Vous êtes sur la page 1sur 1

ITEM 59

LA PERSONNE AGEE MALADE : PARTICULARITES


SEMIOLOGIQUES, PSYCHOLOGIQUES ET THERAPEUTIQUES
- Expliquer les concepts de vieillissement pathologique, de poly-pathologie et de vulnérabilité en gériatrie.
- Décrire les particularités sémiologiques, physiques et psychiques de la personne âgée malade.
- Définir le raisonnement thérapeutique en gériatrie et citer les principales règles générales de prescription chez le sujet âgé
Zéros PARTICULARITES DE LA PERSONNE AGEE MALADE
- Anamnèse difficile 1. Pathologies du sujet âgé :
- Symptômes atypiques : Polypathologie -Association de plusieurs pathologies chroniques chez une même personne
absence de douleur ; -Entraine une polymédication à risque de iatrogénie
absence de fièvre, Episodes aigus -Modèle 1 + 2 + 3 de Bouchon ; cf. item 54
absence de contracture, -Fréquents : infections, déshydratation, anémie, troubles du rythme, EDM
révélation par un - Chute du DFG
syndrome confusionnel Pharmacologie - Chute de l’albumine en cas d’épisode aigu
- Baisse de l’affinité des récepteurs
- Polypathologie : - Surdosage et traitement prolongé
moyenne = 5 maladies Iatrogénie Accidents - Associations médicamenteuses déconseillées
- Polymédication : - Changement d’état : dénutrition, déshydratation…
attention à la iatrogénie Prévention - Cf. DICTAS

- Adapter les posologies 2. Vulnérabilité – Fragilité – Syndromes gériatriques :


à la fonction rénale
- Perte de poids involontaire > 4,5kg en 1 an
- Prise en charge Marqueurs - Force de préhension inférieure au 20ème percentile pour le sexe et l’IMC
multidisciplinaire : de fragilité - Mauvaise endurance (fatigue subjective)
psychologique, - Vitesse de marche sur 4,5m < 0,60m.s-1
nutritionnelle, aides - Sédentarité
sociales - Dénutrition protéino-énergétique  MNA
- Déshydratation
- Prévenir la perte
- Chutes répétées  Timed Get up and Go test
d’autonomie
Syndromes - Confusion mentale  CAM
Prévention de gériatriques - Troubles cognitifs chroniques (démence)  MMSE
l’iatrogénie : - Dépression  GDS
- Perte d’indépendance fonctionnelle  AGGIR, IALD, Brathel
- Diagnostic certain ? - Escarres de pression  Echelle de Norton
- Indication correcte?
3. Présentation des maladies du sujet âgé :
- Contre-indications ?
Interrogatoire - Parfois difficile lors d’une démence ou d’une confusion
- Tolérance ? - Symptômes des maladies parfois absents ou atypiques :
Symptômes Pas de douleur thoracique dans les SCA, pas de contracture
- Interaction
Pas de fièvre dans les infections
médicamenteuse avec
Confusion mentale devant une RAU ou une occlusion
les autres traitements
Signes - Le plus souvent généraux et aspécifiques
- Ajustement cliniques - Asthénie, anorexie, malaise général
posologie - Absence d’hyperleucocytose dans une infection
Biologie - IRA à créatinine normale chez un sujet dénutri
- Sécurité-suivi (état
- CRP très élevée avec épisode infectieux banal
cognitif, entourage)
4. Particularités psychologiques :
- Crainte de la mort, angoisse et dépression
- Prise de conscience de la vieillesse avec la maladie
- Recherche de maternage, glissement vers un état de dépendance
- Relation de confiance avec explications claires sur l’état de santé et l’hospitalisation

5. Spécificités de la prise en charge gériatrique :


- Privilégier les diagnostics qui aboutissent à une amélioration
Diagnostic et PTH, cataracte, stimulateur cardiaque : baisse du risque de chute
thérapeutique Appareillage d’une hypoacousie : prévention de l’isolement social
- Investigations discutables IRM pour des métastases chez un patient incurable
- Evaluation de l’état de santé de base
- Situation aiguë : Assurer une bonne hydratation et apports nutritionnels
Prévention Mobiliser le patient
- Réduction de l’ordonnance aux seuls médicaments indispensables
Liaison avec - Prise en charge pluridisciplinaire
le domicile - Retour au domicile : Famille, aide à domicile
- Prise en charge en collaboration étroite avec le médecin traitant