Vous êtes sur la page 1sur 40

Mémoire de stage de Licence 3 Mention Génie Civil

Suivi de la construction d’une résidence fermée de


104 appartements en R+4+sous sol+mezzanine.

ENCADRÉ PAR : M. El Bouazzaoui Adil


M. BELARBI Mohammed Nabil

ETABLIE PAR : RAHMANI Ayoub

Année Universitaire : 2017/2018


Remerciements

Je tiens à remercier en tout premier lieu, M. Zohir Khalid, l’architecte du projet


ANNOUR, et M. Adil El BOUAZZAOUI, directeur de l’agence territoriale Oujda Al-omrane
pour m'avoir accepté au sein de l’organisme, et qui ont su m’accompagner tout le long de mon
stage avec bienveillance.

Mes remerciements s’adressent aussi, à M. Mohammed Nabil BELARBI, Conducteur


de travaux, pour son encadrement, ses conseils, l’expérience enrichissante qu’il m’a transmise
et surtout sa patience dont il a fait preuve devant mes questions interminables. De la même
manière, je remercie très sincèrement M. Jaouad OUAZZIZ, l’ingénieur de travaux en charge
du chantier où s’est déroulé mon stage.

Enfin, je salue tous les intervenants sur le chantier ; ils n’ont pas hésité à me faire part
de leurs connaissances et à partager leurs expériences avec moi. Je remercie plus
particulièrement M. Jamal, le chef de chantier, pour sa disponibilité malgré la charge de
travail, son écoute et sa sympathie qui ont notamment contribué au plaisir que j’ai eu à
travailler sur ce chantier.

3
Sommaire
REMERCIEMENTS .............................................................................................................................. 3
SOMMAIRE .......................................................................................................................................... 4
LISTE DES FIGURES .......................................................................................................................... 6
INTRODUCTION GENERALE........................................................................................................... 7
CHAPITRE I: PRESENTATION DU CADRE DE STAGE. ............................................................ 7
1) Présentation générale de l’organisme d’accueil ....................................................................................... 7
a) Présentation de la société Al Omrane ....................................................................................................... 7
b) Réalisations ................................................................................................................................................ 9
2) Présentation du projet ANNOUR ........................................................................................................... 10
a) Présentation ............................................................................................................................................. 10
d) Les intervenants ....................................................................................................................................... 12

CHAPITRE II: ORGANISATION, GESTION ET CONTROLE DE CHANTIER. ..................... 13


1) Installation du chantier .......................................................................................................................... 13
a) Plan d’installation du chantier ................................................................................................................. 13
b) Engins de levage....................................................................................................................................... 14
c) Accès et circulations ................................................................................................................................ 14
d) Les cantonnements .................................................................................................................................. 14
e) Le stockage des matériaux et du matériel ............................................................................................... 14
f) Aire de ferraillage..................................................................................................................................... 15
2) Sécurité du chantier ............................................................................................................................... 15
3) Les réunions des différents intervenants ............................................................................................... 16
4) Synthèse ................................................................................................................................................ 16

CHAPITRE III: CONTRIBUTIONS PERSONNELLES DANS L’ENTREPRISE. .................... 17


1) Méthodologie ........................................................................................................................................ 17
2) Les principaux travaux suivis sur chantier .............................................................................................. 17
a) Les dalles .................................................................................................................................................. 18
b) Les poteaux : ............................................................................................................................................ 20
c) Les escaliers ............................................................................................................................................. 21
d) Maçonnerie (Brique) ................................................................................................................................ 21
e) Les Joints de structure ............................................................................................................................. 22
f) Parking sous sol ........................................................................................................................................ 22
g) Les anomalies ........................................................................................................................................... 23
3) L’avancement de chantier ...................................................................................................................... 24
4) Problème de bassin existant .................................................................................................................. 25
a) Etude de sol ............................................................................................................................................. 25
b) Les solutions proposées ........................................................................................................................... 25
c) La solution adoptée et la mise en œuvre................................................................................................. 25
5) Synthèse ................................................................................................................................................ 27

4
CONCLUSION .................................................................................................................................... 28
BIBLIOGRAPHIE ............................................................................................................................. 29
ANNEXES ........................................................................................................................................... 30
Annexe 1 : PLAN TYPE 01 ................................................................................................................................. 30
Annexe 2 : PLAN TYPE 02 ................................................................................................................................. 31
Annexe 3 : PLAN TYPE 03 ................................................................................................................................. 32
Annexe 4 : Plan de pose.................................................................................................................................... 33
Annexe 5 : PV de chantier ................................................................................................................................. 35
Annexe 6 : Avancement du projet Annour 07/04/2018 ................................................................................... 36

RESUME ............................................................................................................................................. 39
ABSTRACT ........................................................................................................................................ 39

5
Liste des figures

FIGURE 1 : THEATRE MOHAMMED VI .............................................................................................................................. 9


