification et l'ordonnancement des actions de


maintenance :

 Réseau PERT
 Diagramme de Gantt
 Méthode MERIDE
 Analyse AMDEC

15
Chapitre4 :

Machine d’assemblage
automatique d’un piston de
robinet de gaz

16
4.1. Introduction

Le seul type de robinet de gaz est composé par les différents constituants
schématisés dans la figure suivante (Voirfigure4.1).

Figure4.1:Schéma éclaté du Robinet de Gaz

Les caractéristiques des éléments du piston de robinet de gaz ont présentées par le tableau
suivant(voirtableau4.1):

Éléments Matériaux Taille Procédéde


l’obtention
Corps du piston CuZn39Pb3 Ø13.7mm Usinages uruntourà
De longueur 16mm came
Jointtorique NBR70 Ø14.5mm Acheté
d’épaisseur 2mm
Pastille Polyamide PA66 Ø11.3mm Injection
Delongueur 8.1mm

Tableau4.1:Caractéristiques des éléments du piston de robinet de gaz.

17
4.2.Cahier de charge du projet
La société SOPAL a demandé d’accomplir les tâches suivantes:
Etude, conception, réalisation et automatisation d’une machine d’assemblage automatique
du piston de robinet de gaz
Dans le cadre de ce projet , La société exige les conditions suivantes:

 Respecter l’ordre de la gamme d’assemblage


 Assembler les pièces initialement en vrac.

 Automatiser la totalité de la machine et lapossibilité du fonctionnement en mode


manuel(cycle par cycle).
 Assurer la sécurité de l’opérateur et de la machine.
 Par venir à un maximum de cadence journalière possible.
 Adapter la presse de sertissage existante sur la nouvelle machine à réaliser.

4.3.Analyse fonctionnelle

4.3.1.Fonction globale

La fonction globale du système est donnée par l’actigramme suivant (figure4.2):

Figure4.2:ActigrammeA-1

18
La figure 4.3 présente l’analyse fonctionnelle du système par le nœud A-0.

Figure4.3:Fonction globale du système.

19
La méthode d’assemblage a pour but de réaliser une machine qui remplace les tâches
manuelles par une nouvelle solution purement automatique en utilisant des systèmes
capables de résoudre les problèmes rencontrés lors de l’opération d’assemblage pour
obtenir la pièce finie.
Les différents postes d’assemblage désirés réalisent le cycle suivant:

-Chargement du corps du piston.


-Chargement et montage de la pastille sur le corps du piston.
-Opération de sertissage.

-Chargement et montage des deux joints toriques.


-Déchargement du piston assemblé

4.5. les composants de la machine

4.5.1.Système de transfert circulaire


Table d’indexage pneumatique.

La table d’indexage pneumatique est caractérisée par un mouvement angulaire avec


indexation. Ce mécanisme est utilisé pour le positionnement précis de la pièce a fin de
réaliser des opérations d’assemblage. Cette solution est recommandée pour des
opérations répétitives à cadence élevée.
Notre machine présente donc une table d’indexage pneumatique comportant six
postes(figure4.4).

Figure4.4:Schéma dela table tournante.

20
Légende du schéma de la table tournante:

Poste1:pour le chargement et la fixation du corps du piston surla table tournante.

Poste2:pour le montage de la pastille sur le corps du piston.

Poste3:pour l’opération de sertissage.

Poste4:pour le montage des deux joints toriques sur le corps du piston.

Poste5:pour le déchargement du piston assemblé.

Poste6:pour la sécurité du système.

NB:la table d’indexage pneumatique ne s’arrête que dans l’une des esstops d’indexage,il est
nécessaire d’ajouter un sixième poste pour freiner le système en cas de présence d’un
piston assemblé non déchargé

4.5.2.Système d’alimentation des pièces à assembler

Ce système doit permettre d’alimenter les éléments du piston de robinet de gaz à


assembler initialement en vrac dans une cuve, vers une goulotte de chargement dans une
position désirée.

