Vous êtes sur la page 1sur 146

0

SOMMAIRE

Préface……………………………………………………………………….…….……….…1

THEME I : Equilibre des solides – Principe Fondamental de la Statique …….…...…..3

THEME II : Adhérence et frottement………………………………………………....….....7

THEME III : Statique Graphique……………………………………………….….………...8

THEME IV : Statique des Fluides……………………………………….……….……..….12

THEME V : Systèmes Triangulés………………………………………….…………..…..14

THEME VI : Résistance Des Matériaux………………………………….………………..17

THEME VII : Cinématique du point…………………………………………..……………22

Exercices d’entraînement……………………………………………………….………….27

Sujets d’examen récents…………………………………………………………………...37

Corrigés des exercices d’entraînement………………………………………….……….75

Résolution des sujets d’examens récents………………………………………………..101

Toute représentation, traduction, adaptation ou reproduction,


même partielle, par tous procédés, en tous pays, faite sans autorisation
préalable de l’Editeur, est illicite et exposerait le contrevenant à des
poursuites judiciaires. (Réf. Loi du 11 mars 1957)

© Les Editions La Jordy, Yaoundé 2007.


____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
1

PREFACE

E cours de mécanique appliquée en classe de première F4


(Génie Civil) a pour but de rendre l’élève capable de déterminer, à partir
des principes fondamentaux de la statique et de l’hydrostatique, les actions
qui sollicitent les éléments de structure et les différentes déformations
possibles.

L’atteinte de ces objectifs nécessite une documentation diversifiée et


par conséquent très onéreuse car, il n’est pas toujours aisé de trouver un
document qui contienne entièrement le programme annuel officiel de
mécanique appliquée.

Loin de prétendre le substituer au cours de mécanique appliquée,


nous mettons ce manuel à la disposition des élèves des classes de
premières F4 (BA – BE – TP), afin qu’il leur serve de guide de travail.

« PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE » comporte un condensé


de cours couvrant entièrement le programme des classes préparatoires
aux Probatoire F4 et Brevet d’Etude Professionnel, une série d’exercices
d’entraînement avec corrigés et quelques sujets d’examens récents
corrigés et commentés.

Bernard DADIER disait: « Il ne s’agit pas, dans un monde


d’imperfections, d’atteindre à la perfection absolue. Il vous est simplement
demandé de tendre perpétuellement vers cette perfection que nous
sentons être le but même de notre existence ».

Nous exprimons notre gratitude à tous ceux qui, à travers leurs


critiques et suggestions, nous permettraient d’améliorer cet ouvrage tant
sur le fond que sur la forme.

L’auteur,

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
2

THEME I
EQUILIBRE DES SOLIDES – PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA STATIQUE

I-1. Les forces :

 Définition :

Toute cause capable soit de :


- Modifier l’état de repos d’un corps ;
- Modifier l’état de mouvement d’un corps ;
- Provoquer la déformation d’un corps.

 Caractéristiques :

Toute force est caractérisée par : B


- Son point d’application (A);
- Sa direction (AB); F
- Son sens (De A vers B); A
- Son intensité (Celle avec laquelle elle agit dans cette direction).

N.B. : Dans le souci de faciliter les calculs des projections des forces, il est plus
commode de préciser la direction d’une force par rapport à un repère bien déterminé.
r r r
Exemple : Soit l’axe Ox le repère considéré, la direction des forces F1 , F2 F3 et
r
F4 sera donnée par rapport à Ox comme suit :
O x
r r
F1 F2
Or x O 30° x
F3
60°(  
O x O x
r
F4

Le principe consiste à fixer le point O à l’origine de la force, puis tracer l’axe Ox.
L’angle balayé se compte à partir de la droite Ox, dans le sens contraire des aiguilles
d’une montre, jusqu’à la droite d’action de la force considérée.
r
- La direction de F1 par rapport à Ox :  = 0°
r
- La direction de F2 par rapport à Ox :  = 30°
r
- La direction de F3 par rapport à Ox :  = 180°  60° = 120°
r
- La direction de F4 par rapport à Ox :  = 360°  90° = 270°

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
3

r r
Les projections des forces sur les axes donnent : Fx = F . Cos Fy = F . Sin
 précise la direction de la force par rapport à l’axe Ox. Il est compté dans le
sens contraire des aiguilles d’une montre à partir de l’axe Ox jusqu’à la droite d’action
de la force.
r ur r uu
r r
F1 .Cos 0° = F1 F3 .Cos 120° = 0,5 F3 F4 .Cos 270° = 0
r r r
F1 F3 F4
r r 3 uur r r
F1 .Sin 0° = 0 F3 .Sin 120° = . F3 F4 .Sin 270° =  F4
2

I-2. Principe des actions mutuelles :

Enoncé : Deux systèmes matériels en contact s’exercent mutuellement des actions


directement opposées. (Action = Réaction)

ur
Bille (1) A 2 /1 = Action du support (2) sur la bille (1)
ur
A 2 /1
ur
Support (2) A1/ 2 = Action de la bille (1) sur le support (2)

ur ur
ur
A 2 /1 = A1/ 2
A1/ 2

I-3. Notion de torseur


On appelle torseur noté t , la réduction en un point d’un ensemble de
forces appliquées à un système matériel. Les éléments du torseur sont :

- La résultante générale des forces ;


- Le moment résultant en un point quelconque du système.
ur
RS

On a : t ur uuur
MRF /O

ur
RS = Résultante générale des forces qui sollicitent le système
ur uuur
MRF / O = Moment résultant des forces par rapport à un point O quelconque du système.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
4

I-4. Condition d’équilibre statique :

Un système matériel est dit en équilibre statique si et seulement si son


torseur est nul c’est – à – dire :
ur r ur uuur r
RS = 0 et MRF /O
= 0

 Conséquences :

Tout système matériel sollicité par deux forces est en équilibre si et seulement si
ces deux forces sont directement opposées. Deux forces sont dites directement
opposées si :
- Elles ont même droite d’action ;

r r
- Elles ont même intensité ( F1 = F2 );

- Elles sont de sens contraire.


r r
F1 F2
r r
F1 F2

I-5. Principe Fondamental de la statique :


r r r r
Soit un système matériel (S) soumis à l’action des forces F1 ; F2 ; F3 ; … Fn ;
Le système (S) est en équilibre statique si son torseur est nul.

uur r
RS = 0

ts = 0 Û ur uuur r
MRF /O = 0

uur Rx = S Fx = 0
r r r r r
RS = F1 + F2 + F3 +… + Fn = 0 Û Ry = S Fy = 0
Rz = S Fz = 0

ur uuur ur r ur ur ur ur r
MRF /O =S MFext /O = MFr1 / O + MFr 2 / O + MFr 3 / O +…+ MFr n / O = 0

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
5

 Enoncé du Principe Fondamental de la Statique :

Un système matériel est dit en équilibre si et seulement si on a:

- S Proj. des Fext / ox = 0


- S Proj. des Fext / oy = 0
- S Proj. des Fext / oz = 0
- S Moments des Fext / O = 0
Nota : Le point O est un point quelconque du système matériel supposé en
équilibre. (Quel que soit le point appartenant au système, la somme des moments par
rapport à ce point doit être égale à zéro).

- Dans le cadre de ce cours, l’on s’intéresse uniquement aux forces coplanaires


par conséquent, la somme des projections des forces sur l’axe Oz ne sera pas prise en
considération.

I-6. Méthode de résolution d’un problème de statique :

Cette méthode, lorsqu’elle est appliquée fidèlement, permet de résoudre tout


problème concernant les structures isostatiques. Elle consiste à :

-Isoler le système matériel supposé en équilibre ;

-Faire le bilan des forces extérieures en précisant les points d’application,


direction sens et intensité des différentes forces extérieures sollicitant le système
matériel concerné;
r Fx
-Mettre toutes les forces extérieures sous leur forme vectorielle F
Fy

-Poser les équations données par le Principe Fondamental de la Statique ;

-Résoudre les équations et en déduire les inconnues.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
6

THEME II
ADHERENCE ET FROTTEMENT

II-1. Angle et coefficient de frottement :

- Angle de frottement :

C’est la valeur limite de l’angle d’inclinaison d’une force par rapport à un plan, à
partir de laquelle la force provoque une rupture de l’équilibre. Il est noté ( ).

- Coefficient de frottement :

Noté , il est égal à la tangente de l’angle .  = tang ()

II-2. Cône d’adhérence et lois du frottement :

Les lois du frottement se résument dans un cône dit d’adhérence ainsi


qu’il suit :
Les faces latérales du cône font un angle égal à  avec la normale au plan
N N N

ur ur r ur r
N r N F N F
 F    

ur ur ur
(  ) T ur ( = ) T (  ) T
ur ur ur ur ur
CAS N°1 : T  Ntan g CAS N°2 : T = Ntan g CAS N°3 : T > Ntan g
EQUILIBRE EQUILIBRE STRICT GLISSEMENT
ur
N.B. : La force tangentielle T représente la résultante des forces qui tendent à
faire glisser le
ur système. Si elle est supérieure à la somme des forces de frottement qui
est égale à (Ntan g ), le système glisse.

II-3. Condition d’équilibre :

La composante tangentielle d’une force agissant sur un plan incliné doit être
inférieure ou égale à la résultante des forces de frottement : La droite d’action de la
force passe à l’intérieur du cône d’adhérence. (Cas N° 1 et cas N° 2)
ur ur
T  Ntan g
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
7

En pratique, un système sollicité avec frottement est traité comme un


système articulé puisque les direction et intensité sont à déterminer.
THEME III
STATIQUE GRAPHIQUE

III-1. Principe :

Il consiste à disposer sur une feuille les vecteurs représentant les forces
appliquées à un système matériel tel que leurs normes soient respectivement
proportionnelles aux intensités des forces représentées.

III-2. Méthode de détermination de la résultante de forces :

-Choisir une échelle de forces ;


-Convertir les intensités des différentes forces en modules des vecteurs–forces ;
-Placer les vecteurs forces l’un à la suite de l’autre en respectant leurs direction,
sens et module. On obtient ainsi une figure géométrique (polygone de forces) appelée
Dynamique.
-Tracer le vecteur dont l’origine est confondue à l’origine du premier vecteur force
et l’extrémité à celle du dernier vecteur force représenté : Ce vecteur est le vecteur
résultant ;
-Mesurer la norme du vecteur résultant ;
-Convertir la mesure obtenue en unité de forces : C’est l’intensité de la
résultante.

III-3. Détermination des forces inconnues :

Cette détermination est basée sur une hypothèse unique : La résultante générale
des forces est nulle pour tout système en équilibre statique. Il est donc question de
construire un dynamique tel que l’origine de la 1 re force soit confondue à l’extrémité de
la dernière représentée lors de la construction. On parlera alors d’un dynamique fermé.

Exemple de dynamiques fermés :


C G
r r
F3 F3
r r
F2 F2

A r B D r E
F1 F1
r r r r r r
F1 + F2 + F3 = 0 F1 + F2 = F3

Dynamique fermé Dynamique non fermé

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
8

III-3.1. Cas de trois forces concourantes:

Il s’agit du cas où l’on a trois forces telles que :


r
- La première soit F1 est entièrement connue ;
r
- La deuxième soit F2 est connue en sens et direction ;
r
- La troisième F3 n’est connue qu’en point d’application.

Hypothèse de calcul :

La résultante générale des forces est nulle et toutes les forces sont concourantes
en un même point.

Résolution :
r r
-Prolonger les droites d’action des forces de directions connues soit F1 et F2
afin de déterminer le point de concours commun des différentes forces ;
r
-Relier le point d’application de la force F3 au point de concours des deux
premières forces que l’on a ci – dessus déterminé ;
r
-Tracer la force entièrement connue soit F1
r r
-Tracer à la suite de F1 la droite d’action de la force de sens connu soit F2 ;
r r
-Faire passer la droite d’action de la force F3 à l’origine de F1 ;
r
-Procéder à la fermeture du dynamique et en déduire le sens de la force F3 ;

-Mesurer les normes des vecteurs – forces et convertir en unité de forces.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
9

III-3.2. Cas de forces parallèles:

La résolution du problème dans ce cas nécessite la construction d’un dynamique


et d’un funiculaire.

 Construction du dynamique
r uuur
1- Représenter la force connue F soit le vecteur AB ;
2- Choisir un point P appelé pôle au voisinage de la force graphiquement
représentée ;
3- Relier les origine et extrémité de la force au pôle par des droites appelées rayons
polaires ;
4- Affecter des numéros aux rayons polaires, ces numéros iront de 0 à n – 1,
( n étant le nombre de rayons polaires).

 Construction du funiculaire

Le funiculaire est une figure dont les côtés sont parallèles aux rayons polaires.
r
1-Tracer la parallèle au rayon 0 tel qu’elle coupe la droite d’action de la force F , soit 0’ ;
r
2-Tracer la parallèle au rayon 1 telle qu’elle passe par le point de concours de F et 0’,
elle est notée 1’ ;

3-Prolonger les droites 0’ et 1’ tel que chacune d’elles coupeur la droite d’action de
ur l’une
des forces à déterminer ; Soit I le point de concours de 0’ et R1 ; H celui de 1’ et R2 ;

4-Tracer la droite IH passant par les deux points de concours : Elle est appelée la ligne
de fermeture du funiculaire et est numérotée par 2’.
ur ur
 Détermination des réactions ( R1 et R2 )

1-Tracer sur le dynamique la parallèle àr 2’ passant par le pôle et coupant le vecteur –


force représentant la force connue F . C’est le 3e rayon polaire qui portera par
conséquent le numéro 2.

 Raisonnement logique : r
- Les rayons polaires 0 et 1 encadrent la force F sur le dynamique ; Les côtés du
r
funiculaire 0’ et 1’ se croisent sur la droite d’action de F .
ur
- Les côtés du funiculaire 0’ et 2’ se croisent sur la droite d’action de R1 ; Les rayons
ur
polaires 0 et 2 encadrent la force R1 sur le dynamique.
ur
- Les côtés du funiculaire 1’ et 2’ se croisent sur la droite d’action de R2 ; Les rayons
ur
polaires 1 et 2 encadrent la force R2 sur le dynamique.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
10

ur ur
2- Mesurer les modules des vecteurs – forces représentant les réactions R1 et R2 puis
convertir en unité de forces.
III-4. Détermination graphique du moment d’une force par rapport à un
point :
r
Soit à déterminer le moment d’une force F A par rapport à un point O, suivant la
figure ci – après :
r
FA = 5 000 N, la distance OA = 3 mètres
ur
Analytiquement, MFr A / O = 5 000 N x 3m = 15 000 Nm.

Au cas où la distance OA n’est pas précisée, la méthode graphique reste la


seule solution et elle consiste à :

- Choisir une échelle de force : 1 cm  1 000 N ;


- Choisir une échelle de longueurs : 2cm  1 m, soit 1cm 0,5m;
- Représenter la force F graphiquement (Dynamique) ;
- Choisir un pôle P dont la distance polaire d est connue. (d = 4 cm) ;
- Tracer les rayons polaires 0 et 1 ;
- Tracer les côtés du funiculaire 0’ et 1’ ;
- Abaisser une verticale au droit du point O ;
- Soit M et N les points d’intersection de cette verticale avec les côtés du
funiculaire 0’ et 1’, mesurer la distance MN. (MN = 7,5 cm )
r
FA
O
A
0
M

r P
1’ FA

0’

N
- Le moment s’obtient par:
ur
MFr A / O = [MN] (exprimé en unité de forces) x d (exprimé en unité de longueur

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
11

ur
MFr A / O = 7, 5 cm x 1000 N/ cm x 4 cm 0,5 m/cm = 15 000 Nm
THEME IV
STATIQUE DES FLUIDES

IV-1. Notion de pression :

On désigne par pressions les forces réparties sur des surfaces. On les détermine
par le rapport suivant :

r P = Pression
F S = Surface subissant l’action (en m 2)
P= r
S F = Intensité de la force normale à la surface pressée

Par conséquent, la pression est une force uniformément répartie sur une surface.

IV-2. Unités de pression :

Les pressions s’expriment en pascal ou en bars :


1 bar = daN / cm2 = 10 N / cm2
1 Pa = 1 N / m2
1 Mpa (Méga pascal) = 1 N / mm2

1 Mpa = 106 Pa 1 bar = 105 Pa 1Mpa = 10 bars

IV-3. Pression en un point d’un liquide en équilibre :

Soit un point A d’un liquide en équilibre, la pression en A notée P A vaut :

PA =  x H A

 = Poids volumique du liquide (en N/m3)


HA = Profondeur à laquelle se trouve le point A (en m)

IV-4. Principe Fondamental de l’hydrostatique :

La différence de pression entre deux points quelconques d’un liquide homogène


en équilibre est égale au produit du poids volumique du liquide par la distance des
plans horizontaux passant par les deux points.
P =    H

IV-5. Expression de la pression en un point d’un liquide en équilibre :

La pression en un point d’un liquide se calcule comme suit :

Pabs = Pe + Pat

PA = Pression absolue en A notée Pabs

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
12

Pe = Pression effective en A notée (  HA )


Pat = Pression atmosphérique
IV-6. Expressions des forces pressantes :

 Force pressante sollicitant le fond d’un récipient :

La pression au fond vaut : P =   H (N/m2)


r
F r
P =  F = P  S (S = surface totale du fond du vase)
r S
F =   H  S or (H  S) = Volume d’une colonne de liquide de hauteur H

La force pressante exercée par un liquide sur le fond plan et horizontal


d’un vase le contenant est égale au poids d’une colonne de liquide ayant pour
base le fond du vase et pour hauteur la distance de la surface libre au fond du
vase.

 Force pressante sollicitant les parois latérales :

La pression sur une paroi en contact avec un liquide croît avec la profondeur, les forces
pressantes restant toutefois normales à la surface sollicitée. Le calcul de cette pression
passe par une fonction linéaire définie par :
P(h) =  h où h est la variable : P(0) = 0 et P(H) =  . H

H r �S �H
F F =
2
H/3
Calcul de la force pressante totale

IV-7. Résultante des forces pressantes exercées par un liquide sur un corps
immergé : Théorème d’ARCHIMEDE

Théorème :

Tout corps complètement immergé dans un liquide en équilibre subit de la part de


ce
r dernier une poussée opposée au poids du liquide déplacé.
F = r . h . SB
F = Poussée d’Archimède r
 = Poids volumique du liquide F
h = Hauteur du liquide déplacé h1 h0
S
urB = Surface de base du récipient ur
P = Poids du corps immergé P
ur r
- Si P  F : Le corps va au fond du récipient

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
13

ur r
- Si P  F : Le corps remonte en surface
THEME V
SYSTEMES TRIANGULES

V-1. Equilibre des nœuds et des barres :

 Les nœuds :

Chaque nœud est en équilibre sous l’action des forces transmises par les barres
qui y aboutissent : Ces forces auront une résultante nulle.
 Les barres :

Chaque barre est en équilibre sous l’action des forces transmises par les nœuds
qu’elle relie (soit deux). Ces forces sont directement opposées.

V-2. Notion d’ Isostaticité – Hyperstaticité

V-2.1. Isostaticité et Hyperstaticité extérieures :

L’application du Principe Fondamental de la Statique dans un plan se fait à l’aide


de 3 équations :
- S Proj.Fext / ox = 0
- S Proj.Fext / oy = 0
- S Moments des Fext / O = 0

Soit i le nombre d’inconnues, e le nombre d’équations ; Trois cas sont possibles :

Cas N°1 : i = e

Le nombre d’équations égal au nombre d’inconnues : Le système est dit


extérieurement Isostatique.

Cas N°2 : i  e

Le nombre d’inconnues est inférieur au nombre d’équations : Le système est dit


extérieurement Hypostatique ou Astatique. L’on peut encore l’appeler Mécanisme.

Cas N°3 : i  e

Le nombre d’inconnues est supérieur au nombre d’équations : Le système est dit


extérieurement Hyperstatique.

V-2.2. Isostaticité et Hyperstaticité intérieures

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
14

Dans le cas des systèmes triangulés, l’on s’intéresse uniquement aux nœuds et
aux barres du système. Soit n le nombre de nœuds et b le nombre de barres
constituant le système, la relation entre le nombre de nœuds et le nombre de barres se
traduit par l’équation suivante : b = 2n – 3

Selon les structures, trois cas de figure sont possibles :

Cas N°1 : b = 2n – 3 : Le système est dit intérieurement isostatique.

Cas N°2 : b  2n – 3 : Le système est dit intérieurement astatique ou


hypostatique.

Cas N°3 : b  2n – 3 : Le système est dit intérieurement hyperstatique.

