Vous êtes sur la page 1sur 671

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

Manuel de fonctionnement et de maintenance

TURBINE À GAZ MS5001PA DLN, MULTIPLICATEUR DE VITESSE ET GÉNÉRATEUR ÉLECTRIQUE

Client:

Emplacement du projet:ARZEW - ALGERIA

Établissement:

HYUNDAI ENGINEERING for SONATRACH

ARZEW REFINERY REHABILITATION AND ADAPTATION PROJECT

Fabricant: g GE Oil & Gas Via Felice Matteucci, 2 50127 Florence, Italy

T

+39 055 423 211

F

+39 055 423 2800

Via Felice Matteucci, 2 50127 Florence, Italy T +39 055 423 211 F +39 055 423

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

MANUEL D'UTILISATION ET DE MAINTENANCE

Numéro et description des révisions

Traduction des instructions originales

État de révision

Date

Preparé

Contrôlé

Approuvé

Description des révisions

     

Rosi P.

   

00

15.07.10

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

As Shipped Manual

     

Rosi P.

   

00F

09.05.11

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

As Shipped Manual - French Translation

     

Rosi P.

   

01

03.03.11

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

Completed Manual

     

Rosi P.

   

01F

30.06.11

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

Completed Manual - French Translation

     

Rosi P.

   

02

11.05.11

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

Certified Final

     

Rosi P.

   

03

11.05.12

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

Certified Final

     

Rosi P.

   

03F

11.05.12

ISSELnord

Fani P.

Magistrelli M.

Certified Final - French Translation

CE MANUEL DE FONCTIONNEMENT ET DE MAINTENANCE EST CONFIDENTIEL ET LES INFORMATIONS QUI Y SONT CON- TENUES SONT LA PROPRIÉTÉ DE NUOVO PIGNONE SRLQUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRLDANS CE MANUEL, LES SOUS-PARTIES DE DOCUMENTATION DES FOURNISSEURS SONT INCLUSES COMME ELLES ONT ÉTÉ REÇUES.

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

Page laissée en blanc intentionnellement

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

1.1 SERVICE APRÈS-VENTE

1.1.1 COMMUNICATION TECHNIQUE GE OIL & GAS

Les bulletins de service sont les outils officiels de GE Oil & Gas pour communiquer sur ses dernières technologies et pour apporter aux personnes dédiées au service client les conseils et les solutions techniques concernant les problèmes courants de gestion et servent à améliorer les activités d'entretien et informer sur les mises à niveau disponibles pour optimiser les équipements. GE Oil & Gas publie deux types de documents :

- Le bulletin de service "NIC"[Note d'Informations au Client] informe les clients sur les dernières modifications et mises à niveau qui peuvent impacter le fonctionnement de l'unité ou l'efficience de l'entretien.

- La lettre de serviceinforme les clients sur les changements des procédures standard d'inspection ou des pratiques d'entretien.

Une application appelée le Portail des mises à jour techniques est disponible sur le site web officiel de GE Oil & Gas pour permettre une distribution rapide et simple de tous les bulletins techniques. Après s'être enregistrés, les clients peuvent se connecter à tout moment pour accéder et télécharger facilement tous les bulletins concernant leur propre équipement GE. Les requêtes peuvent être faite à partir du type de technologie, du numéro de série de l'équipement, du numéro de bulletin, du titre/ mot clé, de la date d'édition et de la catégorie. Les fonctionnalités clés complémentaires sont :

- le statut de la mise en œuvre par unités

- le formulaire de retour client

Il existe aussi une option qui permet de recevoir automatiquement les notifications par email à propos des bulletins pour l'équipement du client, sans se connecter au Portail. Il existe aussi une option qui permet de recevoir automatiquement les notifications par email à propos des bulletins pour l'équipement du client, sans se connecter au Portail. Pour s'enregistrer et commencer, aller simplement à http://www.gepower.com et sélectionner les Bulletins techniques dans le menu Outils en ligne sur le côté gauche de la page. Cliquer sur GO et se laisser guider. Toutes les instructions pour avoir accès à cePortail des mises à jour techniques, pour s'inscrire à la notification automatique par email , et pour les informations supplémentaires sur l'application sont fournies par :TECHNICAL UPDATES PORTAL LAUNCH (NIC 07.37.SL)

1.1.2 LE CENTRE DE SERVICE CLIENT

Les clients peuvent appeler notre CSC 7/7 24/24 ou trouver l'expert le plus adapté pour un problème sur la Centrale d'Assistance - CCM - du Forum d'assistance technique. L'expert deviendra responsable de l'ID du problème jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée. L'équipe du CSC rassemble

08-2010

1705718

Page I

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

les problèmes des clients, les enregistre et les suit au moyen de l'outil de Gestion des réclamations client - ou aide le client à s'en servir - afin de fluidifier le processus. CSC - Formulaire d'assistance technique Les informations suivantes sont nécessaire pour le Centre de service client au moment de l'ouverture d'une demande d'assistance technique. Les informations manquantes peuvent retarder le processus. Le Centre de Service Client est joignable 7/7 24/24 pour recevoir le formulaire et obtenir une réponse rapide.

- Numéro de série de l'unité (pour les équipements auxiliaires et associés toujours inclure le n° de série de la machine.)

- Heures d'allumage de la machine

- Nombre de démarrages

- Statut actuel de machine

- Type et date de la dernière intervention

- Alarme et journal de déclenchement

- Est-ce que la machine est couverte par la surveillance & les diagnostics à distance (Oui/Non)

- Description de l'évènement

- Est-ce que l'évènement est récurrent (Oui/Non)

Le cas échéant

- Vibration et valeurs du déplacement axial avec

- le numéro d'étiquette GE

- Les valeurs de la température du coussinet avec le numéro d'étiquette GE

Tél. : +39-055-427 2500 Fax : +39-055-423 2800 E-mail : customer.service.center@ge.com

1.1.3 SURVEILLANCE & DIAGNOSTICS A DISTANCE (RM&D)

Les machines et les équipements périphériques pour les applications à l'huile et au gaz doivent fonctionner selon les paramètres spécifiés afin de réaliser les objectifs de performance, de production et de coûts d'exploitation. Les méthodes traditionnelles de surveillance nécessitent du personnel sur site et des analyses, avec un support d'ingénierie de l'équipementier régulier. Le service RM&D de GE offre la meilleure option de surveillance continue par des ingénieurs experts dans des temps de réponse rapides - et sans coûts de personnel ou de logistique supplémentaires sur le chantier.

1.1.4 COMMENT EST-CE QUE ÇA FONCTIONNE

Nos instruments de surveillance standard (pour la température, la pression, la vibration, etc.) sont complétés par un Kit de connexion sur site afin de transférer en toute sécurité les données en fonctionnement du site vers le centre RM&D de GE Oil & Gas. Le système M&D est relié à notre maison

08-2010

1705718

Page II

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

mère à Florence où une équipe d'ingénieurs travaille à diagnostiquer et évaluer les paramètres réels et cibles ainsi que les interactions entre les composants pour surveiller de manière continue la performance et l'état de santé des composants. Puis ils travaillent avec votre équipe pour assister vos activités sur site - des plans d'optimisation détaillés aux procédures d'urgence immédiate. Le schéma ci-dessous représente l'architecture générale du système RM&D :

l'architecture générale du système RM&D : Figure Le système est utilisée pour améliorer la

Figure

Le système est utilisée pour améliorer la protection de la machine ainsi que la performance et pour cela, un ensemble de limites de diagnostic sont mis en œuvre dans le système central. De plus, le système facilite les opérations d'assistance technique et du support Client.

08-2010

1705718

Page III

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas Nuovo Pignone Figure 08-2010 1 7 0 5 7 1 8

Figure

08-2010

1705718

Page IV

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas Nuovo Pignone Figure 08-2010 1 7 0 5 7 1 8

Figure

08-2010

1705718

Page V

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Nuovo Pignone

08-2010

1705718

Page VI

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Sommaire

Nuovo Pignone

INDEX DES VOLUMES

Volume 1 - DESCRIPTION ET FONCTIONNEMENT DU TURBO GÉNÉRATEUR

2

Volume 2 - MAINTENANCE DE LA TURBINE À GAZ

133

Volume 3 - LISTE DES PIÈCES ILLUSTRÉE POUR LA TURBINE À GAZ

407

Volume 4 - ÉQUIPEMENT AUXILIAIRE ET INSTRUMENTATION

8

Volume 5 - SYSTÈME DE COMMANDE DE L’UNITÉ

64

Volume 6 - LOGEMENT DU FILTRE

12

Volume 7 - CENTRE DE CONTRÔLE DU MOTEUR

5

Volume 8 - CHARGEUR DE BATTERIE ET BATTERIE DES ACCUMULATEURS

4

Volume 9 - PANNEAU DE PROTECTION DE COMMANDE ET GÉNÉRATEUR ÉLECTRIQUE

5

Volume 10 - DOCUMENTS ET DESSINS DE RÉFÉRENCE DE L'AFFAIRE

9

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Manuel de fonctionnement et de maintenance

TURBINE À GAZ MS5001PA DLN, MULTIPLICATEUR DE VITESSE ET GÉNÉRATEUR ÉLECTRIQUE

Volume 1

DESCRIPTION ET FONCTIONNEMENT DU TURBO GÉNÉRATEUR

Client:

Emplacement du projet:ARZEW - ALGERIA

Établissement:

