Vous êtes sur la page 1sur 104
Méthodologie et Normes d’Audit Animateur: Y. GHANDARI ENCG 2012 1

Méthodologie et Normes d’Audit

Animateur: Y. GHANDARI

Audit L’audit est une démarche d’investigation et d’évaluation des risques et des éléments du contrôle

Audit

L’audit est une démarche d’investigation et d’évaluation des risques et des éléments du contrôle interne qui :

s’opère à partir d’un référentiel

inclus un diagnostic et conduit éventuellement à des

recommandations

S’effectue de façon indépendante et sur mandat.

Contribue à la maîtrise de l’organisation

Partie 1 Audit et contrôle interne ENCG 2012 3

Partie 1

Audit et contrôle interne

Positionnement Audit interne Audit externe Conseil Contrôle interne ENCG 2012 4 Inspection

Positionnement

Audit interne
Audit interne
Audit externe
Audit externe
Conseil
Conseil

Contrôle interne

ENCG 2012

4

Inspection
Inspection
Audit interne – Définition L’audit interne est une activité indépendante et exercée à l’intérieure de

Audit interne – Définition

L’audit interne est une activité indépendante et exercée à l’intérieure de l’entreprise afin d’apprécier le contrôle des opérations, son objectif est d’assister les membres de l’entreprise dans l’exercice efficace de leur

Dans ce cadre l’audit interne fournit

fonction

des analyses, des appréciations et des recommandations concernant les activités examinées

Positionnement Audit interne et Audit externe StatutStatut IndépendanceIndépendance Les différences ChampChamp

Positionnement

Audit interne et Audit externe

StatutStatut
StatutStatut
IndépendanceIndépendance
IndépendanceIndépendance
Les différences
Les
différences
ChampChamp d’applicationd’application
ChampChamp
d’applicationd’application
ObjectifsObjectifs
ObjectifsObjectifs
BénéficiairesBénéficiaires
BénéficiairesBénéficiaires
Positionnement Audit et Conseil  Référentiel  Le consultant est appelé pour un problème particulier

Positionnement

Audit et Conseil

Référentiel

Le consultant est appelé pour un problème

particulier et missionné pour un objectif bien

précis.

Le

responsable

consultant

travaille

pour

un

déterminé

La mission du consultant peut aller du simple diagnostic à la préconisation de nouvelles organisation ou moyens.

Le consultant peut être impliqué dans la mise en œuvre des actions correctives.

ENCG 2012

7

Positionnement Audit et Inspection  L’inspection n’a pas pour vocation d’interpréter ou de remettre en

Positionnement

Audit et Inspection

L’inspection n’a pas pour vocation d’interpréter ou de remettre en cause les règles et directives

L’inspection réalise plus de contrôles exhaustifs que de simples tests aléatoires.

L’inspection peut se saisir des révélations de

l’Audit pour inspecter les opérateurs impliqués ou

susceptibles de l’être.

L’inspection peut intervenir spontanément et de

son propre chef, alors que l’Audit n’intervient que

sur un mandat.

Positionnement Audit et contrôle interne Le contrôle interne peut être défini comme l'ensemble des sécurités

Positionnement

Audit et contrôle interne

Le contrôle interne peut être défini comme l'ensemble des sécurités contribuant à la maîtrise de l'entreprise. Il a pour but d'assurer :

* La protection et la sauvegarde du patrimoine

* La qualité de l'information comptable et

financière .

* L'application des instructions de la direction

Audit et contrôle interne Le contrôle interne se manifeste par l'organisation, les méthodes et les

Audit et contrôle interne

Le contrôle interne se manifeste par l'organisation, les méthodes et les procédures de chacune des activités de l'entreprise pour maintenir la pérennité de celle-ci.

Audit et contrôle interne L’évaluation du système de contrôle interne est :  Une finalité

Audit et contrôle interne

L’évaluation du système de contrôle interne est :

Une finalité pour l’audit interne

Un moyen pour l’audit externe (financier)

AUDIT INTERNE Maîtrise des risques AUDIT EXTERNE Fiabilité des comptes CONTROLE CONTROLE INTERNE INTERNE CONSEIL

AUDIT INTERNE

Maîtrise des risques

AUDIT EXTERNE

Fiabilité des comptes

CONTROLECONTROLE INTERNEINTERNE

CONSEIL

Assistance au management

INSPECTION

Détection de fraude et d’anomalies

2- Le contrôle interne Le contrôle interne d’une activité est le dispositif de protection contre

2- Le contrôle interne

Le contrôle interne d’une activité est le dispositif de protection contre les risques de toute nature qui pèsent sur une activité .

