Vous êtes sur la page 1sur 460

MANUEL DE RÉPARATION

B 200
210- 213- 215

Code 036-1830-00 03/2012


Document modifie l'historique:

Edition Changement
036-1830-00 Nouvelle version

Ce manuel traite des modèles de chariots suivants:

Modèle Numéro de série de départ Numéro de série final


B 210 CE365070
B 213 CE365283
B 215 CE364785
INDEX

GÉNÉRAL 0
BATTERIE 1
CONTRÔLEUR 2
DISPLAY 3
RECHERCHE DES PANNES 4
MOTEUR 5
GROUPE TRACTION ET ESSIEU ARRIÈRE 6
DIRECTION ASSISTÉE 7
SYSTÈME DE FREINAGE 8
CHÂSSIS 9
SYSTÈME DE MUVEMENT MATÉRIAUX 10
MÂTS 11
VÉRINS 12
POMPE À HUILE 13
DISTRIBUTEUR 14
OPTIONS PRINCIPAUX 15
PROGRAMMATEUR 16
APPENDIX 17
0-1

GÉNÉRAL
Page
VUE EXTERIEURE DU VEHICULE .............................0-2
0
MODELES DE VEHICULE...........................................0-3
1
NUMÉRO DE CHÂSSIS...............................................0-3
CAPACITÉ DU CHARIOT ET PLAQUES 2
SIGNALÉTIQUES......................................................0-4 3
COMMENT UTILISER CE MANUEL ...........................0-8 4
METHODE D’EXPLICATION .................................................. 0-8
5
TERMINOLOGIE..................................................................... 0-9
ABRÉVIATIONS...................................................................... 0-9
6
ILLUSTRATIONS .................................................................... 0-9 7
UNITES SI............................................................................. 0-10 8
CONSEILS D’UTILISATION ...................................... 0-11 9
GÉNÉRALITÉS..................................................................... 0-11
10
RECYCLAGE/MISE AU REBUT DE LA BATTERIE ............ 0-12
11
POINT DE LEVAGE ...................................................0-13
POIDS DES ORGANES .............................................0-14 12
REMORQUAGE DU CHARIOT ............................................ 0-15 13
VERIFICATION DES COMPOSANTS 14
ELECTRIQUES .......................................................0-16
15
TABLE AU DES COUPLES DE SERRAGE ..............0-17
TABLEAU DES TYPES DE LUBRIFIANT ET DES
16
CONTENANCES .....................................................0-18 17
ENTRETIEN PÉRIODIQUE........................................0-19 18
TABLEAU DE REMPLACEMENT PÉRIODIQUE................. 0-19
19
TABLEAU D’ENTRETIEN PÉRIODIQUE ..................0-20
20
TABLEAU DE GRAISSAGE ......................................0-26
21
E
0-2

VUE EXTERIEURE DU VEHICULE


0-3

MODELES DE VEHICULE
Charge utile Méthode de contrôle Tension (V)
1.0 tonnes Contrôleur micro-informatique AC 24
1.3 tonnes ↑ ↑
1.5 tonnes ↑ ↑
0
NUMÉRO DE CHÂSSIS 1

Type de véhicule
Numéro de série
Position numéro de série
2
Format
3
100 CE000000
4
5
130 CE000000
6
7
150 CE000000
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
0-4

CAPACITÉ DU CHARIOT ET PLAQUES SIGNALÉTIQUES


A) PLAQUE SIGNALÉTIQUE
B) PLAQUE DES CAPACITÉS
La position des plaques, comme le montre l'image, se réfère à un chariot standard. La position peut varier
pour les chariots spéciaux.

A
B

Lecture des plaques

3 A: Plaque signalétique
MODELL Type
2 MOTOR RATED CAPACITY Identifie les données techniques du chariot
1 kW kg 5 1. Modèle de véhicule
SERIAL N° DRAW-BAR PULL (1 h)
2. Puissance du moteur
4 N
3. Capacité nominale
BATTERY MASS SEVICE MASS
kg kg Without 7 4. Numéro de série du chariot
6 min. max. Battery kg
5. Effort sous crochet
MANUFACT. YEAR BATTERY V
V
9 6. Poids de la batterie (min./max.)
8
7. Poids du chariot (sans batterie)
Cod.0311014

8. Année de fabrication
9. Tension de la batterie
10 CESAB Carrelli Elevatori S. p. A. 10. Notes
Via Persicetana Vecchia 10
40132 - Bologna - Italia

B : Plaque de capacité de charge


ATTACHMENT OR SPECIAL CONDITION OF USE 12
Elle indique la capacité de charge du chariot
11 TYRES SERIAL N° élévateur avec un centre de gravité de la charge
13 de 600 mm (sauf indication contraire).
LIFT HEIGHT CENTER OF LOAD DISTANCE mm
mm 11. Modèle spécial, modèle de l’outil
14 12. Pneus du chariot
13. Numéro de série de l’accessoire
14. Centre de gravité de la charge
15
15. Capacité nominale de hauteur de levage
Cod 0311013

CAPACITÉ RÉELLE Kg

CESAB Carrelli Elevatori S. p. A.


Via Persicetana Vecchia 10
40132 - Bologna - Italia
TECHNIQUE ET SPÉCIFICATIONS DU FONCTIONNEMENT CHARIOT ÉLÉVATEUR (Version Standard)
CARACTERISTIQUES
1.1 Constructeur CESAB CESAB CESAB

1.2 Modèle X243 1000 X243 1250 X243 1500

1.3 Energie motrice: électrique (batterie), diesel, essence, GPL Électrique Électrique Électrique

1.4 Conduite: à conducteur accompagnant, debout, assis Conducteur assis Conducteur assis Conducteur assis

1.5 Capacité Q [Kg] 1000 1250 1500

1.6 Centre de gravité c [mm] 500 500 500

1.8 Distance entre le milieu de la roue avant et la charge x [mm] 330 a 330 a 330 a

1.9 Empattement y [mm] 984 1146 1200

POIDS
DONNÉES TECHNIQUES

2.1 Poids kg 2550 2820 2930

2.2 Charge par essieu avec charge, avant/arrière kg 2950 / 600 3390 / 680 3820 / 610

2.3 Charge par essieu sans charge, avant/arrière kg 1100 / 1450 1230 / 1590 1280 / 1650

ROUES - CHÂSSIS
3.1 Pneus: C=Cushion, PN=Pneus gonflés, SE=Pneus souples, G=Jumelés C / SE / PN C / SE / PN C / SE / PN

3.2 Dimensions roues avant 457x152 / 18x7-8 / 18x7-8 457x152 / 18x7-8 / 18x7-8 457x152 / 18x7-8 / 18x7-8

3.3 Dimensions roues arrière 457x152 / 18x7-8 / 18x7-8 457x152 / 18x7-8 / 18x7-8 457x152 / 18x7-8 / 18x7-8

3.5 Nombre de roues: avant/arrière (x = motrice) 2 / 1x 2 / 1x 2 / 1x

3.6 Voie, avant b10 [mm] 837 / 837 / 847 b 837 / 837 / 847 b 881 / 837 / 847 c

3.7 Voie, arrière b11 [mm] 0 0 0

DIMENSIONS
4.1 Inclinaison du mât: avant / arrière α / β [°] 3° / 6° 3° / 6° 3° / 6°

4.2 Hauteur du mât, baissé h1 [mm] 2140 2140 2140

4.3 Levée libre h2 [mm] 80 80 80

4.4 Course de levée h3 [mm] 3270 3270 3270

4.5 Hauteur du mât, déployé h4 [mm] 3820 3820 3820

4.7 Hauteur protège conducteur h6 [mm] 1980 d 1980 d 1980 d

4.8 Hauteur siège h7 [mm] 941 941 941

4.12 Hauteur d’attelage h10 [mm] 615 615 615

4.19 Longueur totale I1 [mm] 2564 a 2726 a 2780 a

4.20 Longueur au talon des fourches I2 [mm] 1564 a 1726 a 1780 a

4.21 Largeur totale b1\b2 [mm] 990 / 990 / 1030 e 990 / 990 / 1030 e 1062 / 990 / 1030 e
0-5

9
8
7
6
5
4
3
2
1
0

11

18
17
16
15
14
13
12
10
4.22 Dimensions des fourches s/e/l [mm] 35x100x1000 35x100x1000 35x100x1000

4.23 Tablier porte-fourches DIN 15173, classe/type A, B II A II A II A 0-6


4.24 Largeur du tablier porte-fourches b3 [mm] 900 900 900

4.31 Garde au sol sous mât m1 [mm] 90 90 90

4.32 Garde au sol au centre du chariot m2 [mm] 90 90 90

4.33 Largeur d’allée avec una palette 1000x1200 en travers Ast [mm] 2893 3055 3109

4.34 Largeur d’allée avec una palette 800x1200 en long Ast [mm] 3015 3177 3231

4.35 Rayon de giration Wa [mm] 1234 1396 1450

4.36 Distance de rotation minimum b13 [mm] --- --- ---

PERFORMANCES
5.1 Vitesse de translation, avec/sans charge km/h 12 / 12,5 12 / 12,5 12 / 12,5

5.2 Vitesse de levée, avec/sans charge m/s 0,32 / 0,52 0,31 / 0,52 0,30 / 0,52

5.3 Vitesse de descente, avec/sans charge m/s 0,59 / 0,52 0,59 / 0,52 0,59 / 0,52

5.5 Force de traction, avec/sans charge N 1470 / 1670 1420 / 1670 1370 / 1670

5.6 Force de traction maximum, avec/sans charge (S2 5’) N 7300 / 7500 f 7250 / 7500 f 7200 / 7500 f

5.7 Rampe, avec/sans charge (S2 30’) % 8 / 12,5 7 / 11,5 6,5 / 11

5.8 Rampe maximum, avec/sans charge (S2 5’) % 19 / 25 f 17 / 25 f 16 / 25 f

5.9 Temps d’accélération, avec/sans charge s --- --- ---

5.10 Frein de service: mécanique / hydraulique / électrique / pneumatique hydraulique hydraulique hydraulique

MOTEUR ÉLECTRIQUE
6.1 Moteur de traction, puissance (S2 60’) kW 5,1 5,1 5,1

6.2 Moteur de levée, puissance (S3 15%) kW 7,5 7,5 7,5

6.3 Batterie suivant DIN 43531/35/36 A, B, C, NO DIN 43535 A DIN 43535 A DIN 43535 A

6.4 Voltage batterie / capacité nominale (K5) V/Ah 24 / 400-500 24 / 700-875 24 / 800-1000

6.5 Poids de la batterie kg 372 600 676

DIVERS
8.1 Type de contrôle Inverter MOSFET Inverter MOSFET Inverter MOSFET

8.2 Pression hydraulique pour accessoires bar 140 140 140

8.3 Débit hydraulique pour accessoires l/min --- --- ---

8.4 Niveau sonore à l’oreille du cariste dB (A) --- --- ---

8.5 Crochet d’attelage / Type DIN --- --- ---

a) +34 mm. avec traslateur latéral intégré b) 909 / 909 / 909 avec 2M h3>4000 - 3M h3 > 4350 c) 881 / 909 / 909 avec 2M h3>4000 - 3M h3 > 4350 d) Disponible version plus haute + 150 mm

e) 1062 / 1062 / 1092 avec 2M h3>4000 - 3M h3 > 4350 f) Les valeurs montrent la capacité des moteurs électriques
0-7

0
1
2
3
4
a [mm] = 200
5
DIAGRAMMES DE CAPACITÉS (avec pneus SE)

Centre de gravité [mm] Capacité [Kg] 1.0 t


6
500 1000 7
600 890
CAPACITÉ [kg]

700 810 8
800 730
900 670 9
1000 620
10
CENTRE DE GRAVITÉ [mm]

Centre de gravité [mm] Capacité [Kg] 1.25 t 11


500 1250
12
600 1120
CAPACITÉ [kg]

700 1010 13
800 920
900 840 14
1000 780
CENTRE DE GRAVITÉ [mm]
15
Centre de gravité [mm] Capacité [Kg] 1.5 t
500 1500
16
600 1340 17
CAPACITÉ [kg]

700 1210
800 1100 18
900 1010
1000 940
CENTRE DE GRAVITÉ [mm]
0-8

COMMENT UTILISER CE MANUEL


METHODE D’EXPLICATION
1 Procédure de fonctionnement
(1) Les procédures d'intervention sont décrites en utilisant le modèle A ou le modèle B selon les cas
(a) Modèle A chaque étape d'intervention est illustrée par un schéma spécifique
(b) Modèle B Toute l’opération est indiquée au moyen de numéros d’étapes dans une illustration,
suivis par des mises en garde, des remarques et des opérations par point
Exemple de cas de figure B

DÉMONTAGE · INSPECTION · REMONTAGE


Couple de serrage T=Nm
• Certains schémas ne
contiennent pas tous les 4
numéros des opérations 1
2
• Lorsqu'une partie nécessitant 3
des explications relatives à un
couple de serrage n'a pas été
mentionnée sur le schéma, le 7
nom de la partie est décrit à
5 6
côté du schéma.
T = 46.1 à 48.1
(470 à 490)
[34.0 à 35.5]

5
9 1

Procédure de démontage
1 Démonter le couvercle [POINT 1] Opération à expliquer
2 Démonter la bague [POINT 2]
3 Déposer le pignon
Instructions point par point
Explication du point de l’opération avec l’illustration
[POINT 1]
Démontage:
Tracer des repères d’alignement avant de déposer le couvercle de pompe
[POINT 2]
Inspection
Mesurez le diamètre interne de la bague
Limite 19,12 mm
0-9

Sujets omis dans ce manuel


Ce manuel omet les descriptions des travaux suivants, mais les effectue lors de l'opération proprement
dite
(a) Nettoyage et lavage des pièces déposées selon les exigences
(b) Vérification visuelle (partiellement décrite)
TERMINOLOGIE
Attention: 0
Recommandation importante pour éviter tout incident. à effectuer avec précaution
Remarque : 1
Recommandations importantes, afin d'éviter tout accident ou problème d'utilisation, à respecter
absolument. 2
Standard :
Valeur affichant la fourchette à respecter lors de la vérification ou de l’ajustement 3
Limite :
La valeur maximum ou minimum autorisée lors de la vérification ou de l’ajustement 4
ABRÉVIATIONS 5
Abréviation Explication Abréviation Explication
6
-- -- D Droite

ACC Accessoire SAE


Society of Automotive Engineers 7
(USA)

EHPS
Direction assistée à commande
SAS Système de stabilité active 8
électronique total

FHPS
Direction assistée à commande
SST Outil d’entretien spécial 9
hydraulique
G Gauche STD Standard 10
s. Less –Moins C= Couple de serrage
OPT Option T Nombre de dents ( T) 11
SurD Surdimension SsD Sous-dimension
DA Direction assistée av. Avec
12
ILLUSTRATIONS 13
Les illustrations sont destinées à indiquer les procédures adéquates d'utilisation du chariot et de ses
composants. Les éléments représentés peuvent donc différer légèrement.
14
15
16
17
18
0-10

UNITES SI
Signification de SI
Ce manuel utilise les unités SI. SI représente le système international des unités, qui a été établi pour
unifier les divers systèmes d’unités utilisés par le passé en vue de simplifier la communication technique
internationale
Nouvelles unités adoptées dans SI

Article Nouvelle unité Unité Coefficient de conversion(*))


conventionnelle (1 [unité conventionnelle] = X [unité SI])
Force (**) N (newton) kgf 1 kgf = 9,80665 N
Couple (**) N.m kgf·cm 1 kgf·cm = 9,80665 N.m
(moment)
Pression (**) Bar kgf/cm2 1 Bar = 1 kgf / cm2
Pression (**) Pa (pascal) kgf/cm2 1 kgf/cm2 = 98,0665 kPa = 0,0980665 MPa
↑ ↑ mmHg 1 mmHg = 0,133322 kPa
vitesse de rotation tr/min tr/min 1 tr/min = 1 tour par min
Force appliquée (**) N/mm kgf/mm 1 kgf/mm = 9,80665 N/mm
Volume l cm3 1 cm³ = 1 ml
Puissance W Système ch 1 ch = 0,735499 kW
Quantité chaleur W·h cal 1 kcal = 1,16279 W·h
Consommation de g/W·h g/PS·h 1 g/PS·h = 1,3596 g/kW·h

<Référence>
(*) : X représente la valeur en unités SI telles que converties de 1 [en unités conventionnelles], qui
peut être utilisée comme le taux de conversion entre les unités conventionnelles et SI
(**): Auparavant, le kilogramme [kg], unité de mesure indiquant la masse, était souvent utilisée à la
place du kilogramme poids [kgf] qui ne devrait être utilisé que comme unité de mesure indiquant la
force
Conversion entre les unités conventionnelles et SI
Équation de conversion

Valeur en unité SI = taux de conversion × valeur en unité


conventionnelle Coefficient de conversion Figure
correspondant à X dans la colonne de
Valeur en unité conventionnelle = valeur en unité SI ÷ taux de conversion du tableau précédent
conversion

Pour passer d'une unité conventionnelle à "SI" et vice versa, faites attention et uniformisez les
grandeurs concernées Par exemple, lors de la conversion de 100 W en la valeur correspondante
en unité PS, la transformer d’abord en 0,1 kW et diviser ensuite par le taux de conversion 0,735499
0-11

CONSEILS D’UTILISATION
GÉNÉRALITÉS
1. Fonctionnement en toute sécurité
(1) Après avoir levé le véhicule à l’aide d’un cric, toujours placer des cales en bois ou des supports
rigides
(2) Lors du levage du véhicule ou d’un composant lourd, utiliser un ou plusieurs câbles métalliques
avec suffisamment de marge en terme de capacité de charge 0
(3) Toujours débrancher la prise de la batterie avant la vérification ou l’entretien de pièces électriques
2. Opération adroite 1
(1) Préparer les outils, les instruments de mesure nécessaires (testeur de circuit, mégohmmètre,
manomètre d’huile, etc.) et les SST avant d’entamer toute opération
(2) Vérifier la couleur des câbles et l’état du câblage avant de débrancher tout câblage
2
(3) Lors de la réparation de pièces fonctionnelles, de parties compliquées ou de mécanismes
connexes, organiser les pièces proprement pour éviter la confusion 3
(4) Lors du démontage et de la vérification d’une pièce spécifique telle que le distributeur, utiliser les
outils de nettoyage et les utiliser dans un endroit propre 4
(5) Suivre les procédures spécifiées pour le démontage, la vérification et le remontage
(6) Toujours remplacer les joints, les garnitures, les joints toriques, les écrous autobloquants et les
goupilles fendues par des éléments neufs après chaque démontage
5
(7) Utilisez toujours des pièces d'origine Cesab pour les remplacements
(8) Utilisez les boulons et écrous spécifiés et respectez le couple de serrage indiqué lors de 6
remontage (serrez à la valeur moyenne de la plage de serrage indiquée). Si aucun couple de
serrage n’est spécifié, utiliser la valeur indiquée dans le “tableau des couples de serrage standard 7
3. Protection des pièces fonctionnelles (véhicules sur batterie)
Avant de brancher la fiche de la batterie après avoir contrôlé le véhicule ou après une opération 8
d'entretien, contrôlez chaque connecteur pour dépister tout défaut ou connexion anormale
Un problème ou une connexion imparfaite des connecteurs associés aux contrôleurs peut
endommager les éléments à l’intérieur des contrôleurs 9
4. Contrôle en cas de problème
Ne commencez pas à démonter et/ou remplacer immédiatement un ou plusieurs composants mais 10
cherchez à comprendre si le démontage et/ou le remplacement sont vraiment nécessaires pour
résoudre le problème 11
5. Élimination des déchets liquides et solides
Toujours utiliser un récipient adapté pour la vidange de liquides usagés du véhicule. Une élimination
non-conforme de l’huile, du carburant, du liquide de refroidissement, du filtre à huile, de la batterie, des
12
déchets solides ou de toute autre substance nocive peut affecter la santé de l’homme et détruire
l’environnement. Toujours collecter et trier correctement ce type de matériaux et les traiter de façon 13
adaptée en confiant leur élimination à des entreprises spécialisées et en respectant les lois
applicables. 14
15
16
17
18
0-12

RECYCLAGE/MISE AU REBUT DE LA BATTERIE

Ce chariot élévateur utilisent des batteries à base de plomb


et pour certains chariots électriques des batteries au lithium.
Les matériaux contenus dans les batteries (ou
accumulateurs) sont dangereux pour l’environnement et
l’homme et, par conséquent, les batteries qui ne sont plus
utilisées doivent être renvoyées au constructeur qui les
recyclera.

MISE AU REBUT DE LA BATTERIE


Dès que la batterie est arrivée au terme de sa durée de vie (et doit être remplacée), ou si le chariot
complet doit être mis au rebut, il convient d'éliminer/de recycler les batteries en prenant les précautions
qui s'imposent en matière de sauvegarde de l'environnement. Contactez le constructeur pour en savoir
plus sur le changement/la mise au rebut de la batterie.

RECYCLAGE

Acier, cuivre, bronze, ABS,


1 CHÂSSIS fibre de verre renforcée au
4
1 plastique, polymères
Acier, cuivre, nylon, graphite,
5 2 BLOC MOTEUR
6 polymères
GROUPE DE
3 Acier, polymères, nylon
FREIN
3
2 Acier, cuivre, laiton,
GROUPE
4 aluminium, plomb, zinc, graphite,
ÉLECTRIQUE
nylon, polymères
GROUPE DE
5 Acier, bronze, polymères
DIRECTION
GROUPE Acier, cuivre, bronze, laiton,
6
HYDRAULIQUE aluminium, graphite, polymères
DIVERS Acier, cuivre, laiton, aluminium,
COMPOSANTS fonte, ABS, nylon, polymères
ÉLIMINATION Conformément aux directives
MISE AU REBUT locales.
DES HUILES Veuillez mettre ces matériaux au
MINÉRALES, rebut dans le respect de
GRAISSES ET l’environnement !
DE LA BATTERIE Écologique !
0-13

POINT DE LEVAGE
Observez toujours les instructions suivantes pour soulever le chariot
• Si une charge est sur les fourches, déchargez le véhicule et garez-le sur une surface plane
Évitez de le garer sur une surface inclinée et irrégulière
• Utiliser un cric avec une capacité suffisante et lever le véhicule au point prévu à cet effet. Il est
dangereux de relever le chariot à partir d'autres points
• Une fois le véhicule relevé, posez-le sur des cales de bois toujours aux endroits prévus à cet
effet Il est dangereux de ne soutenir le chariot que par les vérins
• Ne jamais introduire les mains, les pieds, ni aucune autre partie du corps sous un véhicule levé
0
au cric
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
0-14

POIDS DES ORGANES


Organe Type de véhicule Poids (Kg)
100 372 ÷ 420
Batterie 125 600 ÷ 690
150 676 ÷ 780
Moteur d’entraînement 100 - 150 ~ 34
Moteur de relevage (pompe + moteur électrique) 100 - 150 ~ 40
Essieu AR (sans roues et à sec) 100 - 150 ~ 53
Contrepoids 100 - 150 ~ 900

Montant avec supports de levage (avec vérin de levage, sans


100 - 150 ~ 450
fourches, hauteur de levage 4350 mm, 2M G.V.)

100 ~ 2550
Poids véhicule (avec batterie) 125 ~ 2820
150 ~ 2930
0-15

REMORQUAGE DU CHARIOT

Les chariots élévateurs standards ne sont pas adaptés


au remorquage.
Il est toutefois possible, à titre d’exception, d’utiliser la barre
d'attelage arrière pour remorquer un chariot en panne.
Dans ce cas, il est obligatoire d’utiliser une barre de
remorquage rigide qui sera bloquée entre la barre d'attelage 0
arrière du chariot et du moyen de remorquage. Il est
important de rouler doucement et avec prudence, si possible 1
sur une surface de niveau.
• Ne transportez pas d’autres charges sur la fourche 2
pendant le remorquage.
• Évitez, dans la mesure du possible, les tronçons en pente. 3
Dans tous les cas, ne dépassez pas l’inclinaison maximale
avec charge indiquée.
4
Respectez les précautions ci-dessous pour remorquer le
véhicule roues arrière soulevées. 5
• Lever les roues arrière pour le remorquage
• La vitesse de déplacement lors du remorquage ne doit pas
6
dépasser la vitesse de déplacement maximale du chariot
élévateur 7
• Avant de commencer le remorquage, toujours mettre la clé
de contact sur OFF, le commutateur de direction au point 8
mort et relâcher le frein à main.
• Avant le remorquage, retirer la fourche ou prendre les 9
mesures nécessaires pour empêcher que la fourche
n’entre en contact avec le sol suite au balancement
10
En virage, les charges remorquées tendent à réduire le
rayon de braquage ; il est donc important d'élargir le rayon
d'attaque afin de ne pas heurter un obstacle éventuel.
11
12
13
14
15
16
17
18
0-16

VERIFICATION DES COMPOSANTS ELECTRIQUES


1. Débrancher toujours la batterie avant de procéder à l'inspection ou avant d'intervenir sur les parties
électriques
2. Faites très attention lorsque vous intervenez sur les parties électroniques
(1) Ne jamais soumettre les composants électroniques,
comme des ordinateurs et des relais, à des chocs
(2) N'exposez pas les parties électroniques aux
températures élevées ou à l'humidité
(3) Ne touchez pas les cosses des connecteurs; elles
pourraient être déformées ou endommagées par
l'électricité statique

3. Utilisez un multimètre pouvant être relié aux circuits et prenez les mesures nécessaires
Type analogique: Ce type convient pour observer le mouvement pendant le fonctionnement et la
condition de fonctionnement. La valeur mesurée est uniquement une référence
Multimètre numérique: il assure une lecture plus précise Il reste toutefois difficile d'observer les
conditions de fonctionnement et les valeurs transitoires.
(1) Différence entre les résultats de mesure avec testeurs de types analogique et numérique
∗ Les mesures prises par le multimètre de type analogique et le multimètre de type numérique
peuvent s'avérer différentes
Les différences entre les polarités du type analogique et du type numérique sont décrites ci-
dessous
1) Multimètre analogique

Avant Connexion inversée


Exemple de résultat des mesures prises
Gamme multimètre: 1 kΩ
Type analogique
Continuité
Avant
11 kΩ
Pas de continuité
Connexion inversée

2) Multimètre de circuit numérique

Avant
Exemple de résultat des mesures prises
Connexion inversée
Gamme multimètre: 2MΩ
Type numérique
Pas de continuité
Avant
1
Continuité
Connexion inversée
2 MΩ
0-17

TABLE AU DES COUPLES DE SERRAGE


Les tableaux ci-dessous s'appliquent aux vis et boulons sans revêtement, lubrifiés à l'huile.
VIS FILETAGE “ISO” MÉTRIQUE GROS PAS

Diamètre PRÉ-CHARGE V (IN) COUPLE Maxi (N.m)


nominal 6D 8G 10 K 12 K 6D 8G 10 K 12 K
mm 6,6 8,8 10,9 12,9 6,6 8,8 10,9 12,9 0
M 4 x 0,7 21781 3865 5435 6524 1,7 3 4,2 5,1
M 5 x 0,8 3502 6229 8780 10497 3,2 5,8 8,2 9,9 1
M6x1 4974 8849 12459 14911 5,7 10 14,3 17,1
M7x1 7142 12753 17854 21386 9,2 16,6 23 27,8 2
M 8 x 1,25 9025 16088 22661 27174 13,6 24,3 34 41,1
M 9 x 1,25 11870 21190 29921 35610 20,1 36 50,8 60,5
M 10 x 1,5 14519 25506 35905 42968 27,8 49 69 82
3
M 12 x1,75 20797 37082 52189 62588 46,5 83 117 140
M 14 x 2 28351 50620 71123 85347 74 132 186 223 4
M 16 x 2 38750 68866 97119 116739 113 200 283 339
M 18 x 2,5 47480 84366 118701 142245 157 279 392 471 5
M 20 x 2,5 60430 107910 151565 181485 218 388 545 653
M 22 x 2,5 74850 133416 187371 224649 294 520 731 883 6
M 24 x 3 87309 155979 218763 261927 383 687 961 1148
M 27 x 3 112815 202086 283509 340407 549 991 1393 1668
M 30 x 3 138321 247212 347274 415944 755 1354 1893 2276 7
VIS FILETAGE “ISO” MÉTRIQUE PAS FIN 8
Diamètre PRÉ-CHARGE V (IN) COUPLE Maxi (N.m) 9
nominal 6 D* 8 G* 10 K* 12 K* 6 D* 8 G* 10 K* 12 K*
mm 6,6* 8,8* 10,9* 12,9* 6,6* 8,8* 10,9* 12,9* 10
M8x1 9761 17168 24231 29038 14,5 25,5 36,2 43
M 10 x1,25 15107 26879 37867 45420 28,4 51 72 85 11
M 12 x1,25 23740 40613 56898 68474 52 89 126 151
M 12 x1,5 21778 38848 54642 65531 49 87 123 147 12
M 14 x 1,5 30902 54936 77303 92705 78 140 196 235
M 16 x 1,5 41202 73575 103005 123606 118 211 294 353
M 18 x 1,5 53268 95157 133416 159903 171 304 422 510
13
M 20 x 1,5 67689 118701 168242 202086 239 422 598 716
M 22 x 1,5 82404 147150 206010 247212 314 564 790 952 14
M 24 x 2 94667 168732 237402 284490 402 721 1010 1216
M 27 x 2 122625 218763 307053 367875 589 1050 1472 1766 15
M 30 x 2 154017 272718 384552 461070 814 1442 2040 2453
16
* = catégorie de vis
17
18
0-18

TABLEAU DES TYPES DE LUBRIFIANT ET DES CONTENANCES


Localisation Capacité Type
API GL-5 MT-1
Véhicule standard: Mobilube HD ou équivalent
Groupe de traction 6,20 l
Véhicule pour entreposage frigorifique: Mobilube 1 SHC ou
équivalent
Véhicule standard: Agip Arnica 46 ou équivalent
Huile hydraulique 18,0 l Véhicule pour entreposage frigorifique: Agip Arnica VG32 ou
équivalent
Véhicule standard: Mobilgrease Special ou équivalent
Châssis et mât; Quantités
graisseur nécessaires Véhicule pour entreposage frigorifique: Mobiltemp SHC100 ou
équivalent
Chaînes de levage Quantités Interflon Fin Lube TF, ou Kluberoil 4UH1-32N, ou Rexnord
de mât nécessaires kædespray REXOIL ou équivalent
Liquide de frein 0,30 l Dot 4
Quantités
Batterie Eau distillée
nécessaires
0-19

ENTRETIEN PÉRIODIQUE
Les vérifications et l'entretien périodique sont nécessaires pour le maintien du bon état de fonctionnement
du chariot élévateur, et doivent être réalisés par des techniciens spécialisés. Prenez contact avec le centre
d'assistance de votre concessionnaire.
Les intervalles d'entretien sont basés sur le nombre total d'heures de fonctionnement du chariot ou le
nombre de mois de son cycle de vie, à la première des deux échéances (par exemple, la plupart des
inspections doivent être réalisées toutes les 1000 heures de fonctionnement du chariot, ou au moins tous 0
les six mois).
Les intervalles doivent être réduits comme suit pour les chariots utilisés dans le cadre d'un travail à 1
plusieurs équipes:
15% pour 2 équipes de travail quotidiennes
30% pour 3 équipes de travail quotidiennes
2
MÉTHODE DE VÉRIFICATION: 3
I: Contrôle, correction et remplacement selon le besoin
M: Mesure et correction, plus ajustement selon le besoin
T: Serrage
4
C: Nettoyage
(*) Chariots neufs: Les contrôles hebdomadaires/après 40 heures de fonctionnement concernent 5
uniquement les chariots neufs (utilisés dans le cadre d'un travail à plusieurs équipes ou non).
6
TABLEAU DE REMPLACEMENT PÉRIODIQUE
7
CYCLE DE REMPLACEMENT toutes 1 12 30 60 mois
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du
les semaine 8
chariot ou sur son cycle de vie, à la première des deux toutes 40 2000 5000 10000 heures
échéances) les 9
Huile du groupe de traction *

Huile hydraulique 10
Filtre hydraulique *
11
Filtre purge réservoir d'huile
Liquide de frein 12
Tuyaux du frein de service et du frein de stationnement
Conduites du vérin hydraulique d’inclinaison
13
Tuyaux du circuit de direction
14
Chaînes de levage
Tirants de fixation des chaînes 15
Flexibles hydrauliques haute pression
16
17
18
0-20

TABLEAU D’ENTRETIEN PÉRIODIQUE


CYCLE DE MAINTENANCE toutes 1 semaine 6 12 mois
les
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du chariot ou
toutes
sur son cycle de vie, à la première des deux échéances) 40 1000 2000 heures
les
SYSTEME DE TRACTION
Roues
Pneus entaillés, détérioration ou usure de bande de roulement inégale I ←
Fragments de métal, cailloux ou autres corps étrangers incrustés dans la
I*, C* I, C ←
bande de roulement
Épaisseur bande de roulement I* I ←
Pression du bandage (bandage pneumatique) M M ←
Couple de serrage d'écrou de moyeu T T ←
Intégrité des jantes et des disques I* I ←
Bruit anormal et serrage des roulements de roues avant et arrière I* I ←
Essieu avant
Déformation et endommagement I
Fixation corps-châssis I ←
Bruit anormal et serrage I ←
Essieu arrière
Déformation et endommagement I
Fixation corps-châssis I ←
Bruit anormal et serrage I ←
Serrage de poutre d'essieu dans le sens de la longueur du véhicule I* I ←
Jeu de moyeu I* I ←
Fin de course mécanique I ←
Etanchéité des vérins de direction (selon modèle) I* I ←
Intégrité et déformation des vérins de direction (selon modèle) I ←
Couple de serrage des vérins de direction (selon modèle) I ←
Pivot de fusée de direction (selon modèle) I ←
Jeu de tringlerie (selon modèle) I ←
SYSTEME DE TRANSMISSION
Groupe de traction
Etat général, intégrité, propreté I, C ←
Fuites d'huile I ←
Niveau et état de l'huile I* I ←
Serrage des boulots et écrous I
Serrage des écrous de roues T* T ←
Couple de serrage des boulons de fixation moteur-transmission T ←
Couple de serrage des boulons de fixation groupe de traction-châssis T ←
Nettoyage et serrage des bouchons d'huile à vis T ←
Etat et serrage du reniflard I, C ←
0-21

CYCLE DE MAINTENANCE toutes 1 semaine 6 12 mois


les
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du chariot
toutes
ou sur son cycle de vie, à la première des deux échéances) 40 1000 2000 heures
les
CIRCUIT ELECTRIQUE
Généralités
Isolation du chariot I ←
Intégrité de la courroie antistatique (selon modèle) I ← 0
Moteur
Nettoyage I, C ←
1

Fixation I
2
Bruit de rotation I ←
Résistance d'isolation I ← 3
Couple de serrage des câbles électriques T ←
Batterie 4
Anomalie au niveau de la partie supérieure de la batterie et/ou du
compartiment à batterie
I ← 5
Présence de liquide dans le compartiment de batterie I, C ←
Etat et nettoyage des connecteurs I, C ←
6

Etat des câbles électriques I
7
Nettoyage et serrage des bornes I, C ←
Résistance d'isolation I ← 8
Niveau de charge I ←
Niveau d'électrolyte I ← 9
Densité spécifique de l'électrolyte M ←
Mesure de la tension de chaque élément de batterie après charge M
10
Commutateurs magnétiques - Contacteurs
11
Intégrité, propreté, serrage des contacts I ←
Etat de fonctionnement, intégrité, propreté des contacts auxiliaires I, C ← 12
Etat de montage de générateur d'arc (selon modèle) I ←
Serrage de support de bobine I ← 13
Etat et serrage du support de fil de sortie de circuit principal I ←
Couple de serrage des câbles connectés T ←
14
Test de fonctionnement de tous les équipements connectés ←
I
15
Microrupteur - Potentiomètres
Serrage et intégrité de l'installation I ← 16
Conditions de fonctionnement et temps d'intervention I ←
Etat de fonctionnement des potentiomètres de pédales de frein et
I ←
17
d'accélérateur
Etat fonctionnement potentiomètre leviers d'accoudoir (selon modèle) I ← 18
Commutateur de direction (selon modèle)
Intégrité et état de fonctionnement I ←
Raccordements de câbles I ←
0-22

CYCLE DE MAINTENANCE toutes 1 semaine 6 12 mois


les
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du chariot
toutes
ou sur son cycle de vie, à la première des deux échéances) 40 1000 2000 heures
les
Contrôleur
Intégrité, propreté et état de fonctionnement I, C ←
Présence d'alarmes dans le journal I ←
Couple de serrage des câbles d'alimentation connectés T ←
Raccordements de câbles I ←
Etat des connecteurs I ←
Nettoyage du boîtier (à l'air comprimé) C ←
Fonctionnement du ventilateur électrique (selon modèle) I ←
Propreté du convoyeur et du filtre de ventilateur électrique (selon
C ←
modèle)
Fusibles et relais
Fixation des câbles I ←
Fonctionnement de toutes les fonctions protégées par fusibles et
I ←
relais
Câblage
Etat, intégrité, serrage du faisceau I ←
Intégrité de l'enveloppe de protection du faisceau électrique I ←
Serrage des connexions et état du rubanage I ←

SYSTEME DE DIRECTION
Volant
Jeu et serrage I* I ←
Distributeur de direction
Fuites d'huile I* I ←
Serrage des éléments de montage I* I ←
Pression max. M ←
Système de braquage
Angle de braquage (à gauche et à droite) I
Direction assistée - Moteur de direction hydraulique (selon modèle)
Fuites d'huile I ←
Integrité du flexible de direction assistée I

SYSTEME DE FREIN
Généralités
Performance de freinage I ←
Niveau d'huile/du liquide de frein (selon modèle) I ←
Fuites d'huile/de liquide (selon modèle) I ←
Purge du circuit de freinage (selon modèle) I ←
Témoin de bas niveau de liquide (selon modèle) I
0-23

CYCLE DE MAINTENANCE toutes 1 semaine 6 12 mois


les
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du cha-
toutes
riot ou sur son cycle de vie, à la première des deux échéances) les 40 1000 2000 heures

Pédale de frein
Course et jeu de la pédale I ←
Course de retour I ←
Tringlerie I* I ← 0
Frein de stationnement
Performance de freinage I ←
1

Force de commande et marge de manœuvre levier (selon modèle) I
2
Etat fonctionnement du commutateur fonctionnement (selon modèle) I ←
Jeu, usure et propreté des disques magnétiques (selon modèle) I ← 3
Disques de frein
Usure et détérioration du disque I 4

SYSTEME DE MANUTENTION DE CHARGE


5
Fourches
6
Intégrité et usure de la fourche et des broches d'arrêt I ←
Alignement des doigts de fourche gauche et droit I ← 7
Usure des talons de fourches I ←
Fissuration des parties soudées I ← 8
Mât et support de levage
Déformation, endommagement, fissuration des parties soudées I ←
9

Endommagement, usure, état de rotation des rouleaux I
10
Usure et dégât sur coussinet du mât I ←
Réglage, usure, dégât des patins de mât I ← 11
Usure et dégât de la tige de roulement I ←
Serrage du mât et du support de levage I ← 12
Etat des patins latéraux supérieurs et inférieurs de fourche I* I ←
Chaînes et poulies
13

Tension, déformation, endommagement, mou au niveau de la chaîne I* I
14
Lubrification de chaîne I ←
Anomalie au niveau de l'ensemble boulon et écrou d'ancrage de la
I ←
15
chaîne
Usure et endommagement des poulies I ← 16
Rotation des poulies I ←
Accessoire (le cas échéant) 17
Anomalies et état de montage I ←
18
0-24

CYCLE DE MAINTENANCE toutes 1 semaine 6 12 mois


les
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du chariot
toutes
ou sur son cycle de vie, à la première des deux échéances) 40 1000 2000 heures
les
CIRCUIT HYDRAULIQUE
Vérins
Fuites d'huile I ←
Intégrité, déformation et fixation de la tige et de son extrémité I ←
Etat de fonctionnement, intégrité, fixation du support des vérins d'incli-
I ←
naison
Chute naturelle et inclinaison naturelle vers l'avant I ←
Serrage et intégrité du support des vérins de mât I ←
Vitesse de levage et d'abaissement I ←
Mouvement irrégulier I ←
Pompe hydraulique
Fuite de liquide et bruit inhabituel I ←
Réservoir d’huile hydraulique
Fuites d'huile I ←
Niveau et contamination de l'huile I ←
Etat du réservoir et de la crépine I ←
Filtre hydraulique
Nettoyage C
Leviers de commande (selon modèle)
Condition de fonctionnement I ←
Distributeur hydraulique
Fuites d'huile I ←
Fonctionnement de la soupape de sécurité I ←
Mesure de la pression de décharge M
Flexible et tuyan hydraulique
Fuites d'huile I ←
Déformation et détérioration I ←
Serrage de tringlerie I ←

DISPOSITIFS DE SECURITE, etc.