HYUNDAI ENGINEERING for SONATRACH

ARZEW REFINERY REHABILITATION AND ADAPTATION

PROJECT

HYUNDAI ENGINEERING for SONATRACH ARZEW REFINERY REHABILITATION AND ADAPTATION PROJECT 08-2010 1 7 0 5 7

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

SOMMAIRE

Section1 - INSTRUCTIONS POUR LA SÉCURITÉ

1.1

INSTRUCTIONS POUR LA SÉCURITÉ

6

Section2 - DESCRIPTION GÉNÉRALE

2.1

INTRODUCTION

8

2.1.1

GÉNÉRALITÉS

8

2.1.2

les ensembles de la turbine à gaz

8

2.1.3

COMPARTIMENTS

8

2.1.4

SYMBOLES UTILISÉS DANS CE MANUEL

9

2.2

DESCRIPTION DE LA TURBINE À GAZ

11

2.2.1

GÉNÉRALITÉS

11

2.2.2

ORIENTATION DE REPÉRAGE

11

2.2.3

DESCRIPTION DU CHEMIN DES GAZ

11

2.2.4

agencement général et masses principales

15

Section3 - SECTION COMPRESSEUR

3.1

SECTION COMPRESSEUR

18

3.1.1

GÉNÉRALITÉS

18

3.1.2

ROTOR DU COMPRESSEUR

18

3.1.2.1

Stator

20

3.1.2.2

Carter d'aspiration

20

3.1.2.3

Carter avant

20

3.1.2.4

Carter arrière

20

3.1.2.5

Carter de refoulement

20

3.1.2.6

Agencement des ailettes

23

3.1.2.7

Aubage directeur d'entrée orientable

23

3.1.2.8

Aubage directeur orientable - NIC 05.10.SL Rev.00 & TIL1068-2R1

24

Section4 - SECTION DE COMBUSTION

4.1

SYSTEME DE COMBUSTION A REGLAGE DLN (DRY LOW NOX) (Réglage de combustion sèche à 26 bas NOx)

4.1.1

GÉNÉRALITÉS

26

4.1.2

ASPECTS DE LA CONSTRUCTION DES ÉLÉMENTS DU SYSTÈME DE COMBUSTION SÈCHE BAS NOX26

4.1.3

DESCRIPTION ET MODES DE FONCTIONNEMENT D'UN SYSTÈME DLN

27

4.1.4

DÉTECTION DE FLAMME

28

4.1.5

SYSTÈME D'ALLUMAGE

29

Section5 - SECTION DE LA TURBINE

5.1

SECTION TURBINE

35

5.1.1

GÉNÉRALITÉS

35

5.1.2

STATOR DE LA TURBINE

35

5.1.3

DISTRIBUTEUR DE PREMIER ÉTAGE

35

5.1.4

DISTRIBUTEUR ET DIAPHRAGME DE SECOND ÉTAGE

35

5.1.5

LE ROTOR DE LA TURBINE

36

5.1.6

LES AILETTES DE LA TURBINE

36

Section6 - PALIERS

6.1

PALIERS

40

6.1.1

GÉNÉRALITÉS

40

6.1.2

LUBRIFICATION

40

6.1.3

JOINTS D'HUILE

40

08-2010

1705718

Page 1-1

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

6.1.4 PALIER N° 1

41

6.1.5 PALIER N° 2

41

6.1.6 PUBLICATIONS GE RELATIVES AUX PALIERS (DESCRIPTION TYPIQUE)

43

Section7 - ENGRENAGE

7.1

PIGNONS D'ACCESSOIRES

45

7.1.1

ENGRENAGE D'ACCESSOIRES

45

Section8 - ACCOUPLEMENT

8.1

ACCOUPLEMENT

49

8.1.1

GÉNÉRALITÉS

49

8.1.2

ACCOUPLEMENT D'ENTRAÎNEMENT D'ACCESSOIRES LUBRIFIÉ EN CONTINU

49

8.1.3

ACCOUPLEMENT À LUBRIFICATION CONTINUE DE LA CHARGE

49

8.1.4

LUBRIFICATION

50

8.1.5

USURE DES DENTS

50

Section9 - SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT ET D’ENTRÉE

9.1

GÉNÉRALITÉS

52

9.2

L'ENTRÉE D'AIR

52

9.3

COMPARTIMENT D'ENTRÉE D'AIR

52

9.4

CONDUIT D'ENTRÉE D'AIR

53

9.5

SYSTÈME D'ÉCHAPPEMENT

53

9.5.1

Généralités

53

9.6

PLENUM D'ÉCHAPPEMENT

53

Section10 - SYSTÈME DE L’HUILE HYDRAULIQUE

10.1

SYSTÈME À HUILE DE LUBRIFICATION MINÉRALE

55

10.1.1

GÉNÉRALITÉS

55

10.1.2

DESCRIPTION FONCTIONNELLE

55

10.1.3

RÉSERVOIR ET TUYAUTERIE D'HUILE

55

10.1.3.1

Retours d'huile

56

10.1.3.2

Regards d'écoulement

56

10.1.4

POMPES À HUILE

56

10.1.5

POMPE À HUILE PRINCIPALE (ENTRAINÉE PAR L'ENGRENAGE D'ACCESSOIRES)

56

10.1.6

POMPE DE LUBRIFICATION AUXILIAIRE (À MOTEUR CA)

56

10.1.7

POMPE DE LUBRIFICATION DE SECOURS (À MOTEUR CC)

57

10.1.7.1

Période de refroidissement

58

10.1.8

SOUPAPES, CLAPETS ET ROBINETS

58

10.1.8.1

Clapets de retenue

58

10.1.8.2

Robinet de vérification - basse pression d'huile lors du démarrage de la pompe auxiliaire

58

10.1.8.3

Robinet de vérification - basse pression d'huile/démarrage de la pompe de secours

59

10.1.8.4

Régulateur de pression VPR2 - régulant de la pression du collecteur d'huile

59

10.1.9

RÉGULATION DE LA TEMPÉRATURE DE L'HUILE DE LUBRIFICATION

60

10.1.9.1

Chauffages d'immobilisation

60

10.1.10

FILTRES A HUILE

60

10.1.10.1

FILTRE À HUILE PRINCIPAL

60

10.1.11

DISPOSITIFS DE PROTECTION PRESSION ET TEMPÉRATURE

60

10.1.11.1

Indicateur et alarme de niveau d'huile

61

10.1.11.2

Manocontacts d'alarme basse pression d'huile, 96QT-2A/B/C et PT-1

61

10.1.11.3

Alarme et contacts de déclenchement haute température d'huile

61

10.1.12

RECOMMANDATIONS D'HUILE À BASE D'HYDROCARBURES POUR LA TURBINE A GAZ.

61

10.1.13

REFROIDISSEUR D'HUILE

61

10.1.13.1

Vanne thermostatique (VTR-1)

62

10.1.14

PURGEUR DE VAPEUR D'HUILE

62

08-2010

1705718

Page 1-2

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Section11 - SYSTÈME D’ALIMENTATION

11.1

11.1.1

11.1.2

11.1.3

SYSTÈME DE COMBUSTIBLE GAZEUX

67

GÉNÉRALITÉS

67

DESCRIPTION FONCTIONNELLE

67

VANNES D'ARRÊT/RÉGULATION DE PRESSION ET RÉGULATION DE DÉBIT (Stop Ratio Valve - Gas 68 Control Valve)

CRÉPINES DE GAZ DISPOSITIFS DE PROTECTION Vanne de mise à l'air libre de gaz (20VG-1/2) Manocontact de basse pression de combustible (96FG-1) Transmetteur de pression (96FG-2A/B/C) Manomètres LE SYSTEME DNL (COMBUSTION SÈCHE BAS NOX) ÉPURATEUR DE GAZ

68

69

69

69

69

69

69

73

11.1.4

11.1.5

11.1.5.1

11.1.5.2

11.1.5.3

11.1.5.4

11.1.6

11.2

Section12 - SYSTÈME DE DÉMARRAGE

12.1

MOTEUR DE DÉMARRAGE ÉLECTRIQUE

12.1.1

GÉNÉRALITÉS

12.1.2

DESCRIPTION FONCTIONNELLE

12.1.3

FONCTIONS ET SÉQUENCES DE DÉMARRAGE

12.2

ENSEMBLE DE CONVERTISSEUR DE COUPLE

12.3

COMMANDE HYDRAULIQUE DE L'ENCLIQUETAGE

12.4

FONCTIONNEMENT DU MÉCANISME D'ENCLIQUETAGE

12.5

EMBRAYAGE DE DÉMARRAGE À CRABOTS

76

76

76

76

79

79

79

81

Section13 - SYSTÈME DE VENTILATION

13.1

SYSTÈME DE VENTILATION

13.1.1

Description fonctionnelle

Section14 - SYSTÈME DE FILTRATION DE L’AIR

83

83

14.1

FILTRAGE DE L'AIR

14.1.1

SYSTÈME DE FILTRAGE DE L'AIR

14.1.1.1

Description fonctionnelle

Section15 - SYSTÈME ANTI-INCENDIE

15.1

SYSTÈME DE PROTECTION INCENDIE (deux rangées de bouteilles)

15.1.1

INFORMATION GÉNÉRALE

15.1.2

DESCRIPTION FONCTIONNELLE

15.1.3

FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME

Section16 - SYSTÈME DE L’HUILE HYDRAULIQUE

16.1

SYSTÈME HYDRAULIQUE

16.1.1

GÉNÉRALITÉS

16.1.2

DESCRIPTION FONCTIONNELLE

16.1.3

TUBULURE D'ALIMENTATION HYDRAULIQUE

16.1.4

COMMANDE DE L'AUBAGE DIRECTEUR D'ENTRÉE

16.1.5

SYSTÈME DE DÉCLENCHEMENT HYDRAULIQUE

Section17 - SYSTÈME À AIR DE REFROIDISSEMENT ET D’ÉTANCHÉITÉ

17.1 GÉNÉRALITÉS

17.2 AIR EXTRAIT DU DIXIÈME ÉTAGE

17.3 AIR DE FUITE DE JOINT HAUTE PRESSION DE COMPRESSEUR

17.4 SYSTÈME DE SOUTIRAGE DE PROTECTION ANTI POMPAGE AU DÉMARRAGE ET À L'ARRÊT

Section18 - SYSTÈME DE LAVAGE

18.1 système

87

87

87

90

90

90

91

95

95

95

96

97

98

101

101

101

102

105

08-2010

1705718

Page 1-3

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

18.1.1 Informations générales

105

18.1.2 RÉSERVOIR DE LAVAGE/RINÇAGE

105

18.1.3 CHAUFFAGE ÉLECTRIQUE

105

18.1.4 ÉLECTROVANNES

105

Section19 - INSTALLATION ET PRÉSERVATION

19.1

INSTALLATION ET MANUTENTION

108

19.1.1

ACCOUPLEMENT D'ARBRE DE SORTIE À LA CHARGE ET PROTECTEUR D'ACCOUPLEMENT

108

19.1.2

CONSERVATION DE LA TURBINE À GAZ

108

19.1.2.1

Conservation de la turbine pour l'expédition

108

19.1.2.2

Conservation de la turbine à gaz et de ses accessoires après le transport.