FIGURE 2 : CITE DES JARDINS .......................................................................................................................................... 9
FIGURE 3 : PLAN DE SITUATION ..................................................................................................................................... 10
FIGURE 4 : VUE EN PERSPECTIVE ................................................................................................................................... 10
FIGURE 5 : PLAN DE MASSE .......................................................................................................................................... 11
FIGURE 6 : DIMENSIONS DE L'OUVRAGE.......................................................................................................................... 11
FIGURE 7 : PLAN D'INSTALLATION DU CHANTIER ............................................................................................................... 13
FIGURE 12 : STOCKAGE DU SABLE .................................................................................................................................. 14
FIGURE 8 : GRUE ....................................................................................................................................................... 14
FIGURE 9 : CANTONNEMENTS ....................................................................................................................................... 14
FIGURE 10 : STOCKAGE DU GRAVIER .............................................................................................................................. 14
FIGURE 11 : STOCKAGE DU CIMENT ............................................................................................................................... 14
FIGURE 13 : AIRE DE FERRAILLAGE ................................................................................................................................. 15
FIGURE 14 : EQUIPEMENTS DE PROTECTION .................................................................................................................... 15
FIGURE 15 : PANNEAU CONSIGNES DE SECURITE............................................................................................................... 16
FIGURE 16 : PANNEAU CONSIGNES DE SECURITE............................................................................................................... 16
FIGURE 17 : ETAT DU CHANTIER .................................................................................................................................... 17
FIGURE 18 : DALLE PLEINE ........................................................................................................................................... 18
FIGURE 19 : DALLE CREUSE .......................................................................................................................................... 18
FIGURE 20 : POUTRELLES............................................................................................................................................. 18
FIGURE 21 : COFFRAGE ET ETAIEMENT ........................................................................................................................... 19
FIGURE 22 : POSE DE POUTRELLES ................................................................................................................................. 19
FIGURE 23 : ZONE D'APPUI DES POUTRELLES ................................................................................................................... 20
FIGURE 24 : POSE DES ENTREVOUS ................................................................................................................................ 20
FIGURE 25 : COFFRAGE DES POTEAUX ............................................................................................................................ 21
FIGURE 26 : BRIQUES ................................................................................................................................................. 21
FIGURE 27 : JOINT DE STRUCTURE ................................................................................................................................. 22
FIGURE 28 : JOINT DE STRUCTURE ................................................................................................................................. 22
FIGURE 29 : GABARITS ................................................................................................................................................ 22
FIGURE 30 : TRAÇAGE DES FONDS DE FOUILLE.................................................................................................................. 22
FIGURE 31 : ZONE D'APPUI < 20CM ............................................................................................................................... 23
FIGURE 32 : SEGREGATION .......................................................................................................................................... 23
FIGURE 33 : SEGREGATION .......................................................................................................................................... 23
FIGURE 34 : HOURDIS MAL POSE................................................................................................................................... 23
FIGURE 35 : MAÇONNERIE INCLINE ............................................................................................................................... 24
FIGURE 36 : VERIFICATION DE TRAÇAGE ......................................................................................................................... 24
FIGURE 37 : BASSIN EXISTANT ...................................................................................................................................... 25
FIGURE 38 : BASSIN EXISTANT ...................................................................................................................................... 25
FIGURE 39 : ESSAI DE DENSITOMETRE A MEMBRANE ......................................................................................................... 26

6
Introduction Générale

Pour valider la licence 3 génie civil, les étudiants de l’université de Lille 1 sont
amenés à faire un stage d’une durée de huit semaines, dans le but d’avoir une approche du
monde professionnel et de son fonctionnement.

Mon stage a été effectué au sein de la société Al Omrane région de l'oriental (Projet
ANNOUR) àOujda au Maroc, qui vise la réalisation de logements sociaux, du 21 Mars au 11
Mai 2018.
Ce stage a pour ma part consisté à faire le suivi de la construction d’une résidence
fermée de 104 appartements en R+4+sous sol+mezzanine.

L’objectif de mon stage est d’observer, de comprendre et d’analyser les particularités


que présente ce chantier au niveau de son organisation, son installation, sa gestion et sa
sécurité, et aussi de comprendre les techniques et les rôles des différentes entités intervenant
dans sa construction. Et ceci àtravers des réflexions et des recherches à base d’observations.

Ce rapport se découpera en trois chapitres,


- Le premier chapitre présente la sociétéAl Omrane et le projet ANNOUR.
- Le deuxième chapitre est consacréàl’organisation, la gestion et le contrôle du chantier.
- Le troisième chapitre détaille ma contribution personnelle dans l’entreprise.
Je finirai ce rapport par une conclusion qui résumera les apports de ce stage.

7
Chapitre I: Présentation du cadre de
stage.
1) Présentation générale de l’organisme d’accueil
a) Présentation de la société Al Omrane
Le groupe Al Omrane est une entreprise publique stratégique né de la volonté de l’Etat de
créer un opérateur-aménageur pour la mise en œuvre de la politique de l’État en matière
d’habitat et de développement urbain.

C’est un contributeur de premier ordre à l’effort national de production de logements et


principalement ceux destinés aux populations les plus démunies, et particulièrement dans les
zones et les segments en déficit. Il contribue ainsi à travers son positionnement social à
renforcer l’offre d’habitats pour les couches sociales à faible revenu et classe moyenne et à
améliorer leur cadre de vie.

Le Groupe assure ces différentes missions grâce à une présence sur l’ensemble du
territoire national àtravers ses 62 représentations (14 filiales et 48 agences). Il dispose aussi
d’une représentation à Paris qui lui donne une présence et une visibilité à l’international.

L’atteinte de ces objectifs se base sur un partenariat renforcé avec l’ensemble des acteurs
centraux et locaux (élus et autorités locales), publics et privés, et sur un renforcement du
positionnement du Groupe en tant qu’entreprise citoyenne, moderne et performante.

Quelques Chiffres
Le groupe Al Omrane en quelques chiffres :

5 Milliards de Dhs  6,5 Milliards de Dhs


DE CHIFFRE D'AFFAIRE PAR AN D’INVESTISSEMENT PAR AN

14  1200
FILIALES COLLABORATEURS

40 000  56
UNITÉS NOUVELLES PAR AN REPRÉSENTATIONS SUR LE
TERRITOIRE

7
ENGAGEMENTS
L’engagement c’est adhérer, s’impliquer dans l’atteinte des objectifs fixés par le Groupe tout
en respectant les normes de qualitérequises.

Contrat moral Développement durable


Respecter les termes du contrat Pour Al Omrane, la notion de
moral vis-à-vis de nos clients responsabilitéconstitue un pilier de
son mode de fonctionnement.

Engagements citoyens Contrat moral


Assumer pleinement nos Respecter les termes du contrat
responsabilités vis-à-vis des moral vis-à-vis de nos clients
citoyens.

Organigramme

8
b) Réalisations

Théâtre Mohammed VI – Oujda

Figure 1 : Théâtre Mohammed VI

Le plus grand théâtre du Maroc est d'une capacitéde 1200 places.

Cette structure d’envergure est dédiée à l’animation artistique et destinée à accueillir les
grandes manifestations culturelles de la région.

