Vous êtes sur la page 1sur 12

SAGE ERP X3 06 juin 2017

SOMMAIRE

INTRODUCTION

I. PRESENTATION DE SAGE ERP X3


1. Définition
2. Historique

II. L’ARCHITECTURE DE SAGE ERP X3


1. Généralités
2. Détail sur les composants de l’architecture
a. Serveur
b. Poste utilisateurs

III. VIRTUALISATION

IV. COUVERTURE FONCTIONNELLE

V. AVANTAGES ET INCONVENIENTS DE SAGE ERP X3


3. Avantages
4. Inconvénients
CONCLUSION

1
SAGE ERP X3 06 juin 2017

INTRODUCTION

Chaque entreprise, où qu’elle soit, cherche avant tout à augmenter ses ventes et à réduire
ses coûts d’exploitation. Les organisations sont confrontées à de multiples défis : étoffer la
clientèle et conquérir de nouveaux marchés, supprimer les sources d’inefficacité, automatiser les
processus et renforcer la compétitivité. Une étude récente portant sur des entreprises a montré que
des améliorations en termes d’accessibilité, de possibilités d’exploitation et d’analyse des données
ont des retombées considérables sur les résultats. Pour améliorer la qualité des données, Sage ERP
X3 sera le meilleur choix.
Sage ERP X3 garantit une plus grande efficacité à tous les niveaux de l’entreprise et offre aux
collaborateurs les informations stratégiques dont ils ont besoin, au moment opportun. Au bureau
ou en situation de mobilité, la solution Sage ERP X3 propose les outils indispensables pour réduire
les coûts, améliorer le chiffre d’affaires et élargir à la clientèle locale et internationale.

2
SAGE ERP X3 06 juin 2017

I. PRESENTATION DE SAGE ERP X3


1. DEFINITION
Sage ERP X3 est un progiciel de gestion intégré destiné aux PME-PMI et filiales de grands
groupes. Il est la suite de l'ERP Adonix X3 de la société Adonix, rachetée en octobre 2005 par
Sage. Adonix X3 est lui-même le fruit de la fusion des ERP Prodstar 2 de Prodstar (rachetée par
Adonix) et d'Adonix Entreprise V2.

2. Historique
Son éditeur d'origine, la société PRODSTAR SA créée en 1981, a été racheté par la SSII
CGI elle-même rachetée par IBM, laquelle a cédé la partie PRODSTAR à Adonix (créée en 1979
et rachetée par Sage en octobre 2005).
L'éditeur Sage propose deux déclinaisons différentes :

 L'édition Standard, plus particulièrement destinée aux petites structures (50 à 500
personnes), qui souhaitent une mise en place rapide et des moyens de mise en œuvre réduits
et maîtrisés.
 L'édition Premium, destinée aux entreprises à partir de 500 salariés, organisées en multi-
sociétés, multi-sites, souhaitant intégrer à leur système d’information les filiales étrangères,
avec une forte personnalisation des processus métiers dans les secteurs négoce, services,
industriels.

II. L’ARCHITECTURE DE SAGE ERP X3

1. GENERALITES
SAFE X3 (Sage Application Framework for the Enterprise) est la plateforme
technologique commune aux différents progiciels :
Sage ERP X3 - standard & premium éditions (logiciel de gestion de l'entreprise : gestion
financière, gestion commerciale, gestion des achats, gestion industrielle)
Sage Géode (logiciel de gestion d’entrepôt et gestion des flux)
Sage HR Management (logiciel de gestion de la Paie et des Ressources Humaines)
Sage FRP Fixed Assets (logiciel de gestion des immobilisations)
La technologie SAFE X3 repose sur une architecture technique organisée en couches et
visant à séparer les couches de gestion des données, d’exécution des traitements et de

3
SAGE ERP X3 06 juin 2017

présentation (architecture n-tiers)répartir la charge sur un ou plusieurs serveurs dès que


l’application est destinée à un grand nombre d’utilisateurs (objectif d’évolutivité) laisser un choix
d’implémentation sur des plates-formes techniques et des bases de données différentes
permettre une utilisation transactionnelle au travers d’une interface graphique, qui peut être soit
un «client léger » Windows soit un « navigateur » Web soit un émulateur XenApp (Cirix) TSE
(Microsoft).

