Vous êtes sur la page 1sur 23

Cours CMII

Poutres Mixtes Exemples

ü Solive
ü Poutre principale

PRE-DIMENSIONNEMENT
&
VERIFICATION

Dr A.sethi Année 2009-2010

-1-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Les planchers collaborants


Le rôle essentiel des planchers, supposé infiniment rigide dans le plan horizontal,
est de transmettre les efforts aux éléments porteurs les poutres et poteaux ; On
utilisera dans notre projet des.

Plancher collaborant

Les planchers collaborant sont des éléments structural, défini comme mixte car ils
associent deux matériaux de natures et de propriétés différentes, avec
l’objectif de tirer, sur le plan mécanique, la meilleur parti de cette association.
Une dalle en béton pour résister aux efforts de compression. Des poutres en acier
pour résister aux efforts de traction et aux efforts tranchants.
Pour que l’ensemble travaille de façon monolithique, il faut s’assurer que les
efforts sont bien transmis entre la poutre et le béton de la dalle. C’est le rôle des
connecteurs.

Hypothèses de calcul :

Le calcul de plancher collaborant se fait en deux phases :

Ø phase de construction
Ø phase finale
a) Phase de construction :
Le profilé d'acier travail seul et il reprend les charges suivantes :
§ Le poids propre du profilé
§ Le poids propre du béton frais
§ La surcharge de construction (ouvriers)
b) Phase finale :
Le béton ayant durci, donc la section mixte (le profilé et la dalle)
travaillant ensemble. On doit tenir compte des charges suivantes:
§ Le poids propre du profilé
§ Le poids propre du béton (sec)
§ La surcharge d'exploitation
§ Finition

-2-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Evaluation des charges et surcharges Plancher terrasse

- Charges permanentes (G)


-
Matière Épaisseur (cm) r (kN/m3) G (kN/m2)

1- Protection de gravillon 2 - 0,20


2-Étanchéité multicouche 2 - 0,12
3- Forme de pente 5 22 1,11
4- Isolation thermique 4 4 0,16
5- Dalle en béton armé 15 25 3,75
6-Bac d’acier (Hi-Bond55) - - 0,15
7-Climatisation - - 0,40
8-Faux plafond - - 0,30
Total 6,20

- Charges d’exploitation (Q) Þ Q = 1,00 KN/m² (Terrasse inaccessible)

Plancher d’étage courant

- Charges permanentes (G)

Matière Épaisseur (cm) r (KN/m3) G (KN/m2)

1- Marbre 1,5 27 0,405


2- Mortier de pose 1,5 18 0,27
3- Dalle en béton armé 15 25 3,75
4- Bac d’acier (Hi-Bond55) - - 0,15
5-Climatisation - - 0,40
6- Faux plafond - - 0,30
7- Cloisonnement (bureaux - - 0,40
paysagers)
Total 5,70

- Charges d’exploitation (Q) Þ Q = 3,50 KN/m² (Bureaux paysagers)

-3-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Pré dimensionnement et vérification

Les solives
Les solives sont généralement des profilés en IPE, IPN, dont leur espacement
est compris entre 1,5 et 4m selon le type du bac d’acier utilisé. On pré-
dimensionnera la solive la plus sollicitée pour chaque plancher.

qmax

4,50 m

Schéma de la solive la plus sollicite

Plancher terrasse
Pré dimensionnement
Il est d’usage que le pré dimensionnement se fait selon le critère de résistance ou
le critère de flèche, mais dans notre cas, on utilise une formule approchée et
simplifiée qui est en fonction de la hauteur du profilé et la portée de la solive.