Contrôle interne comptable et financier D'un point de vue comptable, le contrôle interne doit tendre

Contrôle interne comptable et financier

D'un point de vue comptable, le contrôle interne doit tendre principalement à :

prévenir les irrégularités comptables (erreurs et fraudes…)

protéger l'intégrité des biens et des ressources de l'entreprise;

gérer rationnellement les biens de l'entreprise;

assurer un enregistrement correct en comptabilité de toutes les opérations.

Mise en place d’un système de contrôle interne Tout responsable ( Directeur général , Directeur

Mise en place d’un système de contrôle interne

Tout responsable ( Directeur général , Directeur d’une filiale, Chef de service….) doit se doter d’un dispositif de contrôle interne couvrant les risques liés à ses responsabilités.

Les préalables Les préalables à la mise en place d’un système de contrôle interne :

Les préalables

Les préalables à la mise en place d’un système de contrôle interne :

1- La définition de la mission et des objectifs 2- L’identification des facteurs de réussite 3- La connaissance des « règles de jeu »

• 1- La définition de la mission    Politique Fonction Mission : quelles

• 1- La définition de la mission

Politique

• 1- La définition de la mission    Politique Fonction Mission : quelles actions

Fonction

La définition de la mission    Politique Fonction Mission : quelles actions on doit

Mission :

quelles actions on doit entreprendre ?

dans quel domaine on va les exercer ?

pour atteindre quel objectif ?

Illustration Pour un responsable du service Entretien du matériel de production , 3 politiques sont

Illustration

Pour un responsable du service Entretien du matériel de production , 3 politiques sont possibles:

1 ère politique : L’entretien a pour finalité de prévenir, coûte que coûte, les pannes ou les incidents conduisant à l’arrêt des machines.

objectifobjectif :: maximisermaximiser lala productionproduction

2 ère politique : L’entretien doit accroître la durée de fonctionnement des machines le plus long temps possible

objectif : réduire les dépenses d’investissement

33 èreère politiquepolitique : Réparer selon le meilleure rapport qualité/prix objectif : réduire les dépenses d’entretien et donc les dépenses d’exploitation

2- Facteurs de réussite  Ce sont les éléments majeurs qui conditionnent la réussite de

2- Facteurs de réussite

Ce sont les éléments majeurs qui conditionnent la réussite de la mission (moyens)

Ils vont permettre de choisir les modalités de mise en ouvre des dispositifs de contrôle interne en vue d’atteindre l’objectif fixé

Illustration Selon que l’on privilégie la production , les dépenses d’investissement ou les dépenses de

Illustration

Selon que l’on privilégie la production , les dépenses d’investissement ou les dépenses de d’exploitation , les dispositifs de contrôle interne mises en place par le responsable ne seront pas les mêmes .

Illustration Si la politique N° 1 ( politique de prévention )est retenue , elle va

Illustration

Si la politique N° 1 ( politique de prévention )est retenue , elle va exiger :

Un matériel permettant d’ausculter le machines en fonctionnement continu;

Disposer de techniciens formés à la radiographie des appareils en marche;

Manuels descriptifs des machines;

Une base statistique sur la fréquence et la nature des pannes et incidents;

Des Informations techniques permanentes sur l’évolution de l’usure des machines;

Un personnel formé et ayant la compétence technique nécessaires;

Des pièces de rechanges à disposition immédiate;

Budgets permettant des achats directs en urgence …

3- Règles de jeu Ce sont les limites qui s’imposent à tous La mission confiée

3- Règles de jeu

Ce sont les limites qui s’imposent à tous La mission confiée au responsable ne doit pas être remplie quoi qu’il arrive . Il y a deux limites à respecter:

Limites fixées par les dispositions légales et les règles d’éthique de l’entreprise; Limites techniques au sens le plus large du terme

Contrôle interne : Les 5 piliers essentiels Séparation des tâches. Autorisations Comptabilisation des opérations

Contrôle interne :

Les 5 piliers essentiels

Séparation des tâches.

Autorisations

Comptabilisation des opérations

Protection des actifs.

Réalité physique.

Séparation Séparation des des tâches tâches Conséquence d’une mauvaise séparation des tâches : - des

SéparationSéparation desdes tâchestâches

Conséquence d’une mauvaise séparation des tâches :

- des procédures de contrôle moins efficaces voir nulles - une protection des actifs qui n’est plus garantie

Les autorisations Elles doivent:  couvrir l’ensemble des activités de l’entreprise  être définies

Les autorisations

Elles doivent:

couvrir l’ensemble des activités de l’entreprise être définies clairement au niveau individuel être documentés et mises à jour.

