Vous êtes sur la page 1sur 64

LELELELE GROUPEGROUPEGROUPEGROUPE MAAMAA-MAAMAA--UL-ULULUL HAYAATHAYAATHAYAATHAYAAT COMMUNICATIONCOMMUNICATIONCOMMUNICATIONCOMMUNICATION

PrésentePrésentePrésentePrésente

PrésentePrésentePrésentePrésente COMMENTACOMMENTAICOMMENTACOMMENTAIIRESIRESRESRES DEDEDEDE
PrésentePrésentePrésentePrésente COMMENTACOMMENTAICOMMENTACOMMENTAIIRESIRESRESRES DEDEDEDE
PrésentePrésentePrésentePrésente COMMENTACOMMENTAICOMMENTACOMMENTAIIRESIRESRESRES DEDEDEDE

COMMENTACOMMENTAICOMMENTACOMMENTAIIRESIRESRESRES DEDEDEDE MUNAWWIRUMUNAWWIRU-MUNAWWIRUMUNAWWIRU--S-SS-S--SUDUR-SUDURSUDURSUDUR DEDEDEDE CHEIKHCHEIKHCHEIKHCHEIKH AHMADOUAHMADOUAHMADOUAHMADOU BAMBABAMBABAMBABAMBA (LE(LE(LE(LE SERVITEURSERVITEURSERVITEURSERVITEUR PRIVILÉGIÉPRIVILÉGIÉPRIVILÉGIÉPRIVILÉGIÉ DUDUDUDU PROPHÈTEPROPHÈTEPROPHÈTEPROPHÈTE MOUHAMMADMOUHAMMADMOUHAMMADMOUHAMMAD (P.S.L)(P.S.L)(P.S.L)(P.S.L)

PAR : CHEIKH AHMADOU MBACKE MAA-UL HAYAAT

AAvvaanntt--pprrooppooss

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

1

Le message de Cheikh Ahmadou BAMBA Khadimou Rassoul (le serviteur privilégié du Prophète) est universel. Il s’appuie essentiellement sur deux références : le Saint Coran et la tradition prophétique (Sunnah). Le fondateur du Mouridisme appelle tous les Hommes sur la Voie de DIEU, la Voie de la Droiture (As-sirâtal Moustaqima). Serigne Touba prône l’égalité entre tous les Hommes quelle que soit leur nationalité ou la couleur de leur peau. Le seul critère de supériorité, entre eux, devrait reposer sur la crainte révérencielle. Mais, de nos jours, ses enseignements sont négligés par la plupart de ceux qui se réclament de lui. En effet, ces derniers se sont engagés dans une direction opposée à celle que Serigne Touba avait empruntée. Cela, à cause de leur méconnaissance des enseignements de celui qui était l’héritier spirituel du Prophète Mouhammad (P.S.L) sur ce qui est apparent (Zaahir) comme sur ce qui est caché (Baatin). C’est la raison pour laquelle Cheikh Ahmadou MBACKE Maa-ul Hayaat inscrit son action dans la revivification des enseignements de Cheikh Ahmadou BAMBA. Eduqué et formé par Serigne Saliou MBACKE pendant treize années, il eut l’estime de ce dernier qui témoigna à son endroit :

eut l’estime de ce dernier qui témoigna à son endroit : « Partout où se dirige

« Partout où se dirige Cheikh Ahmadou MBACKE Maa-ul Hayaat, Serigne Touba l’accompagne ». Cheikh Ahmadou MBACKE Maa-ul Hayaat est un guide pour l’humanité, une fierté pour l’Afrique et un bouclier pour l’Islam. Il ne ménage aucun effort pour la diffusion effective des enseignements de Serigne Touba dans leur authenticité afin que les musulmans en général comprennent l’œuvre du Saint homme qui est la revivification des enseignements du Prophète Mouhammad (P.S.L).Aussi, ne cesse t-il de rappeler aux Hommes le caractère éphémère et trompeur de la vie présente et celui éternel de la vie future, la véritable vie. Il prêche la pratique du Bien (la voie qui conduit au Paradis) et le blâme du Mal (qui éloigne de l’Enfer). Qu’ALLAH lui accorde une très longue vie et une santé de fer pour qu’il parachève sa noble mission. Pour une plus grande diffusion des enseignements de Cheikh Ahmadou MBACKE Maa-ul Hayaat, ‘’le Groupe Maa-ul Hayaat Communication’’ transcrit et traduit ses sermons qu’il enregistre tous les dimanches dans la daara de Kër Mbaye Fall (Dakar - Sénégal) et à l’occasion des grands événements comme Laylatoul qadr, Magal, Gamou, Tabaski et Korité ou lors de ses sorties dans les différentes localités du pays et du monde entier. ‘’Le Groupe Maa-ul Hayaat Communication’’, constitué par des professionnels de la communication, des télécommunications et des multi medias ainsi que des étudiants et des chercheurs, a déjà mis sur pied le site Internet www.toubamaoulhayat.com, le journal ‘’Maa-ul Hayaat’’, des fascicules, des VCD et DVD, supports des sermons et enseignements du Cheikh. Les cassettes en wolof sont disponibles auprès de Serigne Moussa Traoré (Tel. (+221) 658 98 52). Qu’ALLAH accepte notre œuvre et la complète.

658 98 52). Qu’ALLAH accepte notre œuvre et la complète. Le Groupe Maa-ul Hayaat Communication I.
658 98 52). Qu’ALLAH accepte notre œuvre et la complète. Le Groupe Maa-ul Hayaat Communication I.

Le Groupe Maa-ul Hayaat Communication

I. INTRODUCTION DE CHEIKH AHMADOU MBACKE

MAA-UL HAYAAT

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

2

Nous nous réfugions auprès de notre SEIGNEUR, l’AUDIANT, l’OMNISCIENT

contre le mal de Satan le lapidé.

Au nom de DIEU, le CLEMENT, le MISERICORDIEUX !

Que la Paix et le Salut soient sur l’Eclaireur de la voie de la Félicité, l’Intègre,

notre Maître et Guide Muhammad le Raffermi, sur Sa Famille, sur Ses Compagnons

qui ont acquis l’Agrément d’ALLAH et atteint la Station Suprême ainsi que sur tous

d’ALLAH et atteint la Station Suprême ainsi que sur tous ceux qui les auront suivis et

ceux qui les auront suivis et imités dans leur foi immaculée, leur culte pur et leur

bienfaisance jusqu’au Jour du Jugement Dernier.

Nous saluons tous nos frères et sœurs musulmans et nous rendons grâce à notre

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) pour Son Aide, Sa Grâce,

Sa Puissance, Sa Sagesse et Son Ingéniosité en ce qu’IL nous ait créés, façonnés et

donnés la force et la raison que nous devons nous efforcer de bien utiliser.

En réfléchissant et en méditant sur le caractère très éphémère de la vie terrestre

qui n’est que leurre et tromperie, l’individu verra s’accroître et se consolider sa foi en

ALLAH, surtout s’il se conforme aux recommandations et s’abstient de faire tout ce

qui est prohibé.

L’accomplissement sincère des recommandations et l’abstention formelle aux

sincère des recommandations et l’abstention formelle aux interdits se transforment en une lumière qui réactive la

interdits se transforment en une lumière qui réactive la lumière divine se trouvant en

chaque individu. C’est cette lumière divine que possède naturellement chaque

individu, qui renforce la foi et permet à chacun de sentir, en permanence, la

présence de son SEIGNEUR bien qu’il ne LE voit pas par les yeux. De ce fait, au

moment de la prière, l’individu est comme s’il voyait son SEIGNEUR.

C’est dans ce sens que le Prophète (Paix et Salut sur Lui) disait : « Adore DIEU

le Prophète (Paix et Salut sur Lui) disait : « Adore DIEU comme si tu LE

comme si tu LE voyais car si tu ne LE vois pas, LUI te voit».

La foi en DIEU englobe aussi la croyance aux Prophètes (Paix sur Eux), aux

Livres révélés, aux Anges, à la mort, à la Résurrection, au Pont (As-Siraat), au

Paradis, à l’Enfer, etc. Ce qui raffermit la foi, c’est la lutte continuelle contre l’âme

charnelle (Jihaadu-n-nafs), c’est-à-dire la privation de son cœur, de ses paroles et de

ses actes de tout ce qui n’est pas agréé par notre SEIGNEUR. Plus la foi est solide,

plus l’individu se donne entièrement à son SEIGNEUR et se suffit de LUI.

Parmi les causes qui entachent la foi de la personne, on peut citer :

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

3

- Le Bas-monde où chaque être humain n'effectue qu’un court séjour pour

ensuite aller rejoindre la demeure qu’il a lui-même construite, de son vivant,

par ses propres intentions, paroles et œuvres; que cette demeure soit

accueillante ou non ;

- L’âme charnelle (naf’s) que notre SEIGNEUR a ingénieusement liée à l’âme

spirituelle (Ar-ruh) est à l’image de l’or et ses impuretés. Il faut

nécessairement du « feu » pour séparer l’âme spirituelle de l’âme charnelle.

» pour séparer l’âme spirituelle de l’âme charnelle. Et pour ce faire, il n’y a que

Et pour ce faire, il n’y a que deux (02) sortes de feux : le feu de l’Enfer

(qu’ALLAH nous en préserve) ou celui de la lutte contre l’âme charnelle

(Jihaadu-n-nafs) en l’éprouvant (fatigue, déplaisirs, …) et en l’épargnant de

tout acte prohibé.

- Satan qui ne cesse d’inciter l’individu à prendre le chemin des interdits en le

lui enjolivant.

Ainsi, l’Homme doit obligatoirement faire le Jihaadu-n-nafs pour accéder aux plus

hautes stations spirituelles. C’est dans ce sens que notre SEIGNEUR dit : « NOUS

avons créé l’Homme dans la forme la plus parfaite, puis NOUS l’avons rabaissé

au plus bas niveau ». (Coran : Sourate 95 : Le Figuier, Versets 4 et 5)

Notre SEIGNEUR a créé l’Homme suivant quatre (04) niveaux : une lumière

créé l’Homme suivant quatre (04) niveaux : une lumière divine, une partie angélique, une partie humaine

divine, une partie angélique, une partie humaine et une bestiale.

« NOUS avons créé l’Homme dans la forme la plus parfaite ». Notre SEIGNEUR

a créé l’Homme d’une lumière provenant de LUI. La lumière avec laquelle le

SEIGNEUR a créé les Prophètes est différente de celle avec laquelle IL a créé les

Anges. Pour que les Hommes puissent répondre à l’appel des Prophètes, le

SEIGNEUR a intégré dans leur âme spirituelle (Ar-ruh) une lumière provenant de

SEIGNEUR a intégré dans leur âme spirituelle ( Ar-ruh ) une lumière provenant de LUI.

LUI.

« puis NOUS l’avons rabaissé au plus bas niveau ». L’Homme doit tout faire pour

intégrer le premier groupe (« NOUS avons créé l’Homme dans la forme la plus

parfaite ») et ne pas descendre au second (« puis NOUS l’avons rabaissé au plus

bas niveau ») qui traduit le fait que l’Homme choisisse de mener une vie autre que

celle pour laquelle DIEU l’a créé. Il s’agit de ceux qui se contentent, dans cette vie

présente, de manger, boire, dormir et entretenir des relations charnelles. Ces gens

ne se soucient point de la façon de gagner leur vie. De même, ils sont comme des

animaux, en ce qui concerne le commerce charnel avec les femmes. Que ces

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

4

dernières soient leurs épouses ou non, qu’elles soient mariées ou pas ne les

préoccupe guère ; mais l’essentiel pour eux, c’est de satisfaire leurs désirs. C’est

pourquoi DIEU dit à leur sujet : « Ils sont pareils aux animaux » et par la suite, IL a

ajouté : « ils sont même pires que les animaux » (Coran : Sourate 25 : Le

discernement, Verset 44), car ces derniers sont naturellement créés dans cet état

(manger, boire, s’accoupler, dormir) alors que les Hommes sont créés dans un état

supérieur, mais malheureusement ils peuvent se rabaisser à un niveau plus bas que

ils peuvent se rabaisser à un niveau plus bas que celui des animaux. Ces derniers vivent

celui des animaux. Ces derniers vivent dans la cruauté, l’agressivité et la violence

car pour satisfaire leurs quatre besoins (manger, boire, s’accoupler, dormir), ils sont

prêts à éliminer tout obstacle du fait de leur manque de raison.

L’Homme doit donc s’éloigner de cette nature bestiale en restant juste et

équitable et en respectant continuellement les limites que DIEU lui a tracées.

Le statut des Anges est encore supérieur. Et pour atteindre ce stade, l’individu

doit, toute sa vie durant, se démarquer de tout acte prohibé, voire douteux, pour ne

pas verser dans l’illicite. Il doit se parer des caractères des Anges qui sont toujours

en adoration de leur Seigneur. Certains sont en position de génuflexion, d’autres en

prosternation, d’autres en station debout. Certains d’entre eux font continuellement

des prières en commun, d’autres des prières individuelles… Aucun d’entre eux ne se

des prières individuelles… Aucun d’entre eux ne se lasse de son acte d’adoration ; il ne

lasse de son acte d’adoration ; il ne l’abandonne jamais, non plus, pour faire autre

chose.

Si l’Homme s’efforce de conformer, à tout instant et à tout moment, ses

intentions, ses paroles et ses actes à ce que DIEU agrée et ne plus transgresser, il

devient alors supérieur aux Anges. Car ces derniers sont naturellement créés pour

adorer DIEU (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée) et sont incapables de LUI

soit exaltée et Magnifiée) et sont incapables de LUI désobéir. C’est pourquoi chacun doit oeuvrer pour

désobéir. C’est pourquoi chacun doit oeuvrer pour arriver à ce stade. C’est dans ce

sens que notre SEIGNEUR a dit : « Ceux qui ont pratiqué le Jihaadu-n-nafs en se

départissant, dans leur for intérieur, de tout ce que DIEU n’agrée pas, jusqu'à

purifier totalement leur âme, notre SEIGNEUR les guidera vers des

connaissances que la raison ne peut atteindre et que la langue ne peut

exprimer ». (Coran : Sourate 29 : L’Araignée, Verset 69)

Comme nous l’avons dit plus haut, c’est la raison qui permet à l’Homme d’arriver à ce

stade. En effet, en méditant sur la récompense découlant des bienfaisants, l’Homme

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

5

trouve plus de force à persévérer dans la bonne action. Et, en pensant au châtiment

inhérent au mauvais comportement, il trouve la force de s’en départir.

Quand l’Homme fait ce qu’on appelle « At-taqallî » (se départir de tout ce qui

n’est pas agréé par notre SEIGNEUR) et « At-tahallî » (se conformer à tout ce qui est

agréé par Le SEIGNEUR), il s’en suit « At-tazallî » c'est-à-dire que la lumière divine

se manifeste en lui (il s’agit de la lumière qui est en la personne et qui provient de

DIEU). De ce fait, si la personne s’était endormie, elle se réveille et s’il y avait un

s’était endormie, elle se réveille et s’il y avait un voile, celui-ci se lève. Ce voile

voile, celui-ci se lève. Ce voile n’est rien d’autre que le plaisir terrestre, les mauvaises

intentions, les mauvaises paroles et les mauvais actes. Ainsi la foi de l’individu se

renforce et il préfère son SEIGNEUR plus que toute autre chose car ce qui se trouve

auprès de son SEIGNEUR devient pour lui, plus sûr que tout. En effet, plus la foi de

l’Homme se raffermit, plus sa croyance en DIEU, aux Prophètes, aux Livres révélés,

aux Anges, à la mort, à la Résurrection, au Pont (As-Siraat), au Paradis, à l’Enfer,

se renforce et plus il suit les recommandations et se détourne des interdits.