CITÉ DES JARDINS – OUJDA

Figure 2 : Cité des jardins

Appartements et locaux commerciaux spacieux en plein centre-ville.

9
2) Présentation du projet ANNOUR
a) Présentation
Le projet est situé au centre de la ville d’Oujda au niveau du Boulevard Mansour
EDDAHBI, il s’agit de deux parcelles faisant partie de l’opération Annour, initié par la
société Al Omrane Oujda au niveau du terrain abritant l’ancienne construction à rez-de-
chaussée, limitée au Sud-est par le boulevard principale de la ville d’Oujda, avec deux
Bâtiments récemment construits à plusieurs niveau du côté droit et gauche, et quelques
constructions à l’arrière à simple RDC.

Figure 3 : Plan de situation

Le projet prévoit ainsi la construction de deux blocs, composés de bâtiments à


plusieurs niveaux (S.sol+RDC+4), avec une ossature classique en béton.

Figure 4 : Vue en perspective

La première tranche prévoit la construction d’une résidence fermée de :

 13 Blocs : 9 Blocs normaux et 4 Blocs sous forme de «L ».

Chaque bloc est composéde :


- Un rez-de-chaussée et mezzanine commercial.

10
- Quatre étages àusage d'habitation, avec deux logements par niveau.
- 104 appartements.
 Un sous-sol destinéàêtre comme parking sous-terrain.

Figure 5 : Plan de masse

b) Dimensions en élévation
- Hauteur totale de bâtiment : h = 19.50m
- Hauteur de RDC : h =3.00 m.
- Hauteur des étages courant : h = 2.80m.
- Hauteur de sous-sol : h = 3.20m.

c) Dimensions en plan
Les dimensions en plan (m) sont mentionnées sur la figure ci-après :

Figure 6 : Dimensions de l'ouvrage

11
d) Les intervenants
Le bon déroulement du projet nécessite une définition précise des rôles de tous les
intervenants.
De ce fait, les principaux acteurs du projet sont les suivants :

 Maître d’ouvrage : Al Omrane

 Maitrise d’œuvre :
 Architectes : - Zohir Khalid.
- Amine El Moumni.
- Soulahi Hicham.

 Bureau d’étude : Bramos

 Bureau de contrôle : Socotec

 Laboratoire : Lbosud

 Entrepreneur : Sozamaco

12
Chapitre II: Organisation, gestion et
contrôle de chantier.
1) Installation du chantier
a) Plan d’installation du chantier
Ce document est généralement produit par l’entreprise de BTP, et c’est le conducteur de
travaux qui porte la responsabilitéde ce document, mais il se fera parfois aider d’un ingénieur
ou d’un technicien méthodes pour sa création.

Figure 7 : Plan d'installation du chantier

Le plan d’installation de chantier sert à indiquer la position et les caractéristiques des


matériels mis en place par l’entreprise pendant les travaux :

- Des cantonnements.
- des cheminements électriques, télécoms, eau potable, eau usée de ses contentements.
- Des moyens de levage (grue mobile ou àtour).
- des centrales àbéton.

Mais ce document sert également àmatérialiser certaines zones particulières :

- les zones de déchargement des camions de livraison.


- le cheminement des véhicules et des piétons.
- les zones de stockage du matériel.

13
b) Engins de levage
Destinés au levage et au déplacement de matériel aux lieux
de mise en œuvre.

Remarque : l’aire de balayage doit couvrir l’ensemble de


l’ouvrage, aire de préfabrication et ferraillage.

Figure 8 : Grue
c) Accès et circulations
Le projet se situe au centre de la ville d’Oujda, et il s’ouvre sur trois rues. Le conducteur
de travaux a prévu un seul accès qui constitue à la fois l’entrée et la sortie du chantier.

Pour faciliter l’accès aux personnels, une voie piétonne a été prévue entre l’extérieur et les
cantonnements.

d) Les cantonnements
Les cantonnements ont pour rôle d’accueillir le
personnel du chantier. Le nombre de ces équipements est
donnéen fonction du nombre d’ouvriers.

Remarque : il faut éviter que ces équipements soient


attenants à l’ouvrage.

Figure 9 : cantonnements

e) Le stockage des matériaux et du matériel


Les concepteurs ont prévu des zones de stockage pour les terres réutilisées pour les
remblais, les matériaux constitutifs du béton et les aciers. Ces zones doivent être identifiées
sur chantier et directement accessible.

Figure 12 : Stockage du sable Figure 11 : Stockage du ciment Figure 10 : Stockage du gravier

14
f) Aire de ferraillage
Une zone pour découper et façonnés les
armatures.

Remarque : l’aire de ferraillage doit être près de


l’ouvrage à construire et de l’aire de
préfabrication.

Figure 13 : Aire de ferraillage

2) Sécuritédu chantier
La construction nécessite des ressources importantes, et un grand nombre de personnes
travaillent simultanément dans les mêmes espaces. 80% des accidents sur la résultante de
mauvais comportement individuelles.

Pénétrer sur un lieu de production, nécessite de la tension et un strict respect des règles de
sécurité. Avant de pénétrer dans l’enceinte du chantier, il faut :

- Se rendre au cantonnement.
- S’assurer de bien être en possession de son badge d’accès.
- Se munir de ses équipements individuels de protection.

Figure 14 : Equipements de protection

Les dangers peuvent venir de toutes parts (en hauteur, par les charges de grues, par le
sol et les encombrements et aussi les imprudences du personnel).

AL Omrane prends le cotésécuritaire de ses ouvriers et de son personnelle au sérieux,


aucune infraction d'une mesure de sécuritén'est toléré.

L'entrepreneur prend sur chantier toutes les mesures d'ordre et de sécurité propres à
éviter des accidents. Elle sensibilise àchaque lancement de travaux ses ouvriers afin de bien
gérer ses responsabilités en vers eux, des formations se font àchaque fois pour sensibiliser les
maçons et le personnel.