Alimentation du bol vibrant.

Le bol vibrantes tutilisé pour classer, séparer et alimenter avec continuité les
pièces dans une même position bien précise à une cadence réglable vers une zone tampon.

4. 5.3. Système de chargement du corps de piston


4. 5.3.1. Description du poste
L’idée de ce poste consiste à charger un seul corps de piston de robinet de gaz en
une position bien déterminée à l’aide d’un système de verrouillage à chaque1/6 de tour
du plateau tournant.
Larésolutiondeceproblèmeestuneétape trèsimportantepourassurerlebon
positionnementdupistonduranttouteslesétapesd’assemblage.

4.5.3.2. Guideverticale(Figure4.5):

Lechargementducorpsdepistonsefaitparl’intermédiaired’unbolvibrant,guidé par
une goulotte prismatique verticale. Cette goulotte doit être rapprochée le maximum

21
possibleaudessusdusystèmedetransfertpourgarantirlechargementducorpsdepiston.
Deux conditions fonctionnelles seront recommandées permettant le bon
fonctionnementdusystème:
-Jeufonctionnelentrele plateautournantetla piècefixe(goulotte).
-Empêcherleblocagedupistonaucoursdesontransfertversledeuxièmepostegrâceàune
fenteenbasdelagoulotte.

Figure4.5:Goulotteprismatiquedechargement.

L’idéepourcettesolutionestdechargerlescorpsdepistonsdansunegoulottede
formeprismatique.Cespistonssontalimentésparl’intermédiaired’unbol vibrant.Cette
solutionutiliselaforcedegravitédescorpsdespistonspoureffectuerleurschargements

4.5.3.3. Systèmedeverrouillage
Systèmedeverrouillagepardeuxvérins
Lafigure4.6représentelesdeuxvérinsdeverrouillagepourlechargementd’un seul
pistondanschaque1/6detourduplateautournant.

Figure4.6:Systèmedeverrouillage àdeuxvérins.

Principedefonctionnement:
LevérinV1assureleblocagedesautrespistonsdanslaguidedurantl’ouverturedu
vérindechargementV2.Cequipermetdeposerun seulpiston surl’étau.

22
Initialement,levérinV1enpositionentranteetlevérinV2enpositionsortante.En
présencedes pistons danslagoulotte, lesystèmedécritlecyclesuivant:
-AvanceduvérinV1pour bloquerlespistons.
-ReculduvérinV2pourlibérerunseulpiston.
-AvanceduvérinV2pourbloquerlepiston.
-ReculduvérinV1pourlibérerlespistons.

Achaque1/6detourdelatabletournantelecycleserépète

4. 5.3.4. Fixationducorpsdepistonsurleplateautournant
Étaucommandéparunvérinpneumatique.(Figure4.7)
LasortieduvérinV1provoquel’entréedelatige(1)quiestfixéesur lapartie
glissantedel’étau(2),d’oùl’ouverturedel’étau.Lafermeturesefaitparleressort(3)quiassurelafi
xationducorpsdepiston.

Figure4.7:Étaudefixationcommandéparunvérinpneumatique

Isostatismedupistonsurl’étau:(Figure4.8)

Leréférentielestdéfinipar:

-unappuiplan(1,2et3) sur1.

-uncentragecourt(4 et5)sur2.

-unSerragecontrelecentragecourt.

23
Figure4.8:isostismeducorps du piston surl’étau

Le système global pourlechargementetlafixationducorpsdepistondegaz


estreprésentéeparlafigurecijointe:(figure4.9)

Figure4.9:Systèmeglobaledu chargementetdelafixation du piston

4.5.4. Étudedusystèmedechargementetmontagedelapastille

4.5.4.1.Chargementdelapastille
Guideavecarc.
Un guidedechargementpermetde sélectionnerlespastilles parleursépaulements.On
utilise un guide avec arc pourinverserles pastilles àla position detravail cherché carla
probabilitéd’avoirunepastilleàpartirlebolvibrantdanslapositiondésiréeestfaible.
4.5.4.2.Montagede lapastillesur lecorpsdu piston
Ceposteconsisteàmonterlapastille surlecorpsdupistondéjàmaintenusurle
plateautournant

Ventousecommandéepar deux vérins.(Figure4.10)

24
Le système est composé de deuxvérins pneumatiques et d’une ventouse.Chaque
vérin effectuedeuxdéplacementsnécessairespourdéplacerlaventouse.
-Le vérinV1permetd’avanceretdereculerlaventouse.