En réalité, les cinq piliers de l’Islam ne sont que des moyens pour l’individu d’avoir de

nobles caractères et de bonnes intentions c'est-à-dire vouer à DIEU un culte exclusif,

suivre Ses recommandations, éviter Ses interdits mais aussi avoir un comportement

exemplaire vis-à-vis de ses semblables. C’est cela l’enseignement des Prophètes

ses semblables. C’est cela l’enseignement des Prophètes (Paix sur Eux). Le Prophète (Paix et Salut sur

(Paix sur Eux). Le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit d'ailleurs à ce propos :

« Notre SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) m’a envoyé

pour parachever les nobles caractères ». DIEU abreuve les Prophètes de Sa

Lumière pour qu’ils puissent éduquer l’humanité et organiser leurs rapports avec leur

SEIGNEUR mais aussi avec leurs semblables de sorte qu’il n’y ait aucun préjudice

dans leurs relations et pour qu’ils puissent vivre en parfaite harmonie.

et pour qu’ils puissent vivre en parfaite harmonie. Mais quel que soit l’enseignement des Prophètes, les

Mais quel que soit l’enseignement des Prophètes, les gens finissent par l’oublier car

leur nom même d’"Al Insaan " signifie « celui qui oublie ». C’est pourquoi, le

SEIGNEUR ne cesse de les envoyer les uns à la suite des autres jusqu’au dernier,

en l’occurrence Mouhammad (Paix et Salut sur Lui). IL envoie aussi, entre ces

Prophètes, des Hommes souvent proches d’eux pour continuer leur mission

d’éducateurs spirituels. Il s’agit souvent de leurs compagnons (leurs fils ou leurs

disciples). D'ailleurs, le Prophète (Paix et salut sur lui), avant de nous quitter, a dit :

« Au début de chaque siècle notre SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et

Magnifiée) envoie quelqu’un qui se charge de rénover et de revivifier la

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

6

Religion ». Et cela à cause des gens qui oublient et se détournent des

enseignements des Prophètes de par leurs intentions, leurs paroles et leurs actes.

Cependant, l’Islam ne devient jamais obsolète car le Coran et les Hadiths du

Prophète sont toujours d’actualité, mais c’est leur considération et leur application

par les gens qui font défaut. C’est pourquoi la tâche de tout Prophète et de tout Saint

consiste à rappeler aux gens les bons caractères qu’enseignent le Coran et la

Sunnah afin qu’ils s’y conforment davantage et puissent accéder à l’Agrément le plus

élevé d’ALLAH.

Depuis le rappel à DIEU du Prophète (PSL) jusqu' à nos jours, cela fait plus

du Prophète (PSL) jusqu' à nos jours, cela fait plus de 1400 ans car nous sommes

de 1400 ans car nous sommes en 1427.H. Donc ces rénovateurs de l’Islam qui ont

accompli cette mission doivent être maintenant au nombre de 14. Cependant, le mot

arabe (mane) que le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a utilisé peut désigner un

individu tout comme un groupe de personnes. En effet, plus l’Islam s’étend, plus on

a besoin de guides pour ramener les gens aux enseignements du Prophète (Paix et

Salut sur Lui).

Parmi les plus distingués de ces rénovateurs, figure en bonne place, Serigne Touba.

Notre rappel porte sur une de ses œuvres appelée "Munawwiru-s-sudur " (« Ce qui

illumine les Cœurs »). Pour que le cœur soit pur, saint, illuminé, il faut que l’Homme

le cœur soit pur, saint, illuminé, il faut que l’Homme passe par la " Tarbiyatu Ruhiyyah

passe par la " Tarbiyatu Ruhiyyah " c'est-à-dire " l’éducation de l’âme ". Cela se fait

sous l’égide d’un Directeur Spirituel assermenté qui extirpe du cœur du disciple tous

les vices (l’orgueil, la jalousie, l’ostentation, la méchanceté…) qui éloignent l’Homme

de son SEIGNEUR. Mais cela n'est possible à condition que ce dernier suit

scrupuleusement ses conseils.

Donc ce livre purifie le cœur de celui qui applique ses enseignements où qu’il puisse

Donc ce livre purifie le cœur de celui qui applique ses enseignements où qu’il puisse être.

être.

Pour que le cœur soit illuminé, il faut que l’individu ait une foi solide. La foi

solide peut se manifester par le fait que l’individu, en priant, verse des larmes,

comme s’il voyait le Paradis et l’Enfer ou comme s’il était attaché et que l’on

s’apprêtait à l’introduire dans sa tombe, comme s’il vivait le Jugement Dernier. Ce

jour-là, « Chaque personne se présentera devant son SEIGNEUR comme si elle

était sa seule créature. » (Coran : Sourate 19 : Maryam (Marie), Verset 95).

Un jour, alors que trois (03) Hommes de DIEU étaient dans une mosquée,

quelqu’un y entra et dit : « ALLAHU AKBAR ! » (DIEU est Grand !) et l’un des Saints

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

7

de lui dire : « Kazab’ta » (Tu mens !). Aussitôt les gens exécutèrent l’auteur des

‘’injures’’ car l’acte du Saint est répréhensible selon la Sharia. Quand l’homme redit :

« ALLAHU AKBAR ! », le second Saint lui dit : « Kazab’ta » (Tu mens !). Celui-ci,

aussi, subit le même sort que le premier. L’homme reprit sa prière en prononçant

pour la troisième fois le takbir (ALLAHU AKBAR !) et le troisième Homme de DIEU le

démentit encore. Lorsqu’on s’apprêta à le tuer, quelqu’un de la foule dit :

« Demandez-lui d’abord pourquoi ils soutiennent que l’homme a menti ! ». Quand on

ils soutiennent que l’homme a menti ! ». Quand on lui demanda le pourquoi de leur

lui demanda le pourquoi de leur affirmation, le troisième Saint répondit : « Quand

celui qui évoque le Nom d’ALLAH a une foi sincère, tout ce qui se trouve autour de

lui L’évoque en même temps que lui ». En réalité, ces Hommes de DIEU ne

remettaient pas en cause la véracité de la formule « ALLAHU AKBAR » mais ils

voulaient faire savoir que l’homme ne s’est pas paré des qualités qui font qu’en

prononçant la formule, il en ressent l’essence. C’est une foi solide et sincère qui

permet d’accéder à ce stade. Et une telle foi ne s’acquiert qu’en se conformant

strictement aux recommandations de DIEU, en s’éloignant de Ses prohibitions, en

acceptant volontiers Ses décrets et en LE remerciant pour Ses innombrables faveurs

sur sa propre personne et sur tout ce qui l’entoure.

Cet ouvrage (‘’Munawwiru-s-sudor’’) renferme beaucoup de bienfaits et un

) renferme beaucoup de bienfaits et un immense savoir pour celui qui le lit et l’applique.

immense savoir pour celui qui le lit et l’applique. En effet, Serigne Touba a repris

plusieurs ouvrages de ses prédécesseurs (souvent très longs et en prose) pour les

résumer sous forme de poème afin d'en faciliter leur compréhension. Parmi ces

ouvrages, on peut citer : Qôtul qolob (Abo Talibil Makî), Ihya Hulômu Dîn (Imam

Ghazali), Anwârul Qudsiyi (Cheikh Abdu Wahab Chahrani), Majmôhu Razâ’îl

(Imam Ghazali), Âdâbul Murîdîna (Cheikh Rawardi), Sirâju Tâlibîn, Hikam et

(Cheikh Rawardi), Sirâju Tâlibîn , Hikam et Akhdariyu (Seyyidi Abdu-R-Rahman). Il puisait toujours la

Akhdariyu (Seyyidi Abdu-R-Rahman). Il puisait toujours la quintessence de ces

livres et le présentait aux gens sous une forme plaisante à lire et facilement

assimilable.

Il a sacrifié toute sa vie à la cause de l’Islam. Son œuvre est si colossale qu’on

ne peut l’imaginer possible en l’espace de la vie d’une personne. ALLAH (que Sa

Grandeur soit exaltée) lui a certes accordé Son Soutien et Sa Grâce. IL l’a gratifié de

connaissances divines insondables, de sagesses inégalables et de faveurs

incommensurables.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

8

Donc, ceux qui se réclament de lui (les mourides) doivent bien lire ses écrits

qui constituent la référence la plus fiable qu’il nous a léguée, mais aussi s’y

conformer comme il l’a indiqué. Il dit : « Tout mouride doit suivre scrupuleusement

mes enseignements ! »

Mais aujourd’hui, nous constatons que la plupart de ceux qui se réclament de

lui ont pris le chemin inverse en suivant leurs propres plaisirs. Cependant, cela

n’enlève en rien du mérite de l’œuvre du saint homme, que nul ne peut, du reste,

dénaturer.

Il est évident qu’aucun homme de DIEU ne légitime le blâmable ni ne blâme ce qui

homme de DIEU ne légitime le blâmable ni ne blâme ce qui est légitime. Il ne

est légitime. Il ne garantit non plus aux hommes le Paradis dans la mauvaise action

et la satisfaction des plaisirs individuels. Bien au contraire, la mission d’un Saint est

de rappeler et d’inciter les Hommes à suivre strictement les recommandations de leur

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) et à se respecter

mutuellement, à l’image de la mission des Prophètes (Paix sur Eux).

à l’image de la mission des Prophètes (Paix sur Eux). II. PREAMBULE

II. PREAMBULE

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

9

Au début de l’ouvrage, après avoir évoqué le Nom d’ALLAH, LE TOUT HAUT,

LE PUR, notre SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée), prié sur

Son Noble Messager (Paix et Salut sur Lui), sur sa famille et ses compagnons,

imploré la bénédiction de DIEU sur ce poème, Cheikh Ahmadou Bamba prie le

SEIGNEUR d'en faire une récompense au Paradis, réservé à ceux qui ont préservé

leurs intentions, leurs paroles et leurs actes, de tout ce que le SEIGNEUR n’agréé

pas.

Que notre SEIGNEUR accepte toutes ces prières et déverse sur nous la

bénédiction de l’ouvrage.

Le Cheikh commence par :

- « Il a dit ».

Pourquoi a-t-il dit ? Il parle uniquement pour LA FACE DE DIEU.

a-t-il dit ? Il parle uniquement pour LA FACE DE DIEU. Qui a dit ? C’est

Qui a dit ? C’est un fidèle serviteur de son SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit

Exaltée et Magnifiée).

En effet, le plus haut rang pour les Hommes de DIEU est ce qu’on appelle

"Abdullahi" (véritable et fidèle esclave dont le SEIGNEUR a accepté la servitude).

C’est celui qui s’est donné totalement et sincèrement à DIEU. IL l’éprouva de tous les

côtés, dans tous les domaines, mais le serviteur resta fidèle et dévoué sans jamais

mais le serviteur resta fidèle et dévoué sans jamais se rebeller ni se plaindre. Quand le

se rebeller ni se plaindre. Quand le serviteur dit : « J’aime mon SEIGNEUR plus que

ma personne, ma famille et mes biens ! », le SEIGNEUR l’éprouve de diverses

manières et de tous les cotés, pour voir s’il pourra endurer comme avait enduré le

Prophète Job (Ayoub). Lorsque Satan dit à DIEU qu’il peut détourner Ayoub du Droit

chemin, DIEU lui dit alors d’essayer. Il commença par brûler tout le cheptel du

Prophète Ayoub (Paix sur lui). Ensuite, il tua le berger, prit son apparence et vint lui

Ensuite, il tua le berger, prit son apparence et vint lui donner la nouvelle. Mais Ayoub

donner la nouvelle. Mais Ayoub lui répondit : « je n’ai aucun remords à ce sujet. Mon

Seigneur (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) n’a fait que reprendre ce qu’il

m’avait prêté ».

Ensuite, une maladie extrêmement douloureuse l’atteignit et finit par le

séparer de toute sa famille. Les vers de terre le traînaient de sa maison jusqu’au

dépotoir d’ordures. Ils l’avaient rongé de telle sorte qu’on pouvait voir ses os en

plusieurs endroits de son corps. Un jour Seydina Djibril (l’Ange Gabriel) est venu le

voir. Il le salua à deux reprises sans obtenir de réponse. A la troisième fois, Ayoub lui

rendit le salut. Seydina Djibril lui dit : « Pourquoi ne m’as-tu pas rendu le salut ? ». Il

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

10

lui répondit : « en ce moment un ver était en train de manger ma langue et je ne

voulais pas le faire tomber en te répondant ; il pourrait ainsi dire que je l’ai privé de

sa nourriture ». A chaque fois qu’un ver tombait, il le remettait sur son corps et lui

disait : « je suis un plat que notre SEIGNEUR a mis à votre disposition ».

Voilà ici un bel exemple d’endurance, de résignation et d’acceptation sincère

du destin pour tout croyant.

Donc, la résignation se fait juste au moment de l’épreuve et non après s’être

fait juste au moment de l’épreuve et non après s’être lamenté auprès de tout le monde.

lamenté auprès de tout le monde. Celui qui agit ainsi (se lamente sur son sort auprès

des gens) n’est pas véridique dans sa foi, mais il est contraint d’accepter le décret

divin parce que tout simplement étant impuissant devant la situation.

Le Prophète (Paix et salut sur lui) avait dit à ce propos : « la résignation, c’est

aux premiers instants ! ». Le croyant sincère accepte volontiers le décret divin à

l’instant même ; qu’il s’agisse d’une maladie douloureuse qui l’atteint ou qui atteint

son enfant ou que sa richesse soit anéantie, etc. Il se réjouit de la Volonté de son

SEIGNEUR, sachant qu’il est Le Seul Détenteur de tous les pouvoirs sur tout et sur

tous.

Ainsi, quand l’individu déclare qu’il préfère notre SEIGNEUR à sa propre

personne, sa famille et ses biens, (« Abdullahi »), DIEU le met à l’épreuve. Avant

(« Abdullahi »), DIEU le met à l’épreuve. Avant que l’individu fasse partie de ceux dont

que l’individu fasse partie de ceux dont le Coran parle en ces termes : « Tu ne

pourras rien contre Mes serviteurs dont j’ai accepté la servitude » (Coran :

Sourate 15 : Al Hijr, Verset 42), il faut qu’il passe par ce que le Coran dit : « Pensez-

vous que vous entrerez au Paradis sans auparavant passer par les épreuves

comme ceux qui vous ont précédés. Les épreuves étaient tellement dures que

même le Prophète se demandait : « à quand le secours d’ALLAH ? » Sachez

se demandait : « à quand le secours d’ALLAH ? » Sachez que le secours d’ALLAH

que le secours d’ALLAH est certes très proche pour celui qui croit ! » (Coran :

Sourate 2 : La vache, Verset 213).

Par ce verset, notre SEIGNEUR nous fait clairement savoir que nous ne

pouvons jamais entrer au Paradis sans auparavant passer par des épreuves

touchant notre personne, notre famille et/ou nos biens, et les endurer de la meilleure

façon, en remettant tout au SEIGNEUR TOUT PUISSANT.

Nous savons tous que les premiers à suivre le Prophète (P.S.L) ont fait l’objet

de beaucoup de persécutions. Ils ont subi les pires traitements. On a coupé la tête à

certains, durement fouetté d’autres, affamé d’autres encore. Ils ont fait l’objet d’un

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

11

dur embargo pendant des années où personne ne commerçait avec eux. Ils ont

tellement souffert !

La première personne tuée en l’Islam fut une femme (Sumayya). Elle a été

transpercée par une lance plantée dans son bas ventre. Une autre a été fendue en

deux à l’aide de deux chameaux. Personne parmi ces compagnons martyrisés n’a

poussé le plus petit gémissement. Ils avaient accepté de mourir pour la Cause de

DIEU car ils savaient que cette mort les menait à une vie éternelle auprès de leur

cette mort les menait à une vie éternelle auprès de leur SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée).

Cependant, si on renonce à sa foi pour ne pas être tué, cela n’épargne pas de

la mort, car tôt ou tard, elle nous atteindra. Ainsi, grâce à leur foi immaculée et leur

raison pure, ils ont su qu’en mourrant dans le sentier d’ALLAH leur âme sera

recueillie par les Anges de « Malawul Ahlà » et conduite à l’endroit nommé « Ufukil

Ahlà ou Ufukil Mubiin » où tous les Prophètes et les Saints témoigneront du bien à

leur égard et Le SEIGNEUR les agréera et les fera entrer au plus haut degré du

Paradis (Jannatul Firdaws) où ils jouiront éternellement des délices. Notre

SEIGNEUR a dit dans ce sens : « En voyant ce qui se trouve au Paradis, tu

verras certes des bienfaits et une immense royauté » (Sourate 76 : L’Homme,

Verset 20).

immense royauté » (Sourate 76 : L’Homme, Verset 20). C’est donc à l’issue de toutes ces

C’est donc à l’issue de toutes ces épreuves (que la personne passe avec

succès en restant ferme dans sa foi et sa résignation à DIEU Tout Puissant) que le

SEIGNEUR lui fait intégrer le groupe de ceux qu’IL désigne par « Tu ne pourras

rien contre Mes serviteurs dont j’ai accepté la servitude » et auquel IL accorde le

grade de " Hurriyyah ". Le SEIGNEUR le préserve à jamais de Satan et le reste de

sa vie devenant ainsi comme une fête jusqu'à son entrée au Paradis où il fera face

fête jusqu'à son entrée au Paradis où il fera face éternellement à la Face d’ALLAH. Donc,

éternellement à la Face d’ALLAH.

