Vous êtes sur la page 1sur 24

Institut de formation des métiers d’industrie

automobile Casablanca

Rapport de stage

Du 06/10/2017 à 31/12/2017

Au société SOTEMAG

Spécialité : génie mécanique

Réalisé par KHALID TAMI

Tuteur de l’entreprise : MR. ALAOUI

Tuteur d’école : ANASS KABBAJ

Année universitaire 2017/2018


DEDICASE

Je dédie ce travail à :
 Mes parents qui n’ont jamais hésité à ma
donner les directives et les conseils pour
réussir mes études et bien préparer mon
avenir professionnel.
 A tous les enseignement d’IFMIAC, à tout le
personnel de la société SOTEMAG ainsi qu’à
tous ceux qui nous ont aidés de leurs temps
interrogations.
 Enfin à tous mes amis surtout AKOUDAD, AL

ASRI, BELCAID, OUMLAIK, AZOUGHARCH


et enfin ma chéré MECHKOURI.

Stage D’observation Page 1


Remerciement

Il n’est jamais facile pour un étudiant de trouver un


stage, c’est pourquoi je remercie l’entreprise SOTEMAG
de m’avoir accueillie durant 2 mois.
Je tiens à remercier tout particulièrement monsieur
MOHAMED EL MASOUDI le PDJ de cette société et
MR Alaoui qui a supervisé mon stage au jour le jour et
ma tout donné sur les savoirs théoriques.
Je tiens aussi ma remercie tous les chefs des ateliers
pour les savoirs procéduraux
Merci également à tout le personnel de l’entreprise
car chacun d’entre vous à trouver un peu de temps
pour m’aider et donner le l’occasion pour le savoir-
faire faire.
Enfin je remercie l’équipe pédagogique de l’IFMAIC et
les intervenants professionnels responsable de la
formation génie mécanique.

Stage D’observation Page 2


SOMMAIRE

Dédicace………………………………………………………………………………………………………….1

Remerciement…………………………………………………………………………..…………………..2

Sommaire………………………………………………………………………………………………………..3

Table de figure……………………………………………………………………………………………..4

Introduction………………………………………………………………………………………………….5

1er chapitre : présentation de l’entreprise……………………………………………..6

Introduction général………………………………………………………………6

Historique…………………………………………………………………………………7

Diagramme………………………………………………………………………………..8

Fiche technique……………………………………………………………………….9

Les partenaires……………………………………………………………………….9

Présentation de l’usine…………………………………………………….…..10

Domaine d’activité………………………………………………………………..10

2éme chapitre : présentation de produit………………………………………………..12

Pompe Alexy…………………………………………………………………………..12

Les composants……………………………………………………………………..13

3éme chapitre : procédée de fabrication de produit…………………………..15

Les pompes…………………………………………………………………………….15

Les tubes…………………………………………………………………………….….18

4émechapitre : les taches réalisées………………………………………………………..20

Conclusion……………………………………………………………………………………………………23

Stage D’observation Page 3


Table de figure
Figure 1 : historique de sotemag…………………………………………………………..7

Figure 2 : organigramme de sotemag…………………………………………………….8

Figure 3 : tableau de fiche technique…………………………………………………..9

Figure 4 : les partenaires………………………………………………………………………..9

Figure 5 :usine de sotemag……………………………………………………………………..10

Figure 6 : système de fonctionnement de pompe………………………………12

Figure 7 : tête de pompe………………………………………………………………………..14

Figure 8 : colonne de pompe…………………………………………………………………..14

Figure 9 : corps de pompe………………………………………………………………………14

Figure 10 : clapet……………………………………………………………………………………..14

Figure 11 : parmi les noyaux de l’intermédiaire…………………………………15

Figure 12 : moulage………………………………………………………………………………….16

Figure 13 : fusion……………………………………………………………………………………..16

Figure 14 : décocheuse……………………………………………………………………………17

Figure 15 : grenailleuse…………………………………………………………………………..17

Figure 16 : machine commande numérique………………………………………….18

Figure 17 : tôle E24…………………………………………………………………………………18


Figure 18 : principe de pliage…………………………………………………………………18
Figure 19 : les tubes………………………………………………………………………………..19

Figure 20 : noyau de polie ;;;;…………………………………………………………………21

Figure 21 : noyau de crépine ………………………………..……………………………….22

Stage D’observation Page 4


Introduction

De nos jours l’utilisation des pompes dans la vie industrielle et agricole s’avère

une nécessite de premier ordre. Ces appareils interviennent de manière plus en

plus concrète dans divers domaines, exemple : les barrages, les avions, les

stations de pompages, les stations d’essence, les voitures, les stations de

pompage …etc. Maintenant dans ce stage je parle spécifiquement sur les

pompes agricoles comment fonctionne ? et qu’elles sont ses principaux

composants ? et quelle est les étapes de sa fabrication ? ces question-là

seront traités dans ce rapport de stage. Parmi les sujets qui je traite dans ce

stage c’est :

 L’utilisation de la méthode de moulage en sable pour fabriquer les

composants de la pompe.