Protection des actifs Il faut mettre en place : • Une définition des responsabilités •

Protection des actifs

Il faut mettre en place :

Une définition des responsabilités

Des procédures de sécurité

Des procédures d’accès

Des procédures d’archivage

Des procédures de sauvegarde

Un plan de secours…

La réalité physique Il faut s’assurer de l’existence :  D’inventaires tournants / physiques 

La réalité physique

Il faut s’assurer de l’existence :

D’inventaires tournants / physiques De confirmations externes De procédures de rapprochement périodiques

COMPTABILISATION Toutes les opérations doivent être:  Comptabilisées  Réelles  Correctement évaluées 

COMPTABILISATION

Toutes les opérations doivent être:

Comptabilisées

Réelles

Correctement évaluées

Correctement imputées et comptabilisées dans la bonne période

Correctement totalisées, reportées et centralisées .

Le cadre référentiel du contrôle interne COSO ENCG 2012 29

Le cadre référentiel du contrôle interne

COSO

COSO CO mittee of S ponsoring O rganisations of the Treadway Comission  Référentiel de

COSO

COmittee of Sponsoring Organisations of the Treadway Comission

Référentiel de Contrôle Interne développé aux USA dans les années 90.

Référentiel de contrôle Interne le plus pertinent selon l’IIA (Institut des Auditeurs Internes)

Historique du COSO : • • • • • • 1985 : Formation de la

Historique du COSO :

1985 : Formation de la Commission Treadway

1987 : Premier rapport de la commission sur le contrôle interne

1992 : Publication du rapport intitulé Internal Control - Integrated Framework

2003 : Le COSO doit être la norme d’application de la loi Sarbanes-Oxley

2004 : COSO 2 Report Risk Management

ENCG 2012

31

31

COSO : Les principes  Le contrôle interne est un processus  Le Contrôle Interne

COSO : Les principes

Le contrôle interne est un processus

Le Contrôle Interne est mis en œuvre par le personnel de l’entreprise, à tous les niveaux,

Le Contrôle Interne a pour objectif de donner une assurance raisonnable, et non absolue, quant à l’atteinte d’objectifs liés à la fiabilité des processus

ENCG 2012

32

32

COSO : Les trois objectifs Le contrôle interne est un processus mis en œuvre par

COSO :

Les trois objectifs

Le contrôle interne est un processus mis en œuvre par la DG, la hiérarchie et le personnel d’une organisation, et destiné à fournir une assurance raisonnable quant à la réalisation d’objectifs suivantes :

Fiabilité des informations financières

Conformité aux lois et réglementations en vigueur

Réalisation et optimisation des opérations

ENCG 2012

33

33

Composantes du COSO Cube COSO Objectifs PilotagePilotagePilotage InformationInformation Information && &

Composantes du COSO

Cube COSO

Objectifs

Composantes du COSO Cube COSO Objectifs PilotagePilotagePilotage InformationInformation Information && &
PilotagePilotagePilotage InformationInformation Information && & CommunicationCommunication Communication
PilotagePilotagePilotage
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
ActivitActivit
Activit és de contr ôle
ééss dede contrcontrôôlele
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques risques
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
contrôlecontrôle contrôle
Con fo rm ité
ENCG 2012
34
form ations
34
In financiè
res
Opé r a ti o ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2
Les 3 objectifs  Fiabilité des informations financières Concerne la fiabilité de la préparation des

Les 3 objectifs

Fiabilité des informations financières

Concerne la fiabilité de la préparation des états financiers publiés, y compris les états financiers intermédiaires et synthétiques.

les états financiers intermédiaires et synthétiques.  Conformité aux lois et réglementations en vigueur

Conformité aux lois et réglementations en vigueur

Concerne le respect des lois et réglementations auxquelles est soumise l’entité

Réalisation et optimisation des opérations

Concernent les objectifs opérationnels d’une entité

Objectifs

les objectifs opérationnels d’une entité Objectifs PilotagePilotage InformationInformation &&
PilotagePilotage InformationInformation && CommunicationCommunication ActivitésActivités dede
PilotagePilotage
InformationInformation &&
CommunicationCommunication
ActivitésActivités dede contrôlecontrôle
Evaluation
Evaluation
des des
risquesrisques
EnvironnementEnvironnement dede
contrôlecontrôle
Conformité
Informations
financières
Op éra t io ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2

ENCG 2012

35

35

Les composantes du contrôle interne Objectifs  Les employés sont sensibles au contrôle (intégrité, valeurs

Les composantes du contrôle interne

Objectifs  Les employés sont sensibles au contrôle (intégrité, valeurs éthiques, compétence, autorité et
Objectifs
 Les employés sont
sensibles au contrôle
(intégrité, valeurs
éthiques, compétence,
autorité et responsabilité)
PilotagePilotagePilotage
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
 Environnement
réglementaire et
techniques
Composantes
du COSO
ActivitActivit
Activit é s de contrôle
éé ss dede contrcontr ôôlele
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques
risques
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
 Politiques de ressources
humaines et de formation
contrôlecontrôle contrôle
ENCG 2012
36
36
Con fo rm ité
form ations
In financiè
res
Opé r a ti o ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2
Les composantes du contrôle interne Objectifs  Identification et analyse des risques inhérents 