Donc, c’est comme ainsi que s’explique le terme « Abdullahi » utilisée par le

Cheikh.

- « Il est aussi un fidèle serviteur de Celui qui l’a fait accéder à l’Enceinte

Scellée de DIEU à savoir le Prophète (Paix et Salut sur Lui) ».

Comme il l’a dit lui-même qu’à son début DIEU lui a indiqué le Prophète comme

guide. Et c’est le Prophète (P.S.L) qui l’a mené à DIEU. Il est clair que nul ne peut

accéder à DIEU sans passer par le Prophète (Paix et Salut sur Lui).

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

12

La préoccupation fondamentale de Cheikh Ahmadou Bamba été d’œuvrer

pour le Prophète (P.S.L), en revivifiant l’Islam et ses enseignements, pour que les

gens retournent à leur SEIGNEUR et se conforment davantage à l’Islam. IL dit, par

ailleurs : « Moi Ahmadou a une ferme intention de revivifier la tradition prophétique. »

Donc l’essence même de l’œuvre du Cheikh est d’éclairer l’Islam de sorte que

toute personne désirant rencontre l’Agrément du SEIGNEUR, s’engage

nécessairement sur cette voie.

du SEIGNEUR, s’engage nécessairement sur cette voie. Le Cheikh continue en disant : - « Son

Le Cheikh continue en disant :

- « Son nom est Ahmadou qui n’espère que CELUI qui lui a fait la faveur

d’éclore et d’illuminer tout ce qui se trouvait en lui de latent comme

d’apparent, à savoir le SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et

Magnifiée). »

- « Je remercie Le SEIGNEUR qui a fait du cœur le guide que suivent tous les

autres membres et organes du corps. »

Tous les membres et organes du corps suivent le cœur dans ce qu’il aime ou

déteste. Ainsi, disait le Prophète (Paix et Salut sur Lui) : « Il y a dans le corps de

l’Homme un organe qui, s’il est saint, tout le corps l’est mais, s’il est impur, il en est

de même pour tout l’organisme ».

est impur, il en est de même pour tout l’organisme ». - « Je loue DIEU

- « Je loue DIEU (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée), le SEIGNEUR

qui a appelé à la Religion dont le porteur du message est le Prophète (Paix et Salut

sur Lui) le meilleur de toutes les créatures ».

Il LE glorifie :

- « LUI qui est Le SEIGNEUR du Trône Suprême ; Le CREATEUR de toute

chose ; tout provient de LUI et retourne à LUI (Que Sa Grandeur soit Exaltée et

de LUI et retourne à LUI (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée). Le SEIGNEUR qui

Magnifiée). Le SEIGNEUR qui a créé les Hommes et les Djinns pour qu’ils L’adorent

par Crainte et par Espérance (Rahaban wa Tabahan) ».

"Rahbou" signifie « la crainte de tout ce dont le SEIGNEUR menace les

transgresseur » et ‘’Tabahan" signifie « espérer à tout ce que le SEIGNEUR a

réservé à ceux qui suivent Ses recommandations ».

C’est donc dans ce sens qu’il faut comprendre le verset suivant dans lequel sont

utilisés les deux concepts « Ils s’arrachent de leurs lits pour invoquer leur

SEIGNEUR par crainte et par espoir ; et ils font largesse de ce que NOUS leur

avons attribué » (Coran : Sourate 32 : La Prosternation, Verset 16). Il s’agit de ceux

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

13

qui, au cœur de la nuit, au moment où les Hommes se retrouvent dans les bras de

Morphée, se lèvent, font soigneusement leurs ablutions, s’isolent avec leur

SEIGNEUR, LE glorifient, lisent attentivement le Saint Coran, évoquent les Noms de

DIEU (Zikr), se rappellent de la mort, du séjour dans la tombe, du Jour de la

Résurrection, de la rencontre d’avec leur SEIGNEUR (où chaque âme se retrouvera

seule avec le SEIGNEUR - Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) et L’adorent

ainsi par crainte de l’Enfer et par amour du Paradis.

ainsi par crainte de l’Enfer et par amour du Paradis. Cependant, on retrouve, au dessus de

Cependant, on retrouve, au dessus de ces derniers, ceux qui adorent le

SEIGNEUR tout simplement parce qu’IL l’a ordonné : « JE n’ai créé les Djinns et

les Hommes que pour qu’ils M’adorent », sans crainte de l’Enfer, ni par amour du

Paradis. Donc, adorons-LE uniquement pour SA NOBLE FACE.

- « Je prie le SEIGNEUR de ne cesser d’accorder le Salut et la Paix au

Prophète par le biais de qui, j’ai obtenu toute Faveur et toute Grâce. Ce Prophète qui

est le bel exemple d’ascèse, qui est l’Intercesseur et qui guide et fait accéder celui

qui l’aime et le suit, au meilleur de la vie présente et de l’Au-delà ».

- « Paix et Salut, encore et toujours, sur ce Prophète qui a dit : "Ce Bas-

monde est à l’image de menottes pour tous les croyants sans exception aucune " ».

Pour tout croyant, ce Bas-monde est semblable à une prison où l’individu vit dans la

est semblable à une prison où l’individu vit dans la privation totale. Les musulmans doivent toujours

privation totale. Les musulmans doivent toujours avoir à l’esprit que la vie présente

est une prison pour nous. Une prison ne peut être un lieu de délices, de jouissances,

donc ne peut être en aucun cas agréable. Toute personne qui essaie de la rendre

agréable, risque de rejoindre ceux qui la prennent pour leur Paradis.

Avec la mondialisation (hawlama en arabe), les gens ne font plus de

discernement entre les cultures. On ne distingue plus la culture islamique de celle

cultures. On ne distingue plus la culture islamique de celle occidentale qui est actuellement imposée à

occidentale qui est actuellement imposée à tous les pays. De nos jours, en regardant

les feuilletons à travers la télévision, les jeunes surtout imitent les Occidentaux dans

leur manière de s’habiller et dans tous leurs comportements. Mais, le musulman qui

désire obtenir la félicité à l’Au-delà ne doit pas imiter ceux qui n’y espèrent rien sinon

qu’un châtiment douloureux ! Pour accéder à son désir à l’Au-delà, le musulman a un

code de comportement bien défini par l’Islam qu’il doit suivre. C’est très important de

toujours penser à cela.

Ce qui favorise cette situation de décadence morale et religieuse, c’est surtout

les nouvelles technologies telles que la télévision et l’Internet. Les films et les

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

14

feuilletons qui passent à la télévision ne montrent que des escrocs et/ou une femme

mariée qui recherche un amant et/ou un homme marié qui cherche des maîtresses

et/ou des jeunes (filles et garçons) totalement libertins. Ils essayent de mettre tout

cela sur le compte de la liberté alors que pour le musulman, toutes ces pratiques lui

sont formellement interdites.

Il doit rejeter ces idéologies et savoir que celui qui est en prison n’est pas

pareil à celui qui est à la place publique, libre de toute action, pouvant regarder tout

place publique, libre de toute action, pouvant regarder tout ce qu’il veut, entendre tout ce qu’il

ce qu’il veut, entendre tout ce qu’il désire et aller où il veut. Sachons encore une fois

de plus que le musulman ne doit pas imiter le non musulman, complètement libertin,

ni dans ses manières, ni dans ses paroles et encore moins dans ses actes.

Le Cheikh dit :

- « Chers frères et sœurs, ô vous les doués de raison : ceci est la meilleure

des sciences ».

Quand la personne n’utilise pas sa raison, on ne la considère pas comme un

être humain. Dans le Coran, Le SEIGNEUR s’adresse aux doués de raison. C’est la

raison qui permet à l’Homme de saisir le caractère éphémère de cette vie présente et

de savoir qu’il y a, après elle, une vie éternelle. C’est aussi la raison qui permet à

l’Homme d’éviter toute débauche (plaisir éphémère ou tout autre chose du genre) en

(plaisir éphémère ou tout autre chose du genre) en pensant au châtiment douloureux et éternel qui

pensant au châtiment douloureux et éternel qui pourrait en découler et de s’attacher

à

découleront à l’Au-delà.

la noblesse de caractère pensant aux délices et réjouissances éternelles qui en

Si l’on se réfère à nos activités quotidiennes, pour être ingénieur ou pour

maîtriser tout autre métier, l’individu se confronte à toutes les difficultés, qu’il endure

avec fermeté. Quels que soient les problèmes auxquels il peut être confronté

que soient les problèmes auxquels il peut être confronté (étudiants non boursiers et autres), en pensant

(étudiants non boursiers et autres), en pensant au salaire, aux faveurs et à la

situation sociale liés au métier d’ingénieur, de médecin,… il fera preuve d’une belle

patience, (il ne sent même pas la fatigue, la misère, le dépaysement liés à la

recherche de ce statut).

Pareillement, en pensant au salaire à l’Au-delà, celui qui œuvre dans le

sentier d’ALLAH retrouve plus d’énergie, de courage et d’ardeur dans son Jihaadu-n-

nafs. De même, en pensant aux tourments, le pécheur gagne plus de force de

s’éloigner de tout ce qui n’est pas agréé par DIEU. C’est dans ce sens que le Cheikh

ajoute :

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

15

- « La meilleure science est celle qui rapproche le serviteur de son

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) à l’instar du Tawhîd, fiq et

tassawwuf ainsi que les sciences annexes ».

En fait, la Foi (enseignée par le Tawhîd) est quelque chose de très vaste : la foi en

DIEU et tout ce qui s’y rattache (ALLAH est exempt de toute imperfection et toute

perfection LUI revient), la foi aux Prophètes, aux Livres révélés, aux Anges, à la

mort, à la Résurrection, au Pont (As-Siraat), au Paradis, à l’Enfer,

au Pont ( As-Siraat ), au Paradis, à l’Enfer, Ensuite vient la Jurisprudence ( Fiq )

Ensuite vient la Jurisprudence (Fiq) qui est une connaissance livresque. Après la

profession de foi, c’est le Fiq qui nous fait savoir comment exécuter les autres piliers

et recommandations de l’Islam (prière, jeûne, aumône légale et pèlerinage aux lieux

saints de l’Islam).

Quant au Soufisme (Tassawwuf), il consiste à ne viser dans nos actes que

LA FACE DE DIEU en dehors de toute ostentation. C’est la Bienfaisance (Al Ihsaan).

Après cela viennent toutes les autres sciences annexes telles que Nahwu, Luqa,

Bayaan, Mantiqh, Ussùl… qui renforcent les trois sciences dont nous venons de faire

mention (Tawhîd, Fiq, Tassawwuf).

Ici donc s’achève le préambule du poème.

Tassawwuf ). Ici donc s’achève le préambule du poème. Venons-en maintenant au développement. III. LA QUETE

Venons-en maintenant au développement.

du poème. Venons-en maintenant au développement. III. LA QUETE DU SAVOIR Le Cheikh dit :

III. LA QUETE DU SAVOIR

Le Cheikh dit :

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

16

- « Toi qui es en quête du savoir, écoute mon conseil et retiens mes

sentences pour LA FACE DE TON SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et

Magnifiée) ».

- « Quand tu t’apprêtes à apprendre la science, fais-le uniquement pour LA

FACE d’ALLAH (Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) ».

- « En agissant ainsi, tu seras la joie des bien-aimés de DIEU ici-bas et dans

l’Au-delà (les Saints) et les savants qui pratiquent leur savoir pour la FACE de DIEU

les savants qui pratiquent leur savoir pour la FACE de DIEU (Que Sa Grandeur soit Exaltée

(Que Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) ».

-

« Ne sois jamais comme celui qui cherche le savoir pour discourir au milieu

des foules pour que les gens attestent qu’il est un savant. Mais au contraire, cherche

la science pour arriver á ce qu’on appelle « Diraaya » c’est á dire la connaissance

véritable de DIEU (connaissance ésotérique qui te rapproche de ton SEIGNEUR

jusqu’ á ce que tu saisisses l’essence même de Ses recommandations, c’est- á- dire

accéder aux nobles caractères que procure le suivi de ces dernières) ».

-

« Ne cherche jamais la science pour attirer les gens vers ta personne, pour

qu’ils te vouent plus de considération mais cherche le savoir pour sortir de

l’ignorance et te sauver de ses préjudices ».

-

« Si tu cherches la science pour l’élévation auprès des gens ou par amour

science pour l’élévation auprès des gens ou par amour des biens terrestres ou pour satisfaire ton

des biens terrestres ou pour satisfaire ton âme charnelle et tes désirs profanes,

sache alors que tu as troqué la vie éternelle de l’Au-delà contre celle présente qui est

éphémère et insignifiante ».

- « Donc, évite de quérir la science pour ton âme charnelle et/ou pour

accumuler la richesse et/ou pour tes désirs profanes et tourne-toi vers la quête du

savoir utile pour obtenir l’Agrément du SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit Exaltée et

-
-

Magnifiée) ».

« Cependant, si tes contemporains se ruent vers toi sans que tu ne l’aies

cherché, mais grâce à ton savoir pur et de tes bons caractères, alors apprends-leur

de ce que ton SEIGNEUR t’a accordé comme science, ce qui les rapprochera de leur

SEIGNEUR et les éloignera de l’orgueil et de tout ce qui s’y rapporte ».

- « Et, de ton côté, attache-toi á la crainte révérencielle de DIEU, aux règles

de politesse et á l’humilité. Ainsi, les doués d’intelligence et de bons caractères ne

cessent de te rendre visite pour LA FACE DE DIEU (Que Sa Grandeur soit Exaltée et

Magnifiée) ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

17

- « Sache que la science, sa pratique et les règles de bonne conduite

constituent ce qui mène l’Homme vers la perfection ».

Ce qui permet à l’Homme d’accéder aux délices et réjouissances éternelles de l’Au-

delà, c’est le Savoir et la Pratique ainsi que la bonne conduite envers son

SEIGNEUR et envers Ses créatures.

Le Cheikh poursuit en disant :

et envers Ses créatures. Le Cheikh poursuit en disant : - « Celui qui ne réunit

- « Celui qui ne réunit pas la science, la pratique et les règles de bonnes

conduites et n’aime pas ceux qui ont réussi á le faire, qu’il sache alors qu’il a causé

sa propre perte ».

- « Toi qui demandes à propos de la meilleure religion auprès de DIEU et

qu’on doit choisir, alors suis la religion du Prophète (Moustapha) ».

- « Sois sûr et certain que la religion agréée auprès de DIEU est l’Islam ».

Aucune religion autre que l’Islam n’est agréée auprès de DIEU comme IL le dit dans

le Saint Coran : « La Religion agréée auprès de DIEU est certes l’Islam » (Coran :

Sourate 3 : La famille d’Imraan, Verset 19).

Toute personne qui vient à DIEU au Jour de la Résurrection avec une religion

autre que l’Islam ne sera point agréée. Toutes les autres religions sont dépassées

point agréée. Toutes les autres religions sont dépassées avec l’avènement de l’Islam dont le porteur du

avec l’avènement de l’Islam dont le porteur du message est le Prophète

Mouhammad (Paix et salut sur lui). Le message du Prophète Mouhammad (Paix et

salut sur lui), le Saint Coran a rendu caduque tous les Livres qui lui sont antérieurs.

Toute personne qui, après l’avènement de l’Islam, adopte une religion autre que

l’Islam se verra chassée de l’Enceinte Scellée de DIEU et n’entrera jamais au

Paradis.

Scellée de DIEU et n’entrera jamais au Paradis. Cependant, avant l’avènement de l’Islam avec le

Cependant, avant l’avènement de l’Islam avec le Prophète Mouhammad (Paix

et salut sur lui), toute personne qui a cru à l’une des religions antérieures, s’y est

conformée en respectant ses règles et ses limites jusqu’à sa mort est certes du

nombre des gens de la félicité.