2. DETAIL DES COMPOSANTS L’ARCHITECTURE


Les différents composants présentés ci-dessous sont des composants logiques, qui
peuvent être tous installés sur un même serveur physique ou au contraire être répartis sur
plusieurs machines en fonction du nombre d’utilisateurs à connecter, du volume de données et
du nombre de transactions à traiter. Ce qui assure une grande évolutivité de cette architecture.

a) SERVEURS

 Serveur de données
C’est le serveur qui héberge le moteur de la base de données relationnelle (Oracle ou SQL
Server) et qui permet de stocker à la fois les données applicatives et les données de description
de cet applicatif (dictionnaire).
Cette base est organisée en une hiérarchie de dossiers, dont le dossier racine est l’image de la
fourniture standard, et les autres dossiers des dossiers «filles», générés à partir du dossier racine
et représentant chacun une application.
Les progiciels de la plate-forme technologique SAFE X3 sont développés conformément
aux recommandions émises par les éditeurs de base de données permettant ainsi d'assurer la
cohérence et l’intégrité des données stockées.
Il n'y a pas de limite à la taille de la base de données qui peut en moyenne atteindre 20 à 30GB et
jusqu’à100GB et plus pour les plus volumineuses. Afin de limiter le volume de la base de données
d'exploitation, il y a la possibilité de purger ou d’historiser les tables mouvements les plus
volumineuses.

 Serveur d’application
C’est le serveur d’application qui donne accès à l’ensemble des éléments (traitements, écrans,
états, menus, …) qui constituent les applications. Ces éléments sont organisés en répertoires par

4
SAGE ERP X3 06 juin 2017

dossier et ne sont répétés d’un dossier mère à un dossier fille que s’ils sont effectivement propres
au dossier fille, sinon c’est l’élément du dossier mère qui est utilisé, sachant que l’on gère ainsi
un maximum de 3 niveaux de dossier.

 Serveur de traitement additionnel


Ce sont ces serveurs qui sont en charge de l’exécution des traitements, à l’exclusion de
tout ce qui est «présentation», qui est directement pris en charge par les postes clients ou les
serveurs frontaux Web/Citrix XenApp/Microsoft Terminal Service.
On distingue le serveur de traitement principal et les serveurs de traitement additionnels : le
Serveur de traitement principal est obligatoire et est situé sur la même machine que le serveur
d’application. C’est sur ce serveur que tourne la tâche Batch et que s’exécutent les traitements
lancés en mode batch via le gestionnaire des tâches. Les serveurs de traitements additionnels sont,
eux, optionnels. Ils sont utilisés pour répartir la charge (CPU et mémoire), sachant que
l’utilisateur devra préciser dans la configuration de son poste, le serveur de traitements qu’il
prévoit d’utiliser. Toutefois un couple serveur Citrix XenApp / serveur de traitement Sage X3,
permet de répartir la charge via la couche équilibrage de charge de la ferme de serveurs Citrix.

 Serveur d’édition
Ce serveur est obligatoirement hébergé par une machine sous système d’exploitation
Windows.
C’est le serveur qui prend en charge les demandes de traitement d’édition en mode différé
et qui réoriente le résultat sous diverses formes (pdf, doc, xls, prn, …) vers son périphérique de
destination (imprimante, fichier sur disque, messagerie). Dans le cas de l’utilisation d’un client
léger Web, toutes les demandes d’édition sont soumises au serveur d’édition. Un service
Windows est démarré sur la machine qui héberge le serveur d’édition, ce service est à
l’écoute de toute soumission de tâches d’impression en provenance soit des postes clients C/S
et/ou Web soit du serveur batch. Le service est à l’écoute sur le numéro de port 1890 par défaut
mais il peut être personnalisé au moment de l’installation. Ce service gère plusieurs files
d’impressions simultanées ainsi qu’une file d’attente. Le serveur d’édition est autonome dans la
conception des états, il doit cependant pouvoir dialoguer avec les autres serveurs de votre
environnement : le serveur d’application qui héberge les modèles des états et le serveur de base
de données qui héberge les tables.Les fichiers de rapport sont transférés en utilisant le protocole
de communication interne ‘sadfsq’, le serveur d’édition dispose d’un client ‘sadfsq’ capable
d’adresser et de communiquer avec un serveur ‘sadfsq’ présent sur un serveur d’application-

5
SAGE ERP X3 06 juin 2017

traitement principal.

 Serveur frontaux Citrix XenAppp ou Microsoft Terminal Service


C’est le serveur frontal qui est accédé par les utilisateurs finaux utilisant les protocoles ICA
(Citrix) ou RDP (Microsoft), pour ouvrir une session en mode émulation de terminal.

 Serveur frontal Web


C’est le serveur frontal qui est accédé par les utilisateurs finaux utilisant le navigateur
Internet Explorer, pour ouvrir une session en mode client-léger Web. Ce serveur est également
utilisé pour gérer les flux : des terminaux RF (Radio Fréquence) et des Web services.