N.B. : dans le cadre de ce cours, nous allons nous intéresser uniquement aux
systèmes isostatiques extérieurement et intérieurement c’est – à – dire :

i=e et b = 2n – 3

V-3. Deux méthodes de résolution :

V-3.1. Méthode de Cremona :

Méthode graphique, elle peut s’appliquer de deux façons :

 Isolation de chaque nœud :


-Isoler chaque nœud en commençant par celui qui présente le plus petit nombre
d’inconnues soit deux ;
-Construire des dynamiques relatifs à chaque nœud ; Ces derniers devront être fermés
puisque tous les nœuds sont en équilibre ;
-Par principe des actions mutuelles, les forces sollicitant les nœuds à travers les barres
sont celles agissant sur ces barres ;
-Préciser la nature des efforts agissant sur les barres : Si la force est dirigée vers le
nœud, la barre est dite comprimée ; Si la force est dirigée vers la barre, la barre est
tendue.

 Tracé de l’épure :

- Délimiter l’espace au voisinage de la structure triangulée en zones. (Une zone est


délimitée par une barre ou par une force c’est – à – dire, chaque fois que l’on traverse
une barre ou la droite d’action d’une force, on passe dans une autre zone).

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
15

- Numéroter les zones en parcourant la structure dans un sens unique (sens des
aiguilles d’une montre). Cette numérotation se fait soit avec des lettres soit avec des
chiffres.
- Déterminer les forces extérieures par application du Principe Fondamental de la
Statique.

- Le tracé de l’épure se fait en tournant autour de chaque nœud et à partir de la force


qui délimite les deux premières zones.

- L’on doit commencer le tracé en considérant le nœud qui présente au plus deux
inconnues.

- Le tracé de l’épure consiste à :


 Marquer le point de départ de l’épure
 Tracer la première force entièrement connue tel que son point origine soit le
numéro de la première zone et son extrémité porte le numéro de la zone
suivante, les deux zones étant délimitées par la force ainsi représentée.
 Tracer les autres droites d’action en considérant les zones de départ et celles
d’arrivée.

 Etude sur exemple :


r
C FC = 400 KN
1 2
4 5

A 3 D 3 B

ur ur
- Détermination des réactions en A et B : R A = RB = 200 KN

- Numérotation des zones : 1, 2, 3, 4 et 5


r
- Les zones 1 et 2 sont délimitées par la force FC ; Les zones 2 et 3 sont
ur ur
délimitées par la force RB ; Les zones 3 et 1 sont délimitées par la force R A ; Les zones
1 et 4 sont délimitées par la barre AC ; Les zones 4 et 5 sont délimitées par la barre CD
ainsi de suite.
ur
- Le tracé de l’épure commence par le nœud A : La force connue est R A , elle
délimite les zones 1 et 3.

- Dans le respectur du sens unique de rotation (sens des aiguilles d’une montre),
pour traverser la force R A , on part de 3 à 1. Donc le point de départ de notre épure est
3.
V-2.2. Méthode de Ritter ou méthode des coupures :

Elle est la méthode analytique et consiste à sectionner le système triangulé en


deux tronçons dont l’équilibre de l’un sera étudié par application du Principe
Fondamental de la Statique. A cet effet, le plan de section sera choisi au droit de la
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
16

barre dont on désire déterminer la sollicitation et de façon à ne pas croiser plus de trois
barres non concourantes au même nœud. L’ordre à suivre dans ce cas n’est pas
imposé, l’on a ainsi la possibilité de déterminer
THEME VIdirectement l’inconnue souhaitée.
RESISTANCE DES MATERIAUX

VI-1. Traction ou extension – Compression :

VI-1.1. Notion de contrainte et condition de résistance à la traction :


ur
ur N = Effort normal à la section droite
N
= S S = Section droite en mm2

 = Contrainte normale à la section (N / mm2)

 Condition de résistance à la traction :

ur
  Rpt N et

S s

et
Nota : - Rpt = Résistance pratique à la traction ) (Rpt =
s
- Le coefficient de sécurité s  1 permet de travailler loin du risque de
dépassement de la limite d’élasticité.
- et = contrainte limite élastique à la traction

VI-1.2. Notion de contrainte et condition de résistance à la compression :

ur
N
= S

 Condition de résistance à la compression :

ur
  Rpc N ec

S s

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
17

ec
Nota : - Rpc = Résistance pratique à la compression (Rpc = )
s
- ec = contrainte limite élastique à la compression

VI-1.3. Expressions de l’allongement et du raccourcissement


correspondant à des déformations élastiques :

 = Contrainte normale à la section sollicitée (N/m 2)


 =Ei E = Module d’élasticité ou module de Young (N/m 2)

-Allongement unitaire (Cas de la traction)


L
i = i =
L
-Raccourcissement unitaire (Cas de la compression)

 L = Variation de longueur
L = Longueur initiale de la pièce

VI-2. Flexion :

VI-2.1. Effort tranchant – Moment fléchissant :

 Effort tranchant :

On appelle effort tranchant, la résultante des forces qui sollicitent un tronçon


d’une poutre fléchie. Il varie le long de la poutre par conséquent, il est noté T(x).

 Moment fléchissant :

Il est le moment résultant d’un ensemble de forces appliquées sur un tronçon


d’une poutre fléchie par rapport à un point situé au droit de la section considérée. Il
varie le long de la poutre et est noté Mf(x).

VI-2.2. Moment statique – Moment quadratique :

 Moment statique :

Par définition, le moment statique d’une surface S par rapport à un axe situé
dans son plan est égal au produit de l’aire de cette surface par la distance de son
centre de gravité à l’axe.
Y b
h �b2
M.S./oy = S  XG = 2
b �h2 G h
M.S./ox = S  YG = 2 YG

XG x

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
18

 Caractéristiques du moment statique :

- Unité du moment statique : Unité de volume (m3)


- Signe : Positif ou négatif suivant l’orientation des axes
- Le moment statique d’une surface quelconque par rapport à un axe passant par
son centre de gravité est nul.

 Moment quadratique ou Moment d’inertie :

Soit un élément de surface s situé à une distance y de l’axe ox, on appelle


moment quadratique ou moment d’inertie de s par rapport à l’axe ox, le produit de s
par le carré de la distance y.
I/ ox = s  y2

 Caractéristiques du moment quadratique :

- Unité : m4
- Signe : Toujours positif

 Théorème de Huygens :

Soit une surface S dont le centre de gravité est situé à une distance d d’un axe
ox, le calcul du moment d’inertie de S par rapport à l’axe ox se fait comme suit :
Y’
y

S
s
y1
y = d + y1

G x’
d

O x
I/ ox = S s  y2
= S s  (d + y1)2
= S s  (d2 + 2.d.y1 + y12)
= S s  d2 + 2.d. S s. y1 + S s  y12

Or S s  d2 = S. d2 S s  y12 = I/Gx’ S s. y1 = M.S./Gx’ = 0 (cdg)

I/ ox = S. d2 + 2.d.S. y1 + S. y12 = S. d2 + I/ox’ + 0

I/ ox = I/Gx’ + S. d2
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
19

Théorème :

Le moment d’inertie d’une surface plane S par rapport à un axe quelconque ox


de son plan est égal à la somme du moment d’inertie de cette surface par rapport à un
axe Gx’, parallèle à ox et passant par le centre de gravité de la surface S et du produit
de l’aire de cette surface par le carré de la distance séparant les axes ox et Gx’.

 Détermination des moments statique et quadratique :

y y’

b �h �h b �h2
M.S. / Ox = =
2 2

h �b �b h �b2
h x’ M.S. / Oy = =
G 2 2
h
M.S. / Gx’ = 0
2
M.S. / Gy’ = 0
O x
b

b �h3 h �b3
Iox = Ioy = (Voir cours de Terminale F4)
3 3

b �h2 h �b2
M.S. / Ox = M.S. / Oy = M.S. / Gx’= 0 M.S. / Gy’ = 0
2 2

b �h3 h �b3 b �h3 h �b3


Iox = Ioy = IGx’ = IGy’ =
3 3 12 12

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
20

VI-2.3. Condition de résistance à la flexion

Mf
La contrainte maximale est notée  max.= �I�
�v �
��

Mf = valeur du moment fléchissant sollicitant la poutre (on prend généralement la valeur


maximale)

�I �
�v �= Module de flexion
��

I = Moment d’inertie de la poutre par rapport à l’axe parallèle au plan de flexion

v= Distance de la fibre la plus éloignée à la couche de fibres neutres.

 Condition de résistance à la flexion :

 max. = Contrainte maximale de flexion

Rpf = Résistance pratique à la flexion

 max.  Rpf

MfMax ef

�I � s
�v �
��

Mfmax = Valeur du moment fléchissant maximal

 ef = Contrainte limite élastique à la flexion

s = Coefficient de sécurité

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
21

THEME VII
CINEMATIQUE DU POINT

VII-1. LE MOUVEMENT RECTILIGNE UNIFORME

VII-1.1. Définitions :

Le mouvement d’un point est dit rectiligne lorsque la trajectoire du mobile est une
ligne droite.
M0 M M1

O i x
- Trajectoire du point M = Ox

- Abscisse du point M = OM = x
uuuu
r r
- Vecteur position de M = OM OM = xi
- Origine des abscisses = O

- Origine des temps (t = 0) est l’instant auquel on commence l’étude du


mouvement du mobile.[soit à la position M0 (s = OM0)]

VII-1.2. Notion de vitesse :

M1 M2
r
O i t1 t2 x
Soit un mobile M de trajectoire Ox,

On appelle vitesse moyenne entre les instants t 1 et t2, le rapport de la variation


d’abscisse curviligne par la variation correspondante de temps.

OM2  OM1 M1M2


V moy = V moy =
t 2  t1 t

La vitesse instantanée ou vitesse à l’instant t est définie par :

Vt = lim Vmoy. VM = lim M1M2 =


dOM
t �0 t �0
t dt

N.B. : La vitesse instantanée VM est la dérivée première de la fonction position.

- Si VM est constante  0, le mouvement rectiligne est dit uniforme


- Si VM est variable, le mouvement sera dit uniformément varié
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
22

VII-1.3. Notion d’accélération :

L’accélération moyenne d’un mobile entre les instants t 1 et t2 est le rapport de la


variation de vitesse par la variation correspondante de temps.

VM2  VM1 V
 moy. =
t 2  t1
=
t

dV
M = lim
t �0  moy =
L’accélération à l’instant t dt

N.B. :  = 0  Vitesse constante, c’est un mouvement uniforme

  0  Le mouvement est dit accéléré

  0  Le mouvement est dit décéléré

VII-1.3. Lois des espaces des mouvements rectilignes uniforme et


uniformément varié

x = Position du mobile à l’instant t


x0 = Position du mobile au moment où l’on commence l’étude du mouvement du mobile
(Origine des espaces)

V = Vitesse du mobile à l’instant t, V0 = Vitesse initiale du mobile

t = Durée du mouvement

= Accélération
 Mouvement rectiligne uniforme :

x = x0 + V.t

 Mouvement rectiligne uniformément varié :

1
x = x0 + V0.t + 2
 t2 V2 = V02 + 2 (x – x0)
VII-2. MOUVEMENT CIRCULAIRE UNIFORME :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
23

VII-2.1. Définition :

Un mouvement est dit circulaire lorsque la trajectoire du mobile est un cercle.


y

x
M
j y

A x
O I
O

Les éléments permettant de déterminer la position du mobile peuvent être :

- Son abscisse curviligne : s = AM = R.


or  = f(t)  s = f(t) = équation horaire linéaire

- Sa position angulaire :  = (ox , oM ) (coordonnées angulaires)


 = f(t) = équation horaire angulaire

- Ses coordonnées paramétriques x et y :

x = R.Cos y = R.Sin 

VII-2.2. Notion de vitesse :

ds d
V= = �R
dt dt

d
V = Vitesse algébrique du point M et =  = Vitesse angulaire du point M
dt

p �N
V= R =
30

V en mètre / seconde ;  en radian / seconde ; R en mètres

N.B. :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
24

d
- Si =0  V=0 Û Pas de mouvement
dt
d
- Si = constante  0  V = constante Û Mouvement circulaire uniforme
dt
d
- Si  cte  V est variable Û Mouvement circulaire uniformément varié
dt

y ur
ur r V
On définit le vecteur vitesse par V M = v. u
M

ur r ds r
V M = v. u = u x
dt

N.B. : L’étude concernant le mouvement circulaire uniforme, le module du


ds
vecteur vitesse est constant ( = cte). Mais le vecteur vitesse varie en direction donc
dt
l’accélération n’est pas nulle.

L’équation horaire est : s = s0 + V.t s = s0 + V.t

VII-2.3. Notion d’accélération :

u
r u
r dv r v2 r
On définit l’accélération linéaire M par : M = u + n
dt R
y

dv r r
u = Accélération tangentielle u
dt

v2 r
n = Accélération normale j
R

x
O
dv ds i
Or = 0 car = cte = V
dt dt

r v2 r
u v2
=
M = n soit R
R

VII-2.4. Lois du mouvement circulaire uniforme :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
25

s = Position du mobile à l’instant t


Equation horaire linéaire
s0 = Position initiale du mobile

 = Position du mobile à l’instant t


Equation horaire angulaire
0 = Position initiale du mobile

R = Rayon de l’arc de cercle définissant la trajectoire du mobile

V = Vitesse algébrique du mobile à l’instant t

 = Vitesse angulaire du mobile à l’instant t


 = Accélération du mobile
s = s0 + V.t avec V = cte

V2 dV
= = N ; T = 0 =
R dt

 = 0 + .t avec  = constante

d
=0
dt

s = .R

ds d
V= = .R = .R
dt dt

V2
 = R = 2.R

s =  �R V =  �R  =  2 �R
EXERCICES D’ ENTRAINEMENT

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
26

EXO.1-1. Dans un chantier de construction, un ouvrier transporte un sac de ciment


de 50 Kg dans une brouette comme l’indique la figure ci – dessous. (g = 10 N/Kg) Par
application du théorème du centre des forces :
r
1) Calculer l’intensité FO de la force que doit développer l’ouvrier pour ce
transport ; r
2) Calculer la valeur F ’O de la force que doit développer chaque bras ;
ur
3) Calculer la réaction du sol sur la roue de la brouette en A soit R A .
r
FO

A B C
45 cm 75 cm
r r ur
Réponses : FO = 187,50N F ’O = 93,75 N RA = 312,50 N

EXO.1-2. Un véhicule (1) de 3,5 tonnes repose simplement sur une plate forme (2)
en ses quatre roues A, A’, B et B’. Sachant que la pesanteur g vaut 10 N/Kg, Par
application du Principe fondamental de la statique :
ur ur
1) Calculer la charge transmise par chaque essieu (A et B) soit A1/ 2 et B1/ 2 ;
ur ur ur ur
2) Calculer la charge supportée par chaque roue. R A , R A ’ , RB et RB ’ .

A B
1,50 1,00

ur ur
Réponses : A1/ 2 = 14 000 N B1/ 2 = 21 000 N
ur ur ur ur
R A = R A ’ = 7 000 N RB = RB ’ = 10 500 N

EXO.1-3. Une potence à tirant (1) est articulée sur un mur (2) au point A. Un tirant
(3), fixé en B sur la potence et en C sur le mur permet la mise en équilibre de la
potence. (voir Fig.) Le tirant fait un angle de 30° avec l’axe de la potence.
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
27

ur
C P = 120 KN

(2) (3)

(1)
G 30° ( B
A
ur
P
4,00 2,00

T.D. : Déterminer les actions de contact en A, B et C par application du Principe


Fondamental de la Statique.
Réponses : ur ur ur
C2 / 1 = B3 /1 = 160 000 N A 2 / 1 = 144 222,051 N
ur
E XO.1- 4. Une potence (1) de poids P1 est articulée en A sur un mur (4) et
ur
supporte une charge (2) de poids P2 accrochée en C. La potence est manœuvrée par
un câble (3) fixé au point H. La masse de la charge (2) vaut 100 Kg et celle de la
potence est égale à 800 Kg. La valeur de g sera prise égale à 10 N/Kg. La potence (1)
fait un angle de 60° avec l’horizontale. AC = 6 m ; GH = 1 m ; AG = 3m

(1)

(3)

G M

(2) H
(4)
ur ur
P2 P1
Horizontale 60°
A

1- Isoler le câble (3) et faire le bilan des forces extérieures


2- Isoler la potence (1) et faire le bilan des forces extérieures
3- Par application du Principe Fondamental de la Statique, calculer les actions de
contact en A, H et M.
EXO.1- 5. Un moteur (M) de poids 3 000 daN est posé sur un balcon constitué d’une
dalle en béton armé, encastrée dans un mur de façade en E. (voir figure)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
28

1) Sachant que le poids


ur volumique du béton armé vaut 25 KN / m 3, déterminer le
poids propre de la dalle ( P d ).
ur
2) Calculer la réaction d’encastrement en E ( R E ).
3) Calculer la valeur du moment d’encastrement ME.
Moteur (M)

Moteur (M)
1,50 ur
18 1,50 PM

Pd E
1,50 50
1,50

ur
Pd
1,00 1,00

VUE EN PLAN ELEVATION SCHEMA MECANIQUE

EXO.2-1.
Une ferme pour auvent ( 1 ) est maintenue par un câble ( 3 ) en A ur fixé sur le mur
de façade ( 2 ) en H. La ferme supporte des charges dont la résultante P vaut 90 KN.
La ferme prend appui sur le mur en B avec frottement.
1) Isoler la ferme ( 1 ) et faire le bilan des forces extérieures ;
2) Calculer par la méthode analytique, les actions de contact en A, B et H ;
3) Calculer la résultante des forces de frottement la ferme étant en équilibre
strict;
4) Quel doit être le coefficient de frottement minimal pour que la ferme reste en
équilibre ?
Cable ( 3 ) AM = BM = MN = ND = HB = 2m
H A
ur
P
Ferme ( 1 )
C
Mur (2)

B M N D

EXO.3-1. On considère la ferme à auvent de l’exercice 2-1. Déterminer


graphiquement les actions de contact en A et B.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
29

ur
P
Ferme ( 1 )
C

B D

(Espace réservé pour la construction du dynamique)

 Tableau – Résultats
Echelle de forces Force Intensité Vecteur force correspondant Norme
ur
P 90 000 N
ur
A 3 /1
ur
B2 / 1

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
30

EXO.3-2. ur r ur
Déterminer graphiquement les actions R A et FO . ( P = 500 N)
r
FO

ur
P

A B C

EXO.3-3. ur ur ur
Déterminer graphiquement les actions R A et RB ( P = 35 000 N)

A B

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
31

EXO.3-4. Un ouvrier utilise un treuil pour soulever un seau de 20 litres plein de


béton. Le tambour du treuil a un diamètre de 20 cm et le bras de la manivelle a une
longueur de 50 cm. (Voir figure). Le poids volumique du béton vaut 23 000 N/m 3.
ur
1) Calculer le poids de la charge à soulever soit P sachant que le poids propre
du seau est négligé. r
2) Calculer la valeur de la force FB à développer par l’ouvrier pour soulever la
charge. Qu’en déduisez – vous ?
3) En considérant le treuil dans la position de la figure B, déterminer
graphiquement les actions en B et en A. (Prendre le poids du béton égal à 500 N.)

Tambour

A A’ H A

Bras
Bras

B
r
Manivelle FB

Figure A : Treuil en face et profil

RA
H B
A
r
FB
ur
P

Figure B : Treuil en position idéale

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
32

EXO.4-1. Une piscine de 10 m de long et 6 m de large contient de l’eau d’une


profondeur de 3,60m. La piscine comporte une trappe de section circulaire  = 40 cm
permettant d’assurer la vidange. Cette trappe est couverte en tête par une plaque en
acier maintenue en place par la pression de l’eau.
Il est rappelé que la masse volumique de l’eau  vaut 1000 Kg/m3.

