Vous êtes sur la page 1sur 7

LOGISTIQUE PORTUARE

ET TRANSPORT INTERNATIONAL

MANAGEMENT DES ORGANISATIONS EN RESEAU

Alignement stratégique des entreprises en réseaux :

Réalisé par :

Encadré par :

 DR. ARIBOU MOHAMED LARBI


PLAN INTRODUCTION

CHAPITRE 1 : LES FONDEMENTS


THÉORIQUES DES CONCEPTS.
Les réseaux d’entreprises.
L’entreprise en réseau.
Avantages et limites du réseau 
CHAPITRE 2 : LA STRATÉGIE
D’ALIGNEMENT DU SYSTÈME
D’INFORMATION.
1. Définition de l’alignement
stratégique et le système
d’information.
2. Rapport entre l’alignement
stratégique et le système
d’information.
CHAPITRE 3 : ETUDE DE CAS.

CONCLUSION

1
INTRODUCTION  :

L'utilisation stratégique de la technologie de l'information, mieux connue en tant qu'alignement stratégique, a


sensiblement augmenté, en raison de la forte dépendance de l'organisation des activités à l'égard des systèmes
d'information et leurs technologies supports. L'alignement stratégique est considéré comme un élément clé pour
améliorer la performance des organisations dans l’objectif d’accroître l'efficacité et l’efficience et de permettre à
des organisations d'être plus concurrentielles dans leurs industries respectives.

CHAPITRE 1  : LES FONDEMENTS THÉORIQUES DES CONCEPTS.

1- Les réseaux d’entreprises  :


De manière générale, on définit les réseaux d’entreprises comme un ensemble d’entreprises indépendantes qui
entretiennent des relations formelles - sous forme de contrats de franchise, de concession ou autres – sans que des
liens financiers ne les unissent. Cela les différencie des groupes, qui réunissent des entreprises liées par le capital.
 Les différents types des réseaux d’entreprises :
  Le CJD (centre des jeunes dirigeants)
  Le club de dirigeants et d’entrepreneurs
 L’Union patronale 

2- L’entreprise en réseau :
L’entreprise en réseau, toute structure d’entreprise organisée qui unissent leurs connaissances et/ou compétences
dans le cadre d’une collaboration étroite et solidaire, dans le but de réaliser un seul et même projet.

 COMPOSITION D’UNE ENTREPRISE EN RÉSEAU/ÉTENDUE  :

Une entreprise étendue est constituée de :

 Une entreprise pilote (ou entreprise maîtresse d’œuvre)


 Des entreprises et/ou des professionnels sous-traitants. Il s’agit de structures indépendantes autonomes
auxquelles est cédée une partie des activités. Il est peut-être question d’un désir d’externaliser ces activités,

2
ou encore par simple nécessité, dans la mesure où les ressources de l’entreprise pilote sont relativement
limitées ; il peut également s’agir d’un manque d’expertise dans le domaine de l’activité en question.
 De cabinets conseils (consultants, experts…)
 Différents autres agents et prestataires intermédiaires (distributeurs, prescripteurs…)

3- Avantages et limites du réseau  :


Les avantages  :
L’organisation en réseau regroupe les avantages suivants :
Diminution des charges fixes et du poids des investissements :(matériels et immatériels), extrêmement
important en période de crise mais surtout parce que cela permet un partage des risques et une spécialisation
accrue parmi tous les membres du réseau concourant ainsi à des économies d’échelles importantes.
Diminution des coûts de transactions : c’est à dire les coûts liés à la recherche d’un fabricant ou fournisseur
répondant au cahier des charges précis et susceptible d’être évalué. Cet avantage basé sur la
confiance, augmente de façon exponentielle lorsque l’information est riche et rapide.
Une meilleure flexibilité (à court terme) : permet une très grande réactivité face aux aléas du marché, d’autant
que l’information circule vite et que l’organisation du réseau est souvent construite en vue des fluctuations
résultant du marché et des changements technologiques.
Création d’un mécanisme d’apprentissage par l’échange : en d’autres termes c’est l’apparition d’une synergie
entre tous les membres du réseau qui permet l’acquisition de savoir et savoir-faire favorisant la productivité.