 Serveur Bridge java


C’est un serveur dont la fonction est de publier des fonctionnalités techniques à
l'attention du serveur d'application Sage. Basé sur le Framework OSGI Equinox, ce composant
permet ainsi d’étendre les fonctionnalités disponibles depuis X3 grâce au développement de
nouveaux plugins OSGI.
Nativement, ce composant permet en outre d’effectuer des appels de Web Services externes de
type SOAP et REST ou encore l’envoi de mails riches (images embarquées, pièces
jointes,…etc.), depuis une application Sage X3.

 Serveur décisionnel
C’est le serveur qui héberge l’application Business Objects Entreprise et éventuellement
la base de données Infocentre qui est actualisé quotidiennement depuis la base de données de
production.
A noter toutefois que la base de données Infocentre peut être hébergée sur un autre serveur.
Dans ce cas la présence d'un client Oracle Net sur le serveur décisionnel est obligatoire si la base
Infocentre est Oracle. Dans le cas d’une base SQL Server, le pilote ODBC SQL Server doit être
installé.

 Console de configuration
La Console de configuration est un outil développé en .NET utilisé pour installer et
administrer les composants de la plate-forme technologique SAFE X3. La Console permet de
configurer les composants et de les lier entre eux pour définir une Solution (environnement de
travail).
La Console permet également d’harmoniser la méthodologie d’installation Unix, Linux,
Windows, Oracle, SQL Server, …
La Console exploite différents fichiers de configuration XML qui sont générés sur chaque
6
SAGE ERP X3 06 juin 2017

serveur lors de la dépose du composant.


Elle peut être installée sur une station de travail mais nous vous recommandons de l’installer sur
l’un des serveurs qui composent l’infrastructure d’hébergement du progiciel Sage.

b) Postes utilisateurs

 Poste utilisateur C/S


Ce poste permet d’accéder à l’application Sage en Client/Server via l’application Sage
X3 Client qui doit être installée sur le poste de travail de chaque utilisateur. C’est le type de poste
le plus fréquemment utilisé. Principe de fonctionnement :
L'application Sage X3 Client s'exécute sur le poste de l’utilisateur et cette application dialogue
avec des processus s’exécutant sur les serveurs.
L’exécution de l’application Sage X3 Client nécessite un minimum de puissance CPU et
mémoire sur chaque poste de travail.

 Poste utilisateur Web

III. VIRTUALISATION

Sage ERP x3 peut être déployé sur une machine virtuelle. Il n’y a de contre indication à mettre
en place les produits de l’offre Sage X3 et sous une architecture virtuelle de type VMware
vSphere, Hyper-V, KVM.
Certains composants Sage X3 peuvent être installés sur des machines virtuelles, vous en
trouverez la liste ci-dessous :
 serveur d’application-traitement principal
 serveur traitement-additionnel
 serveur Web
 serveur d’édition
 serveur décisionnel
 bridge Java
 poste console de configuration.
Lorsque l’on décide de virtualiser son architecture, il faut acquérir et mettre en place une
infrastructure physique adaptée au monde de la virtualisation garantissant des performances
optimales. Cette architecture devant être du type : Blade Center équipé de plusieurs lames
7
SAGE ERP X3 06 juin 2017

avec une unité de stockage externe de type baie SAN sécurisée. Prévoir également d’acquérir
des outils de sauvegarde adéquate de manière à pouvoir sauvegarder en ligne les machines
virtuelles et éventuellement d’envisager une redondance de la baie et des lames physiques.

Les pré-requis de dimensionnement des machines virtuelles hébergeant les composants Sage
X3 restent inchangés par rapport aux pré-requis standards. Globalement, nous pouvons évaluer
de l'ordre de 5 à 10% la baisse des performances d’une architecture virtuelle comparativement
à une architecture physique. Il faudra donc dimensionner les serveurs physiques exécutant ces
machines virtuelles en conséquence. Pour les environnements projets (développement, test,
recette, formation, secours, etc.), l'installation de la base de données dans une infrastructure
virtuelle est possible car les performances ne sont pas un enjeu majeur.
Pour l’environnement de production, nous recommandons que le composant base de
données reste sur un serveur physique pour une meilleure maîtrise des performances. Si
toutefois le client décide d’installer ce composant sur une machine virtuelle, l’éditeur SAGE
ne peut présager des performances de ses applications qui ne seraient pas dans un
environnement système lui permettant de pouvoir s’engager sur des performances optimums.

