Vous êtes sur la page 1sur 2

L’état de rapprochement bancaire:

Le compte "banque tenu par l’entreprise" ne présente pratiquement jamais le


même solde à la même date que le compte "entreprise tenu par la banque".
L’état de rapprochement permet de vérifier la concordance entre les comptes
tenus par l’entreprise et par la banque et de déceler les erreurs ou omissions
éventuelles.
1) Principe général :
Pour établir un état de rapprochement :
- On dispose un état de rapprochement de deux comptes réciproques avec
leurs soldes à la date ou a lieu de rapprochement.
- On point toutes les opérations enregistrées dans notre comptabilité avec
celle figurant sur l’extrait de compte.
- On inscrit sur le compte "banque tenu par l’entreprise" les opérations
concernant ce compte mais non enregistrées par l’entreprise.
- On inscrit sur le compte "entreprise tenu par la banque" les opérations
qui intéressent ce compte mais qui n’ont pas été comptabilisées par la
banque.
- On calcule le solde de deux comptes réciproques qui doivent être égaux
et opposés.
- On enregistre dans la comptabilité de l’entreprise les opérations inscrites
sur le relevé bancaire mais elle n’apparaissent pas dans le compte
banque tenu par l’entreprise.

Application :
Le 31/12/N, notre solde à la banque est créditeur de 350000, alors que
dans nos livres comptables, il est débiteur de 400000.
La différence provient :
- D’un virement de 105000 en notre faveur non inscrit dans nos livres ;
- Des chèques N° 252 (150000) et 253 (125000), non présentés à
l’encaissement par les bénéficiaires.
- De 10000 TTC, TVA (18%) de commission et 25000 d’intérêt sur
découvert.
- D’une remise à l’encaissement de chèques (395000), non inscrite sur
l’extrait du compte reçu de la banque.
Le pointage nous permet de remarquer :
a) Les opérations non comptabilisées par l’entreprise :
- Le virement de 105000 ;
- Les commissions de 10000 ;
- Les intérêts à notre charge de 25000.
b) Les opérations non comptabilisées par la banque :
- Les deux chèques : 252 (150000) et 253 (125000) ;
- Remise à l’encaissement (395000).

Etat de rapprochement :

Compte banque tenu par l’entreprise Compte de l’entreprise tenu par la banque
Débit Crédit Débit Crédit
Solde au 31/12/N 400000 Solde au 31/12/N 350000

Virement 105000 Remise chèques 395000


Commission 10000 Chèque 252 150000
Intérêt 25000 Chèque 253 125000
Solde débiteur 470000 Solde créditeur 470000

505000 505000 745000 745000

Ecritures au journal de l’entreprise :

31/12/N 105000
55 Banque 105000
410 Clients

8.474
635 Services bancaires 1526
4350 TVA déductible 25000
673 Intérêts bancaires 35000
55 Banque