Vous êtes sur la page 1sur 9

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES

HEC ALGER

IAS 8 - Méthodes comptables,


changements d'estimations comptables
et erreurs

Elaboré par :

Introduction
IAS
8, Mét hodes
comptables, changements d’estimations comptables et erreurs est appliquée à la sélection et
à l’application de méthodes comptables ainsi qu’à la comptabilisation des changements de
méthodes comptables, des changements d’estimations comptables et des corrections
d’erreurs d’une période antérieure.
. Les méthodes comptables sont les principes, bases, conventions, règles et pratiques
spécifiques appliqués par une entité dans la préparation et la présentation des états
financiers.
La norme exige la conformité à toute IFRS s’appliquant spécifiquement à une transaction, un
autre événement ou une condition et fournit des indications pour l’élaboration de méthodes
comptables .
En l'absence d'une Norme IFRS, la direction utilise son jugement pour développer et
appliquer une méthode comptable qui donne des informations pertinentes et fiables. En
faisant ce jugement, la gestion se réfère aux sources suivantes dans l'ordre décroissant:

 les exigences et les directives des normes IFRS traitant de questions similaires et
connexes; et
 les définitions, les critères de comptabilisation et les concepts d'évaluation des actifs,
des passifs, des produits et des charges dans le cadre conceptuel.
Les modifications apportées à une méthode comptable sont appliquées de manière
rétrospective, à moins que cela ne soit impraticable ou qu'une autre norme IFRS ne prévoie
des dispositions transitoires spécifiques.
IAS 8 a été réémise en décembre 2005 et s'applique aux périodes annuelles ouvertes à
compter du 1er janvier 2005.
L’objectif de la présente norme est d’établir les critères de sélection et de changement de
méthodes comptables, ainsi que le traitement comptable et l’information à fournir relative
aux changements de méthodes comptables, aux changements d’estimations comptables et
aux corrections d’erreurs. La présente norme est destinée à renforcer la pertinence et la
fiabilité des états financiers d’une entité ainsi que la comparabilité de ces états financiers
tant dans le temps qu’avec les états financiers d’autres entités. Les informations à fournir
sur les méthodes comptables, sauf celles qui se rapportent aux changements de méthodes
comptables, sont énoncées dans IAS 1 Présentation des états financiers.
Concernant le champs d’application ,La présente norme doit être appliquée à la sélection et
à l’application de méthodes comptables ainsi qu’à la comptabilisation des changements de
méthodes comptables, des changements d’estimations comptables et des corrections
d’erreurs d’une période antérieure.
L’incidence fiscale des corrections d’erreurs d’une période antérieure et des ajustements
rétrospectifs réalisés pour appliquer des changements de méthodes comptables est
comptabilisée et décrite selon IAS 12 Impôts sur le résultat.
1 /Sélection et application des méthodes comptables
Lorsqu'une norme ou une interprétation s'applique spécifiquement à une opération, un
autre événement ou une autre condition, la ou les méthodes comptables appliquées à cet
élément doivent être déterminées en appliquant la norme ou l'interprétation et en tenant
compte de toute directive d'application pertinente publiée par l'IASB. . [IAS 8.7]
En l'absence d'une norme ou d'une interprétation qui s'applique spécifiquement à une
opération, un autre événement ou une autre condition, la direction doit utiliser son
jugement pour élaborer et appliquer une méthode comptable qui donne lieu à des
informations pertinentes et fiables. [IAS 8.10]. En faisant ce jugement, la direction doit se
référer aux sources suivantes et en considérer l'applicabilité dans l'ordre décroissant:
les exigences et les directives des normes et interprétations de l'IASB traitant de questions
similaires et connexes; et
les définitions, les critères de comptabilisation et les concepts d'évaluation des actifs, des
passifs, des produits et des charges dans le cadre. [IAS 8.11]
La direction peut également prendre en considération les plus récentes déclarations d'autres
organismes de normalisation qui utilisent un cadre conceptuel similaire pour élaborer des
normes comptables, d'autres documents comptables et des pratiques industrielles
acceptées, dans la mesure où elles ne sont pas incompatibles avec les sources du paragraphe
11. 8.12]