Carrosserie
Endommagement et fissuration au niveau du cadre, de traverse, etc. I
Serrage des boulots et écrous I
Arceau de sécurité
Intégrité I ←
Fissuration des parties soidées I ←
Dossier
Détérioration, endommagement, fissuration I ←
Serrage des pièces de montage I ←
0-25

CYCLE DE MAINTENANCE toutes 1 semaine 6 12 mois


les
(Basé sur le nombre total d'heures de fonctionnement du cha-
toutes
riot ou sur son cycle de vie, à la première des deux échéances) 40 1000 2000 heures
les
Siège
Serrage et intégrité du support I ←
Etat de fonctionnement microrupteur de siège I* I ←
Intégrité et état de fonctionnement de la ceinture de sécurité I ← 0
OPS
Conditions de fonctionnement I* I ←
1
Bouton d’arrêt d’urgence
2
Conditions de fonctionnement I ←
Tableau de bord 3
Conditions de fonctionnement I ←
Klaxon 4
Fonctionnement et état de montage I ←
Système d’éclairage (en option)
5

Fonctionnement et état de montage I
6
Clignotants (en option)
Fonctionnement et état de montage I ← 7
Alarme sonore de marche arrière (en option)
Conditions de fonctionnement I ← 8
Rétroviseurs (en option)
Integrité et propreté I ←
9

Bandes réfléchissantes arrière I
10
Cabine (en option)
Integrité du toit I ← 11
Portes, fenêtre latérale, intégrité du hayon et état de fonctionnement I ←
Intégrité et état de fonctionnement du dispositif de chauffage de
I ←
12
pare-brise/lunette arrière
Intégrité et état de fonctionnement de l'essuie-glace I ← 13
Intégrité et état de fonctionnement du dispositif de chauffage I ←
Lubrification
14
Etat général - vous à la section Tableau de Graissage I ←
15
ATTENTION:
Compléter les informations relatives aux opérations de maintenance par celles mentionnées dans 16
les manuels de sécurité et d'utilisation correspondants.
17
18
0-26

TABLEAU DE GRAISSAGE

1. Broches positionnement fourches


2. Tirants de fixation des chaînes
3. Guides de mât
4. Fixations du mât
5. Chaînes de levage
6. Réservoir de liquide de frein
7. Réservoir d’huile hydraulique
8. Réducteur de transmission
9. Unité de direction
10. Commande de déplacement latéral (en option)
I Toutes les 1000 heures (6 mois)
II Toutes les 2000 heures (12 mois)
Inspection et appoint
Remplacement
(A) Graisse au disulfure de molybdène
(B) Spray spécial chaîne
(C) Huile d’embrayage
(D) Huile hydraulique
(E) Liquide de frein
1-1

BATTERIE
Page
CAISSON DE BATTERIE ET POIDS REQUIS ............ 1-2
NORMES D’ENTRETIEN DE LA BATTERIE .............. 1-3
AFFICHEUR ............................................................................1-3 1
GESTION DE LA BATTERIE ....................................... 1-4
1
BDI ADJ MIN ...........................................................................1-6
BDI ADJ MAX .........................................................................1-8
2
ADJUSTMENT 3 .....................................................................1-9 3
RÉGLAGE DE LA LECTURE DE LA TENSION 4
DE BATTERIE ......................................................... 1-12
ADJUST BATTERY ...............................................................1-12
5
ADJUST CAPACITOR ..........................................................1-13 6
RECHERCHE DES PANNES SUR LA BATTERIE.... 1-14 7
INSPECTION.............................................................. 1-15 8
ÉTAT DE CHARGE DE LA BATTERIE...................... 1-17
9
CAPACITÉ DE LA BATTERIE ................................... 1-18
BATTERIE « AU GEL »
10
(AUTREMENT DIT GÉLIFIÉE)................................ 1-19 11
RÉGLAGE DU TÉMOIN DE LA BATTERIE AU GEL...........1-20
12
BATTERIE .................................................................. 1-21
13
14
15
16
2
18
1-2

CAISSON DE BATTERIE ET POIDS REQUIS


Si vous achetez la batterie sur place, il est nécessaire d'adapter son poids pour respecter la valeur
minimum requise, comme le montre le tableau suivant :

Capacité Dimensions
Modèle de caisson de batterie [mm] Poids minimum requis
Batterie
véhicule (avec caisson) [kg]
(Ah) X Y Z
400 273 830 570 372
100
400-500 273 830 627 372
630 381 830 627 524
125 735 435 830 570 600
700-875 435 830 627 600
735 435 830 627 600
150 840 489 830 570 676
800-1000 489 830 627 676
1-3

NORMES D’ENTRETIEN DE LA BATTERIE


Densité de l'électrolyte (batterie chargée) 1,280 [20 °C]
Densité de l'électrolyte (batterie déchargée à 80 %) 1,150 [20 °C]
Tension en fin de décharge 24 V 23,6 V *
1
Électrolyte Acide sulfurique dilué de raffinage
Liquide à ajouter Eau distillée ou déminéralisée 2
Résistance d'isolation 10 MΩ ou supérieure
* Valeur de la batterie au repos (seulement avec clé ON et sans consommation de courant)
3
AFFICHEUR 4
Témoin du chargeur de batterie 5
(A) Témoin de diagnostic
(B) Témoin de charge 6
(B) 7
(A) 8
9
Pourcentage de Avertisseur
Description Remarques
charge sonore
10
11
Fonctionnement
Non Aucune chute des performances
normal 12
100-20 %
13
14
Réduction des performances de
Témoin (B) allumé Non
80 % au cours de la traction
15
15 % (2 led)
16
Réduction des performances de
65 % au cours de la traction et de 17
Led (A) clignotante 40 % au cours du levage avec la
Non
Témoin (B) allumé version à distributeur mécanique ;
réduction de 60 % avec la version à 18
10 % (1 led) distributeur électro-proportionnel
18
18
18
18
18
1-4

GESTION DE LA BATTERIE
La tension de décharge de la batterie et le témoin d'état sur le tableau de bord sont gérés par l'unité
logique de traction.
Pour personnaliser le témoin, modifier les paramètres décrits ci-dessous.
Remarques :
Le témoin de batterie doit être réglé en fonction des caractéristiques et du type de batterie
installée sur le chariot.
Un réglage non correct du témoin peut empêcher son réarmement ou engendrer un
déchargement non correct de la batterie ; d'où une détérioration de la batterie à la longue.
BDI RESET
Paramétrage de la recharge minimum que la batterie doit recevoir pour réarmer le témoin partiellement
ou totalement.
Normalement, 30 % de la courbe de réarmement
BDI ADJ MIN
Paramétrage de la tension sous laquelle le témoin de batterie signale 0 % de charge résiduelle.
Normalement, - 4,00 % = 22,44 V
BDI ADJ MAX
Paramétrage de la tension au-dessus de laquelle le témoin de batterie signale 100 % de charge.
Normalement, - 3,00 % = 24,60 V
ADJUSTMENT 3
Paramétrage de la courbe de réarmement.
Normalement, + 3,00 % = 0,72 V
BDI GEL
Paramétrage de la courbe de décharge pour les batteries au gel.
Normalement OFF

COURBE DE DÉCHARGE
COURBE DE RÉARMEMENT
TÉMOIN DE BATTERIE

TENSION DE LA BATTERIE

Remarques :
• Le témoin réarme à 100 % si, lors de la mise en route du chariot, la tension de la batterie dépasse la
valeur programmée dans BDI ADJ MAX + ADJUSTMENT 3 (normalement, 25,32 V)
1-5

BDI RESET
Le paramètre BDI RESET sert à gérer le réarmement du témoin lorsque la batterie est soumise à des
charges partielles (biberonnage).
Il est exprimé en pourcentage de la courbe de réarmement et indique la recharge minimum que la
batterie doit recevoir pour réarmer le témoin partiellement ou totalement.
1
Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques
La diminution de la valeur va de pair
2
avec la diminution de la quantité de
BDI RESET 0% 100 % 5% 30 %
charge partielle nécessaire au réar- 3
mement du témoin de batterie
4
EXEMPLE :
• BDI RESET réglé sur 30 % 5
• Le témoin de batterie indique 40 % de charge résiduelle (4 led allumées ; 23,19 V)
• La batterie est soumise à une charge partielle ; 2 possibilités : 6
(a)Si la charge partielle a été inférieure à 30 % (Vb < 24,64 V) - PAS DE RÉARMEMENT
(b)Si la charge partielle a été supérieure ou égale à 30 % (Vb ≥ 24,64 V) - RÉARMEMENT
7
COURBE DE DÉCHARGE 8
COURBE DE RÉARMEMENT
9
TÉMOIN DE BATTERIE

10
11
12
13
Vb TENSION DE LA BATTERIE 14
15
CHARGE PARTIELLE
INFÉRIEURE À 30% 16
PAS DE RÉARMEMENT
17
CHARGE
BATTERIE 18
18
CHARGE PARTIELLE 18
DE LA BATTERIE
18
CHARGE PARTIELLE
SUPÉRIEURE À 30% 18
RÉARMEMENT
18
1-6

BDI ADJ MIN


Le paramètre BDI ADJ MIN détermine la tension sous laquelle le témoin de batterie signale 0 % de
charge résiduelle.
Remarques :
• Lorsque le témoin de batterie signale une charge résiduelle de 0 %, le poids spécifique de
l'électrolyte ne doit pas être inférieur à 1,13 kg/l ;
• Avec le réglage standard du paramètre BDI ADJ MIN, le 0 % du témoin correspond à 10 % de
charge résiduelle réelle de la batterie.

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques


0,00 % = 23,400 V
BDI ADJ MIN - 12,80 % + 12,70 % 0,10 % - 4,00 % ± 0,10 % = ± 0,024 V
± 1,00 % = ± 0,240 V

Faible décharge

STD

Décharge profonde
1-7

Réglage BDI ADJ MIN


Le témoin peut être réglé pour modifier la tension de batterie minimum correspondant à l'extinction de la
dernière barre (indicateur à 0 %).
En fin de charge, la valeur de la densité des éléments de la batterie ne doit pas descendre en
dessous de 1,13 kg/l
1
[POINT 1]
Entrer dans le menu SERVICE (voir chapitre 3 paragraphe 2
MENU SERVICE
DESCRIPTION DU MENU SERVICE). Modifier la valeur
PASSWORD
dans le menu SERVICE -> TRUCK CONF -> BATTERY ->
paramètre BDI ADJ MIN pour augmenter ou diminuer la 3
décharge maximale de la batterie.
4
Appuyer 2 fois Remarques :
Contrôler périodiquement la densité de l'électrolyte 5
des éléments de la batterie en fin de charge.
TRUCK CONF
Si la densité est inférieure à 1,13 kg/l, augmenter la
valeur du paramètre BDI ADJ MIN de +1,00 % (0,24 V)
6
par 0,01 kg/l jusqu'au seuil limite de 1,13 kg/l.
7
Appuyer sur OK, puis 3 fois de suite
8
BATTERY 9
10
Appuyer sur OK, puis encore 1 fois 11
12
BDI ADJ MIN

13
14
Appuyer sur OK
15
- 4,00% 16
17
pour modifier 18
OK pour enregistre/confirmer
OUT pour repasser au menu précédent 18
18
18
18
18
Remarques : Les valeurs indiquées dans les figures sont données à titre purement indicatif
1-8

BDI ADJ MAX


Le paramètre BDI ADJ MAX détermine la tension au-dessus de laquelle le témoin de batterie signale
100 % de charge.

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques


0,00 % = 25,320 V
BDI ADJ MAX - 12,80 % + 12,70 % 0,10 % - 3,00 % ± 0,10 % = ± 0,024 V
± 1,00 % = ± 0,240 V

Tension haute en fin de charge

STD

Tension basse en fin de charge


1-9

ADJUSTMENT 3
Le paramètre ADJUSTMENT 3 sert à définir la courbe de réarmement.
Courbe de décharge + ADJUSTMENT 3 = Courbe de réarmement

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques 1


0,00 % = 0,000 V
ADJUSTMENT 3 0,00 % + 12,70 % 0,10 % + 3,00 % ± 0,10 % = ± 0,024 V 2
± 1,00 % = ± 0,240 V
3
4
5
Courbe de réarmement la même 6
que la courbe de décharge

STD
7
8
9
10
Courbe de réarmement profonde
11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
1-10

Réglage du réarmement du témoin de batterie


Si à la fin du cycle de charge de la batterie, le témoin sur l'afficheur ne se réarme pas, procéder comme
suit.
[POINT 1]
À la fin de la charge complète.
Débrancher la batterie du chargeur et la relier au chariot.
Remarques :
S'assurer que la batterie termine le cycle entier de
charge ; si la batterie n'atteint pas une densité de
1,29 kg/l [20 °C] en fin de charge, vérifier l'état de la
batterie (voir chapitre 1 paragraphe INSPECTION) et du
chargeur.
Si nécessaire, faire appel au fournisseur de la batterie.

[POINT 2]
Faire fonctionner normalement le chariot pendant 10
minutes environ.
Mesurer à l'aide d'un multimètre la tension présente entre
la broche 1 (conducteur rouge) du connecteur JT de l'unité
24,6V logique de traction (+) et le négatif de l'unité logique de
traction (-)
1-11

[POINT 3]
Entrer dans le menu SERVICE (voir chapitre 3 paragraphe
MENU SERVICE
DESCRIPTION DU MENU SERVICE). Définir la tension
PASSWORD
mesurée au [POINT 2] dans le menu SERVICE -> TRUCK
CONF -> BATTERY -> paramètre BDI ADJ MAX
1
Appuyer 2 fois
2
TRUCK CONF 3
4
Appuyer sur OK, puis 3 fois de suite 5
6
BATTERY

7
8
Appuyer sur OK, puis 2 fois de suite
9
BDI ADJ MAX
10
11
Appuyer sur OK 12
- 3,00%
13
14

pour modifier
15
OK pour enregistre/confirmer 16
OUT pour repasser au menu précédent
17
18
18
18
18
18
18
1-12

RÉGLAGE DE LA LECTURE DE LA TENSION DE BATTERIE


Un réglage correct permet d'obtenir une indication précise de la charge de la batterie.
Les paramètres ADJUST BATTERY et ADJUST CAPACITOR permettent de régler le voltmètre intégré
dans l'unité logique de traction.
Remarques :
L’acquisition de ces paramètres peut être effectuée quel que soit le niveau (%) de décharge de la
batterie
ADJUST BATTERY
[POINT 1]
Brancher la batterie et mettre en marche le chariot.
Mesurer à l'aide d'un multimètre la tension présente entre
la broche 1 (conducteur rouge) du connecteur JT de l'unité
25,2V logique de traction (+) et le négatif de l'unité logique de
traction (-)

[POINT 2]
Entrer dans le menu SERVICE (voir chapitre 3 paragraphe
MENU SERVICE DESCRIPTION DU MENU SERVICE). Définir la tension
PASSWORD
mesurée au [POINT 1] dans le menu SERVICE ->
LEARNING -> paramètre ADJUST BATTERY

Appuyer 7 fois

LEARNING

Appuyer sur OK, puis 2 fois de suite

ADJUST
BATTERY

Appuyer sur OK

25,2V

pour modifier
OK pour enregistre/confirmer
OUT pour repasser au menu précédent

Remarques : Les valeurs indiquées dans les figures sont données à titre purement indicatif
1-13

ADJUST CAPACITOR
[POINT 1]
Brancher la batterie et mettre en marche le chariot.
Mesurer à l'aide d'un multimètre la tension présente entre
le positif (+) et le négatif de l'unité logique de traction (-)
25,7V
1
2
3

[POINT 2]
4
Entrer dans le menu SERVICE (voir chapitre 3 paragraphe
MENU SERVICE DESCRIPTION DU MENU SERVICE). Définir la tension 5
PASSWORD
mesurée au [POINT 1] dans le menu SERVICE ->
LEARNING -> paramètre ADJUST CAPACITOR 6
7
Appuyer 7 fois
8
LEARNING
9
10
Appuyer sur OK, puis 3 fois de suite 11
ADJUST
CAPACITOR
12
13

Appuyer sur OK
14
15
25,7V
16
17
pour modifier
OK pour enregistre/confirmer
18
OUT pour repasser au menu précédent
18
18
18
18
18
Remarques : Les valeurs indiquées dans les figures sont données à titre purement indicatif
1-14

RECHERCHE DES PANNES SUR LA BATTERIE

Corrosion plaques Sulfatation Surface plaques et dégagement substances actives

Mauvaise charge
Long stockage Procédures répétitives
dans l'entrepôt de décharge
Fin de vie Court-circuit sans opérations et surcharge
batterie entre compartiments
de la batterie Courant de charge
Défaut de l’électrolyte excessive
Électrolyte
Électrolyte insuffisant
défectueux
Décharge au-delà Température
des capacités ambiante

Défaut batterie
de la batterie excessive

Rupture ou
Mauvaise fissuration
Séparateur des compartiments
défectueux alimentation
eau imparfaite
Surcharge connexion
de la cosse

Dépôts de substances Contacts de la prise


actives libres sur le et/ou fiche sales
fond des compartiments

Court-circuit Fuite ou réduction électrolyte Connexion desserrée ou corrodée

INCONVÉNIENT CAUSE REMÈDE


• La batterie se décharge rapidement en • La capacité de la batterie n'est pas appropriée • Modérer les consommations de courant ou charger plus
service au type de travail souvent la batterie
• La batterie est très vieille • Remplacer éventuellement la batterie
• La batterie ne se charge pas complètement • Contrôler le chargeur de batterie
• La batterie se décharge rapidement • Consommation excessive de courant • Contrôler la charge soulevée par le chariot
• Tension basse, le chariot se déplace • Surcharge du moteur, notamment dans le • Lubrifier et contrôler les organes mécaniques du moteur
lentement franchissement des pentes • Monter éventuellement une batterie de capacité supérieure
• Échauffement de l'électrolyte • Courant élevé du chargeur en fin de charge • Contrôler le chargeur de batterie
• Différence de densité • Isolation défectueuse de quelques-uns des • Examiner l'isolation
• Contacts à la masse dispositifs électriques du chariot ou de batterie • Nettoyer le boîtier et les éléments
• Fuite de courant • Bac de batterie fissuré ou fendillé ou éléments • Rénover le revêtement isolant
sales • Répéter la charge finale
• Isolation défectueuse du caisson en fer • Supprimer les prises intermédiaires de courant trop élevées
• Prises intermédiaires de courant et/ou continues
• La batterie se décharge rapidement • Plaques en court-circuit dans certains • Remplacer les éléments défectueux
• Le chariot évolue lentement, tension basse éléments de la batterie
• Échauffement de l'acide
• Différence de densité
• Densité trop faible en charge
• Tension de charge trop basse
• Forte consommation d'eau
• La batterie se décharge rapidement • Densité de l'électrolyte trop faible pour cause • Si la densité n'augmente pas avec une charge de
• Densité de l'électrolyte trop faible pendant la de projection d'acide compensation, réajuster la densité
charge • Appoints fréquents et excessifs de l'électrolyte en ajoutant de l'acide
• La batterie se décharge rapidement • Pôles desserrés ou oxydés • Serrer les contacts des pôles et nettoyer soigneusement
• Le chariot évolue lentement et est donc peu
productif
• Tension de charge trop élevée
• Courant de charge trop faible
• Échauffement de l'acide • Temps de charge réglé pour une durée trop • Régler le point d'intervention du temporisateur (son
• Temps de charge trop long longue. déclenchement)
• Forte consommation d'eau Le temporisateur s'enclenche en retard et
prolonge la charge
• La batterie se décharge rapidement • Temps de charge réglé pour une durée trop • Régler le point d'intervention du temporisateur (son
• Différence de densité courte. déclenchement)
• Densité trop faible pendant la charge Le temporisateur s'enclenche en avance • Augmenter le temps de recharge
• Temps de recharge insuffisant • Remplacer le chargeur par un autre de plus grand ampérage
1-15

INSPECTION
1. Contrôle du niveau d'électrolyte :
Avant de commencer l'inspection, la batterie doit être au repos depuis au moins 30 minutes.
Ouvrir les bouchons de tous les éléments de la batterie et vérifier que l'électrolyte est recouvre
suffisamment les plaques des éléments. Dans le cas contraire, rétablir le niveau d'électrolyte avec
de l'eau distillée ou déminéralisée jusqu'à recouvrir et dépasser de 5÷7 mm le profil supérieur des 1
plaques. Éviter de dépasser cette limite, car cela pourrait entraîner la fuite d’électrolyte due à son
expansion pendant le fonctionnement ou lors de la prochaine opération de recharge de la batterie, 2
ainsi que le risque de corrosion du caisson de batterie, diminution de l'isolation électrique et
décharge de la batterie. Contrôler les niveaux et, si nécessaire, faire l'appoint lorsque la batterie est
chargée
3
4
2. Contrôle de l'électrolyte :
L’électrolyte de la batterie est normal lorsqu'il est 5
transparent. Vérifier la turbidité durant le contrôle de la
densité. En cas de difficulté, verser l'électrolyte dans 6
un verre spécial pour l'inspection.
Le contrôle doit toujours être effectué sur 7
plusieurs cellules, du fait de l'éventuelle différence
de densité entre les éléments
8
9
3. Contrôle de la densité de l'électrolyte de la batterie. 10
Utiliser un densimètre pour mesurer la densité de
l'électrolyte. 11
Densité à charge complète ....
1,290 kg/l [20 °C]
Poids spécifique en condition de décharge
12
complète ....
1,130 kg/l [20 °C] 13
14
15
La mesure de la densité varie en fonction de la
température de l'électrolyte ; il convient donc de
toujours mesurer conjointement température et
16
densité de l'électrolyte.
17
Pour obtenir la valeur exacte de la densité, chaque
mesure doit être rapportée à la température standard
de 20 °C. 18
Équation pour convertir la densité réelle mesurée
dans la densité idéale à 20 °C
18
D20 = Dr + [ 0.0007 (Tr - 20) ]
D20 : Densité idéale à 20 °C 18
Dr : Densité réelle mesurée à la température Tr °C
Tr : Température réelle de l'électrolyte (°C) 18
18
18
1-16

* Comment utiliser le densimètre :


(1) Insérer le gicleur du densimètre dans l'orifice de
l’élément contenant l’électrolyte, faire pression sur
Densimètre
la pompette, la relâcher et laisser s'écouler
Poire en l’électrolyte.
caoutchouc (2) Faire de sorte que le densimètre flotte correctement
Tube sans toucher le tuyau extérieur, la partie supérieure
externe
ou inférieure et, lorsque les bulles de l’électrolyte
disparaissent, lire la valeur la plus grande de
Buse
l'échelle de référence sur la surface de l’électrolyte,
comme le montre la figure.
(3) Après la mesure, laver à fond l'intérieur et l'extérieur
du densimètre avec de l'eau et le ranger après
l'avoir essuyé avec un chiffon propre.

4. Vérification de la résistance d'isolation


À l’aide d’un appareil de mesure de la résistance
d’isolation (mégohmmètre), mesurer la résistance
entre la batterie et le caisson de la batterie.
Résistance d'isolation ... 1 MW ou plus
Remarque :
Si la résistance d'isolation est inférieure à 1 MW, laver
la batterie à l'eau après l'avoir déposée du véhicule.
Bien essuyer la batterie et mesurer de nouveau la
résistance d'isolation. Reposer la batterie sur le
véhicule après avoir vérifié que la résistance
d'isolation correspond à 1 MW ou plus.

* Tableau de contrôle de la batterie


Préparer un tableau de contrôle pour chaque batterie pour y inscrire les résultats des inspections.

Date et heure Densité Température Quantité


No inspection élément électrolyte
Remarques Inspecteur
inspection électrolyte eau ajoutée
1-17

ÉTAT DE CHARGE DE LA BATTERIE


L'état de charge d'une batterie se détermine en mesurant la densité de l'électrolyte.
Avant de commencer l'inspection, la batterie doit être au repos depuis au moins 30 minutes (voir
paragraphe précédent).
Remarques : Les tableaux ci-dessous indiquent les valeurs idéales de décharge des batteries au
plomb-acide
1
Densité électrolyte vs Capacité déchargée 2
3
Densité de l'électrolyte (kg/l)

LIMITE DE DÉCHARGE 4
RECOMMANDÉE
5
6
7
8
Capacité déchargée (%)
9
Il est possible de convertir approximativement la densité (kg/l) en tension (V) pour avoir une indication
de l'état de charge. 10
Formule : Densité = (Volt / nbre éléments) - 0,84

Tension élément vs Capacité déchargée 11


12
Tension à vide de la cellule (V)

LIMITE DE DÉCHARGE 13
RECOMMANDÉE

14
15
16
17
Capacité déchargée (%)
18
Limites de décharge de la batterie
La décharge prolongée au-delà des limites fixées rend plus difficile la recharge du fait qu'elle exige plus 18
de temps. Ceci se produit en cas d'interruption de la charge des batteries avant qu'elles soient
complètement chargées. 18
Lors de la décharge suivante, ces batteries peuvent être déchargées à un niveau encore plus bas et
commencer ainsi un cycle de charge-décharge erroné qui entraînera à la longue des dégâts 18
permanents.
Remarques : La limite de densité de l'acide en dessous de laquelle il est déconseillé de
décharger la batterie peut se situer de manière indicative à 1,13 kg/l.
18
Lorsque la batterie a été déchargée à fond, il est important qu'elle soit rechargée dans les plus
brefs délais. 18
Il est aussi conseillé de ne pas la laisser en condition de décharge complète plus d'un jour.
Décharger la batterie à plus 80% de capacité signifie diminuer considérablement sa durée de vie.
1-18

CAPACITÉ DE LA BATTERIE
La capacité d'une batterie est la quantité d'électricité qu'elle peut fournir à un circuit extérieur avant que
la tension descende en dessous du seuil limite final ; la capacité est exprimée en Ah (ampère-heure)
Les facteurs principaux qui influencent la capacité des batteries au plomb-acide sont les suivants :
(1) Régime de décharge
La capacité diminue à un régime de décharge élevé (intensité de courant élevée), alors qu'elle
augmente à un bas régime de décharge (intensité de courant faible).
Les causes de la diminution de la capacité aux régimes élevés sont les suivantes :
(a)Sulfatation des plaques, qui bouche les pores de la matière active ;
(b)Temps limité pour la diffusion de l'électrolyte ;
(c)Perte de tension due à la résistance interne de l'accumulateur.
(2) Poids spécifique de l'électrolyte
Le poids spécifique de l'électrolyte influe sur la tension et la capacité, pour les raisons suivantes :
(a)Détermine le potentiel des plaques ;
(b)Influe sur la viscosité de l'électrolyte et donc sur sa vitesse de diffusion.
(3) Température de l'électrolyte
Les batteries utilisées dans des environnements froids subissent une baisse momentanée de la
capacité disponible ainsi que de la tension (les valeurs nominales de capacité et de tension se
rétablissent au retour à la température normale).
Une élévation de la température de la batterie comporte une augmentation de sa capacité.
L’effet de la température sur la capacité est dû aux variations de la viscosité et de la résistance
de l'électrolyte.
Par température froide, la viscosité augmente, ce qui diminue le régime de diffusion de l'acide
dans les pores de la matière active.
L’effet de la température est plus sensible à un régime de décharge élevé.
Sous l'action de la température de l'électrolyte, la capacité de la batterie varie comme le montre
le diagramme ci-dessous

CAPACITÉ EN FONCTION DE LA TEMPÉRATURE DE L'ÉLECTROLYTE


Capacité (%)

Température (°C)

(4) Âge de la batterie


La capacité nominale des batteries de traction n'est obtenue qu'après quelques cycles de
charge-décharge, ce qui leur permet de maintenir ensuite leurs performances pour une longue
période de temps (1500 cycles environ) qui est fonction de l'utilisation de la batterie.
1-19

BATTERIE « AU GEL » (AUTREMENT DIT GÉLIFIÉE)


Le paragraphe suivant fournit des informations générales sur les batteries au gel.
Pour des informations plus détaillées, contacter le fournisseur de la batterie installée.
Il est possible d'installer et d'utiliser des batteries AU GEL sur le chariot élévateur en prenant garde d'en
adapter toujours le poids par rapport à celui minimum exigé, comme indiqué dans le tableau du 1
paragraphe « CAISSON DE BATTERIE ET POIDS REQUIS ».
L'électrolyte des batteries AU GEL est immobilisé (acide sulfurique gélifié), contrairement aux batteries 2
conventionnelles qui ont l'électrolyte liquide ;
Remarques : La densité n'est pas mesurable dans la batterie AU GEL
3
En effet, les bouchons sont remplacés par des soupapes qui servent à régler la pression interne des
éléments : ils s'ouvrent en cas de surpression pour laisser évacuer les gaz dégagés en excès pendant la 4
charge et, parallèlement, ils empêchent à l'oxygène atmosphérique de pénétrer à l'intérieur.
ENTRETIEN 5
La batterie AU GEL ne nécessite pas un gros entretien comme les batteries conventionnelles :
• La batterie n'a jamais besoin d'appoint ; 6
• Les soupapes ne doivent pas être déposées.
En cas d'endommagement accidentel des soupapes, faire appel au service d'assistance du fournisseur 7
de la batterie pour leur remplacement.
La batterie doit être maintenue propre et sèche, pour prévenir toute dispersion ou fuite de courant. Tout 8
liquide présent dans le caisson de batterie doit être éliminé. Réparer immédiatement toute éventuelle
rupture du revêtement du caisson, afin d'éviter des chutes d'isolation et la corrosion du caisson. Si cette 9
opération comporte la dépose des éléments, faire appel au service d'assistance du fournisseur de la
batterie. 10
Contrôler tous les mois, en fin de charge et avec la batterie débranchée du chargeur, la tension de
batterie et la tension de chaque élément et noter les valeurs sur une fiche ad hoc. 11
En cas de constatation de variations importantes des valeurs précédemment relevées, effectuer une
nouvelle série de contrôles des données relevées et éventuellement demander l'intervention du service
d'assistance du fournisseur de la batterie.
12
Dans le cas où l'autonomie ne serait pas suffisante, vérifier les points suivants : 13
• La compatibilité du travail exécuté avec la capacité de la batterie ;
• L'état du redresseur ;
• Le limiteur de décharge.
14
DÉCHARGE 15
En vue de garantir une bonne durée de vie de la batterie, celle-ci ne doit pas être déchargée à plus de
80 % de la capacité nominale (décharge à fond) équivalent à 1,83 V par élément. 16
Remarques : Il est important que la température de la batterie reste comprise entre +5 et + 35 °C
pendant le cycle de travail. Une température comprise entre 25-30 °C assure une durée de vie 17
optimale de la batterie
CHARGE 18
La charge complète de la batterie doit être effectuée au terme de chaque équipe de travail posté. Ne pas
laisser les batteries déchargées pendant de longues périodes.
18
La charge des batteries doit se faire avec un chargeur à haute fréquence indiqué par le fournisseur de la
batterie. Noter que le choix d'un redresseur différent du type spécifié par le fournisseur peut 18
endommager la batterie.
Bien ventiler le local où s'effectue la charge. 18
Remarques : Il est nécessaire d'avoir un temps d'attente suffisant pour faire refroidir la batterie
avant son utilisation en fin de charge 18
18
1-20

RÉGLAGE DU TÉMOIN DE LA BATTERIE AU GEL


Si le chariot est équipé d'une batterie AU GEL, BDI GEL = ON
Si ce réglage n'est pas effectué, il ne sera pas possible d'avoir une lecture correcte de la charge
de la batterie, ce qui entraîne le risque d'endommager sérieusement la batterie elle-même.
Lorsque le paramètre BDI GEL est réglé sur ON, l'unité logique de traction charge une courbe de
décharge différente.
Les paramètres BDI ADJ MAX et BDI ADJ MIN maintiennent leur fonction, mais leur valeur est
modifiée :
BDI RESET
Paramétrage de la recharge minimum que la batterie doit recevoir pour réarmer le témoin partiellement
ou totalement.

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques


La diminution de la valeur va de pair
avec la diminution de la quantité de
BDI RESET 0% 100 % 5% 30 %
charge partielle
nécessaire au réarmement du témoin

BDI ADJ MIN


Paramétrage de la tension sous laquelle le témoin de batterie signale 0 % de charge résiduelle

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques


BDI ADJ MIN - 12,80 % + 12,70 % 0,10 % - 4,00 % 0,00 % = 21,500 V

BDI ADJ MAX


Paramétrage de la tension au-dessus de laquelle le témoin de batterie signale 100 % de charge

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques


BDI ADJ MAX - 12,80 % + 12,70 % 0,10 % - 3,00 % 0,00 % = 25,940 V

ADJUSTMENT 3
Paramétrage de la courbe de réarmement.

Paramètre Valeur min Valeur max Palier Standard Remarques


ADJUSTMENT 3 0,00 % + 12,70 % 0,10 % + 3,00 % 0,00 % = 0,00 V

Contrôler périodiquement la tension de chaque élément de la batterie en fin de charge.


La tension ne doit pas être inférieure à 1,83 V par élément en charge et 1,98 V à vide (équivalent à
une charge totale de 21,92 V en charge et 23,52 V à vide) en fin de charge (équivalent à 0 % du
témoin de batterie sur l'afficheur).
Si ce n'est pas le cas, augmenter la valeur du paramètre BDI ADJ MIN jusqu'à atteindre le seuil
limite admissible de 21 V en charge et 23,52 V à vide.
COURBE DE DÉCHARGE
COURBE DE RÉARMEMENT
TÉMOIN DE BATTERIE

TENSION DE LA BATTERIE
1-21

BATTERIE
DÉMONTAGE - REMONTAGE

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
Procédure de démontage
1. Garer le chariot sur une surface plane et tirer le frein de stationnement 11
2. Couper le contact
3. Ouvrir le capot et débrancher la batterie 12
4. Retirer les blocages de sécurité de la batterie [Point 1]
5. Déposer la batterie [Point 2]
13
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage. 14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
1-22

Points d'intervention

[Point 1]
A Démontage :
Retirer les blocages de sécurité de la batterie (A)

[Point 2]
Démontage :
Extraire la batterie du chariot
2-1

CONTRÔLEUR
Page
GÉNÉRALITÉS ............................................................ 2-2
0
SPÉCIFICATIONS........................................................ 2-3
1
AVANT TOUTE RÉPARATION .................................... 2-4
CONTRÔLEURS PRINCIPAUX................................... 2-6 2
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION ...........................................2-6 3
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE ...............................................2-7 4
CARTE I/O...............................................................................2-8
5
CARTE ACCOUDOIR ...........................................................2-11
6
CARTE MHYRIO ...................................................................2-13
GROUPE CONTACTEURS ...................................................2-15
7
TABLEAU DE BORD ............................................................2-16 8
UNITÉS DE CONTRÔLE ........................................... 2-17 9
CARTE DE CONTRÔLE I/O ...................................... 2-21 10
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO........................................ 2-22
11
GROUPE CONTACTEURS........................................ 2-23
12
TABLEAU DE BORD ................................................. 2-25
13
CARTE ACCOUDOIR ................................................ 2-26
FUSIBLES 24 V ......................................................... 2-28 14
RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE 15
L'ACCÉLÉRATEUR ................................................ 2-29
16
RÉGLAGE DE L' INTERRUPTEUR DE LA
PÉDALE DU FREIN ................................................ 2-30 17
RÉGLAGE DE L'INTERRUPTEUR DU FREIN DE 18
STATIONNEMENT .................................................. 2-30 19
RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE LEVAGE ...... 2-31
20
RÉGLAGES NÉCESSAIRES APRÈS LE
REMPLACEMENT D’UN COMPOSANT 21
MATÉRIEL............................................................... 2-32 E
2-2

GÉNÉRALITÉS
Le chariot est doté des unités logiques de traction et de levage qui contrôlent le système de
déplacement et de manutention de la marchandise. Il s'agit d'unités multifonctions à micro-ordinateurs.
Les unités logiques de contrôle de la traction et de levage garantissent des performances élevées pour
toute une série de fonctions au moyen d'inverseurs pour le système d'actionnement de moteurs AC.
Les unités de contrôle principales disposent d'une fonction d'autodiagnostic qui détecte
automatiquement toute anomalie sur les circuits principaux d'actionnement traction/levage,
d'accélération/freinage ou de tout autre capteur et affiche le code d'erreur correspondant en faisant
retentir un signal sonore.
En même temps, des fonctions de protection automatiques permettent de désactiver la traction et le
levage, ou de limiter la vitesse de marche pour des raisons de sécurité.
De plus, mettre l’afficheur en mode analyseur (analyse des panne) permet de procéder à l’identification
d’éventuelles zones défectueuses et de réaliser un contrôle des fonctions des principaux circuits de
traction et de levage, de chaque système d’opération et des capteurs.

Tableau de bord

I/O

Unité logique Unité logique


de levage de traction
Mhyrio
2-3

SPÉCIFICATIONS

1,0 - 1,5 t
2
FUSIBLES DE FT (Unité logique de traction) 350 A
PUISSANCE FP (Unité logique de levage) 350 A
2
F1 (Carte I/O) FUSIBLE À LAME 10 A 2
F2 (Boîte à fusibles en option) FUSIBLE À LAME 40 A
FUSIBLES (+Vb) 3
F3 (Chauffage) FUSIBLE À LAME 40 A
F4 (Clé de contact) FUSIBLE À LAME 5 A 4
CT1 (Ligne) SW60B-230 24 V
CONTACTEURS 5
CT2 (Unités logiques traction/levage) SU280B-1004 24 V CO
FA (Avertisseur sonore) FUSIBLE À LAME 5 A 6
FB (Feux de croisement/position) FUSIBLE À LAME 7,5 A 7
FC (Gyrophare/flash) FUSIBLE À LAME 5 A
FD (Essuie-glace) FUSIBLE À LAME 7,5 A
8
CARTE FE (Intermittence) FUSIBLE À LAME 5 A 9
FUSIBLES OPT FF (Chauffage) FUSIBLE À LAME 7,5 A
10
FG (Lunette chauffante) FUSIBLE À LAME 7,5 A
FH (Phares de travail) FUSIBLE À LAME 7,5 A 11
FI (Ventilateurs) ---
12
FL (Autoradio) FUSIBLE À LAME 5 A
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
2-4

AVANT TOUTE RÉPARATION


INSPECTION

1. Mesure de la résistance d'isolation


Remarque :
Toujours mesurer avant de contrôler les unités de
traction/levage.
(1) Débrancher la prise de la batterie et mesurer la
résistance entre la prise et le châssis.

Bornes de mesure Prise de la batterie, côté unités logiques


La valeur de la résistance dépend beaucoup de l'état de fonctionnement du
Standard : véhicule, de l'endroit et des conditions météorologiques
(Environ 1 MΩ ou plus)

Certains composants peuvent être inspectés après avoir été déposés du véhicule, tandis que d’autres
doivent être inspectés uniquement sur le véhicule.
Les unités logiques doivent être contrôlées sur le véhicule car elles doivent demeurer sous tension.
Cette explication s'applique principalement à l'inspection de contrôleurs lorsqu'ils sont sortis du véhicule.
Procédure de démontage
• La révision des tableaux de commande est rarement nécessaire. Dans la plupart des cas, les parties
défectueuses sont remplacées après avoir découvert la cause de la panne grâce à l'inspection. Pour
une exécution correcte des travaux, il faut donc effectuer les réparations nécessaires en se référant
aux schémas relatifs à la configuration et au montage.
• Ne pas démonter les unités logiques de traction/levage et les autres contrôleurs principaux :
l’ensemble du groupe doit être remplacé en cas de panne.
Précaution pour le remplacement des pièces
• Respecter le couple indiqué pour serrer les boulons. Un couple de serrage insuffisant ou excessif peut
causer une autre panne.
• Avant de déconnecter des barres ou de débrancher des faisceaux de fils électriques, toujours noter la
position de connexion de ces éléments ou y attacher une étiquette avec les renseignements
appropriés. Au moment de les rebrancher, vérifier les informations notées par écrit ou les
renseignements figurant sur l’étiquette pour éviter toute erreur de connexion. Une mauvaise
connexion peut provoquer d'autres problèmes.
• Appliquer toujours de la graisse à la silicone neuve lors du réassemblage des parties qui en étaient
enduites au départ. Dans le cas contraire, il y a risque de surchauffe.
• Après l'installation, contrôler que le branchement de la barre de connexion ou du câblage n'entre en
contact avec aucune autre partie.
2-5

INSPECTION DES CONNECTEURS


Lorsque la vérification des cartes révèle la cause du défaut, il convient d’effectuer les vérifications
suivantes avant de remplacer cette carte.
• Anomalie éventuelle des faisceaux de fils électriques concernés
2
• Desserrage éventuel des connecteurs concernés
• Broche de connecteur pliée ou endommagée et mauvais contact éventuel de cette broche 2
dans le circuit.
Si la panne est due à une des conditions ci-dessus et que vous remplacez la carte, la nouvelle carte sera 2
endommagée elle aussi.
Remplacer toujours la carte après avoir procédé à un contrôle attentif.
Lorsque l'anomalie provient d'une unité logique ou d'une carte, mesurer la tension et la résistance de
3
chaque pièce impliquée dans le remplacement. Débrancher toujours la prise de la batterie avant de
mesurer la résistance. 4
Attention ! 5
Débrancher la fiche de la batterie avant de relier ou détacher une unité logique.
Remarque :
Lorsque la recherche des pannes reconnaît que la panne est due à une unité logique ou à une 6
carte, mesurer toujours la tension et la résistance appliquées sur chaque pièce impliquée dans le
remplacement 7
(1) Méthode de programmation
(a)Interrupteur à clé sur OFF et fiche de la batterie débranchée 8
(b)Brancher le multimètre sur la broche correspondante du connecteur
Attention !
Si la connexion de la broche est erronée, elle risque d'endommager les parties normales :
9
contrôler le numéro de la broche du connecteur.
(2) Liste des méthodes de mesure et des valeurs standard Comment utiliser la liste 10
CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) 11
Description Standard Remarques
De ⇔ à
12
Connecteur d'arrivée
Connecteur de départ 13
JAT (1-B9) J15 (1-B9) EN1 encodeur + V + 12 V 14
15
Couleur
No broche connecteur Valeur de la
16
No connecteur mesure
17
CODES DES COULEURS

COLORI COLOURS FARBEN COULEURS COLORES


18
C arancio orange orange orange naranja
A azzurro blue blau bleu azul 18
B bianco white weiß blanc blanco
L blu dark blue dunkelblau bleu marine azul intenso 18
G giallo yellow gelb jaune amarillo
H grigio grey grau gris gris 18
M marrone brown braun marron castaño
N nero black schwarz noir negro 18
S rosa pink pink rose rosa
R rosso red rot rouge rojo 18
V verde green grün vert verde
Z viola/porpora purple violett violet/pourpre púrpura
2-6

CONTRÔLEURS PRINCIPAUX
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION

Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON)


Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique.