-LevérinV2permetdemonteretdedescendrelaventouse.

Figure4.10:Systèmeventousecommandéepar deuxvérins

Enprésencedelapastillesurleguide,lesystème décrit lecyclesuivant:


-ladescentedelaventouseestcentréesurlapastille.
-lagénérationduvidedanslaventousepermetd’arracherunepastille.
-laMontéedelaventouse.
-l’avancedelaventouse.
-ladescentedelaventouseaveclapastilleestcentrée surletroudupiston.
4.5.4.3.Schémacinématiquedusystème ventouse
Leschémacinématique(figure4.11) représente le systèmeventouse.

Figure4.11:Schémacinématiquedusystèmeventouse.

4.5.5. Étudedusystèmedemontagedesdeuxjoints toriques


Système automatique d’assemblage de deux joints toriques avec cône. (Figure4.12)
Cedispositifestcomposéparquatrevérinspneumatiquesetunepincepneumatique.

25
-UnvérinV1assurelamontéeetladescentedetoutlemécanisme.
-UnvérinV2permetdechargerdeuxjointstoriques.
-UnvérinV3assurelecentrageducônesurlepiston.
-Un vérinV4assurelemontagedesdeuxjoints toriques.
-Une pinceassurela préhensiondu cône demontage.

Figure4.12:Systèmeautomatiqued’assemblagededeuxjointstoriquesaveccône.

Principedefonctionnement:
-LereculduvérinV1assureladescentedela totalitédumécanismepermettantlecentragedu
cônedemontagesurle pistonfixédansleplateautournant.
-L’avancedu vérinV2 assurele chargementdedeuxjointstoriquesparleguide.
-LasortieduvérinV3est centréesurlecôneetlereculduvérinV2laisselesdeuxjoints
toriqueschargéscoincésparlatigeduvérinV3.
-L’ouverturedela pincepermetdelibérerlecônesurlecorpsdupiston.
-LadescenteduvérinV4aveclapincedemontageenpolyamidepermetdemontercesdeux
jointstoriquessurlesdeuxgorgesdupiston.
-LereculeduvérinV4
-LafermeturedelapinceetlereculduvérinV3
-LasortieduvérinV1assurelamontéedelatotalitédumécanisme.

4.5.5.1.Schémacinématiquedusystème de montage des deux joints toriques

Leschémacinématique(figure4.13) présentelasolution dumontagedes deuxjoints


toriques.

26
Figure4.13:Schémacinématiquedusystèmedemontagedesdeuxjointstoriques.

4.5.6.Postededéchargementdupistonassemblé
Vérinpneumatiqueavectroudansl’étau.(Figure4.14)
L’effecteurduvérinpneumatiqueassureàlafoisl’ouverturedel’étaudefixationetla
pousséedupistonversuntroudedéchargementréalisésurl’étau.

Figure4.14:Schémadusystèmededéchargementavec troudansl’étau.

4.6.Présentationdelamachineglobale
Lemécanismeestconstituéessentiellementd’un plateautournantmunidesix postes,
chaquepostepossèdeunétaudefixationprésentésurlafigure4.15

Figure4.15:systèmedetransfertrotatif.

