Vous êtes sur la page 1sur 124

CALIFORNIE : GEORGE LUCAS AFFOLE SES VOISINS ● L’ADIEU À GEORGES DUBŒUF ET PIERRE GALET ● SOULAGES ET LE VIN

BORDEAUX
80 cuvées gourmandes
et bon marché

DOMAINE
larvf.com
LEFLAIVE
Un grand
bourgogne
RÉCHAUFFEMENT affronte
CLIMATIQUE l’oxydation
Comment de ses blancs
ont vieilli
les 2003 ?

Dossier spécial
Jean-Marc
Révolution Grussaute

orange
Le pilier
de Jurançon IKSMH=^U\WU\:??a@a@qq@@nn@@jj@@aa";";
M 08279 - 639 - F: 7,20 E - RD
M 08279 - 639 - F: 7,20 E - RD
3’3’::HHIKSMH=^U\WU\:

Pourquoi les vins de macération


plaisent aux jeunes et aux nouveaux amateurs
UN T E RROIR L EG ENDAIRE .

www.closdeslunes.com

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION


Edito
Denis Saverot

L’orange, couleur de liberté


C
’est le génie du vin de s’adapter au temps et aux tains breuvages issus de raisin fermenté changer de couleur
époques, de se transformer pour mieux nous sur- en dix minutes ?
prendre. Boisson sacrée des Grecs qui le servaient lors Mais depuis quinze ans, il faut reconnaître que bien des pro-
d’offices religieux, le vin est devenu le compagnon des ouvriers grès ont été accomplis. D’abord dans la maîtrise des vinifica-
bâtisseurs de cathédrales parce qu’il était sain, le fortifiant des tions qui, en mode “nature”, réclament une hygiène absolue
Poilus dans l’enfer d’Ypres et de l’Argonne, avant – c’est moins mais aussi lors de la mise en bouteilles, du transport et de la
exaltant – que les meilleurs flacons ne soient commués en conservation de ces vins par définition plus fragiles. Bien des
objets de spéculation sous l’effet de la mondialisation. tenants du “nature” ont par ailleurs accepté de renoncer au
L’ultime avatar de ce cycle millénaire apparaît sous nos dogme du sans soufre pour protéger leur vin, même de façon
yeux : c’est le boom des vins bio, biodynamiques, “nature”, infime, ce qui souvent change tout.
oranges. Le mouvement du balancier qui oscille sous nos Le bénéfice principal de cette révolution “nature” est
yeux est considérable. Au moment précis où les châteaux pourtant ailleurs : la montée en puissance des vins naturels
bordelais attisent la convoitise de compagnies institution- a permis de conquérir un nouveau public, plus jeune, moins
nelles, où certains bourgognes atteignent des prix inacces- connaisseur, moins argenté aussi sans doute, des jeunes gens
sibles, où les objectifs financiers prennent de plus en plus le et des jeunes femmes sans cave enterrée ni carnets de chèques
dessus sur la passion, voilà que se dresse une vague puissante fournis, qui sans cela se détourneraient du vin au profit d’autres
et salvatrice, la vague naturelle. boissons plus accessibles comme la bière, voire les cocktails.
Bien sûr, l’accouchement des vins Pour saluer cette évolution, La Revue
“nature” et oranges n’a pas été sans dif- du vin de France est fière de vous pré-
ficultés, pour les vignerons pionniers senter ici une dégustation de fond
comme pour les vaillants amateurs dédiée aux vins oranges, conduite par
qui s’efforçaient de les servir à table. Pierre Citerne. Une odyssée gustative
La Revue du vin de France a longtemps inédite qui vous conduira de l’Alsace à
pointé les défauts qui disqualifiaient la Méditerranée. Une ode à l’émancipa-
certaines tentatives conduites au nom tion aussi puisque, comme l’écrit Pierre,
du dogme du vin sans soufre, ces vins « le vin orange représente la liberté dont
qui, mal maîtrisés, remuglent vite le chacun semble plus que jamais assoiffé dans
poulailler ou l’écurie. Qui n’a pas été une société où la surveillance de la parole
éberlué en voyant dans le verre cer- et des goûts va crescendo vertiginoso… ».
Bonnes découvertes.

« Une odyssée
gustative,
une ode à
l’émancipation »
T. de Crisnay

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 3


Sommaire
Mars 2020

Le vigneron Jean-Marc Grussaute,


chez lui, à Lasseube.

Grand Entretien
8 Jean-Marc Grussaute
Figure emblématique du Jurançon, le vigneron du domaine Camin Larredya
nous dévoile sa vision du vin d’identité.

En direct dans le vignoble


12 Les actus du vin
Étiquetage des vins : pourquoi la réforme patine

J. Baudouin
À San Francisco, la NBA s’offre un temple du vin
Pékin, Beaune, Beyrouth… les “Cités du Vin” font florès
Beethoven était-il alcoolique ?
Alexandre de Lur Saluces : «  C’est Sauternes qu’on abîme ! » Comment les vins issus de la canicule de 2003
ont-ils évolué ? Le verdict de nos dégustateurs.
30 L’invité
Lassaâd Metoui, artiste calligraphe, met en images les poèmes d’Omar Khayyâm

32 Le courrier des lecteurs


Les dossiers
34 Les vins issus de la canicule
de 2003 ont-ils bien vieilli ?
L’année 2003 fut la première à battre tous les records de chaleur, et la vigne fut
mise à rude épreuve. Nos dégustateurs jugent l’évolution de ces vins.

Shutterstock
50 Faire du vin,
ça coûte combien ? Il n’y a pas que des vins inaccessibles à Bordeaux.
La preuve avec le délicieux Château Moulin de la Souloire
Densité de plantation, pente, rendements… Quels coûts
d’Eugénie (à g.) et Diane Degas. La félicité pour 5 € !
de production se cachent derrière une bouteille de vin ?

Art de vivre
49 Vu d’ailleurs Par Pascaline Lepeltier
57 Accord minute Par Olivier Poussier
58 Grand accord
Lynch-Bages et gratin de macaronis à la truffe
avec Julien Dumas, au Lucas Carton, à Paris

63 C’est comme ça Par Sébastien Lapaque


D. R.

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 5


RAVINET D‘ARC
HIGHLINE
Tél.: 01 47 38 37 46 FA IT MA I N ET
info@ravinetdarc.fr
www.ravinetdarc.fr SOUFFLÉ BOUCHE
Retrouvez-nous sur
www.spiegelau.fr

Les qualités de l‘Authentis alliées à la légèreté du soufflé bouche!


Sommaire
Mars 2020
Art de vivre
64 Balade à Anvers
avec le baron Maurice Velge Le restaurant
‘t Fornuis,
68 Spiritueux à Anvers, dans
une maison
Dix armagnacs très tendance !
flamande

D. R.
du XIXe siècle.

De vigne en cave
70 Vie de château
Domaine Paetzold, dans le Roussillon

76 Une appellation, deux styles


Rieslings Grands crus Pfingstberg et Saering des domaines Dirler-Cadé
et Valentin Zusslin

80 Les dessous du terroir Michael


Picpoul de Pinet, cépage rare et terroir maritime Paetzold tire
la quintessence

85 Trésors de vos caves de ses vignes


centenaires

D. R.
Par Angélique de Lencquesaing du Roussillon.

Les Dégustations
Vinification, goûts,
styles : les vins
oranges bousculent
le monde du vin.

92 La révolution
des vins oranges
Tour de France en 53 cuvées des blancs de macération
qui enflamment la planète vin

104 Bordeaux accessibles


Les appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur recèlent
une multitude de rouges à prix serrés

113 Dernière emplette


114 Domaine Leflaive
Que vaut son Grand cru Chevalier-Montrachet ?

117 Les coordonnées des producteurs


118 Vins oxydatifs
Ces vins rebelles font preuve d’une modernité passionnante

121 Les 100 bouteilles mythiques


Vouvray Goutte d’Or 1990 du domaine du Clos Naudin

122 Débat autour d’une bouteille


T. Legay

IGP Lot Néphèle 2018 du domaine Laroque d’Antan

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 7


Grand entretien

Jean-Marc Grussaute
« Ma vision esthétique du vin
est le fruit d’un long travail »
Figure emblématique de Jurançon, le vigneron est aussi un porte-voix du Béarn
et plus largement du Sud-Ouest. Il nous dévoile sa vision du vin d’identité.
Propos recueillis par Jérôme Baudouin et Alexis Goujard

Pour cet entretien, vous avez choisi un vieux millésime de J’étais l’aîné de quatre enfants. C’était un devoir de reprendre
jurançon. Que représente-t-il à vos yeux ? le domaine familial. Le sociologue Pierre Bourdieu, Béarnais
Ce 1988 est mon premier millésime, juste après la reprise des et originaire de la commune de Lasseube, explique cette
vignes de mes parents qui fournissaient la cave coopérative. forme de transmission, cette crise de la société paysanne en
C’est un petit manseng moelleux aux notes très truffées. Je Béarn dans Le Bal des célibataires. Durant les premières années,
n’ai jamais refait un vin aux arômes aussi puissants de truffe. c’était un asservissement pour moi d’être vigneron. Il m’a fallu
À l’époque, les vignes étaient cultivées de façon convention- un long cheminement pour trouver du sens à ce métier.
nelle, le matériel en cave était très sommaire : un pressoir et
quelques barriques anciennes. Le raisin était martyrisé avec Les vignerons de Jurançon vous ont-ils alors épaulé ?
des levures et du soufre, mais le vin est toujours en forme. Oui, dans les années 90, j’ai marché sur les traces des figures
incontournables de Jurançon, comme Henri Ramonteu
Que signifie le nom de votre domaine, Camin Larredya ? du domaine Cauhapé et Charles Hours du Clos Uroulat. Je
“Camin” signifie chemin en béarnais et Larredya, l’endroit où faisais bien mon travail pour vivre de ma production, mais
l’on fabriquait des bardeaux de châtaignier. Le nom a été réper- j’élaborais des vins académiques, sans y trouver un sens
torié au XIVe siècle lorsque le prince Gaston Phœbus identifiait profond. Quelques années plus tard, à une période où je
les fermes du Béarn pour faciliter le prélèvement de l’impôt. songeais à arrêter ce métier, deux personnes m’ont considé-
rablement aidé à m’émanciper : Elian Da Ros, vigneron en
Le Béarn est votre terre, le nom de vos vins Virada, Au Capcéu, Côtes du Marmandais, et Matthieu Cosse du domaine Cosse-
L’Iranja le revendiquent. Est-ce important pour vous ? Maisonneuve, à Cahors. Ils m’ont ouvert les yeux sur une autre
C’est une chance pour moi de vivre à l’endroit où je suis né. La manière de faire du vin.
terre, les gens, la langue et la société rurale m’ont construit. Je
suis fier de mes racines pyrénéennes et de participer, par mon Cette rencontre a-t-elle été un tournant dans votre vie ?
travail, à l’activité rurale locale et au rayonnement du Béarn. Ces deux hommes m’ont aiguillé vers une réflexion profonde
pour donner un sens vital à mon métier de vigneron, qui ne
Vous avez longtemps joué au rugby à la Section Paloise, le se résume pas à faire du vin. J’ai entamé un long travail pour
club de Pau, capitale du Béarn. Que vous a apporté ce sport ? mettre en harmonie ma vie de famille, mon sol, mon territoire
C’est un élément constitutif de mon environnement. J’étais et mes raisins avec une vision esthétique du vin. Je ne parle pas
très introverti quand j’étais jeune et le rugby m’a permis de d’aventure mais de choix précis pour construire méthodique-
trouver ma place au sein du clan pour défendre le clocher. Je ment ce biotope personnel. Ma vie a pris une autre dimension
n’étais pas leader, mais je me sentais à ma place dans le groupe. à ce moment-là.

Était-ce une évidence pour vous de reprendre la suite de vos Est-ce dans ce même esprit que vous vous êtes initié à la
parents au domaine ? viticulture biologique puis biodynamique ?
Mon père nous a quittés lorsque j’avais 15 ans. Je ne voulais pas À mon installation en 1988, je faisais du vin en suivant une
être vigneron. La sociologie rurale a dicté mes choix de vie. recette toute faite. Je ne me rendais pas compte que je mettais

Jean-Marc Grussaute. Né le 25 février 1967 à Pau. Un temps conseiller général des Pyrénées-Atlantiques,
le propriétaire du domaine Camin Larredya a toujours gardé un pied dans le monde politique local. Son plus grand vin
dégusté : le riesling Grand cru Rangen de Thann 2001 du domaine Zind Humbrecht.

8 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Fier de ses racines béarnaises,
Jean-Marc Grussaute est
passionné par l’éclosion
des arômes de truffe dans le vin.
Photos de J. Baudouin
Grand entretien
Jean-Marc Grussaute
très jeunes mais je crois à l’immense potentiel
de ce secteur abandonné par l’homme car trop
difficile à travailler.

Ces deux cépages anciens mériteraient-ils


d’être développés dans l’appellation ?
Ce sont des merveilleux cépages dans les
assemblages de blancs secs. Leur faible degré
d’alcool (12,5°) et leur discrétion aromatique
permettent d’assagir et d’apporter des nuances
aux mansengs, bien plus exubérants.

Il y a deux ans, votre cuvée L’Iranja 2015 a été


le premier vin du Sud-Ouest noté 20/20 dans le
Guide des meilleurs vins de France de La RVF.
Comment l’avez-vous ressenti ?
Je me suis dit d’un air le plus détaché qui soit :
je crois que Camin Larredya, c’est devenu du
sérieux ! Il s’agissait d’un coup d’essai. Une
cuvée que j’ai faite avec beaucoup d’intui-
Le vigneron n’a pas hésité à réintroduire de vieux cépages comme le camaralet et le lauzet. tion. Je voulais expérimenter un vin blanc
avec des sucres résiduels, macéré plusieurs
le terroir en mode passif. J’ai tout essayé en matière d’œno- mois en amphores de terre cuite avec des petits mansengs
logie, même les copeaux, à titre expérimental. Mais je restais récoltés en surmaturité. Au-delà de cette note, ce qui m’a vrai-
prudent. Au tournant des années 2000, Mathieu et Elian m’ont ment frappé, c’est la suite de cette histoire dans La RVF où je
expliqué qu’on faisait de meilleurs vins avec une approche bio. découvre le courrier d’un lecteur et la réponse de votre dégus-
Cela a été un bouleversement total dans ma vie. À la même tateur Romain Iltis qui avait attribué la note (La RVF n° 626,
époque, je suis devenu papa. Très vite je suis passé en biody- novembre 2018). Son explication est une démonstration sen-
namie pour mieux gérer l’usage du cuivre. Et si aujourd’hui sible et structurée. Elle s’est avérée très gratifiante pour moi.
je pratique la biodynamie, c’est que je suis certain que cela Peut-être plus que la note. Maintenant, il faut rester au niveau !
apporte une plus-value à la pureté de mes vins et leur confère
une plus grande tenue dans le temps. Tout ce chemin de vie De nombreux vins de Jurançon offrent des arômes thiolés
a été pour moi une conquête permanente de confiance en et exubérants pour séduire le plus grand nombre. Ces blancs
soi. Le métier de vigneron est la meilleure manière de mettre nient-ils leur terroir ?
l’homme en accord avec son environnement. On ne peut pas nier que ces blancs très expressifs, fabriqués
avec certaines levures et intrants œnologiques
Vos vinifications ont également évolué ? ont permis de faire connaître Jurançon. J’y ai
Grâce à ces pratiques, je me suis rendu compte « Je crois que d’ailleurs contribué à mes débuts. Mais nous ne
que je pouvais aller beaucoup plus loin sur les Camin Larredya, pouvons rivaliser avec les Côtes de Gascogne
vinifications douces, que mes jus résistaient c’est devenu emmenées par des marques comme Tariquet
mieux à l’oxygène et puis je ne regardais plus et Uby qui produisent ce type de vins. Avec le
les thiols dans les vins. Je constate aujourd’hui du sérieux ! » relief du vignoble de Jurançon, la faible densité
qu’il est mille fois plus facile de vinifier avec des de pieds de vigne à l’hectare et les rendements
levures indigènes. Je ne peux pas l’expliquer, mais mes levains plus faibles, le coût de revient d’une bouteille est bien plus
sont extrêmement sains et mes vinifications beaucoup plus élevée chez nous. Pour attirer des consommateurs de vins de
simples, moins interventionnistes. plus en plus ouverts à la découverte, nous, vignerons, devons
aspirer à une identité plus forte des vins par des méthodes
Nous dégustons votre cuvée Costa Blanca 2018. Un blanc moins interventionnistes.
sec, profond et d’un incroyable raffinement minéral, proba-
blement, le plus lumineux de Jurançon. Quel est ce projet ? Depuis sa création, l’appellation Jurançon est réputée pour
Ce projet vient de mon désir d’écrire ma page d’histoire à ses moelleux. Quels éléments clés favorisent leur production ?
Camin Larredya. J’ai déniché un coteau calcaire, très pentu, Il y a trois grands paramètres à prendre en compte. D’abord, la
situé dans la commune de Lasseube à trente kilomètres du météo douce, plus influencée par l’océan que par les chaleurs
domaine. C’est un calcaire blanc, tendre, très différent de nos sudistes. Nous ne connaissons pas d’été caniculaire violent.
terroirs de poudingue de la Chapelle-de-Rousse. En 2013, j’y Les raisins bénéficient d’une maturité lente. Ensuite, le petit
ai planté des vignes en sélections massales de petit manseng et manseng est un cépage très tardif. Sa peau épaisse et sa haute
des vieux cépages, camaralet et lauzet. Les vignes sont encore acidité lui permettent de se concentrer sereinement en sucres.
10 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Grand entretien
Jean-Marc Grussaute
c’est le vide juridique : les vins ne
peuvent pas prétendre à l’appel- « C’est grâce à
lation. Le vigneron doit donc s’en- Didier Dagueneau
gager dans une course aux sucres que j’ai franchi
résiduels. Cela passe parfois par
une utilisation outrancière de un cap »
levures. Un vin de profil demi-sec pourrait être tellement plus
pur qu’un blanc trituré en cave pour le rendre sec.

Didier Dagueneau aux Jardins de Babylone en 2002,


l’homme d’affaires canadien Michel Boutin aux châteaux
Jolys et de Jurque et la famille Perrodo au domaine Guirardel…
Comment percevez-vous l’arrivée de ces nouveaux acteurs ?
C’est rassurant de voir que les vignes de Jurançon donnent
envie aux investisseurs. L’arrivée de Didier Dagueneau dans
la commune d’Aubertin a décomplexé et inspiré plusieurs
vignerons. Il a montré qu’on pouvait produire de grands vins
différemment, à l’image d’un blanc sec fait avec notre cépage
ancien le camaralet. C’est grâce à lui que j’ai franchi le cap pour
planter de la vigne sur le coteau pentu de Lasseube. Enfin,
en regardant le travail remarquable accompli par la famille
Perrodo au château Labégorce à Margaux, tout laisse à penser
qu’ils mettront les moyens pour faire rayonner Jurançon.

Vous avez également, avec quelques vignerons de l’asso-


ciation des vignerons du Sud-Ouest A Bisto De Nas, cultivé
la célèbre parcelle du Clos Joliette en 2016 et 2017. Racontez-
nous cette histoire.
Il s’agit d’une parcelle mythique pour les Béarnais de 1,85 ha
de poudingues à galets avec une veine ferrugineuse qui donne
une envergure exceptionnelle au petit manseng. Depuis la
Avec son association de vignerons du Sud-Ouest, A Bisto De Nas, mort de son dernier propriétaire, le caviste parisien Michel
Jean-Marc Grussaute a vinifié le mythique Clos Joliette en 2016 et 2017. Renaud en 2010, le vignoble était à l’abandon. Avec l’asso-
ciation des vignerons du Sud-Ouest, nous avons eu le privi-
Enfin, le vignoble rencontre fréquemment l’effet de foehn. Ce lège d’entretenir les vignes et de vinifier le millésime 2016 et
phénomène se produit en novembre lorsque des vents forts d’acheter une partie des stocks. Mais la transmission entre les
venus d’Espagne subissent un réchauffement par compres- enfants Renaud est très compliquée (ils ont confié un prêt à usage
sion en descendant les Pyrénées et permettent un passerillage des vignes et de la cave au négociant du Sud-Ouest, Lionel Osmin, ndlr).
parfait des raisins.
Vous êtes un confident bienveillant pour plusieurs jeunes
Jurançon subit-elle une baisse de la demande de ses moel- de Jurançon. Comment voyez-vous l’avenir de l’appellation ?
leux comme la plupart des appellations françaises ? Ces jeunes ont baroudé, voyagé, se posent les bonnes ques-
Paradoxalement, non. La production est répartie depuis long- tions, ont les bons gestes. Il y a de très belles personnalités
temps entre deux tiers de moelleux et un tiers de secs. Je pense parmi ces jeunes. Je pense à Maxime Salharang au Clos
que l’équilibre fringant des moelleux de Jurançon, sans excès Larrouyat. Il a roulé sa bosse au domaine de Souch avant
de sucre et d’une grande acidité, est fédérateur. Les volumes de s’installer avec sa femme Lucie sur leurs trois hectares
de secs montent petit à petit. À Camin Larredya, le moelleux conduits en biodynamie. Et puis, il y a le besogneux Mathieu
ne représente qu’un tiers de la production. J’ai une idée très Lacanette du domaine Naba qui a planté cinq hectares sur un
précise de la maturité pour récolter les petits mansengs en coteau d’Estialescq. Ils sont très attachés au territoire avec des
novembre, parfois en décembre, à une qualité parfaite. Tous valeurs fédératrices.
les millésimes ne le permettent pas malheureusement.
Vous ne produisez que des vins blancs. N’êtes-vous pas
Il n’existe pas de mention demi-sec à Jurançon, comme c’est tenté de planter du rouge sur les coteaux de Jurançon ?
le cas à Vouvray. Est-ce un handicap ? Après plus de vingt ans de vinification de blanc, j’en ai très
Pour revendiquer l’appellation Jurançon sec, les vins doivent envie ! Il me reste un bout de parcelle sur mon coteau calcaire
contenir moins de 4 grammes de sucre par litre. Les moelleux de Lasseube. J’envisage d’y planter du cabernet franc. Après
sont tenus d’afficher au minimum 40 g/l. Mais entre les deux, tout, ce cépage vient de chez nous ! •
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 11
En direct
Dans le vignoble

D. R.
Associations de consommateurs et écologistes réclament toujours plus d’informations et de transparence sur les étiquettes. Jusqu’où ?

Étiquetage des vins :


pourquoi la réforme patine
La valeur énergétique du vin pourrait bien figurer bientôt sur les étiquettes des bouteilles… En revanche,
l’affichage du détail des composants du vin est a priori renvoyé à plus tard, au grand dam des écologistes.

D
es étiquettes de vin plus infor- Après plusieurs tentatives pas toujours contre la demande de transparence ?
matives et transparentes  : abouties de réglementation de l’étique- Les hautes sphères du vin ont fini par
l’idée avance doucement. tage des alcools (1982, 1992, 1997, 2002, abdiquer. « Si nous refusons la transparence,
Jusqu’à présent, les boissons alcoolisées 2011…), la Commission européenne a des sites marchands le feront à notre place de
n’avaient pas l’obligation d’informer décidé de passer à l’action, tout en lais- manière non contrôlée », explique Jean-
le public sur leur composition. Au sant aux représentants des filières bière, Marie Barillère, président du Comité
contraire de tous les autres aliments, de spiritueux et vin le soin de décider entre européen des entreprises viticoles.
la boîte de petits pois-carottes à la bou- eux. À Bruxelles, on appelle cela une Tandis que les filières bière et spiri-
teille d’eau minérale. « autorégulation ». tueux trouvaient assez vite un com-
Cette sorte d’exception culturelle promis, quatre ans de négociations
a pris fin en 2015, lorsque les lobbys LE QR CODE, UN CACHE-SEXE ? byzantines ont suivi dans la filière vin, à
anti-alcool et anti-obésité britanniques Inutile de dire qu’en France, les autorités partir de 2015. Après des tergiversations,
ont fait voter un rapport d’initiative au du vin ont traîné les pieds. « Le nombre de un accord est trouvé en avril 2019. Les
Parlement européen. Leur but : faire mentions légales a explosé sur nos étiquettes producteurs s’offrent la possibilité d’in-
apparaître le taux de calories sur les bou- en trente ans. Pourquoi rajouter une couche former le consommateur sur les calories
teilles, afin que les consommateurs sou- de complexité, cela entretient la suspicion et la composition du vin.
cieux de leur ligne renoncent à un verre dans l’esprit des gens », analyse Thierry Sauf que pour les militants de la
de cognac, de vin ou de bière… Une idée Montagne, le président des Vignerons transparence, cet accord n’est pas assez
qui a vite hérissé le poil des producteurs. indépendants. Mais comment lutter contraignant. D’une part parce ● ● ●
12 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct
Dans le vignoble
●●● que les producteurs de vin se
sont laissés la liberté de décider ou non
d’apporter ces informations à leurs
clients. D’autre part, parce que plutôt
À San Francisco, la NBA
que de faire apparaître les calories ou les
ingrédients sur les étiquettes, la filière s’offre un temple du vin
recommande de les « dématérialiser ». En
clair, un QR Code pourra être apposé On en rêve en France : la nouvelle salle des Golden State Warriors
sur chaque bouteille. Seuls les consom- propose aux spectateurs de déguster du vin pendant les matchs.
mateurs les plus motivés (et les mieux
équipés) pourront “flasher” l’étiquette
avec leur smartphone pour retrouver
les informations sur Internet.

OFFENSIVE À STRASBOURG
Pourtant, cet accord a minima obtenu de
haute lutte est déjà menacé. Un député
européen, Éric Andrieu (PS), pourtant
né à Narbonne, propose dans un rap-
port de rendre obligatoire l’affichage des
calories sur les étiquettes. En le suivant,
on quitterait donc le monde du volonta-
riat pour celui de la contrainte…
Au grand soulagement des vigne-
rons, les travaux d’Éric Andrieu ont été
retardés par l’installation du nouveau

D. R.
parlement et de la nouvelle commis- Les vignerons de Napa servent leurs vins dans l’enceinte sportive du Chase Center, à San Francisco.
sion. Mais le Narbonnais est tenace : il

L
veut faire voter son texte en assemblée es fans des Golden State déguster un verre de vin tranquillement
plénière au Parlement de Strasbourg en Warriors, l’équipe de basket pro- assis à leur place, tout en savourant des
juin. Si son équipe compte bien obtenir fessionnel de San Francisco, sont yeux le spectacle d’un match de basket
l’obligation d’indiquer la valeur éner- vernis. Leur équipe a participé aux cinq ou d’un concert. Une scène totalement
gétique sur les étiquettes dès 2021, elle dernières finales du championnat amé- impossible au Stade de France où, en
est plus pessimiste sur l’affichage des ricain et en a remporté trois ! vertu de la loi Évin, seuls les privilégiés
composants. Personne ne s’entend sur Pour célébrer cette réussite, une installés en loge ont le droit de siroter un
la définition de ce qu’est un ingrédient superbe salle flambant neuve de plus verre de champagne.
pour le vin… de 18 000 places a été inaugurée en 2017,
le Chase Center, du nom de JP Morgan QUE DES VINS CALIFORNIENS
LA RECETTE DU VIN, CE MYSTÈRE Chase, l’une des banques les plus puis- Mais attention, il ne s’agit pas de n’im-
Pour les producteurs, seuls les éléments santes des États-Unis, pour un coût porte quel vin ! Au Chase Center, ce sont
mesurables au moment de la mise en estimé à environ 1,4 milliard de dollars. les productions locales qui sont mises à
bouteilles doivent être mentionnés. Ce Mais ce qui fait l’originalité de ce l’honneur et, à l’exception notable du
qui exclut, par exemple, la filtration sur nouvel écrin, c’est que le vin y est roi : champagne, les vins servis proviennent
batonite, le collage, les levures, l’acide Ainsi, les 27 stands de restauration de quasi exclusivement de Californie.
ascorbique… Pour les tenants de la bio- l’enceinte servent des vins au verre, en Ce patriotisme est poussé encore plus
dynamie, le public doit aussi connaître bouteille et même, on est en Californie, loin puisqu’à chaque événement, un
l’usage de certaines techniques qu’ils en canette. viticulteur de la Napa Valley, la région
qualifient de «  dénaturantes  » telles La salle a été inaugurée en 2017 avec un viticole la plus proche de San Francisco,
la flash-pasteurisation ou l’osmose concert du groupe Metallica. Mais que est mis en avant et a la possibilité de
inverse, mais aussi les auxiliaires tech- ce soit pour des matchs de basket ou des vendre et de faire déguster ses cuvées
nologiques et les additifs. Les tenants du concerts, 750 verres de vins, 375 canettes dans le stade.
vin “nature” vont encore plus loin, exi- de vins et plus de 50 bouteilles sont En 2020, 55 viticulteurs de Napa pour-
geant que la teneur en sulfites et en pes- vendus en moyenne par événement. ront chacun à leur tour faire découvrir
ticides soit indiquée… De beaux débats Soit l’équivalent de 2 100 verres de vins leurs vins au public, notamment dans les
en perspective. Quand le consomma- par soirée ! loges VIP de l’enceinte où sont installés
teur saura-t-il ce qu’il boit ? On n’en sait On peut donc croiser dans le Chase les people de la Silicon Valley.
toujours rien. Fabien Humbert Center des spectateurs en train de Jean-Baptiste Thial de Bordenave
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 13
En direct
Dans le vignoble

Avec l’aide
son fils Franck,
Georges Dubœuf
n’a cessé
de promouvoir
le vignoble
du Beaujolais à
travers le monde.

D. R.
Georges Dubœuf
Grand dégustateur et visionnaire
Décédé le 4 janvier, l’artisan du succès mondial du beaujolais nouveau et pionnier de l’œnotourisme a
marqué le vignoble. Il fut longtemps le seul Français dans le top 10 des vins français importés aux États-Unis.

A
vec la mort de Georges années 60. On le sait peu, mais c’est seu- encore du Japon associé aux étiquettes
Dubœuf, décédé à 86 ans chez lement en 2002 que la maison Dubœuf fleuries qui débarquent tous les troi-
lui, à Romanèche-Thorins, le ouvrira son propre site de vinification. sièmes jeudis de novembre. Georges
Beaujolais a perdu beaucoup plus qu’un Grand dégustateur – il fut membre Dubœuf voyait dans le beaujolais nou-
homme : sa figure tutélaire. du comité de dégustation de La RVF au veau « un vin d’initiation ». Mais avec le
Né en 1933, peu avant la création des début des années 80 – Georges Dubœuf succès mondial du beaujolais nouveau
AOC, dans une famille vigneronne de connaissait parfaitement le vignoble du vint une certaine facilité et la suite ne
Chaintré,en Mâconnais, il aura traversé Beaujolais et ses lignées de vignerons. « Si lui a pas donné raison. Le débat sur les
toutes les époques qu’un vignoble puisse je n’avais pas eu des vignerons me fournissant dégâts causés par ce vin primeur sur
connaître : d’abord laborieuses, ensuite de bons vins, je n’aurais jamais obtenu ce que l’image du vignoble, et sur les crus en
glorieuses mais aussi plus sombres sur j’ai obtenu. Notre fonds de commerce est là », particulier, hante toujours la région.
la fin. Sa réussite de négociant, avec les nous confiait-il au début du millénaire. Son intuition sur l’avenir de l’œnotou-
excès du beaujolais nouveau, a parfois risme est, elle, unanimement saluée. En
occulté ce qu’il a peut-être le mieux QUE FLEURISSENT 1 000 ÉTIQUETTES 1993, l’ancienne gare de Romanèche-
réussi dans sa vie : la promotion des Fort de ses liens avec la génération de Thorins devenait le “Hameau du vin”.
vignerons du Beaujolais. chefs sortis de leurs cuisines, Paul Bocuse Un succès qui a inspiré nombre de
C’est sous le titre d’embouteilleur à en tête, il aura longtemps réussi l’exploit domaines et de régions en France.
façon que Georges Dubœuf est enre- d’incarner le “vin de copains” mais il a Qui lui succèdera à la tête du groupe ?
gistré pour la première fois au registre aussi milité pour la distinction de cer- S’il avait fini par confier tardivement la
des métiers. Il imposera son nom en tains crus du Beaujolais et du Mâconnais. direction générale à son fils Franck en
s’approvisionnant et en travaillant en Il fut un artisan de l’essor et du succès 2018, le nom de son petit-fils, Adrien
direct avec 400 vignerons et une ving- du beaujolais nouveau. Son nom restera Dubœuf-Lacombe, fils de sa fille
taine de caves coopératives pendant pour le grand public de France, mais Fabienne, est régulièrement cité.
les années florissantes, à partir des aussi d’Angleterre, des États-Unis ou Vincent Lesage
14 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct
Dans le vignoble

Le père de Star Wars Bernard Magrez,


en guerre contre ses voisins propriétaire
à Châteauneuf-du-Pape
Le propriétaire de Pape Clément réalise
Par peur d’être envahis par les fans de Yan Solo, les habitants du Comté un vieux rêve : il a racheté il y a quelques
de Marin s’opposent à l’extension du vignoble californien de George Lucas. mois à la maison Ogier (groupe Advini)
un vaste bâtiment d’habitation compre-
nant des chambres d’hôtes dans la cité
de Châteauneuf-du-Pape. Il compte
y domicilier l’une de ses marques de
négoce historiques. Le magnat borde-
lais du vin va-t-il maintenant signer
des contrats d’approvisionnement en
raisins ou réussir à racheter des vignes à
Châteauneuf ? Affaire à suivre.

Un toit-terrasse

Photos : D. R.
à La Tour d’Argent
C’est dans ce paisible paysage de grasses prairies du territoire de Nicasio, en Californie, Le projet excite particulièrement le
que George Lucas voudrait créer son nouveau vignoble de 252 hectares. directeur général Yannick Branchereau :
un toit-terrasse avec une vue époustou-

L
a Force aurait-elle abandonné touristes et de fans de la princesse Leia. flante à 360 degrés sur Paris va bientôt
George Lucas ? Le milliardaire Les râleurs envisagent donc de contester être aménagé au dernier étage de La Tour
américain, célèbre producteur en justice l’autorisation d’extension agri- d’Argent, le célèbre restaurant du quai de
et père de Star Wars, fait face à la fronde cole accordée à l’été 2019 par le Comté de la Tournelle à Paris.
inattendue d’une mystérieuse associa- Marin à la société Skywalker Vineyards
tion de propriétaires du territoire cali- (aussi propriétaire du château Margüi
fornien de Nicasio  (*), manifestement en Provence). Une semaine vin
tombée du côté obscur de la Force. et fromages à Paris
George Lucas est vigneron depuis SUR LES TRACES DE COPPOLA
une trentaine d’années, notamment Ces derniers veulent bien, à la rigueur, Il avait inventé le Cheese Day, mais le
dans le Comté de Marin, au nord de d’un nouveau vignoble Lucas, mais ail- communicant Jean-François Hesse
San Francisco, où il a bâti le fameux leurs, bien caché dans un coin de l’im- (agence Transversal) voit encore plus
Skywalker Ranch et planté mense propriété du réali- grand en 2020 et lance le premier Paris
des hectares de vignes pour sateur. Problème : comme Cheese & Wine Week, du 7 au 13 sep-
produire son propre vin l’a souligné l’avocat des vins tembre. Objectif : inviter des restaura-
(des chardonnays et pinots Skywalker, l’emplacement teurs, artisans, hôtels, grands magasins
noirs commercialisés sous choisi, sur la bien nommée et médias à célébrer les vertus du fro-
le label Skywalker). Mais Lucas Valley Road, ne l’a pas mage pendant sept jours.
voilà que son projet de été au hasard. Il serait idéal
créer un nouveau vignoble pour la culture d’un grand
de 624 acres (252 ha) au George Lucas doit négocier pinot noir. Le créateur de
bord d’une route du terri- avec ses voisins.
Dark Vador veut en effet Taxes Trump :
toire de Nicasio, à quelques kilomètres marcher dans les pas de son ami Francis les premiers effets
du ranch, se heurte à la bronca des char- Ford Coppola et développer une gamme
mants habitants des alentours. de vins prestigieux. se font déjà sentir
Selon le Marin Independent Journal, Les autorités locales, l’entreprise Les taxes sur les vins français imposées
l’association jugerait « inesthétique » la Skywalker et l’association ont entamé par Donald Trump secouent le négoce
plantation de vignes et invoquerait des des discussions pour parvenir à un bordelais, notamment les profession-
menaces environnementales sur un accord raisonnable avant le 31 mars. nels les plus exposés aux États-Unis
paysage de chênes-lièges et de grasses Cher George, bienvenu dans le monde comme le négoce Twins, maison fondée
prairies fleurant bon l’Ouest américain. de la vigne et du vin ! Benoist Simmat par Alain Moses, très investi de l’autre
En fait : ils redoutent une invasion de (*) Nicasio Land Owners Association côté de l’Atlantique.
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 15
En direct
Dans le vignoble

Le vin au régime dans Le futur Village


international
les hypermarchés du vin de Pékin
regroupera
Les professionnels ne parlent que de ça : un musée et
les ventes de vin sont en baisse dans la des zones
commerciales.
grande distribution. Du coup, chaque
enseigne cherche des parades. Chez
Auchan, on envisage de diviser par deux
le nombre de références proposées
au rayon vin. Sachant qu’un magasin
moyen vend jusqu’à 650 vins différents,
les producteurs vont devoir jouer des
coudes pour conserver leur place.

Cantenac Brown,

D. R.
un margaux chez Urgo
La vente s’est déroulée discrètement Pékin, Beaune, Beyrouth…
fin décembre 2019. La famille Le Lous,
propriétaire du groupe pharmaceu-
tique Urgo, a acquis le château Cantenac
Les “Cités du Vin” font florès
Brown, troisième cru classé de Margaux.
Originaire de Chenôve en Bourgogne, la Le concept de “cité du vin” séduit les investisseurs du monde entier.
famille voue une passion pour les grands Sur le modèle bordelais, plusieurs projets devraient bientôt voir le jour.
vins de Bordeaux et entend moderniser

L
rapidement l’outil de production afin de e projet est impressionnant : entend surfer sur l’irrésistible demande
développer le travail parcellaire. 18 000  m² de scénographies chinoise, qui ne consiste plus seulement
consacrées à tous les vignobles à déguster du vin (notamment borde-
Michel Chapoutier : du monde, des animations multi-sen- lais), mais à en assimiler la culture et les
sorielles, un auditorium, des espaces codes. « Ces cités à vocation universelle sont
cap sur le social gastronomiques et de dégustation, des des lieux d’histoire et d’apprentissage, leurs
Michel Chapoutier passera en 2020 la lieux d’expositions temporaires, un objectifs sont éducatifs et ludiques », résume
présidence d’Inter Rhône à Philippe budget d’une soixantaine de millions Jean-Marc Menant, du groupe de Tang
Pellaton, président des vignerons des d’euros, environ un demi-million de (BVF), et directeur général du futur
Côtes du Rhône et homme fort de la visiteurs à l’année… Village international du vin de Pékin.
cave de Laudun Chusclan. Jamais à court Non, il ne s’agit plus de la désormais Celui-ci comprendra le “musée” mais
d’idées, le patron de M.Chapoutier veut célèbre Cité du Vin de Bordeaux, mais aussi des zones d’activités commerciales
investir dans l’action sociale, notamment du futur Musée universel du vin. Un ou hôtelières, ainsi qu’une pépinière de
en faveur des familles monoparentales. ensemble considérable qui doit ouvrir start-up et même un vignoble bio !
l’an prochain en Chine, dans le district
LE CHIFFRE DU MOIS de Fangshan, à quarante kilomètres de UNE CITÉ DU VIN À BEYROUTH ?
Pékin. Les Bordelais sont d’ailleurs les Comme à Bordeaux, Pékin veut doper le

90 000
accompagnateurs-partenaires de ce business autour non de la simple consom-
projet ambitieux, financé à 100 % par mation du vin mais de ses aspects “civili-
la capitale chinoise, qui a ordonné aux sationnels”. La future Cité des vins et des
architectes d’élever des bâtiments s’ins- climats de Bourgogne (Beaune, Chablis
C’est, en tonnes, le volume de pesti- pirant… du village médiéval de Saint- et Mâcon), dont les travaux démarrent
cides utilisés en France en 2018. Émilion ! ce printemps, s’inscrit évidemment
Un chiffre en hausse spectaculaire : dans ce paradigme. D’autres suivront,
21 % par rapport à 2017 alors que DES LIEUX D’APPRENTISSAGE ce nouveau segment de marché a le
le plan national de réduction des pro- Ce nouveau pôle œnotouristique vent en poupe. Des projets sont discutés
duits phytosanitaires, Écophyto, visait majeur en Asie est d’abord le rêve d’un jusqu’à… Beyrouth, les vins de la Bekaa
à réduire de 50 % l’usage des pesticides businessman chinois, Weixing Tang. étant considérés comme les plus fameux
de synthèse en 2025. Cette hausse Francophile et vigneron lui-même de la région depuis l’Antiquité.
signe naturellement l’échec de ce plan. depuis trente ans dans son pays natal, il Benoist Simmat
16 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct
Dans le vignoble

Le janvier noir (et sec)


du vin à Paris
Hommage à Pierre Galet
Le plus grand ampélographe du XXe siècle s’est éteint à presque 100 ans.
La grève contre la réforme des retraites Il avait reconnu plus de 10 000 cépages et publié des dizaines d’ouvrages.
a impacté le marché du vin à Paris. Les
restaurateurs qui affichent des baisses
de CA de 30 à 40 % ont coupé les com-
mandes et les cavistes ont vu leurs
chiffres plonger pendant les fêtes, cer-
tains d’entre eux étant dans une situa-
tion très précaire. Si on ajoute à cela le
Dry January, janvier 2020 est l’un des
pires mois jamais vus dans le secteur.

La famille Perrodo
s’entiche de Jurançon
Après l’acquisition des châteaux
Labégorce, Labégroce Zédé, Marquis
d’Alesme Becker et La Tour de Mons Pierre Galet :
l’excellence
à Margaux, la famille Perrodo, riches de l’école
pétroliers bretons, investit les coteaux française
de Jurançon en achetant le domaine

E. Perrin
d’ampélographie.
Guirardel. Ce magnifique vignoble de
cinq hectares en bio se situe à Monein,
non loin du site industriel de Total à Pau.

Brad Pitt va faire


Q uel professionnel de la vigne
et du vin n’a pas dans sa biblio-
thèque au moins un ouvrage de
Pierre Galet ? Lorsqu’il débute sa car-
d’œnologue de Montpellier a été suivi
par des générations d’étudiants. On peut
à ce propos s’inquiéter de la désaffection
actuelle pour cette discipline exigeante.
du rosé en Champagne ! rière comme contrôleur de la protection Son successeur Jean-Michel Boursiquot
Après le succès du rosé Miraval en Côtes des végétaux, les travaux sur l’ADN n’ont vient de prendre sa retraite.
de Provence, Brad Pitt, accompagné par encore pas vu le jour. Son esprit scienti- Outre la reconnaissance de quelque
Marc Perrin du château de Beaucastel, fique s’appuiera sur la seule observation 10 000 cépages, il détaillera 100 variétés
prépare un coup d’envergure mondiale : physique et sur la botanique pour porter dans la famille des pinots. Cet homme
un champagne rosé sous la marque à son plus haut niveau la science de l’am- curieux a arpenté tous les vignobles du
Miraval. Le vinificateur Rodolphe Péters pélographie. Il deviendra la référence monde mais s’est aussi attaché à réper-
(Champagne Pierre Péters) va ciseler absolue de ce domaine de la viticulture torier les vignes sauvages ou spontanées,
pour eux une cuvée à dominante de et mettra en lumière l’excellence de à l’origine de nos pieds de vignes actuels.
chardonnay structurée par une saignée cette école française née au XIXe siècle Il en enrichira les collections culturales
de pinots noirs de Vertus. 15 000 flacons avec les travaux de Jules Guyot. comme celle du domaine de Vassal.
de ce premier tirage sont attendus en Expert international, il précisera
2023. Le prix n’est pas connu. EXPERTISE IRREMPLAÇABLE qu’un certain pinot californien ne pou-
Ses mesures codifiées des feuilles, vait être que le melon de Bourgogne.
formes, dentelures, longueurs et angles, C’est lui qui mettra en garde contre la
De Boisseyt : les bonnes lui ont permis de classifier une myriade faible résistance au phylloxéra du porte-
ondes de Romain Decelle de variétés, un seul coup d’œil lui suffi- greffe utilisé dans l’ouest des États-Unis,
Deux ans et demi après la reprise des sait pour identifier un cépage, une sorte avant que ne se déclenchent à nouveau
11 hectares du domaine De Boisseyt à de reconnaissance faciale avant la lettre. les ravages du puceron, un comble au
la famille Chol, Romain Decelle signe L’intelligence artificielle sera-t-elle pays des vignes indigènes résistantes.
un 2019 prometteur en Saint-Joseph capable un jour de remplacer son exper- Pierre Galet nous a quittés juste avant
et Côte Rôtie. Seul aux commandes du tise ? Sa cinquantaine de livres, dont ses 100 ans mais il ne va pas pour autant
domaine depuis le retrait de son ex-as- Cépages et vignobles de France, Précis d‘am- arrêter ses recherches. Grâce à lui, nous
socié Pierre-Jean Villa, le fils d’Olivier pélographie pratique, Dictionnaire encyclo- avons une bonne chance de connaître
Decelle apporte déjà sa touche, avec une pédique des cépages et de leurs synonymes, enfin l’encépagement des vignes du
récolte de raisins légèrement avancée ont été édités dans le monde entier et Seigneur.
qui donne plus de tension aux vins. son enseignement au diplôme national Pierre Casamayor
18 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct
Dans le vignoble

L’HISTOIRE Championnat de dégustation avec Spiegelau


L’émulation Le duo Rotiers / Berger
par l’étiquette ! survole l’épreuve champenoise
Rencontre au sommet à Ville-sur-Arce. Impressionnants, les champions
L’un des héritiers de château belges surclassent leurs adversaires et décrochent un nouveau record.
Talbot propose des bouteilles
interactives via sa société
Maison Corbie.

S i vous achetez un cahors, un beaujo-


lais ou un vin de Pays d’Oc de la jeune
maison Corbie (entre 9 et 12 euros pièce)
chez le caviste, voici ce qui risque de se
passer. En scannant l’étiquette interac-
tive, la modeste bouteille va vous faire
entrer dans un jeu vous initiant à l’art de
la dégustation.
« Nous voulions non seulement vendre du
vin, mais surtout éduquer les amateurs à ses
subtilités en favorisant une vertueuse émula-
tion entre eux ! », résume Gustave Bignon,
26 ans, issu d’une lignée bordelaise (pro-
priétaire de château Talbot, cru classé de
Saint-Julien), qui a créé son affaire pari-
sienne fin 2019 avec François Delaporte,

D. R.
un camarade d’études à l’Essec.
Les deux compères ont démarré Les cinq équipes qualifiées pour la finale posent avec Clotilde Colla, de Chassenay d’Arce.
avec un stock de trois mono-cépages

L
simples à appréhender (malbec, gamay, a deuxième étape du cham- Le classement :
cabernet-sauvignon) et espèrent passer pionnat de France 2020 avait 1ers : Olivier Rotiers / Philippe Berger
rapidement à des cuvées plus racées, lieu le 7 décembre, accueillie 2e : Henri Rossignol / Philippe Haid
par exemple issues de pinot noir ou de par le champagne Chassenay d’Arce 3e : Sabine Merdinoglu / Hakim Mireau
syrah. Le jeu va se corser ! B. S. à Ville-sur-Arce, dans la Côte des Bar. 4e : Guy Bosseler / Jules Hoffelt
Cinquante-huit équipes étaient en lice 5e : Christophe Boyet / Emmanuel Olive
Gustave Bignon (à g.) et François Delaporte pour décrocher une place en finale
ont créé leur société l’an dernier. nationale, le 6 juin. Il y avait du talent au Les vins dégustés :
mètre carré : les champions du monde Champagne blanc de blancs 2008,
français (2019) et belges (2018) étaient là. Chassenay d’Arce ; chablis Les Vénérables
Olivier Rotiers et Philippe Berger ont 2015, La Chablisienne ; saint-joseph rouge
survolé l’épreuve devant leurs coéqui- Clef de Sol 2018, domaine Jolivet ; alsace
piers en équipe nationale, le colonel riesling Grand cru Altenberg de Bergbieten
Henri Rossignol et Philippe Haid, Cuvée Henriette 2017, domaine Frédéric
pulvérisant au passage le record de Mochel ; vin de France La Carrée 2015,
points. Trois autres équipes ont assuré domaine Henri Milan  ; saint-amour
leur qualification et se retrouveront à La Folie 2017, domaine des Pins ; saint-
Châteauneuf-du-Pape en juin prochain. nicolas-de-bourgueil Origine 2018,
Un grand merci à la cave de Chassenay domaine des Valettes ; marsannay 2016,
d’Arce et aux vignerons dont les vins ont Jean-Claude Boisset ; cahors Les Acacias
été dégustés. Rendez-vous le 7 mars à 2017, Mas del Périé ; saint-estèphe 2015,
Vouvray. Philippe de Cantenac château Capbern ; vacqueyras La Canta-
relle Vieilles vignes 2017, domaine
Inscriptions et renseignements  : La Garrigue ; jurançon moelleux Caubeigt
championnat.degustation.rvf@gmail.com 2017, domaine Castera.
D. R.

20 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


En direct
Dans le vignoble

Grands Prix 2020 de La RVF


Un podium à couper le souffle
É
toile mondiale de l’ultra-trail et vigneron en Beaujolais, vint le tour de Jean-Marie Guffens, de Bastien Jolivet, vigneron à
l’athlète François D’Haene a reçu son prix de “Personnalité Saint-Joseph et brillamment présenté par Olivier Poussier,
de l’année” sous les acclamations des 370 invités réunis d’Olivier Labarde, caviste à La Part des Anges à Nice, d’Arnaud
dans la magnifique salle de réception de la mairie du Ve arrondis- Lesgourgues du château de Laubade, de Jean-Louis et Andrée
sement de Paris, le 7 janvier dernier. Trapet, de l’équipe du champagne Nicolas Feuillatte…
Dominique Hauvette avait oublié quelques heures ses quarante Les douze personnalités de l’année se sont ensuite mêlées à la
chevaux et les Alpilles pour être fêtée “Vigneronne de l’année”. Puis foule pour trinquer au champagne Vintage 2012 de Pol Roger.
Photos : R. Grman

De gauche à droite : Arnaud Lesgourgues (château de Laubade), Philippe Bardet et Marie-Catherine Dufour (SME Bordeaux), Julien
Desplans (maison Verget), Marie Chantereau et Michel Seidel (restaurant La Gare), Denis Saverot, le champion François D’Haene, “Homme
de l’année”, Dominique Hauvette, Christophe Juarez (Champagne Nicolas Feuillatte), Frédéric Vital, Florent Ettinger et François Hervé
(Auchan Cloche d’Or), Jean-Louis et Andrée Trapet, Bastien Jolivet (domaine Jolivet), Olivier Labarde (La Part des Anges) et Olivier Poels.

