Vous êtes sur la page 1sur 15

!!!!!!!!!

+Le contrôle de gestion, définition


Par Alain Fernandez   Partagez :   

Qu'est-ce que le contrôle de gestion ?


Définition du contrôle de gestion
Le contrôle de gestion joue un rôle clé dans le pilotage d'organisations toujours plus
complexes. En charge de la modélisation efficace de la gestion de l'information
économique, le contrôle de gestion est vraisemblablement l'organe pivot de
l'assistance à la mise en oeuvre de la stratégie et du suivi de son efficacité.
Contrôler ou piloter ?
Dans le langage commun, le terme de contrôle est porteur d'un sens bien précis.
Héritier de son étymologie (contre rolle) et donc de son sens premier, contrôler est
synonyme d'examiner, de vérifier ou d'inspecter.

En revanche, au terme de control la langue anglaise associe plutôt le sens de


conduire, de piloter, d'exercer une autorité. Un sens que l'on retrouve d'ailleurs en
français dans la formule "prendre le contrôle d'une société, d'une situation".

C'est ce second sens qu'il s'agit d'associer à la fonction de contrôle de gestion, une
fonction bien plus proche du pilotage de la performance que du contrôle contre rolle
comptable.

Voir sur le Perfologue : Contrôler ou piloter ?

De la stratégie et du contrôle
De Henri Bouquin, ce texte publié sur le site du Crefige : Contrôle et stratégie
commence ainsi :" Existe-t-il une unique bonne façon d'organiser le contrôle interne
des organisations, et leur contrôle de gestion en particulier ? La recherche en gestion
montre l'inverse. Quels sont donc les facteurs dont il faut tenir compte pour
construire, au cas par cas, un contrôle efficace ? Ils sont nombreux...

Lire aussi le dossier stratégie d'entreprise.

De la gouvernance
La « gouvernance » ou « gouvernement d'entreprise » définit un système de direction
et de contrôle des entreprises.

Selon les principes précisés par l'OCDE révision 2004, le régime de gouvernement
d'entreprise devrait concourir à la transparence et à l'efficience des marchés, être
compatible avec l'état de droit, et clairement définir la répartition des compétences
entre les instances chargées de la surveillance, de la réglementation et de
l'application des textes.

Téléchargez les principes de gouvernance directement sur le site de l'OCDE Principes


de gouvernement d'entreprise de l'OCDE.
À lire...
› 1. Parmi les auteurs majeurs du sujet, on retiendra notamment Henri Bouquin et
l'ouvrage "Le contrôle de gestion" publié au PUF.

Piloter une entreprise consiste essentiellement à décliner et à concrétiser la stratégie


et le "business Model" à tous les niveaux. Le contrôle de gestion est le principe actif,
le moteur de cette tâche fondamentale. Ses outils pour mener à bien sa mission : la
structure de management, le système d'information et le processus de planification
budgétaire.

Le contrôle de gestion
Henri Bouquin
Presses Universitaires de France PUF   10ème édition 2014
600 pages
Prix : 40 Euros
Dispo chez :
www.fnac.com  www.amazon.fr   www.eyrolles.com

› 2. Une mise au point récente à propos de la réalité de la gouvernance d'entreprise


dans un monde économique secoué par les scandales financiers, de Enron à Madoff.
Comment définir le concept, comment le mettre en oeuvre en concret en Europe.
Les ouvrages de la collection Découverte sont généralement précis, clairs et concis.

Contrôleur de Gestion

Métiers : Contrôleur de Gestion.

Le Contrôleur de Gestion aide la Direction dans l'orientation et le suivi de la stratégie


qu'elle s'est fixée. Il participe à la définition des objectifs et anticipe les résultats. Le
Contrôleur de Gestion établit le schéma directeur des budgets. Il peut proposer à la
Direction des actions correctives à mettre en œuvre.

Secteur professionnel du Contrôleur de Gestion : Métiers


de la Comptabilité
Mots clés du Métier de Contrôleur de Gestion

enquêter, manier les chiffres, analyser l’information, rechercher...

Rôle du Contrôleur de Gestion

 Etablir les prévisions d'activité en termes d'objectifs, de budgets, d'organisation et de


moyens
 Elaborer et adapter les outils d'analyse, les indicateurs et procédures du contrôle de
gestion à l'aide de traitements informatiques
 Identifier les écarts significatifs entre les réalisations et les prévisions
 Mesurer et analyser les écarts sous forme de statistiques, de tableaux de bord commentés,
de rapports d'activité
 Assurer la retransmission commentée des informations auprès de la direction générale

Compétences / Connaissances pour le métier de Contrôleur


de Gestion

 Rigueur : synthétiser les informations relatives à l’entreprise


 Intégration d’informations variées (comptables, humaines...) caractérisant l'activité interne
 Anticipation sur les effets de l'activité à l'aide de simulations
 Un bon relationnel

Niveau de formation requis pour le métier de Contrôleur de


Gestion

Le métier de Contrôleur de Gestion peut s'exercer au niveau Master (Bac +5) ou DSCG
préparé à l’ICS Bégué
En savoir plus sur le DSCG
Contrôle de gestion, audit · La fonction contrôle de gestion, audit : contrôler les
procédures de gestion de l’entreprise
La fonction contrôle de gestion, audit assure la performance de l’entreprise dans le respect des
obligations légales et des procédures internes et participe au pilotage et à la prise de décision.