2/Cohérence des méthodes comptables


Une entité doit sélectionner et appliquer ses méthodes comptables de manière cohérente
pour des transactions, autres événements et conditions similaires, sauf si une Norme ou une
Interprétation requiert ou autorise spécifiquement la catégorisation d'éléments pour
lesquels des politiques différentes peuvent être appropriées. Si une norme ou une
interprétation requiert ou permet une telle catégorisation, une politique comptable
appropriée doit être choisie et appliquée de façon uniforme à chaque catégorie. [IAS 8.13]
Changements de méthodes comptables
Une entité est autorisée à modifier une méthode comptable uniquement si la
modification:est requis par une norme ou une interprétation; oules états financiers
fournissent des informations fiables et plus pertinentes sur les effets des transactions,
d'autres événements ou conditions sur la situation financière, la performance financière ou
les flux de trésorerie de l'entité. [IAS 8.14]
Veuillez noter que les changements de méthodes comptables n'incluent pas l'application
d'une méthode comptable à un type de transaction ou d'événement qui ne s'est pas produit
auparavant ou n'était pas significatif. [IAS 8.16]
Si un changement de convention comptable est requis par une nouvelle norme ou
interprétation de l'IASB, le changement est comptabilisé comme requis par cette nouvelle
prise de position ou, si le nouveau prononcé ne comporte pas de dispositions de transition
spécifiques, le changement de méthode comptable est appliqué rétrospectivement. [IAS
8.19]
L'application rétrospective consiste à ajuster le solde d'ouverture de chaque composante
affectée des capitaux propres pour la première période présentée et les autres chiffres
comparatifs présentés pour chaque période précédente présentés comme si la nouvelle
méthode comptable avait toujours été appliquée. [IAS 8.22]
Toutefois, s'il est impraticable de déterminer les effets spécifiques à la période ou l'effet
cumulatif de la modification pour une ou plusieurs périodes antérieures présentées, l'entité
doit appliquer la nouvelle méthode comptable aux valeurs comptables des actifs et des
passifs au début de la première période pour laquelle une application rétrospective est
possible, qui peut être la période en cours, et doit apporter un ajustement correspondant au
solde d'ouverture de chaque composante affectée des capitaux propres pour cette
période. [IAS 8.24]
De même, s'il est impraticable de déterminer l'effet cumulé, au début de la période actuelle,
d'appliquer une nouvelle méthode comptable à toutes les périodes antérieures, l'entité
ajustera les informations comparatives pour appliquer la nouvelle méthode comptable
prospectivement à partir de la première date possible. . [IAS 8.25]

3/Informations à fournir sur les changements de


méthodes comptables
Les informations relatives aux changements de méthodes comptables résultant d'une
nouvelle norme ou interprétation comprennent: [IAS 8.28]
le titre de la norme ou de l'interprétation à l'origine du changement
la nature du changement de méthode comptable
une description des dispositions transitoires, y compris celles qui pourraient avoir une
incidence sur les périodes futures
pour la période en cours et pour chaque période antérieure présentée, dans la mesure du
possible, le montant de l'ajustement:
pour chaque poste affecté aux états financiers, etpour le résultat de base et dilué par action
(uniquement si l'entité applique IAS 33)
le montant de l'ajustement relatif aux périodes antérieures à celles présentées, dans la
mesure du possible
si l'application rétrospective est impraticable, une explication et une description de la façon
dont le changement de méthode comptable a été appliqué.
Les états financiers des périodes ultérieures ne doivent pas répéter ces informations.