Les composantes du contrôle interne

Objectifs  Identification et analyse des risques inhérents  Détermination du PilotagePilotagePilotage
Objectifs
 Identification
et
analyse
des
risques inhérents
 Détermination du
PilotagePilotagePilotage
niveau
de
risque
acceptable
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
Composantes
du COSO
ActivitActivit
Activit és de contrôle
ééss dede contrcontrôôlele
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques
risques
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
contrôlecontrôle contrôle
ENCG 2012
37
37
Con fo rm ité
form ations
In financiè
res
Opé r a ti o ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2
Les composantes du contrôle interne  Procédures qui garantissent que les directives de la direction

Les composantes du contrôle interne

 Procédures qui garantissent que les directives de la direction sont exécutées Objectifs  Approbations,
 Procédures qui
garantissent que les
directives de la
direction sont
exécutées
Objectifs
 Approbations,
autorisations,
vérifications,
évaluations des
performances,
sécurité des actifs
répartition des tâches
PilotagePilotagePilotage
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
Composantes
du COSO
ActivitActivit
Activit é s de contr ôle
éé ss dede contrcontr ôôlele
 Les contrôles
préventifs, détectifs
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques
risques
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
contrôlecontrôle contrôle
 Séparation des
fonctions, contrôle
mutuel, supervision
ENCG 2012
38
38
Con fo rm ité
form ations
In financ
iè res
Opé r a ti o ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2
Les composantes du contrôle interne Objectifs  Communication descendante et ascendante  Les informations

Les composantes du contrôle interne

Objectifs  Communication descendante et ascendante  Les informations pertinentes sont identifiées,
Objectifs
 Communication
descendante et
ascendante
 Les informations
pertinentes sont
identifiées,
enregistrées et
communiquées en
temps utile
PilotagePilotagePilotage
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
Composantes
du COSO
ActivitActivit
Activit és de contrôle
ééss dede contrcontrôôlele
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques
risques
 Rapports internes de
la direction
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
contrôlecontrôle contrôle
ENCG 2012
39
39
Conformité
Informations
financiè res
Opér a tio ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2
Les composantes du contrôle interne Objectifs  Les Combinaison évaluation indépendante continue/audit interne et

Les composantes du contrôle interne

Objectifs  Les Combinaison évaluation indépendante continue/audit interne et externe  Actualisation du
Objectifs
 Les Combinaison
évaluation indépendante
continue/audit interne et
externe
 Actualisation du
dispositif
PilotagePilotagePilotage
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
 Mise à jour des
procédures et contrôles
si nécessaire
Composantes
du COSO
ActivitActivit
Activit és de contrôle
ééss dede contrcontrôôlele
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques
risques
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
contrôlecontrôle contrôle
 Mise en place d’un
reporting sur le contrôle
interne
ENCG 2012
40
40
Conformité
Informations
financières
Opér atio ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2
Périmètre du contrôle interne Composantes du COSO Objectifs Cette dimension correspond aux niveaux d’organisation :

Périmètre du contrôle interne

Composantes du COSO

Objectifs Cette dimension correspond aux niveaux d’organisation :  L’administration centrale,  Les
Objectifs
Cette dimension correspond
aux niveaux d’organisation :
 L’administration centrale,
 Les directions centrales
 Les sous directions
PilotagePilotagePilotage
InformationInformation Information && &
CommunicationCommunication Communication
ActivitActivit
Activités de contrôle
ééss dede contrcontrôôlele
Evaluation des
Evaluation des
Evaluation des
Organisation
risquesrisques
risques
EnvironnementEnvironnement Environnement dede de
 Les différents cycles
(Budgétisation, mise en
place des crédits, Achat,
investissement,
Exécution, Paiement,
Comptabilité…)
contrôlecontrôle contrôle
Conformité
Informations
financières
Opér atio ns
Site A
Site B
Cycle 1
Cycle 2

Le modèle COSO peut être utilisé pour le contrôle interne de toute l’organisation ou de certaines de ses unités / activités uniquement

ENCG 2012

41

41

Le contrôle interne des activités de gestion courante ENCG 2012 42

Le contrôle interne des activités de gestion courante

Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43

Système de contrôle interne : Gestion Courante

Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ENCG 2012 43
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44

Système de contrôle interne : Gestion Courante

Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
ACHATS FOURNISSEURS
ACHATS
FOURNISSEURS
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Système de contrôle interne : Gestion Courante ACHATS FOURNISSEURS ENCG 2012 44
Phases du cycle Achats-fournisseurs Déclenchement de la commande Acceptation et traitement des livraisons Enregistrement