IV. COUVERTURE FONCTIONNELLE


Sage ERP X3 est un progiciel multi-devises, multi-sociétés, multi-dépôts et multi-sites.
Dans son édition Premium, le progiciel est conforme à de nombreuses législations : Européenne
(France, Espagne, Royaume-Uni, Italie, Portugal et autres), Américaine (USA, Argentine,
Asiatique (Chine) Par législation standard, on entend un progiciel entièrement préparé, intégrant
un pré-paramétrage complet : états légaux, plan comptable de référence lorsqu'il existe, fichiers
bancaires, règles de taxe (TVA, IVA par exemple).
Sage ERP X3 intègre en standard différentes fonctions de gestion d'entreprise :
 gestion financière (Comptabilité générale, analytique, budgétaire et auxiliaire) ;
 gestion commerciale (ne gère pas les transferts et la maintenance) ;
 gestion industrielle (Production, Contrôle de gestion industriel) ;
 gestion de services (Support client).
À travers l'intégration avec un site de vente en ligne, la remontée des commandes vers la gestion
commerciale est automatisée (ventes, stocks, gestion de la relation client, support client). Elle peut
notamment l'être en temps réel.

8
SAGE ERP X3 06 juin 2017

Des solutions de mobilités Cross Platform permettent aussi l'équipement des équipes nomades de
l'Entreprise.

V. LES AVANTAGES ET INCONVENIENTS

1. LES AVANTAGES

 Le rythme de l’activité
Les entreprises performantes le sont parce qu’elles intègrent tous leurs processus métier sous
la forme d’une série de workflows dans le même ERP. Ainsi, elles peuvent accélérer les échanges
d’informations, la finalisation des tâches et la réponse aux clients, ce qui en retour a un impact
considérable sur la productivité et la rentabilité. Les workflows et les alertes intégrés à Sage ERP
X3 rendent les opérations encore plus rapides. En effet, l’automatisation des notifications et
alertes simplifie le traitement des affaires courantes tout en préservant la cohérence et la qualité.

 Assurer la qualité
Les solutions ERP modernes constituent une base solide qui vous aide à assurer la qualité à
tous les niveaux de l’entreprise. Dans un contexte qui se caractérise par une réglementation et une
législation complexes, une concurrence féroce et des clients exigeants, l’incapacité à fournir des
produits et services de qualité peut avoir des conséquences dévastatrices. Une solution de gestion
puissante telle que Sage ERP X3 permet de mettre en place dans toute l’entreprise des processus
de contrôle qualité parfaitement intégrés qui déclenchent des contrôles automatiques visant à
garantir la conformité vis-à-vis des caractéristiques obligatoires, des spécifications opérationnelles
ou des résultats escomptés.

 Traçabilité
Les solutions ERP modernes intègrent de nombreuses fonctionnalités conçues pour assurer la
conduite efficace des opérations. Mais Sage ERP X3 version 7 va plus loin en offrant en plus une
traçabilité en amont et en aval à plusieurs niveaux (par exemple, au niveau du lot, du sous lot,
du produit fini et des ingrédients) qui vous protège, non pas si, mais quand un problème survient.
Ce n’est un secret pour personne : les rappels de produits peuvent coûter très cher. Tous les jours,
des entreprises perdent des millions d’euros faute de pouvoir effectuer le suivi et l’audit de leurs
produits. L’enjeu est immense : il s’agit de préserver votre rentabilité et votre réputation en vous

9
SAGE ERP X3 06 juin 2017

donnant les moyens de détecter un problème à n’importe quel stade et de prendre immédiatement
le contrôle de la situation.

 Collaboration
En unifiant vos activités avec une solution ERP, vous bénéficiez d’un avantage évident et
immédiat : un niveau de collaboration sans précédent. Avec sa conception entièrement basée sur
le Web, Sage ERP X3 version 7 possède là aussi une longueur d’avance : votre équipe, vos
fournisseurs et vos partenaires peuvent accéder au système depuis n’importe quel navigateur ou
appareil. Distance, fuseau horaire ou lieu de travail ne sont plus des barrières. Vous pouvez même
utiliser la base de données pour partager des documents (Word, Excel et PowerPoint). Lorsque
des données sont modifiées, les chiffres peuvent être mis à jour d’un simple clic. Et cela n’est
qu’un exemple de plus du contrôle que Sage ERP X3 version 7 vous donne dans la réalisation
commune de vos objectifs.

