Vous êtes sur la page 1sur 1

• L’entreprise « ANAS » est constituée le 01/10 au capital de 1 500 000 DH divisé en 15

000 actions libéré au minimum légal


• Le 02/10 : Règlement des honoraires du commissaire aux apports : 11 000 DH et des
frais d’enregistrement 14 000 DH paiement par chèque bancaire.
• Le 01/12, la société procède à l’appel du 2ème quart qui doit être versé au plus tard le
15/12. Tous les actionnaires ont répondu à l’appel sauf :
• - L’actionnaire A, détenteur de 476 actions n’a répondu à l’appel du 2ème quart que le
15/01.
• - L’actionnaire B, détenteur de 1902 actions n’a répondu à l’appel du 2ème quart que le
15/02.
• - L’actionnaire C, détenteur de 190 actions ne répond pas à l’appel. Le 15/03, après mis
en demeure, ses titres sont vendus à l’associé Alpha, pour 11 000.
• Le 21/03, la société procède à l’appel du 3/4 du capital qui doit être versé au plus tard le
27/03. Tous les actionnaires ont répondu à l’appel sauf l’actionnaire A qui a eu un retard
de deux mois.
• Le 1/06, la société procède à l’appel du reste du capital qui doit être versé au plus tard
le 10/06. Tous les actionnaires ont répondu à l’appel sauf les actionnaires A et B. Le
10/08, après mis en demeure, leurs titres sont vendus à l’associé Alpha, pour 250 000.
• TAF : Passer les écritures au journal. Notons que les frais engagés par la société à cause
du retard s’élèvent à 250 DH et que les frais de vente des titres sont de 900 DH. Les
statuts prévoient un taux d’intérêt de retard de 9% l’an.