108

Section20 - FONCTIONNEMENT

20.1

EXPLOITATION NORMALE

111

20.1.1

RESPONSABILITÉ DE L'OPÉRATEUR

111

20.1.2

PRÉCAUTIONS OPÉRATIONNELLES GÉNÉRALES

111

20.1.2.1

Limites de température

111

20.1.2.2

Limites de pression

112

20.1.2.3

Limites de vibration

113

20.1.2.4

Limites de charge

113

20.1.2.5

Précautions à prendre au niveau du système de combustion

114

20.1.2.6

Précautions pour le refroidissement/l'arrêt

115

20.1.3

Préparation à la prise de charge

116

20.1.4

Besoins en courant électrique de secours

116

20.1.5

contrôles à effectuer avant la mise en marche

116

20.1.6

contrôles à effectuer pendant le lancement et la marche initiale

118

20.1.6.1

Mise en rotation

118

20.1.6.2

Incendie

118

20.1.6.3

Marche automatique et manuelle

119

20.1.7

CONTRÔLES DE ROUTINE EN COURS DE MARCHE.

120

Section21 - DÉCLASSEMENT ET IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

21.1

CYCLE DE VIE ET IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

123

21.1.1

CYCLE DE VIE

123

21.1.2

IMPACT SUR L’ENVIRONNEMENT

123

Section22 - OUTILS SPÉCIAUX

22.1

OUTILS SPÉCIAUX POUR LE GÉNÉRATEUR DE GAZ

126

Section23 - MISCELLANEOUS

23.1

TABLES DE CONVERSION - SYSTÈME INTERNATIONAL D'UNITÉS

128

23.2

PUBLICATION DE RÉFÉRENCE POUR ÉQUIPEMENT DE SERVICE SÉVÈRE

131

08-2010

1705718

Page 1-4

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

1 - INSTRUCTIONS POUR LA SÉCURITÉ

1.1 INSTRUCTIONS POUR LA SÉCURITÉ

6 1-6

08-2010

1705718

Page 1-5

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

1.1 INSTRUCTIONS POUR LA SÉCURITÉ

Veuillez vous reporter aux consignes de sécurité suivantes pour le turbo-alternateur : SOM6607109

08-2010

1705718

Page 1-6

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

2 - DESCRIPTION GÉNÉRALE

2.1

INTRODUCTION

8

1-8

2.1.1

GÉNÉRALITÉS

8

1-8

2.1.2

les ensembles de la turbine à gaz

8

1-8

2.1.3

COMPARTIMENTS

8

1-8

2.1.4

SYMBOLES UTILISÉS DANS CE MANUEL

9

1-9

2.2

DESCRIPTION DE LA TURBINE À GAZ

11

1-11

2.2.1

GÉNÉRALITÉS

11

1-11

2.2.2

ORIENTATION DE REPÉRAGE

11

1-11

2.2.3

DESCRIPTION DU CHEMIN DES GAZ

11

1-11

2.2.4

agencement général et masses principales

15

1-15

08-2010

1705718

Page 1-7

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

2.1 INTRODUCTION

2.1.1 GÉNÉRALITÉS

Préparé à l'intention des opérateurs et personnels d'entretien de turbines à gaz, ce manuel contient une information sur les trois domaines suivants: exploitation, entretien, information de pièces composantes. Les révisions qui seraient nécessaires à ce texte seront envoyées à tous les destinataires de ce manuel. La fiabilité d'une turbine dépend d'un personnel opératoire adoptant de bonnes pratiques d'exploitation et de maintenance. Il est vital que le personnel de la centrale électrique, qu'il soit ou non formé à la marche d'une turbine à gaz, soit entièrement familier avec l'information contenue dans ce manuel. Avant que la turbine ne soit mise en service, un bon programme de maintenance doit être défini et mis en place. Le respect d'un tel programme se traduira par des frais d'exploitation réduits, un moindre nombre d'interruptions en service, et des temps morts de plus courte durée.

2.1.2 les ensembles de la turbine à gaz

Le groupe turbine livré pour la présente installation se compose d'une turbine à gaz de service sévère à arbre unique entraînant un alternateur synchrone, de son équipement accessoire, de son système de contrôle, et d'accessoires externes indispensables à l'exploitation générale de la machine. Pour l'essentiel, la machine n'a besoin que de combustible et de raccordements de combustible, de connexions pour la disjonction de l'alternateur, et d'une source de courant CA, pour être mise en marche. Pour développer la puissance à l'arbre nécessaire à l'entraînement des accessoires et de la charge, qui est constituée par l'alternateur, la turbine à gaz consomme du combustible et de l'air. Une turbine à gaz se compose d'un compresseur axial, d'une turbine de puissance à plusieurs étages, de systèmes d'appui, du système de combustion, et d'un dispositif de démarrage. Le compresseur et la turbine sont tous deux connectés directement à un rotor à arbre unique supporté par des paliers lubrifiés sous pression. L'extrémité entrée d'air de l'arbre est reliée à un pignon d'entraînement d'accessoires comprenant la pompe hydraulique principale, la pompe de la pompe de lubrification principale, et éventuellement d'autres pompes, selon les exigences de l'installation.

2.1.3 COMPARTIMENTS

Les enceintes de la turbine à gaz, désignées ici compartiments, sont des zones distinctes, séparées les unes des autres, contenant des éléments spécifiques de la machine. Ces compartiments sont réalisés en vue de fonctionner dans toutes les conditions météorologiques et pour être accessibles lors des interventions de maintenance. Ils sont dotés d'une isolation thermique et acoustique, et possèdent un éclairage pour la commodité. Leurs éléments sont constitués de panneaux amovibles, de portes articulées, et d'une toiture isolée. Une charpente soudée supporte ces différents éléments. Les panneaux sont à isolation thermique

08-2010

1705718

Page 1-8

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

et maintenus en place par des boulons. Les portes sont maintenues solidement fermées au moyen de loquets résistants. Les joints enter panneaux et l'encadrement garantissent une tenue excellente aux intempéries. Les inspections et la maintenance sont facilitées par l'accès aisé offert par les panneaux de porte aux opérateurs de la centrale. Comme ces panneaux sont amovibles, un bon accès est également garanti pour les inspections et maintenances majeures. Sur la présente installation, un calorifugeage est en place pour isoler les accessoires, la turbine à gaz, le réducteur, l'alternateur, les auxiliaires de l'alternateur et l'appareillage de commutation. La suite longitudinale des compartiments est interrompue par le plénum d'aspiration situé entre le compartiment accessoires et le compartiment turbine, et par le plénum d'échappement situé entre le compartiment turbine et le compartiment alternateur. (Les plénums d'aspiration et d'échappement sont montés sur le socle de la turbine et sont considérés comme faisant partie du compartiment turbine). Des passerelles à échelles d'accès et grillages amovibles sont disposées de chaque côté du turboalternateur, entre l'enceinte de contrôle et le plénum d'échappement.

2.1.4 SYMBOLES UTILISÉS DANS CE MANUEL

généralités Ces avertissements ont été répartis en trois catégories correspondant respectivement au type d'information fournie et au problème en présence. Plus particulièrement :

DÉFINITIONS

DANGER

CE SYMBOLE DÉSIGNE UNE PROCÉDURE, UNE PRÉCAUTION OU UNE CONDITION QUI, SI ELLE N'EST PAS OBSERVÉE, PEUT OCCASIONNER UNE BLESSURE GRAVE, MEME MORTELLE, À L'OPÉRATEUR. LE TERME OPÉRATEUR DÉSIGNE UNE OU PLUSIEURS PERSONNES AFFECTÉES À L'INSTALLATION, À L'EXPLOITATION, AUX RÉGLAGES, À LA MAINTENANCE, AU NETTOYAGE OU À LA RÉPARATION DES MACHINES ET DE LEUR ÉQUIPEMENT AUXILIAIRE.

ATTENTION

CE SYMBOLE DÉSIGNE UNE PROCÉDURE, UNE PRÉCAUTION OU UNE CONDITION QUI, SI ELLE N'EST PAS OBSERVÉE, PEUT OCCASIONNER UN DOMMAGE, MÊME GRAVE, À L'ÉQUIPEMENT.

NOTE

CE SYMBOLE DÉSIGNE DES DONNÉES DONT LE PERSONNEL DOIT DISPOSER POUR ACCOMPLIR CORRECTEMENT UNE PROCÉDURE D'EXPLOITATION OU DE MAINTENANCE.

08-2010

1705718

Page 1-9

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Cette symbologie est utilisée dans tout le manuel. Les paragraphes suivants présentent des informations générales concernant les AVERTISSEMENTS et MISES EN GARDE que l'opérateur devra toujours avoir à l'esprit avant d'intervenir sur l'équipement.

08-2010

1705718

Page 1-10

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

2.2 DESCRIPTION DE LA TURBINE À GAZ

2.2.1 GÉNÉRALITÉS

La MS5001 est une turbine à gaz à cycle unique, arbre unique et chambre de combustion à flux inversé. La MS5001 comprend six sections principales :

- L'entrée d'air

- Le compresseur

- Le système de combustion

- La turbine

- L'échappement

- Les systèmes d'appui

Les descriptions de ce manuel s'appliquent directement aux turbines de modèle N, P et R. Les turbines de modèle N et P ont un compresseur de plus grande taille qui fournit un débit d'air plus important. La turbine de modèle R produit un débit d'air moins important et n'utilise en général pas d'aubage directeur d'entrée bien qu'un petit nombre de turbines de modèle R possèdent un aubage directeur d'entrée afin de pouvoir régler le débit d'air pendant la marche en charge. Il sera présenté ici une description fonctionnelle de chaque grande section de la turbine au cours du passage d'air et de gaz de combustion le long du chemin des gaz, commençant par l'entrée d'aspiration et finissant par l'échappement. La position et les relations fonctionnelle de ces grandes sections sont représentées dans Figure 1 et Figure 2 .

