Vous êtes sur la page 1sur 48

Plan du cours

 Une (courte) introduction au Génie des Procédés


 Le reste du cours : 4 leçons
• Comment produire de l’eau potable à partir d’eau de mer :
l’opération d’osmose inverse (2h)
• Comment produire du whisky : l’opération de distillation (2h)
• Comment traiter les boues des stations d’épuration : les
opérations de filtration et de fluidisation (2h)
• Comment traiter un gaz pollué avant son rejet à
l’environnement : les cyclones et l’opération d’absorption gaz
– liquide (3h)

Page 1
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Introduction

Aération : 60 à 80 % de la
consommation énergétique

Décantation Traitement Décantation


primaire biologique secondaire

Pré-traitement
Boue activée

Procédés de traitement des eaux usées urbaines à boue activée


Page 2
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Introduction

Page 3
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Traitement des boues activées

 Nécessité d’un traitement des boues récoltées


 Traitement classique : une ou deux étapes
• 1ère étape : densification de la boue
– Boue activée : 10 à 30 g/l de matière en suspension (amas de
microorganismes)
– Filtration de cette boue : obtention d’une « vraie » boue
contenant plus de 400 g/l de matière en suspension
• 2ème étape : incinération
– Si la boue densifiée n’est pas valorisable (engrais, …), on
l’incinère au sein d’un lit fluidisé

Page 4
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Etape 1 du traitement : densification

Boue densifée

patm

Toile
filtrante

p < patm

Boue activée

Filtre à tambour pour la densification


des boues des stations d’épuration

Page 5
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Etape 2 du traitement : incinération

Cheminée
Traitement
des fumées

Air chaud

Lit fluidisé
de sable

Boues

Silo Boite à vent


Air

Page 6
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Etape 2 du traitement : incinération

Lit fluidisé pour


l’incinération
des boues
densifiées

Page 7
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Equation constitutive : percolation

Fraction volumique de Aire de la section du milieu


fluide dans le milieu poreux : W (m2)
poreux (porosité) : e

Milieu poreux
(empilement de H Dp
particules solides)

Débit de percolation : Q (m3/s)


Vitesse superficielle du fluide :
v = Q/W (m/s)
Viscosité dynamique
du fluide : h
Page 8
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Equation constitutive : percolation

 Equation constitutive relie Dp, H, v et h


 Nombre de Reynolds de l’écoulement dans le milieu :

dv r f
Re 
h
• Où rf est la masse volumique du fluide et d un ordre de
grandeur du diamètre des particules constituant le milieu
 Loi de Darcy (Re < 1) :

Q K Dp
v
W hH
• Où K (m2) est la perméabilité du milieu poreux
Page 9
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Plan du cours

 Leçon 3 : Comment traiter les boues des stations


d’épuration : les opérations de filtration et de
fluidisation
• La filtration
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillages)
– Dimensionnement des filtres discontinus
– Dimensionnement des filtres continus
• La fluidisation
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillage)
– Dimensionnement des lits fluidisés

Page 10
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Filtration : généralités

 Principe physique
• Passage de la suspension à traiter au travers d’une toile
filtrante, retenant les particules solides de la suspension qui
forment ainsi ce que l’on appelle un gâteau de filtration
• On appelle filtrat le liquide clair recueilli.
• Opération continue ou discontinue
 Utilisations industrielles
• Traitement des boues des stations d’épuration
• Récupération des particules solides d’une suspension (issues
d’une synthèse en voie aqueuse)
– Sucre, aspirine, bicarbonate de soude, …

Page 11
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Classification des filtres

 Opération continue ou discontinue


• Continue : suspension alimentant en permanence l’appareil,
gâteau de filtration et filtrat soutirés en permanence
• Discontinue : arrêt de l’appareil pour la récupération du
gâteau de filtration
 Opération sous vide ou sous pression
• Sous vide : on aspire la suspension à traiter au travers de la
toile filtrante en faisant le vide de l’autre côté de celui-ci
• Sous pression : on met la suspension à traiter sous pression
afin de la forcer à passer au travers de la toile filtrante

Page 12
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Filtre à tambour

Gâteau de filtration

patm

Toile
filtrante

p < patm

Suspension à traiter

Filtre à tambour pour la densification


des boues des stations d’épuration

Page 13
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Filtre à tambour

Page 14
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Filtre presse

Composant principal : le plateau de filtration

Vue de face Vue de côté Vue de côté (intérieur)