En cas de détection d'infraction d'un ouvrier àl'égard d'une mesure sécuritaire, une suspension
des travaux de celui-ci est faite sur place, ensuite l'animateur de sécurité rédige un rapport

15
décrivant la situation de non sécurité identifié, et l'envoie à l'administration dans le but de
prendre les mesures convenable vis àvis de l'ouvrier.

Figure 16 : Panneau consignes de Figure 15 : Panneau consignes de


sécurité sécurité

3) Les réunions des différents intervenants


Les réunions de chantier présentent un moment important pour le bon déroulement des
travaux. Chaque semaine une réunion est organisée pour les différents intervenants (le maitre
d’ouvrage, le maitre d’œuvre, les architectes, les représentants du bureau d’étude et de
contrôle) afin de contrôler le taux d’avancement des travaux et trouver des solutions pour les
différents problèmes qui pourrait se déclarer lors de l’exécution.

Un PV est rédigé à la fin de chaque réunion, pour noter les points évoqués et dont
l’intérêt d’avoir une preuve écrite.

Réunion de chantier

Vérifier l'avancement des travaux

Evoquer les problèmes du chantier

Proposer des solutions par rapport au problèmes


évoqués lors de la réunion

Trasmettre l'information aux différents intervenants

4) Synthèse
L’organisation, la gestion et le contrôle d’un chantier demande un rythme de travail très
important, et pour cela il faut prévoir toutes les ressources nécessaires en moyens humains,
matériels et matériaux afin d’assurer : la qualité, l’économie et la sécurité.

16
Chapitre III: Contributions personnelles
dans l’entreprise.
1) Méthodologie
Le même processus a étésuivi pour réussir les différentes tâches sur chantier et qui se
résume en trois grandes phases.

Tout d’abord, la phase de découverte, basée essentiellement sur l’observation et la


compréhension du projet, de l’avancement, des objectifs et de la méthode àsuivre.

Ensuite la Phase d’autonomie où on apprend àreprendre des tâches seul. Cela passe
par une auto gestion des objectifs journaliers et hebdomadaire et la gestion de son emploi du
temps en conséquence. C’est également un moment oùon apprend àcontacter directement les
sous-traitants, les chefs chantier et les conducteurs de travaux. Néanmoins, le recours au
maître de stage reste toujours indispensable.

La phase responsabilité où on peut être en charge d’une tache complète et pratiquer


nos acquis.

2) Les principaux travaux suivis sur chantier


Arrivésur un chantier bien avancé, puisque une partie du gros œuvre (fondation) était
terminé, on a pu suivre essentiellement la phase de chantier.

Figure 17 : Etat du chantier

Au cours de la phase de chantier, en tant qu’assistant conducteur de travaux, il était


nécessaire de veiller àla bonne exécution des travaux dans les délais impartis et de vérifier la
qualité des travaux. C’est au-delà du chantier un véritable accompagnement des entreprises
dans le bon déroulement des tâches, pour faire respecter le planning de travaux mis en place
en amont. Il faut en effet par téléphone et mail rester en contact permanent avec les différents
acteurs pour anticiper, synthétiser les travaux àfinir et relancer les entreprises.

17
a) Les dalles
Les dalles sont des éléments horizontaux séparant les différents étages d’un bâtiment.
Deux types de dalles sont utilisés :

- Dalles pleines : On n’utilise que du béton armé, elle est caractérisée par un coffrage
plein et une armature importante (barres d’aciers de diamètre considérable).

Figure 18 : Dalle pleine

- Dalles creuses ou bien dalles àhourdis : on utilise des hourdis en plus du béton armé,
mais cette fois la quantité du béton et d’armature est moins importante.

Figure 19 : Dalle creuse

Livraison et réception de poutrelles :


 Contrôler le type et les longueurs des poutrelles.

Figure 20 : Poutrelles

18
Exemple de poutrelle utilisée sur chantier : 211
Remarque : Le premier chiffre donne les aciers de la poutrelle.

Réalisation d’une dalle poutrelle-hourdis :


 Contrôler le coffrage et l’étaiement.

Le coffrage a pour but de réaliser des ouvrages aux formes définies conformément aux plans.

Figure 21 : Coffrage et étaiement

 Vérifier le positionnement des poutrelles (le plan de pose définit tous les paramètres à
l’exécution du plancher).

Plan de pose : comporte tous les renseignements sur les poutrelles et leurs façons de
positionnement ainsi que le recouvrement de treillis soudés et chapeaux en aciers.

Figure 22 : Pose de poutrelles

 Contrôler la zone d’appui des poutrelles (min : 2.5cm).

19
Figure 23 : Zone d'appui des poutrelles

 Assurer la bonne mise en place des entrevous.


 Vérifier la réalisation du ferraillage de la dalle et le positionnement des chapeaux
selon le plan de pose.

Figure 24 : Pose des entrevous

 Vérifier la conformitédu béton avant le coulage.

b) Les poteaux :

Le rôle des poteaux est de porter les systèmes planchers d'appuis isolés, supporter les
charges verticales et participer à la stabilité transversale par le système poteau-poutre pour
combattre les efforts horizontaux (vent, dissymétrie des charges, changement de
température,…)

Les poteaux sont exposés aux différents types de charges: Compression, sollicitations
et flexion: le poteau travaille comme une poutre verticale qui subit aussi un effort normal de
compression.

20
Figure 25 : Coffrage des poteaux

 Respecter l’enrobage 2.5 - 3cm.


 Respecter le dosage du béton 350 Kg/m3.
 Assurer l’utilisation de vibreur pendant le coulage pour éliminer les vides.
 Assurer l’alignement et la verticalité des poteaux.

c) Les escaliers
L’escalier est une construction architecturale constituée d’une suite régulière de
marche et contre marche, permettant d’accéder à un étage et de passer d’un niveau àun autre
en montant et descendant.
- Après le coulage du plancher de chaque étage un escalier est couléet mis en place.
- Un seul type d’escalier existant sur le chantier.
- Les marches ont 17 cm de hauteur et les contre marches ont 28 cm de longueur.
- La poutre palière a 30 cm de largeur et 40 cm de hauteur.

d) Maçonnerie (Brique)
 Vérifier le traçage avant l’assemblement des briques.
 Contrôler la qualité et l’épaisseur du mortier (1cm d’épaisseur maximum).