1) Calculer (en bars, en méga pascal et en pascal) la pression qui s’exerce sur le
fond plan et horizontal de la piscine.
2) Calculer la force pressante totale qui sollicite le fond de le piscine,
3) Calculer les forces pressantes sur chaque paroi verticale de la piscine.
4) Calculer la force pressante résultante qui sollicite la plaque en tête de la
trappe de vidange sachant que la plaque est carrée (60 cm x 60 cm).
3,60

Plaque

Vidange

EXO.4-2. On projette la construction d’un mur poids destiné à retenir les eaux dans
un centre hydroélectrique. La section du mur long de 40 mètres, est donnée par le
dessin ci – dessous. Sachant que le poids volumique de l’eau vaut 10 KN/m 3, il vous est
demandé de faire l’étude mécanique de ce mur. r
1) Calculer la force pressante résultante qui s’exerce sur la face AC ( FPAC ).
r
2) Calculer la force pressante résultante qui s’exerce sur la face EF ( FPEF ).
r
3) Calculer la force pressante résultante qui s’exerce sur la face CE ( FPCE ).
4) Déterminer la position du centre de gravité du mur poids.
5) Calculer le volume total du mur poids.
6) Il est démontré que les forces en présence tendent à provoquer un pivotement
du mur autour du point O. Quel doit être le poids volumique du mur pour que celui – ci
supporte les eaux en toute stabilité ?
2,00

A B
4,50
6,00

C E D
3,00

F O
1,00 4,00

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
33

EXO.5-1. Une ferme de charpente est chargée comme l’indique la figure ci –


dessous. ur ur
1- Déterminer les réactions d’appui en A et B ( R A et RB ).
2- Par la méthode Cremona, calculer les efforts qui sollicitent les barres du
système.
3- Par la méthode Ritter, calculer les efforts qui sollicitent les barres du système.
r
F = 400 KN r
O
r
F F
AB = 10 m

2,50
OE = 2,50 m H K

A B
D E G
2,50 2,50 2,50 2,50

EXO.5-2. Déterminer les forces qui agissent dans les barres de la ferme ci – après :
a) Par la méthode de Cremona ;
b) Par la méthode de Ritter.
ur ur ur
BM = AM = MN = ND = 2,00m P = 90 KN R A = 180 KN RB = 201,246118 KN

P
Ferme ( 1 )
C

B M N D

EXO.5-3. Par les méthodes de Cremona et de Ritter, déterminer les efforts dans les
barres du système triangulé ci – dessous.
r r r r
F = 200 KN F F F

C I D
2,00

A E G H B
3,00 3,00 3,00 3,00

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
34

EXO.6-1. Une barre d’un système triangulé a une section rectangulaire telle que
(h = 2b). La barre est sollicité à la compression par un effort d’intensité égale à 50 KN.
La résistance limite élastique vaut 280 Mpa. Sachant que le coefficient de sécurité s
vaut 1,15 ;
Déterminer les dimensions de la barre pour qu’elle résiste en toute sécurité.

EXO.6-2. Un câble de section circulaire permet de manutentionner un pont


basculant de poids total 420 KN. Le câble est en acier de résistance limite élastique
égale à 240 Mpa. Le coefficient de sécurité est égal à 1,5. Le câble a une longueur de 4
mètres linéaires. Le module de Young est égal à 2 x 10 5 Mpa.

1- Calculer le diamètre minimal du câble (arrondir au cm supérieur).


2- Calculer l’allongement subi par le câble.

EXO.6-3. Un pivot (1) repose sur le grain (2) d’une crapaudine (3). Le pivot est
sollicité par un effort axial de compression valant 12 500 N. Afin d’éviter le grippage, l’on
lubrifie le pivot devant tourner en glissant sur le grain. Déterminer le diamètre du pivot
sachant que :
-
La résistance limite élastique à la compression vaut 92 Mpa
-
Le coefficient de sécurité vaut 1,15
-
Condition de graissage :   5 N/mm2

Pivot (1)

Crapaudine (3) Grain (2)

EXO.6-4. Un poteau en béton armé a une section en T comme ci – dessous indiqué.


Le poteau a une hauteur de 3,5 m. Le poteau supporte en tête une charge transmise
par la poutre égale à 1250 KN. Le poids volumique du béton armé est égal à 25 KN/m 3 .
La résistance pratique du béton à la compression est prise égale à 20 Mpa.

1) Calculer le volume du poteau en fonction de (e).


2) Calculer la section minimale en tête du poteau, lui permettant de recevoir la
charge de la poutre. (Détermination de la valeur de e arrondie au cm supérieur)
3) Vérifier si la valeur de e trouvée permet au pied du poteau de supporter et
transmettre la charge de la poutre et son poids propre à la semelle.

4e
e

2e
2e

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
35

EXO.6-5. Une poutre est sollicitée comme l’indique la figure ci – après :

1) Calculer les réactions d’appui en A et B ;


2) Ecrire les équations de T(x) et Mf(x) le long de la poutre ;
3) Tracer les diagrammes de T(x) et Mf(x) en précisant les valeurs maximales.
4) La poutre est de section rectangulaire (h = 3b) ; Sachant que la résistance
pratique à la flexion vaut 160 Mpa, déterminer en cm les dimensions de la poutre.
ur ur
P P = 120 KN

A C B

2,00 m 4,00 m

EXO.6- 6. On considère le schéma mécanique d’une poutre ci – dessous représenté.


1) Calculer les réactions d’appui en M et N ;
2) Ecrire les équations de T(x) et Mf(x) le long de la poutre ;
3) Tracer les diagrammes de T(x) et Mf(x) en précisant les valeurs maximales.
ur ur
P P = 800 KN
2,50 1,50

M N O

EXO.6-7. Une poutre encastrée à une extrémité supporte une charge ponctuelle
égale à 500 KN à l’autre extrémité libre. ur
1) Calculer la réaction d’encastrement RE ;
2) Calculer la valeur du moment d’encastrement ;
3) Ecrire les équations de l’effort tranchant et du moment fléchissant le long de la
poutre ;
4) Tracer les diagrammes de T(x) et Mf(x).
5) Préciser les valeurs de Tmax et Mfmax ;
6) La poutre a une section en I (voir figure). Calculer le moment d’inertie de cette
poutre par rapport à l’axe Gx passant par son centre de gravité.
7) Sachant que la poutre est en acier de résistance pratique à la flexion égale à
180 Mpa, déterminer la valeur de e (arrondie au cm supérieur) pour que la poutre
résiste en toute sécurité.
5e
3,00
e

E
4e

2e 2e
e

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
36

EXO.6-8. Une poutre reposant sur deux appuis A et B distants de 8m, supporte une
r
charge uniformément répartie q égale à 200 daN/ml.

1) Calculer les réactions d’appui en A et B ;


2) Ecrire les équations de T(x) et Mf(x) le long de la poutre ;
3) Tracer les diagrammes de T(x) et Mf(x) en précisant les valeurs maximales.

r
q

A B
8,00m

EXO.7-1. Le vecteur position d’un point M dans un repère orthonormé est donné
par :
uuuu
r r ur
OM = (2t) i + (3t – 1) j

Faire le tableau donnant les valeurs de x et y pour t variant de 0 à 5, puis


construire la trajectoire du mobile M.

EXO.7-2. On considère le mouvement rectiligne d’un point M d’équation horaire :

s = OM = x = 2 + 3 t + t2

1) Quel est le vecteur position de M ?


2) Calculer la vitesse moyenne entre les instants t = 0 et t = 2 ; t = 4 et t = 5 ;
t = 8 et t = 10.

EXO.7-3. La livraison du calcaire dans un chantier routier se fait à l’aide des


camions semi - remorque dont la vitesse en charge vaut 60 Km/h et celle à vide égale à
80 Km/h. Un camion plein part de la carrière à 8 heures pour le chantier. Vous – vous
rendez compte 30 minutes après son départ que vous avez oublié des instructions à
donner au conducteur. Vous lancez à sa poursuite un véhicule roulant à 120 Km/h. La
distance du chantier à la carrière vaut 120 Km et la trajectoire supposée rectiligne,

1) Déterminer l’heure à laquelle le camion arrive au chantier ;


2) Déterminer l’heure à laquelle les instructions seront transmises au camionneur;
3) Déterminer le lieu où le véhicule rattrape le camion.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
37

EXO.7- 4. Une niveleuse, au cours d’un déplacement rectiligne passe à 12 h 45 mn


devant la borne kilométrique N° 54. A 13 h 00 mn, elle passe devant la borne
hectométrique N°7 située entre les bornes kilométriques N° 47 et N° 46 de la même
route.

1) L’origine des espaces étant l’origine du kilométrage, déterminer l’espace à


13 h 00 mn. En déduire la distance parcourue depuis 12 h 45 mn.

2) En prenant 12 h 45 mn comme origine des temps et la position de la niveleuse


à cette même heure comme origine des espaces, écrire la formule du mouvement
supposé uniforme du véhicule.

3) En déduire la vitesse de la niveleuse.

EXO.7- 5. Un train part de Ngaoundéré pour Yaoundé à une vitesse de 60


Km/h. Il passe à Ngaoundal (situé à 315 Km de Ngaoundéré) à 13 h. Son mouvement
étant supposé uniforme, trouver les positions respectives de ce train à 9 h du matin et à
4 h du soir.

Rép. : 75 Km ; 495 Km

EXO.7- 6. Une locomotive roule sur une voie rectiligne horizontale. Au bout de
125 m elle atteint une vitesse de 18 Km/h.

1- Calculer son accélération et le temps mis


2- Avec la même accélération, en combien de temps et après quelle distance la
locomotive atteindra – t – elle sa vitesse normale de 90 Km/h ?

Rép. : 1-  = 0,1 m/s2 t = 50 s 2- x = 3125 m t = 250 s

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
38

SUJETS D’EXAMEN RECENTS

SUJET N° 01 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION DE 1999

N.B. : Les deux parties du problème sont indépendantes et obligatoires.

PARTIE I (9,5 points)

Les figures 1 et 2 illustrent le système de fonctionnement du réservoir de chasse


(WC). Un levier coudé portant à l’une de ses extrémités un flotteur de masse
négligeable et de volume 500 cm 3, tourne autour du point A (Articulation) dans le plan
vertical contenant les points A, G et C ; en actionnant un bouton poussoir (E) qui arrête
l’approvisionnement en eau du réservoir lorsque la poussée d’Archimède due à
l’immersion du flotteur est maximale, la partie CD étant horizontale (on suppose que le
flotteur est complètement immergé).

A l’arrêt de l’approvisionnement, un équilibre provisoire s’établit jusqu’à la


prochaine chasse.
E
y
65 3

G A

9 16
40

D C
65 3
G A

9 16
25

Fig.2
33

O i x
Fig.1

FEUILLE 1/3

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
39

1°) En considérant le système matériel ainsi obtenu (fig.2 feuille 1/3), donner la
nature des forces appliquées en G, A et C. (1,5 pts)

2°) Calculer la valeur de la poussée subie par le flotteur ; Donner son point
d’application (flotteur homogène). G = 10 m/s 2. (1,5 pts)

3°) L’approvisionnement en eau étant arrêté, on isole le rsystème matérielur


(flotteur + levier). Sur la figure 3 de l’annexe, représenter la poussée F et les forces R et
ur
T appliquées respectivement en G, A et C en précisant leurs direction et sens
respectifs. (1,5 pts)
r
4°)Le système de forces étant coplanaires, et en prenant F = 5 N, déterminer :
ur ur
a) R et T analytiquement. (2 pts)
ur ur
b) R et T graphiquement sur la feuille en annexe (3/3). Prendre 1cm � 5 N.
(3 pts)

PARTIE II (10,5 points)


r r r
F3 F 1 = 1000 daN F 2 = 1000 daN
r F r r
1,00 1,00

F2 F2 F 3 = 2000 daN
r D r
F1 F1

A C E B
1,50 1,50 1,50 1,50

En considérant la ferme triangulée ci –r dessus


r reposant
r sur deux appuis simples
A et B, à laquelle sont appliquées les forces F 1, F 2 et F 3, on vous demande de :
ur ur
1) Calculer les réactions R A et R B. (2 pts)

2) Tracer le dynamique des forces au nœud A et en déduire


ur les efforts dans les
barres AD et AC. Utiliser l’annexe et prendre 1cm � 500 daN. ( R A est connue) (2 pts)

3) Par l’épure de Cremona, déterminer l’intensité et la nature des sollicitations


dans chaque barre. Prendre 1 cm � 500 daN. (3,5 pts)

4) Par la méthode Ritter, calculer les efforts dans les barres DE, DF et CE.
(3 pts)

FEUILLE 2/3

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
40

ANNEXE
PARTIE I
P
F R T
Longueurs (cm) 1 r
F
Intensités (N) 5
RA
PARTIE II
r
(6) F3
r F (8) r
(3) F 2 F2
r D (5) (7) D’ r
F1 F1
A (2) (4) B
(0) C E C’
(1)
O

Dynamique
RA F1 FAC FAD
Longueurs (cm) 6 2
Intensités (daN) 3000 1000

1
0 Intensité Sollicitation
Barre
Récapitulatif (daN) (Nature)
Epure de Cremona AC
FEUILLE 3/3 AD
SUJET N° 02 : PROBATOIRE F4 – BA DC
SESSION DE 2001 CE
DE
DF
EF
A- DESCRIPTIF :

Le dessin de la page ci – après représente la charpente d’une salle de jeux


(Fig.01) . L’ensemble est formé de trois parties principales à savoir :
(1) : C’est un arc formant un quart de cercle de poids négligeable. Il est articulé
ur
en A et simplement appuyé en B sur l’élément (2). Il supporte la charge P 3 qui
représente la résultante des charges appliquées sur lui (tôles, pannes, surcharges).

(2) : C’est une barre sur laquelle s’appuient les éléments (1) et (3). Son poids
propre est négligeable.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
41

(3) : Cette
ur partie
ur est simplement appuyée en B et articulée en C. Elle supporte
les charges P 1 et P 2.

N.B. : On considère les liaisons sans frottement

B – TRAVAIL DEMANDE

1) Isolez le système (2) et écrivez les


r équations
r d’équilibre. 2 pts
2) Isoler le système (1) et calculer F B et F A. 3 pts
r r
3) Isoler (3) et calculer F C et F B. 3 pts
ur ur
4) En utilisant la résultante de P 1 et P 2, déterminer graphiquement les actions en
B et C. (Echelle : 2 cm = 50 N) 4 pts
ur ur ur
P 1 = 100 N P 2 = 100 N P 3 = 200 N

C- RESISTANCE DES MATERIAUX

On considère une poutre sollicitée comme l’indique la figure 02 de la page


suivante : ur ur
1) Calculer les réactions R A et R C.
2) Calculer le long de AC et tracer les diagrammes :
a- de l’effort tranchant (T) 2 pts
b- du moment fléchissant (Mf) 2 pts

D- CINEMATIQUE

A 0 heure, un mobile M 1 quitte A et va vers C sur la droite ABC à la vitesse de


140 Km/h. A 0,5 heure, un mobile M2 quitte C et va vers A à la vitesse de 150 Km/h.
On donne AB = 150 Km, AC = 450 Km
A B C
X X X
1) Déterminer algébriquement l’instant et le lieu de rencontre des deux mobiles. 2 pts
2) Déterminer graphiquement l’instant et le lieu de rencontre des deux mobiles. 2 pts

ur
(2) 2,30 P2

ur B
P3
(3)
ur
P1
R = 5,00

(1)

45°
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
42

A C

2,00

Fig.01 : SCHEMA DE LA CHARPENTE

ur ur ur
P3 P2 P1

A C

2,50 4,00 4,20 3,00

ur ur ur
P 3 = 142 daN P 2 = 100 daN P 1 = 100 daN

Fig.02 : SCHEMA MECANIQUE DE LA POUTRE

SUJET N° 03 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION DE 2003


N.B : L’épreuve comporte quatre parties indépendantes. Le candidat
traitera au choix l’une des parties III ou IV, les parties I et II étant obligatoires.

PRESENTATION :

Il s’agit d’une poutre de balcon en éléments métalliques en forme de treillis plan.


Notre étude portera sur le calcul des efforts et les sollicitations dans les barres.

La figure 1 de la page 3/4 dont il s’agit ici est une structure


r articulée
r en B et
simplement appuyée en A. Elle est soumise aux charges F E et F D appliquées
respectivement en E et en D. Le poids des barres est négligé.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
43

Ie PARTIE : STATIQUE /8 pts

I-1. Déterminer graphiquement les actions de contact en A et B de la figure 1.


Echelle de longueur : 1 cm pour 0,5 m
Forces : 1 cm pour 2 KN utiliser la page annexe 4/4 3 pts

I-2. Construire l’épure de Cremona Utiliser la page annexe 4/4 3 pts

I-3. Déterminer les efforts dans les barres en précisant leur nature (présenter les
résultats dans le tableau de la figure3 en page 3/4 ). 3,5 pts

IIe PARTIE : RESISTANCE DES MATERIAUX /7 pts

II-1. On suppose que l’effort dans la barre AE est de 28 KN. La section droite de cette
barre est en T (voir figure 2) et elle est en acier de limite élastique Re = 350 MPa, et de
module d’élasticité E = 2.105 MPa.

II-1-1.Calculer en fonction de « e » l’aire de la section droite fig.2) en page 3/4 1 pt

II-1-2.Déterminer « e » et en déduire les dimensions de la section droite pour que la


barre résiste en toute sécurité. Prendre un coefficient de sécurité s = 2. 1 pt

II-1-3.Déterminer le centre de gravité de la section en T pour la valeur de « e » = 5 mm.


1 pt
N.B. : Epaisseur « e » disponibles en mm : 4 ; 4,5 ; 5 ; 6 ; 7 ; 9 ; 11.

II-2. On suppose maintenant que la poutre est en profilé métallique simplement


appuyée en A et articulée au point B. Son schéma mécanique est donné par la figure 4.

II-2-1. Déterminer les actions de contact en A et B. 1 pt

II-2-2. Sur la (fig.5) étudier puis tracer les diagrammes de l’effort tranchant et du
moment fléchissant entre A et B. Echelle ::
Abscisse :longueur : 2 cm pour 1 m
Ordonnée : T(x) : 0,5 cm pour 1 KN
Mf(x) : 0,5 cm pour 1 KNm 3 pts

Indiquer les valeurs particulières.

IIIe PARTIE : HYDRAULIQUE /5 pts

Un récipient de poids négligeable de surface de base 3 x 4m contient de l’eau.


Comme l’indique les figures 6-a et 6-b, on se situe dans le plan moyen du récipient.

Données :  eau = 1 000 Kg/m3, g = 10 m/s2


H2 = 1,00 m H3 = 3,00m Pression atmosphérique = 1 bar.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
44

III-1. Calculer la pression au point 1 (figure 6-a). 1,25 pts

III-2. Calculer la différence de pression entre les points 2 et 3. 1,75 pts

III-3. Déterminer la résultante des forces pressantes exercées sur la paroi AB. 1,25 pts

III-4. Déterminer la position du point d’application de cette résultante. 0,75 pt

IVe PARTIE : CINEMATIQUE /5 pts

Deux mobiles partent d’un même point A et parcourent dans le même sens, la
même trajectoire. Le premier est animé d’une vitesse constante v = 12 m/s. Le second
part 3 secondes après le premier, d’un mouvement uniformément accéléré (vitesse
initriale nulle accélération 8m/s2).

IV-1. Déterminer l’instant de la rencontre (origine des temps : l’instant du départ du 1er
mobile). 1,5 pts

IV-2. A quelle distance de A se produira la rencontre ? 1,5 pts

IV-3. Quelle sera la vitesse de chaque mobile à cet instant ? 1 pt x 2

FD
2,00 2,00
B C D 4e

e
1,00

r
F D = 4 KN
4e

r
A E F E = 6 KN
r
FE e

Fig .1 Fig.2
y
(+)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
45

x r
F
Barres Efforts Natures 60°
A B
2,00 1,00

Fig.3 : Modèle de tableau Fig.4

r
Fy
Prendre : Fy = 9 KN
ur ur RA = 3 KN
RA R By RBy = 6 KN
2,00 1,00

Fig.5

Eau
1

3,60
B
H2
3,60

2
H3
3
A
4,00
-a - -b-
Fig.6
FEUILLE 3/4
ANNEXE

r
F

r
F

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
46

DETERMINATION DES ACTIONS DE CONTACT

X1
Point de départ
de l’épurede Cremona

TRACE DE L’EPURE DE CREMONA

SUJET N° 04 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION DE 2004


N.B : Le candidat traitera à son choix l’une des parties IV ou V c’est à dire
cinématique ou hydraulique et non les deux à la fois. Préciser le numéro du choix, les
autres parties étant obligatoires à savoir : II et III (Statique et Résistance des
Matériaux).

I- ETUDE D’UNE GRUE A TOUR

Le dessin de la page 4/6 (Fig.1) représente une grue à tour. L’ensemble est
formé de trois parties principales à savoir :
-
ur
Un mât (1) stabilisé par un lest de base. Le poids de cet ensemble est P 1.

-
ur
Une flèche (2) de poids P 2, articulée sur le mât en C, est maintenue
horizontalement par le tirant (DE).

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
47

Sur cette flèche, se déplace le chariot (4) supportant les charges P 4 à soulever ;
-
Une contre-flèche (3) articulée en F, est maintenue horizontalement par le
tirant (DH). Surur cette contre-flèche, est fixé un contre- poids ; Le poids de cet
ensemble est P 3.
-
ur ur ur
Les intensités des poids, P 1, P 2 et P 3 sont respectivement égales à 50 KN ;
40 KN et 80 KN.

