Vous êtes sur la page 1sur 39

Injection Directe d’essence

FSI
FSI – Caractéristiques particulières
FSI – Caractéristiques particulières
FSI – Caractéristiques particulières
FSI – Caractéristiques particulières

Chaque canal d’admission est subdivisé par une tôle


de laminage, permettant de générer un mouvement
tourbillonnaire appelé « TUMBLE »
FSI – Caractéristiques particulières
FSI – Guidage de l’air d’admission
FSI – Guidage de l’air d’admission
FSI – Modes de fonctionnement

Tandis que les moteurs essence traditionnels requièrent


un mélange homogène, les moteurs à mélange pauvre
et à injection directe autorisent, dans la plage de charge
partielle, un fonctionnement en excès d’air important.

Le concept d’injection à charge stratifiée permet de


réaliser deux modes de fonctionnement :

- le mode stratifié en charge partielle


- le mode homogène à pleine charge
FSI – STRAT 1
FSI – STRAT 2
FSI – STRAT 3
FSI – STRAT 4
FSI – STRAT 5
FSI – STRAT 6
FSI – HOMO 1
FSI – HOMO 2
FSI – HOMO 3
FSI – HOMO 4

Les avantages du mode homogène tiennent à l’injection


directe durant le temps d’admission ; une partie de la
chaleur de la masse d’air étant éliminée par la
vaporisation de l’essence. Le refroidissement interne
réduit la tendance au cliquetis, augmente la
compression du moteur et améliore sensiblement le
rendement
A haut régime, le temps manque – A forte charge, le mélange doit être enrichi
Les systèmes
auxiliaires
Pompe HP – fonctionnement 1
Pompe HP – fonctionnement 2
Pompe HP – fonctionnement 3
Vanne de dosage de carburant Par sécurité, elle est ouverte
en l’absence de courant.
De cette manière, tout le
débit est refoulé vers le
circuit basse pression.
Courant appliqué à la
bobine, le noyau plongeur
applique l’aiguille sur son
siège et la pression est
transmise au rail. Une fois la
pression rail établie,
l’alimentation électrique
disparaît et l’aiguille
redevient libre. Elle s’ouvre
sous la pression et permet
de boucler sur l’entrée.
Rampe distributrice de carburant (rail)

Le rail assure la répartition d’une pression définie aux différents injecteurs et


assure un volume suffisant pour compenser les pulsations de pression
Transmetteur de pression du carburant

Il convertit la pression de carburant


dans le rail en tension électrique
Si la pression augment, sa
résistance diminue et la tension de
sortie augmente
Injecteur haute pression

Il a pour fonction de doser le carburant et de


réaliser le mélange air-essence dans une zone
spatiale définie de la chambre de combustion
en fonction du mode choisi

L’adjonction de condensateurs dans le circuit de


commande permet d’augmenter la tension
jusqu’à 90 V pour diminuer l’inertie d’ouverture
du système.
Système d’échappement

A la sortie du
collecteur, le système
est équipé d’un
catalyseur
trifonctionnel à 2
sondes lambda qui
opèrent quel que soit
le mode de
fonctionnement
Système d’échappement

En mélange pauvre, le catalyseur 3 voies classique, les CO et HC sont


oxydés facilement grâce à l’excès d’air dans le pot.

Par contre, le taux de conversion de NOx diminue très fort.

On fait alors appel au catalyseur à stockage/déstockage des NOx.


Système d’échappement

Un transmetteur de température, situé juste avant le catalyseur deNOx


renseigne le calculateur sur la température dans ce pot.
Passage en mode stratifié : entre 250° et 500 °
Destockage des soufres : + de 650°
Système d’échappement

Le catalyseur à stockage de NOx possède un revêtement actif (wash-coat)


imprégné d’oxyde de baryum qui peut stocker les oxydes d’azote par
formation de nitrates (entre 250 et 500°).
En même temps, il y a stockage du soufre
La capacité de stockage limitée et est vérifiée par le détecteur de NOx relié
au calculateur qui fera procéder à la régénération.
Régénération des NOx :
Le système repasse en mode homogène – la température augmente – les
nitrates deviennent instables et sont réduits grâce au catalyseur.
Le déstockage effectué, le système repasse en mode stratifié
Régénération du soufre :
La stabilité des sulfates est plus importante que celle des nitrates. Il faut
donc une température plus élevée pour les déstocker. (650 °)
Le cycle de régénération est plus long :
2 minutes en mode homogène et décalage du point d’allumage (retard)
Recyclage des gaz d’échappement