L L Avec : h : la hauteur du profilé


£h£ L : la longueur de la solive
25 15

4500 4500
Donc £h£ Þ 180mm £ h £ 300mm On choisit un IPE 200
25 15

-4-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

b. Phase de construction

Le profilé d'acier travail seul, donc les charges de la phase de construction sont:
• poids propre du profilé (IPE200)…………… ...... gp = 0, 224KN/ml.
• poids propre du béton frais………………….. ......... Gb =3,75 KN/m²
• poids du bac d’acier…………………………. gbac =0,15 KN/m²
• surcharge de construction (ouvrier)……. ….. ... Qc = 0,75 KN/m²

Ø Combinaisons des charges (entre-axe des solives est de 1,38 m).


• E.L U :
qu = 1,35´[gp+(Gb +g)´1,38]+1,5´Qc´1,38
qu = 1,35´[0,224+(3,75+0,15) ´ 1,38]+1,5´0,75´1,38 qu =9.12 KN/ml.
• E.L S :
qser = gp + (Gb +g+ Qc) ´1,38
qser = 0,224+ (3,75+0.15 + 0,75) ´1,38 qser = 6,64 KN/ml.

Ø Vérifications: EC3

i) Vérification de la flexion: (5-4-5-1, EC3)


Le moment fléchissant Msd dans la section transversale de classe I et II
doit satisfaire à la condition suivante :

Wpl ×fy
Msd £ MplRd =
γM
0

Le moment appliqué
qu ´ L2 9,12 ´ 4,52
Mmax = Msd = = = 23, 09KN.m
8 8

Moment résistant plastique développé par la section

Wpl ´ fy 220.6x10 -6 ´ 235x103


MplRd = = = 52 kN.m
γM 1
O

23.09
MplRd=67,07 KN.m>Msd=23,09KN.m Þ Vérifiée r= = 0.44
52

Remarque :
" r " est le rapport en tre la valeur maximale et la valeur admissible, il montre le
pourcentage de participation de l’élémen t dans la résistance de l’en semble.

-5-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

ii) Vérification de l’effort tranchant : (5-4-6, EC3)

fyAv
On doit vérifiées que : VSd £ VplRd =
3 γM
0

-VplRd : effort tranchant de plastification de la section

Où: -Av : aire de cisaillement


Av = A – 2×b×tf + (tw +2×r)×tf
Av = 2850 – 2×110×8.5 + (5.6+ 2×12) ×8.5 Av = 1231.6 mm2.

qu ´ l 9, 23 ´ 4, 5
Vsd : l'effort tranchant Vsdmax = = = 20, 77 KN
2 2
fyAv 235x10 x1231.6x10
3 -6
VplRd = = = 167.kN
3 γM 3x1
0

20.8
Vsd=20,77 kN<<VplRd = 167 kN Þ Vérifiée r= = 0.124
167

Vsd < 0,5VplRd = 83.5 KN Þ Pas d’interaction entre l’effort tranchant et le


moment fléchissant. Donc il n'est pas nécessaire de réduire la résistance à la
flexion. (5-4-7 EC3)

iii) Vérification de la rigidité :


qser = 6,72KN/ml.
5 qsL
4
L = 4,5 m.
Il faut vérifiée que : fmax = £f
384 E Iy E = 2,1.105 N/mm2.
Iy = 1943cm4.

La valeur de la flèche maximale est égale à:


6,72 ´ ( 4500)
4
max 5
f = = 8.79 mm
384 2,1 × 105 ´ 1943 × 104

L 4500
La valeur de la flèche admissible est égale à : f= = = 18mm
250 250
8.79
ƒmax=8.79 mm<ƒ=18 mmÞVérifiée r= = 0.48
18

-6-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

iv - Vérification au déversement : (5-5-2, EC3)

Les règlements EC4 préconisent la vérification du déversement lors de la phase


de construction est cela d’après l’article 6.4.3 c

On doit vérifiée que : Msd £ Mb.Rd

- Msd est le moment appliqué Þ Msd = 23,36 KN.m


- Mb.Rd : la résistance de calcul d'un élément non maintenu latéralement au
déversement

χLT .βw .Wpl.y fy


Mb.Rd =
γM1
bw = 1 Classe 1.