Toile filtrante

Page 15
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Filtre presse

Liquide clair (Filtrat)

Suspension
à traiter

Liquide clair
Gâteau de filtration

Page 16
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Filtre presse

Page 17
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Plan du cours

 Leçon 3 : Comment traiter les boues des stations


d’épuration : les opérations de filtration et de
fluidisation
• La filtration
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillages)
– Dimensionnement des filtres discontinus
– Dimensionnement des filtres continus
• La fluidisation
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillage)
– Dimensionnement des lits fluidisés

Page 18
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Schéma de principe et notations

Volume de
Porosité de la suspension
suspension : eF introduit : F(t) (m3)

Aire de la toile
filtrante : W (m2)
Porosité du gâteau
de filtration : eG H(t) Dp
Viscosité dynamique
du liquide : h

Toile filtrante Perméabilité du


gâteau de filtration : K

Vitesse superficielle :
Volume de liquide
v = 1/W dL/dt (m/s)
clair (filtrat)
recueilli : L(t) (m3)
Page 19
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration discontinue

 Bilans de matière (conservation du volume)


• Expriment la conservation du volume (ce qui est introduit
dans l’appareil = ce qui en sort + ce qui reste à l’intérieur)

• Bilan total : F  t   L  t   WH t  (1)


• Bilan sur le liquide : e F F  t   L t   e GWH t  (2)

• Bilan sur le solide : 1  e F  F t   1  e G  WH t  (3)


(2) x (1 - eF) – (3) x eF 1  e F  L t   e F  e G  WH t 
Page 20
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration discontinue

 Equations de base du dimensionnement des filtres


discontinus
1 dL K Dp
• Equation constitutive : v
W dt h H t 
• Equation provenant des bilans :

1  e F  L t   e F  e G  WH t 
• Combinaison des deux (élimination de H(t)) :

dL K Dp  e F  e G  W²
L 
dt h 1  e F 
Page 21
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration discontinue

 Exemple de problématique :
• Lors de la filtration d’une suspension donnée (K, h, eG et eF
donnés) par un filtre presse, on désire obtenir en un temps tf
imposé, un volume de filtrat Lf imposé.
• La différence de pression Dp à laquelle on travaille est
également imposée et constante.
• Le seul paramètre sur lequel on peut jouer est donc la
surface de filtration W. Quelle doit être sa valeur? (Q1)
• Quel est la hauteur du gâteau en fin de filtration, exprimée
en fonction de tf? (Q2)

Page 22
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration discontinue

 Surface de la toile filtrante ?

dL K Dp  e F  e G  W² K Dp  e F  e G  W²
L  LdL  dt
dt h 1  e F  h 1  e F 

K Dp  e F  e G  W² Lf
K Dp  e F  e G  W²
tf

Lf  2 0 LdL  0 h 1  e F  dt
2
tf
h 1  e F 

Lf h 1  e F 
W
tf 2 K Dp  e F  e G 
(Q1)
Page 23
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration discontinue

 Hauteur finale du gâteau ?

2 K Dp  e F  e G  W²
L 
2
f
h 1  e F 
tf 1  e F  Lf  e F  e G  WH f
– Liens entre le volume de filtrat recueilli (Lf), la hauteur finale du
gâteau (Hf) et le temps de filtration (tf)

• On en déduit facilement que :


2 K Dp 1  e F 
H  2
tf
h e F  e G 
f

(Q2)
Page 24
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Plan du cours

 Leçon 3 : Comment traiter les boues des stations


d’épuration : les opérations de filtration et de
fluidisation
• La filtration
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillages)
– Dimensionnement des filtres discontinus
– Dimensionnement des filtres continus
• La fluidisation
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillage)
– Dimensionnement des lits fluidisés

Page 25
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Schéma de principe et notations
Viscosité dynamique du liquide : h
Fraction volumique de liquide dans la suspension à traiter : eF
Gâteau de filtration Fraction volumique de liquide dans le gâteau : eG
Longueur du tambour : A

p < patm

Toile Liquide clair


filtrante
w (rad/s)

patm R Dq
R
q
a Dq H(q)

Suspension
à traiter Suspension
Page 26
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration continue

 H(a) ???
• Temps de séjour d’un élément de toile filtrante dans la
suspension à traiter : a/w
• Un élément de toile filtrante voyageant dans la suspension
se comporte comme un petit filtre discontinu travaillant à
une différence de pression motrice (patm – p) pendant un
temps a/w