- « Donc retenez ce début du livre qui renferme des d’enseignements

intéressants, très utiles sur la religion de l’Effaceur des péchés (le Prophète - Paix et

salut sur lui) l’ élu par le SEIGNEUR) ».

Que DIEU nous accorde la faculté d’entendre puis de suivre.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

18

IV. LE RENONCEMENT AUX PLAISIRS DE CE BAS-MONDE - « Ô toi, doué de raison,
IV. LE RENONCEMENT AUX PLAISIRS DE CE BAS-MONDE - « Ô toi, doué de raison,

IV. LE RENONCEMENT AUX PLAISIRS DE CE BAS-MONDE

- « Ô toi, doué de raison, renonce aux plaisirs de ce bas monde qui est très

éphémère ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

19

La première chose à faire par l’aspirant (celui que dirige un guide spirituel

assermenté sur le chemin menant à DIEU) est le renoncement aux plaisirs terrestres

et la quête du bonheur de l’Au-delà qui est éternel. Si le cœur de l’aspirant renferme

le plus petit grain d’amour des biens terrestres, cela fait une tâche dans son cœur et

le retient de sorte qu’il ne puisse marcher sur la voie qui mène à DIEU.

- « Attache-toi à la Sunnah du Prophète (Paix et salut sur lui) ».

La Sunnah du Prophète consiste à se conformer aux cinq piliers fondamentaux de

consiste à se conformer aux cinq piliers fondamentaux de l’Islam et à la Sunnah . C’est

l’Islam et à la Sunnah. C’est seulement en suivant la Sunnah que la personne peut

avoir le salut.

- « Sur Lui, le meilleur Salut de CELUI qui l’a envoyé (c’est à dire DIEU - Que

Sa Grandeur soit Exaltée et Magnifiée) ».

Donc Serigne Touba a revivifié la Sunnah et a ordonné à ses disciples de s’y

conformer s’ils ne veulent pas se faire du tort à eux mêmes. Donc, toute parole non

conforme à l’Islam, à la tradition du Prophète et de ses Compagnons est en réalité

étrangère à ses enseignements d'où elle puisse venir.

- « L’intelligent est celui qui conforme tous ses actes aux recommandations de

DIEU et qui se détourne de tous Ses interdits, voilà la meilleure fin ».

L’intelligent est celui qui, en toute chose, ne regarde que le jugement de DIEU

qui, en toute chose, ne regarde que le jugement de DIEU qu’importe l’attitude des gens à

qu’importe l’attitude des gens à son égard. En effet, ce qui est permis par DIEU ne

saura être illicite même si tous les Hommes s’en détournaient. De même ce qu’IL a

prohibé ne deviendrait jamais licite même si tout le monde le faisait.

- « Toute personne qui ne médite pas sur la vie présente, en devient

prisonnière. »

La vie présente n’est que leurre et tromperie. Rien d’elle n’est éternel. Tout

leurre et tromperie. Rien d’elle n’est éternel. Tout avoir ou tout savoir n’est qu’un dépôt temporel,

avoir ou tout savoir n’est qu’un dépôt temporel, car tôt ou tard, l’individu quittera

définitivement ce bas monde pour ne plus jamais y retourner. Par conséquent le plus

important pour tout homme, c’est de suivre les recommandations de DIEU et de

s’abstenir des interdits.

- « Le Bas monde est à l’image d’une vieille femme à la laideur

indescriptible, mais habillée en soie pure brodés d’or et de diamant attirant ainsi tout

sot et tout inconscient».

Cela symbolise les ornements de la vie présente : les belles constructions, les

belles voitures, les diverses jouissances, la santé corporelle, l’aisance matérielle…

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

20

qui rendent hautins le sot et l’inconscient qui pensent qu’ils vivront éternellement

avec ces ornements futiles,…Mais, celui qui se complait dans cela, se perd

complètement.

- « Le sot, le voyant ainsi drapée dans ces beaux habits, la croit très belle et

élégante ».

Le sot tombe alors sous son charme et cherche à lui faire la cour, parce qu’il

ignore que celui qui aime ce Bas monde est voué à la perdition, sans aucun doute !

ce Bas monde est voué à la perdition, sans aucun doute ! - « Mais dés

- « Mais dés que cette femme (la vie) se déshabille, l’on découvre une vieille,

laide au ventre gonflé et plissé ».

C’est une leçon que le Cheikh nous donne à travers cette image de la vie qu’il

symbolise par cette vieille femme. Car, nous voyons chaque jour de riches individus

devenus aujourd’hui pauvres ou des malades qui étaient, pourtant, bons portant, des

handicapés dont les membres étaient auparavant au complet, des déficients

mentaux qui jouissaient avant de toutes leurs facultés mentales,… Voila donc des

exemples de surprises que la vie nous réserve. Si une de ces choses vous arrive

alors que vous n’avez jamais pensé à rechercher l’Agrément de votre SEIGNEUR, il

ne vous reste plus que de vains regrets.

- « On découvre qu’elle est aveugle, aux cheveux blancs puants, aux crachats

est aveugle, aux cheveux blancs puants, aux crachats verdâtres à l’image des pourritures des lacs en

verdâtres à l’image des pourritures des lacs en fin de saison sèche, aux cils mal

soignés, à l’échine courbée. Cependant son apparence sous ses beaux habits

trompe le pécheur ».

- « En ce moment, celui qui la désirait, se mordra les doigts et regrettera pour

les ambitions qu’il avait pour elle ».

A travers cette image donnée par Serigne Touba, de ce Bas monde, il

cette image donnée par Serigne Touba, de ce Bas monde, il déceptions. apparaît clairement qu’il n’y

déceptions.

apparaît clairement qu’il n’y a, en réalité, rien d’important tout comme il n’y a rien de

désirable en cette vieille femme, apparemment belle, sinon que leurres et

Tout en ce Bas monde est voué à l’anéantissement. On lit souvent dans les

livres, les histoires de grands rois et de hautes personnalités qui avaient de très

grandes constructions sur terre : « Nul n’a jamais vu de constructions pareilles »

(Coran : Sourate 89 : L’Aube, Verset 8). Aujourd’hui, ils ont perdu tout pouvoir et tout

avoir pour être enfoui à jamais laissant derrière eux tout cela. Cette vie présente

n’est que jouissance trompeuse. Mettons donc, tout ce qui est à notre disposition, au

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

21

service de DIEU. Suivons Ses recommandations et abstenons-nous de Ses

interdictions et évitons que ce Bas monde ne nous piège.

- « Quant à l’intelligent qui scrute le bas monde et qui pense aux riches, aux

rois et autres personnalités qui l’ont précédés sur terre, laissant derrière eux tous

leurs biens, il évitera de subir leur sort ».

Ils ont été rappelés à DIEU, laissant derrière eux toutes leurs richesses, rien

ne leur étant maintenant profitable si ce n’est ce qu’ils avaient investi dans le sentier

si ce n’est ce qu’ils avaient investi dans le sentier d’ALLAH. En réfléchissant ainsi, il arrive

d’ALLAH. En réfléchissant ainsi, il arrive à se sauver du piège tendu par cette vie

présente et à œuvrer pour l’Au-delà.

-

« La vie terrestre est aussi comparable à un rêve ».

En effet, dès que la personne se réveille, c’est comme s’il n’est jamais passé par tout

ce qu’il a vu, entendu ou fait durant le rêve. Dans notre vie quotidienne, nous savons

que les jouissances passées, les mets délicieux dont nous nous sommes régalés

hier ou avant-hier, … sont aujourd’hui comme si nous n' y avons jamais goûtés.

-

« Tout Homme qui se détourne de ce Bas monde sera couronné d’honneurs

et de faveurs à l’Au-delà ».

Le Bas monde et l’Au-delà sont comme deux co-épouses (qui ne sont pas en

bons termes) ; la considération vouée à l’une suscite la colère de l’autre.

vouée à l’une suscite la colère de l’autre. C’est pourquoi le Prophète (Paix et salut sur

C’est pourquoi le Prophète (Paix et salut sur lui) disait : « Dans cette vie

terrestre, comporte-toi comme celui qui traverserait une route,».

En effet, dans ce Bas monde, Satan tend ses pièges et, quiconque reste

inattentif, risque d’y tomber et sera perdant à l’Au-delà. C’est dans ce sens que

Serigne Touba dit :

-

« Ne penche jamais vers ce Bas monde et ses mirages trompeurs car il n’y a

vers ce Bas monde et ses mirages trompeurs car il n’y a nul doute que la

nul doute que la mort t’atteindra et que tout ce qui s’y trouve sera anéantie ».

Donc, en ce Bas monde, comporte-toi bien envers ton SEIGNEUR mais

entretiens aussi de bonnes relations avec tes semblables. Voue un culte exclusif à

ton SEIGNEUR dans Son Essence, Ses Œuvres et Ses Attributs. Suis

scrupuleusement Ses recommandations et éloigne-toi de tous Ses interdits. Aussi,

ne souhaite aucun mal à ton prochain, ne lui adresse pas de mauvaises paroles et

n’agis jamais en mal envers lui.

Serigne Touba poursuit en affirmant :

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

22

- « Les biens de ce bas-monde se sont donné à moi, mais je leurs ai tourné le

dos et notre SEIGNEUR me sauva alors de leurs pièges ».

Il est clair que si le Bas monde se présente à vous et que vous le saisissiez,

vous deviendrez son esclave. C’est encore pire, si c’est vous-même qui courez

derrière lui.

Ce vers trouve toute son explication dans son autre poème intitulé : « Ils m’ont

dit : penche-toi vers les portes des sultans ! » (C’est un court poème que Serigne

des sultans ! » (C’est un court poème que Serigne Touba a écrit suite à la

Touba a écrit suite à la proposition des notables, après les funérailles de son père,

d’aller présenter leurs condoléances à Lat Dior. Ces derniers voulaient que le Cheikh

manifeste par ce geste, le souhait de remplacer son père comme conseiller du roi et

juge pour les affaires religieuses). Il leur répondit qu’il pouvait les accompagner pour

présenter ses condoléances au roi qui était un ami à son père. Par contre, il

refuserait systématiquement toute éventuelle nomination. Il tourna ainsi le dos aux

grades, richesses et autres privilèges liés à cette fonction (cf. sermon <<Ils m’ont

dit…>>).

- « Quand je leur ai tourné le dos (les biens de ce bas monde) et que je me

suis résolument tourné vers mon SEIGNEUR, ils se sont détournés de moi ainsi que

tous les hommes qui s’y attachaient ».

de moi ainsi que tous les hommes qui s’y attachaient ». - « Après que j’eusse

- « Après que j’eusse obtenu l’Agrément de mon SEIGNEUR, tous les biens

terrestres se sont orientés vers moi ».

En fait, ces trois derniers vers représentent l’espace de longues années car

entre son refus légendaire et son accession à DIEU, il a eu à subir les pires

traitements de la part de ses contemporains, surtout de ses proches qui voyaient en

lui un ‘’déficient mental’’. Durant toutes ces années, il a su supporter avec fermeté la

toutes ces années, il a su supporter avec fermeté la marginalisation, la privation, les calomnies et

marginalisation, la privation, les calomnies et autres parjures venant de toutes parts,

étant convaincu que la seule chose importante est de se maintenir sur la voie

menant à la Satisfaction Divine.

C’est durant ces années qu’il a tracé la voie du Mouridisme, est passé par

Mbacké Baol (avec tous les mauvais traitements qu’il y a subis), a fondé Darou

Salam, séjourné sept (07) ans à Touba puis six (06) mois à Mbacké Baari Djolof,

était exilé en mer pendant presque huit (08) ans, etc. Cela constitue donc de

nombreuses années de douleurs et de souffrances.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

23

C’est après cela que tout le monde s’est rué vers lui, mais le SEIGNEUR lui

avait déjà gratifié de tous les bienfaits exotériques et ésotériques pour l’éternité.

- « Toutes mes réjouissances aux biens de cette vie présente sont en fait,

pour moi, des provisions pour le Paradis ».

En ce moment, il avait atteint la station mystique suprême et rien ne pouvait le

détourner de son SEIGNEUR. Même si tout le monde se mettait sous son autorité,

cela ne lui causerait aucun préjudice dans sa foi, car Seul LE SEIGNEUR avait de la

place dans son cœur.

« Je rends grâce à mon SEIGNEUR qui a donné le Coran à la meilleure des

à mon SEIGNEUR qui a donné le Coran à la meilleure des - créatures, le Prophète

-

créatures, le Prophète (Paix et salut sur lui) qui l’a transmis aux Hommes ».

-

« Je rends grâce à mon SEIGNEUR qui a achevé ma marche vers LUI, en

compagnie de l’Effaceur des péchés (le Prophète – Paix et salut sur lui) et qui m’a

accordé des bienfaits inépuisables ».

Cependant, le Cheikh précise :

-

« Je vous informe des multiples souffrances, que j’ai dû endurer avant

d’accéder à l’Agrément Eternel de mon SEIGNEUR ».

En effet, accéder à l’Agrément éternel de DIEU n’est pas chose facile même

pour un homme de DIEU. L’Agrément circonstanciel peut ne pas durer dans le

DIEU. L’Agrément circonstanciel peut ne pas durer dans le temps. Mais l’Agrément éternel se confond à

temps. Mais l’Agrément éternel se confond à la nature intrinsèque de celui qui

l’obtient et l’élève au grade de « AbduLah » encore appelé « Hurriyyah », station à

laquelle l’individu perçoit les ‘’Secrets de l’Invisible’’ ou « Sirrul Massùn ». DIEU le

sauve à jamais de Satan et de l’égarement en le plaçant dans un endroit que LUI

Seul connaît.

Donc, toute personne qui te rend facile la voie de Serigne Touba, ne fait que

qui te rend facile la voie de Serigne Touba, ne fait que suivre ses passions. Mais

suivre ses passions. Mais si on se base sur ses écrits, il apparaît clairement que le

sentier de DIEU n’est pas facile et nul ne peut obtenir les bienfaits éternels du

SEIGNEUR sans peiner. C’est pourquoi il dit :

- « Faites inlassablement le Jihaadu-n-nafs ! Ne suivez pas votre âme

charnelle, mais recherchez constamment l’Agrément de DIEU ».

« Toi qui recherches ce Bas monde, écoute religieusement mon conseil. Je l’ai

formulé en toute pureté et avec une sincère intention, pour que la vie présente ne te

trahisse pas ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

24

Serigne Touba ne veut pas qu’au moment de l’agonie, quand l’individu se prépare

à quitter à jamais ses biens et qu’il fait face à la réalité conformément à la parole

d’ALLAH « Aujourd’hui, NOUS t’enlevons tous les voiles ; ta vue est maintenant

sans limite » (Coran : Sourate 50 : Qãf, Verset 22), qu’il regrette de n’avoir pas

avancé dans sa tombe de bonnes œuvres en guise de provisions au Jour de la

Résurrection, au moment du passage du Pont (As sirât), de la descente des livres

des comptes, de la pesée des actions et à la rencontre avec son SEIGNEUR. C’est

des actions et à la rencontre avec son SEIGNEUR. C’est aussi dans ce sens que le

aussi dans ce sens que le Prophète (P.S.L) disait : « les gens dorment mais ils se

réveilleront quand ils seront morts ». En ce moment la personne verra de manière

très claire tout ce qui l’attend, tout comme il verra tout ce qu’elle a dépassé et se

tourne définitivement vers l’Au-delà.

L’homme regrettera amèrement d’avoir consacré toute sa vie à la recherche

des biens de ce Bas monde.

« Si tu n’as pas encore dompté ton âme charnelle, si tu ne t’es pas encore

-

départi des vices apparents et/ou de ceux cachés, si tu ne t’es pas encore paré des

vertus agréées par DIEU, alors détourne-toi du Bas monde et ne t’approche point de

lui si tu aspires à un rang élevé à l’Au-delà ».

- « Car les plaisirs de la vie terrestre te donnent le bonheur aujourd’hui, mais

la vie terrestre te donnent le bonheur aujourd’hui, mais te donnent le malheur demain » .

te donnent le malheur demain ».

-

«Abandonne donc les plaisirs éphémères de ce Bas monde pour le bonheur

éternel à l’Au-delà ».

