Vous êtes sur la page 1sur 5

COTE D’IVOIRE VALEURS

Exercice Clos le 31 Décembre 2018


RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES AU CONSEIL D’ADMINISTRATION
Article 715 de l’Acte uniforme révisé relatif au droit des sociétés et du GIE
CODIVAL

15 BP 936 ABIDJAN 15
A l’attention des Administrateurs

Objet : Rapport Article 715

Monsieur le Président du Conseil d’Administration,


Mesdames et Messieurs les Administrateurs,

En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre Assemblée Générale, et pour donner suite
au contrôle u projet d’états financiers annuels de l’exercice 2018, nous vous présentons notre rapport
visé à l’article 715 de l’Acte Uniforme révisé relatif au droit des sociétés commerciales et du GIE.

Le présent rapport est destiné à porter à la connaissance du Conseil d’Administration les principaux
contrôles et vérifications auxquels nous avons procédé d’une part, et les constatations faites d’autre
part, conformément aux dispositions de l’article 715 de l’acte uniforme révisé.

Le projet d’états financiers qui vous est présenté se caractérise par les chiffres clés suivants en
millions de francs CFA :

Total bilan

Capitaux propres

Dont résultat net

Chiffre d’affaires

Ces états financiers ont été préparés par la direction de la société, selon les principes du Système
Comptable OHADA.

Nos travaux ont été effectués conformément aux normes de la profession généralement admises en
Côte d’Ivoire, et ont comporté les contrôles, sondages et autres procédures de vérification que nous
avons jugés nécessaires. Nous estimons que nos contrôles fournissent une base raisonnable à
l’opinion que nous aurons à exprimer dans le rapport général.

Les principales diligences suivantes ont été mises en œuvre :

- la participation aux travaux de prise d’inventaire physique de fin d’exercice ;

- l’appréciation des principes et méthodes retenus pour l’évaluation des principales rubriques des
états financiers ;

- les demandes d’informations ou de confirmations de solde adressées aux principaux tiers avec
lesquels votre société est en relation ;
- le contrôle des états financiers annuels au 31 décembre 2018, planifié et conduit en fonction des
zones de risques que nous avons identifiées.

Le projet des états financiers soumis à votre examen ainsi que les travaux effectués appellent de
notre part les observations suivantes :

I. LIMITATIONS ET INCERTITUDES

1.1. Circularisation des tiers

A la date de rédaction de notre rapport au Conseil d’Administration, nous restons toujours en attente
des réponses aux confirmations adressées aux tiers ci-dessous détaillés :

I.1.1. Clients

CLIENTS SOLDE AU 31-12-2018


NSIA Banque Côte d'Ivoire 35 996 622
BICICI 25 013 107
SGBCI 106 847 030
SIB 57 500 266
ECOBANK Côte d'Ivoire 70 174 293
BANQUE ATLANTIQUE de Côte d'Ivoire 47 890 242
NSIA Banque CI (PROVINCE) 39 510 091
BOA-CI 23 871 837
BNI ABIDJAN 29 005 350
TRESOR PUBLIC 274 573 451
BHCI 38 480 808
BACI PROVINCE 41 864 748
ORANGE CI 64 667 125
ECOBANK Côte d’Ivoire CI (SAN PEDRO) 62 310 405
STANDARD CHARTERD BANK CI 22 723 850
SICTA 41 814 097
NSIA BANQUE (PROSUMA) 34 155 959
BNI (DAB) 45 071 024
CNCE DR ABENGOUROU 20 490 959
CNCE ABIDJAN 46 357 621
NSIA BANQUE (TOTAL) 43 092 077
VIVO ENERGY CÔTE D’IVOIRE 43 648 554
PETRO IVOIRE 22 215 211
ORANGE CI 27 685 275
STANBIC BANK (PUMA ENERGY) 26 680 199
I.1.2. Fournisseurs

FOURNISSEURS SOLDE AU 31-12-2018


BRINKS MAROC 17 869 082
ARTCI EX ATCI 44 765 425
TOTAL FINA ELF 43 125 064
AL JAWAD 30 664 392
SUNU ASSURANCE 151 034 637
ECBCI 120 837 858
FG SERVICE 24 366 965
PACKING SERVICE 27 891 186

I.2. Matériel de transport véhicules blindés

Les travaux effectués font appel aux commentaires suivants :

Les acquisitions de véhicules blindés de l’exercice sous revue s’élèvent à 665 748 729 FCFA. Depuis
le 1er Janvier 2018, les entités ont pour obligation d’appliquer l’approche par composant. Cette
pratique consiste à ventiler les coûts d’acquisition des immobilisations corporelles en ses leurs parties
significatives et amortissement séparé de procéder aux amortissements de manières séparée.
Conformément aux dispositions du syscohada SYSCOHADA révisé, la décomposition des
immobilisations n’est autorisée que pour les bâtiments et autres ouvrages, les avions, les bateaux, les
camion, les autocars, les bus, les véhicules blindés de transport de fonds, certains matériels et
outillages des entités industrielles, minières, agricoles, hospitalières et pétrolières, dès lors que l’entité
dispose de statistiques et autres informations lui permettant de bien appréhender la durée d’utilité de
chaque élément. ». Par conséquent, les véhicules blindés acquis en 2018 doivent faire l’objet de
décomposition.

II. OPINION

A l’issue de notre audit sur les comptes de l’exercice de 2017 2018, nous envisageons d’émettre des
réserves sur le point 1.2 si le Conseil d’Administration décide d’arrêter les comptes tels qu’audités.

Toutefois, nous ne vous remettrons nos rapports définitifs que lorsque nous aurons contrôlé les
informations portées dans le rapport de gestion du Conseil d’Administration.

Restant à votre disposition pour toute information complémentaire, Nous nous vous prions de recevoir,
Monsieur le Président, l’expression de nos sentiments distingués.

Fait à Abidjan le 14 Août 11 Septembre 2019

Le commissaire aux comptes


EICI
Aka HOBA
Expert-Comptable Diplômé