La maire du Ve arrondissement de Paris, Florence Berthout,


fervente ambassadrice de l’art de vivre à la française.
La “Vigneronne de l’année”, Dominique Hauvette avec
François Morinière (ex-patron de L’Équipe et président
du directoire du groupe Labruyère) et Denis Saverot.

Ils boivent et courent tous les deux : l’utra-traileur


La cérémonie des Grands Prix de La RVF est sponsorisée par :
François D’Haene, “Personnalité de l’année”,
et Olivier Poussier, Meilleur sommelier du monde.
En direct
Dans le vignoble

Les Champenois Anne et Antoine Malassagne (A.R. Lenoble) Deux stylistes du cabernet franc de Loire : Leur maison d’hôtes à Gevrey est l’une des meilleures adresses dans le vignoble : bravo
et une fan de belles bulles, Karine Valentin (La RVF). Benoît et Yannick Amirault, avec Olivier Poussier. à Jean-Louis et Andrée Trapet , ici avec Marie Barthelmé (à g.) et Caroline Furstoss.

David Biraud, chef-sommelier


du Mandarin Oriental, a trinqué avec
l’Alsacien Félix Meyer (Meyer-Fonné).

Les cadors des blancs de Loire : Jacky Blot


Une brochette de fins palais : Jean-Dominique Vacheron, Philippe Bardet (maison Loron),
(La Taille aux Loups), père du Triple Zéro, Louis-
Jacques Devauges (Clos des Lambrays), Thierry Germain (domaine des Roches Neuves),
Benjamin Dagueneau et sa compagne Johanna.
Vincent Goumard (Mas Cal Demoura) et Jean-Pierre Chevallier (château de Villeneuve).

Il a emballé la salle : Jean-Marie Guffens


(maison Verget), “Négociant de l’année”, Deux valeureux vignerons du Muscadet,
et Alaric de Portal (Vente à la propriété). Charline Drappier et Didier Gimonnet Marie et Pierre-Marie Luneau (Luneau-Papin),
(Gimonnet et fils) : le mariage de aux côtés de Denis Saverot.
la Côte des Bar et de la Côte des Blancs ! Catherine Jolivet peut être fière de son fils
Bastien : vigneron à Saint-Joseph,
il est notre “Découverte de l’année”.

La vaillante Gascogne et le puissant Béarn :


Dominique Andiran, Jean-Jacques Lesgourgues
(ch. de l’Aubade, prix du “Spiritueux de l’année”) On n’oublie pas la Côte des Blancs ! Pierre et Sophie Larmandier (Larmandier- Fuissé, Mauves et Rully : Denis Jeandau,
et Jean-Marc Grussaute (Camin Larredya). Bernier) étaient là, ici avec Aurélien et Jessy Suenen (champagne Suenen). Jérôme Coursodon et Vincent Dureuil avec le jeune
caviste qui monte à Paris, Louis Renauld (228 litres).

Nicolas Feuillatte, groupement de vignerons 2020 !


Ici, le talentueux chef de cave Guillaume Roffiaen
(écharpe), Anne-Laure Domenichini, la présidente Anthea Martinenghi, la caviste de La RVF,
Véronique Blin et le directeur Christophe Juarez. récompense Olivier Labarde (La Part Amalric Poncet (éditeur de La RVF) et Jérôme Baudouin, Patrice Duclos (Maserati)
des Anges, à Nice), “Caviste de l’année”. nouveau rédacteur en chef de la Revue (à d.). et Thomas Herson (La RVF).
En direct
Dans le vignoble

LE LIVRE DU MOIS L’IMPROBABLE DU PROFESSEUR FABRIZIO BUCELLA

Liber Pater,
la BD des vanités
Beethoven
était-il alcoolique ?
N
ous célébrons le 250e  anni- D’où venait le plomb trouvé dans le
versaire de la naissance de corps de Beethoven ? On a évoqué sa
Beethoven, mais tout et son vaisselle. Mais l’usage de ses carafes et
contraire a été dit à propos de sa mort. assiettes ne peut à lui seul expliquer les
Le rapport d’autopsie, commandé par concentrations mesurées.
testament par Beethoven lui-même, a L’autre hypothèse, plus sérieuse, est
été traduit du latin vers l’anglais, puis de que le compositeur ingérait du plomb
l’anglais vers le français. dilué dans… le vin, dont il raffolait.
Techniquement, Beethoven serait Longtemps pauvre, le fameux musi-
mort d’une défaillance du foie sur cir- cien buvait des vins médiocres, souvent
rhose alcoolique, compliquée d’une fortifiés au litharge (ou monoxyde de

C et album est une bande dessinée.


Les éditions Glénat ne prennent pas
le train en marche puisque le catalogue
péritonite, la pancréatite pouvant s’ex-
pliquer par l’abus d’éthanol.
Le maître était-il alcoolique ? Même
plomb) afin de les adoucir et de retirer
leur piquant. Interdite, la pratique était
usuelle. Le journaliste Jacques Dupont la
de BD de la maison comprend déjà une s’il n’est plus là pour nous en vouloir, il décrit dans son ouvrage Choses bues.
soixantaine d’albums dédiés aux vins ! serait gênant de le faire passer pour un Le saturnisme peut créer un cycle
Peut-être les lecteurs se sou- buveur pathologique alors qu’il n’était auto-entretenu : l’excès de plomb induit
viennent-ils, c’est un peu ancien, peut-être qu’un buveur raisonnable. des crises d’agressivité, des migraines et
qu’en 2011, La Revue du vin de France a Plus récemment, on a proposé une un état dépressif que Beethoven soula-
décerné le prix “Découverte de l’année” explication nouvelle et insolite, celle de geait par du vin… chargé en plomb.
à un certain Loïc Pasquet, vigneron l’intoxication au plomb. Des analyses À côté de son lit de mort, on a trouvé
dans les Graves, élaborateur, inventeur, récentes des cheveux et des os montrent des bouteilles de vin de Mayence. Les
devrait-on dire, d’un vin (rouge) spécial que le compositeur mort à Vienne en voyant, Beethoven aurait murmuré :
baptisé Liber Pater. 1827 était atteint de saturnisme, le dieu « Hélas, hélas… trop tard ». Ses derniers
Plus récemment, cette chronique était Saturne étant le symbole du plomb pour mots. Fabrizio Bucella
titrée : “Le livre le plus important depuis les alchimistes du Moyen Âge. Professeur à l’Université libre de Bruxelles
l’invasion phylloxérique”. De quoi s’agis- Selon des travaux récents, Beethoven a pu s’intoxiquer en buvant du vin fortifié au litharge.
sait-il ? Toujours de Loïc Pasquet et de
son vin Liber Pater (lire La RVF n° 626,
novembre 2018).
Après avoir regardé et lu la bande des-
sinée, vous saurez tout sur Loïc Pasquet,
un écolo new style déterminé à devenir
célèbre, sur ses combats contre l’Inao,
un organisme qui se veut moderne mais
qui est archaïque, parfois despotique.
Vous saurez tout sur la vie en province
quand vous devenez quelqu’un et sur
l’art de la vigne et du vin.
Une information ne figure pas dans
le livre : « Quel est aujourd’hui le vin le plus
cher du monde ? », se demandent sou-
vent les curieux. Eh bien ce n’est plus la
Romanée-Conti mais… Liber Pater. Il a
fait du chemin, Loïc le conquérant !
Bibliothèque du Congrès

Michel Dovaz

Liber Pater, le goût du vin retrouvé


Corbeyran et Horne, 21 x 29 cm, 120 p.,
24 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct
Dans le vignoble

L’AVIS DU JURISTE

Bordeaux, terre
d’élection des
marques pièges ?

L
e 12 décembre 2019, le tribunal
correctionnel de Bordeaux a
condamné pour pratique com-
merciale trompeuse à 200 000 euros
d’amende la société Les Notables de
Maucaillou, ainsi que son président
Pascal Dourthe, par ailleurs proprié-
taire du château Maucaillou (Moulis-en-
Médoc), à 20 000 euros d’amende, dont
10 000 avec sursis.
L’objet du litige ? La commerciali-
sation, entre 2015 et 2019, d’un vin de
négoce d’appellation Bordeaux supé-
rieur, Le Bordeaux de Maucaillou, ne
provenant pas des parcelles du château

P. Genet
Maucaillou mais dont la présentation
Michel et Nicolas Maillart, père et fils, partagent la même passion pour les voitures anciennes. pouvait, selon les magistrats, laisser
croire le contraire aux consommateurs.
Hotchkiss Coupé Basque L’étiquette reprenait en effet un uni-
vers visuel proche de l’étiquette du
Château Maucaillou, avec notamment
L’inestimable trésor de Michel Maillart la reprise de la gravure du château, une
typographie identique ainsi qu’une forte
mise en avant du nom Maucaillou par
Le vigneron champenois a mis dix ans pour restaurer son rarissime rapport aux termes “Le Bordeaux de”.
coupé de 1935 carrossé par Chapron et ayant appartenu au prince Murat. Les juges ont ainsi considéré que « le
consommateur normalement informé et

L
e terroir d’Écueil, sur la Son attirance pour cette vieille marque raisonnablement attentif s’attend à ce que le
Montagne de Reims, recèle des française remonte chez lui à l’enfance. “Bordeaux de Maucaillou” vienne du châ-
trésors de bulles dorées aux « Dans les années 50, notre voisin s’était acheté teau Maucaillou ». Bien que ce dossier
arômes subtils et délicats. Comme chez d’occasion une Hotchkiss d’avant-guerre qui soit loin d’être terminé, il faut noter que
les Maillart, vignerons depuis 1753, me faisait rêver. Pour moi, les carrosseries les la marque litigieuse a d’ores et déjà été
avec leurs champagnes Mont Martin plus élégantes sont celles des années 30. Et la modifiée et que le produit se nomme
ou Chaillot Gillis Premier cru dont la plus belle est ce coupé 2 250 cm3 4 cylindres aujourd’hui “Le B de Maucaillou” avec
richesse permet de se contenter d’un que j’ai longtemps cherché. » un graphisme nettement différent.
très faible dosage en sucre (2 g). Mais une Ses deux passions, vins et vintage, il Cette décision, après les récentes
des remises du domaine abrite un autre les a aussi transmises à son fils Nicolas affaires Clinet / Ronan By Clinet, Pétrus /
trésor. Il n’y en a plus que trois de la sorte qui a pris la relève sur le vignoble de Pétrus Lambertini ou encore Figeac /
en France : une Hotchkiss Coupé Basque 16 hectares en 2003 après avoir bour- Cormeil Figeac, souligne la complexité
de 1935 carrossée par Chapron. Michel lingué en Afrique du Sud, en Espagne et et les risques qui peuvent exister lorsque
Maillart père l’a déniché en 1991. Sa res- dans l’Oregon pour parfaire sa forma- l’on souhaite décliner un nom de châ-
tauration a pris dix ans. tion à Bordeaux et Montpellier. Depuis, teau, notamment dans le Bordelais. La
l’export représente 50 % des ventes du prudence s’impose donc en la matière.
DÉGRIPPÉE AU COCA-COLA domaine qui est monté en gamme avec D’autres propriétés sont d’ailleurs
« Cette belle auto avait naguère appartenu des cuvées parcellaires très affinées. Et aujourd’hui concernées par cette pra-
au prince Murat. Avant de connaître sa le garage s’est enrichi de quelques nou- tique et plusieurs décisions devraient
déchéance par sa transformation en camion- velles voitures anciennes. Pour le père, être rendues dans le courant de l’année.
nette ! Et devinez avec quoi j’ai décoincé le et le fils. Jean-Baptiste Thial de Bordenave
moteur qui était grippé ? Du Coca-Cola ! » Philippe Genet (vinsetvintage.fr) Juriste - directeur de DLLP Wine
26 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct
Dans le vignoble

L’AGENDA

4 dates
à ne pas manquer
Par Claudine Abitbol

Du 22 février au 1er mars


D. R.

Salon international
Une fois n’est pas coutume, l’artiste a choisi le bleu pour illustrer l’étiquette de Mouton Rothschild 1976. de l’Agriculture à Paris
Le Concours général agricole des vins

Pierre Soulages accueille les AOC et IGP exclusivement


issues des régions viticoles françaises. À
Paris Expo, Porte de Versailles.
Quand le maître de l’Outrenoir Site : www.salon-agriculture.com

se souvient de la vigne et du vin Du 28 février au 30 mars


Salon Vins et Gastronomie
Ce salon itinérant réunit les petits et
Régisseur d’un domaine durant la guerre, le peintre travailla dans la vigne. grands vignobles français et présente
les spécialités culinaires de chaque

P
ierre Soulages a eu 100 ans. Le Son jus presque noir a probablement région. Parmi les nouveautés, un espace
Louvre, en partenariat avec le marqué l’esprit de l’artiste. de restauration : le food court (crêperie
Musée Soulages de Rodez, lui Aux Beaux-Arts de Montpellier, Pierre bretonne, chalet alsacien, comptoir des
consacre une exposition exception- Soulages rencontre sa femme, Colette. champignons, bar à huîtres…). Mais
nelle. Un événement rare pour un artiste Montés à Paris, ils vivent dans une cer- aussi un village à bières, un parcours
vivant. Considéré comme l’un des plus taine misère. Heureusement, l’envoi dédié aux produits certifiés bio… Du
célèbres peintres et graveurs français mensuel d’un baril de 30 litres de vin par 28 février au 1er mars à Metz, du 14 au
des XXe et XXIe siècles, ce maître de l’abs- le père de la jeune femme leur permet de 16 mars à Vannes, du 20 au 23 mars à
trait n’aura eu de cesse d’évoluer et de troquer quelques bouteilles contre de la Caen et du 28 au 30 mars à Quimper.
magnifier la couleur noir au point de lui viande chez le boucher du quartier. Site : www.salons-vins-gastronomie.fr
inventer un mot : l’Outrenoir. Un noir de
résine qui irradie sur d’immenses toiles. HAUT-BRION A SA PRÉFÉRENCE Du 9 au 13 mars
La puissance qui se dégage des œuvres Fuyant le STO en 1942, il passe le reste Les Grands jours de Bourgogne
de Soulages s’accorde à la taille de leur de la guerre près de Montpellier. Des Les 84  appellations de Bourgogne
créateur, 1 m 90. Une carrure de rug- vignerons le cachent, il devient régis- célèbrent le millésime 2018. Les visiteurs
byman propice aux travaux de la vigne. seur du domaine viticole de La Valsière. pourront participer à douze dégusta-
Son voisin, l’écrivain héraultais Joseph tions itinérantes, de Chablis à la Côte
INSPIRÉ PAR LE JUS DU MANSOIS Delteil, réfugié dans sa propriété de chalonnaise. Ce parcours permettra de
Pierre Soulages est né le le 24 décembre La Tuilerie de Massane, se souvenait découvrir près de 6 000 vins en cinq jours
1919 à Rodez, dans l’Aveyron. Son père qu’« un jour, au beau milieu d’une vigne, je et de fêter les 20 ans de l’AOC Irancy.
carrossier est fabricant de charrettes. le vois. Il s’approche. […] Et nous avons sym- Site : www.grands-jours-de-bourgogne.fr
Il grandit dans le quartier de la rue pathisé ». Mis en confiance, l’artiste lui
Combarel, où il observe le travail des montre ses travaux : « Des arbres l’hiver, Les 27 et 28 mars
artisans. Sa créativité artistique s’est proches d’une sculpture abstraite ». Le Salon des Vins d’Abbayes à Paris
nourrie de ces gestes d’antan et des Pierre Soulages est un vrai connaisseur Cet événement rassemble les vins
matériaux qu’il affectionne, le cuir et la de la vigne et du vin, il en maîtrise tous d’abbayes tous issus de terroirs histo-
cire du cordonnier, les effets auburn du les aspects techniques. Quant à livrer ses riques travaillés depuis le XIIe siècle. Les
brou de noix dont sont maculés les vête- vins préférés, il faudra une rencontre abbayes proposeront aussi des bières,
ments des charpentiers… et les outils du avec l’écrivain Jean-Luc Schilling, auteur huiles d’olive et miels. Des master class
tonnelier. Car en ces années 20, les vins de l’Éloge immodéré du vin de Bordeaux, seront animées par les vignerons. 5, rue
de l’Aveyron prospèrent. Les spectres du pour qu’il avoue aimer le vin de château de l’abbaye, dans le quartier de Saint-
phylloxéra, de la Première Guerre mon- Haut-Brion. Un cru de légende digne Germain-des-Prés. Entrée 5 €.
diale et de l’exode rural ne planent pas d’un grand homme, d’un grand artiste. Tél. : 06 63 06 67 39
encore sur ce vignoble où s’épanouit le Corinne Lefort www.lesvinsdabbayes.fr
mansois, l’autre nom du fer servadou. www.louvre.fr/expositions/soulages-au-louvre www.lesvinsdabbayes.com
28 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En direct dans le vignoble
Tribune

C’est Sauternes qu’on abîme !


Par Alexandre de Lur Saluces
Les liquoreux se vendent mal, Sauternes cherche des solutions sélectionner les raisins attaqués par la pourriture du
et brise les codes. De nouveaux propriétaires tels Silvio Denz champignon botrytis cinerea. Ce parasite existe dans tous les
(Lafaurie-Peyraguey) ou Robert Peugeot (Guiraud) soutiennent vignobles du monde mais à Sauternes il permet d’obtenir
le service du sauternes sur glace ou en cocktail. Encore plus un vin exceptionnel.
perché, Dérek Rémy Smith invite à déguster son Rayne Vigneau Elle a choisi la route la plus contraignante parce que
au sommet d’un arbre. Cette créativité débordante agace c’était celle qui avait le plus d’avenir. Avec les crus voi-
au plus haut point la figure tutélaire de Sauternes, Alexandre sins d’Yquem, elle a préféré la voie la plus difficile. On dit
de Lur Saluces, propriétaire du château de Fargues, longtemps aujourd’hui « innovante ». Plus de travail, moins de vin. La
aux commandes du légendaire château d’Yquem. La rédaction loi limite nos rendements à 25 hectolitres à l’hectare. Mais
pour obtenir la meilleure qualité, les crus les plus recher-
chés ne parviennent, ces dernières années, qu’à environ

«V ous venez d’arriver dans cette appellation 17 hl/ha quand la nature et la météo sont généreuses, soit
mythique, et c’est une bonne chose que cet 2 266 bouteilles de 0,75 litre par hectare. Sur vingt ans, pen-
intérêt. Mais vous semblez convaincus qu’en dant lesquels sont inventoriées toutes les catastrophes,
l’état, elle n’a aucun avenir. Que ce vin appartient au passé. gel, grêle, sécheresse, maladies, je table à titre personnel
Vous voulez donc l’améliorer par diffé- sur 1 200 bouteilles avec 6 500 pieds de
rents subterfuges : des glaçons dans les vigne à l’hectare. Un verre par pied de
verres, des zestes d’orange ou de citron, vigne.
de l’eau pétillante… Votre argument alors est de dire que
Votre idée n’est pas nouvelle. Déjà, le prix de la moindre bouteille revient
avant la Première Guerre mondiale, ce à un chiffre que les amateurs n’en-
vin affrontait une crise qu’on a cherché tendent pas débourser.
à conjurer en… “champagnisant” le jus Vous avez raison notre vin est cher à
récolté en Sauternais. Échec et mat ! produire. Comme une montre d’ex-
Vous savez donc ce qui arrivera à votre ception, un bijou rare, le caviar, l’eau au
expérience malgré tous les « Oui mais milieu du Sahara… Et là, il y a un autre
nous… ». obstacle que vos cocktails ne permet-
En réalité, vous n’avez pas cru néces- tront pas de franchir. C’est un obstacle
saire d’apprendre l’histoire du sau- commercial et un problème de promo-
ternes, vous êtes pressés. tion. C’est aussi un choix.
Avec un peu d’observation, vous Votre obstination à croire que le
sauriez comment Yquem et ceux qui sauternes doit être dégusté avec des
l’entourent, les Premiers et Seconds additifs pour l’améliorer, alors qu’il le
V. Bengold

crus de Sauternes, les devanciers des dénature, serait mieux utilisée à la pro-
XIXe et XXe siècles, avaient choisi une motion de la vérité du vin de Sauternes,
Alexandre de Lur Saluces
politique de sélection rigoureuse pour le vrai, l’authentique, l’original qui a été
élaborer le vin qui a pris le nom de cette commune. Cette très mal transmise ces dernières années.
très exigeante façon de récolter a inspiré les décrets défi- Vos interventions médiatiques sont un camouflet pour
nissant l’appellation auxquels mon prédécesseur à Yquem, tous ceux qui nous accompagnent et travaillent dans nos
Bertrand de Lur Saluces, alors président de l’Union des vignes, nos chais, qui vivent le sauternes, qui vivent du sau-
syndicats des vins de Sauternes et Barsac, avait travaillé. ternes, qui habitent le Sauternais. Il y a de l’arrogance à pré-
Par contre, avec la “mixologie”, terme qui recouvre des tendre « améliorer » notre vin de Sauternes. Comment, par
artifices, vous vous mettez sur une voie de garage avec une exemple, attendre de nos vignerons, de nos vendangeurs
énergie qui sera terrible à la rencontre du mur. Votre répu- de s’investir pour que coule des pressoirs un jus sélectionné
tation risque d’être atteinte. avec tout le temps et le soin nécessaires s’ils soupçonnent
Sans doute pensiez-vous à un choc comme moyen mar- qu’en définitive, leur travail servira à faire du vin chaud
keting pour secouer le consommateur. Je vous en souhaite pour calmer la toux hivernale.
bonne chance. Il n’est pas si idiot et ne se laissera pas mani- Mieux écouter les amateurs, les vrais, avant de savoir ce
puler. Il reviendra au vin d’origine, issu du choix qu’avait qu’il faut leur offrir. Le vin de Sauternes ne mérite pas une
distingué Françoise-Joséphine de Lur Saluces d’Yquem. amélioration mais une protection, celle qu’on accorde aux
Elle a eu l’intuition de demander à ses vendangeurs de témoins d’une civilisation. »

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 29


En direct dans le vignoble
L’invité

Lassaâd
Metoui
Dans Vin, Amour,
Volupté (*), l’artiste
Initié très tôt à calligraphe franco-
la calligraphie, tunisien met en images
Lassaâd Metoui
a su la faire les poèmes d’Omar
évoluer en alliant Khayyâm, mathémati-
tradition cien et poète persan
et modernité.
du XIe siècle, grand
amoureux de vin.
Propos recueillis

D. R.
par Baptiste Charbonnel

« Je voyage dans le vin


à travers l’odorat »
Comment avez-vous relevé le défi de « peindre l’ivresse », Le vin vous sert aussi d’encre !
sous-titre de votre livre, vous qui ne buvez pas d’alcool ? La première fois que j’ai utilisé le vin, j’étais étudiant. Dans
C’est une question qui me passionne depuis longtemps. un restaurant, à Lyon, une serveuse me demande de calli-
Comprendre pourquoi le vin est sacré dans les traditions graphier son nom. Je n’avais pas de matériel, je lui ai donc
persanes et égyptiennes notamment. Au VIIIe siècle, dans demandé un morceau de cageot pour fabriquer un calame
ces régions, il est une source poétique. Quant à l’ivresse, ma (une plume de calligraphie, ndlr), deux fonds de bouteilles
mère dit que je suis né ivre, mais de femmes et de peinture ! de vin pour l’encre et un stylo. Le résultat m’a beaucoup
Vous ne buvez pas de vin, mais vous adorez marqué.
le sentir. Que représente le vin selon vous dans
Je cherche à voyager à l’intérieur de la matière l’œuvre d’Omar Khayyâm ?
à travers l’odorat. Dès que j’en ai l’occasion, Pour lui, le vin est le paradis invisible. Tout ce
lors de dîners avec des amis, dans des caves qu’il dit sur le vin au XIe siècle est incroyable.
viticoles, je prends plaisir à sentir le vin. J’ai Il n’y a pas d’équivalent.
eu le privilège de réaliser l’expérience avec Certains commentateurs affirment qu’il a le
de grands vins, comme ceux des châteaux vin triste. Ce n’est pas votre avis.
Haut-Brion, Cheval Blanc et du domaine de Il est très optimiste, il considère que boire
la Romanée-Conti. du vin est une forme de liberté, une façon de
Plusieurs calligraphies du livre se nomment voyager. Moi-même, je suis un bon vivant,
d’ailleurs Parfums (photo ci-contre). mes créations sont joyeuses, c’est pourquoi j’ai beaucoup
Je me représente le vin comme un parfum. Le parfum mis en scène le rouge, couleur de l’énergie vitale, et le bleu,
est lié à la nature, à la sérénité de l’esprit, à une forme de couleur de la rêverie, de l’élévation.
méditation, mais aussi à une part de magie, d’attachement Comment avez-vous découvert les poèmes d’Omar
à l’autre, à l’espace et au temps. Khayyâm ?
Vous arrive-t-il d’acheter du vin pour le sentir ? Je connais ses textes depuis que je suis gamin. Ses poèmes
J’achète beaucoup de vin pour l’offrir. J’aime la compagnie sont écrits en perse, mais ils ont été traduits en arabe par
des gens qui boivent du vin. Avec mes amis Alain Rey (lin- de grands poètes égyptiens et chantés par les plus grandes
guiste et lexicographe, ndlr) et Amélie Nothomb, nous passons chanteuses égyptiennes. J’ai donc accédé à ses poèmes
du temps à parler de vin. Il y a une grande élégance chez les sur le vin à travers des chansons. Un peu plus tard, j’ai pris
gens qui aiment le vin, dans leur manière de tenir le verre, conscience de leur incroyable puissance et sensibilité. •
de parler, de goûter. Ils donnent le sentiment de parler
avec l’âme. (*) Éditions Trédaniel, 261 pages, 36 euros.

30 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


« J’ai choisi un bouchon restituant
toute la qualité du vin et ayant un
impact neutre sur l’environnement »
Frédéric Kast - Domaine L’alternative bis
en AOP Terrasses du Larzac

dtasted
blin
w. .c

om
93
RLD w

BY BEST
WO
E

S
O
M
ME pts
pts TH
LIER OF

www.vinventions.com

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.


Courrier
des lecteurs

Une cave défaillante Alerté en


direct par

changée grâce à La RVF La RVF, le


fabricant
Avintage a
vite traité le
problème de
Suite à la parution du témoignage de La RVF. Cher M. Grychta, nous
notre lecteur.
monsieur Brulefert, intitulé “Caves à saluons la réactivité de la société
vins : les déboires des clients Avintage” Avintage qui a su trouver
dans le courrier des lecteurs de La Revue une solution au problème rencontré
du vin de France (n° 638, février 2020), par monsieur Brulefert.
nous tenons à préciser les points sui- Le souci, dans cette affaire, vient de
vants. Sitôt informés du problème, la gestion de la garantie par le reven-
nous avons pris le sujet en main et le deur, qui doit contractuellement
client a rapidement été contacté par assurer le suivi auprès des clients.
notre équipe et satisfait de la solution Il est regrettable que le fabricant
apportée. Ce dernier a été victime d’un de la cave, Avintage, n’ait été informé
dysfonctionnement via le service après- des déboires de M. Brulefert qu’une
vente de notre distributeur sur lequel fois alerté par La Revue du vin
nous n’avons pas la main, mais que nous de France. Heureusement, l’affaire
ne souhaitons pas incriminer pour se termine bien pour notre lecteur :
autant. La situation a été réglée début Avintage est intervenu et a rapide-
novembre 2019. ment trouvé une solution
Didier Grychta au problème de M. Brulefert.

D. R.
Directeur général Avintage, Groupe Frio Jérôme Baudouin

Je veux travailler dans le commerce des bulles


Passionné de vins et champagnes, j’ai La RVF. Cher monsieur Burie,
débuté ma carrière au sein d’un com- nous n’avons pas eu l’occasion
merce (cave et bar à vins), puis comme de goûter dernièrement les vins
représentant et enfin animateur com- que vous citez, mais nous allons
mercial pour les CHR (cafés, hôtels et res- regarder. Outre notre dossier
taurants, ndlr) et la grande distribution. annuel dédié aux champagnes,
Je compte revenir très prochainement, notre dernier “Tour de France des
dans cette activité. En effet, depuis dix- bulles” a été publié en novembre
huit ans, je suis agent commercial dans 2018, dans le numéro 626
la transaction immobilière profession- de La Revue du vin de France. Nous
nelle en Haute-Savoie et Savoie. Je côtoie évoquions différents styles de
donc de nombreux professionnels de bulles que nous aimons, dénichées
l’hôtellerie-restauration, des entre- un peu partout en France : dans les
prises, des commerçants, des artisans… huit régions productrices de
C’est pour cela que je souhaite revenir Crémant jusqu’à la Clairette de Die,
dans la représentation des vins, en étant en passant par les méthodes ances-
Shutterstock

exclusivement spécialisé dans les effer- trales de Loire et de Gaillac. Plus


vescents, quelle que soit la clientèle que récemment, dans le numéro 633 de
l’on me confiera (CHR, BtoB, particu- Les “bulles” sont décidément à la mode, La RVF (octobre 2019), la somme-
liers). Actuellement en recherche de chez les vignerons comme chez nos lecteurs ! lière Pascaline Lepeltier abordait
“bulles” à représenter et lecteur assidu vous goûté le Rose en Folie du domaine dans sa chronique “Vu d’ailleurs” la
de La RVF, je sollicite vos conseils : avez- du Château de la Valette, à Charentay ? folie de pétillants naturels à New
vous publié un dossier spécial vins effer- Le crémant du GIE Étoiles en Beaujolais, York en citant quelques exemples
vescents que je n’aurais pas dans ma à Fleurie ? de bonnes bouteilles. De plus
collection ? De plus, que pensez-vous Nicolas Burie en plus de vignerons produisent
des crémants et mousseux du domaine Praz-sur-Arly (74) de belles bulles, nous y reviendrons
Saint-Landor, près de Saumur, et des Tél. : 06 47 87 78 53 dans le courant de l’année 2020.
Vignerons d’Aghione, en Corse ? Avez- E-mail : nicolas.burie@wanadoo.fr Alexis Goujard
32 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Courrier
des lecteurs

Une vision claire du rosé On ne parle pas


C her Sébastien Lapaque, enfin un donc de votre article qui contribue à
assez de l’Ardèche
article pour évoquer le vrai rosé ! (La RVF rétablir la vérité sur le rosé de tradition. et de la Savoie !
n° 637, décembre 2019 / janvier 2020). Si Je suis vigneron dans les Côtes du Rhône
certaines appellations ont toujours fait et j’ai toujours fait du rosé de macéra- Je trouve peu de notices sur les vins
du rosé “clair”, beaucoup d’autres ont tion (raisins une nuit en cuves), je tire d’Ardèche, notamment ceux du sud du
vite sombré dans l’effet mode (du blanc le jus le lendemain. Mon rosé est très département. Or, j’y ai découvert des
ou du rosé) ou, comme disait mon beau- apprécié des connaisseurs et boudé par domaines qui méritent, me semble-t-il,
père, du « vite bu, vite pissé ». Le goût étant les commerciaux, mais cela ne me gêne un peu d’intérêt : le château de la Selve
aussi discret que la couleur, ils ont vite pas car je vends facilement ma produc- et le domaine de Bournet à Grospierres,
opté pour les “méthodes thiols” dont le tion. Si vous passez dans la région, venez la Cave La Cévenole et son fameux
secret reste bien gardé pour ne pas faire déguster mes côtes-du-rhône rosés et Chatus à Rosières et la Cave de Ruoms,
fuir les clients (les thiols sont des produits blancs, ainsi que ma production princi- entre autres. Par ailleurs, je suis surpris
sulfurés qui, révélés par des levures lors de pale, les vinsobres rouges. de ne pas trouver, dans votre Guide des
la fermentation, donnent à certains vins des Denis Vinson meilleurs vins de France, le domaine
arômes exotiques, de pamplemousse, fruits Domaine du Moulin, 26110 Vinsobres Jean Vullien & Fils et ses superbes vins
de la passion, etc., ndlr). Je vous remercie denis.vinson@wanadoo.fr de Savoie. Vous ne pouvez distinguer
tous les vignerons de France, mais
celui-ci le mérite.
Mon Yquem est-il du Yquem ? Georges Fratucello, Viuz-la-Chiésaz (74)
Tél. : 04 50 77 52 39
J’ai eu la chance de recevoir à Noël un propriétaire d’Yquem. Destiné à une
flacon de Sauternes n° 4, mis en bou- consommation rapide, ce vin n’est La RVF. Cher Monsieur, merci pour
teilles au château d’Yquem dont je vous pas vendu auprès du grand public. vos recommandations en Ardèche,
envoie des photos (ci-contre, la contre-éti- Roberto Petronio nous les partageons volontiers avec
quette et l’étiquette de cette bouteille, ndlr). Ce nos lecteurs. Concernant la Savoie,
vin a une robe très sympathique, mais son réveil est spectaculaire, porté
c’est la seule information dont je dis- par une génération de vignerons
pose : il n’est pas millésimé. Je suppose plus ambitieux. Notre Guide vert
qu’il s’agit d’un second vin d’Yquem, s’efforce d’en rendre compte et
mais je ne parviens pas à en savoir plus… la place dédiée à la Savoie grossit.
Pouvez-vous m’aider ? Du domaine Jean Vullien, j’ai aimé
Thomas Monpioux il y a peu le délicat et parfumé pinot
thomas.monpioux@gmail.com noir cuvée Jeannine en 2017 et 2018.
Moins les mondeuses. Si la cuvée
La RVF. Cher M. Monpioux, ce vin Saint Jean de la Porte 2018 se montre
n’est pas le grand Château d’Yquem. prometteuse, la cuvée Château Saint
Il s’agit d’un simple sauternes Philippe est, dans les derniers millé-
produit sur la propriété mais destiné simes, trop marquée par le bois. Une
uniquement au personnel de LVMH, production à suivre avec intérêt.

Œnologues : appelons un chat un chat


Chère RVF, c’est avec grand intérêt que d’œnologue (sauf cas exceptionnels de mentionnés dans votre article. En
j’ai lu votre article sur l’évolution des personnes “titrées” de par leur haute France, nous aimons appeler un chat…
vinifications, des élevages et de la dis- qualification scientifique). Il appa- un chat !
tribution des vins de Bourgogne pro- raît donc inutile d’indiquer « œnologue Christine de Mianville
duits par les négociants (La RVF n° 635, diplômé » comme cela figure dans votre Lhomme (72)
octobre 2019). Suite à cette lecture, je article, notre confrère étant œnologue.
voulais vous faire part de précisions Le titre d’œnologue et le qualificatif La RVF. Chère madame,
concernant la catégorie professionnelle winemaker sont parfois utilisés avec une merci pour votre remarque.
des œnologues. Le titre d’œnologie, pro- certaine confusion. Le second signifie Nous tâcherons à l’avenir d’éviter
tégé par une loi, est strictement réservé vinificateur, terme sans doute plus cette confusion hélas fréquente.
aux titulaires du Diplôme national approprié pour certains des acteurs Jean-Emmanuel Simond
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 33
Réchauffement
Les 2003 issus de la canicule
ont-ils bien vieilli ?
L’année 2003 fut la première à battre tous les les vignobles dans la fournaise alors que l’on ne savait pas à
l’époque que le réchauffement allait s’emballer. Ces millé-
records de chaleur, et la vigne fut mise à rude simes chauds de l’après-guerre ont d’ailleurs engendré des
épreuve. Comment les vins ont-ils évolué ? vins de légende, personne ne s’en plaindrait.
Une dégustation pilotée par Pierre Casamayor
UNE CONDUITE ADAPTÉE

L
es canicules se multiplient, le changement climatique Une canicule se présente comme une suite de jours où les tem-
va bon train. Il faudra nous habituer aux vendanges pératures diurnes dépassent 35° C, avec des nuits où le ther-
sous un soleil ardent et aux vins généreux qui en momètre ne descend pas sous les 25° C. L’accumulation de ces
découlent. La précoce, soudaine et intense canicule de 2019, conditions, associée à la sécheresse, induit des dégâts impor-
où tous les records ont été battus et où l’on a vu périr des vignes tants sur les végétaux qui ont du mal à respirer.
accablées de chaleur, nous a alertés. Elle suit un millésime 2015 Originaire du Moyen-Orient, la vigne est une plante accli-
ultra solaire et, bien entendu, l’année de tous les dangers, 2003 matée au pourtour méditerranéen, elle est armée pour
et sa cohorte de catastrophes sanitaires. résister à la chaleur et à la sécheresse. À condition que sa
Shutterstock

Il ne faudrait cependant pas oublier que les années de feu conduite soit appropriée : densité de plantation adaptée aux
ne datent pas de ce siècle ; 1945, 1947 et 1959 ont ainsi plongé sols et à la pluviométrie (10 000 pieds par hectare en Médoc,
34 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
En année caniculaire,
le couple grand terroir et vieilles
vignes à enracinement profond
est la clef du succès.

2 500 en Languedoc) pour bien gérer la compétition entre les sont en revanche une bénédiction pour “sécher” le mildiou,
pieds ; taille judicieuse, souvent fondée sur une longue tradi- les traitements ultérieurs en seront réduits.
tion (palissage au nord contre gobelet en zone aride). Il ne faut donc pas s’étonner si les vins issus de ces millésimes
Le facteur essentiel, celui qui fait la différence en année extrêmes présentent souvent des sécheresses tanniques,
caniculaire, c’est la capacité des racines à s’alimenter en eau. les polyphénols n’ont pas atteint leur maturité alors que les
Il faut pour cela un terroir qui possède des réserves (mèches sucres galopaient et les acidités s’effondraient. Ajoutez à cela
de calcaire, argiles, horizons imperméables qui retiennent les la panique du vigneron qui a vendangé en catastrophe avant
nappes phréatiques) et que ces mêmes racines plongent assez maturité complète et vous comprendrez les profils de beau-
profond pour les atteindre. Le couple grand terroir et vieilles coup de vins de 2003 : des rouges soit surmaturés et secs, soit
vignes à enracinement profond est la clé du succès. Il faut par marqués par de la verdeur, et des blancs lourds ou végétaux
conséquent bannir les racines superficielles exposées à tous et, cerise sur le gâteau, des vins corrigés en acide tartrique ou
les dangers et raisonner en fonction des conditions locales, le sur-couverts en SO2, ce qui n’arrange pas leur moelleux.
travail du sol plus ou moins profond ou gérer l’enherbement.
Il faut également conserver du feuillage pour protéger les TIRER PARTI DES CONDITIONS EXTRÊMES
grappes du soleil direct. Ces vins ont-ils de réelles capacités de garde ? Les facteurs d’un
bon vieillissement sont connus, mais leur importance relative
LA VIGNE EN SOMMEIL mal comprise. Parmi ces facteurs, l’alcool, mais les grands mil-
Malgré ces précautions vigneronnes, il arrive un moment où lésimes médocains du début du XXe siècle titraient à peine 11° ;
la vigne a trop chaud ! Sa réaction est de se mettre en sommeil, l’acidité, mais les grands hermitages blancs vieillissent admira-
de fermer les stomates de ses feuilles à tout blement avec des pH élevés. Ce qui importe
échange avec l’extérieur. Il s’ensuit un blocage le plus, c’est bien l’équilibre au départ, avec
de la maturation, en particulier des polyphé- Il y a seize ans… des élevages respectueux. L’apport excessif
nols. Cet arrêt ne peut être annihilé que par Le millésime 2003 a connu une de la sucrosité du boisé qui peut faire illu-
des pluies d’orage, un schéma fréquent dans canicule exceptionnelle qui a sion en vin primeur peut sécher une belle
les vignobles méridionaux. À moins que l’irri- duré deux semaines à partir du matière qui n’en demandait pas tant.
gation ne soit autorisée, mais ceci est un autre 4 août. Ce fut l’été le plus chaud J’ajouterai une couverture raisonnable
débat ! Mais il y a des limites à la résistance depuis 1950 ! Des records ont été en SO2, au risque de faire hurler les petits
de la vigne. Dans des conditions extrêmes battus (44° C dans le Gard !) et génies du vin “nature” !
comme en juin ou juillet 2019, les feuilles les minima ne sont pas Cette dégustation porte donc sur le mil-
peuvent être brûlées à mort, avec une perte descendus en dessous de 23° C. lésime 2003, franchement caniculaire,
totale de récolte. Les périodes de sécheresse avec des records de température et de
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 35
Réchauffement
Les 2003 ont-ils bien vieilli ?
durée. À l’époque, beaucoup de producteurs privilégiaient les semblage de plusieurs variétés est un atout incontournable
extractions appuyées, souvent épaulées par des élevages mar- pour équilibrer les vins, objectif plus difficile avec un mono-
qués. Mais les bons vignerons ont su tirer parti des conditions cépage.
exceptionnelles. Les vignobles sudistes ont bénéficié d’une À titre de comparaison dans l’approche des vins par le
meilleure tolérance aux fortes chaleurs des cépages locaux et comité de La RVF, nous reproduisons ici les commentaires
de l’expérience des vignerons qui ont l’habitude de ces coups des dégustateurs de l’époque sur les vins de 2003 publiés dans
de chaud. Les zones plus au nord ont été surprises et parfois le numéro Spécial Millésime de juin 2004 (La RVF n° 482). On
débordées. On sent parfois des vendanges précipitées qui se notera quelques divergences, il est vrai qu’à part Olivier Poels,
traduisent par des accents végétaux, un paradoxe pour des Olivier Poussier et moi-même, la composition de ce comité a
années chaudes. La différence se fait sur la qualité des tanins, été entièrement renouvelée. P. C.
secs lorsque les blocages ont persisté, veloutés et gras lorsque
l’on a pu attendre la maturation complète. La belle surprise Les conditions de la dégustation :
de cet exercice fut l’excellente tenue des vins blancs, avec des Les vins ont été goûtés à l’aveugle en mai 2019 dans les bureaux
réussites exceptionnelles, là aussi dans les zones méridionales. parisiens de Patrick et Caroline Teycheney (Vignobles Jade). Ils sont
Comme quoi l’acidité ne fait pas tout ! De plus, la tradition d’as- présentés dans leur ordre de dégustation.

Le verdict de la dégustation,
l’avis des experts
Les vins rouges
La maturité juste
Raffiné, ce grenache est
en grande forme !
Domaine de la Janasse,
châteauneuf-du-pape Vieilles vignes
(vin proposé par Olivier Poussier)
Issue de quatre terroirs complémentaires, un de galets pour « Beaucoup de
la puissance, un autre de sables pour la fraîcheur, un autre
argileux pour la structure et le dernier sablo-calcaire pour la rouges présentent
finesse, cette cuvée de vieilles vignes de grenache et de mour- des arômes cuits,
vèdre en majorité, certaines centenaires, présente un équi- les bouches
libre d’école où la générosité du millésime est compensée par se délitent »,
une fraîcheur sous-jacente. La démonstration que la canicule
Photos : R. Grman

Olivier Poussier
sied bien aux terroirs sudistes.
L’avis de nos experts : un nez encore jeune (thym, cuir,
truffe), riche et mature, sans excès. La bouche pleine, encore
en grande forme, affiche une texture raffinée. La chaleur du
millésime est bien contenue, avec des tanins veloutés et
épicés. OPls lui trouve de la distinction, c’est un superbe gre- Ce beaujolais très mûr
nache pour OP, très noble pour JES, très gourmand pour JBT.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Soyeux, gourmand et géné-
doit être bu sans tarder
reux ».
Château Thivin, côte-de-brouilly Cuvée Zaccharie
Grande unanimité, des notes de 17,5 à 18,5/20. Moyenne : (vin proposé par Guillaume Baroin)
17,38/20 Sur un grand terroir en forte pente, riche en pierres bleues,
avec des vignes âgées, la Cuvée Zaccharie, élevée sous bois, est
36 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Réchauffement
L’avis des experts

Ils ont participé à la dégustation (debout, de g. à d.) : Yohann Castaing (YC), Olivier Poussier (OP), Laurie Matheson (LM), Pierre Casamayor (PC),
Jean-Emmanuel Simond (JES), Caroline Furstoss (CF), Jean-Baptiste Thial de Bordenave (JBT), Olivier Poels (OPls), Guillaume Baroin (GB),
Pierre Citerne (PCi) et (assis, de g. à d.) Alexis Goujard (AG), Karine Valentin (KV), Robin Lenfant (RL) et Denis Saverot (DS).

un assemblage des meilleures parcelles. Elle se distingue par la finale présente des accents herbacés. Alcool marqué pour
un style plein et fruité, avec une belle constance au fil des mil- PCi. Ce rouge est à maturité pour GB, il manque de peps
lésimes. pour DS. Le comité est d’accord pour dire que le vin a encore
L’avis de nos experts : vin plus évolué en couleur qu’au de la présence, mais il faut le boire.
nez. Le fruité est très mûr, avec de la cerise noire confite. Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Un joli vin au corps souple ».
L’ensemble aromatique garde de la jeunesse, même si des
accents languedociens pointent leur nez. La bouche se Des notes homogènes de 14 à 16/20. Moyenne : 15,8/20
montre dense, avec un encadrement tannique un peu sec ;
le boisé est encore marqué. Digeste et aérien pour GB, il
fait vieux vin pour OP, il est à boire pour LM. De toute évi- Un Bourguignon
dence, le vin est à boire pour l’ensemble du comité, mais le
consensus sur la qualité n’est pas atteint. voluptueux
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Un vin concentré, avec un
fruité bien exprimé ». Domaine Jean & Jean-Louis Trapet,
latricières-chambertin Grand cru
Des notes divergentes de 11 à 16,5/20. Moyenne : 14/20 (vin proposé par Jean-Emmanuel Simond)
Latricières-Chambertin est le Grand cru le plus proche de la
Combe de Grisard qui laisse pénétrer l’air frais du plateau.
Ce rully vigoureux Ce terroir argilo-calaire et siliceux est le mieux armé pour
affronter les années chaudes. En 2003, la vigne a résisté à la
a encore du fond sécheresse pendant les dix jours de canicule, et les vins ont
conservé de la fraîcheur. On y sent la patte d’un vigneron
Domaine Vincent Dureuil-Janthial, talentueux.
rully 1er cru Chapitre Vieilles vignes L’avis de nos experts : nous sommes là dans un registre
(vin proposé par Christian Martray) tertiaire, avec des notes champignonnées. La bouche est
Chapitre est un Premier cru au centre de l’appellation Rully, en svelte pour le millésime, avec une belle palette aromatique
bas de coteau. C’est un terroir exposé sud-est, plutôt solaire et truffée, une chair voluptueuse mais une pointe de séche-
précoce, planté de vignes de 60 ans d’âge. Avec leur fraîcheur resse en finale. Ce vin est bien dans son millésime pour GB,
préservée, les vins de Céline et Vincent Dureuil-Janthial encore trop boisé pour OPls, à boire pour l’ensemble.
témoignent du savoir-faire de cette famille vigneronne. Ce qu’en disait La RVF en 2004 : le chambertin du domaine était
L’avis de nos experts : de la complexité, avec des notes noté « racé, tendu et minéral ».
d’herbe séchée, de fruit compoté et une pointe truffée. La
bouche est expressive, avec de la mâche et des tanins très Notes groupées de 13 à 16/20. Moyenne : 14,73/20
épicés. Le vin possède encore du fond et de la vigueur, mais
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 37
Réchauffement
Les 2003 ont-ils bien vieilli ?
Cette grande syrah
en a sous le pied !
Clusel-Roch, côte-rôtie
(vin proposé par Yohan Castaing)
Sur les lieux-dits Champin, Le Plomb, Montmain et Viallière,
Guillaume Clusel bénéficie d’un terroir de micaschistes fer-
reux ; il y applique une viticulture bio à des vignes issues de
sélections massales ( syrah et 3 % de viognier). Dans ces années
chaudes, les vins ont gardé de la fraîcheur et de l’éclat aroma-
tique, récompense d’un travail du sol au treuil ou à la pioche
pour favoriser un enracinement profond.
L’avis de nos experts : le nez est marqué par des notes lar-
dées, avec un fruité compoté, du tabac, du poivre. La bouche
arbore une belle carrure encore empreinte de gras, avec de
la densité. Ce 2003 n’a pas encore tout dit grâce à son attaque
fraîche. AG souligne son bouquet sauvage, GB sa belle
“rétro”. Il est compact pour OPls, JES le juge remarquable.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté.

Notes convergentes de 15,5 à 18/20. Moyenne : 16,38/20

C. Grilhé
Pour Yohan Castaing, « les bordeaux rouges 2003 sont les plus à point ;
Un cornas énergique, les vins du Rhône sont un peu en dessous, sauf Côte Rôtie » (photo).

puissant et viril racines du mourvèdre peuvent se faufiler et chercher au plus


profond une alimentation en eau salutaire en période de cani-
Alain Voge, cornas Les Vieilles Fontaines cule. Ajoutez de faibles rendements, une viticulture bio et des
(vin proposé par Alexandre Ma) vinifications respectueuses de la matière et vous aurez ici des
Joyau du domaine, la parcelle des Vieilles Fontaines recèle une vins très représentatifs de ce terroir.
source, un environnement bénéfique pour les vieilles vignes L’avis de nos experts : une ouverture aromatique très
de 80 ans cultivées en bio qui ont plongé au plus profond et sudiste, avec des notes de laurier, cannelle, tabac, fruits
puisé une fraîcheur qui équilibre la richesse du millésime. secs et une belle dynamique. La bouche présente une évo-
L’avis de nos experts : le nez dévoile une palette aroma- lution classique, avec encore de la fraîcheur, une générosité
tique subtile, avec des notes de sous-bois, de vernis, de rose contenue, et une belle finesse de tanins. Il est à boire sans se
fanée et de cacao. Il est entré dans la phase ter- presser pour OPls, LM le trouve très digeste. Pour RL, il est
tiaire. La bouche est pleine, arrondie, géné- encore vivant. PC met en garde contre le dépôt.
reuse mais encore pleine d’énergie, avec une Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Subtilement fruité, bouche
belle finale réglissée. AG relève sa densité et sa délicate ».
chaleur, il est encore juteux pour OPls, puis-
sant et viril pour JES. Un 2003 qui ne sèche pas Beau tir groupé avec des notes de 15,5 à 17/20. Moyenne :
estime DS, mais sans identité assène PCi. 15,96/20
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté.

Les notes sont dispersées de 12 à 18,5/20. Un languedoc bien dans


Moyenne : 15,6/20
son millésime
Sa fraîcheur nous Mas Haut-Buis, terrasses-du-larzac Costa Caoude
(vin proposé par Caroline Furstoss)
enthousiasme Sur des terroirs calcaires, éboulis du plateau du Larzac, le
vignoble du Mas Haut-Buis bénéficie de l’altitude du lieu. La
Domaine de Terrebrune, bandol Costa Caoude est un lieu solaire comme son nom l’indique,
(vin proposé par Alexis Goujard) avec des vieilles vignes de grenache et carignan âgées de 70 ans.
Le domaine de Terrebrune bénéficie d’un Une viticulture bio, des vinifications et des élevages raisonnés
D. R.

sous-sol de calcaires fissurés dans lesquels les en tirent le meilleur parti.


38 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
une Famille, un Clos, un Premier Cru

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION

Mon domaine familial est une propriété à part qui produit des vins atypiques et plein
de personnalité. Depuis plusieurs généra�ons, nous avons appris à connaître, respecter
et accompagner le terroir qui est nôtre. Nous laissons chaque millésime écrire sa propre
histoire et nous nous adaptons en fonction de son tempérament.

