Vous êtes sur la page 1sur 63

Master 2 – Dynamique des fluides

et énergétique

Cours 3 : Application des équations générales du mouvement


Théorème d'Hugoniot et formule de Bernoulli
Théorème de la dynalpie

Reynald Bur
Reynald.Bur@onera.fr
Théorème d'Hugoniot et formule de Bernoulli

F22 Raptor
Les méthodes de prévision en aérodynamique classique

ESSAIS EN SOUFFLERIE
LES EQUATIONS GENERALES DU MOUVEMENT

EQUATIONS DE NAVIER-STOKES

APPROXIMATION DU FLUIDE NON VISQUEUX

Cas général : Equations d'Euler


Ecoulement irrotationnel
Monodimensionnel Bidimensionnel
Equation du potentiel
complète linéarisée stationnaire instationnaire Supersonique : Méthode des caractéristiques

Transsonique, Supersonique : Méthodes


numériques
Ecoulement incompressible
Equation de Laplace théorie des profils
minces et de la ligne
Solutions analytiques portante Tridimensionnel : Méthodes numériques
Méthode des singularités

PRISE EN COMPTE DES EFFETS VISQUEUX

L'approximation de couche Simulation numérique directe (DNS)


frottement, flux de chaleur Problème complet
limite
Résolution numérique des Simulation des grosses structures (LES)
Equations d'Euler : Méthode de couplage : équations de Navier -Stokes
modèles non Equations moyennées (RANS)
fluide parfait - fluide
visqueux visqueux
Equations d’Euler

écoulement monodimensionnel : ne dépend que d'une seule


variable d'espace : X A(X) , V(X) , p(X) , (X) , T(X) ...

écoulement stationnaire, non visqueux, non conducteur de


la chaleur, pas de force à distance (absence de gravité, de
forces électromagnétiques)

écoulement adiabatique : pas d'échanges de chaleur

Les trois équations fondamentales


1. conservation de la masse
2. équation du mouvement
3. énergie : premier principe
Écoulement monodimensionnel

Conservation de la masse ou équation de continuité

A(X)
V
X

qm   V A  constante qm : débit massique (kg/s)

ou, sous forme différentielle :

d dV dA
  0
 V A
Écoulement monodimensionnel

Equation du mouvement

F  m  Ax
Ax  dx

application au volume MM'L'L M'


M
expression de l'accélération p
p  dp
. dV

x
  p p  dp
dt    d
 V
V  dV
dV V dVdx V dV L
   V L'
dt t dx dt t dx x
x  dx

dV dV
stationnaire V masse contenue dans MM'LL' Adx
dt dx
Écoulement monodimensionnel

Equation du mouvement

F  m 
Ax  dx
Ax
application au volume MM'L'L
M'
dV M
 Adx V  p
dx p  dp
p A p A  dp A pdA x
p p  dp
   d
dp V
V  dV
V dV  0 L
 x
L'
x  dx
équation d'Euler
Théorème d'Hugoniot

d dV  dA  0 V dV 
dp
0
continuité  mouvement
 V A 

  p  dp
a  
2  
 s d
vitesse du son



dV  V2  dA

1    0
2  A
V 
 a  




nombre de Mach M
V dV
1 M2  dA  0
a V A
Théorème d'Hugoniot

dV
1 M 
2 dA
0
V A
dV
M1 écoulement subsonique 0
dA

la vitesse augmente quand la section diminue


dV
M 1 écoulement supersonique  0
dA
la vitesse augmente quand la section augmente

M 1 écoulement sonique dA 0
la section est stationnaire : existence d'un col
Théorème d'Hugoniot

dA  0 dA  0 dA  0 dA  0
dM  0 dM  0 dM 0
dM<0 dM  0

écoulement subsonique écoulement supersonique


dA  0
dA  0 dA  0
M 1 dM  0
dM  0

écoulement subsonique-supersonique avec passage par un col


Théorème d'Hugoniot : tuyère d'une soufflerie supersonique

Tuyère Mach 2 de la soufflerie S5Ch de l'Onera-Meudon


Théorème d'Hugoniot : tuyère d'un lanceur spatial

Boeing (Rocketdyne) RS68


Détour vers l’incompressible : équation ou formule de Bernoulli

dp
équation du mouvement : V dV  0


écoulement incompressible :  = 0 = constante

pression dynamique V2

V2
p  0  pi  cons tante
2
pression statique pression d’arrêt ou totale

V1
relation entre la pression et la vitesse
dans un écoulement incompressible non visqueux
valable le long d’une ligne de courant Ligne de courant
Formule de Bernoulli : cas d’un écoulement irrotationnel