4/Changements d'estimations comptables


Les changements d'estimations comptables résultent de nouvelles informations ou de
nouveaux développements et, par conséquent, ne sont pas des corrections d'erreurs L'effet
d'un changement d'estimation comptable doit être comptabilisé de manière prospective en
l'incluant dans le compte de résultat: [IAS 8.36]
la période du changement, si le changement n'affecte que cette période, ou
la période du changement et les périodes futures, si le changement affecte les deux.
Toutefois, dans la mesure où un changement d'estimation comptable donne lieu à des
variations des actifs et des passifs ou à un élément des capitaux propres, il est comptabilisé
en ajustant la valeur comptable de l'actif, du passif ou de l'avoir correspondant de la
période. du changement. [IAS 8.37]

5/Informations à fournir sur les changements


d'estimations comptables Divulguer:
la nature et le montant d'un changement d'estimation comptable qui a un effet au cours de
la période en cours ou qui devrait avoir une incidence sur les périodes futures
si le montant de l'effet dans les périodes futures n'est pas divulgué parce que l'estimation
est impraticable, l'entité doit l'indiquer. [IAS 8.39-40]

6/les erreurs
Les erreurs d'une période antérieure sont des omissions et des inexactitudes dans les états
financiers de l'entité pour une ou plusieurs périodes antérieures découlant d'un défaut
d'utilisation ou d'une mauvaise utilisation des informations fiables disponibles. 
Le principe général d'IAS 8 est qu'une entité doit corriger rétrospectivement toutes les
erreurs significatives d'une période antérieure dans le premier jeu d'états financiers dont la
publication est autorisée après: [IAS 8.42]
retraiter les montants comparatifs pour les périodes antérieures présentées dans lesquelles
l'erreur s'est produite; ou
si l'erreur s'est produite avant la première période antérieure présentée, retraitement des
soldes d'ouverture des actifs, des passifs et des capitaux propres pour la première période
précédente présentée.
Toutefois, s'il est impraticable de déterminer les effets d'une erreur sur les informations
comparatives pour une ou plusieurs périodes antérieures, l'entité doit retraiter les soldes
d'ouverture des actifs, des passifs et des capitaux propres pour la première période pour
laquelle un retraitement rétrospectif est effectué. praticable (ce qui peut être la période
actuelle). [IAS 8.44]
De plus, s'il est impraticable de déterminer l'effet cumulatif, au début de la période actuelle,
d'une erreur sur toutes les périodes antérieures, l'entité doit retraiter l'information
comparative pour corriger l'erreur de façon prospective à partir de la première date
possible. [IAS 8.45]

7/Divulgations relatives aux erreurs de la période


antérieure
Les informations relatives aux erreurs d'une période antérieure comprennent: [IAS 8.49]

 la nature de l'erreur de la période précédente


 pour chaque période antérieure présentée, dans la mesure du possible, le montant
de la correction:
 pour chaque poste affecté aux états financiers, et
 pour le résultat de base et dilué par action (uniquement si l'entité applique IAS 33)
 le montant de la correction au début de la première période antérieure présentée
 si le retraitement rétrospectif est impraticable, une explication et une description de
la façon dont l'erreur a été corrigée.
 Les états financiers des périodes ultérieures ne doivent pas répéter ces informations.