Hervé Lhuillier, propriétaire vigneron


Contact : Tél 05.57.84.48.01 | herve.lhuillier@fleurhautgaussens.com
www.chateaufleurhautgaussens.com

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération


Réchauffement
Les 2003 ont-ils bien vieilli ?
L’avis de nos experts : la première bouteille manquait de
netteté, mais la seconde s’ouvre sur des notes de garrigue « Les vins de
chaude, avec un fruité compoté, des notes de fenouil. La certains terroirs
bouche offre du moelleux en attaque, mais se serre sur des comme Bandol
tanins très extraits qui commencent à sécher. La chaleur
remonte en finale. Un vin bien dans le millésime. De l’avis
et Saint-Émilion
général, il n’ira pas plus loin. YC le qualifie de rustique, KV sont d’une fraî-
regrette son manque de précision, AG le compare à une cheur épatante »,
boule de feu. Karine
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté. Valentin
Divergence d’appréciations avec des notes oscillant
entre 13 et 16,5/20. Moyenne : 14,21/20

De la fraîcheur et
du fruit dans ce cahors
Clos de Gamot, cahors
(vin proposé par Romain Iltis)
C’est le domaine historique de l’appellation, lové dans une
boucle du Lot sur des sols argilo-calcaires siliceux. L’âge des
vignes de malbec – certaines sont plus que centenaires – fait
ici la grande résistance aux extrêmes climatiques, d’autant
que les vins sont vinifiés et élevés sur leur pureté originelle.
L’avis de nos experts : notes végétales au nez, avec des
touches animales et mentholées. La bouche présente une
certaine austérité, mais se rattrape en finale. Il y a encore
beaucoup de fruit, avec une trame serrée. Le vin a gardé
de la fraîcheur mais les tanins commencent à sécher. ce vin évolue très lentement. Les tanins sont civilisés pour
Massif et rustique pour OP, il est automnal pour OPls et il AG, ce vin est écrasé par le bois pour OPls, KV estime qu’il a
a conservé de la tenue pour DS. encore de l’avenir.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté. Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Bouche charnue avec des
tanins bien construits ».
Un jury partagé entre classiques et modernistes, avec
des notes de 12 à 16,5/20. Moyenne : 14,35/20 Ce vin divise fortement le jury, les notes s’étalent de 10 à
16/20. Moyenne : 12,92/20

Ce madiran boisé
évolue très lentement Un lalande-de-pomerol
bien décevant
Château Bouscassé,
madiran Vieilles vignes Château La Fleur de Boüard,
(vin proposé par Karine Valentin) lalande-de-pomerol
C’est le vignoble familial d’Alain Brumont, planté sur (vin proposé par Pierre Vila Palleja)
des sols argilo-calcaires et argiles marbrées posés sur Une belle croupe au sous-sol graveleux sur le pla-
un sous-sol de grep. Les vieilles vignes de tannat y teau de Néac, plantée en majorité de merlot, avec des
trouvent une alimentation en eau régulière, même en vignes d’âge moyen, La Fleur de Boüard bénéficie d’un
période de sécheresse. Le caractère très tannique du cuvier par gravité pour extraire le meilleur de la récolte
cépage impose d’attendre la bonne maturité phéno- avec des méthodes issues de la philosophie en usage à
lique, mais la fraîcheur est toujours au rendez-vous. Angélus. Une récolte précoce, trop peut-être, a réussi à
L’avis de nos experts : un fruité noir confit, encore préserver la fraîcheur des vins.
enrobé de bois grillé, avec des touches graphitées. L’avis de nos experts : un nez aux arômes de pru-
D. R.

La bouche est très extraite, structurée, avec une neau, d’épices douces et vanillées, avec des notes de
grande masse tannique. La finale est encore toastée, sous-bois, de cuir et une certaine verdeur étonnante
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 41
Réchauffement
Les 2003 ont-ils bien vieilli ?
millésime. De la race pour PCi, d’un grand équilibre pour
PC. AG lui prédit encore un avenir radieux, OPls apprécie
sa superbe allonge, il sèche un peu pour LM.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Arômes nobles qui demandent
à se préciser, corps ferme et plein, tanins un peu dissociés ».

Des notes élevées, de 15 à 19/20. Moyenne : 17,77/20.

Tout l’éclat d’un grand


vin de la Rive gauche
Château Sociando-Mallet, haut-médoc
(vin proposé par Olivier Poels)
C’est la dernière belle croupe de graves au nord du Médoc, un
vrai terroir de cru classé. Le sous-sol argilo-calcaire permet
« Les rouges peu aux vieilles vignes de puiser eau et minéraux, pour des vins
qui rivalisent souvent avec des crus plus capés. Comme tous
boisés ont moins
les grands vins de la Rive gauche, il faut cependant les attendre
séché et offrent pour en découvrir toute la race, les vins jeunes peuvent
beaucoup plus paraître un peu austères.
de plaisir », L’avis de nos experts : belles notes tertiaires de vieux claret,
Pierre Citerne avec un végétal noble. Une bouche racée mais en sous-ma-
turité, encore dense, avec des tanins qui ont gardé de l’éclat.
Allonge complexe. Belle construction pour AG, un médoc
à l’ancienne pour JBT, élégant pour YC, très racé pour PC.
pour le millésime, poivron et eucalyptus. En bouche, il y a Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Grand vin complexe, vinosité
encore de la richesse mais les tanins commencent à s’user. exceptionnelle ».
Ce 2003 n’est pas typique d’un millésime chaud pour
OP, il offre de la finesse pour JES, il accuse une certaine Un grand écart de notes, de 14 à 19/20. Moyenne : 15,27/20
sous-maturité pour JBT.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Complexité, netteté, espé-
rance d’une grande réussite ». Ce saint-estèphe partage
Peu d’unanimité sur ce vin, avec des notes de 10 à les dégustateurs
14,5/20. Moyenne : 12,35/20
Château Meyney, saint-estèphe
(vin proposé par Jean-Baptiste Thial de Bordenave)
Racé, généreux, Ce cru bourgeois bénéficie d’un grand terroir proche de celui
de Montrose, en bord de fleuve et sur une belle croupe grave-
l’avenir lui appartient leuse au sous-sol d’argiles bleues. Cette situation lui permet de
lisser les aléas du millésime grâce à la régularité de l’alimenta-
Château Figeac, saint-émilion tion hydrique.
Premier Grand cru classé L’avis de nos experts : nez aux arômes évolués, avec du
(vin proposé par Pierre Citerne) fruit compoté, des notes un peu sauvages, de sous-bois et
Sur un terroir plus médocain que libournais, avec une de truffe. Bouche concentrée, avec des tanins puissants, une
superbe croupe de graves güntziennes, Figeac tire parti de générosité perceptible, une finale un peu rustique, bien
ses vieux cabernets francs et sauvignons pour tempérer les dans ce millésime solaire. L’extraction est trop poussée pour
surmaturités du merlot en année très chaude. Ce qui nous PC, son profil est surmûri pour AG.Il est doté d’une jolie tex-
vaut dans ce millésime un vin parfaitement équilibré, riche ture pour OP et d’une belle allonge pour YC.
et séveux. Un très grand vin apte aux longues gardes. Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Superbement fruité, savou-
L’avis de nos experts : un nez complexe, avec des arômes reux, harmonieux et long ».
de menthe, de fleurs séchées, de fruits rouges rôtis et de
havane. La bouche très charnue, ouverte, dévoile une Pas d’unanimité des notes de 13,50 à 18/20. Moyenne :
trame tannique bien fondue, une belle allonge où l’équi- 16,23/20
libre du cru et sa fraîcheur compensent la générosité du
42 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Réchauffement
L’avis des experts

Les vins blancs Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Velouté et finesse de grain,
d’une grande gourmandise ».

Des 2003 d’une On constate des divergences d’appréciation du jury,

très belle tenue ! avec des notes de 13 à 18/20. Moyenne : 16,20/20.

Ce sancerre n’a pas dit La signature de Chablis


son dernier mot est intacte
Domaine Vacheron, Jean-Paul & Benoît Droin,
sancerre Les Romains chablis 1er cru Côte de Léchet
(vin proposé par Alexis Goujard) (vin proposé par Jean-Emmanuel Simond)
Sur le lieu-dit Les Romains, très solaire à dominante de silex, la Il est issu de fermentations en cuves inox. Il exprime au mieux
famille Vacheron pratique les méthodes biodynamiques pour la fraîcheur et la minéralité des marnes kimméridgiennes. Si
des vins qui expriment au mieux la minéralité de chaque par- la canicule a enrichi les matières, la qualité du terroir a permis
celle, à l’image de la Bourgogne où la jeune génération a été de conserver des équilibres et la précision minérale.
formée. Qualité du terroir et âge avancé des vignes expliquent L’avis de nos experts : le nez exhale des notes d’encaus-
l’équilibre de ces vins, même en années très chaudes. tique, épicées, de safran, avec des accents de pierres
L’avis de nos experts : des notes de miel, de cire, rafraîchies chaudes. La bouche est un peu alanguie, ronde et grillée,
par la minéralité. Bouche dense et ronde, très aromatique, avec du gras, des notes de beurre fondu, mais la minéralité
une finale complexe, une ampleur pralinée, tonique et du terroir et la signature Chablis reprennent le dessus en
épicée, une finale suave. Il peut encore aller loin. Une évo- finale. CF salue sa belle matière et son énergie, OPls sa très
lution noble pour AG, GB aime sa finale salivante, LM son grande allonge, OP regrette son support en alcool impor-
style bourguignon, PC sa belle complexité. tant. JES loue son tonus, LM sa puissance et son panache.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté.

Convergence moyenne avec des notes de 14 à 17/20.


Moyenne : 16,04/20

Sur ce pouilly, le jury


fait le grand écart
Domaine Guffens-Heynen,
pouilly-fuissé 1er Jus des Hauts de Vignes
(vin proposé par Christian Martray)
C’est un domaine majeur du Mâconnais. Cette cuvée est issue
de plusieurs parcelles aux sols calcaires et argilo-calcaires. Ici,
on ne recueille que les premiers jus du pressoir, ce qui donne
des vins très purs. À noter, les élevages sous bois ont évolué
entre 2003 et 2015 vers un fruité mieux mis en valeur.
L’avis de nos experts : nez aux notes grillées, beurrées,
de moka, miellées, de fleurs séchées, de noisette. Rond et
ample, ce blanc délivre beaucoup de gras, qui penche un peu
vers la lourdeur. PCi relève un boisé dominant, il est riche
« Les 2003 sont et pâtissier pour OPls, il conserve encore une belle énergie
des vins plaisir, en pour OP, tandis que PC trouve qu’il manque de tonus.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Grande densité, un vin tendu
grande majorité et minéral ».
à boire »,
Laurie Matheson Un style qui divise, avec des notes étalées de 10 à 17/20.
Moyenne : 14,43/20

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 43


Réchauffement
Les 2003 ont-ils bien vieilli ?

Un Geisberg encore dur,


sans grand charme
Domaine Kientzler, alsace riesling
Grand cru Geisberg
(vin proposé par Caroline Furstoss)
Le Grand cru Geisberg, exposé plein sud sur des sols cal-
caro-gréseux, est entièrement voué au riesling. Les vins y
prennent une certaine austérité, il faut savoir les attendre.
L’avis de nos experts : nez très pétrolé, sans grand charme ;
bouche mince, à l’amertume prononcée. PCi le juge austère,
LM puissant et salin, il est encore dur pour AG.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté.

Une certaine convergence, mais dans le négatif, avec des


notes de 10 à 14/20. Moyenne : 12,3/20

L’élégance de ce Grand
cru chavire les esprits
Domaine Zind Humbrecht, alsace riesling Rangen
« Les blancs du de Thann Grand cru Clos Saint Urbain
Sud-Ouest, d’Alsace et (vin proposé par Laurie Matheson)
de Chablis surprennent Une pente forte, une exposition sud, des sols volcaniques, le
agréablement, avec Grand cru Rangen de Thann possède une forte personnalité.
un vrai coup de cœur La proximité des Vosges et son altitude lui permettent de com-
penser la chaleur des années de canicule. En 2003, le vin est
pour Palette », issu des seules vieilles vignes. Cultivées en biodynamie, elles
Caroline Furstoss donnent naissance à des vins d’une exceptionnelle minéralité,
avec une droiture qui impose de longues gardes.
L’avis de nos experts : robe très dorée, le nez est opulent :
Un riesling un peu fané cire, miel, épices douces, des terpènes élégants. La bouche
dévoile une belle ampleur, avec une richesse expressive.
malgré sa finale précise On est à la limite de la vendange tardive, mais la tension et
l’amertume sont bien là pour un équilibre réussi. Très com-
Domaine Mader, plexe pour AG, un très grand vin pour GB, d’une belle étoffe
alsace riesling Grand cru Rosacker pour OP, plein et harmonieux pour RL, superbe pour YC.
(vin proposé par Robin Lenfant) Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Peu ouvert, belle matière mais
À l’ombre du massif vosgien avec ses sols profonds de cal- vin retenu ».
caire dolomitique et son exposition sud/sud-est, le Grand
cru Rosacker est plutôt tardif, il induit des maturations lentes Belle unanimité, avec des notes de 16 à 19/20. Moyenne :
et des fraîcheurs qui permettent aux raisins de résister aux 17,82/20
fortes chaleurs. Le domaine Mader, conduit en bio, exprime
au mieux les qualités du riesling sur ce terroir.
L’avis de nos experts : le nez est frais et complexe, avec des Un irouléguy admirable,
notes mentholées, terpéniques, de naphte et d’amande. La
bouche large, avec du gras, termine sur une finale précise, solaire et très accompli
à l’amertume fine. Il est un peu mou pour AG, austère pour
GB, un peu lourd pour KV, un peu fané pour DS. Domaine Arretxea, irouléguy Hegoxuri
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté. (vin proposé par Karine Valentin)
Sur les pentes schisteuses et gréseuses de ce piémont pyré-
Des notes divergentes de 12 à 17/20. Moyenne : 14,5/20 néen, gros et petits mansengs associés au petit courbu
donnent des vins précis, très aromatiques, tendus par une
44 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Réchauffement
Les 2003 ont-ils bien vieilli ?
morainiques. Les vins secs, droits et stricts dans leur jeunesse,
avec des acidités parfois tranchantes, prennent du fond et
surtout de magnifiques arômes truffés à la garde. Les années
chaudes donnent plus de rondeur aux gros et petits mansengs,
pour des vins qui se dévoilent plus tôt.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Belle ampleur sur des notes
épicées ».

Vin non noté, les deux bouteilles étaient fortement


oxydées.

Boisé lactique, pureté…


Ce Bordelais divise
Château Hosten-Picant,
sainte-foy-bordeaux Cuvée des Demoiselles
(vin proposé par Pierre Vila Palleja)
Au cœur de l’appellation Sainte-Foy-Bordeaux, à l’est de Saint-
Émilion, le château Hosten-Picant bénéficie d’un terroir
modelé en croupes, sur des sols argilo-calcaires et silex pour
le sauvignon, plus limoneux pour le sémillon et la muscadelle.
Les vins blancs y sont fins et subtils, les années chaudes leur
apportent plus de richesse.
« Certains blancs sont L’avis de nos experts : le nez évolue sur la cire, le miel, les
parfois tombés dans épices. La bouche apparaît ample, à la limite de la lourdeur,
l’excès inverse, avec le boisé est encore marqué. De la longueur mais l’alcool est
présent. CF boude son boisé lactique. Riche et crémeux
de la sous-maturité »,
pour AG, GB est séduit par sa longueur et sa pureté. Il offre
Pierre Casamayor de la rondeur pour YC.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté.

belle vibration. Si ce vignoble est le plus arrosé de France, il Pas de convergence, les notes s’étagent de 10 à 16/20.
aime ces années chaudes et plus sèches, les vins y prennent de Moyenne : 13,50/20
l’étoffe sans jamais se départir de leur tension.
L’avis de nos experts : des notes cirées et épicées, de
mangue. La bouche est encore jeune, aromatique, marquée La Cuvée Caroline
par de belles notes truffées et une tension intacte. Admirable
pour PCi, il se montre solaire et lumineux pour GB, robuste ne convainc pas
mais usé pour JES, exubérant pour KV, très accompli pour
DS, d’une grande identité pour RL. Château de Chantegrive, graves Caroline
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Beurré et miellé, ample. (vin proposé par Jean-Baptiste Thial de
Nervosité bien tempérée, avec de l’éclat ». Bordenave)
Ce domaine majeur des Graves est assis sur un ter-
Notes assez divergentes de 14 à 18,5/20. Moyenne : roir de graves et de galets roulés. Son sous-sol cal-
16,50/20 caire garde la fraîcheur nécessaire à une bonne
maturation. Avec cette Cuvée Caroline, un vin issu
de sauvignon et sémillon pour moitié, élevé en fûts,
Un jurançon disqualifié Chantegrive avait pris la tête du peloton des blancs
secs de la région. Après une période un peu creuse,
par une forte oxydation le domaine évolue désormais vers un style mûr, avec
un mariage fruit/bois plus équilibré.
Clos Lapeyre, jurançon sec Vitatge Vielh L’avis de nos experts : nez de miel, d’épices, de
(vin proposé par Pierre Casamayor) fruits blancs blettis, avec des notes torréfiées.
D. R.

Le secteur de la Chapelle de Rousse est un terroir majeur à La bouche offre du gras, de l’ampleur, mais elle
Jurançon, avec ses fortes pentes limono-argileuses et ses sols manque de tonus et le boisé est encore marqué.
46 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Réchauffement
L’avis des experts
GB le trouve plat, OPls le juge court et boisé. Pour OP, il est
évolué et pesant. JBT souligne une jolie aromatique et KV
apprécie sa belle amertume.
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Agrumes, fumée ; bouche
grasse, avec une bonne vivacité ».

Notes très dispersées de 9 à 15/20. Moyenne : 11,79/20

Discret, Malartic garde


de la tenue
Château Malartic Lagravière, pessac-léognan
(vin proposé par Olivier Poels)
Un terroir de grande qualité, avec une superbe croupe de
graves et des vignes qui ont atteint l’âge de la maturité. La
cave est à la pointe de la technique et les élevages prennent
le chemin de la modération. Mais ces deux vins dénotent des
difficultés dans la gestion des années chaudes.
L’avis de nos experts : le nez peu évolué semble bloqué
par le SO2, avec des notes de fleurs séchées. La bouche est « Gras et finement
pleine mais sans grande expression, avec un boisé encore
amers, les blancs
marqué. Il manque de charme pour AG, pâtissier pour JES,
pour OPls, il garde de la tenue. Sa bouche est pleine mais du Sud excellent
discrète pour PC. dans ce millésime
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Complexité, moelleux et fraî- chaud »,
cheur ». Alexis Goujard
Divergences des notes de 9 à 14/20. Moyenne : 12/20
La race de Château
Précis et apaisé, Simone a conquis le jury
ce châteauneuf séduit
Château Simone, palette
Clos des Papes, châteauneuf-du-pape (vin proposé par Pierre Casamayor)
(vin proposé par Yohan Castaing) Le secret de Château Simone blanc : de vieilles vignes de
C’est ici une belle démonstration de la complexité de l’assem- clairette, bourboulenc, grenache blanc, ugni blanc égayées
blage à parts égales de grenache, clairette, roussanne, picpoul, par une pointe de muscat, plantées sur une pente d’éboulis
bourboulenc et picardan. Les vieilles vignes cultivées sur les calcaires exposée au nord, des vinifications et des élevages
sols argileux de l’appellation sont le gage de sa fraîcheur pré- respectueux grâce à toute l’expérience de la famille Rougier.
servée, même en année caniculaire. La vinification ne voit que C’est “la référence” pour tous les vins de Provence et du Sud
l’inox. Le vin est élevé sur ses lies et la “malo” est évitée dans ces en général.
années extrêmes pour garder du tonus. Le résultat : des vins L’avis de nos experts : un nez d’une folle complexité,
d’une fraîcheur renversante. avec des notes de fleurs séchées, de rose fanée, de miel, de
L’avis de nos experts : le nez fin exhale des notes complexes truffe blanche. La bouche se montre dense, prégnante, très
et élégantes d’évolution : miel et truffe. La bouche est riche, fondue, avec un grand équilibre. Le côté solaire est com-
elle développe des accents balsamiques, avec de la structure. pensé par la puissance épicée. Un grand vin du Sud pour
Ce vin a encore de l’avenir. D’une pureté minérale pour GB, PC, très original pour PCi, d’une vraie race pour RL, mais
il garde de la tension pour OPls. Il est resté très jeune pour un boisé sec pour LM.
JES, superbe et apaisé pour DS, de la densité et de la préci- Ce qu’en disait La RVF en 2004 : « Deux échantillons avant
sion pour YC. assemblage, l’un frais et longiligne, l’autre avec du volume et un
Ce qu’en disait La RVF en 2004 : non dégusté. fruité rigoureux ».

Notes étalées de 14 à 19/20. Moyenne : 17,11/20 Notes partagées entre 12 et 18/20. Moyenne : 17,07/20

LA RVF N°639 - MARS 2020 - 47


ABONNEZ-VOUS
à La Revue du vin de France
1 AN
200%RVF
99
seulement
+ de

%
47
remise
de

3 SUPPORTS D’INFORMATION
Le magazine + Le site de larvf.com
+ l’Application Et Recevez La carafe
Hybride Spiegelau

12 numéros par an dont :


• 2 numéros spéciaux
• 2 hors-séries La carafe Hybrid est issue d’une
rencontre entre le design de la
collection Hybrid et de la technologie
UN ESPACE DÉDIÉ AVEC EN CONSULTATION ILLIMITÉE : de Spiegelau. D’une transparence
cristalline, d’une légèreté
• Les articles réservés en exclusivité aux abonnés
incomparable, sa forme élégante
• L’accès à l’application de la Revue du vin de France assure toute son ouverture au vin.
• Plus de 100 000 vins notés et commentés Contenance : 1,8l - Hauteur : 27cm - Diamètre : 16,4cm
• L’accès à 40 ans d’archives du magazine, soit plus de 300 nos Valeur : 37,50€ Retrouvez l’offre
directement sur notre site
• L’accès à tous les Guides RVF

B U L L E T I N D ’A B O N N E M E N T
PAR INTERNET PAR TÉLÉPHONE PAR COURRIER
site officiel d’abonnement à compléter et à retourner avec votre règlement :
www.magazines.fr/larvf 01 84 888 222 prix d’un appel local LA REVUE DU VIN DE FRANCE - Service Abonnements
Code express 639WP +331 84 888 222 appel depuis l’étranger 26 bis rue des Pommiers CS 30075 - 93501 Pantin

Oui je profite de votre offre et je choisis : MES COORDONNÉES


Prénom :

1 AN au magazine + l’accès au site Internet et à l’application en illimité Nom :

Adresse :
+ la carafe Hybrid Spiegelau pour 99 € au lieu de 187,50 € 639WP1
Code Postal : Ville :

Pays : Tél. :
1 AN au magazine seul (12 nos) pour 69 €
> POUR OBTENIR VOTRE ACCÈS À LARVF.COM, IL EST INDISPENSABLE D’INDIQUER VOTRE EMAIL
Europe : 84 € Hors Europe : 99 € 639WP2
E-mail :

JE RÈGLE PAR : Date et signature obligatoires


1 AN au site internet seul larvf.com pour 59 € 639WP3
Chèque libellé à l’ordre de La Revue du vin de France

JE DEMANDE UNE FACTURE Carte bancaire N°


Bloc de trois chiffres
Je souhaite recevoir les offres des partenaires de La Revue du vin de France Date d’expiration Cryptogramme au verso de votre carte
Offre valable 3 mois. Vous pouvez acheter séparément chaque numéro de votre magazine à son prix de vente au numéro + 2,50€ de frais de port ainsi que la carafe Hybrid Spiegelau pour 37,50 € + 5 € de frais de port (France métropolitaine uniquement). Vous recevrez le premier numéro de votre abonnement dans un délai de
3 à 4 semaines à compter de la réception de votre règlement et votre carafe séparément dans la limite des stocks disponibles. Le cas échéant, un produit d’une valeur équivalent ou supérieure vous sera proposé. Les informations qui vous sont demandées sont destinées à la société La Revue du vin de France SAS. Elles sont col-
lectées et utilisées à des fins de traitement de votre abonnement. Votre adresse mail sera utilisée pour suivre votre abonnement et vous envoyer les communications dont vous bénéficiez en tant qu’abonné. En application de la règlementation en vigueur, vous disposez des droits d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition,
à la portabilité des données et à la limitation des traitements. Pour exercer vos droits, veuillez contacter le Groupe Marie Claire (GMC) par mail à dpo-rvf@gmc.tm.fr ou par courrier à Groupe Marie Claire-DPO –10, boulevard des frères Voisin - 92130 Issy Les Moulineaux, en justifiant de votre identité. Vos données postales sont
susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, merci de cocher cette case ou de nous en informer à l’adresse ci-dessus. Pour toute information complémentaire, consulter notre Politique de Confidentialité sur le site www.magazines.fr.
Art de vivre
Vu d’ailleurs

« La nouvelle poule
aux œufs d’or du vin
aux États-Unis ? »
Par Pascaline Lepeltier
Sommelière-associée
du bistrot-gastro
Racines NY à New York.
Meilleur ouvrier
de France (MOF).

Piquette !
P
iquette. Pour l’amateur étymologiste comme pour teille, 2017 Riesling-Traminette par Wild Arc Farm voit le
la 9e édition du Dictionnaire de l’Académie française, jour. Le succès est immédiat. La production se vend quasi
ce terme désigne un très mauvais vin, ou une instantanément à New York.
boisson aigrelette de bien piètre qualité. Eh bien, aux États- Avec la demande grandissante pour les wine-coo-
Unis, c’est la tendance qui est en train d’exploser. Pour lers (sodas à base de vin et de jus de fruit) ou autres bois-
beaucoup, producteurs, consommateurs, journalistes, sons moins alcoolisées, avec le goût pour les sour beers et
2020 se présente comme l’année de la piquette ! pét’ nat’ et la volonté de consommer mieux à tout point
En 2017, lorsque Todd Cavallo met sur le marché sa pre- de vue, la piquette, produit de “recyclage” à 7 % d’alcool,
mière “piquette”, il ne pense sans doute pas créer un phé- surette et légèrement pétillante, trouve un marché mûr.
nomène. Ayant quitté Brooklyn en 2016 pour la Vallée de Désaltérante, fun, sans prétention et peu chère, elle touche
l’Hudson afin de créer une ferme viticole biodynamique en un public large. Pour les producteurs, ce n’est que du
permaculture socialement responsable, il commercialise bonus. En 2018, Wild Arc Farm en a produit quatre, suivi
ses premières bouteilles de vin “nature” quand un ami lui par une dizaine de producteurs des Finger Lakes au Texas
montre un passage de The Red & the White : The History of Wine en passant par le Maryland et l’Australie avec notamment
in France and Italy in the Nineteenth Century de Léo Loubère, Lucy Margaux. Tout a été vendu. Cette année, New York
historien américain spécialiste de la viticulture française. attend les piquettes de deux grands noms du vin, la “pin-
L’auteur parle de la légitimité historique de la piquette kette” 2019 de Pax Mahle, déjà servie avec succès à la pres-
comme de la boisson des ouvriers viticoles, le vin étant sion dans sa tasting room, et celle du sommelier-star devenu
réservé aux riches acheteurs. Cela fait tilt. À la dimension vigneron Patrick Cappiello, à base de colombard, char-
écologique qu’offre la réutilisation du marc (autre que la donnay et chenin. Et ce n’est que le début.
distillation), Todd peut associer une dimension démocra- Verra-t-on reconquérir la France ? Il y a peu de chance,
tique : dégager des revenus soutenant le développement car si légalement on peut la produire, il est interdit de la
indépendant de sa structure tout en mettant sur les étals commercialiser sans dérogation, historiquement pour
une boisson financièrement accessible à tous. éviter les fraudes et protéger le consommateur. Si vous
Mais malgré ses origines paysannes, faire une bonne êtes chanceux, vous pouvez en goûter d’excellentes chez
Illustration : Stéphane Manel

piquette n’est pas chose aisée et s’avère très technique. quelques vignerons audacieux tel Julien Guillot (domaine
Finalement, grâce à une recette trouvée dans un cours des Vignes du Maynes, en Mâconnais). Mais peut-être
d’agriculture du XVIIIe siècle, beaucoup d’attention pour devra-t-on bientôt changer la définition du dictionnaire
éviter les déviances bactériennes, des marcs de qualité et et donner à la piquette des lettres de noblesse. La nouvelle
un soupçon de moût pour créer une effervescence en bou- poule aux œufs d’or du vin aux États-Unis ?

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 49


Enquêtes et révélations

Les dessous de la barrique


Faire du vin,
ça coûte combien ?
Quels coûts de production se cachent derrière une bouteille de vin, qu’il soit produit en viticulture
conventionnelle ou en bio ? Plusieurs paramètres entrent en jeu, comme la densité de plantation,
la pente, les rendements ou encore le mode de production. Voici, en détail, le vrai coût d’un bon vin.
Une enquête de Jérôme Baudouin

D
ans la chaleur estivale, les ouvriers viennent de dans la région, notamment auprès des restaurateurs », poursuit la
quitter l’ancienne grange après avoir coulé la chape vigneronne. Elle lâche son activité de jardinière-paysagiste
de béton de la future cuverie de Katia Coutelier- pour devenir vigneronne à plein temps. Après analyse des
Ollivier. Son projet devient peu à peu réalité. La vigneronne coûts de production, elle investit dans quelques cuves pour
de Pécharmant, près de Bergerac, imagine déjà ses cuvées, res- vinifier environ 50 hectolitres. Une partie est vendue en petits
pectant le parcellaire de son vignoble de 8 hectares. Dehors, lots de vrac pour des cavistes de la région, le reste, environ
l’ancienne maison de ses grands-parents se transformera 4 000 bouteilles, est réparti en trois cuvées de vins rouges aux
bientôt en chambres d’hôtes. Plus qu’un agrandissement, c’est assemblages différents (merlot, cabernets franc et sauvignon),
une véritable métamorphose que vit son domaine Le Martinat dont une cuvée haut de gamme élevée en amphores ! « J’avais
depuis trois ans. « Mes parents ont fait le partage des terres de leur envie de me faire plaisir et je n’aime pas trop la barrique. Et en termes
vivant en 2004 et j’ai hérité de 60 ares de vignes dont je ne savais pas de coût, cela revient moins cher sur le long terme », confie-t-elle.
quoi faire. Si bien que j’ai porté les raisins à la cave coopérative. J’ai suivi Car si l’investissement dans une amphore est beaucoup plus
une formation, et j’ai planté des vignes au fil des ans sur les autres terres élevé au départ (environ 1 900 euros pour une contenance de
que j’avais pour parvenir à un peu plus de 8 hectares », raconte cette 400 litres, contre 700 euros pour une barrique de 225 litres), il
femme énergique. Pendant toutes ces années, elle conserve n’est pas nécessaire de la changer au bout de trois vins, comme
une double activité, jardinière-paysagiste la semaine, viti- cela se fait pour les barriques. Bien entretenue, une amphore
cultrice le week-end, apportant son peut même durer des décennies.
raisin chaque année à la coopérative. Les vins de Pécharmant, à l’est de Bergerac,
sont très prisés par les restaurateurs de la région.
PETIT SALAIRE ET GROS LABEUR
LE PARI DE L’INDÉPENDANCE «  La cave coopérative m’a permis de
En 2016, à l’âge de 50  ans, Katia m’assurer un revenu stable, de dormir
Coutelier-Ollivier décide de se lancer tranquille et d’élever mes enfants, et je
dans la production de son propre vin me dégageais un salaire de 1 000 euros
sur 1,40 hectare de vignes, livrant pour financer mes plantations de vignes.
toujours le reste à la cave coopé- Aujourd’hui, malgré les investissements,
rative. Une façon de tenter l’aven- je vais pouvoir me rémunérer environ
ture tout en conservant une marge 1 700 euros et m’offrir une assurance contre
de sécurité avec le revenu tiré de la les accidents climatiques », rappelle la
vente des raisins à la cave. « Il y a un vigneronne qui n’a pas récolté en 2017
véritable marché pour le pécharmant à cause du gel.
50 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
LE VRAI PRIX D’UNE BOUTEILLE DE VIN
1 LA CULTURE DU RAISIN

2 LA VINIFICATION

3 L'EMBOUTEILLAGE ET LE CONDITIONNEMENT

COÛTS DE
PRODUCTION

4 LES FRAIS DE COMMERCIALISATION

5 LES CHARGES ANNEXES

CHARGES
ANNEXES
Illustration : L. Timon / D. R.

PRIX DE REVIENT
Enquête
Le vrai coût de production du vin

J. Baudouin
À 50 ans, Katia Coutelier-Ollivier est passée de la coopération au statut de vigneronne indépendante avec audace et en maîtrisant ses coûts.

Katia Coutelier-Ollivier a fixé un prix de vente d’environ la plupart des régions viticoles de France. Bien des paramètres
9 euros hors taxe la bouteille, un tarif relativement élevé par viennent toutefois perturber ces coûts. Pour cette enquête,
rapport à la moyenne régionale (autour de 7 euros) qui lui nous nous sommes fondés sur les études économiques des
permet de financer son chai, ses chambres d’hôtes et du maté- Chambres d’agriculture qui éclairent sur ces différents points.
riel viticole. Aujourd’hui, le prix de revient de ses bouteilles Chaque année, quelques-uns de ces services comptables
est d’environ 3 euros hors taxe, sans les prêts, éditent des référentiels économiques qui per-
mais elle fait tout toute seule : la vigne, la vinifi- 3 euros, mettent aux vignerons de cerner leurs coûts de
cation, l’embouteillage et même la commerciali- c’est le prix production. Ces référentiels sont établis sur la
sation, notamment sur les marchés du Périgord de revient base des bilans comptables d’un panel de plu-
le dimanche ! Car elle n’a pas encore les moyens sieurs milliers de propriétés. Ici, on ne parle pas
d’embaucher quelqu’un pour l’épauler à la vigne. moyen d’une de grands crus classés, mais de vignerons indé-
bouteille de pendants, de coopérateurs, de Gironde, du Val de
DES STATISTIQUES PARLANTES vin en France Loire, du Roussillon, de la Vallée du Rhône ou de
En passant de la coopérative à la cave particulière, Champagne. L’ensemble des coûts sont passés au
Katia Coutelier-Ollivier a suivi le chemin de dizaines de mil- crible, de la culture de la vigne jusqu’à la mise en bouteilles.
liers de vignerons en France. Son exemple est assez représen- Certaines régions, comme le Bordelais, détaillent même ces
tatif de la viticulture hexagonale. Certes, certains domaines coûts selon des critères plus pointus encore, comme la viticul-
parviennent à atteindre des coûts beaucoup plus faibles, de ture biologique, mais aussi les densités de plantation. « Nous
l’ordre de 1 à 1,50 euro la bouteille, dès lors que les densités de réalisons ce type d’étude économique depuis l’an 2000 et nous le met-
plantation sont faibles (3 000 à 4 000 pieds par hectare) et que tons à jour tous les deux ans depuis une dizaine d’années afin d’aider les
les surfaces sont grandes afin de faire des économies d’échelle, vignerons dans les appellations qui se valorisent le moins à mieux com-
et que des produits chimiques sont employés au détriment de prendre leurs coûts et où ils se situent », explique Philippe Abadie,
la mécanisation. Mais le prix de revient de son vin, à environ de la Chambre d’agriculture de Gironde, qui pilote ce référen-
3 euros hors taxe, est représentatif de ce que l’on constate dans tiel économique.
52 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Enquête
Le vrai coût de production du vin
Dans les faits, chaque domaine viticole eux aussi directement. En premier lieu,
est presque un cas particulier, tant les la difficulté du terrain planté. Des vignes
facteurs de charges sont nombreux. Un en terrasses de Côte Rôtie, d’Alsace ou de
jeune vigneron qui s’installe n’a pas les Banyuls ne coûtent pas le même prix à
mêmes contraintes financières qu’un travailler qu’une vigne de plaine. D’autant
voisin sur le point de partir à la retraite que sur ces terroirs spectaculaires, les
et qui a déjà tout payé. « De même, dans des rendements sont également plus faibles.
appellations de forte densité, comme le Médoc, Comme ils ne sont pas mécanisables, le
planté à 10 000 pieds/ha, il ne suffit pas de faire coût en main-d’œuvre explose ! Il n’est
le prorata avec un vignoble à 5 000 pieds, on ainsi pas rare de voir, dans certaines
observe que cela nécessite des investissements zones, les coûts de production doubler,
beaucoup plus importants en matériel et en voire tripler si la vigne est particulière-
personnel », précise Philippe Abadie. ment difficile à cultiver.
Même chose si l’on évoque les coûts de À Banyuls ou à Condrieu, il ne faut pas
production des vins liquoreux. Dans une seulement cultiver les vignes, mais aussi
appellation qui ne produit que ce type être maçon pour consolider les murs et les
de vin, comme Sauternes, par exemple, sentiers afin de préserver les cultures en
où le rendement dépasse rarement les terrasses. Des coûts parallèles rarement
15 hectolitres par hectare, les coûts de comptabilisés dans les statistiques des

D. R.
production à la vigne s’envolent ! Chambres d’agricultures qui engendrent
Au-delà du coût de la main-d’œuvre,
Philippe Gard (Coume del Mas, à Banyuls)
pourtant des centaines d’heures de tra-
ET LE BIO DANS TOUT CELA ? pointe la difficulté de trouver du personnel. vail chaque année. « C’est vrai que c’est une
Souvent pointée du doigt pour ses coûts partie du travail qui est rarement comptabilisée ;
de production, semble-t-il, beaucoup plus nous réparons les murs lorsqu’il y a moins d’im-
élevés, la viticulture biologique est également mesurée par pératifs à la vigne »,observe Philippe Gard, du domaine Coume
les comptables de la Chambre d’agriculture de Gironde. C’est del Mas. Lui-même reconnaît que dans le cru de Collioure,
d’ailleurs l’une des rares à réaliser ce comparatif (lire le tableau
ci-contre). Nous observons ainsi que sur deux propriétés de
taille similaire (15 hectares) et plantées en vignes étroites Faire du bio, ça coûte plus cher
(5 000 pieds/ha), le coût de production à la bouteille est de Ce tableau présente les différences de coûts de production
3,05 euros en agriculture conventionnelle et de 3,76 euros en du vin à Bordeaux, en culture biologique et en conventionnel.
viticulture biologique. Soit un écart de plus de 20 % ! Vin bio Vin issu
En réalité, cette différence de coût se produit surtout à cause en bouteille. de viticulture
Rendement conventionnelle.
des rendements. La Chambre d’agriculture établit un rende- décennal : Rendement
ment moyen, sur dix ans, de 40 hl/ha pour le bio et de 50 hl/ 40 hl/ha décennal :
ha pour le vignoble en conventionnel. « En fait, nous observons 50 hl/ha
à Bordeaux que dans une bonne année, les rendements sont similaires Vignes Vignes
entre les deux modes de production, mais que sur une année difficile, étroites 15 ha étroites 15 ha
la variabilité est beaucoup plus grande en bio. D’où cette différence de Approvisionnements 1 537€ 1 260 €
20 % entre nos deux modèles », souligne Philippe Abadie. Il est
Mécanisation 3 065 € 1 998 €
Source : Référentiel économique 2018 de la Chambre d’agriculture de Gironde
vrai que si, en 2019, les rendements en bio ont été similaires
à la viticulture conventionnelle, la baisse était de l’ordre de Main-d’œuvre 3 444 € 3 008 €
50 % en 2018 pour le bio. Une situation que l’on retrouve dans Coût technique de vigne (€/ha) 8 046 € 6 266 €
d’autres régions viticoles au climat humide, comme la Vallée Fermage 209 € 209 €
de la Loire, la Champagne et la Bourgogne.
Amortissement du vignoble 1 256 € 1 274 €
Sur l’arc méditerranéen, la situation est bien moins
contrastée. Dans le Vaucluse, la Chambre d’agriculture a réa- Aides à la restructuration du vignoble - 400 € - 400 €
lisé une étude similaire sur différentes appellations, comme Assurance climat (aides PAC déduites) 110 € 110 €
Ventoux, en bio, et Luberon. Dans ce cas précis, la pression Autres charges et frais administratifs 782 € 782 €
climatique n’étant pas aussi importante qu’à Bordeaux, les
Coût complet vigne (€/ha) 10 003 € 8 241 €
coûts entre deux vignobles similaires, l’un en conventionnel
et l’autre en bio, sont très proches. Et cela se vérifie dans tous Coût de vinification (€/ha) 3 017 € 3 017 €
hors élevage barriques
les vignobles méditerranéens.
Coût complet du vin 13 020 € 11 258 €
avant la mise en bouteilles (€/ha)
L’INFLUENCE DE LA PENTE
Si le climat joue des tours aux rendements et aux coûts de Coût complet pour 75 cl 2,44 € 1,69 €
avant la mise en bouteilles
production, d’autres facteurs tout aussi importants influent
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 53
Enquête
Le vrai coût de production du vin
difficilement mécanisable, le coût de la main-d’œuvre est environ 2,30 euros pour un vin élevé à 100 % en barriques
très important.« De plus, c’est un poste incompressible. Il n’y a neuves et environ 1,50 euro avec un tiers de barriques
pas d’économie d’échelle envisageable et lorsque l’on veut progresser neuves. Il faut ajouter les coûts de mise en bouteilles et
pour passer en agro-écologie, les coûts augmentent encore », ana- d’étiquetage, qui s’élèvent en moyenne à 1,15 euro par
lyse le vigneron, qui poursuit : « D’ailleurs, ce n’est pas seulement bouteille. Et si le vigneron veut utiliser des bouchons haut
une question de coût, la difficulté est aussi de trouver du personnel, de gamme, des bouteilles gravées au nom de son domaine
qui se raréfie ». et de belles étiquettes, les prix peuvent très vite s’envoler.
Afin de mieux comprendre les coûts de production, la
Fédération des vignerons indépendants du Roussillon LE CAS DU CHAMPAGNE
a fait réaliser, en 2014, une étude à partir des données S’il est un vignoble dont les coûts de production sont
comptables de 31 propriétés du Roussillon réparties particulièrement élevés, c’est bien la Champagne.
entre la plaine, la Vallée de l’Agly et les secteurs de Ces coûts ne sont pas à mettre au crédit du vigneron,
Banyuls et Collioure. Résultat : le coût de la culture de mais plutôt de l’élaborateur. En effet, l’essentiel
la vigne passe de 4 719 euros l’hectare par an pour un de la production de champagne est réalisé par les
vignoble en plaine à 8 068 euros l’hectare par an pour négociants et caves coopératives à partir de raisins
la même surface dans la zone vallonnée de Collioure cultivés par des “apporteurs de raisins”. Dans ces
et Banyuls ! Entre ces deux secteurs, le prix de revient deux cas, le coût du kilo de raisin acheté représente
d’une bouteille passe ainsi de 4,30 euros hors taxe une part très importante du coût de production
pour un vin produit en plaine à 6,81 euros hors taxe pour un champagne d’entrée de gamme, comme
pour le même type de vin produit à Banyuls. Car en par exemple Demoiselle de Vranken ou Tsarine de
plus de la pente et de l’impossibilité de mécaniser ces Chanoine Frères, vendues environ 25 euros.
vignobles spectaculaires, les rendements sont plus Le raisin coûte 7,20 € Pour élaborer une bouteille de 75 cl de ce type de
faibles, ce qui amplifie encore l’écart de prix. pour élaborer champagne, il faut 1,2 kg de raisin, dont le prix pour
cette cuvée Tsarine. les vendanges 2018 s’établissait à environ 6 euros
LE COÛT DE L’ÉLEVAGE EN BARRIQUES le kilo en moyenne. Soit, pour une bouteille, un
Si les coûts sont très variables à la vigne, c’est nettement moins coût de 7,20 euros de raisin. À titre de comparaison, un kilo
vrai du côté de la vinification. Quelle que soit la région, vini- de raisin en Alsace pour élaborer du crémant s’échange à
fier 100 hectolitres coûte globalement la même chose. Sans environ 1,50 euro. À cela, il faut ajouter les coûts de vinifica-
compter l’élevage en barriques ! À lui seul, ce dernier coûte tion et d’élevage, mais aussi le stockage des vins, puisque ce

Non mécanisable car implanté sur d’étroites terrasses, le vignoble de Côte Rôtie (Vallée du Rhône) impose des coûts de production à la vigne très élevés.
D. R.

D. R.

54 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Enquête
Le vrai coût de production du vin
champagne non millésimé est élaboré avec une part de vins de
réserve qui ont été stockés (avec un coût fiscal en prime). Mis Qu’entend-on par “prix de revient”
bout à bout, ces différents coûts de vinification représentent
environ 0,80 euro par unité. S’additionnent ensuite la mise en
d’une bouteille de vin ?
bouteilles et l’étiquetage, qui s’élèvent à environ 1,20 euro. Ce Le prix de revient d’une bouteille correspond à l’ensemble des
qui représente un coût de production d’environ 9,20 euros par charges qui ont été nécessaires à son élaboration et sa commer-
bouteille de champagne. cialisation. On peut répartir ces charges en cinq groupes :
Ce prix n’intègre toutefois pas la partie marketing qui, en Les coûts de production du raisin : elle englobe les travaux
Champagne, est tout aussi primordiale que l’achat de raisin. Les de la vigne de la taille jusqu’aux vendanges, les engrais, les trai-
marques dépensent des sommes considé- tements, les frais de mécanisation, la main-d’œuvre, l’amortis-
Les droits rables en publicité, mais aussi en salons, sement de la plantation, du matériel et des bâtiments agricoles,
de succession en soirées dégustation, en formation des
vendeurs aux quatre coins du monde
les travaux effectués par les entreprises extérieures s’il y a lieu,
l’entretien des plantations et les frais de vendanges…
pénalisent pour imposer leur marque. Ce qui repré- Les coûts de vinification : ce sont les produits œnologiques,
l’équilibre sente facilement 5 euros pour une marque les analyses et labels auprès des laboratoires, la main-d’œuvre,
économique comme Tsarine ou Demoiselle. La bou-
teille revient donc à environ 14,20 euros.
l’amortissement du matériel de cuverie (pressoir, pompes,
cuves…), les frais d’élevage en barriques…
de certains Si elles sont affichées à 25 euros, elles Les coûts d’embouteillage et de conditionnement :
vignobles sont très souvent en promotion autour il comprend les coûts de filtration et de mise en bouteilles,
de 21 euros, desquels il faut déduire la les matières sèches (bouteilles, bouchons, étiquettes, capsules),
TVA (3,50 euros), soit un prix hors taxe de 17,50 euros. Reste les frais de stockage et l’amortissement des bâtiments…
une marge brute de 3,30 euros par bouteille, à laquelle il faut Les frais de commercialisation : ce sont les coûts marketing,
encore ôter les impôts et taxes, les agios et les prêts. Ce qui ne les déplacements, charges du personnel commercial ou encore
laisse pas beaucoup de marge au final. D’où l’intérêt pour une l’amortissement du caveau de vente s’il y en a un…
marque de mieux valoriser ses cuvées haut de gamme. Les charges annexes : elles englobent les frais généraux,
administratifs, comptables, mais aussi les charges sociales.
LA VALORISATION DES TERRES Les quatre premiers ensembles forment le coût de production.
Dans le calcul du prix de revient d’un vin, deux points ne sont En ajoutant les charges annexes, on obtient le prix de revient.
pas pris en compte : la valeur foncière et les droits de succes- Mais ce dernier n’intègre pas les charges fiscalement non incor-
sion. Or, dans des régions où la pression foncière est très forte porables : emprunts, découverts, agios des fournisseurs, charges
et augmente rapidement, cela peut devenir un casse-tête pour exceptionnelles, impôts et taxes. J. B.
les familles de vignerons. En Bourgogne, par exemple, l’hec-
tare de vigne dans un village prestigieux se négociait 200 000
à 300 000 euros au début des années 2000 ; aujourd’hui, sa
valeur a été multipliée par dix. Mais le prix des vins n’a pas
évolué aussi rapidement. Et si les vignes appartiennent à la
même famille depuis plusieurs générations, ce sont les droits
de succession qui peuvent se révéler pénalisants. Surtout si,
dans le patrimoine foncier du domaine, on compte des par-
celles de Grands crus. Bien souvent, la vente des bouteilles
ne suffit pas à combler ces droits. D’autant que les familles se
sont morcelées au fil des générations et que tous les enfants ne
souhaitent par reprendre l’exploitation. C’est la raison pour
Shutterstock

laquelle on voit de plus en plus de familles vendre tout ou


partie de leur vignoble pour éponger les droits de succession.
La Champagne subit le même sort. Par le biais du partage
familial, on constate une disparition progressive des domaines
de moins de 5 hectares au profit de propriétés comptant vivre, elles risquent à terme de disparaître au profit de la réali-
moins d’un hectare. En 2017, Maxime Toubart, président du sation de lotissements… Cette situation s’observe dans tous les
Syndicat général des vignerons de la Champagne, avait inter- vignobles où le foncier viticole est élevé : dans les appellations
pellé le gouvernement afin que des dispositions soient prises. communales de Bordeaux, en Vallée du Rhône, en Provence,
« De plus en plus coûteuse, la transmission des exploitations devient dans le Sancerrois, en Alsace et bien sûr en Bourgogne.
un vrai sujet en Champagne. Il faut en effet actuellement trente ans à Au final, chaque domaine viticole est un cas particulier en
l’héritier d’un hectare de terrain pour simplement rembourser les frais termes de rentabilité et de coûts de production. Il est donc
de succession s’il le met en fermage », estime Maxime Toubart. Ces presque impossible de quantifier tous les coûts liés à une bou-
micro-exploitations (la Champagne en compte près de 9 000) teille de vin en regardant simplement son prix et son appella-
ne générant pas un revenu suffisant pour permettre d’en tion d’origine.•
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 55
Vous avez manqué un numéro ?
Vous pouvez le télécharger sur votre smartphone ou tablette
Art de vivre
Accord minute

« Finement beurré
et doté d’une
belle tension,
ce chardonnay
néo-zélandais
fait mouche
avec le pâté »
Par Olivier Poussier
Meilleur sommelier
du monde 2000

Le pâté pantin
Un blanc ample est son meilleur allié
A
près le vol-au-vent en février (La RVF n° 638), meté de sa finale et sa fine acidité contrastent idéalement
nous évoquons ce mois-ci un autre monument avec le gras du pâté et le beurre de son feuilletage.
de la cuisine française : le pâté pantin. La recette Vous pouvez aussi opter pour un châteauneuf-du-
originale est un pâté en croûte de viande de veau, gorge de pape blanc. Le 2011 d’Isabel Ferrando, au domaine
porc, lard et œufs, servi chaud. Mais il en existe de mul- Saint Préfert, est une petite merveille. Après huit ans de
tiples déclinaisons qui offrent une belle variété d’accords bouteille, la clairette a pris le dessus sur la roussanne. Elle
avec les vins. Le pâté pantin est plein d’entrain : il réclame recentre le vin et lui confère une harmonie et une trame
de la puissance et de la persistance pour faire un mariage plus longiligne. Un pur délice avec notre pâté pantin !
heureux. Les blancs amples et généreux sont les bien- Hors de nos frontières, je vous emmène en Nouvelle-
venus. Ne boudons pas les rouges pour autant, à condition Zélande, chez Felton Road. Situé dans la partie la plus
que leur structure et leur vinosité soient capables d’af- fraîche de l’île du Sud, le domaine de Nigel Greening livre
fronter la mâche et l’intensité des saveurs du pâté. un chardonnay vinifié et fermenté sous bois, la cuvée
Avec la recette à base de filets de volaille et d’une fine Block 2. Classique, le millésime 2017 associe maturité et
farce de porc enrobée d’une pâte feuilletée, le choix d’un fraîcheur. L’élevage est ici géré avec beaucoup de finesse.
blanc s’impose, l’acidité du vin s’oppo- Finement beurré et doté d’une belle ten-
sant à la texture beurrée du feuilletage. sion, ce blanc fait mouche avec le pâté.
Prenez un grand chardonnay né sur Mais si vous préférez servir un vin rouge,
les prestigieux terroirs de Meursault nappez votre pâté pantin d’un jus de
et de Chassagne-Montrachet. Je vous volaille assez gras pour lui donner encore
recommande tout particulièrement plus de caractère et faciliter l’accord. Le
Illustration : Stéphane Manel / D.R.

le chassagne-montrachet Abbaye régnié La Haute Ronze 2016 de Nicolas


de Morgeot 2015 signé Pierre-Yves Chemarin fera un partenaire idéal. Ce
Colin-Morey. Ce magnifique Premier gamay issu de vendange entière se montre
cru sublimera votre pâté pantin. Car juste avec ses notes de framboise et sa
dans ce millésime solaire, la largeur du touche florale si délicate. Sa jolie matière
vin est immédiate, son cœur de bouche peu extraite et sa belle acidité donnent du
est bien rond mais sans mollesse, la fer- peps au pâté. Un régal !