- dans le cas général, la constante de l’équation de


Bernoulli change d’une ligne de courant à l’autre

- dans le cas d’un écoulement irrotationnel, cette


constante reste la même pour toutes les lignes de
courant

V2
p  cons tante à travers tout l’écoulement
2
Formule de Bernoulli : interprétation physique

vitesse pression

et inversement…

interprétation énergétique : le travail fournit


par les forces de pression est égal aux variations
d’énergie cinétique dans l’écoulement
Formule de Bernoulli : illustration

observation : dépression effort de succion entre les plaques


qui se ferment alors

interprétation : si la vitesse augmente, alors la pression statique diminue


Formule de Bernoulli : cas avec force de gravité

La pression est modifiée avec l’altitude


par la loi d’hydrostatique :

p '  p   gz

La formule de Bernoulli devient :

1
p   V 2   gz  const
2
pression de pesanteur
Applications de la formule de Bernoulli

Le théorème de Torricelli

V1=0
z2

Que vaut V2 ?

V2=?

z1
Applications de la formule de Bernoulli

Le théorème de Torricelli

on considère la ligne de courant


dessinée en rouge pour laquelle
on écrit la formule de Bernoulli
V1=0 avec force de gravité :
z2
1 1
p  V 2   gz  p  V 2   gz
1 1 1 2 2 2
2 2

or : p1  p2  pa donc :

z1 V2 V2  2gz
jet parabolique
profil parabolique
Applications de la formule de Bernoulli

Le théorème de Torricelli : illustration


Applications de la formule de Bernoulli

Calcul de la vitesse autour d’un profil

Soit une aile dans un écoulement dans les conditions


standard au niveau de la mer avec une vitesse de 50m/s.
A un certain point de l’aile, la pression est de
0,9x105N/m2.
Calculer la vitesse de l’écoulement en ce point.

V=50m/s
Applications de la formule de Bernoulli

Calcul de la vitesse autour d’un profil : solution

Au niveau de la mer :
ρ=1,23kg/m3 et p=1atm=1,013x105N/m2

1 1
p   V 2
 p  V 2

2 2

2 p  p 
V   V2


V  142.8m / s
Applications de la formule de Bernoulli

V2 2
Le tube de Pitot p i  p  0 V  pi  p
2 0

pression à la paroi du canal


p

V
pi

p = pi - p
pi
p
chaîne de mesure
capteur de pression différentiel
Applications de la formule de Bernoulli

Sondes du type tube de Pitot utilisées en soufflerie

sonde Pitot ronde sonde Pitot aplatie pour


sondage de couche limite
Applications de la formule de Bernoulli

Sondes lécheuses utilisées en soufflerie (proche paroi)

sonde pression statique

sonde pression d’arrêt

sonde température
Applications de la formule de Bernoulli

L'antenne de Prandtl : mesure de la vitesse sur un avion

V2 2
pi  p  0 V  pi  p
2 0
p

pi

chaîne de
pi p
mesure

mesure par l'antenne de p = pi - p vitesse de l'écoulement


Applications de la formule de Bernoulli

Antenne de Prandtl ou sonde de Pitot

Localisation au voisinage du bord d’attaque de l’aile


La sonde de Mach

Mesure de la vitesse sur un avion en écoulement supersonique

L’orifice permettant de mesurer la pression statique p2


doit se trouver suffisamment en aval (au moins à 10 diamètres)
de l’origine du corps cylindrique de la sonde p2  p1

M1  1

pi2
p2

pi1

p1

mesures de p1 et pi2 et inversion de la formule de Rayleigh (théorie du choc droit)


M1 et vitesse de l'écoulement
Applications de la formule de Bernoulli

Notion de point d’arrêt d’un écoulement

En un point d’arrêt de l’écoulement, la vitesse est nulle

Exemples au bord d’attaque


d’une aile d’avion
Applications de la formule de Bernoulli

Le tube de Venturi ou Venturi p1


p2
conservation du débit

1A1V1  2V2A2 1  2  0 


équation de Bernoulli
0 0 2
p1  V  p 2  V2
2
1 (A1) (A2)
2 2

2  p2  p1  sections A1 et A2 connues
V1 
 A 2  mesure des pressions p1 et p2
0  1
  1
 2 
A 
V1 débit volumique qv = A1V1 (m3/s)
Applications de la formule de Bernoulli

Le ressaut hydraulique

L’eau qui coule du robinet… Autour de l’impact de l’eau au fond de


l’évier, on observe une brusque augmentation du niveau de l’eau
c’est le phénomène du ressaut hydraulique

instabilités et influence de la tension de surface


Applications de la formule de Bernoulli

Le mascaret

Quand la marée remonte un fleuve, si celle-ci est suffisamment forte,


alors on peut observer le phénomène du mascaret qui fait le bonheur
des surfeurs !
Le mascaret est un ressaut qui remonte le cours du fleuve avec la marée

en France : sur la Garonne et la Dordogne


Théorème de la dynalpie
Applications des équations de conservation

Le théorème de la dynalpie

équation fondamentale de la mécanique pour un système à masse variable


  . . . .
      