æ __ 2 ö
χLT = 1 / ç φLT + φLT
2
- λ LT ÷£ 1
ç ÷
è ø

L / izz
λLT = …. Avec : C1 = 1,132
é 2
ù
0,25

ê 1 æ L / izz ö ú
ê1 + 20 çç h / t ÷÷ ú C1
êë è f ø û

Application numérique : l LT = 116,37


__
λLT __
λLT = Avec : e = 1 Þ l LT = 1,24 > 0,4 Þ il y a un risque de
93,9ε
déversement

φLT = 0,5 éë1 + αLT ( λLT - 0,2) + λLT 2 ùû = 1,38 Þ χLT = 0,504

aLT : Facteur d’imperfection. Profilé laminé Þ aLT = 0,21.

0,504 ´ 1 ´ 220, 6.10 -3 ´ 235


Mb.Rd = = 23.75 KN.m
1,1
23.36
M sd = 23,36 KNm< Mb.Rd=23.75KNm ÞVérifiée r= = 0.98
23.75

-7-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

c. Phase finale :

Le béton ayant durci, la section mixte (le profilé et la dalle) travaillant ensemble,
les charges de la phase finale sont :

. Poids propre du profilé …………………….gp = 0,224 KN/m.


. Charge permanente ……………………… Gterr = 6,2 KN/m²
. Surcharge d'exploitation …………………..Qterr = 1,0 KN/m².

Ø Combinaisons des charges (entre-axe des solives est de 1,38 m).

E.L U :
qu = 1,35[(Gterr ´ 1,38) +gp] + 1,5 ´ Qterr ´ 1,38
qu = 1,35[(6 ,2´ 1,38) +0,224] +1,5´ 1 ´ 1,38 qu = 13.04 KN/ml.

E.L S :
qser = gp + (Gravier +étanchéité + forme de pente +isolation +climatisation
faux plafond + Qterr) ´1,38

qser = 0,224+ (0.20+0.12+1.11+0.16+0.4+0.30+1) ´ 1 ,38 qser = 4.9 KN/ml.

Ø Largeur de la dalle largeur effective


ì 2 ´ l0 2 ´ 4,5
ï = = 1,125 m
beff = inf í 8 8 Þ beff = 1,125m
ïb = 1,38 m
î

-8-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Ø Position de l’axe neutre plastique :

R Béton = 0,57´fck´beff´hc avec fck = 20 MPa (Béton de classe 20/25)


-3
R Béton = (0,57´20´1125´115) ´10 ÞR Béton = 1474,875KN
R Acier = 0,95´fy.Aa R Acier = (0,95´235´2850 ´10-3

R Acier = 636.26KN R Béton > R Acier

Axe neutre se trouve dans la dalle de béton, donc le moment résistant


plastique développé par la section mixte est :

éh æR h öù
Mpl.Rd = Racier ê a + hc + hp - çç acier × c ÷÷ ú
ëê 2 è Rbéton 2 ø úû

Ø Vérifications :

i) Vérification de la flexion : (5-4-5-1, EC4)

Il faut que : Msd £ Mpl.Rd

qu .L2 13.04 ´ 4,52


Le moment appliqué : Mmax = Msd = = = 33 KNm
8 8

Moment résistant plastique développé par la section mixte :

é 200 æ 636,26 115 ö ù -3


Mpl.Rd = 636,26 ê + 115 + 55 - ç ´ ÷ ú .10 = 156KNm
ë 2 è 1474,875 2 ø û

35.64
M sd =35,64KNm< Mpl.Rd=156 KNmÞVérifiée r= = 0.22
156

ii) Vérification de l’effort tranchant : (5-4-6, EC4)


fyAv
On doit vérifiées que : VSd £ VplRd =
3 γM
0

fyAv 235x103 x1231.6x10 -6


VplRd = = = 167.kN
3 γM 3x1
0

-9-
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Calcul de l'effort tranchant Vsd


q ´ l 13, 04 ´ 4,5
Vsdmax = u = = 29.34 KN
2 2

Vsd=31,59KN<<VplRd=259,79KNÞVérifiée

Vsd < 0,5VplRd = 129,895 kN Þ Pas d’interaction entre l’effort tranchant


et le moment fléchissant. Donc il n'est pas nécessaire de réduire la
résistance à la flexion. (5-4-7)

iii) Vérification de la rigidité :