- « Cette vie présente ne renferme que déceptions et malheurs. Toute

personne qui abandonne ce Bas monde pour l’Au-delà ne subira jamais de

préjudices ni Ici-bas, ni à l’Au-delà ».

-
-

« La Félicité est réservée à celui à qui notre SEIGNEUR a donné la force de

se détourner, dans son cœur, des plaisirs de ce Bas monde. Elle aura un rang élevé

à l’Au-delà ».

Sachons encore une fois que cette vie présente est très éphémère. Nous la

quitterons forcément, du jour au lendemain, pour regagner l’Au-delà. Donc, purifions

nos comportements, nos intentions, nos paroles et nos actes.

Serigne Touba a donné le meilleur exemple sur le comportement que doit

avoir celui qui se réclame de lui à l’égard des hommes politiques. Sa réponse aux

notables doit aujourd’hui éveiller la conscience de ceux que l’on considère comme

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

25

des guides religieux, surtout ceux qui se réclament de lui. Qu’ils se maintiennent sur

le Droit Chemin avec leurs disciples qui se sont confiés à eux, uniquement pour la

Face d’ALLAH. \

Serigne Touba écrit : « Ils m’ont dit : « - appuie-toi sur les détenteurs du

pouvoir et toutes les richesses seront à ta possession, car tu auras tout ce que

tu désires ». ».

« Mais j’ai répondu : « ALLAH me suffit et j’ai confiance en LUI » ».

: « ALLAH me suffit et j’ai confiance en LUI » » . « Je n’ai

« Je n’ai qu’une seule préoccupation : la science et la pratique

religieuse ».

Mais de nos jours, tout un chacun se rue, avec ses disciples, vers les portes

des dirigeants politiques, non pas pour l’intérêt de la Religion mais pour leurs intérêts

personnels (il s’agit de la période électorale en vue des élections présidentielles de

février 2007). Ce n’est rien d’autre que de « l’escroquerie spirituelle » que Serigne

Touba dénonce fermement

Chaque guide religieux dans la voie mouride doit faire une prise de

conscience et se rappeler en permanence le Jour où il rencontrera son SEIGNEUR

et Son Prophète, pour rendre compte devant Serigne Touba de la gestion de son

héritage.

Un jour, un Cheikh de Serigne Touba établit au Saloum était venu se plaindre

de Serigne Touba établit au Saloum était venu se plaindre auprès de lui du comportement de

auprès de lui du comportement de ses disciples qui commençaient à lui désobéir et à

suivre leurs propres passions. Cheikhoul Khadim lui dit : « Recommande-leur le

bien et pratique-le, interdis-leur le mal et éloigne-toi de lui. S’ils te suivent dans

la pratique du bien, vous irez tous au Paradis. S’ils te désobéissent, toi tu iras

au Paradis et eux en Enfer. Mais, s’ils s’y conforment et que tu n’appliques pas

Mais, s’ils s’y conforment et que tu n’appliques pas tes propres conseils, alors ils entreront au

tes propres conseils, alors ils entreront au Paradis et toi en Enfer ».

Donc tout guide doit se mettre, avec ses disciples, sur le Droit Chemin, les

éduquer pour purifier leurs relations avec leur SEIGNEUR mais aussi avec leurs

pairs pour qu’ils accèdent ainsi à l’Agrément de leur SEIGNEUR.

Les gens doivent éviter de se dire du mal et d’avoir des préjugés défavorables

sur les autres, en toute subjectivité. Tout cela ne repose que sur l’amour des biens

de ce Bas monde qui n’ont aucune valeur.

Il est très inquiétant de constater qu’aujourd’hui, la seule chose importante aux yeux

des gens est la

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

est

est

richesse ;

le

riche

considéré

tandis

que

le

pauvre

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

26

déconsidéré. On ne regarde plus la bonne lignée, ni le savoir, ni l’éducation. Une

telle vision du monde est en inadéquation avec la Religion, avec la morale et n’est

nullement fondée, car tout individu mourra en laissant derrière lui toute ses

richesses. Donc, que chacun s’y prépare bien.

Venons-en maintenant à la première partie qui traite des différentes parties de

la religion.

partie qui traite des différentes parties de la religion. V. PREMIERE PARTIE V.1. Le repentir Le
partie qui traite des différentes parties de la religion. V. PREMIERE PARTIE V.1. Le repentir Le
partie qui traite des différentes parties de la religion. V. PREMIERE PARTIE V.1. Le repentir Le

V. PREMIERE PARTIE

V.1. Le repentir

Le repentir sincère, c’est quand l’individu opère une prise de

conscience dévouée et qu’il se démarque de par ses intentions, de par ses paroles

et de par ses actes de toute prohibition de notre SEIGNEUR, LUI qui l’a créé,

façonné et lui a donné la force et accordé des bienfaits. C’est quand il se rend

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

27

compte que ses pensées, ses paroles et ses actes le conduiront à un malheur

éternel, qu’il regrette son passé et qu’il se détermine à se conformer, pour le reste de

sa vie aux recommandations du SEIGNEUR.

Le repentir sincère est à l’image de celui qui a marché sur une braise ou qui a

vomi ; il ne revient jamais (en étant conscient) pour marcher encore sur la braise ou

manger les vomissures. C’est pourquoi Serigne Touba dit :

-

« L’Homme doit incessamment se repentir en regrettant tout péché qu’il a eu

se repentir en regrettant tout péché qu’il a eu à commettre » . En effet, c’est

à commettre ».

En effet, c’est le péché qui entache la raison, le cœur et l’âme et constitue un

voile entre l’individu et son SEIGNEUR de sorte qu’il ne puisse pas méditer (fikr) sur

Ses signes et Son Royaume (Exalté et Magnifié Soit-IL !).

Comme on ignore quand est-ce que la mort qui est incontournable, nous

atteindra, nous devons nous repentir rapidement, uniquement pour la Face d’ALLAH

et non par une incapacité à ne plus pécher pour cause d'infirmité : parce qu’on est

devenu aveugle, sourd, muet, impuissant ou handicapé moteur. Un tel repentir ne

sera pas accepté. En effet, l’individu doit se repentir, au moment où rien ne

l’empêche de continuer à pécher, par crainte pour son SEIGNEUR qui l’a créé et

vers qui il retournera tout seul.

-

qui l’a créé et vers qui il retournera tout seul. - « Repens-toi auprès de ton

« Repens-toi auprès de ton SEIGNEUR LE TRES HAUT par crainte de sa

-

rencontre et des comptes à rendre devant LUI ».

« Ne retarde jamais le repentir jusqu'à ce que le châtiment t’atteigne (Que

DIEU nous en préserve), car en ce moment ça ne sert plus ».

En effet, comme nous l’avons dit plus haut, le repentir n’est valable que si le

repentant n’est pas contraint d’abandonner le péché, par accident ou par

pas contraint d’abandonner le péché, par accident ou par circonstance. Le repentant doit aussi nommer le

circonstance.

Le repentant doit aussi nommer le péché bien que le SEIGNEUR en soit

mieux informé que lui, car les Anges enregistrent l’heure, l’endroit et la nature de tout

péché. Quand le repentant se lève au milieu de la nuit, fait ses ablutions, prie deux

rakaas (2 unités de prière), lèvent ses bras pour se repentir auprès de son

SEIGNEUR de ses mauvaises pensées, de ses mauvaises paroles et de ses actes

prohibés, il faut qu’il cite le péché nommément : qu’il s’agisse de la fornication, du

vol, du mensonge, de la calomnie…

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

28

Si le péché concerne un de ses semblables, le repentant doit le voir

directement pour lui demander pardon. Si tu avais pris son argent malgré lui, tu le lui

remets ; si tu l’as calomnié, tu le lui dis, sauf si cela n’entraîne pas d’autres

problèmes entre vous.

- « Tu le nommes avec regret et humilité envers l’UNIQUE, LE DOMINATEUR

SUPREME de Mulk, de Malakuut et de ce qu’ils renferment. Tu ne dois pas retarder

le repentir, que tu sois en paix ou en période de troubles avant que la mort ne

sois en paix ou en période de troubles avant que la mort ne t’atteigne alors que

t’atteigne alors que tu persistais dans le péché ».

Avant, d’intégrer le corps, l’âme (Ar-ruh) était pur car étant une partie de la

Lumière de Jabaroot (le Royaume Céleste). Ensuite le corps l’a emprisonnée lui

faisant oublier son origine. Les bonnes actions de l’Homme permettent à l’âme de

retrouver son état initial tandis que les mauvaises l’entachent et lui empêche de

ressentir son SEIGNEUR comme avant. C’est à l’image de deux miroirs tenus face à

face ; si l’un est couvert de saletés, on ne pourra pas y apercevoir l’autre. Plus

l’Homme agit en bien, plus son âme devient pure et plus il a la sensation de son

SEIGNEUR ; la lecture du Saint Coran, la prière, le zikr,…deviennent très agréables

pour lui jusqu'à des stations qu’on ne peut pas dire mais que seuls ceux qui ont la

faveur d’en arriver là ressentent. Cependant, plus il agit en mal avec ses sept

Les paliers du repentir 1. quittant la mécréance ».
Les paliers du repentir
1.
quittant la mécréance ».

membres et organes du corps, plus son cœur est voilé et cela lui empêche d’avoir la

sensation de son SEIGNEUR.

- « En second lieu, il y a les différentes formes de repentir qui sont bien

détaillées dans le livre et que tout le monde doit savoir. Elles sont au nombre de 7 ».

« Le premier est celui de la personne qui se convertit à l’Islam en

est celui de la personne qui se convertit à l’Islam en « Le second est celui

« Le second est celui du musulman qui commet les grands

péchés puis se repent pour se conformer à ce que LE

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée) aime et

agrée ».

3. « Puis vient le repentir du juste qui commet les péchés

2.

mineurs. »

4. « Ensuite celui de l’Adorateur qui trébuche dès fois et commet

quelques petits manquements ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

29

5.

« le repentir de l’aspirant qui s’engage sur le droit chemin à la

quête de l’Agrément de son SEIGNEUR, des défaillances dans

son cœur. »

6. « Le repentir de celui qui préserve tous ses membres et organes

du corps de ce que LE SEIGNEUR n’agrée pas, mais qui verse

quelques fois dans ce qui est douteux ».

7. « Ensuite, vient le repentir des « Muchaahidiin » (Muchaada est

vient le repentir des « Muchaahidiin » (Muchaada est un mot profond en Haqiqa). C’est le

un mot profond en Haqiqa). C’est le repentir de celui qui a

accédé à un stade où le SEIGNEUR lui a enlevé les voiles et qui

se repent, par peur de représailles ou de la colère du

SEIGNEUR, des défaillances dont son coeur fait l’objet quelques

rares fois vis-à-vis de son SEIGNEUR ». En effet, plus on est

proche de DIEU, moins les erreurs nous sont pardonnées.

Serigne Touba dit alors :

- « Repens-toi vite et cherche la Droiture avant qu’il ne soit trop tard et que les

portes du pardon ne soient fermées ».

Le repentir devient trop tard quand l’individu est dans son lit de mort.

Il l’a précisé en des termes clairs dans son ouvrage intitulé Muwahibul Qudùs (Les

clairs dans son ouvrage intitulé Muwahibul Qudùs ( Les dons du TRES-SAINT) qui est une versification

dons du TRES-SAINT) qui est une versification de la prose Umul Baraahiin de

l’Imam Sanoussi.

On raconte que même son père Mame Mor Anta Saly enseignait Muwahibul

Qudùs en abandonnant la prose de l’Imam Sanoussi. Serigne Touba a dit dans ce

poéme :

« Je jure par la Grandeur de DIEU que rien ne profite à l’individu, quand

Grandeur de DIEU que rien ne profite à l’individu, quand Droiture ! » . on lie

Droiture ! ».

on lie ses mains et ses jambes pour l’introduire dans la tombe, que la

Donc, que le musulman, le disciple se repentisse vite et cherche la Droiture avant

que « les portes du repentir ne lui soient fermées ».

- « Cesse de retarder les bonnes œuvres et d’être paresseux, si tu veux une

fin meilleure ».

Si tu es conscient de ce que les bonnes actions te procurent comme bienfaits, tu te

départiras de la paresse.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

30

- « Purifie-toi des impuretés causées par la persistance dans les péchés par

un repentir sincère et aspire toujours à la Droiture ».

- « Le vrai perdant est celui qui quitte ce Bas-monde pour l’Au-delà avec des

péchés, avec des intentions, des paroles et/ou des actes que le SEIGNEUR n’agrée

pas sans auparavant s’en repentir de manière sincère auprès du SEIGNEUR TRES

HAUT sur Son Trône Sublime (Kursiyu) ».

Donc, que chacun ait cela à l’esprit à tout instant.

V.2. Les deux parties de la Religion

-

à tout instant. V.2. Les deux parties de la Religion - « Sache en toute certitude

« Sache en toute certitude que la religion se divise en deux parties comme

l’ont écrit ceux qui nous ont précédé ».

N’oublions pas que les livres du Cheikh tels que « Munawwiru-s-sudur » et

« Mulayyinu-s-sudur » sont des versifications des écrits en prose de l’Imam Ghazali

intitulés « Bidâyatul Hidâyah », souvent très longs et difficiles à assimiler. Serigne

Touba extrayait toujours l’essence des livres de ses prédécesseurs et la présentait

aux gens sous une forme plaisante à lire et facilement assimilable. Il présente en 2

ou 3 vers en retenant l’essentiel de ce que les autres disent en de très longs

passages.

de ce que les autres disent en de très longs passages. V.2.a. L’abandon des interdits -

V.2.a. L’abandon des interdits

-

« La première des deux parties de la religion est de te démarquer, de par tes

intentions, tes paroles et tes actes de tout ce que le SEIGNEUR a interdit et de ne

jamais t’en approcher ».

le SEIGNEUR a interdit et de ne jamais t’en approcher ». L’individu doit le faire sans

L’individu doit le faire sans se soucier de l’attitude des gens vis-à-vis de cela.

Même si tout le monde s’adonnait aux interdits, l’individu doit s’en détourner

obstinément et se conformer à ce qu’ALLAH aime et agrée, uniquement pour SA

FACE (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée) et non pas par ostentation (c'est-

à-dire préserver tous ses membres et organes du corps de l’illicite en présence des

gens, mais dès qu’on est seul on franchit toutes les limites). Par exemple, si tu étais

seul en présence d’une importante somme d’argent que tu peux prendre à l’insu de

tout le monde, tu t’en préserverais pour LA FACE DE DIEU (Que Sa Grandeur soit

exaltée et Magnifiée) qui t’observe en ce moment.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

31

V.2.b. Le suivi des recommandations

- « La deuxième partie de la réligion, c’est de suivre résolument les

recommandations de notre SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et

Magnifiée) ».

Le suivi des recommandations d’ALLAH ne doit dépendre d’aucune condition.

d’ALLAH ne doit dépendre d’aucune condition. Si tout le monde se détournait des recommandations, cela

Si tout le monde se détournait des recommandations, cela n’empêcherait au

véritable croyant de persister dans sa foi en ALLAH.

-

« Quiconque suit scrupuleusement les recommandations de son SEIGNEUR

et s’abstient de Ses interdits, DIEU le préserve du mal de tout souverain injuste ».

- « Mais, il est plus difficile, pour ceux qui ont cru et s’efforcent de suivre les

recommandations du SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée), de

s’abstenir des interdits. »

« Il est rapporté du Prophète, le Choisi (Que la Paix et le Salut soient sur lui,

-

sur sa famille et sur ses compagnons) qui a montré la Grandeur de notre Seigneur:

« le ‘’Muhaajir‘’, l’exilé, désigne ‘’celui qui s’est détourné, de par ses intentions, ses

paroles et ses actes, de toutes prohibitions et ne s’en approche jamais’’. Donc

toutes prohibitions et ne s’en approche jamais’’. Donc détourne-toi de toutes prohibitions. Le mot ‘’ Mujaahid

détourne-toi de toutes prohibitions.

Le mot ‘’Mujaahid’’ désigne aussi celui qui a fait le Jihaadu-n-nafs jusqu'à se

départir de tous les vices (l’orgueil, la jalousie, l’ostentation, la médisance,

l’autosatisfaction de ses bonnes œuvres, le mensonge,…) ».