8/ Caractère impraticable de l’application


rétrospective et du retraitement rétrospectif
Dans certaines circonstances, il est impraticable d’ajuster des informations
comparatives relatives à une ou plusieurs périodes antérieures afin de les rendre
comparables avec celles de la période considérée. Par exemple, certaines données
peuvent ne pas avoir été collectées au cours de la ou des périodes antérieures d’une
manière permettant soit l’application rétrospective d’une nouvelle méthode
comptable (y compris, pour les besoins des paragraphes 51 à 53, son application
prospective à des périodes antérieures), soit un retraitement rétrospectif destiné à
corriger une erreur d’une période antérieure ; il peut également être impraticable de
reconstituer ces informations. Il est souvent nécessaire de procéder à des
estimations pour appliquer une méthode comptable aux éléments des états
financiers comptabilisés ou pour lesquels une information est fournie dans le cadre
de transactions, d’autres événements ou conditions. Les estimations sont subjectives
par nature, et certaines estimations peuvent être effectuées après la date de clôture.
Le calcul d’estimations est potentiellement plus difficile lorsqu’il s’agit d’appliquer de
manière rétrospective une méthode comptable ou d’effectuer un retraitement
rétrospectif pour corriger une erreur d’une période antérieure, en raison du délai plus
long qui peut s’être écoulé depuis la transaction, l’autre événement ou la condition en
question. Toutefois, l’objectif des estimations relatives à des périodes antérieures
reste le même que pour les estimations effectuées pendant la période considérée, à
savoir que l’estimation reflète les circonstances qui prévalaient lorsque est intervenu
la transaction, l’autre événement ou la condition.
Par conséquent, l’application rétrospective d’une nouvelle méthode comptable ou la
correction d’une erreur d’une période antérieure implique de distinguer des autres
informations celles qui :
(a) révèlent des circonstances existant à la ou aux dates de survenance de la
transaction, de l’autre événement ou de la condition ; et
(b) auraient été disponibles lors de l’autorisation de publication des états financiers
de cette période antérieure.
Pour certains types d’estimations (par exemple une évaluation de la juste valeur qui
fait appel à des données d’entrée non observables importantes), il est impraticable
de distinguer ces types d’information.

Conclusion

L'IASB a publié le 12 septembre 2017 un exposé-sondage contenant


des amendements de portée limitée à la norme IAS 8. Ces amendements doivent
permettre d'harmoniser les pratiques des entreprises qui appliquent les normes IFRS
et sont confrontés à des changements de méthodes comptables ou d'estimations.
Les méthodes comptables sont les principes, bases, conventions, règles et pratiques
utilisées pour établir et présenter les états financiers.
À titre d'exemple, on peut citer l'évaluation des immobilisations corporelles ou
l'activation des intérêts d'emprunts.
Ces changements de méthodes comptables sont admis lorsqu'ils :
sont exigés par une norme ou une interprétation de l'IASB ; 
contribuent à donner une information plus fiable sur la situation financière, les
performances. 
Les changements d'estimations concernent notamment la durée d'utilisation des
immobilisations, les dépréciations, le montant des provisions.
Un changement d'estimation est un ajustement de la valeur comptable d'un actif et
d'un passif, ou du montant de la consommation périodique d'un actif, résultat de
l'évaluation de la situation actuelle des éléments d'actif et de passif et des avantages
futurs attendus qui y sont associés.
En effet, selon la norme IAS 8, les changements de méthodes comptables et les
changements d'estimations n'ont pas tout à fait les mêmes conséquences en
comptabilité. Les changements d'estimations impactent souvent le résultat, pas les
changements de méthodes comptables.
Les amendements proposés ont pour but de clarifier certains éléments. Le premier
de ces éléments concerne la manière dont les changements de méthodes
comptables et les changements d'estimations sont liés les uns aux autres. Ainsi, il
s'agit d'expliquer que les changements d'estimations sont utilisés dans l'application
des changements de méthodes comptables et de rendre la définition des méthodes
comptables plus claire et concise.
Il s'agit également d'expliquer que le choix d'une technique d'estimation ou technique
d'évaluation, utilisé lorsqu'un élément des états financiers ne peut pas être évalué
avec précision, consiste à effectuer un changement d'estimation.
Enfin, les amendements doivent permettre de préciser qu'en application de la norme
IAS 2, le fait de choisir la méthode du premier entré, premier sorti (PEPS) ou celle
du coût moyen pondéré (méthodes de détermination du coût) pour les stocks
fongibles est un choix de méthode comptable.
-in-accounting-estimates-and-errors/
Bibliographie
https://www.iasplus.com/en/standards/ias/ia

http://www.ifrs.org/issued-standards/list-of-standards/ias-8-accounting-policies-
changes-in-accounting-estimates-and-errors/
http://www.ifrs.org/issued-standards/list-of-standards/ias-8-accounting-policies-
changes