II – STATIQUE / 8points

II-1. Equilibre de la grue /5 pts


ur
II-1.1. E considérant P 4 = 60 KN, déterminer graphiquement les réactions
ur ur
d’appui R A et R B (fig.2). 2,5 pts
ur
II-1.2 Déterminer la charge maximale P 4 que peut soulever la grue, dans la
position de la figure 3 (fig.3) 2,5 pts

II-2. Equilibre de la flèche (2) /3 points

II-2.1. Isoler le tirant (DE) puis conclure sur son équilibre. 0,5 pt

r II-2.2.
r Calculer les u
intensités
r des actions aux points E et C c’est – à – dire
FE et FC , considérer P4 = 60 KN. 2,5 pts

III- RESISTANCE DES MATERIAUX /7 Points


En assimilant la flèche (2) à une poutre sur deux appuis dont le
schémamécanique est le suivant :

C E M N x

20,00 8,00 12,00

ur ur
III-1. Calculer les intensités des réactions d’appui RC et RE 0,75 pt x 2

III-2. Déterminer les équations des efforts tranchants T(x) et des moments
fléchissants le long de la poutre CN respectivement aux zones CE ; EM et MN 2,5 pts

III-3. Tracer les courbes des efforts tranchants et des moments fléchissants.
Utiliser la page 6/6 et l’insérer dans la feuille de composition. 2,5 pts

III-4. En déduire la valeur du moment fléchissant max. 0,5 pt


____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
48

IV - CINEMATIQUE /5 Points

Pendant que la charge P3 est soulevée par la grue à une vitesse constante de
1m/s, le câble de rétension se rompt et elle tombe en chute libre. Cette rupture a lieu au
moment où la charge se trouve à 30 m du sol.

IV-1. Donner l’équation de la chute de la charge P 4, préciser les origines des


temps et des espaces. 2 pts

IV-2. Déterminer le temps mis par cette charge pour atteindre le sol.
( La démarche conduisant au résultat vaut la moitié des points). 2 pts

IV-3. Calculer la vitesse lorsque cette charge atteindra le sol. 1 pt


Prendre g = 10m/s2.

V – HYDRAULIQUE /5 Points

Lors du transport du béton frais, par inattention, un ouvrier a laissé tomber un


objet de forme parallélépipédique de dimension 30 cm x 30 cm de base et 80 cm de
hauteur. La masse volumique de l’objet est égale à 1 200 Kg/m 3. Dans ce béton, l’objet
est resté vertical et est en équilibre. Sachant que la heuteur de la partie immergée est
de 30 cm. Le béton est assez fluide et est considéré comme liquide.

V-1. Déterminer la masse volumique et le poids volumique de ce béton. 1,75 pts


V-2.Calculer la force totale de poussée qu’exerce le béton frais sur l’objet.1,5 pts
V-3. Calculer la pression qu’exerce le béton frais en un point situé à 90 cm de
profondeur. En déduire la force totale de poussée qui s’exerce sur la face d’une plaque
horizontale de 350 cm2 située à 90 cm. 1,75 pts
Pour cette partie, prendre g = 10 N/Kg.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
49

D
(3) (2)

H E

F C ur
P2 (4)
ur
P4
ur
P3
1,50
18,00 20,00 8,00 12,00

(1)
G1

ur
P1

3,00 3,00

Fig.1 :GRUE A TOUR

Page 4/6

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
50

ur ur
ur P2 P4
P3

P1

A B
Fig.2

ur
P3

X
Pôle du dynamique

Echelle : 1cm pour 50 KN

Page 5/6

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
51

ur
ur P2
P3

P1

A B
Fig.3

ur
P3

X
Pôle du dynamique

Echelle : 1cm pour 50 KN

Page 5/6

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
52

SUJET N° 05 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION 2005

C AB = AC = CB = 4,00

60°( B

60°

A- PRESENTATION

Le dessin ci-dessus représente une tribune destinée à accueillir les autorités


pendant les cérémonies de la fête du village. Elle comprend deux parties principales :
les gradins et la toiture qui est l’objet de l’étude.

La toiture est mobile et articulée sur le mur en deux points A et A’. Elle est
maintenue par deux câbles en B et B’. Pendant les cérémonies, la toiture fait un angle 
de 60° avec la verticale. Après les cérémonies, cet angle est de 0°. La toiture a une
dimension de 4 x 6 m et pèse 3 N au mètre carré.

Le toit sera étidié dans les trois positions suivantes :  = 60° ;  = 0° et  = 90°

I- ETUDE DU TOIT A LA POSITION ( = 60°) (6 points)

I-1. Calculer le poids de la toiture. (1 pt)


I-2. Isoler le câble BC. (0,5 pt)
I-3. Isoler le toit et faire la liste des forces extérieures agissant sur lui en
précisant leurs caractéristiques. ur ur (1 pt)
I-4. Si le poids de la toiture est égal à 72 N, calculer R A et RB . (2,5 pts)
ur
I-5. A quelle position du toit R A est – il égal à sa composante verticale RAY ?
(1 pt)

II- ETUDE DU TOIT A LA POSITION ( = 0°) (3 points)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
53

II-1. Isoler le toit et faire la liste des forces extérieures agissant sur lui en
précisant leurs carctéristiques.
ur ur (1 pt)
II-2. Calculer R A et RB . (2 pts)

III- RESISTANCE DES MATERIAUX (7 points)

On considère ici que le toit est à la position  = 60°.

III-1. A quel type de sollicitation est soumis le câble ? (1 pt)


III-2. Si la tension dans le câble est de 18 N, et si la résistance pratique à
l’extension de l’acier constituant le câble est égale à 2 Méga Pascals (MPa), calculer la
section du câble. (1 pt)

III-3. Calculer l’allongement du câble. Prendre le module d’élasticité E = 2 x 10 5


MPa. (1 pt)

III-4. A la position  = 90°, la toiture devient horizontale comme indiqué sur la


figure ci – dessous. ur
RB

4,00

ur
a) Calculer le poids propre P par mètre linéaire de la poutre AB. (1 pt)
ur ur ur
b) Si P est égal à 91 N/m, calculer R A et RB . (1 pt)
c) Calculer les valeurs du moment fléchissant Mf et de l’effort tranchant T le long
de la poutre AB, puis tracer les diagrammes correspondants. (2 pts)

IV- CINEMATIQUE (4 points)

Un mobile se déplaçant à la vitesse uniforme de 20 Km/h part de A à 4 heures,


passe au point C et arrive au point B.

 30 Km 50 Km
A C B

C étant l’origine des espaces, on donne CB = 50 Km et CA =  30 Km.

1- Ecrire l’équation du mouvement. (1 pt)


2- A quelle heure le mobile arrivera – t – il au point B ? (1 pt)
3- A quelle heure le mobile passera – t – il au point C ? (1 pt)
4- Quelle est la durée du parcours de A à B ? (1 pt)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
54

SUJET N° 06 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION 2006

ETUDE D’UNE FERME


Le dessin de la figure 1 représente une ferme (arc à trois articulations) ABC de
poids négligeable constituée de deux triangles AMB et BNC articulés entre eux. Elle est
solidaire d’un poteau par l’intermédiaire d’une articulation
r aur point A et simplement
appuyée en C. Elle est soumise à l’action de deux forces F1 et F2 telles que :
r
- F1 est verticale et d’’intensité 6 000 N ;
r
- F2 est perpendiculaire à BN et d’intensité 4 000 N.

I- STATIQUE (8 pts)

I-1) Déterminer
ur urgraphiquement (sur la page 4 à remettre en fin de composition)
les réactions R A et RC exercées par les appuis en A et C sur la ferme ainsi que les
actions réciproques de contact en B.

I-2) Par le méthode de Cremona, u


déterminer
r les actions
r sollicitant les barres de
la portion de la ferme AMB : on prendra R A = 5 000 N et FB = 3 200 N.

I-2.1) Construire l’épure de Cremona sur la page 4. (1,5 pts)

I-2.2) Présenter les caractéristiques des différents efforts dans les barres dans le
tableau de la page 4. (2,5 pts)

Echelle des longueurs : 1,5 cm = 2m


Echelle des forces : 1,5 cm = 2 000 N

II- RESISTANCE DES MATERIAUX (5 pts)

II-1) On considére le triangle AMB comme une poutre simplement appuyée au


point B et articulée aur point A. Le schéma mécanique de la structure est donné par la
figure 2. On donne F1 = 3 000 N.

II-1.1) Déterminer les récations RA et RB en A et B. (2 pts)


II-1.2) Etudier et tracer les diagrammes de l’effort tranchant et du moment
fléchissant entre A et B. (2,5 pts)
Echelle des tracés : -abscisses : 1,5 cm = 1 m
-ordonnées : T(x) : 1cm = 1500 N
Mf(x) : 1cm = 1500 Nm

(Page 1)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
55

II-2) La section droite de la barre AM est en I (voir figure 3) et elle est en acier de
limite élastique Re = 35 Méga pascals et de module d’élasticité E = 2 x 10 4 Méga
pascals. On suppose que l’effort dans cette barre est 8 400 N.

II-2.1)Déterminer sa section droite pour que la barre résiste en toute sécurité


(coefficient de sécurité v = 2) (2 pts)

II-2.2) Calculer l’épaisseur e de l’aile du profilé en I et en déduire les dimensions


de la section droite. (1,5 pts)

III- CINEMATIQUE (5 pts)

Une automotrice sur voie ferrée part du repos et parcourt 400 m d’un mouvement
uniformément accéléré  = 0,5 m/s2. Elle roule constamment pendant 2 minutes suivant
un mouvement uniforme. Le mécanicien freine ensuite pendant 10 secondes d’un
mouvement uniformément retardé. Calculer :

III-1) La durée de la période de démarrage ainsi que la vitesse finale. (1,5 pts)

III-2) La distance parcourue pendant le mouvement uniforme si on considère une


vitesse constante de 20 m/s. (2 pts)

III-3) La décélération et la distance parcourue pendant la période de


ralentissement. (1,5 pts)

(Page 2)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
56

r
F1

M B
30° r
F2

2,27
N
O

2,27
A 45° C

4,00 4,00 2,00

(Figure 1)
r
F1 = 3 000 N
r
F1

A B

4,50 4,50

(Figure 2)

5e
e

e
5e

(Figure 3)
(Page 3)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
57

ANNEXE 1
Détermination des réactions RA et RC

Funiculaire : 1,5 cm = 2 m

r
F1

M B
r
F2
N

A C

Dynamique : 1,5 cm = 2 000 N

1’
r
F1
x P
Pôle

(Page 4-a)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
58

ANNEXE 2

Détermination des actions sollicitant les barres de la portion de ferme AMB :

Epure de Cremona

r
F1
3
M B

1 5 2

4 O

X Point de départ

TABLEAU RECAPITULATIF

SOLLICITAION INTENSITE
BARRE
TRACTION COMPRESSION (N)
AO
AM
OM
MB
OB

(Page 4-b)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
59

SUJET N° 07 : PROBATOIRE F4 – BE SESSION 2006

Une entreprise installe des poteaux électriques le long d’une route. A un endroit
où le terrain est accidenté et étroit, on se sert d’une camionnette munie d’un treuil pour
lever le poteau. La figure 1 de la page 2/2 montre la position actuelle du système.

Ière PARTIE : STATIQUE / 10 Points

L’étude porte sur l’équilibre du système schématisé à la figure 1. Le poteau a une


longueur l = 9,00m et pèse 5 KN. Son centre de gravité est situé à une distance de 1/3 l
de sa base d’appui. Le poids propre du câble est négligé.

On admet que pendant le levage , l’extrémité supérieure du poteau est à 7,75m


du sol et le câble du treuil fait un angle  avec l’horizontale.

Travail Demandé

I-1 Calculer la valeur de l’angle  (1 pt)

I-2 Déterminer l’angle  que fait le câble avec le poteau (1 pt)

I-3 Calculer l’effort dans le câble et la réaction d’appui au point D. (2 pts x 2)

I-4 La camionnette pèse 10 KN et ce poids est équitablement réparti sur les 4


roues.
a)-Calculer la réaction de chaque roue sur le sol. (2 pts)
b)-Calculer l’angle  de frottement et la coefficient de frottement f (1pt x 2)

IIème PARTIE : RESISTANCE DES MATERIAUX / 6 Points

La figure 1 de la page 2/2 montre la position actuelle d’un système de levage de


poteau électrique. Le poteau exerce sur le câble une force de 10 KN. Le poids propre
du câble est négligé. Le câble est en acier de résistance pratique à la rupture Rp = 50
N/mm2.

Travail Demandé

II-1 Indiquer la nature de la sollicitation dans le câble (1 pt)

II-2 Calculer le diamètre minimal du câble (1,5 pt)

II-3 Calculer la contrainte de sollicitation dans le câble (1,5 pt)

II-4 Déterminer la nature et la valeur de la déformation subie par le câble. (2 pts)


On donne E = 200 000 N/mm2.
(Page 1/2)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
60

IIIème PARTIE : CINEMATIQUE / 4 Points

La figure 1 de la page 2/2 montre la position actuelle d’un système de levage de


poteau électrique. A cette position, les freins de la camionnette lâchent et le véhicule
commence à rouler vers le ravin avec une vitesse V 0 = 1,25 m/s. L’étude concerne le
mouvement du centre de gravité de la camionnette dont la position initiale est A’.

Travail Demandé

III-1 Calculer le temps mis par la camionnette pour arriver au bord du ravin (1 pt)

III-2 A partir du point B’, le véhicule entrame un mouvement accéléré sur la pente
B’C d’accélération a = g sin , avec g = 10 m/s2.

a) Déterminer la vitesse acquise par le véhicule à l’arrivée au point C (2 pts)


b) Déterminer le temps mis par le véhicule pour parcourir la distance B’C (1 pt)

Câble

1,25 2,75
Treuil 
)
Poteau

A’ B’ x G

3,75
ur
Réf.  0.00  P

A B C D E

7,00 4,00 2,00

Figure 1 : Levage d’un poteau électrique

(Page 2/2)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
61

SUJET N° 08 : PROBATOIRE F4 – TP SESSION 2006

DESCRIPTIF SOMMAIRE

L’étude qui suit porte sur les conditions d’équilibre et de résistance d’un pont
destiné aux piétons pour franchir une brèche.

Les coupes longitudinale et transversale sont données respectivement par les


figures 1 et 2.

Le pont piéton est essentiellement constitué de deux poutres principales


triangulées, reliées par des nervures. Ces deux poutres triangulées reposent chacune
en A et A’ sur des piles en acier de section circulaire situées en partie centrale ; elles
supportent à leurs extrémités des longerons en poutrelles IPE. C’est sur ces longerons
que vient se poser le tablier. Un tirant incliné à 45% est ancré d’une part à la berge
gauche, et d’autre part lié en C à l’une des nervures.

On considère l’ensemble {poutre triangulée, longeron, nervure} schématisé en


figure 3. Il est articulé en ses extrémités MM’ et simplement appuyé aux autres
extrémités NN’.

Toutes les forces extérieures exercées sur cet ensemble sont situées dans son
plan de symétrie longitudinal.

DONNEES COMPLEMENTAIRES

** L’acier dont est constitué la pile a les caractéristiques mécaniques suivantes :


-
Limite élastique Re = 150 N/mm2
-
Module d’élasticité longitudinale E = 2,15 x 105 N/mm2

** Les barres constituant les poutres triangulées sont des poutrelles IPE, dont l’acier a
une limite élastique Re = 100 N/mm2.

** On suppose que :
-
L’action exercée par le tirant sur l’ensemble
r dont le schéma mécanique est
représenté en figure 3 a une intensité FC = 1200 daN.

-
r
L’action exercée en A par la pile sur la poutre triangulée a une intensité F A
de 1600 daN

** Les piles ont une hauteur de 3 m et le pont est long de 12 m.

(Page 1/5)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
62

TRAVAIL A FAIRE

A) STATIQUE (11 pts)

I) Isoler le système matériel représenté en figure 3, page 3/5 et faire le bilan des
forces extérieures (les poids propres sont négligés). (2 pts)

II-a) Déterminer les forces extérieures exercées en M et N sur ce système, en


utilisant la méthode algébrique. (5 pts)

II-b) Déterminer les forces extérieures exercées en M et N sur ce système, en


utilisant la méthode graphique. Echelle des forces : 1 cm = 100 daN. Les constructions
seront faites sur la feuille de composition ; le pôle P est imposé ainsi que le début du
polygone dynamique au point 1. (4 pts)

B) RESISTANCE DES MATERIAUX (6 pts)

La barre la plus sollicitée de la poutre triangulée est la barre TA qui supporte un


effort de 960 daN.

1) En adoptant un coefficient de sécurité s = 3, déterminer la section de la barre


TA capable de résister aux charges. (2pts)

2) Sachant que la pile en acier a un diamètre de 200 mm,

2-a) Quelle est la nature de l’effort dans la barre ? (1 pt)

2-b) On rappelle la loi de Hooke : Contrainte  = E x  ; où  est la déformation


unitaire. Vérifier après l’avoir calculé que le raccourcissement dans la barre n’atteint pas
le raccourcissement limite fixé à 15 mm. (3 pts)

(Page 2/5)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
63

ETUDE D’UN RESERVOIR D’EAU (3 pts)

Un réservoir d’eau de 1,80m de hauteur est schématisé ci – après :

H = 1,80 m

a
 

a  a

Il dispose d’un orifice en forme de triangle équilatéral de côté a = 20 cm.

1) Calculer la pression en un point B du fond de ce réservoir. (0,75 pt)


r
2) Calculer la résultante F des forces pressantes exercées sur le couvercle de
l’orrifice en forme de triangle équilatéral. (2,25 pts)

Rappels :

*Pression atmosphérique Pat = 1,013 x 105 pascals ;


r
* F =  x Zg x S où :

-
 = poids volumique de l’eau
-
Zg = distance de la surface libre du liquide au centre de gravité de l’orifice
-
S = surface de l’orifice

(Page 3/5)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
64

MM’ NN’

Tirant AA’ point stabilisateur du pont


B
Berge gauche
Pile
Point d’ancrage du tirant

FIGURE 1 : PONT PIETON

Nervure
Tablier
M M’

Longerons IPE
Poutres triangulées
Tirant
A A’

Pile Pile
Point d’ancrage 1,85
3,70

FIGURE 2 : COUPE B-B

2,00 2,00 2,00 2,00 2,00 2,00

FC
M 1 O 2 C 3 P )  =45° N
e f
9 i
7 8 10 j 3,00
g

T 16 A
S FA

FIGURE 3 (SCHEMA MECANIQUE)


(Page 4/5)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
65

RESOLUTION GRAPHIQUE
r
FC
r
FN
M C N

A r
FA

P
Pôle
imposé


1

(Page 5/5)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
66

SUJET N° 09 : PROBATOIRE F4 – BE SESSION 2007

Ière PARTIE :STATIQUE /10 Points

Pour construire un hangar sur pilotis, on entreprend sur chantier les travaux de
battage de pieux. Suivant un plan établi, on fixe ainsi des pieux par ancrage, puis un
recépage final établit le niveau de l’ensemble.

L’étude porte sur l’équilibre de l’un des pieux battus. Le tableau et la figure ci-
dessous donnent la variation de la force de butée suivant la profondeur d’ancrage au
sol. Chaque force est concentrée au centre de gravité de son action.

Distance (en m) 62,5


N° du Force en du point
troçon KN d’application à
partir du sol 4,50

A 19,5  0,7 5,20


6,10
82,7
7,10
800
B 1,6
19,5
194,2
C 2,6 82,7
194,2
D 353,9 3,5 353,9

Par ailleurs, la partie libre du pieu est soumise en tête à une hauteur de 4,50 m
au-dessus du sol, à une force horizontale de 62,50 KN d’intensité (effets du vent par
exemple).

Travail demandé

Sur le Document 1 de la page 3/3, (Feuille-réponse), le système étant ramené à


l’horizontale, à l’échelle 100 KN = 2 cm,

I-1. Tracer le dynamique des forces et en déduire la valeur de la résultante (2 pts + 1pt)

I-2. Tracer le funiculaire correspondant, et en déduire graphiquement, la position de la


résultante des forces par rapport au sommet du pieu. (3 pts + 2 pts)

I-3. Déduire graphiquement sur le funiculaire le moment de la force en tête du pieu


désignée par FA par rapport au niveau du sol O. (2 pts)

Page 1/3

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
67

IIème PARTIE : RESISTANCE DES MATERIAUX /6 Points

On considère une poutre sur deux appuis simples A et B supportant une charge
ponctuelle Q = 3 000 N. ur
Q

I J
2,00 2,00 1,50

II-1. Calculer les réactions aux appuis I et J. (0,5 pt x 2)

II-2. Caculer les valeurs des sollicitations le long de la poutre et tracer les diagrammes
de :
a- l’effort normal N (1 pt)
b- l’effort tranchant T (1pt x 2)
c- du moment fléchissant Mf (1 pt x 2)

IIIéme PARTIE : CINEMATIQUE /4Points


y

A
0 x

On étudie le mouvement d’un point M situé sur la périphérie d’une meule


cylindrique de diamètre d = 160 mm. A l’instant t = 0, le point M est en A sur ox. La
position du point M est définie par son abscisse curviligne s = f(t).