Figure 26 : Briques

21
e) Les Joints de structure
Assurer la présence des plaques de polystyrène (posée généralement dès le coffrage)
qui permettent la libre déformation et les mouvements de la structure lors des variations de la
température.

Figure 28 : Joint de structure Figure 27 : Joint de structure

f) Parking sous sol

Implantation
Avant de procéder à l’exécution des travaux, la première phase est l’implantation du
parking sous-sol.
L’implantation consiste àtracer sur le terrain, selon les indications du plan de masse et
plan de fondations, la situation exacte du parking.
 Vérifier les tracés géométriques du parking sur le terrain (l’ingénieure-géomètre-
topographe matérialise ces tracés qui consistent àfixer les coins du parking qui seront
un repère de référence).
 Vérifier la mise en place des gabarits qui doivent être nivelés et repérés.
 Vérifier les dimensions et les équerrages du rectangle à l’aide d’un mètre ruban et de
la méthode 3-4-5.
 Vérifier le traçage des fouilles.

Figure 29 : Gabarits Figure 30 : Traçage des fonds de fouille


22
g) Les anomalies
Au cours de notre contrôle de travaux, nous avons pu identifier un certain nombre
de désordres dans l'exécution de certains ouvrages, chose qui a nécessité l'intervention
des conducteurs de travaux afin de remédier àcela le plus vite possible.

Figure 31 : zone d'appui < 20cm

Figure 33 : Ségrégation Figure 32 : Ségrégation

Figure 34 : Hourdis mal posé

23
Figure 36 : Vérification de traçage
Figure 35 : Maçonnerie incliné

3) L’avancement de chantier
Le déroulement parfait d'un chantier nécessite un suivie de travaux. Il s’agit
évidemment de la vérification régulière du déroulement des travaux pour but de s'assurer que
ceci est conforme aux prévisions et, éventuellement, de sanctionner tout retard par une
décision immédiate d’action corrective.

Afin d’avoir un compte rendu hebdomadaire personnel, l’élaboration d’une synthèse était
parmi les tâches importante a effectuée. (Voir annexe)

24
4) Problème de bassin existant
Le problème principal dans la phase d’exécution du chantier est la découvert d un
bassin existant lors du terrassement, une réunion a étéorganiséafin d’analyser le problème et
trouver des solutions pour rattraper le niveau du sol.

Figure 37 : Bassin existant Figure 38 : Bassin existant

a) Etude de sol
D’après l’étude géotechnique le bon sol est situéàpartir de 1m20.
Les sondages de reconnaissance lithologique nous montrent que le terrain est homogène
(naturel) et constituée principalement d’une formation composée d’un tuf calcaire à inclusion
de basalte, donc un terrain rigide.

b) Les solutions proposées

Cout Délai Sécurité

Remblai en enrochement

Remblai en tout venant (gna)

Gros béton

Remblai graveleux et insensible à


l’eau

c) La solution adoptée et la mise en œuvre


La solution adoptée est l’utilisation d’un remblai graveleux, insensible à l’eau et Ip (Indice
de plasticité) <12, puisque les remblais des fonds de fouilles en stock satisfait ces critères.

Le stock des fonds de fouilles a été divisé à des stocks élémentaires, chaque 500m3 est
validépar le laboratoire.

25
Dans la mise en œuvre, le laboratoire a exigé que l’épaisseur des couches de rattrapage ne
doivent pas dépasser 25cm foisonné et 20 cm compacté (couches minces), afin d’assurer le
taux de compactage, puisque la profondeur du bassin dépasse les 7m et l’énergie de
compactage disponible sur chantier est insuffisante.

Densitomètre à membrane
L’essai de densitomètre à membrane est effectuépour valider les couches de remblais.

But : Mesurer les masses ou poids volumiques apparents des sols (humide γ, ou sec γd) en
place avant foisonnement, ou encore après
tassement ou compactage.

L’essai consiste à creuser une cavité, à


recueillir et peser la totalitédu matériau extrait,
puis à mesurer le volume de la cavité à l’aide
d’un densitomètre à membrane. L’appareil est
doté d’un piston qui, sous l’action de
l’opérateur, refoule un volume d’eau dans une
membrane souple étanche qui épouse la forme
de la cavité. Une tige graduée permet de lire Figure 39 : Essai de densitomètre à membrane
directement le volume.

Schéma de la solution adoptée

26
5) Synthèse
Le volet technique est très important dans mon rôle d’assistant conducteur de travaux,
qui consiste en un suivi quotidien de l’avancement du chantier, et de la réalisation des
différents ouvrages qu’il comporte.

Le suivi permet d’avoir une vision précise, et de découvrir les étapes de construction
menant des fondations jusqu’à la finition. Mais aussi d’assister aux différents problèmes qui
peuvent survenir lors de l’exécution et les solutions qui leurs sont adoptées.

27
Conclusion

Ce stage m’a donc permis de sortir de la bulle théorique et plonger dans la vie pratique,
et de pouvoir àla fois faire un point sur mes acquis et sur mes objectifs futurs.
Le but de mon stage était d’apprendre à être confronté aux problématiques que pose le
passage théorie à la pratique, objectif que je pense avoir atteint tout au long de différentes
tâches et des huit semaines du stage. C’est une occasion unique d’un point de vue technique
par le fait d’être en contact sur chantier, voir le travail des différents corps d’états,
comprendre leur indépendance et par conséquent la nécessité d’organiser et de cordonner ces
travaux.

Ce stage m’a permis de me familiariser avec le vocabulaire de la construction


notamment avec celui utilisélors des réunions de chantier. Assister à l’évolution des travaux
était une occasion pour travailler mon regard et cerner certaines malfaçons.

Le stage chantier était pour moi une application des acquis théoriques que j’ai appris
durant ma formation au sein de l’université de Lille 1. Toutefois, je pense que ce stage a
dépassé ses objectifs et finalités en un apprentissage plus avancé et plus concret, qui vont
constituer une bonne expérience dans ma future vie professionnelle.