57 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Art de vivre
Grand accord

Lynch-Bages,
La rencontre
entre deux
seigneurs
s’est tenue
dans un lieu
d’exception.
Un Château
gratin de macaronis
Lynch-Bages 1986
et la truffe sous
la houlette
à la truffe
de Julien Dumas,
le chef du Lucas
Carton, place
Par le chef
de la Madeleine
à Paris.
Julien Dumas
Par Olivier Poels,
photos : Fabrice
Leseigneur

D
urant de longues années, le Lucas Carton fut
le théâtre d’homériques et prodigieuses séances
de travail autour des accords mets et vins avec
l’équipe de La Revue du vin de France et l’immense chef
Alain Senderens, alors maître des lieux. Revenir en ces murs
quinze ans plus tard pour se livrer, avec le nouveau chef
Julien Dumas, à cet exercice aussi passionnant que pointu,
lorsqu’on veut tutoyer l’excellence, met donc un peu
de pression. Le salon qui nous accueillait jadis a été rafraîchi,
mais le lieu demeure inspirant et le chef a très envie
de jouer… Ça tombe bien, nous aussi. Dans notre escarcelle,
plusieurs millésimes du château Lynch-Bages, un cru
de Pauillac que l’on ne présente plus.
Première leçon, les trois millésimes servis, 2001, 1995 et
1986, se montrent ce jour-là un peu mutiques à l’ouverture.
Ils peinent à se révéler. Ce n’est que quelques minutes
plus tard, bien aérés, qu’ils donnent la pleine mesure
de leur potentiel. Les hostilités commencent donc avec
un 2001, millésime désormais prêt à boire, entre jeunesse
et début d’évolution, mais avec beaucoup de tenue
et de volume. Juteux, il appelle une viande. Un pigeon,
propose le chef, dont la chair et surtout le travail autour
des abats, à la façon d’une bécasse, épouse le côté sanguin
du vin. Un accord qui fait aussi mouche avec le 1995. LE RESTAURANT
Ce dernier, très en forme également, est confronté
à une détonante création autour du champignon de Paris,
Le Lucas Carton à Paris
travaillé en différentes textures. Le plat est grand, mais Cette vénérable institution a ouvert ses portes place de la Madeleine
l’accord butte… Reste le 1986, droit dans ses bottes, à Paris en 1839 ! D’abord baptisé Taverne de France, le lieu est l’un des
plus courus de la capitale. Il prend le nom de Lucas en 1880 puis, acquis
que nous avons accordé avec une superbe truffe tuber par monsieur Carton entre les deux guerres, devient le Lucas Carton.
melanosporum cuisinée de manière gourmande et surtout Alain Senderens, qui y fit son apprentissage, le reprend en 1985 et le
très simple, avec un gratin de macaronis. Une merveille. propulse au sommet. Il appartient depuis 2013 à Paul-François Vranken.

58 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Au Lucas Carton
depuis 2013, Julien Dumas
a été initié aux accords
mets et vins par son
illustre prédécesseur,
Alain Senderens.
Art de vivre
Grand accord

LE CHEF
Julien
Dumas
Né en 1979 à Grenoble,
Julien Dumas arrive en 2013
au Lucas Carton. Voyant en lui
un successeur digne
de porter haut les couleurs
de ce lieu mythique,
Alain Senderens, qui avait
prévu de partir en retraite,
accepta de rester une année
supplémentaire pour
épauler le jeune chef et lui
insuffler l’esprit du lieu.
Ce dernier, passé par
la brigade du grand Jacques
Maximin et de Jean-François
Piège, avait déjà un solide
pedigree et surtout beau-
coup de talent. Ce qui
se confirme aujourd’hui
avec une cuisine engagée,
responsable et travaillée,
entre modernité et grand
classicisme.

LE VIN
Château
Lynch-Bages LES CLÉS
DE L’ACCORD
1986 L’astuce de l’accord consiste à apporter
Le millésime de forte réputation de la gourmandise au vin, de lui “graisser”
la finale toujours un peu serrée et austère.
a engendré des vins au profil assez Le moelleux du plat, sa note lactique,
austère, dotés à leur naissance le gras du parmesan font merveille, le vin
de tanins fermes qui se détendent semble gagner en ampleur, il s’épanouit
petit à petit. Ce 1986 n’y échappe pas, en bouche, les tanins s’arrondissent.
La truffe, quant à elle, parfait l’accord
il demeure ferme en finale malgré
dans un esprit de ton sur ton, déployant
un cœur de bouche velouté. ses saveurs et apportant surtout
Il commence à basculer dans beaucoup de persistance.
un registre évolutif, avec des notes
de thé fumé, de truffe et de cèdre.
Le passage en carafe s’impose.
60 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Art de vivre
au Lucas Carton

LA RECETTE
Gratin de macaronis
à la truffe

Les ingrédients Déroulement vrir du mélange lait, truffe et


pour 4 personnes Cuire les macaronis dans le lait avec l’ail parmesan. Enfourner 8 mn à 180° C.
200 g de macaronis fendu. Réaliser un beurre de truffe avec
50 g de truffe les parures (env. la moitié de la truffe). Dressage
1 gousse d’ail Égoutter les macaronis et récupérer Poser du gratin de macaronis au centre
500 cl de lait entier le lait. Le faire réduire de moitié. d’une assiette, verser un peu de jus
50 g de beurre demi-sel Ajouter le parmesan et les trois quarts de viande réchauffé et monté avec
25 cl de jus de viande du beurre de truffe. Disposer les maca- le reste du beurre de truffe. Râper
10 g de parmesan ronis dans un plat à gratin et les recou- le reste de truffe par-dessus.
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 61
ABONNEZ-VOUS 1 AN 69
seulement

+ de
ET RECEVEZ 0%ise
4rem
de

Le tire-bouchon BarWise
de Joseph Joseph
UNE NOUVELLE GAMME
D’ACCESSOIRES DE BAR
QUI COMBINE INNOVATION,
DESIGN ET CARACTÈRE
FONCTIONNEL.

12 numéros LE TIRE-BOUCHON
(valeur kiosque 91 €) MANIVELLE
par an dont Forme unique à manivelle
• 2 numéros spéciaux pour retirer les bouchons
• 2 hors-séries facilement en un mouvement,
le guide garantit
un positionnement parfait,
le tire-bouchon avec
UN ESPACE DÉDIÉ AVEC EN CONSULTATION ILLIMITÉE :
revêtement antidérapant
• Les articles réservés en exclusivité aux abonnés s’insère facilement dans
• Plus de 100 000 vins notés et commentés tous les types de bouchons,
• L’accès à 40 ans d’archives du magazine, soit plus de 300 nos coupe capsule intégré.
• L’accès à tous les Guides RVF Coloris : Bleu pétrole
Retrouvez l’offre valeur 59€ Dimension : 6 x 13,5 x 3,2 cm
directement sur notre site Valeur : 24,99 €

B U L L E T I N D ’A B O N N E M E N T
PAR INTERNET PAR TÉLÉPHONE PAR COURRIER
site officiel d’abonnement à compléter et à retourner avec votre règlement à :
www.magazines.fr/larvf 01 84 888 222 prix d’un appel local LA REVUE DU VIN DE FRANCE - Service Abonnements
Code express 639JJ +331 84 888 222 appel depuis l’étranger 26 bis rue des Pommiers CS 30075 - 93501 Pantin

Oui, je m’abonne à La Revue du vin de France MES COORDONNÉES


et je recevrai le tire-bouchon Joseph Joseph Prénom :
je choisis ma formule : Nom :

Adresse :
Le magazine pendant 1 AN = 69 € au lieu de 115,99 € 639JJ1
Code Postal : Ville :
larvf.com pendant 1 AN = 69 € au lieu de 83,99 € 639JJ2
Pays : Tél. :

Le magazine + larvf.com = 99 € au lieu de 174,99 € 639JJ3 E-mail :

JE DEMANDE UNE FACTURE Je souhaite recevoir les offres des partenaires Date et signature obligatoires
de La Revue du vin de France
Offre valable 3 mois. Vous pouvez acheter séparément chaque numéro de votre magazine à son prix de vente au numéro + 2,50€ de frais
de port ainsi que le tire-bouchon Bar Wise de Joseph Joseph dans la limite des stocks disponibles au prix de vente indiqué + 5€ de frais de
port. Les informations qui vous sont demandées sont destinées à la société La Revue du vin de France SAS. Elles sont collectées et utilisées JE RÈGLE PAR :
à des fins de traitement de votre abonnement. Votre adresse mail sera utilisée pour suivre votre abonnement et vous envoyer les commu-
nications dont vous bénéficiez en tant qu’abonné. En application de la règlementation en vigueur, vous disposez des droits d’accès, de Chèque libellé à l’ordre de La Revue du vin de France
rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements. Pour exercer vos droits, veuillez
contacter le Groupe Marie Claire (GMC) par mail à dpo-rvf@gmc.tm.fr ou par courrier à Groupe Marie Claire-DPO –10, boulevard des frères Carte bancaire N°
Voisin - 92130 Issy Les Moulineaux, en justifiant de votre identité. Vos données postales sont susceptibles d’être transmises à nos parte- Bloc de trois chiffres
naires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, merci de cocher cette case ou de nous en informer à l’adresse ci-dessus. Pour toute infor- Date d’expiration Cryptogramme au verso de votre carte
mation complémentaire, consulter notre Politique de Confidentialité sur le site www.magazines.fr.
Art de vivre
C’est comme ça et pas autrement

« Ce qui m’a
laissé sans voix,
c’est le choix
du sommelier
auquel j’avais
laissé carte
blanche »
Par Sébastien
Lapaque
Écrivain,
chroniqueur
littéraire
et solide buveur

Nul n’est prophète en son pays


E
n 2015, lorsque Michelin a publié la première amazonienne. À la fois grâce aux produits travaillés et à la
édition du guide Rio de Janeiro & São Paulo, j’ai été façon de les déguster, crus ou cuits, avec une recherche de
frappé de constater que de nombreux restaurants la nostalgie du grillé et du fumé qui caractérise la cuisine en
honorés d’une étoile proposaient des vins naturels fran- plein air, la cuisine du sertão.
çais pour accompagner par exemple un plat de morue Ce qui m’a laissé sans voix à Oteque, c’est le choix du
au chorizo ou un tartare de picanha. Car en France, on sommelier auquel j’avais laissé carte blanche. Après un
rencontre toujours des sommeliers de grandes maisons joli saké et un jerez manzanilla parfait sur une huître
qui se bouchent le nez à l’évocation des vins sans soufre. pochée, il ne m’a servi que des vins naturels français. Le
Qui le croira ? Ces vins voyagent. Ils sont capables de vouvray demi-sec La Dilettante 2017 de Catherine Breton
faire 9 000 kilomètres des bords de Loire au quartier de avec le porc à la patate douce, le millésime 2017 du chenin
Botafogo, à Rio de Janeiro, pour accompagner la cui- Le pressoir de Saint-Pierre que Renaud Guettier pro-
sine explosive d’Alberto Landgraf au restaurant Oteque duit au domaine La Grapperie avec les crevettes en sauce
(rue Conde de Irajá, 581). Après avoir gagné une étoile au pirão, le sancerre rouge Les Quarterons 2016 de Sébastien
Michelin à l’époque où il tenait le restaurant Epice à São Riffault avec le filet de vivaneau au tucupi, la cuvée Y’a Bon
Paulo, le chef natif de Cornélio Procópio, dans l’état rural the Canon 2016 de Jean-François Ganevat avec le canard
du Paraná, a posé ses bagages à Rio, sur les rives de la baie de aux légumes, le sancerre blanc Skeveldra 2014 de Sébastien
Guanabara, ouvert un nouveau restaurant en février 2018 Riffault avec le fromage et le jurançon Clos Lapeyre de
et récupéré le précieux macaron dans l’édition suivante du Jean-Bernard Larrieu pour accompagner un dessert à base
Guide rouge à la mode du Brésil. de pêches. Mâtin quel festin !
Au restaurant Oteque, le plus inventif du Brésil selon ses Le chenin était à la fête, mais pas seulement lui. D’un
nombreux inconditionnels, la cuisine d’Alberto Landgraf plat à l’autre, j’ai dégusté des vins décalés avec une cuisine
Illustration : Stéphane Manel

est inspirée, concentrée, intelligente, joyeuse et sur- décalée. Je n’en croyais pas mes papilles. J’ai songé aux
tout très brésilienne. Le chef fait partie de cette nouvelle sommeliers français qui font encore la fine bouche devant
génération qui a accompli une véritable révolution gas- ces vins que l’on s’arrache à l’autre bout du monde. C’est
tronomique au Brésil en proposant des plats débordant comme ça, et pas autrement, que je me suis souvenu que
d’inspirations autochtones, caipira, gaúcha, mineira ou nul n’était prophète en son pays.

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 63


Art de vivre

Balade à Anvers
avec Maurice Velge

Célèbre pour son immense port maritime et son quartier des diamantaires, la ville flamande fourmille de lieux typiques, à la fois raffinés et attachants.

64 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Art de vivre

Y ALLER
Située au croisement de grandes
autoroutes européennes, il est
très facile de se rendre à Anvers
en voiture. Comptez 3 h 30 depuis
Paris, 50 mn depuis Bruxelles.
La ville est aussi desservie par
Propriétaire du château de Côme le Thalys en 2 h 05 depuis la gare
à Saint-Estèphe, le baron Velge est un du Nord. Pour ceux qui ont le pied
amoureux d’Anvers, sa ville. Il nous confie marin, deux ports accueillent les
ses adresses favorites et nous entraîne bateaux de particuliers. L’office de
tourisme propose de nombreuses
à la découverte de la cité flamande qui a su idées de circuits et balades en ville.
se faire une place à part en Europe dans visitantwerpen.be
l’univers de l’art et de la gastronomie. NOTRE GUIDE Grote Markt 13, 2000 Anvers.
Par Béatrice Delamotte Esthète, passionné de grands vins, Tél. : +323 232 01 03
gourmet raffiné, le baron Maurice
Velge a passé sa vie dans l’univers
SON COUP
D
epuis plus de vingt ans, le baron Maurice Velge portuaire, plus particulièrement
fait la navette entre Anvers et la pointe du Médoc, celui d’Anvers, sa ville, qu’il a dirigé DE CŒUR
là où il a acheté deux crus bourgeois, les châteaux pendant trente ans. Mais Maurice ① Le port maritime
de Côme et Clauzet. Une sorte de double vie qui ne l’empêche Velge est aussi un grand amateur Les plus grands navires du monde
pas d’être un amoureux inconditionnel de la ville belge d’art, ce qui lui a valu de présider, naviguent presque jusqu’au cœur
où il aime tant se retrouver. « Versailles n’est qu’un palais, mais en 1993, la capitale européenne d’Anvers, à 80 km à l’intérieur des
Anvers est une civilisation, disait Victor Hugo. C’est sans conteste de la culture : « La plus belle terres ! Véritable ville dans la ville,
la villebelge la plus complète, la plus vivante, dynamique année de ma vie ! ». le port anversois est impression-
et cosmopolite », s’enthousiasme Maurice Velge. Il faut dire nant ; c’est là aussi que se trouve
que c’est aussi une cité marquée par la présence française, la plus grande écluse au monde.
depuis le XVIe siècle. C’est là que Christophe Plantin déve- Et comme souvent ici, l’art n’est
loppa la première imprimerie industrielle peu avant 1550. pas loin : l’artiste graffitiste Cazn a
Ce sont aussi des Français qui ont marqué l’architecture travaillé dix semaines dans l’écluse
anversoise : « En 1830, un architecte nommé Pierre Bourla pour y peindre une fresque murale
réalisa un ravissant théâtre d’esprit classique et, en 1905, Louis de 300 m de long, régulièrement
de la Censerie imagina la gare centrale, véritable cathédrale du rail immergée au rythme des marées.
classée parmi les cinq plus belles d’Europe », précise Maurice Velge. Ne ratez pas le Museum aan
Un patrimoine architectural auquel il convient d’ajouter de Stroom (le “MAS”), d’où l’on jouit
le bâtiment signé Zaha Hadid qui abrite, depuis 2016, d’une vue époustouflante sur
le nouveau siège de l’autorité portuaire. Car Anvers est aussi la ville et le port.
le premier port français : le volume de marchandises
de l’Hexagone y passant est plus important que dans
n’importe quel port de France. Et le baron Velge sait
de quoi il parle : il a présidé la fédération du port pendant
Photos : D. R. / Claire Le Meil

de nombreuses années. Sans oublier le quartier


des diamantaires qui fait d’Anvers la capitale de la pierre
précieuse, grâce à une découverte technique faite
au XIXe siècle : la taille “brillant” qui donne aux diamants
un éclat incomparable. « Anvers, la ville que j’aime », résume
Maurice Velge, le regard pétillant.

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 65


Dernière édition
Le Guide
des meilleurs vins de France 2020

LE NUMÉRO 1 DES GUIDES


D'AUTEURS CONSACRÉS
AU VIN EN FRANCE
DEPUIS 1996 PROPOSE
SON ÉDITION 2020
100 % RENOUVELÉE.
Notre sélection impartiale et
indépendante des meilleurs
vignerons, la notation et la
description de plus de 6 250
vins, nos coups de cœur
et toutes les informations
indispensables.

NOUVEAU !
150 cuvées pour une cave
idéale
Le Guide des meilleurs vins
Photos non contractuelles

de France 2020, référence des


amateurs, est l'outil indispen-
sable pour constituer sa cave,
dénicher des pépites et acheter
en toute confiance. 28€ Frais de port
OFFERTS !

JE COMMANDE MON GUIDE


PAR INTERNET www.magazines.fr/boutique-rvf
PAR COURRIER en retournant ce bulletin et votre règlement à La Revue du vin de France - Service Abonnements 26 bis rue des pommiers CS 30075 - 93501 Pantin
PAR TÉLÉPHONE 01 84 888 222 (prix d’un appel local)

OUI, je profite de votre offre et je commande MES COORDONNÉES ❒ Mme ❒ M.


QTÉ P.U Prénom : Nom :
Le guide des meilleurs vins de France 2020 28 € Adresse :
FRAIS DE PORT UNITAIRE FRANCE OFFERTS
Frais de port Europe/Hors Europe 5€ CP :

TOTAL DE MA COMMANDE Ville : Pays :

Tél. : E-mail :
Date et signature obligatoires :
Je commande sur ❒ Je souhaite recevoir les offres des partenaires de La Revue du vin de France
www.magazines.fr/boutique-rvf
avec le code VPC20
JE RÈGLE PAR
Vous recevrez vos guides dans les 3 semaines suivant l’enregistrement de votre règlement. Offre valable 1 an dans la limite des stocks disponibles. Frais de port
offerts en France métropolitaine uniquement. Les informations qui vous sont demandées sont destinées à la société La Revue du vin de France SAS. Elles sont ❒ Chèque libellé à l’ordre de La Revue du vin de France ❒ Carte bancaire Visa/Mastercard
collectées et utilisées à des fins de traitement de votre dossier. Le cas échéant, votre adresse mail sera utilisée pour suivre votre abonnement et vous envoyer
les communications dont vous bénéficiez en tant que client. En application de la réglementation en vigueur, vous disposez des droits d’accès, de rectification,
d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements. Pour exercer vos droits, veuillez contacter le Groupe Marie Claire (GMC) n°
par mail à dpo-rvf@gmc.tm.fr ou par courrier à Groupe Marie Claire-DPO –10, boulevard des frères Voisin - 92130 Issy Les Moulineaux, en justifiant de votre
identité. Vos données postales sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, merci de cocher cette case ❒
ou de nous en informer à l’adresse ci-dessus. Pour toute information complémentaire, consulter notre Politique de Confidentialité sur le site www.magazines.fr. Expire fin : Clé : 3 derniers chiffres au dos de votre carte
Art de vivre
Les bonnes adresses d’Anvers

BONNES TABLES ⑤ L’Amitié charme historique et la meilleure


« Une décoration contemporaine, qualité actuelle. » Seulement dix
② ‘t Fornuis une formule de petits plats chambres et suites à la décoration
à partager et surtout la cave d’un raffinée. À partir de 265 € la nuit.
amateur. À ne pas manquer pour Keizerstraat 16, 2000 Anvers
mieux connaître l’Anvers contem- Tél. : +323 226 19 66
porain. » Plat à partir de 5 €. Site : dewittelelie.be
Vlaamse Kaai 43, 2000 Anvers
Tél. : +323 257 50 05 ⑧ Hilton Antwerp
Site : lamitie.net Old Town

⑥ Bar(t)-à-Vin

« Exceptionnel dans son atmos-


phère de vieille maison flamande
du XVIIe siècle où classicisme et
originalité se marient. Le chef que se trouve la Diamantclub
Johan Segers est le “parrain” van Antwerpen, la principale
de la gastronomie anversoise. bourse de diamants bruts et taillés
Très bon saucier et jolie cave. » au monde. Ne manquez pas
À partir de 75 €. « Dans un ancien grand magasin de faire un tour au DIVA (Antwerp
Reyndersstraat 24, 2000 Anvers. « Dans le quartier des abattoirs, début XXe siècle », cet hôtel Home of Diamonds) pour admirer
Tél. : +323 233 62 70 cette ancienne charcuterie aux surplombe la place historique des trésors précieux présentés
mosaïques évocatrices abrite du centre-ville et les plus beaux dans un univers interactif.
③ Le Vin d’Où cette adresse attachante. spécimens de l’architecture belge. Suikerrui 17-19, 2000 Anvers
« Un élégant hôtel de maître Les tables entourent l’îlot central À partir de 224 € la nuit. Tél. : +323 432 02 71
du XIXe siècle, avec une terrasse où le chef concocte des plats Groenplaats 32, 2000 Anvers Site : divaantwerp.be
ensoleillée pour les beaux jours. copieux et très sympathiques. » Tél. : +323 204 12 12
On y trouve un raffinement et À partir de 25 €. Site : hiltonhotels.com ⑪ Musée Mayer
une variété incroyables entre les Lange Slachterijstraat 3-5, van den Bergh
poissons et les viandes. Le turbot 2060 Anvers ⑨ Hotel Matelote Il abrite une collection unique d’art
est particulièrement délicieux… » Tél. : +324 74 94 17 86 belge et étranger réunie par Fritz
À partir de 90 €. Site : bartavin.be Mayer van den Bergh, un riche
Terlinckstraat 2, 2600 Berchem homme d’affaires anversois
Tél. : +323 230 55 99 NUITS du XIXe siècle.
Site : vindou.be DOUILLETTES Lange Gasthuisstraat 19,
2000 Anvers
④ Het Nieuwe ⑦ De Witte Lelie Tél. : +323 338 81 88
Palinghuis « Dans la vieille ville, cet hôtel offre Site : museummayervandenbergh.be
la combinaison parfaite entre le « Près du musée Plantin et de
l’Escaut, une adresse conviviale et
très abordable » qui associe le luxe
d’aujourd’hui à l’architecture
du XVIe siècle. À partir de 90 €.
Haartstraat 11a, 2000 Anvers
Tél. : +323 201 88 00
Site : hotel-matelote.be

« La tradition de la cuisine À DÉCOUVRIR


flamande au top, au milieu
de marines et photos anciennes. ⑩ Quartier
Ne ratez pas l’anguille au vert ! » des diamantaires
Menus à partir de 44 €. Situé au pied de la gare centrale,
Sint-Jansvliet 14, 2000 Anvers ce quartier qui existe depuis le
Tél. : +323 231 74 45 XVe siècle voit passer 70 % de la
Site : hetnieuwepalinghuis.be production de diamants. C’est ici

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 67


Art de vivre
Spiritueux

Dix
Traditionnelle et
artisanale, la famille de
l’armagnac n’en est pas
moins en mouvement.

armagnacs Elle bouge et vibre grâce


à une poignée de cuvées
à la fois innovantes et
rafraîchissantes.

très tendance ! Par Cyrille Mald


et Alexandre Vingtier

L
ongtemps cantonné aux cadeaux d’anniversaire,
en raison de ses cuvées millésimées, et aux fins
de repas dans les restaurants gastronomiques,
1 LAUBADE
Le Plant de Graisse 2006,
Les curiosités de Laubade,
Bas-Armagnac, 46,3 %
l’armagnac fait d’importants efforts pour se réinventer. Alors que près des deux tiers
Prenant exemple sur d’autres univers, ceux du whisky, du vignoble d’Armagnac est planté
du cognac et du rhum notamment, les acteurs de l’armagnac d’ugni blanc, certains producteurs
se tournent vers les cépages mino-
s’autorisent une marge d’innovation pour répondre aux ritaires, comme le très confidentiel
nouvelles tendances. Une partie d’entre eux, très talentueux, plant de graisse. Fragile, il ne repré-
y parvient avec brio, comme le montre notre sélection. sente que 16 hectares dans
Après avoir mis en lumière le grand retour aux embouteil- le monde, dont 1,45 hectare
lages à forts degrés qui séduisent les amateurs de single malt (3 800 pieds) planté en 1997 par
la famille Lesgourgues. Déguster
(La RVF n° 609, mars 2017), nous vous proposons ce mois-ci le plant de graisse non assemblé est
d’accéder aux cuvées qui ouvrent la voie aux cépages rares, donc un privilège rare. Arrivée
aux assemblages originaux, aux différents types de barriques, à maturité après douze ans de vieil-
à l’amphore et même au bio ! lissement, cette cuvée offre densité
Ces flacons sont disponibles dans les boutiques en ligne et finesse, avec une dominante
fruitée (coing, abricot, amande)
des producteurs ou sur les sites marchands armagnac.com, et finement florale (rose), dont
myarmagnac.com et plaisirsdegascogne.com. la tension épicée (thé noir pu’er,
poivre noir) capte la persistance
du rancio intermédiaire (abricot)

2 LA DISTILLERIE
GÉNÉRALE
Réserve Cathédrale Single Cask,
et s’oppose à son charnu.
55 € les 50 cl,
364 bouteilles disponibles
Armagnac, 49,3 %
Les embouteillages de La Distillerie
Générale, qui appartient à Pernod
Ricard, ont pour mission de mettre
en avant quelques-uns des trésors
du groupe. Œuvre des maîtres de chai
3 JEAN CAVÉ
L’Expérience, Blanche d’Armagnac, 64 %
L’incontournable maison Jean Cavé livre ici
une eau-de-vie d’ugni blanc et de colombard
successifs de la maison Marquis non diluée, à un degré probablement jamais
de Montesquiou, cette pépite est commercialisé auparavant dans l’appella-
un assemblage de très anciennes tion. De quoi ravir les amateurs du genre,
eaux-de-vie, auquel ont été ajoutés ainsi que les mixologues en herbe. Avec
des millésimes de 1962 à 1987, et ce une telle concentration, c’est également
en plusieurs étapes depuis 1991 ! une superbe base pour des macérations.
Dans le verre, un véritable maelström À déguster frappée pour en apprécier toute
de cuir, griotte, jasmin, pruneau, noix, la rondeur et les arômes fruités et floraux :
Photos : D. R.

cacao et miellat, avec un rancio fumé la poire, le raisin blanc, le litchi, la figue de
d’une rare profondeur. Preuve s’il en barbarie, les fleurs blanches. Et une jolie
est qu’il existe une alternative aux finale sur la noisette.
vieux millésimes dans l’appellation ! 61 € les 70 cl, 571 bouteilles disponibles
105 € les 35 cl,
830 bouteilles disponibles

68 - LA RVF N°639 - MARS 2020


Art de vivre
Spiritueux

4 LABALLE
Résistance 100 % Cépage Maurice Baco 22A,
Bas-Armagnac, 43 %
On assiste au retour sur le devant de la scène
des cépages hybrides, comme le fameux
Baco 22A, croisement de la folle blanche
5 ROUNAGLE
20 ans, Armagnac Ténarèze, 42 %
Domaine d’une vingtaine d’hectares
désormais sous la coupe d’Hugues Amesland,
et de l’américain noah. Il a longtemps été le seul ancien directeur de Samalens et Larresingle,
autorisé en Europe et a d’ailleurs failli être banni. c’est l’étoile montante de la Ténarèze.
Résistance est donc une référence non seule- Ce 20 ans regorge de gourmandise avec
ment au phylloxéra mais aussi à la singularité des arômes de noisette, de cerise et de réglisse,
de l’histoire de l’armagnac. Une expression née avec de jolis accents floraux (violette, jacinthe).
de l’assemblage des millésimes 2009, 2010 et Indéniablement une parfaite expression
2012, vieilli en partie en barriques neuves de ce terroir !
de chêne noir gascon. Poudré, subtil et élégant, 75 € les 70 cl
sur la fleur d’oranger, légèrement miellé
(buisson d’ajonc), pomme verte, cet armagnac
de Cyril et Julie Laudet offre une persistance sur
la réglisse douce. 49 € les 70 cl

6 CHÂTEAU DE SANDEMAGNAN
Eau des Anges 2013, Blanche d’Armagnac, 43,5 %
Marque ultra confidentielle, présente exclusive-
ment ou presque dans les établissements du chef
Michel Guérard, propriétaire de cette superbe
distillerie qui mérite le détour ! Cette exceptionnelle
blanche a séjourné plusieurs années dans des jarres
7 DARROZE
Biologic 2000, Bas-Armagnac, 48 %
La mythique maison de négoce
en terre cuite. Une merveille de rondeur à servir du Bas-Armagnac landais lance
givrée pour accompagner un caviar ou un dessert sa gamme bio. On y trouve le plus
au chocolat et aux fruits de la passion ou pour ancien armagnac millésimé certifié
réaliser le fameux homard ivre du chef ! bio : le 2000, qui privilégie le cépage
25 € les 70 cl à la distillerie folle blanche. Cette expression gagne
en vivacité du fait de sa structure
aromatique où chaque facette renvoie
à la fois à sa dominante florale (fleur

8 DARTIGALONGUE
Dry-Cellar, Armagnac, 43,4 %
Cette vénérable maison met ici
d’amandier, aubépine), à son fruité
(raisin blanc, anone, quetsche,
pruneau) mais également à sa fraîcheur
(chlorophylle, menthe poivrée) qui
en avant le concept de chai sec, se marient pour offrir une vraie tenue
que l’on connaît déjà dans en bouche.
le Cognaçais, notamment pour 80,50 € les 70 cl
les cuvées “cigare”. Sous les toits,
les barriques subissent de très
fortes chaleurs en été et une
grande amplitude thermique
durant l’année. L’eau-de-vie
extrait alors des arômes origi-
naux du chêne tout en préser-
vant son fruité :
la pêche et la prune s’associent
à la vanille et aux notes boisées.
Idéal en cocktail.
39 € les 70 cl
10 UBY
Oak, Organic Triple Casks, 40 %
Uby est un producteur à la marque
forte, hors des codes, qui offre

9
cette expression bio et jeune, issue
RABASTAS des cépages baco et ugni blanc, aux
Blanche d’Armagnac, 42 % notes étonnamment douces (caramel
Rabastas est une marque créée par l’Argentin César mou, pain d’épices), épicées (poivre,
Kuberek pour la scène cocktail européenne. Pour baie rose) et vanillées. Sa maturation
sa blanche, Elle pratique la distillation à repasse, comme s’effectue une année en fûts neufs
il était d’usage à l’origine de l’armagnac au XVIIe siècle. de chêne gascon, suivie de deux ans
Désormais, seule une poignée de producteurs utilise en fûts de chêne des Vosges,
ce procédé, dont Delord Frères, pour cette eau-de-vie et d’une finition en fûts de chêne
100 % colombard. Des notes asséchantes et herbacées sessile français. Pour amateur
laissent place à des arômes floraux (eau de rose) de rhums de mélasse !
et délicats (fève de tonka, poudre d’amande douce). 42 € les 70 cl
La noisette conclut le tout. À vos shakers ! 26 € les 70 cl

LA RVF N°639 - MARS 2020 - 69


Domaine
Paetzold
ou l’art du vin “sous verre”
À Bénesta, dans un coin reculé du Roussillon,
Michael Paetzold expérimente l’élevage de vins sous globes
de verre pour tirer la quintessence de ses vignes centenaires.
Reportage et dégustation de Pierre Casamayor

70 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


De vigne en cave
Vie de château

I
maginez un œnologue doublé d’un entrepre- nique, établis en terrasses, dans de fortes pentes.
neur inventeur, avec une activité de conseils Nous sommes en Roussillon et la tramontane fait
et travail à façon dans les technologies les partie du terroir, avec ses vents tempétueux froids
plus avancées de la vinification (près de 40 brevets et secs qui assainissent le vignoble et rendent fous
déposés), ayant comme clients les plus grands crus les vignerons. Les influences marines qui apportent
du Bordelais et d’ailleurs. Imaginez un homme pas- douceur et humidité sont ici atténuées. Un scénario
sionné qui trouve son Graal dans un coin reculé du idéal pour une culture en bio. Autre atout non négli-
Roussillon et décide d’y faire naître son propre vin, axé sur son geable, une présence exceptionnelle en eau, issue d’une rivière
terroir et ses gènes naturels. Imaginez que ces deux hommes souterraine. Ce vignoble n’a jamais souffert de la sécheresse,
n’en font qu’un et vous avez Michael Paetzold ! Est-il Janus ? même si les pluies ici se font plutôt rares. Le premier travail fut
Docteur Jekyll et Mister Hyde ? Cet homme a deux visages. de refaire vivre les sols, avec griffage, trois fois par an. On laisse
Nous allons vous décrire celui qui a pris une teinte verdoyante, les herbes jusqu’en mars, ensuite on gère la concurrence.
matinée de couleurs catalanes. L’encépagement comprend carignan, syrah, grenache et
Fils de brasseur, il tombe un jour de 2005 en arrêt devant un carignan blanc. Les vieilles parcelles peuvent être complan-
paysage de bout du monde, une ligne de crête entre les val- tées. On a replanté de nouvelles vignes à 4 000 pieds par hec-
lées de la Têt et de l’Agly. Sur cette arête, de vieilles parcelles tare, avec des bois issus de sélections massales dans les vieilles
de vignes laissées à l’abandon. Il les rachète et les fait revivre, parcelles, greffées en place sur R110, en particulier une parcelle
avec l’aide de Didier Raynald, ancien vigneron qui connaît le de carignan blanc sur versant nord à 370 mètres d’altitude, très
moindre caillou de ce territoire et gère toute la partie viticole prometteuse. Carignans et grenaches sont conduits en gobelet
du domaine. Ce sont désormais une vingtaine de parcelles, traditionnel à quatre bras et deux yeux, des gobelets bien aérés
dont douze plantées avant 1905, qui composent le domaine pour favoriser la maturation. Les syrahs sont palissées en
Paetzold. Elles s’étagent entre 200 et 400 mètres d’altitude, cordon. Les grenaches s’étagent entre 200 et 400 mètres avec
chacune avec sa personnalité, sur un total de 19 hectares. des personnalités très différentes. Les carignans occupent les
hauts et les expositions nord, sur les terrains les plus frais. On
UN SCÉNARIO IDÉAL POUR LE BIO retrouve cette fraîcheur à la dégustation.
Le terroir est singulier, il repose sur des sols de gneiss, de gra- Les amendements sont effectués avec des composts. Les
nits, d’argilo-calcaires caillouteux et pauvres en matière orga- traitements, dans la ligne bio évidemment, comportent cuivre
Photos : D. R.

En 2005, Michael Paetzold tombe en arrêt devant ce paysage de bout du monde : une ligne de crête entre les vallées de la Têt et de l’Agly.

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 71


De vigne en cave
Roussillon

Les perles de Paetzold


La cuvée Mastrio Mastrio rouge (100 % carignan noir)
(qui signifie
“mas à trois”, 2018 Encore en cuve. Beau nez framboisé, belle alliance fruit/minéralité,
notes de terre chaude, de romarin. En bouche, fruité pur et intense,
le nom originel 17/20 matière profonde et tanins déjà assouplis, finale allongée. Séducteur.
du domaine)
est issue de très 2017 Le nez mêle fruits noirs rôtis, épices douces et minéralité. Belle am-
pleur en bouche, fruité très mature, du gras, une qualité phénolique
petits rende- 18/20 accomplie. Tanins veloutés. Finit long et épicé, en pleine forme.
ments de vignes
de carignan 2016 Les notes secondaires apparaissent, sans rusticité : havane, feuille
morte, fruits compotés. Bouche dense, expression aromatique qui
âgées de 120 ans. 16,5/20 se complexifie. Finit sur des tanins gras et une fraîcheur minérale.
2015 Partiellement élevé en globes. Fruité très mûr, le millésime solaire
parle, avec des épices, des herbes aromatiques. Bouche riche, velou-
17/20 tée, tanins fondus. Finale allongée, sur des fruits rôtis aux épices.

2014 Le nez est plus évolué, avec des fruits secs, des notes de sous-bois.
La bouche est plus légère, elle commence à présenter des signes
13/20 d’usure. Un vin à boire rapidement.

2012 Premier millésime vinifié dans le nouveau chai. Fruits noirs, cailloux
chauds, fraîcheur mentholée. Bouche un peu rigide, tanins architec-
15/20 turés un peu austères, on sent une extraction poussée. Attendre.

Notes tertiaires, montée du tabac, du cuir noble, du cacao. La truffe


2011 apparaît. Beau nez de carignan complexe. Bouche équilibrée entre
17/20 force et fraîcheur, tanins encore debout, épicés. Style plus sudiste.

2010 Nez sur les fruits noirs rôtis, les épices poivrées, notes de cacao
et de sous-bois. Bouche structurée, matière expressive, tanins
16/20 encore un peu serrés. Finit sur le poivre blanc et la minéralité.

Mastrio blanc (100 % carignan blanc)


2018 Encore en cuve. Nez encore fermentaire, fruit blanc vif, intenses
notes florales, touches anisées. Bouche ample et grasse, soutenue par
17,5/20 un tonus vibrant. Finit sur une fine amertume, presque tannique.
2017 Nez très fin, complexe, fruit blanc mûr, fleurs blanches et épices
discrètes. Grand équilibre entre fruit et fraîcheur, une énergie cris-
19/20 talline se dégage. Finale très allongée, poivrée. Belle personnalité.

2016 Nez de zestes d’agrumes, tisane, anis. La bouche est expressive,


bien tendue, avec du volume. La finale est tout aussi complexe,
18/20 persistante, avec toujours une grande personnalité.

2015 Des notes miellées, de fruits jaunes rôtis, de tilleul. Bouche ample,
riche, peut-être un peu moins tonique. Le vin finit sur des herbes
16/20 aromatiques amères, avec une minéralité saline.

2014 Le nez est un peu sur sa retenue, le fruit blanc et les herbes
se partagent la palette. Bouche citronnée, avec une matière plus
14/20 étroite, une finale raccourcie. Un petit millésime.

2013 Un nez fumé, très minéral, avec des notes de graphite, de fruits
blancs grillés. La bouche est svelte, droite, un peu austère. Un vin
15/20 plus simple.

Beau nez fin et délicat, fleurs sauvages, zestes de mandarine, fenouil.


2012 Palette encore très jeune. Bouche épanouie, expressive, tonus qui
18,5/20 allie nervosité et épices. Finit long, sur des notes poivrées et truffées.
72 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
De vigne en cave
Domaine Paetzold

Michael Paetzold
Né en Allemagne
dans une famille
de brasseurs, il a
étudié les sciences
du vivant et l’œno-
logie à Bordeaux.
Il y fait une thèse
sur la filtration puis
crée sa propre
entreprise de pres-
tations œnolo-
giques qui devient
vite incontournable
dans le monde des
grands vins. Il n’a pu
s’empêcher de faire
son propre vin dans
ce coin reculé
de la Catalogne, en
passant de la tech-
nique à la nature.

et soufre, aucun herbicide, pesticide ou molécule de synthèse. d’obtenir une oxydation la plus ménagée et homogène pos-
« Le carignan est très sensible à l’oïdium, il faut parfois poudrer au jour sible. L’étape suivante était de supprimer l’oxygène ! « J’avais
près », nous dit Didier Raynald. La confusion sexuelle complète remarqué que le vin se refermait après la phase de fermentation. J’ai
le tableau. Les rendements s’étagent entre 15 et 25 hectolitres voulu que les arômes s’expriment sans rupture. J’avais abandonné la
par hectare. Comme toujours à l’époque, il y barrique qui marque trop les vins et où l’apport
avait des carignans blancs mélangés dans les Le domaine d’oxygène est difficile à contrôler. Je ne voulais
parcelles de rouge. Michael Paetzold a eu la en détail pas de cuves inox, qui sont des cages de Faraday,
curiosité de les ramasser et de les vinifier à part. avec oxygénation. J’ai opté pour le verre, le maté-
Le résultat fut une révélation, ce qui l’a incité à Appellations : IGP Côtes riau le plus neutre possible, avec une structure
acquérir d’autres parcelles où ce cépage était Catalanes, Côtes du Roussillon moléculaire très serrée qui ne peut retenir aucune
destiné à l’arrachage. Villages Caramany. bactérie, contrairement aux amphores. » Neutre
Les vendanges manuelles durent un mois, Surfaces par cépage : 9,5 ha certes, mais perméable aux ondes élec-
c’est le dernier vignoble de la région à être de carignan noir, 1,5 ha de cari- tro-magnétiques et imperméable à l’oxy-
récolté. Jusqu’en 2010, les vinifications se sont gnan blanc, 3,3 ha de syrah, gène. Car l’idée de Michael Paetzold repose
déroulées dans un chai de fortune, des opéra- 3,1 ha de grenache noir. bien sur l’influence de ces ondes naturelle-
tions un peu acrobatiques jusqu’à la construc- Âge des vignes : 9 ha ont plus ment présentes dans notre environnement.
tion des bâtiments fonctionnels aux portes de 100 ans, 5,5 ha ont entre 30 « J’ai beaucoup étudié l’influence de ces ondes
de Belesta, en pleine nature. C’est Vincent et 60 ans, 1,5 ha a 15 ans, 1 ha grâce aux travaux des Télécoms initiés par le déve-
Chassignol, œnologue, qui est le permanent a 5 ans. loppement des réseaux pour téléphone portable.
et régisseur du domaine. Sols : gneiss, sables granitiques De faible énergie, elles sont capables de rendre les
caillouteux. molécules vibratoires. Elles peuvent décoller l’élec-
NI BOIS, NI INOX… MAIS DU VERRE Altitude : entre 250 et 450 m. tron du noyau, chaque onde se comporte comme
Michael Paetzold, ce diable d’homme, ne pou- Viticulture : bio. une clé pour chaque molécule aromatique. »
vait pas en rester là. Le naturel de cet inven- Vinifications : vins rouges : Ce vinificateur iconoclaste se passe donc
teur est revenu au galop, sous forme de globes éraflage, préfermentaire, d’oxygène pour tirer la quintessence de
de verre pour élever son vin. Tout est venu levures indigènes, élevage sous son terroir, dans toute sa pureté. Certes, il
d’une réflexion entamée lors de ses essais de verre ; vins blancs : pressurage faudrait examiner sa théorie à l’aune d’une
nano-oxygénation, technique par laquelle direct, fermentation et élevage démonstration scientifique : de quelles fré-
il injecte dans les moûts ou les vins, non pas sous verre. quences parle-t-on et l’énergie est-elle suf-
de l’oxygène mais un mélange appauvri, afin fisante pour bousculer la molécule ? Mais il
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 73
De vigne en cave
Domaine Paetzold
faut bien avouer que le résultat est là, la dégustation qui suit Pour l’instant, ces wine-globes de 200 litres sont fabri-
constitue un début de preuve. Si le spectre visible ne semble qués en Europe centrale. Le gène d’entrepreneur de notre
pas avoir d’incidence, il n’apparaît pas de goût de lumière, il homme ne pouvait rester muet : il va lancer une fabrication
serait intéressant de vérifier si un wine-globe proche d’un maison à Cadaujac, avec un objectif de mille globes par an. Il
relais de télécoms est plus impacté qu’un autre installé en zone y a aujourd’hui 25 essais de ces contenants chez des vignerons
blanche. On peut aussi imaginer que l’on puisse identifier la désireux de magnifier leur terroir.
longueur d’onde qui rendrait un vin plus floral ou plus fruité.
Mais ceci est une autre histoire, à moins que ce ne soit de la DES CUVES MOBILES DANS LE CHAI
science-fiction ! Détaillons les processus à la cave. Les raisins rouges arrivent en
caissettes au chai. Ils sont triés, éraflés, sans foulage. Les grains
entiers sont envoyés par gravité dans de petites cuves inox
fermées de 12 hectolitres, inertées à l’azote dès le remplissage.
Ces cuves sont mobiles dans le chai, rien n’est figé. Les raisins
subissent une macération préfermentaire pendant quatre
jours à 4° C, nous ne sommes pas loin d’une semi-carbonique.
La fermentation démarre sur levures indigènes, il n’y a ni
remontages, ni pigeages. La température est stabilisée autour
de 26° C, gage d’un fruité important. La cuvaison est courte,
une semaine, les vins sont ensuite pressurés et assemblés. La
malolactique s’effectue en cuves avant un élevage sous globe
de verre pendant six mois. Les vins sont filtrés sur terre et
membrane avant mise en bouteilles, avec ajustement du SO2.
Pour les blancs, pressurage direct, une pré-oxydation pour
éliminer les substances qui pourraient s’oxyder plus tard.
On levure si nécessaire. Débourbage et fermentation dans
les wine-globes pendant un mois, on laisse la malolactique
se déclencher. Retour en cuves pour mettre au propre et fin
d’élevage en wine-globes, sur lies fines.

LE STYLE DES VINS


Plusieurs cuvées monocépages sortent du domaine. Louxar,
100 % grenache, avec le fruité de ce cépage lorsqu’il est cultivé
en altitude, égayé par une fraîcheur tonique. Nagello, 100 %
syrah, très aromatique avec des tanins soyeux. Elles sont
complétées par Le Cazotte, une cuvée qui rassemble les trois
Pour élever ses vins Michael Paetzold a fait le choix du verre, cépages issus de vignes plus jeunes (ici, 50 ans est l’âge d’une
un matériau neutre mais perméable aux ondes électro-magnétiques. jeune vigne !). Mais c’est bien Mastrio, pur carignan, en blanc
comme en rouge, qui retient toute notre attention. Il faut dire
Les ondes électro-magnétiques, que l’âge canonique (120 ans) de ces vignes impose le respect.
de quoi s’agit-il ? Nous trouvons là toutes les qualités et la personnalité de ce
Les ondes électro-magnétiques sont formées d’un champ électrique cépage tardif à maturation lente sans ses défauts habituels, à
et d’un champ magnétique orthogonaux, oscillant à la même savoir réduction et rusticité.
fréquence et se déplaçant à la vitesse de la lumière dans le vide. Elles Pour le rouge, la rupture de style avec l’usage des wine-
transportent de l’énergie sans transporter de matière, cette énergie globes – 2015 est partiellement élevé sous verre – montre un
est inversement proportionnelle à la longueur d’onde. Elles sont fruité de plus en plus pur, avec une minéralité affirmée qui
d’origine naturelle (soleil, cosmos, orages, radioactivité naturelle, se traduit par une salinité rafraîchissante. Il n’y a aucun signe
rayonnement terrestre) ou émises par l’activité humaine (radar, de réduction dans les vins jeunes, et surtout une qualité phé-
radio, TV, micro-ondes, GSM, Wi-Fi, objets connectés, lignes nolique idéale, un toucher de tanins très élégant. Mais cette
électriques, sources radioactives, etc.). Leur spectre est très large. recherche de pureté absolue ne se fait-elle pas au détriment
Si on le décrit en partant des longueurs d’ondes les plus courtes, de la complexité ? Il n’en est rien, le vin prend peu à peu des
0,01 nanomètre, on passe des rayonnements ionisants comme les accents de tabac, de fruits rôtis, de feuille morte, sans les notes
rayons gamma ou X à l’ultra-violet, puis au spectre visible (l’œil sauvages habituelles. Le carignan blanc est exceptionnel, une
humain ne peut voir que les longueurs d’ondes comprises entre 0,4 véritable révélation du caractère de ce cépage, avec une force
et 0,8 micron), ensuite à l’infrarouge. Entre un millimètre et un florale étonnante, une minéralité profonde et une aptitude
mètre, on trouvera les ondes radar ou hyperfréquences, au-delà aux longues gardes. Il faut dire que ces vins sont issus de très
on parle d’ondes radio. La théorie quantique a introduit la nature petits rendements, que la juste maturité préside à leur ramas-
corpusculaire de ces ondes, avec définition du photon. sage et que le vinificateur les traite avec respect. •
74 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
la maison

table et chambres d’hôtes du

domaine TRAPET
à Gevrey-Chambertin
message@trapet.fr

MODÉRATION.
AVEC
CONSOMMER
À
SANTÉ.

BLANCHE
LA
POUR

est le juste reflet du style tout en finesse de la Maison :


DANGEREUX

un Chardonnay, Millésimé (2012 !), faiblement dosé


(Extra-Brut), 100 % Avize Grand Cru.

