Vous êtes sur la page 1sur 7

Page |1

Le sommaire
1. Introduction
2. Le but de tp
3. Matériel – utilisé
4. Rappelle théorique
5. Tableau de mesure
6. Le graphique
7. Interprétation
8. Conclusion
Page |2
 Introduction :
Il existe un très grand nombre de types de pompes. Ces différents types peuvent cependant tous
Se rattacher à deux grandes familles :
• Les turbopompes,
• Les pompes volumétriques.
Le principe de fonctionnement de ces deux classes de pompes est totalement différent :
• dans les turbopompes une roue, munie d’aubes ou d’ailettes, animée d’un mouvement de
Rotation, fournit au fluide de l'énergie cinétique dont une partie est transformée en pression, par
Réduction de vitesse dans un organe appelé récupérateur,
• dans les pompes volumétriques, au contraire, l’énergie est fournie par les variations
Successives d’un volume raccordé alternativement à l’orifice d’aspiration et à l’orifice de
Refoulement.
 But de Tp :
- On se propose d’étudier les caractéristiques technique d’une pompe centrifuge.
• Étudier l’influence débit / pression
• Étudier l’influence de la hauteur d’aspiration
• Mesurer la puissance mécanique absorbée par la pompe
• Calculer le débit Qi (3M/s)
• Calculer la hauteur manométrique Htm (m)
• Calculer le rendement η (%)
Tracer les courbes caractéristiques d’une pompe :
 Hauteur manométrique en fonction du débit volumique Htm =f(Qi)
 Puissance utile en en fonction du débit volumique Puissance =f(Qi)
 Rendement en fonction du débit volumique η (%)=f(Qi)
 Matériel – Utilisé :
1. Banc – Hydraulique : constituée par réservoir et par une pompe.
Page |3
Rappelle théorique :
1. Caractéristique des pompes centrifuges :
Une pompe centrifuge est une machine tournante destinée à communiquer au liquide pompé une
énergie suffisante pour provoquer son déplacement dans un réseau hydraulique comportant en général
une hauteur géométrique d’évolution de niveau (Z). Une augmentation de pression (P) et toujours des
pertes de charge. Une pompe centrifuge est constituée principalement par une roue à ailette ou aubes
(rotor) qi tourne à l’intérieur d’un carter étanche appelé corps de pompe. Pour améliorer le rendement
de la pompe, on peut intercaler entre le rotor et la volute une roue fixe appelée diffuseur qui est munie
d’aubes de courbure convenable.
2. Débit :
Le débit Qi fourni par une pompe centrifuge est le volume refoulé pendant l’unité de temps. Il
s’exprime en mètre cubes par seconde (m3/s) ou plus pratiquement en mètre cubes par heure (m3/h).
3. Hauteur manométrique :
- On appelle Hauteur manométrique Hmt d’une pompe. L’énergie fournie par la pompe à l’unité de
poids du liquide refoulé sous l'accélération locale de la pesanteur.
- On mesure la hauteur de refoulement Hmt comme étant l'augmentation de l'énergie mécanique
utile E du débit de refoulement entre l'entrée et la sortie de la pompe, rapportée au poids du liquide
refoulé.
4. Le Rendement :
Le rendement η d’une pompe est le rapport de la puissance utile (Putile) « puissance hydraulique »
communiquée au liquide pompé à la puissance absorbée (Pabs) par la pompe (en bout d’arbre) ou par le
groupe (aux bornes du moteur). Si Qv est le débit volume du fluide. ρ sa masse volumique et H la
hauteur manométrique de la pompe la puissance P et le rendement η sont donnée par :
La puissance hydraulique : 𝑷𝒉𝒚𝒅𝒓𝒂𝒖𝒍𝒊𝒒𝒖𝒆 = 𝝆. 𝒈. 𝑸𝒗. 𝑯𝒎𝒕