 .    .    . 
 V d  V n V dS P dS fd
t  (  )  ( S) ( S) ()

hypothèses : écoulement stationnaire, pas de forces à distance


  . . . .
 

  
V d 
   .
V n V dS
   .
P dS
   . 
fd
t  (  )  (S) (S) ()

.
 
( S)

 V .n V dS    P dS
(S )
Applications des équations de conservation

Le théorème de la dynalpie

.
 
( S)

 V .n V dS    P dS
(S )

 (S)
   
.
P   V . n V dS  0

vecteur dynalpie  .
D  P   V .n V 

( S)
D dS  0

en écoulement stationnaire, l'intégrale du vecteur dynalpie


sur une surface fermée ne contenant aucun obstacle est nulle
Applications des équations de conservation

Expression des efforts aérodynamiques sur un corps

D dynalpie

dS
R
S 1 

S 2 

la surface (S2) se confond avec la surface du corps


le théorème de la dynalpie est appliqué au volume défini
par la réunion de (S1) et (S2)
Applications des équations de conservation
Expression des efforts aérodynamiques sur un corps

le flux de quantité de mouvement sur (S2) est nul :


surface imperméable

( S2 )
P dS  R résultante des efforts aérodynamiques

théorème de la dynalpie

( S ) D dS  ( S ) P dS  0
1 2

R   
( S1)
D dS

en écoulement stationnaire, sans forces à distance, la résultante


des forces aérodynamiques est égale à l'opposé de l'intégrale
du vecteur dynalpie sur une surface fermée entourant le corps
Applications des équations de conservation

Action d'un écoulement sur une nacelle propulsive : poussée


et traînée de captation

I (entrée d'air) E (tuyère)

S1  S2

moteur S3 

(S1) s'appuie sur les lèvres d'entrée de la prise d'air


(S2) s'appuie sur les lèvres de sortie de la tuyère
(S3) se confond avec toutes les surfaces internes imperméables
en contact avec le fluide
Applications des équations de conservation

Action d'un écoulement sur une nacelle propulsive : poussée


et traînée de captation

l'effort propulsif résulte des actions de contact internes

R  (S 3 )
P dS

le flux de quantité de mouvement à travers (S3) est nul

théorème de la dynalpie


( S1 )
   
.
P   V . n V dS  
( S2 )
  .
 
P   V . n V dS   
( S3 )
P dS

R    ( S D dS  ( S ) D dS 


. . .
 2
)
1


Applications des équations de conservation

Action d'un écoulement sur une nacelle propulsive : poussée


et traînée de captation

 . .
F   
Poussée de la tuyère 
 ( S 2 )
D dS  . x

. .
Traînée de captation T     
D dS  . x
 (S1) 
x est le vecteur unitaire porté par la vitesse amont V
dirigé selon V

Poussée interne de la nacelle propulsive


PF T
Applications des équations de conservation
Traînée d'un corps en écoulement uniforme

P1 S 3  P2 

S1  S 2 

V
R

C 1  C 2 

(S3) : surface ou tube de courant


écoulement uniforme dans (S1)
pression redevenue uniforme dans (S2) p = p
Applications des équations de conservation
Traînée d'un corps en écoulement uniforme

bilan sur (S1) et (S2) :


.
 (S1 )( S 2 )
D dS  
( S 1 )( S 2 )
p  n dS 

 ( S1 )
 .

 V . n V dS  
2( S
 )

.
V . n V dS

conservation du débit dans le tube de courant (S3) :

. .
  (S1 )

  V . n dS    (S 2 )
 
 V . n dS
Applications des équations de conservation

Traînée d'un corps en écoulement uniforme

le vecteur V étant constant

. .
(S1 )
 
  V . n V dS    (S 2 )
 
 V . n V dS

bilan sur (S3) :

(S3) : surface de courant aucun flux de masse ne la traverse

.
( S3 )
D dS  
( S3 )
p n dS
Applications des équations de conservation

Traînée d'un corps en écoulement uniforme

(C1) devient très grand à grande distance : p  p 


(plan de Trefftz)




effort aérodynamique sur le véhicule : 



. . . . . .
R    
 (S1 ) ( S2 ) ( S3 )

p  n dS  ( S ) V . n
2

V  V dS 
Applications des équations de conservation
Traînée d'un corps en écoulement uniforme

comme p = constante sur (S1)  (S2)  (S3) surface fermée


.
( S1 ) ( S2 )( S3 )
p  n dS  0

R   
(S2 )
 .
 V .n V  V dS
traînée T : projection de R sur la vitesse amont

. . . .
T  
V
. 
.  (S 2)