La fonction contrôle de gestion, audit prend en charge le contrôle des procédures de gestion de l’entreprise et
aide à l’amélioration de l’organisation existante.

Deux familles de métiers sont représentées :

Les contrôleurs de gestion qui garantissent la bonne gestion de l’entreprise.

Cette fonction est présente dans tous les secteurs d’activité où la maîtrise des coûts est stratégique (notamment
dans l’industrie et les services) quelle que soit la taille de l’entreprise (groupe, filiale, PME… ). Dans les grands
groupes, elle est répartie en services dédiés (contrôle budgétaire, financier, social, etc. ). Dans les PME-PMI, elle
peut être occupée par un cadre en charge des tâches de gestion administrative. A noter que cette fonction est
également présente dans les administrations et les collectivités territoriales.

Rattachés à la direction générale, à la direction du contrôle de gestion ou à la direction administrative et


financière, les contrôleurs et assistants contrôleur de gestion ont des domaines d’intervention variés qui peuvent
couvrir la gestion commerciale, le marketing, la production, les services et l’ensemble des fonctions support
(l’informatique, les finances, les ressources humaines, la logistique… ).

Leurs missions principales consistent à :

 mesurer, contrôler et prévoir les résultats opérationnels de l’entreprise (indicateur de gestion, contrôle
des risques financiers et écarts avec les prévisions),

 harmoniser les procédures comptables et financières dans l’entreprise et superviser la clôture des
comptes,

 assurer le reporting des résultats au comité de direction (analyses mensuelles, réalisation d’études
économiques et financières, synthèses d’activité, etc. ),

 appuyer les opérationnels dans le cadre d’analyse, assurer la performance de l’activité économique et
des instruments de pilotage (système d’information, tableaux de bord, etc. ),

 conseiller les décideurs (direction générale, chefs de services, managers) lors de prise de décision pour
calculer le coût financier, évaluer les risques, proposer des alternatives.

Les auditeurs qui veillent à la conformité légale et à l’optimisation des processus liés à l’activité
économique de l’entreprise.

Ils interviennent dans le cadre de missions ponctuelles (audit légal, contractuel, contrôle interne, risk
management, etc. ). Les principaux employeurs sont en général les cabinets d’audit ou les sociétés de conseil
(audit externe), mais également les grands groupes (audit interne).

Seuls ou en équipe, ils sont rattachés à la direction générale, la direction de l’audit dans les grands groupes, ou à
un directeur de mission dans le monde du conseil.

Ils ont pour missions de :

 de diagnostiquer les dysfonctionnements dans les procédures de gestion, d’organisation ou dans les
méthodes de travail (contrôle de la fiabilité de l’information financière, qualité des process, contrôle des comptes,
mesure des risques légaux et réglementaires, etc. )

 d’apporter des recommandations au commanditaire (la direction générale) en matière d’améliorations ou


de réajustements à effectuer au regard d’impératifs réglementaires ou de performances.
Parmi les principaux métiers, on peut citer l’auditeur interne, l’auditeur externe et l’auditeur junior.

Article rédigé par May CHA


0 commentaire
41892 41892 Marche-Emploi/Fiches-Apec/Fiches-fonctions/Les-grandes-fonctions/Gestion-finance-administration/La

Soumettre la requête

Dans ce dossier

 La fonction contrôle de gestion, audit : contrôler les procédures de gestion de l’entreprise

 Le contrôle de gestion et l’audit, une fonction dont le périmètre s’étend


 Les contrôleurs de gestion et les auditeurs disposent de compétences faciles à valoriser en entreprise
ou dans le conseil
 L'emploi cadre dans la fonction contrôle de gestion, audit
 Contrôle de gestion et audit, quels salaires pour les cadres ?
 "Le contrôle de gestion va devenir de plus en plus stratégique au sein des entreprises"
 "La valeur ajoutée de l'audit réside dans la qualité du diagnostic, la pertinence et l'adéquation des
recommandations"
 Les métiers cadres de la fonction contrôle de gestion, audit
 Informations pratiques

