Vous êtes sur la page 1sur 2

METHODOLOGIE DU DEVELOPPEMENT STRUCTURE

sujet : La flexibilité du travail permet-elle de lutter efficacement contre le chômage ?

1. Quels sont les mots clés du sujet ?


a) la flexibilité du travail
b) permet-elle
c) de lutter efficacement contre
d) le chômage

2. A quel type de sujet appartient ce sujet ?


a) Sujet à énoncé inventaire : vous demande-t-on les caractéristiques, ou les causes, ou les conséquences
d'un phénomène ?
b) Sujet à énoncé interactif : vous demande-t-on de montrer l'influence d'un fait sur un autre ?
c) Sujet à énoncé débat : le traditionnel "pour / contre"
d) Sujet à énoncé comparatif : faut-il comparer deux pays, deux sociétés, deux périodes historiques ?

3. Quel est le plan-type que l'on peut utiliser pour ce type de sujet ?
a) Une partie par caractéristique, ou cause, ou conséquence, ou un regroupement : positif / négatif; court / long
terme...
b) Les points communs, les différences
c) Oui le premier phénomène agit sur le deuxième : une partie par type de mécanisme;
ou OUI il agit...MAIS pas toujours...
d) POUR ... / CONTRE ou CONTRE .. / POUR...

4. De quel(s) pays s'agit-il ? Dans quel cadre faut-il réfléchir pour traiter ce sujet ?
a) Le cas français est privilégié
b) L'ensemble des pays développés
c) Les pays en développement
d) Les pays développés et les pays en développement
e) On ne sait pas

5. Sur quelle période faut-il étudier ce sujet ?


a) Depuis le XVIIIe
b) Aujourd'hui
c) Dans l'avenir
d) De la période de prospérité à la crise
e) On ne sait pas

6. Parmi les propositons suivantes, quelle(s) problématique(s) vous semble(nt) convenir pour ce sujet ?
a) La flexibilité ne permettrait-elle pas de créer des emplois, et donc de réduire le chômage des personnes qui
cherchent activement une activité rémunérée sans en trouver ?

b) les entreprises et les économistes néoclassiques considèrent qu'un marché du travail concurrentiel permettrait
d'équilibrer l'offre et la demande de travail grâce à la variation des salaires. Il n'y aurait alors plus de chômage,
tous les travailleurs qui désireraient réellement trouver une activité rémunérée au prix du marché pourraient en
trouver. Les rigidités du marché du travail empêchent aujourd'hui cet équilibre.
c) Tant au niveau théorique que des faits, il n'est pas si évident que la flexibilité libérale soit une solution
économique et sociale au chômage. Ne faudrait-il pas chercher des solutions plus fiables ?
d) Le nombre d'emplois ne dépend pas du salaire mais de la production et celle-ci des revenus distribués qui
servent à acheter. La flexibilité améliore-t-elle le chômage ?

7. Parmi les propositons suivantes, quel(s) plan(s) vous semble(nt) convenir pour ce sujet ?
a) I. OUI, dans certains cas, la flexibilité permet de réduire le chômage
II. MAIS il y a des limites et ce n'est pas une solution miracle.

b) I. Certains économistes, les keynésiens en particulier, s'opposent à la flexibilité du travail.


II. Mais, elle est, pour les néoclassiques, la seule solution au chômage.

c) I. Les faits
II. L'analyse
d) I. Les causes de la flexibilité
II. Les conséquences qu'entraîne la flexibilité
e) I. Les avantages de la flexibilité
II. Ses limites

----------Key----------

1. (a) (d)
2. (c)
3. (d)
4. (e)
5. (e)
6. (a)
7. (a) (b)