Dans la phase de démarrage, le mouvement de M est donné par l’équation horaire


s = 3 t2.
Dans la deuxième phase, régime permanent atteint au bour de 3 s, le mouvement de M
est donné par l’équation horaire s = 12(t – 1).

III-1. Donner la nature de la trajectoire du point M. (0,5 pt)


III-2. Dans la première phase, à t = 2 s, déterminer la position du point M et son vecteur
vitesse (0,5 pt + 1,5 pt)
III-3. Dans la deuxième phase à t = 3 s, déterminer la position du point M et et son
vecteur accélération (0,5 pt + 1,5 pt)

Page 2/3

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
68

DOCUMENT 1 Feuille Réponse


PIEU PLACE HORIZONTALEMENT

353,9
194,2
82,7
62,5

19,5
Sol O

0 Origine du dynamique

 = 6 cm P

Page 3/3

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
69

SUJET N° 10 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION 2007

ETUDE D’UN HANGAR DE GARAGE

PRESENTATION

La perspective de la figure 1 est celle d’un petit hangar composé comme suit :

- 1 : poutres métalliques principales en IPE 300 qui reçoivent en plus de leur


poids propre, le poids des poutres 2 ;

- 2 : poutres métalliques en treillis supportant en B et D des poutrelles


métalliques ;

- 3 : poutrelles métalliques relevant le mécanisme de levage.

L’étude porte sur une poutre principale 1 et sur un treillis 2.

I- STATIQUE (7 pts)

La poutre 2 représentée sur la figure 2 reçoit les charges des poutrelles 3 et le


mécanisme
r r de levage. Elle est articulée en A et simplement appuyée en E. Les forces
F1 et F2 sont d’intensités respectives 200 N et 400 N. Il vous est demandé :

I-1) De dire si cette poutre est hyperstatique ou isostatique en justifiant votre


réponse ; (0,5 pt)

I-2) De déterminer par la méthode analytique les réactions d’appui en A et E ;


(1 pt)

I-3) On veut déterminer les efforts dans les barres BD, BC et AC par la méthode
de Ritter ; Pour cela une coupure fictive est faite afin d’isoler la partie de gauche (voir
figure 3)

- Isoler cette partie et faire le bilan des forces extérieures auxquelles elle est
soumise ; (1 pt)

- Déterminer les efforts et les sollicitations dans ces barres. (4 pts)

Page 1/4

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
70

II- RESISTANCE DES MATERIAUX (8 pts)

II-1) Isoler la poutre 1 en IPE 300 et déterminer les actions aux appuis (voir
schéma mécanique en figure 4) ; (2 pts)

II-2) Ecrire l’équation de l’effort tranchant le long de la poutre, puis tracer son
diagramme sur la feuille qui vous est fournie. (4 pts)

II-3) En considérant que la barre AC est soumise à un effort d’intensité égale à


342 N, et que la résistance pratique de l’acier dont elle est constituée est de 1 600
daN/cm2, calculer sa section. (2 pts)

III- CINEMATIQUE (5 pts)

Le mécanisme de levage est constitué d’une roue motrice qui tourne autour d’un
axe à l’aide d’un système électrique et permet de lever des charges et les déplacer le
long des poutrelles. Cette roue de diamètre extérieur D, tourne à la vitesse de rotation
constante N = 1 500 tours par minute.

III-1) Calculer la vitesse angulaire de cette roue ; (1 pt)

III-2) Quel est le nombre de tours effectué par cette roue en une seconde ?(1 pt)

III-3) Si la vitesse linéaire d’un point quelconque situé sur le diamètre extérieur
de la roue est de V = 7,85 m/s, déterminer ce diamètre ; (2 pts)

III-4) Calculer l’accélération du point M. (1 pt)

Page 2/4

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
71

ECHELLES
T(x) : 2cm  800 N

0 x

T(x)

0 x

M(x)
Page 3/4

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
72

3 3

IPE 300

2
1

) = 60°

FIGURE 1

F1=200 N F2=400 N

A B D  = 60° E  = 45°

C F
2,00 3,00 2,00

F= 200 N
FIGURE 2
A B
 = 45°

FIGURE 3 Page 4/4-a

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
73

q = 420 N/ml

2,00 6,00 2,00

FIGURE 4

y Y
10
280
300

G X

0 x
10

150

Page 4/4-b

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
74

CORRIGES DES EXERCICES D’ ENTRAINEMENT

EXO.1-1.
r ur ur
FO R A P
Théorème du centre de forces : = =
AB BC AC

- Calcul de la force que doit développer l’ouvrier et la réaction du sol :


ur ur
r P ur P
FO = �AB RA = �BC
AC AC
r ur
FO = 187,50N RA = 312,50 N

- Calcul de la force que doit supporter chaque bras :

r
uu
r FO
F'O = = 93,75 N
2

EXO.1-2.
- Calcul de la charge transmise par chaque essieu :

0 ur 0 ur 0
ur
P A1/ 2 B1/ 2
ur ur
-35000 A1/ 2 B1/ 2

S Proj. Fext /ox = 0


ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û A1/ 2 + B1/ 2  35 000 = 0
ur ur
A1/ 2 = 35 000 – B1/ 2

ur ur
S Moments. Fext /A = 0 Û 2,5 x B1/ 2  1,5 x P = 0

ur
ur 1,5 �P ur 1,5 �35000
B1/ 2 = Û B1/ 2 = = 21000N
2,5 2,5
ur
A1/ 2 = 35 000 N  21 000 N = 14 000 N
ur ur
A1/ 2 = 14 000 N B1/ 2 = 21 000 N

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
75

- Calcul de la charge par roue (Chaque essieu comporte deux roues) :


ur ur
ur ur A1/ 2 ur ur B1/ 2
RA = RA ' = = 7 000 N RB = RB ' = = 10 500 N
2 2

EXO.1-3.
a- Isolation et bilan des forces :

Système Point
Croquis F. ext. Direction Sens Intensité
Isolé Appli.
C ur
Tirant (3) C2 / 3 C 150° / ox +tif Inconnue

0 x B ur
B1/ 3 B 330° / ox -tif Inconnue
ur
P G 270° / ox -tif 120 000 N
Potence G B
ur
A

(1) B3 /1 B 150° / ox +tif Inconnue


0 x ur
A2 /1 A Inconnue +tif Inconnue

b- Présentation des forces sous – forme vectorielle :


ur ur
P . Cos 270° ur Ax
ur
B3 /1 x Cos 150°
ur
P A2 /1 B3 /1
ur ur
P . Sin 270° Ay B3 /1 x Sin 150°
ur
0 Ax B3 /1 x Cos 150°
ur ur ur
P A2 /1 B3 /1
ur ur
– P Ay B3 /1 x Sin 150°

c- Equations d’équilibre :
ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û Ax =  B3 /1 x Cos 150°
ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û Ay = P  B3 /1 x Sin 150°

ur 2 2
A2 /1 = (A x + A y )
ur ur
S Moments. Fext /A = 0 Û AB x B3 /1 x Sin 30°  AG x P = 0
ur
u
r AG �P 4m �120000N
� B3 /1 = = = 160000N
AB �Sin30� 6m �0,5

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
76

ur ur ur
C2 / 3 = B1/ 3 = B3 /1 = 160 000 N
ur
Ax = 138 564,0646 Ay = 40 000 Û A2 /1 = 144 222,051 N
ur
d- Direction de l’action en A : y A2 /1

�A y �
 = Arc tang � �= 16,103° ) x
�A x �

EXO.1- 4.
1- Isolation du câble (3) et bilan des forces extérieures :

Système Point
Croquis F. ext. Direction Sens Intensité
Isolé Appli.
M ur
Câble (3) M4 / 3 M 30° / ox +tif Inconnue
H o x ur
H1/ 3 H 210° / ox -tif Inconnue

2- Isolation de la potence(1) et bilan des forces extérieures :

Système Point
Croquis F. ext. Direction Sens Intensité
Isolé Appli.
C ur
P1 G 270° / ox -tif 8 000 N

G ur
C2 / 1 C 270° / ox -tif 1 000 N
Potence H
(1) ur
A H3 / 1 H 30° / ox +tif Inconnue
O x ur
A4 /1 A Inconnue +tif Inconnue

3- Calcul des actions en A, H et M :

a- Présentation des forces sous – forme vectorielle :


ur ur ur
P1 . Cos 270° Ax H3 / 1 x Cos 30° C2 / 1 x Cos 270°
ur ur ur ur
P1 A4 /1 H3 / 1 C2 / 1
ur ur ur
P1 . Sin 270° Ay H3 / 1 x Sin 30° C2 / 1 x Sin 270°
ur
0 Ax H3 / 1 x Cos 30° 0
ur ur ur ur
P1 A4 /1 H3 / 1 C2 / 1
ur ur ur
– P1 Ay H3 / 1 x Sin 30° – P2

b- Equations d’équilibre :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
77

ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û Ax =  H3 / 1 x Cos 30°
ur ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û Ay = P1  H3 / 1 x Sin 30° + P2

ur 2 2
A4 /1 = (A x + A y )

S Moments. Fext /A = 0
ur ur ur
Û AH x H3 / 1  AG x P1 + AC x P2 Cos 60° = 0
S Moments. Fext /A = 0
ur
Û 2m x H3 / 1  3m x 8000N + 6m x 1000N x Cos 60° = 0
ur ur
Û 2m x H3 / 1 = 30 000 Nm x Cos 60° Û H3 / 1 = 7 500 N

ur ur ur
H3 / 1 = H1/ 3 = M4 / 3 = 7 500 N

ur
Ax =  6495,190528 Ay = 5 250 Û A4 /1 = 8 351,6465 N

ur
d- Direction de l’action en A : A4 /1 y

�A y �
 = Arc tang � �= 38,948° ( x
�A x �

ur
EXO.1- 5. 1,50 PM
RE
ME

1,00
1,00
ur
Pd
1- Calcul du poids propre de la dalle :
ur
Pd =  x L x l x e = 25 000 N/m3 x 3m x 2m x 0,18m = 27 000 N
ur
Pd = 27 000 N

2- Calcul de la réaction d’encastrement RE :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
78

ur ur ur ur ur ur
 Proj. Fext /oy = 0 Û RE  Pd  PM = 0 Û RE = Pd + PM
ur
Û RE = 27 000 N + 30 000 N = 57 000 N
ur
RE = 57 000 N

3- Calcul du moment d’encastrement ME :


ur ur
 Moments Fext / E = 0 Û ME  1m x Pd  1,5m x PM = 0
ur ur
Û ME = 1m x Pd + 1,5m x PM

Û ME = (1m x 27 000N) + (1,5m x 30 000N)

ME = 72 000 Nm
EXO.2- 1.
1- Isolation de la ferme (1) et bilan des forces extérieures :

Système Point
Croquis F. ext. Direction Sens Intensité
Isolé Appli.
ur
A P C 270° / ox -tif 90 000 N
C
ur
Ferme (1) A 3 /1 A 180° / ox -tif Inconnue
B
o x ur
B2 / 1 B Inconnue +tif Inconnue

2- Calcul des actions de contact en A, B et H :

a- Présentation des forces sous – forme vectorielle :


ur ur
P . Cos 270° ur BN
ur
A 3 /1 x Cos 180°
ur
P B2 / 1 A 3 /1
ur ur
P . Sin 270° BT A 3 /1 x Sin 180°
ur
0 BN – A 3 /1
ur ur ur
P B2 / 1 A 3 /1
ur
– P BT 0

b- Equations d’équilibre : ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û BN = A 3 /1
ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û BT
ur
= P
B2 / 1 = (B N
2
+ BT
2
)
ur ur
S Moments. Fext /B = 0 Û AM x A 3 /1  NB x P = 0

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
79

u
r
ur NB �P 4m �90000N
Û A 3 /1 = = = 180000N
AM 2m

ur ur
H2 / 3 = A 3 /1 = 180 000 N
ur
BN = 180 000 BT = 90 000 Û B2 / 1 = 201 246,118 N

3- Résultante des forces de frottement :

C’est la composante de la force en B qui combat le glissement de la ferme.

RF = BT = 90 000 N

4- Calcul du coefficient minimal de frottement :

La droite d’action de la force doit passer à l’intérieur du cône d’adhérence.

BT
 = tang   mini =  mini = 0,5
BN

EXO.3-1.
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
80

A H
P
Ferme ( 1 )
C

B D

A C

ur ur
a) Prolonger les droites d’action des forces P et A 3 /1 (Point de concours) ;
b) Relier le point obtenu auuuupoint
r d’application de la force en uB
r ;
c) Tracer le vecteur force AB , représentant la force connue P ;
uuur ur
d) Tracer à l’origine de AB la droite d’action du vecteur force représentant A 3 /1 ;
e) Tracer la droite d’action du vecteur – force représentant la force en B ;

 Tableau – Résultats
Echelle de forces Force Intensité Vecteur force correspondant Norme
ur uuur
P 90 000 N AB 4,5 cm
1cm = 20 000 N
ur uuur
A 3 /1 180 000 N CA 9 cm
ur uuur
B2 / 1 201 400 N BC 10,07 cm

EXO.3-2.
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
81

- Echelle de forces : 1 cm pour 100 N uur


ur
- Tracer le vecteur représentant la force connue P : soit ab ;
- Choisir un pôle P ;
- Tracer les rayons polaires 0 et 1 ;
- Tracer
ur les côtés du funiculaire 0’ et 1’ tel qu’ils se croisent sur la droite d’action
de la force P au point G;
- Trouver les points de concours
ur r des côtés rdu funiculaire 0’ et 1’ur avec les droites
d’action des forces inconnues R A et FO (0’ avec FO soit H et 1’ avec R A soit I);
- Tracer la ligne de fermeture du funiculaire soit IH ;
- Tracer le rayon polaire parallèle à la ligne de fermeture à partir de P soit 2;
-uu
Fermer
r le dynamique tel que:
ur uur ur uur r
ab représente la force P , bc représente la force R A et ca représente FO ;
- Mesurer les normes des vecteurs forces obtenus.
uur uur ur r
bc = 3,20 cm ca = 1,80 cm R A = 320 N FB = 180 N

r
FO

ur
P

A B C

G
0’ a
0
LDF H
I 2 x P
c
1’

Funiculaire Dynamique

EXO.3-3.
Le procédé est exactement le même que dans le cas de l’Exo.3-2. (Vérifier les
réponses par les résultats de l’Exo.1-2)
EXO.3-4.
1) Calcul du poids de la charge totale à soulever :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
82

ur ur
P =  x V = 23 000 N/m x 0,020 m = 460 N
3 3
P = 460 N

2) Calcul de la force que doit développer l’ouvrier pour soulever la charge :


ur
ur r r 10 �P
S Moments / A = 0 Û 10 . P – 50 FB = 0 Û FB = = 92 N
50
r
FB = 92 N

Déduction : On déduit que l’utilisation du treuil permet de réduire la force que


doit développer l’ouvrier au 1/5e.
r
3) Détermination graphique de la force FB :

- Echelle de forces : 2 cm pour 100 N


ur uur
- Tracer le vecteur représentant la force connue P soit ab ;
- Choisir un pôle P ;
- Tracer les rayons polaires 0 et 1 ;
- Tracer les côtés du funiculaire 0’ et 1’ tel qu’ils se croisent sur la droite d’action
ur
de la force P au point G;
- Trouver les points de concours des côtés du funiculaire 0’ et 1’ avec les droites
ur r r ur
d’action des forces inconnues R A et FB (0’ avec FB soit N et 1’ avec R A soit M);
- Tracer la ligne de fermeture du funiculaire soit MN ;
- Tracer la parallèle à la ligne de fermeture à partir du pôle P soit 2;
- Fermer le dynamique tel que:
uur ur uur ur uur r
ab représente la force P , bc représente la force R A et ca représente FB ;
- Mesurer les normes des vecteurs forces obtenus.

uur uur
bc = 12 cm ca = 2 cm

ur r
R A = 600 N FB = 100 N

A
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
83

r
FB
ur
P

1’

Ligne de Fermeture
0’

Funiculaire N
c

XP

1
Dynamique

b
EXO.4-1.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
84

1- Calcul de la pression qu fond de la piscine :

P = .H = 10 KN/m3 x 3,60m = 36 KN/m2

P = 36 000 Pa = 0,36 bars = 0,036 Mpa

2- Calcul de la force pressante qui sollicite le fond de la piscine :


r
FP = P x S = 36 K N/m2 x 10m x 6m = 2 160 KN
r
FP = 2 160 KN

3- Calcul des forces pressantes sur les parois latérales :


r
FP =  x H2 x L x 0,5
r
a- Paroi de 10 m : FP = 10 KN/m3 x 3,6m x 3,6m x 10m x 0,5 = 648 KN
r
b- Paroi de 6 m : FP = 10 KN/m3 x 3,6m x 3,6m x 6m x 0,5 = 388,8 KN

4- Calcul de la force pressante qui sollicite la plaque en tête de trappe :

PA

r
FP1
r
FP2 Trappe de vidange

PB

PA =  x HA = 10 000 N/m3 x 3m = 30 000 N/m2


PB =  x HB = 10 000 N/m3 x 3,6m = 36 000 N/m2

r r r r r PB  PA
FP = FP1 + FP2 avec FP1 = PA x S et FP2 = �S
2
r
FP = (30 000 N/m2 x 0,6m x 0,6m) + (6000N/m2 x 0,6m x 0,6m x 0,5) = 11 880 N

r
FP = 11 880 N

EXO.4-2.
1- Calcul de la force pressante résultante sur la face AC :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
85

r
FPAC =  x HC2 x L x 0,5 = 10 KN/m3 x 3m x 3m x 40m x 0,5 = 1 800 KN

2- Calcul de la force pressante résultante sur la face EF :


r
FPEF = [ PE x S] + [(PF – PE) x S x 0,5] (Voir décomposition Exo.4.1.)

PE = PC =  x HC = 10 KN/m3 x 3m = 30 KN/m2
PF =  x HF = 10 KN/m3 x 6m = 60 KN/m2
r
FPEF = [30 KN/m2 x 3m x 40m] + [30 KN/m2 x 3m x40m x 0,5] = 5 400 KN

3- Calcul de la force pressante résultante sur la face CE :


r
FPEC = PE x S = 30 KN/m2 x 1m x 40m = 1200 KN

4- Détermination de la position du Centre de Gravité du mur poids :


y
1
2
S1 = 2m x 4,5m = 9m xg1 = 1m yg1 = 5,25 m
2
S2 = 3m x 4 m = 12m xg2 = 3m yg2 = 1,5 m
S3 = 3m x 4,5 m x 0,5 = 6,75m2 xg3 = 3m yg3 = 4,5 m 3

ST = 27,75 m2
2
S Si. xgi Si. ygi
XG = = 2,351m YG = = 3,445m o x
ST ST

5- Calcul du volume total du mur poids :

V = ST x L = 27,75 m2 x 40 m = 1 110 m3

6- Calcul du poids volumique qui permet au mur de supporter les eaux :

S Moments
ur / O = r0 r r
2,65 PM = 4 x FPAC + 1 x FPEF + 4,5 x FPEC
= (4 x 1800) + (1x 5400)+ (4,5 x 1200) r
= 18 000 FPAC
ur
PM = 6792,452 KN
r 4,50
FPEC
r
4,00

FPEC
1,00

Poids volumique  = P/V = 6,120KN/m3 2,65


o
 = 6,120KN/m 3
r
EXO.5-1. F = 400 KN
r O r
F F
2,50

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
86

AB = 10 m
OE = 2,50 m H K

A B
D E G
2,50 2,50 2,50 2,50

1- Détermination des réactions d’appui en A et B :


ur ur r
R A = RB = F = 400 KN

2- Détermination des efforts par Cremona (Isolation des nœuds) :

Echelle de forces : 1cm = 100 KN

A- Nœud A :
ur r r ur
Le nœud A est sollicité par trois forces : R A , FAD et F AH . La force connue est R A
et c’est elle que l’on doit d’abord représenter, tracer
ur les droites d’action des deux autres
forces l’une à l’origine et l’autre à l’extrémité de R A . La fermeture du dynamique permet
r r
de trouver le ses des forces F AD et FAH . Mesurer les normes des vecteurs forces
correspondants. r
b FAD c

ur
RA
r
F AH

B- Nœud D :
r r
Représenter la force connue soit FAD , tracer la droite d’action de FDH à
r r r
l’extrémité de FAD , tracer la droite d’action de FDE tel qu’elle passé par l’origine de FAD
(point a) .
r
FDE
b r a
FAD
Pour les noeuds C et D, l’on représente à priori les forces entièrement connues,
l’une à la suite de l’autre. Puis dans un second temps, l’on trace les droites d’action des
forces inconnues. Le principe de fermeture du dynamique reste en vigueur dans tous
les cas.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
87

C- Nœud H : b D- Nœud O :
b

r
FAH b
r
FOH
r
a a FOE
r r c r
FHE FOH FOK

c
d

N.B. : La structure étant symétriquement chargée, les autres résultats seront déduits de
ceux ci – dessus.