28
Bibliographie

 http://www.alomrane.gov.ma

 Guide des terrassements routiers, Réalisation des remblais et des couches de forme,
Disponible sur :
https://www.ecovegetal.com/multimedia/pdf/guide_des_terrassements_routiers_07051
5002018.pdf?1430950908

 Academia.edu, Warda Teda, densitomètre àmembrane, disponible sur :


http://www.academia.edu/9608335/TP16stsbat1DENSITOMETRE_A_MEMBRANE
_laboratoire_materiaux

 Exposé sur l’installation du chantier, ASTATI Yassir, disponible sur :


https://drive.google.com/file/d/0B7AtAharpg7MTDdCVWt2U19kMTQ/view

 Preventionbtp.com, guide du bon comportement, disponible sur :


http://www.preventionbtp.fr/content/download/685896/7539491/file/guide%20du%20
bon%20comportement_HDef-V2.pdf

 Cours d'organisation de chantier, Néo Omega, disponible sur :


https://www.scribd.com/document/320661464/Cours-d-Organisation-de-Chantier

29
21,20 21,20

1,07 1,20 1,83 1,20 1,15 0,85 0,17 1,20 0,53 1,40 2,12 1,20 0,17 0,85 1,05 1,30 1,83 1,20 1,07 1,07 1,20 1,83 1,20 1,15 0,85 0,17 1,20 0,53 1,40 21,20 2,12 1,20 0,17 0,85 0,18 2,17 1,83 1,20 1,07

2,50 2,50 2,50 2,50


(B.51)

0,80
0,80
0,80
0,80
1,40
Buanderie Buanderie 1,40
Buanderie Buanderie
1,40 1,40

0,40
0,40
0,40
0,40

chambre chambre chambre chambre PARKING




3,40 3,40 3,40 3,40

3,15
3,15
3,15
3,15

1,40 1,40


sdb sdb sdb sdb D

2,15
2,15
2,15
2,15

asc asc

1,50
1,50

3,20
3,20
3,20
3,20
cuisine cuisine
2,85 1,95 cuisine 1,95 2,85 2,85 1,96 cuisine 1,96 2,85
E C


3,30 3,30
Limite du sous sol


W.C W.C W.C W.C

2,00
2,00

1,10
1,10
1,10
1,10

2,15
2,15
2,15
2,15

9,50
9,50
9,50
9,50
lanternaux d'eclairage


1,80 APPARTEMENT APPARTEMENT 1,80 1,80 APPARTEMENT APPARTEMENT 1,80
B.A B.A et d'aeration


S =72m² S =72m² S =72m² S =72m²


P.T à construire
PCF1/2h+FP PCF1/2h+FP


F Passage accessible de 4 m B


aux engins de la protection civile
chambre chambre

1,40
1,40
chambre ext chambre ext


Salon Salon Salon Salon


Annexe 1 : PLAN TYPE 01

3,40
3,40
3,40
3,40
PARKING

3,30
3,30
3,30
3,30
1,40 1,40 1,40 1,40


5,35 5,35 5,35 5,35 Limite du sous sol
3,00 3,00 3,00 3,00


G A

1,40
1,40
lanternaux d'eclairage

1,40
1,40
1,40 1,40 1,40 1,40 et d'aeration

0,40
0,40
0,40
0,40
0,40
0,40
0,40
0,40

0,92
0,92
0,92
0,92
LOGEMENTS MOYENNE STANDING
1,07 1,20 2,57 2,70 1,90 2,30 1,90 2,70 2,57 1,20 1,08 1,07 1,20 2,57 2,70 1,90 2,30 1,90 2,70 2,57 1,20 1,08 EN R+4 / AL OMRANE
Vide sur Rampe
ENTREE

21,20
21,20
 94 Passage accessible de 4 m
aux engins de la protection civile


30
H
PLAN 2,3 ET4eme ETAGE PLAN 1er ETAGE MODIFIER
21,20 Passage accessible de 4 m
20,95 aux engins de la protection civile
Passage accessible de 4 m

0,55 2,00 0,80 2,15 0,80 2,00 0,65 3,30 0,65 2,00 0,80 2,15 0,80 2,00 0,55 0,55 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,95 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,80 1,40 2,40 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,95 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,55 Vide sur Rampe
SORTIE 93
aux engins de la protection civile
Annexes

8,60 8,60 8,60 8,60


1,40
I M

2,55
2,55

1,35
asc asc

1,50
MEZZANINE 1 1,40
MEZZANINE 2 Passage accessible de 4 m
B26 aux engins de la protection civile 92

4,55
4,55
s : 36 m² s : 36 m² Limite du sous sol
magazin 1 R.A.C.S magazin 2
1,50 1,55 1,55 1,50
3,30 lanternaux d'eclairage
PARKING

et d'aeration

0,90
0,90
W.C W.C niches

2,00
8,50

g g techniques

1,90
1,90
W.C L.M 4,25 4,25 L.M W.C
s : 67 m² PCF1/2h+FP
s : 67 m²
ext ext J L

0,90
0,90
8,50
1,50 1,50 91

7,80
7,80

1,40
1,40

ext ext
V/magazin 1 1,00 1,00 1,00 1,00
V/magazin 2
B1
1,40 1,40 1,40

B.A ext ABC ext ABC


B.A


1,40

1,40
0,15
99
Construction existante
0,63 2,47 0,88 4,31 1,16 2,30 1,16 4,31 0,88 2,47 0,63 0,63 2,47 0,88 4,31 4,62 4,31 0,88 2,47 0,63

PLAN DE SITUATION
PLAN MEZZANINE - COMMERCES PLAN RDC - COMMERCES
21,20
21,20 1,07 1,20 1,83 1,20 1,05 0,85 0,17 1,20 0,53 1,40 2,12 1,20 0,17 0,85 1,05 1,20 1,83 1,20 1,07
1,07 1,20 1,83 1,20 1,05 0,85 0,17 1,20 1,40 2,12 1,20 0,17 0,85 1,05 1,20 1,83 1,20 1,07
(B.51)
2,50 2,50 2,50 2,50