 L’assemblage des composants de la pompe.

Stage D’observation Page 5


1er chapitre :
Présentation De
L’entreprise

Introduction général

SOTEMAG (société technique de matériel agricole) a été créée en 1984 sous


forme juridique d’une société anonyme en vue de la fabrication et vente de
tout genre de travaux de tour, la réparation et l’installation de tout groupes
de pompe.la société s’est spécialisée après dans la fabrication des pompes a
axe verticale marque alexy et la pompe centrifuge.

L’usine est actuellement exploitée dans la zone industrielle d’Ait Melloul à 15


km de la vielle d’Agadir et 2,5 km de la vielle d’Ait Melloul sur la route de
Byougra.

Cette usine est équipée d’un matériel adaptable qui ne peut satisfaire toute
demande des marchées marocains.

Stage D’observation Page 6


Historique

Les événements suivants sont les événements les plus importants de


l'entreprise :

la création de
l'entreprise par le
fondateur Abdellah
EL MESSAOUDI en
1984 la societe sotemag a réussi
à obtenir la Certificat
OHSAS en 2007 Cela
signifie: Série d'évaluation
de la santé et de la sécurité
au travail

sla societe sotemag a


réussi à obtenir la la societe sotemag a réussi
Certificat 9001 en 2015 à obtenir la Certificat ISO
Cela signifie La système de 14001 en 2015 , liés à la
gestion de la qualité gestion de l'environnement
qui existe pour aider les
organisations à minimiser la
façon dont leurs activités
affectent négativement
l'environnemen.
Figure 1: Historique de SOTEMAG

Stage D’observation Page 7


Organigramme de la société

direction
generale

direction direction
finance capital humain
technique programmation

Administration
mécanique éléctrique pilotage projet comptabilité
RH

développement
fonderie ADV recrutement
nearshore

réparation qualité contole Dev RH

machine à services
commande communication
généraux
numérique

unité de tube

Figure 2 : Organigramme de SOTEMAG

Stage D’observation Page 8


Fiche technique

Raison sociale SOTEMEG société technique de


matériel agricole

Date de création 1984


fondateur MR Abdellah el Messaoud
Forme juridique Société anonyme (SA)
Tous travaux de fabrication ,vente,
Activité forage de puits et l’installation des
pompes….
Capitale sociale 40.000.000 DH
Répartition du capital 100% marocain
Lignes téléphonique 05 28 24 00 45
Figure 3 : Tableau de Fiche Technique

Les partenaires

Parmi les partenaires on a


plusieurs qui sont internationaux
comme :

 Rovatti pompe
 Pleuger pompe
 Fimaks
 Franklin Electric
 Etc….

Figure 4 : les partenaires

Stage D’observation Page 9


Présentation de l’usine

L’usine de SOTEMAG se compose de cinq unités principales :

unité de
fonderie(la
fabrication des
composants de
pompe)

unite de tour par


tour parallèle ( la
la commende
fabrication des
CNC(la finition
piece mecanique
des piece ou des
simple) et
composants de la
pompe) USINE soudage

SOTEMAG
unite de
unite de tube(la montage(
fabrication du montage des
tube) composants de
la pompe)

Figure 5 : l’usine de sotemag

Domaine d’activité

Sotemag n’opère pas seulement sur la production de la pompe, mais elle


participe aussi aux d’autres industries (la fabrication des matériels agricole

et des matériels de nettoyage, les tubes en acier, les matérielle de travaux

public).

Stage D’observation Page 10


Les principaux domaines dans lesquels Sotemag travaille sont :

Matériel de travaux
public

Matériel de
traitement

Matériel agricole

Stage D’observation Page 11


2émechapitre
:
Présentation De Produit

Pompe Alexy

Généralement la pompe ALEXY est du type centrifuge multicellulaire a axe


vertical à ligne d 'arbre et corps supportés par un groupe de commande.