Phases du cycle Achats-fournisseurs

Déclenchement de la commande

du cycle Achats-fournisseurs Déclenchement de la commande Acceptation et traitement des livraisons Enregistrement des

Acceptation et traitement des livraisons

de la commande Acceptation et traitement des livraisons Enregistrement des dettes Paiement des factures ENCG 2012

Enregistrement des dettes

de la commande Acceptation et traitement des livraisons Enregistrement des dettes Paiement des factures ENCG 2012

Paiement des factures

Déclenchement de la commande ENCG 2012 46

Déclenchement de la commande

Objectif du contrôle interne Donner l'assurance que les commandes correspondent aux besoins de l'entreprise

Objectif du contrôle interne

Donner l'assurance que les commandes correspondent aux besoins de l'entreprise (Quantités et qualités optimales).

Risques potentiels  Le déclenchement d’achat à des prix > au marché.  Le déclenchement

Risques potentiels

Le déclenchement d’achat à des prix > au marché.

Le déclenchement d’achat par une personne non habilité.

Le déclenchement d’achat en l’absence d’une trésorerie suffisante.

Le recours à des fournisseurs qui ne présentent pas de garanties suffisantes.

Rupture de stock ou sur stockage …

Organisation du contrôle interne  Une DA est établie par les services demandeurs  Un

Organisation du contrôle interne

Une DA est établie par les services demandeurs

Un BC est établi, sur des exemplaires standards et pré numérotés, à partir des DA

Les personnes autorisées à émettre des bons de commande sont désignées par écrit et un montant maximum autorisé est défini;

Les quantités à commander sont déterminées en fonction des besoins de l'entreprise.

Une procédure de sélection des fournisseurs bien définie

Acceptation et traitement des livraisons ENCG 2012 50

Acceptation et traitement des livraisons

Objectif du contrôle interne Garantir que : - Les délais de livraison sont respectés; -

Objectif du contrôle interne

Garantir que :

- Les délais de livraison sont respectés;

- Les livraisons correspondent à une demande effective;

- Les livraisons sont faites selon les spécifications de la commande.

Risques potentiels  Constitution de stocks inutiles ( stocks pléthoriques )  Rupture de stock

Risques potentiels

Constitution de stocks inutiles (stocks pléthoriques )

Rupture de stock

Réception de biens endommagés

Défaut d’enregistrement des réceptions.

Organisation  Un BE (ou BR) pré­ numérotés est établi pour chaque réception ; 

Organisation

Un BE (ou BR) pré­ numérotés est établi pour chaque réception ;

Les livraisons ne doivent être acceptées que si la réception correspond à un BC

Contrôle de spécification et de quantité par rapprochement entre le BC et BR

Contrôle de qualité de la marchandise

Les vérifications doivent être matérialisées sur le BR.

Enregistrement des dettes ENCG 2012 54

Enregistrement des dettes

Objectif du contrôle interne Garantir que : - Les dettes sont constatées au fur et

Objectif du contrôle interne

Garantir que :

- Les dettes sont constatées au fur et à mesure des réceptions

- La comptabilité est correctement organisée pour traiter ces opérations.

Risques potentiels  Perte des factures reçues  Difficultés de recensement des factures non parvenues

Risques potentiels

Perte des factures reçues

Difficultés de recensement des factures non parvenues

Retards de traitement des factures

Défaut d’enregistrement des factures .

Organisation  La comptabilité doit détecter les Mses reçues pour lesquelles aucune facture n'est encore

Organisation

La comptabilité doit détecter les Mses reçues pour lesquelles aucune facture n'est encore parvenue

La comptabilité doit être organisée pour éviter :

- la perte des factures fournisseurs

- les retards de règlement

Un Rapprochement : Facture/BC/BR avant enregistrement

Vérification arithmétique de la facture

Imputation comptable correcte des montants

Suivi et enregistrement des avoirs.

ENCG 2012

57

Paiement des factures ENCG 2012 58

Paiement des factures

Objectif du contrôle interne S’assurer que : - Les factures sont contrôlées avant mise en

Objectif du contrôle interne

S’assurer que :

- Les factures sont contrôlées avant mise en paiement

- La mise en paiement est dûment autorisée

Risques potentiels  Prestation non satisfaisante, non réalisée, ou qui ne concerne pas l’entreprise 

Risques potentiels

Prestation non satisfaisante, non réalisée, ou qui ne concerne pas l’entreprise

Le paiement avec retard de factures validées.

Factures payées plusieurs fois.