Avec :
5 qs .L
4
Il faut vérifiée que : f max
= £f qser = 4.9 KN/ml.
384 E Ic L = 4, 5 m.
E = 2,1.105 N/mm2.
Aa .(hc + 2.hp + ha )2 beff .hc3
IC = + + Ia
4.(1 + mν) 12.m

Aa 2850 Ea
ν= = = 0, 022 m= = 15
Ab 1125 ´ 115 Eb

2850 ´ (115 + 2 ´ 55 + 200)2 1125 ´ 1153


IC = + + 1943.104 = 12.56x107 mm4
4.(1 + 15 ´ 0, 022) 12 ´ 15

La valeur de la flèche maximale est :

5 4.9 ´ (4500) 4
fmax = ´ = 1,mm Þ fmax
f
= 1mm
384 2,1 ´ 105 ´ 12.56 ´ 107

__
L 4500
La valeur de la flèche admissible est : f = = = 18 mm
250 250

Flèche totale :
__
ft = fc + ff = 8.76 + 1 = 9.76mm < f = 18mm Þ La flèche est Vérifiée

- 10 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

iv) Vérification du déversement :


Dans cette phase il n’est pas nécessaire de vérifier le déversement, car la
semelle supérieure est maintenue par dalle de béton.

Ø Calcul des connecteurs : connexion totale

Type goujon Hauteur : h = 95 mm;


Diamètre : d = 19 mm.

ì F E
ï0,29.α.d2 CK C
ï γv
ï
Détermination de Prd = kt ´ Inf í
ï π.d2
ï0,8.fu .
ï 4.γ v
î
fck: Résistance caractéristique de béton…………... .. 20 N/mm²
Ec: Module de Young de béton…………………… ... 30,5KN/mm 2
fu : Résistance caractéristique des connecteurs… … 450 N/mm²
gv = 1,25.

ì 20 ´ 32,16.103 3 ü
ï0,29 ´ 1 ´ 192 ´ 10 = 67,17 kN ï
ï 1,25 ï
Prd = Inf í ý \ Prd = 67,17 kN
ï0,8 ´ 400 π ´ 19 103 = 81.66 kN
2
ï
ïî 4 ´ 1,25 ï
þ

Influence du ses du bac d’acier

(k1) Coefficient de réduction fonction du sens des nervures du bac pour


un bac acier dont les nervures sont perpendiculaires à la solive. Le
coefficient de réduction pour la résistance au cisaillement est calculé par :

Nr Nombre de goujon par Nervure =1 ou max 2


Nr=1.
hp = 55 mm h=95 mm (hauteur du connecteur)
bo = 88.5 mm (Largeur moy de la nervure)

0.7bo éh ù 0.7 88.5 é95 ù


kt = ê sc -1ú = ê -1ú = 0.82
Nr hp êë hp úû 1 55 ë55 û

- 11 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

(5)
Les connecteurs seront soudés à travers le bac d’acier d’après les EC4
kt doit être inferieur à 1 donc :

Prd (Resistance au cisaillement) kt = 0.82 Þ prd = 55.08 kN

Effort tranchant repris par les goujons Détermination de RL :

Dans le cas d’une connexion totale, l’effort total de cisaillement de calcul


RL auquel sont tenus de résister les connecteurs entre le point de moment
fléchissant positif maximal et un appui d’extrémité est calcul selon la
formule suivante :