Les limites  :
Bien que le réseautage mette en lumière une dilution du pouvoir (aussi bien pour les sous-traitants que pour
l’entreprise pivot) qui suppose beaucoup de compromis entre les membres ainsi qu’une lourdeur au niveau
relationnel et des coûts inhérents, on craint d’abord dans cette forme de relation un manque ou une rétention
d’informations de type stratégique qui pourrait engendrer des comportements opportunistes ou/et surtout une trop
forte dépendance des PME vis à vis des gros.
Mais lorsque le réseau est efficace, il remplit son objectif principal à savoir d’intégrer l’innovation de façon
complémentaire et systématique créant ainsi des valeurs communes et des liens de communication étroits, pour
accélérer les échanges et les idées afin de favoriser la qualité.

CHAPITRE 2 : LA STRATÉGIE D’ALIGNEMENT DU SYSTÈME


D’INFORMATION.
1- Définition de l’alignement stratégique :

3
L’alignement stratégique aide les sociétés, y compris les petites entreprises, à définir ce qui compte le plus pour
l’entreprise, puis à créer une feuille de route pour atteindre l’objectif défini. L’alignement stratégique nécessite
une planification, une volonté de réévaluer et de faire des ajustements régulièrement et un personnel qui se sent
impliqué et responsable de la réalisation des objectifs de l’organisation.

2- Définition système d’information :

Le s ystème

d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de
l'information1, en général grâce à un réseau d'ordinateurs. Il s'agit d'un système sociotechniques composé de deux
sous-systèmes, l'un social et l'autre technique. Le sous-système social est composé de la structure
organisationnelle et des personnes liées au SI. Le sous-système technique est composé des équipements
de télécommunication.

3- Rapport entre alignement stratégique et système d’information.

L’alignement stratégique est une démarche visant à faire coïncider la stratégie système d’information sur la ou les
stratégies métiers de l’entreprise.
Cette démarche a pour finalité de renforcer la valeur d’usage du système d’information et de faire de celui-ci un
atout pour l’entreprise. Pour ce faire, une conception nouvelle du système d’information doit être adoptée,
dépassant le cadre strict de l’informatique.

4
L’alignement de la stratégie de l’entreprise et de la stratégie du système d’information repose sur deux conditions
préalables :
• compréhension et intégration de la stratégie de l'entreprise par la fonction système d’information dans son
ensemble ;
• prise en compte des contraintes et des opportunités de l'informatique dans la stratégie de l'entreprise.

CHAPITRE 3 : ETUDE DE CAS

CAS BDDF de BNPP

1- Présentation du cas : La Banque De Détail en France (BDDF) de BNP


Paribas (BNPP).

 BNP Paribas : est une banque française et une société de services financiers dont le siège est à
Paris et un siège mondial à Londres. Elle est issue de la fusion de la Banque Nationale de Paris et
de Paribas en 2000 et est l'une des plus grandes banques du monde. Il est présent sur les 5
continents, dans plus de 85 pays, avec plus de 150.000 collaborateurs.
 Banque de Détail : également connue sous le nom de la banque commerciale ou banque de
réseau, elle rassemble l'ensemble des réseaux d’agences (en France et en Italie, aux États-Unis et
dans les marchés émergents) et des services extra-bancaires.

2- La banque de détail en France « BNP PARIBAS »

Les axes stratégiques qui sont liés à BDDF sont déterminés comme suit :
 Elle se positionne en tant que distributeur de produits et services financiers.
 Elle adopte une orientation client et gère la relation client sur la durée à travers d’un dispositif multi-
canal.
 Elle s'intéresse à quatre marchés avec une offre et une approche commerciale différenciée : particuliers,
particuliers Banque Privée, professionnels et entrepreneurs, et entreprises.
 Elle veut développer les ventes sur des offres dites groupées ou packagées.
 Elle externalise certaines activités par exemple le cas des activités de production de crédits et
d'assurance.
 Elle continue à assurer sur son cœur de métier bancaire la production des prestations vendues, à travers
ses back offices.

5
 Elle s’intègre dans la stratégie européenne et mondiale du Groupe.

3- L’alignement stratégique dans la BDDF :

 Une relation forte entre la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre.


 La mise en place d'une gestion de portefeuille de projets adhérente avec la stratégie de l’entreprise.
 La mise en place d'instances de gouvernance et de méthodologies projet permettant de définir, suivre et
contrôler les projets.