Organisation  La mention "bon à payer" n'est port é e sur l'originale de la

Organisation

La mention "bon à payer" n'est portée sur

l'originale de

la facture qu'après comparaison de celle-ci avec les BR.

Les factures doivent être conformes à la commande et correspondre à une livraison effective

Les factures sont payées dans les délais contractuels et ne sont payés quune seule fois

Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62

Système de contrôle interne : Gestion Courante

VENTES CLIENTS
VENTES
CLIENTS
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Système de contrôle interne : Gestion Courante VENTES CLIENTS ENCG 2012 62
Risques du contrôle interne  Non enregistrement des factures ou avoirs émis  Non enregistrements

Risques du contrôle interne

Non enregistrement des factures ou avoirs émis

Non enregistrements de certains encaissements sur ventes.

Facturation d’opérations de ventes fictives (non effectuées)

Ventes effectuées à des conditions non autorisées

Émission d’avoirs non justifiés

Non détection d’erreurs sur les factures et sur les avoirs

Ventes effectuées à des clients insolvables

Erreurs d’imputation comptables

Phases du cycle et services intervenants Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition

Phases du cycle et services intervenants

Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité

Approbation des crédits

Administration des ventes

Magasin/Expédition

Facturation

Comptabilité

Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité ENCG 2012
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité

Approbation des crédits

Administration des ventes

Magasin/Expédition

Facturation

Comptabilité

Mission : * Autorisation des crédits * Contentieux contrôle interne :  - Analyser la

Mission :

* Autorisation des crédits * Contentieux

contrôle interne :

- Analyser la solvabilité

- Fixer les limites de crédit à autoriser

- Fixer les délais maximums de paiement

Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité ENCG 2012
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité

Approbation des crédits

Administration des ventes

Magasin/Expédition

Facturation

Comptabilité

Mission : Traitement et suivi des commandes contrôle interne  Enregistrement chronologique des commandes 

Mission :Traitement et suivi des commandes

contrôle interne

Enregistrement chronologique des commandes

Approbation des conditions de la commande

Transmission d’exemplaires de BC aux autres services intervenants.

Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité ENCG 2012
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité

Approbation des crédits

Administration des ventes

Magasin/Expédition

Facturation

Comptabilité

Mission : * Gestion de stocks * Expédition des commandes contrôle interne :  S’assurer

Mission : * Gestion de stocks * Expédition des commandes

contrôle interne :

S’assurer qu’aucune marchandise ne soit livrée sans autorisation (ordre de livraison)

Établissement des bons de livraison

Transmission d’exemplaires de BL aux autres services intervenants (Facturation /comptabilité )

Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité ENCG 2012
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité

Approbation des crédits

Administration des ventes

Magasin/Expédition

Facturation

Comptabilité

Mission : Préparation et établissement des factures contrôle interne :  Politique de remises et

Mission : Préparation et établissement des factures

contrôle interne :

Politique de remises et d’escomptes bien définie

Contrôle des documents reçus avant facturation

Factures en plusieurs exemplaires pré numérotés

Transmission des Exp. Factures aux intéressés : clients/ comptabilité

Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité ENCG 2012
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité
Approbation des crédits Administration des ventes Magasin/Expédition Facturation Comptabilité

Approbation des crédits

Administration des ventes

Magasin/Expédition

Facturation

Comptabilité

Mission :

Enregistrement au journal des ventes Assurer le suivi comptable des clients

contrôle interne :

- Contrôle et vérification arithmétique avant enregistrement

- Enregistrement séquentiel et journalier

- Enregistrement des règlements clients

- Édition des balances clients pour détecter les arriérés de paiement

- Évaluation des provisions pour dépréciation

Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75

Système de contrôle interne : Gestion Courante

Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
STOCKS
STOCKS
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
Système de contrôle interne : Gestion Courante STOCKS ENCG 2012 75
OBJECTIFS DU CONTRÔLE INTERNE  S'assurer que tous les mouvements de stocks sont saisis et

OBJECTIFS DU CONTRÔLE INTERNE

S'assurer que tous les mouvements de stocks sont saisis et enregistrés correctement.

S'assurer que les stocks enregistrés existent, appartiennent à l'entreprise et protégés.

S'assurer que les stocks sont correctement évalués.

EXHAUSTIVITÉ, RÉALITÉ ET EXACTITUDE DES ENREGISTREMENTS Procédure Envisageable ENCG 2012 77

EXHAUSTIVITÉ, RÉALITÉ ET EXACTITUDE DES ENREGISTREMENTS

Procédure Envisageable

 Mise en place de documents standard prénumérotés pour suivre les mouvements de stocks :

Mise en place de documents standard prénumérotés pour suivre les mouvements de stocks :

- Réceptions,

- Transfert vers la production,

- Transfert inter ateliers et inter usines

- Transfert vers les magasins de produits finis,

- Expéditions

Utilisation de ces documents standards pour la mise à jour des stocks comptables et suivi des séquences

Rapprochement régulier des quantités théoriques avec le stock physique.