K  patm  p  1  e F
H a   2 a
hw e F  eG

Page 27
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration continue

 Volume de gâteau déchargé par unité de temps


• Lors d’un intervalle de temps Dt, la surface de toile filtrante
sortant de la suspension est : w Dt R A
• Un gâteau d’épaisseur H(a) adhère à cette toile filtrante
• Le volume de gâteau déchargé par unité de temps est donc
w H(a) R A

Page 28
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration continue

 Exemple de problématique rencontrée :


• Lors de la filtration d’une suspension donnée (eG et eF
donnés) par un filtre tambour, on désire obtenir une
production de gâteau par unité de temps (notée Pr) imposée
• La différence de pression Dp = patm – p à laquelle on travaille
est également imposée
• Le filtre tambour que l’on utilise est de dimensions imposées
(A et R connus)
• L’angle de plongée du fluide dans la suspension à traiter est
imposé (a = 2p/3 dans la plupart des cas)
• Le seul paramètre sur lequel on peut jouer est donc la
vitesse de rotation w. Quelle doit être sa valeur?

Page 29
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’une filtration continue

 Réponse au problème :

w doit donc être tel que w H(a) R A = Pr, c’est-à-dire tel que :

K  patm  p  1  e F
RA w 2 a  Pr
h e F  eG

1 Pr h 2
e F  eG
w
2 R A K  patm  p  a 1  e F
2 2

(à ne pas étudier par cœur)


Page 30
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’un filtre tambour : exemple
chiffré (réaliste)
 A l’aide d’un filtre tambour d’un rayon de 1 m et d’une longueur
de 2 m, on désire filtrer une boue d’une station d’épuration
 a = 2p/3 et (patm - p) = 0.5 bars
 La fraction volumique de liquide dans la boue à traiter est de 0.98,
tandis que la fraction volumique de liquide dans le gâteau de
filtration est de 0.5
 La viscosité du liquide est assimilée à celle de l’eau : h = 10-3
kg/(m.s). La perméabilité du gâteau de filtration est mesurée égale
à 3.7 10-11 m2
 Pour que le filtre produise 1000 m3 de gâteau par jour, on calcule
qu’il faut w = 0.1 rad/s (environ 1 tour par minute) (à démontrer)
 On peut également calculer que la hauteur du gâteau en q = a est
d’environ 6 cm (à démontrer)

Page 31
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Plan du cours

 Leçon 3 : Comment traiter les boues des stations


d’épuration : les opérations de filtration et de
fluidisation
• La filtration
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillages)
– Dimensionnement des filtres discontinus
– Dimensionnement des filtres continus
• La fluidisation
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillage)
– Dimensionnement des lits fluidisés

Page 32
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Principe de la fluidisation

Mettre un suspension un tas de


solide (décoller les particules
les unes des autres) dans de
l’air en soufflant ce dernier au
travers du tas

F (m3/s)
Air
Page 33
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Principe de la fluidisation

Page 34
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Comment ça marche et à quoi ça sert ?

 Objectif général : mise en suspension (en fluidisation)


de particules solides par un gaz
• Séparation de particules de tailles différentes
• Chauffage homogène d’un tas de particules solides
 Exemples d’utilisations :
• Traitement thermique de sols pollués (désorption de
composés organiques volatils)
• Etape centrale de nombreux incinérateurs de déchets
(ménagers ou boues de station d’épuration des eaux)
– matériau réparti uniformément par fluidisation dans l’ensemble
de la chambre de combustion
• Etape centrale du procédé de calcination du calcaire :
– CaCO3  CaO + CO2 (à haute température)
Page 35
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
La production de la chaux
Air tiède Echangeur de chaleur
Air froid
Calcaire CO2 + Air froid

CO2 + CO2 + Air froid

Silo Air tiède Air froid

CO2 + Air tiède

Air froid

Air tiède
Refroidisseur

Air froid
Air chaud
Brûleur Lit fluide 1 Lit fluide 2
CaCO3  CaO + CO2
Chaux vive Page 36
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Le séchage de PVC

Page 37
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Le séchage de levures

Lit fluidisé

Grain de levure

Ventilateur

Collier chauffant
Page 38
Service TIPs Dessiccateur
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Séparation de particules solides

Page 39
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Classification de Geldart

