Vous êtes sur la page 1sur 36

AVANT PROPOS

Notre stage au sein de L’O.N.E.E. Branche


Eau est un grand pas vers le monde du
travail.
Notre Institue offre à ses stagiaires une
formation de deux ans pour la préparation
d’un diplôme de «Technicien Comptable
d’Entreprise».
En effet, notre stage à L 'O.N.E.E Branche
Eau vise a :

Acquérir des nouvelles informations.


Etre capable de résoudre les problèmes
pratiques que le stagiaire rencontre.
Enrichir et améliorer la connaissance de soi
pour pouvoir contacter le monde
professionnel.
ORGANIGRAMME
INTRODUCTION
L’ONEE Branche Eau : est un établissement public à caractères industriel
et commercial, doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière, crée
par le Dahir N° 1_72_103 du avril 1972

Ses missions principales vont de la planification et de l’approvisionnement en eau


potable jusqu’à sa distribution en passant par les phases de l’étude, conception,
réalisation, gestion et exploitation des unités de production, de la distribution et
de contrôle de la qualité des eaux jusqu’à la protection des ressources.

Si pour cette raison qu’on a étendu les attributions de cet office à la gestion
de l’assainissement liquide.

Et que le stage au sien de cette établissement a objectif de faire intégrer le


stagiaire dans la vie professionnelle, et de mettre en pratique l’ensemble des
connaissances acquises durant son enseignement théorique et pratique, et aussi

 Découvrir le mande de travail.

 Conforter les connaissances enseignées avec les pratiques en vigueur de


l’entreprise.

 Préparer le stagiaire à la perspective de recherche d’un emploi une fois qu’il


achevé son diplôme.

Durant le stage effectué au sien de l’ONEE Branche Eau à Guelmim du

01/03/2008 au 31/03/2008, il m’a été loisible de pouvoir recueillir

des informations sur les activités des différents services.


QU'EST CE QU'UN STAGE

Le stage est une période dont laquelle l’étudiant applique


ses théories et améliore ses connaissances. D’une part

le stage constitue une matière fondamentale de la


formation générale. C’est un complément qui aide à connaître la
stratégie du travail. D’autre part il facilite l’intégration dans la
vie active et aide à perfectionner nos connaissances afin d’être
capable d’affronter le monde du travail.

En effet, mon stage dans L’Office National de l’Eau Potable


avait plusieurs objectifs :

 Découvrir le monde du travail de cette Direction : ses


missions, ses activités…

 Connaître l’organisation générale de la Direction

 Faire une comparaison entre ma formation et la méthode


appliquée sur le lieu de travail.

 Appliquer la théorie de la formation

 Situer ma personnalité dans le contexte général du stage


effectué.
PARTIE 1

RAPPELS SUR
L’HISTORIQUE
DE L'OFFICE
NATIONAL DE
L'EAU POTABLE
FICHE TECHNIQUE

RAISON SOCIAL
• OFFICE NATIONALE DE L'ELECRTICITE ET L'EAU POTABLE
BRANCHE EAU

ADRESSE
• B.P 108 AGADIR RUE 18 NOVEMBRE Q.I

IDENTIFIANT FISCAL
• 259527

EFFECTIF
•620
COMPTE BANCAIRE
• 22501003790032365101101187
• Crédit Agricole du MROC
• Agence Entreprise - place
• Guelmim – Agadir

TELEPHONE
• 048 82 72 26
• 048 84 21 07

FAX

 048 84 32 00
I. HISTORIQUE DE L'OFFICE NATIONAL DE
L'EAU POTABLE :
I.1. DESCRIPTION :
Dans le vaste domine de l’eau, le secteur de l’eau potable revêt une importance
fondamentale pour la santé et le bien être de la population, pour la mise en
valeurs des potentialités touristiques du pays.

Par ailleurs, la rareté des ressources en eau, leur répartition tant spatiale que
temporelle fort irrégulière, les besoins toujours croissants dus à l’amélioration des
conditions socio-économiques et à l’accroissement démographiques, les aléas
climatiques, font du domaine de l’eau une clef de voûte de la problématique du
développement et constituent un souci principal des pouvoirs publics.