Tableau résultat du Cremona :

Effort
Echelle Barre
Norme Intensité Nature
AD 8 cm 800 KN T
AH 9 cm 900 KN C
HD 0 cm 0 KN /
HE 4,48 cm 448 KN C
HO 4,48 cm 448 KN C
DE 8 cm 800 KN T
1 cm = 100 KN OE 4 cm 400 KN T
OK 4,48 cm 448KN C
EK 4,48 cm 448 KN C
EG 8 cm 800 KN T
KG 0 cm 0 KN /
KB 9 cm 900 KN C
GB 8 cm 800 KN T

3- Détermination des efforts par Ritter :

 = Arc tang 0,5 = 26,56505118°

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
88

S Moments r/ A = 0
ur
2,5 x P = FHE x 5 x Sin 
ur r
P FOH
ur
r r 2,5 �P
H FHE FHE = = 447,206405 KN (C)
5 �Sin
A ) r
FDE S Moments / H = 0
ur r
2,50 2,5 x R A = 1,25 x FDE
r ur
FDE = 2 x R A = 800 KN (T)
r r r
S Proj. Fext / ox = 0 Û FDE  FHE x Cos   FOH x Cos  = 0

r r
r
FOH = (
FDE  FHE �Cos ) = 447,2243814 KN (C)
Cos

r ur
S Proj. Fext / oy = 0 Û FAH x Sin  = R A
ur
r RA
F AH = = 894,41281 KN (C)
Sin
A ) r r r
F AD S Proj. Fext / ox = 0 Û FAH x Cos  = FAD
r r
F AD = FAH x Cos  = 800 KN (T)

r
F AH S Moments / A = 0
r r
F AD x AD = 0 Û FAD = 0 KN
r
F AD
A D

r
FOH S Moments / A = 0
ur
P ur r r
– 2,5 x P + 5 x ( FOE + FEK x Sin)
r r
H FOE FEK

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
89

u
r r
A D E
r
FEG
r
FOE =
(
2,5.P  5 FEK �Sin )
5
2,5 2,5

N.B. : La structure étant symétriquement chargée, les autres résultats seront


déduits de ceux ci – dessus.

Tableau résultat du Ritter :

Effort
Barre
Intensité Nature
AD 800 KN T
AH 894,41281 KN C
HD 0 KN /
HE 447,206405 KN C
HO 447,2243814 KN C
DE 800 KN T
OE 400 KN T
OK 447,2243814 KN C
EK 447,206405 KN C
EG 800 KN T
KG 0 KN /
KB 894,41281 KN C
GB 800 KN T

EXO.6-1.
- Calcul des dimensions de la barre :

ur ur ur
N Re N Re N �s
� ۳
� b
S s 2.b2 s 2 �Re

50000N �1,15
A.N. b �
2 �280N / mm2

b  10,132 mm h = 2b h  20,265 mm
EXO.6-2.
1- Calcul du diamètre du câble :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
90

p �D2
S=
4
ur ur ur
N Re 4N Re 4 �N �s
��
۳ D
S s p �D2 s p �Re

4 �420000N �1,5
D� = 57,81 mm D = 60 mm
p �240N / mm2

2- Calcul de l’allongement du câble :


ur ur
L N L N �L
 = E x i = E � � = E � � L =
L S L S �E

4 �4000mm �420000N
A.N. L = L = 2,97 mm
p �602 mm2 �2 �105 N / mm2

EXO.6-3.
-
Détermination du diamètre du pivot :

(Les deux conditions doivent être vérifiées)


ur ur ur
N Re 4N Re 4 �N �s
��
۳ D D  14,10 mm
S s p �D2 s p �Re
ur ur ur
N 4 �N 4N
� �
� ޳���
5N / mm2 5N / mm2 D D  56,41 mm
S p.D2 5 �p

Pour que les deux conditions soient vérifiées, le diamètre du pivot doit être
supérieur aux deux valeurs ci-dessus trouvées

14,10 mm
D D = 57 mm
56,41 mm

EXO.6-4.
1- Calcul du volume du poteau en fonction de (e) :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
91

V=SxL Or S = 4.e2 + 4.e2 S = 8.e2

V = 3,5 x 8.e2 = 28 e2 V =28 e2

2- Calcul de la section minimale en tête du poteau :


ur ur ur
N N N
� ޳���
� Rpc Rpc e
S 8 �e2 8 �Rpc

1250000N
A.N. e� = 88,38 mm e = 90 mm or S = 8.e2
8 �20N / mm2

S = 64 800 mm2

3- Vérification de la section au pied du poteau :

e = 90 mm
ur
N
Condition :  20Mpa
ur S
3 2
N = 1 250 000 N + [25 000 N/m x 28 x (0,09) ] = 1 255 670 N

S = 8 x e2 = 8 x 902 = 64 800 mm2

ur
N
= 19,377 N/mm2  20Mpa Condition satisfaite
S

36 cm
9cm
18cm

18 cm

EXO.6- 5.
1- Calcul des réactions d’appui en A et B :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
92

ur ur ur
P R A RB
Théorème du centre de forces : = =
AB CB AC
ur ur
ur P ur P
RA = �CB RB = �AC
ABur AB ur
R A = 80 KN RB = 40 KN

2- Equations de l’effort tranchant et du moment fléchissant :

Entre A et C : x  [ 0 ; 2] A O x
T(0) =  80 x
ur
T(x) =  R A =  80 T(2) =  80 +
y
ur Mf(0) = 0
Mf(x) = R A .x = 80 x Mf(2) = 160
ur
P
Entre A et C : x  [ 2 ; 6] A
T(2) = 40 x
ur ur
T(x) =  R A + P =  80 + 120 T(6) = 40
ur ur
Mf(x) = R A .x  P (x  2) = 80 x  120 (x  2) Mf(2) = 160
Mf(x) = 80 x 120 x + 240 = 40 x + 240 Mf(6) = 0

3- Tracé des diagrammes de T(x) et Mf(x) :

- 80
 x Tmax = 80 KN
0 + Mfmax = 160 KNm
40

T(x)

0 x

Mf(x) 160 N.B : La question 4 est traitée à la suite de l’Exo.6-7


EXO.6- 6.
1- Calcul des réactions d’appui en M et N :
ur ur ur
P RM RN
Théorème du centre de forces : = =
MN NO MO

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
93

ur ur
ur P ur P
RM = �NO RN = �MO
MN MN
ur ur
RM = 480 KN RN = 1 280 KN

2- Equations de l’effort tranchant et du moment fléchissant :

Entre M et N : x  [ 0 ; 2,5] M O x
T(0) = 480 x
ur
T(x) = RM = 4 80 T(2,5) = 480 +
y
ur Mf(0) = 0
Mf(x) =  RM .x = 480 x Mf(2,5) = 1 200

Entre N et O : x  [ 2,5 ; 4] M N
T(2,5) =  800
ur ur
T(x) = RM  RN = 480  1280 T(4) =  800 x
ur
Mf(x) =  RM .x + RN (x  2,5) = 480 x + 1280 (x  2,5) Mf(2,5) = 1 200
Mf(x) = 480 x +1280 x 3 200 = 800 x  3200 Mf(4) = 0

3- Tracé des diagrammes de T(x) et Mf(x) : ur ur


P P = 800 KN
2,50 1,50

M N O

800

0 + x

480 +
Tmax = 800 KN
T(x) Mfmax = 1200 KNm
1200

0  x
+
Mf(x)
EXO.6- 7.
500 KN 3,00

ur E
RE

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
94

1- Calcul de la réaction d’encastrement :


ur ur
S Projections sur oy = 0 Û RE = 500 KN RE = 500 KN

2- Calcul du moment d’encastrement ME :

S Moments des forces extérieures par rapport à E = 0 Û ME = 500 KN x 3m

ME = 1 500 KNm

3- Equations du moment fléchissant et de l’effort tranchant :

T(0) = 500
T(x) = 500 T(3) = 500

Mf(0) = 0 x
Mf(x) =  500. x Mf(3) =  1500

4- Tracé des diagrammes de T(x) et Mf(x) :

500 KN 3,00

Tmax = 500 KN
0 x Mfmax = 1500 KNm
+
500

T(x)  1500


0 + x

Mf(x)
6- Calcul du moment d’inertie de la poutre en fonction de e :
5e
e

B �H3 �b �h3 �
IGx =  2 � �
12 � 12 �
4e

B = 5e H = 6e 2e 2e x
b = 2e h = 4e
e

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
95

5e �(6e)3 �2e �(4e)3 � 1080e 4  256e 4 824e 4 206e 4


IGx=  2 �� �= = =
12 � 12 � 12 12 3

206e 4
IGx =
3

7- Calcul de la valeur de e :

Mfmax
�Ppf
Condition de résistance à la flexion : �I �
�v �
��
I 206e3
Mfmax = 1500 KNm v = 3e =
v 9

9 �Mfmax 9 �1500000000Nmm
޳ R�
pf e 3 e  71,41 mm
206e3 206 �180Mpa
e = 8 cm

Suite de l’exercice Exo.6-5.


b
4- Calcul de la valeur de e :

Section de la poutre : (h = 3b)


h = 3b

x
3 3 4
b �h b �(3b) 27b
IGx = = = =
12 12 12

h 3b I 27b4 27b 4 3b3


v= = = 1,5b = = =
2 2 v 1,5 �12b 18b 2
En posant le condition de résistance à la flexion, on trouve : b  87,35 mm

b = 9 cm h = 27 cm
EXO.6-8.
1) Calcul des réactions en A et B :

La poutre étant symétriquement chargée, les réactions en A et en B sont égales.


La charge uniformément
r répartie vaut 200 daN par mètre linéaire soit une charge totale
ur

Q égale à q L soit :
ur
Q = 200 daN/ml �8 m = 1600 daN
ur r
ur ur Q q �L
D’où : R A = RB = = = 800 daN
2 2

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
96

2) Equations de l’effort tranchant et du moment fléchissant :

Entre A et B : x  [ 0 ; 8]
r T(0) =  800
ur
T(x) = R A + q x = 200 x  800 T(8) = 800
T(x) = 0 Û x = 4 m

Mf(0) = 0
ur r x2
Mf(x) = R A .x  q � = 100 x2 + 800 x Mf(8) = 0
2

Le moment fléchissant est maximum là où sa dérivée s’annule (fonction de 2e degré):

dMf(x )
= 200x + 800 et – 200 x + 800 = 0 Û x = 4 m
dx
Mfmax = Mf(4) = 1600 daNm T = 800 daN Mf = 1600daNm
max max

3) Diagrammes de T(x) et Mf(


r x) :
q

A B
- 800


0 + x
+
800
T(x)

0 x
+
Mf(x)
1600
EXO.7-1.
1-Tableau des valeurs de x et y en fonction de t :

t x y
0 0 1
1 2 2
2 4 5
3 6 8
4 8 11
5 10 14

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
97

2- Construction de la trajectoire du mobile :

15
14
13
12
11
10 trajectoire
9
8
7
6
5
4
3
2
1

1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 x

EXO.7-2.
uuuu
r r r
1- Vecteur position : OM = x i = (2 + 3t + t2 ) i
MM
2- Vitesses moyennes : VM= 1 2
t

t=0 OM = 2 t = 4 OM = 30
12  2 42  30
t=2 OM = 12 VM = =5 t = 5 OM = 42 VM = = 12
2 1

t = 8 OM = 90
132  90
t= 10 OM = 132 VM = = 21
2

EXO.7- 3.
Equation du mouvement du camion : xA = x0 + VA (t – t0)
x0 = 0, t0 = 8  xA = 60 (t – 8) = 60.t – 480
Equation du mouvement du véhicule : xB = x0 + VB (t – t0)
x0 = 0, t0 = 8,5  xB = 120 (t – 8,5) = 120.t – 1020

1- Détermination de l’heure d’arrivée du camion au chantier :

xA = v (t – 8) Au chantier, x = 120 Km  120 = 60t – 480


Û t = 10
Le camion arrive au chantier à 10 heures.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
98

2- Détermination de l’heure à laquelle les instructions sont transmises :

A cet instant, xA = xB Û 60 t – 480 = 120 t – 1020


Û 60 t = 540
Û t =9
Le véhicule rattrape le camion à 9 heures.

3- Détermination du lieu où le véhicule rattrape le camion:

On utilise l’une des deux équations de mouvement :


xA = 60.t – 480 or, t = 9  x = (60 x 9) – 480 = 60 Km
xB = 120.t – 1020 or, t = 9  x = (120 x 9) – 1020 = 60 Km

Le véhicule rattrape le camion à 60 Km de la carrière.

EXO.7- 4.
1- Détermination de l’espace à 13 h 00 :

A cette heure, le véhicule passe devant la borne hectométrique N° 467. Cet


espace correspond à 46,7 Km.
e = 46,700 Km

La distance parcourue d = 54 Km – 46,7 Km = 7,3 Km d = 7,3 Km

2- Equation du mouvement de la niveleuse :

L’origine des espaces e0 = 54 Km. L’origine des temps t0 = 12 h 45mn soit 12,75 h

x0 – x = V(t – t0) x = – V(t – 12,75) + 54

3- Déduction de la vitesse de la niveleuse :

x = 46,7 t = 13 h00 54  46,7


V= = 29,2Km / h
13  12,75
EXO.7- 6.
- Calcul de la position du train à 9h et à 16 h :

V = 60 Km/h x = 315 Km x=? x=?


t = 13h t=9h t = 16 h

 Position du train à 9h :

x = x0 + V(t – t0) x = 315 t = 13 h t0 = 9h


La position du train à 9 h correspond à x0 et on a : x0 = x – 60(13 – 9) = 75

A 9 h, x = 75 Km

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
99

 Position du train à 16 h :

x = x0 + V(t – t0) x0 = 315 t = 16 h t0 = 13h


La position du train à 16 h correspond à x et on a : x =315 + 60(16 – 13) = 495

A 16 h, x = 495 Km

EXO.7- 6.
1- Calcul de l’accélération et du temps mis par la locomotive :

(1) x = ½  t2 + V0.t + x0 et (2) V2 = V02 + 2  (x – x0 )

(x – x0 ) = 125 m V = 18 Km/h Soit 18 000 m / 3600s = 5m/s V0 = 0

V2
(2)  V = 2  (x – x0 ) 
2
 = = 0,1 m/s2  = 0,1 m/s2
2(x  x 0 )
t = 50s
2(x  x 0 )
(1)  x – x0 = 1/2  t2  t = = 50 s

2- Détermination de la distance et du temps pour que la locomotive atteigne sa


vitesse de 90 Km/h :

V  V0
V = 90 Km/h = 25 m/s V0 = 0 (x – x0 ) = = 3125 m
2
(x – x0 ) = 3 125 m
2(x  x 0 ) t = 50 s
(x – x0 ) = 1/2  t2  t = = 250 s

CORRIGES DES SUJETS D’EXAMEN RECENTS

SUJET N° 01 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION DE 1999

PARTIE I

1°) Définition de la nature des forces appliquées en G, A et C

-En A : Articulation -En G : Appui simple -En C : Appui simple

2°) Calcul de la poussée subie par le flotteur

P = eau x V3 flotteur = 1000 Kg/m3 x 10 m/s2 x 500 cm3 x 10-6 = 5 N

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
100

P = 5 N ; Appliquée au centre de gravité G du flotteur

r ur ur
3°) Représentation des forces : F , R et T

ur
C T
ur
R
A

G
r
F
ur ur
4°) Détermination des forces R et T :

a) Analytiquement :
En considérant l’ensemble levier + flotteur isolé, on obtient les forces extérieures
suivantes : ur
0  T Rx
r ur ur
F r T R
F 0 Ry

D’après le Principe Fondamental de la Statique :


r
r ur ur 25 �F
S Moments / A = 0 Û 25 F = 3 T Û T = = 41,66666667 N
3
ur ur
S Proj Fext / ox = 0 Û Rx  T = 0 Û Rx = T
ur
R = T 2 + F2
r r
S Proj Fext / oy = 0 Û Ry + F = 0 Û Ry =  F
ur ur
PARTIE II T = 41,66666667 N R = 41,96559437 N
1°) Calcul des réactions en A et en B :
r r r
ur ur 2 �F1 + 2 �F2 + F3
RA = RB = = 3 000 daN
2

2°) Tracé du dynamique des forces au nœud A :

Voir feuille annexe 3/3.

3°) Tracé de l’épure de Cremona :

Voir feuille annexe 3/3.

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
101

4°) Détermination des efforts dans les barres DE, DF et CE par Ritter :

Il est question de faire une coupure au droit des barres concernées et attribuer
des sens arbitraire aux différentes forces sollicitant les barres DE, DF et CE.
r r
F2 FDF
r D r
F1 FDE
A ) r
C FCE
ur
RA

- Calcul de l’angle  :

 = Arc tang (1/1,5) = 33,69006753 °


r ur r
S Moments Fext./ D = 0 FCE = 1,5 ( R A  F1 ) = 3 000 daN (T)
r r
S Moments Fext./ A = 0 3 Sin . FDE =1,5 . F2
r
FDE = 901,3878188 daN (C)
r r r
S Proj Fext/ox = 0 Û FCE  FDE Cos  + FDF Cos  = 0
r r
r FDE �Cos  FCE
Û FDF = = 2704,163457
Cos
r
N.B. : Nous trouvons une valeur de FDF négative; Ce qui prouve que le sens que
nous lui avons attribué arbitrairement est contraire, donc la barre est comprimée.
r
FDF = 2704,163457 daN (C)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
102

ANNEXE
F R T
PARTIE I
Longueurs (cm) 1 8,25 8,1
P ur
Intensités (N) 5 41,25 40,5
T
ur r
R F
ur
RA

PARTIE II
r r
F3 F1
r (6) (8) r
(3) F2 F F2
r
D (5) (7) D’ FAD
r r
F1 F1
A (2) (4) B
(0) C E C’
(1) r
FAC O

RA F1 FAC FAD Dynamique


Longueurs (cm) 6 2 6 6,30
8 Intensités (daN) 3000 1000 3000 3150
5

4
2
1 Intensit Sollicitation
7 Barre é (Nature)
6 (daN)
3 AC 3 000 T
0
AD 3 150 C
Récapitulatif
DC 0 /
Epure de Cremona
CE 3 000 T
FEUILLE 3/3
DE 900 C
SUJET N° 02 : PROBATOIRE F4 – BA DF 2 700 C
SESSION DE 2001 EF 1 000 T

B1 - Isolation du système (2) et équations d’équilibre :


(2) ur ur r ur ur
B1/ 2 + B3 / 2 = 0  B1/ 2 =  B3 / 2
ur ur
B1/ 2 B3 / 2

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
103

ur ur
B1/ 2 = B3 / 2
ur ur
B2 - Isolation du système (1) et calcul des forces: R A etRB

ur
B B2 / 1
ur
P3 ur ur
P3 .Cos 45°  B2 / 1 Ax
ur ur ur
P3 B2 / 1 A
ur
 P3 .Cos 45° 0 Ay

R = 5,00
(1)
S Proj / ox = 0 ur ur
Û Ax = P3 . Cos 45°  B2 / 1
ur 45°
A S Proj / oy = 0 ur
Û Ay = P3 . Sin 45°
ur ur
S Moments / A = 0 Û 5 x B2 / 1  P3 x Sin 45° x 5 = 0
ur ur ur
Û B2 / 1 = P3 x Sin 45° B2 / 1 = 141,4213562 N

ur 2 2 ur
Ax = 0 Ay = 141,4213562 A = Ax + Ay Û A = 141,4213562 N

r r
FA = 141,4213562 N FB = 141,4213562 N
ur
B2 / 3
ur
B2 / 3 0 FCx
ur ur r r r
B2 / 3 B3 - Isolation
P1 du système
FC (3) et calcul des forces FC et FB :
ur
0  P1 FCy
ur
2,30 P2
- Calcul de l’angle  :
B
2,30
Cos  = = 0,46 (3)
5,00
 = Arc Cos 0,46 = 62,6128925° ur
R = 5,00

P1
ur
 P2 .Cos 
ur
D’où P2
ur
____________________________________________________________________________________________________________
 P2 . Sin 
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
104


C

2,00

ur ur
S Proj / ox = 0 Û FCx = P2 .Cos   B2 / 3
ur ur
S Proj / ox = 0 Û FCy = P1 + P2 . Sin 

ur uv
r (5 �P2 �Sin)  2 �P1
S Moments Fext/ C = 0 Û FB = = = 48,79189152 N
5
5
D’où les valeurs de FCx et FCy : FCx = 2,791891524 FCy = 188,7918915
r r
FC = (FCx )2 + (FCy )2 FC = 188,8125339 N

r r
FC = 188,8125339 N FB = 48,79189152 N
ATTENTION !!!
La résolution de ce problème a tenu particulièrement compte des données de la
questionur B3. Dans
ur la logique, le système (2) est en équilibre sous l’action
r de deux
forces B1/ 2 et B3 / 2 qui doivent être directement opposées. La valeur de FB devrait être
ur
déduite de B3 / 2 par principe des actions mutuelles, ce qui serait contradictoire avec les
données du problème.
B3 – Détermination graphique des actions en C et B :