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar


Description Standard
De ⇔ à ques
JT (1-R04) J50 (2-R04) Entrée +V Clé +Vb
JT (2-AG) J14 (3-AG) Sortie +V Potentiomètre de direction 5V
JT (3) --- Non utilisé
JT (4) --- Non utilisé
JT (5-HN) J14 (1-HN) Sortie négatif potentiomètre de direction GND
JT (6-BZ) J50 (12-BZ) Entrée microswitch siège
JT (7-NV) J15 (3-NV) Entrée canal A encodeur moteur de traction 0 - 12 V
JT (8-BS) J15 (1-BS) Sortie +V encodeur moteur de traction +12 V
JT (9) --- Non utilisé
JT (10-V) J14 (2-V) Entrée curseur potentiomètre de direction 0-5V
JT (11-LV) JT (19-LV) Safety IN GND
JT (12) --- Non utilisé
JT (13) --- Non utilisé
JT (14-BL) J15 (4-BL) Entrée canal B encodeur moteur de traction 0 - 12 V
JT (15-BV) J15 (2-BV) Sortie négatif encodeur moteur de traction GND
JT (16-Z) J50 (1-Z) Sortie négatif contacteur CT2 GND
JT (17-Z) J50 (8-Z) Sortie +V contacteur CT2 + Vb
JT (18) --- Non utilisé
JT (19) --- Non utilisé
JT (20-HG) --- CAN-BUS LOW
JCT (21-AN) --- CAN-BUS HIGH
JT (22-SL) J2 (2-SL) Sortie +V capteur de temp. mot. trac.
JT (23-RL) J2 (1-RL) Sortie négatif capteur de temp. mot. trac. GND
2-7

UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE

2
2
2
3
4
5
6
Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON)
Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique. 7
CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar
De ⇔ à
Description Standard
ques
8
JP (1-R04) J50 (2-R04) Entrée +V Clé +Vb 9
JP (2) --- Non utilisé
JP (3) --- Non utilisé 10
JP (4-R04) J50 (2-R04) Entrée +V Clé +Vb
11
JP (5) --- Non utilisé
JP (6-BZ) J50 (12-BZ) Entrée microswitch siège 12
JP (7-AV) J13 (3-AV) Entrée canal A encodeur moteur pompe 0 - 12 V
13
JP (8-AZ) J13 (1-AZ) Sortie +V encodeur moteur pompe +12 V
JP (9-NZ) J50 (14-NZ) Entrée négatif GND 14
JP (10) --- Non utilisé
JP (11-NZ) J50 (14-NZ) Entrée négatif GND
15
JP (12) --- Non utilisé 16
JP (13) --- Non utilisé
JP (14-HV) J13( 4-HV) Entrée canal B encodeur moteur pompe 0 - 12 V 17
JP (15-GN) J13( 2-GN) Sortie négatif encodeur moteur pompe GND
18
JP (16) --- Non utilisé
JP (17) --- Non utilisé 18
JP (18) --- Non utilisé
18
JT (19-LV) JT (11-LV) SAFETY IN GND
JP (20-HG) --- CAN-BUS LOW 18
JP (21-AN) --- CAN-BUS HIGH
JP (22-CN) J3 (2-CN) Sortie +V capteur de temp. moteur pompe
18
JP (23-RV) J3 (1-RV) Sortie négatif capteur de temp. mot. pompe GND 18
2-8

CARTE I/O

J34

(Connecteur noir)

J40

(Connecteur blanc)

Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON).


Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique.

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remarqu


Description Standard
De ⇔ à es
J34 (1-MN) J93 (2-MN) Sortie +V feux arrière +Vb
J29 (2-HG)
J34 (2-HN) Sortie négatif potentiomètre accélérateur GND
J32 (2-HG)
J29 (1-V)
J34 (3-V) Entrée curseur potentiomètre accélérateur 0-5V
J32 (3-V)
J34 (4) --- Non utilisé
J29 (3-AG)
J34 (5-AG) Sortie +V potentiomètre accélérateur 5V
J32 (1-AG)
J34 (6-L) --- Entrée négatif GND
J34 (7-N) --- Entrée négatif GND
J34 (8-N) --- Entrée négatif GND
J34 (9-B) J11 (2-B) Sortie signal avertisseur sonore GND
J34 (10-N) --- Entrée négatif GND
J34 (11-R04) J50 (4-R02) Entrée alimentation carte +Vb
J34 (12-CR) J131 (4-CR) Sortie alimentation carte accoudoir +Vb
J34 (13-AM) J91 (2-AM) Sortie +V feux de stop +Vb
GND avec
J34 (14-NZ) J50 (10-NZ) Entrée signal frein de stationnement 5V microswitch
fermé
2-9

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remarqu


Description Standard
De ⇔ à es
GND avec
J34 (15-BZ) J31 (2-BZ) Entrée signal microswitch pédale de frein 5V microswitch 2
fermé
GND avec 2
J34 (16-BM) J35 (4-BM) Entrée signal bouton avertisseur sonore 5V microswitch
fermé
2
J34 (17) --- Non utilisé

Entrée microswitch marche arrière pédalier GND avec 3


J34 (18-BN) J33 (9-BN) 5V microswitch
double fermé
4
J35 (3-RN) GND avec
J34 (19-RN) J33 (8-RN) Entrée signal validation marche arrière 5V
J48 (10-RN)
microswitch
fermé
5

J34 (20-BH) J33 (3-BH)


Entrée microswitch marche avant pédalier
5V
GND avec
microswitch
6
double fermé

J34 (21-HG) --- CAN-BUS LOW


7
J34 (22-HG) --- CAN-BUS LOW 8
J34 (23-HG) --- CAN-BUS LOW
J50 (5-R07) 9
J34 (24-R07) Entrée alimentation auxiliaire +Vb
J50 (6-R07)
GND avec 10
J34 (25-LG) J33 (5-LG) Entrée configuration pédalier double 5V microswitch
fermé 11
J34 (26) --- Non utilisé
J34 (27) --- Non utilisé 12
J34 (28) --- Non utilisé
13
J34 (29) --- Non utilisé
J35 (2-RH) GND avec 14
J34 (30-RH) J33 (2-RH) Entrée signal validation marche arrière 5V microswitch
J48 (5-RH) fermé
15
GND avec
J34 (31-LS) J33 (12-LS) Entrée microswitch pédalier unique 5V microswitch
fermé
16

J34 (32-RV) J33 (11-RV) Entrée microswitch pédalier unique 5V


GND avec
microswitch
17
fermé

J34 (33-AN) --- CAN-BUS HIGH


18
J34 (34-AN) --- CAN-BUS HIGH 18
J34 (35-AN) --- CAN-BUS HIGH
GND avec 18
J40 (1-MG) J48 (12-MG) Entrée signal microswitch levage 5V microswitch
fermé
18
J40 (2) --- Non utilisé

Entrée signal microswitch déplacement laté- GND avec 18


J40 (3-HM) J48 (3-HM) 5V microswitch
ral fermé
18
2-10

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remarqu


Description Standard
De ⇔ à es
GND avec
J40 (4-AB) J48 (4-AB) Entrée signal microswitch 4e voie 5V microswitch
fermé

J40 (5) --- Non utilisé


J40 (6-L) --- Entrée négatif GND
J40 (7-AG) J48 (7-AG) Sortie +V potentiomètre levage 5V
J40 (8-HG) --- CAN-BUS LOW
J40 (9-HN) J48 (9-HN) Sortie négatif potentiomètre levage GND
GND avec
J40 (10-AR) J48 (2-AR) Entrée signal microswitch inclinaison 5V microswitch
fermé

Entrée curseur potentiomètre


J40 (11-V) J48 (11-V) 0-5V
levage
J40 (12) --- Non utilisé
J40 (13) --- Non utilisé
J40 (14) --- Non utilisé
J40 (15-AN) --- CAN-BUS HIGH
J40 (16-GR) J23 (3-GR) Sortie +V électrovanne blocage inclinaison +Vb
J40 (17-N) --- Entrée négatif GND
J40 (18) --- Non utilisé
J40 (19-BC) J23 (1-BC) Sortie +V électrovanne blocage descente +Vb
J50 (5-R07)
J40 (20-R07) Entrée alimentation auxiliaire +Vb
J50 (6-R07)
J50 (5-R07)
J40 (21-R07) Entrée alimentation auxiliaire +Vb
J50 (6-R07)
J40 (22) --- Non utilisé
J40 (23) --- Non utilisé
2-11

CARTE ACCOUDOIR

2
JV
2
JIV 2
JTRA JCAN
3
4
JBRA JAUX
5
JSOLL
6
7
Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON) [véhicule mini-leviers].
Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique. 8
CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar 9
Description Standard
De ⇔ à ques
JCAN (1-HG) --- CAN-BUS LOW 10
JCAN (2-AN) --- CAN-BUS HIGH
JCAN (3-N) --- Négatif GND 11
JCAN (4-SHD) --- Non utilisé 12
JCAN (5-CR) J34 (12-CR) Entrée alimentation carte +Vb
JCAN (6-N) --- Négatif GND 13
+V potentiomètre levier de direction
JAUX (1-H) ---
manuel
5V 14
JAUX (2-S) --- Signal curseur levier de direction manuel 0-5 V
15
JAUX (3-BR) --- Négatif levier de direction manuel GND
JAUX (4-LC) --- Signal marche arrière 16
JAUX (5-V) --- Signal marche avant
17
JAUX (6-L) J142 (2-L) Input
JAUX (7) --- Non utilisé 18
JAUX (8-Z) J141 (3-Z) Input
JAUX (9) --- Non utilisé
18
JAUX (10-N) --- Négatif GND 18
JSOLL (1) --- +V Potentiomètre levage/descente 5V
JSOLL (2) --- Curseur potentiomètre 0-5 V
18
JSOLL (3) --- Non utilisé 18
JSOLL (4) --- Négatif potentiomètre GND
JSOLL (5) --- Micro 5V 18
JSOLL (6) --- Micro 5V
2-12

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar


Description Standard
De ⇔ à ques
JSOLL (7) --- Non utilisé
JSOLL (8) --- Négatif microswitch GND
JBRA (1) --- +V potentiomètre 5V
JBRA (2) --- Curseur potentiomètre 0-5 V
JBRA (3) --- Non utilisé
JBRA (4) --- Négatif potentiomètre GND
JBRA (5) --- Micro 5V
JBRA (6) --- Micro 5V
JBRA (7) --- Non utilisé
JBRA (8) --- Négatif microswitch GND
JTRA (1) --- +V potentiomètre 5V
JTRA (2) --- Curseur potentiomètre 0-5 V
JTRA (3) --- Non utilisé
JTRA (4) --- Négatif potentiomètre GND
JTRA (5) --- Micro 5V
JTRA (6) --- Micro 5V
JTRA (7) --- Non utilisé
JTRA (8) --- Négatif microswitch GND
JIV (1) --- +V potentiomètre 5V
JIV (2) --- Curseur potentiomètre 0-5 V
JIV (3) --- Non utilisé
JIV (4) --- Négatif potentiomètre GND
JIV(5) --- Micro 5V
JIV(6) --- Micro 5V
JIV (7) --- Non utilisé
JIV (8) --- Négatif microswitch GND
JV (1) --- +V potentiomètre 5V
JV (2) --- Curseur potentiomètre 0-5 V
JV (3) --- Non utilisé
JV (4) --- Négatif potentiomètre GND
JV(5) --- Micro 5V
JV(6) --- Micro 5V
JV (7) --- Non utilisé
JV (8) --- Négatif microswitch GND
2-13

CARTE MHYRIO

2
2
2
3
4
5
6
Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON) [véhicule mini-leviers].
7
Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique.
8
CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar
Description Standard
De ⇔ à ques 9
J50 (6-R07)
J140 (1-R07) Entrée +V alimentation carte +Vb
J50 (5-R07) 10
J50 (6-R07)
J140 (2-R07) Entrée +V alimentation carte +Vb
J50 (5-R07) 11
J140 (3-N) J1 (-) Entrée négatif GND
J140 (4-HG) --- CAN-BUS LOW
12
J140 (5) --- Non utilisé 13
J140 (6) --- Non utilisé
J140 (7) --- Non utilisé 14
J140 (8) --- Non utilisé 15
J140 (9) --- Non utilisé
J140 (10) --- Non utilisé 16
J140 (11) --- Non utilisé
17
J140 (12) --- Non utilisé
J140 (13-AN) --- CAN-BUS HIGH 18
J140 (14) --- Non utilisé
JAM (1) --- Entrée console
18
JAM (2) --- Entrée console 18
JAM (3) --- Entrée console
JAM (4) --- Entrée console
18
JAM (5) --- Entrée console 18
JAM (6) --- Entrée console
JAM (7) --- Entrée console 18
JAM (8) --- Entrée console
2-14

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar


Description Standard
De ⇔ à ques
JCM (1-GN) J107 (2-GN) Sortie négatif électrovanne EVP1 GND
J107 (1-G)
JCM (2-G) Sortie +V électrovannes EVP1 et EV2 +24 V
J108 (1-G)
JCM (3-BG) J108 (2-BG) Sortie négatif électrovanne EV2 GND
JCM (4-BM) J109 (2-BM) Sortie négatif électrovanne EV3 GND
J109 (1-M)
JCM (5-M) Sortie +V électrovannes EV3 et EV4 +24 V
J110 (1-M)
JCM (6-MN) J110 (2-MN) Sortie négatif électrovanne EV4 GND
JCM (7-ZN) J111 (2-ZN) Sortie négatif électrovanne EV5 GND
J111 (1-Z)
JCM (8-Z) Sortie +V électrovannes EV5 et EV6 +24 V
J112 (1-Z)
Sortie négatif électrovanne 5e voie
JCM (9) --- GND
(soupape ON/OFF)
JCM (10) --- Non utilisé
JCM (11) --- Non utilisé
JCM (12-BV) J113 (2-BV) Sortie négatif électrovanne EV7 GND
J113 (1-V)
JCM (13-V) Sortie +V électrovannes EV7 et EV8 +24 V
J114 (1-V)
JCM (14-NV) J114 (2-NV) Sortie négatif électrovanne EV8 GND
JCM (15-BZ) J112 (2-BZ) Sortie négatif électrovanne EV6 GND
e
Sortie +V électrovanne 5 voie
JCM (16) --- +24 V
(soupape ON/OFF)
JCM (17)
JCM (18)
JCM (19-BC) J117 (2-BC) Sortie négatif électrovanne EVP GND
JCM (20-C) J117 (1-C) Sortie +V électrovannes EVP +24 V
JCM (21)
JCM (22)
JCM (23-N) J1 (-) Entrée négatif GND
2-15

GROUPE CONTACTEURS

2
2
2
3
J50 4
US2
US1

F1 F4 US3
5

J52
F3 6
F2
7
Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON). 8
Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique.
9
CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar
Description Standard
De ⇔ à ques 10
J50 (1-Z) JT (16-Z) Entrée négatif contacteur CT2 GND
J50 (2-R04) J50 (4-R02) Entrée alimentation relais US3 +Vb
11
J50 (3-N) --- Négatif GND 12
J50 (4-R02) J21 (1-R02) Sortie +V clé +Vb
J40 (20-R07)
13
J50 (5-R07) J40 (21-R07) Sortie alimentation auxiliaire carte I/O +Vb
J34 (24-R07) 14
J40 (20-R07)
J50 (6-R07) J40 (21-R07) Sortie alimentation auxiliaire carte I/O +Vb 15
J34 (24-R07)
J50 (7-R07) J20 (1-NL) Entrée signal microswitch siège
16
J50 (8-Z) JT (17-Z) Entrée +V contacteur CT2 +Vb 17
J71 (2-AB)
J50 (9-AB) Sortie négatif buzzer alarmes GND
J137 (13-AB) 18
J50 (10-NZ) J34 (14-NZ) Signal frein de stationnement
J50 (11-L) --- Négatif GND
18
J50 (12-BZ)
JT (6-BZ)
JP (6-BZ)
Signal microswitch siège 18
J50 (13-BV) J30 (3-BV) Sortie microswitch frein de stationnement 18
JP (9-NZ)
J50 (14-NZ) Négatif GND
JP (11-NZ) 18
J52 (1-R09) J90 (1-R09) Sortie alimentation boîte à fusibles OPT +Vb
J52 (2-R08) J107/A (1-R08) Sortie alimentation chauffage +Vb
18
2-16

TABLEAU DE BORD

Conditions de base (fiche de la batterie branchée, clé de contact sur ON)


Voir les noms de référence des connecteurs sur le schéma électrique.

CN (pin-couleur) ⇔ CN (pin-couleur) Remar


Description Standard
De ⇔ à ques
J137 (1-AN) CN1 (20-AN) CAN-BUS HIGH
J137 (2-HG) CN1 (22-HG) CAN-BUS LOW
J137 (3-N) J1 (-) Entrée négatif batterie GND
J137 (4-CL) J35 (5-CL) Entrée signal bouton tortue
J137 (5-RG) J35 (6-RG) Entrée signal bouton LPH
J137 (6-RA) J4 (1-RA) Entrée signal niveau huile de freins
J137 (7-R04) J9 (2-R04) Entrée alimentation clé de contact +Vb
J137 (8-AN) J132 (3-AN) CAN-BUS HIGH
J137 (9-HG) J132 (4-HG) CAN-BUS LOW
J137 (10) --- Non utilisé
J137 (11) --- Non utilisé
J137 (12) --- Non utilisé
J71 (2-AB)
J137 (13-AB) Négatif buzzer alarmes GND
J50 (9-AB)
J137 (14-N) --- Négatif GND
2-17

UNITÉS DE CONTRÔLE
UNITÉS DE CONTRÔLE PRINCIPALES
2
unité logique
Unité logique de trac-
tion ACE-2
de levage 2
ACE-2

Inverseur pour moteurs triphasés


2
CA asynchrone
3
Fonctions de freinage par récupération
4
Interface can bus
5
Mémoire flash 6

Commande numérique basée sur microprocesseurs


7
Voltage 24 V 24 V
8
Courant maximum 350 A (RMS) 350 A (RMS) 9
Fréquence de fonctionnement 8 kHz 8 kHz

Intervalle température extérieure - -30 °C + 40 °C - -30 °C + 40 °C


10
Température maxi inverseur 75 °C 75 °C 11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
2-18

CONTRÔLE DU CALAGE DES PHASES DU MOTEUR DE TRACTION


Lorsque les opérations de traction ou de levage semblent anormales, vous pouvez vérifier avec
précision si le contrôleur fonctionne correctement ou pas en mesurant le calage des phases du
moteur.
Méthode de mesure, procédure avec ampèremètre à borne
(1) Déposer le plastique à l'arrière
(2) Soulever les roues avant
(3) Brancher un ampèremètre à borne
(4) Sélectionner une direction, déplacer l'interrupteur de direction en position de marche AV (ou
marche AR) et mettre en marche le chariot à vitesse réduite
(5) Contrôler la valeur de courant pour chaque phase
(6) Si la valeur d'une phase est supérieure ou inférieure aux autres, cela signifie que le système n'est
pas équilibré et le moteur « broute ». Dans ce cas, il faut remplacer l'unité logique

Méthode de mesure, procédure avec multimètre


(1) Déposer le plastique à l'arrière
(2) Soulever les roues avant
(3) Régler le multimètre sur Volt AC
(4) Relier le négatif du multimètre au négatif de la batterie
(5) Relier le positif sur une phase de l'unité logique
(6) Contrôle la valeur de tension pour chaque phase
(7) Si la valeur d'une phase est supérieure ou inférieure aux autres, cela signifie que le système n'est
pas équilibré et le moteur « broute ». Dans ce cas, il faut remplacer l'unité logique

Pour comparer la valeur des phases, utiliser le même instrument et non pas des types de
multimètres ou ampèremètres différents pour chaque phase. Ceci parce que chaque instrument a
une tolérance différente.

Méthode de mesure, procédure avec Méthode de mesure, procédure avec


multimètre ampèremètre à borne
2-19

CONTRÔLE DU CALAGE DES PHASES DU MOTEUR DE LEVAGE


Méthode de mesure, procédure avec ampèremètre à borne
(1) Déposer le plastique à l'arrière 2
(2) Soulever les roues avant
(3) Brancher un ampèremètre à borne
(4) Sélectionner une direction, déplacer l'interrupteur de direction en position de marche AV (ou
2
marche AR) et mettre en marche le chariot à vitesse réduite
(5) Contrôler la valeur de courant pour chaque phase 2
(6) Si la valeur d'une phase est supérieure ou inférieure aux autres, cela signifie que le système n'est
pas équilibré et le moteur « broute ». Dans ce cas, il faut remplacer l'unité logique 3
Méthode de mesure, procédure avec multimètre
(1) Déposer le plastique à l'arrière 4
(2) Soulever les roues avant
(3) Régler le multimètre sur Volt AC 5
(4) Relier le négatif du multimètre au négatif de la batterie
(5) Relier le positif sur une phase de l'unité logique 6
(6) Contrôler la valeur de tension pour chaque phase
(7) Si la valeur d'une phase est supérieure ou inférieure aux autres, cela signifie que le système n'est
pas équilibré et le moteur « broute ». Dans ce cas, il faut remplacer l'unité logique 7
Pour comparer la valeur des phases, utiliser le même instrument et non pas des types de
multimètres ou ampèremètres différents pour chaque phase. Ceci parce que chaque instrument a
8
une tolérance différente.
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
2-20

DÉMONTAGE - REMONTAGE
Avant de commencer à travailler, débrancher la prise de la batterie et mesurer la tension entre (+)
et GND ; en présence de tension, insérer une résistance de 100Ω env. entre (+) et GND pour
décharger les condensateurs.

Procédure de démontage
1. Retirer le coffre arrière
2. Déplacer le siège en avant
3. Déplacer les leviers du distributeur mécanique en avant (uniquement pour la version avec
distributeur mécanique)
4. Ouvrir le couvercle de la batterie
5. Débrancher la fiche de la batterie
6. Détacher le câblage et les câbles de puissance du contrôleur principal
7. Enlever l'unité logique
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.

Chaque fois qu'on démonte une des unités logiques, il faut se souvenir d'appliquer une couche de pâte
qui favorise la dispersion thermique entre l'unité logique et la structure dissipatrice de la chaleur : le
contrepoids. Ce produit, une crème blanche, contient des oxydes de métal céramiques en poudre liés
par une base d'huile de silicone. Il faut étaler une couche fine sur une des deux surfaces de contact
avant de procéder au réassemblage.
Remarques :
Pour la pâte dissipatrice de chaleur, voir la Service
Tools List
2-21

CARTE DE CONTRÔLE I/O


La carte se trouve sur le côté gauche du chariot, sous le plancher des pédales. Elle contrôle et convertit
les signaux analogiques en signaux numériques et vice-versa.
2
DÉMONTAGE - REMONTAGE
2
2
3
4
5
6
7
8
9
Procédure de démontage
1. Déposer le plancher
10
2. Débrancher les connecteurs de la carte I/O
3. Déposer les vis de fixation 11
4. Remplacer la carte
Procédure de remontage
12
Le remontage se fait à l'inverse du démontage. 13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
2-22

UNITÉ LOGIQUE MHYRIO


CARACTÉRISTIQUES FONCTIONNELLES
La carte Mhyrio fonctionne à 24 V et se trouve sur le côté gauche du chariot, sous le vérin d'inclinaison
gauche. Elle reçoit les entrées numériques du CAN et les convertit en signaux analogiques pour
contrôler les électrovannes.
DÉMONTAGE - REMONTAGE

Procédure de démontage
1. Soulever le couvercle de la batterie
2. Débrancher la fiche de la batterie
3. Déposer le plancher
4. Détacher le faisceau de câblage
5. Déposer les vis de fixation
6. Déposer la soupape de commande Mhyrio
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
2-23

GROUPE CONTACTEURS
DÉMONTAGE - REMONTAGE
2
2
2
3
4
5
6
7
Procédure de démontage
1. Retirer le coffre arrière 8
2. Déplacer le siège en avant
3. Déplacer les leviers du distributeur mécanique en avant (uniquement pour la version avec 9
distributeur mécanique)
4. Ouvrir le couvercle de la batterie
5. Débrancher la batterie
10
6. Enlever les deux vis de fixation du groupe des connecteurs de la batterie
7. Débrancher les câbles de puissance des contacteurs 11
8. Déposer les contacteurs
Procédure de remontage
12
Le remontage se fait à l'inverse du démontage. 13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
2-24

INSPECTION
1. MB (contacteur d'alimentation)
Procédure d'inspection
Déposer le connecteur du faisceau de câblage et
mesurer la résistance de la bobine.
Partie à Bornes de Plage multi-
Standard
contrôler mesure mètre
Les deux
Bobine
bornes de la Env. 104 Ω Ω ×1
CT1
bobine
Les deux
Bobine
bornes de la Env. 45 Ω Ω ×1
CT2
bobine

2. FUSIBLE
Procédure d'inspection
Extraire le fusible et mesurer sa résistance
Partie à Bornes de Plage mul-
Standard
contrôler mesure timètre
Les deux
FUSIBLES bornes du 0Ω Ω ×1
fusible
2-25

TABLEAU DE BORD
Si vous pensez que la cause de la panne dépend du panneau des instruments, mesurez la tension au
niveau du connecteur sur lequel la tension arrive.
2
2
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
Conditions de base du connecteur J137 (prise de batterie branchée)

CN (pin-couleur) Û CN (pin-couleur) Remar 14


Description Standard
De ⇔ à ques
J137 (9-N) J1 (-) TERRE de la batterie GND
15
J137 (8-R3) J1 (+) +V de la batterie +V 16
DÉMONTAGE - REMONTAGE 17
Procédure de démontage
18
1. Garer le chariot sur une surface plane et tirer le frein de stationnement
2. Couper le contact
3. Ouvrir le capot et débrancher la batterie
18
4. Déposer le tableau de bord
5. Débrancher le faisceau de câblage du tableau de bord 18
6. Déposer l'afficheur
Procédure de remontage
18
Le remontage se fait à l'inverse du démontage. 18
18
2-26

CARTE ACCOUDOIR
COMPOSANTS

Joystick

Fingertip

1 Accoudoir 8 Carte accoudoir


2 Câblage 9 Commutateur de direction
3 Câblage interne 10 Carter
4 Carter 11 Finger-tip
5 Coussin 12 Câblage
6 Pommeau 13 Carter
7 Joystick

DÉMONTAGE - REMONTAGE
Procédure de démontage
1. Garer le chariot sur une surface plane et tirer le frein de stationnement
2. Couper le contact
3. Ouvrir le capot et débrancher la batterie
4. Débrancher le câblage dans la partie arrière de l'accoudoir [Point 1]
5. Retirer le rembourrage de l'accoudoir
6. Enlever les vis de fixation sous l'accoudoir [Point 2]
7. Ouvrir l'accoudoir
8. Débrancher les câblages et retirer les 4 vis de fixation de la carte accoudoir [Point 3]
9. Retirer la carte accoudoir
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
2-27

Points d'intervention
[Point 1]
A
Démontage : 2
Débrancher le câblage (A) se trouvant dans la partie
arrière de l'accoudoir
2
2
3
4
[Point 2] 5
B Démontage :
Dévisser le 4 vis (B) placées sous l'accoudoir 6
7
8
B 9
10
[Point 3]
Démontage : 11
Débrancher les câblages de la carte d'accoudoir et
retirer les 4 vis de fixation de la carte sous l'accoudoir 12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
2-28

FUSIBLES 24 V
La boîte à fusibles est placée sous le tableau de bord et alimente uniquement les installations
optionnelles.
1. J90 connecteur pour l’alimentation du câblage auxiliaire
2. Barres de connexion positive pour l'alimentation des fusibles
3. Connecteur pour l'intermittence des clignotants

3 Fusi- Couleur des


Capacité (A) Destination
bles câbles

libre
FA (1) feux de croisement +
FB (2) 7,5 A orange feux de pos.
FC (3) 5A jaune gyrophare
FD (4) 7,5 A violet essuie-glace AV et AR
2 FE (5) 5A rose clignotants
1
FF (6) 7,5 A noir/bleu chauffage
FG (7) 7,5 A vert dégivreur AV et
FH (8) 7,5 A blanc lunette AR
FI (9) feux de travail
FL (10) 5A orange/blanc libre
FM(11) autoradio
libre
J90 = CONNECTEUR FUSIBLES 24 V

J90

8 7 6 5

J90
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
4 3 2 1

Broche Fil Description Standard

1 rouge Alimentation fusibles +24 V

2 rouge-orange Feux de croisement + feux de position +24 V

3 rouge-bleu Clignotant gauche +24 V

4 rouge-gris Clignotant droit +24 V

5 − Libre −

6 − Libre −

7 bleu Négatif GND

8 marron Libre −
2-29

RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE L'ACCÉLÉRATEUR

1. Contrôler la condition ON/OFF de l'interrupteur


1.1. SW8 (pédale unique)
2
1.2. SW4 - SW5 (pédale double)
2
Bornes de mesure État
Pédale non
∞Ω
2
Standard : actionnée
Pédale actionnée Continuité 3
4
5
6
2. Réglage du potentiomètre de l'accélérateur (P2) 7
Installation
(1) Avant d'installer un nouveau potentiomètre de
traction, nous vous conseillons de le contrôler avec
8
un multimètre analogique. Déplacer lentement le
balai jusqu'en fin de course et contrôler 9
simultanément si le multimètre augmente ou
diminue la valeur proportionnellement au 10
mouvement.
(2) Installer le potentiomètre avant de le relier au
faisceau de câblage de la machine.
11
(3) Après la fermeture du micro-interrupteur, la tension
sur le curseur du potentiomètre doit correspondre 12
env. à 1,6 V et à 3,2 V jusqu'en fin de course. Cette
mesure se réfère à son négatif. 13
(4) Une fois que le potentiomètre est réglé
correctement, procéder à l'acquisition du 14
potentiomètre de traction (voir Chapitre 3 :
Afficheur).
(5) Après avoir réglé le fonctionnement ON/OFF de
15
l'interrupteur, peindre la tête d'une vis d'arrêt en
jaune. 16
Bornes de mesure État 17
J32 (1-AG) 5V
18
Standard : J32 (2-HN) GND
J32 (3-V) 1,6 V - 3,2 V
18
18
18
18
18
2-30

RÉGLAGE DE L' INTERRUPTEUR DE LA PÉDALE DU FREIN

1. Régler le jeu de la pédale du frein (environ 1 mm)


2. Régler la longueur du tirant du frein
3. Contrôler la continuité du micro-interrupteur pour la
réduction de vitesse
Standard : Non actionnée : OFF (∞ Ω )
Actionnée : ON (0 Ω )

1 mm environ 4. Vérifier que le micro-interrupteur du frein par


Jeu de la pédale du frein en position récupération répond lorsque vous appuyez sur la
neutre pédale du frein de la position neutre sans aucun jeu.
Standard : Non actionnée : OFF (0 Ω )
Actionnée : ON (∞ Ω )

5. Si les critères standard ne sont pas respectés, régler


la position du micro-interrupteur.

RÉGLAGE DE L'INTERRUPTEUR DU FREIN DE STATIONNEMENT


1. Contrôler le fonctionnement ON/OFF du fin de course
du frein de stationnement.
Standard : Levier ramené en position d'origine :
ON (0 Ω )
Levier tiré : OFF (∞ Ω )
2. Si les critères standard ne sont pas respectés, régler
la position d'installation du micro-interrupteur
2-31

RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE LEVAGE


1. Contrôler la condition ON/OFF de l'interrupteur
Bornes de mesure État
2
Levier en position
∞Ω 2
TIGE DE COMMANDE Standard : neutre
Levier tiré Continuité 2
Réglage des micro-interrupteurs :
MICRO
Après l’installation, procéder au réglage suivant :
3
2. Monter le micro-interrupteur en position de repos,
comme le montre le dessin, en respectant les points 4
suivants :
• La molette du micro-interrupteur doit être en contact 5
avec la surface de la tige de commande
• Le levier du micro-interrupteur doit être en contact avec
le bouton du micro-interrupteur en question, sans
6
l'écraser
Fixer le micro-interrupteur de sorte à pouvoir le déplacer à 7
partir de l'orifice inférieur du support.
3. Régler la position du micro-interrupteur de sorte qu'il
8
TIGE DE COMMANDE
réponde aux commandes au moindre déplacement du
LEVIER
MOLETTE
BOUTON levier et retourne sur la position de repos lorsque vous 9
le relâchez. L'enclenchement du micro-interrupteur
doit pouvoir être décelé : 10
• par un examen visuel (en contrôlant la course angulaire
du levier du micro-interrupteur) 11
• par un examen auditif (en écoutant la fermeture des
contacts du micro-interrupteur)
• avec le multimètre (en contrôlant le signal de sortie du
12
micro-interrupteur)
13
4. SerreR les vis de fixation du micro-interrupteur avec
un moment de torsion de 0,39-0,59 Nm
Réglages (potentiomètre de levage P) :
14
Le réglage mécanique du potentiomètre de levage
P
requiert les opérations suivantes : 15
• monter le potentiomètre sur le distributeur
• brancher le multimètre analogique, réglé sur une
16
capacité d'au moins 10 kOhms, aux broches du
connecteur du potentiomètre de la manière suivante : la 17
cosse rouge (+) à la broche 2, la cosse noire (-) à la
broche 3 18
• déplacer le levier de levage jusqu'à la fermeture du
micro-interrupteur de levage ; la valeur sur le multimètre
doit être 5 kOhms
18
• Après l'installation, procéder à l'acquisition du
potentiomètre de levage (voir Chapitre 3 : Afficheur) 18
18
18
18
2-32

RÉGLAGES NÉCESSAIRES APRÈS LE REMPLACEMENT D’UN


COMPOSANT MATÉRIEL
CARTE I/O

Acquisition Numéro de série (LEARN SERIAL NUMBER)


Potentiomètre de l'accélérateur (LEARN TRAC POT)
Potentiomètre de levage (uniquement modèle à distributeur mécanique) (LEARN LIFT
POT)
Configuration des pédales basculantes (SWAYING PEDAL)

UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION

Acquisition Numéro de série (LEARN SERIAL NUMBER)


Potentiomètre direction (SET STEER ZERO/SET STEER LEFT/SET STEER RIGHT)
Batterie au GEL (BDI GEL)

UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE

Acquisition Numéro de série (LEARN SERIAL NUMBER)

CARTE ACCOUDOIR

Acquisition Numéro de série (LEARN SERIAL NUMBER)

TABLEAU DE BORD

Acquisition Réglage de la date et de l’heure


Numéro de série (LEARN SERIAL NUMBER)
Batterie au GEL (BDI GEL)
Icône de démarrage (START ICON)

CARTE MHYRIO

Acquisition Numéro de série (LEARN SERIAL NUMBER)


3-1

DISPLAY
Page
AFFICHEUR MULTIFONCTIONS .......................... 3-2
GÉNÉRALITÉS ................................................................ 3-2
0
CARTES D'UTILISATION DU
TABLEAU DE BORD............................................ 3-4 1
MENU UTILISATEUR............................................. 3-4 2
PLAN DU MENU UTILISATEUR ..................................... 3-5 3
DESCRIPTION DU MENU UTILISATEUR ............. 3-6 4
MENU UTILISATEUR ...................................................... 3-7
5
COMPTEUR HORAIRE ................................................... 3-8
TRIP ................................................................................. 3-8 6
HORLOGE ....................................................................... 3-9 7
ALARMES...................................................................... 3-10 8
RÉGLAGE DE L'AFFICHEUR ........................................3-11
9
CARTES D'UTILISATION DU TABLEAU
DE BORD ........................................................... 3-14 10
DESCRIPTION DU MENU SERVICE................... 3-15 11
PLAN DU MENU SERVICE ........................................... 3-16 12
FONCTIONS DU MENU SERVICE................................ 3-17
13
SOFT VERS.......................................................... 3-18
PLAN DU MENU SOFTWARE VERSION ..................... 3-19
14
PARAM CHANGE ................................................ 3-20 15
PARAM CHANGE ADVANCE .............................. 3-21 16
GESTION DES « INCORRECT START » 17
(ANOMALIES DE DÉMARRAGE) ..................... 3-64
18
3-2

AFFICHEUR MULTIFONCTIONS
Le tableau de bord multifonction permet à l'utilisateur d'identifier facilement des informations, en passant
d'un écran à l'autre en fonction des conditions du véhicule.

GÉNÉRALITÉS

J137

BROCHE 14

BROCHE 1

Icône Désignation

Témoin de batterie déchargée


Il clignote lorsque la charge de la batterie chute en dessous de 20 %

Témoin du frein de stationnement tiré

Témoin du dispositif « homme mort » :


Le témoin s'allume lorsque le conducteur quitte le siège sans éteindre le chariot ; dans ces
conditions, les mouvements de traction et de levage sont désactivés

Compteur horaire électronique réglable :


il compte les heures de service du chariot. Il affiche les heures et fractions horaires de travail

Témoin de réduction de la vitesse


3-3

Icône Désignation

Témoin du rapport sélectionné

0
Indicateur horaire
1
Indicateur du minuteur 2
3
Indicateur du programme sélectionné
4

Indicateur du sens de braquage


5
6
7
Indicateurs des modes du compteur horaire :
moteur de levage, moteur de traction ou clé de contact
8
9
10
Mot de passe :
affichage des touches du clavier 11
12
Clavier :
il permet de saisir le mot de passe d'accès et de naviguer entre les menus 13
14
Indicateur de panne sur le système de freinage :
Panne du système de freinage. Le signal est affiché lorsque la pression du circuit de freinage
est insuffisante du fait du déblocage des freins
15
16
Indicateur du sens de braquage :
il indique la direction des roues directrices 17
18
19
20
21
E
3-4

CARTES D'UTILISATION DU TABLEAU DE


BORD

MENU UTILISATEUR
3-5

PLAN DU MENU UTILISATEUR

0
1
2
3
4
5
6
7
8
hh:mm 9
gg/mm/aa 10
11
12
13
14
TRIP H:M 00000:00
15
16
17
18
19
20
21
E
3-6

DESCRIPTION DU MENU UTILISATEUR


Le menu « Utilisateur » est accessible à tout opérateur et permet de modifier les séries de paramètres du
tableau MENU UTILISATEUR.
MOT DE PASSE DU MENU UTILISATEUR
Remarques concernant la saisie du mot de passe
0
1. Utiliser uniquement les doigts pour manipuler les touches à membrane de l'écran. Les outils coupants
ou pointus risquent d'endommager les touches.
1
2. En cas d'erreur lors de la saisie du mot de passe, couper le contact du véhicule avec la clé et
recommencer du début. Si le menu des fonctions cachées n'apparaît pas après plusieurs tentatives, le 2
système est peut-être défectueux.
3
PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE PASSE DU MENU UTILISATEUR
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Réactions du 13
Procédure Opérations
véhicule
1 Mettre en marche le chariot 14
2 Tirer le frein de stationnement
Bref signal
15
3 Appuyer en même temps sur les touches LPH et tortue
acoustique
16
Appuyer sur la touche OK pendant plusieurs secondes pour accéder au

4
menu UTILISATEUR 17
Appuyer sur la touche pendant plusieurs secondes pour accéder au
menu COMPTEUR HORAIRE 18
19
20
21
E
3-7

MENU UTILISATEUR
Menu Description Remarques
L'écran affiche les heures de travail effectuées : Sauf indication contraire,
WORKING : moteur de levage actif les heures sont décomp-
TRACTION : moteur de traction actif tées en fonction de l'utili-
0
COMPTEUR KEY : chariot en marche (clé de contact enfilée) sation du moteur de
HORAIRE RENT : minuteur du temps de location levage ; ce compteur ne 1
SERVICE : temps de fonctionnement du chariot depuis peut être réinitialisé que
la dernière par l'équipe technique 2
opération d'assistance
Il peut être réinitialisé 3
par l'opérateur
TRIP
Il s'agit d'un compteur horaire partiel relatif à l'utilisation
du moteur de levage
en appuyant pendant 4
plusieurs secondes sur
la touche OK 5
HORLOGE Elle permet de modifier l'heure et la date
L'alarme active est 6
Si cette fonction est activée, elle permet de configurer affichée sur l'afficheur à
ALARMES
une alarme pour mémoire l'aide d'un témoin à cet 7
effet
Il permet de modifier : 8
- le compteur horaire affiché à l'écran :
None : aucun affichage 9
Key : affichage des heures de service de la clé
Working : affichage des heures de service de la 10
RÉGLAGES DE pompe
L'AFFICHEUR Traction : affichage des heures de service de la trac- 11
tion
- la langue du menu « Utilisateur » 12
(5 langues : ita, en, fr, es, de)
- l'affichage de la position des roues directrices
(mode linéaire ou radial) 13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-8

COMPTEUR HORAIRE

Entrer dans le menu utilisateur


[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR]
Appuyer sur ou pour afficher les informations du
compteur horaire
Pour quitter le menu, utiliser les flèches de défilement
latérales

TRIP
Appuyer sur pour afficher les informations concernant le
trajet
Appuyer sur OK pour réinitialiser le compte des heures
TRIP H:M 00000:00
Pour quitter le menu, utiliser les flèches de défilement
latérales
3-9

HORLOGE

Entrer dans le menu utilisateur


[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR] 0
1
2
Appuyer sur OK pour entrer dans le menu horloge
Remarques :
3
L'icône de l'horloge clignote
4
5

Appuyer sur ou sur pour modifier le réglage.