Les pompes verticales (à axe disposé verticalement) sont utilisées lorsque le


niveau de l’eau peut descendre à plus de 6 à 7 m sous la pompe, Ces pompes
présentent la particularité de posséder au niveau du plan de pose une tête de
commande comportant une butée qui supporte l’ensemble mobile constitué par
le rotor et l’arbre de transmission. L’entrainement de ce type de pompes et
se fait par un moteur électrique lier directement dans la tête de la pompe ou
par un moteur thermique lier avec un système polie-courroie.

Figure 6 : système de fonctionnement

Stage D’observation Page 12


Les composants

Elles se comportent de trois parties principales :

La tête : la tête reçoit également la dispositif d’entrainement et la bride


de refoulement située au-dessus du plan de passe.

La colonne montante : la colonne assure la conduite des eaux montantes


poussées par les turbines.

Le corps : le corps de la pompe est la partie qui renferme la transformation


de l’énergie mécanique de rotation (fourni par le système
d’entrainement) en énergie de pression.

Stage D’observation Page 13


Figure 7 : tête de pompe

Figure 8 : colonne de pompe

Figure 9 : corps de pompe

Figure 10 : clapet

Stage D’observation Page 14


3éme chapitre : Procédée
De Fabrication De Produit

La société SOTEMAG fabrique la plupart des composants de la pompe a axe


verticale à base de la fonte grise, aussi elle fabrique les tubes à partir des
tôles du métal E24.

Les pompes

Généralité
Le moulage en sable consiste à couler le métal en fusion dans l’empreinte du
moule en sable réalisée d’après un modèle ayant la forme de la pièce à
obtenir. Le moulage ou la fonderie est un ensemble de procédés qui permet
de :

Réaliser des pièces métalliques brutes.


Permet de produire des pièces des formes complexes (difficilement
réalisables par l’usinage ou par d’autres procèdes).

Les étapes
1er étape : noyautage
Les noyaux sont le plus servent fabriqués en sable
plus des produits (le résine et le noir). Ce mélange
est réalisé dans un malaxeur. Puis en mettons le
mélange dans la boite à noyau (modèle) qui avait
préparé plus tôt en bois et enfin faire une
Figure 11 : parmi les noyaux de l'intermédiaire
pression par co2 pour bien être solide.

Stage D’observation Page 15


2éme étape : moulage (en parallèle avec la 1er étape)
En faisons le mélange entre le sable est l’eau et
un produit se forme d’une poudre s’appelle
bentonite, le rôle de ce dernier c’est : permet
de coller les grains de sable pour être infusible
(résister à la température de coulée du métal)
résistant (résister à l’érosion du métal liquide)
et poreux (ne peut s’opposer au passage des
gaz produits au moment de la coulée.

Remplir les deux châssis (inférieur et


supérieur) par le sable mais avant on place le
modèle à l’intérieur. Enfin en place le noyau
dans l’empreinte du châssis inférieur.
Figure 12 : moulage
Le résultat de cette étape c’est l’obtention
d’un moule complet non coulée.

3éme étape : préparation de fusion (en parallèle avec la 1er et la


2éme étape)

Au niveau de four électrique en fait


la fusion du matériau et ici dans la
société SOTEMAG les personnels
utilisent la fonte grise qui a une
température de fusion égale 1500°
puis en ajoute des élément d’addition
Fe, Mg, Ci et maitre le métal liquide
au châssis.

Ancien la société sotemag utilise le


Figure 13 : fusion
haut fourneau au charbon mais
maintenant la société développe les matériels.

Slag-peri : est un produit qui permet d’enlever


l’écume.

Stage D’observation Page 16


La matière première de fonte au société sotemeg c’est le retour des pièces,
les pièces qui sont pas correctes, les composantes de moteur qui sont en
fonte (carter, vebrequin, disque de frein…) et fonte hématite se forme des
cayeux.

4éme étape : décochage


On commence le décochage de la
pièce seulement lorsque la
température est assez basse c’est-
à-dire lorsque la pièce est
totalement solidifiée, cette
opération est effectuée par un
machine qui s’appelle décocheuse
(son fonctionnement se forme d’un
vibrateur).
Figure 14 : Décocheuse
Sable est transporté vers un réservoir
pour le réutiliser à nouveau.

5émeetape : grenaillage
Cette étape sert à nettoyer les pièces
dans un machine appelé grenailleuse, le
principe de fonctionnement c’est le
nettoyage à partir de projection à grande
vitesse et en continu jusqu’à 100m/s de
petites billes soit d’acier, verre ou
céramique sur la surface des pièces à
traiter.

6éme étape : ébarbage finition Figure 15 : Grenailleuse

Consiste à débarrasser la pièce brute des


parties excédentaires (bavures, imperfection
de surface.

