Vous êtes sur la page 1sur 2

La synthèse de documents :

Une synthèse de documents consiste à comparer plusieurs documents pour en tirer l’essentiel.
Pour ce faire, on dégage le thème commun à ces documents, on compare les idées essentielles qu’ils
contiennent. Puis, avec nos propres mots, on en rend compte tout en suivant un plan qu’on a préalablement
élaboré.

La méthode de travail:
Pour faire la synthèse de plusieurs documents, on se doit de respecter certaines règles :

1- Etudier et comprendre les documents proposés (se référer pour cela à la fiche ″analyse d’un texte″ ).
2- Dégager le thème commun (ou la problématique commune) traité dans tous les documents.
3- Dégager les idées et les informations essentielles. Chaque idée essentielle doit être rattachée au
thème commun. Des idées secondaires viendront soutenir ou illustrer les idées principales.

4- Comparer les idées contenues dans chaque document et dégager les éléments communs, opposés ou
complémentaires qui existent entre elles... Aussi dégager les éléments n’existant que dans chaque
document.
Note : le plus simple est d'organiser les éléments dégagés dans un tableau.
Eléments communs Eléments opposés Eléments Eléments à part
complémentaires
…… …… …… ……

5- Elaborer le plan de la rédaction :


-Quand il y beaucoup plus de points communs entre les documents, le mieux, pour la synthèse, est de faire
un plan de type descriptif (suivre un ordre chronologique, établir un d'inventaire, traiter catégorie par
catégorie).
-Quand les documents présentent des points de vue opposés, on optera plutôt pour un plan de type
polémique.
-Si les thèmes des documents sont complémentaires, notre plan sera de type analytique ou déductif (traiter
des causes d'un phénomène, de ses répercussions…).

6- Rédiger :
Le texte de la synthèse doit comporter une introduction et un développement et quelques fois une
conclusion.
L’introduction : dans l’introduction, on
-Abordera Le thème général traité dans les documents.
-Présentera la problématique commune à tous les documents.
-Une phrase toute simple, relative au thème commun aux documents, suffira pour commencer
l’introduction « Les documents proposés traitent tous de... ; On évitera des formules telles que: «de nos
jours, depuis toujours, depuis la nuit des temps…».

Le développement :
-Dans le développement on traitera des points communs, opposées ou complémentaires des
documents. On abordera une idée essentielle par paragraphe. On commencera donc chaque paragraphe
en parlant de l’idée développée.
-On utilisera des connecteurs, des articulateurs logiques…pour articuler les idées entre elles.
Le texte qu’on rédigera sera unique, cohérent, objectif. Il suivra un ordre qui nous est propre.
-On n’est pas obligé de présenter les idées telles qu’elles sont ordonnées dans les documents ; on doit suivre
son propre plan pour les présenter.
-On se référera aux document, ou aux auteurs par des tournures comme : selon X…, si l’on en croit Y… X
affirme que, soutient, corrobore…
Conclusion :
La conclusion est rarement incluse dans une synthèse. Toutefois, si conclusion devrait y avoir, on fera une
conclusion personnelle mais objective.

Note :
On doit soigner la représentation du texte: l’introduction, les paragraphes formant le développement ainsi
que la conclusion devront être séparés physiquement.

9- Relire le texte rédigé pour s’assurer de sa cohérence, de sa concision…


8-Compter le nombre de mots compris dans le texte :

″Règle de décompte des mots : est considéré comme mot tout ensemble de signes placé entre deux espaces.
=> c'est-à-dire = 1 mot; un bon sujet = 3 mots; Je ne l'ai pas vu depuis avant-hier = 7 mots″.

Certaines règles sont à respecter lors de la synthèse :


-On doit utiliser nos propres mots lors de la rédaction, et non réutiliser des phrases des documents. On
peut toutefois réutiliser les mots clés.
-Etre très concis : il est important de montrer qu’on sait aller à l’essentiel.
-On doit rester objectif : on a pas à donner son opinion personnelle, on ne doit pas introduire d'autres idées
ou informations que celles des auteurs. Pour cela on n’utilisera point la première personne du singulier et du
pluriel (je, nous) ; on doit utiliser des formules impersonnelles, indirectes.
-On ne doit oublier aucune idée essentielle. On évitera par contre tout ce qui est superflus et tout ce qui
est trop explicatif.
-On donnera un titre à notre synthèse.

----------------
Etape 1 : -Etudier et comprendre les documents.
-Dégager le thème commun aux documents.
-Dégager les idées et les informations essentielles ainsi que les idées secondaires.
Etape 2: -Comparer les idées essentielles des documents : éléments communs, opposés,
complémentaires, éléments à part.
Etape 3 : Elaborer le plan de la rédaction : descriptif (chronologie, inventaire…), polémique,
analytique.
Etape 4 : Titre pour la synthèse.
Rédiger : L’introduction : phrase pour introduire, thème général et problématique.
Développement : une idée par paragraphe, comparer les idées, connecteurs
et articulateurs. (cohérence et concision).
Conclusion.
Relire et compter les mots.