Conscient de la nécessité d’une maîtrise rationnelle d’eau, le Maroc s’est attaché


depuis de nombreuses années à mettre en œuvre une politique de planification et
de modélisation à l’échelle nationale, en vue de fixer les objectifs généraux à
atteindre et les étapes de mise en œuvre par la création de L’O.N.E.P (OFFICE
NATIONAL DE L’EAU POTBLE).

I.2. IDENTIFICATION DE L’ONEE BRANCHE EAU :


 Aperçus sur l’historique :
Une régie d’exploitation industrielle a été crée par le dahir du 19 juillet 1992 (12
safar 1348) et fut chargée de l’exploitation des services publics d’eau et
d’électricité et le contrôle d’une subdivision de gestion parc automobile de
l’Etat.
Après la guerre, il y a eu la relance de l’entreprise des travaux publics avec la
création d’un service approprié (S.T.P) et de mécanique générale.
Au lendemain de l’indépendance, l’exploitation de l’électricité fut confiée à un
autre organisme spécialisé : Office National de l’électricité. Les principales
activités de la R.E.I se regrouperaient dans :
Un secteur à caractère industriel : location d’engins et entretien des grues, des
véhicules et des groupes électrogènes.
Un secteur à caractère commercial : Gestion de parc auto-Etat.
Un secteur à caractère public : Hydraulique urbaine et industrielle.
Guidée par une politique de développement économique et social, la R.E.I prend
une nouvelle vocation et se spécialise dans la production et la distribution, d’eau
potable.
C’est en 1968 qu’un plan directeur d’approvisionnement en Eau Potable à
l’échelle national a été réalisé avec l’assistance du programme des Nations Unis
pour le développement et l’organisation mondiale de la santé, parmi ses
principales recommandations, il a été crée l’office National de l’Eau potable par
Dahir n°1.72.103 du Safar 1392 (03 Avril 1972).
 Notions sur l’aspect economique de l’office :

Placé sous la tutelle administrative du ministre d’équipement, l’O.N.E.E Branche


Eau
Constitue un établissement public à caractère industrielle et commercial doté de
la personnalité civile et l’autonomie financière. Il est administré par un conseil
administratif et un comité technique et géré par un Directeur Général nommé
par Dahir.

 Ses ressources proviennent des :

 PRODUITS DES REDEVANCES PAYEES PAR LES USAGES.


 PRODUITS ET BENEFICES PROVENANT DE SON PATRIMOINE ET DE
SES OPERATIONS.
 SUBVENTIONS D L’ETAT ;
 AVANCES REMBOURSABLES PROVENANT DU TRESOR,
D’ORGANISMES PUBLICS OU PRIVES.
 EMPRUNTS AUTORISES PAR LE MINISTERE DES FINANCES.

I.3. L'OBJECTIF DE L'ONEE BRANCHE EAU :


L’ONEP est chargé de :
 PLANIFICATION DE L' APPROVISIONNEMENT EN EAU POTABLE (AEP)
A L’ECHELLE NATIONALE
 PRODUCTION DE L'EAU POTABLE
 DISTRIBUTION DE L'EAU POTABLE POUR LE COMPTE DES
COLLECTIVITES LOCALES
 GESTION DE L'ASSAINISSEMENT LIQUIDE

I.4. QUE SIGNIFIE L’EAU POTABLE :

Une eau potable c’est tout eau qui doit satisfaire les conditions suivantes :
- Ne doit contenir en qualité dangereuse, ni substances chimiques, ni micro
organismes nocifs pour la santé.

- Qui doit être agréable à consommer que les circonstances le permettent, doit
être limpide, fraîche sans couleur ni odeur.

- Ne renferme pas le germe pathogène, ainsi que les matières organiques.


L’emplacement, la construction, l’exploitation et la surveillance d’un système

d’alimentation en eau avec ces réseaux et son réseau de distribution, doivent


être de nature à exclure tout risque de pollution.