6
Appuyer sur OK pour confirmer.
7
24 Remarques :
La modalité sélectionnée est cochée 8
Utiliser les flèches pour régler les heures 9
Appuyer sur OK pour confirmer
hh:mm 10
11
Utiliser les flèches pour régler la date 12
Appuyer sur OK pour confirmer
gg/mm/aa 13
Appuyer sur OUT pour quitter le menu
Remarques :
14
Pour modifier l'ANNÉE, le programmateur doit être relié
au CAN-BUS du chariot ; dans le cas contraire,
15
uniquement le mois et le jour pourront être modifiés
16
17
18
19
20
21
E
3-10

ALARMES
ACTIVATION
Entrer dans le menu utilisateur
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR]
Utiliser pour entrer dans le menu alarmes

Appuyer sur OK pour confirmer


Remarques :
L'icône de l'horloge clignote

Appuyer sur OK pour confirmer


Utiliser les flèches pour régler les heures
hh:mm Appuyer sur OK pour confirmer

Utiliser les flèches pour régler la date


Appuyer sur OK pour confirmer
gg/mm/aa
Appuyer sur OUT pour quitter le menu

DÉSACTIVATION
Entrer dans le menu utilisateur
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR]
Utiliser pour entrer dans le menu horloge
Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur les boutons ou pour désactiver l'alarme


Remarques :
L'icône de l'horloge clignote

Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur OUT pour quitter le menu


3-11

RÉGLAGE DE L'AFFICHEUR
COMPTEUR HORAIRE DU CHARIOT
Entrer dans le menu utilisateur
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR]
Utiliser pour entrer dans le menu de paramétrage de
l'écran.
Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur OK pour confirmer

Utiliser les flèches pour régler les paramètres du compteur


horaire affichés par l'écran
Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur OUT pour quitter le menu


3-12

LANGUE
Entrer dans le menu utilisateur
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR]
Utiliser pour entrer dans le menu de paramétrage de 0
l'écran.
Appuyer sur OK pour confirmer
1
Utiliser pour entrer dans le menu de paramétrage de la
2
langue
3
4
Appuyer sur OK pour confirmer 5
6
7
Utiliser pour sélectionner la langue désirée 8
Appuyer sur OK pour confirmer
9
Appuyer sur OUT pour quitter le menu
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-13

DIRECTION DE BRAQUAGE
Entrer dans le menu utilisateur
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU UTILISATEUR]
Utiliser pour entrer dans le menu de paramétrage de
l'écran.
Appuyer sur OK pour confirmer

Utiliser pour entrer dans le menu de paramétrage de la


direction de braquage.

Appuyer sur OK pour confirmer

Utiliser pour sélectionner l'affichage souhaité


Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur OUT pour quitter le menu


3-14

0
1
2
3
4
5
CARTES D'UTILISATION DU TABLEAU DE 6
BORD 7
8
9
MENU SERVICE 10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-15

DESCRIPTION DU MENU SERVICE


Le menu « Service » permet d'activer toutes les fonctions nécessaires pour les activités d'assistance/
maintenance/location.
L'accès à ce menu est réservé au personnel autorisé.
MOT DE PASSE DU MENU SERVICE
Remarques relatives à la saisie du mot de passe
1. Utiliser uniquement les doigts pour manipuler les touches à membrane de l'afficheur. L'utilisation
d'outils coupants ou pointus risque d'endommager les touches.
2. En cas d'erreur lors de la saisie du mot de passe, couper le contact du véhicule avec la clé et
recommencer du début. Si le menu des fonctions cachées n'apparaît pas après plusieurs tentatives, le
système est peut-être défectueux.
3. Si le système ne reconnaît pas le mot de passe de l'année en cours, contrôler la date réglée dans le
menu HORLOGE
PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE PASSE DU MENU SERVICE

Procédure Opérations Réactions du véhicule


1 Mettre en marche le chariot
2 Tirer le frein de stationnement
3 Appuyer en même temps sur les touches LPH et tortue Bref signal sonore
Saisir la combinaison comme le décrit la séquence suivante

4 Bref signal sonore

Saisir le mot de passe (le mot de passe change automatiquement le


1er janvier de chaque année) :
Le mot de passe se compose d’une série de chiffres :
5 la correspondance entre les touches du clavier et les chiffres
composant le mot de passe est indiquée sur l'écran. Le bouton OUT
(représenté par C sur l’afficheur) efface le dernier chiffre saisi à
chaque pression
3-16

PLAN DU MENU SERVICE

PLEASE INSERT
SERV. PASSWORD

SOFT VERS

PARAM CHANGE

TRUCK CONF

SERVICE RENT

PSW MODIFY

TESTER

ALARMS

LEARNING

DEFAULT RST
3-17

FONCTIONS DU MENU SERVICE


Menu Description

SOFTWARE VERSION
Afficher la version du logiciel des cartes et unités logiques 0
1
PARAMETER CHANGE
Modifier les paramètres du programme sélectionné 2
3
TRUCK CONFIGURATION
Modifier les paramètres de configuration 4
5
SERVICE RENT
Permet de paramétrer les menus de maintenance programmée et de location 6
7
PASWORD MODIFY
Permet de modifier les mots de passe ou rétablir les mots de passe par défaut
8
TESTER
9
Afficher les valeurs analogiques et numériques pour analyser l'état du chariot
10
ALARMS 11
Mémoriser les codes d'alarme du chariot (20 alarmes maximum).
Afficher les alarmes en temps réel 12
LEARNING
Permet de paramétrer le numéro de série du chariot, de saisir l'état des
13
potentiomètres et d'effectuer l'adaptation de la batterie (ADJUST BATTERY)
14
DEFAULT RESTART 15
Permet de restaurer les paramètres par défaut du chariot
16
17
18
19
20
21
E
3-18

SOFT VERS

Entrer dans le menu service


[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE] 0
1
2
Appuyer sur OK pour confirmer
3
4
5
6
Utiliser les flèches gauche et droite pour naviguer dans le
menu 7
Appuyer sur OUT pour quitter le menu 8
Remarques : X.XX identifie la version installée du logiciel
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-19

PLAN DU MENU SOFTWARE VERSION

PLEASE INSERT
SERV. PASSWORD

SOFT VERS

1 - MCB
2 - ARMREST
3 - TRACTION
4 - MHYRIO
5 - PUMP
6 - DISPLAY

FONCTION SOFT VERS


La fonction SOFT VERS permet d'afficher les versions des logiciels des cartes et des unités logiques
installées sur le chariot.

Carte Description Remarques


MCB Identifier la carte MCB
Disponible uniquement
ARMREST Identifier la carte de l'accoudoir avec le
distributeur électrique
TRACTION Identifier l’unité logique de traction
Disponible uniquement
MHYRIO Identifier la carte MHYRIO avec le
distributeur électrique
PUMP Identifier l’unité logique de levage
DISPLAY Identifier le tableau de bord

L'afficheur lit les versions des logiciels des autres cartes en temps réel, via le CAN-BUS.
Si une carte ne communique pas ou est absente sur la ligne du CAN-BUS, l'écran ne sera pas en
mesure d'afficher la version du logiciel voulue.
3-20

PARAM CHANGE
Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE]
0
1
Appuyer sur jusqu'au menu PARAM CHANGE 2
Appuyer sur OK pour entrer dans le menu 3
4
5
Se servir des touches pour sélectionner
6
TRACTION (paramètres de traction)
ou 7
MAT. HANDLING (paramètres des fonctions hydrauliques)

Appuyer sur OK pour confirmer 8


Se servir des touches pour naviguer dans le menu 9
Se servir du bouton
à modifier.
pour sélectionner le groupe [L-P-H] 10
Appuyer sur OK pour sélectionner le paramètre désiré
11

Appuyer sur ou sur pour modifier la valeur


12
Appuyer sur OK pour confirmer
13
14
15
Appuyer sur OK pour enregistrer
16
Appuyer sur OK pour quitter sans enregistrer
17
18
Appuyer sur OUT 19
20
21
E
3-21

PARAM CHANGE ADVANCE


Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE]

Appuyer sur jusqu'au menu PARAM CHANGE

Appuyer pendant 5 s environ sur la touche OK pour activer le


menu PARAMETER CHANGE ADVANCE

Se servir des touches pour sélectionner

TRACTION (paramètres de traction)


ou
MAT. HANDLING (paramètres des fonctions hydrauliques)

Appuyer sur OK pour confirmer


Se servir des touches pour naviguer dans le menu

Se servir du bouton pour sélectionner le groupe [L-P-H]


à modifier.

Appuyer sur OK pour sélectionner le paramètre désiré

Appuyer sur ou sur pour modifier la valeur

Appuyer sur OK pour confirmer

Appuyer sur OK pour enregistrer

Appuyer sur OK pour quitter sans enregistrer

Appuyer sur OUT


3-22

PLAN DU MENU PARAMETER CHANGE

0
1
PLEASE INSERT 2
SERV. PASSWORD
3

SOFT VERS
4
5
PARAM CHANGE 6
7
8
PARAM CHANGE BASIC PARAM CHANGE ADVANCE
9
10
TRACTION MAT. HANDLING TRACTION MAT. HANDLING
11
2 - T CURVE CUTBACK 1 - MIN SPEED UP 1 - T TURTLE CUTBACK 1 - MIN SPEED UP 12
7 - MAX SPEED FW 2 - MAX SPEED UP 2 - T CURVE CUTBACK 2 - MAX SPEED UP
8 - MAX SPEED BW 3 - TILT SPEED FINE 3 - T BRAKE CUTBACK 3 - TILT SPEED FINE
9 - T ACC DELAY 4 - SHIFT SPEED FINE 4 - T SPEED CUTBACK 4 - SHIFT SPEED FINE 13
11 - INVERSION BRK 5 - IV WAY SPEED FINE 5 - ACC + BRAKE REDUCT 5 - IV WAY SPEED FINE
12 - RELEASE BRK 6 - V WAY SPEED FINE 6 - ANGLE THRESHOLD 6 - V WAY SPEED FINE
13 - PEDAL BRK 7 - HYDRO SPEED FINE 7 - MAX SPEED FW 7 - HYDRO SPEED FINE 14
8 - MAX SPEED BW 8 - P TURTLE CUTBACK
9 - T ACC DELAY
10 - SPEED LIMIT BRK
9 - P CUTBACK SPEED1
10 - P ACC DELAY 15
11 - INVERTION BRK 11 - P DEC DELAY
12 - RELEASE BRK
13 - PEDAL BRK
12 - P THROTTLE 0 **
13 - P THROTTLE X **
16
14 - ACC SMOOTH 14 - P THROTTLE Y **
15 - INV SMOOTH
16 - STOP SMOOTH
15 - CURVE MODE * 17
17 - THROTTLE 0
18 - FREQ CREEP 18
19 - THROTTLE X
20 - THROTTLE Y
21 - DHU CBK SPEED 19
22 - TORQUE PROFILE
20
* Uniquement sur la version avec distributeur électro-proportionnel
21
** Uniquement sur la version avec distributeur mécanique
E
3-23

FONCTION TRACTION
La fonction Traction permet d'afficher/modifier les paramètres liés au système de traction.

1 - T TURTLE CUTBACK
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la réduction de vitesse quand la fonction Tortue est
0 100 10 %
activée
Valeur minimum = réduction maximale
Valeur maximum = aucune réduction

2 - T CURVE CUTBACK
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la réduction de vitesse en virage : 0 100 10 %
Valeur minimum = réduction maximale
Valeur maximum = réduction minimale

3 - T BRAKE CUTBACK
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe de décélération lorsqu'une ou plusieurs 5,5 15,0 0,5 s
demandes
de réduction de vitesse sont activées.
Le paramètre agit sur les réductions :
• T TURTLE CUTBACK
• T SPEED CUTBACK
• ACC + BRAKE REDUCT
Valeur minimum = réduction maximale
Valeur maximum = réduction minimale
3-24

4 - T SPEED CUTBACK
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la réduction de vitesse de traction en fonction de l'état 0 100 10 %
du micro-interrupteur (normalement fermé N.F.) entre les broches 13 et 0
9 du connecteur JT :
micro-interrupteur ouvert = réduction activée 1
micro-interrupteur fermé = réduction désactivée
Valeur minimum = réduction maximale
2
Valeur maximum = aucune réduction
3
4
5
6
7
8
9
10
11
5 - ACC + BRAKE REDUCT 12
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
13
Paramétrage de la réduction de vitesse en condition de pédale de
0 100 10 %
l'accélérateur enfoncée et micro-interrupteur pédale de frein activé :
14
Valeur minimum = réduction maximale
Valeur maximum = réduction minimale 15
16
17
18
19
20
21
E
3-25

6 - ANGLE THRESHOLD
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de l'angle de braquage à partir duquel commence la
réduction de vitesse en virage configurée par le paramètre T CURVE 1 °a
CUTBACK

RAMPE DE RÉDUCTION DE LA VITESSE EN VIRAGE

Vitesse (%)

T CURVE CUTBACK

Angle de braquage (°a) °a


ANGLE THRESHOULD

7 - MAX SPEED FW
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse maximum en marche avant 40 135 5 Hz
km/h = (Hz x 30) / 320

8 - MAX SPEED BW
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse maximum en marche arrière 40 135 5 Hz
km/h = (Hz x 30) / 320

9 - T ACC DELAY
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe d'accélération 5,5 17,5 0,5 s
Valeur minimum = accélération maximale
Valeur maximum = accélération minimale
3-26

10 - SPEED LIMIT BRK


DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe de décélération lorsqu'on relâche
4,0 17,5 0,5 s
partiellement la pédale de l'accélérateur 0
Valeur minimum = décélération minimale
Valeur maximum = décélération maximale 1
2
11 - INVERSION BRK
3
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe de décélération lorsqu'on invertit le sens de
4
4,0 13,5 0,5 s
marche
5
Valeur minimum = décélération minimale
Valeur maximum = décélération maximale 6
7
12 - RELEASE BRK
8
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe de décélération lorsqu'on relâche la pédale 9
4,0 13,5 0,5 s
de l'accélérateur
10
Valeur minimum = décélération minimale
Valeur maximum = décélération maximale 11
12
13 - PEDAL BRK
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
13
Paramétrage de la rampe de décélération lorsqu'on appuie sur la
5,5 17,5 0,5 s
14
pédale du frein de service.
Valeur minimum = décélération minimale
15
Valeur maximum = décélération maximale
16
17
18
19
20
21
E
3-27

14 - ACC SMOOTH
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage du retard d'accélération dans la plage entre 0 Hz et la
0 4,5 0,5 s
fréquence fixée par le paramètre STOP SMOOTH :
Valeur minimum = accélération maximale
Valeur maximum = accélération minimale

15 - INV SMOOTH
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage du retard d'accélération en inversion dans la plage entre
0 36 4 s
0 Hz et la fréquence fixée par le paramètre STOP SMOOTH :
Valeur minimum = accélération maximale
Valeur maximum = accélération minimale

16 - STOP SMOOTH
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la fin des retards d'accélération et inversion fixés par
4 22 2 Hz
les paramètres ACCELERATION SMOOTH et INVERSION SMOOTH :
Valeur minimum = retards minimaux
Valeur maximum = retards maximaux

17 - THROTTLE 0
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage d'une zone de valeur 0 dans la courbe d'accélération 0 18 2 %
Voir figure 2

18 - FREQ CREEP
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la fréquence minimale appliquée au moteur. 0,1 1,0 0,1 Hz
Voir figure 2
3-28

19 - THROTTLE X
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage d'une zone de valeur X dans la courbe d'accélération 10 100 10 %
Voir figure 2
0
1
20 - THROTTLE Y 2
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
3
Paramétrage d'une zone de valeur Y dans la courbe d'accélération 10 100 10 %
Voir figure 2 4
COURBE DU POTENTIOMÈTRE DE TRACTION 5
MAX SPEED
6
Y
LA
THROTTLE Y DE 7
CC
TA
8
9
FREQ CREEP 10
V 11
VPOT MIN. THROTTLE 0 THROTTLE X VPOT MAX.

FIGURE 2
12
13
21 - DHU CBK SPEED 14
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
15
Paramétrage de la réduction de vitesse de la DHU 0 100 10 %
Valeur minimum = réduction maximale
16
Valeur maximum = aucune réduction
17

22 - TORQUE PROFILE
18
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ 19
Paramétrage du couple des moteurs de traction 0 4 1 20
Valeur minimum = couple minimal
Valeur maximum = couple maximal 21
E
3-29

FONCTION MAT. HANDLING


La fonction Mat. Handling permet d'afficher/modifier les paramètres liés au système de hydraulique.

1 - MIN SPEED UP
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse minimale du levage 14 32 2 Hz
Valeur minimum = vitesse minimale
Valeur maximum = vitesse maximale

2 - MAX SPEED UP
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse maximale du levage 100 145 5 Hz
Valeur minimum = vitesse minimale
Valeur maximum = vitesse maximale

3 - TILT SPEED FINE


DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse maximale de l'inclinaison 20 56 2 Hz
Valeur minimum = vitesse minimale
Valeur maximum = vitesse maximale

4 - SHIFT SPEED FINE


DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse maximale du déplacement latéral 20 58 2 Hz
Valeur minimum = vitesse minimale
Valeur maximum = vitesse maximale

5 - IV WAY SPEED FINE


DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
e
Paramétrage de la vitesse maximale de la IV voie 20 56 2 Hz
Valeur minimum = vitesse minimale
Valeur maximum = vitesse maximale
3-30

6 - V WAY SPEED FINE


DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la vitesse maximale de la Ve voie 18 56 2 Hz
0
Valeur minimum = vitesse minimale
Valeur maximum = vitesse maximale
1
2
7 - HYDRO SPEED FINE
3
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la fréquence fournie par le moteur de la pompe au 4
22 31 1 Hz
circuit de la direction assistée
5
Valeur minimum = braquage lent
Valeur maximum = braquage rapide
6
7
8 - P TURTLE CUTBACK
8
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la réduction de vitesse quand la fonction Tortue est 9
0 100 10 %
activée
10
Valeur minimum = réduction maximale
Valeur maximum = aucune réduction
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-31

9 - P CUTBACK SPEED1
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la réduction de vitesse du moteur de la pompe en 0 100 10 %
fonction de l'état du micro-interrupteur (normalement fermé N.F.) entre
les broches 13 et 9 du connecteur JP :
micro-interrupteur ouvert = réduction activée
micro-interrupteur fermé = réduction désactivée
Valeur minimum = réduction maximale
Valeur maximum = aucune réduction

10 - P ACC DELAY
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe d'accélération du moteur de la pompe 1,0 4,6 0,4 s
Valeur minimum = accélération maximale
Valeur maximum = accélération minimale

11 - P DEC DELAY
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la rampe de décélération du moteur de la pompe 1,0 4,6 0,4 s
Valeur minimum = décélération maximale
Valeur maximum = décélération minimale
3-32

12 - P THROTTLE 0
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage d'une zone de valeur 0 dans la courbe d'accélération 0 18 2 %
0
Uniquement sur la version avec distributeur mécanique
(Voir figure 4)
1
2
13 - P THROTTLE X
3
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage d'une zone de valeur X dans la courbe d'accélération 10 100 10 % 4
Uniquement sur la version avec distributeur mécanique 5
(Voir figure 4)
6
14 - P THROTTLE Y 7
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ 8
Paramétrage d'une zone de valeur Y dans la courbe d'accélération 10 100 10 %
9
Uniquement sur la version avec distributeur mécanique
(Voir figure 4) 10
COURBE DU POTENTIOMÈTRE DE LEVAGE 11
MAX SPEED UP 12
LA
Y 13
D E
P TROTTLE Y CC
PA 14
15
16
MIN SPEED UP

V
17
VPOT MIN. P TROTTLE 0 P TROTTLE X VPOT MAX. 18
FIGURE 4 19
20
21
E
3-33

15 - CURVE MODE
DESCRIPTION MIN MAX STEP UNITÉ
Paramétrage de la sensibilité du joystick en fonction de la course du
0 3 1 ---
potentiomètre
Valeur minimum = très sensible
Valeur maximum = peu sensible
Uniquement sur la version avec distributeur électro-proportionnel
(Voir figure 5)

COURBE DU POTENTIOMÈTRE DE LEVAGE FINGERTIPS/JOYSTICK

CURVE MODE 0

% EVP % RPM
100 100

10 50 40 90
% POT % POT

CURVE MODE 1

% EVP % RPM
100 100

10 40 30 90
% POT % POT

CURVE MODE 2

% EVP % RPM
100 100

10 30 20 90
% POT % POT

CURVE MODE 3

% EVP % RPM
100 100

60

20

10 40 50 35 70 90
% POT % POT

FIGURE 5
3-34

TRUCK CONF
Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE]
0
1
Appuyer sur jusqu'au menu TRUCK CONF 2
Appuyer sur OK pour confirmer
3
4
5
Se servir des touches pour sélectionner le menu
désiré 6
Appuyer sur OK pour confirmer
7
8
Se servir des touches pour naviguer dans le menu
et sélectionner le paramètre désiré 9
Appuyer sur OK pour confirmer 10
11
Appuyer sur ou sur pour modifier la valeur 12
Appuyer sur OK pour confirmer 13
14
15
Appuyer sur OK pour enregistrer ; le message SAVE
SUCCESSFUL s'affiche ; appuyer alors sur OUT pour 16
revenir au menu
17
Appuyer sur OUT pour quitter sans enregistrer
18
Appuyer sur OUT 19
20
21
E
3-35

PLAN DU MENU TRUCK CONFIGURATION

0
1
2
3
1 - LOCK SET 4 - DY PIN ENABLE

PLEASE INSERT OPTION 2 - START ICON


3 - PIN CODE
5 - SWAYING PEDAL
6 - GEAR RATIO
4
SERV. PASSWORD 5
6
SOFT VERS 7
1 - T MAX CURRENT 2 - P MAX CURRENT
MOTORS 8
9
PARAM CHANGE
10
11
1 - RESET JOY FLAG 3 - RESET TRAC HM
TRUCK CONF RESET 2 - RESET PUMP HM 4 - RESET KEY HM 12
13
14
15
1 - BDI RESET 4 - ADJUSTMENT 3
BATTERY 2 - BDI ADJ MIN
3 - BDI ADJ MAX
5 - BDI GEL
16
17
18
19
VALVE 1 - MIN CURR DRAIN 3 - MIN CURR LOWER
CURRENT 2 - MAX CURR DRAIN 4 - MAX CURR LOWER 20
21
E
3-36

FONCTION OPTIONS
La fonction Options permet d'activer/de désactiver les options de configuration du chariot.

Remar-
No Paramètre Description
ques 0
Active/désactive le fonctionnement du bouton-poussoir LPH pour
1 LOCK SET
l'opérateur :
ON-OFF
1
ON = fonction LPH désactivée
OFF = fonction LPH activée 2
2 START ICON Paramétrage du symbole affiché au démarrage Cesab-BT
Active/désactive la demande de saisie du PIN CODE au démarrage
3
3 PIN CODE NONE = désactivé
DISPLAY = activé 4
4 DY PIN ENABLE Paramétrage du nombre de Pin Codes utilisés 1÷40 5
Active/désactive la configuration à pédales basculantes
ON = activé 6
5 SWAYING PEDAL OFF = désactivé ON-OFF
Remarque : il faut refaire la saisie du potentiomètre de traction lors de la modification
de ce paramètre
7
6 GEAR RATIO
Paramétrage de la réduction du rapport de transmission du réducteur
de vitesses par rapport au calcul de la vitesse du chariot
no 8

FONCTION MOTORS
9
La fonction Motors permet d'activer/désactiver les paramètres relatifs aux moteurs électriques 10
No Paramètre Description
Remar- 11
ques
Paramétrage du courant fourni au moteur de traction, exprimé en 12
pourcentage du courant maximum :
1 T MAX CURRENT %
- réglage minimum = courant minimal 13
- réglage maximum = courant maximal
Paramétrage du courant fourni au moteur de levage, exprimé en 14
pourcentage du courant maximum :
2 P MAX CURRENT %
- réglage minimum = courant minimum 15
- réglage maximum = courant maximum
16
17
18
19
20
21
E
3-37

FONCTION RESET
Réinitialisation du compteur horaire et de la configuration Fingertips/Joystick.

Remar-
No Paramètre Description
ques
0
Réinitialisation de la configuration de la carte MCB
1 RESET JOY FLAG
(distributeur mécanique/électro-proportionnel) 1
2 RESET PUMP HM Réinitialisation du compteur horaire de la pompe
3 RESET TRAC HM Réinitialisation du compteur horaire de la traction
2
4 RESET KEY HM Réinitialisation du compteur horaire de la clé de contact 3
FONCTION BATTERY 4
Permet de modifier les paramètres du témoin de batterie.
5
o Remar-
N Paramètre Désignation
ques 6
Paramétrage de la recharge minimum que la batterie doit recevoir
1 BDI RESET pour réarmer le témoin partiellement ou totalement % 7
(Voir chapitre 1, paragraphe GESTION DE LA BATTERIE)
Paramétrage de la tension sous laquelle le témoin de batterie
8
2 BDI ADJ MIN signale 0 % de charge résiduelle %
(Voir chapitre 1, paragraphe GESTION DE LA BATTERIE) 9
Paramétrage de la tension au-dessus de laquelle le témoin de bat- 10
3 BDI ADJ MAX terie signale 100 % de charge %
(Voir chapitre 1, paragraphe GESTION DE LA BATTERIE)
11
Paramétrage de la courbe de réarmement
4 ADJUSTMENT 3 %
(Voir chapitre 1, paragraphe GESTION DE LA BATTERIE) 12
Active la courbe de décharge en cas d'utilisation d'une batterie au
5 BDI GEL
GEL
ON/OFF
13
(Voir chapitre 1, paragraphe RÉGLAGE DU TÉMOIN DE LA BAT-
TERIE AU GEL) 14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-38

FONCTION VALVE CURRENT


Affichage et modification de l'intensité de courant des électrovannes du distributeur électro-proportionnel.

No Paramètre Description Notes


Paramétrage du courant minimal pour la bobine DRAIN 0
1 MIN CURRENT DRAIN min. = 100 mA A
max. = 500 mA 1
Paramétrage du courant maximal pour la bobine DRAIN
2 MIN CURRENT DRAIN min. = 100 mA A 2
max. = 500 mA
Paramétrage du courant minimal pour la bobine de descente 3
3 MIN CURRENT LOWER min. = 100 mA A
max. = 500 mA 4
Paramétrage du courant maximal pour la bobine de descente
4 MAX CURRENT LOWER min. = 100 mA A 5
max. = 500 mA
6
Valve
Ouverture totale de la vanne 7
8
100%
9
10
Zone à ne pas utiliser
11
12
100 200 500 600 700 1500 mA
13
MIN CURR MAX CURR 14
MIN CURR:
En augmentant ou diminuant la valeur on agit sur la sensibilité en phase finale du finger-tip 15
MAX CURR:
En augmentant ou diminuant la valeur on agit sur l'ouverture maximale de la vanne 16
17
18
19
20
21
E
3-39

SERVICE RENT
La fonction SERVICE RENT permet de paramétrer un intervalle de temps (jour ou heures de
fonctionnement de la pompe) après lequel l'afficheur déclenche des réductions de vitesse.

0
1
PAS DE PAS DE PAS DE 2
PERFORMANCE

RÉDUCTIONS RÉDUCTIONS
RÉDUCTIONS
3
RAPPORT RAPPORT
LORS DU LORS DU 4
DÉMARRAGE DÉMARRAGE
RAPPORTS
SUR L'AFFICHEUR 5
RAPPORT
FIXE
SUR L'AFFICHEUR
RÉDUCTIONS ACTIVES 6
HEURES DE TRAVAIL/JOURS 7
8
Entrer dans le menu service 9
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE] 10
11
12
Appuyer sur jusqu'au menu SERVICE RENT
Appuyer sur OK pour confirmer 13
Se servir des flèches gauche et droite pour naviguer dans le
menu 14
Appuyer sur OUT pour quitter le menu 15
16
17
18
19
20
21
E
3-40

PLAN DU MENU SERVICE RENT

0
1
2
PLEASE INSERT 3
SERV. PASSWORD 4
5
SOFT VERS 6
7
8
PARAM CHANGE
9
10
TRUCK CONF 11
12
SERVICE RENT 13
14
1 - SERV TIMER EN AVEC «RENT TIME/DAY» = DAY
15
2 - RESET SERV HM 12 - RESET RENT HM
3 - SERV REQ TIME 13 - RENT REQ TIME 16
4 - SERV TIME BLIK 14 - RENT TIME BLINK
5 - SERV CUT TIME 15 - RENT CUT TIME 17
6 - T SERV CUTBACK
7 - P SERV CUTBACK
AVEC «RENT TIME/DAY» = DAY
12 - RENT END DAY
18
8 - RENT TIMER EN
13 - RENT DAY BLINK
9 - RENT TIME/DAY
14 - RENT CUT DAY 19
10 - T RENT CUTBACK
11 - P RENT CUTBACK
20
21
E
3-41

No Fonction Description Remarques


SERV TIMER EN Active/désactive le minuteur des opérations de
1
(activer minuteur service) maintenance programmées
RESET SERV HM
2 (réinitialisation compteur Réinitialise le minuteur SERV TIMER EN
0
horaire service)
Lorsque le délai
1
SERV REQ TIME Paramétrage de l'intervalle de maintenance ;
fixé expire, le
3 (intervention service Voir A (DIAGRAMME MAINTENANCE
témoin rouge se 2
demandée) PROGRAMMÉE)
met à clignoter
L'icône de la clé 3
anglaise et le
Indication de l'expiration du SERV REQ TIME ;
4
SERV TIME BLINK
(clignotement Voir C (DIAGRAMME MAINTENANCE
témoin rouge 4
clignotent lors du
échéance service) PROGRAMMÉE)
démarrage du 5
chariot

SERV CUT TIME


Paramétrage du délai après lequel l'utilisation du 6
chariot sera restreinte, une fois que SERV REQ TIME
5 (délai restriction
service)
est expiré ; Voir B (DIAGRAMME MAINTENANCE 7
PROGRAMMÉE)
T SERV CUTBACK Paramétrage du pourcentage de réduction l'installation 8
6 (restriction service de traction à l'expiration du SERV CUT TIME ; Voir D
traction) (DIAGRAMME MAINTENANCE PROGRAMMÉE) 9
P SERV CUTBACK Paramétrage du pourcentage de réduction l'installation
7 (restriction service de levage à l'expiration du SERV CUT TIME ; Voir D 10
pompe) (DIAGRAMME MAINTENANCE PROGRAMMÉE)
RENT TIMER EN
11
8 (activer minuteur Active/désactive le minuteur de la durée de location
location) 12
Paramétrage du fonctionnement du minuteur de WH = heures
location en heures ou en jours ; si la fonction DAY est DAY = jours 13
9 RENT TIME/DAY
sélectionnée, il n'est pas possible de modifier la date
dans le menu UTILISATEUR 14
T RENT CUTBACK Paramétrage du pourcentage de réduction de
10 (restriction location l'installation de traction à l'expiration du RENT CUT
15
traction) TIME ou du RENT CUT DAY
16
P RENT CUTBACK Paramétrage du pourcentage de réduction de
11 (restriction location l'installation de levage à l'expiration du RENT CUT 17
pompe) TIME ou du RENT CUT DAY
RESET RENT HM 18
12 (réinitialisation compteur Réinitialisation du minuteur RENT TIMER EN
horaire location)
19
RENT REQ TIME
Paramétrage de l'intervalle de location ;
13 (échéance demande
location)
Voir A (DIAGRAMME LOCATION PROGRAMMÉE) 20
RENT TIME BLINK Indication de l'expiration du RENT REQ TIME :
L'icône RENT et le
témoin rouge
21
14 (clignotement échéance
Voir C (DIAGRAMME LOCATION PROGRAMMÉE) clignotent lors du
location)
démarrage chariot E
3-42

No Fonction Description Remarques


RENT CUT TIME Paramétrage du délai après lequel l'utilisation chariot
15
(délai restriction location) sera restreinte, une fois RENT REQ TIME est expiré
Paramétrage du jour d’échéance de la location ;
12 RENT END DAY Voir A (DIAGRAMME LOCATION PROGRAMMÉE) 0
avec programmation de DAY
Paramétrage du délai après lequel l'utilisation du cha- Durée
1
riot sera restreinte, une fois que RENT END DAY est maximum : 15
13 RENT DAY BLINK
expiré Voir C (DIAGRAMME LOCATION jours 2
PROGRAMMÉE) avec programmation de DAY
3
Paramétrage du moment de l'activation de la réduction Durée
14 RENT CUT DAY de vitesse ; voir B (DIAGRAMME LOCATION maximum : 15
PROGRAMMÉE) jours 4
DIAGRAMME DE MAINTENANCE PROGRAMMÉE 5
Pendant cet intervalle, l'icône et Pendant cet intervalle, l'icône et
le témoin rouge se mettent á clignoter lors du démarrage du chariot le témoin rouge restent allumés 6

100%
C A B 7
Levage 30% de la vitesse max 8
Traction 30% de la vitesse max
9
D 10
30%

11
480 500 520 t (wh)
0
(STEP±1) (STEP±50) (STEP±5) 12
DIAGRAMME DE LOCATION PROGRAMMÉE 13
Vitesse (Hz) Pendant cet intervalle, l'icône RENT et Pendant cet intervalle, l'icône RENT et
le témoin rouge restent allumés
14
le témoin rouge se mettent á clignoter lors
du démarrage du chariot
C A B 15
100%
Levage 30% de la vitesse max 16
Traction 30% de la vitesse max
17
D 18
30%
19
t (wh)
0 480 500 520
(STEP±1) (STEP±100) (STEP±1)
20
21
E
3-43

PSW MODIFY
La fonction PSW MODIFY permet d'associer les profils et de modifier les mots de passe des codes de
démarrage du chariot.
Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE 0
PASSE DU MENU SERVICE]
1
2
Appuyer sur jusqu'au menu PSW MODIFY 3
Appuyer sur OK pour confirmer
4
5
Se servir des touches pour sélectionner
6
CHANGE ou DEFAULT 7
Appuyer sur OK pour confirmer 8
9
Se servir des touches pour sélectionner le PIN
CODE 10
à modifier
11
Appuyer sur OK pour confirmer
12
Se servir des touches pour sélectionner la case
à modifier
13
Se servir des touches pour modifier les valeurs 14
Appuyer sur OK pour confirmer 15
Appuyer sur OK pour enregistrer 16
Appuyer sur OK pour quitter sans enregistrer 17
18

Appuyer sur OUT


19
20
21
E
3-44

PLAN DU MENU PSW MODIFY

0
1
2
PLEASE INSERT 3
SERV. PASSWORD 4
5
SOFT VERS 6
7
8
PARAM CHANGE
9
10
TRUCK CONF 11
12
SERVICE RENT 13
14
15
PSW MODIFY
16
17
1 - CHANGE 2 - DEFAULT 18
19
20
21
E
3-45

Fonction Description Remarques


Permet de modifier le PIN CODE et le profil Code = code de démarrage
associé
PR = profil associé au code de
PSW CHANGE démarrage 0
CHANGE
CODE PR 1
00323 0
2
DEFAULT Réinitialise tous les mots de passe par défaut Voir le 3
Tableau PIN CODE
4
DÉMARRAGE DU CHARIOT VIA LE PIN CODE
Le chariot peut être mis en marche via un code de cinq chiffres en activant le paramètre PIN CODE = 5
DISPLAY
Chaque fois que le le chariot est mis en marche, l'afficheur demande de saisir le PIN CODE.
6
Grâce au paramètre DY PIN ENABLE, on peut activer de 1 (minimum) à 40 (maximum) codes de 7
démarrage différents.
Le tableau suivant contient les 40 PIN CODES standard et les profils associés correspondants 8
Tableau PIN CODE 9
Ré PIN PROFIL Ré PIN PROFIL Ré PIN PROFIL Ré PIN PROFIL
f CODE ASSOCIÉ f CODE ASSOCIÉ f CODE ASSOCIÉ f CODE ASSOCIÉ 10
1 00323 0 11 11404 0 21 22433 0 31 34132 0
11
2 01034 1 12 12403 1 22 23013 1 32 34343 1

3 02021 2 13 13042 2 23 23401 2 33 40010 2 12


4 02102 3 14 14143 3 24 24431 3 34 40143 3 13
5 03033 4 15 14021 4 25 30001 4 35 41342 4

6 03421 0 16 14322 0 26 30204 0 36 41414 0


14
7 04031 1 17 20102 1 27 32040 1 37 42231 1 15
8 04432 2 18 21020 2 28 33300 2 38 43001 2
16
9 10043 3 19 22010 3 29 33410 3 39 43203 3

10 11020 4 20 22344 4 30 34010 4 40 44044 4 17


DESCRIPTION DES PROFILS 18
Les performances du chariot (traction et fonctions hydrauliques) peuvent être modifiées en créant jusqu'à
cinq profils machine différents (0 - 1 - 2 - 3 - 4) ; chaque profil peut être à son tour modifié à l'aide du mode 19
L-P-H
En configuration standard, les cinq profils du chariot sont configurés avec les mêmes valeurs ; lors du 20
démarrage du chariot, le Profil 0 est chargé, en mode P.
Pour modifier les paramètres liés aux différents profils, voir le chapitre 3, paragraphe PARAM CHANGE
21
E
3-46

TESTER
La fonction TESTER permet d'afficher (courants, tensions, températures, états, etc.) des composants
électroniques montés sur le chariot
Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE 0
PASSE DU MENU SERVICE]
1
2
Appuyer sur jusqu'au menu TESTER 3
Appuyer sur OK pour entrer dans le menu 4
5
6
Se servir des touches pour sélectionner
7
TRACTION (paramètres de traction)
ou 8
MAT. HANDLING (fonctions hydrauliques)

Appuyer sur OK pour confirmer


9
Se servir des touches pour naviguer dans le menu 10
Appuyer sur OUT pour quitter le menu 11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-47

PLAN DU MENU TESTER

1- SPEED SET
MOT SPEED
2-
MOT SLEEP 0
MOT SPEED
3- TRACTION POT
4- SERVICE BRK 1
5- SEAT
FORWARD
6-
NOT FW 2
BACKWARD
7-
TRACTION NOT BW
ENABLE
3
8-
PLEASE INSERT NOT EN
9-
10 -
CFG
PARKING BRAKE
4
SERV. PASSWORD MOTOR TEMP
11 -
12 -
CONTR TEMP
MOTOR VOLTAGE
5
13 - BATT VOLTAGE
14 - CAP VOLTAGE 6
15 - DHU ENABLE
SOFT VERS
7
modèle à distributeur mécanique
1 - LIFE PUMP
8
2 - LIFE KEY
PARAM CHANGE 3-
SPEED SET
MOT SPEED
9
MOTOR TEMP
4-
CONTR TEMP 10
5 - MOT SLIP
6 - MOTOR VOLTAGE
7 - LIFT 11
TRUCK CONF 8 - TILT
9 - SIDESHIFT
10 - IV WAY 12
11 - V WAY
12 - LIFT POT
13
SERVICE RENT MAT. HANDLING 14
modèle à distributeur électro-proportionnel
1 - LIFE PUMP
15
2 - LIFE KEY
PSW MODIFY 3-
SPEED SET
MOT SPEED
16
MOTOR TEMP
4-
CONTR TEMP 17
5 - MOT SLIP
6 - MOTOR VOLTAGE
7 - LIFT 18
TESTER 8 - TILT
9 - SIDESHIFT
10 - IV WAY 19
11 - V WAY
20
21
E
3-48

FONCTION DE TRACTION
Affiche les valeurs du système de traction

Réf Paramètre Description Remarques


SPEED SET Vitesse théorique exigée par le moteur de traction Hz 0
1
MOT SPEED Fréquence de l'encodeur du moteur de traction Hz
1
MOT SLEEP Différence de vitesse entre le champ rotatif et l'arbre moteur Hz
2
MOT SPEED Fréquence de l'encodeur du moteur de traction Hz 2
3 TRACTION POT Tension du signal du potentiomètre de l'accélérateur V
3
4 SERVICE BRK État du micro-interrupteur du frein de service ON-OFF
5 SEAT État du micro-interrupteur du siège ON-OFF 4
FORWARD Signal marche avant ON-OFF
6 5
NOT FW Signal non marche avant ON-OFF
BACKWARD Signal marche arrière ON-OFF 6
7
NOT BW Signal non marche arrière ON-OFF
7
ENABLE Signal validation de la marche ON-OFF
8
NOT EN Signal non validation de la marche ON-OFF 8
9 CFG Configuration de la pédale de l'accélérateur PEDAL
9
10 PARKING BRAKE État du micro-interrupteur du frein de stationnement ON-OFF
MOTOR TEMP Température du moteur de traction °C 10
11
CONTR TEMP Température de l’unité logique de traction °C
11
Tension appliquée au moteur par l'unité logique
12 MOTOR VOLTAGE Elle est exprimée en pourcentage de la tension maximale
applicable
% 12
13 BATT VOLTAGE
Tension présente sur la broche 1 du connecteur JT de l'unité
logique
V 13
14 CAP VOLTAGE Tension présente sur le positif de puissance (+B) V 14
15 DHU ENABLE Système DHU activé ON-OFF
15
16
17
18
19
20
21
E
3-49

FONCTION MAT. HANDLING


Distributeur à leviers mécanique
Affichage des valeurs de l'installation hydraulique, version à distributeur mécanique