-

« Que la Paix et le Salut soient sur lui, ainsi que sur tous ceux qui suivent la

voie qu’il a tracée et tous ceux qui se conforment à la vérité. »

a tracée et tous ceux qui se conforment à la vérité. » V.3. LES GRANDS PECHES

V.3. LES GRANDS PECHES

Ils sont au nombre de vingt (20) selon les rapporteurs sûrs et qui guident sur

le Droit Chemin.

Pour chaque grand péché, il dit lequel des sept membres en est responsable.

V.3.a. Les grands péchés liés au coeur

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

32

- Le premier des grands péchés est la fatuité, c’est-à-dire le fait de s’émouvoir

de ses propres bonnes œuvres (Hujbun). Par exemple se dire : « aujourd’hui j’ai

beaucoup lu le Coran, j’ai veillé toute la nuit en adoration, j’ai beaucoup aidé les

gens,…

L’individu ne doit pas surestimer ses œuvres car c’est DIEU qui lui a donné

tout ce dont il dispose et l’a orienté vers le Bien. C’est DIEU qui lui a accordé la

richesse, la force, la santé et tout ; donc, qu’il remette tout à LUI en LUI rendant

et tout ; donc, qu’il remette tout à LUI en LUI rendant grâce et qu’il ne

grâce et qu’il ne se voit pas dans ses œuvres.

-

Le deuxième des grands péchés est l’orgueil. C’est l’orgueil qui a causé la

perte d’Iblis (Satan) pour avoir refusé de se prosterner devant Adam. Rappelons

qu’Iblis fut le plus grand adorateur parmi les Anges. Quels que soient ta richesse, ta

beauté, ta lignée et/ou ton rang social, tu ne dois jamais être orgueilleux car tout est

don de DIEU. Si la personne a conscience de son origine (liquide …) et de sa fin

(cadavre voué à la décomposition), elle ne sera jamais orgueilleuse. En effet,

quiconque pense à son troisième jour dans sa tombe, ne sera jamais orgueilleux.

L’Homme ne doit jamais être orgueilleux. Tout appartient à DIEU (Que Sa Grandeur

soit exaltée et Magnifiée). A lui revient l’orgueil, l’adoration,…. Tout autre que LUI

n’est qu’un simple esclave.

Tout autre que LUI n’est qu’un simple esclave. - Le troisième est la jalousie . La

-

Le troisième est la jalousie. La jalousie consiste à ne pas souhaiter à la

personne ce que le SEIGNEUR lui a gratifiée comme bienfait, rang, beauté, bonne

lignée,…

Le jaloux est châtié Ici-bas avant l’Au-delà, car ne pouvant s’opposer aux bienfaits

d’ALLAH sur son esclave.

En réalité, envier quelqu’un, c’est contester la répartition de DIEU, car c’est LUI qui a

contester la répartition de DIEU, car c’est LUI qui a donné à chacun ce qu’il possède

donné à chacun ce qu’il possède et fait de chaque homme ce qu’il est. Fait partie de

la tranquillité du cœur, le fait d’accepter le décret de DIEU sur toute personne et en

toute chose ; souhaiter à chacun ce que le SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit

exaltée et Magnifiée) lui a accordé comme si c’était à nous qu’IL l’avait gratifié.

- Le quatrième est l’ostentation. C’est le fait de manifester et

d’extérioriser ses bonnes œuvres devant les autres, tout en éprouvant un grand

plaisir. Par exemple quelqu’un qui ne lit le Coran ou les khassaïdes (panégyriques),

qui n'utilise son chapelet pour faire le zikr, qui ne prie sur le Prophète, qui ne fait des

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

33

dons, qui ne fait des prières surérogatoires, qui ne jeûne … qu’en présence des

hommes, alors que quand il est seul, il ne pense pas à tout cela.

En somme, une marque évidente de l’ostentation est de redoubler d’effort en

présence des gens et d’être très paresseux dans la solitude.

Est aussi une marque de l’ostentation, le fait d’exhiber à la face des gens, ses

œuvres pour qu’ils en parlent (Sumha). Pourtant, celui qui œuvre uniquement pour

LA FACE DE DIEU, qui ne recherche pas le regard d’autrui, LE SEIGNEUR l’élèvera

pas le regard d’autrui, LE SEIGNEUR l’élèvera au dessus de tous, même s’il ne l’a pas

au dessus de tous, même s’il ne l’a pas souhaité.

Donc, que tu sois seul ou en présence des gens, n’œuvres que pour LA FACE

DE DIEU (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée).

V.3.b. Les grands péchés liés aux mains

Les grands péchés ayant pour origine les mains sont : le meurtre et le vol

sous toutes ses formes (falsification de documents, cambriolage, surfacturation,

fausse signature,…). Le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit dans ce

sens : « Manger un dirham illicite est pire que forniquer quarante (40) fois avec

sa propre mère ».

que forniquer quarante (40) fois avec sa propre mère ». Donc, les gens doivent prendre conscience

Donc, les gens doivent prendre conscience des dangers de ces péchés et

éviter ce que LE SEIGNEUR a interdit. Car quiconque LUI désobéit n’aura que

malheurs, tourments et châtiments indescriptibles à l’Au-delà.

« Alors, rends grâce au SEIGNEUR qui t’a préservé de la désobéissance ».

au SEIGNEUR qui t’a préservé de la désobéissance ». V.3.c. Les grands péchés liés à la

V.3.c. Les grands péchés liés à la bouche

Fait partie des grands péchés, la médisance (dire du mal sur quelqu’un, en

son absence, par haine ou par jalousie). Cependant, dire le mal de quelqu’un pour le

ramener à la raison ou ce qu’on sait d’une femme que notre frère musulman veux

marier pour aider ce dernier pour LA FACE DE DIEU, n’est pas considéré comme un

acte de médisance.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

34

Ce que le Coran a dit à ce propos doit suffire à tout un chacun : « Qui d’entre

vous aimerait déterrer le cadavre de trois jours de son frère et manger de sa

chair ? » (Coran : Sourate 49 : Les appartements, Verset 12)

Ensuite vient la trahison c'est-à-dire gâter les relations entre les gens en

rapportant de mauvais propos des uns aux autres dans le but de mal faire et de

détruire l'entente entre les gens

Le Prophète (P.S.L) a dit : « Le traitre n’entrera jamais au Paradis ».

a dit : « Le traitre n’entrera jamais au Paradis ». Font aussi partie de ces

Font aussi partie de ces grands péchés liés à la bouche : manger l’argent

illicite (manger l’argent dont tu es sûr qu’il n’est pas licite : l’usure), boire de l’alcool,

détourner l’argent de l’orphelin, le faux serment, le faux témoignage, la diffamation à

l’égard d’une femme chaste ou d’un homme vertueux (les accuser d’adultère ou de

fornication).

V.3.d. Les grands péchés liés au sexe

On compte aussi parmi les grands péchés, l’adultère, l’homosexualité et le

lesbianisme qui sont l’œuvre du sexe. Le Cheikh dit pour toute personne qui commet

ces péchés (sans se repentir jusqu'à sa mort), nul ne peut l’empêcher d’aller en

sa mort), nul ne peut l’empêcher d’aller en Enfer (Que DIEU nous en préserve). Donc, détourne-toi

Enfer (Que DIEU nous en préserve).

Donc, détourne-toi de ces seize (16) grands péchés et tout ce qui s’ensuit et

efforce-toi dans ce qu’ALLAH aime et agrée.

« Donc, ne penche jamais vers aucun de ces péchés que nous venons

d’énumérer. Si tu agis ainsi, notre SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et

Magnifiée), déposera en toi tous Ses secrets ».

et Magnifiée), déposera en toi tous Ses secrets » . V.3.e. Les grands péchés liés à

V.3.e. Les grands péchés liés à tout le corps

Les quatre (04) grands péchés qui restent des vingt sont l’œuvre de tout le

corps.

« Le premier est le fait de rompre les liens de parenté avec ses père et

mère ». Tu dois t’acquitter de tes devoirs envers tes deux parents même s’ils ne sont

pas musulmans.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

35

« Le second est de refuser de faire la guerre sainte (sortir des rangs des

croyants pour retourner en arrière ou tout simplement refuser de partir au front) ».

« Le troisième est de gaspiller ou de corrompre l’argent des musulmans

(gaspiller ou détourner l’argent de la nation ou du groupe) ».

« Et le quatrième est le refus de la prière. Sache-le bien ! » La prière est un acte

obligatoire recommandé par ALLAH et le Prophète a dit :

« La prière est un des piliers fondamentaux de l’Islam, celui qui l’observe a

piliers fondamentaux de l’Islam, celui qui l’observe a appuyé l’Islam et celui qui la délaisse a

appuyé l’Islam et celui qui la délaisse a délaissé l’Islam ».

Conclusion par rapport aux péchés

Ecarte-toi du chemin de ceux qui suivent leur âme charnelle et leurs passions,

les rebelles, les insouciants qui transgressent toutes les lois divines, car ils ne se

soucient point de l’Au-delà, et sois avec les doués de raison, les intelligents, les gens

mûrs, les justes, les biens guidés qui suivent le droit chemin sachant que c’est

uniquement par l’adoration de DIEU qu’on peut être sauvé Ici-bas et à l’Au-delà.

Le Cheikh demande : « Vas-tu désobéir à CELUI (DIEU) qui t’a procuré les

choses licites et les bienfaits qui t’entourent, jusqu'à être à l’Au-delà dans les pires

jusqu'à être à l’Au-delà dans les pires tourments ? » « C’est ALLAH qui t’a gratifié

tourments ? »

« C’est ALLAH qui t’a gratifié des choses licites pour que tu t’en serves si tu

veux accéder au Paradis des bienfaits éternels. » L’individu doit se servir de ce que

le SEIGNEUR lui a rendu licite pour le regard, le parler, le manger, le boire, le désir

charnel,… qui le mènent au Paradis et laisser le blâmable qui le conduit en Enfer.

« N’utilise jamais les bienfaits du SEIGNEUR pour LE désobéir ». Par

jamais les bienfaits du SEIGNEUR pour LE désobéir ». Par exemple, dépenser sa fortune dans le

exemple, dépenser sa fortune dans le blâmable comme regarder, manger et boire

l’illicite, commettre l’adultère (ou la fornication), combattre injustement les gens et

leur nuire. Mais, au contraire, l’individu doit dépenser sa santé, sa richesse, sa force,

ses bienfaits qui l’entourent dans le sentier d’ALLAH, rien que pour SA FACE.

Il ajoute :

« Si l’utilisation des choses licites ne te conduisent pas au Paradis, elle te

conduira forcément en Enfer ». Que DIEU nous en préserve !

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

36

VI. DEUXIEME PARTIE : La purification du cœur et des autres membres… Les ennemis de
VI. DEUXIEME PARTIE : La purification du cœur et des autres membres… Les ennemis de

VI. DEUXIEME PARTIE :

La purification du cœur et des autres membres… Les ennemis de l’Homme

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

37

Le cœur est le commandant des autres membres. S’il est pur, tous les autres

membres le deviennent. Le SEIGNEUR a dit dans le Saint Coran : « Au Jour du

Jugement, nul ne pourra être sauvé s’il n’avait pas fait le jihaad-n-nafs jusqu'à

purifier son cœur et avoir des convictions et un comportement agréés par

ALLAH » (Coran : Sourate 26 : Les poètes: Verset 89). En effet, tous les autres

membres et organes du corps suivent le cœur. S’il est pur, l’individu a de bonnes

intentions, de bonnes paroles et de bons actes, s’il est impur (Que DIEU nous en

préserve), c’est le contraire.

L’Homme est composé de deux parties : le corps et l’âme (Ar-ruh). Cette

de deux parties : le corps et l’âme (Ar-ruh). Cette dernière répond à plusieurs appellations. Mais,

dernière répond à plusieurs appellations. Mais, le cœur est une composante de

l’âme. C’est pourquoi les Hommes de DIEU éduquent continuellement leurs disciples

dans le sens de purifier leur cœur, leur âme.

Le corps provient de la terre et y retournera. C’est pourquoi, tous les

médicaments (traditionnels ou modernes) qui permettent de soigner le corps

proviennent de la terre, car on les tire des arbres. Quant à l’âme elle provient du

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée). C’est uniquement la

lumière divine qui peut l’entretenir et la purifier. Celle-ci se trouve dans le rappel

permanent de notre SEIGNEUR dans son cœur, L’évoquer par sa langue et L’adorer

dans son cœur, L’évoquer par sa langue et L’adorer par ses membres (c’est ce qui purifie

par ses membres (c’est ce qui purifie l’âme).

Celle qui devient plus forte entre ces deux parties (l’âme et le corps) anéantit

l’autre. Ainsi, l’Homme peut se rabaisser jusqu’ à la nature bestiale, s’il ne se

préoccupe qu’à son corps, mais il peut aussi s’élever au dessus des anges s’il

soigne son coeur.

C’est pourquoi il dit : « le cœur est comme un roi pour les autres membres ».

: « le cœur est comme un roi pour les autres membres » . Si le

Si le cœur est pur, alors la langue ne pourra dire que du bien et les membres ne

pourront faire que le bien.

Si la personne préserve son cœur de ce tout ce qui est blâmable, alors ses

pensées, ses paroles et ses actes deviennent conformes à ce que le SEIGNEUR

agrée. En effet, c’est le cœur qui commande tout acte bien ou mauvais, car avant de

faire quelque chose, la personne y réfléchit ; soit elle l’aime et se tourne vers, soit

elle la déteste et s’en détourne. Le cœur est comme un réservoir qui fournit de l’eau

aux autres membres (la langue, les mains, les pieds…). Si c’est de l’eau pure, elle se

déverse sur les autres membres, il en est de même s’il s’agit d’une eau sale. C’est

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

38

pourquoi le SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée) ne vérifie que le

cœur. C’est dans ce sens que le Prophète (Paix et Salut sur Lui) a dit : « Notre

SEIGNEUR ne regarde ni nos formes, ni nos vêtements, mais IL regarde notre

cœur et ce qu’accomplissent nos membres ».

Donc, l’individu doit purifier son cœur en le préservant de tout ce que le

SEIGNEUR n’agrée pas. Comme la personne s’efforce beaucoup de bien soigner ce

que ses semblables regardent en lui, c’est-à-dire son apparence extérieure en se

en lui, c’est-à-dire son apparence extérieure en se lavant tous les jours, en s’enduisant de lait

lavant tous les jours, en s’enduisant de lait de beauté, en portant de beaux habits, en

se peignant, autant elle doit bien soigner son cœur que LE SEIGNEUR observe en

lui. Chaque homme doit faire en sorte qu’en regardant son cœur, notre SEIGNEUR y

trouve tout ce qu’il agrée, à savoir le monothéisme pur et tout ce qu’il englobe

comme culte exclusif, l’acceptation de tout décret divin ainsi que les nobles

caractères et les bonnes règles de conduites.

Le Prophète (Paix et Salut sur Lui) disait : « Le SEIGNEUR n’a que deux

demeures sur terre : la première est la Kaaba et les mosquées et la seconde est

le cœur du croyant ». C’est pourquoi le serviteur doit toujours s’efforcer de purifier

son cœur en tout moment et en tout instant, de sorte que notre SEIGNEUR n’y

trouve que ce qu’IL agréé.

que notre SEIGNEUR n’y trouve que ce qu’IL agréé. Le Cheikh dit : « Si tu

Le Cheikh dit :

« Si tu veux purifier tous tes membres, pour LA FACE DE CELUI (DIEU) qui a

dompté mes ennemis, alors purifie ton cœur et ne le salit jamais ».