L’office nationale de l’eau potable se trouve dans les differents


regions et provinces du royaume, il est divise en 8 directions
regionales et 23 directions provinciales

Direction Régionale du Sud DR/1

Direction Régionale de Tensift DR/2


Direction Régionale du Centre DR/3

Direction Régionale du Nord DR/4


Ouest

Direction Régionale du Centre DR/5

Direction Régionale Orientale DR/6

Direction Régionale Centre Sud DR/7


Direction Régionale des Provinces
Saharienne DR/8

PARTIE 2
DIRECTION
PROVINCIAL DE
GUELMIM
(AS1/3)

I. DIRECTION PROVINCIAL DE
GUELMIM (DR1/2)
Placée sous le rattachement hiérarchique de la Direction Régionale d’Agadir,
la Direction Provinciale est chargée de définir une politique de gestion des
ressources humaines et matérielles, conforme aux dispositions statutaires et
aux objectifs de l’Office, et de veiller à l’utilisation rationnelle des moyens
matériels et humains par des services de cette direction.
I.1. SITUATION D’ALIMENTATION EN EAU POTABLE DANS LA
PROVINCE :

Dans le cadre de l’alimentation en eau potable de la province de Guelmim, l’ONEE


branche Eau Intervient dans (18) centres regroupant une population totale estimée
à 180.000 habitants.
Il s’agit des centres de Guelmim, grande Gelmime Bouizakaren, Tagant, Taghjijt,
Ifrane Anti Atlas, Laksabi, Labiar, Fask, Assrir, Assa, Zag, Timoulay, Ras Oumlil, Ait
boufouln, Abaynou, Toutlin, Afrcet.
Le nombre des abonnés a atteint 32 500 et le taux de branchement dans ces
centres est de l’ordre de 81%.
L’ONEE branche eau alimente également 11 Douars par 21 bornes fontaines pour
une population de 4800 habitants à partir de l’adduction régionale GUELMIM-
TANTAN, du réseau du centre de BOUIZAKAREN et du réseau du centre d’IFRANE
ANTI ATLAS.
L’alimentation en eau potable de la ville de Guelmim est assurée actuellement à
partir des puits d’Oum laachar et des puits des champs captant Oued Sayd pour
un débit global de 108 L/s. Cette production permet de satisfaire les besoins
actuels de la ville.

II. L’ORGANIGRAMME :
L’ANNEXES 1

La Direction provinciale de Guelmim comprend trois services :


LA DIRECTION :
Afin d’assurer une gestion rationnelle des moyens humains et matériels, la mission
de la Direction se partage sur deux volets complémentaires, l’un à caractère
administratif et l’autre à caractère social c’est ainsi qu’au sein de organisation
structurelle on trouve :

A/ Service Gestion
B/ Service Technique
C/ Service Exploitation

III. Présentation des services :


A- Service Gestion :

1-Gestion Parc-Auto :

Assure le transport du personnel et la gestion des moyens matériels pour les


besoins des services , Il est chargé de :

 VEILLER A L’APPLICATION DES CONDITIONS


D’UTILISATIONS D’UN VEHICULE.
 RESPECTER LES MODALITES DE REGLEMENT DES
DEPENSES OCCASIONNEES PAR LE VEHICULE (BONS ET
VIGNETTES).
 L’ENTRETIEN ET LA REPARATION DES VEHICULES.
 ATTRIBUER ET REPARTIR LES DOTATIONS EN VIGNETTES.
 REPARER ET PRESENTER A LA HIERARCHIE LE PROJET DE
BUDGET PARC-AUTO

Conditions d'utilisation d'un véhicule :


Le conducteur doit constamment avoir en sa possession les pièces
suivantes :

 LE PERMIS DE CONDUIT
 L’ORDRE DE MISSION PERMANENT
 L’ORDRE DE MISSION PROVISOIRE
 LE CARNET DE ROUTE
 L’ATTESTATION D’ASSURANCE DU VEHICULE
 LE CANET DE BONS (VOIR SPECIMENS)