Echelle : 4cm = 100 N

ur
P1

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
R = 5,00


105

ur
P2
ur ur
R12 B2 / 3 ur
B R12

ur
P2
ur
P1

Dynamique permettant de déterminer la


résultante de P1 et P2 (R12)
C
ur
R12 = 193 N

r
FB = 58 N
r
FC = 200 N
ur r
R12 FC

r
FB

Dynamique permettant la détermination de FB et FC


ur ur
C1 – Calcul des réactions R A et RC :
ur ur ur
ur (2,5 �P3 ) + (6,5 �P 2 ) + (13,7 �P1 )
S Moments Fext/A = 0 Û RC = = = 221,962
10,7
ur ur ur ur ur
S Proj / oy = 0 Û R A = P3 + P2 + P1  RC = 120,0373832 daN
ur ur
RA = 120,0373832 daN RC = 221,9626168 daN

C2 – Equations de T(x) et Mf(x) – Diagrammes :


ur ur
R A = 120daN RC = 222 daN

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
106

ur ur ur
P3 = 142 daN P2 = 100 daN P1 = 100 daN

ur T(0) = – 120
x  [0 ; 2,5] : T(x) = – R A
T(2,5) = – 120

ur Mf(0) = 0
Mf(x ) = R A x = 120 x
Mf(2,5) = = 300

ur ur T(2,5) = 22
x  [2,5 ; 6,5] : T(x) = – R A + P3 = 22
T(6,5) = 22

ur ur Mf(2,5) = 300
Mf(x ) = P3 x – P3 (x – 2,5) = – 22 x + 355
Mf(6,5) = 212

ur ur ur T(6,5) = 122
x  [6,5 ; 10,7] : T(x) = – R A + P3 + P2 = 122
T(10,7) = 122

ur ur ur Mf(6,5) = 212
Mf(x ) = R A x – P3 (x – 2,5) – P2 (x – 6,5) = – 122x +1005
Mf(10,7)= – 300,4

ur ur ur ur T(10,7) = – 100
x  [10,7 ; 13,7] : T(x) = – R A + P3 + P2 – RC = – 100
ur ur ur ur T(13,7) = – 100
Mf(x ) = R A x – P3 (x – 2,5) – P2 (x – 6,5) + RC (x – 10,7)
Mf(10,7) = – 300,4
Mf(x ) = 100x – 1370,4
Mf(13,7) = 0

ur ur ur
P3 P2 P1

A C

2,50 4,00 4,20 3,00

– 120 – 120 –100 –100

0 – – x

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
107

22
+

122 122

T(x) –300,4

0 x

212
300
Mf(x )

D1 - Détermination algébrique de l’instant et du lieu de rencontre des 2 mobiles

Equation du mouvement du Mobile 1 : x1 = x 01 + V1(t – t01) Û x1 = 140 t


Avec x 01 = 0 ; t01 = 0 et V1 = 140 Km/h
Equation du mouvement du mobile 2 : x2 = x 02 – V2(t – t02) Û x2 = 450 –150 t + 75
Avec x 02 = 450 ; t02 = 0,5 et V2 = 150 Km/h

Instant de la rencontre : x1 = x2 Û 140t = 450 – 150t + 75


Û t = 1,810344828 h soit 1 h 48 mn 37 s

Lieu de la rencontre : On choisit l’une des deux équations et remplace t par la


valeur ci – dessus trouvée. x = 140t = 253, 448 2759 Km
x = 525 – 150t = 253,4482759 Km

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
104

C2 – Détermination graphique de l’instant (TR) et du lieu (XR) de rencontre des 2 mobiles

Temps

5h

4h

3h30
( y2 = 525 – 150 t )
3h (y1 = 140 t )

2h30

2h
TR
1h30

1h

0h30

0 50 100 150 200 250 300 350 400 450 Km


XR

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
105

SUJET N° 03 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION DE 2003

I-1. Détermination graphique des actions en A et B :

(Voir page 106)

I-2. Construction de l’épure de Cremona :

(Voir page 107)

I-3. Détermination des efforts dans les barres et leur nature :

BARRE EFFORT NATURE


AB 10 KN T
BC 8 KN T
BE 22,35 KN T
AE 28 KN C
CE 0 KN /
CD 8KN T
ED 8,95 KN C

II-1.1. Calcul de l’aire de la section droite en fonction de « e » :

S = 4 e2 + 3 e2 = 7 e2 S = 7 e2

II-1.2. Détermination de « e et déduction des dimensions de la section droite :


ur ur ur
N Re N �s N �s
޳޳ � S e
S s Re 7 �Re

A.N. : e  4,78 mm soit e = 5 mm et S = 175 mm2

II-1.3. Détermination du centre de gravité de la section en T :


20 (S1)
S1 = 100 mm 2
xg1 = 10 yg1 = 17,5 y
S2 = 75 mm2 xg2 = 10 yg2 = 7,5 5

(100 �10) + (75 �10)


XG = = 10mm
20

(S2)
175
O x
5
(100 �17,5) + (75 �7,5)
YG = YG = = 13,22mm
175

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
106

ANNEXE
r r ur
FD = 4 KN FE = 6 KN RDE = 10 KN
r
Echelle :1 cm = 2 KN FD
(3’)
B

ur r 0
RDE FD
r ur 2 xP
A FE 1’ RDE
r
FE 1

2’ 0’
Funiculaire (A)

Dynamique (A)
(2)

(1)
(3)

Dynamique (B)
r r
Le dynamique (A) permet de déterminer l’intensité de la résultante de FD et FE
ur
Le funiculaire (A) permet de déterminer le point d’application de RDE
r r
Le dynamique (B) permet de déterminer les intensité des forces F A et FB
Tracer (1) , puis (2) et enfin (3) et fermer le dynamique
ur
(1) mesure 5 cm et représente RDE
r
(2) mesure 14 cm et représente FB
r
(3) mesure17,20cm et représente F A
r r
FB = 28 KN F A = 34,4 KN

DETERMINATION DES ACTIONS DE CONTACT

TRACE DE L’EPURE DE CREMONA

r
(1) FD
B C D
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
107

(2) (6) (5)


(7)
(4)
A E r
(3) FE

(7) (3)

r
FE

(4)
r
FD

(1)
(2) (5)
(6)

II-2.1. Détermination des actions de contact en A et B :

r
ur r ur F �Sin60�
S Moments / B = 0 Û – 3 R A + F . Sin 60° = 0 Û RA =
3
ur
R A = 2,886751346 KN
r
SProject./ ox = 0 Û RBx = F . Cos 60° = 5
ur r
SProject./ oy = 0 Û RBy =– R A + F Sin 60°= 5,773502692

ur
RB = 7,63762658 KN
II-2.2. Equations et diagrammes de T(x) et Mf(x) :
ur T(0) = – 3
x  [ 0 ; 2] : T(x) = – R A =–3
T(2) = – 3
Mf(0) = 0

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
108

ur
Mf(x) = R A . x = 3 x
Mf(2) = 6
ur T(2) = 6
x  [ 2 ; 3] : T(x) = – R A + Fy = – 3 + 9 = 6
T(3) = 6

ur Mf(2) = 6
Mf(x) = R A . x – Fy (x –2) = 3x – 9x + 18 = – 6x + 18
Mf(3) = 0
Fy

ur ur
RA RBy

–3 –3


0 x 0 x

+
+

T(x) 6 6 Mf(x) 6

Tmax = 6 KN Mfmax = 6 KNm

III-1. Calcul de la pression au point 1 :

P1 = Pression atmosphérique = 1 bar. P1 = 1 bar

III-2. Calcul de la différence de pression entre les points 2 et 3 :

P23 =  x g x  H23 = 1000Kg/m3 x 10 N/Kg x 2m = 20 000 N/m2 P23 =20 000 Pa

III-3. Détermination de la résultante des forces pressantes sur la paroi AB :


r r
F =  x g x HAB x HAB x L x 0,5 = 194 400 N F = 194 400 N

III-4. Détermination du point d’application de la résultante des forces pressantes :

Elle s’applique à 1,20 m du fond du récipient.


IV- 1. Détermination de l’instant de la rencontre des deux mobiles :

Equation du mouvement du 1er mobile : x1 = x 01 + V1(t – t01) Û x1 = 12 t


Avec x 01 = 0 ; t01 = 0 et V1 = 12 m/s
Equation du mouvement du 2e mobile : x2 = x 02 + V02(t – t02) + ½ 2 (t – t02)2

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
109

Û x2 = ½ 2 (t – 3)2
Avec x 02 = 0 ; t02 = 3 et V02 = 0m/s 2 = 8 m/s2
x2 = 4 (t – 3)2 = 4 t2 – 24 t + 36

La rencontre a lieu lorsque x1 = x2 Û 12 t = 4 t2 – 24 t + 36


Û 4 t2 – 36 t + 36 = 0
Û t2 – 9 t + 9 = 0
La résolution de l’équation du second degré t2 – 9 t + 9 = 0 donne l’instant de la
rencontre ; soit t = 7,85 secondes après le départ du 1er mobile.

IV- 2. Distance à laquelle se produit la rencontre :

x1 = 12 t = 94,24922359 m
x1 = x2
x2 = 4 t2 – 24 t + 36 = 94,24922359 m

IV-3. Détermination de la vitesse de chaque mobile à l’instant de la rencontre :

V1 = 12 m / s

V2 = V02 + 22 (x2 – x02)


2 2

Or V02 = 0 alors V2 = ( 2 ( x
2 2  x 02 ) )

V2 = 38,83281573 m/s

SUJET N° 04 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION DE 2004

II-1.1. Détermination graphique des réactions d’appui en A et B :

(Voir page 111)

II-1.2. Détermination de la charge maximale que peut soulever la grue :


____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
110

La détermination consiste en la construction ud’un


r dynamique dont la fermeture
nous permettra de déterminer la valeur de la charge P4 .

II-2.1. Isolation du tirant (DE) et conclusion de son équilibre :

2,5
D  = Arc tang = 6,632514615°
21,5

(
E
Le tirant DE est en équilibre sous l’action de deux forces ; Ces deux forces sont
directement opposées (même droite d’action, même intensité et de sens contraire).

II-2.2. Calcul des intensités des actions aux points E et C :


ur ur r r
S Moments Fext./C = 0 Û 20 P2  28 P4 + 1,5 FE .Cos  + 20 FE .Sin  = 0
ur ur
r
FE =
( 20 �P ) + ( 28 �P )
2 4
= 652,6353172 KN
( 1,5.Cos + 20.Sin )
r r
S Proj Fext./ox = 0 Û FCx – FE . Cos = 0 Û FCx = FE . Cos  = 648,2674772
r ur ur
S Proj Fext./oy = 0 Û FCy + FE . Sin  – P2 – P4 = 0 Û FCy =24,62006079
r r
FC = 648,7348221 KN FE = 652,6353172 KN

ur ur
III-1. Calcul des intensités des réactions d’appuis: RC et RE
ur ur ur
S Moments Fext./C = 0 Û 20 P2  28 P4 + 20 RE . = 0
ur
RE = 124 KN
ur ur ur ur ur
S Proj Fext./oy = 0 Û  RC + RE .– P2 – P4 = 0 Û RC = 24KN

ur ur
P2 P4
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
111

ur
P3 1’
0’ 3’
ur 2’
P1
ur 4’
RB
A B
Fig.2
5’ (Ligne de fermeture)

ur
RA
ur ur
5 R A = 312 KN RB = 82 KN
ur
P3

ur 1
P1

ur 2
P2

3 Pôle du dynamique

ur
P4
4
Echelle : 1cm pour 50 KN

Page 5/6

III-2. Equations de l’effort tranchant et du moment fléchissant :

ur T(0) = –24
x  [ 0 ; 20] : T(x) = – RC =–24
T(20) = –24
ur Mf(0) = 0
Mf(x) = RC . x = 24 x
Mf(20) = 480

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
112

ur ur ur T(20) = 60
x  [ 20 ; 28] : T(x) = – RC + RE – P2 = 60
T(28) = 60

ur ur ur Mf(20) =480
Mf(x) = RC . x – RE (x –20) + P2 (x –20) = – 60x + 1680
Mf(28) = 0

ur ur ur ur T(28) = 0
x  [ 28 ; 40] : T(x) = – RC + RE – P2 – P4 = 0
T(40) = 0

ur ur ur ur Mf(28) =0
Mf(x) = RC . x – RE (x –20) + P2 (x –20) + P4 (x –28) = 0
Mf(40) = 0

III-3. Tracé des courbes de T(x ) et Mf(x) :

T(x)

60 60
+
0 x
–24

Mf(x) 480

0 x

III-4. Déduction des valeurs maximales de T(x ) et Mf(x ) :

Tmax = 60 KN Mfmax = 480 KNm


V-1. Détermination de la masse volumique et du poids volumique du béton :

- Volume de corps immergé V = 0,30 x 0,30 x 0,30 = 0,027 m 3

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
113

- Force équilibrante Û masse totale du solide = 1200 Kg/m3 x 0,32 m2x 0,8m = 86,4 Kg

- Volume de corps immergé = volume du béton déplacé. La force déplaçant le béton est
égale à la force équilibrante : 86,4 Kg

D’où la masse volumique du béton = b = 3200 Kg/m3


Le poids volumique du béton = b = b x 10 N/Kg = 32 000 N/m3

 b = 3200 Kg/m3  b = 32 000 N/m3

V-2. Calcul de la force de poussée qu’exerce le béton sur l’objet :


r
FP = b x Vb déplacé = 32 000 N/m3 x 0,027 m3 = 864 N
r
FP = 864 N

V-3. Calcul de la pression qu’exerce le béton frais en un point situé à 90 cm de


profondeur :

Pression à 90 cm :

P = b x H = 32 000 N/m3 x 0,90m = 28 800 N/m2 = 28 800 Pa

Force pressante sur la plaque :


r
FP = b x H x S x 0,5 = 28 800 N/m2 x 0,035 m2 x 0,5 = 504 N

r
P = 28 800 N/m2 FP = 504 N

SUJET N° 05 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION 2005

I-1. Calcul du poids de la toiture :


ur 2 ur
P = 3 N/m x 4m x 6m = 72 N P = 72 N

I-2. Isolation d’un câble BC :


C

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
114

30°( B

I-3. Isolation du toit et bilan des forces extérieures :

Système Point
Croquis F. ext. Direction Sens Intensité
Isolé Appli.
ur
B PT G 270° / ox -tif 72 N
G
Potence ur
RA C Inconnue +tif Inconnue
(1) A )30°
ur
RB H 150° / ox +tif Inconnue
O x

ur ur
I-4. Calcul des réactions: R A et RB

ur ur
P . Cos 270° ur
RAX
ur
RB x Cos 150°
ur
P RA RB
ur ur
P . Sin 270° RAY RB x Sin 150°
ur
0 RAX RB x Cos 150°
ur ur ur
P RA RB
ur ur
– P RAY RB x Sin 150°

ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û RAX =  RB x Cos 150°
ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û RAY = P  RB x Sin 150°

ur
( RAx ) + ( R Ay )
2 2
RA =

ur ur
S Moments. Fext /A = 0 Û AB x RB x Sin 60°  AG x P x Cos 30° = 0
ur
ur (AG �P �Cos30�) 2m �72N ur
Û RB = (CarCos30�= Sin60�
) RB = 36 N
(AB �Sin60�
) 4m

ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û RAX =  RB x Cos 150° =  31,17691454
ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û RAY = P  RB x Sin 150° = 54

ur ur
R A = ( R Ax ) + ( R Ay ) = 62,35382907 N R B = 36 N
2 2

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
115

ur ur 36N
La toiture étant soutenue par deux câbles en B et B’, RB = RB' = =18 N.
2

ur
I-5. Détermination de la position du toit à laquelle R A est égale à RAY :

Cette position correspond à  = 0° avec la verticale.

II-1. Isolation du toit dans la position  = 0° et bilan des forces extérieures :

Système Point
Croquis F. ext. Direction Sens Intensité
Isolé Appli.
B ur
PT G 270° / ox tif 72 N
G
Potence ur
RA C 90° / ox +tif Inconnue
(1) A
ur
o x RB H 180° / ox tif Inconnue

ur ur
II-2. Détermination de R A et RB :

ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û RA = P = 72 N ur
R A = 72 N
ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û RB =0 ur
RB =0N

III-1. Type de sollicitation du câble :

Le câble est sollicité en extension


III-2. Calcul de la section du câble :

ur ur
N N
޳ R�
Pt S A.N. : S  9 mm2
S RPt

III-3. Calcul de l’allongement du câble :

ur ur
N L N �L 18N �4000mm
 = = E �i = E � � L = = = 0,04mm
S L E �S 2.105 N / mm 2 �9mm2
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
116

L = 0,04 mm

III-4.a. Calcul du poids de la poutre par mètre linéaire :

PT 72N
Soit P ce poids uniformément réparti, P = = = 18 N/ml
L 4m
ur ur
III-4.b. Calcul de R A et RB si P = 91 N/ml :

ur ur
RAX = RBX = RB Cos 45° RAy = P.L  RB Sin 45°

ur ur 2 �P �L
4 RB Sin 45°  2 x P x L = 0 RB = 257,3868684 N
4 �Sin45�

ur
( RAx ) + ( R Ay ) = 257,3868684 N
2 2
RAX = 182 RAy = 182  RA =

III-4.c. Equations de T(x) et Mf(x) :

T(0) = 182
T(x) =  RAy + P.x = 91x  182 T(x) = 0 si x = 2
T(4) = 182

Mf(0) = 0
2
Px
Mf(x) = RAy x  = 182 x  45,5 x2 Mf(2) = 182
2
Mf(4) = 0

Diagrammes de T(x) et Mf(x) :

 182

0 x

T(x) 182

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
117

0 x

Mf(x)
182

IV-1.Equation du mouvement du mobile :

Entre A et C : x = –x0 + V (t – t0) Û x = 20t – 110

Entre C et B : x = x0 + V (t – t0) Û x = 20 (t – 5,5) Û x = 20t – 110


30
Avec x0 = 0 ; t0 = ( ) + 4 = 5,5 et V =20
20

IV-2. Détermination de l’heure d’arrivée du mobile en B :

x = 50 Û 50 = 20t – 110 Û 20t = 160 Û t = 8 heures

IV-3.Détermination de l’heure du passage du mobile au point C :

x = 0 Û 20t = 110 Û t = 5,5 heures soit 5 H30

IV-4. Durée du parcours de A à B :

D = t – t0 = 8 H – 4H = 04 heures

D = 04 heures

SUJET N° 06 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION 2006

ur ur
I-1. Détermination graphique de R A et RC

(Voir feuille 4-a, page 121)


ur ur ur
R A = 3,8 cm R A = 5 066 , 66N RC = 4 400 N
ur
RC = 3,3 cm

I-2. Détermination des actions sollicitant les barres de la portion de ferme AMB

(Voir feuille 4-b, page 122)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
118

r
II- En considérant la figure 2, F1 = 3 000 N
ur ur
II-1.1. Détermination des réactions R A et RB

r
ur ur F1 ur ur
RA = RB = = 1500 N RA = RB = 1 500 N
2

II-1.2. Etude et tracé des diagrammes de T(x) et Mf(x)

x  [0 ; 4,5] ur T(0) = 1500


T(x) =  R A =  1500
T(4,5) = 1500

ur Mf(0) = 0
Mf(x) = R A .x = 1500 x
Mf(4,5) = 6 750

x  [4,5 ; 9] ur r T(4,5) = 1500


T(x) =  R A + F1 = 1500
T(9) = 1500

ur r Mf(4,5) = 6 750
Mf(x) = R A .x  F1 ( x – 4,5) = 1500 x + 13 500
Mf(9) = 0

r
F1

1500

0 x
+
1500

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
119

T(x)

0 x

6750
Mf(x)

II-2. Etude de la section droite

II-2.1. Détermination de la section droite pour que la barre résiste en toute


sécurité
ur ur
N Re N �v
�  S 
S v Re

8400N �2
A.N. S� Û S  480 mm2
35N / mm2

S  480 mm2
II-2.2. Calcul de l’épaisseur e de l’aile du profilé

S = 5e2 + 5e2 + 3e2 = 13e2 35 mm

480
7

13e2  480  e 
13
21 mm

e  6,076 mm
7

Dimensions de la section

III-1. Calcul de la durée de la période de démarrage ainsi que la vitesse finale

x = x0 V0.t + 1/2  t2

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
120

1/2  t + V .t =
2
0 x  x0
or  = 0,5 m/s ; 2
V0 = 0 ; x  x0 = 400 m

400 t = 40 s
d’où 0,25 t2 = 400 t= = 1600 = 40
0,25

La vitesse finale : V2 = V02 + 2 (x  x0 ) = 2 x 0,5 x 400 V2 = 400 V = 400


V = 20 m/ s

III-2. Distance parcourue pendant le mouvement uniforme

d
V=  d = V x t avec V = 20 m/s et t = 2 mn soit 120 s
t

d = 20 m/s x 120 s = 2 400 m d = 2 400 m

III-3. Calcul de la décélération et la distance parcourue pendant le ralentissement