Le cœur est souillé par les mauvaises œuvres de la personne. A ce propos,

ALLAH dit : « Bien au contraire, ce qu’ils font de mauvais a couvert et encastré

leur cœur » (Coran : Sourate 83: Les fraudeurs: Verset 14). En effet, les mauvaises

83: Les fraudeurs: Verset 14). En effet, les mauvaises œuvres de l’Homme sont semblables à des

œuvres de l’Homme sont semblables à des ordures ou des eaux usées très sales qui

se déversent sur le cœur. Tout ce que les mains touchent de blâmable, ce que les

yeux regardent, ce que les oreilles écoutent, ce que les parties intimes et les pieds

font, l’illicite que tu mets dans ton ventre…. constituent des ténèbres, des voiles qui

séparent l’âme et le cœur du Royaume Céleste. Si la personne fait de bonnes

œuvres cela constitue une lumière qui dissipe tous les ténèbres. Mais, si les

mauvaises actions persistent, elles renforcent les ténèbres et épaississent les

voiles ; ainsi, la personne peut atteindre ce que dit le Saint Coran « ALLAH a scellé

leur cœur et leur ouie et, une voile épaisse leur couvre la vue » (Coran :

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

39

Sourate 2: La vache: Verset 7). L’individu arrive alors à ce qu’on appelle : « Qatm »

c'est-à-dire son cœur est fermé de sorte que personne ne puisse plus l’ouvrir. Tout

ce que tu lui dis ne fais que passer par une oreille et sortir par l’autre. Aucune parole,

à propos de DIEU, ne l’affecte (Que DIEU nous en préserve !). C’est pourquoi

l’Homme doit, à tout moment, s’occuper à purifier son cœur en adorant DIEU, en se

rappelant l’Au-delà et en faisant le Zikr.

Le Cheikh dit que c’est ce que tu dois faire jusqu'au stade où SEUL ton

c’est ce que tu dois faire jusqu'au stade où SEUL ton SEIGNEUR te suffit en toute

SEIGNEUR te suffit en toute chose et à tout moment. Tu arriveras à un stade où, en

toute chose, tu ne vois que le SEIGNEUR.

« Toute personne qui, en une quelconque chose, voit autre que le

SEIGNEUR, qu’elle sache qu’elle a tourné le dos à l’Islam et qu’elle a mécru à son

SEIGNEUR ».

C’est pourquoi le musulman doit, partout où il se trouve, accepter tout décret

divin qu’il lui soit agréable ou désagréable. Il doit croire avec fermeté que c’est DIEU

SEUL qui donne et qui prive à qui IL veut, qui rend malade et qui guérit

Cependant,

il est très fréquent de constater aujourd’hui, que les gens attribuent à quelqu’un ou à

autre chose tout ce qui leur arrive (que cela soit un bienfait ou un malheur), alors que

tout provient de DIEU. Le Cheikh l’a souligné ailleurs dans ses écrits :

DIEU. Le Cheikh l’a souligné ailleurs dans ses écrits : « le bienfait, comme le malheur,

« le bienfait, comme le malheur, provient de DIEU (AR-RAHMAAN : LE

MISERICORDIEUX) et ne provient ni d’un blanc, ni d’un noir ; le bienfait,

comme le malheur, provient de DIEU (AL WAHAAB : LE DONNATEUR

SUPREME) et ne provient ni d’un ami, ni d’un ennemi ».

En effet, si le malheur provenait d’un ennemi, je crois bien qu’il n’y aurait pas

beaucoup de personnes sur terre. De même, je crois bien que, si le bienfait provenait

terre. De même, je crois bien que, si le bienfait provenait d’un ami, beaucoup de gens

d’un ami, beaucoup de gens auraient dépassé là où ils sont.

L’Homme doit faire le Jihaadu-n-nafs et passer par tous les états de l’âme :

nafsul amara, nafsul lawwaama, nafsul mutmahinna, nafsur-raadiya, nafsul

mardiyya, nafsul munhama jusqu’à nafsul kaamila. A ce stade, il se dissout

complètement dans son SEIGNEUR. C’est ce qu’on appelle Al Fanà et Al Baqà qui

sont des stations très élevées auprès de DIEU. Si l’Homme n’est pas impatient, s’il

ne se retourne pas, ne s’arrête pas et s’il remplit les chartes du chemin droit, tôt ou

tard, notre SEIGNEUR, par Sa Bonté et Sa miséricorde, le fera accéder à cette

station.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

40

« Toute personne qui, en toute chose latente ou patente, ne cherche que la

Face de DIEU, notre SEIGNEUR lui accordera le plus grand succès, la plus grande

faveur ».

C’est pourquoi le serviteur doit redoubler d’efforts pour que toutes ses actions

relèvent de la quête de la Face de notre SEIGNEUR.

Nous venons maintenant à la partie concernant le cœur dont nous parlions.

à la partie concernant le cœur dont nous parlions. VI.1. Le coeur « Purifie ton cœur

VI.1. Le coeur

« Purifie ton cœur de tout vice et pare-le des meilleures qualités ».

On parle de Sharia et de Haqiqa. La Sharia juge les membres extérieurs ; par

exemple, avant de prier, il faut faire tes ablutions, avec de l’eau non altérée de par

son odeur, sa saveur et sa couleur, selon les règles établies. Après, tu t’orientes vers

la Qibla ; puis tu fais le takbir ; ensuite tu effectues quatre, s’il s’agit de Zuhr (Tisbar),

en respectant les obligations et les sunnah jusqu'à la salutation finale. Alors, la

Sharia n’a plus rien à te reprocher, même si, tu avais de mauvaises pensées ou tu

avais, autre chose que DIEU, à l’esprit, durant la prière.

Quant à la Haqiqa, elle te fait savoir que quand tu te lèves pour faire tes

elle te fait savoir que quand tu te lèves pour faire tes ablutions, tu ne dois

ablutions, tu ne dois pas te surestimer. Durant la prière aussi, tu ne dois penser qu’à

DIEU ; et après, tu remets tout à LUI. C’est le cœur que juge la Haqiqa, car les vices

du cœur gâtent tout acte de l’individu. Par exemple l’orgueil, l’ostentation, la fatuité,

le mensonge, la haine, la médisance, l’associationnisme, l’hypocrisie…

L’Homme doit pratiquer le Jihaadu-n-nafs jusqu'à éliminer tous ces vices car, tant

qu’il aura le plus petit grain d’un de ces derniers dans son cœur, ses œuvres, quelles

d’un de ces derniers dans son cœur, ses œuvres, quelles qu’elles soient (prier toute la nuit

qu’elles soient (prier toute la nuit tous les jours, jeûner chaque jour, donner de

l’aumône en continue, effectuer le pèlerinage chaque année,…), ne seront jamais

agréées par le Seigneur. Comme le Prophète l’a dit dans le célèbre Hadith que

Serigne Touba indique vers la fin de « Massaalikul Jinaan ». Il l’a mentionné aussi

dans un sermon qu’il avait fait avant de partir en exil en mer. Ce Hadith est aussi

dans « Qôtul Qulôb » de Abo Talibil Makî et Ihya Hulômu Dîn de l’Imam Ghazali.

« Notre Seigneur a créé sept anges avant de créer la terre et les cieux. Après la

création des cieux, IL établit un Ange au niveau de chaque ciel dont le rôle est de

Par exemple le premier Ange ne vérifie que la

vérifier les œuvres des Hommes ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

41

jalousie ; si la personne est jalouse des gens, quelles que soient ses œuvres sur

terre, DIEU ne les regardera pas. Il en est de même pour tous les vices du cœur.

Seyyidina Moussa/Moise (Que la Paix soit sur Lui) était parti en brousse, un

jour, avec ses compagnons pour invoquer le SEIGNEUR afin que la pluie tombe. IL

lui dit : « si vous restiez là, toute l’année, à M’implorer, JE n'exaucerais pas vos

prières car il y a parmi vous un calomniateur ». Moussa LUI dit : « montre-le moi pour

que je le fasse sortir de mes rangs ». ALLAH lui répondit : « dans ce cas, je serais

rangs ». ALLAH lui répondit : « dans ce cas, je serais calomniateur, MOI aussi ;

calomniateur, MOI aussi ; mais repartez vous tous et exhorte-les à améliorer leurs

intentions et leurs comportements ».

C’est pourquoi le Cheikh dit : « Purifie ton cœur de tout vice et pare-le des

meilleures qualités ». Toutes les actions de l’individu ne doivent rechercher que LA

FACE DE DIEU. Par exemple, si tu t’apprêtais à faire un don à quelqu’un pour LA

FACE DE DIEU et qu’il te gifle, cela ne te ferait pas renoncer à ta bonne œuvre. De

même, si tu voulais donner de l’aumône à quelqu’un et qu’il te manque de respect,

cela, non plus, ne te ferait renoncer à ton acte de bienfaisance. En effet, tu ne dois

pas regarder la personne mais tu dois voir DIEU en toute chose.

Nos grands-parents enseignaient tout cela par leur langage et par certaines

de leurs coutumes. Par exemple, en donnant l’aumône, ils disaient : « Prends cette

en donnant l’aumône, ils disaient : « Prends cette aumône de la part de DIEU »

aumône de la part de DIEU » ; c’est un pur Tawhîd.

C’est pourquoi leur langage est plein d’enseignements pour qui réfléchit bien.

Ils inculquaient, ainsi, aux enfants, des valeurs éthiques, morales et religieuses très

importantes.

Le Cheikh dit :

« Préserve-toi de la jalousie, de l’ostentation, de l’orgueil et de la haine, ainsi

de l’ostentation, de l’orgueil et de la haine, ainsi tu auras la lumière du coeur qui

tu auras la lumière du coeur qui dissipe les voiles te séparant du Royaume Céleste».

En effet, le Prophète (P.S.L) a dit « la jalousie gâte les œuvres comme le

feu consume le bois (Que DIEU nous en préserve !) ».

L’ostentation, c’est-à-dire œuvrer uniquement pour être vu des gens, n’a

aucun intérêt. Une des marques de l’ostentation est de redoubler d’effort dans tes

actes, en présence des gens et, de ne pas en faire quand tu es seul.

Il est permis de haïr un musulman dans des cas autorisés par la Sharia.

« Quant à l’ostentation, c’est un petit associationnisme. Toute personne qui s’en

habitue sera malheureuse Ici-bas et à l’Au-delà ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

42

« Quel que soit ton savoir et tes efforts pour le pratiquer, si ce n’est pas pour

la FACE d’ALLAH, ils ne te seront d’aucune utilité. Et quiconque fait des actes

ostentatoires réunit en son sein, toutes les catastrophes ».

« Ne vise, dans tes actes et tes paroles, que notre SEIGNEUR (LE

BIENFAITEUR) ».

Si ce que tu fais ou dis est conforme à ce que le SEIGNEUR agrée, que les

gens te tournent le dos ou pas, cela ne t’intéresse guère, mais agis uniquement pour

LA FACE DE DIEU.

Mais le chemin qui mène à cela est très long et difficile, et quiconque

qui mène à cela est très long et difficile, et quiconque « l’emprunte rencontrera certes des

«

l’emprunte rencontrera certes des épreuves ».

Cependant, la paresse dans les bonnes œuvres, ne permet pas à l’individu

d’arriver à terme, mais il lui faut plutôt la détermination et l’effort.

Venons-en maintenant aux deux mains.

VI.2. Les deux mains

«

Toi l’aspirant (le mouride) sincère, préserve tes deux mains de tout acte

blâmable ».

préserve tes deux mains de tout acte blâmable ». Fais en sorte que tes mains ne

Fais en sorte que tes mains ne volent pas, ne s’approchent d’un quelconque

interdit, ni ne causent un préjudice à quelqu’un, toi qui es engagé dans La Voie pour

accéder à la Félicite et à l’Agrément d’ALLAH.

«

N’écris, ni ne touchent par tes mains rien qui soit blâmé par DIEU, par la

Sharia de Celui qui est bien guidé et honoré Ici-bas et à l’Au-delà ».

Tout ce que tu écris par tes mains, sois sûr que c’est conforme à ce qui est

par tes mains, sois sûr que c’est conforme à ce qui est agréé. Ne falsifie pas

agréé. Ne falsifie pas des papiers. Ne porte pas ta signature sur un document avant

d’être sûr de son caractère juste, car, qui que tu sois, les Anges enregistrent l’heure

et l’endroit de tous tes actes.

« Au contraire, utilise tes deux mains pour suivre strictement les

recommandations du SEIGNEUR ».

Venons-en, maintenant aux deux pieds.

VI.3. Les deux pieds

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

43

« N’utilise jamais tes deux jambes pour aller vers le blâmable mais emploie-

les plutôt pour aller vers ce que notre SEIGNEUR t’a rendu licite et ce pourquoi IL t’a

créé ».

Donc, tout pas que tu fais doit être pour te rapprocher davantage de DIEU.

Mais aussi, pour acquérir ta subsistance (licite) Ici-bas afin de conserver ta foi.

« Marche vers les lieux de prière mais ne va jamais vers les péchés ».

Vas vers les lieux d’adoration de DIEU. Attache-toi à l’adoration du SEIGNEUR (Que

de DIEU. Attache-toi à l’adoration du SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée) et ce

Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée) et ce qui s’y rapporte.

«

Par tes pieds, n’effectue que des pas conformes à la Droiture comme pour

rapprocher les musulmans en ce qui est agrée par ALLAH ».

Par exemple, marcher pour aider les gens dans leur cohabitation (entre habitants

d’une même maison, d’un même pays ou de pays différents), pour entretenir les liens

de parenté (entre consanguins comme entre coreligionnaires) et pour tout ce qui est

utile à la société.

Il en vient au ventre.

VI.4. Le ventre

à la société. Il en vient au ventre. VI.4. Le ventre « N’introduis jamais dans ton

«

N’introduis jamais dans ton ventre ce qui est douteux, mais seulement ce qui

est licite ».

Il n’a même pas dit « ce qui est illicite » mais « ce qui est douteux ».

«

Mange uniquement ce qui est licite si tu veux suivre convenablement DIEU

et son Prophète, toi l’aspirant ».

En effet, manger l’illicite entraîne le péché, de même manger le licite entraîne

«
«

la bonne action.

Quand tu t’es efforcé jusqu'à ce que le SEIGNEUR t’accorde quelque chose

de licite, ne le gaspille pas et ne le dilapide pas, mais disposes-en toi-même avec

modération, aides-en tes proches ainsi que les nécessiteux ».

Mais, si la personne ne cherche que l’illicite et par tous les moyens, alors elle

sera damnée Ici-bas comme à l’Au-delà. C’est pourquoi si tu veux, vaille que vaille,

avoir une belle maison, une belle voiture et des biens terrestres, comme ton

prochain, par tous les moyens, pour ne pas être « démodé », tu risques d’être

emprisonné Ici-bas mais aussi à l’Au-delà.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

44

« Toute personne qui aspire à DIEU tout en mangeant de l’illicite, n’aura

jamais la Félicité et n’atteindras jamais son objectif , quelles que soient ses œuvres».

Donc, manger le licite fait partie des chartes pour accéder à DIEU et tout

musulman doit vivre de ce qui est licite pour que ses œuvres soient agréées par

ALLAH (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée).

« Toute personne qui suit les recommandations de DIEU tout en se

nourrissant de l’illicite, ne récoltera que des regrets et ne connaîtra que des

déceptions à l’Au-delà ».

et ne connaîtra que des déceptions à l’Au-delà ». Une telle personne sera enfoncée au fin

Une telle personne sera enfoncée au fin fond de l’Enfer. (Que DIEU nous en

préserve !)

« Quand le SEIGNEUR t’accorde quelque chose de licite, aussi petit soit-il,

suffis-toi de cela ».

Ne sois pas trop avide des biens terrestres fussent-ils licites, pour éviter de

transgresser les lois divines (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée). Mais suffis-

toi de DIEU à tout moment et limite-toi à ce qu’IL t’a donné.

Il en vient à la langue.

VI.5. La langue

t’a donné. Il en vient à la langue. VI.5. La langue « Attache-toi à en rendre

« Attache-toi à en rendre Grâce à DIEU et sois juste et bienfaisant à son

égard comme IL l’est à ton égard ».

Si DIEU le voulait, tu ne pourrais sortir le plus petit mot. Cependant IL t’a

donné la parole alors qu’IL en a privé un autre. Donc rends-LUI Grâce, par ta langue,

pour le bienfait de la parole qu’IL t’a accordé.

pour le bienfait de la parole qu’IL t’a accordé. « Attache-toi à la lecture attentive du

« Attache-toi à la lecture attentive du Coran ».

La lecture attentive du Saint Coran est la lecture avec méditation sur les leçons qu’il

nous enseigne à tous les passages.

« Attache-toi à prier fréquemment sur la meilleure créature, le louangé dont le

nom est Ahmad (Que la Paix et Salut soient sur lui, sur sa famille et sur ses

compagnons qui ont obtenus la Grâce Divine). Ainsi tu obtiendras toi-même la

Grâce divine. »

« Ne profère jamais, par ta langue, des paroles blâmables ».