2- Gestion de Personnel :

Le rôle de ce service se définie par l’application des procédures et


modalités de gestion de personnel et notamment le suivi des
mouvements des agents depuis leur recrutement (ou embauche)
jusqu’à la fin de leur carrière.
Le service personnel à pour attributions :
L’ouverture d’un dossier pour chaque agent nouvellement recruté et
établissement des décisions de recrutement et de titularisation des agents
stagiaires et des accords d’embauche et stabilisation sur lettre d’engagement
pour les occasionnels.
Le suivi des agents et sanctions disciplinaires : tous abus ou manquement
aux obligations professionnelles doit être sanctionné dans le cadre de la
réglementation en vigueur, c’est ainsi qu’on distingue :
 sanctions disciplinaires du 1er degré
 sanctions disciplinaires du 2er degré
Les respects des procédures administratives relatives aux droits de congé,
on distingue trois catégories principales de congé :
 les congés administratifs annuels.
 les congés exceptionnels.
 les congés de maladie et d’interruption temporaire de
travail pour accidents de travail Deux autres catégories de
congé exceptionnel existent :
o Les Congés De Maternité.
o Les Congés De Pèlerinage.
Taches relatives a la pris de fonction des agent nouvellement recrutes :
Affectation et procès-verbal d’installation :
 Un agent nouvellement recruté reçoit une lettre de convocation qui lui
précise notamment son lieu de travail, la date et l’heure aux quelles il
doit s’y présenter.
 La lettre de convocation est établie par le service de recrutement s’il
s’agit d’un agent recruté en vue d’un emploi permanent ou par la
direction régionale s’il s’agit d’un agent temporaire ou occasionnel.
 Une copie de la lettre doit être adressée au service d’affectation
(direction provinciale, centre).
 C’est ainsi que plusieurs actions à minimiser les interruptions de
l’approvisionnement en eau ainsi que les perturbations engendrées, ont
été entreprises par l’office en collaboration avec des partenaires tant
nationaux qu’étrangers.
Ces actions concernent essentiellement :

 L’établissement de plans d’alerte et d’urgence en liaison avec les Départements


nationaux concernés.
 La réalisation d’un programme d’information, de formation et de Sensibilisation fondé
sur l’expérience acquise en la matière tant à L’échelle nationale qu’internationale.
 La mise en place des moyens de suivi aux niveaux organisationnel, Humain et matériel
 L’inventaire des principales sources de pollution menaçant les ressources hydriques.
 Suivre les capacités de production et de distribution et leur Consommation en énergie
électrique ou autre.
 Vérifier les qualités des réactifs dans l’eau pour qu’il réponde aux normes nationales.
 Suivre l’état de fonctionnement des équipements de chaque ouvrage.

3- Cellule comptabilité :

Ses travaux se basent directement sur traite le volet commercial et


comptable relatif à l’activité d’eau potable et assainissement liquide, les
deux grands axes sont la facturation des différents types (travaux tiers,
exploitation générale, quittance d’eau etc.)

B- Service Technique :

LE BUREAU TECHNIQUE SE COMPOSE DE :

1- Etablissement des lettres de commande relatives à l’exécution des travaux


au niveau des centres relevant de DP Guelmim .

2- Suivi de ces travaux qui sont en cours d’exécution pour des entreprises et
établissement des attachements.

3- Etude et examinassions des travaux qui seront exécutés en fin au compte


des Tiers.