2.2.2 ORIENTATION DE REPÉRAGE

Dans ce manuel, il est fait référence aux extrémités avant et arrière, et aux côtés droit et gauche de la turbine à gaz et de ses composants. Par définition, l'extrémité entrée d'air de la turbine est située à l'extrémité avant, tandis que le conduit d'échappement est située à l'extrémité arrière. Les extrémités avant et arrière de chaque composant sont déterminées de manière analogue, en se référant à leur orientation dans la turbine entière. Les côtés droit et gauche de la turbine ou d'un composant donné sont établis en se tenant devant le compresseur et en regardant vers l'arrière ou en aval de l'ensemble.

2.2.3 DESCRIPTION DU CHEMIN DES GAZ

Le chemin des gaz est celui qui est parcouru par les gaz en s'écoulant à travers de la turbine, depuis l'aspiration, à travers le compresseur et la turbine, et vers l'échappement (voir Figure 1 et Figure 2 ). Lorsque le système de démarrage est actionné et que l'embrayage du démarreur est en prise, l'air ambiant est aspiré à travers le plénum d'aspiration, filtré, puis comprimé dans le compresseur axial. Pour assurer une protection anti-pompage pendant le lancement, les

08-2010

1705718

Page 1-11

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

vannes de soutirage des 4e et 10e étages sont ouvertes et l'aubage directeur d'entrée est à la position faible débit pour démarrage. Lorsque le démarreur a accéléré le rotor au régime d'allumage, les bougies sont mises sous tension et l'admission du combustible est activée. Dans le cas d'un combustible liquide, des quantités égales sont distribuées aux chambres de combustion au moyen d'un répartiteur de débit. Dans le cas d'un combustible gazeux, les trous de dosage des buses de combustible assurent la répartition. Le mélange combustible/air obtenu est allumé dans les chambres de combustion dotées de bougies d'allumage, et se propage le long des tubes de raccordement vers le reste des chambres. Lorsque toutes les chambres sont allumées, ce qui est indiqué par les détecteurs de flamme, la séquence de lancement est reprise. Le relais de haut régime ayant commuté après que le régime aura atteint 95 % de sa valeur de marche normale, la vanne de soutirage du 10e étage se ferme automatiquement et l'actionneur d'aubage directeur d'entrée est excité pour amener l'aubage à sa position de marche normale. L'air refoulé par le compresseur s'écoule dans les espaces annulaires situés entre les carters extérieurs et les chemises des chambres de combustion, et pénètre dans la zone de combustion à travers la chemise de chaque chambre de combustion. Les gaz chauds provenant des chambres de combustion s'écoulent ensuite à travers sept éléments de transition. Puis ces gaz pénètrent alors dans la section turbine à deux étages de la machine. Chaque étape se compose d'une rangée d'aubes fixes suivie d'une rangée d'ailettes tournantes. En passant par chaque série d'aubes fixes, le jet de gaz subit une augmentation de son énergie cinétique et une diminution associée de sa pression. Dans la rangée d'ailettes tournantes suivante, une partie de l'énergie cinétique du jet est absorbée par le rotor de la turbine comme travail utile. Après avoir traversé la rangée d'ailettes tournantes du 2e étage, les gaz sont dirigés vers la bâche d'échappement et vers le diffuseur, lequel contient une série de volets de changement de direction réorientant le gaz d'une trajectoire axiale vers une trajectoire radiale afin de minimiser les pertes au niveau de la bâche. Les gaz traversent alors le plénum d'échappement est sont envoyés à l'atmosphère par la cheminée. La rotation de l'arbre ainsi produite est utilisée soit pour entraîner un alternateur pour la production d'électricité, soit pour entraîner un compresseur centrifuge dans un procédé industriel.

08-2010

1705718

Page 1-12

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 1

Figure 1 - Schéma de principe d'une turbine à gaz

08-2010

1705718

Page 1-13

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 2

Figure 2 - Section principales de la turbine MS5001

08-2010

1705718

Page 1-14

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

2.2.4 agencement général et masses principales

Le plan de la page suivante montre l'agencement général de la turbine. Pour des précisions supplémentaires et les cotes principales, prière de consulter la section "Plan d'implantation turbine" SOM6622814 compris dans le volume "Plans de référence".

MASSES PRINCIPALES

Dénomination

Poids

(kg)

Turbine à gaz

76747

Plénum d'aspiration

1134

Plénum d'échappement

3629

Dispositifs de démarrage et accessoires

9390

Tuyauterie et socle

30844

08-2010

1705718

Page 1-15

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 3

Figure 3 - Plan d'implantation du turboalternateur (SOM6622814)

08-2010

1705718

Page 1-16

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

3 - SECTION COMPRESSEUR

3.1

SECTION COMPRESSEUR

18

1-18

3.1.1

GÉNÉRALITÉS

18

1-18

3.1.2

ROTOR DU COMPRESSEUR

18

1-18

3.1.2.1

Stator

20

1-20

3.1.2.2

Carter d'aspiration

20

1-20

3.1.2.3

Carter avant

20

1-20

3.1.2.4

Carter arrière

20

1-20

3.1.2.5

Carter de refoulement

20

1-20

3.1.2.6

Agencement des ailettes

23

1-23

3.1.2.7

Aubage directeur d'entrée orientable

23

1-23

3.1.2.8

Aubage directeur orientable - NIC 05.10.SL Rev.00 & TIL1068-2R1

24

1-24

08-2010

1705718

Page 1-17

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

3.1 SECTION COMPRESSEUR

3.1.1 GÉNÉRALITÉS

Le compresseur axial comprend le rotor t le carter ( Figure 4 ) de compresseur, l'aubage directeur d'entrée, et deux aubages directeur de sortie. Dans le compresseur, l'air introduit est confiné dans l'espace entre le rotor et le stator, étant comprimé d'un étage à l'autre au moyen d'une série alternée d'ailettes tournantes (rotor) et d'ailettes stationnaires (stator) à profil aérodynamique. Les ailettes du rotor fournissent la force nécessaire pour comprimer l'air à chaque étage, et les ailettes du stator orientent le flux d'air afin qu'il pénètre dans l'étage stationnaire suivant sous un angle approprié. L'air comprimé sort par le carter de refoulement du compresseur pour être introduit dans les chambres de combustion. De l'air est également extrait du compresseur pour assurer le refroidissement de la turbine et l'étanchéité de joint d'huile de palier.

3.1.2 ROTOR DU COMPRESSEUR

Le rotor du rotor d'une turbine à gaz est constitué d'un assemblage de roues, d'un faux-arbre à l'avant, de tirants d'assemblage et des ailettes du rotor de compresseur. (Voir Figure 4 ).

08-2010

1705718

Page 1-18

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 4

Figure 4 - Carter en deux moitiés de la turbine MS5001

08-2010

1705718

Page 1-19

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Chaque roue et la partie à roue du faux-arbre avant comporte des encoches sur sa périphérie. Les ailettes du rotor y sont insérées et maintenues axialement par des pièces d'espacement qui sont à leur tour foncées à l'extrémité de chaque encoche. Ces ailettes possèdent un profil aérodynamique agencé de manière à comprimer efficacement à des grandes vitesses d'extrémité d'ailette. Les roues et faux-arbres sont assemblés au moyen d'emboîtements appariées assurant leur concentricité et sont maintenus ensemble par des tirants. Au cours de l'assemblage, les roues sont positionnées de manière sélective pour réduire les corrections d'équilibrage. Après l'assemblage, le rotor est fait l'objet d'un équilibrage dynamique. Le faux-arbre avant est usiné de manière à réaliser le collet de poussée qui supporte les poussées à l'avant et à l'arrière, le tourillon du palier n° 1, la surface d'étanchéité pour les jointes d'huile du palier n° 1 ainsi que le joint d'air basse pression du compresseur.

3.1.2.1 Stator

Le stator enferme les sections compresseur et turbine et se compose des carters d'aspiration, avant, arrière et d'échappement. Ces carters sont tous en deux parties à plan de jonction horizontal afin de faciliter la maintenance.

3.1.2.2 Carter d'aspiration

Ce carter oriente l'air extérieur venant de l'équipement d'entrée d'air pour l'introduire dans les ailettes du compresseur. Cette section contient l'aubage directeur d'entrée, le palier n° 1 et les joints d'air basse pression. Sur les modèles N et P ainsi que sur certains compresseurs de modèle R, l'aubage directeur d'entrée est orientable, sous le pilotage du système de commande (voir Figure 5 ).

3.1.2.3 Carter avant

La section avant du carter de compresseur se trouve en aval de la section aspiration. Elle contient les ailettes fixes des étages 0 à 3. L'air soutiré du 3e étage de rotor (entre les étages 2 et 4 du stator) s'écoule par quatre orifices situés sur le pourtour de la section arrière du carter de compresseur.

3.1.2.4 Carter arrière

La section arrière, située en aval de la section avant, contient les ailettes fixes des étages 4 à 9 du stator. L'air soutiré du 10e étage de rotor (entre les étages 9 et 10 du stator) s'écoule par quatre orifices alignés axialement sur les orifices utilisés pour le soutirage de l'air de 4e étage.

