Vous êtes sur la page 1sur 11

Le dosage volumétrique

Anne COLIN
Lycée Jean Perrin
(Rezé)
Le Dosage

Il s'agit de trouver
la concentration d’une substance A (molaire CA ou massique A)
dans une solution S.
Pour cela, on provoque une réaction entre
la substance A présente dans S et une autre espèce chimique B
La solution à titrer d’une solution E « titrante »

A + B C
la réaction chimique doit être
connue
totale
rapide
Soit C A(S) la concentration en substance A recherchée dans S

1. On place un volume connu et 2. On place la solution E contenant B , de titre


précis VS de la solution S connu (CB(E)ou E) ) dans une burette.
dans un bécher B réagit avec A selon une réaction connue

Solution E « titrante »
VE mesuré
CB(E) connue

Solution S à « titrer »
VS connu
CA(S) recherchée
Prenons un exemple: cas le plus simple

A+B C

Étudions l’évolution de la quantité de matière de A , B


et C dans le milieu réactionnel quand on verse des
volumes croissants de B dans le bécher.

C’est ce milieu
dans lequel se réalise
la réaction
A+B C
Le
On composé
constate que
La quantité
B réagit
de B rien
Lorsque versée
totalement
la diminution
a permis
n’est versé dans
n
deavec A en
est formant
bien linéaireC
deA transformer
le becher la
VE0 donc
en nB = 0demole
fonction VV !
totalité de A initialement
reportons E
E =0
les mLprésentde
variations dans le bécher
quantité de A,:B
La
nA =quantité
c’est Cle VSde
versons
point -C Bdeversée
Vnouveau
d’équivalence est nlaB = CB(E) VEtitrante
solution
VE1 A(S) Bn
(E) = EC2 V
sur Sun graphe, 1
A et CA(S)
La
V quantité tel de
queC formée
= Veqlinéairement,
n E croit n =Cest
BC V
nCeqV==CC VE1S
A( V
B(E)
VE2 C4
La quantité
C (E)
B(E) E2
de A restant est nA = CA(S)=V0S mole
- CB(E) VE1
S)

B est totalement
Quantité consommé donc nB
VE3 de matière en mol
VE4
nA

nC
Volume VE de
nB VE1 VE2 VE3 VE 4 solution E
Veq versé en mL
A+B C Après l’équivalence, en l’absence de A, la
réaction n’a plus lieu. C ne varie donc plus.
VE0 B augmente alors linéairement :
nB = CB(E)VB-CB(E)Veq
VE1
VE2 Quantité
de matière en mol
VE3
VE4 nA

nC
Volume VE de
nB VE1 VE2 VE3 VE 4
solution E
versé en mL
Grâce
à la détermination expérimentalement du point
d’équivalence Moment où A a été
totalement consommé par
la réaction.

puis à la mesure de Veq,

Le résultat expérimental est un volume, on a


donc bien un dosage volumétrique

on en déduit la quantité de A présente dans la solution S


en effectuant un bilan de matière sur la réaction du
dosage entre A et B
Détermination du point d’équivalence

• La détermination de Veq est simple si le contenu du


bécher change de couleur au point d’équivalence

C’est ce que l’on observe parfois lorsque A, B et C sont de couleur


différente

• Plus fréquemment, l’équivalence sera repérée par


divers moyens
– indicateurs colorés : molécules qui changent de couleur au
point d’équivalence
– pH-mètre,
Détermination de nA présent dans S

L’équation de la réaction permet de définir les proportions


stoechiométriques :
le nombre de moles du produit A qui réagit avec une mole du produit B

Reprenons notre exemple A + B C

1 mole de A réagit avec 1 mole de B


On peut donc écrire
nA ayant réagi = nB versé
Conclusion
Donc à l’équivalence, lorsque tout A a réagi
(CB(E) Veq)
nA initialement présent C =n
A(S) =
dans S B versé à l’équivalence
ConnuVS
Milieu réactionnel D’où
Ce que
l’on cherche CA(S) VS = CB(E) VEeq Déterminé
Connu expérimentalement
Compliquons la situation …

Prenons un deuxième exemple A + 2B C

1 mole de A réagit avec 2 mole de B


2 fois moins de A ont réagi
On peut donc écrire
que de B versé
nA ayant réagi = 1/2 nB versé

Donc à l’équivalence, lorsque tout A a réagi


nA initialement présent dans S = 1/2 nB versé à l’équivalence

D’où
Conclusion
Connu Connu

CA(S) VS = 1/2 (CC V )1 (CB(E) Veq)


Ce que B(E) =
eeq Déterminé
A(S)
l’on cherche 2 VS
expérimentalement
Généralisons ….

xA+ yB zC

A l’équivalence, on peut alors écrire l’équation suivante

nA initialement présent dans S nB versé à l’équivalence


=
y
x
D’où
Conclusion
x (CB(E) Veq)
CA(S) =
y VS