GESTION DE STOCKS :

Le but de ce bureau est de contrôler et suivre les stocks au niveau des centres :
Surveillances et réapprovisionnement des stocks des centres.
Dés l’arrivée de l’agent recruté muni de sa lettre de convocation la direction établit
le procès-verbal d’installation qui entamera tout un processus de document et
d’opérations interne et externe dans le but de la régularisation de l’agent.
 Assignation des tâches à l’agent nouveau.
 Encadrement et formation de l’agent nouvellement recruté.
 Ouverture d’un dossier pour chaque agent.
 Evaluation et titularisation de l’agent en stage.
 Les mutations.
REGIE D’AVANCE ET DE RECETTE :
La régie d’avances et recettes est une procédure de dépenses
exceptionnelles. Elle permet au moyen de fonds mis à la disposition des
régisseurs, le règlement des dépenses qui en raison de leur nature, de leur
faible importance et de leur caractère imprévisible ne peuvent sans
inconvénient être soumises aux formalités d’engagement, de liquidation
d’ordonnancement et de paiement.
Elle offre également la possibilité de faire simplement et rapidement des
dépenses qu’imposent les nécessités de service et dont l’urgence est
incontestable.
Conformément à la procédure en vigueur, un service peut demander la
création d’un régie lorsque les nécessités de son activité l’exigent : achats
fréquents d’articles peu couteux dont la nécessité est urgente.
o La Nature des dépenses autorisées :
 Dépenses du personnel
 Dépenses de petites fournitures
 Avances et acomptes
 Tous ordres de paiement
C- Service exploitation :
-Le service d’exploitation à pour mission de :
 Suivi des rendements.
 La maintenance.
 La surveillance de différents équipements d’exploitation.
 Avertir les services externes.
 Coordination avec les services externes.
 Coordination avec les services de laboratoire.
 Gestion des demandes de revendication.
 Archivage des plans et documentations.
 Analyse et statistique.
 Gérer le budget de renouvellement et fonctionnement.

Les services de laboratoire, centre et stock sont suit au service d’exploitation


et ils sont pour mission de :
α- Laboratoire provincial :
 Traitement des eaux.
 Analyse physico-chimiques.
 Analyse bactériologiques (prélèvement sur les points de
production et de distribution et analyse des résultats à fin
d’avoir en fin eau potable).
β- Stock :
 Il est tenu de :
 faire la gestion des entrées et des sorties des matériels du
branchement.
 L’acquisition du matériel vendu pour les fournisseurs.
γ- Centre :
• Le centre a pour mission de faire :
• La gestion des clients.
• Branchement.
• Pose et dépose des compteurs.
• Suivi des travaux des entreprises.
• Mesure des façades.
• On trouve aussi les services : Assainissement, Magasin, Employé
bureau et l’Encaissement, et qui ont pour mission de :
γ-1- Assainissement :
 Gestion des abonnes a assainissement.
 Branchement.
 Step.

γ-2- Magasin :
Il contient le stock qui contient tous élément de branchement :
 Compteurs.
 Tuyau.
 PVC.
 Robinet…

γ-3- Employé bureau :


Il s’engage de faire :
 La gestion Abonnés.
 Suivi les impayés.
 Réclamation des abonnés.
γ-4- L’Encaissement :
Se service s’intéresse à :
 Relevé des index.
 Recouvrement des quittances d’eau,
 Distribution des avis.

PARTIE 3

LES TYPES DE
FACTURATION ET
LES MODES DE
REGLEMENT

INTRODUCTION:
I- LES TYPES DE LA FACTURATIONS:

 Abonnement.
 Abonnement sur branchement déjà installé.
 Facture d’exploitation générale.

II- Les Méthodes De Règlement (Régies de Recette) :

 Par Compte Nationale Crédit Agricole (CNCA).

 Par compte courant postaux (CCP).


 Versement par vignettes

INTRODUCION :
La facturation au sein de l’office nationale de l’eau potable est un
volet très important, elle permet de déterminer la créance vis-à-
vis les différents clients qui bénéficient d’une ou plusieurs
prestations.
On distingue entre la facturation mensuelles la facturation
trimestrielles cette dernière présente les quittances de
consommation payés par les citoyens à la fin de chaque
trimestre.
Dans cette partie je vais vous présenter l’ensemble des factures
établis au sein de l’office ainsi que les modes de son règlement

I- LES TYPES DE LA FACTURATION :