Décélération: =
dv
=
0  20
= – 2 m/s2  = – 2 m/s 2

dt 10

Distance : x  x0 = V0 t + 1/2 t2 = 20 x 10 – 100 = 100 m


d = 100 m

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
121

ANNEXE 1
Détermination des réactions RA et RC

Funiculaire : 1,5 cm = 2 m

r
F1

M B
r
F2
N

ur
A R12 C

Dynamique : 1,5 cm = 2 000 N

ur
RA 1’
r
F1
ur x P
R12 Pôle
ur
RC
r
F2 (Page 4-a)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
122

ANNEXE 2
Détermination des actions sollicitant les barres de la portion de ferme AMB :
Epure de Cremona
ur r r
R A = 5 000 N et FB = 3 200 N. F1 = 6 000 N
r
F1
3 2
M B

1 5 2
2
4 O

A r
3 5 FB

2
r ur
F1 RA

1X Point de départ Dynamique justifiant


l’impossibilité d’équilibre
ATTENTION !!! ur r
Les valeurs attribuées dans le cadre de cette épreuve à R A et FB soit 5 000 N
et 3 200 N, ne permettent pas l’équilibre statique
ur r du rtronçon de ferme AMB car le
dynamique construit à partir des trois forces R A , FB et F1 ne se ferme pas. Cela rend
érronées les valeurs des sollicitations trouvées à partir de cette épure. les sollicitations
des barres. Pour preuve, il est im^possible de déterminer la sollicitation dans la barre
OB
TABLEAU RECAPITULATIF

SOLLICITAION INTENSITE
BARRE
TRACTION COMPRESSION (N)
AO X 2 385,140
AM X 7 165,349
OM X 1 000
MB X 5 000
OB

(Page 4-b)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
123

SUJET N° 07 : PROBATOIRE F4 – BE SESSION 2006

I-1. Calcul de la valeur de l’angle 

2,75
tang  = or AE = 13 + DE et DE = 92  (7,75)2
AE

�2,75 �  = 8,9°
 = Arc tan g � � = 8,89°
�AE �

I-2. Détermination de l’angle  que fait le câble avec le poteau

 

)

 +  +  = 90° Û  = 90°    

�7,75 �
Or  = 90°   et  = ArcSin � �= 59,44°
�9 �
 = 90°  90° +   

=   = 50,54°

I-3. Calcul de l’effort dans le câble et la réaction en D


ur ur
Soit T l’effort dans le câble et R la réaction en D.

y ur 
T 

ur
R ur
P

)
ur x
S Proj. Fext /ox = 0 Û  T .Cos  + Rx = 0
ur
Rx = T .Cos 
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
124

ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û  T .Sin  + Ry  P = 0

ur ur
Ry = T .Sin  + P

ur ur
S Moments Fext / D = 0 Û  P x DG x Cos  + T x Sin x DF = 0
ur
ur P �DG �Cos 5 �3 �Cos ( 59,44�)
T = = = 1,098KN = 1,098 KN
DF �Sin 9 �Sin ( 50,54�
)

ur
( Rx ) + ( Ry )
2 2
R =

ur
( 1,085 ) + ( 5,170 )
2 2
R =

ur ur
T = 1,098 KN R = 5,283 KN

I-4. Etude d’une roue


ur ur
La camionnette est sollicitée par les forces T et P . Ces forces étant
équitablement réparties sur les quatre roues, chaqueur roue supporte T’ et P’ tel que :
ur ur T'
ur T ur P
T’ = et P ’ =
4 4

ur
R’
ur
P’

I-4.a) Calcul de la réaction de chaque roue au sol

Soit R’ la réaction du sol sur chaque roue :


ur
S Proj. Fext /ox = 0 Û R’x = T ' x Cos  = 0,272
ur ur
S Proj. Fext /oy = 0 Û
R’y = P  T ' x Sin  = 2,458
ur 2 2 1/2
ur
R ’ = (R’X + R’Y ) R ' = 2,474 KN
I-4.b) Calcul de l’angle et du coefficient de frottement

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
125

R 'x
tang  = = 0,111
R 'y
ur
R’  = Arc tang (0,111) = 6,315°
R’y

R’x

Soit  l’angle de frottement et  le coefficient de frottement,

 = 6,315°  = 0,111

II-1. Nature de la sollicitation dans le câble

Le câble est sollicité à la traction

II-2. Calcul du diamètre minimal du câble

ur ur
T T p �D2
 RP Û S  Or S =
S RP 4

ur ur
p �D2 T 4 �T
޳ � D
4 RP p �RP

D  15,957 mm

II-3. Calcul de la contrainte de sollicitation du câble

ur ur
T 4 �T 4 �10000N
= = Soit D = 16 mm,  = = 49,736
S p �D2 p �162

 = 49,736 N/mm2

II-4. Nature et valeur de la déformation du câble

Soit L la déformation, L est un allongement.


____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
126

L
D’après la loi de Hooke :  = E �
L

 = 49,736 N/mm2
L �
L = avec : E = 200 000 N/mm2
E

( AE )
2
+ ( 2,75 ) = 17 789,589 mm
2
L=
L = 4,43 mm

III-1. Calcul du temps mis par la camionnette jusqu’au bord du ravin

x x0
t= 7m
x = V0.t + x0 Û V0 t = = 5,6 secondes
1,25m / s

t = 5,6 secondes

III-2. Etude du mouvement accéléré du véhicule

III-2.a. Calcul de la vitesse acquise par le véhicule au point C

V2 = V02+ 2  (x  x 0 )

V0 = 1,25 m/s ;  = 10 x Sin ;


( 4) + ( 3,75 )
2 2
Avec x  x0 =

�3,75 �
 = Arc tang � �= 43,16°
�4 �

On obtient :  = 6,84 m/s 2


et x  x0 = 5,483 m V = 8,75 m/s

III-2.b. Calcul du temps mis pour parcourir la distance B’C

V  V0 V  V0
 =  t = A.N. t = 1,09 secondes
t 
SUJET N° 08 : PROBATOIRE F4 – TP SESSION 2006

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
127

A- STATIQUE
I- Isolation du système matériel et bilan des forces extérieures :

SYSTEME ISOLE Fext P. Applicat° Direction Sens Intensité

r C 225° // ox - tif 1 200 daN


FC
M C N r
FA A 90° // ox + tif 1 600 daN

r
A FN N 270° // ox - tif Inconnue

O x r
FM M Inconnue + tif Inconnue

II-a. Détermination des forces extérieures par la méthode algébrique :

r
S Proj Fext / ox = 0 Û FMx + FC .Cos 225° = 0
r
FMx =  FC .Cos 225°
r r r
S Proj Fext / oy = 0 Û FMy + FC .Sin 225° + F A – FN = 0
r r r
FMy = – FC .Sin 225° – F A + FN
r r r
S Moments Fext / M = 0 Û 6 F A –12. FN – 8 FC . Sin 45° = 0

r r
r (6 �FA )  (8 �FC �Sin45�
)
FN = = 234,3145751 daN
12

FMx = 848,5281374 r
FM = 993, 7060229 daN
FMy = – 517,1572875

r r
FM = 993, 7060229 daN FN = 234,3145751 daN
II-b. Détermination graphique :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
128

Voir Feuille 5/5

N.B. : Compte tenu de l’espace réduit, prendre pour échelle : 1cm = 200 daN

Processus de détermination :
ur r r
a- Déterminer la résultante R AC des forces F A et FC :
r uur
- Tracer à partir de 1 le vecteur – force représentant F A soit ( 12 )
uur uur r
- Tracer à la suite du vecteur 12 le vecteur 23 représentant la force FC
uur
- Tracer le vecteur résultant 13
ur r r
N.B. : La résultante R AC passe par le point de concours des forces F A et FC
(Résultante des forces concourantes).
uur
- Tracer la résultante sur la structure telle qu’elle soit parallèle au vecteur 13 et
r r
passe par le point de concours de F A et FC .

b- Déterminer les forces inconnues, le problème étant ramené à un cas de trois


forces.

B- RESISTANCE DES MATERIAUX


1) Calcul de la section de la barre TA :

ur ur
N Re N �s 9600N �3 S  288 mm2
� Û S  A.N. S 
S s Re 100N / mm2

2)-a. Nature de l’effort dans une pile :

La pile est sollicitée à la compression.

2)-b. Vérification :
ur ur
L N N L
 = Ex = Ex avec  = ; d’où = E�
L S S L
ur ur
N �L 4 �N �L 4 �16000N �3000mm
L = = = = 0,11mm
E �S E �p �D 2
2 �105 N / mm2 �p �(200mm)2

L = 0,11 mm

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
129

C- ETUDE D’UN RESERVOIR

Un réservoir d’eau de 1,80m de hauteur est schématisé ci – après :

H = 1,80 m

a
h’  

a a

1) Calcul de la pression en un point B du fond du réservoir :

PB = ( x HB ) + Pat ; avec eau = 10 000 N/m3 ; HB = 1,80m et Pat = 1,013 x 105Pa

PB = (10 000 N/m3 x 1,80m) + 1,013 x 105 N/m2= 119 300 N/m2

PB = 119 300 Pa

r
2) Calcul de la résultante F des forces pressantes exercées sur le couvercle de
l’orifice en forme de triangle équilatéral :

r
F =  x zg x S

 = 10 000 N/m3
zg = 1,80 – 2 ( h’/3) avec h’ = a sin60° = 0,20 Sin60°
zg = 1,684 m
S = 0,20m x 0,173m x 0,5 = 0,01732 m2 (surface d’un triangle)
r 3 2
F = 10 000 N/m x 1,684m x 0,01732 m = 291,6688 N

r
F = 291,6688 N

RESOLUTION GRAPHIQUE

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
130

r
FC
ur r
R AC FN
M C N

A r
FA

uur r uur r uur ur


12 = F A 23 = FC 13 = R AC
uur r uur r
34 = FN 41 = FM

uur r
34 = 1,15cm FN = 230 daN
uur r
41 = 4,93 cm FN = 986 daN

(Page 5/5)

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
131

SUJET N° 09 : PROBATOIRE F4 – BE SESSION 2007

IRE PARTIE : STATIQUE

I-1. Tracé du dynamique et déduction de la résultante :

- Dynamique : Voir Feuille – Réponse.

- Valeur de la résultante :

Mesurer la norme du vecteur 05.


uur
Soit 05 = 11,60 cm

ur 11,60cm �100KN ur
R= = 580KN R = 580 KN
2cm

I-2. Tracé du funiculaire et déduction de la position de la résultante :

- Funiculaire : Voir Feuille - Réponse

- Position de la résultante :

La résultante passe à d = 5,6 cm du point O, soit à 3,74m du sol. (Voir feuille –


réponse)

I-3. Déduction du moment de la force en tête par rapport à O :

La verticale descendue au droit du point O coupe les côtés du funiculaire qui se


croisent sur la droite d’action de la force F A (0’ et 1’) respectivement en M et N. Le
segment MN mesure 1,40cm. Le moment s’obtient ainsi qu’il suit :

Soit l’échelle de forces : 100 KN  2 cm, l’échelle de longueurs : 1,5 cm  1m

MR/O = 1,40 cm x 100 KN/2cm x 6 cm x 1m/1,5 cm = 280 KNm

IIE PARTIE : RDM

II-1. Calcul des réactions d’appui en I et J :

ur ur ur
ur ur Q R I = R J = 1 500 N
RI = RJ = = 1 500 N
2
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
132

II-2. Calcul des sollicitations et tracé des diagrammes :

A- Equations :

a) Effort Normal (N) :

N(x) = 0 le long de la poutre.

b) Effort Tranchant (T) :

x  [ 0 ;2]
T (0) = – 1500
ur
T(x) = – R I = – 1500 T(x) = – 1500
T (2) =– 1500

x  [ 2 ;4] T(2) = 1500


ur ur
T(x) = – R I + Q =– 1500 + 3000 T(x) = 1500
T(4) = 1500

x  [ 4 ;5,5] T(4) = 0
ur ur ur
T(x) = – R I + Q – R J = – 1500 + 3000 – 1500 = 0
T(5,5) = 0

c- Moment fléchissant (Mf) :


x  [ 0 ;2]
Mf (0) = 0
ur
Mf(x) = R I x = 1500x Mf(x) = 1500x
Mf (2) = 3000
x  [ 2 ;4]
ur ur
Mf(x) = R I .x – Q (x – 2)= 1500x – 3000x + 6000
Mf (2) = 3000
Mf(x) = – 1500x + 6000
Mf (4) = 0
x  [ 4 ;5,5]

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
133

ur ur ur
Mf(x) = R I .x – Q (x – 2) + R J (x – 4) = 1500x – 3000x + 6000 + 1500x – 6000
Mf (4) = 0
Mf(x) = 0
Mf (5,5) =0

B- Diagrammes :

0 x

N(x)

– 1500 –1500

0 x

1500 1500
T(x)

0 x

Mf(x)
3000

IIIE PARTIE : CINEMATIQUE


III-1. Nature de la trajectoire :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
134

La trajectoire du pojnt M est un cercle.

III-2. Détermination de la position et du vecteur vitesse du point M dans la


première phase (s = 3t2):
Position :
s = 3 x (12)2 = 12 m Or s = R.  =s/R
12
 = = 150 rad s = 12 m  = 150 rad
0,08

Vecteur Vitesse:

ds v = 12m/s
V= =6t A.N.: v = 6 x 2 = 12 m/s
dt

III-3. Détermination de la position du point M et son vecteur accélération dans la


deuxième phase [s = 12(t – 1)}:
Position: s = 12t – 12 A.N. : s = (12 x 3) – 12 = 24 m
=s/R A.N.:  = 24 / 0,08 = 300 rad
s = 24 m  = 300 rad
Vecteur accélération:
ds
Vitesse à t = 3s: v= = 12 v = 12m/s
dt
r r r
Accélération:  =  T + N
dV
T =
dt
= 0 (Car vitesse constante)

V 2 122
N = =
R 0,08
= 1 800 m/s2

En conclusion, le vecteur accélération est donné par :


0
r

1 800
DOCUMENT 1 Feuille Réponse
PIEU PLACE HORIZONTALEMENT
353,9
194,2
82,7

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
135

62,5

19,5
R

O
0’ d

Sol
1’

M 5’

2’ N
3’

1 4’
2

0 Origine du dynamique
3
3 1
0

 =6cm P

4
4

Page 3/3

5
SUJET N° 10 : PROBATOIRE F4 – BA SESSION 2007
I-1) Nature de la poutre :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
136

L’équation permettant de déterminer la nature de la poutre est : b = 2n – 3 où n


est le nombre de nœuds et b le nombre de barres. Pour cette poutre, n = 6 et b = 9.

2 n = (2 x 6) = 12 et 12 – 3 = 9

La poutre est donc isostatique car l’équation b = 2n – 3 est vérifiée.

I-2) Détermination des réactions en A et E :

ur RAx r 0 r – 400.Cos 60° ur 0


RA F1 F2 RE
ur
RAy – 200 – 400. Sin 60° RE

 Proj. Fext/ox = 0 Û RAx – 400.Cos 60° = 0


RAx – 200 = 0 Û RAx = 200
ur
 Proj. Fext/oy = 0 Û RAy – 200 – 400. Sin 60° + RE = 0
ur
RAy = 200 + 400.Sin 60°– RE
ur r r
 MFext/A = 0 Û (7 �RE )  (2 �F1 )  (5 �F2 �Sin60�
)=0
r r
ur (2 �F1 ) + (5 �F2 �Sin60�
)
RE =
7

ur RAx = 200 ur
A.N. RE = 304, 5786868 N R A = 313, 8191552 N
RAy = 241, 8314747

I-3) Etude de la partie gauche de la poutre :

I-3.a) Isolation et bilan des forces :


ur
 Détermination de la direction de R A
ur ur
RA R Ay
)ur
R Ax
�R � �241,8314747 �
 = Arc tan g � Ay �= Arc tang � �= 50,40849297 �
�R Ax � � 200 �

 Isolation et bilan des forces :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
137

Force Point
Système Isolé Direction Sens Intensité
extérieure d’Application
r
O
u
r r x F1 B 270°/Ox – 200 N
ur
RA F1 RA A 50,40849/Ox + 313,8191552 N
r r
FBD FAC A 315°/Ox – ?
r
r r FCB B 90°/Ox + ?
FAC FCB r
FBD B 180°/Ox – ?

I-3.b) Détermination des sollicitations dans les barres :

r r r r r
 MFext/A = 0 Û (2 �FCB )  (2 �F1 ) = 0 � FCB = F1 FCB = 200 N (C)

r ur
 MFext/B = 0 Û ( 2 �F ur
) (
�Sin45� 2 �R A �Sin = 0
AC )
r R A �Sin r
F AC = A.N. FAC = 342, 0013357 N (T)
Sin45�
ur r r
 Proj. Fext/ox = 0 Û R A .Cos + FAC .Cos45� FBD = 0
r ur r
FBD = R A .Cos + F AC .Cos45�
r
A.N. FBD = 441,8314771 N (C)

II-1.) Isolation de la poutre 1 et détermination des réactions aux appuis :

q = 420 N/ml

ur ur
RA RB

La poutre supporte une charge uniformément répartie q valant 420N par mètre
linéaire. La charge totale supportée par la poutre vaut qxL soit (420 N/mlx10m=4 200 N)

La charge étant symétriquement appliquée, chaque appui reprend la moitié de la


charge totale soit 2 100 N.

ur ur q �L 10q
R A = RB = = = 5q = 2100N
2 2

II-2. Effort tranchant le long de la poutre :

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
138

 Equations de l’effort tranchant :

x  [0 ; 2]
T(0) = 0
T(x) = q.x = 420 x
T(2) = 840
x  [2 ; 8]
ur T(2) = –1260
T(x) = q.x  R A = 420x – 2100
T(8) = 1260

x  [8 ; 10]
ur ur T(8) = 840
T(x) = q.x  R A  RB = 420x – 4200
T(10) = 0

 Diagramme de l’effort tranchant : Voir page 137.

II-3.) Calcul de la section de la barre AC :


r r
F AC F AC
Condition de résistance : ޳ R�
P S
S RP
342N
A.N. S � S  0,021375 cm2
16000N / cm2

III-1.) Calcul de la vitesse angulaire de cette roue :


p �N p �1500
= = = 50 prad/sec. = 157, 080 rad/s
30 30

III-2.) Calcul du nombre de tours effectués par la roue en une seconde :

1500tours / mn
N= = 25tours / sec onde
60mn / sec

III-3.) Calcul du diamètre de la roue :

V 7,85
V= .R Û R= Û D = 2R = 2 � = 0,10 m
 50p

III-4.) Calcul de l’accélération du point M :

V 2 ( 7,85 )
2
dV
T =
dt
= 0 (Car vitesse constante) N = = = 1 232,45 m/s2
R 0,05

ECHELLES
T(x) : 2cm  800 N
____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
139

1260

840

0 x

840

1260

T(x)

0 x

M(x)
Page 3/4

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
140

Les Editions La Jordy

____________________________________________________________________________________________________________
PRECIS DE MECANIQUE APPLIQUEE CLASSE DE PREMIERE F4 – GENIE CIVIL Par J.M. Alain MBAH P.E.T.II / IPP / Génie Civil
DU MEME AUTEUR

J.M. Alain MBAH J.M. Alain MBAH


Professeur de Génie Civil de Grade 2 Professeur de Génie Civil de Grade 2
Inspecteur Provincial de Pédagogie Inspecteur Provincial de Pédagogie

PRECIS GUIDE DE METRE


DE
MECANIQUE APPLIQUEE INITIATION A L’ETUDE DES PRIX
CLASSES DE PRMIERE F4 CLASSES DE 1 RE ET TLE F4
(BA – BE – TP) (BA – BE – TP)

TROISIEME EDITION PREMIERE EDITION

Collection Le Pont Septembre 2007 Collection Le Pont Juillet 2007

Les Editions La Jordy Les


Editions La Jordy

A PARAITRE

J.M. Alain MBAH


Professeur de Génie Civil de Grade 2
Inspecteur Provincial de Pédagogie

ORGANISATION
DES
CHANTIERS

COURS D’EXPLOITATION
EN CLASSE DE 1RE F4
(BA – BE – TP)