À déguster en son terroir à l’occasion d’une visite du


EST

Champagne Waris-Hubert, ou auprès de ses partenaires


(liste sur demande).
D’ALCOOL
L’ABUS

14 rue d’Oger, 51190 Avize - France • Tél. : +33 (0)3.26.58.29.93


contact@champagne-waris-hubert.fr • www.champagne-waris-hubert.fr
De vigne en cave
Une appellation, deux styles

Domaines Dirler-Cadé
et Valentin Zusslin
Saering et Pfingstberg,
deux sacrés caractères
Deux Grands crus du sud de l’Alsace, conduits Le Grand cru Saering repose sur un sous-sol marno-gré-
en biodynamie, se donnent ici la réplique. seux, riche en argile et en calcaire. Bien que le vignoble soit
Face à la fougue des rieslings du Pfingstberg, planté en terrasses, le domaine Dirler-Cadé, implanté à
Bergholtz, dans la partie sud de l’Alsace, possède une parcelle
le Saering oppose la finesse de ses vins. au pied du coteau exposée sud/sud-est, là où l’on retrouve du
Texte et photos : Roberto Petronio sable. Ce sable confère toute sa finesse aux vins du domaine.
Pour Ludivine Dirler, il ne peut y avoir qu’un chef d’or-

M
agnifique vignoble aux paysages à couper le souffle, chestre dans ce domaine, son mari, Jean, même si, ensemble,
l’Alsace dispose d’une multitude de terroirs excep- ils échangent sur le goût de leurs vins et sur les assemblages. La
tionnels. Sa géologie tumultueuse a façonné des finesse prime dans leur Saering d’une grande pureté de fruit.
crus nés sur des substratums et des sols très variés. Cette Tandis que sa colonne vertébrale se construit autour d’une
richesse pédologique se traduit par des vins au caractère belle acidité propre à ce terroir. Elle s’est amplifiée grâce à leur
contrasté mais toujours passionnants. mode cultural. Nous avons beaucoup aimé ces rieslings, peu
Dans cette région, de multiples vignerons se sont convertis à épais mais intenses, tout en nuances et en délicatesse.
une viticulture fondée sur les principes de la biodynamie (lire
La RVF n° 625, octobre 2018). Certains la pratiquent depuis LE PFINGSTBERG A BESOIN DE TEMPS POUR SE RÉVÉLER
plus de vingt ans, tels les domaines Valentin Zusslin et Dirler- Le Grand cru Pfingstberg s’appuie, quant à lui, sur un coteau
Cadé qui ont opté pour ce mode cultural dès 1997. Pour cette pentu orienté sud/sud-est au sous-sol marno-gréseux. Les
rencontre, ils nous ont présenté deux très beaux Grands Zusslin ont toujours vendangé cette parcelle très en altitude,
crus en riesling : le Saering pour le domaine Dirler-Cadé et le avec une maturité des raisins souvent tardive, en dernier. Si
Pfingstberg pour le domaine Valentin Zusslin. Situés au sud de Jean-Paul (le frère) supervise le travail dans la vigne et en cave
Colmar, ces deux crus sont distants de quelques kilomètres. et Marie les taches commerciales et administratives, les choix
en matière de vin se font à deux. « Je suis autant vigneronne que
LE SAERING TOUT EN NUANCES ET DÉLICATESSE chef d’entreprise », revendique Marie.
Pour cette dégustation, ce sont les femmes – épouse (Ludivine Dans ce domaine situé sur la commune d’Orschwihr, ils éla-
Dirler) et sœur (Marie Zusslin) – qui nous ont reçus tandis que borent des vins de matière et profonds. Le Pfingstberg a besoin
les hommes terminaient la vinification de leurs 2019. Marie de temps pour se révéler, car il naît avec une matière serrée
Zusslin connaît bien ses vins, elle aime les servir dans des mais pleine en bouche. Vin de mâche, presque tannique jeune,
Zalto. Ces verres font merveille avec son Pfingstberg au style il doit ainsi pouvoir calmer sa fougue, même s’il gagnerait en
puissant. Il tempère sa fougue et laisse ressortir avec plus de sérénité avec un rien de délicatesse en plus.
justesse les nuances du cru, quel que soit le millésime. À l’in-
verse, dès le premier millésime, le Saering affichait un certain
mutisme dans le verre Zalto. Par chance, Marie Zusslin dis- Domaine Dirler-Cadé Domaine Valentin Zusslin
posait d’un jeu de verres Schott. Un contenant dans lequel le Agriculture : biodynamie Agriculture : biodynamie
Saering s’est épanoui sans que cela n’entrave sa finesse. Bouteilles : 90 000 Bouteilles : 90 000
Nous avons donc poursuivi notre dégustation avec ces deux 13, rue d’Issenheim, 57, Grand rue,
types de verres. Cela nous a permis de mieux cerner la person- 68500 Bergholtz 68500 Orschwihr
nalité de ces deux crus opposés tant par leur tempérament que Tél. : 03 89 76 91 00 Tél. : 03 89 76 82 84
par le style impulsé par les domaines. Site : dirler-cade.com Site : www.zusslin.com
76 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
Très impliquées dans
l’élaboration des vins
de leur domaine,
Marie Zusslin (à g.)
et Ludivine Dirler
possèdent
une connaissance très
fine de leurs Grands crus.
De vigne en cave
Une appellation, deux styles

Le face-à-face de deux
grands blancs d’Alsace Regards croisés
Marie Zusslin
Millésime 2018 DOMAINE VALENTIN ZUSSLIN menthe. À l’air, des notes de parle du riesling
Riesling Pfingstberg Grand cru camomille signent une belle Saering 2014
DOMAINE DIRLER-CADÉ Dense et serré, avec une sali- identité olfactive. La bouche du domaine
Riesling Saering Grand cru nité persistante, ce riesling livre une matière ciselée, au Dirler-Cadé :
Nez de pierre froide, conserve son caractère fruit épuré. Sa colonne ver- « Ce riesling possède du fond, de la
anis étoilé, amande musclé, son tempérament tébrale est construite autour concentration et de beaux amers,
amère et camomille. La massif, mais avec une den- d’une belle acidité (touche de une densité accrue par rapport
finesse domine dans sité de matière plus pleine citron). Avec le verre Zalto, aux millésimes plus jeunes, sans
ce riesling au fruit pur, que dans le Saering. Si avec l’amertume est projetée en ces notes de plantes médicinales
intense et persistant. le verre Schott, le fruit paraît avant. Le vin se durcit. qui ressortaient. Plus sphérique
On imagine le grain plus avenant, les amers res- et enveloppée, sa matière le rap-
de sable du terroir sortent avec le Zalto. DOMAINE VALENTIN ZUSSLIN proche plus de nos vins. J’apprécie
avec en contrepoint Riesling Pfingstberg Grand cru également son caractère exotique.
une touche iodée et Millésime 2015 Ce vin au tempérament fort Toujours d’une grande délicatesse
de poivre blanc. Élevé en développe des notes d’infu- mais avec un bel équilibre volume/
cuves inox, ce Saering s’ex- DOMAINE DIRLER-CADÉ sion mais en binôme avec une structure. Il est posé et prêt à boire. »
prime mieux dans le verre Riesling Saering Grand cru sensation de fruit bien mûr.
Schott. Au nez, il bascule vers les Les épices prennent le relais, Ludivine Dirler
épices. Le fruit prend une secondées par une touche de parle du riesling
DOMAINE tonalité de poire juteuse. On miel. Salin, toujours puissant Pfingstberg 2014
VALENTIN ZUSSLIN ressent ici une maturité pro- et dense, il gagne en douceur du domaine
Riesling Pfingstberg Grand cru fonde. Vendangé le 29 sep- dans le verre Zalto avec un Valentin Zusslin :
Vendangé à haute tembre, il a conservé 30 g de fruit plein en bouche. « Ce fut un millésime complexe
maturité, ce riesling en sucre résiduel. Ils sont inté- à cause des drosophiles. Je trouve
début de vie charnu grés dans un fruit qui livre à Millésime 1998 ce Pfingstberg épanoui mais avec
s’affirme par sa puis- l’air un parfum de pample- moins de notes d’amande amère
sance. Il montre ses mousse. Avec le verre Zalto, DOMAINE DIRLER-CADÉ qu’il n’en livre dans les millésimes
muscles, mais sa le sucre paraît plus prégnant. Riesling Saering Grand cru plus jeunes. J’aime son profil charnu
matière est dense. Parfum de thé à la bergamote et enveloppé. Avec son évolution,
Servi dans le verre DOMAINE VALENTIN ZUSSLIN avec une touche racinaire et sur des notes empyreumatiques,
Zalto, il développe Riesling Pfingstberg Grand cru de sureau. Si la bouche res- il se déguste au bon moment
plus de finesse, tandis Avec le verre Schott, le pre- titue son élégance, elle le doit tout en conservant sa densité
que dans le Schott, la mier nez embaume le beurre. à son sol de sable. Un resling et son toucher de bouche solide
puissance domine. Ici, l’éle- Avec le Zalto, le caractère distingué, plus d’attaque que et reconnaissable. »
vage long sur lies se fait en minéral s’affirme davantage. de fin de bouche.
foudres. À oublier dix ans en Malgré la richesse du mil-
cave. lésime, le terroir préserve DOMAINE VALENTIN ZUSSLIN
son tempérament musclé Riesling Pfingstberg Grand cru
Millésime 2016 (amers intenses et plaisants). C’est le premier millésime du
On retrouve cette matière domaine issu de vignes culti-
DOMAINE DIRLER-CADÉ profonde en bouche. Avec vées en biodynamie. Le nez se
Riesling Saering Grand cru le Zalto, le vin s’étire un peu montre riche avec une note
Pour ce millésime généreux, plus, comme si ce verre tem- de fumée. Le fruit s’aventure Conditions
il a fallu contenir les rende- pérait sa fougue naturelle. vers une note de pomme au de la dégustation
ments. Ici, le verre Schott four. Il paraît trop évolué, nous Les vins ont été dégustés
s’impose. Il élargit le vin Millésime 2012 ouvrons une seconde bou- au domaine Valentin Zusslin
tandis que le Zalto le durcit. teille. Le nez délivre des arômes par Roberto Petronio pour
Grâce au Schott, le vin déve- DOMAINE DIRLER-CADÉ plus frais, la bouche vive s’ap- La Revue du vin de France,
loppe un parfum d’herbes et Riesling Saering Grand cru puie sur le citron confit au Marie Zusslin pour le domaine
de menthe poivrée et dévoile Le nez exhale des arômes sel. Après 20 mn, le vin trouve Zusslin et Ludivine Dirler pour
toute son élégance. d’herbes et une touche de toute son énergie. • le domaine Dirler-Cadé.
78 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
ABONNEZ-VOUS 1 AN 69
seulement

+
à La Revue du vin de France

LA RELIURE
La Revue du vin de France

Idéale pour conserver


une année d’abonnement
et consulter vos
numéros à loisir.
Reliure toilée bordeaux
et dorure sur le dos.
Dim. 29 x 22 x 9 cm

12 numéros par an dont :


• 2 numéros spéciaux
• 2 hors-séries
versions numériques incluses

Retrouvez l’offre
directement sur notre site

B U L L E T I N D ’A B O N N E M E N T
PAR INTERNET PAR TÉLÉPHONE PAR COURRIER
site officiel d’abonnement à compléter et à retourner avec votre règlement à :
www.magazines.fr/larvf 01 84 888 222 prix d’un appel local LA REVUE DU VIN DE FRANCE - Service Abonnements
Code express 639RELIURE +331 84 888 222 appel depuis l’étranger 26 bis rue des Pommiers CS 30075 - 93501 Pantin

Oui je profite de votre offre et je choisis : MES COORDONNÉES

Prénom :
1 an d’abonnement (12 nos) = 69 € au lieu de 91€
639RE1 Nom :
Europe : 84 € Hors Europe : 89 € Adresse :

Code Postal : Ville :


Je commande en plus la reliure pour 7 € au lieu de 12 € 639RE2
Pays : Tél. :
JE DEMANDE UNE FACTURE
E-mail :
Je souhaite recevoir les offres des partenaires de La Revue du vin de France
Date et signature obligatoires
Offre valable 3 mois. Vous pouvez acheter séparément chaque numéro de votre magazine à son prix de vente au numéro + 2,50€ de frais de port (France JE RÈGLE PAR :
métropolitaine uniquement). Vous recevrez le premier numéro de votre abonnement et votre reliure séparément dans un délai de 3 à 4 semaines à compter
de la réception de votre règlement. Les informations qui vous sont demandées sont destinées à la société La Revue du vin de France SAS. Elles sont collectées
et utilisées à des fins de traitement de votre abonnement. Votre adresse mail sera utilisée pour suivre votre abonnement et vous envoyer les communications Chèque libellé à l’ordre de La Revue du vin de France
dont vous bénéficiez en tant qu’abonné. En application de la règlementation en vigueur, vous disposez des droits d’accès, de rectification, d’effacement,
d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements. Pour exercer vos droits, veuillez contacter le Groupe Marie Claire (GMC) par mail Carte bancaire N°
à dpo-rvf@gmc.tm.fr ou par courrier à Groupe Marie Claire-DPO –10, boulevard des frères Voisin - 92130 Issy Les Moulineaux, en justifiant de votre identité.
Vos données postales sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux. Si vous ne le souhaitez pas, merci de cocher cette case ou de Bloc de trois chiffres
nous en informer à l’adresse ci-dessus. Pour toute information complémentaire, consulter notre Politique de Confidentialité sur le site www.magazines.fr. Date d’expiration Cryptogramme au verso de votre carte
De vigne en cave
Les dessous du terroir

Picpoul de Pinet
Cépage rare
et terroir maritime
Découvrir le terroir
de Picpoul de Pinet,
c’est rencontrer
lt
au

des vignerons amoureux


ér
L’ H

de leurs paysages et de Vers


Mas de
l’Olivier
leur cépage. Bien décidés Montagnac
à valoriser leur précieux Castelnau- La Coulette
e
de-Guers ain
patrimoine, ils font de plus rom
oie
en plus parler leurs vins… Pioch
nn
ev
Gares cie
qui ont des choses à dire ! An Les Cadastres
Vers
Par Sophie de Salettes Mèze

N
A9

L
orsque le collectif fonctionne, il 1 000 m
Vers Félines
donne des ailes. Les vignerons Source : Association
climatologique de l’Hérault Narbonne Pinet
de Picpoul de Pinet en sont une Carte des sols de
belle illustration. Fiers de leur appella- l’AOC Picpoul-de-Pinet Vers
tion, ils avancent ensemble pour pro- Calcaires marneux rouges Florensac
gresser et mettre en lumière leurs vins. Calcaires marneux bruns Pomérols Picpoul-
Et le succès est au rendez-vous, parti- Conglomérats rougeâtres de-Pinet
Marnes rouges du Pliocène
culièrement à l’export, notamment au
Marnes rouges du Pliocène en
Royaume-Uni où part plus de la moitié alternance avec des colluvions
de la production.
Picpoul de Pinet, le terroir. Piquepoul, grappes sont courtes, souligne Virginie l’appellation : le piquepoul reste seul en
le cépage (1). Un cépage languedocien qui Berthuit, directrice technique de la scène. « Notre cépage est un trésor !, lance
dans les années 60 servait encore de vin cave coopérative Ormarine (2). Par ail- la vigneronne Anaïs Ricôme (La Croix
de base pour les vermouths élaborés leurs, il est sensible à l’oxydation, la vendange Gratiot). Son acidité est précieuse, son poten-
à Marseillan. Ce n’est qu’à partir des mécanique la nuit est donc une bonne alter- tiel passionnant. Il est longtemps resté parqué
années 70 que les vignerons décident de native. » « Autrefois, on avait peur de récolter dans son image de vin de l’année, très simple,
vinifier leur piquepoul en vin blanc sec, ce cépage tardif après le 20 septembre car mais les choses changent. » Les vignerons
alors que le tourisme crée une nouvelle la vendange manuelle prenait du temps. tiennent à leur cépage et travaillent pour
demande. Aujourd’hui, on peut être à la fois précis et le préserver. Pour preuve, le conserva-
Cartographie : Alexandre Nicolas

réactif », ajoute le vigneron Marc Cabrol toire génétique du piquepoul créé en


UN CÉPAGE FRAGILE ET TARDIF (domaine des Lauriers). 1994 : 240 clones y sont répertoriés, dont
Le cépage est certes fragile, mais la Suivant cette dynamique, 1985, la créa- cinquante sélectionnés pour leurs qua-
thermorégulation et la machine à ven- tion de l’AOC Coteaux du Languedoc lités agronomique et organoleptique.
danger ont fait leur apparition. « Le Picpoul de Pinet ; 2013, la naissance de Par ailleurs, des recherches sont en
piquepoul est très difficile à vendanger à la l’AOC Picpoul de Pinet à part entière. Et cours pour créer une variété de pique-
main. Les grains tombent et les queues de une chose est sûre pour les vignerons de poul résistant.
80 - LA RVF N° 639 - MARS 2020
De vigne en cave
Picpoul de Pinet

Les profils
1954 : VDQS.
1985 : AOC Coteaux du Languedoc
Picpoul de Pinet.
2013 : AOC Picpoul de Pinet
(révision du parcellaire, baisse
du rendement de 60 à 55 hl/ha).
Surface : 3 000 hectares
dont 1 400 ha de vignes sur les
communes de Pinet, Pomerols,
Florensac, Mèze, Castelnau-de-
Guers et Montagnac.
Production annuelle : environ
80 000 hectolitres (les trois quarts
des vins blancs AOC du Languedoc).

Les sols
La majorité des sols de l’AOC pré-
sentent une texture légère sableuse
à sablo-limoneuse, une grande
profondeur utilisable, un bon drai-
nage, une faible pierrosité, mais
souvent une forte proportion de
petits éléments. Dans la partie sud,
les sols du Pliocène sont profonds,
peu caillouteux, avec une bonne
réserve en eau. Leur texture est
souvent sableuse avec des argiles
ou des limons. La réserve utile
Photos : D. R.

parfois importante et l’humidité


de l’air compensent la faiblesse
Des bosquets de pins et de chênes verts ou kermès parsèment le paysage, des précipitations.
surtout dans la partie nord de l’aire d’AOC. Il s’agit du noyau d’origine de l’ap-
pellation, particulièrement adapté
Le lien entre le cépage
piquepoul et le terroir de
Le lien entre homogène sur une grande
profondeur. Pour autant, la
aux cépages blancs tardifs. Dans la
partie nord, les substrats marneux
l’appellation est très fort. le cépage fertilité doit être limitée. Les ou molassiques des zones basses
« Le terroir de Picpoul de Pinet piquepoul et parcelles choisies doivent sont assez profonds. Les textures
correspond à une réalité géo-pé- le terroir de aussi être ouvertes à l’in- sont sableuses, sablo-limoneuses,
dologique et climatique qui offre fluence marine pour que la voire limoneuses. Localement,
au cépage piquepoul un équilibre l’appellation vigne bénéficie de l’humi- les poudingues et grès donnent des
optimal entre la faiblesse des est très fort dité de l’air marin, de la fraî- sols sablo-argileux à galets.
précipitations locales, le bilan cheur et des brumes noc-
thermique, la relative profondeur des sols et turnes de la fin d’été. Le cépage
les influences marines », résume Jacques Le climat est une donnée essentielle de Le piquepoul blanc
Laffont, ingénieur territorial à l’Inao de l’identité de l’AOC. L’humidité apportée (il peut aussi être
Montpellier. par la mer est indispensable à la vigne car noir ou gris) est un
la pluviométrie annuelle n’est ici que de cépage rare qui couvre
LES BÉNÉFICES DE L’AIR MARIN 600 mm (la plus faible du département), environ 1 700 ha en
Ainsi, pour que le piquepoul révèle tous avec des sécheresses estivales très mar- France, essentiellement
ses atouts, l’Inao a sélectionné des sols quées. L’évapotranspiration de la plante dans le Languedoc et en
ne craignant pas les excès d’eau au prin- est ainsi réduite et le risque de stress grande majorité dans l’AOC
temps, mais permettant un enracine- hydrique limité. Les brises marines Picpoul de Pinet. Tardif,
ment profond pour résister à la séche- modèrent aussi les pics de chaleur (3). il se distingue par son acidité,
resse estivale. Il s’agit de sols à la texture L’influence directe du littoral décroît mais aussi par sa fragilité.
sablo-limoneuse à sablo-argileuse et lorsque l’on s’en éloigne. Mais il pleut
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 81
De vigne en cave
Languedoc

Les vignes de l’aire d’appellation Picpoul de Pinet sont plantées entre 15 et 95 mètres d’altitude.

La transition entre (Castelnau-de-Guers et Montagnac), se


fait progressivement. Les sols, souvent
le noyau historique et la rougeâtres, sont alors issus de dépôts
zone des collines se fait fluviatiles et lacustres : conglomérats,
progressivement grès, marnes et calcaires du Crétacé,
Paléocène et Éocène. On trouve aussi
des sols bruns issus de dépôts marins :
d’autant plus que l’on va vers l’intérieur marnes, molasses calcaires, grès et
des terres : 697 mm par an en moyenne marnes sableuses du Miocène.
à Pézenas, contre 617 à Florensac et 572 à Peu à peu, l’influence marine s’atténue
Marseillan. et le paysage se ferme. Le vignoble est de
plus en plus imbriqué entre pinèdes et
ET AU MILIEU FILE LA VIA DOMITIA garrigues. Le relief est plus accidenté
Quelque 1 800 hectares de vignoble sont avec un mélange de collines, vallons,
classés au nord de l’étang de Thau. Au barres rocheuses et combes. Les pics de
sud de la voie romaine, la Via Domitia, chaleur et les amplitudes thermiques
le vignoble, assez homogène, se trouve sont plus marqués, particulièrement
sur des collines douces dont l’altitude dans les combes protégées des flux d’air.
décline de 50 à 20 m en direction de la Le type de sol, l’ouverture du pay-
mer. Les sols sont issus de dépôts conti- sage et la distance de la mer marquent
nentaux ou lagunaires du Pliocène : le caractère des diverses parcelles du
grès rouges ou ocres, sables, graviers, vignoble. Virginie Berthuit gère le
molasses à esquilles calcaires. Ils sont suivi de 600 hectares de vignes pour
profonds, avec une bonne réserve Ormarine. « Les années pluvieuses, le vin
hydrique. de la zone des garrigues est plus qualitatif que
La transition entre le noyau historique celui de la plaine dans laquelle les raisins sont
(Pinet, Pomerols, dans une moindre plus sensibles au botrytis », constate l’œno-
mesure Florensac et Mèze) et la zone logue, en poste depuis quatorze ans. En Laurent Gaujal (domaine Gaujal) pousse les maturités
des collines, au nord de la voie romaine revanche, la partie haute craint davan- de ses raisins et élève certaines de ses cuvées sous bois.

82 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


De vigne en cave
Picpoul de Pinet
Les travaux tage le manque
d’eau, décrit-elle.
de l’Inao Selon le profil
pourraient du millésime,
permettre de Virgine Berthuit
faire évoluer sélectionne des
parcelles plus
les limites de ou moins hautes
l’aire classée et caillouteuses
pour donner nais-
sance aux différents vins de la gamme.
Comme Carte Noire au profil très frais et
citronné ou Duc de Morny, plus rond et
exotique. « L’âge des vignes joue aussi. Ainsi
que l’élevage sur lies qui permet d’orienter le
style du vin. Cela nous permet de garder une
typicité régulière d’un millésime à l’autre »,
précise l’œnologue.
Anaïs Ricôme (La Croix Gratiot) tra-
vaille 6 hectares de jeunes vignes au
Mas de l’Olivier et 6 hectares de vieilles
vignes aux Cadastres : « La cuvée classique
vient des Cadastres, mais j’assemble des rai-
sins vendangés assez tôt avec d’autres récoltés Anaïs Ricôme (La Croix Gratiot) explore avec passion la personnalité du cépage piquepoul
une semaine plus tard et élevés sur lies ». Le pour en exprimer le meilleur.
résultat : de la tension et de beaux amers
qui donnent de l’allonge au vin, mais assez argileux et frais, mais riches en galets. raient aussi permettre de faire évoluer
aussi du volume. La cuvée premium, Leur bonne capacité de réserve hydrique est les limites de l’aire classée. « À partir de
Bréchallune, à l’équilibre très réussi, essentielle, car l’air est chaud dans ce secteur 2023, la zone pourrait être étendue d’environ
vient pour sa part des jeunes vignes du peu ventilé et plus éloigné de l’étang. Les vignes 130 hectares, notamment sur la commune de
Mas de l’Olivier : « Cela peut paraître sur- des Cadastres (23 ha) craignent Florensac, note Frédéric Sumien, pré-
prenant, mais ce sont mes raisins les plus aro- un peu plus le manque d’eau. sident du syndicat de l’AOC. Pour autant,
matiques ! 20 % du vin est élevé en jarres, le À Félines, nos 2  hectares nous restons attentifs au contexte écono-
reste en inox, le tout six mois sur lies ». de vignes sont au bord de mique, Brexit oblige, et à l’évolution de nos
l’étang. Les sols sont assez marchés. L’idée est de continuer à valoriser
L’ENVOL DES CUVÉES PARCELLAIRES profonds. Il n’y a pas de stress nos vins, pas de grandir à tout prix ». •
Pour sa part, Marc Cabrol travaille des hydrique grâce aux embruns
parcelles (20 ha) dans les trois grands (les “mouillées”), surtout en (1) Ses raisins tombaient facilement et étaient picorés
secteurs de l’aire d’appellation. « Dans septembre. Les raisins des par les gallinacés, d’où son nom.
la partie nord, les terres argileuses donnent Félines sont plus acides que (2) Les caves coopératives produisent environ 80 %
des vins qui ont du gras et des notes de pêche les autres, je les vendange des vins de Picpoul de Pinet.
jaune et d’abricot, indique le vigneron du plus tard ». (3) Les moyennes annuelles de température sont de
domaine des Lauriers. Les zones intermé- La bonne connais- 14,3° C à 14,5° C à Marseillan et Pézenas.
diaires donnent des vins équilibrés entre gras sance du terroir
et tension, aux notes de citron confit, par- permet à Claude
fois floraux quand les sols sont plus sableux, Jourdan et quelques À déguster en priorité
comme ici dans le lieu-dit Pensiarou. À Pioch vignerons de La Croix Gratiot : Le Syndical 2019,
Gares, les sols sont couverts de galets, c’est une donner naissance Bréchallune 2018
parcelle précoce qui donne des vins salins. Les à une cuvée pre- Ormarine : Duc de Morny 2018,
années chaudes, ils apportent de la fraîcheur mium (parcellaire Prestige 2018
au Prestige Jaune, mon vin le plus gras. Les et élevée sur lies) Domaine des Lauriers :
années froides, ils apportent chaleur et gour- qui illustre la per- picpoul de pinet 2018, Prestige Jaune 2018
mandise au Classic, mon vin le plus frais ». sonnalité du pique- Domaine Félines Jourdan : picpoul de pinet
De même, Claude Jourdan (domaine poul sur son terroir 2018, Féline 2018
Félines Jourdan) produit un vin issu d’origine. Les tra- Domaine Gaujal : LG 2018, Excellence
des trois terroirs de l’AOC (25 ha) : « À la vaux de caractérisa- de Ludovic 2017
Coulette, dans le nord de l’aire, les sols sont tion de l’Inao pour-
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 83
Une nouvelle façon d’apprendre le vin :
découvrez, ressentez, savourez
Des formations d’excellence en œnologie fondées sur les différentes
techniques de dégustation : intuitives et géo-sensorielles
La dégustation intuitive permet d’accéder intimement au message du vin, de le comprendre avec
tous ses sens. Elle est complétée par la dégustation géo-sensorielle qui associe le vin à son terroir.

NOS FORMATIONS CERTIFIANTES

NIVEAU 1 NIVEAU 2 NIVEAU 3


Les fondamentaux de la dégustation Approfondissement des Formation Expert en œnologie
intuitive et géo-sensorielle techniques de dégustation (formation professionnalisante)

MASTER CLASS Maîtriser les


Découverte de la dégustation intuitive ACCORDS METS ET VINS

NOS FORMATIONS PROFESSIONNELLES

Le titre professionnel de Sommelier Caviste Ambassadeur en Gastronomie


Titre reconnu par l’Etat RNCP N°26998

Eligible au Compte Personnel de Formation


Formations ouvertes aux amateurs et professionnels

DES CYCLES DE FORMATION QUI DÉBUTENT TOUT AU LONG DE L’ANNÉE


Contactez-nous : 09 51 44 21 01
contact@rvfacademy.com

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION


De vigne en cave
Les enchères

La tendance du marché LA COTE DU MOIS


Par Angélique de Lencquesaing Jacky Truchot décolle
15 ans après sa retraite
Carruades de Lafite : l’Asie Au sommet des enchères des Grands
crus de la Côte de Nuits trône invaria-

n’a pas dit son dernier mot ! blement le triptyque Romanée-Conti,


Georges Roumier et Armand Rousseau.
Des signatures cultes parfois talonnées

D
ans un marché des vins de + 21 %) ou encore 2005 (219 €, + 5 %). Les par des flacons collectors de domaines
Bordeaux en léger retrait acquéreurs de ces flacons sont majo- disparus. Le domaine Jacky Truchot, à
– l’indice iDealwine Bordeaux ritairement basés à Hong Kong ou en Morey-Saint-Denis, a cessé son activité
a perdu 1,03 % en 2019 –, certaines signa- Chine continentale, une zone qui avait en 2006, lors du départ en retraite du
tures tirent encore leur épingle du jeu, à fait flamber le cours du Premier cru vigneron, après 26 millésimes produits.
l’instar de Château Mouton Rothschild, classé de Pauillac et de son second vin David Duband a alors acquis les 7 hec-
particulièrement recherché dans le mil- durant la première décennie 2000. Si le tares de vignes, dont certaines plantées
lésime 2000 : un lot de six flacons a été grand vin du château Lafite est lui aussi au XIXe siècle. C’est ainsi qu’un magnum
adjugé en toute fin d’année 10 214 €, soit majoritairement acquis aux enchères de Clos de la Roche 2005 (dernier millé-
1 702 € la bouteille. par des amateurs asiatiques, son prix sime du domaine) s’est envolé à 5 229 €,
Mais l’un des phénomènes notables s’est stabilisé dans la plupart des millé- acheté par un amateur américain.
de ces derniers mois est le retour simes (2005 : 693 €, - 10 % ; 1990 : 669 €,
au premier plan des Carruades de + 4 % ; 1995 : 608 € et 1998 : 600 €, - 1 %).
Lafite, second vin du château Lafite. Parmi les autres étiquettes à forte
Contrairement aux apparences, l’attrait notoriété sur le marché mondial, les
qu’exerce cette étiquette sur le marché grands millésimes de Château Lynch-
asiatique n’a pas disparu, loin de là. Le Bages gardent la cote (1989 : 284 €, + 16 % ;
millésime 2000, qui renoue avec les 1990 : 270 €, + 11 %). Certaines grandes
sommets, a ainsi été adjugé 249 € (+ 8 %). réussites d’une propriété sont deve-

D. R.
Parmi les autres années recherchées, nues des icônes que le marché valorise,
citons 1996 (235 €, + 14 %), 2001 (233 €, à l’instar de Château Montrose 1990
+ 23 %), 1995 (225 €, + 9 %), 1998 (221 €, (466 €) ou Château Palmer 1983 (385 €). Les dernières
Certaines signatures bordelaises restent prisées : c’est le cas de château Lynch-Bages.
ventes marquantes
Collector : hermitage blanc 1955 de
Chave : 2 852 €.
Prieuré-Roch  : clos-vougeot 1999  :
800 €, 2015 : 744 €, 2016 : 620 € ; nuits-
saint-georges Le Clos des Corvées 2004 :
459 € ; nuits-saint-georges 1er cru Vieilles
vignes 2005 : 424 €, nuits-saint-georges
1er cru 2002 : 434 €.
Analyse réalisée à partir des ventes de
Villefranche-sur-Saône (14/12/2019,
Richard), La Varenne (14/12/2019, Lombrail-
Teucquam), Toulouse (16/12/2019, Fournié),
Paris (26/12/2019, IWA - iDealwine), Boulogne-
Billancourt (18/12/2019, Boulogne Enchères),
Mantes-la-Jolie (22/12/2019, HV Mantes-la-
Jolie), Cannes (28-30/12/2019, Besch).

Les ventes à venir



27/02/2020 : Paris, Artcurial 5/03/2020 :

Paris, IWA-iDealwine 17/03/2020 : Lyon,

de Baecque 26/03/2020 : Besançon,

Dufrêche 29/03/2020 : La Varenne,
D. R.

Lombrail-Teucquam.
LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 85
De vigne en cave
Les enchères
Par Angélique de Lencquesaing

Les grands crus de Pauillac sur vingt-cinq ans


Les seconds vins bousculent 1855
I
l y a vingt-cinq ans, avec le mil- Entre-temps, le prix des Premiers crus a trième positions, désormais à des cours
lésime 1990 (évalué en 1994), le été multiplié par quatre. supérieurs à celui du Château Pichon
palmarès des vins de Pauillac En 2009 justement, les seconds vins Comtesse, deuxième cru classé.
était dominé par le Château Latour. Ce des crus classés font leur apparition dans On constate donc que, pour la pre-
Premier cru classé, racheté par la famille le palmarès des vins les plus recherchés. mière fois dans l’histoire des crus classés,
Pinault en 1993, est détrôné quinze ans Et en 2019 ? Château Latour ayant décidé les marques développées dans le sillage
plus tard, en 2009, d’une courte tête de quitter la place est sorti de notre clas- des premiers crus classés prennent l’as-
(638 € contre 636 € pour le millésime sement (le millésime 2015 n’est toujours cendant sur les historiques deuxièmes
2005) par un Château Lafite alors au pas sur le marché). Du coup, les seconds crus. Qui a dit que le classement de 1855
firmament sur les marchés asiatiques. vins se hissent en troisième et qua- était immuable ?

L’évolution des grands crus de Pauillac


Cote iDealwine mesurée plusieurs années après la sortie de chaque millésime à partir des ventes aux enchères

en 1994
(la cote du millésime 1990)
638 € 636 € en 2009
(la cote du millésime 2005)
626 €
en 2019
(la cote du millésime 2015)
542 €

450 €

276 €
242 €
209 €

129 € 100 € 129 €


78 € 72 €
46 € 46 €

Latour Lafite Mouton Pichon Pichon Lafite Latour Mouton Les Forts Carruades Lafite Mouton Carruades Petit Mouton Pichon
Rothschild Rothschild Longueville Longueville Rothschild Rothschild de Latour de Lafite Rothschild Rothschild de Lafite Longueville
Baron Comtesse Comtesse
de Lalande de Lalande

Quelques belles enchères relevées ces derniers mois


Prix d’adjudication Prix d’adjudication Cote iDealwine Variation/
du lot unitaire 31/01/2020 cote iDealwine

Whisky The Balvenie 50 Years Old Single Malt


Scotch Whisky Distillery Banffshire
Paris (26/12/2019, IWA-iDealwine) 18 240 € 18 240 € 18 240 € -
1 bouteille

Musigny 2001, domaine Leroy


Cannes (28-30/12/2019, Besch) 17 360 € 17 360 € 13 020 € + 33 %
1 bouteille

Chartreuse VEP Cuvée Olympique Grenoble 1968


Toulouse (16/12/2019, Fournié) 3 844 € 3 844 € 1 612 € + 138 %
1 bouteille

Château Lafleur 2005


La Varenne (14/12/2019, Lombrail-Teucquam) 1 500 € 1 500 € 1 155 € + 30 %
1 bouteille

Musigny 2005, domaine G. Roumier


Villefranche-sur-Saône (14/12/2019, Richard) 11 780 € 11 780 € 8 060 € + 46 %
D. R.

1 bouteille

86 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Exceptionnelle vente aux enchères publiques
GRANDS VINS ET SPIRITUEUX
Jeudi 27 et Vendredi 28 Février 2020 à 10:00 et à 14:15
Grands Vins de Bourgogne :
Sept caisses d’assortiments du Domaine de la Romanée-Conti
Magnums de Romanée-Conti, Bouteilles de Montrachet DRC

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


La Tâche, Richebourg, Romanée Saint Vivant, Echézeaux,
Grands Echézeaux, Vosne-Romanée Duvault-Blochet,
Corton Prince Florent de Mérode à l’unité
Une rare bouteille de Musigny du Domaine Leroy
Domaine Armand Rousseau - Domaine Georges Roumier
et autres Grands Vins des Grands Domaines
Grands Vins de Bordeaux des Châteaux :
Ausone, Cheval Blanc, Haut-Brion, Lafite Rothschild, Latour
Margaux, Mouton Rothschild, environ 70 bouteilles de Pétrus, Yquem.
Dont nombreux millésimes anciens, certains nmdc
et autres Grands Vins de Bordeaux.
Grands Vins du Rhône et de la Loire
Alcools et Grands Champagnes
Frais vendeur pour les grands vins 0% - Anonymat garanti pour les allocataires
Vente retransmise en Live sur DrouotDigital et InterencheresLive

Maître Frédéric DELOBEAU Emilie & Robert GORRETEAU


Commissaire-Priseur Experts en vins non marchands
Arcadia ovv 2002-254 T. : 095 078 1855  Fax : 095 578 1855
237 rue Jean Moulin  80000 AMIENS Site : www.cabinex.eu
T. : 03 22 95 20 15  Fax : 03 22 95 15 06 email : cabinex@cabinex.eu
Prochaines ventes en Avril et en Juin

Réserves climatisées à Amiens et à Nanterre


Estimations gratuites de vos vins, sans engagement

LOMBRAIL - TEUCQUAM
MAISON DE VENTES AUX ENCHÈRES
21, avenue Balzac - 94210 La Varenne Saint-Hilaire
Tél. 01 43 97 91 29 - Fax 01 42 83 68 48
E-mail : LT-1@orange.fr
Site : www.lombrail-teucquam.com

EXPERT EN VINS & ALCOOLS


M. CLAUDE MARATIER
Tél. 01 55 12 01 62 - Fax 01 42 83 34 48
Mail : maratier@aol.com
Site internet : www.claudemaratier.com

Depuis 30 ans
SPÉCIALISTES
DES VENTES AUX ENCHÈRES
DE GRANDS VINS
ESTIMATION GRATUITE
ET CONFIDENTIELLE
DE VOTRE CAVE
VENTE DE PRESTIGE
EN PRÉPARATION
VENDREDI 27 ET
Agrément n°2002-152

SAMEDI 28 MARS 2020


POUR INCLURE DES VINS
ET ALCOOLS DANS NOTRE VENTE
PRENDRE CONTACT AVEC
NOTRE BUREAU OU CELUI DE
NOTRE EXPERT.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.
Jeu
Concours
La bouteille qu’il fallait
LA BOUTEILLE SECRÈTE découvrir en février
Par Philippe de Cantenac
Vacqueyras La Perdrière 2017
du domaine Chamfort
G agner six bouteilles d’un grand vin en répondant à une
énigme ! Voilà le principe de ce jeu ouvert à tous. Pour
gagner, rien de plus simple : il faut envoyer sa réponse et être
Le domaine Chamfort, aux pieds des Dentelles
de Montmirail, est dirigé par Vasco Perdigao et
tiré au sort ! Attention, enregistrez bien notre nouvelle adresse Sonia Léorat depuis 2010. Ici, les interventions au
pour nous faire parvenir votre réponse complète (avec vos vignoble sont essentiellement mécaniques, et les
coordonnées, adresse, téléphone et date de naissance) : apports de fertilisants se limitent à des engrais
bouteille.secrete.rvf@gmail.com. bio. Grenache 65 %, mourvèdre 20 % et syrah
Date limite des réponses le 5 mars à minuit. Dès le 6 mars, 15 % composent cette cuvée La Perdrière,
suivez les résultats sur notre forum, rubrique bouteille secrète, avec des vendanges en trois temps afin de
sur le site larvf.com. Bonne chance à tous ! respecter les maturités de ces trois cépages.
Les vins sont assemblés après six mois d’éle-
L’énigme du mois de mars vage. Ce vacqueyras se livre sur des notes
Sans crier gare, reviens à la fin du de petits fruits noirs avec des tanins fins et
veloutés et une longue finale épicée. Il se
XVIe siècle pour assister à la création conservera une bonne dizaine d’années.
de mon domaine, dans ma famille
depuis 1919. Sept cépages entrent dans
mon assemblage. Et de 9 pour Roger.
Les principes du concours. Se distraire tout en testant ses connaissances, voilà l’esprit

D. R.
de “La bouteille secrète”, le concours proposé par La RVF, en collaboration avec Spiegelau. Comment
participer ? À partir des indices présentés, tentez d’identifier notre ”bouteille mystère“. Rédigez lisible-
ment votre réponse (nom de l’appellation, du producteur, du domaine et millésime) sur le coupon-ré-
ponse ci-dessous (ou bien sur papier libre) ou par e-mail, en précisant vos nom et prénom, votre date de
naissance et votre adresse (ainsi que votre numéro de téléphone), qui fera office d’adresse de livraison.
Âge minimum pour participer : 18 ans. Attention : pour être prise en compte, votre réponse doit être
adressée au plus tard le 5 mars 2019, le cachet de La Poste faisant foi. Un tirage au sort déterminera six
gagnants. Ce jeu est gratuit et sans obligation d’achat. Que gagne-t-on ? Chaque mois, six cartons de
six bouteilles du vin mystère sont en jeu et attribués aux six gagnants tirés au sort. Répartition des lots :
un carton de six bouteilles pour chacun des six gagnants. Quand seront communiqués les résultats ?
Le nom de la bouteille secrète, son vigneron et la liste des gagnants seront publiés dans le prochain
numéro de La RVF. Les gagnants tirés au sort, parmi ceux ayant trouvé la bonne réponse, recevront
directement le carton de six bouteilles du vin mystère. À vous de jouer !
Le règlement du concours est disponible sur simple demande par courrier à l’adresse suivante :
Concours La RVF “La bouteille secrète”, BP 126, 38504 Voiron cedex. Frais d’expédition des cour-
riers-réponses remboursables au tarif en vigueur sur simple demande par courrier à l’adresse suivante :
La Revue du vin de France, 10, bd des Frères-Voisin, 92130 Issy-les-Moulineaux.
Ce numéro contient trois encarts d’abonnement jetés sur l’ensemble de la diffusion kiosque :
deux encarts d’abonnement 2 pages sur l’ensemble de la diffusion kiosque France et étranger
et un encart Wine Paris sur une sélection d’abonnés. Offres d’abonnement en pages 48, 62 et 79.

Depuis 1927, le meilleur du vin en toute indépendance


DIRECTION DE LA RÉDACTION Directeur général délégué du Groupe Marie Claire : Amalric Poncet
Directeur de la rédaction : Denis Saverot (dsaverot@gmc.tm.fr). Directeur de la fabrication : Benoît Carlier
Assistante éditoriale : Véronique Géral-Marrast Chef de fabrication adjoint : Catherine Bricout (cbricout@gmc.tm.fr)
(01 41 46 87 05, vgeralmarrast@gmc.tm.fr). Responsable E-commerce : Laurence de Girardier (ldegirardier@gmc.tm.fr)
Adresse : 10, bd des Frères-Voisin, 92130 Issy-les-Moulineaux. Site : larvf.com E-shop : www.sotrendoo.com, rubrique œnologie
Photo de couverture : Thierry Legay Directrice de la diffusion France et export : Dominique Darçon
Responsable produit : David Belkowski
Rédacteur en chef : Jérôme Baudouin
Rédacteurs en chef adjoints : Béatrice Delamotte (bdelamotte@gmc.tm.fr), Baptiste Charbonnel Abonnement, marketing, diffusion : Ingrid Cambour (01 41 46 88 87, icambour@gmc.tm.fr)
(larvf.com, 82 06, bcharbonnel@gmc.tm.fr) Tarifs d’abonnement : 1 an (10 numéros + 2 hors-séries) : France métropolitaine 69 € (TVA 2,10 % incluse).
Grand reporter dégustateur : Olivier Poels (opoels@gmc.tm.fr), Europe 84 €, hors Europe 99 €, frais de livraison inclus
Secrétaire général de rédaction : Claude Trousseau (80 03, ctrousseau@gmc.tm.fr) Tarifs anciens numéros : 5,90 € (spéciaux 7,50 €) + 5 € de frais d’envoi par exemplaire commandé,
Journaliste dégustateur : Alexis Goujard (80 04, agoujard@gmc.tm.fr) à commander auprès du Service clients abonnés
Première secrétaire de rédaction : Adeline De Fabiani (80 06, adefabiani@gmc.tm.fr) Service clients abonnés + anciens numéros : La Revue du vin de France, 26 bis, rue des Pommiers,
Rédacteur graphiste : Gilles Grman (82 16, ggrman@gmc.tm.fr) CS 30075, 93501 Pantin. Tél. : (+33) 1 84 888 222 • e-mail : leserviceclient@magazines.fr
Comité de dégustation : Guillaume Baroin, Pierre Casamayor, Pierre Citerne, Caroline Furstoss,
Alexis Goujard, Romain Iltis, Alexandre Ma, Cyrille Mald, Christian Martray, Laurie Matheson, La Revue du vin de France est éditée par Revue du vin de France SAS, au capital de 1 537 500 €,
Roberto Petronio, Olivier Poels, Olivier Poussier, Jean-Emmanuel Simond, Jean-Baptiste Thial 395 077 068 RCS Nanterre. Siège social : 10, boulevard des Frères-Voisin, 92730 Issy-les-Moulineaux,
de Bordenave, Karine Valentin, Pierre Vila Palleja, Alexandre Vingtier tél. : 01 41 46 88 88
Journaliste multimédia : Geoffrey Avé (89 68, gave@gmc.tm.fr) Président et directeur de la publication : Arnaud de Contades
Caviste : Anthea Martinenghi (85 99, lacavervf@gmc.tm.fr) avec Hongchen Meng Principaux actionnaires : Holding Évelyne Prouvost
Ont participé à ce numéro : Claudine Abitbol, Guillaume Baroin, Fabrizio Bucella, Philippe de Cantenac, Commission paritaire n° 0317K81425, ISSN 1634-7625
Pierre Casamayor, Yohan Castaing, Baptiste Charbonnel, Pierre Citerne, Michel Dovaz, Philippe Genet, Impression : Walstead Central Europe
Fabien Humbert, Thomas Lambelin, Sébastien Lapaque, Corinne Lefort, Angélique de Lencquesaing, Dépôt légal à parution © 2020, Revue du vin de France SAS
Pascaline Lepeltier, Vincent Lesage, Cyrille Mald, Roberto Petronio, Olivier Poussier, Sophie de Salettes,
Benoist Simmat, Jean-Baptiste Thial de Bordenave, Alexandre Vingtier Conception graphique : Claude Maggiori.
Pour contacter votre interlocuteur, composez le 01 41 46 suivi des 4 chiffres correspondant au poste Origine du papier : Allemagne (Augsburg)
Taux de fibres recyclées : 63 %
Éditeur délégué : Thomas Herson (83 75, therson@gmc.tm.fr) Certification : PEFC. Eutrophisation : Ptot 0.003 kg/tonne
Directeurs de clientèle : Raffaello Torricelli (87 98, rtorricelli@gmc.tm.fr.),
Florian Muller (80 92, fmuller@gmc.tm.fr) HORS ENCARTS
Chef de publicité : Aurélia Chauvin (80 39, achauvin@gmc.tm.fr), avec Corentin Bureau
Coordination technique : Marie-Hélène Dargouge (87 96, mhdargouge@gmc.tm.fr)

88 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Par jugement du 9 juillet 2019, le Tribunal de grande instance de Bordeaux
a dit que :

• en faisant usage du signe « TARRIT » pour commercialiser des bouteilles


de vin blanc d’IGP Côtes de Gascogne la société SAVAS – SAVEUR DES VINS
DE FRANCE – DISCOUNT VINS a commis des actes de contrefaçon de la
marque semi-figurative « TARIQUET » n° 98740280 dont est titulaire la
SCV CHÂTEAU DU TARIQUET,

• la société SAVAS – SAVEUR DES VINS DE FRANCE – DISCOUNT VINS a


commis des actes de concurrence déloyale et parasitaire au préjudice de la
SCV CHÂTEAU DU TARIQUET.

La société SAVAS a relevé appel de ce jugement.

Afin d’éviter d’engager de nouveaux frais en Justice et conscientes de


l’intérêt que présente pour chacune d’elles une solution amiable au conflit
qui les oppose, les parties se sont rapprochées et ont décidé de mettre
un terme au litige moyennant un accord sur le montant des dommages et
intérêts dus par la société SAVAS et la diffusion de la présente publication.
La société SAVAS a donc acquiescé aux principales dispositions du jugement
rendu le 9 juillet 2019 par le Tribunal de grande instance de Bordeaux qui
est désormais définitif.
Croisière œnologique
au cœur de la mer Égée

Pour cette première édition, la rédaction de La Revue du vin de France


vous invite à embarquer à bord d’un des prestigieux yachts de la
compagnie PONANT.
Cette croisière inédite de 10 jours vous mènera Champagne Roederer, Château Pichon
vers des sites d’exception au départ d’Istanbul Longueville Comtesse, Château Giscours et
pour sillonner la mer Égée à la découverte de Château du Tertre... Les vignerons de ces
la Grèce et de ses célèbres îles : les Cyclades et domaines interviendront à bord pour vous
les îles du Dodécanèse. faire partager leur passion.

Vivez des moments uniques entre visites Les experts de la Revue du vin de France et
culturelles et découvertes œnologiques plus particulièrement Denis Saverot, directeur
exceptionnelles : dîner de gala composé de la rédaction accompagné d’Olivier Poels,
autour de grands crus classés, ateliers journaliste et dégustateur, auront également
de dégustation, conférences, création le plaisir de vous accompagner durant votre
d’un jury de passagers-dégustateurs... croisière pour échanger avec vous, que vous
Soyez parmi les juges retenus ! soyez amateur ou fin connaisseur. Denis Saverot, Olivier Poels,
Directeur de la rédaction Journaliste et dégustateur

ISTANBUL
Île de Limnos TURQUIE

Mer Égée
GRÈCE
ATHÈNES
Syros Patmos
Bodrum
Sifnos Kos
Amorgos Symi

Croisière La Revue du vin de France


Istanbul - Athènes, 10 jours / 9 nuits
Du 19 au 28 juillet 2020,
à partir de 5 210 € (1) par personne
(1) Tarif par personne sur base occupation double, taxes portuaires incluses. Plus d’informations sur www.ponant.com. L’abus d’alcool est dangereux pour
la santé, à consommer avec modération. Droits réservés PONANT. Document non contractuel. ©PONANT - P. Plisson - F. Lefebvre / iStock - Poike / T. Legay.
IM013120040.