1- Abonnement: ( Annexe2 )
La police c’est un contrat signé entre l’ONEE branche eau et
l’abonné, ce dernier étant présente au centre pour demander un
abonnement. Le chef du centre doit l’informer sur les différents types
d’abonnement accordé par l’office national de l’eau potable qui sont :
Abonnement normal : dont le coût devra être réglé au comptant.
Abonnement social : dont le coût sera réglé au crédit par
traites ou par facilité de paiement trimestrielles sur une durée
maximum de 7 années et selon les conditions fixé par les
procédures en vigueur.
Abonnement provisoire : ce genre de branchement est
accordé aux entrepreneurs pour besoin de chantier.
Facilité de paiement : peut régler sur durée maximum de 2
années.

Après avoir les types d’abonnement, l’employé de bureau


remet au client l’imprimé « demande d’abonnement ». Et lui
donnée un numéro d’ordre. La police d’abonnement est signée
et envoyé à la direction Régional.

2- Abonnement sur branchement déjà installe


(Réabonnement) :
Ce type d’abonnement ne nécessite pas le paiement des frais de
branchement et taxe riveraine. Ces derniers ont déjà été réglés au
moment de l’installation du branchement.
Toutefois, l’abonné doit s’acquitter des frais de pose de compteur
et des taxes y afférentes.
Réabonnement sur branchement normal ne peut être accordé
qu’aux abonnés qui :
Ont réglé leurs arrières une résiliation d’office.
Se substituent aux abonnés partant.
Réabonnement sur branchement social (branchement avec crédit)
n’est possible que si :
 Le premier abonné à réglé toutes les trimestrielles.
 Le nouvel abonné s’engage à régler à la place du premier.
 Le capital restant du en un seul règlement.
 De plus, le nouvel abonné ne peut garder la police initiale.
Après règlement du capital restant du, il effectuera un Réabonnement normal
en contractant une nouvelle police.
3- Facture d’exploitation generale : ( Annexe3 )

FEG est une facture établie pour les différentes prestations


réalisées par le centre pour compte d’un client.
Les cas de l’utilisation de facture EG :
 Déplacement de niche demandé par le client.
 Dégâts causés aux conduites entraînant une perte d’eau.
 Modification de branchement demandée par le client.
 Compteur cassé, volé.
 Vol d’eau +cession d’eau.
Le montant de la facture EG est déterminé au fonction du
matériel nécessaire pour chaque prestation.

4- La facture de consommation d’eau : ( Annexe4


)

Après la saisie et le traitement des données de base envoyées


par les centres, la direction provinciale édite les livres de
facturation d’eau avec les titres de créances correspondantes.
A. Remises des livres de facturation aux centres :

Le chef de centre reçoit la facturation contre


décharge dont il garde une copie .Les encaisseurs
reçoivent les quittances correspondantes à leurs
tournées également contre décharge.
Dès la réception de la facturation, le chef de centre
doit établir un planning des recouvrements par
encaisseur en vue de contrôler ces opérations.

B. Contrôle de la facturation :

Dès la réception de la facturation, le chef de centre doit


remettre aux encaisseurs contre décharge la partie de la
facturation relative aux tournées dont ils s’occupent.
Pendant une période ne dépasse pas deux jours, chaque
encaisseur doit comparer les quittances reçues avec le
livre de facturation et le carnet des relevés d’Index. Cette
comparaison permet à l’encaisseur de détecter et de
corrigé les éventuelles anomalies de facturation.
II- LES MODES DE REGLEMENTS : (REGIE DE RCETTE
)

Il s’agit d’un livre (doc) édité mensuelle qui contient un


ensemble des règlements selon les types des prestations et
aussi selon les noms des centres. Donc on parle ici des
affectations des montants versé soit par encaisseurs ou bien
abonnée au CCP et/ou CNCA.
Le comptable reçois chaque fin du mois un extrait de compte
bancaire et un extrait de compte postal pour identifier les
montants afin de les saisir dans une application dites « Régie de
Recette ».
La régie de Recette contient l’ensemble des règlements des
factures. (BS-BN-Résiliation-Cons-Etat.Etc).