R L = Inf (R Béton ;R Acier) = Inf (1474,87 ;636.26) Þ RL = 636.26 kN

Nombre des connecteurs : par demi-portée


R 636.26
Nbre = L = = 11.51
Prd 55, 08

Soit N = 12 goujons sur la demi longueur de la poutre ; c'est-à-dire 24


connecteurs sur toute la longueur totale de la poutre.
L'espacement minimal des connecteurs doit être supérieur à 5 fois le
diamètre : emin ³ 5.d = 5´19 = 95 mm

L 4500
Esp = = = 195 mm \ Opte pour un Esp =170 mm
Nbre - 1 24 - 1

- 12 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Poutres Principales

La poutre la plus sollicitée, que se soit pour le plancher terrasse ou le plancher


d’étage courant, a une portée de 5,5m, et un espacement de 4,5m, elle reprend
trois (0 3) charges concentrées (R) qui représentent les réactions des solives et
une charge uniformément répartie due à son poids propre et le poids du béton sur
la largeur de la semelle.

R=Ri+Ri+1

R1 R3 R5

R2 R4 R6

qmax

5,50m

FigII.6: Schéma de la poutre la plus sollicitée.

a . Pré-dimensionnement [Réf 06]

L L 5500 5500
£h£ Þ £h£ Þ 220 £ h £ 366,67 On choisit un IPE 300
25 15 25 15

Tableau II.5: Caractéristiques du profilé IPE 300

Poids Section Dimensions Caractéristiques

G A h b tf Iy Iz Wpl-y Wpl-z iy iz

Kg/m cm2 mm mm mm cm4 cm4 cm 3 cm3 cm cm

42,2 53,81 300 150 10,7 8356 603,8 628,4 125,2 12,46 3,35

- 13 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

b. Calcul des réactions des solives

On calcule les réactions des solives pour chaque phase (phase de construction,
finale) car le coulage du plancher (solives, poutres) se fait en même temps. On
utilise pour les calculées, la formule suivante :

qsolive ´ Lsolive
Rsolive =
2

Remarque
Après le calcul de la charge « qsolive »à l’E.L.U et l’E.L.S qui sollicite le plancher
terrasse et le plancher d’étage courant, nous avons constaté que la charge d’étage
courant est la plus défavorable, donc on vérifiera uniquement la poutre la plus
sollicitée de l’étage courant.

c. Poutre du plancher courant


Pour les poutres principales on placera un étai à mi-travée de la portée en phase
de construction afin de diminuer la flèche et ainsi réduire la section de cette
dernière.

FigII.8: Schéma statique de la poutre

c1 Phase de construction

Le profilé d'acier travail seul, donc les charges de la phase de construction, en


plus des réactions des solives sont :

· Poids propre du profilé(IPE300)………………….gp = 0,422 KN/ml;


· Poids propre du béton frais………………………….Gb =3,75 KN/m²;
· Poids du bac d’acier………………………………… .. .g =0,15 KN/m²;
· Surcharge de construction (ouvrier)………….Qc = 0,75 KN/m².

- 14 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Ø Calcul des réactions des solives

E.L.U : . E.L.S :

qu =9, 23 KN/ml qser = 6, 72 KN/ml.

Ru = R1 + R 2 = 41,54KN
Rs = R1 + R 2 = 30,24KN
Ru = R3 + R4 = 41,54KN
Rs = R3 + R4 = 30,24KN
Ru = R5 + R6 = 41,54KN
Rs = R5 + R6 = 30,24KN

Ø Combinaisons des charges

E.L U
qu = 1,35´[gp+ (Gb +g) ´0,15] +1,5´Qc´0,15
qu = 1,35´[0,422+(3,75+0,15) ´ 0,15]+1,5´0,75´0,15 qu =1, 53 KN/ml.