3.1.2.5 Carter de refoulement

La section refoulement du carter de compression, située en aval de la section arrière, contient les ailettes fixes des étages 10 à 15, et les aubages directeurs de sortie 1 et 2. Une cloison centrale à évasement dans cette section porte les surfaces de montage des chambres de combustion. Dix montants à profil aérodynamique, équi-espacés autour de la cloison et inclinés vers l'arrière, supportent l'enveloppe interne. L'espace annulaire entre la partie avant de l'enveloppe interne et la

08-2010

1705718

Page 1-20

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

partie refoulement de carter extérieur forme le chemin dans lequel l'air comprimé est forcé avant de pénétrer dans la section combustion. Le profil de cette zone opère une décélération de l'air et une augmentation de sa pression statique (voir Figure 6 et Figure 7 ).

de sa pression statique (voir Figure 6 et Figure 7 ). Figure 5 - Carter de

Figure 5 - Carter de compresseur, section aspiration

08-2010

1705718

Page 1-21

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 6

Figure 6 - Carter de refoulement de compresseur (typique)

08-2010

1705718

Page 1-22

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 7

Figure 7 - Carter de refoulement de compresseur (typique)

3.1.2.6 Agencement des ailettes

Entre les étages 0 et 7, les ailettes fixes ont des pieds en queue d'aronde qui s'installent dans des anneaux semi-circulaires logés dans des gorges en T sur la paroi du carter. A partir de l'étage 8, les ailettes du stator ont des pieds de forme rectangulaire qui s'installent dans des gorges en T sur la paroi du carter. La rotation des ailettes est empêchée par des clavettes de blocage. Les ailettes du rotor ont des pieds en queue d'aronde d'une certaine largeur qui s'installent dans des encoches de même profil sur la jante de leur roue. Les ailettes du rotor sont foncées au marteau.

3.1.2.7 Aubage directeur d'entrée orientable

L'aubage directeur d'entrée orientable (fonctionnant de concert avec le soutirage de l'air de 10e étage) permet d'accélérer la turbine rapidement et de manière régulière sans provoquer de pompage. Un vérin hydraulique monté sur une traverse du socle actionne l'aubage directeur d'entrée orientable via une couronne dentée et une série de petits pignons actionnant chaque aube. Dans les turbines sans variation de l'angle des aubes directrices, l'aubage directeur d'entrée est fixe.

08-2010

1705718

Page 1-23

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

3.1.2.8 Aubage directeur orientable - NIC 05.10.SL Rev.00 & TIL1068-2R1

(Veuillez vous reporter aux publications GE suivantes à l'annexe A).

08-2010

1705718

Page 1-24

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

4 - SECTION DE COMBUSTION

4.1

SYSTEME DE COMBUSTION A REGLAGE DLN (DRY LOW NOX) (Réglage de combustion 26 sèche à bas NOx)

1-26

4.1.1

GÉNÉRALITÉS

26

1-26

4.1.2

ASPECTS DE LA CONSTRUCTION DES ÉLÉMENTS DU SYSTÈME DE COMBUSTION SÈCHE 26 BAS NOX

1-26

4.1.3

DESCRIPTION ET MODES DE FONCTIONNEMENT D'UN SYSTÈME DLN

27 1-27

4.1.4

DÉTECTION DE FLAMME

28 1-28

4.1.5

SYSTÈME D'ALLUMAGE

29 1-29

08-2010

1705718

Page 1-25

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

4.1 SYSTEME DE COMBUSTION A REGLAGE DLN (DRY LOW NOX) (Réglage de combustion sèche à bas NOx)

4.1.1 GÉNÉRALITÉS

de combustion sèche à bas NOx) 4.1.1 GÉNÉRALITÉS DANGER LE RÉGLAGE DLN CONSTITUE UNE ACTIVITÉ OBLIGATOIRE

DANGER

LE RÉGLAGE DLN CONSTITUE UNE ACTIVITÉ OBLIGATOIRE POUR LA MAÎTRISE DES ÉMISSIONS. EXPLOITER LA TURBINE SANS REGLAGE DNL INDUIT DES TAUX D'ÉMISSION ÉLEVÉS ET RÉDUIT LA VIE UTILE DU CHEMIN DES GAZ CHAUDS D'UN FACTEUR DE 2.

Le système de combustion est à écoulement inversé et comprend dix chambres de combustion disposées sur la périphérie du carter axial de refoulement du compresseur. Le système comprend les composants suivants :

- Carter de chambre de combustion avec les couvercles pertinents.

- Carter de chambre de combustion avec les couvercles pertinents.

- Chemises et couvercles.

- Buses de combustible primaires (5 pour chaque chambre)

- Buses de combustion secondaires (1 pour chaque chambre)

- Détecteurs de flamme refroidis par eau (4 pour chaque machine).

- Bougies d'allumage et accessoires.

- Accessoires de chambre de combustion:

- chemises d'écoulement ;

- tubes de raccordement, etc.

- Tuyauterie d'eau pour le refroidissement des détecteurs de flamme.

4.1.2 ASPECTS DE LA CONSTRUCTION DES ÉLÉMENTS DU SYSTÈME DE

COMBUSTION SÈCHE BAS NOX

L'assemblage formé par les chemises et éléments de transition exige le montage d'un support additionnel sur le carter de refoulement, lequel nécessite des travaux appropriés pour réaliser les appuis nécessaires. La fabrication des composants d'un système à combustion sèche et bas NOx (DNL) est semblable à celle du système standard. Le refroidissement des chemises recourt aux méthodes, à savoir, une combinaison entre "empiètement" et "refroidissement par film". La tuyauterie de gaz ne diffère (au niveau de la fabrication et des matériaux) de celle du système standard.

08-2010

1705718

Page 1-26

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

L'emploi de tuyaux rigides ainsi que leur cheminement dépendent de l'espace disponible et des exigences d'accessibilité des zones de combustion. Les composants d'un système DNL sont conçus en vue d'une vie utile égale à celle des systèmes standards. Cette vie utile est améliorée par la distribution plus uniforme des températures de gaz d'échappement, avec des crêtes inférieures à celles du système standard, obtenue sur un système DNL. Il sera toutefois nécessaire pendant la période initiale de service de procéder à des inspections plus fréquentes de la section combustion, ceci à titre de précaution.

4.1.3 DESCRIPTION ET MODES DE FONCTIONNEMENT D'UN SYSTÈME DLN

La chambre de combustion est de type à 2 étages et prémélange fonctionnant au gaz naturel et capable de fonctionner, en configuration 2 étages, avec un gaz à haute teneur en hydrogène. La chambre de combustion comprend les quatre composants principaux suivants :

Système d'injection du combustible (buses, etc.)

Chemise

Venturi (section réduite)

Corps central (supportant le brûleur secondaire)

Ces composants sont disposés de manière à former deux étages. Le premier étage comprend les 5 brûleurs primaires disposés sur un cercle. Il est suivi d'une première zone de combustion (maigre) qui devient la zone de gaz de prémélange de gaz de combustion/air, donc sans combustion, au-delà de 40 % de la charge nominale. Dans ce mode de fonctionnement, l'air et le combustible sont mélangé à l'intérieur du premier étage de manière a former un mélange maigre et uniforme alimentant le second étage. Le second étage comprend un brûleur central (le brûleur secondaire) en aval duquel s'étend une zone de combustion à mélange (maigre). A l'égal des chambres de combustion standard, cette zone est suivie d'une zone de dilution. La réduction de section du venturi empêche les retours de flamme dans la zone de prémélange lorsque le système fonctionne en mode prémélange (au-delà de 40 % de la charge, la flamme étant circonscrite dans la zone de fonctionnement du brûleur secondaire). Lorsqu'il fonctionne au gaz naturel, le système fonctionne en quatre modes différents, comme illustré dans Figure 10 :

 

Fourchette de charges

Primaire

Démarrage, accélération, jusqu'à 20 % (combustible limité au premier étage)

Aux étages (maigre/combustion maigre)

20

% à environ 40 % (carburant aux deux étages)

Secondaire

A environ 40 % (combustible uniquement au second étage)

Prémélange

40

% à 100 % combustible aux deux étages, flamme au second étage

seulement)

08-2010

1705718

Page 1-27

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Pendant l'arrivée initiale du gaz et avant d'atteindre 20 % de la charge, seuls fonctionnent les 5 brûleurs primaires. De 20 % à 40 % de la charge, le brûleur secondaire est en marche et consomme environ 30 % du combustible. Lorsque 40 % de la charge sont atteint au cours d'une période de marche transitoire, le système de commande interrompt pendant quelques secondes le débit de gaz de combustion vers les brûleurs primaires, occasionnant l'extinction de la flamme (mais non celle du brûleur secondaire). Sous l'action du système de commande, les brûleurs primaires agissent alors comme injecteurs de combustible dans la zone de prémélange. Grâce à la réduction de section du venturi, il ne peut y avoir de retour de flamme et cette zone reste une zone de prémélange sur la plage 40 % à 100 % de la charge (pour un préréglage du chauffage de l'air admis). Dans cette dernière phase du lancement, la distribution du gaz de combustion correspond à 83 % du débit dans la zone de prémélange et 17 % du débit dans le brûleur secondaire. La combustion donne ainsi des pics de température très faibles à l'intérieur de la flamme, à durées très limitées, de sorte que la production de NOx est très réduite. L'agencement des bougies et détecteurs de flamme d'un système DLN diffère de celui d'un système standard. A la différence du système standard, les bougies ne sont pas rétractables parce que l'allumage n'est pas seulement nécessaire pendant le démarrage, mais également en charge (pendant une relance de la turbine, il y passage entre marche à prémélange et marche à combustible/étage maigre). Les détecteurs de flamme sont placés à la fois au premier étage de certains chambres de combustion et dans le corps centrale (supportant le brûleur secondaire) afin de surveiller le second étage. Les tubes de raccordement relient les zones primaires (premier étage) des chambres de combustion adjacentes, car c'est dans ces zones que l'allumage se produit. Un fonctionnement à charge maximum est possible avec une valeur de puissance dépassent de 3 % celle de la puissance de base. Une turbine à gaz à système DLN est capable de supporter une interruption totale de la charge et de fonctionner sans charge à plein régime.

4.1.4 DÉTECTION DE FLAMME

La stabilité de la flamme est surveillée par le système DLNx-1 afin de contrôler le processus de combustion et protéger la turbine. Quatre détecteurs de flamme sont montés dans des chambres de combustion séparées autour de la turbine afin de détecter la flamme de la zone primaire. Quatre autres détecteurs, dans quatre autres chambres de combustion, détectent la flamme dans la zone secondaire. Les signaux de ces détecteurs de flamme sont traités par la logique de commande et sont utilisés par diverses fonctions de contrôle et de protection, y compris la détermination du mode de combustion DNLx-1.