10000
rs - rf (kg/m3)

D
3000

B
1000

A
300
C

100
10 20 50 100 200 500 1000 2000
d (µm)
Page 40
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Plan du cours

 Leçon 3 : Comment traiter les boues des stations


d’épuration : les opérations de filtration et de
fluidisation
• La filtration
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillages)
– Dimensionnement des filtres discontinus
– Dimensionnement des filtres continus
• La fluidisation
– Introduction (principe, objectifs, applications et appareillage)
– Dimensionnement des lits fluidisés

Page 41
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Schéma de principe et notations

 Fluidisation de particules de masse volumique rs, avec un gaz de


masse volumique rf et de viscosité dynamique h

Hauteur du lit fluide :H


Hauteur du lit déposé :H0 Fraction volumique du gaz
Fraction volumique du gaz dans le lit fluide : e > e0
dans le lit déposé : e0 Différence de pression aux
Perméabilité du lit déposé : K bornes du lit fluide : Dp
Différence de pression aux
bornes du lit déposé : Dp
F F
Section de la Vitesse superficielle du gaz
Débit du gaz (m3/s) : F
colonne : W dans l’appareil : v = F/W

Page 42
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception des lits fluidisés

 Exemple de problématique rencontrée


• On considère la fluidisation d’un lit de particules donné (rs, K,
H0 et e0 donnés) par un gaz donné (rf et h donnés), dans une
installation de section donnée
• On désire déterminer :
– La vitesse superficielle minimale du gaz pour la fluidisation
du lit de particules (vmf) (Q1)
– La perte de pression au travers du lit (Q2)
– La porosité et la hauteur du lit fluidisé en fonction de la
vitesse superficielle du gaz (Q3, pas ici)
– La vitesse superficielle du gaz menant à l’entraînement des
particules solides hors du lit fluidisé (vemp) (Q4, pas ici)
• Avec ces différentes informations, on est à même de choisir le
ventilateur (ou compresseur) nécessaire et de le régler pour
obtenir une hauteur donnée du lit fluidisé
Page 43
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception des lits fluidisés

 Bilan sur les particules solides


rs H0 1  e 0  W  rs H 1  e  W

H0 1  e 0   H 1  e 

Page 44
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception des lits fluidisés

 Différence de pression aux bornes du lit


• En lit déposé (milieu poreux) : application de la loi de Darcy :

K Dp h H0
v Dp  v
h H0 K
• En lit fluidisé : différence de pression motrice x W + poussée
d’Archimède = Poids des particules dans le lit :

WDp  WH 1  e  rs g  WH 1  e  r f g
Dp  H 1  e   r s  r f  g
(Q2)

Dp  H 0 1  e 0   r s  r f  g
Page 45
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception des lits fluidisés

 Vitesse superficielle minimale pour la fluidisation


Dp Dp  H 0 1  e 0   r s  r f  g

h H0
Dp  v
K
h H0
vmf  H 0 1  e 0   r s  r f  g
K

vmf v
Lit déposé Lit fluidisé

vmf  1  e 0   r s  r f 
K
g
h
Page 46
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception des lits fluidisés

 Vitesse superficielle minimale pour la fluidisation


• Fluidisation  Dp aux bornes du lit déposé x W + poussée
d’Archimède = poids des particules solides :
h H0
vmf W  r f 1  e 0  H 0Wg  r s 1  e 0  H 0Wg
K

vmf  1  e 0   r s  r f 
K
g
h

Page 47
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles
Conception d’un lit fluidisé : exemple
chiffré (réaliste)
 On désire mettre en fluidisation par de l’air à 900 °C (rf
= 0.3 kg/m3, h = 4.6 10-5 kg/(m.s)) un lit déposé de
particules de calcaire d’une hauteur H0 égale à 1 m, en
vue de sa calcination
 La section de la colonne dans laquelle la fluidisation
est réalisée est de 1 m2
 La fraction volumique du gaz dans le lit déposé est
égale à 0.5 et la perméabilité de ce lit est mesurée
égale à 2.3 10-8 m2
 La densité du calcaire est de 2500 kg/m3
 On calcule que la perte de pression au travers du lit
est de 12261 pascals et qu’il faut un débit minimum de
6.22 m3/s pour mettre le lit en fluidisation (à
démontrer)
Page 48
Service TIPs
Faculté des Sciences Appliquées, Université Libre de Bruxelles