Réf Paramètre Description Remarques


0
Compteur des heures de service de la pompe depuis la
1 LIFE PUMP Heures
première mise en marche
1
Compteur des heures de service de la clé de contact depuis la pre-
2 LIFE KEY Heures
mière mise en marche 2
SPEED SET Vitesse théorique exigée par le moteur de la pompe Hz
3
MOT SPEED Fréquence de l'encodeur du moteur de la pompe Hz 3
MOTOR TEMP Température du moteur de la pompe °C
4 4
CONTR TEMP Température de l'unité logique de la pompe °C
5 MOT SLIP Différence de vitesse entre le champ rotatif et l'arbre moteur Hz 5
Tension appliquée au moteur par l'unité logique. Elle est exprimée
6 MOTOR VOLTAGE %
en pourcentage de la tension maximale applicable 6
7 LIFT Micro-interrupteur du levier de levage ON-OFF
8 TILT Micro-interrupteur du levier d'inclinaison ON-OFF
7
9 SIDESHIFT Micro-interrupteur du levier de déplacement latéral ON-OFF
8
10 IV WAY Micro-interrupteur du levier IVe voie ON-OFF
11 V WAY Micro-interrupteur Ve voie ON-OFF 9
12 LIFT POT Tension du signal du potentiomètre de levage V
10
FONCTION MAT. HANDLING 11
Distributeur électro-proportionnel
Affichage des valeurs de l'installation hydraulique, version à distributeur électro-proportionnel 12
Réf Paramètre Description Remarques
Compteur des heures de service de la pompe depuis la
13
1 LIFE PUMP Heures
première mise en marche
14
Compteur des heures de service de la clé de contact depuis la pre-
2 LIFE KEY Heures
mière mise en marche
15
SPEED SET Vitesse théorique exigée par le moteur de la pompe Hz
3
MOT SPEED Fréquence de l'encodeur du moteur de la pompe Hz 16
MOTOR TEMP Température du moteur de la pompe °C
4 17
CONTR TEMP Température de l'unité logique de la pompe °C
5 MOT SLIP Différence de vitesse entre le champ rotatif et l'arbre moteur Hz 18
Tension appliquée au moteur par l'unité logique. Elle est exprimée en
6 MOTOR VOLTAGE %
pourcentage de la tension maximale applicable 19
7 LIFT Tension du signal du potentiomètre de levage V
8 TILT Tension du signal du potentiomètre d'inclinaison V 20
9 SIDESHIFT Tension du signal du potentiomètre du déplacement latéral V
21
10 IV WAY Tension du signal du potentiomètre IVe voie V
11 V WAY Tension du signal du potentiomètre Ve voie V E
3-50

ALARMS
La fonction ALARMS permet d'afficher les codes des pannes présentes sur le chariot en temps réel ou des
20 dernières pannes mémorisées dans l'afficheur.
Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE 0
PASSE DU MENU SERVICE]
1
2
Appuyer sur jusqu'au menu ALARMS 3
Appuyer sur OK pour confirmer
Se servir des flèches gauche et droite du clavier pour 4
naviguer dans le menu
5
Appuyer sur OUT pour quitter le menu.
6
Fonction Description Remarques
Voir la liste des codes de dia- 7
REALTIME Affichage des alarmes en temps réel
gnostic
Affichage/effacement des alarmes stockées dans la Voir la liste des codes de dia-
8
LOGBOOK
mémoire gnostic
9
LOGBOOK
Fonction Description Remarques
10
Cette fonction affiche les 20 dernières alarmes enregis- pour passer au code 11
trées de panne suivant
pour passer à l'écran 12
CODE YY suivant du même code de
N X WH XX panne 13
BATT % XX
PIN XXXXX Code = code de la panne
N = position dans la mémoire
14
(de 1 à 20)
CODE YY WH = heures de service de la
15
READ pompe
TM DRV TMP + XX C
BATT = pourcentage de 16
charge
TM MOT TMP + XX C
PIN = PIN CODE opérateur 17
T DRV TMP = température de
CODE YY la commande de traction 18
T MOT TMP = température du
P DRV TMP + XX C moteur de traction 19
P DRV TMP = température de
P MOT TMP + XX C la commande de la pompe
P MOT TMP = température du
20
moteur de la pompe
Effacement de la liste des alarmes stockées dans la
21
CLEAR
mémoire
E
3-51

PLAN DU MENU ALARMS

0
1
2
PLEASE INSERT
3
SERV. PASSWORD
4
SOFT VERS 5
6
PARAM CHANGE 7
8
TRUCK CONF 9
10
SERVICE RENT 11
12
PSW MODIFY
13
14
TESTER
15
16
ALARMS
17
18
REALTIME LOGBOOK
19
20
1 - READ 2 - CLEAR
21
E
3-52

LEARNING
La fonction LEARNING sert à mémoriser sur les différentes cartes et unités logiques les valeurs minimales
et maximales de réglage des différents potentiomètres de traction, levage, direction, ainsi qu'à indiquer la
tension de batterie et le numéro de série du chariot
Entrer dans le menu SERVICE 0
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE] 1
2
3
Appuyer sur jusqu'au menu LEARNING
Appuyer sur OK pour confirmer 4
Se servir des flèches gauche et droite du clavier pour 5
naviguer dans le menu
Appuyer sur OK pour modifier les paramètres et suivre les
instructions affichées à l'écran
6
Appuyer sur OUT pour quitter le menu
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-53

PLAN DU MENU ALARMS

0
1
2
PLEASE INSERT
3
SERV. PASSWORD
4
SOFT VERS 5
6
PARAM CHANGE 7
8
TRUCK CONF 9
10
SERVICE RENT 11
12
PSW MODIFY
13
14
TESTER
15
16
ALARMS
17
LEARNING 18
19
1 - SERIAL NUMBER 5 - ADJUST CAPACITOR
2 - LEARN TRAC POT 6 - SET STEER ZERO 20
3 - LEARN LIFT POT 7 - SET STEER RIGHT
4 - ADJUST BATTERY 8 - SET STEER LEFT
21
E
3-54

Réf Fonction Description Remarques


Identification du numéro de série du chariot Le numéro de série
doit être saisi de
LEARNING nouveau chaque fois
qu'on remplace une 0
SERIAL NUMBER carte ou une unité
logique sur le chariot. 1
OK Pour entrer dans le menu 2
3
SERIAL NUMBER

000XXXXXX
4
CHANGE? 5
OK Pour confirmer et commencer
la saisie 6
1 SERIAL NUMBER
SERIAL NUMBER
7
000XXXXXX 8
9
Pour sélectionner le champ
10
Pour sélectionner le champ

OK Pour terminer la saisie 11


12
SERIAL NUMBER
13
LEARN
SUCCESUL
14
OUT Pour repasser à l'écran initial 15
16
17
18
19
20
21
E
3-55

Réf Fonction Description Remarques


Saisie du potentiomètre de l'accélérateur Le potentiomètre de
traction doit être saisi
LEARNING de nouveau chaque

LEARN TRAC POT


fois qu'on remplace la 0
carte MCB ou le poten-
tiomètre en question. 1
Si l'afficheur ne mémo-
OK Pour entrer dans le menu et
commencer la saisie rise pas les données,
2
refaire d'abord la saisie
LEARN TRAC POT du numéro de série et 3
ensuite toutes les
PRESS FW PED AND autres saisies 4
RELEASE THEN BW
2 LEARN TRAC POT
PED AND RELEASE
THEN PRESS OK
5
Appuyer sur la pédale de l'accélérateur (marche 6
av.) jusqu'en fin de course et la relâcher lentement
Refaire la même opération avec
la pédale de la marche arrière (si elle est présente) 7
OK Pour terminer la saisie
8
LEARN TRAC POT 9
LEARN
SUCCESSFUL 10
11
OUT Pour repasser à l'écran initial

12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-56

Réf Fonction Description Remarques


Saisie du potentiomètre de levage La saisie du
potentiomètre de
LEARNING levage n'est disponible

LEARN LIFT POT


que sur les versions à 0
distributeur
électro-proportionnel 1
Le potentiomètre de
OK Pour entrer dans le menu et
commencer la saisie levage doit être saisi
2
de nouveau chaque
LEARN LIFT POT fois qu'on remplace la 3
carte MCB ou le
PULL LIFT LEVER potentiomètre en 4
TO THE END question.
3 LEARN LIFT POT
PED AND RELASE
THEN PRESS OK
5
Si l'afficheur ne

Tirer sur le levier de levage


mémorise pas les 6
données, refaire
jusqu'en fin de course et la relâcher
d'abord la saisie du
lentement
numéro de série et
7
OK Pour terminer la saisie ensuite toutes les
autres saisies 8
LEARN LIFT POT 9
LEARN
SUCCESSFUL 10
11
OUT Pour repasser à l'écran initial

12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-57

Réf Fonction Description Remarques


Paramétrage du voltmètre incorporé dans l'unité Voir chapitre 1,
logique de traction pour la lecture de la tension de paragraphe
batterie RÉGLAGE DE LA
LECTURE DE LA 0
LEARNING TENSION DE

ADJUST BATTERY
BATTERIE 1
Si l'afficheur ne
mémorise pas les
2
données, refaire
OK Pour entrer dans le menu et
commencer la saisie d'abord la saisie du 3
numéro de série et
ADJUST BATTERY
ensuite toutes les 4
autres saisies
5
4
ADJUST 24,6V
BATTERY 6
Pour modifier la valeur 7
OK Pour terminer la saisie 8
9
ADJUST BATTERY
LEARN 10
SUCCESSFUL
11
OUT Pour repasser à l'écran initial
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-58

Réf Fonction Description Remarques


Paramétrage du voltmètre incorporé dans l'unité Voir chapitre 1,
logique de traction pour la lecture de la tension de paragraphe
batterie RÉGLAGE DE LA
LECTURE DE LA 0
LEARNING TENSION DE

ADJUST CAPACITOR
BATTERIE 1
Si l'afficheur ne
mémorise pas les
2
données, refaire
OK Pour entrer dans le menu et
commencer la saisie d'abord la saisie du 3
numéro de série et
ADJUST CAPACITOR
ensuite toutes les 4
autres saisies
5
5
ADJUST 25,1V
CAPACITOR 6
Pour modifier la valeur 7
OK Pour terminer la saisie 8
9
ADJUST CAPACITOR
LEARN 10
SUCCESSFUL
11
OUT Pour repasser à l'écran initial
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-59

Réf Fonction Description Remarques


Saisie du potentiomètre de direction en position Le potentiomètre de
centrale (roues directrices droites) direction doit être saisi
de nouveau chaque
LEARNING fois qu'on remplace 0
l'unité logique de
SET STEER ZERO traction ou le
potentiomètre en
1
question.
2
Pour entrer dans le menu et
OK commencer la saisie Si l'afficheur ne
mémorise pas les 3
données, refaire
SET STEER ZERO d'abord la saisie du 4
numéro de série et
PLEASE TURN THE
WHEELS STRAIGHT ensuite toutes les 5
6 SET STEER ZERO THEN PRESS OK autres saisies
6
Pour centrer les roues directrices 7
8
OK Pour terminer la saisie
9
SET STEER ZERO 10
LEARN
SUCCESSFUL 11
MATCH X.XX V
OUT Pour repasser à l'écran initial
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-60

Réf Fonction Description Remarques


Saisie du potentiomètre de direction dans la position Le potentiomètre de
de fin de course à droite (roues directrices braquées direction doit être saisi
totalement à droite) de nouveau chaque
fois qu'on remplace 0
LEARNING l'unité logique de

SET STEER RIGHT


traction ou le
potentiomètre en ques-
1
tion.
2
Si l'afficheur ne
OK Pour entrer dans le menu et
commencer la saisie mémorise pas les 3
données, refaire
SET STEER RIGHT
d'abord la saisie du 4
numéro de série et
PLEASE TURN THE
ensuite toutes les 5
WHEELS TO RIGHT autres saisies
7 SET STEER RIGHT 6
THEN PRESS OK

Pour porter les roues directrices


7
en fin de course à droite
8
OK Pour terminer la saisie 9

SET STEER RIGHT


10
LEARN 11
SUCCESSFUL
MATCH X.XX V 12
OUT Pour repasser à l'écran initial
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-61

Réf Fonction Description Remarques


Saisie du potentiomètre de direction dans la position Le potentiomètre de
de fin de course à gauche (roues directrices braquées direction doit être saisi
totalement à gauche) de nouveau chaque
fois qu'on remplace 0
LEARNING l'unité logique de

SET STEER LEFT


traction ou le
potentiomètre en
1
question.
2
Si l'afficheur ne
OK Pour entrer dans le menu et
commencer la saisie mémorise pas les 3
données, refaire
SET STEER LEFT
d'abord la saisie du 4
numéro de série et
PLEASE TURN THE
ensuite toutes les 5
WHEELS TO LEFT autres saisies
8 SET STEER LEFT 6
THEN PRESS OK

Pour porter les roues directrices


7
en fin de course à gauche
8
OK Pour terminer la saisie 9

SET STEER LEFT


10
LEARN 11
SUCCESSFUL
MATCH X.XX V 12
OUT Pour repasser à l'écran initial
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
3-62

DEFAULT RST
Entrer dans le menu service
[voir le paragraphe PROCÉDURE DE SAISIE DU MOT DE
PASSE DU MENU SERVICE]
0
1
Appuyer sur jusqu'au menu DEFAULT RST 2
Appuyer sur OK pour entrer dans le menu
3
4
5
Se servir des touches pour naviguer dans le menu
6
Appuyer sur OK pour sélectionner le paramètre désiré
7
8
Appuyer sur OK pour enregistrer ; 9
Appuyer sur OUT pour quitter sans enregistrer 10
11
12
Éteindre le chariot puis le remettre en marche
13
14
15
Ré 16
Fonction Description Remarques
f
1 MCB Réinitialisation de la carte MCB
17
2 ARMREST Réinitialisation de la carte de l’accoudoir
Voir paragraphe
18
3 TRACTION Réinitialisation de l'unité logique de traction RÉGLAGES NÉCESSAIRES
4 MHYRIO Réinitialisation de la carte MHYRIO APRÈS LE REMPLACEMENT 19
D’UN COMPOSANT MATÉRIEL
5 PUMP Réinitialisation de l'unité logique PUMP 20
6 AFFICHEUR Réinitialisation du DISPLAY
21
E
3-63

PLAN DU MENU DEFAULT RST

0
1
PLEASE INSERT 2
SERV. PASSWORD 3
4
SOFT VERS 5
6
PARAM CHANGE
7
8
TRUCK CONF
9
10
SERVICE RENT
11
PSW MODIFY 12
13
TESTER 14
15
ALARMS 16
17
LEARNING 18
19
DEFAULT RST
20
1 - MCB 4 - MHYRIO 21
2 - ARMET 5 - PUMP
3 - TRACTION 6 - DISPLAY E
3-64

GESTION DES « INCORRECT START » (ANOMALIES DE DÉMARRAGE)


Les « ANOMALIES DE DÉMARRAGE » (INCORRECT START) sont des erreurs réparables, générées
par :
• une procédure de démarrage non correcte
• des commandes utilisées dans un ordre incorrect 0
Ces alarmes bloquent momentanément le fonctionnement du chariot et une icône d'alarme s'affiche.
Tableau récapitulatif des « ANOMALIES DE DÉMARRAGE »
1
2
Icône Description Configuration Remarques 3
Système à double
Pédale de direction enfoncée pendant la
pédale ou pédales
Traction : NON 4
procédure de mise en marche Levage : OUI
basculantes
5
Levier de direction manuel en position de Système à pédale Traction : NON
direction sélectionnée unique Levage : OUI
6
7
Demande hydraulique pendant la Distributeur Traction : NON
procédure de démarrage mécanique Levage : NON 8
9
Demande hydraulique pendant la Distributeur Traction : NON
procédure de démarrage électrique Levage : NON
10
Système à double
Traction : NON 11
Double demande de marche activée pédale ou pédales
Levage : OUI
basculantes
12
Demande de marche avec frein
Tous
Traction : NON 13
de stationnement tiré Levage : NON
14
Micro-interrupteur du siège ouvert
Traction : NON
pendant la marche ou demande Tous
Levage : NON 15
hydraulique

Témoin de panne sur le système de


16
freinage :
Panne du système de freinage. 17
Traction : OUI
Le signal est affiché lorsque le niveau de Tous
l'huile des freins est trop bas.
Levage : OUI 18
En cas d'alarme, le chariot réduit sa
vitesse à 5 km/h max. environ 19
20
21
E
4-1

RECHERCHE DES PANNES


Page
CONTRÔLE DES CONNECTEURS ............................4-2
0
AVANT DE PROCÉDER À LA RECHERCHE DES
PANNES .............................................................................. 4-2 1
PROCÉDURE D'INSPECTION - CÂBLAGE ET 2
CONNECTEURS .......................................................4-3
PROCÉDURE DE CONTRÔLE - ISOLATION .............4-5
PROCÉDURE DE CONTRÔLE -
4
ENROULEMENTS DU MOTEUR ..............................4-5 5
CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC 6
DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE .................................4-6
7
CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC
DISTRIBUTEUR ÉLECTRIQUE ................................4-7 8
LISTE DES CODES DE DIAGNOSTIC........................4-8 9
VISUALISATION D'UNE ERREUR ............................4-14
10
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION ........................................ 4-14
11
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE............................................. 4-30
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO ........................................4-46 12
CARTE ACCOUDOIR ................................................4-53 13
TABLEAU DE BORD .................................................4-58 14
CARTE I/O..................................................................4-62 15
16
17
18
19
20
21
E
4-2

CONTRÔLE DES CONNECTEURS


AVANT DE PROCÉDER À LA RECHERCHE DES PANNES

1. Débrancher la fiche de la batterie avant de brancher ou


de débrancher tout connecteur ou toute borne
2. Pour débrancher un connecteur, il ne faut pas tirer sur
les câbles, mais saisir le corps du connecteur et tirer
dessus après l'avoir débloqué. Pour brancher un
connecteur, enfoncer fermement le connecteur jusqu’à
ce qu’il se verrouille en position

3. Mettre la pointe de touche du multimètre en contact


avec une borne du connecteur à l’arrière du coupleur
(côté faisceau de câblage)
4. S'il est impossible de l'introduire par l'arrière, comme
dans le cas d'un connecteur étanche à l'eau, porter avec
précaution la pointe de touche du multimètre en contact
avec la borne de façon à ne pas la déformer
5. Ne pas toucher directement les bornes du connecteur
avec les doigts
6. Veiller à ne pas mettre les pointes de touche du
multimètre en contact entre elles, lorsque vous les
placez en contact avec la borne sous tension
4-3

PROCÉDURE D'INSPECTION - CÂBLAGE ET CONNECTEURS


En cas de problèmes, contrôler d'abord les connecteurs et les câblages du circuit correspondant, en
procédant de la façon suivante :
Contrôle de la continuité
1. Débrancher les connecteurs des deux côtés des
câblages correspondants
2. Mesurer la résistance entre les bornes des connecteurs
correspondant aux deux extrémités 0
Standard : 10 Ω ou moins
Remarques : 1
Mesurer en déplaçant légèrement les câbles vers le haut,
vers le bas et sur les côtés 2
Référence :
L'ouverture du circuit au câblage se produit rarement le long 3
du câblage du chariot, mais plutôt au niveau des
connecteurs. 4
Contrôler attentivement les connecteurs des capteurs
3
Contrôle des court-circuits
1. Débrancher les connecteurs aux deux extrémités du
6
faisceau de câblage correspondant
2. Mesurer la résistance entre la borne du connecteur 7
correspondant au négatif. Contrôler toujours les deux
extrémités du connecteur 8
Standard : 10 MΩ ou plus
Remarques : 9
Mesurer en déplaçant légèrement les câbles vers le haut,
vers le bas et sur les côtés 10
11
3. Mesurer la résistance entre une borne correspondant à 12
la borne du connecteur et N1. Contrôler toujours les
deux extrémités des connecteurs 13
Standard : 10 MΩ ou plus
Remarques : 14
Le câble peut aller en court-circuit à cause de la traction
de la structure ou pour une borne défectueuse 15
16
17
18
4-4

Contrôles visuels et de pression du contact


• Débrancher les connecteurs des deux côtés des faisceaux
de câbles correspondants
• Contrôler s'il y a de la rouille ou tout autre matériau qui ne
devrait pas se trouver sur les bornes des connecteurs
• Vérifier si le connecteur est desserré ou endommagé. De
plus, tirer légèrement sur le câble pour vérifier qu’il ne sort
pas du connecteur
• Installer une cosse mâle identique à la cosse à contrôler
sur un connecteur femelle et contrôler la force d'extraction.
Si la force d’extraction est inférieure à celle d’autres
bornes, le contact pourrait être défectueux

Remarques :
S'il y a de la rouille ou un autre matériau sur la cosse ou
si la pression de contact entre mâle et femelle est faible,
la mauvaise condition de contact peut être normalisée
en débranchant et rebranchant le connecteur. Dans ce
cas, débrancher et rebrancher le connecteur plusieurs
fois. Même si le problème n'est détecté qu'une seule
fois, le contact peut être défectueux

Les informations ci-dessus concernant l'inspection des connecteurs, se réfèrent au type spécifique illustré
sur le dessin. Suivre la même procédure pour tous les types de connecteurs du chariot.
4-5

PROCÉDURE DE CONTRÔLE - ISOLATION


En cas de problèmes, contrôler d'abord l'isolation du chariot et de ses composants, en procédant de la
façon suivante :
Contrôle de l'isolation du chariot
1. Débrancher la batterie du chariot
2. Mesurer la résistance entre le positif de la fiche prise du
chariot et le châssis (dans un point sans peinture)
Standard : 10 MΩ ou plus 0
3. Mesurer la résistance entre le négatif de la fiche prise du
chariot et le châssis (dans un point sans peinture) 1
Standard : 10 MΩ ou plus
2
3
Contrôle de l'isolation de la batterie
1. Débrancher la batterie du chariot 4
2. Mesurer la résistance entre le positif de la fiche prise de
la batterie et le caisson (dans un point sans peinture)
Standard : 10 MΩ ou plus 3
3. Mesurer la résistance entre le négatif de la fiche prise de
la batterie et le caisson (dans un point sans peinture) 6
Standard : 10 MΩ ou plus
7
8
Contrôle de l'isolation du moteur
1. Débrancher la batterie du chariot 9
2. Mesurer la résistance entre une phase et la carcasse du
moteur (dans un point sans peinture)
Standard : 10 MΩ ou plus
10
3. Mesurer la résistance entre une phase et la carcasse du
moteur (dans un point sans peinture) en faisant tourner 11
lentement à la main le rotor
Standard : 10 MΩ ou plus 12
13
PROCÉDURE DE CONTRÔLE - ENROULEMENTS DU MOTEUR 14
En cas de problèmes, contrôler l'état des moteurs en procédant de la façon suivante :
15
Contrôle de la continuité - Phases du moteur
1. Débrancher la batterie du chariot 16
2. Débrancher les trois câbles de puissance
3. Contrôler la continuité entre les câbles du moteur
Standard : U-V 0 Ω 17
V-W 0 Ω
U-W 0 Ω 18
4-6

CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE

CÂBLAGE TABLEAU DE BORD


DISTRIBUTEUR
MÉCANIQUE

J148 (8) J137 (1)


J137 (2)
1 KΩ

180 Ω
J137 (8)
J148 (13) J137 (9)

CARTE I/O
J132 (3)
J40 (8)
J40 (15) J132 (4)

J34 (21)
180 Ω

J34 (22) PRISE CAN-BUS


J34 (23) PROGRAMMATEUR
J34 (33)
J34 (34)
J34 (35)

SESAM KEYPAD RÉSISTANCE


CAN-BUS

J131 (1)
180 Ω

J133 (4)

J133 (5) J131 (2)

UNITÉ LOGIQUE UNITÉ LOGIQUE


TRACTION LEVAGE

JT (20) JP (20)

JT (21) JP (21)

CAN HIGH Couleur: BLEU/NOIR


CAN LOW Couleur: GRIS/JAUNE
4-7

CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR ÉLECTRIQUE

TABLEAU DE BORD
MHYRIO

0
J140 (4) J137 (1)
J137 (2)
1

180 Ω
J137 (8)
J140 (13) J137 (9) 2
CARTE I/O 3
J132 (3)
J40 (8) 4
J40 (15) J132 (4)

J34 (21) 3
180 Ω

J34 (22) PRISE CAN-BUS


J34 (23) PROGRAMMATEUR 6
J34 (33)
J34 (34) 7
J34 (35)
8
CARTE
SESAM KEYPAD
ACCOUDOIR 9
10
J138 (2)
11
180 Ω

J133 (4)
12
J133 (5) J138 (4)
13
UNITÉ LOGIQUE UNITÉ LOGIQUE 14
TRACTION LEVAGE
15
16
JT (20) JP (20) 17
JT (21) JP (21)
18
CAN HIGH Couleur: BLEU/NOIR
CAN LOW Couleur: GRIS/JAUNE
4-8

LISTE DES CODES DE DIAGNOSTIC

Si un code d'erreur est affiché


Code Alarme déclenchée Modalité d'erreur Page
01 WATCHDOG UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Test autodiagnostic 4-14
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne de la zone de
02 EEPROM KO 4-14
mémoire
03 LOGIC FAILURE #3 UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Défaillance de l'unité logique 4-14
04 LOGIC FAILURE #2 UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne de la section matériel 4-15
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Protection contre
05 LOGIC FAILURE #1 4-15
les sous-tensions/surtensions
06 VMN LOW UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne pendant le test VMN 4-16
07 VMN HIGH UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne pendant le test VMN 4-17
08 CONTACTOR OPEN UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du contacteur 4-18
09 STBY I HIGH UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du capteur de courant 4-18
10 CAPACITOR CHARGE UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Condensateurs non chargés 4-19
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Température de l'unité
11 HIGH TEMPERATURE 4-19
logique supérieure à 85 °C
MOTOR UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Température moteur de
12 4-19
TEMPÉRATURE traction supérieure à 140 °C
13 ENCODER ERROR UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne sur circuit encodeur 4-20
THERMIC SENSOR UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Capteur thermique de l'unité
14 4-21
KO logique hors plage
15 SAFETY IN UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Arrêt de l'unité logique 4-21
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Détection de la
16 CAN BUS KO 4-21
communication d'une autre carte
17 WAITING FOR NODE UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Retard des informations 4-22
18 AUX OUTPUT KO LIBRE 4-22
19 DRIVER SHORTED UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du pilote contacteur 4-22
20 CONTACTOR DRIVER UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du pilote contacteur 4-22
21 AUX COIL SHORTED UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du pilote contacteur 4-23
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Réglage incorrect du
22 VACC NOT OK 4-23
potentiomètre de direction
23 INCORRECT START LIBRE 4-23
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur de détection de la
24 SEAT MISMATCH 4-24
fermeture du micro-interrupteur du siège
WRONG SET UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Tension de la batterie hors
25 4-24
BATTERY plage
26 REMOTE INPUT LIBRE 4-24
27 BAD STEER 0-SET LIBRE 4-24
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Problème au niveau du
28 STEER SENSOR KO 4-24
potentiomètre
29 FORW + BACK LIBRE 4-24
30 UNUSED LIBRE 4-25
4-9

Si un code d'erreur est affiché


Code Alarme déclenchée Modalité d'erreur Page
31 WATCHDOG UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Test autodiagnotic 4-30
32 EEPROM KO UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne de la zone de mémoire 4-30
33 LOGIC FAILURE #3 UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Défaut de l'unité logique 4-30
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne au niveau de la section
34 LOGIC FAILURE #2 4-31
matériel 0
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Protection contre les
35 LOGIC FAILURE #1 4-31
sous-tensions/surtensions 1
36 VMN LOW UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne pendant le test de VMN 4-32
37 VMN HIGH UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne pendant le test de VMN 4-33 2
38 CONTACTOR OPEN UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du contacteur 4-34
39 STBY I HIGH UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du capteur de courant 4-34 3
40 CAPACITOR CHARGE UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Condensateurs non chargés 4-35
4
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Température de l'unité logique
41 HIGH TEMPERATURE 4-35
supérieure à 85 °C
3
MOTOR UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Température moteur de traction
42 4-35
TEMPERATURE supérieure à 140 °C
6
43 ENCODER ERROR UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne sur le circuit encodeur 4-36
THERMIC SENSOR UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Capteur thermique de l'unité 7
44 4-37
KO logique hors plage
45 SAFETY IN UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Protection activée 4-37 8
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Détection de la communication
46 CAN BUS KO 4-37
d'une autre carte 9
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Détection d'un retard dans le
47 WAITING FOR NODE 4-38
transfert des données 10
48 AUX OUTPUT KO LIBRE 4-38
49 DRIVER SHORTED UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du pilote du contacteur 4-39 11
50 CONTACTOR DRIVER UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du pilote du contacteur 4-39
51 AUX COIL SHORTED UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du pilote du contacteur 4-39
12
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Réglage incorrect du
52 VACC NOT OK
potentiomètre de direction
4-39 13
53 INCORRECT START UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Micro-interrupteur siège ouvert 4-39
14
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Micro-interrupteur du siège
54 SEAT MISMATCH 4-40
ouvert pendant la traction
15
WRONG SET UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Tension de la batterie hors
55 4-40
BATTERY plage
16
56 REMOTE INPUT LIBRE 4-40
57 BAD STEER 0-SET LIBRE 4-40 17
58 STEER SENSOR KO UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du pilote du contacteur 4-40
59 FORW + BACK LIBRE 4-40 18
81 INCORRECT START CARTE I/O : Démarrage incorrect 4-63
82 UNUSED LIBRE 4-63
4-10

Si un code d'erreur est affiché


Code Alarme déclenchée Modalité d'erreur Page
CARTE I/O : Erreur du signal du potentiomètre de l'accélérateur
83 PEDAL WIRE KO 4-63
au repos
84 BAD MICRO SWITCH CARTE I/O : Alarme générique : micro-interrupteur défectueux 4-63
85 UNUSED LIBRE 4-63
CARTE I/O : Erreur du signal du potentiomètre de l'accélérateur
86 BAD VACC 4-64
au repos
CARTE I/O : Erreur de détection de la fermeture du
87 ERR SEAT 4-64
micro-interrupteur du siège
88 UNUSED LIBRE 4-64
89 PARKING SELECTED CARTE I/O : Panne du frein de stationnement 4-64
90 UNUSED LIBRE 4-64
91 CONF ERROR CARTE I/O : Problème de configuration 4-65
92 BOOT ERROR CARTE I/O : Problème de communication 4-66
93 NOT REP ERROR CARTE I/O : Problème de communication 4-66
94 CHKSUM ERROR CARTE I/O : Remplacer la carte de contrôle I/O 4-66
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du pilote de sécurité
0A SAFETY OUTPUT 4-25
de l'unité logique
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur au niveau des
0B SLIP PROFILE 4-25
données de la mémoire
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur interne de l'unité de
0C ANALOG INPUT 4-25
commande
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur interne de l'unité de
0D HARDWARE FAULT 4-25
commande
POWER MOS UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du circuit
0E 4-26
SHORTED d'alimentation
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur interne de l'unité de
0F FLASH CHECKSUM 4-26
commande
1A SOFTWARE ERROR UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur au niveau de mémoire 4-26
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Capteur de température du
1B THERMIC MOT KO 4-27
moteur débranché
1C ENCODER LOCK UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Encodeur moteur débranché 4-27
1D UNUSED LIBRE 4-27
1E CONTACTOR CLOSED UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du pilote contacteur 4-28
2A CHOPPER NOT CONF LIBRE 4-28
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du potentiomètre de
2B STEER WIRE KO 4-28
direction
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Unité logique en cours de
2C DATA ACQUISITION 4-28
saisie des données
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Erreur interne de l'unité de
2D WRONG 0 VOLT 4-29
commande
UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Panne du micro-interrupteur
2E HANDBRAKE 4-29
de la pédale de frein
4-11

Si un code d'erreur est affiché


Code Alarme déclenchée Modalité d'erreur Page
WRONG RAM UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION : Activation de la protection
2F 4-29
MEMORY contre les charges électrostatiques
3A SAFETY OUTPUT UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Arrêt de l'unité logique 4-41
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Erreur au niveau des données
3B SLIP PROFILE 4-41
de la mémoire
0
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Erreur interne de l'unité de
3C ANALOG INPUT 4-41
commande
1
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Erreur interne de l'unité de
3D HARDWARE FAULT 4-41
commande
2
POWER MOS
3E UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du circuit d'alimentation 4-42
SHORTED
3
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Erreur interne de l'unité de
3F FLASH CHECKSUM 4-42
commande
4
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Erreur au niveau des données
4A SOFTWARE ERROR 4-42
de la mémoire
3
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Capteur de température du
4B THERMIC MOT KO 4-43
moteur débranché
6
4C ENCODER LOCK UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Encodeur du moteur débranché 4-43
4D UNUSED LIBRE 4-43 7
4E CONTACTOR CLOSED UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du pilote du contacteur 4-44
5A CHOPPER NOT CONF LIBRE 4-44 8
5B STEER WIRE KO UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du pilote du contacteur 4-44
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Unité logique en cours de
9
5C DATA DE SAISIE 4-44
saisie des données
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Erreur interne de l'unité de
10
5D WRONG 0 VOLT 4-45
commande
UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Panne du micro-interrupteur de
11
5E HANDBRAKE 4-45
la pédale de frein
WRONG RAM UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE : Activation de la protection
12
5F 4-45
MEMORY contre les charges électrostatiques
8A PARAM LOAD ERROR CARTE I/O : Problème sur les circuits matériel (hardware) 4-64
13
8B TRUCK IN ALARM CARTE I/O : Alarme générale 4-65 14
TRUCK STUFFIN
8C CARTE I/O : Problème de communication 4-65
ERROR 15
8D UNUSED LIBRE 4-65
8E UNUSED LIBRE 4-65 16
8F FW + BW CARTE I/O : Double demande activée 4-65
A1 EEPROM KO UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Panne de la zone mémoire 4-46 17
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des vannes on/off est en
A2 EV DRIVER SHORT
court- circuit
4-46 18
A3 CAN BUS KO UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Erreur communication CAN-BUS 4-46
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Problème sur le circuit matériel
A4 FF VALVES 4-47
(hardware)
4-12

Si un code d'erreur est affiché


Code Alarme déclenchée Modalité d'erreur Page
A5 UNUSED LIBRE 4-47
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
A6 EVPG1 DRIV SHORT 4-47
est en court- circuit
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
A7 EVPG2 DRIV SHORT 4-48
est en court- circuit
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
A8 EVPG3 DRIV SHORT 4-48
est en court- circuit
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
A9 EVPG4 DRIV SHORT 4-48
est en court- circuit
WRONG SET
AA UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Tension de la batterie hors plage 4-49
BATTERY
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Problème sur le circuit matériel
AB HI SIDEDRIVER KO 4-49
(hardware)
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
A.C. EVPG1 DRIVER KO 4-49
est ouverte
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
AD EVPG2 DRIVER KO 4-50
est ouverte
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
AE EVPG3 DRIVER KO 4-50
est ouverte
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
AF EVPG4 DRIVER KO 4-50
est ouverte
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Problème sur le circuit matériel
B0 COIL SHORTED 4-51
(hardware)
B1 UNDER VOLTAGE UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Condition de sous-tension 4-51
B2 EVP DRIVER KO UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : La commande de vanne est ouverte 4-51
UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Une des commandes des vannes
B3 EV DRIVER KO 4-52
est ouverte
B4 WATCHDOG UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Test autodiagnotic 4-52
EVP DRIVER UNITÉ LOGIQUE MHYRIO : Le pilote de la vanne est en
B5 4-52
SHORTED court-circuit
C1 STOP OPEN CARTE I/O : Panne des feux de stop 4-66
ANT_OPEN or
C2 CARTE I/O : Panne du circuit des feux avant ou arrière 4-66
POST_OPEN
C3 UNUSED LIBRE 4-67
C4 RETRO OPEN CARTE I/O : Panne des feux de marche AR 4-67
C5 TILT_LOCK_FAULT CARTE I/O : Panne de la bobine de l'électrovanne d'inclinaison 4-67
LOWERING_LOCK_
C6 CARTE I/O : Panne de la bobine de l'électrovanne de levage 4-67
FAULT
STATIONARY_
C7 BRAKING_BUZZER_ CARTE I/O : Panne du buzzer des alarmes 4-67
FAULT
TABLEAU DE BORD : L’unité logique de traction n'est pas
D1 TRAC KO 4-58
décelée
4-13

Si un code d'erreur est affiché


Code Alarme déclenchée Modalité d'erreur Page
D2 I/O CARD KO TABLEAU DE BORD : La carte I/O n'est pas décelée 4-58
D3 UNUSED LIBRE 4-58
D4 PUMP KO TABLEAU DE BORD : L’unité logique levage n'est pas décelée 4-59
D5 MHYRIO KO TABLEAU DE BORD : L’unité logique MHYRIO n'est pas décelée 4-59
D6 JOY KO TABLEAU DE BORD : La carte de l'accoudoir n'est pas décelée 4-59 0
D7 BRAKE LEVEL TABLEAU DE BORD : Niveau du liquide de frein bas 4-60
D8 ERROR READ PIN TABLEAU DE BORD : Erreur de configuration avec la carte I/O 4-60 1
D9 DHU KO TABLEAU DE BORD : La carte DHU n'est pas décelée 4-60
DA SHOCK LOCKOUT TABLEAU DE BORD : Le capteur de choc n'est pas décelé 4-60
2
DB UNUSED LIBRE 4-61 3
DC UNUSED LIBRE 4-61
DD SAS KO TABLEAU DE BORD : LIBRE 4-61 4
DE UNUSED LIBRE 4-61
DF EEPROM ERROR TABLEAU DE BORD : Panne de la mémoire 4-61 3
PUMP INCORRECT
E1
START
CARTE ACCOUDOIR : Procédure de démarrage non correcte 4-53 6
PUMP INCORRECT
E1
START
CARTE I/O : Procédure de démarrage non correcte 4-62 7
E2 BAD LIFT POT CARTE ACCOUDOIR : Panne du potentiomètre de levage 4-54
8
E2 BAD LIFT POT CARTE I/O : Panne du potentiomètre de levage 4-62
E3 BAD TILT POT CARTE ACCOUDOIR : Panne du potentiomètre d'inclinaison 4-54 9
E4 BAD SIDESHIFT POT CARTE ACCOUDOIR : Panne du potentiomètre d'inclinaison 4-55
E5 BAD IV POT CARTE ACCOUDOIR : Panne du potentiomètre IVe voie 4-55 10
e
E6 BAD V POT CARTE ACCOUDOIR : Panne du potentiomètre V voie 4-56
E7 DEFAULT RESTORED CARTE ACCOUDOIR : Alarme 4-56 11
INVALID RESTORE CARTE ACCOUDOIR : Échec du rétablissement des paramètres
E8
STATE prédéfinis
4-56 12
EEPROM
E9
INCONSISTENCY
CARTE ACCOUDOIR : Alarme 4-56 13
MHYRIO OR PUMP CARTE ACCOUDOIR : Alarme sur l'unité logique MHYRIO et sur
EA
ALARM l'unité logique de levage
4-57 14
EB UNUSED LIBRE 4-57
15
EC CHKSUM ERROR CARTE ACCOUDOIR : Remplacer la carte accoudoir 4-57

ED
MHYRIO STUFFING
CARTE ACCOUDOIR : Problème de communication 4-57 16
ERROR

EE
PUMP STUFFING
CARTE ACCOUDOIR : Problème de communication 4-57 17
ERROR

EE
PUMP STUFFING
CARTE I/O : Problème de communication 4-63 18
ERROR
EF FW + BW CARTE ACCOUDOIR : Procédure de démarrage non correcte 4-57
4-14

VISUALISATION D'UNE ERREUR


UNITÉ LOGIQUE DE TRACTION
01 WATCHDOG

Condition de détection d'une


erreur
Le test est effectué aussi bien en cours du fonctionnement qu'au repos. Test autodiagnostic de l'unité
logique.
Cette alarme peut également être provoquée par le dysfonctionnement du CAN-BUS.
Vérifier :
• L'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION)
• Les connexions du CAN-BUS
• Remplacer la commande électronique

02 EEPROM KO

Condition de détection d'une


erreur
Panne de la zone de mémoire où sont stockés les paramètres de réglage ; cette alarme inhibe le
fonctionnement du chariot, l'unité chargera les paramètres par défaut.
Utiliser la fonction RESET pour recharger les paramètres par défaut (voir paragraphe DEFAULT RST).
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du
programmateur.
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, remplacer le module.
• Si l'alarme disparaît, les paramètres précédents seront effacés et les paramètres par défaut de la
commande électronique seront chargés automatiquement.