08-2010

1705718

Page 1-28

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

4.1.5 SYSTÈME D'ALLUMAGE

Deux bougies d'allumage situées dans deux chambres de combustion servent à allumer le combustible dans la zone primaire. Ces bougies sont activées pendant le démarrage afin d'allumer le combustible, puis pendant certains changements de phases de DLNx-1 exigeant une remise à feu de la zone de combustion primaire. La flamme se propage dans les chambres de combustion non équipées de bougie au moyen de chemises d'écoulement reliant les zones primaires de chambres de combustion adjacentes autour de la turbine. La flamme est introduite dans la zone secondaire des chambres de combustion par allumage du combustible de second écoulement en provenance de la zone primaire.

08-2010

1705718

Page 1-29

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 8

Figure 8 - Chambre de combustion DLN

08-2010

1705718

Page 1-30

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 9

Figure 9 - Chauffage de turbine DLN

08-2010

1705718

Page 1-31

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 10

Figure 10 - Fonctionnement du chauffage DLN à deux étages

08-2010

1705718

Page 1-32

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 11

Figure 11 - Disposition de la chambre de combustion

08-2010

1705718

Page 1-33

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

5 - SECTION DE LA TURBINE

5.1

SECTION TURBINE

35

1-35

5.1.1

GÉNÉRALITÉS

35

1-35

5.1.2

STATOR DE LA TURBINE

35

1-35

5.1.3

DISTRIBUTEUR DE PREMIER ÉTAGE

35

1-35

5.1.4

DISTRIBUTEUR ET DIAPHRAGME DE SECOND ÉTAGE

35

1-35

5.1.5

LE ROTOR DE LA TURBINE

36

1-36

5.1.6

LES AILETTES DE LA TURBINE

36

1-36

08-2010

1705718

Page 1-34

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

5.1 SECTION TURBINE

5.1.1 GÉNÉRALITÉS

Dans la section turbine, les gaz chauds éjectés par la section combustion sont convertis en puissance mécanique. Cette puissance, qui permettra d'entraîner le compresseur et la charge extérieure, est produite par le rotor deux étages de la turbine. Le premier étage, ou roue haute pression, et le second étage, ou roue basse pression, sont boulonnés l'un à l'autre pour réaliser un ensemble solidaire à travers lequel les distributeurs de premier et de second étage dirigent les gaz. Ces composants et les joints et les déflecteurs d'air qui y sont associés, sont contenus dans l'enveloppe de la turbine.

5.1.2 STATOR DE LA TURBINE

La section avant de l'enveloppe de turbine enferme l'extrémité arrière des sections de refoulement de compresseur et de combustion. La section arrière de l'enveloppe de turbine enferme les distributeurs de premier et de second étage et le blindage des rotors de premier et de second étage de la turbine. De l'air extrait du quatrième étage du compresseur est envoyé vers l'enveloppe pour la refroidir, puis s'échappe de l'extrémité arrière de l'enveloppe afin de refroidir la surface arrière de la roue de turbine de second étage.

5.1.3 DISTRIBUTEUR DE PREMIER ÉTAGE

Le distributeur de premier étage, illustré sur Figure 12 , prend la forme d'aubes fixes à profil aérodynamique entre une paroi circulaire intérieure et une paroi circulaire extérieure. Le distributeur est divisé en secteurs, lesquels sont fixés à une bague de retenue montée sur l'enveloppe par des colliers. Les parois circulaires et les aubes du distributeur sont refroidis par de l'air refoulé par le compresseur et qui a été prélevé de la zone de transition de la chambre de compresseur. Les aubes du distributeur sont creuses et sont pourvues de trous d'évacuation d'air de refroidissement sur leur bord de fuite. L'air de refroidissement circule le long des parois circulaires du distributeur, dans les aubes, puis sort par les trous d'évacuation pour être entraîné par les gaz chauds. Le dispositif de montage du distributeur permet de déposer la moitié inférieure du distributeur sans devoir déposer le rotor.

5.1.4 DISTRIBUTEUR ET DIAPHRAGME DE SECOND ÉTAGE

le distributeur de second étage est placé entre les roues de premier et de second étage de la turbine. Ce distributeur est muni d'aubes à profil aérodynamique situées entre une paroi circulaire intérieure et une paroi circulaire extérieur, l'ensemble dirigeant le flux gazeux vers les ailettes de la turbine de second étage. Le distributeur est divisé en secteurs, ceux-ci étant montés dans des emboîtements

08-2010

1705718

Page 1-35

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

sur les blindages des premier et second étages du stator. Les secteurs du distributeur sont positionnés de manière circonférencielle par des goujons de position traversant l'enveloppe de la turbine et pénétrant dans la paroi latérale extérieure circulaire des secteurs. Le diaphragme d'isolation des gaz occupe l'espace entre la paroi circulaire intérieur du distributeur et la surface du rotor. Il a pour but de séparer l'espace entre les deux roues de turbine en zones haute et passe pression. Le diaphragme comprend les déflecteurs d'air de refroidissement de roue et la denture d'étanchéité entre étages donnant une étanchéité interne entre le logement arrière d'ailettes de premier étage et le logement avant d'ailettes de second étage. Le diaphragme est divisé en secteurs de même nombre que les secteurs du distributeur de second étage. Les secteurs du diaphragme sont fixés et positionnés par des emboîtements à la paroi circulaire intérieure des secteurs du distributeur. Des goupilles axiales empêchent le mouvement circonférentiel des secteurs du diaphragme. L'air de refroidissement de logement d'ailettes est introduit dans le carter supérieur et inférieur de la turbine, puis est acheminé à travers les aubes creuses du distributeur de second étage, à travers les secteurs creux du diaphragme, et ensuite dans le logement arrière des ailettes de premier étage. De là, il franchit le déflecteur d'air du logement arrière des ailettes de premier étage et le joint entre étages afin de refroidir le logement avant des ailettes de second étage. Des languettes d'étanchéité sont disposées entre les surfaces en contact des secteurs pour minimiser les fuites.

5.1.5 LE ROTOR DE LA TURBINE

Le rotor de la turbine comprend la partie située entre la turbine et le compresseur de l'entretoise et les roues des premier et de second étages avec leurs ailettes. Les roues de la turbine sont forgées en alliage d'acier. La roue de second étage est forgée avec un faux-arbre sur lequel le tourillon et la surface d'étanchéité du palier n°2 et de son joint d'huile sont usinés. Le faut-arbre comporte à son extrémité arrière une bride permettant l'accouplement à l'équipement entraîné. Les composants individuels du rotor sont équilibrés et assemblés avant le montage du rotor avec que celui-ci, une fois assemblé, n'aura besoin que d'un minimum de correction. Le rotor de la turbine est boulonné au rotor pré-équilibré du compresseur. Cet ensemble tournant complet subit un nouvel équilibrage dynamique et toutes les corrections qui seraient nécessaires seront soigneusement réparties afin de compenser tous moments de flexion.

5.1.6 LES AILETTES DE LA TURBINE

Les ailettes de la turbine sont montées sur les roues au moyen de logements axiaux en queue d'arronde à forme de chevron. Les ailettes sont munies de tôles de couverture intégrées, et de saillies axiales et radiales d'étanchéité pour limiter les fuites d'étage de puissance. Le dessin long des ailettes est calculé pour répartir les contraintes et minimiser la température au niveau du pied de l'ailette.

08-2010

1705718

Page 1-36

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Les ailettes sont retenues en place par un dispositif de verrouillage tournant emmanché de force dans la roue.

08-2010

1705718

Page 1-37

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 12

Figure 12 - Disposition des distributeurs et ailettes de la turbine

08-2010

1705718

Page 1-38

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

6 - PALIERS

6.1

PALIERS

40

1-40

6.1.1

GÉNÉRALITÉS

40

1-40

6.1.2

LUBRIFICATION

40

1-40

6.1.3

JOINTS D'HUILE

40

1-40

6.1.4

PALIER N° 1

41

1-41

6.1.5

PALIER N° 2

41

1-41

6.1.6

PUBLICATIONS GE RELATIVES AUX PALIERS (DESCRIPTION TYPIQUE)

43

1-43

08-2010

1705718

Page 1-39

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

6.1 PALIERS

6.1.1 GÉNÉRALITÉS

La turbine à gaz contient deux paliers principaux qui supportent le rotor. Elle comporte également des paliers de poussée maintenant la position axiale du rotor par rapport au stator. Ces paliers et leurs joints sont maintenus dans deux logements : l'un sur le bâti d'aspiration et l'autre sur le bâti d'échappement. Ces paliers sont lubrifiés sous pression par de l'huile fournie par le système de lubrification principal. L'huile circule le long de branchements vers une arrivée d'huile dans chaque logement.

Genre

Type

Publication

1

Palier

Elliptique

GEI-41020C

 

Poussée (actif)

Patin oscillant

GEI-41018B

 

Poussée (inactif)

Patin oscillant

GEI-41019B

2

Palier

Elliptique

GEI-41020C

Tableau 2 - Paliers

Des croquis de configurations typiques de palier axial et de palier de poussée sont reproduits dans Figure 13 et Figure 14 .

6.1.2 LUBRIFICATION

Les deux paliers principaux de la turbine sont lubrifiés sous pression par de l'huile en provenance du réservoir d'huile et des réservoirs et tuyaux d'interconnexion. Si cela est pratiquement possible, la tuyauterie d'alimentation en huile chemine le long de la conduite de retour vers le réservoir à titre de mesure de protection. Cette procédure désignée double tuyauterie a pour raison qu'en cas de fuite de tuyauterie, l'huile de lubrification ne sera pas projetée contre des équipements voisins, ce qui éliminera un danger possible. Ayant franchi l'arrivée d'huile du logement de palier, l'huile circule dans l'espace annulaire autour du coussinet de palier. A partir de cet espace, elle pénètre dans les trous usinés du coussinet et parvient à la surface de ce dernièr. Des joints d'huile empêchent le lubrifiant de s'échapper le long de l'arbre de la turbine.