Identification régulière des stocks détériorés ou périmés et mise en place dune procédure de mise au rebut.

APPARTENANCE À L'ENTREPRISE Procédure Envisageable ENCG 2012 79

APPARTENANCE À L'ENTREPRISE

Procédure Envisageable

 1- Contrôle physique des stocks : inventaires tournants périodiques inventaire physique annuel  2-

1- Contrôle physique des stocks :

inventaires tournants périodiques inventaire physique annuel

2- Procédures d'inventaire physique claires et fiables

3Suivi spécifique des stocks détenus par des tiers et des stocks détenus pour le compte de tiers.

4- Contrôle de d'accès aux zones de stockage.

5Qualité des conditions de stockage.

6Couverture d'Assurance….

VALORISATION Procédure Envisageable ENCG 2012 81

VALORISATION

Procédure Envisageable

 1- Description claire des méthodes d'évaluation : nature des coûts directs, nature des coûts

1- Description claire des méthodes d'évaluation :

nature des coûts directs, 1- Description claire des méthodes d'évaluation : nature des coûts indirects.  2- Description et

nature des coûts indirects.des méthodes d'évaluation : nature des coûts directs,  2- Description et justification des règles

2- Description et justification des règles d'imputation pour les coûts indirects .

3Utilisation des fiches de production permettant le suivi des travaux en cours et leur valorisation ultérieure.

Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83

Système de contrôle interne : Gestion Courante

Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
Système de contrôle interne : Gestion Courante PAIE PERSONNEL ENCG 2012 83
PAIE PERSONNEL
PAIE PERSONNEL
Objectifs du contrôle interne  S’assurer que les séparation des fonctions sont suffisantes.  Toutes

Objectifs du contrôle interne

S’assurer que les séparation des fonctions sont suffisantes.

Toutes les charges relatives au personnel sont enregistrées.

Charges relatives au personnel sont réelles, correctement évaluées, et concernent l’entreprise.

Risques du contrôle interne ENCG 2012 85

Risques du contrôle interne

 Non enregistrement de salaires ou de rémunérations dues aux personnel.  Non enregistrement des

Non enregistrement de salaires ou de rémunérations dues aux personnel.

Non enregistrement des charges sociales sur les rémunérations.

Mauvaise imputation aux coûts de revient.

Paiement de personnel fictif ou paiement de salaires pour des travaux non effectués.

Erreurs au niveau des calculs de la paie

Fraudes …

PROCEDURES ENVISAGEABLES POUR SE PREMUNIR CONTRE CES RISQUES ENCG 2012 87

PROCEDURES ENVISAGEABLES POUR SE PREMUNIR CONTRE CES RISQUES

LeLe processusprocessus dede lala paiepaie

Fixation des bases de la rémunération ORDONNANCEMENT Calculs et édition des documents Etat des Durée

Fixation des bases de la rémunération

Fixation des bases de la rémunération ORDONNANCEMENT Calculs et édition des documents Etat des Durée du

ORDONNANCEMENT

Calculs et édition des documents

Etat des

Durée du travail

Éléments

effectifs

complémentaires

Calculs et édition des documents Etat des Durée du travail Éléments effectifs complémentaires
Calculs et édition des documents Etat des Durée du travail Éléments effectifs complémentaires
Calculs et édition des documents Etat des Durée du travail Éléments effectifs complémentaires
du travail Éléments effectifs complémentaires PAIEMENT Salaires Charges COMPTABILISATION Comptabilité
PAIEMENT Salaires Charges
PAIEMENT
Salaires
Charges
COMPTABILISATION Comptabilité Déclarations Paye
COMPTABILISATION
Comptabilité
Déclarations
Paye
Analyse des bases de la rémunération  Vérification de l’adéquation du salaire des embauchés à

Analyse des bases de la rémunération

Vérification de l’adéquation du salaire des embauchés à celui du poste qu’ils occupent; Mise à jour des fichiers des dossiers de personnel; Examen des applications des augmentations collectives et individuelles.

Vérification des effectifs : contrôler si les personnes à qui sont versés les salaires appartiennent

Vérification des effectifs :

contrôler si les personnes à qui sont versés les salaires appartiennent bien à l’effectif, ou encore sont réellement présentes

Contrôle des temps de travail Analyser l’existence et de l’application des procédures de recueil de

Contrôle des temps de travail

Analyser l’existence et de l’application des procédures de recueil de l’information concernant les heures d’entrée, de sortie, des prises de poste de travail, ainsi que le nombre d’heures supplémentaires.