03 LOGIC FAILURE #3

Condition de détection d'une


erreur
Défaut de l'unité logique.
• Vérifier l'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION)
• Remplacer l'unité logique.
4-15

04 LOGIC FAILURE #2

Condition de détection d'une


erreur
Panne de la section matériel de l'unité logique qui gère le feedback de la tension de phase.
L'alarme est également affichée lorsque le contacteur CT2 s'ouvre pendant la marche.
Contrôler : 0
• les broches 1 et 14 du connecteur J50, ainsi que les connexions P6 et P5
• la bobine du contacteur (45 ohms) 1
• Vérifier l'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION)
• l'état des câbles de puissance reliés au moteur (serrage des connexions, usure de la gaine, agrafage 2
des connexions)
• remplacer l'unité logique
3
05 LOGIC FAILURE #1 4
3
Condition de détection d'une
erreur 6
Cette alarme signale que la protection contre la sous-tension/surtension s'est déclenchée.
- SOUS-tension : l'unité logique maintient sous contrôle l'entrée de la clé (broche 1, connecteur JT, câble 7
R04 de l'unité logique). Si la tension chute, l'alarme se déclenche.
- SURtension : l'unité logique contrôle la tension des condensateurs intérieurs. En cas de pic de tension 8
pendant le freinage, l'alarme se déclenche.
Les raisons possibles sont les suivantes : 9
a. Sous-tension/surtension de la batterie, chute de tension après la clé de contact ou après le con- 10
necteur de la batterie.

b. Si l'alarme est signalée lors de la mise en marche du chariot et qu'elle est affichée en même temps
11
que l’alarme 35 de l'unité logique de levage, vérifier :
• la clé de contact (faux contact, oxydation des contacts du barillet de la clé) 12
• la fiche/prise de la batterie (faux contact, contacts endommagés)
• l'état des éléments de la batterie (voir chapitre 01 BATTERIE) 13
c. L'alarme se déclenche également lorsqu'une ou plusieurs phases du moteur ne présentent pas une 14
isolation correcte lors d'une demande de mouvement.
• contrôler l'isolation du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION).
• l'isolation des câbles de puissance du moteur (serrage des connexions, usure de la gaine, agrafage 15
des connexions)
• contrôler que les phases du moteur (U-V-W) sont en court-circuit (voir paragraphe PROCÉDURE DE 16
CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
17
d. Panne dans la section matériel de l'unité logique contrôlant la protection contre les surtensions.
Défaut de la logique. Remplacer l'unité logique.
18
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
4-16

06 VMN LOW

Condition détection d' erreur


Panne pendant le test de VMN.
Le test commence lors de la mise en marche ; vérifier les connexions des 3 câbles d'alimentation entre
l'unité logique et le moteur de traction, l'état des câbles et l'état de la bobine du contacteur CT2 (45
ohms). Si la bobine est interrompue, l'alarme du chariot se déclenche lors de la mise en marche. Si la
valeur de la bobine est correcte, procéder à l'un test décrits ci-après afin d'établir si la panne est due à
une cause interne ou externe à l'unité logique :

TEST 1
• Actionner le frein de stationnement et éteindre le chariot
• Ouvrir le capot et débrancher la batterie
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur le moteur
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur l'unité logique
• Vérifier les valeurs de continuité entre les points suivants sur l'unité de commande en utilisant un
multimètre :

Valeurs sur l'unité commande, moteur connecté Valeurs sur l'unité commande, moteur déconnect
rouge noire Résistance rouge noire Résistance

Si les valeurs mesurées sont très différentes de Dans le cas de court-circuit, remplacer
celles de référence indiquées sur le tableau ci-dessus, l'unité logique
débrancher tous les câbles de puissance de l'unité logique
et refaire les mesures
TEST 2
Relier l'unité logique de traction au moteur de pompe et contrôler si l'écran affiche code d'alarme « 06 ».
OUI : remplacer l'unité logique
Si l'écran affiche l'alarme « 36 », vérifier l'état du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE
CONTRÔLE DE L'ISOLATION et PROCÉDURE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
4-17

07 VMN HIGH

Condition détection d'une erreur


Panne pendant le test de VMN.
Le test commence dès que la clé de contact est tournée sur la position ON et qu'il n'y a pas de
consommation d'ampères (chariot à l'arrêt). L'alarme se déclenche si les connexions du circuit de
puissance sont ouvertes ; contrôler les connexions des 3 câbles d'alimentation entre l'unité logique et le 0
moteur de traction, ainsi que l'état des câbles.
1
2
3
4
3
Pour déterminer la cause de la panne, exécuter un des tests ci-après : 6
TEST 1
• Actionner le frein de stationnement et éteindre le chariot
• Ouvrir le capot et débrancher la batterie
7
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur le moteur
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur l'unité logique 8
• Vérifier les valeurs de continuité entre les points suivants sur l'unité de commande en utilisant un
multimètre : 9
Valeurs sur l'unité commande, moteur connecté Valeurs sur l'unité commande, moteur déconnect 10
rouge noire Résistance rouge noire Résistance
11
12
13
14
15

Si les valeurs mesurées sont très différentes de Dans le cas de court-circuit, remplacer
16
celles de référence indiquées sur le tableau ci-dessus, l'unité logique
débrancher tous les câbles de puissance de l'unité logique 17
et refaire les mesures
TEST 2 18
Relier l'unité logique de traction au moteur de pompe et contrôler si l'écran affiche code d'alarme « 07 ».
OUI : remplacer l'unité logique
Si l'écran affiche l'alarme « 37 », vérifier l'état du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE
CONTRÔLE DE L'ISOLATION et PROCÉDURE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
4-18

08 CONTACTOR OPEN

Condition de détection d'une


erreur
Panne du contacteur CT2. Le contacteur est alimenté, mais les contacts ne ferment pas.
• Contrôler la bobine du contacteur principal CT2 (45 Ω) et les câbles correspondants
• Contrôler l'état de la diode bidirectionnelle (D2)
• Contrôler l'état des contacts et la continuité des câblages (passage de courant non permis)
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

09 STBY I HIGH

Condition de détection d'une


erreur
Panne du capteur de courant.
Contrôler le moteur de traction et les câbles correspondants, ainsi que l'isolation du chariot.
Remplacer l'unité logique
4-19

10 CAPACITOR CHARGE

Condition de détection d'une


erreur
Lors de l'allumage, l'unité logique essaye de charger les condensateurs via une résistance électrique et
une diode internes, et vérifie que les condensateurs sont chargés dans un délai donné. Si cela ne se
produit pas, une alarme se déclenche ; le contacteur principal reste ouvert. 0
• Vérifier la connexion négative entre l'unité logique et la batterie
• Contrôler la tension à l'entrée de la clé (broche 1, connecteur JT, câble R03 de l'unité logique de 1
traction : la tension de batterie doit être présente
• Débrancher le connecteur J15 et J2. Si l'alarme disparaît, contrôler l'état du capteur de température et 2
de l'encodeur du moteur
• Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique
3
Si l'alarme apparaît en même temps que l'alarme 40 de l'unité logique de levage, effectuer les contrôles
suivants pour identifier la commande défectueuse : 4
• Débrancher le câble (T+) de l'unité logique de traction et le câble (+) de l'unité logique de levage.
• À l'aide d'un multimètre, contrôler la tension entre le positif (+BF) et le négatif (-B) des deux unités 3
logiques
• Remplacer l'unité logique qui présente une tension entre -B et +BF proche de zéro.
6
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
7
11 HIGH TEMPERATURE 8
9
Condition de détection d'une
erreur 10
La température de l'unité logique est supérieure à 85 °C. Le courant maximal est réduit proportionnelle-
ment à l'augmentation de la température. 11
À 105 °C, le courant est réduit à 0 et le module s'arrête.
Contrôler : 12
• l'état de la pâte thermique entre l'unité de commande et le contrepoids. Elle doit être présente sur
toute la surface de l'unité de commande
• le paramètre CONTR TEMP (menu TESTER TRACTION du tableau de bord). Si elle est inférieure à 13
85 °C, remplacer l'unité logique de traction.
14
12 MOTOR TEMPERATURE 15
Condition de détection d'une
16
erreur
17
Cette alarme s'affiche lorsque le capteur de température du moteur atteint 140 °C.
Si l'alarme se déclenche lorsque le moteur est froid, contrôler :
- L'état du câblage et du connecteur du capteur de température
18
- Brancher une résistance de 600 ohms sur le connecteur du capteur :
• Si l'alarme disparaît, remplacer le capteur de température
• Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique
4-20

13 ENCODER ERROR

Condition de détection d'une


erreur
Cette alarme indique que les informations de l'encodeur ne sont pas correctes ou qu'elles ne sont pas
fournies.
L’encodeur transmet des signaux uniquement lorsque le moteur tourne. L'alarme est détectée par les
unités logiques au-dessus de 40 Hz.
Si le tableau de bord affiche l'alarme et que l'opérateur réinitialise avec la clé, alors que le chariot est à
l'arrêt, l'alarme disparaît.
Si l'alarme est signalée avant d'atteindre 40 Hz, le problème peut être lié à une isolation défectueuse
d'un câble d'alimentation sur le châssis : sans les signaux corrects de l'encodeur, le chariot reste à l'arrêt
ou se déplace très lentement. Pour déterminer si le problème doit être attribué à l’encodeur, ou à l'unité
logique, procéder de la façon suivante :
• Vérifier l'état du câblage et des connecteurs.
• Vérifier si 12 V sont présents entre les broches 1 et 2 du connecteur J15
• Vérifier l'état du roulement a billes de l'encodeur (voir procédure ci-après)
Utiliser un multimètre analogique ou numérique pour déterminer l'origine du problème.

Schéma électrique de base de l'encodeur.


La figure montre un seul signal (A).
Les encodeurs utilisés engendrent deux signaux
identiques, avec un déplacement de 90° (A-B).
1. Relier le positif du multimètre (pointe de
touche rouge) au positif de l'encodeur.
2. Relier la pointe de touche COM (noir) du
multimètre au signal de l'encodeur (A).
Selon la position du moteur, on lira les valeurs
suivantes :
• signal bas : 0,5 - 1,5 V
• signal haut : 10,5 - 11,5 V
Lorsque le moteur est à l'arrêt, il est impossible
de lire les valeurs intermédiaires.
Si le moteur tourne, le multimètre lira
automatiquement la Vm (valeur moyenne)
Vm= 5,5 - 6,5 V
En effectuant cet essai directement sur les
connecteurs de l'unité logique, il est possible de
vérifier si les signaux sont bons (voir description
ci-dessus) ou si les canaux sont ouverts ou en
court-circuit. Si les signaux sont corrects, le
problème devrait être attribué au contrôle
électronique.
4-21

14 THERMIC SENSOR KO

Condition de détection d'une


erreur
Capteur thermique de l'unité logique hors plage ; contrôler :
- L'état du câblage et du connecteur du capteur de température
- Brancher une résistance de 600 ohms sur le connecteur du capteur : 0
• Si l'alarme disparaît, remplacer le capteur de température
• Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique. 1
2
15 SAFETY IN
3
Condition de détection d'une
erreur 4
Arrêt de l'unité logique de traction. 3
Vérifier :
- Les alarmes de l’unité logique de levage
• Si OUI, cette alarme est uniquement une conséquence. Vérifier le diagnostic de l'unité logique de
6
levage
• Si NON, contrôler le câblage LV et la connexion entre la broche 11 du connecteur JT et la broche 19 7
du connecteur JP
• Si NON, vérifier que la broche 19 du connecteur JP, câble LV, est une TERRE 8
• Si NON, panne interne de l'unité logique

Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
9
10
16 CAN BUS KO
11
Condition de détection d'une 12
erreur
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme se déclenche si l'unité logique de traction ne reçoit pas 13
les informations de la carte MCB ou de l'unité logique de levage.
Avant de remplacer une carte, vérifier : 14
- Les alarmes du tableau de bord, afin d'identifier exactement la carte qui ne communique pas
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du 15
CAN-BUS
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• tableau de bord : 180 ohms
16
• MCB : 180 ohms
• accoudoir : 180 ohms 17
18
4-22

17 WAITING FOR NODE

Condition de détection d'une


erreur
Panne de communication CAN-BUS L'alarme se déclenche si l'unité logique de traction reçoit en retard
les informations de la carte I/O, de l'unité logique de traction ou de la carte de l'accoudoir.
- Contrôler si l'alarme se déclenche en même temps que d'autres alarmes. Dans ce cas, cette alarme est
conséquente.
- Avant de remplacer une carte, vérifiez les alarmes au tableau de bord
Si cette alarme est la seule :
- contrôler le connecteur CAN-BUS :tous les fils doivent être reliés correctement aux deux extrémités du
faisceau de câbles. L'alarme peut dépendre d'un faux contact.
- si les tests susmentionnés sont négatifs, remplacer l'unité logique de levage

18 AUX OUTPUT KO - NON UTILISÉ

19 DRIVER SHORTED

Condition de détection d'une


erreur
Vérifier :
- L'état du câblage et des connexions :
• sur le contacteur CT2
• sur le connecteur J50, broches 1 et 8
• sur le connecteur JT, broches 16 et 17
- L'état de la bobine du contacteur CT2 (normalement 45 ohms)
- Qu'il n'y a pas continuité entre la broche 16 du connecteur JT et la TERRE (-BATT).
Remplacer l'unité logique

20 CONTACTOR DRIVER

Condition de détection d'une


erreur
Panne du pilote contrôlant le contacteur CT2.
Vérifier :
- L'état du câblage et des connexions :
• sur le contacteur CT2
• sur le connecteur J50, broches 1 et 8
• sur le connecteur JT, broches 16 et 17
- L'état de la bobine du contacteur CT2 (normalement 45 ohms)
- Qu'il n'y a pas continuité entre la broche 16 du connecteur JT et la TERRE (-BATT) :
remplacez l'unité logique
4-23

21 AUX COIL SHORTED

Condition de détection d'une


erreur
Panne du contacteur CT2.
- Vérifier l'état de la bobine (45 ohms)
- Vérifier l'absence de court-circuit au niveau du faisceau de câbles 0
- Contrôler les connexions :
• sur le contacteur CT2 1
• sur le connecteur J50, broches 1 et 8
• sur le connecteur JT, broches 16 et 17
Remplacer l'unité logique 2
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
3
22 VACC NOT OK 4
3
Condition de détection d'une
erreur 6
Panne du potentiomètre de direction.
Saisir le NUMÉRO DE SÉRIE et le potentiomètre de direction (LEARN STEER POT) 7
Contrôler l'état du potentiomètre de direction, du câblage et des connexions (MENU TESTER)
Les valeurs du potentiomètre de direction mesurées à l'aide d'un multimètre sur le connecteur J14 entre
8
les broches 1 et 2
Roue arrière en position centrale : ~3,40 kΩ 9
Roue arrière en fin de course, côté droit : ~1,90 kΩ
Roue arrière en fin de course, côté gauche : ~4,95 kΩ 10
11
23 INCORRECT START - NON UTILISÉ
12
13
14
15
16
17
18
4-24

24 SEAT MISMATCH

Condition détection d'une erreur


Ouverture de l'interrupteur du siège pendant la traction.
L'alarme s'affiche si l'information du micro-interrupteur du siège n'arrive pas sur les deux unités logiques.
Vérifier :
- L'état du micro-interrupteur SW2 et du relais US1
- L'état des connexions et des câblages :
• Connecteur J50, broches 7 et 12
• JT, broche 6
• JP, broche 6
• J20, broches 1 et 2
• J25, broches 1 et 3
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

25 WRONG SET BATTERY

Condition détection d'une erreur


Si la clé est sur ON, le contrôleur vérifie la tension de la batterie et la compare au paramètre programmé
sur « SET BATTERY » (Programmation batterie). Si la valeur effective est supérieure ou inférieure de
20 % à la valeur nominale, il y a une panne.
- Contrôler à l'aide de la console Zapi si le paramètre SET BATTERY TYPE (ADJUSTMENT MENU) est
réglé sur 24 V
- Vérifier l'état de la batterie et la remplacer, si nécessaire.

26 REMOTE INPUT - NON UTILISÉ

27 BAD STEER 0-SET - NON UTILISÉ

28 STEER SENSOR KO

Condition détection d'une erreur


Cette alarme signale un dysfonctionnement du curseur du potentiomètre de direction ou du faisceau de
câbles correspondant.
Saisir le NUMÉRO DE SÉRIE et le potentiomètre de direction (LEARN STEER POT).
Contrôler l'état du potentiomètre de direction, du câblage et des connexions (MENU TESTER).
Les valeurs du potentiomètre de direction mesurées à l'aide d'un multimètre sur le connecteur J14 entre
les broches 1 et 2
Roue arrière en position centrale : ~3,40 kΩ
Roue arrière en fin de course, côté droit : ~1,90 kΩ
Roue arrière en fin de course, côté gauche : ~4,95 kΩ

29 FORW + BACK - NON UTILISÉ


4-25

30 UNUSED

0A SAFETY OUTPUT

Condition de détection d'une


erreur
Sortie du pilote SAFETY IN du connecteur JT, broche 19.
0
Défaut du pilote SAFETY de l'unité logique.
Vérifier l'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION) 1
Remplacer l'unité logique
2
0B SLIP PROFILE
3
Condition de détection d'une 4
erreur
Erreur dans les données de la mémoire qui conserve les paramètres de flux. 3
Réinitialiser l'unité logique pour recharger les paramètres par défaut.
Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du 6
programmateur.
Si le problème persiste, remplacer l'unité logique. 7
0C ANALOG INPUT 8
9
Condition de détection d'une
erreur
10
Erreur interne de l'unité de commande.
• contrôler l'isolation du chariot et des moteurs (PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION et 11
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
• contrôler les connexions et les câblages
• contrôler les capteurs et les potentiomètres reliés à l'unité logique 12
Remplacer l'unité logique
13
0D HARDWARE FAULT
14
Condition de détection d'une 15
erreur
Erreur interne de l'unité de commande. 16
• contrôler l'isolation du chariot et des moteurs (PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION et
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR) 17
• contrôler les connexions et les câblages
• contrôler les capteurs et les potentiomètres reliés à l'unité logique
Remplacer l'unité logique
18
4-26

0E POWER MOS SHORTED

Condition de détection d'une


erreur
L'alarme signal une panne au niveau du circuit d'alimentation.
Vérifier la connexion correcte entre le moteur et l'unité logique :
• Une ou plusieurs phases du moteur pourraient être déconnectées
• Connexion des câbles d'alimentation
• Isolation du chariot et état du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE
L'ISOLATION et PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
• Vérifier les valeurs de continuité directement sur l'unité de commande, alors que les câbles
d'alimentation sont débranchés :

Valeurs sur com., alors que moteur est déconnecté


rouge noire Résistance

Dans le cas d'un circuit ouvert, remplacer


l'unité logique

Remplacer l'unité logique

0F FLASH CHECKSUM

Condition de détection d'une


erreur
Erreur interne de l'unité de commande.
• Restaurer les paramètres par défaut à l'aide de la fonction RESET de l'unité logique
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du
programmateur.
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, remplacer l'unité logique.

1A SOFTWARE ERROR

Condition détection d'une erreur


Erreur dans les données de la mémoire qui conserve les paramètres.
Réinitialiser l'unité logique pour recharger les paramètres par défaut.
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du
programmateur.
• Si le problème persiste, remplacer l'unité logique.
4-27

1B THERMIC MOT KO

Condition de détection d'une


erreur
Capteur de température moteur déconnecté ou interrompu.
Vérifier :
- L'état du câblage et du connecteur du capteur de température 0
- Brancher une résistance de 600 ohms sur le connecteur du capteur :
• si l'alarme disparaît, remplacer le capteur de température
• si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.
1
2
1C ENCODER LOCK
3
Condition de détection d'une
erreur 4
Encodeur du moteur déconnecté ou interrompu.
Cette alarme s'affiche après 10 secondes environ lorsque la pédale de l'accélérateur est enfoncée. 3
Le chariot travaille à vitesse réduite et au courant maximal.
• Vérifier si le moteur et les réducteurs tournent librement (éventuelle rupture/blocage mécanique de la 6
roue motrice)
• Vérifier l'état de l'encodeur du moteur de traction
7
Schéma électrique de base de l'encodeur
La figure montre un seul signal (A). 8
Les encodeurs utilisés engendrent deux signaux
identiques, avec un déplacement de 90° (A-B). 9
1. Relier le positif du multimètre (pointe de
touche rouge) au positif de l'encodeur.
2. Relier la pointe de touche COM (noir) du 10
multimètre au signal de l'encodeur (A).
Selon la position du moteur, on lira les valeurs 11
suivantes :
• signal bas : 0,5 - 1,5 V 12
• signal haut : 10,5 - 11,5 V
Lorsque le moteur est à l'arrêt, il est impossible 13
de lire les valeurs intermédiaires.
Si le moteur tourne, le multimètre lira 14
automatiquement la Vm (valeur moyenne)
Vm= 5,5 - 6,5 V 15
En effectuant cet essai directement sur les
connecteurs de l'unité logique, il est possible de 16
vérifier si les signaux sont bons (voir description
ci-dessus) ou si les canaux sont ouverts ou en 17
court-circuit. Si les signaux sont corrects, le
problème devrait être attribué au contrôle 18
électronique.

1D UNUSED
4-28

1E CONTACTOR CLOSED

Condition de détection d'une


erreur
Panne du pilote du contacteur CT2. L'unité logique coupe le courant à la bobine, mais les contacts
restent fermés.
Débrancher la batterie et vérifier :
- Les enroulements du contacteur CT2 et le faisceau de câbles correspondant
- Nettoyer les contacts du contacteur
- Vérifier le pilote du contacteur directement sur le connecteur JT, broches 16 et 17 de l'unité logique
Remplacer l'unité logique
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

2A CHOPPER NOT CONF - NON UTILISÉ

2B STEER WIRE KO

Condition de détection d'une


erreur
Cette alarme signale un dysfonctionnement du potentiomètre de direction ou du faisceau de câbles cor-
respondant.
Vérifier :
- La continuité du câblage (voir paragraphe PROCÉDURE D'INSPECTION DU CÂBLAGE ET DES
CONNECTEURS)
- Le fonctionnement correct du potentiomètre à l'aide d'un multimètre :
• Roue arrière en position centrale : ~3,40 kΩ
• Roue arrière en fin de course, côté droit : ~1,90 kΩ
• Roue arrière en fin de course, côté gauche : ~4,95 kΩ
- La connexion correcte du faisceau de câbles (positive ou négative)

2C DATA ACQUISITION

Condition de détection d'une


erreur
Cet avertissement communique que l'unité logique est en cours d'acquisition de courant.
L'unité logique ne fonctionne pas au cours de cette phase.
Réinitialiser l'unité logique à l'aide de la fonction RESET.
Refaire toutes les acquisitions.
Mettre à jour l'unité logique avec la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR.
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.
4-29

2D WRONG 0 VOLT

Condition de détection d'une


erreur
Erreur interne de l'unité de commande.
• contrôler l'isolation du chariot et des moteurs (PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION et
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR) 0
• contrôler le circuit de puissance et la batterie
• contrôler les connexions et les câblages 1
• contrôler les capteurs et les potentiomètres reliés à l'unité logique
Remplacer l'unité logique
2
2E HANDBRAKE 3
4
Condition de détection d'une
erreur 3
Frein de stationnement tiré ou panne du micro-interrupteur du frein de stationnement.
Contrôler : 6
• le frein de stationnement
• l'état du micro-interrupteur SW7, ainsi que les câblages et connecteurs correspondants 7
8
2F WRONG RAM MEMORY
9
Condition de détection d'une
erreur 10
Protection contre les charges électrostatiques activée. 11
Couper le contact et remettre en marche le chariot.
12
13
14
15
16
17
18
4-30

UNITÉ LOGIQUE DE LEVAGE


31 WATCHDOG

Condition de détection d'une


erreur
Le test est effectué aussi bien en cours de fonctionnement qu'au repos. Test autodiagnostic de l'unité
logique.
Cette alarme peut également être provoquée par le dysfonctionnement du CAN-BUS.
Vérifier :
• l'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION)
• les connexions du CAN-BUS
• Remplacer la commande électronique

32 EEPROM KO

Condition de détection d'une


erreur
Panne de la zone de mémoire où sont stockés les paramètres de réglage ; cette alarme inhibe le
fonctionnement du chariot, l'unité chargera les paramètres par défaut.
Utiliser la fonction RESET pour recharger les paramètres par défaut (voir paragraphe DEFAULT RST).
Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du
programmateur.
Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, remplacer le module.
Si l'alarme disparaît, les paramètres précédents seront effacés et les paramètres par défaut de la
commande électronique seront chargés automatiquement.

33 LOGIC FAILURE #3

Condition de détection d'une


erreur
Défaut de l'unité logique.
• Vérifier l'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION)
• Remplacer l'unité logique.
4-31

34 LOGIC FAILURE #2

Condition de détection d'une


erreur
Panne de la section matériel de la logique qui gère le feedback de la tension de phase.
L'alarme est également affichée lorsque le contacteur CT2 s'ouvre pendant la marche.
Contrôler : 0
• les broches 1 et 14 du connecteur J50, ainsi que les connexions P6 et P5 Faux contact possible
• la bobine du contacteur (45 ohms) 1
• Vérifier l'isolation du chariot (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION)
• l'état des câbles de puissance reliés au moteur (serrage des connexions, usure de la gaine, agrafage 2
des connexions)
• Remplacer l'unité logique
3
35 LOGIC FAILURE #1 4
3
Condition de détection d'une
erreur 6
Cette alarme signale que la protection contre la sous-tension/surtension s'est déclenchée.
- SOUS-tension : l'unité logique maintient sous contrôle l'entrée de la clé (broches 1 et 4, connecteur JP, 7
câble R04 de l'unité logique). Si la tension chute, l'alarme se déclenche.
- SURtension : l'unité logique contrôle la tension des condensateurs intérieurs. En cas de pic de tension 8
pendant le freinage, l'alarme se déclenche.
Les raisons possibles sont les suivantes : 9
a. Sous-tension/surtension de la batterie, chute de tension après la clé de contact ou après le con- 10
necteur de la batterie.

b. Si l'alarme est signalée lors de la mise en marche du chariot et qu'elle est affichée en même temps
11
que l’alarme 05 de l'unité logique de traction, vérifier :
• la clé de contact (faux contact, oxydation des contacts du barillet de la clé) 12
• la fiche/prise de la batterie (faux contact, contacts endommagés)
• l'état des éléments de la batterie (voir chapitre 01 BATTERIE) 13
c. L'alarme se déclenche également lorsqu'une ou plusieurs phases du moteur ne présentent pas une 14
isolation correcte lors d'une demande de mouvement.
• Contrôler l'isolation du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION).
• l'isolation des câbles de puissance du moteur (serrage des connexions, usure de la gaine, agrafage 15
des connexions)
• Contrôler que les phases du moteur (U-V-W) sont en court-circuit (voir paragraphe PROCÉDURE DE 16
CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
17
d. Panne dans la section matériel de l'unité logique contrôlant la protection contre les surtensions.
Défaut de la logique. Remplacer l'unité logique.
18
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
4-32

36 VMN LOW

Condition détection d'une erreur


Panne pendant le test de VMN.
Le test commence lors de la mise en marche ; vérifier les connexions des 3 câbles d'alimentation entre
l'unité logique et le moteur de levage, l'état des câbles et l'état de la bobine du contacteur CT2 (45
ohms). Si la bobine est interrompue, l'alarme du chariot se déclenche lors de la mise en marche. Si la
valeur de la bobine est correcte, procéder à l'un test décrits ci-après afin d'établir si la panne est due à
une cause interne ou externe à l'unité logique :

TEST 1
• Actionner le frein de stationnement et éteindre le chariot
• Ouvrir le capot et débrancher la batterie
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur le moteur
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur l'unité logique
• Vérifier les valeurs de continuité entre les points suivants sur l'unité de commande en utilisant un
multimètre :

Valeurs sur l'unité commande, moteur connecté Valeurs l'unité commande, alors que mot. déc.
rouge noire Résistance Pointe de touche Pointe
rouge de touche noire
Résistance

Si les valeurs mesurées sont très différentes de Dans le cas d'un circuit ouvert, remplacer
celles de référence indiquées sur le tableau ci-dessus, l'unité logique
débrancher tous les câbles de puissance de l'unité logique
et refaire les mesures
TEST 2
Connecter l'unité logique levage au moteur traction et contrôler si l'écran affiche code d'alarme « 36 ».
OUI : remplacer l'unité logique
Si l'écran affiche l'alarme « 06 », vérifier l'état du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE
CONTRÔLE DE L'ISOLATION et PROCÉDURE DE CONTRÔLE ENROULEMENTS DU MOTEUR)
4-33

37 VMN HIGH

Condition détection d'une erreur


Panne pendant le test de VMN.
Le test commence dès que la clé de contact est tournée sur la position ON et qu'il n'y a pas de
consommation d'ampères (chariot à l'arrêt). L'alarme se déclenche si les connexions du circuit de
puissance sont ouvertes ; contrôler les connexions des 3 câbles d'alimentation entre l'unité logique et le 0
moteur de la pompe, ainsi que l'état des câbles.
1
2
3
4
3
Pour déterminer la cause de la panne, exécuter un des tests ci-après : 6
TEST 1
• Actionner le frein de stationnement et éteindre le chariot
• Ouvrir le capot et débrancher la batterie 7
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur le moteur
• Vérifier le serrage des câbles de puissance sur l'unité logique 8
• Vérifier les valeurs de continuité entre les points suivants sur l'unité de commande en utilisant un
multimètre : 9
Valeurs sur l'unité commande, moteur connecté Valeurs sur l'unité commande, alors mot. est déc. 10
rouge noire Résistance rouge noire Résistance
11
12
13
14
15
Si les valeurs mesurées sont très différentes de celles Dans le cas d'un circuit ouvert, remplacer l'unité lo 16
de référence indiquées sur le tableau ci-dessus,
débrancher tous les câbles de puissance de l'unité logique 17
et refaire les mesures
TEST 2 18
Connecter l'unité logique levage au moteur traction et contrôler si l'écran affiche le code d'alarme « 37 ».
OUI : remplacer l'unité logique
Si l'écran affiche l'alarme « 07 », vérifier l'état du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE
CONTRÔLE DE L'ISOLATION et PROCÉDURE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
4-34

38 CONTACTOR OPEN

Condition de détection d'une


erreur
Panne du contacteur CT2. Le contacteur est alimenté, mais les contacts ne ferment pas.
• Contrôler la bobine du contacteur principal CT2 (45 Ω) et les câbles correspondants
• Contrôler l'état de la diode bidirectionnelle (D2)
• Contrôler l'état des contacts et la continuité des câblages (passage de courant non permis)

Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

39 STBY I HIGH

Condition de détection d'une


erreur
Panne du capteur de courant.
• Contrôler le moteur de traction et les câbles correspondants, ainsi que l'isolation du chariot.
Remplacer l'unité logique
4-35

40 CAPACITOR CHARGE

Condition de détection d'une


erreur
Lors de l'allumage, l'unité logique essaye de charger les condensateurs via une résistance électrique et
une diode internes, et vérifie que les condensateurs sont chargés dans un délai donné. Si cela ne se
produit pas, une alarme se déclenche ; le contacteur principal reste ouvert. 0
• Vérifier la connexion négative entre l'unité logique et la batterie
• Contrôler la tension à l'entrée de la clé (broches 1 et 4, connecteur JP, câble R03 de l'unité logique de 1
levage : la tension de batterie doit être présente
• Débrancher le connecteur J13 et J3. Si l'alarme disparaît, contrôler l'état du capteur de température et 2
de l'encodeur du moteur
• Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique
3
Si l'alarme apparaît en même temps que l'alarme 10 de l'unité logique de traction, effectuer les contrôles
suivants pour identifier la commande défectueuse : 4
• Débrancher le câble (T+) de l'unité logique de traction et le câble (+) de l'unité logique de levage
• À l'aide d'un multimètre, contrôler la tension entre le positif (+BF) et le négatif (-B) des deux unités 3
logiques
• Remplacer l'unité logique qui présente une tension entre -B et +BF proche de zéro
6
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
7
41 HIGH TEMPERATURE 8
9
Condition de détection d'une
erreur 10
La température de l'unité logique est supérieure à 85 °C. Le courant maximal est réduit proportionnelle-
ment à l'augmentation de la température. 11
À 105°C, le courant est réduit à 0 et le module s'arrête.
Contrôler : 12
• l'état de la pâte thermique entre l'unité de commande et le contrepoids. Elle doit être présente sur
toute la surface de l'unité de commande
• le paramètre CONTR TEMP (menu TESTER MAT HANDLING du tableau de bord). Si elle est 13
inférieure à 85 °C, remplacer l'unité logique de levage.
14
42 MOTOR TEMPERATURE 15
Condition de détection d'une
16
erreur
17
Cette alarme s'affiche lorsque le capteur de température du moteur atteint 140 °C.
Si l'alarme se déclenche lorsque le moteur est froid, contrôler :
- L'état du câblage et du connecteur du capteur de température
18
- Brancher une résistance de 600 ohms sur le connecteur du capteur :
• Si l'alarme disparaît, remplacer le capteur de température
• Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique
4-36

43 ENCODER ERROR

Condition de détection d'une


erreur
Cette alarme indique que les informations de l'encodeur ne sont pas correctes ou qu'elles ne sont pas
fournies.
L’encodeur transmet des signaux uniquement lorsque le moteur tourne. L'alarme est détectée par les
unités logiques au-dessus de 40 Hz.
Si le tableau de bord affiche l'alarme et que l'opérateur réinitialise avec la clé, alors que le chariot est à
l'arrêt, l'alarme disparaît.
Si l'alarme est signalée avant d'atteindre 40 Hz, le problème peut être lié à une isolation défectueuse
d'un câble d'alimentation sur le châssis : sans les signaux corrects de l'encodeur, le chariot reste à l'arrêt
ou se déplace très lentement. Pour déterminer si le problème doit être attribué à l’encodeur, ou à l'unité
logique, procéder de la façon suivante :
• Vérifier l'état du câblage et des connecteurs.
• Vérifier si 12 V sont présents entre les broches 1 et 2 du connecteur J13
• Vérifier l'état du roulement a billes de l'encodeur (voir procédure ci-après)
Utiliser un multimètre analogique ou numérique pour déterminer l'origine du problème.

Schéma électrique de base de l'encodeur


La figure montre un seul signal (A).
Les encodeurs utilisés ont deux signaux
identiques, avec un déplacement de 90° (A-B).
1. Relier le positif du multimètre (pointe de
touche rouge) au positif de l'encodeur.
2. Relier la pointe de touche COM (noir) du
multimètre au signal de l'encodeur (A).
Selon la position du moteur, on lira les valeurs
suivantes :
• signal bas : 0,5 - 1,5 V
• signal haut : 10,5 - 11,5 V
Lorsque le moteur est à l'arrêt, il est impossible
de lire les valeurs intermédiaires.
Si le moteur tourne, le multimètre lira
automatiquement la Vm (valeur moyenne)
Vm= 5,5 - 6,5 V
En effectuant cet essai directement sur les
connecteurs de l'unité logique, il est possible de
vérifier si les signaux sont bons (voir description
ci-dessus) ou si les canaux sont ouverts ou en
court-circuit. Si les signaux sont corrects, le
problème devrait être attribué au contrôle
électronique.
4-37

44 THERMIC SENSOR KO

Condition de détection d'une


erreur
Capteur thermique de l'unité logique hors plage ; contrôler :
- L'état du câblage et du connecteur du capteur de température
- Brancher une résistance de 600 ohms sur le connecteur du capteur : 0
• Si l'alarme disparaît, remplacer le capteur de température
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique. 1
2
45 SAFETY IN
3
Condition de détection d'une
erreur 4
Chariot bloqué. 3
Vérifier :
- Les alarmes de l’unité logique de traction
• Si OUI, cette alarme est uniquement une conséquence. Vérifier le diagnostic de l'unité logique de
6
traction
• Si NON, vérifier que la broche 11du connecteur JP, câble NZ, est une TERRE 7
• Si NON, contrôler le relais US1 et le micro-interrupteur du siège SW2
• Si NON, panne interne de l'unité logique 8
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
9
46 CAN BUS KO
10
11
Condition de détection d'une
erreur 12
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme se déclenche si l'unité logique de levage ne reçoit pas
les informations de la carte MCB ou de l'unité logique de traction. 13
Avant de remplacer une carte, vérifier :
- Les alarmes du tableau de bord, afin d'identifier exactement la carte qui ne communique pas 14
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du
CAN-BUS 15
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• tableau de bord : 180 ohms
• MCB :180 ohms
16
• accoudoir : 180 ohms
17
18
4-38

47 WAITING FOR NODE

Condition de détection d'une


erreur
Problème de communication CAN-BUS. L'alarme se déclenche si l'unité logique reçoit en retard les
informations de la carte I/O, de l'unité logique de traction ou de la carte accoudoir.
• Contrôler si l'alarme se déclenche en même temps que d'autres alarmes. Dans ce cas, cette alarme
est conséquente.
• Avant de remplacer une carte, vérifier les alarmes du tableau de bord
• Si cette alarme est la seule :
• Contrôler le connecteur CAN-BUS : tous les fils doivent être reliés correctement aux deux extrémités
du faisceau de câbles. L'alarme peut dépendre d'un faux contact.
• Si les tests indiqués ci-dessus sont négatifs, remplacer l'unité logique de levage

48 AUX OUTPUT KO - NON UTILISÉ


4-39

49 DRIVER SHORTED

Condition détection d'une erreur


Alarme non utilisée dans la configuration pompe.
Vérifier :
• la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP
• Court-circuit entre les broches 16 et 17, connecteur JP (remplacer l'unité logique) 0
• Résistance entre la broche 16, connecteur JP, et le -BATT de l'unité logique (normalement circuit
ouvert)
1
50 CONTACTOR DRIVER 2
3
Condition détection d'une erreur
Alarme non utilisée dans la configuration pompe.
4
Vérifier :
• la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP 3
• Court-circuit entre les broches 16 et 17, connecteur JP (remplacer l'unité logique)
• Résistance entre la broche 16, connecteur JP, et le -BATT de l'unité logique (normalement circuit 6
ouvert)
7
51 AUX COIL SHORTED 8
Condition détection d'une 9
erreur
Alarme non utilisée dans la configuration pompe. 10
Vérifier :
• la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP 11
• Court-circuit entre les broches 16 et 17, connecteur JP (remplacer l'unité logique)
• Résistance entre la broche 16, connecteur JP, et -BATT de l'unité logique (normalement circuit ouvert) 12

52 VACC NOT OK
13
14
Condition détection d'une erreur
15
Alarme non utilisée dans la configuration pompe.
Vérifier : 16
• la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP

17
53 INCORRECT START
18
Condition détection d'une erreur
Micro-interrupteur du siège ouvert lorsque la pompe est en marche
4-40

54 SEAT MISMATCH

Condition de détection d'une


erreur
Ouverture de l'interrupteur du siège pendant la traction.
L'alarme s'affiche si l'information du micro-interrupteur du siège n'arrive pas sur les deux unités logiques.
Vérifier :
- L'état du micro-interrupteur SW2 et du relais US1
- L'état des connexions et des câblages :
• Connecteur J50, broches 7 et 12
• JT, broche 6
• JP, broche 6
• J20, broches 1 et 2
• J25, broches 1 et 3
Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

55 WRONG SET BATTERY

Condition de détection d'une


erreur
Si la clé est sur ON, le contrôleur vérifie la tension de la batterie et la compare au paramètre programmé
sur « SET BATTERY » (Programmation batterie). Si la valeur effective est supérieure ou inférieure de
20 % à la valeur nominale, il y a une panne.
• Contrôler à l'aide de la console Zapi si le paramètre SET BATTERY TYPE (ADJUSTMENT MENU) est
réglé sur 24 V
• Contrôler l'état de la batterie ; si nécessaire, la remplacer.

56 REMOTE INPUT - NON UTILISÉ

57 BAD STEER 0-SET - NON UTILISÉ

58 STEER SENSOR KO

Condition de détection d'une


erreur
Alarme non utilisée dans la configuration pompe.
Vérifier :
• la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP

59 FORW + BACK - NON UTILISÉ


4-41

3A SAFETY OUTPUT

Condition de détection d'une


erreur
Arrêt de l'unité logique.
Vérifier :
- Les alarmes de l’unité logique de traction 0
• Si OUI, cette alarme est uniquement une conséquence. Vérifier le diagnostic de l'unité logique de
levage 1
• Si NON, contrôler le câblage LV et la connexion entre la broche 11 du connecteur JT et la broche 19
du connecteur JP
• Si NON, vérifier que la broche 19 du connecteur JP, câble LV, est une TERRE 2
• Si NON, panne interne de l'unité logique
3
• Voir schéma électrique page 2/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
4
3B SLIP PROFILE
3
Condition de détection d'une
erreur
6
Erreur dans les données de la mémoire qui conserve les paramètres de flux. 7
Réinitialiser l'unité logique pour recharger les paramètres par défaut.
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du 8
programmateur.
• Si le problème persiste, remplacer l'unité logique.
9
3C ANALOG INPUT 10
Condition de détection d'une 11
erreur
Erreur interne de l'unité de commande.
12
• contrôler l'isolation du chariot et des moteurs (PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION et
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR) 13
• contrôler les connexions et les câblages
• contrôler les capteurs et les potentiomètres reliés à l'unité logique 14
Remplacer l'unité logique
15
3D HARDWARE FAULT
16
Condition détection d'une erreur
17
Erreur interne de l'unité de commande.
• contrôler l'isolation du chariot et des moteurs (PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION et 18
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
• contrôler les connexions et les câblages
• contrôler les capteurs et les potentiomètres reliés à l'unité logique
Remplacer l'unité logique
4-42

3E POWER MOS SHORTED

Condition de détection d'une


erreur
L'alarme signale une panne au niveau du circuit d'alimentation.
Vérifier la connexion correcte entre le moteur et l'unité logique :
• Une ou plusieurs phases du moteur pourraient être déconnectées
• Connexion des câbles d'alimentation
• Isolation du chariot et état du moteur (voir paragraphe PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE
L'ISOLATION et PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR)
• Vérifier les valeurs de continuité directement sur l'unité de commande, alors que les câbles
d'alimentation sont débranchés :

Valeurs l'unité commande, alors que mot. est déc.


rouge noire Résistance

Dans le cas d'un circuit ouvert, remplacer


l'unité logique

Remplacer l'unité logique

3F FLASH CHECKSUM

Condition de détection d'une


erreur
Erreur interne de l'unité de commande.
• Restaurer les paramètres par défaut à l'aide de la fonction RESET de l'unité logique
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du
programmateur.
• Si le défaut persiste au redémarrage du chariot, remplacer l'unité logique.