6.1.3 JOINTS D'HUILE

Pour empêcher l'huile sous pression du palier de s'échapper hors de celui-ci, des joints à labyrinthe sont montés dans chaque palier. Les garnitures à labyrinthe et les déflecteurs (ou dents) de ces joints sont assemblée sur les paliers aux points où il est nécessaire de réaliser un contrôle du fluide de graissage. La surface de l'arbre est usinée pour obtenir un fini très lisse au niveau des joints, de sorte que le jeu entre le joint et l'arbre soit minime.

08-2010

1705718

Page 1-40

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

Les joints d'huile comportent deux garnitures radiales et un espace annulaire entre les deux. L'air d'étanchéité sous pression est injecté dans cet espace afin d'empêcher l'huile de se répandre le long de l'arbre. Une partie de cette huile retourne avec l'huile vers le réservoir d'huile principal, pour être mis à l'atmosphère via l'évent du réservoir.

6.1.4 PALIER N° 1

L'ensemble palier n° 1 se trouve au centre du carter d'arrivée d'air est situé au centre du carter d'entrée d'air et comporte trois paliers :

a. un palier de poussée actif (chargé)

b. un palier de poussée inactif (non chargé)

c. un palier axial

L'ensemble contient en outre un joint tournant, deux joints à labyrinthe et un logement abritant ces composants. Les composants sont clavetés au logement afin d'en empêcher la rotation. Le demi- logement inférieur fait partie du carter d'entrée d'air. Le demi-logement supérieur constitue une pièce de fonderie distincte qui est boulonnée via une bride au demi-logement inférieur. Les joints à labyrinthe à chaque extrémité du logement sont pressurisés par de l'air prélevé du compresseur. Le joint tournant à l'extrémité avant de la cavité du palier de poussée retient le lubrifiant et limite la pénétration d'air dans la cavité.

6.1.5 PALIER N° 2

L'ensemble à palier n° 2 est supporté sur l'axe central dans le tunnel interne du bâti d'échappement. La fixation du support au bâti d'échappement fait appel à un dispositif à clavettes. Ce dispositif autorise la dilatation qui sera engendrée par les différences de températre et assure le centrage du palier dans le bâti d'échappement. L'ensemble à palier comprend une chemise élliptique, des joints à labyrinthe et un logement de

palier. Un anneau de retenue de chemise est boulonné au demi-logement inférieur. Les composants

internes sont clavetés au logement pour en empêcher la rotation. Les joints à labyrinthe à chaque extrémité du logement sont pressurisés par de l'air prélevé du compresseur.

08-2010

1705718

Page 1-41

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 13

Figure 13 - Palier axial

08-2010

1705718

Page 1-42

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 14

Figure 14 - Palier de poussée

6.1.6 PUBLICATIONS GE RELATIVES AUX PALIERS (DESCRIPTION TYPIQUE)

Veuillez vous reporter aux publications GE suivantes à l'annexe A :

Paliers de poussée à patins oscillants compensés et non compensés pour turbines à gaz

GEI-41018

Paliers de poussée à surface d'appui plane et conique pour turbines à gaz

GEI-41019

Paliers elliptiques et trilobés pour turbines à gaz

GEI-41020

Paliers à patins oscillants pour turbines à gaz

GEK-28100

08-2010

1705718

Page 1-43

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

7 - ENGRENAGE

7.1

PIGNONS D'ACCESSOIRES

45

1-45

7.1.1

ENGRENAGE D'ACCESSOIRES

45

1-45

08-2010

1705718

Page 1-44

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

7.1 PIGNONS D'ACCESSOIRES

7.1.1 ENGRENAGE D'ACCESSOIRES

L'engrenage d'accessoires est accouplé directement au rotor de la turbine et sert à entraîner les accessoires de la turbine qui sont entraînés par celle-ci. Situé dans le socle des accessoires, l'engrenage contient les trains de pignons réducteurs permettant de faire tourner les accessoires aux régimes requis. Le dispositif de déclenchement survitesse de turbine haute pression, qui est monté sur l'extérieur du carter, peut mécaniquement décharger l'huile dans le circuit de déclenchement, provoquant l'arrêt de la turbine dès que le régime de la turbine de premier étage dépasse la valeur de réglage prévue par le système de commande (fourni par G.E.). Le boulon de survitesse qui actionne le déclenchement survitesse est installé dans l'arbre principal. Entraînés par l'engrenage d'accessoires, les accessoires comprennent la pompe hydraulique principale et la pompe à huile principale. Pendant le démarrage, l'engrenage d'accessoire transmet le couple du moteur de démarrage (qui peut être un moteur électrique, une turbine à expansion de gaz ou un moteur diesel) à la turbine à gaz. L'engrenage d'accessoires est lubrifié à partir du collecteur d'huile des paliers, l'huile retournant au réservoir d'huile par gravité. Le carter de l'engrenage est en deux parties à plan de joint horizontal, aménagement qui facilite la maintenance et l'inspection. Les trains de pignons sont disposés parallèlement dans la partie inférieure du carter : hormis l'arbre de la pompe à huile, les axes des autres arbres sont disposés le long du plan horizontal de séparation des demi-carters (voir Figure 16 ). L'embrayage se trouve à l'extrémité avant de l'arbre principal de l'entraînement d'accessoires. Placé au niveau du plan de séparation des demi-carters, il permet de relier le moteur de démarrage au rotor de la turbine à gaz. Cet embrayage se débraye automatiquement lorsque la turbine à atteint le régime d'auto-entretien. On trouvera des précisions supplémentaires sur l'embrayage dans la section "Système de démarrage". La pompe à huile principale est montée sur la paroi avant du demi-carter inférieur. Elle est entraînée par un arbre cannelé par le pignon d'entraînement inférieur. Cette pompe est constituée de roues dentées en acier tournant ans une cavité profilée dans la paroi du carter de l'engrenage d'accessoires. Les passages d'aspiration et de refoulement de la pompe sont forés dans la paroi inférieure de ce carter. Les pignons de la pompe tournent dans des bagues de fonte garnies de régule et placées aux extrémités de la cavité de la pompe. Pour plus de précisions, prière de consulter le volume des équipements auxiliaires.

08-2010

1705718

Page 1-45

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 15

Figure 15 - Vue éclatée de l'engrenage d'accessoires montrant l'arbre n° 4 et la pompe à huile principale

08-2010

1705718

Page 1-46

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

g GE Oil & Gas V o l u m e 1 Nuovo Pignone Figure 16

Figure 16 - Vue éclatée de l'engrenage d'accessoires montrant l'arbre n° 4 et la pompe à huile principale

08-2010

1705718

Page 1-47

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

8 - ACCOUPLEMENT

8.1

ACCOUPLEMENT

49

1-49

8.1.1

GÉNÉRALITÉS

49

1-49

8.1.2

ACCOUPLEMENT D'ENTRAÎNEMENT D'ACCESSOIRES LUBRIFIÉ EN CONTINU

49

1-49

8.1.3

ACCOUPLEMENT À LUBRIFICATION CONTINUE DE LA CHARGE

49

1-49

8.1.4

LUBRIFICATION

50

1-50

8.1.5

USURE DES DENTS

50

1-50

08-2010

1705718

Page 1-48

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

8.1 ACCOUPLEMENT

8.1.1 GÉNÉRALITÉS

Les fonctions essentielles des accouplements flexibles à engrenage utilisés sur cette turbine consistent à :

a. relier deux arbres tournants de manière à transmettre un couple de l'un à l'autre,

b. compenser les trois types de désalignement qui peuvent se produire (parallèle, angulaire et la combinaison des deux),

c. compenser le mouvement axial éventuel de chaque arbre de manière à ce qu'aucun d'entre eux n'exerce une poussée excessive sur l'autre.

Un désalignement parallèle se présente lorsque les axes de deux arbres reliés sont parallèles mais pas sur la même droite, donc décalés l'un par rapport à l'autre. Un désalignement angulaire se

présente lorsque les axes des deux arbres ne sont pas parallèles, mais s'intersectent, donc inclinés l'un par rapport à l'autre. Un désalignement combiné se présente quand les axes des deux arbres sont à la fois décalés et inclinés. Un mouvement axial se produit lorsque l'un ou les deux arbres se déplace longitudinalement sur son axE. Deux accouplements sont utilisés sur cette turbine :

a. l'un relie l'entraînement d'accessoires à l'arbre de la turbine et

b. l'autre relie l'arbre de la turbine à la charge.

8.1.2 ACCOUPLEMENT D'ENTRAÎNEMENT D'ACCESSOIRES LUBRIFIÉ EN CONTINU

Il s'agit d'un accouplement flexible à engrenage recevant une lubrification continue. Il se compose de deux couronnes à denture externe engrénées sur chaque extrémité d'une entretoise. Ces couronnes sont en prise avec une denture femelle à chaque extrémité de cette entretoise. Les dents mâles sont bombées et peuvent coulisser le long de rainures sur l'entretoise. Cet arrangement permet à l'accouplement de recevoir les trois types de désalignement. Le manchon sur le côté accessoires de l'accouplement est boulonné à une bride emmanchée à chaud et clavetée sur l'arbre de l'entraînement d'accessoires. Le manchon sur le côté turbine est boulonné directement sur le rotor de la turbine.

8.1.3 ACCOUPLEMENT À LUBRIFICATION CONTINUE DE LA CHARGE

L'agencement de cet accouplement est semblable à celui de l'entraînement d'accessoires, sauf que la denture mâle est sur l'entretoise et que les manchons sont boulonnés directement aux brides de l'arbre de turbine et de l'arbre de la charge.

08-2010

1705718

Page 1-49

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

8.1.4 LUBRIFICATION

Quand un accouplement flexible à engrenage est utilisé, il faut savoir qu'un bon graissage sera déterminant pour la durée de sa vie utile. Accouplement à lubrification continue. L'huile prélevée de la canalisation de lubrification des paliers est introduite entre les dents de l'accouplement au moyen de gicleurs. L'huile est alors piégée par le capotage de l'accouplement et renvoyée au réservoir d'huile sur le socle de la turbine. Les accouplements alimentés en huile filtrée au demi-micron peuvent être désassemblés, nettoyés et inspectés. Si les cartouches filtrantes ne sont pas remplacées à intervalles réguliers, une accumulation de dépôts pourrait se produire entre les dents de l'accouplement et limiter le fonctionnement de celui-ci. Cette situation résulte de ce que les particules auront été centrifugées hors de l'huile et dans les dents de l'accouplement.