 Versement au compte bancaire ou postal (CCP). (Annexe


5)
 Versement par les vignettes.

Versement au compte bancaire ou postal :

Le client qui se présente au centre de distribution d’eau potable


reçoit un mandat renseigné par le montant de la prestation à
verser et le numéro du compte postal de L’ONEP.
Après versement du montant à l’agence postal le client
remet une copie du récépissé du règlement au gestionnaire
qui déclenche la réalisation de la prestation.
La même chose opération est effectuée auprès de l’agence
bancaire moyennent un ordre de versement au compte de
L’ONEP.

Versement par vignettes :

Ce type de règlement est effectué par les Administration pour payer


les factures de la consommation et ce après établissement d’une
convention entre l’ONEE branch eau et l’administration par laquelle
l’administration s’engage à verser un montant au compte de l’onee
branche eau ouvert a la trésorerie régionale pour recevoir les
vignettes équivalant de ce montant afin de payer ses factures
consommation.

PARTIE 4
TRAVAUX
EFFUCTUES

LA GESTION DES VIGNETTES


I. Introduction sur les VIGNETTE :
I. 1. Historie système vignette :

A partir du premier Janvier 1993, le paiement des redevances d’eau et


d’électricité s’effectuera par vignettes. Ladite procédure est définie par la
circulaire du premier Ministre N°69/CAB au 13 Novembre 1992.
Après cette circulaire, on constate l’accumulation des redevances Eau-
Electricité des redevances Administration envers les organismes de
distribution d’eau et d’électricité.
Pour remédier cette situation, il est apparu opportun d’instituer un système
de règlement des redevances d’eau et d’électricité reposant sur l’usage de
vignettes.

I. 2. Définition système vignette :

C’est le règlement des arrières des administrations de la consommation

d’eau et d’électricité et Télécommunications envers les distributeurs


(ONEP/ONE/IAM……) par des vignettes.

I. 3. Opérateurs système vignette :

ONEP : Office National de l’Eau Potable


C’est le principal opérateur de système vignette ONEP assure la gestion des
vignettes des distributeurs (ONEP/ONE/IAM) et qui assure la distribution de

l’eau envers les administration.

ONE : Office National d’Electricité


C’est l’office qui assure la distribution de l’électricité envers les
administrations

IAM : Ittissalat Al-Maghreb MAROC TELECOM


C’est l’opérateur qui assure la distribution des lignes téléphoniques et

Internet envers les administrations.

II. CODIFICATION :

Dans le cadre de la gestion du système des vignettes Eau – Electricité

et Télécommunications, un code est affecté à chaque centre « ONEE »


gestionnaire du système, à chaque Administration amenée à passer des
conventions avec l’ONEE branche Eau pour l’acquisition des vignettes et à

chaque opérateur devant être réglé par l’ONEE branche Eau au vu des bons
valorisés en vignettes émis.

Le présent rapport se propose de mettre à la disposition des


gestionnaires du système vignette une table de codification

actualisée, cette table regroupera :

1. Codification des centres gestionnaires du système vignettes :

Le code des centres gestionnaires du système vignettes se compose

de deux chiffres :

 Le premier chiffre désigne le n° d’ordre de la direction régionale


concernée tel qu’il est adapté par l’office

 Le deuxième chiffre représente le n° d’ordre du centre


gestionnaire dans la direction régionale concernée

La codification de l’ensemble des centres « ONEP » gestionnaires du système est

donnée comme suite :

(N° DR i) – (n° d’ordre)

2. Codification des Administrations Publiques :

Le code des Administrations Publiques relevant du budget général de


L’Etat se compose de la lettre majuscule A et de 6 chiffres :
 Les deux premiers chiffres désignent le code budgétaire du
Ministère concerné adapté par le Ministère des finances.
 Les deux chiffres suivant représentent le type du département du
Ministère.
 Les deux derniers chiffres désignent le code de la préfecture ou la
province dont relève l’Administration concernée.
La Codification des Administrations Publiques est donnée comme suite :