Les éléments complémentaires : Contrôler Les éléments complémentaires qui comprennent les primes liées à la

Les éléments complémentaires :

Contrôler Les éléments complémentaires qui comprennent les primes liées à la production, celles tenant au poste ou à la situation personnelle de l’intéressé, les retenues diverses, (prêts, saisies, avances, acomptes, etc.).

Calculs et édition des documents Le contrôle des calculs est largement facilité lorsque des états

Calculs et édition des documents

Le contrôle des calculs est largement facilité lorsque des états de paie détaillés sont édités, permettant ainsi de remonter facilement d’une paie individuelle à l’ensemble du journal de paie

2- Contrôle des paiements Cette étape concerne l’examen des procédures de paiement des salaires nets,

2- Contrôle des paiements

Cette étape concerne l’examen des procédures de paiement des salaires nets, des avances, et de versement des charges à des organismes.

3- COMPTABILISATION Tous comme les rôles de comptable et d’ordonnateur doivent être séparés, la comptabilisation

3- COMPTABILISATION

Tous comme les rôles de comptable et d’ordonnateur doivent être séparés, la comptabilisation ne devrait pas être assurée par les mêmes personnes qui s’occupent de l’établissement ou du contrôle de la paie.

 Recensement de tous les éléments des contrats de travail par nature en identifiant les

Recensement de tous les éléments des contrats de travail

par nature en identifiant les éléments variable de la paie

(primes, indemnités

)

Procédures assurant la liaison entre le service de personnel, le service paie et la comptabilité

Procédure de recensement des absences par le service paie.

Rapprochement mensuel des heures travaillées et des heures payées

 Les opérations suivantes sont soumises à une autorisation : - Embauche. - Renvoi. -

Les opérations suivantes sont soumises à une autorisation :

- Embauche.

- Renvoi.

- Modification du salaire

- Octroi de prêt …

Les données permanentes de la paie sont rapprochés régulièrement des fichiers individuelles.

L’accès au fichier du personnel est suffisamment protégé.

 Les modifications des fichiers servant à la préparation de la paie sont identifiées et

Les modifications des fichiers servant à la préparation de la paie sont identifiées et approuvées par un responsable.

Les données variables ( heures supplémentaires, commissions …) sont approuvées par un responsable avant paiement .

Les fiches de paie font-elles l’objet d’un contrôle indépendant, au moins par sondage, permettant de vérifier que les bases et les taux utilisés sont correctes, de même que les calcules?.

ENCG 2012

98

Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99

Système de contrôle interne : Gestion Courante

Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
IMMOBILISATIONS
IMMOBILISATIONS
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
Système de contrôle interne : Gestion Courante IMMOBILISATIONS ENCG 2012 99
objectif du contrôle interne  S’assurer que toutes les immobilisations, ainsi que les charges et

objectif du contrôle interne

S’assurer que toutes les immobilisations, ainsi que les charges et revenus connexes, sont enregistrés (exhaustivité).

S’assurer que les immobilisations, ainsi que les charges et revenus correspondant, sont réels, appartiennent à l’entreprise et correctement protégés.

S’assurer que les immobilisations, ainsi que les charges et produits correspondant, sont correctement évalués.

PROCEDURES ENVISAGEABLES ENCG 2012 101

PROCEDURES ENVISAGEABLES

 Existe-t-il des règles précises d’imputation des dépenses en charges ou en immobilisations ? 

Existe-t-il des règles précises d’imputation des dépenses en charges ou en immobilisations ?

Les cessions a- font –elles l’objet d’autorisation ? b- sont-elles communiquées sans délai à la comptabilité ?

Des documents pré numérotés sont ils utilisés pour informer la comptabilité :de la réception des immobilisations ?qu’ils sont tous comptabilisés ?

la comptabilité s’assure-t-elle :qu’elle reçoit tous les documents ? qu’elle les comptabilise tous ?

 Les réceptions d’immobilisations font-elles l’objet de procès verbaux de réception ?  Le fichier

Les réceptions d’immobilisations font-elles l’objet de procès verbaux de réception ?

Le fichier des immobilisations est-il régulièrement rapproché des existants physiques ?

Les cessions et mises en rebuts sont-elles accompagnés de factures de vente ou d’avis de destruction ?

L’accès aux actifs qui peuvent être facilement déplacés est-il contrôlé ?

Les immobilisations sont –elles couvertes par une assurance ?

 Les règles d’évaluation des immobilisations acquises ou produites par l’entreprise sont-elles conformes aux

Les règles d’évaluation des immobilisations acquises ou produites par l’entreprise sont-elles conformes aux principes et aux règles en vigueur ?

La politique d’amortissement est-elle fondée sur une estimation réaliste de la durée normale d’utilisation des immobilisations ?