𝝆.𝒈.𝑸𝒗.𝑯𝒎𝒕 𝑷𝒉𝒚𝒅𝒓𝒂𝒖𝒍𝒊𝒒𝒖𝒆
Le rendement : 𝛈 = × 𝟏𝟎𝟎(%) = 𝟏𝟎𝟎(%)
𝐏𝒂𝒃𝒔 𝐏𝒂𝒃𝒔

𝟐∆𝑷𝟏
Le débit : 𝑸𝒗 = 𝑪𝒅 . 𝑨𝟏
√𝝆.[𝑨𝟐𝟏 −𝟏]
𝑨𝟐
𝟐

Les données :
Coefficient Cd =0.97
A1=0.000908 m2
A2=0.000314 m2
Page |4
Tableau de la mesure :
Puissance
P4(bar) ∆P1(bar) ∆P1(m) ∆P1(m) Q(m³/s) Hmt(m) Q(l/s) η%
(Watt)
452 2.27 0.02 0 0 0.00 22.7 c 0%
496 2.15 0.03 0.01 0.1 4.59E-06 21.5 0.0046 20%
534 2.11 0.05 0.03 0.3 7.95E-06 21.1 0.0080 31%
570 2.07 0.07 0.05 0.5 1.03E-05 20.7 0.0103 37%
624 2 0.15 0.13 1.3 1.66E-05 20 0.0166 52%
689 1.85 0.32 0.3 3 2.51E-05 18.5 0.0251 66%
749 1.68 0.51 0.49 4.9 3.21E-05 16.8 0.0321 71%
775 1.56 0.63 0.61 6.1 3.59E-05 15.6 0.0359 71%
826 1.39 0.85 0.83 8.3 4.18E-05 13.9 0.0418 69%
850 1.29 0.98 0.96 9.6 4.50E-05 12.9 0.0450 67%
869 1.2 1.08 1.06 10.6 4.73E-05 12 0.0473 64%
877 1.17 1.13 1.11 11.1 4.84E-05 11.7 0.0484 63%
885 1.14 1.18 1.16 11.6 4.94E-05 11.4 0.0494 62%

Les graphes :
 Hauteur manométrique en fonction du débit volumique : Htm =f(Qi)

Q(l/s) 0.000 0.005 0.008 0.010 0.017 0.025 0.032 0.036 0.042 0.045 0.047 0.048 0.049
Hmt(m) 22.7 21.5 21.1 20.7 20 18.5 16.8 15.6 13.9 12.9 12 11.7 11.4

le graphe de Hmt =f(Q)


25

20
Hmt(m)

15

Hmt=f(Q)

10

0
0.000 0.005 0.008 0.010 0.017 0.025 0.032 0.036 0.042 0.045 0.047 0.048 0.049
Q (l/s)

La figure -01-
Page |5
 Interprétation : Htm =f(Qi)
La figure -01- représente l’évolution de la hauteur manométrique en fonction de débit. En effet,
On remarque que Hmt décroit de façon légèrement parabolique en fonction du débit. Ceci est
conforme aux résultats attendus pour une pompe réelle.

 Puissance utile en en fonction du débit volumique : Puissance =f(Qi)

Q(l/s) 0.000 0.005 0.008 0.010 0.017 0.025 0.032 0.036 0.042 0.045 0.047 0.048 0.049
Puiss
452 496 534 570 624 689 749 775 826 850 869 877 885
(Watt)

le graphe de Puissance =f(Q)


1000

900

800

700
Puissance (watt)

600

500
Ps=f(Q)
400

300

200

100

0
0.000 0.005 0.008 0.010 0.017 0.025 0.032 0.036 0.042 0.045 0.047 0.048 0.049
Q (l/s)

La figure -02-

 Interprétation : Puissance =f(Qi)


La figure -02- représente l’évolution de la puissance hydraulique en fonction de débit. La puissance
hydraulique délivré par la pompe subit une augmentation lorsque le débit augmente jusqu’à atteindre
une certaine valeur (pic) puis diminue. Ce pic est traduit par l’existence d’un certain débit optimal pour
lequel la puissance hydraulique de la pompe, on diminue le débit dans le circuit en fermant une
vanne :la fermeture de la vanne crée de perte de charge t donc augmente la dissipation de l’énergie de
fluide.
Page |6

 Rendement en fonction du débit volumique : η (%)=f(Qi)


Q(l/s 0.00 0.00 0.00 0.01 0.01 0.02 0.03 0.04
0.032 0.042 0.047 0.048 0.049
) 0 5 8 0 7 5 6 5
η% 0 20 31 37 52 66 71 71 69 67 64 63 62

le graphe de η =f(Q)
80%

70%

60%
Rendement η %

50%

40%
n=f(Q)

30%

20%

10%

0%
0.000 0.005 0.008 0.010 0.017 0.025 0.032 0.036 0.042 0.045 0.047 0.048 0.049
Q (l/s)

Les figure -03-

 Interprétation : η (%)=f(Qi)
Les figure -03- représente la variation de rendement de la pompe en fonction de débit, on remarque
que le courbe obtenu a un aspect parabolique. En effet la courbe présente une partie croissante jusqu’à
l’atteinte d’une certaine valeur optimale puis diminue.
Page |7
Conclusion :

Dans ce Tp On a permis de découvrir le fonctionnement de la pompe centrifuge à travers un


exemple réelle et concret. Nous avons ainsi exploré les caractéristiques de cette pompe

- Nos valeurs expérimentales s’accordent très bien avec la réalité, même si nos valeurs
sont peut-être un peu trop resserrées pour avoir une vue bien claire sur tout le
domaine des pompe et leur fonctionnement .