Vous êtes sur la page 1sur 28

CHAPITRE I

CONSTRUCTION D’UNE
ECHELLE DE MESURE

« Il ne faut jamais lancer un questionnaire sans l’avoir prétesté »


[THIETART, 2007, p233]
Pr. BOULAHOUAL Adil 1
OBJECTIFS DE L’ENQUÊTE
Section
header
CONSTRUCTION DU
QUESTIONNAIRE

Partie pratique

Pr. BOULAHOUAL Adil 2


L'analyse factorielle est utilisée pour purifier les construits d'un
questionnaire, c'est-à-dire éliminer les items qui nuisent à la
validité de trait ou de construit.
Nous traitons ici la question des items à retenir ou, au contraire,
à supprimer, suite à une AFE.

: Les items mesurant un même construit doivent


tous être suffisamment fortement corrélés à un seul et même
facteur. Ils ne doivent pas, ou peu, être corrélés à d'autres ou
à plusieurs facteurs en même temps.

Pr. BOULAHOUAL Adil 3


La matrice des composantes donne les corrélations des différents
items aux composantes principales extraites.

Le niveau du coefficient structurel de l'AFE sert à déterminer si


l'item satisfait au critère de validité convergente. Pour une
échelle de mesure, Il est d'usage d'éliminer les items de
communalité inférieure à .

Nous envisageons d'éliminer des items moyennement corrélés à


plusieurs axes à la fois.
Coefficients structurels  0.6

Pr. BOULAHOUAL Adil 4


Item 1 - J'aimerais avoir un poste plus important et que les autres
m'envient.
Item 2 - J'aime bien discuter avec des gens importants.
Item 3 - Je veux être une personne importante dans la communauté.
Item 4 - Si j'avais suffisamment d'argent, je ne travaillerais plus.
Item 5 - Même si je gagnais beaucoup d'argent au jeu, je continuerais à
exercer mon métier.
Item 6 - Si je pouvais toucher le chômage, je préférerais ne pas travailler.
Item 7 - J'aime être admiré(e) pour ma réussite.
Item 8 - Je n'aime pas être remarqué(e).
Item 9 - J'aime que des employés me demandent conseil.

Item 10 - J'aime que des employés sollicitent mon aides.


Pr. BOULAHOUAL Adil 5
Pr. BOULAHOUAL Adil 6
Une valeur
propre
représente la
quantité
d'information
s capturée
par un
facteur. Un
facteur qui
aurait une
valeur propre
inférieure à 1
représenterai
t moins
d'information
s qu'un
simple item
initial.

Pr. BOULAHOUAL Adil 7


Oblimin
direct:
Rotation
oblique, c'est-
à-dire dans
laquelle les
axes se
positionnent
en fonction
des items et
ne sont donc
pas
orthogonaux.

Pr. BOULAHOUAL Adil 8


Pr. BOULAHOUAL Adil 9
• L’indice KMO (0,816) ainsi que le test
de Bartlett (signification < 0,001)
indiquent que les données sont
factorisables et permettent d'accepter
les résultats de cette analyse factorielle.

Pr. BOULAHOUAL Adil 10


L'application du critère de la valeur propre conduit à ne
garder que deux composantes principales qui n'expliquent
pas plus de 50 % (48,21) de la variance initiale.
Pr. BOULAHOUAL Adil 11
Le tableau de droite indique la corrélation entre les
composantes principales. On constate qu'elle est
faible. Cela nous amènerait à privilégier par la suite,
une rotation Varimax.

Ici, seuls deux items (5r et 6) sont très faiblement


corrélés à la composante 1 et fortement corrélés à la
composante 2. Or, ce second facteur n'explique, à
son tour, qu'une faible part de la variance. Nous
éliminons donc ces deux items.

Pr. BOULAHOUAL Adil 12


Pour simplifier la lecture, dans l'onglet Options, nous demandons usuellement
que les coefficients structurels soient classés par tailles et que ceux qui sont
inférieurs à 0,2 (très faible corrélation de l'item avec la composante)
n'apparaissent pas.
Pr. BOULAHOUAL Adil 13
La solution est maintenant, comme dans la théorie,
unidimensionnelle, mais elle ne parvient toujours pas à expliquer
plus de 50 % de la variance. Dès lors, l'item 3r dont la
communalité est insuffisante (0,38) est supprimé.
Pr. BOULAHOUAL Adil 14
Cette dernière solution unidimensionnelle permet d'expliquer
53,72 % de la variance .
N.B : La communalité de l'item ambition 2 est très moyenne et
cet item pourrait être supprimé.
Pr. BOULAHOUAL Adil 15
La matrice des composantes indique
que tous les items ont un coefficient
structurel supérieur à 0.65 et sont
donc conservés pour le reste de
l’analyse.

Pr. BOULAHOUAL Adil 16


Le calcul de du coefficient d’alpha de Cronbach, indicateur de
cohérence interne, pour vérifier la fiabilité d’une échelle de
mesure.

Pr. BOULAHOUAL Adil 17


Pr. BOULAHOUAL Adil 18
A éliminer

Pr. BOULAHOUAL Adil 19


Pr. BOULAHOUAL Adil 20
Pr. BOULAHOUAL Adil 21
OBJECTIF?

Pr. BOULAHOUAL Adil 22


RAPPEL

Ambition1
Ambition2
Ambition3 Ambition1
Ambition4 Ambition2
Ambition5 Ambition4
Ambition6 Ambition7
Ambition7 Ambition10
Ambition8
Ambition9
Ambition10

Pr. BOULAHOUAL Adil 23


DOUBLE
CLIC

Partie pratique

Pr. BOULAHOUAL Adil 24


Pr. BOULAHOUAL Adil 25
Item 1
Item 2
Item 2
Item 3 Item 4
Item 4 Item 5

CORRELATION,..
REGRESSION,
Item 5

Y= b0+b1x
Item 6

Item 1
Item 2
Item 1
Item 3
Item 3
Item 4
Item 6
Item 5
Item 6
Pr. BOULAHOUAL Adil 26
Pr. BOULAHOUAL Adil 27

Y=b0 +b1X1 +b2X2 b3X3


REGRESSION
MULTIPLE
OBJECTIFS DE L’ENQUÊTE
CONSTRUCTION DU
QUESTIONNAIRE
DETERMINATION DE
L’ECHANTILLON

MODES D’ADMINISTRATION
ANALYSE DES RESULTATS

Pr. BOULAHOUAL Adil 28