Le résultat de cette étape c’est l’obtention des pièces brute

Stage D’observation Page 17


7éme étape : finition dans l’atelier de CNC
Après avoir obtenu les pièces brutes partir
d’un moulage en sable nous finissons la pièce
en la plaçant à l’intérieur de la machine pour
faire les différentes opérations comme le
fraisage, perçage, tournage et l’alésage….

Figure 16 : machine de commande numérique

Les tubes

La société SOTEMAG contient aussi une unité de


fabrication des tubes de différents diamètres.
Cette unité a pour but la fabrication des tubes à
partir des tôles du métal E24. Les tôles sont
commandées selon la largeur et l’épaisseur.

Figure 17 : tôle E24

Formage : pliée petit à petit pour être formée en O à partir des bobines
jusqu’à l’obtention d’un tube au diamètre souhaité.

Figure 18 : principe de pliage

Stage D’observation Page 18


Soudage : les 2 rives de la tôle sont ensuite soudées à partir d’arc électrique.

Galvanisation : le soudage laisse une partie du métal nue, exposée à La


corrosion, à cause de la combustion du Zinc qui a brulé au moment de la
soudure, car le Zn a un point de fusion très bas par rapport à l’acier. D’où la
nécessité de galvaniser la partie nue.

Découpage : l’utilisateur commande dans le pupitre de machine la longueur


désirée pour le tube, des capteurs dans la machine détectent celle-ci, et le
découpage s’effectue.

Contrôle : si les tubes sont destinés pour la conduite du liquide, Une


vérification est nécessaire. Les tube sont immergés dans un Bain d’eau et on
fait circule de la pression à l’intérieur. S’il y a des défauts des boules vont
apparaitre.

Stockage :

Figure 19 : les tube sont stockée

Stage D’observation Page 19


4éme chapitre : Les taches
réalisées

I. Les taches réalisées en atelier d’usinage


Chariotage : est une opération
consistant à usiner sur un tour un
cylindre d’un certain diamètre par
déplacement de l’outil de coupe suivante
un axe parallèle à l’axe de rotation de la
pièce
Chariotage et
Alésage : est une opération consistant à
l’alésage
usiner avec Sion la surface intérieur
d’un cylindre .

Filtrage(intérieur Filetage : est un l’action de former un


et extérieur) ou plusieurs filets hélicoïdaux ou pas de
vis à la surface

Rainurage : : est une opération


consistant à creuser un rainure dans
Rainurage
une pièce ,un outil ,etc.

Stage D’observation Page 20


Tronçonnage :est un opération consiste
Tronçonnage
à la séparation d’un objet en deux
tronçons .

Perçage :est usinage consistant à faire


un trou dans une pièce .ce trou peut
perçage traverser la pièce de part en part ou
bien ne pas déboucher.

II. Les taches réalisées en atelier d’usinage


Noyautage

Réalisée des noyaux des pièces de pompe comme :

Intermédiaire
Turbin
Clapet
Poulie
Crépine

Figure 21 : noyau de crépine Figure 20 : noyau de polie

Stage D’observation Page 21


III. Les taches réalisées en atelier de CNC
 Observation de programme lors d’usinage des pièces comme :
Bâti
Turbine
Ecrou
Intermédiaire
 Joue le rôle d’un operateur sur une machine numérique

IV. Les taches réalisées en atelier d’usinage


Montage du corps de la pompe qui constitue de l’intermédiaire, la
turbine, l’arbre de corps, et la crépine.

Stage D’observation Page 22


Conclusion

Ce stage de 6 semaines, intervenu dans le cadre de notre formation à


IFMIAC génie mécanique a été intéressant et enrichissant pour plusieurs
raisons.

Tout d’abord car le but de ce stage n’est pas à caractère technique seulement
mais l’objectif réel est de vivre une expérience humainement enrichissant
socialement forte d’améliorer nos connaissances sur l’organisation de
l’entreprise du rapport entre le personnel, leur relation avec les supérieures
….

Aussi comprendre comment ils travaillent les qualités, les impératifs, les
diffèrent face d’une tache …généralement éprouvent et physiquement
difficile.

Ce stage a aussi été une source d’apprentissage technique on m’a expliqué le


fonctionnement d’usinage manuelle et encore l’usinage par commande
numérique ensuit on a travaillé sur les procédée de fabrication on plusieurs
appareille comme les pompes agricoles, les tube ….

Enfin ces apprentissages pourrait-êtres utiles dans nos futures d’expériences


professionnels.

Stage D’observation Page 23