Vous êtes sur la page 1sur 12

1-1Définition:

fluide:
Un fluide peut être considéré comme étant formé d'un
grand nombre de particules matérielles, très petites et libres de
se déplacer les unes par rapport aux autres. Un fluide est donc
un milieu matériel continu, déformable, sans rigidité et qui peut
s'écouler. Parmi les fluides, on fait souvent la distinction entre

m
liquides et gaz.
Viscosité:

co
Propriété de résistance à l'écoulement uniforme et sans
turbuence se produisant dans la masse d'une matière.
Elle est exprimée par un coefficient représentant la contrainte de
iv.
cisaillement nécessaire pour produire un gradient de vitesse
d'écoulement d'une unité dans la matière.
La simple observation de l'écoulement d'un fluide tel que l'eau
n
ou l'air met en évidence sa plus ou moins grande propension à
zu
évoluer d'un mouvement d'ensemble plutôt que par parcelles
autonomes : on dit qu'il présente alors une plus ou moins grande
viscosité. À travers ce terme évocateur, ce sont donc des
propriétés cinématiques (liées au déplacement du fluide) et des
.D

propriétés physiques (liées à la nature du fluide) que l'on fait


intervenir en commun pour décrire un des aspects du
comportement d'un fluide en mouvement relatif.
w

En physique, pour tenir compte de l'effet de la viscosité d'un


mouvement fluide en général, et de celui de la viscosité d'un
ww

courant dans l' atmosphère en particulier, on adjoint aux forces


externes agissant sur le déplacement du fluide — son poids ,
diverses forces d'inrtie une force analogue à un frottement ;
celle-ci, en chaque point du fluide en mouvement, est d'autant
plus intense que la viscosité y est plus importante. L'intensité de
cette force fait intervenir un "coefficient de viscosité" qui
exprime la viscosité du fluide et qui est considéré comme
représentatif des conditions d'écoulement de celui-ci. La
connaissance de ce coefficient, jointe à celle de l'ordre de
grandeur de la dimension et de la vitesse du courant fluide,
permettent alors d'estimer un nombre sans dimension noté Re et
appelé le nombre de Reynolds — du nom de l'ingénieur anglais
Osborne Reynolds (1842-1912) — , dont la valeur détermine si
le fluide gardera la cohésion d'un écoulement laminaire ou
subira la parcellisation d'un écoulement turbulent .

1-2 Viscosité dynamique - Viscosité cinématique.

m
2.2 - Viscosité dynamique
Considérons deux couches de fluide contiguës distantes de z.

co
La force de frottement F qui s'exerce à la surface de séparation
de ces deux couches s'oppose au glissement d'une couche sur
l'autre. Elle est proportionnelle à la différence de vitesse des

à z : iv.
couches soit v, à leur surface S et inversement proportionnelle

Le facteur de proportionnalité est le coefficient de


n
viscosité dynamique du fluide.
Dimension : [] = M·L-1·T-1.
zu

Unité : Dans le système international (SI), l'unité de viscosité


dynamique est le Pascal seconde (Pas) ou Poiseuille (Pl) : 1
.D

Pa·s = 1 Pl = 1 kg/m·s
Autres unités (non légales) :
On trouve encore les tables de valeurs numériques le coefficient
w

de viscosité dans un ancien système d'unités (CGS) : l'unité est


le Poise (Po) ; 1 Pl = 10 Po = 1 daPo = 103 cPo.
ww

La viscosité de produits industriels (huiles en particulier) est


exprimée au moyen d'unités empiriques : degré ENGLER en
Europe, degré Redwood en Angleterre, degré Saybolt aux USA.
2.3 - Viscosité cinématique
Dans de nombreuses formules apparaît le rapport de la viscosité
dynamique et de la masse volumique .
1 -3 Mesure de viscosité:
3.1 - Viscosimètre d'Ostwald (voir T.P.)
On mesure la durée d'écoulement t d'un volume V de
liquide à travers un tube capillaire. On montre que la
viscosité cinématique est proportionnelle à la durée t.
Si on connaît la constante de l'appareil (K) fournie par le
constructeur : = K·t

m
Si on ne connaît pas cette constante, on la détermine
préalablement à l'aide de l'eau.

co
3.2 - Viscosimètre à chute de bille ou viscosimètre
d'Hoepler
n iv.
Une bille sphérique tombe lentement dans
un tube bien calibré renfermant le liquide visqueux. On
zu

mesure la durée t que met la bille pour parcourir une


certaine distance. On montre que la viscosité dynamique
est proportionnelle à la durée t : = K·t
w .D
ww
2-1Montrer que :

m
*Mg : la force moyenne gravitationnelle.
*Fa : la force (poussèe ) d' Archimède.

co
*Fv : La force visqueuse au mouvement (au force de
trainèe).
∑F=0 Mg –Fa –Fv=0 .
.π.r3. g.
n iv.
zu

.π.r3. g

.
.D

M g- .π.r3. g. .=0
w

.
ww
2-1Dresser le tableau suivant pour chaque fluide:

diamètre 12mm 16mm 6mm


43.3cm

m
parcours de la 43.3cm 43.3cm
bille en mm Distance de

co
0.49s 0.89s 2.10s
Temps de parcours en
second
Viscosité dynamique µ
Viscosité cinématique
Force de trinèe fv
n iv.
0.632
0.718x10-3
0,063
0. 499
0.560x10-3
0,036
0.0289
0.329x10-3
3,32.10-4
Vitesse Vc 1.41 0,85 0,24
zu
Nombre de reynolds Re 356,12 78,2 92.65
.D

Calcule la vitesse moyenne:


V : vitesse moyenne de chute de la bille en[m/s].
w

H: hauteur de chute.
ww

T: temps de parcours en secondes :

T acier=0.49s.
T verre=0.89s.
T plastique=2.1s.