8.1.5 USURE DES DENTS

Pendant la phase initiale de l'utilisation d'un accouplement à engrenage, les imperfections mineures seront lissées et les surfaces de travail prendront un aspect polit. Le taux d'usure des dents sera faible dans des conditions d'exploitation normales. Le profil d'usure des dents peut fournir une information pour la maintenance et indiquer si une action s'impose. Un profil d'usure très élargi dans la direction axiale indique un désalignement excessif en service. Plus le désalignement est important, plus l'usure sera rapide, car le nombre de dents en contact diminue avec une augmentation de l'inclinaison relative. La présence d'une usure par abrasion, attestée par de petites rayures ou marques sur la surface des dents, indique que le circuit de lubrification est insuffisamment propre et que l'huile entraîne des particules solides dans les dents de l'accouplement. La présence d'une usure par corrosion indique que le lubrifiant est contaminé ou qu'il contient des additifs hautement actifs. La présence de fatigue de surface, caractérisée par l'arrachement de métal et la formation de cavités, peut être le résultat d'oscillations en torsion dans le système accouplé.

08-2010

1705718

Page 1-50

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

9 - SYSTÈME D’ÉCHAPPEMENT ET D’ENTRÉE

9.1

GÉNÉRALITÉS

52

1-52

9.2

L'ENTRÉE D'AIR

52

1-52

9.3

COMPARTIMENT D'ENTRÉE D'AIR

52

1-52

9.4

CONDUIT D'ENTRÉE D'AIR

53

1-53

9.5

SYSTÈME D'ÉCHAPPEMENT

53

1-53

9.5.1

Généralités

53

1-53

9.6

PLENUM D'ÉCHAPPEMENT

53

1-53

08-2010

1705718

Page 1-51

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

9.1 GÉNÉRALITÉS

La performance et la fiabilité d'une turbine à gaz dépendent de la qualité et du degré de propreté de l'air qui arrive dans la turbine. Ainsi, pour obtenir une exploitation aussi efficace que possible, il est nécessaire de traiter l'air atmosphérique pénétrant dans la turbine en filtrant les contaminants qu'elle pourrait contenir. Le système d'entrée d'air avec son équipement et son conduit d'air spécialement conçu, de nature à modifier la qualité de l'air dans diverses conditions de température, humidité et contamination, a pour fonction d'adapter cet air aux exigences de la machine. Pour voir un plan du système d'aspiration, prière de vous reporter au système de ventilation. Les gaz chauds d'échappement produits par la combustion sont atténués phonétiquement dans le conduit du système d'échappement avant d'être libérés dans l'atmosphère. Ces émissions à l'atmosphère doivent remplir certaines normes environnementales de propreté et de niveau sonore, en fonction de la situation géographique du site.

9.2 L'ENTRÉE D'AIR

Le système d'entrée d'air comprend un compartiment d'arrivée d'air surélevé et un conduit d'air muni d'un silencieux relié au plénum d'aspiration de la turbine. Ce système combine les fonctions de filtrage et d'atténuation du bruit du flux d'air arrivant, ainsi que celle du changement de direction de l'air pour le faire entrer dans la turbine. L'air pénètre dans le compartiment d'entrée d'air puis s'écoule le long du conduit parallèle surélevé doté de silencieux et d'appareils de filtrage pour entrer dans le plénum d'aspiration puis dans le compresseur. La disposition surélevée du conduit permet de le rendre compact et de minimiser l'aspiration de poussières, qui sont en plus fortes concentrations près du sol. Les surfaces internes et externes exposées au flux d'arrivée d'air sont revêtues d'une peinture d'apprêt protectrice anticorrosion.

9.3 COMPARTIMENT D'ENTRÉE D'AIR

Résistant aux intempéries, ce comportement est séparé du socle de la turbine et communique avec le conduit d'entrée d'air. Il contient une unité de filtrage auto-nettoyante de premier étage et une unité de filtrage haut rendement de second étage. Le filtre autonettoyant contient des cartouches en produit de filtrage très efficaces qui sont nettoyées de manière séquentielle par des jets d'air pulsé sous pression pendant la marche de la turbine. L'auto-nettoyage pulsé utilise, pendant chaque cycle de nettoyage, de l'air en provenance de la sortie du compresseur. La présence de cette unité de filtrage s'impose pour réaliser une protection appropriée de la turbine face aux conditions atmosphériques prévalant au site de l'installation. Pour que cette protection soit assurée, il est nécessaire d'apporter une maintenance correcte aux filtres.

08-2010

1705718

Page 1-52

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

9.4 CONDUIT D'ENTRÉE D'AIR

Le compartiment d'entrée d'air, qui forme une enceinte résistant aux intempéries, est monté sur des supports surélevés détachés de la turbine. Ce conduit d'entrée d'air communique avec le

compartiment d'entrée d'air relié au plénum d'aspiration. Il comprend le plénum à isolation phonique

à l'entrée du compresseur, un coude de 90 degrés, un module silencieux et les sections du conduit

d'entrée d'air. L'atténuation du bruit est assurée par des chicanes horizontales prenant la forme de panneaux en matériau d'isolation phonique de basse densité comportant des perforations à effet acoustique. De plus, les parois intérieures du conduit et de la chambre du plénum sont garnies d'un matériau de même type. L'agencement à chicanes verticales est calculé de manière à éliminer les fréquences fondamentales du compresseur tout en atténuant l'intensité des autres fréquences. Les tôles perforées utilisées dans les silencieux et le conduit sont fabriquées en acier et n'exigent aucune maintenance. La charpente supportant le système d'entrée d'air est en acier carbone revêtu de plusieurs couches protectrices de peinture.

9.5 SYSTÈME D'ÉCHAPPEMENT

9.5.1 Généralités

Dans la section échappement, les gaz qui ont servi à entraîner les roues de la turbine sont réorientés et relâchés vers l'atmosphère. Le premier élément de ce système est constitué par le plénum d'échappement, auquel un joint de dilatation et le conduit intermédiaire sont montés verticalement

à partir du côté du socle de la turbine. Une section atténuation phonique est placée entre le conduit intermédiaire et le conduit d'échappement.

9.6 PLENUM D'ÉCHAPPEMENT

Le plénum d'échappement prend la forme d'une caisse dans laquelle les gaz d'échappement sont rejetés avant d'être acheminés vers les silencieux puis émis à l'atmosphère. Situé à l'extrémité arrière du socle de la turbine, le plénum enture le corps d'échappement, le diffuseur et les vannes de guidage d’échappement. Le haut et les côtés du plénum sont recouverts par une enveloppe élargissant le volume du plénum et forçant les gaz, hors de l'ouverture latérale, vers le conduit intermédiaire. De construction mécano soudée, le plénum est pourvu d'une isolation thermique et phonique.

08-2010

1705718

Page 1-53

CE DOCUMENT EST / ET CONTIENT RENSEIGNEMENTS CONFIDENTIELS ET EXCLUSIFS DE NUOVO PIGNONE SRL QUI NE SERONT PAS UTILISÉS OU COMMUNIQUÉS À DES TIERS SAUF AVEC LA PERMISSION ÉCRITE DE NUOVO PIGNONE SRL INÉDIT ©2012 NUOVO PIGNONE SRL TOUS DROITS RÉSERVÉS.

g GE Oil & Gas

Volume 1

Nuovo Pignone

10 - SYSTÈME DE L’HUILE HYDRAULIQUE

10.1

SYSTÈME À HUILE DE LUBRIFICATION MINÉRALE

55

1-55

10.1.1

GÉNÉRALITÉS

55

1-55

10.1.2

DESCRIPTION FONCTIONNELLE

55

1-55

10.1.3

RÉSERVOIR ET TUYAUTERIE D'HUILE

55

1-55

10.1.3.1

Retours d'huile

56

1-56

10.1.3.2

Regards d'écoulement

56

1-56

10.1.4

POMPES À HUILE

56

1-56

10.1.5

POMPE À HUILE PRINCIPALE (ENTRAINÉE PAR L'ENGRENAGE D'ACCESSOIRES)

56

1-56

10.1.6

POMPE DE LUBRIFICATION AUXILIAIRE (À MOTEUR CA)

56

1-56

10.1.7

POMPE DE LUBRIFICATION DE SECOURS (À MOTEUR CC)

57

1-57

10.1.7.1

Période de refroidissement

58

1-58

10.1.8

SOUPAPES, CLAPETS ET ROBINETS

58

1-58

10.1.8.1

Clapets de retenue

58

1-58

10.1.8.2

Robinet de vérification - basse pression d'huile lors du démarrage de la pompe 58 auxiliaire

1-58

10.1.8.3

Robinet de vérification - basse pression d'huile/démarrage de la pompe de secours 59

 

1-59

10.1.8.4

Régulateur de pression VPR2 - régulant de la pression du collecteur d'huile

59

1-59

10.1.9

RÉGULATION DE LA TEMPÉRATURE DE L'HUILE DE LUBRIFICATION

60

1-60

10.1.9.1

Chauffages d'immobilisation

60

1-60

10.1.10

FILTRES A HUILE

60

1-60

10.1.10.1

FILTRE À HUILE PRINCIPAL

60

1-60

10.1.11

DISPOSITIFS DE PROTECTION PRESSION ET TEMPÉRATURE

60

1-60

10.1.11.1

Indicateur et alarme de niveau d'huile

61

1-61

10.1.11.2

Manocontacts d'alarme basse pression d'huile, 96QT-2A/B/C et PT-1

61

1-61

10.1.11.3

Alarme et contacts de déclenchement haute température d'huile

61

1-61

10.1.12

RECOMMANDATIONS D'HUILE À BASE D'HYDROCARBURES POUR LA TURBINE A GAZ. 61

 

1-61

10.1.13

REFROIDISSEUR D'HUILE

61

1-61

10.1.13.1

Vanne thermostatique (VTR-1)