 Coûts d’exploitation
La rentabilité dépend en grande partie de la maîtrise des coûts d’exploitation, en particulier si
vous êtes en phase de croissance. Garder le contrôle signifie rester informé ; pour ce faire, il est
indispensable d’avoir à tout moment une vision précise et en temps réel des événements. Sans
système ERP haut de gamme, c’est quasiment impossible. Sage ERP X3 offre toute une série
d’outils d’analyse décisionnelle permettant de surveiller les performances à la minute et de mener
des analyses approfondies dès que nécessaire. Lorsque vous avez besoin de rapports personnalisés,
épargnez-vous le coût d’un spécialiste : Sage ERP X3 version 7 met entre vos mains des outils
conviviaux qui vous aident à en créer autant que vous le souhaitez.

2. LES INCONVENIENTS

La mise en œuvre de logiciels ERP implique l'intégration de toutes les unités fonctionnelles
essentielles d'une organisation dans un système unifié, afin de permettre une libre circulation des
données et de l'information, avec l'objectif une meilleure productivité et plus de profit. Ce
changement technique ne produit pas de nombreux résultats positifs, mais les pièges d'un logiciel
ERP ne peuvent pas être négligés.

 La complexité

10
SAGE ERP X3 06 juin 2017

Tout d'abord, la complexité de cette mise en œuvre concernant les logiciels, jusqu'à la gradation,
la maintenance et la personnalisation crée de nombreux problèmes, et si ces inconvénients ne sont
pas traités avec soin, elle peut conduire à l'échec total du système.

 Les problèmes d’incompatibilités avec les autres logiciels existant


D'autre part, la conception du logiciel ERP peut poser des problèmes de compatibilité avec les
logiciels existants de l'organisation. L'absence de compatibilité réduit l'efficacité du logiciel ERP.
Cela entrave la bonne circulation des données et des informations qui auront un impact négatif sur
la productivité.

 Les coûts très élevés


La mise en œuvre de logiciels ERP implique d'énormes investissements, qui peuvent être un
lourd fardeau pour les entreprises moyennes et petites. Pour éviter des dépenses énormes, de
nombreuses petites organisations conservent leur infrastructure précédente, ce qui les empêche
d'extraire les avantages de l'ERP. En plus de ces coûts, impliqués dans la formation des membres
à l'interne, le recrutement d'experts et d'autres coûts cachés dans la gradation et la personnalisation
devient un fardeau énorme pour toutes les organisations.

 Le temps de mise en œuvre d’une ERP dans une entreprise trop long.
Il faut des années pour mettre en œuvre un logiciel complet, et très peu d'organisations sont en
mesure de supporter cette perte de temps qui affecte l'activité de l'organisation. Il reste toujours un
sujet de préoccupation en ce qui concerne la planification caché dans la mise en œuvre d'ERP,
comme des failles dans la planification peuvent conduire à l'échec total du système ERP qui
entraîne une perte financière lourde.

 L’inadaptation de l’ERP au changement des besoins de l’entreprise


Les logiciels ERP offre une sécurité élevée pour toutes les données et informations importantes
d'une organisation, à condition que cette sécurité soit correctement entretenue. Fonctionnaires
grassement payés sont généralement embauchés à cette fin, qui est une charge supplémentaire pour
l'organisation. Si une unité d'un organisme conclut des données incorrectes, il aura une incidence
sur le fonctionnement des autres unités de travail en aval, ce qui peut réduire l'efficacité du système
ERP. Parfois, l'unité de fabrication a besoin de beaucoup de changements en fonction des besoins
du marché et l'ERP déjà installé ne peut pas faire face à ces changements et devient obsolète.
L'organisation subit un changement, avec la mise en œuvre de l'ERP. Bien que le changement soit
très nécessaire, il crée la panique parmi le personnel, et ils résistent à ces changements.
11
SAGE ERP X3 06 juin 2017

CONCLUSION
Sage ERP X3 couvre l’ensemble des besoins de gestion de production, de distribution
(achats, ventes, stocks), de CRM (gestion de la relation client), de finance (comptabilité générale,
analytique, budgétaire, tiers) et d’analyse décisionnelle (business intelligence) de l’entreprise.
Il s’adresse aux moyennes et grandes entreprises, en croissance, qui souhaitent engager un budget
ERP raisonnable et maîtrisé. Sage ERP X3 est modulaire et intégré ce qui lui donne une très bonne
capacité d’adaptation. Il allie richesse fonctionnelle, simplicité, rapidité pour aider les moyennes
et grandes entreprises à réduire les coûts et les risques, améliorer leur productivité et faire croître
leur activité, par tout dans le monde. Sage ERP X3 est simple à utiliser, économique une fois mise
en place.

12