E.L S
qser = gp + (Gb +g+ Qc) ´0,15
qser = 0,422+ (3,75+0.15 + 0,75) ´0,15 qser = 1,12 KN/ml.

Ø Vérifications

i) Vérification de la flexion (5-4-5-1, Réf 04)

Le moment fléchissant Msd dans la section transversale de classe I et II


doit satisfaire à la condition suivante :

Wpl ´ fy
Msd £ MplRd =
γM
0

qu ´ L2 Ru ´ L 1,53 ´ 5,52 41,54 ´ 5,5


Mmax = Msd = + = + = 58,56KN.m
32 4 32 4

Moment résistant plastique développé par la section

Wpl ´ fy 628, 4 ´ 10 -6 ´ 235 ´ 103


MplRd = = = 134,25KN.m
γM 1,1
O

- 15 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

MplRd=134,25KN.m>Msd=58,56KN.m Þ Vérifiée

ii) Vérification de l’effort tranchant (5-4-6,EC3)

f y Av
On doit vérifiées que : VSd £ V plRd =
3 g M0
Où:
-V plRd : effort tranchant de plastification de la section
-Av : aire de cisaillement
Av = A – 2×b×tf + (tw +2×r)×tf
Av = 5381 – 2×150×10,7 + (7,1+ 2×15) ×10,7 ÞAv = 2567,97 mm2.

235.10 3 ´ 2567, 97.10 -6


VplRd = Þ VplRd = 316, 75KN
3x1,1

5 ´ qu ´ l 5 ´ 1,53 ´ 5,5
Vsdmax = + 2 ´ Ru = + 2 ´ 41,54 = 93, 60KN
4 4

Vsd=93,60KN<<V plRd=316,75KNÞVérifiée

Vsd < 0,5V plRd = 158,38 KN Þ Pas d’interaction entre l’effort tranchant et le
moment fléchissant. Donc il n'est pas nécessaire de réduire la
résistance à la flexion.

iii) Vérification de la rigidité

l
Il faut vérifiée que : f max £ f adm = Avec : L = 2,75 m. E = 2,1.105 N/mm2.
300
Iy =8356cm4.
Les réactions des solives et la charge répartie à l’état limite de service sont :

La valeur de la flèche maximale est :

fmax
= åfx + fqser tq: fx =
(
R ´ x 3l2 - x2 )
48.E.I

- 16 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Tels que x est la distance qui sépare le point d’application de la réaction de la


solive et le point où se trouve la valeur maximale du moment fléchissant.

5 ´ qser ´ l4 5x1,12(2750) 4
fqser = = = 0, 05mm
384.E.I 384x2,1.105 x8356.104

30,24.103 x1380 é3 (2750 ) - (1380 ) ù


2 2

Pour x=1,38m ⇒ = ëê úû
= 1,03mm =
5 4
48x2,1.10 x8356.10
Pour x=0m ⇒ = 0 =0mm

La valeur de la flèche maximale est :

fmax = 0, 05 + 1, 03 + 1, 03 = 2,11mm

La valeur de la flèche admissible est :

L 5500
f= = = 18,33mm
300 300

,
ƒmax=2,11mm<ƒ=18,33mmÞVérifiée = ,
= ,

iv) Vérification au déversement

87La vérification au déversement en phase de construction est exigée par les


Eurocodes EC4(4&5) Néanmoins la poutre étant maintenu latéralement par les
solives de part et d’autres, on considéré qui la poutre ne risque pas de se déverser

c.2 Phase finale

Le béton ayant durci, la section mixte (le profilé et la dalle) travaillant ensemble,
les charges de la phase finale sont :

· Poids propre du profilé (IPE300)………….gp = 0,422 KN/m;


· Charge permanente ………………………..Gec = 5,7KN/m²;
· Surcharge d'exploitation …………………..Qec = 3,5 KN/m².

Ø Calcul des réactions des solives

• E.L.U : E.L.S :

qu =18, 28 KN/ml qser = 13,003 KN/ml.