Contactez votre agent de voyage ou appelez le 09 77 43 11 42 www.ponant.com


Cahier spécial

Les Dégustations
92
La révolution
Pierre Citerne
Docteur
des vins oranges Olivier Poels
Journaliste
Olivier Poussier en préhistoire
Tour de France en 53 cuvées des blancs
Jean-Emmanuel
Meilleur de macération qui enflamment la planète vin Simond
sommelier Importateur
du monde 104 de vins

Bordeaux accessibles
Les appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur
recèlent une multitude de rouges à prix serrés
Roberto Caroline Furstoss
Petronio Sommelière
Romain Iltis Journaliste et
photographe
113 Pierre
Meilleur Vila Palleja
sommelier Leur dernière emplette Restaurateur
de France et sommelier
114
Domaine Leflaive
Tout sur le reconditionnement du mythique
Alexis Goujard Grand cru Chevalier-Montrachet ? Karine Valentin
Journaliste
Journaliste
Pierre
Casamayor 117 et vigneronne
Jean-Baptiste
Thial de
Œnologue
et écrivain
Les coordonnées des producteurs Bordenave
Juriste du vin
118
Vins oxydatifs
Surprenants, obscurs ou inoubliables, ces vins
Alexandre Ma
rebelles font preuve d’une savoureuse modernité Formateur
Christian
à Bordeaux
Guillaume
Baroin
Martray
Sommelier 121 Alexandre
Expert en fûts
Les 100 bouteilles mythiques Vingtier
Expert
Vouvray Goutte d’Or 1990 du domaine du Clos Naudin en spiritueux

122
Débat autour d’une bouteille
IGP Lot Néphèle 2018 du domaine Laroque d’Antan,
Laurie
de Lydia et Claude Bourguginon Matheson
Cyrille Mald Experte
Expert en ventes
en spiritueux aux enchères
Les dégustateurs associés : Axel Marchal, Michel Dovaz, Philippe Faure-Brac,
Robert Vifian, David Biraud, Isabelle Bachelard, Fabrizio Bucella,
Philippe de Cantenac, Florence Bal, Jérôme Baudouin et Sylvie Augereau.

Tous les vins dégustés à La Revue du vin de France sont servis dans des verres

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 91


Les Dégustations
En couverture
T. Legay / T. Vatin / Spiegelau

Blancs de macération
La révolution orange
enflamme la planète vin
Par Pierre Citerne

E
n 2014, nous évoquions dans ces semble donc opportun de saisir à nouveau a six ans ! Un vin orange est un vin issu de
colonnes (La RVF n° 583, juillet/ un instantané de ce remuant panorama, raisins blancs et vinifié comme un rouge,
août 2014) l’essor de cette nouvelle de voir comment cette renaissance (car avec macération des parties solides, d’où le
couleur du vin. Six ans après, la situation a il s’agit davantage d’une renaissance que terme aussi employé de “blanc macéré”.
bien changé. D’underground, les vins oranges d’une mode) venue de Géorgie et d’Italie Quels sont les paramètres responsables
sont presque devenus mainstream… En 2019, a essaimé en France, avec des dynamiques de la grande diversité de formes et de goûts
parcourant les travées de certains salons, diverses selon les régions. rencontrés au sein de cette famille ? Tout
on a l’impression que tous les vignerons se d’abord la durée de macération, qui va de
sentent obligés de s’y essayer. Les cavistes LE VIN ORANGE, DE QUOI S’AGIT-IL ? peu de jours à de nombreux mois. Précisons
les plus au fait de la tendance leur réservent Précisons d’emblée ce qu’est un vin orange, que les effets dans l’extraction de la couleur
un rayonnage spécifique et même les même si le terme et les objets qu’il désigne et des tanins ne sont pas linéaires. Ensuite
médias généralistes en parlent ! Le moment sont plus familiers aux œnophiles qu’il y vont influer les actions mécaniques (égrap-

92 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Les vins oranges
(ce qui n’est pas anormal dans une société arc pour exprimer le sens de leur travail,
où la surveillance de la parole et des goûts apporter du plaisir.
va crescendo vertiginoso…). Liberté pour La macération n’a pas besoin d’être
les vignerons : de rompre avec la routine, visible, il n’est pas nécessaire de crier la
avec le carcan des appellations. La majorité méthode d’élaboration du vin sur les toits !
des vins oranges sont déclarés en Vin de Certains producteurs, après avoir expé-
France. Liberté pour l’amateur : rimenté le vin orange (parfois
de se constituer de nouveaux Le vin brillamment), l’ont depuis
repères, en s’affranchissant des abandonné. Nettement percep-
grands crus institutionnalisés, orange reste tible en Italie, ce phénomène
des mariages gastronomiques le terrain de de décrue laissera en France la
convenus, des notes sur 100, des macération là où elle s’intègre à
prescripteurs d’arrière-garde… chasse des un processus pensé et pérenne,
Même si l’on trouve désor-
mais des vins oranges plus
amateurs làjugés où elle donne des résultats
excellents, qui créeront de
consensuels, plus faciles d’accès, aventureux nouvelles traditions.
la catégorie reste le terrain de Même s’il y a de beaux rosés,
chasse des amateurs aventureux, prêts à se quelques très rares grands rosés (comp-
mesurer à des tannicités fortes, des acidités tons-les sur les doigts d’une main…), le vin
volatiles souvent puissantes et des gammes orange possède à notre sens un tout autre
aromatiques sauvageonnes. Producteurs potentiel. Il est bien plus qu’une anec-
comme consommateurs, au travers du vin dotique quatrième couleur du vin. Cette
orange, nous cherchons tous sans doute à dégustation en témoigne par la diversité
retrouver un vin arcadien, primordial, bien des goûts, des approches vigneronnes, des
entendu fantasmé (lire l’encadré p. 99). suggestions – la gourmandise ou la sévérité,
le ciel ou la terre, l’éthéré ou l’organique –
APPORTER DU PLAISIR qu’elle permet d’entrevoir, plus encore que
Tout nouveau, tout beau, le fantasme n’a par les hautes notes que certaines cuvées
qu’un temps. Passé l’effet de surprise, on ont obtenues. Plus que jamais, nous vous
peut enfin considérer le blanc de macéra- souhaitons de belles découvertes ! P. Ci
tion comme un vin à part entière, porteur
d’un message complexe : du fruit, du ter- Conditions
roir, de l’homme. Le spectre est large. Si de la dégustation
certains possèdent des niveaux de tanins Les vins ont été dégustés par Pierre Citerne à
qui les apparentent aux rouges, d’autres se La RVF du 18 au 20 décembre 2019, étiquettes
Les vins oranges offrent une grande goûtent davantage comme des blancs “clas- découvertes, ainsi que tout au long de l’année sur
diversité de formes et de goûts. siques”. Les meilleurs vignerons ont com- le terrain. Certaines cuvées intéressantes que nous
pris que la macération des raisins blancs n’avons pas pu regoûter en 2019 sont mentionnées
était une corde supplémentaire à leur dans la catégorie “Et aussi…”.
page, foulage, pigeage, remontage…) qui,
comme pour un vin rouge, peuvent être
pratiquées ou non pendant la vinification.
Vient ensuite le choix du contenant.
Tout est possible en la matière, tant pour
la fermentation que pour l’élevage, même
si dès novembre 2011 (La RVF n° 556), nous
soulignions le lien privilégié unissant les
jarres de terre cuite et la macération de rai-
sins blancs, association traditionnelle en
Géorgie. Ce lien fort ne s’est pas démenti, au
contraire. L’éventuelle association avec des
lots vinifiés en pressurage direct modifie
aussi le profil de la cuvée. Le vin orange peut
ainsi être un vin d’assemblage. Mais comme
pour tout autre vin, le paramètre principal
réside dans le raisin lui-même : cépage, ori-
gine, degré de maturité et état sanitaire !
E. Perrin

ORANGE, LA COULEUR DE LA LIBERTÉ


Le vin orange représente la liberté, dont En quête de nouvelles expériences, Lionel Gauby appartient à cette génération
chacun semble plus que jamais assoiffé de vignerons que le vin orange a séduit très tôt.

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 93


Les Dégustations
En couverture

53 beaux blancs macérés


qui incarnent la diversité “orange”
19/20 Mămărutá, Vignoble du Rêveur,
Philippe Chatillon, vin de France Trafalgar 2018 12 € alsace Artisan 2018 19 €
arbois Savagnin Amphore 2017 48 € Christelle et Gilles Wicky,
vin de France Jurassique 2018 13 € 14,5/20
18/20
Barouillet,
Camin Larredya, 15,5/20
Domaine de Courbissac, vin de France O’Ranch 2018 17 €
vin de France L’Iranja 2017 42 €
15 € Château Moulin de Peyronin, vin de France
Domaine Gauby, L’Orange 2019
Domaine Finot Frères, IGP Isère Coteaux du L’Orange du Moulin 2018 25 €
IGP Côtes Catalanes La Roque 2011 N. C.
Domaine André et Mireille Tissot, Grésivaudan Macération Cugnète 2018 19 € Clos de l’Élu, vin de France
arbois Savagnin Amphore 2018 45 € Les Terres Promises, Le Baiser d’Alexandrie 2019 26 €
L’Oiseau Rebelle, IGP Sainte-Baume Analepse 2018 23 € Domaine Christian Binner,
vin de France VVNT 2014 66 € Riberach, vin de France Si Rose 19 €
Prieuré-Roch, vin de table Le Blanc 2014 60 € IGP Côtes Catalanes Parenthèse 2018 18 € Domaine Jorel,
vin de France Champ Nouveau 2018 8€
17/20 15/20 Grand Guilhem, vin de France
Matassa, Hugues Béguet, arbois Orange was the color Le Pointilliste Orange 2017 29 €
vin de France Alexandria 2018 22 € of her dress 2018 N. C. Les Petites Parcelles, vin de France
Domaine Laurent Bannwarth, Le Bruit du Silence 2019 24 € (cavistes)
16,5/20 alsace Synergie Qvevri 2015 30 € Mas Coutelou,
Georges Descombes, Domaine Danjou-Banessy, vin de France OW 2016 24 €
vin de France L’Orange 2017 25 € vin de France Supernova 2018 16 € Éric Texier, côtes-du-rhône Saint-Julien
Domaine Laurent Bannwarth, Domaine Haut-Campagnau, en Saint-Alban vieille marsanne 2017 25 €
alsace Gewurztraminer Qvevri 2016 32 € vin de France Pince-moi ! 2014 70 € 14/20
Domaine de Clovallon, Domaine de la Sénéchalière,
IGP Pays d’Hérault Les Aurièges 2016 N. C. Domaine de Sulauze,
vin de France 13ème Heure 2018 20 € vin de France Pétrolette 2017 20 €
Domaine de l’Écu, Causse Marines,
vin de France Faust 2018 45 € Domaine Villet,
vin de France Sy Rose 2018 17 € arbois Cuvée Orange 2018 15 €
Vignoble du Rêveur, l’Octavin,
alsace Un Instant sur Terre 2018 27 € Les Sablonnettes,
vin de France Reine de la Nuit 2017 25 € vin de France Zeste 2018 18 €
Le Soula, Le Rocher des Violettes,
La Macération du Soula n° 16 26 € David Reynaud,
vin de France Chenin Orange 2017 18 € vin de France L’Inattendu 2016 15 €
16/20 Les Cigales dans la Fourmillière,
Domaine Pierre Frick, alsace gewurztraminer vin de France Céleste 2018 30 € 13,5/20
Grand cru Eichberg Pur Vin 2018 22 € Mas del Périé, Domaine de Sulauze,
Domaine Gauby, vin de France Orange Voilée 2017 31,50 € vin de France Super Schluck 2018 11 €
IGP Côtes Catalanes La Jasse 2018 108 €
Domaine de la Tournelle,
Ambre de Savagnin 2017 25 €
Domaine de la Pinte,
vin de France Sav’Or 2018 16,50 €
Domaine des Roches Neuves,
saumur Terres 2018 50 €
Domaine Turner-Pageot,
vin de France Les Choix 2016 26 €
Domaine Viret, vin de France
Dolia Paradis Ambré 2016 35 €
Fons Sanatis,
vin de France Mémé Jeanne 19 €
L’Oiseau Rebelle,
vin de France P’tit Rebelle 2017 33 € Le vignoble du Roussillon est aux avant-postes en matière de vin orange.
D. R.

94 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Les vins oranges
16,5/20
De la Loire aux rives de la Méditerranée VIGNOBLE DU RÊVEUR
Alsace Un Instant sur Terre 2018
Notre tour de France Le domaine produit plusieurs
cuvées macérées. Celle-ci offre

des vins oranges un éclat volubile d’une intensité


remarquable. La rose séchée
domine. Beaucoup de richesse et
Inspirée par les exemples géorgien et italien, la vague du vin orange s’étend, s’amplifie dans les vignobles de mâche en bouche, soutenue
par une tannicité marquée.
hexagonaux qui renouent ainsi avec la pratique ancestrale des blancs de macération.
27 € // Bouteilles/an : 1 500

L’Alsace et fin de fermentation. Robe étonnante pour le cépage, 16/20


ambrée, légèrement voilée. une sève puissante soulignée DOMAINE PIERRE FRICK
gagnée par Richement nuancée, l’expres- par une volatile haute mais Alsace gewurztraminer Grand
sion aromatique témoigne intégrée au corps du vin. Assise cru Eichberg Pur Vin 2018
la fièvre orange d’une haute maturité du raisin : et tension : c’est un gewurztra- Issu d’une macération courte
figue sèche, datte, rose… miner étonnant, exigeant. d’une semaine en grappes
On assiste en Alsace à une véri- La bouche montre une vigueur 32 € // Bouteilles/an : 1 630 entières, ce vin affiche une robe
table épidémie de vin orange ! vieil or. Les arômes variétaux
Le gewurztraminer en est la sont identifiables mais plus per-
première victime… Comme Stéphane Bannwarth, à Obermorschwihr cutants que de coutume, le litchi
le muscat dans le Roussillon,
ce cépage aromatique devenu
Ses cuvées sont plus vivantes est bien là, mais accompagné
d’une forte dose de zeste
mal aimé, difficile à interpréter et plus entières de citron… La bouche confirme.
Le vin est sec, tonique. La chair
et à vendre, voit dans la macé- grasse et un peu salée est élec-
ration un salut. Elle lui donne trisée par un arc tannique subtil.
un élan et renouvelle son 22 € // Bouteilles/an : 2 200
empreinte aromatique.
La jeune génération, qui veut 15/20
des gewurztraminers secs, s’y DOMAINE
LAURENT BANNWARTH
lance. Stéphane Bannwarth,
Alsace Synergie 2015
pionnier du genre en Alsace, Cette cuvée réunit riesling,
insiste sur l’avantage tech- pinot gris et gewurztraminer,
nique des vins oranges, rare- qui macèrent pendant huit mois
ment mis en avant : « Je ne suis en qvevri. Au nez, une expression
pas étonné par la montée en discrète mais complexe
puissance de ces vins, car ce se développe, marquée par des
mode de production permet de suggestions de terre humide.
En bouche, le vin se révèle vif,
mieux finir les fermentations ».
alerte malgré une puissance
Nous sommes pour l’heure alcoolique certaine. Fidèle
moins séduits par les autres à son modèle géorgien, il attend
D. R.

cépages : les rieslings sont des nourritures riches et


Voilà dix ans que Stéphane Bannwarth élabore des vins oranges.
souvent austères et les pinots savoureuses !
gris pas encore au niveau des
très belles cuvées macérées M arqué par l’exemple géorgien, qu’il découvre lors
d’un voyage en 2007, Stéphane Bannwarth est un pionnier,
ici en France, du vin de macération vinifié en jarres de terre cuite.
30 € // Bouteilles/an : 2 088

15/20
de ce cépage produites
en Italie ou en Slovénie. P. Ci
Le vigneron alsacien est interpellé par les premiers vins VIGNOBLE DU RÊVEUR
qu’il produit ainsi en 2011 « entièrement différents de ce que je faisais Alsace Artisan 2018
jusqu’alors, autant dans l’esthétique, le goût, la couleur… ». Avec presque Le nez suggère les fruits rouges,
16,5/20 une décennie de recul et d’expériences, il s’est forgé une vision la rose séchée et aussi une
DOMAINE approfondie du vin de macération. Si la macération apporte nuance terrienne. La saveur
LAURENT BANNWARTH davantage de texture aux vins, et de stabilité, ce qui est très vineuse répercute ce cortège
Alsace gewurztraminer important à ses yeux, aboutissant à des cuvées « plus complexes, aromatique avec aplomb, réma-
Qvevri 2016 plus vivantes, avec de fortes individualités, des vins entiers ! », il insiste nence, mais aussi une certaine
Six mois de macération en qvevri sur le fait que le vin orange n’est pas un choix de facilité, sécheresse qui confère à la finale
(jarre de terre cuite géorgienne), qu’il implique une exigence accrue quant à la qualité des raisins, une réelle austérité.
avec foulage à la main en début qui devront travailler « par eux-mêmes ». P. Ci 19 € // Bouteilles/an : 5 000

Les coordonnées des domaines en page 117

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 95


Les Dégustations
En couverture
14,5/20 Et aussi…
DOMAINE Quel goût le vin orange a-t-il ? Benoît Camus, VDF La Clef des
CHRISTIAN BINNER Sols (chardonnay du Beaujolais,
Vin de France Si Rose secteur des Pierres Dorées,
La formule est presque alchi- macéré cinq jours).
mique : terroir du Bildstoecklé, Recrue des Sens, Les Grands
65 % de gewurztraminer, 35 % Ponts Blancs (aligoté macéré
de pinot gris ; 30 % de 2017 une vingtaine de jours).
macérés huit mois, 70 % de 2018 Domaine de Chassorney, saint-
macérés huit jours. Le vin qui en romain Combe Bazin macé-
résulte ne manque pas de relief. ration (et toute une gamme de
Fruit intense, touches confites cuvées de négoce macérées sous
et nuances de cire d’abeille, la dénomination Skin Contact).
encaustique. La bouche est plus Viti Vini Vinci, VDF Sauvignon
aérienne, avec une pointe vola- Macération.
tile haut perchée qui se résout
en une finale un peu abrupte.

Shutterstock
19 € // Bouteilles/an : 8 000
Jura,
Et aussi…
Domaine Trapet, VDF Ambre
Les blancs de macération développent des arômes d’agrumes, de mangue… le pionnier
(gewurztraminer).
Domaine Rietsch, Coquette
(macération en grappes entières
I ssu des mêmes cépages blancs, qu’est-ce qui différencie au goût
un vin orange d’un vin de pressurage direct ? Une structure
tannique d’abord, plus ou moins apparente, qui va de l’impercep-
Né de la dynamique créée par
les producteurs “bio et nature”,
de riesling et gewurztraminer), tible suggestion à une réelle astringence. Davantage que les blancs porté par l’intérêt international,
Quand le Chat n’est pas là (pinot de pressurage direct ce sont de ce fait des vins qui appellent le blanc macéré trouve dans
gris), Demoiselle (gewurztra- le compagnonnage étroit de la nourriture. Ensuite un registre le vignoble jurassien
miner) et Murmure (muscat). aromatique original qui des fruits blancs ou jaunes glisse vers l’une de ses places fortes.
Vincent Stoeffler, Tout feu les agrumes, les zestes frais, séchés ou confits, l’abricot, la mangue,
tout flamme (gewurztraminer) le kaki… Les notes épicées et racinaires sont aussi souvent Le savagnin se prête admira-
et Le Beurot (pinot gris, rosé de la partie. Si la pigmentation et le goût sont liés par l’action blement à l’exercice.
de macération). globale des flavonoïdes, n’oublions pas l’importance primordiale Les variantes sont nombreuses,
Julien Meyer, gewurztraminer de la perception chromatique dans la dégustation (démontrée les propositions parfois osées.
Les Pucelles, pinot gris Macéra- par les chercheurs Brochet, Morrot et Dubourdieu) ! P. Ci Notre préférence va aux cuvées
tion, pinot blanc Les Terres issues de macérations longues
Chaudes et muscat Petite Fleur. sur des raisins très mûrs.
18/20 On oublie le support tannique Les chardonnays macérés sont
PRIEURÉ-ROCH tant l’expression est fine, chan-
plus rares, mais, comme
Bourgogne Vin de table Le Blanc 2014
Chardonnay issu de Boncourt-
geante, lancinante, troublante.
60 € (cavistes) // Bouteilles/an : en Bourgogne, certaines
et Beaujolais le-Bois, dans la plaine au sud de
Vosne-Romanée, longtemps
4 800 cuvées laissent entrevoir de
belles promesses, la possibilité
hésitent encore cette cuvée fut commercia-
lisée par le domaine comme
16,5/20
GEORGES DESCOMBES
d’une expression variétale
renouvelée, capable de retrans-
En matière de vin orange, Bourgogne Grand Ordinaire. Vin de France L’Orange 2017 crire les différents terroirs.
la Bourgogne semble Cette version macérée, en ven- Ce chardonnay macéré provient La tradition étant faite de
dange entière comme les autres de Liergues, dans les Terres
hésitante par rapport nouveautés réussies autant
cuvées du domaine, voulue par Dorées du Beaujolais. Élevé
au Jura. On peut cependant Henry-Frédéric Roch dès 2011, six mois en fûts, le vin présente que de souvenirs revivifiés,
goûter quelques cuvées de résonne au palais comme un une belle teinte rousse… D’abord le Jura est en passe de devenir
chardonnay macéré très perti- hommage à la vista de ce singulier réduit, il se livre à l’air, avec emblématique du blanc
nentes, voire bouleversantes personnage bourguignon, dis- une saveur profonde, originale, macéré comme il l’est
(Prieuré-Roch). D’autant que paru en 2018. La couleur est net- une très belle qualité tactile, aujourd’hui du blanc élevé sous
la tannicité apparaît comme tement ambrée, le vin riche en un caractère velouté (14°) et voile levurien. Ourobouros,
un potentiel facteur d’équilibre dépôt… Le nez captive, avec des vigoureux, grâce aux petits éternel retour, car sous le nom
notes décadentes de pièce d’eau tanins et à l’acidité volatile.
pour les terroirs les plus riches. de “vin cuvé”, le vin orange est
automnale, de bouquet oublié, Les notes florales et de groseille
Goûtera-t-on bientôt un meur- des effluves qui se résolvent en évoquent un pinot en vendange une vieille pratique jurassienne,
sault-charmes ou un bâtard- essence florale et minérale. Peu entière. Redoutablement qui concernait les raisins
montrachet de macération ? alcoolisée (12°), la matière ser- bien vu ! très mûrs et avant tout
Nous l’espérons ! P. Ci pente sur une grande longueur. 25 € // Bouteilles/an : 3 000 le savagnin. P. Ci

96 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Les vins oranges
Reine de s’amuser à isoler le gingembre, macération carbonique (onze 16/20
la Nuit 2017 le galanga, la cruche humide ou jours avec une saignée quo- DOMAINE
de l’Octavin :
encore le musc… Porté par un tidienne pour éviter que les DE LA TOURNELLE
nous avons
fil d’acidité volatile qui s’intègre rafles ne macèrent dans le jus). Ambre de Savagnin 2017
aimé
sa franchise. à la richesse de la chair, il laisse Le parfum est entraînant, la L’acidité volatile est soutenue,
derrière lui un sillon vibrant de saveur très abricotée, guillerette, rentre-dedans… le vin aborde
terre et de soleil. Svelte, un peu agile, lâchée, davantage dans le dégustateur sans ménage-
plus austère, le 2016 affiche une l’impact aromatique que dans la ment. On est ensuite étonné
expression voisine, toujours sur structure. Les plus aventureux par la finesse de la chair, sa vibra-
une longueur remarquable. s’intéresseront à la Cuvée 380, tion harmonieuse et le déroulé
45 € // Bouteilles/an : 2 700 chardonnay macéré 380 jours, des saveurs, zeste d’orange,
mémorable bien qu’un peu racines (gingembre, ou plutôt
16/20 durcie par l’acidité volatile, galanga). La longue macération,
CHRISTELLE cuivrée, aux notes de cire et de six mois, illustre une fois de plus
ET GILLES WICKY cuir frais qui évoquent les blancs le paradoxe d’une tannicité
Vin de France Jurassique 2018 macérés du Collio frioulan. qui s’affine avec le temps
Très original chardonnay en 13 € // Bouteilles/an : 1 000 de macération.
25 € // Bouteilles/an : 2 000
Stéphane Tissot, à Arbois 16/20
Il a ressuscité un grand vin ! DOMAINE DE LA PINTE
Vin de France Sav’Or 2018
D. R.

Vinifié sans soufre et cuvé douze


jours avant d’être élevé six mois
en cuves, ce savagnin arboisien
va droit à l’essentiel, constituant
une très belle introduction
19/20 à la typologie si prometteuse du
PHILIPPE CHATILLON savagnin macéré. Malgré la briè-
Arbois Savagnin Amphore 2017 veté de la macération, la couleur
Parmi les interprétations, toutes est orangée et la gamme aroma-
très personnelles et originales tique très caractéristique, épices
du savagnin que propose douces et zestes d’agrumes
Philippe Chatillon, la version confits. La générosité solaire du
“amphore” atteint le sublime millésime 2018 rayonne. La chair
en 2017. Vendangés tardivement, douce et mûre est relevée par le
fin octobre, égrappés, les raisins rappel tannique de la finale.
sont cuvés cinq mois dans 16,50 € // Bouteilles/an : 800
une jarre italienne, pressés puis
remis sept mois dans le même 15/20
contenant. La robe n’est que HUGUES BÉGUET
légèrement orangée, le nez Arbois Orange was the color
complexe, enjôleur, sublime… of her dress 2018
avec des suggestions de manda- Très longue macération de
rine fraîche, de rose et d’épices savagnin issue de deux parcelles
D. R.

douces. La longueur et la tension Avec leur savagnin orange longuement macéré en jarres, situées à Mesnay et Pupillin. Les
de la matière s’affirment en Stéphane et Bénédicte Tissot réinterpètrent le grand cépage du Jura. tanins sont vigoureux, dyna-
exquise finesse. 2018 possède miques, avec une acidité volatile
la même chair somptueuse mais
apparaît encore brouillon.
48 € // Bouteilles/an : 300
S téphane Tissot est un précurseur, mieux, il a ressuscité un
grand vin ! Après avoir goûté un “cuvé” millésime 1985 chez
un vieux vigneron, il s’essaie dès 1992 à une macération de deux
soutenue. Ils dominent l’expres-
sion d’un vin plus viril que ne le
laisse penser le nom de la cuvée.
semaines sur un vin jaune. Le savagnin longuement macéré N. C. // Bouteilles/an : 2 000
18/20 en jarres et mis en bouteilles rapidement viendra plus tard.
DOMAINE ANDRÉ Sauvage à ses débuts, ce vin s’affine avec le temps, comme 15/20
ET MIREILLE TISSOT le démontre le radieux 2009, épicé, organique, subtilement L’OCTAVIN
Arbois Savagnin Amphore 2018 racinaire. Cette interprétation du grand cépage jurassien semble Vin de France
Déjà très expressif, ce vin macéré pouvoir parvenir aux mêmes sommets d’intensité et d’harmonie Reine de la Nuit 2017
cinq mois en jarres, raisins que le vin jaune. Comme ce dernier, le savagnin macéré est Cet assemblage chardonnay/
égrappés et sans soufre, offre exigeant, il n’atteint la splendeur qu’au travers de raisins très savagnin n’est pas systématique-
une gamme complexe et pro- mûrs, et de grande origine. La cuvée de Stéphane Tissot est issue ment vinifié en macération. Cela
fonde de parfums,où l’on peut de la vigne En Spois du climat Les Bruyères. P. Ci illustre bien l’évolution de la pra-

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 97


Les Dégustations
En couverture
tique, qui de curiosité devient un 16/20
paramètre technique que l’on Quelle place pour les blancs DOMAINE
DES ROCHES NEUVES
ajuste en fonction du raisin, du
millésime. Le 2017 a macéré trois macérés dans les AOC ? Saumur Terres 2018
mois. Vif, tannique, il emporte la Plutôt pâle malgré les quatre
sympathie par sa franchise. Sa mois de macération du raisin
saveur est osée, un peu sauvage, égrappé, ce chenin né sur
entre abricot sec et fromage fort. calcaire à silex propose un fruit
25 € // Bouteilles/an : 1 000 (beaucoup de poire) canalisé
et vivifié par des nuances
14/20 de terre cuite humide.
DOMAINE VILLET Il conserve un magnifique
Arbois Cuvée Orange 2018 tranchant dans le contexte
Issu de chardonnay et de sava- du millésime, une tension
gnin vendangés tard et macérés et un grain singulier mais sans
quinze jours, le temps de la dureté. Premier millésime
fermentation alcoolique, cet vinifié de la sorte par Thierry
assemblage jouit de la générosité Germain, la cuvée Terres 2013
du millésime. Sa saveur riche, (huit mois de macération) est
encore brute, prend des accents revenue vers une expression
de marc et de raisins secs. saumuroise très classique,
15 € // Bouteilles/an : 2 000 une forme tendue, étirée, dont
le nez déjà biscuité retrouve
Et aussi… de la fraîcheur à l’oxygénation.
Les Pieds sur Terre, Le support tannique est discret
côtes-du-jura chardonnay mais présent.
Champ d’Aubert (douze jours 50 € // Bouteilles/an : 1 200
de macération).
Domaine de la Loue, VDF Cuvée 15/20
Raphaëlle (savagnin). DOMAINE
Domaine des Bodines, VDF DE LA SÉNÉCHALIÈRE

D. R.
Orange Mécanique (savagnin). Vin de France
Domaine Bornard, arbois- Jean-Philippe Granier est prêt à signer pour un languedoc historique orange. 13ème Heure 2018
pupillin Savagnin Macération La teinte évoque de vieilles
Pelliculaire.
C ertaines appellations ont d’emblée ouvert la porte aux blancs
macérés, considérant que du moment que le cahier des
charges était respecté quant aux cépages, l’origine pouvait être
dorures, le nez affiche
une exubérance dont
on ne pensait pas le melon
La Loire revendiquée. C’est notamment le cas de l’Alsace et de la Savoie.
Les nombreux “oranges” languedociens sont en revanche
de Bourgogne capable !
La matière expressive, enjouée,
à l’avant-garde produits hors appellation, la plupart en Vin de France. approfondit les arômes de poire
Jean-Philippe Granier, l’historique directeur technique et d’abricot, avec une rondeur
Ce grand vignoble a tardé à se des Coteaux du Languedoc, n’exclut pourtant aucune évolution. (celle d’un millésime solaire)
mettre au vin orange mais il est « Quand c’est bien fait ça peut être superbe ! s’enthousiasme-t-il. Les vins soulignée par un grain de tanin
maintenant en pointe, comme oranges sont encore rares, on manque de recul, mais pour moi ce sont et une pointe de volatile.
le Sud-Ouest ! Le chenin des vins de garde. Pourquoi pas un languedoc historique orange ? » 20 € // Bouteilles/an : 2 000
répond bien à la macération,
Le mot historique est important, car le blanc macéré n’est
avec des vins que l’on a envie de
finalement qu’un retour aux sources, gallo-romaines notam- 15/20
ment. Racines si prégnantes en Languedoc ! P. Ci LE ROCHER
voir évoluer dans le temps. La DES VIOLETTES
dégustation corrobore l’expé- Vin de France
rience de Thierry Germain, du 16,5/20 aujourd’hui assez pâle. Défini, Chenin Orange 2017
domaine des Roches Neuves DOMAINE DE L’ÉCU frais et pas du tout variétal, le Deux semaines en fûts ouverts
à Saumur, qui avec le recul de Vin de France Faust 2018 spectre aromatique s’intègre pour ce chenin tourangeau
sept millésimes pense que la Il s’agit de l’un des vins les plus parfaitement à une texture (Saint-Martin-le-Beau) :
vinification du chenin en jarres réussis parmi les nombreuses à la fois grasse et savoureuse, un temps de macération assez
cuvées expérimentales qui s’étire pour culminer en court mais un vin à la robe
offre plus de perspectives que
imaginées par Frédéric Niger. une longue finale qui laisse le à l’orangé soutenu, au caractère
celle du cabernet franc. Le Pays Ce chardonnay sur orthogneiss palais sur l’allant tonique d’une fruité généreux, oscillant entre
nantais n’est pas en reste, du Pays nantais est issu impression de peau de manda- les arômes de poire, d’agrumes
avec des vins hauts en couleur d’une macération de neuf mois rine. Très belle tenue à l’air. et même de fruits rouges.
et en saveur. P. Ci en jarres. Laiteuse, la robe reste 45 € // Bouteilles/an : 800 La matière généreuse,

98 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Les vins oranges
nourrissante et peu acide 14/20 VDF Skin MMXVII (sauvignon L’Iranja 2017
est tenue par l’amertume et la LES SABLONNETTES sancerrois macéré neuf mois de Camin
fermeté tannique. Cette matière Vin de France Zeste 2018 en jarres). Larredya : ce
enrobe le palais. Puis elle Macération de chenin en Saget La Perrière, petit manseng
se complexifie à l’aération, grappes entières pendant VDF Le Génie Orange (chenin). vieillira
avec une pointe de cuir frais un mois. Des tanins marqués, Sylvie Augereau, à merveille.
et de graphite. une pointe granuleuse qui VDF Peaux (chenin).
18 € // Bouteilles/an : 300 donne de l’élan à ce vin franc, Sébastien Riffault,
dru, évoquant le sucre d’orge sancerre Auksinis Macération.
14,5/20 et, comme son nom le suggère,
CLOS DE L’ÉLU le zeste d’orange… Il a besoin
Vin de France
Le Baiser d’Alexandrie 2019
de répondant, de nourritures
substantielles.
Le Sud-Ouest
Ce grolleau gris, macéré neuf
mois en amphores avant
18 € // Bouteilles/an : 3 000 et l’Aquitaine
d’être pressé, nous emmène Et aussi… réinventent
aux frontières du rosé, comme Domaine Béatrice et Pascal
en atteste sa très jolie robe Lambert, VDF Ligeris Dolium le vin orange
saumonée. L’expression est (chenin et pinot macérés et
très proche du raisin, parfumée, élevés en jarres). Vignobles de l’Adour, Cahors,
originale, presque muscatée. Domaine de l’Écu, Gaillac, Bergeracois…

J. Baudouin
La bouche conjugue ce charme VDF Céleste (chardonnay La possibilité d’accentuation
aromatique à une vraie accroche et folle blanche macérés des forts particularismes
tannique. un mois, élevage en jarres).
des différents vignobles
26 € // Bouteilles/an : 1 000 Domaine Fouassier,
et de la diversité des cépages
endémiques a été saisie par
L’âme des vins oranges les vignerons du Sud-Ouest.
Avec une liberté, une audace passerillés est la même que celle
menacée par le succès sans doute unique ! Les vigne- de la cuvée Capcéu de Jean-Marc
Grussaute. Somptueuse robe
rons du Sud-Ouest ne faisaient
pas partie des pionniers du vin cuivrée, bouquet captivant,
où l’exubérance exotique
orange. Si les propositions sont
du petit manseng rencontre
encore clairsemées, non de fines notes oxydatives.
seulement la macération est On navigue entre la mandarine
ici adoptée, elle est même confite, la mangue séchée,
réinventée... Même Bordeaux la noix grillée, la figue sèche,
s’y met ! Il faut dire que, très la tourbe… Le sucre résiduel est
différente dans ses attendus admirablement intégré dans
et sa technicité, la macération la richesse du vin, intimement
associé à l’élan des tanins.
pelliculaire préfermentaire
La saveur se développe jusqu’à
à froid, mise au point par une finale très quinquina,
l’œnologie moderne et orange amère, qui évoque
popularisée par le professeur presque un vin du Roussillon.
Denis Dubourdieu dans les Cette merveilleuse intuition,
D. R.

Des gros faiseurs comme la maison Rigal produisent désormais du vin orange. années 80, témoignait déjà ce pari osé d’un vin de vendanges
d’une volonté de faire passer tardives macéré se complexifie

L es vins oranges se démocratisent. S’il demeure associé à des


pratiques vigneronnes très artisanales, le concept est désor-
mais repris par de gros faiseurs, comme la biodynamie ou le sans
les vertus du solide dans
le liquide. P. Ci
encore au vieillissement, comme
en atteste le somptueux 2015.
42 € // Bouteilles/an : 600
soufre… On trouve des “vins oranges” à moins de 8 euros, tel le
Gros Manseng Vin Orange 2018 (10 000 cols) de la maison cadur- 15/20
cienne Rigal (AdVini). Quant aux cuvées haut de gamme, elles 18/20 DOMAINE
existent aussi, même si la production française est encore timide, CAMIN LARREDYA HAUT-CAMPAGNAU
notamment par rapport à l’Italie. Ni bobos, ni indus, ni prestiges, Vin de France L’Iranja 2017 Vin de France
pas encore récupérés par les omnipotents intermédiaires du vin, Pur petit manseng vinifié en Pince-moi ! 2014
il existe encore sur certains rivages et îles de la Méditerranée jarres puis élevé en barriques : Difficile d’aller plus loin…
de vrais “vins oranges paysans”. Le bonheur de rencontrer ces la base de raisins vendangés Dominique Andiran a laissé
cuvées ethnographiques est réservé aux voyageurs curieux. P. Ci tardivement, naturellement macérer des raisins entiers

Les coordonnées des domaines en page 117

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 99


Les Dégustations
En couverture
pendant trois ans. En résulte 14,5/20 difficile à verbaliser, rassérénant, Du Rhône aux
un vin très sec, percutant, CHÂTEAU un toucher pulpeux et léger, naïf,
dont la force vient des notes MOULIN DE PEYRONIN qui va au-delà de la robe brune, Alpes, la greffe a
oxydatives davantage que Vin de France laiteuse, et des arômes un peu
de la tannicité. Exercice de style L’Orange du Moulin 2018 blets. Une forme de vérité du mal prendre
haut en couleur, plus proche Sauvignon gris de l’Entre-deux- primordiale…
des vins élevés sous voile Mers macéré seize jours. Après 24 € (cavistes) // Bouteilles/an :
Les cuvées oranges demeurent
que des vins oranges malgré une entrée en bouche géné- 1 900
(ou peut-être à cause de…) reuse, son développement rares en Vallée du Rhône,
la longueur de la macération. peut sembler un peu trop bref. Et aussi… même au sud, malgré
70 € // Bouteilles/an : 400 Demeure sa jolie saveur, Clos Lapeyre, l’exemple précoce et probant
finement musquée, qui fait VDF Amaròs (gros manseng du domaine Viret. On aimerait
15/20 sentir le grain de la peau de Jurançon fermenté en goûter des viogniers macérés,
MAS DEL PÉRIÉ de pêche. grappes entières puis élevé plu- notamment à Condrieu…
Vin de France 25 € // Bouteilles/an : 500 sieurs mois au contact du marc). L’exemple précoce de Philippe
Orange Voilée 2017 Causse Marines,
Viret dans le Rhône trouve
Chenin du causse calcaire 14,5/20 VDF Zacm’Orange (mauzac
un écho dans le travail
cadurcien, fermenté puis élevé LES PETITES PARCELLES gaillacois macéré trois
un an en jarres de terre cuite, Vin de France semaines).  de Jean-Yves Péron en Savoie,
cette cuvée Orang e Voilée Le Bruit du Silence 2019 Barouillet, VDF Truculence où la macération transfigure
fait montre d’une réelle Très près du raisin, du moût, (sauvignon, macération courte). la timide jacquère. P. Ci
originalité, mais surtout on ne peut plus “nature”, ce jus Château Lafitte, VDF Orange
d’une subtilité inattendue. produit dans le sud des Graves, (petit manseng macéré trois
Derrière la teinte légèrement à Langon, possède un charme semaines, élevage en jarres). 16/20
orangée de sa robe, le caractère DOMAINE VIRET
noix verte/écorce d’orange Vin de France
s’associe harmonieusement Dolia Paradis Ambré 2016
au support tannique,
qui charpente le vin sans
Ces vins que l’on pourrait Philippe Viret est un des précur-
seurs à la fois du vin orange et de
l’alourdir, qui suggère la forme croire oranges la vinification en jarres de terre
davantage qu’il ne la corsète. cuite. Assemblage de sept
31,50 € // Bouteilles/an : 3 000 cépages (viognier, grenache gris,
vermentino, muscats, clairette
15/20 rose et le rare aranel, un croise-
CAUSSE MARINES
Vin de France Sy Rose 2018
Macération de mauzac rose
coloré par une touche de syrah. Dolia Paradis
Est-ce encore un vin orange ? Ambré 2016 du
domaine Viret :
Vin mutant, vin transgenre…
beaucoup
Plaisir majuscule en tout cas !
de saveurs
Un vin très parfumé, floral et d’énergie.
et grenadine, joyeux, gazeux.
Sa gourmandise est aiguillonnée
par une fine astringence.
D. R.

17 € // Bouteilles/an : 2 500


Certains blancs issus de pressurage direct ressemblent à des vins oranges .
14,5/20
BAROUILLET
Vin de France O’Ranch 2018
Cette cuvée O’Ranch est
C ertains vins oranges apparaissent plus clairs et moins tan-
niques que des vins de pressurage direct, pourquoi ? Lors
de pressurages très longs (surtout dans des pressoirs verticaux),
un assemblage bergeracois une macération peut avoir lieu. Une fermentation sans débour-
des cépages ondenc et musca- bage et un élevage avec toutes les lies peuvent aussi influencer
delle macérés quatre mois le vin, sa couleur, sa tannicité, sa richesse aromatique, jusqu’à lui
en amphores. À la fois conférer des airs de vin de macération, surtout quand le raisin est
tannique et “terrien”, avec richement doté. Citons les jurançons du Clos Joliette et les vins
un parfum typique de cruche du domaine Bru Baché ou les remarquables blancs languedociens
mouillé, c’est un vin parfaite- de Marlène Soria au domaine Peyre Rose (Oro) et de Pierre
ment sec, grenu, savoureuse- Quinonero au domaine de la Garance (Les Claviers). Comme
T. Legay

ment rustique et plein d’allant. les meilleurs vins oranges, leurs cousins finalement, ce sont
17 € // Bouteilles/an : 900 des vins de grand caractère et de grande garde ! P. Ci

100 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
D. R. Les vins oranges

Dans la Drôme, le domaine Viret est un précurseur en matière de vin orange et d’élevage en jarres de terre cuite.

ment du grenache gris avec le 14,5/20 tanins, une présence de vin méditerranéen (lire encadré
saint-pierre doré) macérés neufs ÉRIC TEXIER rouge, une finale un peu durcie p. 98). Des expériences
mois en jarres, cette cuvée Côtes-du-Rhône par l’acidité volatile. Difficile précoces ont parfois été
impressionne par la richesse Saint-Julien en Saint-Alban de faire plus “nature”. Il lui faut porteuses de mouvements
confite de ses arômes, l’évoca- vieille marsanne 2017 de la nourriture.
de fond (comme celui des
tion “orientalisante”de dattes, Un mois de macération carbo- 15 € // Bouteilles/an : 650
d’orange cloutée, de fleur nique avant pressurage, puis muscats macérés, initié en
d’oranger, de thym, d’origan… élevage en jarres et fûts. Difficile Et aussi… Roussillon, notamment par
La bouche exprime une tannicité de déceler la macération lors Jean-Yves Péron, VDF (Savoie) Tom Lubbe du domaine
soutenue mais harmonieuse. de la dégustation : l’expression Les Barrieux (roussanne Matassa), parfois sans lende-
Le vin reste svelte, peu de gras, oscille, classiquement pour et jacquère) et La Grande main, comme cette extraordi-
du feu, beaucoup de saveurs une marsanne, entre le miel Journée (altesse). naire clairette macérée
et d’énergie. Assemblant deux et l’amande fraîche, avec une Domaine des Côtes Rousses, produite en 2007 dans
millésimes, 2017 et 2018, la cuvée touche de menthe poivrée. savoie Troublant (jacquère). le secteur de Pézenas par
Horus, moins tannique, moins Le profil en bouche est lui aussi
Basile Saint-Germain
riche, propose une version plus classique, mais opportunément
accessible de ce profil aroma- tonifié par un grain tannique Vignobles de du domaine des Aurelles. P. Ci
tique et tactile. en finale. Même analyse pour
35 € // Bouteilles/an : 5 000 le Brézème 2015, pure rous- Méditerranée,
sanne, gras et biscuité, mais doté 18/20
15,5/20 d’une fin de bouche très alerte. la terre promise DOMAINE GAUBY
DOMAINE FINOT FRÈRES 25 € // Bouteilles/an : 1 200 IGP Côtes Catalanes
IGP Isère Coteaux du Grésivaudan En France, l’abondance et La Roque 2011
Macération Cugnète 2018 14/20 la diversité des propositions
La famille Gauby a abandonné
On retrouve dans cette jacquère DAVID REYNAUD cette grande cuvée de muscat
cuvée trois mois puis élevée Vin de France L’Inattendu 2016 font du pourtour méditerra- macéré au profit de la seule (et
un an en fûts le tranchant et Une vision radicale mais atta- néen, tout spécialement remarquable) cuvée La Jasse,
l’insistance minérale du cépage, chante du vin orange. Après du Roussillon et du sud beaucoup plus abordable.
considérablement densifié par égrappage, la marsanne (et 5 % du Languedoc, le vivier le plus Restent de mémorables
la macération. Profil charnel, de roussanne) de Beaumont- actif en matière de vin orange. bouteilles qui en évoluant
touche abricotée, patine de l’éle- Monteux (Crozes) macère un an Cette effervescence pour témoignent de l’intuition de
vage, profondeur et allonge… en jarres de terre cuite. l’heure advient hors des cadres Lionel Gauby. Robe ambrée, nez
une jacquère singulière, En découle un vin trouble, tourbillonnant, profond, voya-
définis par l’Inao. Elle pourrait
ambitieuse, presque sculptu- laiteux, jaune d’or, au nez pro- geur méditerranéen, datte,
rale ! Poivrée, herbacée, plus fond, sensuel, évoquant le miel, cependant (elle devrait, orange confite, lavande, thym et
ligneuse, la version 2017 offre l’orge, les racines (panais…), pensons-nous) être mise menthe pouliot, au milieu de
moins de charme. la terre humide. La bouche est à contribution pour définir notes évolutives de miel, de cire,
19 € // Bouteilles/an : 1 500 encore très gazeuse, avec des le futur du grand blanc de cuirs exotiques… Saveur

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 101


Les Dégustations
En couverture
cohérente et grande profondeur macération carbonique (douze
font de ce muscat macéré Blancs de macération, jours) puis élevé six mois en bar-
un vin de haute gastronomie,
à tenter avec les mets contra-
l’histoire d’une résilience riques usagées. Très frais, jeune,
savoureux et chlorophyllien,
riants, comme l’asperge
ou la poutargue.
N. C. // Bouteilles/an : 1 200
L a France avait peu ou prou abandonné la pratique
de la macération des raisins blancs. Même si des expériences
ponctuelles ont toujours eu lieu, il n’y avait écho ni médiatique
avec de ravissantes notes de
bergamote au nez autant qu’en
bouche, qui confèrent au vin
ni commercial. Jean-Paul Jamet, célèbre vigneron rhodanien, piquant et fraîcheur. Saveur
18/20 à la fin des années 90 vinifiait une cuve de viognier en macération et rondeur, sans aucune
L’OISEAU REBELLE pour prouver que le cépage n’apportait rien à la syrah de sa côte- sous-maturité (13°), caracté-
Vin de France VVNT 2014 rôtie ! L’intérêt est revenu par la Géorgie, via l’Italie, où cette risent la cuvée de Marc Castan,
Issue de grenaches blanc et gris pratique, regardée de haut par l’œnologie officielle, “progres- qui reste tonique et taquine !
très mûrs, conjuguant macéra- siste”, n’avait pas complètement disparu. Ce sont des vignerons 12 € // Bouteilles/an : 3 500
tion très longue (deux ans et importateurs italiens qui ont relancé cet intérêt, couplé
et demi…) et pressurage direct, à l’essor du “vin nature”, en faisant connaître les vins traditionnels 16/20
cette cuvée dépasse les frontières géorgiens, héritiers d’un savoir plusieurs fois millénaire FONS SANATIS
typologiques. Richesse, inten- et ayant eux-mêmes résisté au rouleau-compresseur collectiviste Vin de France Mémé Jeanne
sité de l’acidité et de l’extrait sec de 70 ans de communisme. P. Ci Voici un petit manseng passion-
sont tels que le vin finalement nant, non pas béarnais mais
n’évoque que lui-même (et son héraultais (Saint-Jean-de-Fos),
cadre, les terrasses de la Côte La tenue en bouche est remar- 16/20 cuvé 45 jours sans pigeage ni
vermeille). Hélichryse et fenouil quable, tout comme l’harmonie DOMAINE GAUBY remontage. Grande originalité
sauvage, on peut parler à la fois de la trame tannique. IGP Côtes Catalanes dès le nez, poivré, balsamique
d’évocation et d’invocation 26 € // Bouteilles/an : 4 500 La Jasse 2018 et chlorophyllien, comme cer-
du caractère méditerranéen, Coloré, très parfumé, direct, tains rouges issus des secteurs
thaumaturgies dont la macéra- 16,5/20 pétulant mais sans raideur, dès les plus frais des Terrasses du
tion n’est qu’un outil. DOMAINE DE CLOVALLON sa prime jeunesse le muscat Larzac ou des Hautes Corbières.
66 € // Bouteilles/an : 700 IGP Pays d’Hérault macéré de la famille Gauby On devine le poivre blanc, l’an-
Les Aurièges 2016 exprime une remarquable gélique confite, le genièvre…
17/20 Assemblage original (char- complexité, avec un toucher de Puissant évocateur de garrigue,
MATASSA donnay, viognier, riesling, petit bouche riche et nuancé qui en le vin campe sur une tannicité
Vin de France Alexandria 2018 manseng et petite arvine) issu de fait un compagnon de table (et affirmée, tout en se développant
Magnifique suggestion la zone très fraîche de Bédarieux, même d’apéritif) très versatile. sur une très belle longueur.
aromatique qui donne des derrière Faugères, cette cuvée 108 € // Bouteilles/an : 6 000 19 € // Bouteilles/an : 2 500
ailes au muscat d’Alexandrie : n’est pas toujours vinifiée en
bergamote, thé grillé, touches macération. Ce fut le cas en 2016 16/20
florales. La sapidité reprend et et le résultat est admirable, avec DOMAINE TURNER-PAGEOT
approfondit les arômes, avec un allant gracieux rare dans les Vin de France Les Choix 2016 Alexandria 2018
cohérence et grâce. Associant blancs du Languedoc. Derrière Voici un pionnier parmi les vins de Matassa :
parfois cépages rouges, blancs une jolie robe camomille, on oranges sudistes, dans la forme la grâce
et gris, les cuvées de Tom Lubbe trouve une floralité charmeuse, comme dans l’ambition. Cette du muscat
(La Olla, grenaches noir et gris, charnelle, entre jasmin, mimosa marsanne du secteur de Pézenas d’Alexandrie.
macabeu ; Tattouine, grenache et fleur d’oranger. Très fin, le a macéré deux mois avant d’être
gris) explorent de passionnantes grain tannique apporte beau- élevée deux ans en barriques
frontières entre rouge très clair, coup de fraîcheur à l’ensemble. usagées. Sobre et profonde, ori-
rosé et “orange”. Des vins d’une Un exemple à suivre. ginale, elle développe un spectre
grande originalité qui partagent N. C. d’arômes très proches de la gar-
les œnophiles entre admirateurs rigue. La patine beurrée de l’éle-
inconditionnels et réprobateurs. 16/20 vage s’intègre au corps intense.
22 € // Bouteilles/an : 3 800 L’OISEAU REBELLE Le gras de la marsanne fait ici
Vin de France P’tit Rebelle 2017 place à une réelle structure,
16,5/20 Ce muscat macéré pendant comme celle d’un grand rouge
LE SOULA un an s’avère parfumé et savou- sudiste mais frais (Bandol ?),
La Macération du Soula n° 16 reux, très digeste. Dans le même appelant les mêmes accords.
Associant différents millésimes esprit la cuvée P’tit Rebelle GG 26 € // Bouteilles/an : 2 400
de 2009 à 2017, cet “orange” (grenache gris) manifeste une
d’une grande originalité offre grande générosité de chair, 16/20
un profil nuancé, patiné, large, bien mûre, sans agressivité MAMARUTÁ
une sorte de sagesse terrienne tannique malgré (ou grâce à…) Vin de France Trafalgar 2018
D. R.

qui évoque les grandes réussites la très longue macération. Muscat à petits grains des
de Géorgie ou du Frioul. 33 € // Bouteilles/an : 1 100 Corbières maritimes vinifié en

102 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Les vins oranges
15,5/20 15/20 processus de vinification
RIBERACH DOMAINE et d’élevage ! Ugni blanc et
IGP Côtes Catalanes DANJOU-BANESSY Analepse 2018 clairette macérés deux mois
Parenthèse 2018 Vin de France Supernova 2018 des Terres à basse température en cuves
Grenache gris, grenache blanc et Toujours très parfumé, direct, Promises : un inox, puis élevés en demi-muids
macabeu sont macérés 21 jours, ce vin défend le parti pris pur carignan deux ans, la deuxième année
offrant une cuvée pointue, d’un muscat d’Alexandrie cueilli vigoureux sans ouillage, sous voile.
tonique, guillerette (11°) mais très tôt, qui suggère le thé vert et distingué. Échevelé mais séduisant, pour
sans verdeur, avec au contraire et les agrumes : citron vert, les amateurs de l’expérimental,
une très originale suggestion bergamote et même kumquat… le résultat oscille entre sugges-
de fruits rouges apportée par Tonique, pointue, rafraîchis- tion de parmesan et d’abricot
le grenache gris. sante, c’est l’une des belles sec, avec une longueur certaine,
19 € // Bouteilles/an : 5 300 réussites des frères Danjou. à la fois revigorée et durcie par
16 € // Bouteilles/an : 5 000 l’acidité volatile.
15,5/20 20 € // Bouteilles/an : 800
DOMAINE DE COURBISSAC 15/20
L’Orange 2019 LES CIGALES 13,5/20
Macération en grappes entières DANS LA FOURMILLIÈRE DOMAINE DE SULAUZE
de différents cépages (marsanne, Vin de France Céleste 2018 Vin de France
terret bourret, muscat et com- Encore un beau muscat macéré Super Schluck 2018
plantation de cépages endé- languedocien, richement doté, Vermentino égrappé, macéré
miques), élevage bref très savoureux. On en oublie onze jours, élevage en cuves.