Des services pour vous accompagner


INTRODUCTION   Sauter Droits d'utilisations

Le contrôle de
gestion est un
processus Droits d'utilisations
transversal destiné à
aider les
responsables de Ces créations sont mises à disposition
service à piloter sous un contrat Creative Commons.
leurs activités et à
agir dans le sens de Sauter Cours
la stratégie de la
firme. A la fin du
module «
Fondements du Cours
contrôle de gestion
», les étudiants ont 
compris la logique
des principaux outils Trading floor serious game
et sont capables de
les utiliser dans des 
cas simples.
Les circuits courts alimentaires :
OBJECTIFS se repérer pour agir

- Comprendre 
comment les
principales Décision avancée
modalités d'analyse
des coûts et des 
résultats et de
prévisions CINE Hispano / séquences auto-
budgétaires correctives d'apprentissage de
constituent autant l'espagnol
d'outils d'aide à la
décision à 
destination des
opérationnels. Conférences

- Savoir les utiliser 


dans des cas
simples. Corporate responsibility in the
Global Economy
Forum des
nouvelles 

INTRODUCTION Cours d' Introduction au


Cette vidéo montre en Management
quoi le contrôle de
gestion, processus 
transversal de mise en
oeuvre de la stratégie, Cours de BIB-CIB Sports
est l’affaire de tous les marketing
managers. Le métier
de contrôleur de 
gestion est ensuite
présenté brièvement. Cours de comptabilité de gestion
Enfin, les grandes
lignes du contenu du 
1 module sont
explicitées. Cours de droit des contrats -
Vidéos d'auditoriums
Télécharger la
vidéo du cours fichier

Télécharger
les slides du cours Cours de Fondements du
présentation contrôle de gestion
Powerpoint
Télécharger la

présentation complète
(slide + video) archive Cours de Formation
ZIP consommateurs

2 LE BUDGET

D'EXPLOITATION
Le budget est un outil
classique et en général
un outil central du Cours de Gestion des opérations
contrôle de gestion,
puisque c’est au 
travers de son
élaboration que sont Cours de Méthodes Quantitatives
précisés les objectifs d'Aide à la Décision
de l’entreprise et que
sont définis les 
objectifs de chaque
manager et les moyens Cours de Simulation pour la
qui seront mis à sa gestion
disposition sur
l’exercice considéré. 
Dans cette vidéo, cet
outil est défini, ses Cours Introduction au
liens avec la stratégie fonctionnement et à l'utilisation
explicités et ses grands d'un PC
principes d’élaboration
sont développés. 
L’organisation des
suivis et les modalités Cours Les fondamentaux de la
de responsabilisation comptabilité générale
des managers sont
ensuite abordées. 

Télécharger la DEA - cours animés par des


vidéo du cours fichier professionnels de l'entreprise
Télécharger
les slides du cours

présentation
Powerpoint El MUNDO LABORAL / séquences
Télécharger la
auto-correctives d'apprentissage
présentation complète
de l'espagnol
(slide + video) archive
ZIP

3 L'AIDE A LA DECISION
FLE - self learning
La décomposition des
coûts en coûts fixes et

coûts variables
Cette vidéo présente FLE - Vie Pratique
les notions de coûts
variables et coûts fixes,

notions essentielles à
l’aide à la décision car
Innovation
nécessaires à toute
simulation de contrôle
de gestion et tout
calcul de seuil de 
rentabilité. La méthode
des coûts partiels - dite Innovation and Business Creation
méthode des coûts
variables ou direct 
costing - est ensuite
présentée. Les autres Institut du Capital Client - Une
méthodes de calcul de ouverture vers la recherche
coûts - coûts complets,
coûts directs et coûts 
variables évolués –
sont également Institut Sport et Management
schématiquement
exposées. 

Télécharger la Moodle pour les enseignants


vidéo du cours fichier
Télécharger 
les slides du cours
présentation Pôle Immatériels
Powerpoint
Télécharger la 
présentation complète
(slide + video) archive Portail d'espagnol
ZIP

L'INCIDENCE DU CHOIX
DE LA METHODE SUR Ressources du Centre pour
LE RESULTAT l'Innovation Technologique et
Cette vidéo montre en Entrepreneuriale
quoi le choix de la
méthode de 
valorisation des stocks
en comptabilité Specialized Master
analytique – coûts
partiels ou coûts 
4 complets - influence le
résultat de l’entreprise. EMSI - MANAGER DES SI Titre 1 et
Elle donne les 2
éléments permettant
de déterminer quelle Tous les cours ...
méthode s’adapte le Sauter Administration
mieux à une entreprise
selon son contexte.