 V . n  V  V  dS
V 
Applications des équations de conservation
Méthode de Betz 1pour la détermination de la traînée d'un profil
. . . . .
T       
V .n V V . V dS
V ( S2 )

u : composante de la vitesse selon V 




T     u  u  V  dS
(S 2)

 T
coefficient de traînée C x 
1
 V2 A
 2

 u  u  dS
C x 2  1  
(S  2 )  V
   
V  A
Applications des équations de conservation
Méthode de Betz pour la détermination de la traînée d'un profil

traînée d'onde
onde de choc u
y2

M1 M  1 zone rotationnelle


M1

V

sillage visqueux
y1

u
traînée de frottement

la traînée se déduit d'un sondage du sillage suffisamment


loin en aval du profil
Applications des équations de conservation

Exemple d’écoulement autour d’un profil transsonique

onde de choc

déclenchement décollement de
transition la couche limite

couche limite

interaction choc - sillage


couche limite

onde de choc

Pearcey, 1962
Applications des équations de conservation

Ecoulement autour d’un profil supercritique

document Onera
M1

M1

M1
Applications des équations de conservation

Ecoulement autour d’un projectile en vol supersonique

M0  1,24

M1

M1

M1

M1

document ISL
Applications des équations de conservation

Relation d'Oswatitsch pour la traînée généralisée

. . . .
V
T   .  .  
( S2 )
 V .n  
V  V dS
V

à grande distance V  V  1 posons V  V  V


 V
enthalpie totale hT  h  V . V

hT  h  V . V  V . V V  


 p
thermodynamique h  T s 



h  Ts car p = 0 entre (S2) et (S1)


Applications des équations de conservation

Relation d'Oswatitsch pour la traînée généralisée


.
dq m  
 V . n dS débit massique traversant l'élément de surface dS

on a : V . V  V  h
  T  h hT  T s

T 
1
  T s  h T  dq m
V ( S2 )

écoulement adiabatique h T  0

T 
1
  T s  dq m
V ( S2 )

la traînée d'un véhicule est directement liée au flux de


l'entropie qu'il produit au travers d'une surface l'entourant
Applications des équations de conservation

Source de la traînée

T 
1
  T s  dq m
V ( S2 )

la traînée est une conséquence de la production d'entropie

ds 1   u j qi 
équation de l'énergie T    ij  
(pas de réactions chimiques) dt   x i x i 

en absence de flux de chaleur, la seule source d'entropie est


la viscosité du fluide

fluide non visqueux absence de traînée

Paradoxe de d'Alembert
Applications des équations de conservation

Traînée visqueuse et traînée induite

tourbillon d'extrémité traînée induite

nappe de sillage traînée visqueuse


Applications des équations de conservation

Source de la traînée
couches limites sur l'aile donnant la nappe de sillage ou sillage

traînée visqueuse

ondes de choc

traînée d'onde (ou de choc)

tourbillons issus des extrémités de l'aile résultant du contournement

traînée induite par la portance

dans tous les cas, c'est la viscosité qui est à l'origine de la traînée
Applications des équations de conservation

Détermination de la traînée d'une aile

méthode de Betz traînée déduite d'une exploration de


l'écoulement dans un plan situé loin en aval de la maquette

exploration par sonde de Pitot ou sonde de pression multi-trous


pression statique p et pression d’arrêt pi

mesures optiques non intrusives PIV - LDV


champ de vitesse u

cette méthode s'applique aussi à partir d’un champ calculé par


résolution des équations de Navier-Stokes
Applications des équations de conservation
Détermination de la traînée par sondage du sillage de l’aile

soufflerie transsonique Onera - S1MA

dispositif de sondage

péniche

demi maquette
montée à la paroi

maquette Airbus munie de nacelles TFN (Through Flow Nacelle)


Applications des équations de conservation
Détermination de la traînée par sondage du sillage de l’aile

DSGM

sonde 5 trous

lame porte sonde

tête de roulis du DSGM


mât vertical

dispositif de sondage en aval de la maquette dans la


soufflerie S1MA du Centre Onera de Modane-Avrieux
Applications des équations de conservation

Distributions de pression d'arrêt dans le sillage de l’aile

sillage du choc

sillage visqueux
Applications des équations de conservation

Répartition de pression d'arrêt dans le sillage de l'aile

M  0,70 , Cz  0,45

traînée induite

traînée visqueuse

© Airbus France 2001

sillage visqueux et tourbillon de bout d'aile


Applications des équations de conservation

Densité locale de traînée visqueuse et de traînée induite

M   0,70 , C z  0,45

© Airbus France 2001


Applications des équations de conservation

Densité locale de traînée de choc

M  0,85 , Cz  0,55
© Airbus France 2001
Fin du cours

Airbus A380