4A SOFTWARE ERROR

Condition détection d'une erreur


Erreur dans les données de la mémoire qui conserve les paramètres de flux.
Réinitialiser l'unité logique pour recharger les paramètres par défaut.
• Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, installer la dernière version du logiciel à l'aide du
programmateur.
• Si le problème persiste, remplacer l'unité logique.
4-43

4B THERMIC MOT KO

Condition de détection d'une


erreur
Capteur de température moteur déconnecté ou interrompu.
Vérifier :
- L'état du câblage et du connecteur du capteur de température 0
- Brancher une résistance de 600 ohms sur le connecteur du capteur :
• Si l'alarme disparaît, remplacer le capteur de température
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.
1
2
4C ENCODER LOCK
3
Condition de détection d'une
erreur 4
Encodeur du moteur déconnecté ou interrompu.
Cette alarme s'affiche après 10 secondes environ lorsque la pédale de l'accélérateur est enfoncée. 3
Le chariot travaille à vitesse réduite et au courant maximal.
• Débrancher la pompe du moteur et vérifier si le moteur tourne librement 6
• Vérifier l'état de l'encodeur du moteur de la pompe

Schéma électrique de base de l'encodeur. 7


La figure montre un seul signal (A).
Les encodeurs utilisés ont deux signaux 8
identiques, avec un déplacement de 90° (A-B).
1. Relier le positif du multimètre (pointe de 9
touche rouge) au positif de l'encodeur.
2. Relier la pointe de touche COM (noir) du
multimètre au signal de l'encodeur (A). 10
Selon la position du moteur, on lira les valeurs
suivantes : 11
• signal bas : 0,5 - 1,5 V
• signal haut: 10,5 - 11,5 V 12
Lorsque le moteur est éteint, il est impossible de
lire les valeurs intermédiaires. 13
Si le moteur tourne, le multimètre lira
automatiquement la Vm (valeur moyenne) 14
Vm= 5,5 - 6,5 V
En effectuant cet essai directement sur les
15
connecteurs de l'unité logique, il est possible de
vérifier si les signaux sont bons (voir description 16
ci-dessus) ou si les canaux sont ouverts ou en
court-circuit. Si les signaux sont valables, le 17
problème devrait être attribué à l'unité logique.
18

4D UNUSED
4-44

4E CONTACTOR CLOSED

Condition de détection d'une


erreur
Alarme non utilisée dans la configuration pompe.
Vérifier :
la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP

5A CHOPPER NOT CONF - NON UTILISÉ

5B STEER WIRE KO

Condition de détection d'une


erreur
Alarme non utilisée dans la configuration pompe.
Vérifier :
la présence de +Vb sur la broche 1 et 4, connecteur JP

5C DATA ACQUISITION

Condition de détection d'une


erreur
Cet avertissement communique que l'unité logique est en cours d'acquisition de courant.
L'unité logique ne fonctionne pas au cours de cette phase.
• Réinitialiser l'unité logique à l'aide de la fonction RESET
• Refaire toutes les acquisitions
• Mettre à jour l'unité logique avec la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.
4-45

5D WRONG 0 VOLT

Condition de détection d'une


erreur
Erreur interne de l'unité de commande.
• contrôler l'isolation du chariot et des moteurs (PROCÉDURE DE CONTRÔLE DE L'ISOLATION et
PROCÉDURE DE CONTRÔLE DES ENROULEMENTS DU MOTEUR) 0
• contrôler le circuit de puissance et la batterie
• contrôler les connexions et les câblages 1
• contrôler les capteurs et les potentiomètres reliés à l'unité logique
Remplacer l'unité logique
2
5E HANDBRAKE 3
4
Condition de détection d'une
erreur 3
Frein de stationnement serré ou en panne au micro de frein de stationnement.
Contrôler : 6
• Desserrer le frein de stationnement
• l'état du micro-interrupteur SW7, ainsi que les câblages et connecteurs correspondants 7
8
5F WRONG RAM MEMORY
9
Condition de détection d'une
erreur 10
Protection contre les charges électrostatiques activée. 11
Couper le contact et remettre en marche le chariot.
12
13
14
15
16
17
18
4-46

UNITÉ LOGIQUE MHYRIO


Dans cette partie, lors de la description de la « Condition de détection d'erreur », l’expression « unité
logique » signifie « UNITÉ LOGIQUE MHYRIO », si aucune autre indication n’est pas expressément
spécifiée.

A1 EEPROM KO

Condition de détection d'une


erreur
Panne en l’aire de mémoire où sont enregistrés les paramètres de réglage; cette alarme bloque le
fonctionnement du chariot; l'unité logique chargera et utilisera les paramètres prédéfinis par défaut
(insérés à l'usine).
Si le défaut persiste lors du redémarrage du chariot, réinitialiser la carte à l'aide de l'afficheur. Si le
défaut persiste, remplacer l'unité logique.
Si l'alarme disparaît, se rappeler que les paramètres de réglage mémorisés seront effacés et remplacés
par les paramètres prédéfinis par défaut.

A2 EV DRIVER SHORT

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne de la Ve voie.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EV9 et EV10
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

A3 CAN BUS KO

Condition de détection d'une


erreur
Problème de communication CAN-BUS. Cette alarme signale que l'unité logique de levage ne reçoit pas
d'informations de la carte I/O ou de l'unité logique de traction ou de la carte de l'accoudoir.
Avant de remplacer une carte, vérifier :
- Les alarmes du tableau de bord, afin d'identifier exactement la carte ne communiquant pas
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du
CAN-BUS
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN BUS
• tableau de bord : 180 ohms
• MCB :180 ohms
• accoudoir : 180 ohms
4-47

A4 FF VALVES

Condition de détection d'une


erreur
Problème dans le circuit matériel Ve voie.
Contrôler :
• Continuité du câblage 0
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EV9 et EV10 1
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES) 2
3
A5 UNUSED
4
A6 EVPG1 DRIV SHORT 3

Condition de détection d'une


6
erreur
7
Concernant la vanne de levage EV2 et EVP1.
Contrôler : 8
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EV2 (normalement 27 ohms) et EVP1 (normalement 18 ohms) 9
• Remplacer l'unité logique
10
Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
11
12
13
14
15
16
17
18
4-48

A7 EVPG2 DRIV SHORT

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne d’inclinaison avant et arrière EVP3 ou EVP4.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État des bobines EVP3 et EVP4 (normalement 18 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

A8 EVPG3 DRIV SHORT

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne d'inclinaison latérale EV5 ou EV6.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État des bobines EV5 et EV6 (normalement 19 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

A9 EVPG4 DRIV SHORT

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne de la IVe voie EV7 ou EV8.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État des bobines EV7 et EV8 (normalement 19 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
4-49

AA WRONG SET BATTERY

Condition de détection d'une


erreur
Si la clé est sur ON, le contrôleur vérifie la tension de la batterie et la compare au paramètre programmé
sur « SET BATTERY » (Programmation batterie). Si la valeur effective est supérieure ou inférieure de
20% sur la valeur nominale, vous êtes en présence d'une panne. 0
• Contrôler à l'aide de la console Zapi si le paramètre SET BATTERY TYPE (ADJUSTMENT MENU) est
réglé sur 24 V 1
• Contrôler l'état de la batterie ; si nécessaire, la remplacer.
2
AB HI SIDEDRIVER KO
3
Condition de détection d'une 4
erreur
3
Le pilote qui alimente le positif des vannes est en court-circuit ou ouvert.
Problème sur le circuit matériel (hardware).
• Contrôler les câblages et les connexions côté MHYRIO et côté électrovannes
6
• Contrôler l'état des bobines
• Remplacer l'unité logique 7
Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES) 8
9
AC EVPG1 DRIVER KO
10
Condition de détection d'une
erreur 11
Concernant la vanne de levage EV2 et EVP1. 12
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne 13
• État de la bobine EV2 (normalement 27 ohms) et EVP1 (normalement 18 ohms)
• Remplacer l'unité logique 14
Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES) 15
16
17
18
4-50

AD EVPG2 DRIVER KO

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne d’inclinaison avant et arrière EVP3 ou EVP4.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État des bobines EVP3 et EVP4 (normalement 18 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

AE EVPG3 DRIVER KO

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne d'inclinaison latérale EV5 ou EV6.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État des bobines EV5 et EV6 (normalement 19 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

AF EVPG4 DRIVER KO

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne de la IVe voie EV7 ou EV8.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État des bobines EV7 et EV8 (normalement 19 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
4-51

B0 COIL SHORTED

Condition de détection d'une


erreur
Problème dans le circuit matériel Ve voie.
Contrôler :
• Continuité du câblage 0
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EV9 et EV10 1
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
2
3
B1 UNDER VOLTAGE
4
Condition de détection d'une 3
erreur
Cette panne est signalée s'il y a une sous-tension dans l'alimentation de l'unité logique MHYRIO.
6
• Connecteur J140, broches 1 et 2 = +Vb
7
Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
8
B2 EVP DRIVER KO 9

Condition de détection d'une


10
erreur
11
Concernant la soupape d'échappement EVP.
Contrôler : 12
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EVP (normalement 18 ohms) 13
• Remplacer l'unité logique
14
Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
15
16
17
18
4-52

B3 EV DRIVER KO

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la vanne de la Ve voie.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EV9 et EV10
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 42/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)

B4 WATCHDOG

Condition de détection d'une


erreur
Le test est effectué aussi bien en cours de fonctionnement qu'au repos. Test autodiagnostic de l'unité
logique.
• Remplacer l'unité logique

B5 EVP DRIVER SHORTED

Condition de détection d'une


erreur
Concernant la soupape d'échappement EVP.
Contrôler :
• Continuité du câblage
• Présence de faux contacts sur les connecteurs côté MHYRIO et côté électrovanne
• État de la bobine EVP (normalement 18 ohms)
• Remplacer l'unité logique

Voir schéma électrique page 4/7 (chapitre 17, section SCHÉMAS ÉLECTRIQUES)
4-53

CARTE ACCOUDOIR
Dans cette partie, lors de la description de la « Condition de détection d'erreur », l’expression « unité
logique » signifie « CARTE ACCOUDOIR », si aucune autre indication n’est pas expressément spécifiée.

E1 PUMP INCORRECT START

Condition de détection d'une 0


erreur
Procédure de démarrage incorrecte de l'unité logique.
1
- contrôler si un des potentiomètres a été activé avant de tourner la clé sur ON.
- vérifier par console 2
Entrer dans la fonction TESTER du menu MAT. HANDLING et vérifier l'état des potentiomètres au repos
LIFTING SWITCH (micro-interrupteur levage) = OFF
3
TILTING SWITCH (micro-interrupteur inclinaison) = OFF
SIDESHIFT SWITCH (micro-interrupteur déplacement latéral) = OFF 4
IV WAY SWITCH (micro-interrupteur IVe voie) = OFF
V WAY SWITCH (micro-interrupteur Ve voie) = OFF 3
LIFTING POT (potentiomètre levage) = 2,5 ± 0,2 V
TILTING POT (potentiomètre inclinaison) = 2,5 ± 0,2 V 6
SIDESHIFT POT (potentiomètre déplacement latéral) = 2,5 ± 0,2 V
IV WAY POT (potentiomètre IVe voie) = 2,5 ± 0,2 V 7
V WAY POT (potentiomètre Ve voie) = 2,5 ± 0,2 V
Une fois identifié le potentiomètre avec des valeurs différentes, continuer comme suit : 8
• inverser le potentiomètre avec l'un des autres présents sur la carte (version fingertips)
• inverser le potentiomètre de levage avec celui du déplacement latéral, ou celui d’inclinaison avec 9
celui de la IVe voie (version joystick)
- Si le problème persiste dans la même position, remplacer l'unité logique
- Si le problème est décelé sur un potentiomètre différent (selon l'endroit où le potentiomètre défectueux
10
a été connecté), remplacer le potentiomètre
11
12
13
14
15
16
17
18
4-54

E2 BAD LIFT POT

Condition de détection d'une


erreur
Panne du potentiomètre de levage P4 sur le groupe joystick/fingertips.
Vérifier l'état de repos du potentiomètre.
Entrer dans la fonction TESTER du menu MAT. HANDLING et vérifier les paramètres LIFTING POT et
LIFTING SWITCH
Conditions au repos :
- LIFTING POT (potentiomètre levage) = 2,5 ± 0,2 V
- LIFTING SWITCH (micro-interrupteur levage) = OFF
Si les conditions au repos sont différentes, le potentiomètre pourrait être bloqué mécaniquement ou
défectueux.
Contrôles :
• inverser le potentiomètre de levage avec celui d’inclinaison (version fingertips) et vérifier le
fonctionnement correcte par le biais de la console
• inverser le potentiomètre de levage avec celui de déplacement latéral (version joystick) et vérifier le
fonctionnement correcte par le biais de la console
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.

E3 BAD TILT POT

Condition de détection d'une


erreur
Panne du potentiomètre d’inclinaison P5 sur le groupe joystick/fingertips.
Vérifier la condition au repos du potentiomètre.
Entrer dans la fonction TESTER du menu MAT. HANDLING et vérifier les paramètres TILTING POT et
TILTING SWITCH.
Conditions au repos :
- TILTING POT (potentiomètre d’inclinaison) = 2,5 ± 0,2 V
- TILTING SWITCH (micro-interrupteur d’inclinaison) = OFF
Si les conditions au repos sont différentes, le potentiomètre pourrait être bloqué mécaniquement ou
défectueux.
Contrôles :
• inverser le potentiomètre d'inclinaison avec celui de levage (version fingertips) et vérifier le
fonctionnement correct par le biais de la console
• inverser le potentiomètre d'inclinaison avec celui de la IVe voie (version joystick) et vérifier le
fonctionnement correct par le biais de la console
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.
4-55

E4 BAD SIDESHIFT POT

Condition de détection d'une


erreur
Panne du potentiomètre de déplacement latéral P6 sur le groupe joystick/fingertips.
Vérifier la condition au repos du potentiomètre.
Entrer dans la fonction TESTER du menu MAT. HANDLING et vérifier les paramètres SIDESHIFT POT 0
et SIDESHIFT SWITCH.
Conditions au repos : 1
- SIDESHIFT POT (potentiomètre déplacement latéral) = 2,5 ± 0,2 V
- LIFTING SWITCH (micro-interrupteur déplacement latéral) = OFF 2
Si les conditions au repos sont différentes, le potentiomètre pourrait être bloqué mécaniquement ou
défectueux. 3
Contrôles :
• inverser le potentiomètre de déplacement latéral avec celui d’inclinaison (version fingertips) et vérifier 4
le fonctionnement correct par le biais de la console
• inverser le potentiomètre de déplacement latéral avec celui de levage (version joystick) et vérifier le
fonctionnement correcte par le biais de la console 3
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique. 6

E5 BAD IV POT
7
8
Condition de détection d'une
erreur 9
Panne du potentiomètre de levage P7 IVe voie sur le groupe joystick/fingertips.
Vérifier la condition au repos du potentiomètre. 10
Entrer dans la fonction TESTER du menu MAT. HANDLING et vérifier les paramètres IV WAY POT et IV
WAY SWITCH. 11
Conditions au repos :
- IV WAY POT (potentiomètre IVe voie) = 2,5 ± 0,2 V 12
- IV WAY SWITCH (micro-interrupteur IVe voie) = OFF
Si les conditions au repos sont différentes, le potentiomètre pourrait être bloqué mécaniquement ou 13
défectueux.
Contrôles : 14
• inverser le potentiomètre de la IVe voie avec celui de déplacement latéral (version fingertips) et vérifier
le fonctionnement correcte par le biais de la console
• inverser le potentiomètre de la IVe voie avec celui d’inclinaison (version joystick) et vérifier le
15
fonctionnement correcte par le biais de la console
16
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.
17
18
4-56

E6 BAD V POT

Condition détection d'une erreur


Panne du potentiomètre de levage P8 Ve voie sur le groupe joystick/fingertips.
Vérifier la condition au repos du potentiomètre.
Entrer dans la fonction TESTER du menu MAT. HANDLING et vérifier les paramètres V WAY POT et V
WAY SWITCH.
Conditions au repos :
- V WAY POT (potentiomètre Ve voie) = 2,5 ± 0,2 V
- V WAY SWITCH (micro-interrupteur Ve voie) = OFF
Si les conditions au repos sont différentes, le potentiomètre peut être bloqué mécaniquement ou défec-
tueux.
Contrôles :
• inverser le potentiomètre de la Ve voie avec celui de la IVe, puis vérifier le fonctionnement correct par
le biais de la console
Si l'alarme persiste, remplacer l'unité logique.

E7 DEFAULT RESTORED

Condition détection d'une erreur


Alarme.
Le chariot est en train d'acquérir les paramètres prédéfinis.
Attendre la fin de l'opération et procéder à la réinitialisation en redémarrant le chariot avec la clé.
• Si l'alarme persiste, réinitialiser la carte à l'aide de l'afficheur
• Si l'alarme persiste, installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Si l’alarme persiste, remplacer la carte.

E8 INVALIDE RESTORE STATE

Condition de détection d'une


erreur
Chargement des paramètres prédéfinis non réussi.
Refaire l'opération

E9 EEPROM INCONSISTENCY

Condition de détection d'une


erreur
• Réinitialiser la carte à l'aide de l'afficheur
• Si l'alarme persiste, installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Remplacer la carte.
4-57

EA MHYRIO OR PUMP ALARM

Condition de détection d'une


erreur
Condition d'alarme dans l'unité logique Mhyrio et dans l'unité logique de levage.
Contrôler les autres alarmes visualisées sur l'afficheur pour localiser le problème
0
EB UNUSED 1
2
EC CHKSUM ERROR
3
Condition de détection d'une
erreur
4
• Réinitialiser la carte à l'aide de l'afficheur 3
• Si l'alarme persiste, installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Si l’alarme persiste, remplacer la carte.
6
ED MHYRIO STUFFING ERROR 7
8
Condition de détection d'une
erreur 9
L'unité logique présente un problème de communication avec l'unité logique Mhyrio.
Contrôler les autres alarmes sur le tableau de bord. 10
11
EE PUMP STUFFING ERROR
12
Condition de détection d'une
erreur
13
L'unité logique ne reçoit pas les informations de l'unité logique de levage. 14
Si l'accoudoir n'est pas présent, l'alarme est envoyée par la carte de contrôle I/O.
15
EF FW + BW
16
Condition de détection d'une 17
erreur
Marche AV et marche AR sélectionnées au même temps.
18
4-58

TABLEAU DE BORD
Dans cette partie, lors de la description de la « Condition de détection d'erreur », l’expression « unité
logique » signifie « TABLEAU DE BORD », si aucune autre indication n’est pas expressément spécifiée.

D1 TRAC KO

Condition de détection d'une


erreur
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations
venant de l'unité logique de traction.
Avant de remplacer une carte :
- Contrôler si la carte est alimentée
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du
CAN-BUS
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE

D2 I/O CARD KO

Condition de détection d'une


erreur
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations
venant de la carte I/O.
Avant de remplacer une carte :
- Contrôler si la carte est alimentée
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du
CAN-BUS
- la présence de la résistance de rappel vers le niveau haut du bus can
• Tableau de bord : 180 ohms
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE

D3 UNUSED
4-59

D4 PUMP KO

Condition détection d'une erreur


Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations
venant de l'unité logique de levage.
Avant de remplacer une carte :
- Contrôler si la carte est alimentée 0
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du
CAN-BUS 1
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms 2
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS 3
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE
4
D5 MHYRIO KO 3
6
Condition détection d'une erreur
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations 7
venant de l'unité logique MHYRIO.
Avant de remplacer une carte : 8
- Contrôler si la carte est alimentée
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est la carte qui n'est pas présente sur la ligne du
CAN-BUS
9
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms 10
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms 11
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE 12

D6 JOY KO
13
14
Condition détection d'une erreur
15
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations
venant de la carte accoudoir.
Avant de remplacer une carte :
16
- Contrôler si la carte est alimentée
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est carte qui n'est pas présente sur ligne CAN-BUS 17
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms 18
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE
4-60

D7 BRAKE LEVEL

Condition détection d'une erreur


Niveau bas du liquide de frein.
Contrôler le câblage et le micro-interrupteur sur le réservoir du liquide de frein

D8 ERROR READ PIN

Condition détection d'une erreur


Erreur de configuration entre la carte I/O et le tableau de bord :
Si la réinitialisation à l'aide de la clé ne fait pas disparaître l'alarme :
• Réinitialiser le tableau de bord et la carte I/O
• Installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR

D9 DHU KO

Condition détection d'une erreur


Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations
venant de la carte DHU.
Avant de remplacer une carte :
- Contrôler si la carte est alimentée
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE

DA SHOCK LOCKOUT

Condition détection d'une


erreur
Erreur de communication du CAN-BUS. L'alarme apparaît si l'afficheur ne reçoit pas les informations
venant du SHOK SENSOR.
Avant de remplacer une carte :
- Contrôler si la carte est alimentée
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
4-61

DB UNUSED

DC UNUSED

DD SAS KO - NON UTILISÉ


0
Condition de détection d'une
erreur
1
Mise à jour du chariot á la dèrniere version du software 2
3
DE UNUSED
4
DF EEPROM ERROR
3
Condition de détection d'une 6
erreur
Panne de la mémoire du tableau de bord.
7
Avant de remplacer le tableau de bord, exécuter les opérations suivantes :
• Réinitialiser le tableau de bord à l'aide de la clé de contact 8
• Exécuter un clear logbook des codes de panne
• Réinitialiser le tableau de bord 9
• Installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
10
11
12
13
14
15
16
17
18
4-62

CARTE I/O
Dans cette partie, lors de la description de la « Condition de détection d'erreur », l’expression « unité
logique » signifie « CARTE I/O », si aucune autre indication n’est pas expressément spécifiée.

E1 PUMP INCORRECT START

Condition de détection d'une


erreur
Séquence de démarrage non correcte
Un des micro-interrupteurs du distributeur est activé avant de mettre en marche le chariot.
• Vérifier que tous les micro-interrupteurs du distributeur sont ouverts
• Contrôler le paramétrage correct des micro-interrupteurs
• Voir chapitre 2 « RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE LEVAGE »

E2 BAD LIFT POT

Condition de détection d'une


erreur
Panne du potentiomètre de levage du distributeur.
L'alarme apparaît si, avant la fermeture du micro-interrupteur de levage, la tension du potentiomètre
augmente de 0,78 V par rapport à la valeur mémorisée pendant les réglages
Contrôler :
• - refaire l'acquisition du potentiomètre de levage
• les réglages et le montage du potentiomètre
• le câblage
• la résistance variable du curseur du potentiomètre an utilisant un multimètre analogique
• remplacer le potentiomètre
Voir chapitre 2 « RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE LEVAGE »
4-63

EE PUMP STUFFING ERROR

Condition détection d'une erreur


La carte I/O reçoit les informations de l'unité logique de levage en retard.
Contrôler :
- Contrôler les alimentations des cartes
- Accéder au menu SOFT VERS pour vérifier quelle est carte qui n'est pas présente sur ligne CAN-BUS 0
- La présence des résistances de rappel vers le niveau haut du CAN-BUS
• Tableau de bord : 180 ohms 1
• MCB :180 ohms
• Accoudoir : 180 ohms 2
- Contrôler les connexions, les broches et les câblages du CAN-BUS
Voir paragraphe CONFIGURATION DU SYSTÈME AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE/ÉLECTRIQUE
3
81 INCORRECT START
4
3
Condition détection d'une erreur
Séquence de démarrage non correcte.
6
La pédale ou le levier de direction manuel ont été manœuvrés avant de mettre en marche le chariot.
Contrôler : 7
- les micro-interrupteurs avant, arrière et leurs câbles
Voir chapitre 2 « RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE L'ACCÉLÉRATEUR » 8
9
82 UNUSED
10
83 PEDAL WIRE KO
11
Condition détection d'une erreur 12
Erreur du signal du potentiomètre de l'accélérateur au repos. Contrôler : 13
• le potentiomètre de traction qui pourrait être en panne ou mal étalonné
• le câblage du potentiomètre de traction
Voir chapitre 2 « RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE L'ACCÉLÉRATEUR »
14
15
84 BAD MICRO SWITCH
16
Condition détection d'une erreur 17
Le micro-interrupteur de la pédale ou du levier de direction manuel est en panne.
Voir chapitre 2 « RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE L'ACCÉLÉRATEUR » 18

85 UNUSED
4-64

86 BAD VACC

Condition de détection d'une


erreur
Refaire l’acquisition de la valeur du potentiomètre de l'accélérateur.
L'alarme se déclenche si le potentiomètre est hors plage.
Voir chapitre 2 « RÉGLAGE DU POTENTIOMÈTRE DE L'ACCÉLÉRATEUR »

87 ERR SEAT

Condition de détection d'une


erreur
Une des fonctions est validée alors que le micro-interrupteur du siège est ouvert.

88 UNUSED

89 PARKING SELECTED

Condition de détection d'une


erreur
Interrupteur du frein de stationnement fermé et demande de marche activée.

90 UNUSED

8A PARAM LOAD ERROR

Condition de détection d'une


erreur
L'alarme se déclenche après avoir démarré le chariot, mais pas pendant la marche, ou bien en appuyant
sur le bouton de changement de programme.
• Réinitialiser la carte I/O
• Installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Remplacer l'unité logique
4-65

8B TRUCK IN ALARM

Condition de détection d'une


erreur
Alarme générale.
L’unité logique détecte une alarme de l'unité logique de traction.
Contrôler les autres alarmes au tableau de bord. 0
1
8C TRUCK STUFFING ERROR
2
Condition de détection d'une
erreur
3
Problème de communication avec l'unité logique de traction. Contrôler les autres alarmes au tableau de 4
bord.
3
8D UNUSED 6
8E UNUSED
7
8
8F FW + BW
9
Condition de détection d'une 10
erreur
Double demande validée. 11
Les micro-interrupteurs de marche AV et AR sont fermés simultanément.
12
91 CONF ERROR 13

Condition de détection d'une


14
erreur
15
Erreur de configuration du chariot. L'alarme se déclenche après avoir démarré le chariot.
Le chariot reste en condition pré-opérationnelle. Toutes les fonctions sont désactivées. 16
Le chariot procède automatiquement à la configuration lorsque tous les composants sont connectés.
Si un seul des composants suivants n'est pas installé ou n'est pas relié au chariot, l'alarme se
déclenche : 17
- Mhyrio
- Carte accoudoir 18
4-66

92 BOOT ERROR

Condition détection d'une erreur


L'alarme se déclenche après avoir démarré le chariot.
Le chariot reste en condition pré-opérationnelle. Toutes les fonctions sont désactivées.
L'unité logique ne reçoit pas les informations de l'unité logique de levage ou de l'unité logique de traction
ou des deux.

93 NOT REP ERROR

Condition détection d'une erreur


Erreur non répétitive.
L’unité logique est en attente d'informations du tableau de bord.
Le chariot reste en état pré-opérationnel et toutes les fonctions sont désactivées.
Contrôler :
• L'isolation du chariot
• Réinitialiser le tableau de bord
• Installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Remplacer le tableau de bord

94 CHKSUM ERROR

Condition détection d'une erreur


Erreur du logiciel.
• Réinitialiser la carte I/O
• Installer la dernière version du logiciel à l'aide du PROGRAMMATEUR
• Remplacer l'unité logique

C1 STOP OPEN

Condition détection d'une erreur


Panne des feux de stop.
Contrôler les ampoules des feux de stop et leurs câbles

C2 ANT_OPEN or POST_OPEN

Condition détection d'une erreur


Panne de l'installation d'éclairage.
Contrôler les ampoules des feux et leurs câbles
4-67

C3 UNUSED

C4 RETRO OPEN

Condition détection d'une


erreur 0
Panne des feux de marche AR.
Contrôler les ampoules des feux de marche AR et leurs câbles 1
2
C5 TILT_LOCK _FAULT
3
Condition détection d'une
erreur
4
L'alarme signale une panne au niveau de la bobine de l'électrovanne d'inclinaison avant/arrière EV13. 3
La bobine est pourrait être ouverte ou déconnectée.
Contrôler :
- La valeur en ohms des bobines et le faisceau de câbles correspondant
6
Si le problème persiste, remplacer la carte I/O.
7
C6 LOWERING_LOCK_FAULT 8
9
Condition détection d'une
erreur
10
L'alarme signale une panne au niveau de la bobine de l'électrovanne de levage/descente EV12.
La bobine est pourrait être ouverte ou déconnectée. 11
Contrôler :
- La valeur en ohms des bobines et le faisceau de câbles correspondant
Si le problème persiste, remplacer la carte I/O. 12
13
C7 STATIONARY_BRAKING_BUZZER_FAULT
14
Condition de détection d'une 15
erreur
L'alarme signale une panne au niveau du buzzer des alarmes. 16
Le buzzer est pourrait être ouvert ou déconnecté.
Contrôler :
- La valeur en ohms du buzzer et le faisceau de câbles correspondant
17
Si le problème persiste, remplacer la carte I/O.
18
4-68
5-1

MOTEUR
Page
MOTEUR DE TRACTION ............................................ 5-2
0
GÉNÉRALITÉS .......................................................................5-2
DÉMONTAGE DU GROUPE MOTORÉDUCTEUR.................5-4
1
ENCODEUR ................................................................. 5-7 2
GÉNÉRALITÉS .......................................................................5-7 3
REMPLACEMENT DU CAPTEUR DE 4
TEMPÉRATURE DE LA TRACTION ...................... 5-13
5
MOTEUR DE LA POMPE .......................................... 5-14
GÉNÉRALITÉS .....................................................................5-14 6
SPÉCIFICATIONS .................................................................5-14 7
REMPLACEMENT DE L'ENCODEUR ...................... 5-19 8
REMPLACEMENT DU CAPTEUR DE 9
TEMPÉRATURE DE LA POMPE............................ 5-23
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
5-2

MOTEUR DE TRACTION
GÉNÉRALITÉS

SPÉCIFICATIONS

MOTEUR DE TRACTION

TYPE DE MOTEUR ASYNCHRONE TSA200-140-085

PUISSANCE 4,9 kW

TENSION NOMINALE 16 V

COURANT 255 A

FRÉQUENCE 52 Hz

FACTEUR DE PUISSANCE (cosφ) 0,81

CLASSE D'ISOLATION F

NIVEAU DE PROTECTION (CODE IP) IP 54

SERVICE S2-60 min

NOMBRE DE PÔLES 4

RÉGIME 1515 tr/min


5-3

COMPOSANTS

8
2
10
9 7 2
2
11
3
5
5
6
5 6
4
3
2
7
1
8
9
1 Carter 7 Roulement encodeur
2 Anneau Seeger 8 Capteur de température 10
3 Anneau 9 Corps de moteur
4 Écarteur 10 Carter 11
5 Anneau Seeger 11 Bornier
6 Arbre moteur 12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
5-4

DÉMONTAGE DU GROUPE MOTORÉDUCTEUR

23 Nm ± 15%
79 Nm ± 15%
+ LOCTITE 243

Procédure de démontage
1. Soulever le couvercle de la batterie
2. Débrancher la prise de la batterie
3. Démonter le siège en dévissant les 4 boulons sous le couvercle de la batterie
4. Démonter le couvercle arrière en plastique
5. Enlever le couvercle de la batterie en démontant les ressorts à gaz et les 2 vis sur la protection du
conducteur [Point 1]
6. Débrancher les câbles de puissance du moteur de traction
7. Enlever les 6 vis hexagonales de fixation du moteur de traction [Point 2]
8. Accrocher une chaîne ou une courroie de levage au moteur [Point 3]
9. Déposer le moteur de traction [Point 4]
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
5-5

Points d'intervention

[Point 1]
Démontage :
2
Enlever les composants pour créer un espace de
travail 2
2
3
5
[Point 2] 5
Démontage :
Débrancher les câbles de puissance du moteur de 6
traction et le câblage de l’encodeur.
Desserrer et enlever les 6 vis hexagonales de fixation 7
du moteur de traction
Remontage : 8
Après l’installation, serrer les 6 vis hexagonales de
fixation du moteur de traction au couple suivant : 9
Couple de serrage = 79 Nm + Loctite 243
10
[Point 3]
Démontage : 11
Accrocher une chaîne ou une courroie de levage à la
vis M8 qui se trouve dans l'orifice fileté du moteur de 12
traction, comme le montre la figure
13
14
15
16
[Point 4]
Démontage : 17
Soulever le moteur pour l'enlever de son logement en
le posant horizontalement ou, comme le montre la 18
figure, verticalement sur le support prévu à cet effet,
pour éviter tout mouvement dangereux
18
18
18
18
18
5-6

Remontage :
Après l’installation, serrer les 6 vis hexagonales de
fixation du moteur de traction au couple suivant :
Couple de serrage = 79 Nm + Loctite 243
5-7

ENCODEUR
GÉNÉRALITÉS
L’encodeur génère un signal de feedback du moteur et 2
l'envoie à l'unité logique de commande pour surveiller l'état
du moteur, le régime et le sens de rotation 2
2
3
5
5
6
7

ENCODEUR
8
9
Dommages irréversibles :
• V > 13 V 10
• Court-circuit entre signal et alimentation
• Chauffage par induction 11
• Montage avec marteau
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
5-8

REMPLACEMENT DE L’ENCODEUR DE TRACTION


DÉMONTAGE - REMONTAGE
Procédure de démontage
1. Exécuter toute la procédure de démontage du moteur de traction
2. Couper les colliers de serrage qui tiennent ensemble les câbles du capteur de température et ceux
de l'encodeur [Point 1]
3. Appuyer pour faire sortir de leur logement les garnitures en caoutchouc de protection des câbles de
puissance du moteur [Point 2]
4. Dévisser les écrous qui fixent les câbles de puissance du moteur et libérer ces câbles des boulons
d’alimentation, en notant la position des 3 câbles U, V et W
5. Dévisser et enlever le 4 vis M5, puis enlever la plaque métallique [Point 3]
6. Noter la position du couvercle par rapport au stator [Point 4]
7. Enlever le bouchon métallique du bouclier supérieur pour pouvoir enlever l'anneau Seeger se
trouvant en dessous [Point 5]
8. Enlever les 4 vis du bouclier supérieur et les 6 vis de fixation du moteur [Point 6]
9. Positionner la barre d’extraction avant de la fixer à l'aide de 2 vis M8x250 [Point 7]
10. Visser les vis pour pouvoir soulever le stator [Point 8]
11. Quand l'encodeur sort de l'arbre du rotor, dévisser le 2 vis. Enlever la barre et le stator
12. Enlever l'anneau Seeger du bouclier et extraire l'encodeur [Point 9]
Procédure de remontage
Pendant la procédure de remontage, veiller à ne pas endommager l'encodeur et le câblage
correspondant :
1. Placer l'encodeur dans le logement à l'intérieur du bouclier du moteur. Fixer l'encodeur à l'aide de
l'anneau Seeger à cet effet [Point 9]
2. Placer le bouclier supérieur sur le moteur [Point 10] ; faire attention à l'alignement des repères
(procédure du démontage, section 6)
3. Utiliser une entretoise pour accoupler l'encodeur au stator [Point 11]. Visser la vis sur l’entretoise
4. Remonter l'anneau Seeger et le bouchon métallique sur le bouclier supérieur. Remonter le 4 tirants
M8x250 du bouclier supérieur [Point 12]
5. Monter les garnitures en caoutchouc de protection des câbles de puissance dans leurs logements
[Point 13]
6. Fixer la plaque métallique en vissant le 4 vis M5 [Point 14]
7. Remonter les câbles de puissance du moteur U, V et W dans les boulons d’alimentation
correspondants en respectant ce qui a été noté pendant la procédure de démontage ; visser les
écrous de fixation des câbles de puissance
8. Exécuter toute la procédure du remontage du moteur de traction

Remarques :
Pour cette procédure, voir la Service Tools List
5-9

Points d'intervention

A [Point 1]
Démontage : 2
Couper les colliers de serrage A qui tiennent
ensemble les câbles du capteur de température et 2
ceux de l'encodeur
2
3
5
5
6
7
[Point 2]
Démontage :
8
Appuyer pour faire sortir de leur logement les
B garnitures en caoutchouc de protection des câbles de 9
puissance B
10
11
12
C [Point 3]
Démontage : 13
Dévisser et enlever le 4 vis C, puis enlever la plaque
métallique D 14
D
15
16
C 17
[Point 4] 18
Démontage :
Noter la position du couvercle arrière par rapport au
stator 18
18
18
18
18
5-10

[Point 5]
Démontage :
Enlever le bouchon métallique du bouclier supérieur
pour pouvoir enlever l'anneau Seeger se trouvant en
dessous

E [Point 6]
Démontage :
Enlever les 4 vis M8x250 du bouclier supérieur

[Point 7]
Démontage :
Placer la barre d’extraction avant de la fixer comme le
montre la figure

[Point 8]
Démontage :
Visser les vis de manière à soulever le stator.
Quand l'encodeur sort de l'arbre du rotor, enlever la
barre et le stator
5-11

[Point 9]
Démontage :
Enlever l'anneau Seeger C du bouclier et extraire
l'encodeur B 2
Remontage :
Remplacer le joint A. Positionner l'encodeur B dans 2
son logement sur le bouclier du moteur. Fixer
l'encodeur à l'aide de l'anneau Seeger C à cet effet 2
3
A
5
5
6
7
8
9
C
10
11
B
12
13
[Point 10]
Remontage : 14
Placer le bouclier supérieur sur le moteur
15
16
17
[Point 11] 18
Remontage :
Pour accoupler l'encodeur au stator, utiliser une 18
entretoise comme le montre la figure (voir Service
Tools List). 18
Visser la vis M8x100 au-desssus de l’entretoise

18
18
18
5-12

[Point 12]
Remontage :
Positionner l'anneau Seeger et le bouchon métallique
sur le bouclier supérieur.
Visser le 4 vis M8x250 E du bouclier supérieur

B [Point 13]
Remontage :
Monter les garnitures en caoutchouc B de protection
des câbles de puissance dans leurs logements

C [Point 14]
Remontage :
Fixer la plaque métallique D en vissant les 4 vis C

C
5-13

REMPLACEMENT DU CAPTEUR DE TEMPÉRATURE DE LA TRACTION


DÉMONTAGE - REMONTAGE
2
2
2
3
5
5
6
7
Procédure de démontage
1. Exécuter toute la procédure de démontage de l’encodeur du moteur de traction 8
2. Couper le câblage du capteur près de son point de fixation sur l’enroulement du stator [Point 1]
3. Placer le nouveau capteur au contact de l’enroulement du stator, avant de le fixer à l'aide de pâte 9
adhésive au silicone pour hautes températures [Point 2]
Procédure de remontage 10
Exécuter toute la procédure du remontage de l’encodeur du moteur de traction.
11
Points d'intervention

[Point 1]
12
Démontage : 13
Couper le câblage du capteur près de son point de
fixation sur l’enroulement du stator
14
15
16

[Point 2]
17
Démontage :
Placer le nouveau capteur au contact de l’enroulement 18
du stator, avant de le fixer à l'aide de pâte adhésive au
silicone pour hautes températures (voir Service Tools 18
List)
Le temps de séchage est de 2 heures environ 18
18
18
18
5-14

MOTEUR DE LA POMPE
GÉNÉRALITÉS

SPÉCIFICATIONS
MOTEUR DE LA POMPE
TYPE DE MOTEUR ASYNCHRONE TSA170-210-033

DIMENSIONS Ø 177 x 338,5 mm

PUISSANCE 7,5 kW

TENSION NOMINALE 16 V

COURANT MAXI NOMINAL 375 A

FRÉQUENCE 70 Hz

FACTEUR DE PUISSANCE (cos phi) 0,82

RENDEMENT (h) 88

CLASSE D'ISOLATION H

IP 54

SERVICE S3 - 40 %

NOMBRE DE PÔLES 4

RÉGIME 2030 tr/min

DÉBIT DE LA POMPE 12,45 l/m (1500 tr/min)


5-15

COMPOSANTS

10 8 2
7 2
3 4 9
11 2
3
5
5
6
5 6
2
7
1
8
9
1 Carter 7 Roulement à billes encodeur
2 Anneau Seeger 8 Capteur de température 10
3 Bague d'étanchéité 9 Corps de moteur
4 Roulement à billes 10 Carter 11
5 Anneau 11 Bornier
6 Arbre moteur 12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
5-16

DÉMONTAGE - REMONTAGE

15 Nm

Procédure de démontage
1. Soulever le couvercle de la batterie
2. Débrancher la prise de la batterie
3. Déposer le plancher
4. Démonter les 2 groupes de pédales [Point 1]
5. Vidanger l'huile du circuit hydraulique
6. Débrancher les tuyaux flexibles de la vanne de priorité
7. Détacher le tuyau flexible venant du réservoir d'huile de la connexion d'entrée de la pompe (voir
chapitre 13)
8. Démonter le réservoir d’huile hydraulique [Point 2]
9. Débrancher les câbles de puissance du moteur de levage [Point 3]
10. Démonter les 4 écrous de fixation du moteur de levage [Point 4]
11. Accrocher une chaîne ou une courroie de levage au moteur [Point 5]
12. Déposer le moteur de levage
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
5-17

Points d'intervention
[Point 1]
Démontage : 2
Débrancher les câblages des deux groupes de
pédales. 2
Détacher le tuyau flexible de l'huile de frein du maitre
cylindre en veillant à le fermer pour éviter la dispersion
du liquide de frein. Dévisser les vis qui fixent le groupe
2
des pédales à la partie avant du châssis pour pouvoir
les déposer. 3
Remontage : 5
Après l’installation, serrer les vis de fixation des
groupes de pédales au couple = 24 Nm 5
6
[Point 2] 7
Démontage :
Démonter le réservoir de l’huile hydraulique en 8
desserrant les 2 vis sur le châssis
9
10
11
12
[Point 3]
Démontage :
Débrancher les 3 câbles de puissance du moteur de
13
levage, ainsi que le câblage de l’encodeur
14
Remontage :
Après l’installation, serrer les écrous de fixation des 15
câbles du moteur de levage au couple = 15 Nm
16
17
[Point 4]
Démontage : 18
Enlever les 4 écrous qui fixent le moteur de levage sur
les 4 supports élastiques fixés au châssis 18
Remontage : 18
Après l’installation, serrer les écrous de fixation du
moteur de levage au couple = 15 Nm
18
18
18
5-18