Télécharger la Administration
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours 
présentation
Powerpoint M'inscrire dans ce cours
Télécharger la
présentation complète Sauter ->
(slide + video) archive
ZIP
->
5 L'AIDE A LA DECISION
Le seuil de rentabilité et
le levier opérationnel
La décomposition des
coûts en coûts fixes et
coûts variables est
essentielle pour
apprécier les risques
qu’une activité ne
génère pas de profit et
pour estimer qu’elle
serait l’incidence sur le
résultat d’une variation
du volume de vente.
Cette vidéo présente
les concepts clé – la
marge sur coûts
variables - et des
indicateurs - le seuil de
rentabilité, la marge de
sécurité, l’indice de
sécurité et le levier
opérationnel -
permettant
d’appréhender le
potentiel d’une activité.
Il y est expliqué
comment se calcule
chacun de ces
indicateurs et quelle
est son utilité pour le
manager.

Télécharger la
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours
présentation
Powerpoint
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP

L'AIDE A LA DECISION
Les coûts pertinents
Jusqu’où un
commercial peut-il
accepter de baisser le
prix de vente d’un
produit ? Pourquoi les
mêmes vacances
coûtent-elles plus cher
à un étudiant qu’à un
salarié ? Coûts
marginaux et coûts
pertinents sont des
outils de raisonnement
qui apportent un
éclairage intéressant
pour la prise de
6 décision dans des
contextes particuliers…
Leurs logiques et
conditions d’utilisation
sont présentées dans
la vidéo « Coûts
pertinents ».

Télécharger la
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours
présentation
Powerpoint
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP

7 L'OPTIMISATION DU
RESULTAT EN
SITUATION DE
FACTEUR RARE
Comment optimiser le
résultat de la firme en
allouant au mieux la
ressource rare (heures
machine, personnel
spécialisé, …) sur les
différentes activités de
l’entreprise ? Le
raisonnement à mener
quand une telle
question se pose est
traité sur un exemple
dans cette vidéo.

Télécharger la
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours
présentation
Powerpoint
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP

L'IMPUTATION
RATIONELLE
Quand une entreprise
est en sous activité,
ses coûts fixes sont
supportés par un
volume moindre
d’activité et la
rentabilité de chaque
produit vendu s’en
ressent. La méthode
de l’imputation
8 rationnelle vise à
annuler l’impact des
variations d’activité sur
le résultat des produits
lorsque ces variations
sont saisonnières.
Dans cette vidéo, la
méthode, son intérêt et
ses conditions
d’application sont
explicités.

Télécharger la
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours
présentation
Powerpoint
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP

LE BUDGET DE
TRESORERIE
Une fois un accord
trouvé au niveau du
budget d’exploitation, il
est indispensable de
s’assurer que
l’entreprise a les
moyens de financer
ses projets. Le budget
de trésorerie est l’outil
qui répond à ce besoin
en mettant en évidence
quelles seront les
conséquences
financières des choix
opérés. La vidéo « le
budget de trésorerie »
explique le
9
raisonnement à mener
pour élaborer un
budget de trésorerie à
partir d’un budget
d’exploitation et d’un
budget d’exploitation.
Dans la vidéo «
Cart’imprim », ce
raisonnement est
appliqué sur un
exemple relevant d’un
monde sans TVA. La
vidéo « Cart’imprim
avec TVA » a pour
objet de mettre en
évidence les
implications de cette
taxe sur la trésorerie
de l’entreprise.
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP
Télécharger le
tutoriel cartImprim
archive ZIP
Télécharger le
tutoriel cartImprimTVA
archive ZIP

LE TABLEAU DE BORD
Le tableau de bord de
gestion est un outil
d’alerte des managers
qui doit leur permettre
de suivre les
performances et
contre-performances
de leur équipe, afin de
prendre dès que
possible les mesures
correctives qui
s’imposent. La qualité
d’un tel outil dépend
étroitement de
l’implication du
10 manager dans sa
conception et de la
collaboration entre le
contrôleur de gestion et
le manager.

Télécharger la
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours
présentation
Powerpoint
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP

11 LE CALCUL ET LA
DECOMPOSITION DES
ECARTS
Cette vidéo présente
les modalités de calcul
et de décomposition
des écarts entre les
réalisations et les
budgets. Cette
démarche s’inscrit
dans la logique du suivi
des budgets et cherche
à mesurer et analyser
les causes de variation
entre un budget et les
réalisations, afin que
les opérationnels
soient alertés en cas
de contre-performance
et puissent prendre des
mesures correctives
avant la fin de
l’exercice. Il est
analysé dans un
premier temps la
performance des
services productifs
(écarts sur coûts) puis
dans un deuxième
temps la performance
des services
commerciaux (écarts
sur ventes).

Télécharger la
vidéo du cours fichier
Télécharger
les slides du cours
présentation
Powerpoint
Télécharger la
présentation complète
(slide + video) archive
ZIP

Grenoble Ecole de Management


2007