T. Legay
en cuves béton ovoïdes. Dans l’animalité et la volatile présente, Très jolie robe jaune bouton d’or.
sa jeunesse, le fruit s’exprime tant la matière possède de carac- Les arômes, proches du fruit,
sans démonstration aromatique tère et d’allant. Moins intense, évoquent la compote de pomme,
ni extractive, avec harmonie et moins aromatique, mais tout voire le cidre, la nèfle ou le kaki.
cohérence. Le muscat (10 % de aussi enlevée, la cuvée Le Blanc Le jus fait valoir un grain frais
l’assemblage), tantôt manifeste, 2018 associe au muscat très agréable, avec encore
tantôt évanescent, joue une sorte le grenache blanc. Pur grenache De teinte orangée soutenue, c’est beaucoup de CO2 et une alacrité
de cache-cache aromatique avec blanc, Mata Hari 2016, serrée un vin qui débute sur l’amande de vin de comptoir gai, facile.
la fleur de genêt et l’ananas. et tannique, regorgeant grillée, dans une suggestion oxy- 11 € // Bouteilles/an : 1 360
Le vieillissement développe de caractère, appelle les accords dative à laquelle est prompt le
la vinosité de cette cuvée très audacieux et de forte mâche. cépage. La bouche témoigne en Et aussi…
adaptée aux mets terre/mer, 30 € // Bouteilles/an : 1 600 revanche d’une très appréciable Domaine Le Conte des Floris,
renforçant dans le 2015 les tona- fraîcheur, avec un grain subtil, Vin Orange 2015 (80 % carignan
lités résineuses, balsamiques, 14,5/20 bien dans le sens de la dégus- blanc et 20 % roussanne macérés
poivrées, que l’on retrouve dans MAS COUTELOU tation. On l’imagine très bien un mois, élevés un an en jarres
les rouges de ce domaine Vin de France OW 2016 accompagnant des charcuteries puis un an en barriques usagées).
du Minervois historique. Couleur soutenue. La macéra- relevées ou des anchois frits. Carterole,
15 € // Bouteilles/an : 2 500 tion du muscat d’Alexandrie 29 € // Bouteilles/an : 800 VDF HjV (vermentino de la Côte
éraflé a duré un mois, avec vermeille macéré quatre mois).
15,5/20 quelques pigeages et remon- 14,5/20 Domaine du Traginer,
LES TERRES PROMISES tages. Le premier abord n’est pas DOMAINE JOREL VDF L’Orange du Traginer
IGP Sainte-Baume facile, avec des notes de cuir, Vin de France (un mois de macération, élevage
Analepse 2018 un fond phénolé, un peu de Champ Nouveau 2018 en vieux foudres).
Pur carignan blanc macéré trois sucre résiduel. Ses tanins un peu Assemblage de malvoisie, Domaine Léon Barral,
semaines puis élevé un an secs, extraits, s’adoucissent grenaches blanc et gris, pique- VDF blanc (terret bourret,
en foudres. Belle teinte or franc, à l’aération, ce qui permet poul, bourboulenc et gros roussanne et viognier).
légèrement laiteuse. Réduit, de retrouver le bel élan méditer- manseng, cépages macérés indi- Clos du Gravillas,
peu expressif à l’ouverture, ranéen du vin (notes classiques viduellement entre 5 et 15 jours, VDF à Fleur de Peau (muscat
cet “orange” provençal gagne de thym et de lavande du muscat cette cuvée légère en alcool à petits grains, quinze jours
en profondeur et en conversa- évoluant). issue du terroir des Fenouillèdes de macération, terroir calcaire
tion avec l’aération. Les tanins 24 € // Bouteilles/an : 700 manifeste beaucoup de fraî- de Saint-Jean-du-Minervois).
sont sérieux, couplés avec la belle cheur. Très désaltérante. Kreydenweiss,
acidité du cépage, ils donnent 14,5/20 8 € // Bouteilles/an : 1 000 VDF Or Ange (cofermentation
un vin vigoureux et distingué, GRAND GUILHEM de sept cépages sudistes
qu’on a envie de voir évoluer Vin de France 14/20 et alsaciens).
dans le temps et de mesurer Le Pointilliste Orange 2017 DOMAINE DE SULAUZE Vignobles Bonfils, Château
à une belle volaille rôtie Macabeu du sud des Corbières Vin de France Pétrolette 2017 l’Esparrou, VDF Solaris
ou braisée. (Cascastel, terroir schisteux) Venu de Provence, voici (vermentino, viognier et muscat
23 € // Bouteilles/an : 2 500 macéré quatre mois en jarres. un exemple d’originalité dans le vinifiés en vendange entière).

Les coordonnées des domaines en page 117

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 103


Les Dégustations
Bordeaux

D. R.
Le château Haut Peyrat, à Cambes, livre un vin élégant et complexe, d’un équilibre parfait, pour moins de 10 euros.

Bonnes affaires
Savourez ces très beaux bordeaux
et bordeaux supérieurs à prix serrés
Il n’y a pas que les crus classés à Bordeaux ! Pour moins de 15 euros,
vous trouverez dans ces deux appellations une multitude de jolis rouges
à déguster entre amis ou autour d’un bon repas. Par Yohan Castaing

C
’est une rodomontade rabâchée à tous les coins de rue : totalement connaisseur et reste versatile. En se coupant de
« Ne me servez plus de bordeaux, cela m’ennuie ». Détester la leurs acheteurs historiques, les Bordelais se sont également
région bordelaise, la conspuer et la bannir des tables coupés de leurs bases et ont perdu leur âme.
des restaurants qu’elle a pourtant, souvent, contribuer à faire Longtemps, il est vrai, Bordeaux a produit des vins des-
connaître est devenu un sport national, une mode urbaine. À tinés aux critiques américains en oubliant ses fondamen-
l’anglaise – car la langue française ne saurait trouver grâce aux taux. Les tentations commerciales étaient plus importantes
yeux d’un monde du vin internationalisé –, on nomme cela : que les réalités du terrain. Le bois est venu masquer le fruit,
le bordeaux bashing. Inutile d’expliquer les causes d’une telle durcir les tanins. Les maturités tardives, abusives chez cer-
fâcherie, le dernier hors-série de La Revue du vin de France tains, ont dénaturé la précision du fruit tout en vieillissant
(n° 37, novembre 2019) les analyse et donne la parole aux précocement les vins. Bordeaux a voulu travestir ses vins, les
intéressés. Un seul constat s’impose : les consommateurs du couvrir d’un fard qui ne leur sied guère dans le seul espoir de
monde entier n’ont plus le béguin pour Bordeaux. plaire aux critiques, de voir les prix monter et la demande
exploser. Lentement, sûrement, et sans vouloir regarder la
RETOUR AUX FONDAMENTAUX réalité, Bordeaux s’est ostracisé vis-à-vis des acheteurs tra-
Une partie du vignoble a eu les yeux de Chimène pour des ditionnels. Aujourd’hui, le réveil a sonné, mais le malade est
néoconsommateurs plus fortunés, plus éloignés et a délaissé encore embrumé des vapeurs de la veille. Bordeaux a vécu en
les consommateurs traditionnels et les metteurs en marché. autarcie, sans voir le monde évoluer. Désormais, le monde ne
Seulement, le néoconsommateur, par définition, n’est pas s’inquiète plus de Bordeaux et la région souffre.

104 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Bordeaux à moins de 15 euros
Le lent déclin de cette rela-
tion amoureuse dénote pour-
sante, comme le prouvent
les millésimes à maturité de ① Les bordeaux
de copains
tant avec la réalité du terrain. notre sélection.
Des vignerons, fiers de leur
production, présents dans LE RÉVEIL BORDELAIS
les circuits courts, inventifs,
passionnés et motivés, pro-
Produits dans les aires d’ap-
pellations délimitées, les Leur gourmandise nous ravit
duisant des vins identitaires, bordeaux et bordeaux supé-
refusent de baisser les bras rieurs portent en eux cette 16,5/20 caire proche de Saint-Magne-
et continuent à produire des dynamique et ce nécessaire CHÂTEAU LA BRANDE de-Castillon, une parcelle
vins parfaitement représen- réveil bordelais. De leur Bordeaux supérieur 2015 d’un hectare produit ce vin
tatifs de l’âme bordelaise. Des zone géographique étendue Les frères Todeschini, vigne- biologique, sans soufre ajouté,
jeunes, mus par la passion – administrativement l’en- rons hédonistes de Saint- très énergique avec des notes
de la viticulture et grâce aux semble du département de Émilion (château Mangot), de violette. Bouche florale,
prix abordables des terres, la Gironde, empiriquement revisitent les terroirs proches possédant une belle tension.
reviennent à Bordeaux. les sols aptes à la culture de la de Castillon-la-Bataille. La Un vin de plaisir. 6,90 €
Une nouvelle génération de vigne –, les bordeaux et “bor- bouche, droite et pure, a une
quadras, à la direction des deaux sup” jouent la carte de dignité aérienne et une finale 16/20
grands crus classés ou à la la diversité grâce à la mul- sur la pivoine. Valeur sûre. 8 € CHÂTEAU DE BLEYZAC
tête des sociétés de conseils tiplicité des terroirs, à leurs Bordeaux supérieur 2016
en œnologie, si importants à différences, à la diversité 16/20 Émanant du château de
Bordeaux, amorce un chan- des cépages employés et aux CHÂTEAU BASTIAN Langalerie, château de Bleyzac
gement salutaire, et de style techniques de vinification. Bordeaux Réserve 2016 est une propriété appartenant
et de mentalité. Fini le temps des bordeaux Possédant aussi deux à Franck Noguiez, de Saint-
qui avaient le même nez et le propriétés à Pessac-Léognan, Quentin-de-Caplong. Bien
UN COMMERCE ATONE même goût. Place aux sen- la famille Savigneux propose que légèrement timide, le
Revenus sur des bases saines, teurs florales ou fruitées, ici une cuvée à dominante de nez s’ouvre avec l’aération sur
les vignerons bordelais aux tanins structurants ou merlot très fruitée et élégante. les épices. La timidité du nez
renouent avec la franchise du souples, aux élevages boisés La tension apporte fraîcheur et s’oublie avec l’exubérance de
fruit pour produire des vins mieux dosés. Presque un finale aérienne. Un très beau la bouche, suave et juteuse,
de soif, simples et élégants. inventaire à la Prévert dans rapport qualité/prix. 6,60 € parfaitement en place. Un beau
Ils développent des cuvées lequel l’amateur trouvera le rapport qualité/prix. 5,60 €
parcellaires, croient en des vin le plus adapté à son palais 16/20
cépages oubliés comme le pour un prix étonnamment CHÂTEAU BEYNAT 16/20
petit-verdot, le carménère tendre. L’heure de la recon- Bordeaux Le Mal’ by Beynat 2018 CHÂTEAU LAJARRE
ou d’autres, s’engagent dans quête bordelaise a sonné ! Posée sur un terroir argilo-cal- Bordeaux supérieur
une viticulture plus durable Sur 356  vins dégustés, Cuvée Éléonore 2017
pour l’environnement et nous en avons retenu 89, que Médecin de son état, Grégory
n’hésitent plus, malgré les nous avons répartis en trois Bordeaux
Lovato (lire l’encadré p. 107)
conditions climatiques par- familles. Celle des “vins de supérieur se passionne très tôt pour
fois délicates dans la région, copains” regroupe les cuvées du château le vin, au point de prendre
à développer une culture fruitées et gourmandes que La Brande : la direction de ce domaine. Il y
biologique, voire biodyna- l’on boit entre amis pour le une valeur sûre. produit des vins affûtés, justes,
mique. Alors que les syndi- plaisir du moment. La famille épicés avec de douces notes
cats et les interprofessions des “vins de gastronomie” se de graphite. La bouche tout
s’embuent dans des initia- compose de vins un peu plus en délicatesse et en précision
tives aussi délirantes les unes tanniques, plus traditionnels, est pleine de charme. 7 €
que les autres, eux avancent. pour lesquels la table va per-
Les choses bougent, les lignes mettre une meilleure expres- 16/20
évoluent. Seul le commerce sion gustative. Enfin, les “vins CHÂTEAU LA ROSE DU PIN
reste atone. de garde” sont ceux que vous Bordeaux supérieur 2015
Grâce à cela, la région bor- pourrez attendre deux ans Un vin de la galaxie Ducourt,
delaise regorge d’excellents en cave pour les déguster à défenseur des cépages résis-
crus au très bon rapport qua- pleine maturité. tants et propriétaire de plus
lité/prix. Des vins modestes de 450 hectares en Bordelais.
capables d’accompagner une Conditions Pimpant et dynamique, très
simple charcuterie, des vins de la dégustation frais, il est floral et bien
plus complexes pour une 356 vins rouges ont été dégustés à construit. Pour preuve
viande rouge ou un plat plus l’aveugle par Yohan Castaing à la ses tanins déliés, précis et
D. R.

noble, voire des vins à la capa- Maison des Bordeaux et Bordeaux sa texture juteuse. Beaucoup
cité de vieillissement intéres- supérieur en octobre 2019. d’énergie. 8,99 €

En conversion bio Vin biologique Vin biodynamique

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 105


Les Dégustations
Bordeaux et Bordeaux supérieur
16/20 Château Le Bonalguet et Jérôme, guide et vigneron,
CHÂTEAU LARROQUE
Bordeaux supérieur 2016 De la Normandie à Bordeaux, s’investissent autant dans le
vin que dans l’œnotourisme.
Jérémy Ducourt met en avant
ici son seul domaine sur la une reconversion réussie Leur énergie communicative
se répand à leur 2015. Friand et
Rive gauche. Joli nez de fruits gourmand, avec une énergie
noirs, de la gourmandise, une rafraîchissante, une tension
bouche juteuse et moyenne- qui lui sied à merveille. 8 €
ment dense. Un vin classique,
mais très bien réalisé. 6,99 € 15/20
CHÂTEAU DE BRAGUE
16/20 Bordeaux supérieur 2015
CHÂTEAU LE BONALGUET Sur ses 60 hectares dominés
Bordeaux 2015 par le merlot, la famille Trève
Agnès Jouglet-Sueur (lire l’en- réalise des vins très classiques,
cadré ci-contre), originaire privilégiant les notes de pétales
de Picardie, et son époux de rose, de fleurs et de fruits
ont racheté ce domaine par rondouillards. Parfaitement
amour de la terre. Leur 2015 enrobés, les tanins sont struc-
est bluffant de complexité avec turants, le corps parfaitement
des notes de fruits noirs, de équilibré. 8 €
menthol et d’épices pour une
bouche suave, à pleine matu- 15/20
rité et parfaitement construite. CHÂTEAU LE ROUDIER
Encore une belle affaire. 7 € Bordeaux 2018

D. R.
Fan de vélo, Patrick Chevrier
15,5/20 Agnès Jouglet-Sueur est en charge du chai, son mari s’occupe des vignes. habite à Maransin et se posi-
CHÂTEAU LABATUT tionne en tête de peloton avec
Bordeaux supérieur Prestige 2017
Avec une forte proportion de
cabernet franc (40 %), la cuvée
A près une dizaine d’années passées en Normandie, où
elle travaillait auprès d’élus, Agnès Jouglet-Sueur rejoint
son époux Alexandre qui a acquis un hectare de vignes près de
un 2018 aux arômes de gra-
phite, presque zan. Serré, des
tanins magnifiques, un équi-
Prestige de ce domaine très Bordeaux, par passion et pour faire plaisir à son grand-père. libre parfait. C’est un excellent
présent en grande distribution La passion pour le vin et la découverte d’un nouveau métier rapport qualité/prix. 5 €
est florale et charmeuse. Un la poussent à s’inscrire dans une formation viticole pour
beau jus, une texture harmo- parfaire ses connaissances. Le couple possède aujourd’hui 15/20
nieuse et des tanins élégants. 14 hectares de vignes autour de la commune de Saint- CHÂTEAU MINVIELLE
Un beau vin. 5,30 € Germain-du-Puch. Il y produit des vins diablement fruités, Bordeaux 2016
parfaitement équilibrés, l’archétype des vins de copains. Y. C. Fanny Michaud et son époux
15,5/20 Pierre gèrent cette propriété
CHÂTEAU dans leur famille depuis 1805.
LA GRANDE GELLEYRE saire pour apporter fraîcheur, enchante des senteurs florales, Ils y produisent un bordeaux
Bordeaux supérieur pureté dans le toucher de presque lilas et d’une bouche élégant et complexe mêlant
Private Blend 2015 bouche et gourmandise. 6,80 € gourmande, fraîche et épices et fruits noirs. Ronde et
Comme un lien entre les deux aérienne. Une référence. 7,90 € suave, la bouche est charmeuse
passions de la famille Feyzeau, 15,5/20 tout comme le prix. 7 €
le vin et le rugby, ce 2015 parfai- CHÂTEAU LESTRILLE 15/20
tement à point offre délicatesse Bordeaux supérieur 2016 CHÂTEAU DE L’AUBRADE 15/20
du nez avec des arômes de La famille Roumage produit Bordeaux 2016 CHÂTEAU PEYCHAUD
fruits frais et rondeur et moel- cette cuvée de pur merlot aux En plein cœur de l’Entre-deux- Bordeaux supérieur 2015
leux de bouche. De la gour- accents de fruits noirs et de Mers, Jean-Christophe Lobre La famille de Fayet est présente
mandise à l’état pur. 6,90 € mûre, à la texture juteuse et produit des vins de plaisir. sur ce domaine d’Ambarès
savoureuse, à l’ensemble très Un nez de cassis, de fruits noirs. depuis le XVe siècle.
15,5/20 charmeur. 6,50 € Une bouche juteuse et franche Assemblage des trois cépages
CHÂTEAU GRAND JEAN pour cet excellent rapport qua- classiques, ce 2015 à parfaite
Bordeaux 2016 15,5/20 lité/prix. 5,20 € maturité est un concentré de
Au cœur de l’Entre-deux- CHÂTEAU PENIN fruits. Cassis, mûre, myrtille…
Mers, la famille Dulon possède Bordeaux Cabernet Franc by 2017 15/20 tout s’emballe. Fine et délicate,
des vignobles depuis 250 ans et On connaît Patrick Carteyron CHÂTEAU BOUTINE la bouche est aussi savoureuse
produit des vins très contem- pour être régulièrement dans Bordeaux supérieur 2015 que le nez, avec une texture
porains, frais et fruités, gour- le Guide vert. Avec cette cuvée Entre Libourne et Saint- juteuse qui apporte un supplé-
mands avec la tension néces- 100 % cabernet franc, il nous André-de-Cubzac, Nathalie ment d’âme. Beau vin. 5,50 €

106 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Bordeaux à moins de 15 euros
15/20 15/20 gambader dans les vignes. 14/20
CHÂTEAU ROQUEFORT CHÂTEAU Ce vin est à son image, franc et CHÂTEAU
Bordeaux 2016 TOUR DE BONNET énergique, fruité avec une ten- BUISSON-REDON
Seulement 10 % de caber- Bordeaux Grande Cuvée 2015 sion qui l’allonge et lui apporte Bordeaux 2016
net-sauvignon, le reste en André Lurton, décédé en mai une finale aérienne. 15 € Également propriétaire
merlot pour ce vin de la famille 2019, était un fin connaisseur d’un domaine en appellation
Bellanger. Une complexité des terroirs bordelais. Il le 14,5/20 Fronsac, la famille Seze pos-
aromatique doublée de belles prouve une nouvelle fois avec CHÂTEAU sède des vignes à Galgon. Avec
notes épicées se combine à une ce millésime 2015 qui laisse LAGRAVE PARAN un bouquet classique, élégant
bouche ronde et juteuse. 7,50 € sa timidité olfactive de côté Bordeaux supérieur et somme toute gourmand, ce
pour s’exprimer en bouche Cœur de Cuvée 2015 2016 offre une bouche juteuse,
15/20 avec une texture juteuse, Sur des croupes argilo-grave- fruitée. Un vin de plaisir. 12 €
CHÂTEAU généreuse et des accents fruités leuses, Pierre Lafon, de Saint-
SAINTE BARBE très agréables. 5,75 € André-du-Bois, réussit une 14/20
Bordeaux Merlot 2015 cuvée canaille, très florale et CHÂTEAU COMPASSANT
Cette magnifique chartreuse 14,5/20 délicate. Juteuse et franche en Bordeaux 2018
abrite la famille de Gaye qui CHÂTEAU bouche, elle s’élance en finale Composé uniquement
produit des vins tout en subti- FLEUR HAUT GAUSSENS pour s’étirer et apporter un de merlot et produit sur
lité avec une trame aromatique Bordeaux supérieur zeste de gourmandise. Le vin la commune de Génissac,
épicée et dominée par les fruits La Bergeronnette 2016 plaisir par excellence. 9,50 € ce bordeaux possède un nez
noirs. Moelleux, rondeur et La Bergeronnette est un petit appétant, une bouche florale et
une légère tension pour appré- oiseau volubile et charmant 14,5/20 énergique. Une vraie
cier ce 100 % merlot. N. C. qui n’aime rien moins que CHÂTEAU REYNIER gourmandise. 11 €
Bordeaux supérieur 2016
Marc et Agnès Lurton sont 14/20
Château Lajarre à la tête de ce domaine familial. CHÂTEAU GRÉTEAU
Oscillant entre rose et lilas, Bordeaux 2017
Entre médecine et vigne, Reynier 2016 est floral, Propriété appartenant à Marc
il a choisi… les deux ! les tanins précis et enrobés,
l’ensemble singulier et
Médeville et faisant partie de la
galaxie des châteaux détenus
gourmand. 7,15 € par ce dernier et sa famille, ce
vin est un classique bordelais
14/20 au nez tout en proposant de
CHÂTEAU la rondeur, beaucoup de fraî-
BOIS DE FAVEREAU cheur et des tanins enrobés.
Bordeaux supérieur 2016 7,50 €
Depuis quatre générations, la
famille Gallineau est installée 14/20
dans l’Entre-deux-Mers et pro- CHÂTEAU
duit des vins francs et directs, HAUT-GAUSSENS
à l’image de ce 2016, légère- Bordeaux supérieur 2016
ment boisé, frais, très fruits Dans le nord de la Gironde,
noirs. Parfait équilibre, texture la famille Lhuillier réalise une
juteuse, rondeur de bouche et belle performance avec cette
puissance aromatique en font cuvée à dominante de merlot
un vin canaille. 7 € empreinte d’une belle dimen-
sion florale, d’une bouche
14/20 juteuse et ronde qui reste
CHÂTEAU
D. R.

gourmande et aérienne.
Grégory Lovato est aujourd’hui à la tête de 32 hectares de vignes. BRONDEAU DU TERTRE Un vrai vin de plaisir. 6,70 €
Bordeaux supérieur 2016

M édecin généraliste de son état à l’ascendance vigne-


ronne (ses grands-parents étaient vignerons), Grégory
Lovato n’hésite pas une seconde quand, en 2005, se pose
Deuxième “marque”
du château Goudichaud et
de la famille Glotin. Le vin
14/20
CHÂTEAU
HAUT GUILLEBOT
la question de la continuité du domaine familial. En repre- de ce domaine situé près Bordeaux supérieur 2017
nant les rênes du château Lajarre, il fait appel à Stéphane de Libourne dévoile un nez Une dominante de merlot avec
Toutoundji, œnologue-conseil et associé d’Œnoteam, pour frais et gourmand, alliant fruits les deux cabernets sont les
l’accompagner à produire des vins gourmands, frais et élé- noirs et fleurs. Texture juteuse, cépages de cette cuvée florale,
gants. Toujours disciple d’Esculape, il jongle avec ses deux moelleuse avec des tanins gourmande, tout en rondeur
activités et produit des vins figurant dans notre panthéon équilibrés. Un vin canaille, de avec une texture juteuse
bordelais des bons rapports qualité/prix. Y. C. bistrot gastronomique. 5,40 € et harmonieuse. 3,50 €

Les coordonnées des domaines en page 117

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 107


Les Dégustations
Bordeaux et Bordeaux supérieur

② Les bordeaux de gastronomie Mers, ce vignoble de 10 hec-


tares produit cette cuvée
composée de 20 % de malbec,
C’est à table qu’ils s’épanouissent pleinement 10 % de cabernet-sauvignon,
le reste en merlot. Le nez est
un peu timide et ne se livre pas.
16,5/20 Bastane 2018 est un vin juteux net-sauvignon un peu boisée, La bouche, plus civilisée, offre
LA TOURBEILLE à souhait, plein d’énergie, très mentholée et fraîche. rondeur et moelleux des mer-
Bordeaux supérieur 2014 de gourmandise, de vie. Une légère tension apporte lots, puissance du malbec. 6 €
John et Mary Sandifer, couple Un coup de cœur. 12 € une finale aérienne. Les tanins
franco-américain, cassent s’assagiront à table. 10,20 € 15/20
les codes et s’affranchissent 15,5/20 CHÂTEAU DE BOUCHET
du terme château pour cette CAP ROYAL 15/20 Bordeaux supérieur
belle propriété doublée d’une Bordeaux supérieur 2016 CHÂTEAU Magnificat 2015
chambre d’hôtes (lire l’encadré Ce vin de marque élaboré par AMANIEU D’ALBRET Juste à notre limite de prix,
ci-contre). Leur 2014, millé- la Compagnie médocaine Bordeaux supérieur Quidam 2015 cette cuvée spéciale de Marc
sime pourtant pas toujours des Grands crus, filiale d’AXA Dans le sud de l’Entre-deux- et Agnès Lurton ravit par sa
facile, est épicé, légèrement Millésimes, bénéficie des
poivré et encore jeune. De conseils avisés du directeur
beaux tanins et une structure technique de château Pichon La Tourbeille
dense qui appellent inévitable- Baron (Pauillac), Jean-René
ment des viandes rouges. 5,75 € Matignon. Avec des notes de Une vision américaine
16/20
rose et de cerise noire, le vin est
juteux, rond et moelleux. 9 € en pays girondin
CHÂTEAU DE CAZENOVE
Bordeaux supérieur 2016 15,5/20
Voisin de château Dauzac à CHÂTEAU
Margaux et ancienne propriété LA MOTHE DU BARRY
de Nathaniel Johnston, illustre Bordeaux supérieur
négociant bordelais et proprié- Cuvée Le Barry 2016
taire de Dauzac au XIXe siècle, Joël Duffau, vigneron à
ce domaine est aujourd’hui Moulon, est connu pour son
géré par Louis de Cazenove. domaine qui produit des vins
Avec des notes de cerise noire toujours précis. Cette cuvée
et de fruits noirs al dente, le nez issue de vieilles vignes est bien
est élégant, racé ; la bouche bâtie, parfaitement équilibrée
enjouée, juteuse à souhait. 12 € avec des notes élégantes de
fruits noirs et d’épices. 14 €
16/20
CHÂTEAU PEY LA TOUR 15,5/20
Bordeaux supérieur CHÂTEAU
Réserve du Château 2017 LAMOTHE VINCENT
Propriété du négociant borde- Bordeaux supérieur Héritage 2017
lais Dourthe. Grâce à un travail Basés à Montignac, mais
remarquable au vignoble, possédant des parcelles très
Frédéric Bonnaffous, l’œno- bien exposées sur plusieurs
logue maison, réalise des vins communes, les frères Vincent,
fruités à dominante de cerise Christophe et Fabien, pro-
D. R.

noire et cassis. Sapide et juteux, posent un vin mentholé, fruité,


ce 2017 possède de très beaux juteux et suave que les tanins John et Mary Sandifer aiment partager leur passion avec leurs visiteurs.
tanins. 12 € enrobés associeront

16/20
LA BASTANE
à merveille avec une viande. 9 €

15,5/20
À la mode américaine, John et Mary Sandifer possèdent
une winery proche des lacets de la rivière Dordogne
et du département éponyme. Ils y reçoivent leur famille et
Bordeaux supérieur 2018 CHÂTEAU les touristes de passage dans leur corps de ferme et sur leur
Bastien et Anaïs reprennent LA PEYRÈRE DU TERTRE magnifique terrasse surplombant les coteaux plantés de
le domaine en février 2017 et Bordeaux supérieur vignes et laissent de côté la mention château. Passionnés et
sont actuellement en conver- Cuvée Jean 2016 passionnants, ils partagent leur vie sur leur site internet et
sion biologique (lire l’encadré Sur les coteaux de Garonne, laissent entrevoir leur travail quotidien vers une recherche
p. 109). Avec des senteurs prin- Catherine Lucas réalise une qualitative axée sur la spontanéité, la joie de vivre et le plaisir
tanières, fraîches et florales, cuvée à dominante de caber- du partage, comme leurs vins francs et directs. Y. C.

En conversion bio Vin biologique Vin biodynamique

108 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Bordeaux à moins de 15 euros
construction sur les fruits noirs 15/20 La Bastane
et les épices. Énergique, la tex- DOMAINE DU CARRELET
ture est agréablement juteuse,
la finition longue, la pré-
Bordeaux 2017
Frédéric Labatut, marin de son
Du “petit Yquem” au top
sence tannique parfaitement état, et son père reprennent du bordeaux supérieur
contrôlée. Un classique. 15 € ce domaine de 2 hectares à
Saillans, près de Fronsac. Si le
15/20 style boisé n’est pas forcément
CHÂTEAU DE BRAGUE ce que l’on recherche dans un
Bordeaux supérieur bordeaux, l’équilibre, la fraî-
Plantier de la Reine 2015 cheur et la puissance aroma-
À nouveau la famille Trève avec tique d’ensemble nous invitent
une cuvée élevée en fûts neufs à passer au-dessus. Un bel
pour un tiers, le reste en fûts ensemble. 7,50 €
vieillis. Approche classique,
boisé très léger ne masquant 14,5/20
pas les fruits. Texture charnue, CHÂTEAU
une très belle tension en milieu DES ANNEREAUX
de bouche qui relance Bordeaux Les Annereaux 2018
des tanins polis et nobles. 9 € Situé en appellation Lalande-
de-Pomerol où il produit
15/20 de très beaux vins, Benjamin
CHÂTEAU Hessel possède une parcelle au
LA CROIX DE QUEYNAC lieu-dit L’Âne Mort qui franchit
Bordeaux supérieur la limite de l’appellation. Ainsi,
Cuvée Queynac 2015 son bordeaux offre-t-il un nez
Paola et Stéphane Gabard ont classique, une bouche friande
repris ce domaine depuis 1999. et énergique sans se départir
Cette cuvée, moitié merlot et d’une très belle fraîcheur.
moitié cabernet-sauvignon, 9,10 €
est vibrante avec des notes
de bourgeon de cassis, de rose, 14,5/20
de menthol. Onctueuse et CHÂTEAU GAILLOU
D. R.

juteuse, elle se complétera Bordeaux supérieur 2016


parfaitement avec des mets Possédant une propriété Bastien et Anaïs conjuguent leur passion en version biologique.
à base de viande. 7,90 € à Lalande-de-Pomerol et

15/20
CHÂTEAU LA LOUBIÈRE
une autre à Montagne-Saint-
Émilion, dans la continuité de
laquelle se trouvent les vignes
B astien Pestourie et Anaïs Bernard se sont connus sur
les bancs de Bordeaux Sciences Agro. En février 2017, ils
reprennent le château de l’Espinglet (ancien nom de la pro-
Bordeaux supérieur 2018 du château Gaillou, Monique priété), connu pour la qualité de ses vins blancs liquoreux, et
La famille Techeney-Roux Bedrenne et son fils Rémi que l’on nommait dans la région, tant pour son architecture
gère ce domaine avec brio réalisent un bordeaux légère- que pour la qualité de ses vins, le “petit Yquem”. Résolument
depuis 1850. Le millésime ment fumé, très pétale de rose tournés vers la culture biologique et biodynamique
2018, agréable et fruité, offre dans son approche. Enrobé et (le vignoble est en conversion), ils produisent des vins d’une
des notes de cassis et de mûre. appétant, le toucher de bouche fraîcheur remarquable, pleins d’énergie et de passion. Y. C.
Bouche pleine et ronde, confirme le potentiel du nez.
moelleuse comme un merlot, 6€
cépage unique de ce vin. 9 € tanins francs, directs et bien en de la souplesse et beaucoup de
14,5/20 place. Un peu de gastronomie gourmandise. Parfait pour un
15/20 CHÂTEAU HOSTIN LE ROC assagira l’ensemble. 7 € repas champêtre. 4,80 €
CHÂTEAU RECOUGNE Bordeaux supérieur
Bordeaux supérieur 2016 L’Orangerie 2016 14,5/20 14,5/20
Également propriétaire du Originaires du Périgord, André CHÂTEAU JEAN DUGAY CHÂTEAU
château Boutisse, la famille et Renée Boutinon se sont Bordeaux 2016 LA FLEUR HAUT MOULIN
Milhade produit un vin à installés à Nérigean en 1972. Possédant des vignes dans la Bordeaux supérieur 2016
dominante de merlot avec une Catherine et Jérôme Boutinon très peu connue appellation Cuvée prestige du domaine
touche de carménère. Rose, ont repris le flambeau en 2015 Graves de Vayres, Nathalie et de la Châtaignière, issue
cassis et framboise pour un nez avec l’énergie de la jeunesse. Bruno Ballet produisent ce d’une parcelle dénommée
élégant. Sapide et gourmande, Élevée en fûts de chêne, cette vin d’un classicisme bordelais La Gravière. Laurent Français
la texture est parfaitement cuvée légèrement fumée et aux assumé avec toutefois des y réalise un vin légèrement
juteuse. 8,40 € accents de réglisse possède des notes florales (violette, lilas), boisé, fumé avec une texture

Les coordonnées des domaines en page 117

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 109


Les Dégustations
Bordeaux et Bordeaux supérieur
charnue, des épaules rem- Château Larigaudière à Margaux) pré- et frais. Parfait pour les déjeu-
bourrées et une finale sur l’al- La Tuilerie sente une cuvée épicée, légè- ners et les barbecues entre
longe. Les tanins structurants du Puy : une rement prune. Une bouche amis. 5,40 €
appellent inévitablement une bouteille parfaite enrobée à la texture juteuse et
viande rouge. 7,50 € pour les repas à l’équilibre parfait. Un grand 14/20
entre amis. classique. 12 € CHÂTEAU
14,5/20 HAUT MOULEYRE
CHÂTEAU 14/20 Bordeaux Élevé en fûts de chêne
LA TUILERIE DU PUY CHÂTEAU DE BONHOSTE 2016
Bordeaux supérieur 2016 Bordeaux 2017 Propriété de Crus et Domaines
Comme son nom l’indique le Colette et Bernard Fournier de France, une émanation de
domaine est situé sur la com- ont laissé la place à leurs Grands Chais de France, l’un
mune du Puy, à la limite du Lot- enfants Sylvaine et Yannick. des plus importants groupes
et-Garonne. Monika et Jean- Cette belle propriété de Saint- viticoles de l’Hexagone, ce
Pierre Regaud y produisent des Jean-de-Blaignac produit un château produit un vin épicé,
vins francs, nets, très fruités. vin vif, aux notes affirmées fruité (avant tout fruits noirs)
Avec une bouche enrobée et de cerise noire et de cassis. avec un équilibre subtil
des tanins parfaitement polis, Friande et gourmande, la et surtout un boisé délicat et
c’est une bouteille parfaite bouche possède des tanins légèrement moka. 11 €
pour les repas amicaux. 8,80 € encore jeunes qu’une viande
rouge viendra assagir. 7,30 € 14/20
14,5/20 CHÂTEAU LES GRAVIÈRES
D. R.

CHÂTEAU 14/20 DE LA BRANDILLE


LE GRAND VERDUS CHÂTEAU CANEVELLE Bordeaux supérieur 2016
Bordeaux supérieur 2016 Bordeaux supérieur À nouveau la famille Borderie
La famille Le Grix de la Salle, Jardin Secret 2017 avec ce bordeaux supérieur
habituée aux honneurs de la Cuvée Prestige, 90 % merlot et 40 % de malbec, 40 % de agréable et spontané, un vrai
presse et des concours, offre 10 % cabernet-sauvignon, se cabernet franc et 20 % de plaisir de fruits noirs avec des
dans cette cuvée classique montre délicate et fraîche, avec cabernet-sauvignon consti- notes de cerise. Rond et élé-
tout son savoir-faire. Fruitée des notes de cerise, de prune, tuent cette cuvée au nez épicé, gant, son moelleux attendrira
et gourmande, juteuse à sou- de rose. Une texture idéale presque cannelle. Bouche les plats les plus roboratifs. 8 €
hait et légèrement poivron, pour la table avec des tanins enrobée et charnue, forte pré-
la bouche est parfaitement structurants et une rondeur sence avec des tanins parfaite- 14/20
équilibrée. Un vin plaisir qui assumée. 12,50 € ment polis. Attendre un peu. CHÂTEAU
pourra encore attendre pour 6,50 € LESTRILLE CAPMARTIN
s’épanouir à table. 6,90 € 14,5/20 Bordeaux supérieur 2016
CHÂTEAU 14/20 Ce vin, élaboré par Estelle
14,5/20 MAISON NOBLE CHÂTEAU Roumage, est plus connu pour
CHÂTEAU Bordeaux supérieur GRAND FRANÇAIS sa version en blanc. Pourtant,
LE PIN BEAUSOLEIL Cuvée Prestige 2016 Bordeaux supérieur le rouge, floral et délicat, rond,
Bordeaux supérieur Jean-Bertrand Marqué, ancien Grande Cuvée 2016 moelleux et possédant une
Petit Soleil 2016 expert-comptable apparte- En culture biologique depuis belle intensité aromatique
Second vin du château et issu nant à une vieille famille de plus de dix ans, ce domaine et une tension assumée, est
d’une parcelle de jeunes vignes tonnelier, a repris ce domaine situé sur la commune des un bel exercice de style pour
de merlot, ce 2016 plein et en 2012 et produit un vin pro- Églisottes produit un vin aux les amateurs de vins friands.
gracieux est très élégant tant fond, très fruits noirs. Presque notes de rose, de viande, de 8,90 €
d’un point de vue aromatique charnue, la bouche est parfai- fleurs. Ronde et moelleuse,
(fumé, grillé, épices) que du tement équilibrée et les tanins la texture est équilibrée. Plus 14/20
toucher de bouche (structure structurants appellent la table. pour l’esprit bio que la puis- CHÂTEAU DE LISENNES
élégante et enrobée). Parfait Encore un beau rapport qua- sance d’ensemble. 14,50 € Bordeaux supérieur
pour la table. 8 € lité/prix. 7,50 € Cuvée Tradition 2015
14/20 Jean-Luc Soubie engage son
14,5/20 14,5/20 CHÂTEAU domaine situé à Tresses dans
CHÂTEAU LES GRAVIÈRES CHÂTEAU TAYET HAUT BEAUMARD une démarche respectueuse
DE LA BRANDILLE Bordeaux supérieur Bordeaux supérieur 2016 de l’environnement et obtient
Bordeaux supérieur Cuvée Prestige 2016 Encore une propriété d’Yves une certification Terra Vitis.
Cuvée Prestige 2015 Aux portes des grands crus du Glotin située à Saint-Germain- Sa cuvée Tradition, labellisée
Frédéric Borderie reprend Médoc, sur la commune de du-Puch. Nez de rose et de donc, offre charme et gour-
le domaine familial en 2005 Macau, ce domaine apparte- cerise noire, une bouche s’af- mandise avec des notes de rose
et se développe sur Lussac et nant à la famille De Schepper firmant sur la tension plus que et de fruits frais. Rond, juteux,
Lalande-de-Pomerol. Cette (également Haut-Breton la rondeur pour un vin aérien parfait pour la table. 7,50 €

En conversion bio Vin biologique Vin biodynamique

110 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Bordeaux à moins de 15 euros

③ Les bordeaux de garde 16/20


CHÂTEAU HAUT PEYRAT
Bordeaux supérieur Prélude 2016
Ils seront à leur meilleur dans un à deux ans Avec Jean-Luc Zuger, proprié-
taire du cru classé Malescot
Saint-Exupéry à Margaux,
16,5/20 tanins nobles et précis. Ce vin 16/20 Isabelle et Didier Gil réalisent
CHÂTEAU BOLAIRE offre un excellent rapport qua- CHÂTEAU un vin élégant et complexe,
Bordeaux supérieur 2016 lité/prix. 6 € GRAND FERRAND très fruits noirs et cerise noire
Les héritiers de Vincent Bordeaux supérieur à l’aération. De la mâche, du
Mulliez, ancien banquier d’af- 16/20 Le K Malbec 2015 fond, un parfait équilibre. À la
faires devenu vigneron, pour- CHÂTEAU Appartenant à la société fois un vin de garde moyenne
suivent son œuvre pour notre DE FONTENILLE Bordeaux Vineam, proprié- et de plaisir. Bravo ! 9,50 €
plus grand plaisir. Très beau Bordeaux 2016 taire de plusieurs châteaux
nez de fruits noirs, de mûre, Une dominante de merlot pour conduits en culture biologique, 15,5/20
de fleurs. Vivacité et fraîcheur. un vin légèrement boisé, grillé le château Grand Ferrand pro- CHÂTEAU LA FREYNELLE
Texture charnue, enrobage et à la persistance aromatique duit une cuvée à dominante Bordeaux
parfait pour cet assemblage très fruits noirs. Bouche ronde, de malbec très inspirée. Fruits Cabernet-Sauvignon 2016
mi-merlot, mi-petit-verdot. texture charnue et tanins rouges, bouche poivrée et Véronique Barthe, habitant
16 € structurants. Très beau travail charnue pour un vin à l’indé- à Daignac, possède plusieurs
de Stéphane Defraine. 9,60 € niable potentiel. 8,93 € domaines dans la région. Cette
16,5/20 cuvée dédiée au cabernet-sau-
CHÂTEAU BOUTILLON vignon retient l’attention par
Bordeaux supérieur Château Boutillon ses notes de graphite, d’épices
Anne-Sophie 2015
Anne-Sophie Pagès a repris le Cette vigneronne passionnée et de fruits noirs. Bouche nette,
tanins structurants qui s’assagi-
domaine de son grand-père en
2014 (lire l’encadré ci-contre).
règne sur 17 hectares ront avec le temps. 8 €

Cette cuvée, la première entiè- 15,5/20


rement réalisée par ses soins, CHÂTEAU LESCALLE
est un plaisir de fruits noirs. Bordeaux supérieur 2016
Charmeuse, la bouche est par- Dans les paluds du Médoc, à
faitement en place, les tanins Macau, ce domaine appartient
soyeux, la finale aérienne. à la famille Tessandier, égale-
Bravo ! 7,50 € ment propriétaire de château
Maucamps. Frais et alerte,
16,5/20 le vin s’exprime sur des notes
CHÂTEAU MARJOSSE épicées et légèrement fumées.
Bordeaux 2016 Bel enrobage de bouche, tanins
Propriété personnelle de savoureux et précis. 9 €
Pierre Lurton, le directeur
des châteaux Cheval Blanc et 15,5/20
d’Yquem, château Marjosse, CHÂTEAU
situé à Tizac-de-Curton, est MOULIN DE LA SOULOIRE
devenu en quelques années Bordeaux 2015
une référence. Ce 2016, plein, Diane et Eugénie (lire l’encadré
fruité, parfaitement équilibré p. 112) suivent désormais les
et aux tanins enchanteurs est pas de Marie-José Degas dans
une merveille. 9,50 € ce domaine familial qui pro-
D. R.

Anne-Sophie Pagès a grandi dans les vignes de son grand-père. pose, outre les vins, un jardin
16/20 botanique somptueux. Épicé
CHÂTEAU BARREYRE
Bordeaux 2016
Établi depuis 1646, ce domaine
N e dites pas à Anne-Sophie Pagès que c’est une folie de
reprendre une propriété viticole en ces temps de crise.
Elle pourrait vous expliquer, avec sa voix douce, que vous
et boisé, ce 2015 ravira les ama-
teurs de vins denses et suaves
où le boisé disparaît au profit
est entré dans la galaxie de la êtes dans l’erreur. En 2014, elle a repris les rênes de la pro- du fruit après aération. 5 €
famille Gonfrier, connue pour priété acquise par son grand-père dans les années 60.
sa rigueur, en 2014. Alliant Ex-brand manager pour une marque de cognac appartenant 15,5/20
cerise noire et douces notes de au groupe LVMH, elle compte sur son sens commercial pour CHÂTEAU PENIN
cassis, le nez affiche ses ambi- développer les ventes. Sa passion, sa persévérance et son sens Bordeaux supérieur
tions que la bouche confirme du vin font le reste. Ses cuvées fruitées et gourmandes sont Les Cailloux 2016
par une texture enrobée, des d’excellents rapports qualité/prix. Y. C. De nouveau Patrick Carteyron

Les coordonnées des domaines en page 117

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 111


Les Dégustations
Bordeaux et Bordeaux supérieur
nous impressionne avec cette est élégante, florale avec de de La Réole, ce domaine fami- 15/20
cuvée 100 % merlot. Des notes très beaux amers et des tanins lial est géré avec détermination CHÂTEAU PIERRAIL
de mûre, de graphite avec une veloutés. Légère garde. 7,50 € par Patrick Forcato . Son 2018, Bordeaux supérieur
bouche soyeuse, délicate, sou- alerte et frais, offre une bouche Les Hauts de Naudon 2016
tenue par de très beaux tanins 15/20 juteuse aux notes de cerise Cette sélection parcellaire à la
élancés. Valeur sûre. 14,50 € CHÂTEAU noire. Traditionnel et gour- fois charmeuse et gourmande
JALOUSIE BEAULIEU mand. 5 € exhale des notes de cerise
15,5/20 Bordeaux supérieur noire, de rose. Une texture
CHÂTEAU ROSSIGNOL Cuvée Prestige 2015 15/20 juteuse, presque charnue, du
Bordeaux supérieur 2016 Philippe Person, cinquième CHÂTEAU MOULIN fruit et de la tension. 8,50 €
Qui a dit que les coopératives génération à gérer ce domaine, DE PEYRONIN
ne pouvaient pas produire de réalise un 2015 superbe. Bordeaux 2016 15/20
beaux vins ? Ce 2016, élaboré Boisé grillé intégré, présence Véronique et Franck Terral ont CHÂTEAU VIRCOULON
par la cave de Sauveterre- tannique maîtrisée, volume, racheté ce domaine en 2006 à Bordeaux 2018
Blasimon-Espiet, recèle un emphase, caractère. Un poten- Claude Jouga qui, depuis 1975, À quelques encablures de
léger boisé grillé et fumé, un tiel de garde indéniable. 8,50 € était en bio. Ce 2016 offre Castillon-la-Bataille, Patrick
bel équilibre d’ensemble et un bouquet mentholé, Hospital dirige ce domaine
une texture enrobée qui lui 15/20 une bouche ronde et élégante dédié à la viticulture depuis
apporte gourmandise et CHÂTEAU LAUZANET et de forts beaux tanins. 1983. Le nez, classique et élé-
rondeur. Un beau vin. 7,50 € Bordeaux 2018 Un excellent rapport qualité/ gant, est une ode aux fruits
Situé en sud Gironde, proche prix. 7,80 € noirs, tandis que la texture
15,5/20 juteuse apporte de la tenue.
VIGNOBLES SIOZARD Attendre un an. 5 €
Bordeaux
Ipsum Pur Carménère 2018 Château Moulin de la Souloire 14,5/20
Jumeaux, Laurent et David
Siozard sont la sixième généra-
La nouvelle génération CHÂTEAU ROUGIER
Bordeaux 2018
tion à la tête du domaine.
Cette cuvée, Ipsum, qui en latin
reprend le flambeau À Rimons, Jean-Christophe
Lobre veille sur ce domaine
signifie “lui-même” est singu- créé par ses parents en 1974 et
lière tant par sa composition, produit un vin sensuel, char-
uniquement de la carmenère, meur, très floral et fruits noirs
que par son style sauvage, très supportés par des notes épi-
fruits noirs et épices avec cées. Bouche juteuse, savou-
des tanins structurants, mais reuse, ronde. 5,10 €
parfaitement domptés.
Pour la garde. 11 € 14,5/20
DOMAINE
15/20 DES MARÉCHAUX
CHÂTEAU DE CAZENOVE Bordeaux supérieur 2016
Bordeaux supérieur 2015 Julien Mingot gère ce beau
Avant le 2016 très réussi, Louis domaine de Savignac-sur-
de Cazenove livrait ce 2015 de l’Isle. Timide, ce 2016 à domi-
toute beauté dédié aux notes nante de merlot laisse appa-
de cerise noire et de fleurs. raître de belles notes de fruits
Bien enrobée, la bouche est noirs. C’est en bouche que tout
moelleuse, les tanins parfaite- se passe avec un bel enrobage,
ment polis, ce qui profite des tanins structurants et une
à l’élégance d’ensemble. 12 € tension aérienne. 6 €
D. R.