0,80
0,80
0,80
0,80
1,40
Buanderie Buanderie 1,40
Buanderie Buanderie
1,40 1,40 PARKING


0,40
0,40
0,40
0,40
chambre chambre chambre chambre



3,00 3,00 3,00 3,00


2,50 2,50 2,50 2,50

3,20
3,20
3,20
3,20
D


1,40 1,40
3,00 3,00 3,00 3,00

3,30
3,30
3,30
3,30
asc asc E C

1,50
1,50
cuisine cuisine cuisine cuisine

3,20
3,20
3,20
3,20

chambre chambre chambre chambre
1,87 1,87 1,87 1,87
Limite du sous sol


W.C 3,30 W.C W.C 3,30 W.C

1,00
1,00
1,00
1,00
lanternaux d'eclairage

2,00
2,00
et d'aeration

9,50
9,50
9,50
9,50

g 1,72 1,72 g g 1,72 1,72 g
APPARTEMENT APPARTEMENT APPARTEMENT APPARTEMENT


sdb
B.A sdb sdb
B.A sdb


S =72m² S =72m² S =72m² S =72m² P.T à construire

1,70
1,70
1,70
1,70

F Passage accessible de 4 m B


aux engins de la protection civile


PCF1/2h+FP PCF1/2h+FP

1,40
1,40
ext ext


chambre chambre chambre chambre
Annexe 2 : PLAN TYPE 02

Salon Salon Salon Salon


PARKING

3,20

3,20
3,20
3,20

3,30
3,30
3,30
3,30
1,40 1,40 1,40 1,40


Limite du sous sol

3,50 5,00 5,00 3,50 3,50 5,00 5,00 3,50  G A



lanternaux d'eclairage
et d'aeration

1,40
1,40

1,40
1,40
1,40 1,40 1,40 1,40

0,40
0,40
0,40
0,40
0,40
0,40
0,40
0,40

0,92
0,92
0,92
0,92

LOGEMENTS MOYENNE STANDING


EN R+4 / AL OMRANE
Vide sur Rampe
ENTREE

1,07 1,20 2,57 2,70 1,90 2,30 1,90 2,70 2,57 1,20 1,08 1,07 1,20 2,57 2,70 1,90 2,30 1,90 2,70 2,57 1,20 1,08
 94 Passage accessible de 4 m
aux engins de la protection civile


21,20 21,20
H

31
MODIFIER
Passage accessible de 4 m
PLAN 2,3 ET4eme ETAGE PLAN 1er ETAGE aux engins de la protection civile
Passage accessible de 4 m

Vide sur Rampe


SORTIE 93
21,20
20,95
aux engins de la protection civile

0,55 2,00 0,80 2,15 0,80 2,00 0,65 3,30 0,65 2,00 0,80 2,15 0,80 2,00 0,55 0,55 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,95 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,80 1,40 2,40 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,95 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,55

I M
8,60 8,60 8,60 8,60
1,40
Passage accessible de 4 m 92
B26 aux engins de la protection civile

2,55
2,55

1,35
asc asc

1,50
MEZZANINE 1 1,40
MEZZANINE 2 Limite du sous sol

4,55
4,55
s : 36 m² s : 36 m² lanternaux d'eclairage
PARKING

et d'aeration
R.A.C.S
1,50 1,55 1,55 1,50
magazin 1 3,30
magazin 2 

0,90
0,90
W.C W.C 2,00
niches L
J
8,50

g g techniques

1,90
1,90
L.M 4,25 4,25 L.M
s : 67 m² PCF1/2h+FP
s : 67 m² 91
W.C W.C ext ext

0,90
0,90
K

8,50
1,50 1,50

7,80
7,80

1,40
1,40

ext ext
V/magazin 1 1,00 1,00 1,00 1,00
B1
V/magazin 2
1,40 1,40 1,40 

B.A ext ABC ext ABC
B.A
99

1,40
Construction existante

1,40
0,15

0,63 2,47 0,88 4,31 1,16 2,30 1,16 4,31 0,88 2,47 0,63 0,63 2,47 0,88 4,31 4,62 4,31 0,88 2,47 0,63
PLAN DE SITUATION

PLAN MEZZANINE - COMMERCES PLAN RDC - COMMERCES


7,65 1,30 7,65 1,30

1,17
1,17
(B.51)

1,72
1,72
PARKING


3,25
3,25

1,40
1,40

1,20
1,20

0,40 0,40

4,30
4,30

1,20
3,55 3,55


chambre chambre


12,15 D

1,98
3,20 3,20

2,18
1,07 1,20 1,83 1,20 1,05 0,85 0,17 1,20 0,53 1,40 1,75 1,07 1,20 1,83 1,20 1,05 0,85 0,17 1,20 0,53 1,40 1,75