[Point 5]
Démontage :
Utiliser une chaîne ou une sangle pour dégager le
moteur de la pompe du chariot
5-19

REMPLACEMENT DE L'ENCODEUR
DÉMONTAGE - REMONTAGE
2
2
2
3
5
5
6
7
8
Procédure de démontage
1. Exécuter toute la procédure de démontage du moteur de levage
9
2. Couper les colliers de serrage qui tiennent ensemble les câbles du capteur de température et ceux
de l'encodeur [Point 1] 10
3. Appuyer pour faire sortir de leur logement les garnitures en caoutchouc de protection des câbles de
puissance du moteur [Point 2] 11
4. Dévisser les écrous qui fixent les câbles de puissance du moteur et libérer ces câbles des boulons
d’alimentation, en notant la position des 3 câbles U, V et W 12
5. Dévisser et enlever le 4 vis M5, puis enlever la plaque métallique [Point 3]
6. Noter la position du couvercle par rapport au stator [Point 4]
7. Dévisser et enlever les 4 vis M8 [Point 5] 13
8. Démonter la couverture postérieure [Point 6]
9. Extraire l'encodeur à l'aide de l'extracteur à cet effet [Point 7] 14
Procédure de remontage
15
Pendant la procédure de remontage, veiller à ne pas endommager l'encodeur et le câblage
correspondant :
1. Placer l'encodeur sur l'arbre moteur [Point 8]
16
2. Placer la couverture postérieure sur le moteur ; respecter l'alignement des repères (procédure du
démontage, section 6) ; veiller à ne pas écraser les câbles du capteur de température et de 17
l'encodeur [Point 9]
3. Monter les garnitures en caoutchouc de protection des câbles de puissance dans leurs logements 18
[Point 10]
4. Fixer la couverture postérieure au moteur en vissant les 4 vis M8 [Point 11] 18
5. Fixer la plaque métallique en vissant les 4 vis M5 [Point 12]
6. Remonter les câbles de puissance du moteur U, V et W dans les boulons d’alimentation
correspondants en respectant ce qui a été noté pendant la procédure de démontage ; visser les 18
écrous de fixation des câbles de puissance
7. Fixer ensemble,à l'aide de colliers de serrage, les câbles du capteur de température et ceux de 18
l'encodeur [Point 13]
8. Exécuter toute la procédure de remontage du moteur de levage 18
18
5-20

Points d'intervention

A [Point 1]
Démontage :
Couper les colliers de serrage A qui tiennent
ensemble les câbles du capteur de température et
ceux de l'encodeur

[Point 2]
Démontage :
Appuyer pour faire sortir de leur logement les
B garnitures en caoutchouc de protection des câbles de
puissance B

C [Point 3]
Démontage :
Dévisser et enlever le 4 vis C, puis enlever la plaque
métallique D

[Point 4]
Démontage :
Noter la plosition de la couverture postérieure sur le
stator

[Point 5]
Démontage :
Dévisser et enlever les 4 vis E
E E
5-21

[Point 6]
Démontage :
Démonter la couverture postérieure
2
2
2
3
[Point 7]
Démontage : 5
Extraire l'encodeur à l'aide de l'extracteur à cet effet

5
6
7
8
9
10
[Point 8]
F Remontage : 11
Placer l'encodeur sur l'arbre moteur avec la partie
correspondant au capteur F vers le rotor. Veiller à ne
pas endommager l'encodeur : appuyer uniquement 12
sur la bague interne du roulement à billes qui soutient
l'encodeur 13
14

[Point 9]
15
Remontage :
Placer la couverture postérieure sur le moteur ; 16
respecter l'alignement des repères (procédure du
démontage, section 6) ; veiller à ne pas écraser les 17
câbles du capteur de température et de l'encodeur
18
18
18
18
18
18
5-22

B [Point 10]
Remontage :
Placer dans leurs logements les garnitures en
caoutchouc B de protection des câbles de puissance

[Point 11]
Remontage :
Fixer la couverture postérieure au moteur en vissant
les 4 vis E
E E

C [Point 12]
Remontage :
Fixer la plaque métallique D en vissant les 4 vis C

A [Point 13]
Remontage :
Fixer ensemble, à l 'aide de colliers de serrage, les
câbles du capteur de température et ceux de
l'encodeur
5-23

REMPLACEMENT DU CAPTEUR DE TEMPÉRATURE DE LA POMPE


DÉMONTAGE - REMONTAGE
2
2
2
3
5
5
6
7
Procédure de démontage
1. Exécuter la procédure de démontage de l’encodeur du moteur de levage du point 1 au point 8 8
2. Couper le câblage du capteur près de son point de fixation sur l’enroulement du stator [Point 1]
3. Placer le nouveau capteur au contact de l’enroulement du stator, avant de le fixer à l'aide de pâte 9
adhésive au silicone pour hautes températures [Point 2]
Procédure de remontage 10
Exécuter la procédure de remontage de l’encodeur du moteur de levage, du point 2 au point 8.
11
Points d'intervention

[Point 1]
12
Démontage : 13
Couper le câblage du capteur près de son point de
fixation sur l’enroulement du stator
14
15
16

[Point 2]
17
Démontage :
Placer le nouveau capteur au contact de l’enroulement 18
du stator, avant de le fixer à l'aide de pâte adhésive au
silicone pour hautes températures 18
Le temps du séchage est de 2 heures environ
18
18
18
18
5-24
6-1

GROUPE TRACTION ET ESSIEU ARRIÈRE


Page
TRANSMISSION .......................................................... 6-2
1
GÉNÉRALITÉS .......................................................................6-2
SPÉCIFICATIONS ...................................................................6-3
1
COMPOSANTS .......................................................................6-3 2
ESSIEU ARRIÈRE ET GROUPE DE TRACTION ....... 6-4 3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
6-2

TRANSMISSION
GÉNÉRALITÉS

23 Nm ± 15%

79 Nm ± 15% + LOCTITE 243

Fin de course direction


14 Nm + LOCTITE 243
6-3

SPÉCIFICATIONS
Débit
1.0t 1.25t 1.5t
Grandeurs 2
Rapport total de démultiplication 1:27 ← ←
2
Dim. roues AR/AV C/SE/PN 457 × 152 / 18 x 7-8 /
← ←
(Cushion/SuperÉlastiques/PNeumatiques) 18 x 7-8 2
COMPOSANTS 3
2
6
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
6-4

ESSIEU ARRIÈRE ET GROUPE DE TRACTION


DÉMONTAGE - REMONTAGE

140 Nm (± 10%)

283 Nm (± 5%)

340 Nm (+7% -3%)

140 Nm (± 5%)

Procédure de démontage
1. Débrancher la fiche de la batterie
2. Accrocher les chaînes au mât [Point 1]
3. Déposer les boulons du mât [Point 2]
4. Déposer le mât
5. Déposer les axes des vérins d'inclinaison [Point 3]
6. Déposer le siège en dévissant les 4 boulons sous le couvercle de la batterie
7. Déposer le couvercle arrière en plastique
8. Déposer le couvercle de la batterie en démontant les ressorts à gaz et les 2 boulons sur la protection
du conducteur [Point 4]
9. Débrancher les câbles de puissance du moteur de traction et enlever les 6 vis hexagonales de
fixation du moteur de traction [Point 5]
10. Accrocher une chaîne ou une courroie de levage au moteur [Point 6]
11. Déposer le moteur de traction
12. Enlever les 4 vis de la couverture inférieure en plastique du groupe de traction [Point 7]
13. Soulever la partie arrière du véhicule [Point 8]
14. Placer un transpalette sous la roue arrière
15. Déposer les 6 boulons de l’essieu arrière [Point 9]
16. Dégager l’essieu arrière [Point 10]
6-5

Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
Remarques : 2
Pendant le remontage du groupe de traction, faire attention à l’accouplement des dents des
engrenages du moteur hydraulique de direction et du potentiomètre
2
Remarque :
• Type et quantité d'huile de transmission 2
STD Mobilube HD 80 W-90
Type
3
Milieux froids et chambres
Mobilube 1SHC 75 W-90
froides
2
Quantité 6,2 l

• Type de graisse
6
STD
Mobiltemp SHC 100
6
Milieux froids et chambres froides
7
Points d'intervention
[Point 1]
8
Démontage :
Abaisser complètement le mât. 9
Accrocher les chaînes comme le montre la photo
avant de déposer le mât. 10
Débrancher les tuyaux hydrauliques flexibles du mât
(levage, déplacement latéral) 11
12
13
[Point 2]
Démontage : 14
Enlever les 4 écrous qui fixent le mât au châssis par le
bas 15
Remontage :
Après l’installation, serrer les 4 vis du mât au couple = 16
83 Nm
17
18

[Point 3]
18
Démontage :
Enlever les 2 vis des plaques de sûreté et les 2 axes 18
des vérins d'inclinaison (enlever le mât pour éviter que
le véhicule ne se renverse lorsque la partie arrière est 18
soulevée)
Remontage : 18
Après le remontage, serrer les 2 vis des plaques de
sûreté des 2 axes des vérins d'inclinaison au couple = 18
24 Nm
6-6

[Point 4]
Démontage :
Enlever l'ensemble couvercle de la batterie en
démontant les 2 ressorts à gaz et les 2 boulons sur la
protection du conducteur

[Point 5]
Démontage :
Débrancher les câbles de puissance et le câblage de
l'encodeur.
Desserrer les 6 vis de fixation du moteur
Remontage :
Après le remontage, serrer les 6 vis de fixation du
moteur au couple = 40 Nm

[Point 6]
Démontage :
Accrocher une chaîne ou une courroie de levage à la
vis M8, vissée dans l'orifice fileté sur l’arbre du rotor du
moteur de traction, comme le montre la figure.
Soulever le moteur et le déposer de son logement en
le posant horizontalement ou, comme le montre la
figure, verticalement sur le support prévu à cet effet
pour éviter tout mouvement dangereux du rotor

Remontage:
Insérer l’arbre d’entreînement du moteur èlectrique (3)
dans sa base (2) tournant le moteur (1) afin de faciliter
l’assemblage sur la fente du moyeu
6-7

[Point 7]
Démontage :
Enlever les 4 vis de la couverture inférieure en
plastique du groupe de traction 2
2
2
3

[Point 8]
2
Démontage :
Soulever la partie arrière du véhicule en accrochant 6
une chaîne au contrepoids (levage demandé : 400 mm
environ) 6
7
8
9
[Point 9]
Démontage : 10
Enlever les 6 vis du groupe de traction
Remontage :
11
Après le remontage, serrer les 6 vis du groupe de
traction au couple = 79 Nm 12
13
14

[Point 10]
15
Démontage :
Dégager le groupe de traction complet en utilisant le 16
transpalette
17
18
18
18
18
18
18
6-8
7-1

DIRECTION ASSISTÉE
Page
DIRECTION.................................................................. 7-2
0
COMPOSANTS .......................................................................7-2
SCHÉMA HYDRAULIQUE
1
(version avec distributeur mécanique).............................7-3 2
SCHÉMA HYDRAULIQUE
(version avec distributeur électro-proportionnel) ...........7-4
3
DIRECTION ASSISTÉE (ORBITROL)......................... 7-5 4
SPÉCIFICATIONS ...................................................................7-5 5
VANNE DE PRIORITÉ ................................................. 7-7 6
MOTEUR HYDRAULIQUE DE DIRECTION................ 7-9
7
POTENTIOMÈTRE DE DIRECTION.......................... 7-11
8
RECHERCHE DES PANNES ................................................7-13
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
7-2

DIRECTION
COMPOSANTS
16 17

13
15

14

10 11 12

8
9

6
18
4

4 4 5
7 3

1
2

1 Plot antivibratoire 10 Prise de pression


2 Support 11 Canal R
3 Moteur 12 Canal L
4 Joint torique 13 Moteur de direction
5 Accouplement 14 Pignon
6 Pompe 15 Canal LS
7 Aspiration 16 Raccord
8 Canal T 17 Orbitrol
9 Canal CF 18 Vanne de priorité
7-3

SCHÉMA HYDRAULIQUE (version avec distributeur mécanique)

2
2
2
3
2
2
7
8
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
7-4

SCHÉMA HYDRAULIQUE (version avec distributeur électro-proportionnel)


7-5

DIRECTION ASSISTÉE (ORBITROL)

2
2
2
3
2
2
7
8
40 Nm (± 15%) 8
70 Nm (± 10%)
9
10
11
12
13
14
15
55 Nm (± 10%)
16

35 Nm (± 10%)
17
SPÉCIFICATIONS 18
Débit
1,0 - 1,25 - 1,5 t
18
Parties ou pièces
Diamètre du volant mm 360
18
Jeu du volant mm 20 ~ 50 18
Type de direction assistée Dynamique
18
Évacuation cc (cm3) 50,0
Direction assistée dynami-
Débit d'huile l·min 8 18
que
Pression maximale : bar ~ 100
7-6

DÉMONTAGE - REMONTAGE
Procédure de démontage
1. Abaisser les fourches jusqu'au sol
2. Débrancher la fiche de la batterie
3. Déposer les carters du tableau de bord avant
4. Déposer le carter de la colonne de direction
5. Déposer la direction assistée (Orbitrol)
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
Remarques :
• Lubrifier l’accouplement entre l’arbre de direction et la direction assistée
• Remonter les tuyauteries en respectant les angles représentés sur la figure ci-dessous :

INSPECTION • RÉGLAGE
Soupape de sûreté
1. Brancher un manomètre sur la prise de pression de la vanne prioritaire
2. Tourner le volant jusqu'en fin de course (pression maximale de l'installation de direction)
3. Lire la pression maximale sur le manomètre
4. Régler la vis de réglage de la pression maximale sur l'Orbitrol
Pression maximale standard : ~ 100 Bar

Vis de réglage
pression maximale
7-7

VANNE DE PRIORITÉ
GÉNÉRALITÉS
2
2
2
3
2
2
7
8
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
7-8

DÉMONTAGE - REMONTAGE

Prise de pression
50 Nm (± 10%)

105 Nm (± 10%)

80 Nm (± 10%)

45 Nm (± 10%)

12 Nm (± 15%)

Procédure de démontage
1. Abaisser les fourches jusqu'au sol
2. Débrancher la fiche de la batterie
3. Déposer le plancher
4. Vider le réservoir de l’huile hydraulique
5. Débrancher les tuyaux flexibles de la vanne de priorité
6. Déposer la vanne de priorité
Méthode de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
Remarques :
Remplacer le joint torique lors de chaque démontage de la vanne de priorité
7-9

MOTEUR HYDRAULIQUE DE DIRECTION


GÉNÉRALITÉS
2
2
2
Canal R 3
55 Nm(± 10%)
2
2
Canal L 7
55 Nm (± 10%)
8
Pignon 8
9
10
11
12
13
14
24 Nm (± 5%) + Loctite 243
15
16
17
18
18
18
18
18
18
7-10

DÉMONTAGE - REMONTAGE

140 Nm (±10%)

Couronne

Procédure de démontage
1. Enlever le couvercle de la batterie
2. Débrancher la fiche de la batterie
3. Déposer le couvercle métallique arrière
4. Enlever la plaque latérale droite du châssis
5. Déposer la batterie
6. Détacher les 2 tuyaux flexibles du moteur hydraulique
7. Déposer le moteur hydraulique
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
Remarques :
Graisser la couronne de l'essieu de direction avant de le coupler au pignon du moteur
hydraulique
7-11

POTENTIOMÈTRE DE DIRECTION
GÉNÉRALITÉS
2
2
2
3
2
2
7
Connecteur J14 8
8
9
10
11
12
13
Groupe potentiomètre de direction 14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
7-12

DÉMONTAGE - REMONTAGE

5 Nm

Arbre
Potentiomètre Engrenage
Douille de centrage

Plateau
AVANT D'ASSEMBLER, GRAISSER
AVEC DE LA GRAISSE MOLYKOTE G-4500

5 Nm Engrenage

Étrier

5 Nm

Procédure de démontage
1. Soulever le couvercle de la batterie
2. Déconnecter le connecteur de la batterie
3. Déposer le couvercle arrière
4. Déposer le groupe contacteurs - prise batterie
5. Déposer le groupe potentiomètre de direction
6. Dévisser les deux vis de fixation et déposer du groupe le potentiomètre
Procédure de remontage
1. Vérifier si la roue de traction est parfaitement droite
2. Monter le potentiomètre sur le groupe
3. Monter le groupe potentiomètre sur la plaque de l'essieu arrière, en veillant à ce que le
potentiomètre se trouve sur une valeur moyenne (Potentiomètre à 15 tours)
4. Refaire les acquisitions du potentiomètre de direction
7-13

RECHERCHE DES PANNES


La liste ci-dessous ne comprend que des problèmes de nature hydraulique

Problèmes Raisons possibles Action


2
• les tuyauteries sont endommagées remplacer 2
le volant ne peut être • l’arbre du volant à la direction assistée
actionné contrôler et régler ou 2
n'est pas installé correctement ou est
remplacer
endommagé
• pression des roues basse (roues avec rétablir la pression correcte 3
pneus) des pneus
2
grande difficulté à actionner contrôler et régler la
• la pression de l’huile n'augmente pas
le volant soupape de sûreté
2
• les tuyaux de haute et basse pression
contrôler et régler
sont reliés entre eux à l'envers 7
• les tuyaux de haute et basse pression
contrôler et régler 8
sont reliés entre eux à l'envers
• soupape de sûreté défectueuse ou
ouverte
contrôler et corriger 8
la pression de l’huile
n'augmente pas
• la pompe de l’huile ne fonctionne pas contrôler et régler ou 9
correctement remplacer
• solénoïde de la vanne de priorité
réviser ou remplacer
10
endommagé
• niveau de l'huile hydraulique bas faire l'appoint 11
• pression des roues basse (roues avec rétablir la pression correcte 12
pneus) des pneus
le volant ne revient pas
correctement dans sa
• la bobine de l’Orbitrol se déplace avec contrôler et régler ou 13
difficulté remplacer l’Orbitrol
position neutre
• le mouvement de l’essieu arrière n'est ajouter du lubrifiant ou 14
pas fluide régler
15
• la bobine de l’Orbitrol se déplace avec contrôler et régler ou
difficulté remplacer l’Orbitrol
16
lorsqu'on relâche le volant, • l’arbre à l'intérieur de l’Orbitrol est
remplacer l’Orbitrol
il tend à tirer d'un côté endommagé 17
• les tuyaux sont bloqués (écrasés ou col- débloquer ou remplacer
matés) l'Orbitrol 18
• l’huile bouge à l’intérieur de l’Orbitrol remplacer l’Orbitrol
18
• la bobine de l’Orbitrol se déplace avec contrôler et régler ou
le jeu est excessif et le véhi- difficulté remplacer l’Orbitrol 18
cule vibre contrôler et régler ou
• l'air est aspiré par les tuyauteries
remplacer 18
• l’arbre du volant est défectueux contrôler et régler
18
18
7-14

Problèmes Raisons possibles Action


• l’arbre n'est pas installé correctement contrôler et régler
• le moteur hydraulique ne travaille pas
contrôler et régler
le volant vibre correctement
• les dents du moteur hydraulique ou de la
contrôler et régler
couronne sont endommagées
la roue braque dans le sens contrôler et intervenir sur
• les tuyauteries arrivant au moteur
inverse de la commande du les connexions des
hydraulique sont inversées
volant tuyauteries
• la soupape de sûreté ne fonctionne pas contrôler et régler la
correctement pression
contrôler et régler ou
• l'air est aspiré par les tuyauteries
apparition de bruit remplacer
anormal • les tuyaux sont bloqués (écrasés ou
débloquer ou remplacer
colmatés)
• les dents du moteur hydraulique ou de la
contrôler et régler
couronne sont endommagées
8-1

SYSTÈME DE FREINAGE
Page
SYSTÈME DE FREINAGE ...........................................8-2
0
GÉNÉRALITÉS ............................................................8-2
1
SPÉCIFICATIONS .................................................................. 8-2
FREIN DE STATIONNEMENT .....................................8-3
2
GROUPE DES FREINS................................................8-4 3
MASSES FREINANTES ET POMPE DE FREINS.......8-6 4
PÉDALIER DE FREIN..................................................8-8 5
RÉSERVOIR DU LIQUIDE DES FREINS ..................8-10 6
ROUES/PNEUS..........................................................8-10
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
8-2

SYSTÈME DE FREINAGE
GÉNÉRALITÉS

SPÉCIFICATIONS
Modèle
Tous les modèles
Objet
Frein de service (pédale) Frein à tambour mécanique
Frein de stationnement (levier) Frein à tambour mécanique
Diamètre mm2 170
Disque du frein
Épaisseur mm2 40
Surface mm2 6073 (par sabot)
Masse freinante
2
Épaisseur mm 5
8-3

FREIN DE STATIONNEMENT

2
2
2
3
2
2
2
8
8
9
DÉMONTAGE - REMONTAGE 10
Procédure de démontage
1. Débrancher la prise de la batterie 11
2. Déposer le revêtement en plastique du tableau de bord
3. Débrancher les câbles du frein de stationnement 12
4. Enlever les 3 vis de fixation
5. Enlever le levier du frein de stationnement
13
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage. 14
INSPECTION • RÉGLAGE 15
Procédure
1. Positionner la gaine sur le support à cet effet à la mesure indiquée (fig. b)
16
2. Serrer l'écrou et le contre-écrou correspondants (pos. 8)
3. Après avoir enfilé le câble dans le bloc à cet effet (fig. a), tirer dessus à la main pour récupérer la 17
course à vide du levier à l’intérieur de la masse freinante
4. Agir sur l'écrou (pos. 9) pour vérifier que les roues actionnées à la main : 18
(a)peuvent encore tourner, mais difficilement, au 4e cran du levier du frein
(b)sont totalement bloquées au 5e cran du levier du frein 18
Remarques : Vérifier que les deux roues ont le même comportement
5. Serrer le contre-écrou (pos. 9) 18
6. Tirer plusieurs fois à fond le levier et vérifier si les conditions visées aux points 4a et 4b sont restées
telles
18
18
18
8-4

GROUPE DES FREINS


DÉMONTAGE - REMONTAGE

T = 83 Nm (± 5%)

T = 140 Nm (± 5%)

Procédure de démontage
1. Débrancher la prise de la batterie
2. Soulever le véhicule et enlever les roues avant (rep.14,3)
3. Enlever le couvercle du moyeu de la roue (rep. 10) [Point 1]
4. Enlever les 2 bagues et la rondelle de sûreté (rep. 16B, 17, 16A) [Point 2]
5. Enlever la grande rondelle (rep. 15)
6. Enlever le petit roulement à billes conique (rep. 7)
7. Enlever le tambour (rep. 2)
8. Enlever le grand roulement à billes conique (rep. 6) [Point 3]
9. Enlever l’anneau Nilos (rep. 9) [Point 4]
10. Enlever l'entretoise (rep. 8)
11. Enlever le câble du frein de stationnement
12. Vidanger l'huile du circuit de freinage
13. Détacher le tuyau flexible de la pompe de freinage
14. Enlever les 6 boulons, les rondelles et les rondelles élastiques du plateau de freinage, sur le côté
intérieur du châssis (rep. 11, 12, 13)
15. Enlever l'ensemble du groupe de frein (rep. 4)
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
8-5

Points d'intervention
[Point 1]
Démontage : 2
Enlever le couvercle du moyeu de la roue en ayant
soin de ne pas l'endommager
Remontage :
2
Après l’installation, distribuer uniformément de la
graisse du type approprié dans le couvercle pour 1/3 2
de son volume (env. 30 g)
3
2
[Point 2]
Démontage : 2
Avant d'enlever la bague (rep. 16B), plier la dent de la
rondelle de sûreté (rep.17), puis enlever également la 2
bague (rep. 16 A)
Remontage : 8
Remonter les 2 bagues en disposant la surface
conique vers le moyeu/roue (cette procédure réduit au
minimum le frottement entre ces pièces évite tout
8
dommage dû à la rotation de l'ensemble roulement à
billes/roue). Après l’installation, serrer la bague (rep. 9
16 B) avec un couple de 60 Nm ; puis faire faire 2-3
tours au moyeu de roue dans les deux sens pour 10
régler les roulements à billes.
Desserrer la bague avant de la serrer à nouveau avec
un couple de 20 Nm (cette procédure permet d'obtenir
11
0,6 - 1 Nm comme couple de rotation).
12
[Point 3]
Démontage : 13
Enlever le grand roulement conique (rep. 6)
Remontage :
14
Après l’installation, graisser le roulement avec la
quantité de graisse préconisée. Recouvrir le roulement 15
conique le plus grand (rep. 6) de graisse sans
dépasser le diamètre du joint Nilos (rep. 9) qui se 16
trouve derrière.
17
[Point 4] 18
Démontage :
Enlever le joint Nilos (pos. 9) (utilisé pour sceller les
roulements)
18
Remontage : 18
Lors des opérations de remontage, veiller à remplacer
cette pièce
18
18
18
8-6

MASSES FREINANTES ET POMPE DE FREINS


DÉMONTAGE - REMONTAGE

140 Nm (± 5%)

83 Nm (± 5%)

20
18
18

19 19

Procédure de démontage
1. Débrancher la prise de la batterie
2. Soulever le véhicule et enlever les roues avant (rep. 14,3)
3. Enlever le couvercle du moyeu de la roue (rep. 10)
4. Enlever les 2 bagues et la rondelle de sûreté (rep. 16B, 17, 16A)
5. Enlever la grande rondelle (rep. 15)
6. Enlever le petit roulement à billes conique (rep. 7)
7. Enlever le tambour (rep. 2) [Point 1]
8. Enlever le grand roulement à billes conique (rep. 6)
9. Enlever le joint Nilos (rep. 9)
10. Enlever l'entretoise (rep. 8)
11. Enlever les ressorts antagonistes des masses freinantes (rep. 18)
12. Enlever les ressorts de réglage des masses freinantes (rep. 19)
13. Enlever le câble du frein de stationnement
14. Enlever les mâchoires du frein [Point 2]
15. Vidanger l'huile du circuit de freinage
16. Enlever les 6 boulons, les rondelles et les rondelles élastiques du plateau de freinage, côté intérieur
du châssis (rep. 11, 12, 13)
17. Enlever le tuyau du frein [Point 3]
18. Enlever l'ensemble du groupe de frein (rep. 4)
19. Enlever la pompe de frein (rep. 20)
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
8-7

Points d'intervention
[Point 1]
Vérification : 2
Mesurer le diamètre intérieur du tambour du frein.
Diamètre intérieur standard : 170 mm
2
2
3
2
[Point 2]
Vérification : 2
Mesurer l'épaisseur du matériel des masses
freinantes.
Épaisseur standard : 5 mm
2
Épaisseur minimum : 1 mm
8
8
9
Remontage
Après l’installation, monter le cylindre d'autoréglage 10
dans sa position standard ; le réglage exact est obtenu
en tournant les deux bagues. Le diamètre extérieur
des masses freinantes doit correspondre à 169 mm
11
12
13
14
[Point 3]
Démontage : 15
Enlever le tuyau du frein comme le montre le dessin
Remontage : 16
Après l’installation, serrer les boulons du frein au
couple = 18 Nm 17
18
18
18
18
18
18
8-8

PÉDALIER DE FREIN
DÉMONTAGE - REMONTAGE

24 Nm (± 10%)

Procédure de démontage
1. Débrancher la prise de la batterie
2. Enlever le câblage du pédalier du frein
3. Vidanger l'huile du circuit de freinage
4. Détacher le tuyau flexible de la pompe de frein [Point 1]
5. Enlever les 3 vis de la partie avant du châssis
6. Enlever le pédalier du frein

Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.

Points d'intervention
28 Nm (± 15%)
[Point 1]
Remontage :
Après l’installation, serrer le boulon sur la pompe de
frein au couple = 28 Nm
8-9

INSPECTION • RÉGLAGE
Réglage du jeu de la pompe de frein
• Agir sur l'écrou A pour obtenir un jeu de 0,2 à 0,5 mm 2
2
2
3
2
A 2
Purge du circuit de freinage 2
• Desserrer le bouchon et enfoncer la pédale de frein pour
purger l'air se trouvant dans le circuit de freinage
8
• Refaire cette procédure jusqu'à ce qu'il ne sorte plus
d'air 8
• Refermer le bouchon
• Refaire la même opération pour les deux freins 9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
18
18
18
18
18
8-10

RÉSERVOIR DU LIQUIDE DES FREINS


Quand le liquide de frein, contenu dans le réservoir (I),
atteint un niveau trop bas, un témoin s'allume : « Niveau
L bas du liquide des freins ».
Utiliser le bouton (L) pour vérifier l’allumage correct du
témoin.

ROUES/PNEUS
PRESSION DE GONFLAGE PN
CU - AV 10 bar
CUSHION - AR 10 bar
COUPLES DE SERRAGE DES ROUES
SE Roues motrices 140 Nm
SUPER-ÉLASTIQUES Roues directrices 140 Nm

PN
PNEUMATIQUES

TABLEAU DES ROUES/PNEUS

Chariot Type Dimensions Remarques


Cushion (même roues blanches) 457x152 option
Pneus plein souples Super-élastiques
1,0 - 1,5 t AV / AR 18x7-8 standard
(même roues blanches)
Pneumatiques 18x7-8 option
Cushion (même roues blanches) 457x178 option
Pneus plein souples Super-élastiques
1,5 t AV / AR 18x7-8 standard
(même roues blanches)
Pneumatiques 18x7-8 option
9-1

CHÂSSIS
Page
CORPS ET CHÂSSIS .................................................. 9-2
0
GÉNÉRALITÉS....................................................................... 9-2
1
COUVERCLE DE LA BATTERIE ................................ 9-3
PROTECTION DU CONDUCTEUR ............................. 9-4 2
CONTREPOIDS ........................................................... 9-5 3
SIÈGE DE L'OPÉRATEUR .......................................... 9-6 4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
E
9-2

CORPS ET CHÂSSIS
GÉNÉRALITÉS
9-3

COUVERCLE DE LA BATTERIE
DÉMONTAGE - REMONTAGE

0
1
2
3
4
5
6
7
9
40 Nm (± 5%)
9
9
12
12
13
Procédure de démontage 14
1. Ouvrir le couvercle de la batterie
2. Déconnecter le connecteur de la batterie 15
3. Fixer le couvercle de la batterie avec une corde entre le siège de l'opérateur et un montant de la
protection de l'opérateur 16
4. Débrancher le câblage du micro-interrupteur du siège
5. Débrancher les ressorts à gaz qui fixent le couvercle de la batterie (côté châssis uniquement)
6. Fermer le couvercle de la batterie 16
7. Enlever les vis des gonds du couvercle de la batterie
8. Déposer le couvercle de la batterie avec le siège 18
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
9-4

PROTECTION DU CONDUCTEUR
DÉMONTAGE - REMONTAGE

49 Nm (±15%)

49 Nm (±15%)

Procédure de démontage
1. Ouvrir le couvercle de la batterie
2. Déconnecter le connecteur de la batterie
3. Enlever le capot de la batterie
4. Débrancher les éventuels câblages des freux présents sur la protection du conducteur
5. Mettre en sécurité la protection du conducteur à l'aide de courroies et d'un pont roulant
6. Déposer la protection du conducteur
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
Couple de serrage des 4 boulons de la protection du conducteur = 49 Nm
9-5

CONTREPOIDS
DÉMONTAGE - REMONTAGE

283 Nm (± 5%)
0
1
V1
V4
2
V2
3
V3
4
5
6
340 Nm (+7% / -3%)
7
140 Nm (± 5%) 9
9
Procédure de démontage 9
1. Placer deux blocs de bois sous le châssis du côté fixe du mât
2. Déconnecter le connecteur de la batterie 12
3. Déposer le couvercle arrière et le couvercle de la batterie
4. Déposer la batterie 12
5. Débrancher les câbles de puissance entre le groupe contacteurs et les deux unités logiques
6. Détacher les tuyaux flexibles hydrauliques du moteur de la pompe
7. Placer les outils appropriés sur les raccords de levage et déposer l'ensemble des boulons du
13
contrepoids
8. Déposer le contrepoids 14
Méthode de remontage
15
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.

Réunir les boulons selon les séquences : V1, V2, V3, V4 ; ensuite de quoi, les serrer tous les quatre
16
par paire (couple de serrage = 340 Nm)
16
18
9-6

SIÈGE DE L'OPÉRATEUR
DÉMONTAGE - REMONTAGE

Méthode de démontage
1. Ouvrir le couvercle de la batterie
2. Débrancher le câblage du micro-interrupteur du siège
3. Déposer l'ensemble des écrous de fixation du siège de l'opérateur (faire attention à ne pas faire
tomber le siège)
4. Déposer le siège de l'opérateur
Méthode de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
10-1

SYSTÈME DE MUVEMENT MATÉRIAUX


Page
CIRCUIT HYDRAULIQUE (DISTRIBUTEUR
MÉCANIQUE À LEVIERS)......................................10-2 0
CIRCUIT HYDRAULIQUE (DISTRIBUTEUR 1
ÉLECTRIQUE).........................................................10-3 2
COMPOSANTS..................................................................... 10-4
3
SYSTÈME DE BRAQUAGE ................................................. 10-4
SYSTÈME HYDRAULIQUE (AVEC DISTRIBUTEUR
4
MÉCANIQUE À LEVIERS) ................................................ 10-4 5
SYSTÈME HYDRAULIQUE (AVEC DISTRIBUTEUR
ÉLECTRIQUE) ................................................................... 10-5
6
MONTANT 2M G.V ................................................................ 10-6 7
MONTANT 3M G.V ................................................................ 10-6 8
MONTANT 2M L.L.T ............................................................. 10-7
9
MONTANT 3M L.L.T ............................................................. 10-7
10
HUILE HYDRAULIQUE ET FILTRE À HUILE
HYDRAULIQUE.......................................................10-8 11
TEST FUITES D'HUILE............................................10-10 12
VÉRINS DE LEVAGE.......................................................... 10-10 13
VÉRINS D'INCLINAISON ................................................... 10-10
14
15
16
17
18
19
20
21
E
10-2

CIRCUIT HYDRAULIQUE (DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE À LEVIERS)


10-3

CIRCUIT HYDRAULIQUE (DISTRIBUTEUR ÉLECTRIQUE)

0
1
2
3
4
5
6
7
9
10
9
9
12
13
14
15
16
17
18
10-4

COMPOSANTS
SYSTÈME DE BRAQUAGE

SYSTÈME HYDRAULIQUE (AVEC DISTRIBUTEUR MÉCANIQUE À LEVIERS)


10-5

SYSTÈME HYDRAULIQUE (AVEC DISTRIBUTEUR ÉLECTRIQUE)

0
1
2
3
4
5
6
7
9
10
9
9
12
13
14
15
16
17
18
10-6

MONTANT 2M G.V

MONTANT 3M G.V
10-7

MONTANT 2M L.L.T

0
1
2
3
4
5
6
7
9
MONTANT 3M L.L.T
10
9
9
12
13
14
15
16
17
18
10-8

HUILE HYDRAULIQUE ET FILTRE À HUILE HYDRAULIQUE


DÉMONTAGE - REMONTAGE

Couple de serrage M=Nm

35 Nm (± 5%)

A, B
C
11 Nm(± 10%)

Procédure de démontage
1. Arrêter et garer le chariot sur une surface plane, avec le montant en position verticale et les fourches
abaissées
2. Déconnecter le connecteur de la batterie
3. Déposer le plancher
4. Enlever le bouchon du réservoir d'huile (A)
5. Enlever la cartouche du filtre à huile (B) [Point 1]
6. Contrôler et nettoyer le filtre d'évent du réservoir d'huile (C)
7. Vidanger l'huile
8. Remplacer la cartouche du filtre à huile
Procédure de remontage
Le remontage se fait à l'inverse du démontage.
Remarque :
Vérifier si le système est étanche et s'assurer qu'il n'y a aucune fuite d'huile.
Contrôler le niveau de l’huile dans le réservoir en utilisant la jauge (D), avec le mât en position
verticale et les fourches complètement abaissées.

Remarques :
En cas de pédalier double ou de pédalier simple et
sélecteur de direction au volant, le filtre à huile
hydraulique se trouve presque au milieu du réservoir
(voir le dessin)
10-9

En cas de pédalier basculant, le filtre à huile hydraulique


se trouve sur le côté gauche du réservoir (voir le dessin)

0
1
2
Points d'intervention
3
[Point 1]
Pour vidanger l'huile hydraulique du réservoir, deux
procédures sont possibles :
4
1. Démonter le bouchon de vidange sous le réservoir
5
6
7
9
BOUCHON DE VIDANGE
10
2. Enlever la cartouche du filtre à huile et utiliser une 9
pompe pour aspirer l’huile hydraulique
9
12
13
14
15
16
17
18
10-10

TEST FUITES D'HUILE


VÉRINS DE LEVAGE
1. Positionner le mât en position verticale avec la charge
nominale sur les fourches
2. Soulever les fourches à 3 m, mesurer la distance entre
les fourches et le sol et laisser la clé sur ON
3. Au bout de 10 minutes, mesurer de nouveau la distance
entre les fourches et le sol
Limite : A = 100 mm
4. S'il y a des fuites d'huile sur le corps des vérins de
levage, contrôler que les raccords du vérin sont bien
serrés. Le cas échéant, remplacer le vérin
VÉRINS D'INCLINAISON
1. Positionner le mât en position verticale avec la charge
nominale sur les fourches, soulever les fourches à 3 m
et laisser la clé sur ON

2. L’angle d'inclinaison peut être facilement contrôlé en


utilisant un fil de plomb fixé à la partie supérieure
externe du mât et en mesurant la distance entre le fil et
la face avant du mât à 1 m de distance de son sommet
3. Effectuer la même mesure 10 minutes plus tard
(1° = 17,4 mm)
Limite : Angle maxi en avant (°) <= 0,5 (°/min)
Temps (10 min)
4. Si l’angle dépasse la limite susmentionnée, abaisser
complètement le mât et commuter la clé sur OFF
5. Inverser les tuyaux d'inclinaison sur le distributeur avec
les tuyaux de déplacement latéral. Cette opération est
nécessaire pour comprendre s'il y a des fuites à
l'intérieur des vérins d'inclinaison ou du distributeur
6. Commuter la clé sur ON et refaire le test des points 1 à
3
a) Le résultat du test rentre dans les limites prévues =
remplacer le distributeur
b) Le résultat du test dépasse les limites prévues =
remplacer les vérins d'inclinaison
11-1

MÂTS
Page Page
MÂTS ........................................ 11-2 TUYAUX D'ALIMENTATION DES
0
COMPOSANTS...............................11-2 VÉRINS SECONDAIRES -
MÂT 2M LLT ........................ 11-23 1
MÂT .......................................... 11-6
INSTALLATION TROISIÈME VOIE 2
BAGUE D'EMBOUT DU (TUYAUX D'ALIMENTATION) -
MÂT........................................ 11-8 MAT 2M LLT ........................ 11-24 3
TUYAUX D'ALIMENTATION DES INSTALLATION TROISIÈME VOIE 4
VÉRINS PRIMAIRES - (CHAÎNES) -
MÂT 2M GV ......................... 11-10 MAT 2M LLT ........................ 11-26
5
INSTALLATION TROISIÈME VOIE TUYAUX D'ALIMENTATION DES 6
(TUYAUX D'ALIMENTATION) - VÉRINS PRIMAIRES -
MAT 2M GV.......................... 11-11 7
MÂT 3M LLT ........................ 11-28
INSTALLATION TROISIÈME 8
TUYAUX D'ALIMENTATION DES
VOIE (POULIES) - VÉRINS SECONDAIRES - 9
MAT 2M GV.......................... 11-13 MÂT 3M LLT ........................ 11-30
INSTALLATION TROISIÈME
10
INSTALLATION TROISIÈME VOIE
VOIE (CHAÎNES) - (TUYAUX D'ALIMENTATION) - 11
MAT 2M GV.......................... 11-14 MAT 3M LLT ........................ 11-31
12
TUYAUX D'ALIMENTATION DES INSTALLATION TROISIÈME
VÉRINS PRIMAIRES - VOIE (POULIES) - 13
MÂT 2M GV ......................... 11-16 MAT 3M LLT ........................ 11-33 12 1
INSTALLATION TROISIÈME VOIE INSTALLATION TROISIÈME VOIE
(TUYAUX D'ALIMENTATION) - 15
(CHAÎNES) -
MAT 3M GV.......................... 11-17 MAT 3M LLT ........................ 11-35 16
INSTALLATION TROISIÈME VOIE PATIN GALET......................... 11-39 17
(POULIES) -
MAT 3M GV.......................... 11-19 PATIN MÂT MOBILE 2M GV 18
(4705 ÷ 5005 mm) ............... 11-41
INSTALLATION TROISIÈME VOIE 19
(CHAÎNES) - CHAÎNES DU MÂT................. 11-42
MAT 3M GV.......................... 11-20 FOURCHES............................ 11-44 20
TUYAUX D'ALIMENTATION DES 21
VÉRINS PRIMAIRES -
MÂT 2M LLT ........................ 11-22
E
11-2

MÂTS
COMPOSANTS
MÂT 2M GV (V)

MÂT 3M GV (/)
11-3

MÂT 2M LLT (FW)

0
1
2
3
4
5
6
7
MÂT 3M LLT (FSW)
8
9
11
11
11
14
14
15
16
16
18
11-4

CHARIOT PORTE-FOURCHES 2M GV - 3M GV - 2M LLT - 3