Vous êtes sur la page 1sur 8

Sétif

Sauter à la navigationSauter à la recherche

Cet article est une ébauche concernant une commune algérienne.


Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
Sétif
ⵣⵟⵉⴼ
(ar) ‫سطيف‬

Noms

Nom arabe
‫سطيف‬

Nom berbère
ⵣⵟⵉⴼ
Administration

Pays
Algérie

Région
Hauts Plateaux

Wilaya
Sétif
(chef-lieu)

Daïra
Sétif
(chef-lieu)

Code postal
19000

Code ONS
1901

Démographie

Gentilé
Sétifien, Sétifienne

Population
288 461 hab. (20081)

Densité 2 266 hab./km2

Géographie

Coordonnées
36° 09′ 00″ nord, 5° 26′ 00″ est

Altitude
1 100 m

Superficie
127,30 km2

Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Sétif.

Géolocalisation sur la carte : Algérie


Sétif
ⵣⵟⵉⴼ

 Voir la carte administrative d'Algérie


modifier

Sétif (du berbère : ⵣⵟⵉⴼ, en arabe : ‫)سطيف‬, est une ville algérienne et le chef-lieu de la wilaya de Sétif, c'est l'une des villes les plus importantes de l'est algérien
et de l'Algérie, elle est considérée comme la capitale commerciale du pays. Située à 270 km à l'est d'Alger, à 65 km de Bordj Bou Arreridj, à 300 km de Annaba et
à 132 km de Constantine, dans la région des Hauts-Plateaux au sud de la Petite Kabylie, la ville se situe à 1 100 m d'altitude.
La région faisait part de l'ancien royaume berbère de Numidie durant l'antiquité, puis, elle devient la capitale de la Maurétanie sétifienne sous l'empire romain,
avant de passer sous contrôle arabo-musulman au VII siècle.2
Elle est considérée comme le point de départ des massacres de Sétif, suite aux manifestations du 8 mai 1945, signe avant-coureur de la guerre d'Algérie3.

Sommaire
 1Toponyme
 2Géographie
o 2.1Situation
o 2.2Transports
o 2.3Lieux-dits, quartiers et hameaux
o 2.4Urbanisme
 3Étymologie
 4Démographie
 5Histoire
o 5.1Époque numide
o 5.2Époque romaine
o 5.3Époque byzantine
o 5.4Époque musulmane
o 5.5Époque coloniale
o 5.6Massacres de Sétif (1945)
 6Administration et politique
 7Personnalités liées à Sétif
 8Jumelages
 9Économie
 10Sports
 11Loisirs
 12Patrimoine
 13sources, notes et références
 14Annexes
o 14.1Bibliographie
o 14.2Articles connexes
o 14.3Liens externes

Toponyme[modifier | modifier le code]


Sétif a été numide avant de subir la domination romaine. Le nom de Sétif n'est pas tiré du latin, mais c'est un mot berbère Zdif4 qui signifie « terres noires »,
allusion faite à la fertilité de ses terres. Occupant une position stratégique (porte d'entrée ouest des hauts plateaux constantinois) et un point d'eau important grâce
à ses nappes phréatiques, située au pied des montagnes au seuil d'une plaine immense, Sétif avec tous ses avantages était un point de passage stratégique
entre la partie orientale et la partie occidentale de l'Algérie. Sétif faisait partie du royaume des messasyliens et en l'an 225 avant J.-C. elle était la capitale d'un
royaume berbère, titre qu'elle perdit lorsque Juba lui préféra Cherchel. C'est prés de Sétif que Jugurtha livra une grande bataille à Caius Marius.

Géographie[modifier | modifier le code]


Situation[modifier | modifier le code]
La ville se situe à 300 km à l'est d'Alger, 65 km de Bordj Bou Arreridj et à 123 km de Constantine. Elle est située à 1 100 m d'altitude dans les plateaux du sud de
la région. La ville est peuplée de 288 461 habitants, ce qui la classe 8e en Algérie. Cependant, la wilaya est la seconde du pays en termes de population
après Alger.
La ville est construite sur les plateaux algériens et se compose de steppes arides, le climat est de type continental.
Transports[modifier | modifier le code]
La ville est desservie par la route nationale 5 et par l'autoroute Est-Ouest au sud de la ville.
La ville dispose en transports en commun :

 d'une gare routière et d'une gare ferroviaire la reliant à Alger vers l'ouest et Annaba vers l'est.
 de lignes de bus urbains qui quadrillent l'agglomération5.
 d'une ligne de tramway desservant l’agglomération mise en service en 20186.
L'aéroport international de Sétif - 8 Mai 1945 est situé dans la ville de Aïn Arnat, à 12 km à l'ouest de Sétif. Il a été inauguré en 2006.
Lieux-dits, quartiers et hameaux[modifier | modifier le code]

Cité Ain Tbinet

Cité Ain Tbinet


Cité Dallas

Cité El Hassi
La ville est constituée de plusieurs quartiers dont :

 Aïn Bouaroua
 Aïn Droudj
 Aïn Mousse
 Aïn Sfiha
 Aïn Trig
 Avenue 1er Novembre (Rue de Constantine)
 Avenue 8 Mai 1945
 Avenue de l'ALN (Trig El Wilaya)
 Avenue Ibn Sina (Habtet Sbitar)
 Avenue Zaâbat Ramdhane (Soug Lasser)
 Beaumarchais
 Cité 1er novembre (Dallas)
 Cité 150 logements (Tlayna)
 Cité 20 Août 1955 (Cité 1000 logements)
 Cité 5 Fusillés (Ledjnène)
 Cité 8 Mai 1945 (Cité 600 logements)
 Cité de l'Avenir (Birgey)
 Cité Bel Air
 Cité Belle Vue (CRS)
 Cité Ben Beguegue Mohamed
 Cité Bizar
 Cité Boussekine
 Cité le Caire (La Pinède)
 Cité Chouf Lekdad
 Cité El Hidhab
 Cité El Maâbouda
 Cité Gaoua
 Cité Gasria
 Cité Hachemi (Hechama)
 Cité Laârarssa
 Cité Kaâboub
 Cité Maïza Noureddine (Cité 500 logements)
 Cité Ouled Braham
 Cité Ruisseau d'Or
 Cité SNTR
 Cité Yahyaoui (Tandja)
 El Bez
 Fermatou
 Kaaboub
 Lebrarma
 Ledjnène
 Les 150, 200, 300, 400, 500, 600, 750, 1000, 1006 et 1014 logements
 Les Cheminots
 Les Tours
 Quartier de la Gare (Langare)
 Rue de Sillegue
 Rue Vallet