2,47
2,47
3,60 3,60
2,50 2,50 E C

0,80
0,80
Buanderie 1,50 Buanderie 1,50


1,40 g 1,40 g

0,40
0,40
chambre chambre

1,60
1,20

1,00
1,00

3,45
3,45
W.C W.C
3,00 1,40 3,00 1,40 Limite du sous sol
2,50
sdb 2,50
sdb

3,20
3,20
asc asc

1,50
1,50
3,00 1,65 3,00 1,65
lanternaux d'eclairage



3,30
3,30
cuisine cuisine

14,47
14,47
et d'aeration

3,20
3,20

chambre APPARTEMENT chambre APPARTEMENT


1,87 1,87

4,05
4,25

S =100m² S =100m² P.T à construire
3,30 Buanderie 3,30 Buanderie


W.C

1,00
W.C

1,00

2,75
2,75
F Passage accessible de 4 m B

2,60
2,60
aux engins de la protection civile

2,75
2,75

2,80 2,80

9,50
g 1,72 g 1,72


APPARTEMENT APPARTEMENT

1,10
sdb
B.A 0,80 sdb
B.A 0,80
S =72m² S =72m²

1,70
1,70
PARKING
PCF1/2h+FP PCF1/2h+FP
Annexe 3 : PLAN TYPE 03

0,75
0,75
Salon Salon

1,40
1,40
ext ext



4,85
4,85
chambre chambre chambre chambre
Salon Salon


Limite du sous sol

3,20
3,20

1,60
1,60


3,30
3,30

3,30
3,30
1,40 1,40 1,40 1,40


G A

3,50 5,00 3,20 3,50 3,50 5,00 3,20 3,50 lanternaux d'eclairage
et d'aeration

1,20
1,20

1,40
1,40

1,40
1,40
1,40 1,40

0,40

0,40

0,40
0,40
0,40
0,40
LOGEMENTS MOYENNE STANDING

0,92
0,92
0,92
EN R+4 / AL OMRANE
Vide sur Rampe
ENTREE
1,07 1,20 2,57 2,70 1,90 2,30 1,55 1,60 2,00 1,60 1,30 1,07 1,20 2,57 2,70 1,90 2,30 1,55 1,60 2,00 1,60 1,30

19,80 1,30 19,80 1,30


 94 Passage accessible de 4 m
aux engins de la protection civile


PLAN 2,3 ET4eme ETAGE PLAN 1er ETAGE H MODIFIER
7,65 7,65 Passage accessible de 4 m
aux engins de la protection civile

32
Passage accessible de 4 m

Vide sur Rampe

0,75
0,75
W.C SORTIE 93

1,00
1,00

0,90
L.M
aux engins de la protection civile

ext

1,90

0,60
0,60
W.C
1,75

0,90
2,40
2,40

0,80
0,80

5,15
5,15

0,60
0,60
I M

0,80
0,80

0,60
0,60

B.A Passage accessible de 4 m 92


B26 aux engins de la protection civile

0,60
0,60
12,15 12,15
3,35
0,55 2,00 0,80 2,15 0,80 2,00 0,65 3,20 0,55 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,95 0,60 0,80 0,60 0,80 0,60 0,80 1,40 1,65 Limite du sous sol

1,00
1,00
lanternaux d'eclairage

2,80
2,80

magazin 2
PARKING

et d'aeration
1,40

8,60
MEZZANINE 2
8,60


7,85

1,35
asc V/magazin 2 asc

1,50
1,40
s : 91 m²
L

2,55
s : 31 m² J

0,70
0,70

MEZZANINE 1

13,55
13,55

ext ABC 91

4,55
s : 36 m² K
R.A.C.S
1,50 1,55
magazin 1 3,30

2,40
2,40

0,90
W.C niches

2,60
techniques

1,90
W.C L.M 4,25 s : 67 m² PCF1/2h+FP
ext

0,90
B1

8,50
8,50
1,50

7,80

0,60
0,60

1,40
1,40

ext ext
V/magazin 1 1,00 1,00 1,00 1,00

2,80
2,80

1,40 1,40 1,40

B.A B.A 99
ext ABC ext ABC
Construction existante

0,50
0,50

1,40

1,40

0,15
0,15
0,63 2,47 0,88 4,31 4,60 2,80 0,60 2,80 0,71 0,63 2,47 0,88 4,31 4,60 2,80 0,60 2,80 0,71
PLAN DE SITUATION
19,80

PLAN MEZZANINE - COMMERCES PLAN RDC - COMMERCES


Annexe 4 : Plan de pose

33
34
Annexe 5 : PV de chantier

35
Annexe 6 : Avancement du projet Annour 07/04/2018

BLOC 1 TRAVAUX GROS ŒUVRES


terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 0% 0% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 2 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 20% 0% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 3 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement mise en œuvre de la solution adoptée:
compactage de 20cm avec
semelle un matériau de remblai conforme
dallage
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC
Mezzanine
1er étage
2éme étage
3éme étage
4éme étage
terrasse
BLOC 4 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 20% 20% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 5 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 100% 100% 10%
4éme étage 10% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 6 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 100% 100% 100%
4éme étage 100% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 7 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 100% 40% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 8 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 100% 100% 20%
4éme étage 20% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 9 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 100% 100% 100%
4éme étage 100% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 10 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 100%
3éme étage 100% 0% 0% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 11 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 20%
2éme étage 20% 0% 0% 0%
3éme étage 0% 0% 0% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 12 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 100%
1er étage 100% 100% 100% 0%
2éme étage 0% 0% 0% 0%
3éme étage 0% 0% 0% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
BLOC 13 TRAVAUX GROS ŒUVRES
terrassement 100%
semelle 100%
dallage 100%
Dalle Poteaux ASC Escalier
RDC 100% 100% 100% 100%
Mezzanine 100% 100% 100% 20%
1er étage 100% 100% 100% 100%
2éme étage 100% 100% 100% 20%
3éme étage 20% 0% 0% 0%
4éme étage 0% 0% 0% 0%
terrasse 0% 0% 0% 0%
Résumé
Le présent mémoire, porte sur le suivi de la construction d’une résidence fermée de 104
appartements en R+4+sous sol+mezzanine. Ce travail se scinde en trois parties :

Première partie est consacrée àla présentation de l'entreprise accueillante et ses réalisations
ainsi que du projet Annour et ses intervenants.

La deuxième partie porte sur les particularités que présente ce chantier au niveau de son
organisation, son installation, sa gestion et sa sécurité.

La troisième est la partie technique àtravers la quelle on résume tous les travaux réalisée dans
le chantier et les différents problèmes rencontrées en cours de la phase d’exécution.

Mots clés : Chantier, organisation, gestion, sécurité, construction, suivi.

Abstract
This brief, deal with the follow-up of the construction of a gated community of 104
apartments in R + 4 + basement + mezzanine. This work is divided into three parts:

First part is devoted to the presentation of the inviting company and its achievements, as well
as project Annour and its stakeholders.

The second part features that present this project at the level of its organization, its installation,
its management and its security.

The third is the technical part through which summarizes all the work carried out in the yard
and the various problems encountered during the implementation phase.

Keywords: Construction, organization, management, security, construction, monitoring.

39