15/20 Eugénie (à g.) et Diane Degas ont pris la suite de leur grand-mère. 14/20
CHÂTEAU HAUT RIGAL CHÂTEAU CANEVELLE
Bordeaux
Cuvée Exceptionnelle 2016
Marielle Baissas a repris
M arie-José Degas est une énergique vigneronne doublée
d’une jardinière passionnée et douée, qui a créé avec
son mari le Jardin de la Souloire, un havre de paix comptant
Bordeaux supérieur
La Réserve Natura 2016
En plein cœur d’une réserve
la suite de ses parents après près de 2 500 plantes différentes. Côté vignes, ce sont désor- naturelle et surplombant la
une formation d’ingénieur en mais ses deux petites-filles, Diane et Eugénie, qui reprennent Vallée du Dropt, ce domaine
agriculture et une expérience la suite du domaine qu’elle a géré depuis le décès prématuré produit une cuvée aux doux
dans l’agroalimentaire. Bien de son époux en 1984. Férues de viticulture, elles écrivent accents de graphite avec une
lui en a pris tant cette cuvée une nouvelle page en produisant des vins frais et fruités, pointe de réglisse, à la bouche
100 % cabernet-sauvignon gourmands et parfaitement enrobés. Y. C. friande et gourmande. 5,50 €

En conversion bio Vin biologique Vin biodynamique

112 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
LEUR DERNIÈRE EMPLETTE
Bien sûr, nos dégustateurs ont le privilège de goûter de beaux vins
tout au long de l’année, mais il leur arrive aussi d’acheter à titre personnel des bouteilles
qui leur ont transmis une émotion particulière. Ils racontent.

Alexandre Vingtier Christian Martray Alexis Goujard Karine Valentin

Un grand rosé aussi Un sociando-mallet Des bellets Un stimulant


fin qu’un saké de haute volée ! de plus de 20 ans persan de Savoie
Au Chai 27, à Rouillac (16) Chez un particulier, Aux enchères Chez Vin sur Vin,
Déjà reconnu pour ses côte- à Bordeaux sur interencheres.com à Chamonix (74)
rôtie et son chablis 1er cru, le Je me souviens d’une verticale Surfer sur interencheres.com Comme nous sommes produc-
passionnant Antoon Jeantet- de 1995 à 2008 organisée en est un bon moyen de se teurs en Provence, plutôt habi-
Laurent produit aussi un rosé juin 2009 au château Sociando- détendre après une journée de tués aux vins chaleureux, lors
exceptionnel à Saint-Georges- Mallet, à Saint-Seurin-de- travail en parcourant les salles du réveillon de Noël, je pensais
d’Orques, en face du Pic Saint- Cadourne, avec le comité des ventes de toute la France. offrir à ma famille l’originalité
Loup. Sa parcelle de galets de La RVF et Jean Gautreau, le Au-delà de certaines bouteilles d’un rouge à l’opposé du nôtre.
roulés est composée de vieilles propriétaire. Parmi mes coups intouchables, on peut sortir des À Chamonix, j’ai déniché deux
vignes (1919 à 1957) de mour- de cœur, le 2001. Lors d’un sentiers battus avec des réfé- bouteilles du domaine Saint-
vèdre et grenache noir, ven- voyage récent à Bordeaux rences moins prisées mais tout Germain. Planté sur les éboulis
dangés de nuit à la main, avant je rencontre un membre d’un aussi intrigantes, tels ces six fla- calcaires du Massif des Bauges
d’être vinifiés et élevés neuf club de dégustation qui pro- cons 1998 (trois blancs et trois en Savoie, le raisin n’y couvre
mois en fûts. Un rosé de grande pose ce 2001 à 32 €. Une occa- rosés) du château de Bellet, que 73 ares, une infime partie
classe, gastronomique, sion à ne pas manquer ! Une sur les hauteurs de Nice. Le ver- des 15 hectares de ce très vieux
tout-terrain à table comme manière de saluer ce vigneron mentino (blanc) et le braquet cépage plantés dans la région.
certains sakés japonais, attachant qui a comblé tant (rosé) peuvent surprendre au Le persan fit à table un effet
et même de garde ! Je sors d’amateurs par la régularité vieillissement. Je suis impatient bœuf servi sur une pièce de
de la cave avec six bouteilles. de ses vins et leurs prix sages. de découvrir leur évolution. l’animal aussi juteuse que le vin.
16,50 € chez le caviste 32 € dans un club d’amateurs 13,80 € aux enchères 25 € chez le caviste

Languedoc Médoc Bellet blanc Vin de


Cuvée Rosé Château 1998 Savoie
Les En-Hauts Sociando- du château Persan 2017
du domaine Mallet 2001 de Bellet du domaine
Jeantet- Saint-
Laurent Germain
Photos : D. R.

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 113


Les Dégustations
Bourgogne

Photos : T. Lambelin
Associant puissance et élégance, le chevalier-montrachet du domaine Leflaive est considéré comme l’un des meilleurs vins de l’appellation.

Que vaut le chevalier-montrachet


du domaine Leflaive ?
Ayant connu des problèmes d’oxydation prématurée, le mythique domaine bourguignon
a reconditionné près de 18 000 bouteilles de ses vins blancs. Il a souhaité montrer la belle tenue
de son Grand cru Chevalier-Montrachet dans une verticale de 1989 à 2012. Par Guillaume Baroin

P
eu de grands domaines ont su se remettre en question nement l’oxydation de ces cuvées produites par le domaine,
avec autant de courage que le domaine Leflaive, afin principalement dans les années 90, et comprennent parfaite-
de clore ainsi le débat sur l’oxydation prématurée des ment la déception des amateurs de se retrouver face à un vin
vins blancs qui a longtemps mis à mal la réputation de ce cru blanc oxydé, malgré les prix faramineux des flacons.
mythique, ainsi que de nombreux autres crus bourguignons, Brice de la Morandière et Pierre Vincent reconnaissent les
dans les années 90 et 2000. Des vins fatigués dès leur jeunesse, problèmes de l’époque : déréférencement de restaurants
pointés du doigt par les grands amateurs du monde entier qui étoilés, retour des clients particuliers qui ne reconnaissent pas
avaient dépensé des fortunes pour ces étiquettes. les vins… Le domaine est d’autant plus critiqué qu’il est mon-
Neveu et successeur d’Anne-Claude Leflaive, décédée en dialement connu. On peut dire aujourd’hui, avec du recul,
2015, à la présidence du conseil de gestion de cette propriété qu’il a servi localement de bouc émissaire à de nombreux
viticole iconique de 51 hectares, Brice de la Morandière et son autres producteurs touchés par des problèmes similaires qui
bras droit, Pierre Vincent, qui officiait auparavant au domaine expliquaient à leurs clients que « le domaine Leflaive aussi a les
de la Vougeraie, ont fait le tour de cette problématique et y ont mêmes soucis. Voire plus graves ! ».
rapidement apporté des réponses concrètes. Selon eux, « le
problème de base des fameux “prémox” vient de la vigueur de la vigne et 20 000 BOUTEILLES PASSÉES EN REVUE
du moût, notamment dans les 24-36 heures qui suivent la récolte. Puis L’équipe en place a donc procédé à l’analyse de toutes les
du vin lors de la phase de mise en bouteilles et du choix du bouchage ». bouteilles qu’elle avait en stock, n’hésitant pas à éliminer
Même s’ils n’en sont pas les responsables, ils assument plei- les plus critiques. Le domaine a ainsi reconditionné 90 %

114 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Chevalier-montrachet du domaine Leflaive
des 20 000  bouteilles de
Grands crus et du puli- Grand cru Chevalier-Montrachet
gny-montrachet 1 er   cru
Les Pucelles (dans les millé-
simes allant de 1980 à 2009)
La valeur du grand âge
avec un bouchon technique Cette grande verticale, des millésimes 2012 à 1989, prouve que ce Grand cru n’a pas peur
neutre, garanti 100 % sans de la maturité, elle lui confère même plus de force.
goût de bouchon ! On aurait
pu attendre qu’à l’instar colonne vertébrale même s’il a les vendanges ont lieu entre le
d’autres domaines presti- 2012 perdu de la tension. 15/20 20 et le 27 septembre. La matu-
gieux pratiquant la biody- Année où deux orages de grêle rité touche à la surmaturité
namie et qui, de fait, placent coupent de moitié la récolte. 2008 dans ce flacon au doré intense.
le vivant au centre de leurs Un parfum de curry crémé Éric Rémy remplace Pierre Le nez explore un parfum sou-
préoccupations, le domaine enveloppe le verre, puis les Morey au poste de régisseur verain de levure boulangère
Leflaive choisisse comme petites fleurs des murets appa- juste avant les vendanges. avant de glisser vers le miel
obturateur un bouchon de raissent à l’aération. Sa saveur Un débourrement tardif et d’acacia. Une fois en bouche,
liège naturel de haute qua- est ample, le grain de fruit un fort oïdium conditionnent il impose sa maturité douce
lité. Mais il a préféré jouer la patiné. Il s’ouvre en triangle la récolte qui a lieu fin avec une sensation de sucre
sécurité. avant de se resserrer dans une septembre. Le vin présente de résiduel, tout en conservant
Dans le même temps, salinité salivante, la clé de sol fines notes d’aubépine en fleur. une finale salivante. Il est prêt
le domaine de Puligny- du terroir. 16,5/20 On se régale d’un nectar à se découvrir. 15/20
Montrachet a investi des mil- à l’éclat de roche chauffée
lions d’euros dans des instal- 2011 au soleil. Sa finale explose 2005
lations techniques et a rénové Le plus précoce millésime du en salinité. Il lui reste encore Les Grands crus du domaine
des caves de façon à stocker domaine (vendanges du 25 au le double de temps de vie. ont été vendangés en un jour
dans des conditions idéales 30 août) a accouché d’un vin 17/20 et demi afin de bénéficier
100 000  bouteilles afin de riche de soleil dont un rayon de la fructification de jours
pouvoir les proposer à matu- semble s’être perdu dans le 2007 fruits. Son doré ambré libère
rité à ses aficionados. verre. Si le nez nous guide vers Un liquide doré étincelle dans la finesse aromatique d’un
les sous-bois et les trompettes le verre. L’amande en fleur acacia en fleur. Quelle surprise
UN NOUVEL ÉCLAIRAGE de la mort, sa saveur est explose dans un calice ouvert après treize ans de bouteille !
Quatre ans après la dispa- traçante et fait parler le sel de sur la lumière du chevalier. Il évoque même un parfum
rition de l’emblématique la terre. Sa finale iodée comme La bouche est charnue, grasse suranné de mouchoir de
Anne-Claude Leflaive, le une huître tend le Grand cru comme une amande sèche. Madère. Le jus est ample et
domaine organisait l’an der- en majuscule. 16/20 Aujourd’hui à son apogée, prend du temps pour se livrer.
nier une dégustation ver- il fait penser à un corton- À la moitié de sa vie, il peut déjà
ticale (entre 1989 et 2012) 2009 charlemagne issu d’un secteur s’apprécier. 16/20
du Grand cru Chevalier- Le plus beau mois d’août froid.15,5/20
Montrachet en petit comité depuis 2005 a livré un chevalier 2004
– seuls quatre dégustateurs au jus doré comme les blés. 2006 Son doré est très fort et
étaient conviés. Une mise au Il offre des notes pures de cire Avec un mois d’août humide surprend par son parfum
point nécessaire qui a permis d’abeille. Sa trame patinée comme un mois de septembre d’asperge verte où l’oïdium
d’apporter un nouvel éclai- rebondit dans une bouche et un mois de septembre chaud marque le vin. Malgré cela,
rage sur la tenue des vins du de miel frais. Sa salinité reste sa comme un mois d’août, le jus reste frais et équilibré par
domaine et leur capacité de Le domaine a rénové ses caves pour stocker quelque 100 000 bouteilles. cette trame végétale. Sa salinité
vieillissement. est toujours là pour relancer
Le prochain challenge de la finale. 13/20
l’équipe Leflaive sera de pro-
duire au même niveau d’exi- 2003
gence des cuvées de pinot Dans le millésime le plus
noir qui ont été occultées par atypique des années 2000,
la notoriété de ses grands vins le chevalier garde son rang.
blancs.• L’or est devenu liquide.
Son parfum est d’une rare
Conditions complexité : fougère, menthe
de la dégustation poivrée, verveine. Sa saveur se
Les vins ont été goûtés par montre d’une richesse extraor-
Guillaume Baroin au domaine dinaire tant il est à la fois frais
Leflaive, à Puligny-Montrachet, et mûr. Un vin qui n’en est
en avril 2019. Ils sont présentés qu’au début de son chemin.
dans l’ordre dans lequel ils ont été Un très long chemin. 18/20

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 115


Les Dégustations
Chevalier-montrachet du domaine Leflaive

D. R.
Sous l’impulsion d’Anne-Claude Leflaive, le domaine a été certifié en biodynamie dès 1997.

grillée, le nez file sur la pierre Sa finale saline est impression-


2002 calcaire chauffée au soleil. Il nante. Il semble pouvoir tenir 1991
Dans une année des plus équi- vous bluffe par sa fraîcheur encore cinquante ans. 17/20 C’est le millésime vendangé
librées où les deux cépages sont dans un millésime riche et le plus tardivement de cette
en phase, son jus or vif attire solaire. Déjà harmonieux, ce 1995 verticale : le 30 septembre
le regard. Le miel toutes fleurs “bébé” de 20 ans saura vieillir Ce vin est un reflet fidèle d’une (record en 1956 avec une ven-
rayonne dans un nez aérien. Sa en douceur. 17,5/20 année compliquée marquée dange le 14 octobre). Sa trame
bouche est parfaitement équi- par un printemps pluvieux évoque un miel de sapin.
librée par une saveur digeste. 1998 et une floraison précoce qui La figue et le raisin de Corinthe
La pointe de sel revient titiller Le nez s’ouvre sur des notes engendrera du millerandage. frais embaument le verre
les papilles. 17/20 aromatiques que l’on ne trouve Derrière une robe surprenante de leur puissance sèche. Ample
pas ailleurs : safran et curry de jeunesse aux reflets verts, et généreux, il souffle la finesse
2001 partent vers la truffe blanche ! une bouche large développe du sol. Sa finale livre une
Quelle surprise de découvrir Malgré les difficultés du millé- une texture dense et effilée impression d’intensité et
un tel vin dans une année sime, sa texture livre une boule comme une lame. Chevalier, il de pureté. 17/20
souvent qualifiée de “maigre” ! de fruit mature qui évoque l’est jusqu’à la pointe de l’épice.
Drapé dans son habit de un noyau d’abricot, entre son 18,5/20 1990
lumière, il livre un premier nez amande et son fruit. Sa finale Le doré doux du jus reste
de camphre. La texture liquide en fait un vin racé au sommet 1993 encore jeune. Le nez est frais,
est fine comme une dentelle de de sa forme. 19/20 Sa robe brille comme un soleil. distingué, avec des notes
Calais. C’est un vin précieux au Le nez exhale un bouquet de plantes fraîches. L’acidité
parfait équilibre, à la finale de 1997 champêtre : sabot-de-vénus, transparaît encore dans
caramel au beurre salé. « Il fallait Son parfum un brin pous- genévrier, verveine. Le jus une saveur épaisse presque
juste l’attendre… », note Brice siéreux évoque le grenier est intense et vineux. Dans moelleuse. Un vin en phase
de la Morandière. 18/20 renfermé. Le jus est plat et ce millésime froid, il trouve avec son millésime. 17/20
tombe sans rebondir. Avec sa sa maturité dans un verre frais.
2000 finale sèche, il lui manque du La salinité revient réveiller 1989
Le doré du miel impose la dou- relief. Ce chevalier a combattu la mémoire du sol. 16,5/20 Ce vin détonne par sa robe
ceur de son nez de fleurs mel- quelques années de trop. d’une lumineuse jeunesse.
lifères. Sa saveur mielleuse est 12,5/20 1992 Le nez est magique. Sa palette
ample et facile d’accès. Il est à Vêtu d’un habit de matador. aromatique offre des parfums
ce jour au meilleur de sa forme. 1996 L’écorce d’orange du nez de raisin sec et de safran qui
13,5/20 Le doré du jus est celui de son tire vers la liqueur de Grand s’appuient sur une touche
âge. Au nez, le citron confit et le Marnier. Sa trame révèle sucrée de cannelle. Sa texture
1999 gingembre expriment la singu- sa noblesse d’amande avec parfaitement équilibrée distille
Lumineuse, sa robe est d’une larité de sa nature tonique. Au un côté plus pâtissier par un plaisir intense. Sa finale
jeunesse remarquable ! Passé palais, le pain d’épices prend sa saveur de frangipane. Il s’im- est fraîche comme la menthe.
une première réduction possession de la matière. pose en majesté. 19/20 17/20

116 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Les coordonnées des producteurs

A-B Courbissac (dom. de),


tél. : 07 81 95 57 88
La Peyrère du Tertre (ch.),
tél. : 05 56 65 41 86
Péron (dom. Jean-Yves),
tél. : 09 53 55 35 61
Amanieu d’Albret (ch.),
tél. : 05 56 62 03 75 Crittenden Estate, tél. : +61 3 5987 3800 La Rose du Pin (ch., Vignobles Pey La Tour (ch.), tél. : 05 56 35 53 00
Annereaux (ch. des), tél. : 05 57 51 03 01 Danjou-Banessy (dom.), Ducourt), tél. : 05 57 34 54 00 Peychaud (ch.), tél. : 05 56 38 80 55
Aubrade (ch. de l’), tél. : 05 56 71 55 10 tél. : 04 68 64 18 04 La Tourbeille, tél. : 06 11 85 26 86 Pierrail (ch.), tél. : 05 57 41 21 75
Augereau (dom. Sylvie), De Muller, tél. : +34 977 757 473 La Tuilerie du Puy (ch.), Pinte (dom. de la), tél. : 03 84 66 06 47
tél. : 06 21 38 27 27 Descombes (dom. Georges), tél. : 05 56 61 61 92 Prieuré-Roch (dom.),
Azienda agricola Barraco, tél. : 04 74 69 16 67 Labatut (ch.), tél. : 05 57 40 51 84 tél. : 03 80 62 00 00
tél. : +39 389 795 535 Dugay (ch. Jean), tél. : 05 57 74 83 17 Lagrave Paran (ch.), tél. : 06 89 33 20 20
Bannwarth (dom. Laurent), Écu (dom. de l’), tél. : 02 40 06 40 91 Lajarre (ch.), tél. : 05 57 41 08 69
tél. : 03 89 49 30 87 Enclos des Braves (L’), Lambert (dom. Béatrice et Pascal), R-S
Barouillet (ch.), tél. : 05 53 58 42 20 tél. : 06 08 30 27 81 tél. : 02 47 93 13 79 Rancy (dom. de), tél. : 04 68 29 03 47
Barral (dom. Léon), tél. : 04 67 90 29 13 Esparrou (ch. de l’), tél. : 04 68 73 30 93 Lamothe Vincent (ch.), Recougne (ch.), tél. : 05 57 50 33 33
Barreyre (ch.), tél. : 05 56 58 94 94 tél. : 05 56 23 97 72 Recrue des Sens, tél. : 03 80 62 50 64
Bastian (ch.), tél. : 05 56 65 51 59 Larroque (ch.), tél. : 05 57 34 54 00 Reynaud (dom. David),
Béguet (dom. Hugues), F-G-H Lauzanet (ch.), tél. : 05 56 77 81 00 tél. : 04 75 84 74 14
tél. : 03 84 66 26 39 Finot Frères (dom.), tél. : 04 76 13 45 57 Le Bonalguet (ch.), tél. : 05 57 24 06 03 Reynier (ch.), tél. : 05 57 84 52 02
Beynat (ch.), tél. : 05 57 40 01 14 Fleur Haut Gaussens (ch.), Le Conte des Floris (dom.), Riberach (dom.), tél. : 04 68 50 30 10
Binner (dom. Christian), tél. : 05 57 84 48 01 tél. : 07 68 51 29 49 Rietsch (dom.), tél. : 06 79 05 25 08
tél. : 03 89 78 23 20 Fons Sanatis, tél. : 04 67 57 32 81 Le Grand Verdus (ch.), Riffault (dom. Étienne et Sébastien),
Bleyzac (ch. de), tél. : 06 30 05 49 78 Fontenille (ch. de), tél. : 05 56 23 03 26 tél. : 05 56 30 50 90 tél. : 02 48 79 32 57
Bodegas Alba Viticultores, Fouassier (dom.), tél. : 02 48 54 02 34 Le Pin Beausoleil (ch.), Roches Neuves (dom. des),
site : albaviticultores.com Frick (dom. Pierre), tél. : 03 89 49 62 99 tél. : 05 57 84 02 56 tél. : 02 41 52 94 02
Bodegas de Alberto, Gaillou (ch.), tél. : 05 57 51 46 75 Le Rocher des Violettes (dom.), Roquefort (ch.), tél. : 05 56 23 97 48
tél. : +34 983 55 91 07 Gauby (dom.), tél. : 04 68 64 35 19 tél. : 02 47 23 52 08 Rossignol (ch.), tél. : 05 56 71 10 04
Bodegas Monovar, Grand Ferrand (ch., Bordeaux Le Roudier (ch.), tél. : 05 57 74 62 06 Rougier (ch.), tél. : 05 56 71 55 10
tél. : +34 965 07 64 35 Vineam), tél. : 05 57 40 40 99 Le Soula, tél. : 04 68 35 69 31 Rousset-Martin (dom.),
Bodines (dom. des), tél. : 03 84 66 05 23 Grand Français (ch.), Leflaive (dom.), tél. : 03 80 21 30 13 tél. : 03 84 25 95 12
Bois de Favereau (ch.), tél. : 05 57 69 50 23 Les Cigales dans la Fourmilière, Saget La Perrière (dom.),
tél. : 05 56 61 32 49 Grand Guilhem (dom.), tél. : 06 51 22 10 02 tél. : 03 86 39 57 75
Bolaire (ch.), tél. : 05 57 88 19 79 tél. : 04 68 45 86 67 Les Gravières de la Brandille (ch.), Sainte-Barbe (ch.), tél. : 05 56 77 49 57
Bonhoste (ch. de), tél. : 05 57 84 12 18 Grand Jean (ch., Vignobles Dulon), tél. : 05 57 69 83 01 Samuel Tinon , tél. : +36 47 358 405
Bonnet (ch.), tél. : 03 85 36 70 41 tél. : 05 56 23 69 16 Les Petites Parcelles, e-mail : Sénéchalière (dom. de la),
Bornard (dom.), tél. : 03 84 66 26 14 Gréteau (ch.), tél. : 05 57 98 08 08 lespetitesparcelles@gmail.com tél. : 02 40 06 24 30
Bouchet (ch. de), tél. : 05 57 43 18 02 Grézille (dom. de la), Les Pieds sur Terre (Vincent Morel), Siozard (Vignobles), tél. : 05 57 84 54 23
Boutillon (ch.), tél. : 05 56 71 41 47 tél. : 02 41 59 34 63 tél. : 03 84 52 62 55 Stoeffler (dom.), tél. : 03 88 08 52 50
Boutinet (ch.), tél. : 06 85 79 56 96 Guirardel (dom.), tél. : 05 59 21 31 48 Les Sablonnettes (dom.), Sulauze (dom. de), tél. : 04 90 58 02 02
Brague (ch. de), tél. : 05 57 84 41 01 Haut Beaumard (ch.), tél. : 02 41 78 40 49
Brondeau du Tertre (ch.), tél. : 05 57 24 57 34 Lescalle (ch.), tél. : 05 57 88 07 64
tél. : 05 57 24 87 87 Haut Gaussens (ch.), Lestrille (ch.), tél. : 05 57 24 51 02 T
Buisson-Redon (ch.), tél. : 06 17 57 48 45 Lisennes (ch. de), tél. : 05 57 34 13 03 Tayet (ch.), tél. : 05 57 88 94 17
tél. : 05 57 74 30 06 Haut Guillebot (ch.), Loubière (ch. de la), Terres Promises (dom. des),
tél. : 05 57 84 53 92 tél. : 05 56 44 36 72 tél. : 09 64 45 12 72
Haut Mouleyre (ch.), Loue (dom. de la), tél. : 06 14 70 19 53 Texier (dom. Éric), tél. : 04 72 54 45 93
C-D-E tél. : 05 57 98 07 20 Tissot (dom. André et Mireille),
Camin Larredya (dom.), Haut Peyrat (ch.), tél. : 05 57 80 47 27 tél. : 03 84 66 08 27
tél. : 05 59 21 74 42 Haut Rigal (ch.), tél. : 06 30 94 11 54 M-O-P Tournelle (dom. de la),
Camus (dom. Benoît), Haut-Campagnau (dom.), Maison Noble (ch.), tél. : 09 53 25 44 35 tél. : 03 84 66 25 76
tél. : 06 68 50 91 21 tél. : 05 62 29 11 56 Mamaruta (dom.), tél. : 06 83 24 90 92 Traginer (dom. du), tél. : 04 68 88 15 11
Canevelle (ch.), tél. : 06 81 55 65 01 Hostin Le Roc (ch.), tél. : 05 57 24 14 26 Maréchaux (dom. des), Trapet (dom.), tél. : 03 80 34 30 40
Cap Royal (Compagnie Médocaine tél. : 05 57 84 22 29 Turner-Pageot (dom.),
des Grands Crus), tél. : 05 56 95 54 84 Mario Roviro, tél. : +34 625 535 807 tél. : 04 67 00 14 33
Carrelet (dom. du), tél. : 06 98 63 39 28 J-K-L Marjosse (ch.), tél. : 05 57 55 57 80
Carterole (dom.), tél. : 06 73 22 19 88 Jalousie Beaulieu (ch.), Mas Coutelou, tél. : 06 64 62 12 57
Causse Marines, tél. : 05 63 33 98 30 tél. : 05 57 74 30 13 Mas del Périé, tél. : 05 65 30 18 07 V-W
Cazenove (ch. de), tél. : 05 57 88 79 98 Jorel (dom.), tél. : 04 68 59 19 31 Mas Martinet, tél. : +34 977 27 91 87 Vignoble du Rêveur, tél. : 06 63 18 54 58
Celler Balaguer I Cabré, Kreydenweiss (dom. Marc et Matassa (dom.), tél. : 04 68 64 10 13 Villet (dom.), tél. : 03 84 37 40 98
tél. : +34 626 17 50 77 Emmanuelle), tél. : 04 66 20 60 09 Menade, tél. : +34 983 103 223 Vircoulon (ch.), tél. : 05 56 77 81 00
Chassorney (dom. de), La Bastane, tél. : 06 72 44 42 36 Meyer (dom. Julien), Viret (dom.), tél. : 04 75 27 62 77
tél. : 03 80 21 65 55 La Brande (ch.), tél. : 05 57 74 36 38 tél. : 03 88 92 60 15 Viti Vini Vinci, tél. : 03 86 42 38 77
Chatillon (dom. Philippe), La Croix de Queynac (ch.), Minvielle (ch.), tél. : 05 57 84 55 01 Wicky (dom. Christelle et Gilles),
tél. : 06 45 39 17 63 tél. : 05 57 74 30 77 Moulin de la Souloire (ch.), tél. : 03 84 25 10 96
Clos de l’Élu, tél. : 02 41 78 39 97 La Fleur Haut Moulin (ch.), tél. : 05 57 24 02 44
Clos du Gravillas, tél. : 04 67 38 17 52 tél. : 06 85 52 26 88 Moulin de Peyronin (ch.),
Clos Lapeyre, tél. : 05 59 21 50 80 La Freynelle (ch.), tél. : 05 57 84 55 90 tél. : 05 57 40 79 34 Le grand accord
Clovallon (dom. de), tél. : 04 67 95 19 72 La Grande Gelleyre (ch., Vignobles Octavin (dom. de l’), Lucas Carton
Compassant (ch.), tél. : 06 71 63 14 99 Feyzeau), tél. : 06 09 32 19 42 tél. : 06 86 02 42 88 9, place de la Madeleine, 75008 Paris
Côtes Rousses (dom. des), La Mothe du Barry (ch.), Oiseau Rebelle (L’), tél. : 06 43 55 45 27 Tél. : 01 42 65 22 90
tél. : 04 79 25 66 90 tél. : 05 57 74 93 98 Penin (ch.), tél. : 05 57 24 46 98 lucascarton.com

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 117


Les Dégustations

D. R.
Intuitions géniales ou vénérables traditions ressuscitées, de la France à l’Australie, les vins oxydatifs sauront vous surprendre.

Le réveil en fanfare
des vins oxydatifs
Surprenants, obscurs ou inoubliables, ces vins vieillis au contact de l’air font preuve
d’une modernité passionnante. Patinés par le temps et les éléments, ces rebelles dépaysent !
Par Pierre Citerne

L
es vins oxydatifs, des vins d’autrefois ? C’est bien au la famille Plageoles, xérès d’Emilio Hidalgo ou de Williams &
contraire leur modernité – la modernité des choses Humbert…), nous nous sommes ainsi laissés surprendre et
intemporelles – qu’entendent démontrer les enthou- avons découvert des vins inoubliables, qu’ils soient obscurs,
siastes organisateurs du salon Be Ranci ! dont la deuxième édi- qu’ils soient légendaires, intuitions improbables et géniales ou
tion a eu lieu le 28 octobre 2019, réunissant à Perpignan pas vénérables traditions tombées dans l’oubli puis ressuscitées.
moins de 70 producteurs passionnés et passionnants. Tout Un voyage gustatif en vingt étapes capiteuses, profondes (et
sauf un rendez-vous poussiéreux ! Sous-titré “Rencontres parfois austères) qui nous mène jusqu’en Australie ! L’Espagne
européennes des vins oxydatifs secs”, Be Ranci ! est un clin nous a particulièrement dépaysés ; ce fut l’occasion de décou-
d’œil au rancio sec, le vi ranci catalan, officiellement reconnu vrir que le verdejo de la Rueda n’a pas toujours senti le fruit de
depuis 2011 (IGP Côtes catalanes et Côte vermeille). la passion, que le palomino fino en Andalousie n’est plus for-
Vins oxydatifs secs : l’acception est large – et c’est heureux. cément muté à l’alcool, que le Priorat existait avant les rouges
Sur ce salon, nous avons aussi pu goûter de nombreux vins modernistes et parkerisés du boom économique catalan.
élevés sous voile levurien, la crianza biológica des Espagnols, qui À l’heure des “levures aromatiques”, de la cosmétologie
ne sont pas à proprement parler des vins oxydatifs, mais plutôt œnologique, des cuvées standardisées et “marketées”, ces
protégés de l’air… Parmi tous les vins que nous avons dégustés, vins rebelles, patinés par le temps et les éléments, offrent,
nous vous présentons ici nos vingt coups de cœur. paradoxalement, une véritable bouffée d’air frais. Bravo à
Au-delà des cuvées emblématiques du voile ou/et de l’oxy- l’équipe organisatrice, soutenue par les instances collectives
dation (château-chalon de Berthet-Bondet, vin de voile de du Roussillon (CIVR). Et longue vie au salon !

118 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
Vins oxydatifs

Nos vingt cuvées “coup de cœur” des papes en vin de messe,


jusqu’à Jean XXIII, cette véné-
rable maison de Tarragone est
pour un exaltant voyage sensoriel aussi spécialisée dans les vins
de liqueur et les rancios, avec
plusieurs soleras de vins secs
19,5/20 claire laisse difficilement 18/20 ou doux, dont la plus vieille a
DOMAINE deviner le cépage rouge à MAS COUTELOU été créée en 1851, année de fon-
PHILIPPE CHATILLON l’origine de ce vin. Il s’agit du VDN Vieux Grenache dation de la société. Ce vin-ci a
Arbois Vin jaune 2010 monastrell (mourvèdre), France. D’une moyenne d’âge débuté avec la fin de la guerre
France. Enclavée dans le emblématique de la région de 50 ans, les vieux grenaches civile espagnole, il est sec, tran-
parcellaire du domaine de la d’Alicante. Les arômes sont élevés en solera sur lesquels chant, possède un grand nez
Pinte, la parcelle de savagnin d’une diversité fabuleuse ; on veille Jean-François Coutelou épicé, très intense, évoquant le
qui a engendré cet extraordi- navigue entre notes fumées, sont des vins exceptionnels. goudron et la noisette grillée.
naire vin jaune a été arrachée. marines (anchois), chloro- Concentrés et patinés par le L’alcool est autoritaire (21°) et
Possédant toute l’ampleur phylliennes (menthe fraîche), temps, avec parfois quelques l’acidité vigoureuse ! On a envie
aromatique, toute la richesse ligneuses… La bouche s’offre sucres résiduels perceptibles de l’essayer sur de la viande
de texture des meilleurs vins sur une très grande longueur, (ce n’est pas le cas de ce lot, séchée et fumée, telle la cecina
jaunes arboisiens, celui-ci avec un soupçon de rondeur n° 47), perçants et caressants à de León. env. 40 €
ajoute, grâce à l’éclat singulier qui vient amabiliser l’impact de la fois, infiniment longs, inou-
du millésime 2010, un tran- l’alcool (20,5°). Elle reste svelte, bliables, ils vous embarquent 17/20
chant cristallin éblouissant. très droite, sans toutefois pos- dans un entêtant voyage sen- DOMAINE
Grand vin d’émotion, malheu- séder l’autorité intimidante des soriel. Nous ne sommes pour- GUIRARDEL/UGO
reusement très rare… 90 € rancios du Priorat. tant ni en Andalousie, ni dans VDF Sans Voile
quelque orient fantasmé, ni France. L’oxydation fine se
18,5/20 18/20 sur une île arcadienne, mais à marie avec la très belle acidité,
DANJOU-BANESSY CELLER Puimisson, un peu au nord de vibration spécifique du petit
IGP Côtes Catalanes Vi Ranci 1965 BALAGUER I CABRÉ Béziers. 35 € manseng béarnais ; les saveurs
France. Les frères Danjou Priorat Vi Ranci de mare de de fruits exotiques séchés
sont brillamment parvenus à 100 anys Ca l’Andre Cabré i Bru 17/20 se mélangent aux épices. Les
établir le lien entre les rancios Espagne. Un rancio monu- DE MÜLLER vins de l’historique domaine
secs qu’ils produisent eux- mental, presque intimidant, Priorat Rancio Seco Don Juncosa Guirardel changent de nom.
mêmes (le premier en 2002), violent, concentré par le Solera 1939 Françoise Casaubieilh et Pierre
et le patrimoine légué par les temps, quintessencié par Espagne. Fournisseur attitré Coulomb poursuivent leur
générations passées, tel ce 1965 l’évaporation. Les papilles sont chemin, original, inspiré et
à la teinte ambrée soutenue. assaillies par une amertume exigeant. 29 €
Grand rancio poivré, hautain, de cachou, des éclairs cam- Tourbe,
aux exhalaisons d’encaus- phrés et minéraux… Acidité menthol, 16,5/20
tique et d’encens… puissance, surpuissante, finale ligneuse mélasse… BODEGAS
On se perd
vigueur, tranchant : la fierté et terreuse interminable, de DE ALBERTO
dans la
faite vin. env. 264 € bâton de réglisse, de charbon. profondeur
Dorado de Rueda
Difficile de dire si c’est bon, des arômes Espagne. Rueda et Verdejo sont
18,5/20 mais c’est extraordinaire ! N. C. de ce rancio aujourd’hui synonymes de
MAS MARTINET espagnol ! vins très aromatiques, thiolés ;
Priorat Ranci de Mares Centenàries 18/20 leur succès commercial est
Espagne. Mise en 2017. On se DOMAINE indéniable. L’appellation
perd dans la profondeur des ROUSSET-MARTIN Vino Dorado de Rueda existe
arômes dès le premier coup de Château-Chalon V19 pourtant encore, elle abrite de
nez, avec d’infinies nuances Sous Roche 1997 rares cuvées élaborées “comme
de tourbe, de menthol, de France. V19 comme 19 ans avant”, c’est-à-dire avec éle-
mélasse, de brique chaude… d’élevage… Et le vin paraît vage oxydatif, comprenant une
Très sec et très intense, inou- encore très jeune ! Beaucoup exposition au soleil en dames-
bliable, mais moins violent que de fruit dans une concentra- jeannes. Cette cuvée est issue
la cuvée centenaire de Balaguer tion presque huileuse, beau- d’une solera créée dans les
i Cabré. env. 190 € (cavistes) coup de fraîcheur, d’agrumes. années 40. Elle offre un magni-
Encore austère, réducteur, fique caractère, beaucoup
18/20 sans le moindre caractère oxy- de velouté dans le toucher
BODEGAS MONÓVAR datif, ce vin magistral évoque et, même si le vin est sec, des
Alicant Fondillón Gran Reserva les grands château-chalon vini- saveurs confites avec une nette
50 años fiés par Marius Perron dans les pointe exotique.
D. R.

Espagne. La teinte ambrée années 70. env. 25 € les 50 cl (cavistes)

VDF : vin de France - VDN : vin doux naturel

LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 119


Les Dégustations
Vins oxydatifs
16,5/20 Sec, tranchant, 16/20 15,5/20
DOMAINE DE RANCY ce rancio DOMAINE DOMAINE
IGP Côtes Catalanes Macabeu du Priorat HAUT-CAMPAGNAU DE LA GRÉZILLE
Rancio Sec possède un VDF Montis Regalis 2016 Anjou La Galopinière 2003
France. La rondeur au sein superbe nez France. Trublion au cœur de la France. Un chenin élevé
même de la droiture, la épicé, très Gascogne viticole, on connaît treize ans sous voile ? Mieux
intense.
tension dans la richesse : le de Dominique Andiran les bra- qu’une curiosité, c’est un vin
rancio sec quand il est grand vades, ou plutôt ses morceaux riche en caractère, marqué
devient oxymorique… La de bravoure : Le Ruminant des par le sotolon, avec de puis-
solera de macabeu de la famille Vignes (oxydatif) et Pissenlits santes notes de noix grillée,
Verdaguer est centenaire ; (sous voile)… Des monuments de fenugrec, d’infusion, de
beaucoup plus jeune (2006), d’indépendance d’esprit, de foin… une matière concentrée,
celle de carignan livre goût et d’intuition vigneronne. solaire, riche en extrait sec,
un vin moins patiné, tranchant On peut aussi se régaler de ce de belle longueur, qui raconte
comme une lame, tout aussi chardonnay désormais “oxydé aussi son millésime. 35 €
emblématique. 16 € (50 cl) par la lumière”, très parfumé,
exotique, à la fois rond, cha- 15,5/20
16,5/20 toyant et acidulé, une merveille MENADE
SAMUEL TINON inattendue ! 14 € Vino de la Tierra Castilla y León
Tokaji Szamorodni sec 2009 Sobrenatural 2015
Hongrie. En partie botrytisé 16/20 Espagne. Cette bodega élabore
mais sec, ce furmint est l’hé- L’ENCLOS DES BRAVES un remarquable Dorado de
ritier d’une longue tradition. VDF Tête en l’Air 2012 Rueda (Adorado), issu d’une
D. R.

Il fait indéniablement partie France. Il n’y a pas que le solera créée en 1967. Elle s’est
de l’élite des vins élevés sous mauzac qui prend le voile en outre lancée dans une réin-
voile. Dans sa droiture, le vin à Gaillac ! Nicolas Lebrun terprétation du verdejo, une
conserve une réelle gourman- est un jeune vinificateur qui élabore un très intéressant sorte de retour aux sources très
dise : finesse et tension, très secoue la région conservatrice spécimen voilé à partir d’un réussi, avec ce vin élevé trois
belle touche fumée, beaucoup de Jerez avec de nombreuses assemblage loin-de-l’œil et ans en conditions oxydatives,
de vivacité et une longue cuvées audacieuses issues du sauvignon. Un vin riche, suave fin et vif, évoquant le levain et
rémanence sur des notes de palomino fino, non mutées, quoique sec, aux contours la pomme séchée, soutenu par
cire d’abeille. On souhaiterait parfois débordées par l’acidité nets, paré de notes de noisette une fringante acidité. env. 50 €
que le bel exemple de Samuel volatile, joyeusement carac- fraîche et de biscuit chaud. 20 €
Tinon soit suivi et l’élevage térielles… Cette manzanilla Veloutée,
sous voile réhabilité dans illustre l’originalité du propos, 16/20 cette cuvée
le vignoble de Tokaji ! avec de subtiles tonalités MARIO ROVIRA de la Bodegas
d’amande, de fleurs séchées, Vino de la Tierra de Cadiz De Alberto
16/20 de cuir frais, une chair vivante Tosca de Lentejuela 2016 révèle un
AZIENDA AGRICOLA et élégante, débarrassée Espagne. Ce palomino fino magnifique
BARRACO du corset de l’alcool. non muté (12,5°), élevé quinze caractère.
IGT Terre Siciliane Alto Grado 2009 mois sous voile en barriques,
Italie. Défini comme « pre-Bri- 16/20 conjugue panache et esprit
tish » par Nino Barraco, voici un CRITTENDEN ESTATE de légèreté, avec un spectre
grillo de Marsala récolté en sur- Mornington Peninsula aromatique très séduisant, des
maturité puis élevé en condi- Cri du Cœur 2015 fruits exotiques à la camomille.
tions oxydatives. Saveur ronde, Australie. Ce savagnin sous Plus simple, plus discrète,
noix grillée, facette saline, belle voile australien nous est pré- mais extrêmement apéritive
tension. Moins oxydatif mais senté par Georges Dos Santos, et agréable, la cuvée Tosca
offrant une captivante richesse caviste lyonnais bien connu, Cerrada élevée en cuves inox
aromatique, faite de datte, de qui en assure la distribution. est également remarquable.
figue sèche, de fleur d’oranger, Dégustée sur trois millésimes, Comme celle de Fernando
le Zibbibo 2017 (muscat cette cuvée illustre la force Angulo, cette production,
d’Alexandrie) se fait également du cépage : son identité est élaborée par un jeune œno-
remarquer par son profil affirmée même aux anti- logue de la région de Bierzo (en
à la fois sec et opulent. podes. Le savagnin conserve partenariat avec la bodega de
sa vigueur, sa fougue un peu Jerez Delgado Zuleta), marque
16/20 sauvageonne, cependant la résurgence du palomino
BODEGAS tempérée par des tonalités lac- non muté, plus fragile car peu
ALBA VITICULTORES tiques affirmées, une largeur alcoolisé, plus difficile à élever
D. R.

Manzanilla 2014 accrue et une pointe de dou- sous voile que le fino
Espagne. Fernando Angulo ceur fort séduisante. 42 € ou la manzanilla classiques.

Les coordonnées des domaines en page 117

120 - LA RVF N° 639 - MARS 2020


Les Dégustations
LES 100 BOUTEILLES MYTHIQUES

Domaine du Clos Naudin


Vouvray Goutte d’Or 1990
L’ambroisie vouvrillonne
n°8
L
e vin de Vouvray, et surtout celui qui est issu des clos Ceux qui ont goûté la Goutte d’Or 1990 ne peuvent pas l’ou-
historiques de la commune, donne au chenin une blier. Sa concentration vertigineuse devient presque anecdo-
noblesse particulière. Le constat est ancien. À la tique tant le vin rayonne, dans une vibration de saveur
suite de Rabelais, on dit ce vin de taffetas. L’équilibre totale qui va jusqu’aux fruits rouges, framboise ou
demi-sec (jusqu’à 20 g de sucre résiduel par litre) serait groseille, tout en restant Vouvray, avec ses notes carac-
celui qui lui conviendrait le mieux. Fruits des années téristiques de tuffeau, de coquille d’huître… Botrytis
généreuses, les moelleux (entre 15 et 45 g/l de sucre) extrême mais pureté séraphique, envol d’une expres-
participent du même esprit. Filons encore la métaphore sion qu’aucune note de “champignon” ne vient trou-
textile, citons Paul de Cassagnac, qui en 1927 parlait bler. Ce vin transcendant existe bel et bien, il n’a pas
d’une liqueur contenue, qui « est dans le vin non point à dose été produit en quantité négligeable, comme peuvent
massive, mais comme un tulle léger, transparent, qui laisse aper- l’être certains grands liquoreux allemands. La produc-
cevoir tout son charme, et permet à l’arôme si complet, si délicat, tion dépasse les 6 000 bouteilles, soit trois fois plus que
de se développer librement ». C’est remarquablement dit. les Goutte d’Or 2011 ou 2015, millésimes à l’équilibre
moins riche.
LA GRÂCE DU BOTRYTIS TOURANGEAU J’ai eu la grande chance de goûter cette merveille à
Plus rares encore que les moelleux, les vins liquoreux plusieurs reprises. Elle n’est nulle part aussi émou-
(au-delà de 45 g/l de sucre) conservent presque vante que dans les caves de la famille Foreau, sous
miraculeusement le caractère aérien, la grâce les vignes du premier coteau de Vouvray.
propre au cru tourangeau. C’est peut-être ici
que la thaumaturgie du botrytis atteint son UNE MÉDITATION TROGLODYTIQUE
paroxysme. Certaines cuvées exceptionnelles Tellurique, cette dégustation sollicite plusieurs
sont attendues comme le passage des comètes, dimensions. D’abord celle de la richesse en
bien que leur périodicité soit beaucoup plus sucre, clef de voûte des terroirs septentrio-
aléatoire que celle des astres voyageurs ! naux. Certaines années ne permettent de
Le terme “Goutte d’Or”, imagé au possible, produire que des effervescents et des secs.
est parfois utilisé par les producteurs vouvril- D’autres sont si favorables que les cuvées
lons pour singulariser de tels avènements. Si liquoreuses se multiplient, comme l’extra-
en Bourgogne les Gouttes d’Or sont devenues vagant millésime 1947 qui a vu naître au Clos
un climat (célèbre Premier cru de Meursault), Naudin, outre la Goutte d’Or, deux cuvées
le nom n’est en Touraine que commercial. parcellaires : Bonnet Rouge (parcelle mainte-
Venons-en au plus recherché des vins nant incluse dans Le Haut-Lieu du domaine
de Vouvray, la Goutte d’Or du domaine du Huet) et Perruches. Car après sa variabilité,
Clos Naudin. La famille Foreau a produit ce ses caprices, vient la verticalité du temps : la
liquoreux (car avec plus de 300 g de sucre capacité des chenins de Vouvray à évoluer
résiduel ce nectar est bien un liquoreux et au fil des décennies, à se patiner (pâte de
non un moelleux comme le mentionne l’éti- coing et épices), tout en restant eux-mêmes,
quette) pour la première fois en 1947. Il a fallu incomparables.
attendre 1990 pour voir une deuxième incar- Sommet du labeur vigneron, cette cuvée
nation, puis 2011, puis enfin 2015. Le miracle Goutte d’Or invite à une méditation troglo-
n’est jamais certain. Si la grandeur des raisins, dytique sur la transmutation complexe des
souvent vendangés tardivement sans être vertus du sol par la vigne, des vertus du raisin
systématiquement issus de la dernière trie, par le botrytis, des vertus d’un raisin botry-
indique la route à suivre, et si le lot est vinifié à tisé exceptionnel par l’homme, au fil des
part, la décision de « faire une Goutte d’Or » n’est générations.
D. R.

prise qu’à l’issue de la fermentation. Pierre Citerne


LA RVF N° 639 - MARS 2020 - 121
Les Dégustations
DÉBAT AUTOUR D’UNE BOUTEILLE

Domaine Laroque d’Antan


Karine Valentin IGP Lot Néphèle 2018 Olivier Poels

Un cahors, tu plaisantes ?
L
es spécialistes des sols Claude et Lydia Bourguignon OPls. Un projet comme celui-là, je n’en ai pas vu beaucoup
ayant croisé Olivier Poels lui ont fait déguster une dans ma carrière. Il y a aujourd’hui six hectares plantés en
bouteille de leur IGP Lot du domaine Laroque blanc et en rouge. Et après un premier millésime 2017 très
d’Antan. Lorsqu’Olivier suggère à son tour à Karine Valentin confidentiel, 2018 marque le véritable démarrage du projet.
de goûter ce blanc pour en débattre, celle-ci n’hésite pas Je leur tire mon chapeau.
une seconde. Elle l’avait d’ailleurs découvert l’an dernier,
dans la confidentialité d’un repli du terroir cadurcien. KV. C’est vrai qu’il y a un côté émouvant face à ce type de
D’entrée de jeu, l’expression juste de ce vin les réunit. vins. Heureusement qu’il existe encore des vignerons
un peu fous pour se lancer de cette façon. Ils contri-
Karine Valentin. Je peux te poser une question Olivier : buent à savegarder la diversité des goûts de nos vins
pourquoi le Lot ? français. As-tu aussi dégusté le rouge ?

Olivier Poels. J’ai une affection particulière pour cette OPls. Oui, je l’ai goûté en compagnie d’Érik Orsenna,
région de Cahors. À mes yeux, c’est un pays de cocagne… lui-même grand amateur de vins bien qu’auteur d’un
livre sur l’avenir de l’eau. Nous avons été bluffés. Le
KV. Tu penses au foie gras ! blanc affiche une finesse incroyable, qui révèle ce beau
terroir calcaire. Le rouge est tout aussi remarquable.
OPls. Et aux truffes, mais pas seulement. J’y suis allé
souvent pour la gastronomie, car on ne s’arrête KV. En quoi ces vins se distinguent-ils ?
pas qu’au vin là-bas. On y mange bien, on y boit
remarquablement bien. Mais je dois dire qu’ici, OPls. Ils proviennent de sélections massales.
c’est l’histoire de ce vin, le projet un peu fou des Mais pas n’importe lesquelles. Dans ce blanc,
Bourguignon de créer ce domaine, qui m’a séduit cuvée Néphèle, les sauvignons blancs viennent
et impressionné. Il aura fallu à ces deux pion- de chez Cotat, dans la Loire. Les Bourguignon
niers plus de quinze ans pour que sortent les ont aussi choisi du sauvignon gris chez Elian
premières bouteilles. Da Ros, à Marmande. Les mauzac et verdanel
viennent de chez Plageoles, à Gaillac. Des
KV. Tu me mets l’eau à la bouche. Parle-moi de vignes plantées à haute densité et conduites
ce projet. en biodynamie.

OPls. Claude et Lydia Bourguignon ont toute KV. Le sauvignon blanc entre pour moitié
leur vie ausculté et étudié les sols des plus dans l’assemblage, et pourtant : il ne marque
grands vignerons français. Un jour, ils se sont pas le nez. À l’aération, il ressemble même à
dit : « Pourquoi pas nous ? ». un grand chardonnay qui évolue de minute
en minute dans le verre. Les caractéristiques
KV. Tu veux dire qu’ils ont eu envie de devenir d’un blanc né sur des calcaires fissurés très
vignerons ? drainants. Et même si l’on sent le passage
dans le bois, le vin reste droit. Dans la préci-
OPls. Exactement. Arrivant dans le vignoble sion de son terroir de coteaux d’altitude, soit
de Cahors dans la foulée d’Alain Senderens 300 mètres. Olivier, aurais-tu imaginé ce vin
et d’Alain-Dominique Perrin, deux illustres à Cahors ?
prédécesseurs, ils ont décidé de se lancer à leur
tour, de replanter et de tenter de produire là OPls. Absolument pas. Je suis bien incapable
T. Legay / D. R.

un grand vin. de le situer à l’aveugle, il est si original en


termes de saveurs. On ne rencontre pas ce
KV. Donc, ce n’est pas vraiment original ? nez-là souvent. Je suis content qu'il te plaise.
122 - LA RVF N° 639 - MARS 2020