- 17 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Ru = R1 + R 2 = 82,26KN Rs = R1 + R 2 = 58,52KN
Ru = R3 + R4 = 82,26KN Rs = R3 + R4 = 58,52KN
Ru = R5 + R6 = 82,26KN Rs = R5 + R6 = 58,52KN

Ø Combinaison des charges

E.L U
qu = 1,35[(Gec ´ 0,15) +gp] + 1,5 ´ Qec ´ 0,15
qu = 1,35[(5,7´ 0,15) +0,422] +1,5´ 3,5 ´ 0,15 qu = 2,51 KN/ml.

E.L S
qser = gp + (Gec + Qec) ´0,15
qser = 0,422+ (5,7+ 3,5) ´ 0,15 qser = 1,802 KN/ml.

FigII.9: Efforts de la poutre en phase finale

- 18 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Ø Largeur de la dalle largeur effective

ì 2 ´ l0 2 ´ 5,5
ï = = 1,375 m
beff = inf í 8 8 Þ beff = 1,375m
ïb = 4,5 m
î

Ø Position de l’axe neutre plastique

R Béton = 0,57´fck´beff´hc avec fck = 20 MPa (Béton de classe


20/25)
R Béton = (0,57´20´1375´115) ´10-3 ÞR Béton = 1802.65KN
R Acier = 0,95´fy.Aa
R Acier = (0,95´235´5381) ´10-3 Þ R Acier = 1201,31 KN

R Béton > R Acier

Axe neutre se trouve dans la dalle de béton, donc le moment résistant


plastique développé par la section mixte est :

éh æR h öù
Mpl.Rd = Racier ê a + hc + hp - ç acier × c ÷ ú
çR ÷
êë 2 è béton 2 ø úû
é 300 æ 1201.3 95 ö ù -3
Mpl.Rd = 1201, 31 ê + 115 + 55 - ç × ÷ ú 10 = 346.4 kN
ë 2 è 1802.31 2 ø û

- 19 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Ø Vérifications

i) Vérification de la flexion (5-4-5-1,EC4)

Il faut que : Msd £ Mpl.Rd

235.2
MplRd= 346.4 kN.m > M sd=235.2 kN.m Þ Vérifiée r = = 0,68
346.4

ii) Vérification de l’effort tranchant (Tab 4-1, Réf 05)

fyAv
On doit vérifiées que : VSd £ VplRd =
3 γM
0

Où:
- VplRd : effort tranchant de plastification de la section
- Av : aire de cisaillement
- Av = A – 2×b×tf + (tw +2×r)×tf
- Av = 5381 – 2×150×10,7 + (7,1+ 2×15) ×10,7 ÞAv = 2567,97 mm2.

235.10 3 ´ 2567, 97.10 -6


VplRd = Þ VplRd = 316, 75KN
3x1,1

Vsd=129,7 0 kN < VplRd = 316,752kNÞVérifiée r = 0.40

Vsd < 0,5V plRd = 174,21 KN Þ Pas d’interaction entre l’effort tranchant
et le moment fléchissant. Donc il n'est pas nécessaire de réduire
la résistance à la flexion.

iii) Vérification de la rigidité


l
Il faut vérifiée que : f max £ f adm =
300
Avec :
L = 5,5 m.
E = 2,1.105 N/mm2.
Et les réactions des solives et la charge répartie à l’état limite de
service sont :
qser = 1,802 KN/ml
Rs = R1 + R 2 = 58,52KN
Rs = R3 + R4 = 58,52KN
Rs = R5 + R6 = 58,52KN

- 20 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

Aa .(hc + 2.hp + ha )2 beff .hc3


IC = + + Ia
4.(1 + mν) 12.m
Ea
m= = 15
Eb
Aa 5381
ν= = = 0,04
Ab 1125 ´ 115
5381 ´ (115 + 2 ´ 55 + 300)2 1250 ´ 1153
IC = + + 8356.10 4 = 32,59.107 mm4
4.(1 + 15 ´ 0, 04) 12 ´ 15