V=
=0.883m/s.

m
Calcule la viscosité dynamique:

co
µ:viscosité dynamique.

=
n iv.
zu

d:Diamèters du le bille.
:densité de fluide.=880
.D

:densité de la bille.
w

:gravitation =9.8 N.

1:la bille acier:


ww

V =0,883 m/s. .

2:bille verre:
V=0,486m/s.

3: labille plastique:

m
V=0,21m/s.

=0,0289 NS/m2.

co
Calcule la viscositè cinèmatique:
=viscositè cinématique. iv.
=µ/.ρf
n
zu

1- la bille acier:

µ=0.632NS/m2 * ρf=880 .
.D

-3
=0,632/880=0,7.10
w

2:la bille ver:


ww

µ=0.499NS/m2 * ρf=880 .

=0,449/880=0,5.10-3

3: la bille plastique:

µ=0.0289NS/m2 * ρ f =880 .
=0,0289/880=0,318.10-3

Calcule la force de trainée:


Fv:force de trainée

m
Fv=6 v

co
1:la bille acier:
V=0 ,883.

Fv=6
R=(12/2).10-3
n iv. NS/m2.

2:la bille veerr:


zu

V=0,48. R=(16/2).10-3 NS/m2.

Fv=6
.D

3: la bille plastique:
w

V=0,21. R=(6/2).10-3 NS/m2.


ww

Fv=6

Calcule la vitesse:

Vc=(1+2,105.d/D +1,95 .d/H).Vm


VC:vitesse

1-la bille acier:


d=12.10-3m .D=46.10-3m. H=0,443m. Vm=0,883m/s.
Vc=(1+1,105.(12.10-3/46.10-3)+
1,95.(12.10-3/0,443).0,883=1,41 .

2:la bille verre:


d=16.10-3m .D=46.10-3 .H=0,443m. Vm=0,489 m/s

m
Vc=(1+1,105.(16.10-3/46.10-3)+

co
1,95.(16.10-3/0,443)).0,489=0,24 .

3: la bille plastique:

iv.
d=6.10-3m .D=46.10-3m .H=0,443 m. Vm= 0,21 m/s .
Vc=(1+1,105.(6.10-3/46.10-3)+
n
1,95.(6.10-3/0,443)).0,21=0,24m/s.
zu

Calcule Re:
Re : nombre de reynols.
.D

Re=VcDt/
w
ww

1:la bille acier:


Vc=1.41m/s. Dt=46.10-3 .

Re=1,41.46.10-3/0,7.10-3=92.65

2:la bille verre:


Vc=0,899 m/s .Dt=46.10-3 .
Re=0,899.46.10-3/0,5.10-3=78,2 .

3: la bille plastique:
Vc=0,24 m/s. Dt=46.10-3 .

Re=0,24.46.10-3/0,31.10-4=356,12.

1-3 représenter sur un graphe logarithmique les variation

m
de Cx en fonction du nombre de Reynolds

co
Cx = f(Re).
Cx =24/Re lorsque le nombre de Reynolds est<0,1.

iv.
Lorsque le nombre de reynolds varie entre 0,1 et 1000 ;Cx peut
determier par larelation d'olson : Cx=24/Re
n
1:la bille acier:
zu

Re=92,65  Cx=24/92,65
.D

Cx=1,11.

2:la bille verre


w

Re =78,2 Cx=1,21.
ww

3: la bille plastique:

5- Le calcul d’erreurs sur µ :


µ1=0.632 ns/
‫‪µ2 = 0.5 ns/‬‬

‫‪µ3 =0.029 ns/‬‬

‫‪µ = µmax - µmin /2‬‬


‫‪µ =0.632-0.029/2‬‬

‫‪m‬‬
‫‪µ=0.3015 ns/‬‬

‫‪co‬‬
‫‪µ moy = µ1 + µ2 + µ3 /3‬‬

‫‪n‬‬ ‫‪iv.‬‬
‫‪µ moy = 0.632+0.5+0.029/3‬‬
‫‪µ moy=0.387 ns/‬‬

‫‪µ/µmoy= 0.3015/0.387=0.779 ns/‬‬


‫‪zu‬‬

‫‪=77.9% .‬‬
‫‪w‬‬ ‫‪.D‬‬
‫‪ww‬‬

‫‪5-Cncluion:‬‬
‫نستنتج أن اللزوجة خاصية تخص السائل وال تتعلق بنوعية الكريات المستعملة في‬
‫التجربة وتكون اللزوجة ثابت ومتساوية مهما كانت مادة وكتلة الكريه وفي تجربتنا‬
‫نظرا األخطاء الواردة عن األجهزة ومستعمليها كانت نسب األخطاء كبيرة وبالتالي‬
‫تحصلنا علي نتائج غير مرغوب فيها ورغم ذالك كانت هناك نوع من التقارب في‬
‫اللزوجة في التجربة المستعمل فيها كريتي الفوالذ والزجاج وهذا ما يؤكد لنا أن‬
‫الزوجة خاصية ذاتية للسائل ‪.‬‬

‫‪m‬‬
‫‪co‬‬
‫‪n‬‬ ‫‪iv.‬‬
‫‪zu‬‬
‫‪w‬‬ ‫‪.D‬‬
‫‪ww‬‬