Il en vient maintenant au sexe.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

45

VI.6. Le sexe

« Ne t’approche jamais de l’adultère (ou de la fornication), ni de ce qui peut les

entraîner cela pour LA FACE DE DIEU si tu veux obtenir de Ses houris qui sont

honorées ».

Ne t’amuse même pas avec les femmes, encore moins leur donner des

même pas avec les femmes, encore moins leur donner des accolades. On rapporte que DIEU privera

accolades. On rapporte que DIEU privera tout homme qui commet l’adultère (ou la

fornication) sur terre des Houris qui sont au Paradis.

Les Houris ont une beauté extraordinaire, indescriptible. Ce sont des femmes

tellement belles à la forme complète et très élégante,au teint clair au point qu’on peut

se voir dans leur corps comme dans un miroir ; des femmes aux cheveux très lisses,

aux yeux également très grands, ce qui doit être blanc étant très blanc et ce qui doit

être noir étant très noir avec des cils et des sourcils très jolis. Et, leur beauté ne

cesse d’augmenter, de jour en jour. En regardant leurs jambes, tu vois la moelle

grâce à la clarté de leurs corps. Leurs dents sont très blanches.

Si l’une d’elle crachait sur terre, toutes les mers se transformeraient en miel et

le sol sentirait l’odeur du meilleur parfum (musc).

et le sol sentirait l’odeur du meilleur parfum (musc). Donc, celui qui veut des épouses parmi

Donc, celui qui veut des épouses parmi ces houris, qu’il s’éloigne de l’adultère (ou de

la fornication) et de ce qui précède cela !

Un seul individu peut en avoir jusqu'à des milliers et être au même instant

avec chacune d’elles et jouir de ses plaisirs. Elles chantent pour toi et te font plaisir à

longueur de journée avec à leurs côtés les « Wildaan » (des adolescents à la beauté

extraordinaire) tapant les tambours.

à la beauté extraordinaire) tapant les tambours. Tu seras alors dans une grande royauté qui n’a

Tu seras alors dans une grande royauté qui n’a pas de limite, qui ne finit

jamais. Tu y seras éternellement sans jamais mourir, ni tomber malade, ni avoir un

quelconque remords. Et ces plaisirs ne font qu’augmenter de jour en jour.

« Évite de tenir compagnie aux femmes qui vous sont étrangères

(susceptibles de devenir tes épouses), de te frotter à elles et de les regarder… ».

De nos jours, les gens sont indifférents à cela. Tu vois les jeunes (filles et

garçons) s’amuser dans le quartier, faire le thé ensemble en rigolant, devant les

maisons ou même dans les cours. Et personne ne leur dit quoi que ce soit, même

pas les pères de familles, comme si cela était permis.

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

46

« Car elles sont, toujours et partout, ‘’les flèches de Satan’’ ».

Donc, toute personne qui veut se préserver de Satan doit éviter ces piéges de

Satan (ces filles). Nous savons tous comment est-ce qu’elles se comportent dans les

rues. En les croisant, on a envie de verser de chaudes larmes parce qu’elles se sont

déshonorées, elles ont transgressé les règles morales établies par le SEIGNEUR, en

dévoilant leur corps jusqu’à ses parties intimes. Sachez qu’elles représentent les

flèches et filets de Satan. Tout homme voulant être préservé de Satan doit s’en

éloigner.

voulant être préservé de Satan doit s’en éloigner. « Si DIEU t’en donne la possibilité, marie-toi

« Si DIEU t’en donne la possibilité, marie-toi très tôt, car c’est ce qui te

permet d’accéder très vite à la félicité ».

«

Eloigne-toi des femmes étrangères (qui peuvent devenir tes épouses) et

marie-toi si tu le peux, sinon aie une belle patience sachant que tout cela passera ».

Pour avoir une belle patience, il faut réfléchir. En effet, en pensant aux

châtiments, aux malheurs et aux peines qu’entraîne l’acte prohibé, tu trouves la force

de t’en détourner. De même, penser aux bienfaits et à la félicité éternels que procure

le bien, te permet d’être constant dans cela.

Il en vient maintenant aux oreilles.

constant dans cela. Il en vient maintenant aux oreilles. VI.7. Les oreilles « N’utilise jamais tes

VI.7. Les oreilles

« N’utilise jamais tes oreilles pour écouter ce qui n’est pas agréé par DIEU ;

crains le châtiment du SEIGNEUR qui a recommandé et qui a interdit ».

Tout individu qui se conforme à ce qu’IL lui a recommandé aura la félicité Ici-

bas et à l’Au-delà. Par contre celui qui persiste dans ce qu’IL lui a interdit sera

celui qui persiste dans ce qu’IL lui a interdit sera déshonoré Ici-bas et à l’Au-delà. «

déshonoré Ici-bas et à l’Au-delà.

« Notre SEIGNEUR a créé les oreilles pour écouter Ses paroles, donc utilise-

les pour écouter Ses Paroles ».

« En écoutant avec tes oreilles ce qu’ALLAH n’agrée pas, tu as changé Son

bienfait sur toi, en châtiment. ».

« Ne crois point que le péché de la médisance est seulement pour celui qui

parle et non pour celui qui écoute »

C’est pourquoi, à chaque fois qu’une personne est en train de médire d’une

autre personne, alors quitte-le !

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

47

« Car celui qui tends l’oreille à quelqu’un qui est en train de médire d’un autre,

partage avec lui le péché de tout ce qu’il aura entendu ».

« Ecoute donc la bonne récitation, si tu veux être demain du nombre des gens

de la félicité ».

Il s’agit de la récitation du Coran, ou des khassaïdes, ou de toute autre chose

d’intéressant pour la vie présente et pour l’Au-delà.

«

N’écoute jamais autre chose que ce qui te mène à la confiance et au

»
»

bonheur."

Il en vient maintenant aux yeux.

VI.8. Les yeux

«

N’utilise jamais tes yeux pour regarder ce qui est blâmable mais rabaisse-les

devant tout ce que le SEIGNEUR a prohibé

Notre SEIGNEUR a dit au Prophète (P.S.L) : « Dis à tous les croyants de

rabaisser leurs regards et de préserver leur chasteté ». (Coran : Sourate 24: La

Lumière: Verset 30)

En effet, il n’y a aucun serviteur qui peut préserver sa chasteté sans contrôler

serviteur qui peut préserver sa chasteté sans contrôler sa vue. Toute personne qui laisse divaguer sa

sa vue. Toute personne qui laisse divaguer sa vue, n’arrive pas souvent à se

préserver. Les yeux jouent un rôle de caméra qui transmet l’image au cerveau qui à

son tour la transmet au cœur qui aime ou qui rejette. Ensuite, les membres vont se

pencher vers cela ou s’abstenir.

C’est pourquoi la personne doit éviter de regarder ce que notre SEIGNEUR (Que Sa

Grandeur soit exaltée et Magnifiée) n’agrée pas car beaucoup de dégâts proviennent

«
«

de la vue.

Le Prophète a interdit à la personne de regarder dans les écrits de son frère

sans sa permission… »

Il est interdit de fouiller les livres, les lettres ou autres écris de quelqu’un, car

tu peux voir quelque chose qu’il ne voulait pas que tu découvres.

« Ne jette jamais, sur le bien d’autrui, un regard pouvant lui porter préjudice ;

rabaisse ton regards, ainsi tu seras sauvé. »

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

48

« Notre SEIGNEUR a créé pour toi les yeux pour qu’ils puissent te guider

partout où tu vas et sur tout ce que tu fais ; donc ne sois pas injuste en regardant ce

qu’IL n’agrée pas ».

Si la personne regarde autour de lui, elle verra des gens à qui le SEIGNEUR a

privé tout ce que nous venons d’énumérer alors qu’ils n’ont pas fait quelque chose

pour le mériter. Pour certains les mains, pour d’autres les pieds, pour d’autres la

parole, pour d’autres l’audition… Donc si DIEU te gratifie de cela, alors emploie-le à

ce qu’IL agrée.

Utilise tes yeux pour voir les signes que le SEIGNEUR a mis en toi et en ce

qui est autour de toi.

« Utilise-les pour tes affaires et ne les utilise pas à l’instar du pécheur, du

transgresseur ou de l’insouciant ».

« Regarde les signes de notre SEIGNEUR, LE TOUT PUISSANT, tout en

les signes de notre SEIGNEUR, LE TOUT PUISSANT, tout en méditant positivement sur toute chose, cela

méditant positivement sur toute chose, cela est très normal ».

Il en vient maintenant aux ennemis de l’Homme.

VI.9. Les ennemis de l’Homme

aux ennemis de l’Homme. VI.9. Les ennemis de l’Homme « Les principaux ennemis de l’Homme sont

« Les principaux ennemis de l’Homme sont au nombre de quatre : l’âme

charnelle, le Bas-monde, Satan et la passion profane. »

L’âme charnelle est à l’intérieur de la personne qui vit en ce Bas-monde avec

Satan qui le pousse à la passion profane dont une partie est au sein de l’Homme et

l’autre dans son environnement.

Ce sont ces quatre ennemis qui empêchent l’Homme d’accéder au

ces quatre ennemis qui empêchent l’Homme d’accéder au SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée).

SEIGNEUR (Que Sa Grandeur soit exaltée et Magnifiée). C’est pourquoi notre

SEIGNEUR a dit que « tout individu qui craint sa rencontre avec son SEIGNEUR

et qui fait précéder sa raison sur sa passion profane » (en pensant au « jour où

chaque âme se retrouvera seule avec le SEIGNEUR comme s’IL n’était que Sa

seule créature »), « DIEU le préservera de l’Enfer et lui accordera la félicité»

(Coran : Sourate 79 : Ceux qui arrachent, Versets 40 et 41 et Sourate 19 : Maryam

(Marie), Verset 95).

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

49

LE SEIGNEUR a aussi dit que « tout ce qui est ornement, tout ce qui est

matière, en cette vie présente, n’est que tromperie pour l’Homme » (Coran :

Sourate 57 : Le Fer, Verset 20).

VI.9.a. L’âme charnelle

L’individu doit faire en sorte que sa raison conduise son âme charnelle comme

en sorte que sa raison conduise son âme charnelle comme le dit Serigne Touba (Que Dieu

le dit Serigne Touba (Que Dieu soit satisfait de Lui) dans d’autres écrits : « l’Homme

doit faire devancer sa raison sur son âme charnelle, sinon, il n’accédera jamais

à la félicité ».

En sachant que l’âme charnelle t’enfonce seulement dans les gouffres de

l’Enfer, dans des châtiments et malheurs éternels tu utiliseras ta raison dans toutes

tes actions.

VI.9.b. Le Bas-monde

Quant à ce Bas-monde, si l’individu sait que tout ce qui s’y trouve (belles

demeures, belles voitures, beaux vêtements,…) est voué à l’anéantissement, il ne

vêtements,…) est voué à l’anéantissement, il ne pourra jamais le leurrer. En effet, ce Bas-monde est

pourra jamais le leurrer.

En effet, ce Bas-monde est très passager et chaque jour qui passe te

rapproche d’avantage de l’Au-delà. Quel que soit tes richesses, un jour viendra où on

te séparera à jamais d’elles. On enlèvera tes beaux habits pour t’ensevelir dans

d’autres (que peut-être tu ne portais même pas de ton vivant), te fera sortir de ta

belle maison pour t’introduire dans la tombe qui est l’antichambre du Jour du

dans la tombe qui est l’antichambre du Jour du Jugement dernier au cours duquel DIEU rétribuera

Jugement dernier au cours duquel DIEU rétribuera chaque homme selon ses

œuvres, sans que personne ne soit lésée.

Si tu réfléchis à tout cela, le Bas-monde ne pourra jamais te tromper ; tu ne le

regarderas que comme quelque chose de moindre importance.

VI.9.c. Satan

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

50

D’autre part, c’est Satan qui te pousse à suivre l’âme charnelle, la passion

profane et le Bas-monde. Mais si tu réfléchis par rapport aux douleurs, aux malheurs

et aux châtiments vers lesquels il te conduit, alors tu pourras échapper à ses piéges.

« Satan, à tout moment, te pousse vers le mal. » (Coran : Sourate 2 : La

vache, Verset 268) en mettant dans ton esprit que notre SEIGNEUR est Très

Pardonnateur, Très Miséricordieux…

Il te pousse aussi à la mécréance (si tu es n’est pas musulman) ; si tu es

à la mécréance (si tu es n’est pas musulman) ; si tu es musulman, il te

musulman, il te pousse à ne pas reconnaître les bienfaits du Seigneur sur toi (les

yeux, les oreilles, les mains, les pieds,…) c'est-à-dire à les utiliser à des fins non

agréées par LUI au lieu de s’en servir pour te conformer à Ses recommandations.

C’est ce que mentionne le Coran en ces termes : « quand il dit a l’Homme : "Sois

incrédule" » (Coran : Sourate 59 : L’exode, Verset 16).

VI.9.d. La passion profane

Quant à passion profane, tout individu doit avoir conscience de son caractère

très éphémère. Par conséquent, le plaisir profane - qu’il s’agisse de la nourriture

illicite ou de relations prohibées - ne doit pas t’entraîner vers un châtiment éternel.

- ne doit pas t’entraîner vers un châtiment éternel. Conclusion par rapport aux ennemis de l’Homme

Conclusion par rapport aux ennemis de l’Homme

Il (le Cheikh) te dit que ce sont là, les quatre choses qui constituent les voiles

te séparant de ton SEIGNEUR ; tant que l’Homme n’a pas échappé à ces quatre

ennemis, il ne pourra jamais accéder à l’Agrément d’ALLAH.

il ne pourra jamais accéder à l’Agrément d’ALLAH. Il te dit : « La lutte contre

Il te dit : « La lutte contre ces quatre est la grande guerre comme l’a dit le

Prophète (Paix et Salut su Lui) ».

« Enchaîne-les tous et détruits leurs armes, ainsi tu seras protégé et honoré

Ici-bas et à l’Au-delà, tu obtiendras ce que tu veux Ici-bas et à l’Au-delà et tu

accéderas à la félicité Ici-bas et à l’Au-delà ».

Il continue en te disant : « Si l’âme charnelle t’assaille, alors affame-la ».

-------------------------------------------------

Commentaires de Cheikh Ahmadou MBACKE MAA-UL HAYAAT de

« Munawwir-u-s_sudoor » de Cheikh Ahmadou BAMBA.

www.toubamaoulhayat.com

51

Il ne s’agit pas d’une faim qui te nuit mais il veut dire par là, démarque toi de la

gourmandise et sois assidu au jeûne, c’est ce qui peut te sauver du mal de l’âme

charnelle.

« Ne mange aucun aliment tant que tu n’as pas faim ».

Ce conseil renferme aussi bien des utilités spirituelles que médicales. En effet,

la science a montré qu’un ventre toujours plein est un handicap à la santé.

Comme on le dit souvent, DIEU a fait passer l’âme charnelle par plusieurs

souvent, DIEU a fait passer l’âme charnelle par plusieurs punitions pour qu’elle reconnaisse sa servitude envers

punitions pour qu’elle reconnaisse sa servitude envers LUI, en vain. Mais quand IL

l’a affamée, elle lui a dit « Tu es le SEIGNEUR TRES SAINT ». Cela démontre

simplement qu’il n’y a qu’une seule voie pour dompter l’âme charnelle, c’est la faim.

En effet, en mangeant trop, tes membres s’alourdissent, tu n’arrives plus à bien

réfléchir et tu deviens paresseux et tu ne penses qu’à dormir. En ce moment, tu

rateras beaucoup de choses (non seulement les obligations divines, mais aussi une

perte de temps sur tes affaires).

La faim moyenne est profitable à l’esprit qui en ce moment devient plus ouvert

et plus efficace.

qui en ce moment devient plus ouvert et plus efficace. A propos de la compagnie d’une

A propos de la compagnie d’une personne injuste

« Ne sois jamais compagnie de celui qui désobéit à son SEIGNEUR par ses

intentions, par ses paroles ou par ses actes. De même ne sois jamais hautain ».

« Si, par contrainte, tu es en compagnie d’un transgresseur, attaches-toi à la

foi pure et à l’Ihsaan (la bienfaisance) ».

De nos jours c’est fréquent de se retrouver dans des situations pareilles. On

fréquent de se retrouver dans des situations pareilles. On peut partager un bureau avec un non