La valeur de la flèche maximale est :


5.qser .l4 19.RS .L3
fmax = +
384.E.IC 384.E.IC

1,802 × ( 5500) 19 ´ 58,52 × 103 ´ ( 5500)


4 3
max 5
f = + = 7,35mm Þ
384 2,1 × 105 ´ 32,59 × 107 48 ´ 2,1 × 105 ´ 32,59 × 107

La valeur de la flèche admissible est :

__
L 5500 7,35
f = = = 18,33mm r = = 0, 40
300 300 18,33

Flèche totale
__
ft = fc + ff = 0 + 7,35 = 7,35mm < f = 18,33mm Þ Vérifiée

Vérification du déversement
Dans cette phase il n’est pas nécessaire de vérifier le déversement, car la
poutre est maintenue par le béton dur.

Calcul des connecteurs Connexion totale

● Détermination de P rd (Resistance au cisaillement)

- 21 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

ì F E
ï 0,29.α.d2 CK C
ï γv
Prd = kt ´ Inf í
ï π.d 2

ï 0,8.fu . 4.γ
î v

fck: Résistance caractéristique de béton…………... ..20 N/mm²


Ec: Module de Young de béton…………………… ...30,5KN/mm2
fu : Résistance caractéristique des connecteurs… …450 N/mm²
gv = 1,25.

æ hö éæ h öù h
α = 1 si .ç ÷ f 4 α = 0.2 êç +1÷ú si 3 £ £ 4
è dø ëè 2 øû d
æ 95ö
Nous avons a =1 car .ç ÷ = 5 f 4
è19ø

ì 20.30,5.103
ï0,29.1.192. = 67,17 kN
ï 1,25
Prd = kt x Inf í
ï0,8.450. π.19 = 81, 66kN
2

ïî 4.1,25

(kt) Coefficient de réduction fonction du sens des nervures du bac


pour un bac acier dont les nervures sont parallèles à la poutre. Le
coefficient de réduction pour la résistance au cisaillement est calculé
par :

Nr Nombre de goujon par Nervure =1 ou


éh ù max 2 Dans notre cas Nr=1.
0.6bo
k1 = ê sc - 1ú hp = 55 mm hsc=95 mm
Nr hp êë hp úû bo = 88.5 mm

Les connecteurs seront soudés à travers le bac d’acier d’après les EC4
(5)
k1 doit être inferieur à 1 donc :

Prd (Resistance au cisaillement) kt = 0.70 Þ Prd = 43 kN

Dans le cas d’une connexion totale, l’effort total de cisaillement de


calcul RL auquel sont tenus de résister les connecteurs entre le point de

- 22 -
Université de Blida Cours CMII – Exercices Poutres Mixtes Dr A.Sethi 2009-2010

moment fléchissant positif maximal et un appui d’extrémité est calcul


selon la formule suivante :

· Détermination de RL

R L = Inf (R Béton ;R Acier) = Inf (1802,65; 1201,31)


Þ R L = 1201,31 kN

RL 1201,31
● Nombre de connecteurs : Nbre = = = 28
Prd 43

On prend 28 connecteurs pour la demi-portée, ou bien 56 connecteurs


avec un espacement égale à :

Portée 5600
Esp = = = 101mm
(Nbre de connecteurs - 1) 56 - 1

L'espacement minimal des connecteurs doit être supérieur à 5 fois le


diamètre : Esp ³ 5.d = 5´19 = 95 mm. On remarque que l’espacement
calculé est à la limite de l’espacement minimal définie par les EC4 (5).

Remarque : au vu de l’espacement limite-t-on peur diminuer le nombre de


connecteurs et dans ce cas on parlera d’une connexion partielle qu’il ya
lieu de vérifiée.

- 23 -