L’ouvertureetlafermeturedecesétauxsontassuréespardeuxvérins.Lepremier
vérindansle poste 1pourassurerlafixationdupistonaudépartducycledemontageetle
deuxièmedansleposte5pourledéchargementàlafindel’assemblage.Chaquepositiondans
27
leplateau correspondàuneopération demontage.L’entrainementen rotation discontinuedu
plateauesteffectuéparunetabled’indexage àsixstops.L’alimentationdespistons,des
pastillesetdesjointstoriquessefaitautomatiquement parl’intermédiairedetroisbols
vibrantsappropriés.

Cettemachinepossèdelespostessuivantes:

Leposte1présentéparlafigure4.16,conçupourlechargementducorpsdepiston.Ce
posteestconstituéd’unbol vibrantavecunegoulotteprismatiqueavecunsystèmede
verrouillagepardeuxmicrosvérinspneumatiques etlafixationparunétaucommandéparun
vérinpneumatique

Figure4.16:Systèmedechargementetdefixationducorpsdepiston

Leposte2illustrédanslafigure4.17s’occupedel’alimentationdelapastillequisefait
parunbolvibrantet lemontagedecettepastillesurlecorpsdupistonsefaitàl’aide d’une
ventousecommandéepardeuxvérinspneumatiques.

28
Figure4.17:systèmedemontagedelapastille.

Poste3présentesl’opérationdesertissagequisefaitparunepressepneumatique
Poste4présentéparlafigure4.18assurel’alimentationdesjointstoriquesparunbol
vibrantetletransfertdedeux jointspourleurmontageàl’aided’unsystèmedemontage
composédequatrevérinsetd’unepincedepréhension.

Figure4.18:systèmedemontagedesdeuxjointstoriques
Poste5:ledéchargementdupistonassemblésefaitparunvérinpneumatique(figure4.19).

29
Figure4.19:systèmededéchargementdepistonassemblé.
Lamachineprésentéesurlafigure4.20comprendlesmécanismesd’assemblagedes
élémentsdupistonderobinetdegaz

Figure4.20:Machineglobale.

30
Principe de fonctionnement:
Tout d’abord,l’opérateurremplit envrac lestrois cuvesdesbolsvibrantsparlespiècesà
assembler.Parlasuite,ilmetenmarchelamachine.
Lecycledefonctionnementseragéréparl’automateprogrammable,dontlacommandesera à
partir d’un pupitre de commande illustré dans la figure 4.21

Figure4.21:Pupitredecommandedelamachine.

31
4.7. Conclusion
Pour garantir un bon fonctionnement et une longue durée de vie de la machine,un
calcul est nécessaire ,dans le but de dimensionner correctement les différentes composantes
de la machine mécanique et pneumatique ont été recommandées.
Une étude des conditions de résistance mécanique pour les différentes pièces
fonctionnelles sollicitées à des contraintes est préconisée.L’ingénieures a procédé à une
modélisation en utilisant la méthode des éléments finis d’une part et les formules de la
résistance des matériaux d’autre part, tout en vérifiant les dimensions de certaines pièces.

32
Conclusion
Générale

33
Conclusion Générale

Ce présent projet porte sur l’étude,conception,réalisation et l’automatisation d’une


machine d’assemblage d’un piston de robinet de gaz, qui a été réalisé dans le cadre de
collaboration entre le département de génie mécanique de l’Ecole Nationale d’Ingénieur
de Sfax«ENIS»et la société de production d’articles en laiton «SOPAL».

Cette machine automatique réalisée apporte une augmentation de 407%de la


cadence journalière de production pour la société SOPAL.

Au cours de ce stage nous avons essais de mettre en marche cette machine on


proposant des modifications pour résoudre des problèmes relie a des défauts de
conception, et on ajoutant des composantes (capteurs, switcher etc...) tout pour amélioré le
fonctionnement de la machine et diminué le nombre de défauts et d’arrêt non programmait

Enfin, ce projet constitue pour nous une expérience fondamentale. Eneffet, il nous
a donné l’occasion de prendre la responsabilité, a fin de garantir le bon déroulement du
travail et nous prépare à entamer la vie professionnelle.

34