A - - (Code Ministère) - - (Type Département) - - (Code Province)

PAR EXEMPLE :
A 12 20 21 : Délégation du Ministre de la Santé –
GUELMIM
A 17 20 21 : Direction Provinciale de l’équipement –
GUELMIM
A 14 21 21 : Délégation Régionale de l’Artisanat et de
l’Economie Sociale - GUELMIM

3. Codification des Collectivités Locales :

Le code des collectivités locales (régions, préfectures/provinces,


communes, et arrondissements relevant du budget régional,
préfectoral/provincial ou communal) se compose de la lettre majuscule
J et de 6 chiffres.
 Les deux premiers chiffres désignent le code de la préfecture/province.

 Les deux chiffres suivants représentent le n° d’ordre de la collectivité


locale concernée dans la préfecture ou province.

 Les deux derniers chiffres désignent le type de collectivités locales :

A. Région
B. Préfecture/Province
C. Arrondissement
D. Commune Urbaine
E. Commune Rurale
La Codification des collectivités locales est donnée comme suite :

J - -(Code Province)- -(n° d’ordre)- -(Type collectivité locale)

Par Exemple :
J 21 00 02 : Province – GUELMIM

J 21 01 04 : Commune Urbaine – GUELMIM

4. Codification des Organismes à Autonomie Financière :

Le code des organismes à Autonomie Financière -OAF- (service de


l’Etat gérés de manière Autonome, comptes spéciaux du
trésor/compte d’affectation spécial, et autre types de budget
autonome) se compose de la lettre majuscule C et de 6 Chiffres.

 Les deux premiers chiffres désignent le code du Ministère de tutelle


de l’organisme concerné.
 Les deux chiffres suivants représentent le n° d’ordre de l’organisme
dans le ministère concerné.
 Les deux derniers chiffres désignent le code de la préfecture/province
dont relève l’organisme concerné.

Codification des Organismes à Autonomie Financière est donnée comme suite :

C- - (Code Ministère)- -(n° d’ordre)- -(Code Province)

Par Exemple :

C 11 20 21 : Académie Régionale d’Education et de


Formation de la Région –GUELMIM
C 20 26 21 : Chambre d’Agriculture – GUELMIM
5. Codification des Opérateurs d’Eau-d’Electricité et de
Télécommunications :

Le code des opérateurs d’eau et/ou électricité se compose de la lettre


majuscule E et de 6 chiffres et celui des opérateurs de
télécommunications se compose de la lettre majuscule T et de 6
chiffres.

 Les deux premiers chiffres désignent le nom ou le type de


l’opérateur concerné.
Le type d’opérateurs est utilisé notamment pour les organismes de
distribution d’eau et/ou électricité et il est défini comme suit :

A. ONEP
B. ONE

C. Concessionnaire/ Régie
D. Commune

E. AUEP
F. Occasionnel

 Les deux chiffres suivants représentent pour l’opérateur d’eau et


d’électricité le n° d’ordre dans le type auquel il appartient et pour
l’opérateur de télécommunications, ils représentent le type de gestion
des bons vignettes adoptés.
 Les deux derniers chiffres désignent le code du centre gestionnaire du
système vignettes concerné.

Codification des opérateurs d’eau, d’electricirité et de

télécommunications est donnée comme suit :

E- -(Code type)- -(n° d’ordre)- -(Code centre gestionnaire)


T- -(code nom)- -(n° d’ordre)- -(Code centre gestionnair

APPLICATION

NetTerm
NetTerm est une application terminale de réseau qui peut agir en
tant que client de Telnet sur un réseau Ethernet localement joint,
et en tant qu'appel téléphonique un client de gestion de réseau
employant le Winsock proclame un protocole. Les protocoles de
transfert de fichiers les plus populaires, Zmodem, et Kermit, sont
pris en charge à la fois Ethernet et les babillards. NetTerm peut
être lancé à partir de votre navigateur préféré.

PARTIE 5
LES
DOCUMENT
S ANNEXES